Partagez | .
A la découverte de l'empire brûlant de Seika
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Mer 20 Avr - 15:04

Natsu avait poursuivi son chemin. Il avait pu croiser quelques bestiaux qu'il n'avait pas pu identifier. Encore un mystère en plus à résoudre. Cela en faisait beaucoup pour le chasseur de dragons qui était complètement perdu dans ce paysage inconnu.  En plus, le mage commençait à avoir sérieusement les crocs. Rien que de penser au ragoût qui l'attendait à la guilde...

"Non !!! Il ne faut plus que j'y pense pour le moment !!! Je dois me concentrer sur ce que j'ai autour de moi. Ce n'est que comme ça que j'ai une chance de tous les retrouver."

En réalité, intérieurement, Natsu était littéralement prêt à exploser, tel un volcan inondant sous ses flots bouillonnants les terres aux alentours. Ce n'était pas dans sa nature d'attendre que les faits se passent. Lui, était quelqu'un qui avait besoin d'agir pour vivre. Et là, il était contraint à faire tout le contraire.

"Si je chope la personne ou la chose qui m'a fait ça, il va passer un sale quart d'heure. Je lui cramerai sa tronche sans hésiter !!!"


En poursuivant sa route, le jeune homme aperçut bientôt -enfin, après de longues heures de marches tout de même, des bâtiments au loin. Ils semblaient se rassembler en un groupement très concentré. "Une ville !" se dit Natsu. De loin, ils ne pouvaient quasiment rien percevoir, même malgré sa vue aiguisée, qui semblait s'être amoindrie lors de ce flash survenu un peu plus tôt, quand tout avait commencé à aller de travers. Cependant, on pouvait largement supposer que c'était des constructions faites par des humains, ou quelque chose ayant la même physionomie, par rapport à l'échelle de taille. Le mage décida de gagner cette ville afin d'y glaner des renseignements quant à la position à laquelle il se trouvait.

Se rapprochant, il constata qu'au fur et à mesure que la ville grossissait, les paysages lui semblaient de plus en plus familiers. En effet, de près ou de loin, cette grande cité avait un petit air de ressemblance avec Magnolia, la ville dont Natsu était issue. Cela eut pour effet de lui infliger un pincement au coeur de nostalgie. Ses amis lui manquaient tellement. Happy, son compagnon depuis toujours, Lucy, sa partenaire de quête, et même ce gros bourrin de Gajeel, autre chasseur de dragons, tous lui agrémentaient son quotidien. Tous, jusqu'à aujourd'hui... Natsu sentait qu'une partie de lui s'était déchirée au moment de sa séparation avec ses compagnons.


*Gargouillis*




L'estomac du mage le ramena à la réalité. Il fallait qu'il mange, et rapidement ! Il repartir donc d'un pied ferme et d'une allure légèrement plus rapide qu'avant sa perte dans ses pensées. En chemin, il croisa un homme. Le questionnant, il appris qu'il se trouvait dans les provinces de l'empire de Seika, et qu'actuellement, il se dirigeait vers sa capitale Chikai. Natsu remercia le vieil homme et s'empressa de repartir, pour ne pas se faire remarquer.

Finalement, le chasseur de dragons arriva à la ville.


*Gargouillis*


"Il faut vite que je trouve de quoi manger !"


Chikai était une grande ville qui transparaissait la puissance. Sur un mur, Natsu reconnut l'étrange symbole qui avait remplacé son emblème de Fairy Tail : une sorte de phénix rouge. Il sembla également au mage que les gens d'ici vénéraient cette... chose ? Sans doute une sorte de dieu. L'endroit était immense, si bien que le nouvel arrivé se perdit rapidement. Heureusement pour lui, une âme charitable le mena à une taverne, où Natsu put commander de la nourriture.



"A table !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Dim 24 Avr - 1:35


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   La ville était toujours autant remplie de gens. Impossible de marcher sur un trottoir sans bousculer quelqu'un, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle je tenais la main de ma petite citrouille. Avoir bougé autant en compagnie d'Aki et toutes ses rencontres.. On avait eu envie de se retrouver toutes les deux autour d'une table, une vraie et devant un bon repas.
Mes pas me menaient jusqu'à l'auberge où j'avais déjà mangé et logé avec Matsuo. En y repensant, je me demandais ce qu'il avait pu devenir depuis... Avait-il réussi à survivre dans ce monde plein de surprises et d'immondices? Qui sait? Mais j'aurais bien aimé avoir des nouvelles, il venait d'arriver lorsque je l'ai rencontré et il avait fini malade... Mais il avait disparu après que je sois partie chercher de quoi le soigner. Oui, j'avais l'espoir de le revoir au moins une fois.

A moins qu'il ne soit déjà mort? C'est possible... Tant pis.

   C'était très certainement cruel, mais l'impact qu'il avait eu mon égard n'était rien comparé au lien que j'avais tissé avec Aki ou même Adakor. S'attacher à trop de gens n'était pas dans mes intentions, au contraire... Le jour où j'ai rencontré Zayro, l'élu de Fuyu, je me rappellerais toujours ses dernières paroles après notre séparation... Il avait dit qu'il tuerait les personnes qui me tenaient à cœur, je préférais éviter que cela arrive et pour cela, je devais pouvoir être capable de me souvenir de ceux à qui je tenais, savoir s'ils étaient toujours en vie ou non. Je voulais être dans la capacité de pouvoir réagir rapidement si l'un de mes proches se trouvaient en situation dangereuse.

   Sur ces réflexions, j'invitais Adakor à rentrer à l'intérieur de l'auberge pour prendre place à une table. Mon regard s'arrêtait sur un homme aux cheveux roses qui était loin d'être discret. Me demandant quel genre d'énergumène nous avions là, je m'installais à une table un peu en retrait, suivie de ma petite.
Ce qui m'agaçait, c'était le fait qu'il soit vraiment très bruyant! Il mangeait comme s'il n'avait pas mangé depuis une éternité et il grognait limite en même temps...

Mais quel porc....!!

   Je percevais dans le regard d'Adakor, une curiosité sans pareil. Il était clair que nous avions là un élu et pas n'importe lequel... Un élu bruyant et sans gène!
Soupirant, je sortais de table et m'approchais du garçon au cheveux roses en arborant mon sourire habituel et machinal. Je décidais de ne pas m'asseoir à sa table, par respect et pouvoir faire bonne impression. Même si un homme tel que lui ne ferait très certainement pas attention à ce genre de détails, mais je ne m'inquiétais pas pour cela et continuais sur ma lancée pour finalement l'aborder.

-Bonjour.. Vous avez l'air d'avoir bon appétit! J'espère que vous passez un agréable moment à Chikai?

   Une simple question qui m'évitait d'en dire trop et qui pouvait me faire passer pour n'importe quelle autre personne dans ce monde. Même si ma tenue différait des autres habitants de Kosaten, mais cela n'était qu'un détail. Un détail qui changeait bien des choses, mais qu'il ne prendra certainement pas en compte. A moins que je me trompais? Mais une personne sans gène était-elle réellement capable de faire attention à tous ces petits détails qui font que l'on puisse reconnaître un élu? Une coupe de cheveux, une tenue, la façon de marcher voir même de parler. Puis de toute manière, son sceau à lui était bien visible. Impossible de ne pas y prêter attention et l'impression qu'il venait d'arriver se faisait de plus en plus certain.. Vivre dans ce monde nous rendait plus vigilant, on s'efforçait de cacher notre identité d'élu ou bien, Fenhuang nous donnait l'opportunité de l'avoir bien caché sur notre corps.. Mais fallait avoir gagné à la loterie, ce qui n'était pas son cas.

