Partagez | .
Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Dim 17 Avr - 15:02

Descendant la colline en trottinant, je gardais un œil sur le cortège qui m'avait trouvé et qui avait déjà quasiment atteint le village qui se dressait plus bas. Je jetais un regard de jeune garçon découvrant le monde, plein d'étoiles, en direction l'épaisse forêt qui se dessinait autour du petit village. C'était la première fois que je voyais de mes yeux une vraie forêt digne de ce nom, de là où je venais il, n'y avait que de petits bosquets et des parcs sans grand intérêt... Le reste de la végétation, s'il en restait, devait se trouver hors des murs des villes.

Faisant attention de ne pas glisser sur l'herbe rendue humide par la rosée matinale, je rattrapai assez rapidement mes "gardes du corps" qui n'avait même pas remarqué mon retard. Le petit homme habillé richement parlé tout seul, à moi de toute évidence, et je ne pris la conversation qu'en cours... Comprenant la moitié de ce qu'il me disait. Malgré la partie de ces explications sur ce monde que j'avais loupé, j'arrivais à comprendre que ce monde était appelé Kosaten, qu'il était divisé en trois royaumes aux relations difficiles malgré une alliance entre deux des trois forces... Une sorte de guerre de religion entre trois divinités: Un dragon Dieu de Fuyu, un serpent de Minshu et un phœnix pour Seika. Levant mon poignet gauche, je regardai le serpent vert flashy qui y était dessiné en silence... Une guerre entre divinités donc?

Mes provocations avaient elle fait mouche? Cette question allait sûrement rester sans réponse un bon moment (voir sans réponse tout cours d'ailleurs) mais tout ceci ne m'expliquer toujours pas pourquoi j'étais ici....

Je soupirais, redressant la tête pour admirer le village entièrement blanc vers lequel je me dirigeais, mon mal de crâne avait beau être passé je, n'avais pas envie de réfléchir à tout ça maintenant, il me manquait beaucoup trop d'informations... Et bizarrement je, n'avais aucune envie de demander à mon escorte de répéter son petit discours... Je n'avais même plus envie de leur faussé compagnie qu'autre chose enfaîte ! Un sentiment que je ressentais à chaque fois que je lançais un nouveau jeu m'avait envahi : la découverte de ce nouveau monde ! Après une bonne dizaine de minutes, nous arrivâmes enfin au village que j'avais aperçu à mon arrivait... Et le premier truc qui me frappait ce fut : le blanc... du blanc PARTOUT ! Les gens étaient habillé en blanc, les maisons étaient blanches (même si certaine étaient partiellement détruites à cause d'un tremblement de terre je, dirais...) même les arbres étaient blancs !

Je me sentais, d'un coup d'un seul, beaucoup moins à l'aise... Posant un regard sur ma veste et sur mon pantalon d'un noir immaculé, il ne me fallut pas longtemps pour comprendre pourquoi les villageois qui posaient les yeux sur moi me foudroyaient du regard... Je faisais légèrement tache dans ce paysage trop blanc. Je ne voulais pas me faire remarquer, par tout de suite en tout cas et je décidai d'enlever ma veste pour rester en chemise, qui était blanche pour le coup. Je remarquais une chose tombait de ma veste, un petit calepin et un crayon que je gardais toujours avec moi pour faire des croquis quand j'avais du temps de libre... Je le rangeais précieusement, ça pourrait toujours être utile après tout.

La marque sur mon poignet me lança soudainement, je lançais un regard autour de moi avant de sursauter en voyant que quelqu'un c'était infiltré jusqu'à être à côté de moi !


~Ah ah ! Tu ne l'as même pas vu venir ! J'ignorais la voix désincarnée de Smoke-Man qui résonnait dans ma tête, lançant un regard froid et méfiant au nouvel arrivant. - Salut... ? lançais-je finalement en reculant d'un pas.


Dernière édition par Ieta Ao le Jeu 21 Avr - 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Dim 17 Avr - 18:42




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



La Druidesse avait un message à transmettre à Minshu, elle souhaitait leur faire un compte rendus de la façon dont s'était déroulé l'attaque du temple du soleil. Après tout, c'était leurs alliés, ils méritaient de savoir, même si aucun d'entre eux n'avait bougé le petit doigt pour les aider face à rhadamanthys. Elle s'était dit que ce serait une bonne occasion de visiter un peu ce pays qu'elle ne connaissait que très peu.

La dernière fois, elle avait traversé la forêt luxuriante, à l'ouest du village de Fuki pour aller aux plaines verdoyants où elle avait rencontré Shin. Elle n'avait pas du tout envie de croiser des natifs à l'époque, mais maintenant elle se sentait moins en danger qu'avant dans le territoire allié. Peut être était ce qu'elle avait pris en puissance depuis, mais en tout cas elle ne craignait plus vraiment de rencontrer des élus de Minshu, persuadée qu'elle était que tout ses ennemis venait de Fuyu, et non pas de Minshu.

Elle reprit donc le même chemin qu'avant, en passant un peu vers l'Est pour aller vers le village de Fuki. Mizu était ravie de se rendre en forêt, comme à son habitude et elle gambadait tranquillement entre les fourrés, plus joyeuse même que d'habitude, c'était à croire que changer un peu de nation lui faisait du bien. Aki retint cette information pour plus tard, peut être que la renarde en avait marre d'être toujours aux mêmes endroits, et que cet état de fait était en partie responsable de sa mauvaise humeur.

Elle passa une nuit dans la forêt, ayant grimpé en haut d'un arbre pour échapper aux éventuels prédateurs, Mizu lovée sur son ventre, dans un replis de ses vêtements, ronronnant presque comme un chaton. Avant de s'endormir, Aki grattouilla doucement l'arrière des oreilles de son amie, deux longues oreilles, légèrement disproportionnées pour une renarde de sa taille. Finalement, le sommeil l'emporta alors qu'elle tentait d'apercevoir des étoiles au travers des frondaisons.

Le lendemain son voyage vers le village fut beaucoup plus court, et elle ne tarda pas à voir approcher les toits blancs. Elle s'était renseignée un peu avant de partir sur les différents endroits où elle allait passer, et avait récupéré en conséquences de vêtements immaculés pour son passage au village de Fuki. Juste avant de pénétrer l'enceinte du village, elle se mit donc dans un coin, à un endroit sombre et camouflé par les arbres, et se changea rapidement.

Elle enfila un yukata blanc, un peu trop court, qu'elle compléta avec un Hakama. Il ne s'agissait pas d'avoir froid, le hakama lui laissait en plus une grande liberté de mouvement. Le tout était blanc et gris clair, elle pensait que cela irait beaucoup mieux que tout ce qu'elle avait porté avant. Elle fourra donc dans sa besace hakama marron et chemise bleue pour en sortir la touche finale, un long foulard blanc neige qu'elle noua au dessus de ses cheveux de feu afin que leur couleur vive ne frappe pas trop les habitants du village.

Lorsqu'elle s'engagea dans les ruelles, elle ne tarda pas à remarquer qu'un jeune homme n'avait pas prévus de s'habiller correctement. Il portait une longue veste noire et tout les habitants le fusillaient du regard. Aki lui emboîta le pas, notant ses habits atypiques et son comportement légèrement perdus, elle se demanda si ce n'était pas un élus. Après tout, elle ne connaissait aucun élu de Minshu autre que Fumiko qui avait disparus et Yuki, ou alors elle en avait oublié.

Il finit par ôter sa veste, dévoilant une chemise déjà plus approprié, la Druidesse choisit donc ce moment pour l'aborder, s'évitant ainsi les foudres des autres villageois. Elle ne cherchait pas particulièrement à être discrète mais son habitude de la forêt jouait dans ce sens, ses pas glissaient contre le sol, ne faisant quasiment aucun bruit. Mizu lui emboîtait le pas, lançant des regards méfiants à tout les êtres humains qui croisaient son regard. Aki n'était pas plus méfiante que cela, aucune puissance réelle ne se dégageait de l'inconnus. Élu ou natif, elle n'avait rien à craindre. Il se retourna d'un coup, la remarquant à peine.

Bonjour, je m'appelle Aki Nishiie, je passais par là et j'ai vus que tu avais un peu de mal avec les environs, as tu besoin d'aide ?

Elle lui adressa un sourire rassurant, cherchant à deviner par son ton, ses mimiques ou ses postures si le jeune homme était réellement un élu.




Dernière édition par Aki Nishiie le Lun 18 Avr - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Dim 17 Avr - 20:29




Trop de blanc !

feat.Aki-sama !!

Le cœur encore emballé dû à cette apparition soudaine, je pris parti à dévisager la nouvelle venue de haut en bas, de façon pas très discrète en plus... C'était une jeune fille d'à peu près mon âge, habillé d'un yukata immaculé accompagné d'un ruban glissé dans ses cheveux roux. Je finis par me calmer, passant ma veste sur mon épaule à l'aide de mon bras gauche, dévoilant la marque verte de Manshe, la jeune fille m'adressait quelques mots accompagnés d'un sourire doux, elle ne semblait pas avoir de mauvaises attentions...

