Partagez | .
Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Mer 5 Nov - 19:38

Le Soleil de midi éclairait la superbe Chikai, capitale de l'Empire de Seika. Malgré la distance qui séparait encore Seryu de la citée, plus d'un kilomètre, elle pouvait déjà constater les couleurs flamboyantes qui dominait son architecture. Déjà à cette distance, la ville lui semblait majestueuse. Elle qui pensait que rien ne pouvait égaler en beauté sa citée natale, la capitale allait peut-être lui faire changer d'avis. Elle ignora la faim qui pointait le bout de son nez, préférant satisfaire son envie de voir la ville de plus près. D'un mouvement des rênes, elle remit son cheval en marche. Bientôt, ses trois jours de voyage allait s'achever et elle pourrait prendre un peu de repos. Mais avant, elle devait un se renseigner un peu plus sur ce monde. Bien que la route principale soit très fréquentée, elle ne préférait demander des informations au passants. Non pas par méfiance ou timidité, elle ne l'était certainement pas, mais elle préférait obtenir des informations fiables, et les gardes de la ville serait sans doute plus à même de lui indiquer tout ce qu'elle voulait savoir. De plus, elle avait remarqué les regards surpris ou méfiants envers elle. Sans doute que son style vestimentaire, ses prothèses métalliques, et l'apparence de Koro devait trahir sa condition d'élue, Encore une chose sur laquelle elle demanderait des suppléments d'information.

Arrivée à quelques mètres de la porte principale, elle stoppa son cheval et leva les yeux sur la citée. Son intuition avait été bonne. La ville était encore plus belle de près. Son architecture lui rappelait beaucoup sa propre capitale. Mais les tons rouges et noirs des bâtiments rendaient le tout beaucoup plus énergique. A tel point qui si cette capitale était sans doute beaucoup moins peuplée que celle qu'elle connaissait, elle semblait bien plus animée. Cette ville allait sans doute lui plaire.

Sortant de ses réflexions sur l'architecture, elle descendit de son cheval et prit le sac de fortune qu'elle s'était constituée. Elle en sortit 2 anneau de fer particulièrement bien ouvragés, chacun portant des initiales différentes, ainsi qu'un cheval de bois. C'était ce qu'elle avait choisi de conserver parmi les biens des malheureux voyageurs qui avait terminés leur voyages presque au moment où elle commençait le sien. Car on pouvait dire que son arrivée dans ce monde avait été mouvementée. A peine réveillée, elle avait du éliminer des brigands qui avait infligés un sort funeste à un couple de marchands et leur fils. Après avoir mis en terre les innocents, elle avait entrepris de cherché des éléments pouvant les identifier auprès de leur proches. Les alliances et le jouet était tout ce qu'elle avait trouver. Heureusement, elle avait pu soutirer des informations de l'un des brigands avant de le tuer. Apparemment, ces marchands venaient de la capitale de Seika, raison pour laquelle Seryu s'était mis en route vers la citée. La famille de ces gens méritait de connaitre le lieu de repos de leurs proches. Ce n'était qu'une maigre consolation, mais ce serait déjà mieux que l'inconnu.

Du scélérat, elle avait pu obtenir quelques infos sur ce monde, mais rien de bien consistant. Son manque d'intelligence et la peur qui le tiraillait l'avait empêché de satisfaire sa curiosité. Qu'avait-elle appris au juste ? Eh bien, il y avait trois pays en concurrence. Chacun d'entre eux tentait de s'attirer l'allégeance des fameux élus, ces êtres venus d'autre mondes, comme elle. A part une description de la capitale, c'est à peu près les seules infos qu'elle avait pu tirer de ce gars. Bien maigre. Bah, elle trouverait les infos dont elle avait besoin à l'intérieur des murs.

Elle rangea les affaires des victimes dans son sac et se mit en avant. La laisse de Koro dans une main et la bribe du cheval dans l'autre, elle s'approcha des portes. Comme elle s'y attendait, les gens réagissait à son passage, le terme "élue" revenant souvent. Les gardes eux-même lui firent signe de stopper.

-Madame...Vous devez être une élue, n'est-ce pas?, fit l'un des gardes.

-C'est ce qu'on m'a dit...Bien qu'à part venir d'un autre monde, je ne sais pas vraiment ce que ça signifie...

-Eh bien, avant tout, ça signifie que notre empereur souhaitera vous rencontrer. Il vous expliquera sûrement tout ce que vous voulez savoir. Je vous suggère de ne pas causer de problème et de rester en ville en attendant qu'il vous convoque.

L'empereur en personne allait la convoquer. Les élus devaient vraiment être appréciés. Peut-être qu'elle pouvait leur demander, après tout. Elle sortit les alliances et les tendit au garde.

-Pendant la route, j'ai trouvé ceci sur les cadavres de voyageurs, des marchands de tissus, d'après ce que j'ai pu voir. Leurs meurtriers ont eu ce qu'ils méritaient, mais j'aimerais ne pas laisser leur proches dans le noir et j'ai ouïe dire qu'ils venaient de cette ville. Sauriez-vous à qui cela appartenait ?

Le garde se frotta le menton, comme pour montrer sa réflexion, avant de faire non de la tête.

-Merci pour tout ça, mais il y a plus d'un marchand de tissus qui transite par cette citée. Je ne suis malheureusement pas en mesure de vous renseigner. Peut-être aurez-vous plus de chances à l'intérieur des murs ?

Bon, elle n'aurait pas la réponse tout de suite apparemment. Elle ferait comme le garde lui conseillait, elle interrogerais les habitants, notamment les commerces. au pire, l'empereur pourrait sûrement retrouver leur trace.
Elle s'apprêtait à entrer, mais s'arrêta, une idée lui traversa l'esprit, une idée qui lui indiquerait à quel type de royaume elle avait affaire. son regard se fit plus sérieux.

-J'ai une dernière question...Que faites-vous des méchants dans ce pays ?

Le garde garda le silence quelques instants, cherchant à deviner ses intentions en sondant son regard. Puis, il répondit d'un ton sérieux.

-Nous les traquons, évidemment. Ils n'ont pas leur place ici...

Seryu sourit joyeusement à cette réponse. son intuition avait bonne pour cela aussi. Le brigand qu'elle avait interrogé avait décrit cette ville comme peu accueillante, remplis de gens paranoïaques et agressifs. Sachant qu'il vivait d'escroquerie et qu'il avait du fuir la ville pour meurtre, cela prenait un autre sens. Ainsi, comme elle l'avait pensé, c'était une citée où le mal n'avait pas sa place et où les habitants et la garde faisait un travail remarquable.
Oui, elle allait définitivement se plaire ici !

-Ravie de l'entendre ! Si vous avez un problème avec une mauvaise personne, n'hésitez pas à m'appeler ! Mon nom est Seryu Ubiquitous...Mais je suis certaine que vous êtes parfaitement capables. Bon courage, soldats !

Après un salut militaire et un grand sourire, elle pénétra dans la ville. Elle se demandait qui interroger en premier quand son ventre émit un grondement désagréable. Peut-être qu'elle devrait s'occuper de ça en premier, finalement. Mais sans argent, la tache allait être délicate.

Bah, elle trouverais. elle n'avait pas fait tout ce chemin pour mourir de faim, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Jeu 6 Nov - 3:00

Cela faisait maintenant trois jours depuis que sa mission concernant l’étrange tradition d‘Halloween. Si Schneiden devait décrire par un mot les évènements qui se sont déroulé durant la mission ce serait par le mot chaotique. Un groupe d’élus doté de deux aliens doublé d’un total manque de coopération lors de la fouille du manoir pour bien entendu finir sur une attaque d’êtres spectraux à l’encontre du regroupement d’élu au paroxysme de la soirée. Tout cela lui fit frôler la mort mais par chance ou grâce à ses capacités, il avait survécut a cette nuit d’épouvante.

Après ces évènements mouvementés, l’élu aux cheveux de jais décida qu’il était temps de rentré à la capitale pour faire le rapport de sa précédente expédition qui avait eu lieux il y a de cela un mois. Il se demanda alors si son roi serait fâché par le faite qu’au lieu de faire son rapport, il avait fugué vers la nouvelle aventure qui l’avait conduit dans un des villages fantômes qui peuplait les terres inexplorés. Connaissant le caractère de son suzerain, il doutait déjà de la réponse à sa question.

Il retrouva alors avec joie le paysage familier propre aux terres de Seika proche de la capitale, un cadre transpirant la vie telle l’astre solaire qui planait au-dessus de leur tête. Il retrouva avec joie la ville qui l’avait laissé une forte impression lors de son arrivée d’effet à son arrivé. Il avait fait le tour de tout Seika et avait même frôler les frontières de Fuyu et Minshu mais rien n’égalait la beauté ainsi la vie que dégageait Chikai.

