Partagez | .
Le bain de la faucheuse. [Solo]
Invité Invité

-



MessageSujet: Le bain de la faucheuse. [Solo]   Sam 9 Avr - 22:56






Le bain de la faucheuse



Avec : RP Solo.
   
Emily était partie.

Partie pour le pays des rêves, encore une fois. En vérité, c'était plutôt moi qui était parti. Je l'avais juste laissé à une auberge, et je préparais le chemin afin d'être sur de ne pas tomber dans une embuscade.

Nous allions dans les prochains jours arriver au temple. Ce genre de visite pouvait aller quelques minutes pour quelqu'un comme moi à des jours pour le plus fervents des croyants. Mais une visite pour le dieu de Minshu, Manshe dépassait à mon avis les simples questions de religions ou de croyance, vu l'impact qu'ils possédaient : Tous les élus étaient issus de leurs combats pour ce monde et de leurs volontés de surpasser les autres.

Je me demandais bien pourquoi le dieu dragon, Long, m'avait choisi. Il y avait des élus au moins plus étranges, plus forts, maitrisant des pouvoirs et des capacités presque divines. Alors pourquoi son choix s'était posé parmi tant d'autres sur moi ? Je l'ignorai, et à vrai dire, cela m'importait peu. Je le remerciai de m'avoir invoqué en ce monde rempli d'opportunité, et je savais qu'à un moment je serrais amené à le servir pleinement, mais l'idée d'une convocation au temple m'était... ennuyante. Je n'avais pas vraiment envie d'aller prier par devoir et non par envie. Et surtout, ce n'était pas ma priorité actuelle : j'étais bien loin du temple du ciel pour raccompagner Emily à son amie, et ce qu'il allait advenir ensuite était encore à décider.

Profitant de cette solitude, assez rare depuis arrivée, je m'approchai d'un cours d'eau un peu perdu dans la forêt. J'avais remonté le ruisseau pour arriver jusqu'à sa source, qui donnait lieu à un spectacle des plus simples mais des plus apaisants.

Le ruisseau prenait sa source dans un petit étang d'une dizaine de mètres de longueur, qui lui même prenait source grâce à une petite cascade qui chutait à peine de deux mètres. Derrière cette cascade il y avait une petite cavité, un renfoncement dans la paroi simple mais donnant encore plus de cachet à l'endroit, qui était en dehors du monde entouré par un grand nombre d'arbre et de buisson.

Un endroit parfait pour se détendre.

Je commençai à enlever mon kimono, mes chausses, toutes affaires en les posant contre un buisson. J'allais pouvoir prendre un bain, chose rare depuis que j'étais arrivé en Kosaten. Les terres gelées de Fuyu n'offraient pas vraiment les bonnes conditions climatiques pour pouvoir vraiment profiter de la nature, au contraire de Minshu.

Brrr... Malgré le climat plus clément ici, l'eau était fraiche... Fraiche mais rafraichissante. J'en profitai un maximum, plongeant dans l'eau sans réfléchir à d'autres choses. Mon corps en avait bien besoin à vrai dire : Il avait gagné un nombre considérable de marques et de cicatrices depuis que je suis arrivé en Kosaten. Rien que la première, gravée sur mon corps à l'horizontale au dessus de mes pectoraux, gagné dans les premières minutes de mon éveil en ces lieux, surplombant de peu le sceau bleuté de Long. Quelques autres marques sur mon bras, restes de l'attaque de l'Umihebi lorsque j'ai sauvé Emily la nuit de notre rencontre. Et j'en avais encore plein d'autres...

Au final, ma mission touchait à sa fin. Nous étions dans les terres du serpent, le plus dur était fait. Fuyu était dangereux par le froid, mais surtout parce qu'Emily était en territoire ennemi. Maintenant, c'était mon tour d'y être, mais... Je n'étais pas vraiment inquiété par cela. Je savais me défendre et cela suffisait. Les forces que j'avais retrouvées étaient encore faibles, mais elles existaient bel et bien.
Je savais que le moment où je devrais dire au revoir à Emily approchait, mais cela ne m'inquiétait pas vraiment. Son amie allait pouvoir la protéger au moins comme je l'avais fait tout du long de notre voyage et j'avais déjà bien plus que ce qu'aurait fait quelqu'un par simple bonté. Je pourrais bientôt reprendre la route sans autre préoccupation que moi même, vagabondant sur les routes sans réelle destination.

Je me pris presque d'un rire, souriant tout de même, mais en regardant mon reflet flottant dans l'eau, je ne vis qu'une mine attristée, ne montrant rien d'autre qu'une grande peine en son regard, prête à verser des larmes. Cette mine était la mienne, je ne souriais pas.