Cependant, cela faisait un moment que je n'entretenais plus de rapport social avec les vraies gens de la réalité véritable, mais maintenant que mon environnement venait de changer de façon assez brutale, j'allais devoir faire quelques efforts.Toujours méfiant, mon regard s'adoucit tout de même lorsque je fis l'effort de répondre à son sourire, mais un peu trop de choses me trotté dans la tête pour qu'il soit vraiment sincère. Cette apparition soudaine était cependant la bienvenue, j'avais besoin d'information après tout et elle allait peut-être pouvoir m'en donner quelqu'une....


-Hmm... Ce... n'est pas que j'ai du mal... J-Je ne sais juste pas où je suis...

Commençant à rougir, je préférais détourner le regard, me concentrant sur un groupe de villageois qui commençait à se former plus loin dans le village.

Enfaîte-je viens d'arriver ici et on ne...

Je m'interrompis lorsque le groupe de villageois commencé à hausser le ton, troublant le calme qui régnait jusqu'ici dans le village. Je me tournais vers la jeune fille, croisant son regard qui semblait aussi interrogateur que les miens. D'un commun accord, nous nous dirigions vers l'attroupement de village qui provoque ce brouhaha. N'ayant pas envie d'intervenir, j'essayais de regarder par-dessus la tête des gens et j'arrivais à apercevoir un groupe de six hommes à les carrures imposantes et armées faisaient face à une mère apeurée protégeant sa petite fille qui était aussi effrayée que sa mère.

-Il est temps de payer la tête que votre mari nous à contracté lors des catastrophes ma petite dame ! Vous avez eu bien de temps qu'il ne vous en fallait !

-Mais... Comment voulez-vous que je vous rembourse?! Mon mari n'est plus de ce monde, par Manshe ayez pitié mon Seigneur !

-Cela suffit ! L'homme claqua dans ses doigts et l'un de ses compagnons bouscula la mère et prit la petite par le bras, la soulevant légèrement du sol. Si vous ne voulez pas nous rembourser, nous allons trouver une autre solution !

La petite hurlait et pleuré et aucun villageois ne bouger le petit doigt. Je serrais le poing, la gorge nouée, comment pouvaient ils s'en prendre ainsi à cette petite famille ?! Je voulais intervenir, mais je ne parvenais pas à bouger... Ma lâcheté ne m'avait pas abandonné malheureusement... J'étais tellement perdu dans mes pensées que j'en avais oublié la présence de la jeune Aki.




Code Couleur:
 


Dernière édition par Ieta Ao le Sam 30 Avr - 18:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Lun 18 Avr - 18:22




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Le jeune homme était en tout point charmant, pas comme bien des élus que la druidesse avait pus croisé qui se braquaient ou prenaient un air bourrus pour paraître plus fort. Celui là avait au moins la conviction d'être lui même. Il était facile de constater qu'il était un élu, la marque du serpent trônant sur son poignet. Autrefois elle se serait enfuis en constatant que c'était un élu de Minshu, mais les choses avaient changées avec Fumiko. Fumiko … Le souvenir de la jeune fille aux cheveux bleus ne s'était pas encore totalement évaporé, et elle avait toujours l'espoir de la retrouver quelque part, au détour d'une exploration, même si celui ci s'amenuisait de jour en jour, surtout maintenant qu'elle avait pénétré l'enceinte de Minshu.

Ce jeune homme donc, à l'allure aussi perdue que Kaëlyss lorsqu'elle était arrivée à Chikai, bredouilla qu'il ne savait pas trop où il était et qu'il venait juste d'arriver … Oui, le doute n'était pas permis, c'était un élus qui venait d'arriver, ce que confirmait bien sûr son manque de puissance, même si quelque chose était étrange. Aki ne saurait définir quoi, elle sentait que quelque chose dans ce jeune homme n'était pas tout à fait aussi normal que ce qu'il voulait bien faire croire.

Elle allait ouvrir la bouche pour commencer le flot de révélation qu'elle avait de plus en plus l'habitude de débiter lorsque des éclats de voix retentirent, des voix assurément rauques et violentes. Après un hochement de tête en direction du jeune homme, ils se dirigèrent vers l'originer des sons, Aki tentant de se faire la plus discrète possible, bien que ce soit inutile puisque la bande de brigands responsable de la scène ne semblait pas se cacher de la foule.

Ils étaient en train de menacer tranquillement une mère et sa fille, sans se soucier des regards interloqués qui les scrutaient. En effet, tout choqués que soient ces regards, personne ne semblait bouger le petit doigt pour sauver deux pauvres femmes, dont l'une venait de perdre son mari et l'autre son père. Aki serra les dents, se retenant d'intervenir pour le moment. Elle n'était pas chez elle, elle ne pouvait pas se permettre de s'attirer les foudres d'un groupe criminel trop gros pour elle, même si ces six hommes là n'avaient l'air que de brutes idiotes.

Aki jeta un regard vers Mizu, celle ci n'en avait que faire de ce qui se passait. Le petit renard blanc ne s'inquiétait que légèrement pour la petite fille. Après tout, malgré sa haine envers les humains, les petites filles avaient toujours eu raison de sa froideur. Etait ce tout simplement parce qu'elle et Aki s'étaient rencontrés lorsqu'elle était encore jeune ? Ce devait bien être cela. En conséquence, elle observait d'un œil placide ce qui se produisait sous les yeux de dizaines d'habitants, ses moustaches frémissants lorsque le plus grand des six saisit l'enfant au bras. De toute son âme elle envoya un message à la Druidesse qui n'eut même pas besoin de l'entendre pour se lancer au milieu du groupe.

Elle attrapa le poignet de l'homme qui tenait la petite fille et le tordit d'un coup sec. Sous le coup de la douleur, celui ci grogna et ouvrit les doigts, lâchant l'enfant que Aki rattrapa avant qu'elle ne tombe au sol. Concevant à peine la gravité de son geste, elle chuchota à la jeune fille de rejoindre vite le jeune homme qui attendait toujours sans bouger. Sa maman la rejoindrait bientôt, promis la druidesse à la gamine apeurée avant de lever deux yeux provocateurs sur le colosse.

Laisse partir cette femme et sa fille sans encombre, et toi et ta bande vous vous en tirerez entier. Quoique tu fasses, elle ne pourra pas te rembourser, elle as perdus son mari et à un enfant à nourrir. Si tu cherches juste à traumatiser une femme, essayes plutôt de t'en prendre à moi, je vais t'en donner du traumatisme si tu insistes.

Le visage de la rouquine s'était totalement fermé. Elle n'avait aucune propension à la violence, au contraire, elle voulait l'éviter au maximum. Mais elle préférait de loin tabasser une bande de nigauds mauvais que laisser une femme et sa fille se faire violenter. Si il fallait pour cela mettre ses principes de côté pendant quelques secondes, la morale de la rouquine ne valait pas grand chose de ce côté là. Elle n'hésiterait pas à mettre fin à six vies dans la même journée.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mar 19 Avr - 11:28




Trop de blanc !

feat.Aki-sama !!

Un os craquait suivi d'un gémissement, sans que je n'aie eu le temps de le remarquer la jeune fille aux cheveux de feu étais intervenu pour sauver la mère et son enfant de la persécution de leurs prêteurs sur gages.

~Tu as l'intention de laisser faire tout le sale boulot à une jeune demoiselle. Me dit le dragon de fumée en apparaissant, entouré autour de moi comme pour représenter les chaînes qui m'empêchaient de bouger. *Tait toi...* Je regardais la scène, le poing serré, tétanisé.

La petite fille partie se cacher dans la foule sous les conseils de sa sauveuse, ne sachant pas trop quel garçon chercher exactement, elle finit par aller se planquait derrière un buisson derrière l'une des maisons. La brute avait reculé pour rejoindre ses amis en massant son poignet devenu inutile pour un bon moment, trois des cinq membres restants étaient armées et n'attendirent pas un mot ou un ordre supplémentaire pour sortir leurs armes de leurs fourreaux.

Deux épées à une main et une hache de combat se brandirent alors face à la jeune fille au yukata de neige qui ne sourcillait pas, courageuse ou bien stupide ? Son sang-froid m'impressionnait quelle que soit son origine !


-Qui tu es toi ? Cette affaire ne te regarde pas ! Le mari de cette villageoise nous devait de l'argent ! À moins que tu ne comptes nous rembourser à sa place, je te prierais de t'occuper de tes affaires, étrangère !
~Et toi qui ne bouge pas d'un pouce... Tu es vraiment un minable. Je lis dans tes souvenirs, tu es toujours aussi faible qu'avant, petit homme. Qu'ai-je donc fait pour mériter cela....


Je grinçais des dents, des souvenirs enfouis me revenait à l'esprit, comme des flashs d'un mauvais goût d'un passé que je préférais oublier. Je me revoyais, passant troisième kyu de Pincak silat, mon grand-père était si fier de moi qu'il m'offrit le katana à la lame noire, un héritage familial. Me croyant enfin être devenu fort, je me mis en tête de terrasser un groupe de lycéen qui se prenait prenaient à nous autres, pauvres petits collégiens nous rackettant à tour de rôle.

À moins que tu ne comptes nous rembourser à sa place, je te prierais de t'occuper de tes affaires, étrangère ! Restant dans l'ombre en tremblant, regardant mon camarade de classe en pleurant à cause de ma faiblesse. Honteux de moi, j'arrêtais les arts martiaux suite à cet épisode, je voulus rendre le sabre à mon grand-père également, mais celui-ci me demandait de le garder, persuadé qu'un jour, il me serait utile.