Alors qu’il s’approchait des portes il aperçut que ceux qui gardait la porte étaient les deux gardes qui l’avait appréhendé a son arrivé et avec qui par la suite avait tissé une sorte de camaraderie lors de sa sortie dans les bars accompagné de son roi et plusieurs vétérans de l’armée royale. Les deux gardes s’approchèrent sourire aux lèvres pour le saluer.

« Oh, Schneiden ! On commençait à se dire que tu t’étais perdu dans les déserts brulant ou encore dans la région volcanique ! Ahaha ! »

« Même le roi commençait à se faire du souci tu sais ! »


« Ah~ Mon roi est toujours aussi couveuse de ses sujet que dans mes souvenirs~ »

Laissa échapper Schneiden le sourire au levre et sous le rire de ses compagnons de beuverie. C’était ce qu’il appréciait chez son roi, son humanité débordante qui n’avait d’égale que son insouciance apparente.

« Ah ! Tu as manqué quelque chose ! Il n’a pas longtemps une élu avec des membres de son corps fait en métal est pass- »

Le garde n’eut même pas temps de terminer sa phrase que Schneiden couru à toute vitesse à l’intérieur des enceintes de Chikai, un large sourire dérangeant attaché à son visage.  

« Toujours aussi étrange celui la… »

En quelque minute il trouva l’objet de sa curiosité grandissante. Son sourire s’élargie encore plus a cause de son excitation dut au faite qu’il se trouvait en face d’une chose qui lui était encore inconnue. Une femme avec ce qui semblait être des bras mécaniques avec pour animal de compagnie un petit chien. Il fit obstruction de tout ce qui l’entourait pour se focaliser sur les deux prothèses de métal qui servait de bras à la jeune élu. Ses pensées se brisèrent sous le son de l’estomac grinçant de la femme aux cheveux roux. Un sourire encore plus gros naquit sur le visage de Schneiden.

« Chanceux~ »

Il s’approcha alors de l’élu et lui prit soudainement les mains, insouciant de l’éventuel danger qu’elle pouvait représenter. Il replia ses jambe pour se placer dans l’angle parfait pour observer les prothèses mécaniques de la rousse, se contrefichant de la personne en elle-même. Après une rapide inspection des matériaux des bras en métal, il se releva de son mètre quatre-vingt-trois et tendu la main en direction de la jeune femme en face de lui, imperturbable à ce qui s’était passé quelques secondes plus tôt.    

« Je vous propose un deal, vous me dite ce qui s’est passé pour vos bras et en échange je vous paye à manger »

Schneiden n’était pas bête il savait bien qu’un peu de nourriture n’allait pas forcément faire l’affaire. Mais étant lui aussi un élu, il savait dans quel état elle se trouvait. il avait donc connaissance de ses besoins pour faire face à ce monde nouveau. Elle avait l'air aussi perdu qu'un bambin découvrant a peine le monde après tout.

« De plus je m’engage à vous fournir toute les informations que vous désirez. Ce n‘est pas pour me vanter mais j’ai en mémoire toutes les archives de Chikai, donc mes informations sont sûrs et précises vous savez~ »

Un rictus scella son discours.

« Qu’est-ce que vous en dite ? Mme. La cyborg~ »


Dernière édition par Schneiden le Jeu 6 Nov - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Jeu 6 Nov - 18:20

Seryu aurait voulu commencer à rechercher la famille des marchands. Cependant, cela lui prendrait plusieurs heures. Son ventre criait famine et avait de plus en plus de mal à en faire abstraction. Sa curiosité lui avait jouer un vilain tour. Elle aurait peut-être du s'arrêter avant la capitale pour cueillir quelques baies ou chasser un rongeur ou deux, comme elle l'avait fait tout au long de la route. Mais la vue de la capitale avait chasser toute ces pensées, et elle en payait maintenant le prix. Sans doute que l'empereur serait à même de lui fournir le couvert, du moins si les dires du brigand concernant l'intérêt des trois royaumes pour les élus était vrais. Mais le garde lui avait demandé d'attendre la convocation de son souverain. Sans doute qu'il était occupé avec un autre élu ou tout autre affaire importante. C'était déjà un honneur d'espérer une convocation si peu de temps après son arrivée en ville. Dans son monde, elle n'avait vu l'empereur qu'une seule fois, lors de la création des Jaegers, alors qu'elle habitait la capitale depuis sa naissance.

Toujours est-il que Seryu avait faim. Elle pensa à retourner voir les gardes, ils en rigoleraient sûrement, mais peu importe. Mais à peine elle se retournait qu'un homme étrange lui prenait les mains et se baissait pour les examiner sous toutes les coutures. Comment réagir face à ça? L'homme était habillement sobrement, mais son attitude était tout sauf sobre. Lors de son voyage jusqu'à la capitale, elle avait eu l'habitude d'entendre les interrogations des passants sur ses prothèses. Mais jusqu'alors, aucun n'avait eu le culot de venir les examiner en personne. Le plus étonnant était qu'il le faisait sans même prêter attention à elle. La jeune femme s'apprêtait à lui demandait des explications quand l'homme se releva et lui tendit la main.

« Je vous propose un deal, vous me dite ce qui s’est passé pour vos bras et en échange je vous paye à manger.
De plus je m’engage à vous fournir toute les informations que vous désirez. Ce n‘est pas pour me vanter mais j’ai en mémoire toutes les archives de Chikai, donc mes informations sont sûrs et précises vous savez~ »

« Qu’est-ce que vous en dite ? Mme. La cyborg~ », finit-il sur un rictus.

Décidément, cet homme était plein de surprises. Il y avait chez lui une certaine impertinence, un certain humour nonchalant qui était familier à la jeune femme. Bien sûr, sa proposition l'intéressait. Elle avait effectivement très faim, et les informations était en partie la raison de sa présence à la capitale. Mais elle se demandait ce que voulait vraiment cet homme. A l'instant précédent, il était absorbé par l'observation de ses prothèse, au point d'oublier tout le reste, et l'instant d'après, il lui faisait une proposition étrangement opportune, non sans humour.
Un œil extérieur aurait pu y voir une tentative de séduction, mais Seryu ne pensait pas que ce soit le cas. L'homme lui semblait curieux, tout simplement. Étrange et audacieux, mais curieux. En cela, elle lui rappelait le Dr Stylish. Il affichait le même enthousiasme, la même nonchalance. Seul l'avenir dirait s'il partageait tout ses traits de caractères.

Seryu mit fin à ses réflexions en poussant un long soupir. Elle n'avait aucune raison de refuser de toute façon. Mais il fallait respecter les priorités.

" Très bien, marché conclu ! ", commença-t'elle en lui serrant la main,
" Mon nom est Seryu Ubiquitous, et voici Koro. "

" Miiiii ! ", fit la créature en sautant sur l'épaule de sa maitresse.

" Cependant, je préférerais qu'on commence par le repas, si ça ne vous dérange pas. ", dit-elle tout en serrant légèrement la main de son interlocuteur, comme pour appuyer ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Jeu 6 Nov - 20:00

Schneiden pouvait voir la surprise et une fine trace de nostalgie plané sur le visage de la jeune élu en face lui. Il se félicita, il n’avait pas fait fuir la jeune femme instantanément, c’était déjà ça. Après un court moment de réflexion il la vit pousser un soupir un soupir de résignation. Schneiden gloussa intérieurement, il savait qu’il l’avait mis dans sa poche.

« Très bien, marché conclu ! Mon nom est Seryu Ubiquitous, et voici Koro »

S’il avait su que c’était aussi simple de convaincre une personne, il aurait utilisé le même procédé sur l’alien à la peau verte qu’il avait rencontré la nuit d’Halloween pour qu’il lui montre son vaisseau spatial. Il chassa ces pensées distrayantes de son esprit et se concentra sur la conversation qu’il entretenait avec la nouvellement dénommé Seryu. Il aurait préféré Mme. La cyborg mais ce n’était pas grave.

« Miiiii ! »

La boule de poils sur patte fit un bond et se retrouva sur l’épaule de Seryu. Est-ce que ce chien venait de, non seulement répondre à son maître mais aussi effectuer une action impossible pour un animal de son gabarit ? Le regard de Schneiden s’affina sur l’animal de compagnie de sa consœur élu et un flot de questions lui traversa l’esprit. Pouvait-il comprendre sa maîtresse ? Partageaient-ils une sorte de lien mental ? Etait-il une menace ? Pouvait-il changer de forme ? Est-ce qu’il était aussi doux qu’il en avait l’air ? Faisait-il ses besoins ? Pouvait-il marcher sur l’avant de ses pattes ? Est-ce que cela le dérangerait s’il se référait à lui en l’appelant boule de poils ou boule de graisse ?