Je me recroquevillai alors dans l'eau, choqué par l'image de moi que j'avais perçu. Seul le haut de mes genoux et ma tête dépassait de l'eau.

Qui était-elle pour moi ?




Dernière édition par Kamatari Honjo le Jeu 5 Mai - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le bain de la faucheuse. [Solo]   Sam 9 Avr - 22:58






Le bain de la faucheuse



Avec : RP solo
   
C'était une question très... Complexe, mais surtout de très personnel. Etait-elle une amie ? Une inconnue ? J'allais devoir faire le point, en essayant de ne pas me cacher derrière une simple satisfaction. J'allais devoir être honnête avec moi-même.

Pourquoi l'ai-je aidée ?
A vrai dire... C'est assez flou. J'imagine qu'avec toutes les peines qu'elle a vécues au moment du naufrage, d'être séparée de son amie, on peut dire que j'ai eu de la pitié pour elle. Je sais qu'elle n'aurait probablement pas survécue cette nuit là si je ne l'avais pas extirpée de cette plage, ou si je n'avais pas été la sauver de l'Umihebi lorsqu'elle s'était enfuie sous un prétexte assez... étrange, à vrai dire.
Nous n'avons pas la même sensibilité. Des choses qui ne me font rien, par exemple de tuer quelqu'un, l'affecte beaucoup plus. Je ne sais même pas si elle y a déjà été contrainte à vrai dire. C'est toujours dur de devenir un meurtrier, mais c'est parfois nécessaire, et à vrai dire, tuer quelqu'un est souvent plus simple que de le laisser vivre.
Il y avait aussi la première impression. La première fois que je la vis, elle me rappela quelqu'un de disparu, ma rivale d'amour en fait, Yumi la ténébreuse. Peut-être étais-ce pour... M'excuser d'être vivant, et qu'elle ne le soit plus. Je l'ai enviée pourtant, de mourir dans les bras de Makoto, mais... C'était pour me faire pardonner alors.

Et maintenant ?
Je ne sais pas... J'ai laissé mon passé derrière moi, je n'ai plus à chercher une rédemption ou autre. Au début, peut être que c'était parce qu'elle ne pouvait survivre à Fuyu seule, et que tant qu'elle était avec moi elle avait des chances de revoir ses proches. C'est toujours le cas, mais ici, à Minshu, elle peut faire les derniers jours de marche seule, étant dans le territoire de son royaume. Mais sans compter les bandits, les bêtes et surtout le fait qu'elle s'endorme très souvent, je préférais être sur qu'elle arrive à bon port, quitte à l'accompagner tout du long.

Et pourquoi je veux l'accompagner ?
Hum... Je pense que c'est qu'avec le temps, nous avons un peu appris à nous connaitre. Nos dieux sont pourtant différents, tout comme nos factions, qui nous sommes de manière générale, tout nous différencie, et pourtant... Nous sommes juste deux élus voyageant à travers le monde dont les chemins se sont croisés. A vrai dire, je ne sais pas vraiment qui je suis vis à vis d'elle. Quelqu'un qui à simplement décidé sans autre intérêt que de perdre du temps en l'aidant à retourner chez elle ? Quelqu'un qui doit forcément comploter quelque chose pour être aussi attentionné ?
Je ne sais pas, et je ne sais même pas si j'aurais une réponse un jour.
D'un autre coté, j'ai toujours été assez... Familier avec elle. Je l'ai toujours tutoyé, et appelé par son prénom, à cause de la différence d'âge, elle de son coté m'a toujours vouvoyé, appelé ''Monsieur Honjo" ou "Honjo-Sama". Je ne suis pas SI vieux tout de même ? Ou est-ce une forme trop prononcé de politesse ou de respect presque exagéré ?

Encore une fois, je ne sais pas.

Mais non seulement d'avoir appris à la connaitre, je suis le seul à être dans la confidence de son passé. Certes un peu par hasard. Princesse d'un étrange royaume, ce n'est pas rien tout de même ! J'imagine qu'elle aurait préféré révélé ça à d'autre que moi, et si possible ne jamais avoir à m'en parlé. Tout comme elle avait pu voir ma discussion avec Makoto, aux enfers. Même si j'aurais préféré que jamais elle ne soit au courant de cela, je me sens un peu... Quitte vis à vis d'elle, chacun ayant révélé par accident une partie de son passé.


Toutefois, un fort bruit d'eau, inhabituel, me fit sortir de mes pensées, et avant même que je ne puisse tournée la tête, une main m'avait saisi au niveau de la gorge tandis que je sentais au même endroit le contact d'une petite lame d'acier.

Quelqu'un m'attaquait.