-Alors tu es un élu? Heureuse de faire ta rencontre!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Dim 24 Avr - 9:37

Fameux ! Ce repas était vraiment succulent, et à chaque seconde où Natsu avalait un aliment, son estomac le remerciait infiniment. Faut dire qu'il avait vraiment les crocs, avant d'entrer dans cette taverne. Certaines personnes le dévisageaient, mais le mage ne savait pas trop si cela était dû à son apparence ou bien à sa façon de manger, étant donné que tout le monde, ou presque, se nourrissait comme lui à Fairy Tail.

Fairy Tail... Un nouveau pieu vînt s'enfoncer dans le cœur du chasseur de dragons. Tous ses amis lui manquaient cruellement. L'ambiance qu'il y avait à la guilde, les repas partagés en groupe, tout cela contribuait au bonheur de Natsu. Mais à présent, le jeune homme était livré à lui-même.

C'est là qu'il remarqua une jeune fille se dirigeant vers lui, ce qui eut pour effet de le sortir de ses pensées. Cette personne n'était pas très grande. Elle portait de longs cheveux blancs et possédait des yeux d'un jaune topaze. Ce qui frappa le plus Natsu, ce n'était pas tant le fait qu'elle aimait visiblement s'exhiber au grand public, car elle ne portait sur elle qu'une tenue simple, qui laissait un certain nombre de parties de son corps visibles ; non, ce qui frappa le garçon ce fut que la fille, d'environ.... 18 ans ?, était accompagnée d'une gamine peu imposante, dont les vêtements tendaient à rappeler une citrouille (hrp : c'est mieux comme ça Kachou ? ^^).

Drôle de compagnie, pensa le chasseur de dragons.

La jeune fille possédait une épée qui, rangée dans son fourreau, au côté gauche de celle-ci, semblait prête à trancher n'importe quel gêneur qui viendrait la déranger.


-"Bonjour.. Vous avez l'air d'avoir bon appétit! J'espère que vous passez un agréable moment à Chikai?" s'adressa ainsi à lui celle-là.

Comme Natsu s'y attendait, c'était bien à lui qu'elle voulait quelque chose. Elle accompagnait ses paroles d'un grand sourire, et Natsu en fit de même au moment de répondre, même si, il fallait bien l'avouer, elle venait l'alpaguer au beau milieu de son repas...

-"Salut ! Oui, c'est super bon ce qu'on mange ici, en plus ça faisait un moment que j'avais faim... Mais, prends une chaise, reste pas debout comme ça. Chikai ? C'est bien le nom de cette ville, n'est-ce pas ? Bah, pour le moment, je n'en ai visité que cette modeste taverne..."

Natsu était un garçon très direct qui n'avait jamais vouvoyé qui que ce soit. Il prit donc la liberté de tutoyer son interlocuteur, sans en ressentir la moindre gêne.

La jeune fille reprit :
"Alors tu es un élu? Heureuse de faire ta rencontre!"

Natsu afficha un air surpris. Le terme d'élu lui était parfaitement inconnu, où tout du moins, n'avait vraisemblablement pas la même connotation ici que celle de son monde d'origine. Il nota également que la jeune fille avait elle aussi commencé à le tutoyer. Tant mieux, cela faciliterait les choses.

-"Un élu ? Qu'est-ce que c'est ? Est-ce que ça a un rapport avec ce truc (Natsu montre son sceau) ? En tout cas, tout le plaisir est pour moi. Tu veux un morceau (le mage propose un bout de son aile de poulet, bien que cela lui déchire le cœur) ? Au fait, mon nom est Natsu, Natsu Dragnir. Et toi ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Dim 24 Avr - 16:49


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

Pour toi Natsu ::
 

   Le fait qu'il bloquait sur le nom de la capitale me confirmait encore plus sur sa durée de vie en Kosaten. Il venait d'arriver, c'était obligé. Ce qui était bien, c'est que je n'avais même pas besoin du parler du sceau... Il avait l'air d'en avoir vite pris conscience et que ça ne le rendait pas plus nerveux que cela. C'était un détail de plus par rapport à sa personnalité, il était un garçon qui ne se posait pas trop de questions ou passait rapidement à autre chose. A savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose.
Dans tous les cas, je continuais de sourire et finissais par me retourner en direction d'Adakor pour lui faire signe de venir, ce qu'elle s'empressait de faire. Je pouvais bien lui présenter ma petite, je ne risquais pas grand chose et vu qu'il était lui aussi un élu de Seika, je pouvais le considérer comme un futur allié.

-Merci de nous inviter, mais on ne va pas prendre de ton repas. Par contre, je me ferais une joie de discuter pleinement avec toi.

   Sur ces bonnes paroles, je laissais Adakor s'asseoir et prenais place à sa suite. J'appelais un serveur, qui d'ailleurs était le même que celui de la dernière fois. Il m'avait reconnu et m'accueillait le sourire aux lèvres, comme s'il était heureux de me revoir. Par politesse, je lui rendais son sourire, le saluais et prenais ma commande ainsi que celle d'Adakor. Finalement, lorsque le serveur s'en allait, je reposais mon regard sur le nouvel élu.

Natsu...

-Ah d'accord! Toi aussi t'es un élu!?

   Alors que je m’apprêtais à répondre à ses questions, Adakor m'avait devancé suite à sa forte curiosité. Cela pouvait bien attendre, mais pas trop non plus. Un élu se devait d'être au courant de sa nouvelle situation pou éviter les ennuies, les mauvaises rencontres, une mort qui pourrait s'avérer être certaine s'il rencontrait un Zayro à l'instant même.

-C'est trop cool! T'as l'air d'être trop fort!

Au contraire... S'il vient d'arriver, il ne risque pas de l'être...

   Poussant un léger soupir, je posais une main sur le bras de la jeune fille, accompagné d'un sourire et d'un regard tranquille. Elle comprenait rapidement la situation et décidait de se taire pour, enfin, me laisser le temps de discuter avec Natsu.

-Excuse-nous pour notre impolitesse, la jeune fille ici présente se nomme Adakor. Pour ma part, tu peux m'appeler Kachou. Je suis, moi aussi, une élue. Pour répondre à ta question, oui, cela a un rapport avec ton sceau. D'ailleurs, ce sceau que tu portes sur ton bras, c'est celui de Seika, il représente celui du dieu phénix.

   Je lui laissais le temps de méditer sur mes paroles, le temps de réfléchir à ce qui devait être dit. Je repensais à la fois où j'avais dû expliquer Kosaten à Matsuo ou même la fois où j'étais présente lorsque Lara avait pris conscience du sceau sur son corps... D'une personne à une autre, des réactions différaient et c'était normal, mais j'appréhendais ce genre de moment où il fallait expliquer certaines choses pour la survie des autres. Seulement, si quelqu'un ne l'avait pas fait avec moi, j'aurais été bien embêtée. Et il était hors de question qu'une personne meurt à cause de mes caprices.

-En vérité... Je suis soulagée d'avoir affaire à un élu de Seika, car nous venons tous les deux de la même nation. Pardonne-moi si je ne suis pas assez claire... Si tu as des questions, n'hésites pas. Tout d'abord, ce qu'il faut savoir... Concerne ton transfert. Sache que désormais et très certainement pour toujours, tu vis sur Kosaten, un monde différent du tien. Tu appartiens à Fenhuang, un dieu phénix, dieu qui règne en Seika. Il se trouve que Fenhuang n'est pas le seul dieu dans ce monde, il y a aussi Long, le dieu dragon et Manshee, le dieu serpent... Je te le répète, si tu as des questions, tu peux me les poser, j'y répondrais volontiers, nous sommes pareils de toute manière, à quelques détails près.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Dim 24 Avr - 18:26





A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Kachou



La jeune fille semblait assez réservée lorsqu'elle parlait à Natsu. D'ailleurs, le mage ne savait pas trop comment réagir avec elle, car la seule fille qui se comportait comme telle qu'il connaissait était Lucy, et tout le monde se moquait d'elle à la guilde. Le chasseur de dragons doutait qu'une telle approche plaise à son interlocutrice. Arborant toujours son sourire malicieux, elle fit signe au petit bout de citrouille qui l'accompagnait de s'approcher. Puis, tournant à nouveau le regard vers Natsu, elle lui répondit :

-"Merci de nous inviter, mais on ne va pas prendre de ton repas. Par contre, je me ferais une joie de discuter pleinement avec toi.