Ce jour-là, dans ce nouveau monde dont je ne savais rien, l'histoire allait encore se répéter.
Bouge-toi où part d'ici, mais arrête de fixer cette petite sans rien faire ! le sourire amical d'Aki me traversa l'esprit, mon poing gauche se serra un peu plus, laissant glisser un peu de sang qui tomba sur le sol en petites gouttes.

Après quelques secondes qui s'apparentaient à une éternité, je traversais le dragon noir en lui disant de la fermer, traversant la foule sans prendre la peine de réfléchir au pourquoi je faisais ça et encore moins aux conséquences que cela pourrait avoir pour la suite. Les hommes de main du prêteur sur gages avaient encerclé la sauveuse flamboyante, tandis que le blessé se tenait à l'écart. Les deux hommes armés d'épées s'étaient positionnés à cinq et sept heures d'Aki tandis que celui à la hache était face à elle, les deux géantes non armées, c'étaient mis sur ses côtés quant à eux.

Le « bûcheron » approcha d'un pas, brandissant son arme d'un air menaçant avant de tomber sur le sol d'une façon pitoyable, s'étant pris une balayette de ma part sans qu'il n'ait eu le temps de la voir venir. Je me relevais d'un saut avant d'écraser les parties du gorille d'un coup de talon non retenues. Tremblant, je portais un regard froid au reste du groupe en faisant craquer les doigts de ma main de charbon qui semblaient produire de la chaleur au vu du léger flou qu'il semblait produire autour de lui.


-J-je... Je déglutis avec difficulté en remarquant ce que je venais de faire. J-Je...je... je..........

Je tremblais comme une feuille, appuyant de ce fait un peu plus mon pied sur le pauvre homme qui était tombé dans les pommes à cause de la douleur. Mon regard croisait alors celui de la mère qui s'était réfugié contre le dos d'Aki, je remontais alors mes yeux océans jusqu'à croiser couleur pomme de la jeune fille, bizarrement cela m'aidait à me calmer et je pus même lui adresser un sourire. Les deux hommes armés d'épées s'étaient positionnés à cinq et sept heures d'Aki tandis que celui à la hache était face à elle, les deux géantes non armées, c'étaient mis sur ses côtés quant à eux.

-Je suis du même avis que la jeune fille. Maintenant partaient d'ici avant que nous nous énervions.

Je n'avais aucune envie d'en arriver là, mais qu'importe le monde dans lequel j'étais il restait des pourritures profitant du désespoir des autres... J'en avais assez de rester passif, en plus j'avais l'étrange impression d'être plus rapide qu'avant. Laissant cette impression de côté pour le moment, je restais fixé sur les quatre gros bras restants. Mon intervention avait beau avoir déstabilisé le groupe qui semblait plus remonté que jamais après avoir perdu deux des leurs.




Dernière édition par Ieta Ao le Sam 30 Avr - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mar 19 Avr - 19:00




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Les six hommes encerclèrent la Druidesse, aussitôt après que la jeune fille ait eu le temps de s'enfuir, malheureusement la mère quant à elle était resté bloqué entre les brutes, en compagnie de la Druidesse. Celle ci allait s'apprêter à la défendre quand le jeune homme de tout à l'heure intervint, neutralisant d'un seul coup deux des brigands. Aki lui lança un sourire appréciateur, auquel il répondit. Ils allaient s'en tirer, il n'y avait pas de doute, mais maintenant il n'y avait plus aucun moyen de le faire pacifiquement. Aki s'apprêtait pourtant à payer pour la femme, mais il était à présent trop tard pour le faire. Il allait falloir se défendre.

Aki avait regagné une partie de sa puissance, certes, mais les Druidesses n'étaient pas faites pour se battre, en tout cas pas en premier ordre, par conséquent pour l'instant, elle n'avait pas retrouvé les attaques dévastatrices qu'elle possédait dans le passé. De toute façon, lancer un torrent de flammes aurait touché le jeune homme et la mère, ce n'aurait pas été une bonne idée.

Voyant les deux hommes en face d'elle sortir des armes puissantes, elle décida qu'il ne fallait pas traîner et s'avança d'un pas, posant ses mains sur la nuque des deux hommes, se glissant entre eux comme un serpent. Un Fluide rouge pétard commença à émerger de ses paumes, durant l'espace d'une demi seconde, et la Druidesse eut un sourire satisfait.

Tranche.

Les deux hommes s'effondrèrent aussitôt au sol, sans demander leur reste. Ils n'étaient pas mort car elle avait fait bien attention de ne pas toucher les points vitaux. En tout cas, elle ne perdit pas de temps avec les deux restants, convaincue que le jeune homme s'en sortirait parfaitement. Si ce n'était pas le cas, elle ne mettrait pas longtemps à venir à sa rescousse, étant donné l'acabit de ce joli petit monde.

Elle saisis la jeune femme par la manche et la tira légèrement, sortant la mère effrayée de sa torpeur causée par la frayeur de se voir violenter pour de l'argent. Celle ci finir par suivre la rouquine qui l'emmena jusqu'à sa fille avant de leur chuchoter de partir vite. Si jamais d'autres brigands de la bande se pointaient, il valait mieux ne pas traîner dans les parages. Qu'elles aillent se réfugier dans de la famille, à la capitale si il le fallait, tant qu'elles se fondaient dans la masse.

Elle se retourna ensuite pour voir où Ieta en était, mais avant qu'elle puisse esquisser le moindre geste, elle remarqua que Mizu semblait paniquer, et pas pour rien, un groupe d'une trentaine de bandits étaient en train de les rejoindre, les deux femmes eurent à peine le temps de fuir que déjà la bande massive s'était mêlée aux deux bandits restants. Le jeune homme était peut être en danger, si il état vraiment un nouvel élu, même Aki aurait eu un coup de frayeur à voir un aussi grand nombre de brute épaisse se jeter sur elle.

Elle ne savait trop comment réagir cependant, et se contenta de courir vers le groupe, sans jeter un regard aux deux femmes qui s'étaient enfuis. Mizu quant à elle n'osait pas bouger, elle n'interviendrait que si son amie venait à être en danger, pas avant. Elle était encore trop faible. Aki et elle s'étaient pourtant entraînée mais impossible pour la renarde d'atteindre sa forme démoniaque, cela semblait impossible.

Pourtant, ce n'était pas comme les pouvoirs d'Aki qui avait dû s'entraîner pour les obtenir, Mizu elle avait toujours été comme ça, dès que Aki était en danger, ou que quelqu'un bouleversait l'équilibre de la forêt. Elle grossissait alors, jusqu'à avoir deux fois la hauteur d'un être humain normal, dévoilant des yeux devenus rouges et noirs et un regard féroce. C'était la vraie forme de Mizu, loin de la renarde de taille bébé qui se terrait là dans un coin. En tout cas, pour l'instant, elle ne pouvait être d'aucune utilité, et c'était une bien triste constatation.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mer 20 Avr - 16:23






Trop de blanc !

feat.Aki-sama !!



Un sourire fut échangé, se quittant des yeux pour se concentrer sur leurs adversaires respectifs. Je ne m'inquiétais pas pour Aki, elle avait l'air beaucoup plus forte qu'elle ne le laissait entrevoir sous ses boucles rousses. Deux brutes furax me faisaient face, elles devaient faire plus d'une centaine de kilos chacun en content leurs équipements, j'esquissais un sourire en calculant sur la différence de force brute qui devait nous séparer... Si jamais je me prenais ne serais ce qu'un seul coup, j'allais avoir du mal à m'en remettre.

Malheureusement ma réflexion aller devoir s'arrêtait là, car la brute épéiste se jetait sur moi, son arme en avant. Mes réflexes rouillés me permirent à peine d'esquiver l'attaque, la lame de l'homme me laissait une coupure sur ma joue gauche. Ne prenant pas la peine d'attendre que son ami arrive à porter, je défonçais la pomme d'Adan du mercenaire qui était devant moi d'un coup violent avec la paume de ma main. Ne parvenant plus à respirer, je pus le faire basculer en arrière sans trop d'efforts grâce à un coup d'épaule du plus bel effet, la masse de plusieurs kilos tombait alors lourdement sur le sol, emportant son ami sur son chemin, pauvre homme qui avait prévu de me prendre à revers en passant derrière son camarade, mais qui n'avait pas prévu qu'il lui tombe sur le coin de la figure. Deux pour le prix d'un, mon cœur battait la chamade et je voulais partir en courant... Mais j'étais fier de moi quand même !

J'entendais alors des petits couinements animaux venant d'un peu plus loin, je me retournais pour apercevoir un petit renard aux longues oreilles qui semblaient essayer de communiquer avec la jeune fille au yukata qui était parti réunir mère et fille. Souriant en observant ce problème se régler, je déchantais rapidement en voyant une trentaine de mercenaires se précipiter dans notre direction... Me retournant vers mon compagnon d'un jour, je la vis se précipiter vers moi d'un air déterminé... Cependant, un rapide coup d'oeil vers la horde qui fonçait dans notre direction, sachant qu'il n'était plus nécessaire de se battre, je me décidais à faire une chose que je n'avais pas faite depuis longtemps: FUIRE. Prenant mes jambes à mon cou, je rejoignis la jeune fille en l'entraînant dans ma course, pensant la sauver de la fureur de ces fous avant de ce qu'elle voulait elle. Je profitais d'avoir croisé une petite étable contenant quelques chevaux pour couper leurs liens d'un coup de sabre avant de les effrayer dans l'espoir qu'ils ralentissent nos ravisseurs.

