Partagez | .
une renconte prémonitoire [Aki/kachou]
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Sam 23 Avr - 21:13




Byakuya progressait toujours dans le territoire du Phénix. Il avait eu l'occasion de parcourir l'immense désert brûlant, limitrophe à Minshu, et avait pu constater la grande hostilité de cet endroit. Il avait également rencontré une fée qui lui avait donné un aperçu plus large des capacités uniques de ce monde, où toutes les origines étaient mélangées pour ne faire qu'un à Kosaten. Le capitaine avait donc naturellement poursuivi son exploration, son sceau dissimulé sous son écharpe.

Il arriva dans un endroit à la température plus agréable, et remarqua en voyant le premier pilier de pierre se dresser devant lui, qu'il était déjà venu dans cet endroit. C'était lors d'une promenade-détente qu'il y rencontra un homme au même niveau de language que le sien, et aux ambitions bien prétentieuse. Aujourd'hui il était arrivé là par un autre chemin.  Espérant cette fois-ci ne pas être interrompu, il marcha entre les colonnes de pierre, en n'oubliant pas de vérifier si aucune énergie spirituelle ne traînait dans les environs.

Qu'il aurait voulu aussi espionner les villes. À Minshu, c'était facile, il en était un des élus. Même s'il n'avait pas encore réellement pu faire ses preuves, le frein du sceau oblige, les gens le regardait avec respect. Il n'avait pas autant de prestige que à la soul society ou sa famille était une des plus nobles, et il devait avouer que ça lui manquait.

Mais en ce qui concerne Seika et Fuyu, le capitaine se doutait bien que les villes s'y trouvant n'allaient pas le laisser aussi facilement entrer, et il n'avait pas l'habitude de ne posséder que si peu de moyens de défense en cas de problème. Explorer ces villes était une bonne idée, mais avant, il devait retrouver contact avec son sabre et se contenter pour l'instant des territoires moins fréquentés des royaumes adverses.

Il se stoppa quand il ressentis une énergie. En se concentrant plus longuement sur cette nouvelle émanation, il réussit à en distinguer une deuxième et put constater qu'il ne les connaissait pas. De plus, elle lui semblait trop grandes pour qu'elles appartiennent à de simples civils. Fronçant un bref instant les sourcils, il décida en premier plan de ne pas se faire repérer et détermina la direction des énergies. Puis, il se dissimula dans l'ombre d'un pilier. De là, il continua de suivre ce qu'il ressentait. Cela se rapprochait. Il ne chercha pas à dissimuler sa propre pression spirituelle, et resta droit, regardant dans le vide pour mieux focaliser son attention sur les énergies.

Puis il attendit

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Mer 27 Avr - 11:07


une rencontre prémonitoire
feat. Byakuya & Aki

L'apparence d'Adakor:
 

   Nous arrivions enfin en territoires beaucoup moins hostiles! Cette chaleur à laquelle j'avais finalement fini par m'habituer, cette sensation d'être de retour chez soi alors que le chemin était encore très loin d'être fini. La route pour aller jusqu'à Chikai se faisait bien longue et épuisante, mais ressentir ce côté rassurant qu'était de rentrer dans son propre pays... Ce pays où j'avais fini par me sentir bien plus en sécurité. C'était certainement dû aux événements qui s'étaient déroulés, il y a encore trop peu de jours pour en oublier les détails.
J'avais fini par adopter Seika, acceptant cette nation comme la mienne. Bien évidemment, je n'avais jamais été en colère contre elle ou même essayé quoi que ce soit qui pourrait dire le contraire de ce que je ressentais aujourd'hui, mais cette sensation d'avoir une origine était un tant soit peu agréable et réconfortante.

   La présence d'Aki y était très certainement pour quelque chose. Chaque fois que mon regard croisait le sien, j'étais emplie d'un bonheur qui n'avait jamais été le mien jusqu'à maintenant. A Shiloa, j'étais seule, totalement seule. Je me battais pour ma survie et celle de personne d'autre, sauf peut-être celle de ceux qui étaient bien plus en danger de mort que je pouvais l'être. Ma vengeance m'avait nourri et donné un but à ma vie. Mon seul ami avait été Kyo, celui à qui je devais le respect et beaucoup d'autres sentiments. Il était mon sauveur, ma lumière. A mes yeux, personne d'autre pouvait avoir cette position importante qu'il avait. Cette place de numéro un que chaque être-humain gardait au fond de soit. Je pensais que personne n'arriverait à sa cheville, mais finalement, ma rencontre avec Aki avait chamboulé bien des choses.

