Partagez | .
Arrivé non demandé...
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Arrivé non demandé...   Dim 24 Avr - 23:19





L'inquisiteur



En quelques secondes seulement, non, en un instant, Toi Rylord, fut transporté par une étrange lumière, avant d'atterrir sur le dos, au sol, telle un chien qui venait d'être jeté dehors par le cou.
Ta respiration était lente et difficile, tu avais du mal à bougé, tes mains, tes jambes, tout ton être te faisait atrocement souffrir, comme si tes douleurs passés étaient revenues te hanté.
Ton regard fixait toujours le ciel, tandis que ta vie commençait à dépérir... Était-ce un sort magique ? Une attaque ennemis ? Qui était le chien ayant osé s'attaqué au représentant de l'empire ? De l'empereur ? Comment osait-il contesté son autorité sur MA personne ?
Telle était tes questions, mais c'est en bougeant avec difficulté la tête, que tu compris ce qu'il se passa :
tu a été emporté.

- Mais, comment es-ce possible ? Disais-tu, avec ta voix grave et amplifier par le micro de ton masque.

Toi-même, tu ne comprenais pas comment une telle chose a pu se produire. La téléportation ? Une telle chose existait ? Toi qui croyais que c'était une simple chimère inventé sur les avancés magiques de l'empire, tu ne put trouvé que cette hypothèse de viable.
Pas de vaisseaux ou de chasseur spatiaux, pas la même verdure, pas la même odeur dans l'air, pas même le même ciel... ces petits détails te frappaient à la figure, prouvant par la même occasion que l'hypothèse que tu t'étais formé devenait vrai.
Mais où? OU JE SUIS ?! POURQUOI ?! QUI ?! QUI A OSE SE METTRE EN TRAVERS DE MA ROUTE ?!
Tu pesta silencieusement dans ton esprit, tu étais trop faible pour bouger, tu étais trop fatigué pour resté éveillé... Tu étais là, une cible facile, mais même pas assez fort pour lutté contre les limites que la douleur t'imposais, ce qui te fit rager encore plus. Tu n'aimait point la faiblesse de ceux sous tes ordres, et encore moins TA propre faiblesse en cas de problème...

À la fin, tu sombra dans un profond sommeil.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Lun 25 Avr - 20:25






Arrivée non demandé...



Avec : Rylord
   


Je passai mes mains pleines d'eau sur mon visage. La découverte d'un petit cours d'eau m'avait permis de prendre une petite pause, loin des égarements que je m'autorisais quelques fois. Rien de plus qu'une dizaine de minute, à contempler un peu la tranquillité de l'endroit, à me rafraîchir et me désaltérer ni plus ni moins.


J'avais repris mes pas, le soleil n'étant pas encore à son zénith. Je souhaitais trouver un village dans les prochains jours afin de me ravitailler un peu en provision, mais la nature était généreuse, donc trouver des fruits ou du gibier ne relevait en rien d'un exploit.


Mes pas, au bout de plusieurs dizaines de minutes, me conduisirent jusqu'à une scène assez originale : un homme, visiblement un marchand ambulant à la vue de ses habits assez étranges et d'une charrette remplie de babiole et de meuble au milieu de la route, étant en train d'en traîner un autre, visiblement mort ou inconscient. C'est ce dernier qui attira mon regard : Vêtu d'une longue cape noire et d'une armure complète, nul ne semblait pouvoir lire son visage ou ses émotions. Dans un sens, c'était un avantage pour lui contre des maîtres d'armes, se basant sur l'agressivité de l'adversaire pour prévoir ses attaques. Un entrainement rendu caduc par cet homme. Il pourrait en surpasser plus d'un...


Si compter qu'il était toujours vivant.

"Hé vous, aidez moi à le mettre dans la charrette !"


Le marchand semblait avoir un bon accent de campagne, me dévisageant pendant qu'il peinait à déplacer le corps. Il souhaitait que je l'aide...

"Et qu'allez vous en faire ?"

J'accompagnais mes paroles d'un sourcille ment de sourcil. Ça paraissait évident que son intention était de piller ce malheureux... J'attendais juste sa confirmation avant de prendre une décision.

"Bah, l'emmener au village voisin, le désosser de ce qu'il n'aura plus jamais besoin. Vaut mieux que ça me serve plutôt qu'à personne ! Aidez moi et je vous emmène !"

Il disait vrai. Le malheureux étant mort, plus rien de lui servirai dans ce monde. A vrai dire, ça ne me coûtais rien d'aider cet homme. En plus, j'y gagnais un peu. Cela avait suffit pour me convaincre. Je m'approchai donc l'individu en noir, mais un détail me surpris... Comme un râle...
J'approchai ma main de son torse. Même s'il portait une armure, je réussi après plusieurs secondes de doute à sentir un battement...

"Il faudrait au moins que cet homme ne soit plus avant de l'enterrer si rapidement. Je doute même que vous ayez pris la peine de vous assurer de son état à la vue des profits que vous auriez put en tirer. Partez donc vers votre village, vous êtes déjà assez charger et je ne souhaite plus vous voir."

Le marchand fut d'abord surpris, mais se dépêcha de partir en râlant un peu, grommelant par ailleurs toute sorte de malédiction. C'était mieux ainsi.


Rapidement, je déplaçai l'homme vers les arbres, afin qu'il ne subisse plus la chaleur du soleil et qu'il ne risque plus de finir sous une carriole ambulante. L'allongeant au milieu des feuilles, je m'adossai contre un arbre, attendant son réveil avec une certaine impatience.
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 28 Avr - 15:07





L'inquisiteur



À cause du mal qui rongea ton corps, toi le grand inquisiteur, tu ne pus gardé ton esprit et tes sens éveillés. Tu ne savais pas le pourquoi de ta venu, de ta soudaine douleur, mais tu savais au moins que ce n'était pas la planète où tu avais bombardé le village, quelques minutes plus tôt...
Ne sentant plus ton enveloppe charnelle, ton âme resta quand même rattaché à ton corps, car ton mal n'était nullement mortelle, mais peu soutenable au vu de ton état. Brûlant au niveau du dos, chaud comme un feu ardent, tu ressentis une présence à ce niveau, mais qui t'était inconnue. Ne pouvant rien faire spirituellement, tu vis une marque de serpent se distingué en plein milieu de ton dos, sur ta peau aussi pâle que la blancheur d'un cadavre.
Ton armure te recouvrait de la tête au pied, certes, mais les yeux de l'âme est une chose qui dépasse l'enveloppe charnelle et les cinq premiers sens, pouvant voir le monde d'un tout autre angle.
Mais bien sur, tu fut incapable de voir autre chose que ton propre corps inerte, pas même le fait qu'il bougeait à cause d'un pilleur de cadavre, c'était bien au delà de tes limites actuels...
Mais quelles limites ? Toi-même, tu ne savait pas. D'ailleurs, tu n'en avais même pas encore conscience... Du fait que tu est aussi faible qu'une larve...

- *Bip* *Bip* *Bip* Corps du grand inquisiteur en danger, froideur minimal atteinte, risque de mort imminente !

Alors que ton âme se rattacha complètement à ton corps, tu sentis le lourd fardeau de la chaire te coller de nouveau, comme le poids d'une grande responsabilité.

- Activation du système d'urgence, auto-massage cardiaque activé, décharge dans trois, deux, un,...

Soudain, le corps de l'ancienne furie fut prise d'un violant spasme, tordant le corps en faisant soulevé son dos, avant de retombé violemment la seconde d'après. Reprenant conscience, tu inspira à plein poumon, tandis que tu releva la partie haute de ton corps.
Reprenant ton souffle comme lors d'un effort physique intense, tu vis des données apparaître devant toi, expliquant en langage Galactique, que tu a faillis mourir en ces quelques minutes d'inconscience.
Disparaissant juste après, ton regard de mortel se réhabitua à la lumière du jour, alors que tu compris qu'on t'avait traîné d'un point à un autre.
Laissant pesté un jolie mot dans ton esprit, tu observa autour de toi, avant de voir qu'une femelle s'était adossé au niveau d'un arbre. Dans ta délicatesse légendaire, tu lui demanda :

- Femme, où suis-je et qui est tu ?






Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 28 Avr - 16:57






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   

L'homme que j'avais déplacé était toujours inconscient. Adossé contre un arbre, mes yeux se fatiguèrent bien vite, les minutes se multipliant rapidement.

Toutefois, mon endormissement fut brutalement interrompu. L'inconscience de l'individu s'était évanouie au profit de très violents spasmes ! L'homme semblait se tordre de douleur, et crierai surement s'il était conscient !

C'est toutefois l'effet que cela eu, il reprit lentement conscience, regardant tout autour de lui, avant de me poser de manière autoritaire une question... Qui attendrait sa réponse un peu. Il fallait que j'exprime une complainte dans un premier temps...