-"Comme tu voudras (intérieurement, il était soulagé de ne pas avoir à partager les restes de son plat avec une quasi inconnue)."

Les deux filles finirent par s'asseoir et la plus grande appela un serveur. Elle commanda de la nourriture pour elle et sa protégée. C'était marrant, Natsu avait l'impression que le serveur reconnut la fille, car il lui fit un grand sourire.

Nan, ce mec est simplement un pro dans son travail...


La petite relança la conversation toujours avec ses mimiques niaises, mais amusantes :


-"Ah d'accord! Toi aussi t'es un élu!?"


Encore et toujours cette histoire d'élu ! Mais qu'est-ce que c'était à la fin ?!


-"C'est trop cool! T'as l'air d'être trop fort!"
reprit la petiote, toujours avec sa franchise pure.

-"Ben, de là d'où je viens, ouais, on peut considérer que j'étais fort. Mais... comment dire ça ? C'est dur à croire mais je crois que ce truc (Natsu désigne à nouveau son sceau) amenuise mes forces."

Apparemment, la grande exhibitionniste essayait de placer un commentaire depuis un moment, mais elle en avait été empêchée par les remarques incessantes de la gamine. Elle posa donc une main sur le bras de cette dernière pour lui signifier de calmer son ardeur. Puis, son attention revint à Natsu et elle s'exprima :

-"Excuse-nous pour notre impolitesse, la jeune fille ici présente se nomme Adakor. Pour ma part, tu peux m'appeler Kachou. Je suis, moi aussi, une élue. Pour répondre à ta question, oui, cela a un rapport avec ton sceau. D'ailleurs, ce sceau que tu portes sur ton bras, c'est celui de Seika, il représente celui du dieu phénix."

Elle s'appelait donc Kachou, et la gamine qui lui tenait compagnie Adakor. Par contre, elle parlait avec facilité de ce terme d'élu, mais Natsu n'y comprenait rien.


Élu de quoi ? De ce dieu, le phénix ?


Kachou, coupant court à toute supposition acheva son explication :

-"En vérité... Je suis soulagée d'avoir affaire à un élu de Seika, car nous venons tous les deux de la même nation. Pardonne-moi si je ne suis pas assez claire... Si tu as des questions, n'hésites pas. Tout d'abord, ce qu'il faut savoir... Concerne ton transfert. Sache que désormais et très certainement pour toujours, tu vis sur Kosaten, un monde différent du tien. Tu appartiens à Fenhuang, un dieu phénix, dieu qui règne en Seika. Il se trouve que Fenhuang n'est pas le seul dieu dans ce monde, il y a aussi Long, le dieu dragon et Manshee, le dieu serpent... Je te le répète, si tu as des questions, tu peux me les poser, j'y répondrais volontiers, nous sommes pareils de toute manière, à quelques détails près."

Cela faisait énormément d'informations à digérer pour le mage de feu à tel point qu'il risquait l'indigestion à tout moment. Seika, le phénix, Kosaten, tout ceci se mélangeait dans sa tête sans parvenir à s'ordonner correctement. Mais Kachou lui avait proposé de répondre à ses questions, alors Natsu ne se priva point :


-"Donc, si je comprends bien, toi et moi, avons été choisis par ce Fenghuang et amenés à Seika dans le but de... Tiens, dans quel but au fait ? Et, autre chose, tu as parlé d'un monde différent du mien. Est-ce toi aussi tu aurais vécu dans un autre endroit et qu'une sorte de... ... ... flash est venu t'aspirer de ton monde pour te transporter ici ? Et, dernière chose, qu'entends-tu par vivre ici pour toujours ?"


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Dim 24 Avr - 23:26


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   Comme prévu, il avait des questions. Certes, il ne m'en posait que seulement quatre, mais il y avait bien d'autres choses à dire... Mais tout raconter d'une traite pouvait perdre l'élu en cours de route et ce n'était pas mon intention. Je préférais qu'il y est un échange entre nous que de conter une histoire ennuyante...
Il me demandait donc le but de notre venue en ce monde, mon origine, si j'étais arrivée de la même façon que lui et pour finir, notre durée en ce monde.

   En résumant ses requêtes, je remarquais qu'il n'avait même pas eu de réaction de rejet. Rien. Il acceptait la situation telle qu'elle était... Ce qui m'emmenait à penser qu'il était soit insensible, soit très idiot. A moins qu'il restait dans l'espoir de retourner là d'où il venait? C'était tout aussi probable, puisqu'il m'avait posé la question, l'air de ne pas comprendre la situation.
Exaspérée, je continuais de sourire et l'instant d'après, le refermais. Le regard froid, je le plantais directement dans celui de mon interlocuteur pour lui faire comprendre la situation.

- Je vais commencer par la fin. Toujours. Cela veut dire, ce que cela veut dire. Retourner dans notre ancien monde est impossible, tes amis? Ta famille? Tes richesses? Tu ne pourras pas les retrouver. Ni toi, ni moi, ni même aucun élu. Kosaten est devenu notre foyer.

   Il fallait bien lui faire comprendre la situation... Tout ce qu'il avait connu jusqu'alors étaient comme enlevés. Sa vie d'avant ne disparaîtrait pas de ses souvenirs, comme les miens avec Kyo, mais il n'y retournerait très certainement jamais... Il fallait qu'il le comprenne avant toute autre chose, pour lui, pour son futur ici.
Reprenant un peu de douceur et de bienveillance, je reprenais la parole.

- C'est malheureusement... Ce qu'il faut en comprendre. Personne n'a jamais réussi à rentrer chez soi, j'en suis sincèrement désolée pour toi... Pour répondre à tes autres questions, humm...La venue des élus ne date pas d'aujourd'hui, par exemple, je suis là depuis plus longtemps que toi et notre but... Tu vois le sceau sur ton bras? Il te force à défendre Seika, ta nation. Malgré tout, certaines rumeurs courent sur une soit disante baisse de pouvoir sur ta personne concernant la marque. Comme si, plus tu devenais fort, moins le sceau avait d'impact sur toi... Mais ce ne sont que des rumeurs.  

   Je prenais une pause, le temps que le serveur revienne, les mains chargées d'assiettes qu'il tendait à Adakor ainsi qu'à moi-même. Puis je reprenais après l'avoir remercié et attendu qu'il s'éloigne, le sourire toujours sur les lèvres.

- Comme tu as pu le comprendre... Le phénix t'a enlevé ta puissance. Même si le terme serait plus.. Comment dire...? Gardé? En réalité, ta force revient au fur et à mesure, elle peut même surpasser celle que tu avais avant de venir. Mais comme tout le monde, tu dois passer par cet instant d'immense faiblesse... Encore une fois, j'en suis désolée pour toi. Pour répondre à ta deuxième question... Je viens évidemment d'un autre monde et je suis arrivée de la même manière. Tout du moins, un flash blanc était apparu devant moi aussi. Mais de mon côté, je pense que je suis arrivée ici par mégarde. C'est un vieux monsieur qui avait fait des recherches et avait compris, par je ne sais quel moyen, qu'un passage allait s'ouvrir pour entrer dans un autre monde. Et me voici, ici, sans lui.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Lun 25 Avr - 21:59





A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Kachou



Si au début de leur conversation, Kachou arborait un sourire éclatant, il n'en fut rien lorsqu'elle répondit à la dernière injonction de Natsu. Au contraire, son regard intransigeant et l'aura glaciale qui émanait d'elle semblaient avoir pour unique but de convaincre le mage d'arrêter de rêver. Quand elle ouvrit la bouche, les paroles qu'elle prononça furent comme une flèche de glace qui alla se ficher droit dans le coeur déjà meurtri du chasseur de dragons :

-"Je vais commencer par la fin. Toujours. Cela veut dire, ce que cela veut dire. Retourner dans notre ancien monde est impossible, tes amis? Ta famille? Tes richesses? Tu ne pourras pas les retrouver. Ni toi, ni moi, ni même aucun élu. Kosaten est devenu notre foyer."