   Elle était devenue mon amie. Contrairement à Adakor, elle et moi ne nous ressemblions pas vraiment, mais sa simple présence me réconfortait. Sa force y était surement pour quelque chose, mais les liens qui m’unissaient à elle étaient bien plus fort qu'une simple puissance. Je pouvais placer ma confiance en elle, lui laisser mes arrières sans avoir la crainte d'être poignardée dans le dos.
Beaucoup de sentiments me submergeaient, lorsque je repensais à notre future arrivée à Chikai. J'avais repensé à pleins de choses depuis que je l'avais retrouvé, je l'appréciais beaucoup, ma confiance en elle était sans égale, mais je ne devais pas oublier les choses importantes... Une vie si tranquille ne devait pas m'aller... Beaucoup de choix s'offraient à moi, mais mes pas voulaient aller à l'encontre de cette vie paisible. J'étais une élue qui devait encore faire grandir sa puissance, je rêvais d'une puissance éternelle comme j'avais eu l'occasion d’apercevoir chez Rhadamanthys, lorsqu'il s'en était pris au temple.

   Traversant les grands Canyons, je ne pouvais m’empêcher de jeter quelques coups d’œil à Adakor, qui faisait vraisemblablement la même chose que moi. Nous étions nostalgiques. Ma petite protégée et moi, nous nous étions rencontrées non loin de là où nous nous trouvions, ce qui nous poussait à en parler.

- Ca fait longtemps qu'on n'est pas venue ici !

- Effectivement, si tu veux, on y retournera un jour. Tiens d'ailleurs Aki, je ne te l'ai jamais dit, mais en fait, j'ai rencontré Adakor pas loin de là... Tout comme toi d'ailleurs!! Wouaah, que de souvenirs. Si j'avais su qu'un jour, je trouverais deux personnes importantes à mes yeux dans un lieu si... Dépravé.. Haaa...

   Il était vrai que finalement, j'avais rencontré les deux personnes les plus importantes, après Kyo, à mes yeux. Toutes les trois originaires d'un monde différent, deux élues et une native. De ce que j'avais cru comprendre en côtoyant Aki, elle ne s'était rapprochée de pratiquement aucun natif... Et de ce que je voyais, Adakor l'appréciait déjà beaucoup. Elle qui pourtant avait des craintes vis-à-vis des élus. J'avais très certainement dû y être pour quelque chose dans cette nouvelle attitude.
Et alors que nous continuions d'avancer, longeant les immenses rochers nous entourant, une odeur agréable se faisait sentir, mais personne dans les environs, ou tout du moins non-visible. De nature méfiante, je stoppais mes pas et regardais Aki, qui avait, elle aussi comprit.

Quelqu'un est dans les parages...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1148
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Ven 29 Avr - 0:26




Une rencontre prémonitoire



feat.Kachou et Byakuya



Leur voyage dans les territoires neutres s'était achevé beaucoup trop vite au goût de Aki et ils avaient finis par atteindre les grands canyons, prémices des terres arides de Seika. A peine la druidesse avait elle posé le pied sur les craquelures du sol qu'elle sentit une grande lassitude l'envahir. Sa nation certes, mais la désolation qui régnait sur ses terres était claire. Des plantes carnivores y survivaient à grand peine, finissant de digérer un lapin dont la patte dépassait encore, lugubre spectacle.

Afin de se redonner un peu de courage, la druidesse regarda à ses côtés. Elle n'était pas seule, et ce depuis plusieurs jours, plusieurs semaines, et le plaisir de cette compagnie humaine était indéniable. Bien sûr, Mune et Mizu, silencieux partenaire, tentant tant bien que mal de ne pas se brûler les pattes sur le sable chauffé par le soleil, baissant la tête, attendant avec espoir l'arrivée du soir où enfin un semblant de fraîcheur les rejoindrait. Les deux créatures blanches espéraient qu'un jour Fuyu serait un endroit plus sûr afin qu'ils puissent tous s'y rendre et se rouler dans la neige pour oublier la chaleur étouffante de leur nation.

Lâchant du regard ses deux amis fidèles, Aki aperçut la compagne de Kachou, la petite fille à la forme d'une citrouille, à laquelle elle avait finis par s'attacher. Elle était d'une innocence toute attendrissante, et en même temps semblait avoir affronté quelques tragédies dans son passé, excluant celles qu'elle avait pus vivre avec la guerrière. Kosaten n'était un monde bon envers personne, et il fallait croire que même les natifs en souffraient, peut être même plus que les élus.

Sa rencontre avec Adakor avait permis à Aki d'apprendre qu'elle avait beau être une pauvre élue catapultée dans un monde qui n'était pas le sien, elle était relativement en sécurité comparée à des natives comme Adakor. Celle ci était ici depuis son plus jeune âge, exhibée à tout les dangers de Kosaten, et n'avait jamais eu le loisir de grandir tranquille. Dans la majorité des villes, être une élue permettait à Aki de dormir et de manger pour des sommes modiques, tandis que ce petit bout de chou était souvent traitée comme de la vulgaire plèbe. Ce n'était un avenir radieux pour personne que d'être en Kosaten.