Nous étions sortis du village, courant sur le petit chemin menant à la forêt avoisinante, mais nous étions toujours poursuivis, nous pouvions les entendre rager contre les cheveux se trouvant au milieu du chemin. Arrivant à la rattraper après bien des efforts la jeune fille (elle courait vite cette harpie!), je commençais sérieusement à fatiguer, l'endurance n'ayant jamais été mon fort... Je lui attrapais la main en vol, la tirant en direction d'un gros buisson se trouvant là en espérant que l'on puisse s'y cacher le temps que le groupe de fou furieux n'abandonne la recherche. Malheureusement à peine avions-nous atterri dans le buisson que nous pouvions voir à nos pieds des planches de bois à moitié pourris qui devaient être là pour sceller l'entrée d'un ancien puits abandonné... Évidemment, les planches ne supportèrent pas le poids de deux personnes et nous nous retrouvâmes à tomber dans les ténèbres, le tout suivi d'un magnifique...
SPLASH!!

Après quelques secondes, je sortis la tête de l'eau, inspirant profondément en regardant autour de moi, mais tout n'étais que ténèbres tout juste éclairé par la bouche du puits qui trônait au-dessus de nous... Nous avions eu la chance de tomber dans un petit lac profond, seul vestige survivant de la nappe phréatique qui se trouvait là avant. Malheureusement à peine avions-nous atterri dans le buisson que nous pouvions voir à nos pieds des planches de bois à moitié pourris qui devaient être là pour sceller l'entrée d'un ancien puits abandonné... Soudainement paniquer, je me tournais vers les petites bulles que l'on voyait plus loin dans le lac.

-AKI !!!

Heureusement, la jeune fille parvint à me rejoindre après quelques instants. Après avoir l'aidé à me rejoindre sur la terre ferme, nous pouvions finalement réfléchir sur la galère dans laquelle nous étions. La voix des chasseurs résonnait dans la caverne, ils étaient juste au-dessus en train de nous chercher, certainement attiré par le bruit des planches lorsqu'elles avaient craqué. Trempés et dans la pénombre totale, nous n'allions pas pouvoir rester ici indéfiniment.

-Ça va Aki? Dis-je en la regardant, inquiet. Désolé, c'est de ma faute si on en est là...
~Tu te débrouilles mieux que je ne le pensais petit ! *Smoke-Man ?* C'est Zeymah Vodahim ! Bref, je vais vous donnez un coup de main. Tends ta main gauche, humain, et concentre-toi sur le peu de chaleur qu'il te reste en réserve et essaye de l'orienter vers le creux de ta main.

Intrigué, je m'exécutais en tendant ma main noire entre moi et la jeune fille, la marque du serpent vers le haut de la caverne. Je grimaçais légèrement à cause du froid lorsqu'une petite boule de flamme couleur ciel apparut au creux de ma main, éclairant les alentours et nous réchauffant au passage. J'avais les étoiles pleins les yeux devant cette magie sortie de nulle part, tandis que devant nous se dessiner un tunnel qui semblait remonter vers la surface.



Dernière édition par Ieta Ao le Sam 30 Avr - 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Jeu 21 Avr - 8:33

Aki Nishiie a écrit:



La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Alors qu'elle allait tenter de mettre fin à la hargne de la bande d'hommes ou au moins de sauver le jeune élu, Aki sentit une main l'empoigner. Elle n'avait pas fait attention au jeune homme en question, qui était en train de fuir la bande. En même temps, il n'avait pas vraiment tort, c'était beaucoup trop dangereux pour lui, et même peut être pour Aki, et il n'y avait plus vraiment nécessité de les combattre, tant que la mère et sa fille s'étaient enfuis et que tout deux restaient intacts également.

Elle galopa donc derrière lui, ne s'offusquant pas qu'il ai choisi son destin pour ce combat, et attrapant au vol la petite renarde qui tenait de les suivre tant bien que mal. Il était beaucoup plus difficile de suivre le rythme de quelqu'un (d'autant plus quand on ne sait pas où il va) que de courir soi même en tête, ou toute seule. Elle commençait à comprendre la difficulté que TK avait dû avoir pour la suivre lorsqu'ils fuyaient tous les deux l'éruption volcanique de la forêt tropicale. Elle le dépassa donc pour prendre la tête de leur expédition de fortune.

Tournant la tête une demi seconde, Aki constata que les homme étaient toujours derrière eux. Elle aurait bien sûr put accélérer, après tout c'était quelqu'un de très rapide, mais cela reviendrait à abandonner le jeune Minshujin à son sort. Elle préférait l'attendre encore un peu, quitte à devoir s'affronter, ce qui n'était pas une perspective l'effrayant énormément. Elle avait tout l'espace qu'il lui fallait et aurait même le temps de leur envoyer quelques flèches avant qu'ils ne le rattrapent.

Il n'attendit pas cependant que l'occasion se présente, et saisit la main de la Druidesse pour l'entraîner dans un buisson verdoyant et dont le sol était malheureusement recouvert de planches fissurées et moisies. A peine Aki posa t-elle un pied sur le bois vermoulus que Mizu commença à grogner de terreur, se débattant pour s'échapper des bras de son amie. La rouquine lâcha l'animal juste avant qu'un craquement sourd retentisse.

Comprenant aussitôt ce qu'il se passait, Aki se raidit dès qu'elle sentit le sol se dérober sous ses pieds et vit à son grand désarroi que Mizu plongeait avec elle. Elle voulus la rattraper, sachant parfaitement que la renarde ne savait pas bien nager (étrange pour un animal, n'est ce pas?), mais ne parvins qu'à frôler la fourrure de son amie paniquée du bout des doigts.

Lorsque l'eau submergea la Druidesse, elle eut le temps de prendre une grande respiration puis plongea aussitôt, les yeux grand ouverts, à la recherche d'une petite forme blanche. Ce n'était pas aisée, l'eau de ce puit abandonné était trouble, et probablement croupie, on n'y voyait pas à deux mètres. Elle continua cependant à chercher, désespérée, lâchant quelques bulles, espérant ne pas manquer d'air.

Finalement, elle la repéra. Mizu était mal tombée sur l'eau, et elle était légèrement sonnée par le choc, ses pattes vers le ciel, elle chutait lentement vers le fond du puit, l'entraînant vers une mort certaine. En quelques brasses, Aki la rejoins, la saisit dans ses bras et se propulsa jusqu'à l'air frais qu'elle aspira aussitôt avec un plaisir non dissimulé. Nageant depuis seulement d'une seule main pour maintenir la tête de Mizu, elle accueillis avec plaisir la main tendue du jeune homme qui le aida toute deux à s'extirper de l'eau fangeuse.

Ce n'est pas grave, ne t'en fait pas, tu as essayé de nous sauver après tout !

Il n'avait bien évidemment pas à s'en vouloir, résultat qui se confirma avec l'apparition de son étrange pouvoir. Une flamme naquit dans la paume de sa main, dessinant enfin un chemin vers la sortie. Les yeux brillants, Aki en profita pour jeter un coup d'oeil à Mizu. Celle ci n'allait pas vraiment bien et il était urgent qu'ils puissent ressortir, dans un endroit pareil, Aki était trop paniquée pour pouvoir appliquer ses soins correctement. Elle remercia donc le Minshujin d'un signe de tête enthousiaste et se leva d'un bond pour rejoindre le tunnel, espérant qu'il mènerait bel et bien vers une sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Jeu 21 Avr - 11:05




Trop de blanc !!

feat.Aki-sama !!



J'étais soulagé, la demoiselle au yukata ne semblait pas m'en vouloir pour la situation où nous étions... Je jetais de petits coups d'œil au petit renard qu'Aki avait sorti de l'eau précédemment, le tenant dans ses bras comme son bien le plus précieux. Le petit animal aux longues oreilles avait un pelage blanc comme la neige (ou comme le yukata de sa sauveteuse), on aurait dit un renard, mais je n'en avais jamais vu de tel.

Dans mon monde, les espèces sauvages comme celle-ci ne pouvaient gérer être contemplées que dans des reportages ou dans des films fantastiques, la place que prenaient les zoos où les parcs naturels étaient un luxe dont le gouvernement ne pouvait se payer. L'état du petit renard semblait être assez grave et le regard ainsi que l'intention que lui portait Aki appuyait cette théorie. Ne pouvant pas faire grand-chose d'autre, je me contentais de la suivre dans le tunnel qui se dessinait devant nous, prenant soin de laisser la petite flamme que j'avais créée au plus près du duo pour qu'elles puissent profiter de la chaleur.

Je jetais de petits coups d'œil au petit renard qu'Aki avait sorti de l'eau précédemment, le tenant dans ses bras comme son bien le plus précieux.