"Cela fait à peine une dizaine de seconde que vous avez repris conscience et vous arpentez déjà un terrain dangereux... Mettons les choses au clair au plus vite. Je ne suis pas une femme. Si vous en doutez encore, sachez que je n'aurais pas la pudeur de m'empêcher de vous cacher une preuve..."

Je poussai un long soupir. Au moins, les choses étaient dites d'entrée de jeu, sans perdre plus de temps que de raison.

"On vous a déjà pris pour mort, ménagez-vous un minimum afin d'éviter de vraiment le devenir."

Toutefois, sa question demandait surement une réponse, même si le fait qu'un homme très... Etrange se retrouve seul, perdu et faible...

"Vous vous trouvez actuellement au beau milieu des territoires neutres, non loin d'un village, et à peut être... Une journée et demi de marche d'une plus grande ville."

Je terminai en m'étirant un peu la nuque, avant de me relever et de m'approcher de l'homme. Son armure était assez intrigante, inconnue de tout ce que j'avais put voir jusqu'a aujourd'hui... Mais c'était un autre sujet qui m'interrogea.

"Puis-je au moins savoir ce que vous faisiez inconscient au milieu d'une route fréquemment utilisée par des marchands ? Des bandits s'en sont pris à votre bourse ?"



 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 28 Avr - 19:08





L'inquisiteur



Te répondant avec un ton qui reprenait le tiens, tu fut légèrement surpris lorsque la nouvelle sur le sexe de l'individu, était en faite masculin. Ton masque le cachait peut être, mais en entendant cette nouvelle, tu fus pour le moins surpris... Était-ce un mode de vie sur cette planète ? Une coutume ?
Ton monde avait peut être certes des extra-terrestres à la peau verte, des humains aux cornes sur la tête et à la peau rouge, et tout autre espèces, mais voir des hommes habillés en femmes, tu n'avais jamais vu ceci.
Écoutant sans faire d'histoire par rapport au ton de cette... chose, tu compris que ta situation géographique t'était totalement inconnue. Enfin, en même temps, tu venais d’atterrir sur une nouvelle planète, sans savoir comment, par qui et pourquoi, donc au final, c'était à prévoir.
Le voyant s'étiré, tu le suivis du regard, toujours le cul par terre, tandis qu'il s'approchait de toi d'une façon tranquille.

"Puis-je au moins savoir ce que vous faisiez inconscient au milieu d'une route fréquemment utilisée par des marchands ? Des bandits s'en sont pris à votre bourse ?"

Marchands ? Bandit ? Qui oserais détroussé un inquisiteur ? Le bras armé de l'empereur ? Était-ce la cause de mon déplacement pendant mon coma ? Tes questions emplissait le guerrier que tu étais, mais aucunes réponses ne vinrent.
Comprenant quand même la curiosité de ce transsexuel, tu préféra te mettre debout pour parlé à ton interlocuteur, tu avais beau être légèrement en colère par rapport à ta téléportation et dégoûté par l'individu, il t'avait répondu, enfin, même si ça ne t'avais rien apporté au final.

- Marchands ? Bandits ? Je ne vois pas de quoi tu parle étranger. Mais répond à mes questions : où suis-je exactement ? Dans quelle planète du système ai-je été téléporté ? J'ai beau avoir visité des mondes, je ne connais pas tout.

Le ton strict comme toujours, comme celui que tu utilisa pour commandé tes hommes, ou celui qu'avais tes anciens supérieurs, tu lui posa tes questions en espérant avoir des réponses clairs et net.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 28 Avr - 20:21






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   
Visiblement, l'homme non loin de moi ne semblait pas avoir pris cœur à cette révélation. Avais-je été si prévisible ? Etais-ce monnaie courante chez lui ? Fait bien étrange. Oui certes, j'en avais choqué bien d'autre, mais j'étais sur que son armure intégrale faisait de lui un véritable mur à émotion. Cela ne l'empêcha néanmoins pas de se relever, et ce malgré le poids de son armure. Je n'avais néanmoins pas vu d'arme sur lui, pas d'acier pouvant trancher, pas de lame ni de masse... Peut être se bâtait-il à main nue ? Mais cela ne collait pas avec l'armure qu'il portait.

Maitrisait donc t-il un art magique ? Rien n'était moins sur...

Toutefois, cela semblait à moitié vrai : l'homme ne changea pas son intonation, toujours aussi strict. Mais sa réponse m'indiquait bien des choses, principalement qu'il semblait... Totalement perdu. Tout semblait concorder vers une chose : le fait qu'il soit inconscient, perdu, que ses propos soit... Incohérent, et sans parler de son aspect très excentrique... Et des interrogations, que je m'empressai de discuter.

"Une planète ? Monde ? Et bien... Je pense que c'est plus proche de cette deuxième solution, même si ce que vous dîtes mais assez incompréhensible..."


Je pris une grande inspiration avant de lever le regard, essayant d'être clair sur mes explications.

"Vous vous trouvez dans le monde de Kosaten. Actuellement, vous êtes dans une mince bande de terre inoccupée par les trois royaumes que sont Seika, Minshu et Fuyu. Mais... reste à savoir une chose."

Je me tournai vers lui, le fixant droit dans son... masque.

"Savez-vous si oui ou non vous possédez une marque qui n'était pas présente auparavant ? Si c'est le cas, vous êtes un élu de ce monde, une personne invoquée par un des trois dieu pour être un de ses combattants sur cette terre."

Mais restait à savoir de quel camp il était...

 



Dernière édition par Kamatari Honjo le Ven 29 Avr - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Ven 29 Avr - 1:53





L'inquisiteur



Croisant les bras au niveau du buste, prenant appuie plus sur une jambe que sur l'autre, tu laissa cette être étrange t'expliqué ta situation actuel. Rien qu'à ses premiers mots, tu compris directement, que ta façon de parlé lui était inconnue, ce que tu trouva étrange. Suis-je dans un système tellement éloigné de la galaxie, que même l'empire n'ai pu conquérir ? Telle fut ta nouvelle question, mais qui te plaisait bien, étant donné que ton maître allait surement aimé cette nouvelle. Mais restait à savoir comment contacté l'empereur ou ses hommes...
Le voyant prendre une grande inspiration tout en observant le ciel bleu et ensoleillé, tu préféra gardé toute ton attention vers lui, laissant la question de la communication en suspend.

"Vous vous trouvez dans le monde de Kosaten. Actuellement, vous êtes dans une mince bande de terre inoccupée par les trois royaumes que sont Seika, Minshu et Fuyu. Mais... reste à savoir une chose."

Baissant sa tête pour te regardé droit dans tes yeux, tu ne savais pas encore, mais la nouvelle qui allait te transmettre te mettra en branle...

"Savez-vous si oui ou non vous possédez une marque qui n'était pas présente auparavant ? Si c'est le cas, vous êtes un élu de ce monde, une personne invoquée par un des trois dieu pour être un de ses combattants sur cette terre."


Prenant cette nouvelle comme une blague, tu commença à légèrement rire. Il est vrai que tu n'avais presque jamais entendu de blague dans ta longue vie, mais il fallait avouer que celle du transsexuelle était la meilleur... sauf qu'elle n'en était pas une, et ça, tu ne le comprenais pas encore.
Reprenant ton sérieux habituel, tu décida à parlé franc jeu :

- Élu ? Dieu ? Qu'es-ce donc cette blague ?... Il est vrai que j'ai été téléporté par un flash, mais je ne suis pas pour autant quelqu'un qui croit en de telles sornettes.

Gardant les bras croisés, tu décala légèrement ton bras droit pour pointé ton index sur la fausse femme, avant de prendre un ton légèrement plus dure et de continué :

- Je ne sais pas quelles sont vos cultures sur cette planète, mais je n'apprécie que très peu la plaisanterie... Surtout lorsque je ne suis pas d'humeur. Mais passons.


Remettant ton bras au niveau de l'autre, tu continua ton monologue :

- Je doute que tu me puisse me dire sur quelle planète de quelle système où nous sommes, mais je n'ai pas de temps à perdre, mon devoir auprès de l'empereur est absolue, ses ordres valent à celle du divin, comme vos dieux, mais celui-ci est réelle. Je n'ai pas de temps à perdre avec vos... fanfaronnades d’autochtone.

Au final, tu ne croyais en aucuns cas ce jeune efféminé, tu confirma certes la téléportation sur une planète éloignée de ta galaxie, mais les histoires d'élus ou de dieux, n'était que pour toi : de purs chimères.
Car dans la plupart des cas, c'était des phénomènes naturelles ou la magie elle-même, qui se manifestaient lors d'un événement qu'un peuple peu développé au niveau de la science, ne pouvait expliqué. À tes yeux, la magie existait bien, mais elle ne prouvait pas forcément : l’existence d'un être suprême...





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Ven 29 Avr - 17:22






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   



L'homme répondit à mes explications par un rire. En plus d'être assez perdu, il était totalement borné et offensant. Je pouvais lui en tenir rigueur, mais j'imaginais bien que tout le monde ne prenais pas pour argent comptant les mots que l'on pouvait entendre d'un inconnu.