Quant à Kachou … La rouquine eut envie de soupirer plus encore en songeant que la guerrière ne tarderait pas à suivre son propre chemin. Quelquefois sur la route, elle s'était dit qu'elles pourraient peut être toutes deux rester ensemble? Mais ce n'était au final dans l'intérêt de personne que de faire une telle chose. Sans doute qu'à Chikai, chacune reprendrait sa route de son côté, ne se souciant pas plus longtemps de ce qu'allait advenir l'autre. Pourtant, quelque chose avait changé durant le voyage. L'une comme l'autre était devenue amie, c'était à présent une certitude, quelque chose qui les avait rendus différente, plus forte aussi, sans doute.

D'ailleurs, elles avaient progressé durant ce voyage, et Kachou semblait avoir pris beaucoup de puissance. Aki se rappelait de ses premiers mois en Kosaten, de la délicieuse sensation de pouvoir enfin de nouveau maîtriser ses pouvoirs. Très récemment d'ailleurs la Druidesse avait constaté que quant elle le désirait une légère flamme commençait à s'échapper de ses doigts. Elle retrouvait une des attaques qui avaient été la cause d'une des plus grandes erreurs de sa vie ayant presque manqué de brûler une forêt. Mais dans un monde pareil, elle ne pouvait décemment par cracher dessus.

C'est forte de cette nouvelle progression qu'elle ressentit en même temps que Kachou quelque chose d'anormal. Alors qu'elle s'apprêtait à répondre à la guerrière aux cheveux blancs qui s'extasiait du hasard de s'être tous rencontrés ici, elle sentit une concentration de Fluide anormale. Elle s'était habituée à la puissance de leur petite équipe, et il était clair désormais que quelqu'un d'autre rôdait dans les parages, quelqu'un qui n'était pas dénué de pouvoir. Posant la main sur son arc, prête à le sortir au moindre danger, elle posa sa question, d'une voix qu'elle voulait calme et sereine.

Montrez vous ! Où êtes vous ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Sam 30 Avr - 22:14




C'était assez étrange de constater que même dans des endroits plutôt hostile à cause du climat, byakuya ne pouvait quand même pas être tranquille pour ses recherches. Déjà dans le désert brûlant, il a fallu faire avec la compagnie d'une fée franchement agaçante, et ici rebelotte, deux nouveaux élus pointaient le bout de leur nez. Y avait-il des postes partout ? Etait-ce une précaution que les autres nations avaient mis en place ? Cela semblait peu probable. Pourquoi déploierait-on autant de soldats pour surveiller des zone à priori très peu fréquentées ?

Quoi qu'il en soit, le shinigami, en se concentrant, avec détecté plus d'énergie. Il n'y en avait pas que deux, mais les autres semblaient légèrement plus faible. Ne pouvant plus rester caché, il remit son écharpe bien autour de son cou, et s'avança pour faire face aux énergies qu'il avait repéré. Elles se traduirent par deux jeunes femmes accompagnées de petites créatures. L'une des deux avait clairement plus d'énergie que la deuxième et surpassait celle du capitaine. Sa partenaire avait une réserve plus ou moins comparable à celle qui restait au chef des kuchiki.

Il les fixa en silence pendant quelques secondes, observant leur réaction. Il n'était pas bavard de nature, et moins il en disait mieux c'était. Il était en territoire ennemi après tout, et il ne savait encore rien de Kosaten. C'était dure à admettre, mais tant au niveau de la force physique que de la connaissance de ce monde, il était encore novice. Il devait alors agir avec prudence.

Voilà donc à qui appartenaient les deux énergies que j'ai senti... Rassurez-vous je ne vous espionnais pas, je désirais uniquement mettre un visage sur ces pressions spirituelles.

Non pas qu'il ait peur, mais le shinigami avait énoncé ceci dans le but d'éviter simplement les conflits. Cela ne l'intéressait pas pour l'instant, il n'avait aucune raison, et surtout pas sous prétexte qu'il représentait Minshu. Cette nation n'aura pas ses services tant qu'elle restera faible à ses yeux.

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Jeu 12 Mai - 13:31


une renconte prémonitoire
feat.Byakuya & Aki

   Aki était la première à parler, ce qui avait fait sortir un homme de sa cachette. Un homme d'une assez grande taille aux cheveux longs et noirs ténèbres, à la différence de sa tenue longue, mais blanche. Tandis que l'homme à l'allure sainte s'avançait de devant nous, nous laissant découvrir un visage des plus neutres, il avait entamé le dialogue. Son langage au ton tout aussi neutre que son expression, m'imposait une certaine retenue à son encontre. Il avait parlé d'énergies, deux qui plus est... Ce qui laissait un doute sur ses capacités, la suite de ses paroles me donnaient l'impression d'avoir affaire à un individu différent des gens des nations.

   Un homme capable de ressentir des pressions spirituelles... De ce que j'avais cru comprendre, les natifs n'avaient pas de capacités permettant la détection d'autrui, sauf peut-être des natifs de grande puissance. En plus de cela, il en avait détecté deux... A savoir que de notre petit groupe, il n'y avait qu'Aki et moi-même qui étions des élues. L'homme aurait très bien pu ressentir Adakor... Ce qui n'avait pas été le cas de ce qu'il nous avait annoncé.