L'état du petit renard semblait être assez grave et le regard ainsi que l'intention que lui portait Aki appuyait cette théorie. Ne pouvant pas faire grand-chose d'autre, je me contentais de la suivre dans le tunnel qui se dessiner devant nous, prenant soin de laisser la petite flamme que j'avais créée au plus près du duo pour qu'elles puissent profiter de la chaleur.

Nous marchions depuis une bonne dizaine de minutes déjà, la cavité semblait avoir été creusée par une ancienne rivière souterraine qui s'était asséchée avec les années. Cherchant à me rassurer, j'avais l'impression que le chemin était légèrement en montée et donc qu'il était en direction de la surface. Un silence un peu pesant, s'était installé, déjà que je n'étais pas très à l'aise en situation normale celle-ci ne m'aidait vraiment pas... Après avoir étouffé un petit éternuement, je prenais le risque d'engager une conversation.


-Et sinon... Nous sommes en Kosaten si j'ai bien compris. Tu es ici depuis longtemps ?

Ce n'était pas vraiment le moment pour parler de ça, mais nous n'avions rien de mieux à faire en leur actuel. Poursuivant notre route en marchant dans la toute petite rivière formée par l'eau qui goûtait du plafond, rivière qui me permit de valider que nous étions en train de nous diriger vers la surface, car elle glissait en direction du lac souterrain, la montée semblait également prendre en degrés au fur et à mesure de notre avancée.

-Il y a aussi une histoire d'élus et de Dieux, mais je n'ai pas tout compris... Vu la force que tu as, tu dois être une de ses « élues » ! Lui dis-je en lui lançant un sourire.

Le froid me faisait trembler, ma petite boule de feu se mettait également à vaciller... J'avais même l'impression de sentir un courant d'air venir me geler le visage par moments. Mais ce n'était pas qu'une impression ! Jetant un regard vers l'avant, une sphère de lumière était finalement apparue au bout du tunnel ! La sortie ?!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Jeu 21 Avr - 15:46




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Appréciant la douce chaleur de la magie du jeune homme dont elle ne connaissait pas encore le nom, Aki s'engagea dans le tunnel étrange. Un tunnel pour sortir d'un puit ? L'idée lui semblait vraiment anormale, mais au moins elle les arrangeait. Chaque pas vers la sortie semblait affaiblir encore plus la petite renarde noyée, et Aki ne parvenait pas à se calmer suffisamment. Elle avait glissé ses doigts dans la fourrure trempée et une lueur verte tressautait au bout mais ne faisait que faire cracher de l'eau à l'animal. Tant qu'elle n'avait pas la possibilité de se concentrer tranquillement, elle n'arriverait à rien.

Le tunnel avait une forme ronde assez parfaite, comme si il avait été créé par des animaux, mais la pente qui se dirigeait vers le milieu du chemin faisait plutôt penser au travail d'une rivière souterraine. Ce pouvait être une bonne comme une mauvaise nouvelle. Même si la majorité des rivières souterraines avait à un moment été extérieures, certaines d'entre elle ne sortaient que pour se jeter dans la mer. Auquel cas ils verraient au bout de quelques jours de marche qu'un léger fond boueux se formait sous leur pied, et au bout de quelques temps encore, il pataugeraient dans un miasme désespérant.

Heureusement, la légère pente du tunnel laissait présager qu'il déboucherait sur l'air libre, malgré l'humidité ambiante qui donnait l'impression que tout collait affreusement à la peau. Elle repoussa d'ailleurs une mèche de cheveux humide qui s’immisçait dans ses yeux et commença à avoir l'envie fulgurante de mettre ses habits secs. Tâtant sa sacoche, elle espéra que celle ci résisterait à cette humidité machiavélique qui rentrait dans chaque pore de la peau de la Druidesse.

Commençait à se mêler sur son visage vapeur d'eau trouble, transpiration et larmes. Elle s'inquiétait de plus en plus pour son amie dont la respiration faiblissait rapidement. Elle ne laisserait pas Mizu mourir, c'était une certitude. Dans le pire des cas elle transférerait sa force vitale à la renarde. Elle n'avait jamais appliqué cette technique mais elle était affreusement simple à réaliser, plus simple presque qu'un simple soin des blessures graves. En revanche, la rouquine y perdrait la vie. Mieux valait donc sauver Mizu avant de devoir recourir à de telles extrémités.

Finalement, une lueur apparut au bout du tunnel. Alors que Aki allait se précipiter dans la chaleur tentatrice, elle se rendit compte avec horreur que la respiration essoufflée de son amie s'était interrompus. Aussitôt ses larmes de détresse cessèrent, son esprit se vida. Elle n'avait que quelques secondes. Sans attendre d'atteindre ce qui devait être l'extérieur, elle s'agenouilla au sol, posant la presque morte renarde devant elle et respira un grand coup.

Appliquant ses paumes sur la poitrine du petit animal faible elle se mit à chanter une comptine lancinante pour se calmer, répétant avec application chacune des syllabes que lui avaient apprises Shi. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu à agir dans le stress ainsi, mais la chanson lui permis de se calmer rapidement.

Ses paumes comme ses doigts devinrent entièrement vert, comme si son sang avait pris cette teinte froide et étrange, luisant tel une aura autour des bras de la Druidesse. Continuant à psalmodier, Aki se balançait d'avant en arrière. Elle sentit le Fluide de ses doigts (ce qu'en Kosaten on nommait le mana) glisser jusqu'au bout de ses ongles et se répandre en Mizu. La magie de soin eut tôt fait de localiser l'eau qui bouchait les poumons de la pauvre renarde et de la pousser dans sa trachée, jusqu'à la forcer à ressortir.

Mizu cracha alors une grande quantité d'eau impressionnante pour un aussi petit corps, mais ce n'était pas finis. En effet, le corps de l'animal avait déjà abandonné et il n'avait pas repris le réflexe de respirer, ce fut donc encore le Fluide de Aki qui servit de substitut à l'oxygène le temps que le sang se réapprovisionne en cellules motrices et que la respiration animale reprenne, faible mais présente tout de même. Tout cela c'était passé en moins d'une minute mais dès que Aki vit que son amie était vivante, elle sentit sa tête lui tourner fortement. Depuis des années elle n'avait pas fait autant d'effort pour soigner quelqu'un.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Ven 22 Avr - 17:41




Trop de Blanc !!

feat.Aki-sama !


L'état du petit renard empirait soudainement, Aki semblait paniquer et se précipita vers la sortie de la grotte, mais elle dut s'arrêter soudainement en cours de course pour prodiguer des soins d'urgence au petit animal. J'avais suivi la fille au yukata en trottinant avant de m'agenouiller à ses côtés, l'observant en silence pratiquer sa magie mystérieuse. Un chant s'élevait alors dans le tunnel, la demoiselle aux cheveux de feu avait commencé à fredonner une chanson qui me fit vibrer le cœur. Ses doigts commencèrent à s'illuminer et je fus, pour la première fois, témoin d'un vrai signe de magie.

~ Et la boule de feu que tu tiens dans ta main, ce n'est pas de la magie peut-être. Aucune reconnaissance, ces humains....

J'esquissais un sourire au dragon de fumée qui s'était formé autour de moi, me contentant de fermer les yeux pour profiter du chant d'Aki et afin de la laisser faire ce qu'elle avait à faire sans être dérangée. L'opération ne dura qu'un instant, mais finalement le renard finit par cracher l'eau que son petit corps contenait et fini même par reprendre son souffle. Aki semblait épuisée, j'étouffais ma petite flamme en fermant ma main avant de prendre avec mon bras droit le petit renard et la jeune fille avec mon bras gauche afin de la soutenir et je me remis en route en direction de la sortie. Il ne nous fallut pas longtemps pour finalement être éblouis par la clarté du soleil qui illuminait Kosaten.

J'aidais Aki à s'asseoir sur un rocher qui se trouvait près de l'entrée (ou la sortie?) de la caverne en prenant soin de déposer délicatement le petit renard sur ses genoux. Me servant d'un arbre mort se trouvant à proximité comme porte manteau pour y déposer ma veste, j'allais jeter un coup d'œil sur l'endroit où nous nous trouvions à présent. Devant nous se dessinait un champ de lacs scintillants, plus loin des forêts et derrière nous, je pouvais distinguer piliers à travers la cime des arbres, dont le sommet était surplombé de drapeau qui flottait doucement au rythme du vent, je voyais également quelques toits de couleur verte dépassé, une ville très certainement.

Je ne connaissais pas du tout le coin, donc le repérage que je venais de faire ne servait pas à grand-chose, mais à part validé le fait qu'il ne semblait pas y avoir de personne hostile près de nous. Poussant un soupire de soulagement, je retournais auprès d'Aki qui semblait reprendre des couleurs.


-Il semble que nous soyons sortie d'affaire pour cette fois. Désolé et encore merci Magicienne au yukata. Lui dis-je en lui souriant avant de lui tendre une main amicale. Je ne me suis pas présenté, je crois, je suis m'appelle Ieta, Ao Ieta.