Celui-ci promettait d'être un cas difficile... J'écoutai avec intérêt ses paroles. Son absence de croyance réelle en les dieux... Son incompréhension des élus et des cultures... Une téléportation précédée d'un flash lumineux... Et c'était sans compter sur le fait que je l'ai retrouvé inconscient au milieu de nul part et son aspect... différent.

Tout cela mis ensemble ne pouvait signifier qu'une seule chose : L'apparition d'un nouvel élu.

Je pris une bonne inspiration, reprenant à nouveau mes explications, avec l'espoir que cela le fasse réagir.

"Ne vous sentez vous pas plus faible qu'à l'accoutumée ? Ne vous sentez vous pas différent ? Enlevez votre armure et regardez-vous ! Vous trouverez une marque, un sceau, posée par un dieu !"

Je m'avançai d'un pas vers lui, de manière assez militaire, me voulant presque agressif.

"Une téléportation dans un lieu inconnue, un flash lumineux... Tout concorde pour dire que vous êtes un élu, alors ouvrez les yeux ! Vous n'avez plus votre empereur maintenant ! Il n'y a plus toute votre planète et systèmes ! Tout cela est fini maintenant !"

Mes dents se serrèrent devant la bêtise de cet homme, incapable de voir autre chose que son passé ! S'il continuait à être aussi entêté... J'allais lui montrer de manière agressive sa faiblesse et chercher moi même son sceau pendant qu'il serait inconscient !

"Maintenant, vous avez un dieu, un pays et un dirigeant. Acceptez donc cela. Auquel cas, mourrez donc de votre bêtise et de votre main. L'autre monde sera peut être plus proche de votre passé que cet endroit..." 

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Ven 29 Avr - 19:38





L'inquisiteur



Pour toi, l'empire galactique signifiait tout : l'apogée de l'humanité, l'évolution, la puissance de l'homme... Un empire si pur, si grand, qui faisait pâlir de jalousie ses ennemis. Républiques, alliances, mondes neutres, rien ne l'égalait, et l'homme qui en était la tête, n'était autre que celui que tu respectais le plus. Blessures graves, brûlures, exécutions, conquêtes, toutes ces choses ont été faite, dans le seul but d'accomplir les dessins de sa grandeur et magnificence.
Telle était ta voie, ta vie, ton rêve, le servir signifiait tout pour toi... Mais hélas, tu ria des paroles de Kamatari, car pour toi : tout ceci n'était que le fruit du hasard, et non d'une quelconque volonté divine.

"Ne vous sentez vous pas plus faible qu'à l'accoutumée ? Ne vous sentez vous pas différent ? Enlevez votre armure et regardez-vous ! Vous trouverez une marque, un sceau, posée par un dieu !"

Restant stoïque, tu pris quand même sur toi, par rapport à son soupire qui signifiait à tes yeux : un manque flagrant de respect envers ta personne, et tu affirma la présence d'une "marque" sur ta chair blanche qui fut brûlé jadis lors d'une opération contre les rebelles... mais tu affirma quand même, qu'une marque en forme de serpent est bel et bien apparut au niveau de ton dos, lorsque ton âme s'était décroché de ton corps.
Laissant l'individu avancé d'un pas vers ta personne, tu resta de marbre, car il ne t’impressionnait nullement, par contre, ton humeur en avait pris un coup, étant donné que se rapproché de toi de cette manière, était encore une moquerie à ton égard.

"Une téléportation dans un lieu inconnue, un flash lumineux... Tout concorde pour dire que vous êtes un élu, alors ouvrez les yeux ! Vous n'avez plus votre empereur maintenant ! Il n'y a plus toute votre planète et systèmes ! Tout cela est fini maintenant !"


Le voyant reprendre son souffle, tu t'attendis à ce qu'il braille encore... ce qui ne tarda pas.

"Maintenant, vous avez un dieu, un pays et un dirigeant. Acceptez donc cela. Auquel cas, mourrez donc de votre bêtise et de votre main. L'autre monde sera peut être plus proche de votre passé que cet endroit..."


Hélas, même si ta patience était grande, elle avait atteint sa limite. Tant d'insultes à ton égard, tant de gestes déplacés, normalement, tu l'aurais déjà étranglé avec ta puissance psychique, mais tu avais hélas, besoin d'informations... Après, advienne ce qui pourras.
Haussant le ton avec une pointe de colère, tu répliqua :

- Je ne tolère que très peu ce genre de comportement, civil ! Retenez votre langue, ou je vous la coupe.

Baissant la tête tout en inspirant pour reprendre ton calme, tu laissa l'air filtré par ton masque, emplir tes poumons afin de d'oxygéné ton organisme, avant de relâché un forte concentration de CO² dans l'air ambiant.
La relevant pour regardé de nouveau ton informateur, tu repris avec le ton que tu tiens habituellement, mais en positionnant une de tes mains vers ta ceinture, tandis que l'autre s'agita alors que tu prenais la parole :

- Mais je confirme la présence d'une marque sur une partie de mon corps, ce qui est étrange, étant donné que je ne l'avais pas, avant ma téléportation. Quand à ma puissance...

Levant ta main vers l'arbre où le travestit s'était adossé, tu la vis se soulevé du sol, arrachant les racines qui l'attachaient à sa terre, emmenant des morceaux de terre ici et là... enfin, c'est ce que tu pensais.
Tu croyais que ta puissance était toujours la même, grande et implacable, mais ce fût tout le contraire.
Le grand végétal, ne bougea même pas d'un seul millimètre, même les feuilles ne bougèrent pas, montrant encore plus ton impuissance.

- Qu'es-ce que... ?





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Sam 30 Avr - 11:52






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   

L'homme confirma la présence d'une marque sur son corps, une marque inconnue et nouvelle. J'avais eu raison, mais ce qui m'arracha un sourire était de voir l'homme me...démontrer sa puissance. Rien ne s'était passé, hormis le sifflement du vent à travers les branchages.

M'adossant sur l'arbre incriminé, je penchai légèrement la tête sur le coté, essayant de lire au travers du masque de cette armure. Sans grand succès toutefois, mais je pouvais aisément deviner qu'il ne s'attendait pas à cela.

"Je n'avouerai pas être le plus impressionné par ça... Mais c'est normal, normal pour un nouvel élu de ne pas être en mesure d'accomplir tous ce que sa puissance lui permettait de faire... J'en ai moi-même fait l'expérience, de manière un peu moins brute."

Je m'étirai une longue fois, redressant la tête et fixant l'individu.

"Il n'est pas simple d'avouer que l'on est devenu faible, que notre force n'est plus qu'une page de l'histoire, et qu'il faudra à nouveau partir en quête de tout ce que nous avons perdu."


Je m'assis, toujours adossé contre l'arbre, avant de simplement me présenter :


"Maintenant que vous semblez plus apte à écouter, mon nom est Kamatari Honjo, élu du dieu dragon, Long. Quel est votre nom et la créature présente sur votre marque ?"


Je marquai un petit temps d'arrêt, afin de le laisser réfléchir, avant de reprendre.

"Je n'ai que faire que vous soyez de la nation du serpent, Minshu ou de celle du phœnix, Seika. Bien que cela veux dire que nous sommes théoriquement ennemis, il y a souvent des choses plus complexe qui entre en jeu. Je vous expliquerais ce que vous avez besoin de savoir."

Toutefois, une petite idée me vint en tête. Même si cet homme avait l'audace de vouloir se débrouillé seul, il fallait au moins le prévenir d'une chose, afin d'éviter les possibles quiproquos...


"Si vous souhaitez voir un empereur, il n'y a que celui de Seika, mais je doute que son nom vous soit familier... Karui Hanja, c'est ainsi qu'il se nomme." 

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Dim 1 Mai - 0:24





L'inquisiteur



Ton masque avait beau caché ton visage blanchâtre, démunie de pilosité à cause des brûlures, le silence qu'imposait la nature montrait belle et bien ton échec.
Réessayant encore une fois à faire appel à ta psyché, tu n'arriva point de nouveau. Serrant des dents, tu laissa un "tch" s'échappé de tes lèvres. Tu étais frustré, tu rageais à l'intérieur... Comment une simple téléportation pouvait-il te rendre aussi faible ? Aussi insignifiant ? Était-ce à cause de la marque ? À cause de ces dieux tout puissants ? Tu réfléchissais aux dires de ton informateur, cherchant des réponses à tes questions, mais plus le temps de réflexion s'écoulait, plus la vérité que tu déniais prenais d'avantages de terrains pour, au final : être fiable.