Il est étrange. Trop. C'est pas un natif... Même moi, je ne peux pas ressentir les énergies qu'émanent les élus, alors que pleins d'autres élus en sont très certainement capables. Lui, c'est pas un natif. C'est sur! Quant à savoir s'il est oui ou non un ennemi.. Il a juste dit vouloir mettre un visage sur ces énergies qu'il avait perçu. Mais il peut très bien être un manipulateur... Vaut mieux prendre des gants.

   Le voyage s'était assez bien passé jusqu'à maintenant, ce qui était anormalement trop calme. La dernière fois que j'ai pensé cela, dans la même journée j'avais eu affaire à un ennemi redoutable et sans cœur. Mon échappatoire avait été ce monstre de pierre et là... Le seul soutient dont je pouvais bénéficier, c'était celui d'Aki.
Mon regard neutre, posé sur l'homme situé en face de nous, je restais à l'arrêt. Avancer vers une personne envers qui nous avions des doutes, cela n'était pas à prendre à la légère. Pour tenter une approche simple, cherchant à percevoir un quelconque comportement étrange, je décidais d'afficher un sourire.

- Vous cherchiez à mettre un visage sur des énergies... Vous voilà donc informé sur notre apparence. Par contre... Vous sembliez bien soucieux au point de vous cacher. Vous serait-il possible... De nous en expliquer la raison?

   Je décidais d'aller droit au but. Une question franche emmenait forcément à une réponse, soit réelle soit mensongère. Dans tous les cas, quelle que puisse être sa réponse, il serait mieux de garder cette distance entre lui et nous.
Adakor s'était rapprochée de moi, son regard porté sur l'étranger. Elle non plus n'avait pas confiance en cet individu à l'attitude suspecte. Habituellement, ma petite aurait réagi avec la parole, mais depuis sa mésaventure avec Kamatari, elle préférait ne plus menacer qui que ce soit. Tant qu'elle n'avait que des doutes et non pas des certitudes, son épée restait dans son fourreau et ses lèvres bien fermées.
   

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1148
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Jeu 12 Mai - 13:53




Une rencontre prémonitoire



feat.Kachou et Byakuya



Un homme s'approchait de leur petite équipe, son Fluide était palpable mais pas dangereux, à peu près du même niveau que celui de Kachou, rien de vraiment effrayant. La Druidesse observa avec attention l'inconnu qui s'approchait d'elle. De longs cheveux noirs attachés en arrière, une tenue typique de Kosaten et du monde dont Aki venait, donc pas nécessairement un élu. Il semblait sérieux et calme, peut être légèrement intrigué, mais absolument pas agressif. Cette courte analyse réalisée Aki se retourna une seconde vers Kachou qui semblait sur ses gardes. Si celle ci ne pouvait pas déterminer les capacités des gens qu'elle croisait, il était logique qu'elle réagisse de la sorte en prenant ses précautions, d'autant plus avec ses expériences passées.

L'homme parla d'une voix posée et calme, il n'était visiblement pas plus effrayé que ça et disait vouloir juste mettre un visage sur les pressions spirituelles qu'il avait ressentis. Il était étrange qu'il ne soit pas inquiet dans ce cas, car si il était réellement capable de percevoir les énergies, il aurait dû tout de suite savoir que le groupe tout entier avait bien plus d'énergie que lui et qu'en se mettant ainsi à découvert il restait gros. Aki finit par en parvenir à la même conclusion que Kachou, à savoir que la personne qui leur faisait face était bel et bien un élu.

Jetant un regard aux deux animaux qui la suivait, la rouquine leur lança un regard lourd de sens. Ils devaient quant à eux rester sur leur garde, ils ne connaissaient cet homme ni d'éve ni d'adam et malgré son niveau peu effrayant pour une ancienne élue comme Aki, les deux animaux étaient encore sans défense à son sens. Mune et Mizu se reculèrent doucement, comprenant parfaitement qu'il ne fallait pas tenter le diable dans ce genre de situation.

Kachou et Adakor étaient encore plus tendues maintenant que l'homme avait parlé, c'était de plus en plus compréhensible. Si il était bel et bien un élu, il représentait un danger pour elles deux et leur connaissance des dangers de Kosaten était désormais bien assez grande. Cependant, la rouquine ne sous estimait pas son amie aux cheveux argentés, si un combat s'engageait, la guerrière ne se laisserait sûrement pas faire. En tout cas, pour l'instant, aucune hostilité ne se dégageait de l'inconnu, la Nishiie s'avança donc, tendant sa main dans un geste qu'elle espérait amical.

Enchantée de vous rencontrer. Je me nomme Aki Nishiie et je laisserais à mes compagnes de voyage le soin de se présenter si elles le désire. Vous comprendrez que dans ce genre de territoire éloignés du centre nous ne pouvons donner ouvertement notre confiance à n'importe qui, ainsi si vous vouliez bien révéler votre nation comme les raisons qui vous amènent par ici, nous pourrions être rassurés et nous comporter de façon plus … civilisée disons !