Dernière édition par Kamatari Honjo le Lun 11 Avr - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le bain de la faucheuse. [Solo]   Sam 9 Avr - 23:01






Le bain de la faucheuse



Avec : RP Solo
   
J'avais relâché ma vigilance, pensant être à l'abri de n'importe quelle attaque en ce lieu plutôt reculé. Je m'étais trompé visiblement, car l'individu me saisissant avant eu le temps de planifier son attaque et de me maitriser sans difficulté.

Tout mon corps fut surpris par une telle agression, mes yeux, mes sens, tous eurent besoin de quelque seconde pour prendre conscience de ce qu'il se passait : Un homme était en train de m'attaquer, m'empoignant violement à la gorge en me menaçant d'un poignard. S'il voulait me tuer, il m'aurait déjà égorgé ! Voulait-il me capturer ? Ses affaires, ses habits correspondaient plus à un pillard qu'à un militaire ou à un garde. Un bandit, ou peut-être un élu suffisamment discret.

"Allez ma jolie, tu va pas résister, hein? Tu va tranquillement te laisser faire comme gentille fille !"

Alors... Non seulement un bandit me prenait pour une fille, mais surtout il cachait à peine ses intentions de vouloir se satisfaire avec moi, suivit sans aucun doute par le projet de me détrousser et de me tuer. En me bloquant sous l'eau, il m'affaiblissait chaque seconde, il lui fallait juste attendre que je sois on ne peut plus faible ou inconscient pour gagner. Mais il allait être déçu de voir la vérité et se contenterait surement de me tuer et de prendre mes affaires.

Néanmoins, je n'allais pas lui laisser cette chance. Je fis remonter d'un geste fort mon tibia dans la partie la plus "sensible" de son anatomie, lui donnant un coup plutôt violent et je pense que ce eu l'effet escompté. Sa respiration rauque et irrégulière se figea, tandis que sa poigne se relâcha subitement, comme s'il venait de mourir intérieurement.

Profitant de cette occasion, je mis mes deux pieds sur son ventre, et poussa brutalement pour l'envoyer au dessus de moi, dans l'étang, pendant que je me relevai et me préparai à continuer le combat dans de meilleures conditions, bien que toujours sous le choc de l'attaque initiale et quelque peu sonné d'avoir eu à passer bien des secondes sous l'eau.

Mon cœur doubla la fréquence de mes battements, tout mon corps fonctionnant d'un seul mécanisme, celui de vaincre et de tuer cet homme, mais aussi de lui faire comprendre mille fois son erreur avant, celle de s'attaquer à la grande faucheuse.

Pendant qu'il se remettait très difficilement du coup initial et d'avoir vu son avantage tactique disparaitre, je fonçai vers lui et le saisi à mon tour à la gorge, avant de le plaquer contre un rocher proche de la petite cascade et de lui faire regretter ses actions. Mon poing gauche vint s'encastrer du même mouvement contre sa joue, lui faisant cracher sang et morceaux de dents sur le coté.
Je continuai ce mouvement en lui donnant un coup de coude au niveau de la gorge, stoppant à nouveau sa respiration pendant qu'il baissa le regard sous le coup, et qu'il voyait par cette occasion que je n'étais ni une simple personne, ni une femme.

"On fait moins les malins maintenant ! Je suis un élu et toi, un macchabé en devenir !"


Je continuai violement mes coups contre lui, ne m'arrêtant que lorsqu'il fut totalement inconscient. Mon poing était rougi par son sang, tout comme une majeure partie de mon corps. A quoi cela servait-il que je prenne un bain si j'étais amené à devoir me laver de nouveau ?

Je posai son corps inerte sur la berge, prenant soin de récupéré son couteau avant. Il allait me servir. Je levai son arme vers le ciel, prêt à le descendre d'un mouvement pour occire ce misérable, mais... ma poigne n'était pas aussi serrée que d'habitude, prête à lâcher le couteau avant que je ne le tue. Pourquoi ?

Hum... J'imagine que mes réflexions m'ont suffisamment troublé pour aujourd'hui. Je ne savais pas pourquoi, mais... Je ne voulais pas tuer cet homme. Non pas que l'envie m'en manquait, mais le fait d'avoir eu tout de tel doutes, un tel regard vers le passé, surtout vis-à-vis d'Emily...

"Tu as de la chance, tu ne va pas mourir de ma main... Toutefois, tu ne ressortiras pas indemne d'une telle erreur." Dis-je à cet homme inconscient.

Afin d'éviter qu'il ne soit à même de recommencer, je lui enlevai d'un coup sec une partie de son anatomie, que j'imagine il n'en aurait plus eu l'utilité de toute manière. S'il avait encore l'idée après cette émasculation forcée... Ce n'était plus de mon ressort.

"C'est déjà bien, mais je n'ai pas envie que tu racontes à tous qu'un élu de Fuyu se trouve ici. Enlevons donc aussi ta langue."