La véracité de ses mots te frappèrent de plein fouet, mettant en déroute ton caractère, pourtant strict et dur comme un diamant, mais tu n'extériorisa point cette colère, la contenant du mieux que tu pouvais.
Tu devais réfléchir calmement, posément, reprenant étape par étape, pour ainsi avoir une vue d'ensemble et d'être capable de voir si oui ou non, il y avait une solution à ton problème.
L'empereur était tout pour toi, un chef absolue, une icône, un être divin... ne plus être capable de le voir, de le servir, de retourné d'où tu venais, c'était une chose inacceptable !
L'inquisiteur ne vis que pour lui, l'inquisiteur ne combat que pour lui, l'inquisiteur ne meurt que pour lui.

Ayant baissé ton visage vers le sol, la main retombé, tu releva ton masque vers le fuyujin, qui s'était adossé de nouveau à l'arbre que tu voulais soulevé, pour continué à l'écouté. Pour le moment, tu te disais la simple chose suivante : concentre-toi sur le présent.

"Maintenant que vous semblez plus apte à écouter, mon nom est Kamatari Honjo, élu du dieu dragon, Long. Quel est votre nom et la créature présente sur votre marque ?"

Remettant de nouveau tes bras au niveau du buste, afin de les croisés, tu préféra lui parlé sans rien caché ou falsifié, préférant avoir le plus d'informations à ta disposition.

- Rylord, élu du serpent.

Ta voix restait toujours la même, amplifié par le micro de ton masque, mais toujours sur le ton strict et impartial. Cela prouvait au moins, que tu avais regagné un peu de bon humeur... fait amusant quand on y pense, vu que même lorsque ton humeur est bonne, tu reste le même qu'en ce moment.

"Je n'ai que faire que vous soyez de la nation du serpent, Minshu ou de celle du phœnix, Seika. Bien que cela veux dire que nous sommes théoriquement ennemis, il y a souvent des choses plus complexe qui entre en jeu. Je vous expliquerais ce que vous avez besoin de savoir."

Relevant les informations importantes, tu souligna le mot ennemi lorsqu'il parla de Fuyu. Mais tu préféra le laissé continué encore un peu...

"Si vous souhaitez voir un empereur, il n'y a que celui de Seika, mais je doute que son nom vous soit familier... Karui Hanja, c'est ainsi qu'il se nomme."


Réfléchissant à ce nom, tu ne trouva rien dans tes connaissances personnels en tant "qu'ex-inquisiteur de l'empereur", mais tu trouvais ça normal, car après tout : il existait bien des centaines, voir des milliers de planètes civilisés ayant une dynastie impériale ; alors connaître un seul homme...

- Non, ça ne me dis rien... Peut être que des données sont inscrites dans mon holocron, mais je verrais ça plus tard. Pour le moment...


Posant ta main sur ta ceinture, tu la tâta pour cherché l'arme de prédilection des inquisiteurs : le sabre laser, pour voir si il fonctionnait correctement... cependant, tu ne trouva rien.

- Hm ?

Troublé, tu baissa ta tête, cherchant du regard, mais rien, aucunes traces.

- Comment es-ce possible ?

Usant de ton intelligence et de ton discernement, tes souvenirs te firent rappeler que tu le tenais dans ta main avant la téléportation. Peut être l'avais tu lâché en arrivant ici ? C'était quasiment sur.

- Saviez-vous au moins où j'étais avant que le pilleur ne m’emmène ?

Tu ne t'attendais pas à avoir des informations précises, mais si tu pouvais au moins avoir un début de piste, ça t'arrangerais.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Dim 1 Mai - 2:04






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   

J'écoutai avec attention les dires de l'homme. Visiblement, se rendre compte de son impuissance l'avais rendu plus attentif à mes dires, et à la vérité qui s'imposait face à lui. Se rendre compte de cela, devoir se dire à un moment que oui, nous sommes extrêmement faibles dans ce monde, était très dur. A vrai dire, je le comprenais. J'étais passé par là il y a quelques mois de cela... Et si l'on ne m'avait pas porté assistance ce jour, j'aurais probablement fini par succomber, engloutit par les dangers omniprésents.

Peut être penserais-je encore que cet endroit serait les Etats-Unis ? Cela aurait été assez ridicule, mais cela aurait put être possible...

Alors... Il venait de Minshu. Je n'avais rien contre eux, loin de là, hormis que nos nations étaient loin d'être en bon terme. Toutefois, je préférais combattre un individu pour ce qu'il est, et non pour sa nation. Quant à son nom... Il n'était pas vraiment japonais. Cela collait peut être un peu plus à de l'Américains... Mais je ne connaissais pas toutes les cultures et coutumes que disposait cette nation, alors trouver l'origine d'un nom... Je n'y étais tout simplement pas.

Et puis il n'y avait pas d'empereur là-bas.

Mais principalement, cela m'étonnerrais fortement si l'homme en face de moi vennait du même monde. Son armure, son autorité... Cela était assez différent de ce que je connaissais des gens de manière générale.

"Et bien, enchanté Rylord. Vous êtes donc un élu de Manshe, le dieu serpent. Son royaume, Minshu, se trouve à l'est des terres de Kosaten. C'est un endroit assez calme, peut-être parfois de trop... Enfin, calme si on compare au reste."

Il reprit son dialogue, parlant d'un... Holocron ? J'avouais ne pas du tout savoir ce que cela était. Surement quelque chose provenant de son monde d'origine. J'imagine que cela lui permettait de savoir des choses, vis à vis de ce pourquoi il en était venu à vouloir le consulter, mais est-ce que cela fonctionnerait en Kosaten ?

Rien n'est moins sur...

Mais l'agitation de l'homme vint me sortir de mes pensées. S'il était normal, je l'aurais pensé affoler. Il cherchait semble-t-il quelque chose au niveau de son bassin, à sa ceinture. Une gourde ? Un objet particulier ? Peut être plus simple, comme une arme. Son absence d'arme m'avait surpris précédemment, et il semblait que j'avais raison...

Mais toutefois, un détail me frappa : Il devait manier une arme, montrant probablement de bonnes compétences martiales. Il devait disposer d'un pouvoir : certes sa démonstration n'avait pas été un succès, mais je doutais fortement qu'il ait bluffé à la vue de sa surprise. Et surtout, il parlait sans détour avec autorité. Cela pouvait être un peu énervant à cause de sa condition de nouvel élu, mais très utile face à des personnes plus faibles, pouvant craindre pour leurs vies... En quelques mots, il avait une certaine prestance, une intimidation naturelle.

"Si vous avez perdu quelque chose, suivez-moi."

Je lui fis signe de m'emboiter le pas, revenant jusqu'à la route, pour le moment déserte. Je retrouvai rapidement l'amas de traces qu'avaient laissé la carriole et le marchand. Je cherchai un peu du regard ce que pouvait avoir perdu Rylord, sans grand succès, ne sachant pas déjà quel objet était en question, ni même les circonstances de sa disparition. Peut être que le marchand l'avait pris avec lui avant d'essayer de faire de même avec le nouvel élu ?!

Cela me fit serrer le poing et mes dents. Involontairement, je me m'étais à la place de Rylord : si quelqu'un m'avait volé mon arme, Okama, je serais dans un état très peu enclin à la diplomatie...

Toutefois, je n'avais encore aucune preuve, et peut être que l'objet recherché était là, juste à coté de nous...

"Je ne sais pas ce que vous recherchez, mais j'espère pour vous qu'il est ici... Sinon, il faudra marcher jusqu'au prochain village, afin de retrouver le marchand, et le...persuader de vous rendre ce qui est vôtre... Si tout du moins il est responsable de ce vol." 

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Dim 1 Mai - 15:26





L'inquisiteur



Insulté par la perte et le vol de ton arme, tu écouta le transexuel avec un grand intérêt. Le sabre laser d'un inquisiteur, était tout, faisant office d'arme ou de protection, il signifiait aussi l'appartenance à la caste, mais pour l'ex furie, cela était plus... Un cadeau de l'empereur lui-même, en plus de sa nouvelle armure hautement perfectionné, un objet caractérisant sa fierté, et surtout : un souvenir du maître des mondes.
Suivant ton informateur, vous trouvez des traces de pas et de ce qu'il semblait être un chariot. Ce que tu trouvais intéressant d'ailleurs, car tu ne savais pas que ce monde était à l'ère féodal. Cependant, vous ne trouvez rien, à part de la terre et des traces menant à une direction proche.
En même temps que tu serra ton poing ganté, tu trouva quand même un semblant de satisfaction, étant donné qu'une piste c'était offert à toi et à ton acolyte du moment.

"Je ne sais pas ce que vous recherchez, mais j'espère pour vous qu'il est ici... Sinon, il faudra marcher jusqu'au prochain village, afin de retrouver le marchand, et le...persuader de vous rendre ce qui est vôtre... Si tout du moins il est responsable de ce vol."

- Je cherche ce que vous pensez à une simple garde, en forme de croix dont le bas est assez grand pour être tenu à deux mains... J'espère qu'il ne le touchera pas, car sinon, même si je suis faible, cela ne me gênera pas de le corriger.