Elle adressa un sourire à l'homme à l'âge indéterminé, tentant donc de savoir si celui ci comptait réellement rester pacifique vis à vis d'eux. Après tout, ils étaient sur le territoire de Seika, et un élu ennemi aurait dû être plus méfiant que cela, c'était donc avec un peu de chance, soit un Minshujin soit un Seikajin, soit un habitant des territoires neutres (ce qui restait hautement improbable, Aki n'avait jamais croisé d'élu appartenant à cette zone). Dans le cas contraire, il faudrait rester méfiant et peut être contenir les instincts meurtriers des deux compagnes de voyage de la Druidesse.

Elle se tourna vers la demoiselle aux cheveux argentés, lui adressant un sourire qui se voulait rassurant. Aki espérait que Kachou comprendrait qu'il n'y avait pas besoin de trop se méfier et que le danger n'était que minime. A elle tout elles auraient tôt fait de maîtriser l'inconnu si celui ci se montrait belliqueux. Les voyages tranquilles n'étaient pas monnaie courante et le hasard leur avait été favorable jusque là, il suffirait d'espérer qu'il continuerait à l'être.

Autant se comporter de la manière la plus amicale possible avec les nouveaux élus qu'elles rencontraient, de nouveaux alliés parmi ceux doués de pouvoir n'étaient jamais de trop, c'était certain. D'autant plus que de nouveaux élus arrivaient constamment et que les puissants devenaient plus puissants. Plus ils étaient d'un seul côté, mieux ça valaient pour eux.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Sam 14 Mai - 10:54




Elles se méfiaient, c'était normal. Le capitaine s'était caché dans l'espoir de pouvoir continuer son chemin et ses recherches sans une nouvelle rencontre, mais dans l'esprit des jeunes filles devant elle, cela pouvait passé pour de l'espionnage et donc pour une menace.  D'où leur question auxquelles elles attendaient de pied ferme une réponse. Le capitaine allait alors devoir une nouvelle fois retarder sa progression.Il parla alors d'une voix calme, conscient que dévoiler sa nation ne serait pas à son avantage. D'autant plus que la fille aux cheveux bruns, aussi polie soit elle,possédait pour l'instant une puissance supérieure à la sienne.

Je suis soucieux en effet. Ce monde n'est pas le mien, je le sens, et je ne sais pas encore de quoi il est fait. Du coup, vous comprendrez que je sois méfiant.

Il marqua une pause avant de s'occuper des questions de la deuxième interlocutrice.

Je suis dans ce monde pour une raison qui m'échappe. Je ne sais pour ainsi dire même pas clairement dans quel partie de ce nouvel univers je me trouve. Je le parcours uniquement pour en savoir plus et trouver une explication à ce soudain changement. Quant à ma nation, je n'en sais rien. J'ignore comment la déterminer.

Un peu de vérité, un peu de mensonge, voilà comment le shinigami comptait répondre. Bien sûr qu'il savait qu'il était relié à Minshu par cette maudite marque sur son cou et que celle-ci bloquait son contact avec son arme de toujours : senbonsakura. Il connaissait déjà pas mal la géographie de son royaume, mais ne savait que très peu de chose au-delà des frontières. À quel point les autres nations étaient puissantes ?

Il continua ainsi de les regarder, réfléchissant à la meilleur façon d'agir pour éviter les hostilités. Tant qu'il n'avait pas retrouvé un brin de la force d'autan, il devait être prudent.

                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Sam 28 Mai - 15:14


une renconte prémonitoire
feat.Byakuya & Aki

   Aki commençait les présentations, malgré les doutes qui nous faisaient défaut. Adakor s'empressait de répondre à son tour par politesse, mais en retour, l'homme ne pipait mot. Alors, je décidais d'en faire tout autant, mais restais polie en m'inclinant légèrement pour présenter mes salutations. De suite après cela l'inconnu décidait de répondre à nos interrogations, commençant tout d'abord par nous parler de sa méfiance envers nous, les énergies qu'il avait ressentit plus tôt...

   Il était donc assez normal qu'il puisse agir de la sorte, j'arrivais à comprendre se sentiment de méfiance à l'égard des autres en qui l'on ne pouvait avoir confiance, tant que nous ne voyons pas la personne en face de soit. Il s'était donc fait discret pour tenter de nous identifier en tant qu'ennemi ou allié potentiel... J'aurais très certainement agis de cette même manière, je ne pouvais donc pas le blâmer pour ses actes...
Malgré tout, cela n'en disais pas tellement long sur sa personne. La seule chose qui me rassurait, c'était ce sourire que m'avait fait Aki. J'avais confiance en elle et ses déductions, elle savait où elle allait et ce qu'elle faisait.