Alors que ses questionnements perdaient de plus en plus de leur pertinence, la jeune femme reprit la parole.

« Cependant, je préférerais qu'on commence par le repas, si ça ne vous dérange pas »

Il serra la main de Seryu en se rappelant soudainement son objectif initial. Il lâcha un autre sourire et lui répondit avec insouciance.

« Vous pouvez m’appeler comme bon vous semble, mais si vous voulez le savoir mon nom est Schneiden~ »

Il lui lâcha la prothèse et prit une direction au hasard. Pendant le court trajet qui allait les menés au doux confort, il ne parla pas mais observa scrupuleusement du coin de l’œil la jeune rousse et son animal en laisse. Scrutant leurs faits et geste ainsi que toutes caractéristiques notable. Ils arrivèrent assez vite à ce qui semblerait être une auberge traditionnel bercé dans la culture propre à Seika. Schneiden ne perdit pas de temps et s’installa impatiemment sur une des tables disponible. Il attendit que son invité fut installé pour débuter son dialogue. Il posa son menton dans le creux ses mains en observant l’élu en face de lui, tout en oubliant pas d’esquisser un des sourires dont il avait le secret.

« Alors ? Qui commence ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Ven 7 Nov - 10:46

A l'instant, l'homme venait de jauger Koro du regard. Visiblement, ses prothèses n'étaient pas la seule chose qui le fascinait. Elle ne pensait pas rencontrer d'aussi curieux parmi les autochtones. Peut-être que la citée était aussi flamboyante à cause du caractère de ses habitants. Quoi qu'il en soit, elle sentait que ses échanges avec cet homme allait être intéressants pour les deux partie. Quand elle reprit la parole pour poser sa condition, l'homme sortit de sa rêverie et reprit son habituel sourire.

« Vous pouvez m’appeler comme bon vous semble, mais si vous voulez le savoir mon nom est Schneiden~ »

Le dénommé Schneiden partit donc en premier et Seryu s'empressa de le suivre, laissant Koro marcher tout seul sur le sol. Elle sentait bien les regards de l'homme, mais n'y prêta pas tellement attention. Il cherchait sans doute des informations quelconques à son sujet ou celui de son teigu. Peu importe, ce n'était que la continuité de ce qu'il faisait depuis sa rencontre avec elle. Elle prêta plus attention à l'architecture intérieure de la ville, cherchant à s'habituer à celle-ci, au cas où probable où elle devrait y vivre.

Bientôt, les deux compères arrivèrent dans ce qui semblait un bar, pour ce que Seryu pouvait en dire. Son style de différait pas du reste de la ville et bien sûr, les clients non plus. Quand ils entrèrent dans l'établissement, il y eu les même réactions qu'ailleurs. Chuchotements, regards insistants, surpris ou méfiants. Quand ils s'installèrent à une table vide, ceux qui étaient proches s'arrêtaient de parler et tous, qu'ils soient curieux ou méfiants, les regardaient du coin de l'œil. Il lui faudrait un peu de temps pour s'habituer à ça.
Le gérant du bar s'approcha de leur table pour prendre leurs commandes. Il jetait un regard mauvais à Koro, visiblement mécontent de sa présence, même s'il n'osait rien dire. Seryu lui sourit et prit les devants.

" Ne vous inquiétez pas . Koro ne mangera rien. il n'a pas le même régime alimentaire que les humains. ", fit-elle en caressant la tête du teigu.

En effet, si les senteurs de nourriture affectait sa maitresse, Koro, lui, y semblait totalement indifférent. Le gérant ne sembla pas complétement satisfait de cette réponse, mais il préféra en rester là. Seryu commanda un plat simple, dont les ingrédients lui était connus. Elle n'avait rien contre tester de nouvelles saveurs, mais pour le moment, elle avait trop faim pour s'y risquer. Après avoir pris la commande de Schneiden, le gérant partit prévenir les cuisiniers, laissant les deux élus à leur discussion.

« Alors ? Qui commence ? », fit son compagnon de table en renouvelant son sourire.

Seryu lui rendit sson sourire quelque instants, avant de prendre un visage plus sérieux.

" Voyons voir...Comme vous avez du le remarquer, je suis ce que vous appelez une élue. ce qui signifie que je viens d'un autre monde...Un monde en guerre, pour être exacte. "

D'un geste, elle désigna ses prothèses.

" Pour faire simple, ceci résulte d'une blessure de guerre...Je pourrais vous en dire plus. mais avant, il y a quelques questions pour lesquelles j'aimerais avoir une réponse. "

Elle balaya le regard sur la salle, avant de désigner l'ensemble des clients.

" Tout ces gens nous écoutent. Ils sont curieux à propos des élus, ça me parait normal. Mais ce que je ne saisi pas bien, c'est pourquoi les trois royaumes se battent pour nous avoir. Nos capacités sont sensée être réduite, non?
Et surtout, pourquoi VOUS voulez des infos sur moi? Hein, M. L'archiviste? "


A cette dernière phrase, quelqu'un d'une table proche ne put retenir un gloussement, ce qui provoqua bientôt l'hilarité générale. Qu'avait donc dit Seryu de si drôle ? Elle ne comprenait vraiment pas quand il remarqua vers qui était tourné les regards. Ce n'était pas seulement à elle qu'on prêtait attention. En fait, ce Schneiden était tout autant le centre de l'attention qu'elle. Cela ne pouvais signifier qu'une chose. Elle chassa le rouge le rouge qui avait commencé à se former à la suite du fou rire générale, et s'adressa à son compère avec un léger agacement.

" Vous êtes un élu, vous aussi ! Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ? Cette histoire d'archives est-elle seulement vrai ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Sam 8 Nov - 19:21

Une odeur exquise vint lui chatouiller les narines alors que leurs plats étaient en chemin préparation dans la cuisine à quelque mètre de leur position. Il écarta rapidement ces pensées pour se focalisé sur l’élu en face de lui, il était très facile pour lui de perdra sa concentration sur des choses futile. La jeune femme en face de lui décida de prendre la parole.

« Voyons voir...Comme vous avez du le remarquer, je suis ce que vous appelez une élue. ce qui signifie que je viens d'un autre monde...Un monde en guerre, pour être exacte. »

Schneiden gloussa intérieurement, elle n’avait toujours pas compris. Elle mit ensuite le sujet qui l’intéressait, ses membres mécanique. Que s’était-il passé ? Un enlèvement par des extra-terrestres ? Etait-elle une cyborg de naissance, moitié humain moitié machine ? Etait-elle une machine à l’apparence humaine ? Tant de possibilité incroyable se mélangeaient dans sa tête qu’il oublia une triste réalité, la vérité est bien souvent simple et décevante.

« Pour faire simple, ceci résulte d'une blessure de guerre...Je pourrais vous en dire plus. mais avant, il y a quelques questions pour lesquelles j'aimerais avoir une réponse »

Toute la flamme qui l’envahissait s’éteignit aussi rapidement qu’elle ne s’était embrasée. C’était donc ça ? Une sorte d’handicap de guerre ? Il soupira bruyamment visiblement déçu. Maintenant même la petite boule de poils a ses côté lui paraissait plus intéressant. Qui sait, peut-être que derrière cet animal de compagnie se cachait un alien ? Il écouta désormais distraitement sa compère, les yeux semblant flotter dans le vide.

« Tout ces gens nous écoutent. Ils sont curieux à propos des élus, ça me parait normal. Mais ce que je ne saisi pas bien, c'est pourquoi les trois royaumes se battent pour nous avoir. Nos capacités sont sensée être réduite, non?
Et surtout, pourquoi VOUS voulez des infos sur moi? Hein, M. L'archiviste? »


Schneiden s’ennuyait, toute sa fougue avait disparue. Il semblerait que l’élu en face de lui ne soit pas aussi intéressant qu’il ne le pensait. Alors qu’il voguait dans ses pensées la salle fut prise d’un fou rire générale. En regardant à côté de lui il vit quelques personnes qui ne lui étaient pas inconnu, si il se souvenait bien ils étaient présents lors de sa petite tournée des bars en compagnie de son roi. Ils échangèrent un regard complice, comme pour se dire bonjour. Il se retourna vers la jeune élu et fut surpris. Il vit la jeune femme observer attentivement ses alentours puis prendre petit à petit un visage lui montrant qu’elle avait réalisé quelque chose. Cela ralluma en lui une petite étincelle de curiosité. Etait-elle moins insouciante qu‘il ne le pensait ?