Tout était dit, ce qui permit normalement à Kamatari, de voir jusqu'où est prêt l'inquisiteur pour récupéré son dût. Bien entendu, tuer ne serait pas la première solution venant dans ton esprit, mais si tu est malencontreusement tenté... advienne qui pourra, après tout, tu étais un homme capable de prendre des décisions tranchés, clair et net comme de l'eau de roche.
Décidant de prendre la route, tu suivis les traces, menant à une quelconque destination.


Musique


Le vent souffla légèrement, créant un léger voile de terre, cachant au loin les élus en quête d'un objet perdu. Comme si ils étaient destinés à un grand destin, les deux compagnons marchèrent côte à côte, telle des frères d'armes, des guerriers... Imposant toute sa prestance, Rylord et son compagnon du jour, qui avaient suivis les marques du sol, furent mener vers un petit village de paysans.
Droit devant eux, était l'étape final de leurs recherches, droit devants eux, ils allaient trouvés le ou les coupables du crime. Telle des justiciers, des grands héros, ils arrivèrent petit à petit à la destination voulue.
Leurs yeux étaient résolues, leurs volontés, inébranlables, les pas assurés, leurs bustes gonflés haut et fort, c'était comme si rien ne pouvait les arrêtés.
Si des bandits, ou un quelconque obstacle survenait, ILS n'allaient pas être arrêté par celui-ci, ILS le surmonteraient, le surpasseraient, telle l'envolé du phénix voulant devenir aussi prestigieux qu'un dragon.

S'approchant de plus en plus du lieu dit, les habitants les regardèrent : certains étaient étonnés, même curieux, tandis que d'autres s'attendaient à voir un malheur s'abattre, alors ils fuirent, comme si les deux hommes représentaient la destruction et la mort.
Arrivant de plus en plus dans ce trou paumé, tu t'étonna de voir que les habitations étaient faites de bois ou de pierre, car tu croyais que le niveau technologique de ce monde était très grande... mais tu rejeta les interrogations, préférant te concentré sur l'instant présent.
Seul comptait ta quête, le reste, tu t'en soucia peu.

Alors que beaucoup d'entre-eux se réfugiaient chez eux, tu tenta de resté calme, t'emporté ne te serviraient pas à grand chose, surtout lorsque tu voudrais faire parler un village entier...
Mais parfois, tu savais que la méthode forte était la meilleur solution, à voir si la plus douce serait la plus efficace contre ces simples civils. D'ailleurs, tu remarqua leurs habits sale, faits en tissus ou en tout autre matériaux, te prouvant une fois de plus : la pauvreté de ce lieux.

Ne voulant pas chercher de midi à quatorze heures, tu préféra parlé avec toujours le même ton strict, mais en haussant la voix grâce à toi et à ton micro :

- Je cherche un voleur qui m'a dérobé mon dût, j'exige qu'il se montre maintenant, si aucuns de vous ne veulent être châtier !


Les jambes légèrement écarté, le dos droit et les mains derrière le dos, tu attendis qu'on te réponde... ou pas.








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Dim 1 Mai - 19:04






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   


Je passai quelques minutes à chercher dans les fourrés non loin de l'endroit d'arrivé du nouvel élu son arme, qui semblait selon la description apportée, être très peu commune. Comment une simple garde pouvait-elle servir pour combattre ? Trop petite pour servir d'arme contondante, et il était simplement impossible de trancher avec... Il y avait surement quelque chose en plus, quelque chose que j'ignorais... Une fois ceci fait, j'allais demander à Rylord une démonstration, bien que basique, de l'utilisation de son arme. S'il était curieux, je pourrais très bien lui montrer quelques base de l'Honjo-Ryu...

Mais ce ne serait possible qu'une fois son arme retrouvé, et si l'objet était bien une arme !

Toutefois, mes recherches furent infructueuses, hormis la découverte des traces de pas boueux du marchand, qui me conduisirent à m'enfoncer de quelques mètres dans la forêt, pour y découvrir un creux pouvant correspondre à la description de l'objet perdu. J'en averti rapidement le nouvel élu, avant de proposer de partir au village, dans la direction du marchand... Ou plutôt du pillard.

******

C'est au bout d'une à deux heures de marche que les portes du village se montrèrent. Et par porte, c'était simplement une arche en bois, de très mauvaises factures : Deux poutres rongés et une planche brisée par endroit, le tout formant une structure bancale et dangereuse.

Le village n'était pas nécessairement mieux... Situé un peu plus loin de la route, elle même se connectant après plusieurs kilomètres vers la grande route, il fallait vouloir allez ici pour s'y retrouver, et non par hasard. Mais ce n'était pas à cause d'un hasard que nous étions ici...

C'était pour reprendre un due et punir un pillard s'il ne se montrait pas coopératif...

Mais le village et ses habitants inspiraient la pitié. Pauvres et démunis, il semblait n'avoir ni maitre ni protecteur. En somme, des gens qui devant une armée ferait tout pour survivre, quitte à être les plus lâches, sans conserver honneur et famille. J'avais déjà put croiser ça, ce genre de village démuni... Et dire que c'était dans un pays qui se disait moderne...

Le Japon était tombé au plus bas de son existence... Incapable d'utiliser l'armée pour protéger les villages des bandits qui arpentaient les régions. Mais l'endroit était différent ici, ces gens étaient simplement seul, à devoir survivre contre la nature. Ils ne devraient pas nous cacher très longtemps la position du pillard.

Rylord demanda à haute voix où se trouvait la position de l'homme, se tenant de manière très formelle et puissante, pendant que j'observai les réactions. Une chose était sur, il ne plaisantait pas.

Les habitants du village furent tous estomaqué par la demande de mon camarade du jour. Un étranger, assez menaçant, venait ici et réclamait quelque chose dont il n'en avait probablement pas la moindre idée !

Toutefois, un homme, ayant mit au préalable ses deux enfants et sa femme derrières lui pointa du doigt un bâtiment, que j'identifiai rapidement comme étant une auberge de fortune.Je fis un signe de tête à l'homme, et invita Rylord à me suivre. Ce qui ne me trompa pas, c'était la présence de la carriole à coté de l'entrée

Le bâtiment était aux aspects du village. N'importe qui pouvait croire qu'il allait s'effondrer à chaque coup dans un mur. Comment pouvoir manger boire quand la seule préoccupation était de savoir si le plafond allait s'écraser sur nous ? Mais hormis cela, l'endroit semblait être tout à fait respectable, une bonne odeur faisandée s'échappant même des fourneaux.

Le pillard était présent, en train de dormir au fond de la salle, avachi sur chaise. Il semble que de voler était éreintant pour la santé de notre homme...


"Après vous !" Dis-je à Rylord, c'était lui qui avait des comptes à rendre avec. "Je ne voudrais pas vous priver de si charmantes retrouvailles. Tacher juste de ne pas le tuer."
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 5 Mai - 15:51





L'inquisiteur



Toujours en positions jambes écartées, dos droit et les mains derrière le dos, tu attendais qu'un des civils réponde à ta demande.
Tu n'étais pas du genre à être un de ces soi-disant psychopathes ridicule, toi, tu tuais, tu massacrais, tu torturais, par nécessite... mais il n'était pas rare que tes instinct reprennent le dessus, le combat, la colère, la fierté,... toute ces petites choses qui te caractérisaient, faisait de toi un individu assez spécial.
Et ton compagnon allait le découvrir bien assez tôt.

Observant les habitants de ce village crasseux, tu vis que Kamatari se déplaça vers un bâtiment sale et instable. Le suivant, tu chercha l'homme qui te donna cette information, en le congédiant d'un signe de la main. Tes mains toujours derrières ton dos, tu resta près du transsexuelle, tandis que vous avanciez tranquillement vers ce qui semblait être une cantina.
Enfin, si tu pouvais appelé cette endroit une cantina bien sûr... L'extérieur était crasseux, le bois pourrissait, et la boue n'aidait en rien la salubrité du lieu.

"Après vous !" Disait le guerrier à la faux, en lui faisant un mouvement de la main pour dire que c'était l'homme avachi sur une chaise, te laissant ainsi la liberté d'avoir à régler tes comptes. "Je ne voudrais pas vous priver de si charmantes retrouvailles. Tacher juste de ne pas le tuer."

- Je verrais selon mon humeur et de ce que j’obtiens...

Garantir la survie d'un homme ayant volé ton due, c'était quelque chose qui dépendait seulement de tes envies, donc, ça allait dépendre des événements.
Heureusement pour lui, ton humeur s'était adouci lors de la petite traque, mais le pardon n'était pas pour autant au rendez-vous.
Marchant droit vers le voleur, le poids de tes pas firent légèrement craqué le planché, réveillant notre belle au bois dormant barbue et alcoolisée... Tardant que peu de secondes sur son apparence constitué d'un ventre flasque, une pilosité importante et légèrement grisâtre, des rides par-ci par-là sur son visage ; tu t'arrêta à un pas de l'individu.
Reprenant ta position autoritaire, tu lui posa la question suivante, avec le même ton autoritaire que d'habitude :

- Je ne voudrais pas me répété, alors je ne le dirais qu'une fois : Où est l'objet que vous m'avez volé ?