   Le coeur plus léger, je décidais de continuer de le questionner. Cet homme reflétait la même prestance que Soi Fon.. Il reflétait cette même noblesse dont j'avais fait parti, il fût un temps. Mais je ne devais plus me faire avoir... J'avais appris une chose importante par rapport aux élus. Nous venions de mondes différents, oui.. Mais certains avaient des aspects similaires aux autres. En plus de cela, il n'était pas vêtu de vêtements de Shiloa et puis même... Les nobles ne passaient pas inaperçus, ils étaient connus de tous, tout comme moi lorsque j'étais gamine. Et lui, il ne me disait absolument rien.

- Vous dites ne pas réellement connaître votre nation et vous ne savez pas où vous vous trouvez... Vous seriez-vous perdu en chemin? Car nous sommes aux Grands Canyons de Seika... Je vais donc poursuivre avec la même question que mon amie vous a posé.. Pourriez-vous nous montrer votre sceau? Vous n'êtes pas sans savoir, qu'une marque est apparu sur votre corps, n'est-ce pas? Pourriez-vous nous la montrer? En échange de quoi, je vous montrerais la mienne. Un échange de bon procédé, voyez-vous?

D'un ton neutre, je continuais de sourire à l'homme. Nous n'allions pas abandonner sur ce genre de sujet.. Il pouvait en être certain.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1148
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Sam 28 Mai - 16:40




Une rencontre prémonitoire



feat.Kachou et Byakuya



La rouquine acquiesça. Bien sûr, elle pouvait comprendre la méfiance d'un élu, elle aussi était souvent méfiante lorsqu'elle sentait un niveau proche du sien ou encore plus élevé. Elle ne s'opposa donc pas à ce que l'homme lui mente, puisque c'était clairement ce qu'il était en train de faire lorsqu'il disait ne pas connaître sa nation. Plusieurs choses prouvaient cela à la rouquine. Premièrement, sa puissance, cela faisait trop longtemps qu'il était en Kosaten, à en juger par la puissance qui émanait de lui. Depuis le temps, il serait allé voir un médecin ou quelqu'un capable de déterminer à quelle nation il appartenait. L'exception pouvait toujours arriver, mais c'était hautement improbable. Ensuite il avait l'air trop mesuré dans ses propos, il calculait clairement tout ce qu'il disait, c'était certains, et même si il ne semblait pas ressentir la moindre angoisse par rapport à ce qu'il avait dit un peu plus tôt, il était certains qu'il venait, sinon de mentir, de déformer la vérité.

Cependant, cela ne dérangeait pas plus Aki que ça, elle n'avait pas de problèmes spécifiques avec aucune nation, contrairement à Kachou qui ne pouvait toujours pas supporter les élus de Fuyu. Elle ne cherchait pas spécifiquement à en éviter certains, même si récemment elle s'était mise à être légèrement plus méfiante envers les élus bleus que les autres. Il lui suffirait alors de se comporter avec cet homme comme elle l'aurait fait avec un élu du dragon, avec méfiance mais cordialité. Elle approuva cependant la réponse de Kachou. Si elles pouvaient être fixés, ce serait toujours préférables pour entretenir une conversation plus détendue. Elle s'apprêtait à dévoiler en avance sa marque à l'homme mais se dit qu'elle révélerait ainsi de la sorte que Kachou appartenait très certainement à la même nation qu'elle. Ce ne serait pas très polie pour la guerrière aux cheveux d'argents.

Elle se contenta donc de trouver un moyen de rassurer l'élu, tentant de trouver quoi lui dire pour qu'il accepte de leur montrer son sceau et que la conversation prenne une autre tournure. Premièrement, elle lâcha l'arc qu'elle avait saisis à une main, témoignant ainsi de sa non intention d'agresser. Ce n'était pas un gros risque qu'elle prenait, quand elle était au corps à corps, elle disposaient de moyens de défense beaucoup moins visibles. Puis elle s'adressa à l'homme sur un ton calme et posé.

Ne vous en faites pas, pour moi il n'y a aucun problème quelle que soit votre nation, je pense que c'est juste une question de confiance, et de prouver que justement nous ne sommes pas ennemis, en dehors de toutes ces considérations. Aucune de nous ne veut vous faire du mal, mais si nous pouvons rencontrer un autre élu cordialement, au contraire, cela nous fait plaisir !

Elle sourit légèrement à l'homme qui ressemblait à un samouraï, conservant Mizu à l'écart en la repoussant légèrement. La renarde était intriguée par cet homme qui n'était peut être pas tout à fait humain, était il méprisable ou fréquentable, telle était la question. Elle rajouta une autre question, un peu plus mesurée et qui servirait sans doute à détendre l'atmosphère un peu plus.

Vous pouvez nous donner votre nom ? Je vous ai déjà donné le mien un peu plus tôt, si cela vous dérange je le comprendrais mais en ce cas, comprenez que notre méfiance et notre inquiétude est également justifiée.