« Vous êtes un élu, vous aussi ! Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ? Cette histoire d'archives est-elle seulement vrai ?! »

« Oh~ »

Pensa Schneiden, finalement il y avait peut-être moyen pour lui de s’amuser un peu. Il reprit avec un rictus.

« Et bien je n’ai jamais prétendu être une sorte d’archiviste vous savez, de plus nulle besoin d’en être un pour détenir le savoir~ Et puis je ne cache pas vraiment mon statut d’élu, il suffisait tout simplement de me le demander~ »

Son sourire s’agrandit.

« Concernant mon désir de vous connaitre, j’étais simplement curieux bien que cela ne soit un peu décevant à la fin. Je m’attendais a quelque chose de plus spectaculaire, pardonnez-moi, une de mes mauvaises habitudes~ »

Il posa son menton dans le creux de sa main droite et plongea son regard de jais dans les yeux de sa compère élu de manière à pouvoir se jauger mutuellement.

« Vous voulez savoir pourquoi les trois royaume ont besoin de nous ? Vous n’avez pas besoin de moi pour répondre à votre question. Vous venez d’un monde en guerre non ? Vous savez très bien ce que l’ont fait des personnes aux capacités supérieur à la normale~ »

Il laissa planer un silence pendant quelques secondes. L'ambiance autour de leur table avait clairement refroidis, la conversation avait prit un tournant aux accents plus graves.

« Pour ce qui est de vos capacités, elles sont peut-être réduite maintenant mais avec le temps et un entrainement rigoureux elles devraient pouvoir retrouver leurs états d’origines~ »

Il se redressa et prit une stature droite, signe de la gravité de ses prochaines paroles.

« Vous avez le choix Ms. Seryu. Devenir une arme et combattre pour le royaume que vous aurez choisi, vous rebellez et tenter de renverser le pouvoir mis en place ou bien encore tenter votre chance dehors seul, les deux derniers cas étant des raccourcis vers une mort certaine dans l’état dans lequel vous êtes. Même à vos pleines capacités je doute que vous ayez une chance, ce monde est peuplé d’élus et d’êtres aux capacités quasi-divines »

Il lui laissa un peu de temps pour prendre conscience des choix qui s’offraient à elle. Elle pourrait rester ici a Seika ou encore prendre le large vers Fuyu ou Minshu. Elle pourrait aussi tenté de renverser les pouvoirs en places mais que ce soit Sul Hei ou Jeong Tekina, ils étaient tout deux réputé pour leur force de combat et il connaissait assez son roi pour savoir que si un combat avait lieu entre la jeune femme et lui, elle se ferait instantanément tuer. Son troisième choix  serait de parti en direction des zones neutres ou de terres inexplorés, dans les deux cas cela ne conviendrait pas a un élu fraîchement arrivé. Trop dangereux pour l'un et inadapté pour l'autre. Il reprit finalement la parole.

« Alors quel sera votre choix Ms. Seryu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Lun 10 Nov - 3:56

Schneiden avait soupiré dés l'instant où elle lui avait parlé de ses prothèses. Puis il avait écouté le reste de ses paroles d'un air distrait, ennuyé même. Non pas que cela la dérangeait. Il faisait ce qu'il voulait, même si c'était un peu vexant. Mais sa condition d'élue et les mensonges qui lui avait racontés, ça en revanche, il allait devoir s'expliquer. Ce qu'il fit avec sourire, comme toujours.

« Et bien je n’ai jamais prétendu être une sorte d’archiviste vous savez, de plus nulle besoin d’en être un pour détenir le savoir~ Et puis je ne cache pas vraiment mon statut d’élu, il suffisait tout simplement de me le demander~ »

Non, décidément, il mentait. Les élus étaient arrivés récemment, non ? Impossible qu'un homme ai apprit le contenu de toutes les archives de Chikai en si peu de temps. Aucun homme dans le monde n'était capable d'un tel exploit. Ou alors les archives en question était particulièrement pauvres.

« Concernant mon désir de vous connaitre, j’étais simplement curieux bien que cela ne soit un peu décevant à la fin. Je m’attendais a quelque chose de plus spectaculaire, pardonnez-moi, une de mes mauvaises habitudes~ »

Quoi ? Il demandait et il était déçu ? Quel homme lunatique. Là s'arrêtait la comparaison avec le Dr Stylish, visiblement. Lui n'aurait pas perdu sa flamme. il aurait toujours trouvé de l'intérêt dans n'importe quel situation. Du moins c'est ce qu'elle connaissait du savant. C'était à son tour d'être légèrement déçue, mais pour des raisons différentes.

« Vous voulez savoir pourquoi les trois royaume ont besoin de nous ? Vous n’avez pas besoin de moi pour répondre à votre question. Vous venez d’un monde en guerre non ? Vous savez très bien ce que l’ont fait des personnes aux capacités supérieur à la normale~ »
« Pour ce qui est de vos capacités, elles sont peut-être réduite maintenant mais avec le temps et un entrainement rigoureux elles devraient pouvoir retrouver leurs états d’origines~ »


Malgré l'ambiance grave qu'avait tenté d'instaurer son compère élu, Seryu souriait. Ces dernières paroles l'avait rassuré sur un point qui lui faisait peur depuis qu'elle était arrivé dans ce monde. Elle se tourna vers Koro qui lui répondit en poussant une petite exclamation joyeuse. Si elle pouvait retrouver ses capacités normales, cela voulait dire que Koro retrouverait sa force aussi. Il allait pouvoir rendre la Justice ensemble à nouveau.

« Vous avez le choix Ms. Seryu. Devenir une arme et combattre pour le royaume que vous aurez choisi, vous rebellez et tenter de renverser le pouvoir mis en place ou bien encore tenter votre chance dehors seul, les deux derniers cas étant des raccourcis vers une mort certaine dans l’état dans lequel vous êtes. Même à vos pleines capacités je doute que vous ayez une chance, ce monde est peuplé d’élus et d’êtres aux capacités quasi-divines.

Alors quel sera votre choix Ms. Seryu ? »


Alors comme ça, il tentait de juger sa loyauté ? Ou peut-être que celle-ci n'avait pas d'importance pour lui ? Il lui faisait une liste de choix, dont un seul menait à sa survie. Cet homme ne comprenait décidément pas ce qui la motivait. Il ne comprenait pas ce qui était important. Le choix des royaumes n'était en vérité pas très important. Il n'y avait qu'un seul véritable choix qui comptait. Elle regarda Schneiden dans les yeux pour lui répondre.

" Seika semble être une contrée où règne la Justice. Je n'ai aucune raison de la trahir. Quand aux autres royaumes je les jugerais en temps et en heures. Ce n'est pas ça l'important. Ce qui est important, c'est que Koro et moi allons rendre la Justice ensemble dans ce monde. Dans le mien, c'est ce que nous faisons depuis le moment où nous nous sommes rencontrés. Et comme nos capacités vont revenir, nous continuerons à détruire le mal ici. Le reste n'a pas d'importance. "

Comme toujours lorsqu'elle parlais sérieusement de la Justice, son visage s'était transformé. Le visage joyeux et innocent qu'on lui connaissait avait disparu. Sa bouche affichait désormais un sourire dérangeant et son regard était froid. Un observateur attentif pouvait même décelé dans ses yeux un léger grain de folie. Même Koro avait souri brièvement à l'évocation de la Justice, révélant furtivement de grandes dents.

Mais un serveur arriva à la table avec les plats des élus et ce visage dérangeant disparut aussi vite qu'il s'était manifesté. Après avoir remercier le serveur, elle regarda son interlocuteur avait un sourire tout autant innocent qu'auparavant.

" Ça à l'air plutôt bon...Vous aviez envie de savoir autre chose, M.Schneiden ? "
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Lun 10 Nov - 17:08

Schneiden pouvait voir une certaine déception ainsi qu’une vague impression de colère passé sur le visage de la jeune élu en face de lui. Cela ne le gênait pas du tout, tant qu’elle l’amusait elle pouvait penser ce qu’elle voulait de lui. Il pouvait aussi détecter une certaine délivrance face à ses paroles concernant ses capacités, il ne savait pas pourquoi mais de ce soulagement dégageait un sentiment malsain.