- Hummm... Hein... ? T'es qui to*


- Une dernière fois, et c'est moi qui pose les questions : Où est ce qui m'appartient ?

- Je...

Soupirant, tu préféra le fouillé de fond en comble, pour savoir si oui ou non, il l'avait avec lui...








Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 5 Mai - 17:23






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   
Je regardai, non sans un sourire, mon camarade avancé vers l'individu, tout en se postant avec une certaine prestance devant lui. Visiblement le pillard n'était pas dans sa plus grande forme, ivre et fatigué. Il pouvait néanmoins se montrer violent, mais je ne me faisais pas de doute sur les capacités de l'inquisiteur. Toutefois, l'homme n'accepta pas facilement ce contact physique non désiré que fût cette fouille, et s'empressa de résister.

"Me touche pas, cadavre !"

Il accompagna sa voix rauque et fatiguée par la prise d'un verre vide, qu'il s'empressa d'essayer de claquer avec force vers le visage de son interlocuteur, pendant qu'avec ses jambes il tentait de viser les jambes. J'aurais put choisir de m'en mêler, j'aurai put venir assommer l'ivrogne, mais je préférais avoir une démonstration des capacités de l'homme, bien qu'encore très faible vis à vis de son sceau. Il possédait de toute façon une armure, quelques coups maladroits d'un pillard ivre ne devrait pas lui poser grand problème.

Toutefois, quelques pas derrières moi vinrent captés mon attention, suivit de mots :

"Vous là !"

C'était une voix d'homme, un peu usée par le temps, en me retournant, je vis qu'ils étaient 4, armés de fourches, de pic et de hache, accompagné d'un adolescent, serrant fort dans son poing un silex, tel qu'aurait fait un malandrin avec un poignard...

"On ne veut pas de vous ici, partez ! Vous et votre acolyte !"

J'eu un léger sourire à l'entente de ces mots. Nous n'étions pas désirés ? C'était fort dommage, mais cela n'allait pas nous faire partir.

"Nous ne partirons pas tant que l'objet que cherche mon camarade ne lui aura pas été remis. Vos armes auraient surement une meilleure utilité si elles étaient utilisés contre des personnes qui le mériteraient vraiment, comme un certain dans cette auberge..."


Toutefois, ma réponse ne sembla pas leurs convenir. Ils grincèrent des dents, resserrant leurs poignes sur leurs armes. Le plus vieux d'entre eux, dépassant la quarantaine, fronça encore plus ses sourcils, tout en me fixant, la rage aux dents.

"De quel droits vous permettez-vous de venir ici, de nous menacer et d'interroger l'un des nôtres ?!"


Je fus peu surpris. L'un des leurs ? C'était un marchand, un pillard. Mais à vrai dire, qu'il soit roi, marchand ou rien, il possédait quelque chose appartenant à mon camarade, quelque chose que nous allions reprendre.

"C'est à cause des gens comme vous que le monde s'est enflammé ! C'est à cause des gens comme vous que la nature s'est rebellée ! Et vous venez ici pour nous enlever l'un des rares qui aide notre village ?!"

Le plus jeune n'attendit pas sa réponse pour foncer sur moi, son arme improvisée en avant. J'esquivai sans vraiment de difficulté, sans geste étant celui du plus grand amateur. Dans le même geste, je pris son bras, que je calla dans son dos, avant de prendre son arme, et de le menacer à la gorge avec, avant de mettre en garde les villageois :

"Reculez, et laissez nous reprendre ce qui nous revient. Je ne garantis pas que vous ou ce gamin en ressorte indemne le cas échéant !"

J'espérais que cela suffise. Même si j'étais en mesure de les vaincre, si tout le village s'y mettait, la chose risquait d'être beaucoup plus complexe. Toutefois, lâche dans l'esprit après quelques flammes de courage, ils devraient courir pour leurs vies une fois que quelques uns seraient à terres. Ce ne sont que des hommes, pas des héros.

Et a vrai dire... Cela m'embêtait un peu de les tuer, mais s'il le fallait, ma faux allait s'abreuver...

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Dim 8 Mai - 23:49





L'inquisiteur



Se levant brusquement, et ainsi faisant tombé sa chaise en bois, le voleur alcoolique commença a reprendre un peu de lucidité, grâce à ton intervention quelque peu... outrageant de son point de vue.
Mais pour ta part, tu préféra utilisé la manière moins douce, étant donné le peu de chance d'avoir une quelconque coopération de sa part et aussi le fait que l'objet que tu cherchais : était surement dans ses poches, sinon, tu n'aura qu'à fouillé sa marchandise qui devait être dans le chariot dehors.

"Me touche pas, cadavre !"

Mettant sa main vers l'arrière, l'ivrogne tenta de te baffer avec une gifle faible et maladroite, tu la reçu pleinement sur ton masque. Outragé d'un tel acte sur ta personne, tu ne résista point à vouloir lui donné une correction à ton tour. Alors qu'il tenta de te faire un croche patte, tu plia le genoux vers l'avant, encaissant ainsi cette assaut de mauvais goût, puis tu l'attrapa par le col et tu lui infligea un coup de pied au niveau de l'intérieur du genoux. Déséquilibrer, le vieillard tomba vers le côté, et tu te gêna pas à continué la fouille dans les poches du haut.

Écoutant le remue ménage provoqué par une bande de pouilleux arriviste, tu laissa l’efféminé se charger du problème, te permettant ainsi de te concentré sur ta fouille.
Bien sur, le voleur tenta de nouveau à reprendre le dessus, mais au vu de ce qu'il pouvait faire, tu ne fis rien. Ces actions pour se débattre, était comme... hmmm... celle d'un vieillard ne pouvant même pas aligné deux mots, au vu de sa consommation.

Soudain, tu sentis une sorte de bosse au niveau d'une de ses poches. Ayant un bon espoir d'avoir trouvé ce que tu cherchais, tu t'empressa de sortir l'objet en question.
Fixant l'objet tant désiré, tu observa avec satisfaction, ton sabre laser. Aucunes saletés, aucunes marques, rien, tu observa ton arme en forme de croix, avec la satisfaction de l'avoir retrouvé.
Cette arme était tout pour toi, surtout depuis ton arrivé dans ce monde, elle symbolisait ce que tu étais dans ton ancien monde : ta fierté, ton rang, ton dévouement ; des choses que peu de personnes ne pouvaient comprendre.

Posant ton regard une dernière fois sur le vieux, tu lui colla un coup au niveau du nez, l’assommant par la même occasion.

- Soit chanceux de ne pas être mort pour ça...

Te remettant debout, tu laissa l'homme au sol, avant d'aller à côté de Kamatari. Voyant qu'il se coltinait un sale gosse au sang chaud, tu lui fis signe de la tête que l'affaire était régler.
Mais peut être pas avec les paysans...
Tenant fermement ton arme, tu pointa du doigt avec ton index avant de déclaré :

- Silence si vous ne voulez pas mourir ! Au lieu de jouer les braves sans cervelles, demandez-vous le pourquoi de notre venu. Je n'ai sérieusement que faire de votre situation, vous n'êtes que des pouilleux sans honneur, sans fierté, pas mieux que de la merde. Le monde s'enflamme ? La nature s'est rebellée ? Je ne sais pas ce sont ces histoires, mais une chose est sur : lâchez nous, ou sinon...

Levant ton bras armée vers le haut, tu le rabattis d'un coup sec vers le bas. Actionnant le mécanisme du sabre, un bruit étrange en sortit, laissant échappé un laser rougeoyante, alors que la garde en laissa deux autres sur un côté chacun.  
Un bruit constant s'échappa du sabre laser, signe que l'énergie à très haute température était en marche, permettant à la lame futuriste de se matérialisé.
Voulant montré la puissante technologie dont tu disposais, tu fis glissé ton laser sur le sol, laissant une marque brûlé et fumante sur le parquais.

Perdant point de temps, tu préféra passé à la vitesse supérieur des "négociations", en menaçant l'adolescent que tenais Kamatari.

- Au choix, la liberté, ou sa tête ?





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Lun 9 Mai - 17:53






Arrivé non demandé



Avec : Rylord
   

Le retour de Rylord non loin de moi indiqua très rapidement qu'il avait retrouvé son objet perdu qui était à l'origine d'un tel affrontement et de notre arrivée dans ce village. Mais maintenant, il fallait terminer ce qui était fait, de préférence en calmant les tensions qui s'étaient installées dans la zone.

Je jetai comme par réflexe un regard vers le pillard qui était l'origine de tant d'hostilité. Assommé contre la table sur laquelle il dormait tantôt, il vague filet de sang s'écoulait de son nez. Il était assez mal en point, mais ses blessures n'étaient que superficielles, et surtout il vivait, ce qui pouvait pencher au moins la balance en notre faveur, d'autant que nous avions déjà de bon arguments.