Natsu n'en croyait pas ses oreilles. Un instant, il crut que son ouïe, pourtant son sens le plus aiguisé, l'avait trompé, lui avait dissimulé le contenu exact de la remarque de Kachou. Mais un seul coup d’œil dans ceux de la jeune fille suffit à le convaincre du contraire. Le visage du garçon s'empourpra de rage, et il frappa inconsciemment du poing sur la table, s'attirant au passage les foudres implicites du serveur.

-" Comment oses-tu dire une autre chose pareille ?! N'as tu donc aucun ami, ou proche, auquel tu tienne suffisamment pour t'accrocher à son souvenir ? Es-tu donc devenu à ce point esclave de ce monde ? Tu m'as pourtant dit qu'il n'était pas tien, c'était des mensonges ? Mes amis m'attendent certainement, et je dois les rejoindre ! Coûte que coûte !!!"


La colère passée, le mage reprit son calme. Il avait sans doute été un peu trop violent avec cette Kachou, qu'il venait à peine de rencontrer, et risquait peut-être de perdre l'unique personne qui pourrait l'aider à s'adapter à ce foutu monde. Alors que Natsu s'apprêtait à s'excuser auprès de la jeune exhibitionniste, celle-ci le prit de cours et répondit à sa remarque emportée :

-"C'est malheureusement... Ce qu'il faut en comprendre. Personne n'a jamais réussi à rentrer chez soi, j'en suis sincèrement désolée pour toi... Pour répondre à tes autres questions, humm...La venue des élus ne date pas d'aujourd'hui, par exemple, je suis là depuis plus longtemps que toi et notre but... Tu vois le sceau sur ton bras? Il te force à défendre Seika, ta nation. Malgré tout, certaines rumeurs courent sur une soit disante baisse de pouvoir sur ta personne concernant la marque. Comme si, plus tu devenais fort, moins le sceau avait d'impact sur toi... Mais ce ne sont que des rumeurs."

Son regard et son ton s'étaient radoucis, ce qui convainquit Natsu de faire de même. La jeune fille avait vraisemblablement connu les mêmes tourments qui hantaient le mage actuellement. Ce qui signifiait qu'elle devait probablement avoir également des gens à qui elle tenait, et qui lui manquaient. Le jeune pyromane regretta alors ses paroles :

-"Je vois. Je m'excuse de m'être emporté. Je me suis un petit peu trop enflammé. Je pensais que ce monde t'avait conditionné comme ce Fenghuang le souhaitait, et que tu avais lâchement abandonné tes proches. Je m'aperçois qu'il n'en est rien. De nouveau, pardon Kachou... C'est juste que... mes amis me manquent tant... Mais je suppose qu'il doit en être de même pour toi."


Celle-ci ne répondit pas mais semblait accepter ses excuses.

Tant mieux, le pire est évité !!!

-"Comme tu as pu le comprendre... Le phénix t'a enlevé ta puissance. Même si le terme serait plus.. Comment dire...? Gardé? En réalité, ta force revient au fur et à mesure, elle peut même surpasser celle que tu avais avant de venir. Mais comme tout le monde, tu dois passer par cet instant d'immense faiblesse... Encore une fois, j'en suis désolée pour toi. Pour répondre à ta deuxième question... Je viens évidemment d'un autre monde et je suis arrivée de la même manière. Tout du moins, un flash blanc était apparu devant moi aussi. Mais de mon côté, je pense que je suis arrivée ici par mégarde. C'est un vieux monsieur qui avait fait des recherches et avait compris, par je ne sais quel moyen, qu'un passage allait s'ouvrir pour entrer dans un autre monde. Et me voici, ici, sans lui."

Ainsi la personne qui lui manquait le plus était ce vieux monsieur. Quelle surprise d'entendre ceci de la part d'une jeune fille. Kachou confirma que le sceau lui affaiblissait ses pouvoirs, mais évoqua une éventuelle hypothèse pour passer outre cette limitation. Par ailleurs, un autre détail provoqua l'incompréhension de Natsu :

-"Nous défendre ? Mais contre qui ? Quant à ce sceau, s'il y a ne serait-ce que la moindre chance de l'affaiblir, alors je ferai feu de tout bois pour cela !!!"

Il s'arrêta de l'assaillir de question, pour qu'elle et Adakor puisse savourer leurs plats, et qu'elle ne le prenne pas pour un dingue. Tellement de questions lui trottaient dans la tête... Mais s'il voulait se faire de nouveaux amis, mieux valait qu'il calme son ardeur bouillonnante.






Dernière édition par Natsu Dragnir le Sam 30 Avr - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Mar 26 Avr - 14:16


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   Finalement, mes paroles l'avaient atteint. A tel point que sa violente colère attirait les regards des autres. Je me rappelle avoir eu peur de ce genre de reflex lorsque j'avais dû expliquer Kosaten à Matsuo... Il avait réagi d'une toute autre manière. La petite fille à côté de moi s'était bouché les oreilles et regardait dans ma direction, me suppliant de faire cesser ce vacarme.
Heureusement qu'il se ravisait rapidement en analysant sa situation. Se mettre à dos la seule personne qui pouvait l'aider à comprendre les choses, c'était la pire des idées. Repousser quelqu'un de semblable pouvait avoir un effet néfaste pour sa propre survie, sachant qu'il venait à peine d'arriver sur Kosaten.

   Il avait parlé d'amis, de proche? Bien évidemment que j'en avais avant d'arriver ici. Kyo. Mais il était mort bien avant mon transfert dans ce monde étrange. Etre esclave de ce monde? Qu'est-ce qu'il pouvait bien en savoir? Me connaissait-il? Absolument pas! J'ai accepté la situation comme il devra le faire lui aussi, ou sinon valait mieux qu'il mette fin à ses jours dès maintenant.
Pour ma part, il était hors de question que mon existence s'arrête ici. Hors de question!

   Forcément, nous étions tous différents. Nos vécus ne sont pas les mêmes et encore moins nos mondes respectifs, mais contrairement à lui, j'étais seule à Shiloa. Totalement seule, avec pour seul but de venger mes parents. Lui, il avait ses amis, des personnes qui l'attendaient et qui étaient très certainement à sa recherche en ce moment même. Si ses amis tenaient vraiment à lui, alors il pouvait en être sûr. Être incapable de retrouver ses proches voir, les contacter, prévenir que tout allait bien de notre côté... Sa réaction, face à mes révélations, était légitime.
Il n'était pas si idiot et sans sentiments.

   Après être passé par plusieurs sortes de sentiments, ce fameux ascenseur émotionnel, Natsu avait des questions dont il réclamait forcément les réponses.
Au souvenir de mon arrivée sur Kosaten, je me rappelais avoir été méfiante et suspicieuse à l'annonce des deux autres nations, ce qui à son inverse, Natsu n'avait pas fait. D'où ses questions. Je n'avais pas encore expliqué qui étaient nos ennemis et nos alliés. C'était une information capitale, mais dans tous les as, ce que je lui avais raconté jusque-là était tout aussi important.