« Seika semble être une contrée où règne la Justice. Je n'ai aucune raison de la trahir. Quand aux autres royaumes je les jugerais en temps et en heures. Ce n'est pas ça l'important. Ce qui est important, c'est que Koro et moi allons rendre la Justice ensemble dans ce monde. Dans le mien, c'est ce que nous faisons depuis le moment où nous nous sommes rencontrés. Et comme nos capacités vont revenir, nous continuerons à détruire le mal ici. Le reste n'a pas d'importance. »

Avait-il encore affaire à une fanatique de la justice ? Il en avait déjà eu assez avec l’étrange élu à la chevelure rouge rencontré dans la forêt d’émeraude. C‘était ce qu’il pensait avant d’être surpris au plus haut point. Pendant son discours sur la justice, le visage plutôt innocent de la jeune femme prit petit à petit des formes grotesques ainsi qu’un facies digne des plus grands psychopathes. Cela stoppa net Schneiden dans son observation. Il ne pouvait qu’observer les yeux écarquillé et la bouche entrouverte la jeune élu sous un tout nouvel angle. Un sourire mauvais commençait à prendre forme, il avait été trompé par son apparence et son insouciance apparente. En entendant un gémissement animal il regarda sur le côté et vit la boule de poils au côté de sa maitresse, un sourire carnassier cloué sur la face. Il avait été trompé par les deux ! Le sourire se prolongea encore plus.

Le serveur arriva avec leurs commandes et toute trace de folie avait disparu de la tête de la femme en face de lui. Elle reprit alors le dialogue d’une voix normale, comme si tout ce qui s’était passé quelques secondes auparavant n’était qu’un mirage, une illusion de son esprit. Schneiden se mit à trembler.

« Ça à l'air plutôt bon...Vous aviez envie de savoir autre chose, M.Schneiden ? »

Il n’en pouvait plus, c’était trop pour lui. Il claqua ses mains sur la table et éclata dans un fou rire qui raisonna dans toute l’auberge. Tous les regards convergeaient vers eux mais il s’en fichait. Il s’était tromper, lui ? Comment avait-il put croire que cette jeune femme et sa boule de poils pouvait être sans danger et inintéressante ? Il avait fait l’erreur d’oublier un court instant le faite qu’elle était avant tout une élu. Aucun élu ne pouvait être sans danger et inintéressant. Il avança le haut de son corps par-dessus la table en direction de l’élu en face de lui plaçant sa tête à quelques centimètres de la sienne. Il plongea son regard au travers des siens, si dans celles de la jeune élu on pouvait y déceler un grain de folie, dans ceux de Schneiden c’était comme si la folie s’était mêlé à la pupille toute entière.

« C’était une belle expression que vous aviez la, Ms. Seyu~ »

Son sourire s’élargie alors qu’il se retenait de toucher toute les parcelles du visage de la jeune femme littéralement en face de lui.

« Il semblerait que je me sois trompé en ce qui vous concerne, vous et votre animal de compagnie~ »

Il se rassit tout en gardant son sourire.

« Vous êtes décidément plus amusante que ce que je pensais~ »

Avec un dernier regard dans sa direction, le visage de Schneiden reprit des teintes normales. Tout comme sa consœur il y a quelque instant de cela.

« Mangeons ! Avant que cela ne refroidisse ! Vous aurez besoin de force avant de rencontrer notre roi~ »

Définitivement plus amusante~
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Lun 10 Nov - 19:11

Seryu avait à peine finit son discours, que son interlocuteur était pris dans un fou rire particulièrement bruyant. Qu'avait-il tous à rire d'elle ? Mais encore pouvait-elle comprendre le rire des clients assis autour d'eux. Effectivement, la situation précédente avait été comique d'un œil extérieur. Mais l'élu en face d'elle rigolait pour une raison qui lui échappait totalement. Elle lui avait parlé de ses motivations très sérieusement. En quoi le fait de rendre la Justice était drôle ? N'étais-ce pas pour ça qu'il était là, lui aussi ? N'étais-ce pas pour ça qu'étaient là tous les élus de Seika, voir tout ceux des trois royaumes ? Cet homme était vraiment un mystère.

Et puis, il avança dans sa direction, plaçant son visage à seulement quelques centimètres du sien. Tous les clients autour étaient figés sur place par la surprise. Seryu aussi, mais pas pour les mêmes raisons. Elle voyait son regard et la folie y était clairement présent. Cela lui fit même oublié la proximité de son visage. Un regard tel que celui là, elle n'avait vu ça qu'une seule fois. C'était chez les quatre démons Rakshasas, des guerriers au service de l'Empire dont 3 des membres avait été tués par le Night Raid. Elle espérait que cette folie apparente ne lui fasse pas subir le même sort. Après tout, c'était un élu, il devait être fort. Et il servait le royaume de Seika également, c'était donc un allié de la Justice. Le perdre serait vraiment dommage.

« C’était une belle expression que vous aviez la, Ms. Seyu.
Il semblerait que je me sois trompé en ce qui vous concerne, vous et votre animal de compagnie~ »


A quelle expression faisait-il référence ? Enfin, peu importe. Il avait reconnu s'être trompé sur elle. C'était donc ça. Il avait des doutes sur sa moralité et il avait été rassuré par son discours, d'où le rire pour évacuer la tension. Elle sourit de contentement. il était plaisant de voir comment la Justice rendait les choses meilleures.

« Vous êtes décidément plus amusante que ce que je pensais.
Mangeons ! Avant que cela ne refroidisse ! Vous aurez besoin de force avant de rencontrer notre roi~ »


Elle ne se fit pas prier et avala les premières bouchées de son plat. Bien qu'elle ait fait attention à choisir des aliments qu'elle connaissait, la façon de les préparer devait être différente, car le gout n'avait pas grand chose à voir avec ce qu'elle avait l'habitude de manger. Il lui fallu plusieurs bouchées pour s'habituer à cette différence, après quoi elle ne put que reconnaitre la qualité de ce qu'on lui avait servi. Entre deux bouchée, elle s'adressa à son compagnon de table.

" C'est vraiment bon ! Je suppose que vous êtes habitué, mais pour moi, c'est tout nouveau !

Emportée par le plaisir de découvrir de nouvelles saveur, elle finit son plat assez vite. Le ventre bien rempli, elle s'adressa de nouveau à Schneiden. S'il ne posait pas de question, elle en poserait.

" Dites-moi...Cet empereur. Comment est-il ? Le seul que j'ai connu était un enfant. Il était avisé, mais sur certains points, il avait besoin du premier ministre. Comment est l'empereur de Seika ? Vous avez du le rencontrer, non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Mer 12 Nov - 22:21

Il avala goulument son repas, une saveur intense venait se loger sur son palais à chaque bouchée. Décidément, peu importe le nombre de fois qu’il goutait a la nourriture de Seika il ne pouvait s’empêcher d’être admiratif des chefs cuisiniers pour les délices qu’ils servaient sur son assiette. Il confirma sa pensée en voyant sa compère engloutir sa nourriture avec le même enthousiasme que lui. Il sourit à cela. L’ambiance s’était réchauffée suite à son discours enthousiaste ce qui l’étonna un peu pour être honnête. Les autres clients avaient pris cela comme un autre de ses coups de folie et Seryu bien que perplexe au début finit pour lui lancé un sourire approbateur et satisfait, presque comme si elle était fier d’elle-même. Apres plusieurs bouchées de sa nourriture cette dernière pu glisser une phrase dans la conversation.

« C'est vraiment bon ! Je suppose que vous êtes habitué, mais pour moi, c'est tout nouveau ! »

Schneiden lâcha un petit rire. Même pour lui qui était là depuis un petit moment, c’était toujours aussi exquis que la première fois. Il n’eut pas le temps de finir cette pensée que la jeune femme en face de lui avait déjà fini la totalité de ses plats. Bien que visiblement repu, elle trouva la force de lui poser une question.

« Dites-moi...Cet empereur. Comment est-il ? Le seul que j'ai connu était un enfant. Il était avisé, mais sur certains points, il avait besoin du premier ministre. Comment est l'empereur de Seika ? Vous avez du le rencontrer, non ? »

Un sourire sincère vint se greffer sur son visage en repensant à son souverain. Il repensa à leur première rencontre et à la réaction que lui avait provoquée l’homme à la chevelure d’or. Surprise, incompréhension et puis… rire et joie. Il gloussa intérieurement, il pouvait déjà imaginer la réaction qu’aurait la jeune élu face à son roi.

« Eh bien… notre roi est une personne très intéressante pour ainsi dire~ »

Plusieurs images lui vinrent en tête. Sa petite farce destiné à accueillir les élus, le faite qu’il participe au tache ménagère avec les domestiques du palais ou encore lorsqu’il écoutait attentivement les soucis des jeunes recrus sans nom de l’armée.