Puis je regardai l'arme qui avait tout bouleversée. Comme il avait put me le préciser, il s'agissait d'une sorte de garde, très étrange, à la fois très métallique et industrielle, impersonnelle en somme, mais suintant d'énergie. Une arme qui pouvait être puissante pour qui savait la manié, mais je restais toutefois curieux quand à son fonctionnement...

Mon camarade menaça une nouvelle fois les paysans, se montrant encore plus écouté quant à l'état de son précédent opposant et au fait que je tenais toujours l'adolescent, et qu'il avait une pierre tranchant à quelques centimètres à peine de sa gorge. EN un mouvement, je pouvais le faire taire définitivement alors qu'il implorait du regard les adultes, qui eux ne savaient pas quoi sauver.

Toutefois, il posa quelques interrogations justifié sur le monde, vis à vis des précédents événements ayants bouleversé Kosaten. Je les avais quelques peu subis, donc je pourrais lui expliquer ce qui s'était passé, mais dans une autre situation. Ce n'était pas le moment de discuter de cela.

Mais ma plus grande surprise fut quand Rylord déploya à pleine puissance son arme, créant un large trait lumineux rougeâtre, sortant de la garde, avant que deux autres traits ne rejoignent le premier, ressemblant alors à une lame de métal tel que d'autres pays les concevaient, entre la lame et la garde. De l'énergie pure semblait s'en dégager, ainsi qu'une terrible chaleur. Faisant une démonstration sur le sol du potentiel destructeur de l'arme, il n'eu aucun mal à me surprendre davantage tant un simple effleurement sur le sol avait suffis à laisser de telles marques.

De plus, le gamin ravala tout ses poumons et ses ardeurs lorsque la lame du nouvel élu se dirigea vers lui, accompagné de nouvelles menaces. Fou, mais peut être pas suicidaire, il était en larme, implorant les quelques adultes de le sauver, tandis qu'eux même étaient choqué de ce qui se passait. Je me permis de leur faire presser leur réponse, approchant lentement le visage de l'enfant vers la lame.

"Dépêchez-vous de répondre, ou il sera bientôt trop tard !"

A peine eu-je fini ma phrase que les hommes se mirent à genoux, nous implorant pour la vie de l'enfant, pour la leur, pour tout le village. Voyant que nous avions maintenant le libre accès de la sortie, je poussai le gamin en dehors de mon emprise, l'envoyant loin de moi, de la sortie et des adultes, qui immédiatement bougèrent vers lui pour s'enquérir de son état. Je lançai alors le silex dans sa direction, le plantant solidement dans le sol entre ses cuisses, avant de dire, non sans satisfaction.

"Vous voyez, vous savez être raisonnable..."

Je sorti alors, suffisamment content que les choses se soit passé d'une manière plus... douce ? Pas vraiment la plus douce possible, mais personne n'avait été blessé ou tué, si ce n'est le marchand qui l'avait amplement mérité. Je dirigeai mon regard vers Rylord, l'invitant à me suivre afin de regagner la route et d'éviter de s'attarder de trop dans ce village qui ne souhaitait pas de nous.

"Je ne pense pas avoir besoin de vous donner des conseils sur la manière d'être persuasif. C'est peut être même moi qui aurait besoin des vôtres."

J'accompagnai la fin de ma phrase d'un petit rire, avant de me rattraper, prenant un air plus sérieux :

"Pour répondre à vos précédentes interrogations, la nature s'est déchainée contre le monde il y a plusieurs mois de cela. Eruption, inondation, tout était devenu un véritable cataclysme... Si les pays ont réussi à se relever, tandis que des villages isolés comme celui-ci ont surement eu beaucoup plus de mal. C'est encore récent dans leurs esprits, tant cela à put être destructeur de tout ce qu'ils aient put créer."
 

 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 12 Mai - 16:34





L'inquisiteur



Au final, avoir déployé ton arme tout en menaçant ce jeune crétin sans cervelle, fut pour toi et le transsexuel : une bénédiction, pour la tentative de coopération avec les pouilleux. Laissant ton camarade effectué la transaction, tu préféra jeté un coup d'oeil derrière toi, pour savoir si oui ou non, l'ivrogne s'était réveillé.
Confirmant avec tes yeux l'état de sommeil du voleur, tu reporta ton attention vers la bande de clampin qui vous gênais. Et comme tu l'avait dit précédemment, ils ne valaient pas mieux que de la merde. Les voir tremblés de peur, te dégoûtais, cela t'horripilait même... Comment osaient-ils jouer les braves, si ce n'était que des moins que rien sans cervelle ? Telle était ta question, car pour toi, ne pas être capable de mesuré ses choix, et en plus de ne pas les assumés, était une chose plus qu'insultante envers toi, méritant même un châtiment comme tu les connaissais si bien.
Finissant les négociations, Kamatari lança le couteau pour le redonné, et t'invita à sortir dehors avec un signe de la tête. Éteignant ton sabre laser, tu le suivis vers la porte enfin dégagé. Préférant être clair sur ce qu'il vient de se passer, il reprit de nouveau la parole.

- Aujourd'hui, votre vie continue, mais si un jour, vous êtes de nouveau sur mon chemin, je vous jure que je vous tuerais.


Sortant de l'auberge, toi et l'homme à la faux, décidèrent de reprendre la route pour s'éloigné de cette endroit qui n'était plus qu'un mauvais souvenir à tes yeux.

"Je ne pense pas avoir besoin de vous donner des conseils sur la manière d'être persuasif. C'est peut être même moi qui aurait besoin des vôtres."

Laissant l'efféminé parler, tu laissa un léger rire s'échappé de tes lèvres, au moins, au vu des derniers événements, le jeune homme était monté dans ton estime, même si son comportement t'avait titillé légèrement. Tu avais même d'ailleurs commencé à respecté sa façon d'être, d'homme étant comme une femme bien sur, même si il t'allait falloir un peu de temps pour encaissé ce type de vie...

- "Pour répondre à vos précédentes interrogations, la nature s'est déchaînée contre le monde il y a plusieurs mois de cela. Éruption, inondation, tout était devenu un véritable cataclysme... Si les pays ont réussi à se relever, tandis que des villages isolés comme celui-ci ont surement eu beaucoup plus de mal. C'est encore récent dans leurs esprits, tant cela à put être destructeur de tout ce qu'ils aient put créer."


Réfléchissant à ses dires, tu comprenais le pourquoi d'un telle comportement venant de ces ploucs, mais tu détesta tout de même ce manque de respect et cette façon d'être qu'était la leurs. Dans les mondes que tu avais voyager, tu avais vu différents modes de vies, différentes visions du monde, et ils avaient tous reçu eux aussi des cataclysme en tout genre... que ce soit la nature, ou la conquête de leurs planètes par toi et tes hommes, pour le plus grand des hommes et le plus grand des empires. En faite, tu n'étais qu'un soldat ne vivant que pour celui que tu servais, tu avais beau avoir une façon de penser, une façon de vivre, l'empereur était le seul être important à tes yeux. Qu'importe les cataclysme ou les cadavres, tu ne t'en souciais point.

- Hm ! Eh bien au moins, ça explique pas mal de choses... mais si ils m'ennuie de nouveau, je ne me gênerais pas pour les exécutes. J'ai beau être un serviteur, j'ai mes limites en terme de tempérament et d'acceptation...





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 12 Mai - 20:17






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   
Le soleil était haut pendant que nous marchions et discutions de nos récentes émotions vécu dans ce village. L'astre solaire dépassait de loin la cime des arbres, sans être pour autant assommant. Une aubaine à vrai dire, car à être dans une armure, Rylord devait subir la chaleur à un point que je n'osais imaginer. Je notai dans un coin de ma tête de lui demandé à ce sujet pour étancher ma curiosité lorsque le moment viendra.


Sa dernière phrase me fit sourire.  Il montrait par surtout par ses derniers mots que malgré tout il était humain, alors que son apparence montrait un être froid et impersonnel. Peut être avait-il même le sang chaud ?

"Peut être auront-ils maintenant l'intelligence de prier pour que leurs routes ne vous croisent jamais à nouveau ?"


C'était un peu moqueur, mais à vrai dire je préférais en rire plutôt que de ne rien faire. Il n'y avait pas eu de mort malgré les tensions, et cela me convenait suffisamment pour que cette journée soit remarquable. D'autant que mon camarade du jour se révélait être, malgré des débuts difficiles, une personne appréciable... J'avais en plus plusieurs questions à lui poser.

"Votre arme est intéressante en tout cas, je n'ai jamais vu une telle chose. C'est une sorte d'épée ?"

Mais ce fut un léger gargouillement qui me fit sortir de cette petite discussion. La journée était bien avancée, et je n'avais toujours pas avalé de denrées.  J'allais réparer cette injustice que je causais inconsciemment à mon estomac, et quitte à manger, alors autant partager... Et qui sais, j'allais peut être avoir l'honneur de voir ce qu'il y avait sous le masque...