C'était beau de vouloir se surpasser, seulement en était-il réellement capable? Cela me donnerait presque l'envie d'en faire autant, mais c'était quelque chose dont j'avais déjà fait le commencement. Ma rencontre avec certains élus de Fuyu m'avait donné l'envie de devenir plus puissante, plus apte à me défendre pour ma survie. Puis il y a eu ma rencontre avec Aki, takeru, Adakor et tant d'autres... Je voulais désormais devenir beaucoup plus puissante pour pouvoir faire face à n'importe laquelle des situations!

Zayro doit disparaître.. Et je serais celle qui l'anéantira! Son existence elle-même est un fléau pour la survie de ce monde!

   J'observais quelques instants le nouveau seikajin, vérifiant sa capacité à avoir confiance en lui et sa force. A mes yeux, il avait l'air capable d'user de ses poings voir beaucoup plus... Son allure, son langage.. Il dégageait une aura particulière, celle d'un combattant prêt à tout pour la victoire. Dans son monde d'origine, il devait très certainement se battre régulièrement, donc être arrivé ici n'allait pas le dépayser à ce niveau-là.

- Tu viens d'arriver, donc il est normal que tu ne sache pas... Le fait qu'il y est trois nations, trois dieux dirigeant chacun de leur côté une de ces nations... Ce qui est capital de savoir, c'est qu'il n'y a pas que nous deux. Nous sommes un bon nombre à avoir changé de monde, à être des élus. Il y en a d'autres! Des élus de Seika, transférés par le phénix, mais il y a aussi des élus dans les des autres nations. Nous, seikajins, sommes en froid avec les personnes venant de Fuyu, contrairement à ceux de Minshu avec qui nous sommes alliés. Malgré tout, il y a des élus de toute sorte dans chacune des nations.

Je repensais à Zayro et à Kamatari. Tous deux venant de la même nation, mais différents en tout point.

- Certains valent la peine d'être appréciés au point de pouvoir tisser des liens amicaux, qui sait? Mais à l'inverse, il ne faudrait pas placer tout se confiance en des élus de Minshu. Qui sait ce qu'il pourrait t'arriver si tu donnais ta confiance trop facilement et rapidement?

   Je prenais une pause dans mes paroles, le temps d'entamer mon repas. Evidemment, il ne fallait pas laisser cette question en suspense, mais je pouvais compter sur lui pour éviter que cela arrive.
Je souriais, forcée de constater qu'avec cette forte personnalité, il irait loin, bravant certains risques et dangers comme j'ai pu le faire. Mais à mon avis, il avait un avenir prometteur parmi les élus, si ce monde ne le changeait pas.

- Je pense que tu rencontreras des élus en qui tu pourras faire pleinement confiance. Evidemment, cela ne changera en rien concernant ta situation d'élu. Je conçois que tu es à plaindre puisqu'il y a des personnes qui aimeraient très certainement te revoir en ce moment-même. Mais si tu t'apitoies trop longtemps sur ton sort, il y aura encore plus de chances pour que tu ne les retrouves plus jamais. Tu dois penser à te renforcer, la vie ici est loin d'être rose.

   Je savais bien que parler de ce genre de choses comportait des risques, mais il valait mieux que ce soit clair pour lui. Si un jour, quelqu'un arrivait à trouver le moyen pour que nous puissions retourner chez nous, rester en vie serait bien plus pratique. Sachant qu'il avait des proches. Mourir ici ne devait même pas lui traverser l'esprit, mais quand bien-même. La dépression pouvait atteindre tout le monde après tout.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Mar 26 Avr - 19:07





A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Kachou



Ce n'est qu'en finissant de poser sa question que Natsu se rendit compte à quel point il avait effrayé Adakor, la gamine qui accompagnait Kachou. Elle s'était même bouché les oreilles et le mage s'en voulût de ne pas avoir su contrôler ses sentiments. Tout avait éclaté si vite, sans qu'il ait pu refréner quoique ce soit. Il s'empressa alors de lui adresser un regard et un sourire rassurants. Il ne voulait pas se disputer, et espérait qu'elle arriverait à le comprendre.

Pauvre petite... Je suis vraiment qu'un abruti, parfois...

-"T'en fais pas... Adakor, c'est bien ça ? Je ne voulais pas hausser le ton et te faire peur. Tu veux bien me pardonner, s'il te plaît ?"

Kachou, quant à elle, semblait jauger Natsu. Ou bien elle était perdue dans ses pensées et se remémorait quelque souvenir cher qui l'avait marqué, suite à la remarque de celui-ci. Elle eut vraiment l'air ... ailleurs, l'espace d'un instant. A tel point que le mage de feu se demanda s'il ne l'avait pas choquée ou mise en colère... Après tout, au vu de ses paroles violentes, elle avait légitimement le droit de lui en vouloir. Surtout que Natsu n'était qu'un "nouveau" parmi tant d'autres, et Kachou avait sans doute bien assez de compagnons pour ne pas se sentir obligé de s'en faire de nouveaux. Mais l'instinct du chasseur de dragons lui dit plutôt qu'elle était simplement absente momentanément. D'ailleurs, sitôt cette idée pensée, la jeune fille reprit la parole.

Cette fois-ci, c'était pour répondre aux dernières interrogations du jeune Seikajin. Natsu apprit ainsi que Kosaten comptait en fait deux autres royaumes, en plus de Seika : il y avait Fuyu et Minshu. Selon Kachou, les Fuyujins étaient plutôt à éviter, tandis que les Minshujins étaient leurs alliés. Mais l'expérience du mage lui souffla que les choses n'étaient probablement aussi simple, ce que Kachou confirma de suite.

Elle rajouta que des "élus" comme elle et Natsu, il y en avait une multitude. Et leurs caractères divergeaient en tous points. Autrement dit, il y en avait avec qui Natsu pourrait s'entendre aisément, d'autres dont il ne supporterait pas la compagnie.

Comme à la guilde...

Kachou lui conseilla de ne donner sa confiance qu'avec parcimonie et précaution. Les gens pouvaient être retors. Un instant, Natsu se demanda si la jeune exhibitionniste était de cette branche-là, puis il se souvînt que c'était elle qui lui avait appris à connaître Kosaten, ce qui n'aurait aucun intérêt pour un escroc. D'autant plus qu'elle était aussi une Seikajin et que par conséquent, tous deux seraient indubitablement amenés à se battre côte à côte un jour ou l'autre.

Enfin, elle conclut par un conseil plus personnel. Le chasseur de dragons ne devait pas se lamenter sur sa situation. Il devrait dorénavant apprendre à vivre avec ses nouveaux alliés. Il devait oublier Fairy Tail... Car, toujours selon Kachou, la vie était loin d'être facile... Natsu inspira un bon coup et reprit la parole, en arborant un sourire un peu forcé :


-"Je comprends... Je te remercie pour tes conseils, Kachou, et s'il y a quoique ce soit que je puisse un jour faire pour t'exprimer ma gratitude, n'hésite pas ! J'aurais juste quelques questions qui me trottent encore dans la tête. Qui est exactement ce dieu Fenghuang et quel est son lien avec le Phénix ? Qu'implique concrètement l'affrontement contre les autres nations ? Et, être élu, ça signifie avoir un pouvoir ou une abilité particulière, c'est ça ? Je suppose que tu dois être forte alors !"