« Il est aussi brillant et flamboyant que le soleil, il partage cette chaleur équitablement entre tous ses sujets. Qu’ils soient jeunes ou vieux, beaux ou laids, riches ou pauvres, forts ou faibles. Pour lui ça n’a pas d’importance. Aimé et respecté de tous, certains le compare même à une sorte de réincarnation du dieu Fenghuang descendu sur Kosaten uniquement dans le but de faire prospérer l’empire de Seika. Voilà le genre d’homme qu’est mon roi~ »

Son sourire se rétracta quelque peu et son regard prit un ton plus pointu.

« Pourtant… »

Il repensa aux différents conseils auxquelles il avait assisté pendant qu’il était encore au palais. Ce n’était plus simplement un homme qu’il avait en face de lui mais un roi dominant sa cours, un être froid qui traitait chaque requête de façon dure mais juste. Il se souvenait encore du moment où lors de son excursion de nuit il avait aperçu le jeune empereur posté à un endroit du palais, seul. Le visage chaleureux qu‘il portait habituellement avait fait place à une pure froideur nostalgique.

« Face à ses ennemies il est aussi glacial que la lune, il est prêt à tout pour protéger son peuple même si cela le force à utiliser la violence cru et barbare. Apres tous des trois rois, il est reconnu pour être le plus fort. Toutefois cette force ne la pas empêché pas de développer un esprit particulièrement vif lorsque la situation l’exige. Voilà le genre d’empereur qu’est Karui Hanja~ »

Schneiden s’étira sur sa chaise, son assiette devant lui, vide.

« Mrs. Seryu pour répondre plus proprement à votre question… selon sa perception des choses notre roi pourrait autant se révéler être votre plus grand allié que votre plus grand ennemi~ »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Jeu 13 Nov - 12:10

« Eh bien… notre roi est une personne très intéressante pour ainsi dire~ »

Évidemment, la réaction de son interlocuteur ne l'étonnait pas. Il semblait obsédé par la nouveauté et l'étrangeté. Pourtant, aussi bien dans son sourire que dans le ton de sa voix, il y avait quelque chose de différent. C'est pourquoi, elle écouta attentivement la suite.

« Il est aussi brillant et flamboyant que le soleil, il partage cette chaleur équitablement entre tous ses sujets. Qu’ils soient jeunes ou vieux, beaux ou laids, riches ou pauvres, forts ou faibles. Pour lui ça n’a pas d’importance. Aimé et respecté de tous, certains le compare même à une sorte de réincarnation du dieu Fenghuang descendu sur Kosaten uniquement dans le but de faire prospérer l’empire de Seika. Voilà le genre d’homme qu’est mon roi~ »

C'était donc cette chaleur dont il parlait qu'elle avait senti. La chaleur dans la voix de Schneiden était palpable, comme s'il se remémorait un souvenir particulièrement heureux. Peut-être que malgré sa folie, son confrère était plus complexe qu'il ne paraissait. Ou peut-être que l'empereur avait cet effet sur tout ceux qui le croisait.
Quand elle analysa le discours élogieux de Schneiden, elle sourit de contentement, un empereur tel que celui-ci devait être un très grand souverain. Elle espérait cependant que sa bonté ne l'empêchait pas de faire ce qu'il fallait pour lutter contre le mal.

« Pourtant…
Face à ses ennemies il est aussi glacial que la lune, il est prêt à tout pour protéger son peuple même si cela le force à utiliser la violence cru et barbare. Apres tous des trois rois, il est reconnu pour être le plus fort. Toutefois cette force ne la pas empêché pas de développer un esprit particulièrement vif lorsque la situation l’exige. Voilà le genre d’empereur qu’est Karui Hanja~ »


Voila qu'elle était rassurée. Elle sourit de plus belle. Ainsi, Karui Hanja n'hésitait pas à user de violence pour protéger la justice. D'après ce que disait son compagnon de table, c'était un roi à la fois bon et qui donnait tout ce qu'il faut quand il fallait affronter le mal. Exactement le genre d'homme qu'elle espérait d'un empereur. Ce pays lui plaisait de plus en plus.

« Mrs. Seryu pour répondre plus proprement à votre question… selon sa perception des choses notre roi pourrait autant se révéler être votre plus grand allié que votre plus grand ennemi~ »

Qu'est-ce qu'il racontait ? Sa dernière phrase était en totale contradiction avec ce qu'il avait dit précédemment. Comment un homme luttant contre le mal tel que lui pouvait devenir son ennemi. Ça n'avait aucun sens.

"Vous vous inquiétez pour rien, Schneiden. Si cet homme est l'allié de la justice que vous me décrivez, il n'y a aucune chance pour qu'il devienne mon ennemi. S'il est prêt à tout pour détruire le mal, alors nous nous entendront à merveille. je peux vous l'assurer !

Elle sourit encore à cette pensée. Elle n'était pas tombé dans un monde si terrible, apparemment. Bien sûr, il restait certainement du travail pour se débarrasser du mal, mais elle doutait qu'il existait un monde totalement purifié. Elle ferait de son mieux, en tout cas. Il ne savait pas si c'était la raison pour laquelle les élus étaient arrivés ici, mais c'est ce qu'elle ferait, elle.

"En tout cas, ces plats étaient étonnamment bons ! Merci bien...Je vous ai promis des réponses en échange. Je suppose que vous avez des questions. Car moi, je crois bien que j'ai appris tout ce que je voulais savoir pour l'inst...Non, il en reste une...

Elle détourna le regard pour repenser à la façon dont elle était arrivée dans ce monde. Les mystères qui s'étaient formés étaient a peu près tous résolus, sauf celui-là. Dans son monde, elle était morte. Elle avait été coupée en deux, la bombe dans son crâne avait explosée et même Koro avait perdu son noyau. Pourtant, elle et Koro s'étaient réveillés dans ce monde, vivants, intactes même. Elle n'avait pas d'explication à cette aide du destin. Elle espérait que l'élu en face de lui en avait.

"Comment êtes-vous arrivé dans ce monde?...Je veux dire, êtes-vous...mort ?"
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Ven 14 Nov - 12:22

« Vous vous inquiétez pour rien, Schneiden. Si cet homme est l'allié de la justice que vous me décrivez, il n'y a aucune chance pour qu'il devienne mon ennemi. S'il est prêt à tout pour détruire le mal, alors nous nous entendront à merveille. je peux vous l'assurer ! »

Il arqua un sourcil face à son affirmation. Il semblerait qu’elle ait mal compris quelque chose. Son roi était un défenseur de la justice, certes, mais un défenseur de sa justice, la justice de l’empire Seika. Eradiquer le mal ? Cela le fit doucement rire. Ce n’était nullement le but de son suzerain, il était même certain que si la vie des habitants de sa nation était sur le plateau il se transformerait sans hésiter en monstre s’il le fallait. Allié de la justice ? Il révisa son jugement, la jeune femme en face de lui n’était encore finalement qu’une enfant dans ses croyances. Il ne lui fit toutefois pas de remarque, elle l’apprendrait toute seule a ses dépends, c’était ça aussi grandir.

« En tout cas, ces plats étaient étonnamment bons ! Merci bien...Je vous ai promis des réponses en échange. Je suppose que vous avez des questions. Car moi, je crois bien que j'ai appris tout ce que je voulais savoir pour l'inst...Non, il en reste une »

Cela attira encore une fois sa curiosité, sur quoi sa question se poserait-elle ? La culture de Seika ? Son mode de pensé ? Sa politique ? Son système judiciaire ? Sa puissance militaire ? La religion locale ? Toutes ces interrogations tourbillonnèrent dans sa tête.  Il ne fut pas déçu par la question.

« Comment êtes-vous arrivé dans ce monde?...Je veux dire, êtes-vous...mort ? »

Schneiden souria, il pouvait voir l’inconfort se poser sur le visage de sa camarade. Pourquoi tant de gêne ? Et surtout pourquoi cette question sur la mort ? Il réalisa alors quelque chose, l’inconfort n’était pas envers sa personne mais plus dirigé sur elle-même. Comme si elle se souvenait de quelque chose. Son sourire s’agrandi, cela commençait a beaucoup l’intéresser. Mais comment répondre à cette question ? Lorsqu'il se trouvait dans le néant, il n’était pas mort mais il n’était surement pas vivant, il pouvait l’affirmer depuis qu’il goûtait âprement la vie.

« Eh bien Ms. Seryu, c’est une question bien compliquée que vous-avez la~ »

Il s‘installa confortablement dans sa chaise, telle un grand père narrant des contes à ses petits-enfants.

« Pour tout vous dire je me demande moi-même si je n’étais pas mort avant d’arriver à Kosaten. De l’obscurité a perte de vue, un silence infini et un temps éternel… N’est-ce pas là une description de la mort ? Hehe~ »

Pendant une fraction de seconde il prit un regard diffèrent de celui qu’il abordait d’habitude, plus ancien, plus torturé, plus vide. Il reprit vite ses couleurs normales, comme si l’expression auparavant n‘était qu’une illusion.