Toujours en souriant, Aki se demandait comment aller tourner cette discussion. Selon les élus qu'elle rencontrait, le tout pouvait se jouer complètement différent. Elle se souvenait par exemple de sa rencontre avec Kachou, qui s'était très bien passée. Elle avait pourtant réveillé la demoiselle pour lui demander si elle pouvait partager son feu, et cela sans lui préciser à quelle nation elle appartenait. Cependant, cette rencontre avec cet homme avait au moins l'avantage de ne pas se passer aussi mal que celle qu'elle avait eu avec Kamatari, l'homme à l'apparence de femme sur lequel elle avait braqué un arc dès qu'elle l'avait aperçus. Les circonstances et le caractère de chacun pouvait souvent déterminer comment tout cela allait se passer, et pire encore, une rencontre désagréable pouvait jouer sur bien des évènements dans l'avenir.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Lun 6 Juin - 23:13




Plus le temps avançait, et plus le capitaine décelait chez les jeunes filles de la sympathie. Rien n'indiquait dans leur énergie un changement significatif, laissant supposer un plan pour le combattre. Les mots de la plus âgée était également teintés de bonnes intentions, encourageant le shinigami à leur faire confiance, pour qu'elles aussi baissent leur garde. La petit quant à elle, le renseigna sur l'endroit qu'il foulait. Il s'appelait le grand canyon et appartenait au territoire du Phénix. Byakuya commençait alors à comprendre pourquoi il n'arrêtait pas de croiser des élus. Il était clairement dans un camps adverse.

Devait-il montrer la marque de son cou et risquer un combat ou refuser de la montrer et augmenter clairement la méfiance de ses interlocutrices. D'autant que la petite semblait impulsive. Il n'allait pas falloir beaucoup plus pour qu'elle sorte son arme et le défie. Même si le capitaine ne la craignait pas vraiment, il redoutait plus la réaction de la fille au cheveux bruns qui clairement le dépassait en puissance. À deux contre un dans son état de faiblesse, c'était risqué. Il commença alors par répondre à la petite.

Perdu en chemin est un peu réducteur. Pour être tout à fait exact, je n'avais pas d'itinéraire précis. Mon but était uniquement de parcourir ce nouveau monde pour mieux le connaître. Quant à ma marque, je suppose que vous désignez l'étrange symbole ornant mon cou. Je vais donc vous le dévoiler.

Cela semblait être la meilleure option. Elle n'excluait pas un combat, mais pouvait déboucher sur autre chose, tandis que s'obstiner à cacher le sceau conduirait sans doute à un affrontement. Le shinigami enleva lentement son écharpe, et dévoila alors son emblème de Minshu. Les dés étaient jetés. Par contre, il y avait un aspect pour lequel il n'allait pas changer ses habitudes.

Je n'ai pas l'habitude de donner mon nom à de parfaits inconnus. Seuls ceux qui m'ont prouvé leur valeur sont digne de le connaître. Vous avez donné le vôtre, c'est votre choix, alors acceptez le mien.

Il usa toujours de cette voix calme et assurée. Aucun défi dans ses paroles, juste une affirmation de quelque chose qui faisait partie de sa personnalité. Il fallait mériter son nom.
                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1148
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Mer 21 Sep - 0:26




Une rencontre prémonitoire



feat.Kachou et Byakuya



L'homme ne semblait pas décidé à avouer qu'il était perdus. Il était plutôt du genre à dire qu'il n'avait fait que s'égarer temporairement, en tout cas, c'est l'impression que la rouquine avait. Cela ne la dérangeait pas outre mesure. L'arrogance était un mal commun en Kosaten, qui l'atteignait elle également, surtout elle en réalité. Elle n'était pas dénuée de ce défaut, et en avait sûrement un peu plus que la moyenne, étant une femme, elle avait souvent dû se la jouer un peu plus pour qu'on la prenne un tant soit peu au sérieux, et quand finalement elle avait finis par dépasser tous les autres apprentis malgré le nombre de fois où on lui avait dit qu'elle était faible et mourrait sans doute au premier test, elle avait pris la grosse tête, se convainquant qu'elle était la meilleure, et que personne ne devait s'opposer à elle. Pour l'instant cela ne lui avait pas encore causé de tort mais quand leur petit groupe arriverait à Chikai et qu'elle rencontrerait un certain vampire tout aussi arrogant, le choc frontal finirait par la remettre en question.

Il dévoila ensuite qu'il était de Minshu, rien de très étonnant après tout, et cela ne le montrait pas comme un ennemi aux yeux de Kachou. Pendant quelques secondes, la Druidesse avait eu peur qu'il soit Fuyujin, non pas qu'elle les ai en horreur, mais ses deux compagnes en revanche, avaient un sacré problème avec eux. Si il avait été de la nation du dragon, il y aurait eu une forte probabilité qu'elle l'attaque sans même se poser de questions, et ce n'était assurément pas ce que désirait l'archère qui préférait de loin les relations cordiales, même avec ceux qu'un dieu stupide avait désigné comme ''leurs ennemis''.