Dernière édition par Ieta Ao le Sam 30 Avr - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Ven 22 Avr - 22:38




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Soutenue par le jeune homme étrange, Aki finit par rejoindre la sortie, tenant toujours une Mizu qui respirait enfin normalement dans ses bras. Elle s'affala (toujours avec de l'aide) sur un rocher, enfin à l'extérieur, à l'air libre. Prenant une large goulée d'air, elle observa les environs. Ils s'étaient définitivement éloignés du village de Fuki, et ne connaissant pas du tout Minshu, elle essaya de se repérer par rapport à ce qu'on lui avait décrit.

La forêt n'était pas bien loin, mais il y avait aussi de grands lacs qui s'étendaient jusqu'à l'horizon. En fait, le paysage était réellement magnifique, bien plus verdoyant qu'à Seika, qui était un pays beaucoup trop chaud et jaunis par le soleil. Ici le vent balayait presque tendrement les pousses vert pommes qui frémissaient et semblaient chanter avec lui. Le soleil rayonnant faisait scintiller l'eau cristalline. En résumé, cela aurait pus facilement figurer dans un roman ou dans une légende pour enfants comme étant le royaume d'une fée bénéfique.

Le jeune homme c'était légèrement éloigné mais il revint pour se présenter. Il s'appelait donc Ieta Ao. Après une bref doute, Aki se souvins qu'elle s'était déjà présenté, mais que c'était juste avant l’altercation avec les brigands, après tout, si il ne se souvenait pas de son nom, il n'aurait qu'à le lui redemander. En revanche, lorsqu'ils étaient encore dans le tunnel, il lui avait posé une question à laquelle la rouquine n'avait pas répondus, trop préoccupée qu'elle était par la survie de son ami. Elle tenta de se remémorer ses mots, rassemblant les fragments de sa mémoire paniquée.

Il parlait de Kosaten et d'élus, c'était certains. Après tout c'était un élu, et il n'avait pas énormément de pouvoir. La Druidesse était elle la première élue qu'il croisait ? Il semblait pourtant savoir déjà plusieurs choses. Il avait conscience d'être un élu, de ne plus être dans son monde … Non, il avait sans doute déjà croisé quelqu'un de bien informé. Tentant de rassembler ce qu'il lui avait demandé, elle répondit d'une voix hésitante dès qu'elle eut repris un peu de forces.

Enchantée de te connaître Ieta. En effet, tu as bien deviné, je suis une élue. Cela fait 1 an et demi que je suis en Kosaten, quant aux dieux, je n'y comprends pas plus que toi …

Elle aurait bien voulus lui en dire plus, mais comme elle venait de lui expliquer, les dieux étaient encore pour elle quelque chose de totalement inconnus. En revanche, peut être avait il d'autres lacunes qu'elle pouvait combler ! En un an et demi, elle avait largement eu le temps de recueillir informations et rumeurs, même si c'était le plus généralement dans l'empire de Seika ou dans les territoires neutres.

Tu me semble être un élu toi aussi. A en juger par ton tatouage, tu appartiens à Minshu. Je te retournes donc la question, depuis combien de temps es tu ici ? Je ne sens pas un grand pouvoir émaner de toi, même si comme tout les autres élus, tu possèdes quelque chose de latent qui m'intrigue. Tu es arrivé ici récemment ?

Tout en posant ses questions, elle caressait sa renarde qu'elle avait délicatement allongé sur ses genoux. Epuisée, cette dernière n'avait que cligné des yeux avant de sombrer dans un sommeil profond. Avoir frôlé la mort ne devait pas l'avoir contenté, elle avait besoin de beaucoup de repos. Aki et Ieta avait donc un peu de temps pour bavasser avant que l'animal n'ouvre ses deux yeux froids et presse la Druidesse de s'éloigner au plus vite de l'être humain. Secrètement, Aki espérait qu'un jour quelqu'un d'autre saurait convaincre son amie que les humains pouvaient être bon.

Aussi froid et cruel qu'ils soient, il en existait toujours aux intentions pures. Après tout, Ieta aurait bien pus la tuer après qu'elle ait soigné Mizu, il n'aurait eu aucune difficulté tant elle était affaiblis par la chute, la marche puis le soin. Il aurait pus la dévaliser et partir sans demander son reste, au lieu de quoi il l'avait hissé hors de l'eau et l'avait même soutenue sur les mètres qui la séparait du monde extérieur. Il y avait des gens biens, et Aki espérait qu'un jour, Mizu penserait comme elle.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Dim 24 Avr - 16:40




Trop de Blanc !!

feat.Aki-sama !!


-Un "élu" de Minshu hein ?

Je regardais le serpent qui trônait sur mon poignet, Aki venait de me valider le fait que j'appartenais bien à présent à l'une des trois nations qui régnaient sur ces terres. Mais que signifiait être « élu » exactement. Et pourquoi ses trois dieux avaient ils recourent à eux et dans quel but ? Tant de questions dont Aki ne semblait pas avoir des réponses cependant.

Suite à une poignée de main amicale entre la jeune fille au yukata et moi, je portais ma main à mon menton en dirigeant mon regard vers l'horizon. Cela faisait déjà plus d'un an qu'elle se trouvait à Kosaten, survivant dans un monde inconnu aux règles et aux raisons d'exister obscure... Un point des paroles de la jeune fille réveillait la créature qui sommeillait en moi, apparaissant sous sa forme de fumée autour de moi en fixant de son regard rouge Aki et son petit renard lorsqu'elle dit qu'elle ressentait quelque chose de latent en moi.


~Oh oh, balèze la petite pour sentir ce genre de chose alors que je viens juste de m'éveiller ! Elle est bien meilleure que toi petit, hé hé.

Lançant un regard noir à la forme invisible à mes côtés, je préférais ne pas répondre à sa pique et je me retournais vers Aki. Elle me demandait depuis combien de temps j'étais arrivé en Kosaten, prenant quelques instants de réflexion en jetant notamment un œil à la position du soleil, j'eus un pincement au cœur en regrettant l'absence d'une mini-carte ou d'un menu qui aurait la gentillesse d'afficher l'heure locale... Poussant un petit soupire, j'essayais tant bien que mal à me souvenir de mes cours d'astrologie...

-Je suis arrivé en fin de mâtiner il me semble, ce qui étrange vu que j'ai quitté mon monde en pleine nuit... Le temps passerait plus vite ici où ai-je dormi plusieurs heures ? Mes questions allées sûrement rester sans réponse, j'allais m’asseoir au côté d'Aki avant de poursuivre. Un type du gouvernement local est venu me chercher et m'a expliqué quelques notions. Il doit être en train de me chercher à l'heure actuelle d'ailleurs. Cependant, je ne comprends pas pourquoi les élus sont appelés ici... J'ai cru comprendre qu'il y avait une guerre entre les trois nations que composent Kosaten... D'ailleurs, tu fais partie de Minshu toi aussi?

Toute cette histoire me semblait tirée par les cheveux, mais j'étais bel et bien ici... Et en train de parler avec une jolie fille qui plus est... Cette pensée me fit rougir d'ailleurs, mais je secouais vivement la tête pour chasser cette pensée, ce n'était pas vraiment le moment pour redevenir timide et hésitant. Une question me turlupinait cependant, c'est le fait que mon bras gauche soit devenu noir ainsi que les apparitions de ce Zeymah. Je montrais mon bras à Aki, au vu de son expérience et de ses talents de soigneuse, elle pouvait peut-être m'éclairer.

-Mon bras gauche avait pris cette couleur quand je me suis réveillé, un don du Dieu de Minshu tu penses ? Car je n'avais aucune capacité, comme créer une boule de feu, dans mon monde...

Le dragon dont la fumée prenait son origine de mon bras noir était toujours là, nous entourant en gardant le silence, se contentant d'observer la situation. J'avais presque l'impression que cela l'amusait.




Dernière édition par Ieta Ao le Sam 30 Avr - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Dim 24 Avr - 18:08




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Ieta avoua qu'il n'était arrivé que ce matin, il semblait prendre la nouvelle étrangement bien. Venait il d'un monde ou ce genre de choses étaient normales ? Même TK qui pourtant avait avoué à la Druidesse qu'il avait déjà changé de monde n'avait pas pris la nouvelle aussi calmement que Ieta. Mais en même temps Takeru était encore très jeune alors que Ieta semblait légèrement plus âgé que Aki, un peu plus de la vingtaine peut être ?

Si elle avait subis son transfert à 25 ans, aurait elle réagis pareil ? Elle avait 19 ans en ce jour, et n'avait pas l'impression qu'elle vivait les choses beaucoup mieux qu'il y avait un an et demi. Mais bon, venant de monde différent, ayant des caractères totalement différent, les élus ne réagissaient pas tous pareil, loin de là. Au contraire même, à chaque fois qu'elle rencontrait un nouvel élu, elle ne pouvait s'empêcher de remarquer à quel point il était encore différent de tout les autres qu'elle avait déjà pus croiser.

Bien heureusement, ce jeune homme était fortement sympathique et semblait avoir un grand sens moral, c'était donc quelqu'un qu'elle pourrait apprécier sans s'inquiéter de se faire poignarder dans le dos. Sa tenue vestimentaire et sa façon de parler lui rappelait un peu Kaëlyss et Takeru, peut être venaient il d'un monde semblable ? Pour l'instant, les deux seules personnes qu'elle avait connus qui venaient du même monde étaient Chine et Russie, mais depuis plus jamais elle n'avait entendus parler de ces deux pays qui se baladaient en Kosaten ni de personnes provenant d'un monde identique.