Le mage était tout heureux de pouvoir discuter avec une personne de son âge, si bien que cela l'égayait et lui faisait oublier le sinistre de leur situation. Il était bien content que la jeune exhibitionniste ne l'ai pas fui au premier abord. C'est vrai que Natsu n'était pas connu pour sa subtilité, mais il avait bon fond, et ne souhaitait que la joie et le rire avec ses compagnons. Enfin, avec un peu de bagarre quand même, sinon ce n'était pas amusant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Mer 27 Avr - 10:17


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   Natsu était amusant, passant par différentes émotions, agissant toujours avec sincérité. Avoir été dure avec lui l'avait mit en colère, à contrario, plus j'étais calme et patiente avec lui, plus il s'assagissait, tel un enfant. Oui, cet homme n'allait pas se laisser marcher dessus après tout. J'affichais un sourire solennel tout en finissant mon assiette, je décidais de me lever de table et de m'installer à côté de lui. Avec mon index, du bout du doigt, je venais effleurer son sceau.

- Le phœnix EST le dieu. Le phœnix et Fenghuang ne font qu'UN. Qui il est.. Personne ne le sait, mais ce que je peux te dire sur lui est assez contradictoire avec ce que nous sommes. Certes, il nous a choisis comme élus pour sa nation, mais il n'aurait aucun remords à vouloir s’approprier un élu d'une autre nation pour sa simple puissance.

   Les souvenirs du jour où Rhadamanthys était sur le point de mourir resurgissaient. Notre dieu donnait l'impression d'être avide de pouvoir et cela ne nous aidait pas, nous, élus de Seika. Notre puissance était amoindrie, mais j'étais certaine qu'elle allait se renforcer. Pour le simple fait de faire regretter les actes de Fenghuang. On devait lui montrer que ses élus, qu'il avait lui-même choisis, n'étaient pas si faibles! Nombreux d'entre nous avions échappé à la mort, nombreux d’entre nous mettaient leurs peurs de côté pour la simple protection de ses villageois.

   Chassant ces mauvaises pensées, j'enlevais mon index de la peau du jeune homme, tout en lui affichant un sourire gratifiant. S'il était réellement prêt à me rendre la pareille, il fallait qu'il s'en souvienne. Pour ma part, je n'oublierais pas. Aider les autres était d'un ennui mortel, j'avais d'autres choses à faire, de grande importance ou pas vraiment... De base, j'avais prévu un moment tranquille en compagnie d'Adakor, avant de prendre une décision qui allait m'arracher le cœur. Et nous voilà finalement, en compagnie d'un élu haut en couleur et sans aucune discrétion.

- L'affrontement... Pour le moment, il n'y en a pas. Fuyu est notre ennemi capital, tu dois faire attention à eux, c'est le plus important. Si un jour la guerre éclatait, tu peux être certain, que ce sera face à eux. Saches que beaucoup d'entre eux ont une puissance surhumaine. Pratiquement personne ne les égales. J'ai pour objectif de devenir bien plus puissante que je ne le suis aujourd'hui. En terme de force, je suis bien plus puissante que toi, je pourrais même te tuer. Mais face à eux, je ne les égratigne même pas. Quand je dis eux, je ne parle pas d'eux en général, je parle de ceux qui ont une puissance sans pareille. Ils font bouillonner mon sang... Les horreurs qu'ils osent commettre me donnent envie de leur arracher le cœur. Ils ne savent engendrer que la haine et la rancœur. Ne l'oublie pas.

   Parfois, je trouvais avoir été chanceuse jusqu'à maintenant. Bien évidemment, j'avais rencontré bien des péripéties, mais j'étais toujours vivante malgré les situations dangereuses. Toujours en vie, en bonne santé et de retour à Chikai sans plus aucune blessure, grâce à Aki.
Repenser à mon amie avec qui je venais tout juste de me séparer me serrait le cœur... Elle aussi était une élue, beaucoup plus puissante que moi d'ailleurs.
Il restait encore une question dont je n'avais pas donné de réponse... J'aurais très bien pu y répondre dans la foulée, mais je devais y repenser. A dire vrai, le terme élu avait bien des sens, mais rien ne nous était donné en particulier. A mon souvenir, être élu était un titre qui nous collait à la peau et qui nous donnait bien des difficultés pour survivre dans ce monde...

- Être élu ne te donne aucun véritable pouvoir. Regardes... Je ne te connais à peine, je ne connais rien de toi, si ce n'est que tu viens d'un autre monde et que tu es faible. Tes capacités au combat, tes connaissances en soins ou en survie.. Je ne les connais absolument pas. Mais je sais que tu es faible, bien plus faible que moi, au point de très certainement mourir si je levais le simple petit doigt contre toi. Chaque élu à sa puissance amoindrie, mais elle est différente pour tout le monde. Certains usent de la magie, de ruse, d'arme à feu ou d'arme blanche. Tous, nous sommes différents, venant de mondes différents. Nous avons tous notre propre force, nos propres capacités.

   Sur ces dernières paroles, je retournais m'asseoir auprès de ma petite protégée qui venait de finir son repas. Elle aussi avait sa propre force, malgré le fait qu'elle ne soit pas une élue. Mais à mes yeux, rien ni personne ne comptait plus qu'elle... Pour sa survie et sa sécurité, je me devais de devenir plus puissante. Oui. C'était un but que je m'étais fixé et je ne laisserais personne entraver ce chemin que j'ai pris. J'anéantirais tous ceux qui oseraient s'en prendre à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Jeu 28 Avr - 19:21





A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Kachou



Avant de répondre à Natsu, Kachou se leva de table et vînt s'installer à la droite de ce dernier. Puis, d'une caresse douce, elle effleura le phénix que portait le mage à son épaule avec un doigt. Celui-ci en fut surpris mais ne se déroba pas au geste. Ce contact lui fit même chaud au cœur. Mais le laissa tout de même perplexe.

Les filles sont vraiment si difficiles à comprendre...


Puis elle lui annonça que Fenghuang et le Phénix ne formait qu'une unique personne. Et de cette personne, l'on ne savait pas grand chose, voire quasiment rien. Selon la jeune fille, on ne pouvait même pas s'y fier, car ce dieu n'aurait aucun scrupule. Ce qui était inquiétant car il était sensé être la divinité protectrice de Seika. Natsu se demanda si Kachou avait un jour dû affronter l'une des conséquences de l'absence de tout remord de la part du dieu.


-"J'avoue que ce que tu me dis à propos de ce dieu n'est guère très explicatif, mais je suppose que c'est sa volonté que de nous laisser nous débrouiller. N'empêche ceci dit qu'il est gonflé d'être si peu utile alors que c'est de sa faute si nous nous retrouvons aujourd'hui à Kosaten !!!"

L'instant d'après, Kachou rompit le contact magique qui lui avait semblé durer une éternité, et dans le même temps, une infime partie de seconde. Cela lui avait une de fois de plus remémoré ses aventures avec Lucy, son amie et mage constellationniste. Natsu eut même l'illusion un bref instant que cette dernière se trouvait à ses côtés, pour le soutenir et l'aider dans sa quête de réponses. Mais l'image de la jeune exhibitionniste qui prenait le temps d'aider le mage de feu remplaça aussitôt cette vision.


Kachou n'est pas Lucy ! C'est Kachou, une autre Seikajin, comme moi, qui m'aide à avancer et m'éclaire mon chemin dans ce monde !


L'épéiste aux cheveux couleur de brume lui souriait de plus belle, et Natsu lui rendait chacune de ses blanches et éclatantes risettes. Lorsqu'elle reprit ses explications, ce fut pour mettre en garde une nouvelle fois le fougueux et ardent jeune homme contre les élus de Fuyu. Ils représentaient une menace conséquente, et la peur de Kachou était ostensiblement visible. Il valait mieux se méfier de cette province. Toujours selon son interlocutrice, ils étaient réellement forts. Si forts que cela suffisait pour faire avouer à Kachou qu'elle ne faisait pas le poids face à eux. La bretteuse au sourire pur les exécrait au plus haut point.