« Cependant un jour durant ma punition éternelle, je me suis fait happer hors de ce néant. Comme si une entité supérieure avait jugé bon de me délivrer de cet enfer. J’ai senti l’espace autour de moi s’effondrer et quelques instants plus tard, j’étais dans les terres neutre ou des gardes m’ont trouvés~ »

Il affina alors son regard vers Seryu.

« Mais… Et vous Ms. Seryu ? Avez-vous fait l’expérience de la mort ? Avez-vous senti son étreinte se refermer sur vous avant votre venue ? Je suis curieux~ »


Dernière édition par Schneiden le Sam 15 Nov - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Sam 15 Nov - 16:44

« Eh bien Ms. Seryu, c’est une question bien compliquée que vous-avez la~
Pour tout vous dire je me demande moi-même si je n’étais pas mort avant d’arriver à Kosaten. De l’obscurité a perte de vue, un silence infini et un temps éternel… N’est-ce pas là une description de la mort ? Hehe~ »


Une description de la mort ? Non, pas de celle qu'elle avait vécu en tout cas. Pour elle, ça avait été rapide, mais douloureux. Ce qu'il décrivait ne correspondait pas à ce qu'elle avait vécu. A l'écouter, on avait l'impression qu'il avait été prisonnier d'un endroit sombre. Mais il en parlait comme s'il avait été conscient tout du long. Soit il n'avait jamais fait l'expérience de la mort, soit celle-ci était différente selon les personnes.

« Cependant un jour durant ma punition éternelle, je me suis fait happer hors de ce néant. Comme si une entité supérieure avait jugé bon de me délivrer de cet enfer. J’ai senti l’espace autour de moi s’effondrer et quelques instants plus tard, j’étais dans les terres neutre ou des gardes m’ont trouvés~ »

C'était donc comme ça qu'il avait atterri à Kosaten ? Elle ne comprenait pas bien de quel punition ou de quel genre de monde il venait exactement, mais c'était surement totalement différent du sien. L'emploie du mot "éternelle" n'était pas anodin. Il avait du rester prisonnier un long moment. C'était peut-être la raison de sa folie. Mais elle éviterait d'aborder le sujet. lui rappeler ces évènements ne l'aideraient certainement pas à guérir. Au contraire, cela pourrait même aggraver son cas.

« Mais… Et vous Ms. Seryu ? Avez-vous fait l’expérience de la mort ? Avez-vous senti son étreinte se refermer sur vous avant votre venue ? Je suis curieux~ »

Indéniablement, elle l'avait faite. La bombe-suicide qu'elle avait utilisée, cette instant de douleur qu'elle avait ressentie. Elle ne pouvait nier qu'elle était morte, ou du moins qu'elle l'avait été. C'était pour la bonne cause, elle ne regrettait rien. Sur le moment, elle avait regretté d'interrompre sa croisade pour la justice. Mais les évènements lui avaient permis de la reprendre. Maintenant, comment lui expliquer ce qu'elle avait ressenti. C'était facile, mais elle doutait qu'une réponse simple le satisferait.

"En faite, c'est assez différent de votre expérience...Je dirais que le mot "senti" est trop long pour décrire mon expérience. Les circonstance ne me laisse aucun doute sur ma mort, mais...Je n'ai senti qu'un instant de douleur avant le néant totale...Néant de couleurs, de pensées, de sensations...Quand je me suis arrivée dans ce monde, c'était comme se réveiller d'un sommeil sans rêves, un sommeil particulièrement profond, toutefois...Le plus étonnant à été l'état dans lequel moi et Koro nous nous trouvions...Nous étions intactes, alors que ça n'aurait pas du être le cas..."

Ils n'avaient définitivement pas vécu la même chose. Et cela posa de nouvelle question à la jeune femme. Au début, elle avait pensé que cet histoire d'élus pouvait être un phénomène naturel, les morts renaissant dans d'autres mondes. Mais comme Schneiden n'avait pas péri, ce ne pouvait être ça.

"Je me demande...Quel être peut manipuler les mondes et la mort comme cela ?..."

C'était purement rhétorique. Elle se doutait que son confrère ne devait pas en savoir plus qu'elle à ce sujet.

"Bien...Quelle sont vos questions, Schneiden ?"
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Sam 15 Nov - 19:52

Il resta muet face au discours de sa collègue, il ne dit pas un mot et se contenta d’écouter ce qu’elle avait à dire. Elle avait souffert d’une mort relativement dans les normes, tel un humain. Alors pourquoi ? Pourquoi avait-elle été réincarner a Kosaten ? Quels sont les prérequis nécessaire pour pouvoir procéder a l’extraction vers ce monde ? Il soupira intérieurement, il espérait pouvoir en découvrir un peu plus grâce à la jeune femme mais cela ne fit qu’obscurcir le mystère. Aucuns indices n’étaient décelables dans son récit.

« Le plus étonnant à été l'état dans lequel moi et Koro nous nous trouvions...Nous étions intactes, alors que ça n'aurait pas du être le cas »

Cela attira fortement son attention. Intact ? Un millions de scénario se déroula dans a tête de Schneiden en essayant de donner sens à sa phrase. Régénération ? Reconstruction ? Transfert ? Schneiden chassa ces pensées de son esprit et se recentra sur la conversation. Vu la façon dont elle avait décrit sa mort il doutait du faite de pouvoir tirer une information pertinente de cette dernière. Cette impossibilité de pouvoir obtenir une réponse à ses questionnements l’agaçait

« Je me demande...Quel être peut manipuler les mondes et la mort comme cela ? »

Il arqua un sourcil face à cela et lâcha un rire. Bien que saugrenu, c’était la seul réponse qui était mis à sa disposition. Dans ce cas-là, qu’étaient-ils ? Des pantins jouant dans la paume d’êtres supérieurs ? Des personnages de récit ne pouvant se mouvoir uniquement par le bon vouloir de leur bienfaiteur ? Un sourire cynique prit place sur son visage, quelle ironie, se faire tirer de sa prison pour être incarcérer dans une autre. Il regarda vers la fenêtre, vers le ciel infini qui survolait Chikai. En fronçant les sourcils, il aurait juré apercevoir plusieurs pairs d’yeux observant les interactions qu’il entretenait avec la jeune Seryu en face de lui. Était-ce sa folie qui lui jouait des tours comme lorsqu’il était encore emprisonné ?

« Vous n‘avez rien de mieux à faire qu’observer la vie de quelqu’un d’autre~ ? »

La voix de la jeune femme l’interrompit dans sa tirade mentale.

« Bien...Quelle sont vos questions, Schneiden ? »

Il lui fit un des sourires dont il avait le secret, des questions il en avait des tonnes. Cependant ce ne serait pas pour cette fois-ci, il ne fallait pas brusquer le jeu et user de tout son contenu trop rapidement. Ce ne serait pas amusant.

« Eh bien ne nous pressons pas Ms. Seryu, nous avons tout notre temps. Ne vous rappelez vous donc pas de mes paroles ? Vous me dite ce qui s’est passé pour vos bras et en échange je vous paye à manger et vous fournis toutes les informations que vous désirez. Voilà les clauses du contrat, tout ce dont je devrais avoir accès sont les infos sur vos membres mécaniques. Le reste, tachons de les garder pour plus tard~ »

Il centra alors son regard sur l’animal de compagnie de la rousse, son sourire s’agrandi. Il n’avait pas oublié les canines et l’expression qu’il avait tantôt.

« Cependant si je peux me montrer avide, qu’est-ce que c’est que ça ? Son apparence a beau avoir l’air innocent, pourquoi ai-je l’impression d’être en face d’une machine à tuer~ ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Sam 15 Nov - 21:26

Lorsqu'elle posa sa question rhétorique, Schneiden lâcha un petit rire, mais pas un rire moqueur. Plutôt comme si sa question avait trouver un écho. Il était fort probable qu'il se pose les mêmes questionnements qu'elle. Pourquoi était-il dans ce monde ? Qui les y avait amenés ? Comment et surtout, dans quel but ? Elle lut dans le regard de Schneiden que ce n'était pas par lui qu'elle obtiendrait ces réponses, et il semblait avoir lu la même chose. Peut-être trouverait-elle ce regard chez chacun des élus de Kosaten...

Peu avant de l'inviter à l'interroger, elle crut reconnaître furtivement la lueur de folie qu'elle avait aperçue un peu plus tôt. Oui, c'était définitivement lié à son enfermement. Elle doutait de pouvoir l'aider, et cela la rendait triste.