Chose dite fut chose faite. C'était bien plus pénible pour lui de vivre maintenant que de lui accorder la mort ici et maintenant de ma main. De plus, il en avait bien pour un long moment avant de reprendre conscience. Je comptais bien au minimum finir mon bain, d'autant que je devais me nettoyer de son sang.




Dernière édition par Kamatari Honjo le Lun 11 Avr - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le bain de la faucheuse. [Solo]   Sam 9 Avr - 23:05






Le bain de la faucheuse



Avec : RP Solo
   
J'entrai à nouveau dans l'étang, gardant en main le couteau qui avait bien faillit me trancher la gorge quelques minutes auparavant. Je préférais le savoir en ma possession plutôt que dans la main d'un ennemi, qui risquait pourtant de dormir plus de quelques heures. Je n'y avais pas été de main morte, et le bougre avait subis pour tout le restant de sa misérable vie.

Je vérifiai bien tout de même une douzaine de fois avant de commencer à baisser légèrement ma garde et de me laver du son sang. Prudence était tout de même de mise, même s'il semblait avoir agis seul, ce n'était pas impossible qu'il ait des complices.

J'étais au moins satisfait d'une chose : mes compétences commençaient à revenir, et même dans une situation aussi...Délicate qu'avait put être celle-ci, je m'en étais tiré sans blessure, j'avais juste faillit boire la tasse. Ce bandit avait eu l'effet de surprise, mais avait plutôt mal fini son combat au vu des résultats.

Néanmoins... Une chose m'intriguait... Pourquoi avais-je épargné cet homme ? Pourquoi respirait-il encore ? Auparavant, je ne me serrais pas embarrassé d'une telle chose, et simplement résumé cela parce que j'avais l'esprit ailleurs serrait mensonger.



Il fallait que j'avoue cela à moi-même. Kosaten m'offrait une nouvelle vie que je prenais en main, c'était un fait, mais j'avais véritablement changé, et principalement au contact d'Emily je pense. A vrai dire, elle occupait maintenant une place importante dans ce que j'avais put vivre ici, de ma vie en général même.

Elle était vraiment la seule personne qui soit plus qu'une camarade. Plus que ça, elle était devenue une amie... Chose rare pour moi, ces derniers se comptait autrefois sur à peine sur les doigts d'une main dans mes meilleurs jours.

Et même cela était me mentir à moi-même. Je savais au fond de moi qu'elle était encore plus... Mais je ne savais pas vraiment comment agir avec de telles choses. Je suis très loin d'avoir de l'expérience dans ce domaine si complexe. Etais-ce une erreur d'avoir de telles choses ? Avais-je raison, avais-je le droit ? Est-ce qu'il m'était possible après tout de... d'...d'aimer ?

J'avais fait le deuil de Shishio, j'avais tourné la page, mais... Je ne voulais pas que cela recommence, la peine de perdre quelqu'un d'aussi important, la tristesse de n'avoir pas pût protéger cette personne, au point d'en être le coupable par négligence. Mais il était trop tard... Trop tard pour les regrets et trop tard pour dire à mon cœur de ne faire comme si de rien n'était.

"Idiot..."
Murmurai-je à voix basse. "Pourquoi aimerai-t-elle quelqu'un comme toi ?"

Je savais qu'encore une fois, j'allais être transparent, pile au milieu. Tout nous opposaient, que ce soit le comportement, nos manières, nos pays... Et sans compter mon apparence... Une princesse devait déjà avoir une liste longue comme le bras de prétendants, alors une princesse aussi gentille qu'elle, aussi douce, talentueuse et maîtrisant la magie... J'étais une véritable cause perdue. Mais cela n'allait pas m'empêcher de finir ma mission. J'escorterais Emily jusqu'à son amie, puis je m'en irais, emportant avec moi ces si étranges sentiments.

Un pincement au cœur vint me saisir à cet instant, mais j'y tenais... Le fait qu'Emily soit saine et sauve était plus important que tout le reste, mille fois plus que ce que je ressentais. C'était ma voie, celle que j'allais suivre.

Rassemblant mon courage pour sortir enfin de l'eau, je rassemblai et mis rapidement mes affaires, tout en laissant le couteau à coté du malfrat. Ces choses n'étaient plus de mon ressort, et j'avais autre chose de bien plus important à me préoccuper.

Mes pas un à un s’emboîtèrent, et la destination suivante était toute trouvée pour y retrouver Emily : l'auberge !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le bain de la faucheuse. [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
Le bain de la faucheuse. [Solo]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» reportage en image de weris les bain ...............
» Maka apprenti faucheuse
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» présentation Bob Solo [Validée]
» BAIN MEC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.