A-t-elle déjà eu à les affronter par le passé ? A-t-elle déjà connu l'humiliation de la défaite ? A-t-elle déjà ressenti le désespoir occasionné par la perte d'un être cher ?


Toutes ces questions trottaient dans la tête de Natsu, qui hésitait à les poser, de peur de froisser celle-ci. Finalement, après un long détour, Kachou aborda enfin la dernière interrogation du chasseur de dragons. Que signifiait exactement le fait d'être un élu ? A cela, elle répondit tout d'abord que cela ne donnait pas nécessairement lieu à une possession de pouvoirs chez l'individu. Par réflexe, Natsu jeta aussitôt, mais de manière imperceptible un coup d’œil à l'arme tranchante de celle-ci. Cependant, la demoiselle insista lourdement sur la faiblesse du pyromancien.

Natsu faillit exploser une nouvelle fois. Mais il se retint... De justesse... D'extrême justesse même... Elle avait sans doute raison, mais un feu bouillonnait en Natsu, et l'incitait à répondre. Mais, il réussit à le réprimer. Bien qu'elle ait été vraiment prétentieuse lors de cette approche, le garçon ne voulait pas la catégoriser ainsi. Pour confirmer ce point, la jeune fille vint ajouter que chacun possédait sa propre force. Il suffisait d'apprendre à la contrôler.

Après cette longue mais concise explication, Kachou retourna se rassoir au côté de sa protégée. Il était évident qu'elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Au moins, le jeune mage avait pu comprendre les mécanismes et rouages qui constituaient ce monde, son monde à présent. Cependant, la curiosité enfantine de Natsu le poussa à poser une dernière question à celle à qui il était redevable, après l'avoir chaleureusement remercié une nouvelle fois :


-"C'est bien plus clair à présent, les cendres n'obscurcissent plus le tableau. Heureusement que tu passais par là, Kachou, sans quoi, je pense que j'errerais, tel un vagabond non instruit, dans les dédales de cette capitale. Si ma question n'est pas trop indiscrète, est-ce que tu pourrais m'expliquer quelles sont les raisons qui t'ont poussé à voyager en compagnie d'une petite fille comme Adakor ?"

Une idée survint également dans l'esprit du chasseur de dragons :

-"Ah, et je suppose que je peux bien te le dire puisque nous sommes alliés, je maîtrise la magie du feu. Enfin, j'imagine que pour le moment je suis à peine capable d'allumer une simple bougie... Tu dois peut-être te dire que je suis fou de te le révéler ? Mais mon instinct, qui ne me trompe presque jamais m'indique que je peux placer en toi ma confiance."




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 


Dernière édition par Natsu Dragnir le Sam 30 Avr - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Ven 29 Avr - 15:29


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   J'avais quasiment tout dit! A partir de maintenant, il pouvait partir à l'aventure, explorer les environs, faire ce qu'il souhaitait, je l'avais mis en garde vis-à-vis des dangers qui nous entouraient. Il était maître de ses choix de vie, tout comme nous autres. De mon point de vue, chaque élu avait sa propre destiné. Mais j'osais espérer que ce nouvel élu prenne soin de son existence... Mes rencontres avec mes semblables me paraissaient loin d'être anodines, je pouvais même dire qu'elles étaient exceptionnelles. Dangereuses ou joyeuses, chacune de ces rencontres m’influençaient que je le veuille ou non.

   Son visage exprimait la gratitude et la joie d'avoir pu rencontrer quelqu'un qui puisse lui expliquer toute ces choses. Cela aurait pu être quelqu'un d'autre que moi, il aurait très certainement réagi de la même manière. Ce lien qui s'était créé avec lui ne tenait qu'à un fil, je pouvais désormais disparaître sans que cela ne l'affecte, qui sait?
Dans tous les cas, mes explications l'avaient aidé et maintenant je l'intéressais. Le fait de voyager avec Adakor devait être une véritable intrigue pour les autres.. Une élue qui voyageait avec une native, cela ne devait pas être très courant et je le comprenais. Ma seule raison d'être avec elle était que cette petite me donnait l'impression d'être comme moi, lorsque j'étais plus jeune. Beaucoup de choses s'étaient passées et je ne voulais pas me séparer d'elle.

- Ah d'accord! C'est vrai que je suis pas une élue et que c'est curieux de nous voir ensemble héhé!

Je souriais en y repensant, j'appréciais sa présence. Elle avait beau être bien plus jeune que moi, le lien que l'on avait tissé ensemble, ce que l'on ressentait l'une pour l'autre... C'était une sensation intense et merveilleuse. D'un sourire apaisé, je répondais à la suite d'Adakor.

- Oui c'est vrai, ça n'a pas l'air d'être si commun que cela. La plupart des natifs préfèrent éviter de se lier ou d'avoir des contacts avec les élus et à l'inverse, beaucoup d'élus préfèrent éviter les natifs. Nous sommes là pour la nation, donc pour eux... C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne les rejette pas. Et étant donné mon lien avec Adakor, il me semblerait bien hypocrite que de les détester. Elle et moi...

- Je vivais toute seule et mon village était en proie à un grand danger. J'ai réussi à former un groupe pour vaincre un monstre vraiment fort!! Puis... Ah d'accord...

Elle devait certainement repenser à Mwargi...

- Nous avons perdu une camarade et avions fini par battre en retraite. Depuis ce jour, Adakor et moi, nous partageons la même route et apprécions chaque moments passés ensemble. N'est-ce pas?

- Wep ! Héhé..!!

    Je lui avais vaguement sous-entendue que nous nous séparions, lorsqu'on était encore en compagnie de notre ancienne compagne de voyage. Mais le fait était que ce n'était que des sous-entendues, cela n'avait pas dû lui effleurer l'esprit et ça m'attristait davantage... Comment pourrais-je lui avouer que nos chemins se séparaient ici? Aujourd'hui était un jour sombre, chaque rencontres que je faisais en ce jour, avec chacune d'entre-elles je me séparerais. Que ce soit avec Aki, Adakor ou même Natsu, nos chemins à tous allaient être différents.

   Soudainement, le jeune homme aux cheveux roses m'indiquait ses capacitées... Qui s'avéraient être magiques. Le bonhomme savait manier le feu. Qu'avais-je à envier à e genre d'aptitudes dont j'étais incapable d'en user ne serait-ce qu'un peu? La seule chose que j'étais capable de faire, c'était le maniement de l'épée! Mais au moins, avec cela, je pouvais bien anéantir chacun de mes ennemis.
Alors, toute souriante je lui répondais à nouveau.

- Aucune crainte face à moi, hein? Effectivement, je ne suis pas agressive avec mes alliés, donc je prendrais note de cette information, au cas où j’apercevrai un feu non loin de moi, je penserais forcément à toi, haha! Pour ma part.. Huum... Je suis plus basique, je sais manier l'épée. Mais je n'en reste pas moins redoutable! Je saurais te le prouver un jour. Si tu as besoin de moi, un jour, je serais là. Tu peux avoir confiance, je n'abandonne pas les autres.



Dernière édition par Kachou le Ven 29 Avr - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1305
Yens : 172
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 116
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

- En ligne



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Ven 29 Avr - 17:52





A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Kachou



Ce fut Adakor qui répondit la première à ma question. La petite, manifestement vive d'esprit malgré sa jeune apparence, avait très bien compris l'enjeu réel de ma question. Que faisait une élue et une fille issue de ce continent ensemble ? C'est vrai que Natsu était assez surpris par cela, mais ne connaissant pas suffisamment Kachou, il ignorait quel était son véritable caractère, celui qu'elle dissimulait sous son armure. Cette dernière compléta ensuite les propos de la native de Kosaten et confirma que des liens particuliers unissaient les deux demoiselles en face du mage de feu.