Il lui demanda si elle faisait partie de Minshu également, après avoir étalé plusieurs constatations et les maigres connaissances qu'il avait sur Kosaten. Il était au courant de la guerre, même si il pensait qu'elle était entre les trois nations, il vaudrait donc mieux lui expliquer que Fuyu était le royaume dangereux avant de lui révéler qu'elle était de Seika. Il parla ensuite de son bras, qui avait effectivement des teintes bien loin d'être naturelles. Jusque là Aki n'avait rien dit car il arrivait fréquemment aux élus d'avoir d'étranges caractéristiques, mais si même lui était inquiet par rapport à ça, c'est qu'il devait y avoir quelque chose qui ne venait pas de son monde.

Elle commença par répondre à sa question tout en se saisissant doucement de son bras pour l'examiner. Posant sa paume sur la marque noire totalement glabre, celle ci commença à être baignée de la lueur blanche que la Druidesse utilisait généralement pour analyser les blessures.

Personne ne sait vraiment pourquoi l'on est appelé ici, il faut croire que chaque empire à besoin de nous pour se défendre. Il y a effectivement une guerre, mais Seika et Minshu y sont alliés contre Fuyu. La guerre pour l'instant est plutôt froide, même si de récentes attaques ont eu lieu, je ne pense pas que l'on risque beaucoup en restant dans notre nation, même si cela peut toujours arriver. Quant à moi je ne fais pas partie de Minshu, mais de Seika, ce qui fait tout de même de nous des alliés.

Ce qu'elle sentait avec son Fluide n'était pas une blessure mais quelque chose d'étrange, qui ne semblait pas vraiment la vouloir laisser faire. Elle insista légèrement, le temps de comprendre le plus de choses possible. Si cette marque était arrivée après son arrivée en Kosaten et ses pouvoirs de même, les deux devaient être liés. Elle n'avait encore jamais croisé d'élus dénués de pouvoirs, mais en y réfléchissant bien, elle n'avait pas non plus croisé d'élus qui, dans son monde, n'en avait pas de base. Alors peut être que c'était ce que Kosaten faisait pour protéger ses élus les plus faibles et les rendre ainsi aussi puissants que les autres ?

Je pense que ce n'est rien de grave, au contraire, c'est plutôt la source de ton pouvoir on dirait. Il est très chaud par rapport au reste de ton corps, et le Fluide, ce que beaucoup ici appellent le mana, semble prendre sa source ici. Il a l'air de vouloir aller dans le reste de ton corps mais malheureusement le sceau semble encore l'en empêcher.

Au bout d'un certain temps, elle se rendit compte qu'en parlant elle n'avait pas lâché le bras du jeune homme, ce qu'elle fit précipitamment. Elle avait tendance à craindre le contact direct avec les autres gens, même si parfois elle l'oubliait momentanément. Etait ce un reste de sa pudeur de jeune fille qu'elle n'aurait pas perdus. En tout cas, légèrement rouge, elle détourna les yeux pour voir si Mizu était toujours en train de dormir. Celle ci n'avait pas bougé mais semblait aller encore un peu mieux.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Lun 25 Avr - 23:24




Trop de Blanc !!

feat.Aki-sama !!


Cette jeune fille était vraiment adorable, je la regardais prendre mon bras entre ses mains douces, mais fraîches... À cause de notre baignade improvisée peut-être ? Les joues rougissantes, je l'écoutais m'expliquer la situation géopolitique de Kosaten avec la plus grande attention, je pus notamment valider ce que je crus comprendre précédemment comme quoi le Phoenix et le Serpent étaient actuellement alliés face à un ennemi commun. Elle rajoutait également qu'elle faisait partie de Seika, nous rendant ainsi allier par alliance, cette phrase me fit sourire, car allier ou pas, je n'avais aucune envie ni attention de m'en prendre à elle.

En situation de guerre froide sans réel affrontement, les choses semblaient cependant commençaient à bouger. Le Dragon avait envoyé plusieurs attaques sur les deux alliés. Aki continuait à examiner mon bras avec ses étranges pouvoirs, elle semblait les maîtriser à la perfection et ça me rendait un peu jaloux... Elle commençait alors à donner le verdict de son diagnostic, se bras noir serait la source de mon pouvoir en plus d'être la source du dragon qui s'était enroulé autour de nous deux, regardant la scène du dessus d'un air intrigué. Ce pouvoir serait également bloqué par un sceau... Quel sceau ? Parlerait-elle de la marque Manshe sur mon poignée ?


~Un sceau hein ? Il n'y a pas que ça j'ai l'impression... Insinua Zaymah en me lançant un regard accusateur avant de disparaître, comme le fait la brume du matin.

Relevant les yeux vers Aki, je la surpris à lâcher mon bras précipitamment, je crus apercevoir ses joues pâles légèrement roser avant qu'elle ne tourne sa tête en direction de son petit animal. Après avoir esquissé un sourire que ma nouvelle amie ne pût voir, je me décidais à me relever afin de m'étirer.


-Mais dit-moi Aki, en te voyant j'ai l'impression que les élus ne viennent pas tous du même endroit, je me trompe? À quoi ressemble ton monde d'origine ? Tu penses pouvoir y rentrer un jour ?

C'était des questions un peu personnelles, mais je m'étais finalement détendu. La jeune fille aux cheveux de feu m'avait largement prouvé que je pouvais avoir confiance en elle, que ce soit avec ses explications ou par les actes, c'est donc avec beaucoup plus de légèreté que je me décidais à parler avec elle, chose extrêmement rare pour un asocial comme moi, mais j'étais de bonne humeur. C'est donc avec le sourire aux lèvres et avec un regard plus doux que nous allions poursuivre notre discussion, jusqu'au réveil du petit renard.



Dernière édition par Ieta Ao le Mar 26 Avr - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mar 26 Avr - 17:58




La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Ce n'était pas vraiment dans le genre de la Druidesse de rougir ainsi et de perdre ses moyens. Peut être était elle tout simplement fatiguée après tout ce qui venait d'arriver. C'était une explication plus que plausible qu'elle choisit d'adopter. Gardant son regard encore quelques instants fixés sur la boule de poil blanche, elle vit que son amie était en train de se réveiller petit à petit, d'ici un quart d'heure elle reviendrait porter son regard orgueilleux sur le monde, il n'y avait plus de soucis à se faire. Cela faisait quelques jours que la renarde était bizarre, comme plus douce et tolérante. Dès que les deux amies seraient seules, Aki comptait en profiter pour tenter de comprendre ce qui changeait par rapport à d'habitude.

Elle entendit Ieta bouger à côté d'elle et se retourna pour le voir s'étirer. Il semblait aller mieux que tout à l'heure. Il était certains que maintenant que les bandits étaient loin et toute autre forme de danger écarté, il pouvait enfin souffler un peu, ce qui ne devait pas être désagréable. Il prenait tout de même avec une assurance étonnante tout ces changements et ne semblait pas se soucier outre mesure du danger qu'il courrait. Pourtant, nouvel élu, depuis un jour à peine, dans des territoires loin de la capitale, il risquait gros, peut être sa vie. Et si il n'était pas habitué à avoir des pouvoirs, peut être devrait ce être encore plus effrayant ? Mais non, en lieu et place de paniquer et de demander comment rentrer chez lui, il s'étirait calmement et bavassait avec une Druidesse étrange.

Il posa une question qui la laissa d'ailleurs comme deux ronds de flancs. C'était la question qu'elle posait elle d'ordinaire aux élus qu'elle croisait, et jamais l'inverse ! C'était une des premières fois si elle se souvenait bien que quelqu'un la devançait. C'était réellement un élu étrange. Il ne posait pas de questions sur ce qui l'entourait mais s'intéressait à elle. Quelque chose chez lui n'était pas l'ordinaire des nouveaux arrivants.

Mon monde ressemble en bien des points à celui là, si ce n'est la magie qui est un peu différente. Je ne pense pas rentrer chez moi … A ma connaissance il n'y a pas de moyens et même si il y en avait un, je ne sais pas si j'en éprouverais l'envie … Ma vie là bas n'était pas tellement plus réjouissante que ici, même si elle était … plus fixe je dirait. Mais au lieu de poser ce genre de questions, ne devrait tu pas plutôt t'inquiéter de ton avenir à toi ? Enfin … je ne veux pas t'effrayer mais d'ordinaire, les nouveaux élus me demandent tout de suite si il y a un moyen de rentrer, si le monde est dangereux … Pas ce que moi j'ai vécus !

Elle eut un rire léger. Finalement, changer un peu de ses habitudes n'était pas si désagréable que ça. La journée avait été un peu mouvementée mais elle savait qu'elle avait sauvé une mère et sa fille et rencontré un jeune homme sympathique. Cela lui convenait, et elle se mettait presque à se dire qu'elle voudrait plus souvent des journées de la sorte. En fait, cela lui rappelait un peu sa rencontre avec le premier Akira, l'homme démon qui lui avait offert une balade dans les airs. Tout avait commencé de la même manière, avec une bataille sanglante pour sauver une damoiselle en détresse. Cependant, ce n'était clairement pas le même genre de lien qu'elle avait tissé avec lui. Akira et elle avait eu une relation un peu trop ambigüe aux yeux de la rouquine, peut être la seule de ce genre qu'elle avait eu depuis son arrivée en Kosaten.