« Eh bien ne nous pressons pas Ms. Seryu, nous avons tout notre temps. Ne vous rappelez vous donc pas de mes paroles ? Vous me dite ce qui s’est passé pour vos bras et en échange je vous paye à manger et vous fournis toutes les informations que vous désirez. Voilà les clauses du contrat, tout ce dont je devrais avoir accès sont les infos sur vos membres mécaniques. Le reste, tachons de les garder pour plus tard~ »

Bien sûr qu'elle s'en souvenait. Il avait fait ce contrat de manière très particulière, après tout. Ainsi, il voulait garder ses questions pour plus tard. Il avait sûrement l'intention de les poser au compte-goutte, histoire de faire durer le plaisir. Car le plaisir de la découverte semblait être très important pour lui.
En même temps, ce rappel des termes du contrat lui rappela que celui-ci n'était toujours pas réglé. Elle afficha un sourire amusé avant de lui répondre.

"Oui, je m'en souviens. Bien, j'ai eu mon repas et mes informations. A mon tour d'honorer ma part du marché...J'ai perdu mes perdu mes bras en affrontant une assassin qui utilisait une paire de ciseaux géante capable de tout couper. Après avoir tué cette femme, un savant du nom de Stylish a créé ces prothèses pour remplacer mes bras. C'était ce que vous vouliez savoir ?"

Après quoi, Schneiden concentra son attention sur ce qu'il pensait être un animal de compagnie.

« Cependant si je peux me montrer avide, qu’est-ce que c’est que ça ? Son apparence a beau avoir l’air innocent, pourquoi ai-je l’impression d’être en face d’une machine à tuer~ ? »

Seryu sourit de plus belle. Il avait donc remarqué que Koro n'était pas qu'un mignon petit animal ? Ok, elle lui répondrait sur ça également. Elle affina son regard vers Schneiden, le regardant droit dans les yeux, pour donner plus d'ampleur à ce qu'elle s'apprêtait à dire.

"Connaissait-vous les Teigu, Schneiden ? Je suppose que non...Des armes extrêmement puissantes, héritées d'un âge d'or perdu...La paire de ciseaux dont je vous ai parlé est un Teigu..."

Elle attrapa Koro et le posa sur la table devant. L'animal sembla rougir d'être ainsi exposé.

"Et lui aussi...Le Teigu organique Hekatonkheires, que j'ai baptisé Koro. Mais il faut plus le voir comme un compagnon d'arme que comme une arme. Lorsque j'ai intégré la police impériale, j'ai été testée compatible avec lui et depuis, il m'aide à faire régner la justice. Cette femme aux ciseaux, Koro m'a aidé à la tuer. Il est fort, mais actuellement, il est diminué, encore plus que moi...


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 486
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Dim 16 Nov - 2:33

Il hocha la tête face aux informations que venait de lui délivrer la jeune élus en face de lui. Il avait déjà oublié les prothèses mais par contre son animal de compagnie l’intéressait beaucoup maintenant.

« Teigu~ »

Schneiden se rappellerait de cela mais il se doutait déjà qu’il ne trouverait aucune trace concernant ces choses. Il avait en mémoire la totalité des salles d’archives de Chikai, réputé pour être le centre de savoir de l’empire Seika. Si même la grande bibliothèque du royaume le plus avancé ne possédait pas cette information cela devait être des armes propres au monde de la jeune femme. Cela lui donnait envie de lui poser encore plus de question mais il se retint. Elle posa soudainement la boule de poils sur la table, ce dernier paraissait surpris et gêné.

« Et lui aussi...Le Teigu organique Hekatonkheires, que j'ai baptisé Koro. Mais il faut plus le voir comme un compagnon d'arme que comme une arme. Lorsque j'ai intégré la police impériale, j'ai été testée compatible avec lui et depuis, il m'aide à faire régner la justice. Cette femme aux ciseaux, Koro m'a aidé à la tuer. Il est fort, mais actuellement, il est diminué, encore plus que moi »

Il écarquilla les yeux, honnêtement surpris. Une arme organique ? Il sentit un rire profond et inquiétant prendre forme dans sa gorge alors qu’il regardait le sol. Ce n’était pas bon, il était beaucoup trop curieux maintenant, il devait se calmer. Il alors frappa du poing sur la table, cela fit son effet mais il pouvait sentir que sa soif de connaissance revenait. Il soupira, il devait mettre fin à leur petite discussion. Il sentit alors plusieurs corps se rapprochant à une vitesse soutenu vers leur position.

« Chanceux encore une fois~ »

Il releva la tête, tout souriant.

« Ah~ Il semblerait que notre temps soit écouler Ms. Seryu~ »

Il sorti de sa poche un peu d’argent qu’il laissa sur la table et se leva. Plusieurs bruits de pas se firent entendre à l’extérieur. Toute l‘auberge était silencieuse face à l’attroupement de garde placé au-bas de la porte. Tous avaient un regard sérieux et inhospitalier. Il ria intérieurement, la farce avait déjà commencé ? Ils se dirigèrent tous vers la table ou ils étaient, lui et Seryu. Le capitaine qu'il reconnut sans soucis prit la parole.

« Messire ! Nous sommes venus récupérer l’élu qui pénétré en l’enceinte de Chikai ! Le roi s’est libéré de ses obligations et est prêt à la recevoir au palais ! »

Il était pris d’un fou rire intérieurement. Messire ? Quel acteur ! Il était le premier à se moquer ouvertement de lui lorsqu’il avait été victime de la supercherie habituelle de son roi. Il lui lança un sourire discret tout en hochant la tête. Il se dirigea alors vers la sortie tout en lançant un sourire d’adieu à la jeune élu.

« Passer le bonjour à mon roi de ma part Ms. Seryu~ »

Il s’arrêta au bas de la porte.

« Nous nous reverrons surement, vous et votre boule de poils m’intéressés vraiment après tout~ »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   Mer 19 Nov - 14:45

Schneiden semblai t encore une fois sujet à une de ces crises de curiosité excessive dont il avait l'habitude. Il est vrai qu'elle lui avait donné beaucoup d'informations d'un seul coup sur son monde. De toute façon, elle commençait avoir l'habitude avec lui. Elle se demandait si tout les élus était comme lui. Elle en doutait, cependant. Mais là où elle fut surprise, c'est que sa crise se calma d'un seul coup, sans raison apparente. C'est comme si il avait remarqué quelque chose.

« Ah~ Il semblerait que notre temps soit écouler Ms. Seryu~ »

Il se leva et déposa l'argent des repas sur la table. De quoi parlait-il ? Des coups se firent entendre à la porte de l'auberge, et des gardes entrèrent bientôt. Comment Schneiden avait-il su pour leur présence ? Avait-il une sorte de sixième sens ou de radar interne. Ca pourrait expliquer comment il l'avait trouvé en premier lieu.

« Messire ! Nous sommes venus récupérer l’élu qui pénétré en l’enceinte de Chikai ! Le roi s’est libéré de ses obligations et est prêt à la recevoir au palais ! »

Ces gardes étaient bien plus froids et formels que s'y attendait Seryu. Son aîné lui avait décris le roi comme chaleureux et elle se serait attendu à ce que cela se reflète chez la garde de la ville. Sur ces paroles, Schneiden se dirigea vers la porte, on sans lui adresser un dernier salut.

« Passer le bonjour à mon roi de ma part Ms. Seryu.
Nous nous reverrons surement, vous et votre boule de poils m’intéressés vraiment après tout~ »


Elle lui rendit son salut. Oui, ils était amenés à se revoir. Ils allaient servir le même souverain, après tout. Elle se leva à son tour et salua le tenancier avant de de se diriger vers les gardes.

"Bonjour, messieurs. Mon nom est Seryu Ubiquitous et voici Koro. Je suis prête à vous suivre..."

Ils sortirent du bar pour se diriger vers le palais. Sur le chemin, elle sortit les babioles prises dans les affaires des marchands. Si l'empereur était aussi proche de son peuple que son aîné l'avait décris, il n'aurait aucun mal à transmette ça à la famille des victimes. Mais elle voulait faire ça elle-même. Elle était arrivé trop tard pour les sauvés, alors c'était sa responsabilité. C'est l'une des premières choses qu'elle demanderait au souverain.
Elle les rangea dans son sac, tournant son regard vers le palais de Chikai.


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)   

Revenir en haut Aller en bas
Premiers pas dans la Capitale (Ft. Schneiden)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UU] Première team, premiers pas dans le pvp - Débutant
» Nos premiers pas dans ce grand monde . [ Pv Keila Douyouni]
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» premier pas dans la sculpture .
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.