Il préféra ne pas donner son nom, ce qui fit légèrement froncer les sourcils, malgré tout, à la Seikajin. Montrer son sceau et refuser de dévoiler son identité ? Elle n'aimait pas trop ça, même si elle tentait pour l'instant de le mettre sur le compte de l'arrogance démesurée de ce drôle de personnage aux airs hautains. Cela restait malgré tout suspect, comme si il ne voulait pas, selon elle, qu'on puisse vérifier ses véritables origines. Il était clair que montrer sa marque et donner son pays était beaucoup plus risqué lorsque l'on n'était pas encore très connus que de dévoiler son identité à qui voulait bien l'entendre. Aki avait toujours eu beaucoup plus de problème en donnant sa nation qu'en donnant son patronyme. Mais visiblement, il y avait dans cela une espèce de question de ''mérite''. Il fallait donc ''mériter'' son nom. Cet homme se croyait vraiment au dessus des autres, c'en était presque risible.

Et bien, au moins sommes nous toutes à peu près certaine que vous n'êtes pas là pour causer du tort à la nation, bien que je doute que vous en soyez capable. Sur ce, veuillez nous excusez, mais puisque nous ne méritons visiblement pas votre nom, et que mon objectif n'est pas de vous forcer, je ne vois pas pourquoi une personne qui refuse de nous dire comment elle s'appelle mériterait notre conversation.

Un léger sourire grinçant germa sur les lèvres de l'élue du phénix qui avait plutôt mal pris cette assertion. Alors comme ça elles n'étaient pas dignes de son nom ? Tant pis, un homme qui jugeait les autres avec tant de hauteur et de dédain ne méritait assurément pas non plus de leur parler ou de passer un bon moment à palabrer sur diverses choses. Leur objectif se rapprochait de plus en plus, et bientôt elles atteindraient Chikai toutes ensemble, et c'était d'ailleurs, sans qu'elles le sachent encore, la dernière de leurs étranges rencontres avant leur arrivée.

Ainsi, les trois jeunes femmes et les deux animaux qui les accompagnaient reprirent la route sans une once de politesse en plus pour ce désagréable personnage si froid. Encore une fois, comme à leur précédente rencontre, elle avait donné leur nom sans rien avoir en retour, à croire que ce monde était peuplé de personnes décidé à garder leur appellation secrète, comme si c'était une chose précieuse et sacrée. Que d'idiots et de bourgeois, de prétentieux petits élus qui finalement s'en tiraient toujours à bon compte.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1195
Yens : 31
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 70
Nombre de topic terminé: 33
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   Dim 2 Oct - 18:43




Comme à son habitude, Byakuya ressentit de l'amertume naître dans le cœur de ses interlocutrice quand il annonça vouloir garder son identité secrète. Mais cela ne lui procura aucune empathie. C'était un point sur lequel il était stricte, même chez lui. Il était d'ailleurs déçu que Jeong lui le sache, mais au-delà de cette personne, aucun habitant, aucun élu, personne ne saura son nom. Alors la fille aux cheveux roux pouvait sous-entendre dans ces propos qu'elle était frustrée, il ne changera pas d'avis. Par contre, il y a une chose qui le fit tiquer. Elle ne le croyait pas capable de causer du tort.

Certes, ce n'était pas son intention, du moins pour l'instant, et ses capacités étaient présentement fortement limité, mais en entendant cette phrase, c'est son ego qui fut touché. Personne n'avait le droit de sous-estimer sa puissance. Extérieurement, il resta neutre, mais intérieurement, il avait bien envie de montrer à cette arrogante jeune fille ce qu'il en était réellement. Il dût cependant faire un énorme effort sur lui-même pour le convaincre que cette démonstration était inutile, et plutôt risqué en vue de l'énergie qu'elle dégageait. Il finit par simplement lâcher.

Ne parle pas trop vite à l'avenir. ça pourrait te jouer des tours si tes dires tombent dans de mauvaise oreilles. Sous-estimer l'adversaire peut te coûter la vie.


La jeune fille mit fin à la conversation, se rendant probablement compte qu'elle ne tirerait plus grand chose du capitaine. Quelque part, cela arrangea également celui-ci, car il n'était pas vraiment bavard de nature. Il se détourna légèrement et regarda les deux élus partir sans un mot. Hormis le fait qu'elle se soit vexée pour rien selon le shinigami, la guerrière à l'arc semblait avoir un bon fond. Un brin de politesse manquante, mais de bonnes intentions.

Il décida de ne pas s'y attarder davantage ne jugeant pas pertinent d'y consacrer du temps, et continua simplement son chemin. Il avait autre chose à faire que de contenter deux femmes voulant trop en savoir sur lui... Il n'en savait rien, mais le chemin qu'il empruntait actuellement, était un chemin mortel...                                

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: une renconte prémonitoire [Aki/kachou]   

Revenir en haut Aller en bas
une renconte prémonitoire [Aki/kachou]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KACHOU SHIH TZU 7 ANS 1/2 FA 77 A TOUTES PATTES ASSO
» Kachou bichon X caniche 6 ans ( aix 13)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.