Apparemment, selon les dires d'Adakor qui ouvrait la bouche une seconde fois, Kachou lui avait sauvé la vie d'un monstre, et les deux jeunes filles s'étaient prises d'affection l'une pour l'autre à la suite de ce sauvetage sans aucun doute épique.


Ce lien... Cette aventure passée ensemble... Ces moments partagés de joie et de peine... On dirait ceux que j'ai vécu aux côtés de Happy !!! (hrp : Pour ceux qui ne connaissent pas Happy)

Ce lien entre Kachou et Adakor semblait inébranlable, que ce soit par le temps ou par les faits traversés. Un détail interpella Natsu lors des précisions amenées par la jeune exhibitionniste quant aux suites du sauvetage d'Adakor. Qui était donc cette mystérieuse camarade perdue lors de l'affrontement ? Natsu était réellement dévoré par les flammes impétueuses de la curiosité, mais il savait que ce genre de question ne se posait pas lors de ce type de rencontre. Kachou lui en parlerait uniquement si elle en avait envie.

Malgré toute l'euphorie générale, Natsu pouvait tout de même percevoir dans les regards qu'adressait Kachou à Adakor une sorte de mélancolie. Sans doute qu'elle avait une triste nouvelle à annoncer à la gamine, ou quelque chose dans le style. Mais encore une fois, le chasseur de dragons prit la décision de ne pas évoquer ceci, de peur de pourrir l'ambiance.

Avec malice, Kachou aborda le dernier point de la longue, très longue, liste d'interrogations de l'ardent jeune homme, qui semblait enfin toucher à sa fin. Elle signifia tout d'abord au mage qu'en effet, sa confiance pouvait lui être accordée, car elle n'attaquait pas ses alliés.


Encore heureux...


Ce genre de détails arrivait tout de même à être perçu par l'instinct aiguisé de Natsu, c'était déjà un bon point. Elle confia également que sa lame au côté était son unique arme pour se battre, mais qu'elle savait s'en servir. Ce dont Natsu ne doutait pas... En réponse à la promesse d'aide du mage, Kachou en fit de même. Si à l'avenir il arrivait un quelconque malheur à celui-ci, il pourrait compter sur elle. Un bon point à ne pas oublier ! Car l'épéiste aux cheveux d'argents n'était pas de cette catégorie de gens qui abandonnent leurs compagnons. Pensait-elle aux élus de Fuyu ? Ou à des connaissances de son "vrai" monde à elle ?

La fin des paroles de Kachou sonnait comme un au revoir. Natsu sentit qu'elle s'apprêtait à prendre congé. Il adressa un ultime sourire, énième gage de sa gratitude, à la demoiselle qui lui avait allumé sa torche, pour qu'il puisse trouver son chemin dans la grotte qui s'était formée dans son esprit, à son arrivée en Kosaten.


-"Alors c'est un au revoir, Kachou. Si ça ne te dérange pas, j'aurais une ultime question à te formuler : tu m'as bien dit que chaque élu avait un sceau inscrit sur son corps, n'est-ce pas ? Alors, si le nôtre est le Phénix, quels sont ceux de Fuyu et Minshu ?"


Puis, ayant obtenu la réponse qu'il attendait, son attention se focalisa sur Adakor :


-"Je te dis à la prochaine, Adakor. Prends bien soin de toi et occupe-toi de ton amie pour moi, d'accord ? Tu me le promets ?"

Natsu se retourna vers Kachou, et lui tendit la main, en adressant ses dernières salutations :

-"Veille bien sur toi et sur la petite, Kachou. Si c'est une invitation à un combat que tu m'as proposé à l'instant, alors ce sera avec plaisir que je t'affronterai quand on se retrouvera. D'ici là, j'espère que j'aurai récupéré suffisamment de pouvoirs pour disons ... faire cuire de la viande par moi-même. Nan, plus sérieusement, je te souhaite bonne route et que le Phénix accompagne tes pas et te guide toujours vers l'objectif que tu recherches. A la revoyure. Donnons-nous rendez-vous ici-même dans un an, si tu le veux bien !!!"





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   Sam 30 Avr - 21:18


A la découverte de l'empire brûlant de Seika
feat. Natsu Dragnir

   Le repas terminé depuis quelques minutes maintenant, je me rendais compte que le temps passé avec ce nouveau avait été bien court, ce qui n'était pas plus mal après tout... Je devais tout de même répondre à cette dernière question qui me semblait totalement légitime à savoir. Une question importante pour une réponse claire et audible.

- Le dieu de Minshu, c'est Manshee le dieu serpent, donc tout comme ton sceau représente celui du phénix rouge, celui des Minshujin représente un serpent vert. Et le dieu de Fuyu, c'est Long le dieu dragon, un sceau représentant donc un dragon de couleur bleu. J'allais oublier de préciser mais, chaque nation vit d'une manière différente. Jusqu'à maintenant, je n'ai pas eu l'occasion d'explorer Fuyu et Minshu, mais je t'avouerais ne pas en ressentir l'envie. De toute manière, Fuyu est une nation trop bien gardée, nous serions emprisonnés si un seul de nos pieds osait toucher le sol fuyujin. Quoi que cette remarque semble très exagérée... Il faudrait énormément de tripes pour oser s'y aventurer, contrairement à Minshu.

   Les questions enfin terminées, je m’apprêtais à me relever pour le saluer convenablement pour serrer sa poignée de main et m'en aller, mais Adakor me retenait le bras. Elle s'était levée avant moi et s'était avancée vers lui et lui posait quelque chose dans sa main. Quelques yens, très certainement pour payer son repas et de par sa bonté, elle lui donnait une petite carte de Kosaten qu'elle avait dessiné pendant nos échanges.
Je restais très souriante face à ce comportement généreux dont elle faisait part à très peu de personnes, puis l'instant d'après, je serrais la main du jeune homme.

- Ce serait avec plaisir. Revoyons-nous, ici dans un an alors. Si je ne t'y revois pas... Je serrais un peu inquiète pour toi, les malheurs arrivent rapidement par ici. J'espère que ton avenir en ce monde sera long et plaisant. Bon courage pour la suite, tu devrais payer ton repas avec l'argent qu'elle t'a donné.

Le gérant s'avançait dans notre direction un sourire conquis.

- Chaque fois que vous allez venir ici, vous allez nous ramener un élu ma chère?

- Je dois les attirer à votre taverne, monsieur.. En tout cas, votre repas était très bon. Comme convenu à mon premier passage ici, j'ai de quoi vous rembourser, les temps difficiles sont enfin passés..

Alors que je fouillais dans ma petite besace, pour trouver des pièces pour le rembourser, il stoppait mes gestes d'une seule main.

- Ne vous en faites pas pour cela. Il est rare que vous passiez par ici, vous etes une élue, pas n'importe quel énergumène. Vous avez certaines obligations tout comme ce jeune homme! Vous pouvez vous en aller, je vous offre le repas!

   Heureuse d'avoir réussi fait bonne impression dans cette auberge, il était clair que je repasserais ici la prochaine fois encore. Me tournant vers Natsu, je lui souriais une dernière fois. Il avait la possibilité de garder cette somme pour approvisionner, dans notre cas, à Adakor et moi-même, nous nous en allions.
Il fallait que je me prépare psychologiquement à laisser Adakor dans cette ville, sans moi. Je devais la laisser ici. Je n'avais aucun droit pour lui faire prendre de nouveaux risques, elle était encore jeune, elle devait faire sa vie de jeune fille. Je reviendrais la voir, mais en attendant... Elle devait rester seule, non loin de là.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A la découverte de l'empire brûlant de Seika   

Revenir en haut Aller en bas
A la découverte de l'empire brûlant de Seika
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la découverte de l'empire brûlant de Seika
» A la découverte du 1er Empire 9 et 10 janvier Brive la Gaillarde
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.