Pour l'instant, elle ne ressentait ni l'envie ni le besoin de développer ce genre de choses avec quelqu'un, même si le souvenir de cet homme qui l'avait tant marqué ne s'était toujours pas dissipé. A l'époque, il lui avait promis de lui apprendre à voler. C'était en vérité un mensonge involontaire puisque depuis, Aki avait acquis ses deux ailes de dragon et qu'elle les maniait sans peine pour se déplacer dans les airs, même si elle ne les utilisait que très rarement tant c'était épuisant. Elle secoua la tête un instant, pour ressortir de ses pensées brumeuses, et revint à la conversation qu'elle avait avec Ieta.

Et maintenant, on fait quoi ? On reste ici à attendre que le soleil se couche, on visite un peu, on se sépare ici ? Je te laisse décider ! Après tout, c'est toi qui m'as le plus aidé aujourd'hui j'ai l'impression.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 616
Yens : 421
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 23

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mar 26 Avr - 18:49




Trop de Blanc !!

feat.Aki-sama !!


Ma question soudaine semblait étonner Aki, fait qu'elle confirma d'ailleurs lorsqu'elle me racontait rapidement son monde d'origine, validant de ce fait que les élus venaient de monde divers et vairés. Portant ma main sur mon menton, je prenais quelques instants pour réfléchir à tout ça tendit que la rouquine me faisait remarquer que ma réaction était « trop » calme à comparer de ce qu'elle avait pu voir chez d'autres nouveaux arrivants. Je pensais à ce qu'il me restait de l'autre côté, de ce que je perdais et de ce qui allait me manquer... Le bilan fut tiré assez rapidement malheureusement. Frottant ma main sur l'arrière de ma tête en souriant à la jeune fille.

-Désolé si ma réaction te paraît étrange. Mais je n'ai pas de raison de rentrer dans mon monde, je n'y étais qu'un lâche sans avenir et sans but, sans amis ni famille... Ici, je pourrais peut-être servir à quelque chose. Quant au danger... De là où je viens, un monstre pouvait débarquer à tous moment pour raser une ville. De plus, tu m'as déjà dit qu'une guerre faisait vibrer le pays, logiquement, j'en ai déduit que ce monde était donc tout aussi dangereux qu'un autre. Je serai prudent, ne t'en fais pas !

Je fis un clin d'œil à Aki avant de croiser les bras, le regard lancé vers l'horizon. Le souci qui venait se présenter était bel et bien : et maintenant ? Ce monde m'était inconnu, je ne savais pas où j'étais ni où j'allais... L'envie de rester avec ma seule amie (actuel ou non) était tentante, cependant un fossé nous séparer, je n'allais être qu'un fardeau. Mais bien des questions restaient en suspens et j'avais bien envie d'aller chercher quelques réponses.

Rangeant mes mains dans mes poches, je retournais vers la jeune fille au yukata en souriant, je lançais un petit regard vers la boule se poile qui commençait à donner signe de réveil.


-Il y a trop de mystères sur les élus et leurs Dieux à mon goût, je vais aller chercher quelques réponses. J'ai cru voir une ville plus loin, je vais m'y diriger dans un premier temps, histoire de récupérer une carte des alentours.

Elle me dit que l'avait aidé plus qu'elle ne m'avait aidé aujourd'hui, cette phrase me fils rougir... Je donnais une tape amicale dans le dos d'Aki avant d'aller récupérer ma veste noire là où je l'avais laissé, la remettant sur mon épaule comme lors de notre rencontre, restant dos à elle je reprenais de plus belle.

-Je n'ai rien fait, c'est toi qui à sauvé cette femme et son enfant... C'est ton courage qui m'a poussé à réagir aussi ! Le mérite te revient largement... En plus, tu m'as appris bien des choses sur ce monde qui m'est inconnu. Je t'en dois une, Aki, je ne l'oublierais pas. Je m'accordais une pause, prenant une inspiration avant de reprendre. Cependant, je ne vais pas t'importuner plus longtemps. Ton protégé ne va pas tarder à se réveiller et tu dois te changer... Il est grand temps pour moi de bouger. Je lançais un ultime signe de la main à mon amie. Prend soin de toi Aki, magicienne au yukata, nous nous reverrons !

Je lui accordais un dernier regard accompagné d'un sourire avant de commencer mon voyage. Espérant que la prochaine fois que nos chemins se croiseront, je pourrais lui renvoyer la pareille après toute l'aide qu'elle venait de me donner.



Chapitre I
Flash blanc, Village Blanc... Trop de Blanc !!

~Terminé~





Dernière édition par Ieta Ao le Ven 6 Mai - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   Mar 26 Avr - 23:20

Aki Nishiie a écrit:



La justice du rouge sur le blanc



feat.Ieta Ao



Il semblait réfléchir face à la question de la Druidesse, presque comme si ça le surprenait également d'être jugé calme. Pensait il donc que tous réagissaient comme lui ? Il semblait pourtant être un garçon sensé. Ce ne fut que lorsqu'il exposa ses raisons à la rouquine qu'elle comprit un peu mieux. Elle hocha la tête. C'était finalement ce qu'elle avait ressentis. Il n'y avait rien qui la rattachait à son ancien monde, il n'y avait rien qui lui donnait envie d'y retourner, alors elle s'était tout simplement acclimatée à Kosaten.

Elle se reconnaissait un peu dans ce jeune homme qui venait tout juste d'arriver et elle se sentit plus ou moins emplie d'effroi à l'idée que tout ces gens qu'elle croiserait finiraient pas changer. Kosaten était un monde hors norme, un monde qui transformait les plus altruiste des Seikajins en bête assoiffées de vengeance. Un monde où la confiance était une perle rare et où personne ne se laissait juste vivre.

Un monde où chacun avait un objectif bien définis, que ce soit rentrer chez soi ou détruire le monde, un monde où quoi que l'on décidait de faire, on se retrouvait toujours à devoir se battre, d'un côté ou de l'autre. En ce jour Aki était légèrement lasse de ce genre de batailles, malgré la fierté que cela pouvait engendrer. Elle se prit, le temps d'une seconde, à regretter son enfance. Celle où il ne se passait rien et où elle se contentait d'exister, de faire ses propres choix. C'était cela le monde qui lui manquait. Ce n'était pas le monde où elle était sous les ordres de Shi pour devenir Druidesse, ce n'était pas le monde où elle devait combattre les autres apprentis druide.

C'était le monde simple et aimant qu'elle connaissait avant d'avoir des rêves de grandeur stupides. Peut être que si elle n'avait jamais bougé de chez elle, les dieux l'auraient oublié, peut être que si son pouvoir avait été moindre, ils ne l'auraient pas amenés sur Kosaten, et sa vie aurait alors été beaucoup plus facile. Beaucoup plus facile certes, mais es ce que ce n'était pas sa nostalgie qui rendaient plus vert les prés qu'ils n'étaient alors ?

Encore une fois elle s'était trop laissée emporté par ses pensées, et elle revint à la réalité lorsque Ieta lui confia son intention de partir pour trouver des réponses. Des réponses il en trouverait peut être, mais jamais assez pour donner un sens à la vie dans ce monde. Aki en était venue à la conclusion qu'il n'y en avait tout simplement pas. Pas de raisons, pas de justifications, qu'ils étaient là et qu'il fallait l'accepter, que c'était ainsi et qu'il n'y avait pas de réponses aux questions. Cependant ce n'était peut être pas quelque chose à dire ainsi. Cela aurait pus être interprété comme une forme de fatalisme alors qu'au final c'est ce qui permettait à Aki d'être plus ou moins heureuse en ce monde.

J'espère qu'on se recroisera un de ces jours Ieta. Je ne suis pas souvent à Minshu mais si un jour tu passes par Seika, il y a des chances qu'on se rencontre au détour d'un chemin ! Cela me ferait vraiment plaisir !

Elle lui adressa un grand sourire puis le laissa s'en aller, rejoignant Mizu qui s'étirait doucement, juste au bon moment. Elle s'éveillait comme une enfant d'un sommeil un peu trop long, posant son regard désorienté sur la forêt qui l'entourait. Ce n'était pas l'endroit où elle avait perdus connaissance et elle s'en souvenait parfaitement. D'ailleurs il y avait un jeune homme avec eux, où était il donc passé ?

Se départissant vite de ses pensées encombrantes, elle préféra sauter sur la nourriture que lui tendait Aki en la caressant du bout des yeux. Décidément, la journée avait été éprouvante pour tout le monde. Décidée à ne pas passer par la capitale, Aki pénétra plus profondément dans la forêt pour établir un campement qu'elle garderait le temps de la fin d'après midi et de la nuit. Elle avait envie de repenser tranquillement à plusieurs choses, et quelque chose lui disait que c'était une bonne idée que d'aller par là.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!   

Revenir en haut Aller en bas
Flash blanc, village blanc... Trop de blanc !!
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» PREMIERE HEURE FLASH !UNE INFORMATION VANT KOK !
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Village Hentaï[accepté]
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.