"Je ne sais pas pour vous, mais mon estomac m'indique de bien des misères. Que diriez-vous de partager un repas ? Cela permettra de compléter les informations que vous avez besoin sur ce monde. "



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Sam 14 Mai - 18:44





L'inquisiteur



Marchant avec celui que tu commençais enfin à apprécier sa simple présence, tu remarqua que le ciel dégagé te permettais d'admiré la boule de feu géante appelé soleil sans aucuns problèmes. La chaleur  et l’éblouissement ne te gênais guère, étant donné que ton armure a été fabriqué dans le but de guérir tes brûlures, puis de les protégées, depuis ce jour où ta vie faillit passé de trépas... Et donc bien sur, ce n'était pas une faible hausse de chaleur qui allait te faire suer, bien au contraire, ce n'était qu'une blague à tes yeux.
Au moins, ça te donnait une preuve de plus que ce monde n'était guère avancé technologiquement, même si pour le moment : ce n'était pas sur... D'ailleurs, cela allait être un de tes futurs plus gros problèmes, mais pour l'instant, tu resta concentré sur le présent.

Laissant l’efféminé blagué par rapport à l'intelligence des villageois qui ne devrait plus te provoqué à l'avenir, tu réfléchissais aux moyens de retourné chez toi, au près de l'empire et de ton seigneur. Car après tout, tu ne savais pas que le fait d'être invoquée ici, était une situation définitive...

"Votre arme est intéressante en tout cas, je n'ai jamais vu une telle chose. C'est une sorte d'épée ?"

La question soudaine de l'homme à la faux, te fit sortir de ta torpeur, alors que ce dernier te regarda avec curiosité. N'ayant pas vraiment envie de répondre, tu remercia son estomac qui avais crié famine, te permettant de mettre à terme le sujet sur ton sabre laser.

"Je ne sais pas pour vous, mais mon estomac m'indique de bien des misères. Que diriez-vous de partager un repas ? Cela permettra de compléter les informations que vous avez besoin sur ce monde. "


Réfléchissant sur ces mots, tu pensa que ton organisme devait récupéré à cause des nombreux problèmes survenues. Le massage cardiaque électrique, la marche, les explications, les réflexions... tout ceci t'avait en effet donné une envie d'assouvir ta faim.

- Hm... pourquoi pas, après avoir subis l'électrochoc, et avoir marché, il faut dire que mon corps commence à être en manque de nourriture... Très bien, je vous suis.

Et attendant Kamatari, tu le suivis tout de suite après pour commencé la restauration.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Sam 14 Mai - 21:41






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   


Voyant que mon camarade acceptait l'idée de partager le couvert en ma compagnie, je m'empressai de chercher sur la route quelque chose pouvant faire office de table. Je ne fus pas déçu en trouvant à une centaine de pas une pierre suffisamment plate et propre pour faire son office. Par ailleurs, je pouvais voir qu'il y avait tout de même de la mousse d'un coté. Un vieux repère pour savoir le nord, sans faille et sans erreur.

Après avoir épousseté d'un geste la table, je posai sur la pierre un morceau plutôt conséquent de viande, récupéré il y a deux jours, avant de commencer à le couper rapidement, donnant tout de même de bonne partie. Si je la conservais plus longtemps, elle pourrirait et serait immangeable, alors autant se servir de suite.

Mais la viande allait être crue. Bien que cela ne me dérangeait que peu, je préférais tout de même les mets chauds. Cela avait un meilleur goût pour des efforts assez négligeable. Suffisait principalement d'allumer un feu...

"Vous pouvez manger maintenant, mais je vais chercher de quoi faire un petit feu."


Sans attendre sa réponse, je commençai à rassembler plusieurs bouts de bois non loin. Principalement des branches tombés pendant une précédente tempête à vrai dire, on sentait encore l'humidité sur les bourgeons, sur les feuilles et au cœur même des branches.

Une forte rafale de vent se leva, soufflant bien des feuilles dans ma direction et surement aussi vers de Rylord, bien que son armure le protégeait de bien plus que de feuilles. D'ailleurs une question se posa dans mon esprit, une très simple question... Etait-il un homme ou une femme ? Il s'était présenté comme un inquisiteur... Mais il pouvait peut être me réserver des surprises... Non, sa première phrase, ses premiers mots à mon encontre... Je me doutais que c'était ceux d'un homme.

Je rassemblai à coté de la pierre les branchages, avant de commencer à sortir ma pierre à feu. Elle servait bien souvent, peut être de trop... Je commençai néanmoins à allumer un feu, prenant tranquillement mon temps...

A moins que Rylord ne souhaite me montrer une démonstration de ses capacités, ou de son arme, question à laquelle il ne m'avait pas répondu. C'était peut être un choix de ne pas tout révéler au premier inconnu, d'une nation ennemie qui plus est !

Mais pendant que j'allumai le feu, une certaine curiosité de l'individu s'empara de moi, et je me pris à lui poser une question :


"Cette armure, elle sert à vous protéger intégralement, par prudence, mais... la porter tout le temps doit être fatiguant et parfois pénible, non ?"


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 19 Mai - 14:54





L'inquisiteur



Trouvant ensemble ce qui pourrait servir de table de restauration, tu laissa l'efféminé s'occupé des préparatifs, en essuyant tout d'abord votre support, avant de sortir ce qui allait être votre repas, telle une femme au foyer... qui était au final, un homme, il ne fallait pas oublier. Observant la nourriture, tu vis que cette dernière était un morceau de viande assez conséquent, pouvant remplir l'estomac de deux personnes aisément, mais ta consommation d'énergie ayant été plus grande que d'habitude, tu espéra que ceci allait être assez pour vous deux.

"Vous pouvez manger maintenant, mais je vais chercher de quoi faire un petit feu."

Le laissant l'homme à la faux cherché du bois, tu resta assis sur une des rochers qui entouraient votre table de service, réfléchissant à quel type d'époque appartenait ce monde. Tu avais beau cherché, tu te doutais bien que ce monde n'avait pas atteint le niveau technologique de la galaxie de ton maître, ce qui crée au final plusieurs problèmes : réparation, maintenance, amélioration,... tout ces petites choses que doivent constamment subir tes gadgets, allait être maintenant un problème vitale, si tu ne trouvais pas une solution adéquate.

- Même si je doute que je ne puisse rentré chez moi, il va falloir que je m'occupe de mon équipement, le temps et certains types de climats, ne vont pas m'aidé à le restauré, bien au contraire... Telle était ta pensée réaliste et implacable, d'ailleurs, tu ne te souvenais plus trop la dernière fois que ton armure fut revisité de fond en comble, un mois ? deux semaines ? L'oublie avait gagné tes révisions, trop occupé à servir le grand empire.

Perdu dans tes pensées, une rafale de vent souffla les feuilles mortes qui traînaient ici et là, allant directement vers toi. N'étant pas un danger, tu laissa faire, préférant réfléchir encore à un moyen de s'occuper de ta panoplie du parfais inquisiteur.

"Cette armure, elle sert à vous protéger intégralement, par prudence, mais... la porter tout le temps doit être fatiguant et parfois pénible, non ?"

Surpris de nouveau par ses interrogations, tu soupira d'exaspération en ayant écouté ses dires. Ne pouvait-il pas arrêté d'être aussi curieux ? Tu comprenais bien l'envie de comblé le manque de connaissance, tu lui devais aussi un peu de reconnaissance pour l'aide qu'il t'avait apporté, mais il y avait des moments, où te dérangé n'était... pas très bénéfique.

- Ecoutez-moi bien, ceci sera la dernière question que je répondrais à propos de moi ou de mes armes. Non ce n'est pas agaçant de la porté, car elle est aussi légère qu'une tenue normale, mais plus robuste que la plupart des armures. Le plus agaçant est d'être interrompue toutes les cinq minutes, alors que l'on est en pleine réflexion...

Oui, oui, oui... il ne pouvait pas voir ton visage à cause du masque que tu portais, mais tu le trouvais inadapté à lire l'ambiance que tu inspirais toi-même... et ça, c'était une chose qui passait difficilement à tes yeux, étant donné que tu détestais surtout les questions idiotes, ou que tu te répète.





Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 19 Mai - 20:14






Arrivée non demandée



Avec : Rylord
   

Mes tentatives de donner un peu de parole à notre discussion ne furent pas réellement couronner de succès, étant donner que mon camarade expliqua suffisamment clairement qu'il souhaitait pouvoir réfléchir. Je pouvais comprendre cela à vrai dire, le changement soudain de monde, de maitre et de destinée déboussolait tout le monde. Toutefois s'il souhaitait avoir le temps de réfléchir, il pouvait s'isoler, s'assoir contre un arbre ou je ne sais quoi, montrant bien qu'il était en pleine réflexion.

D'autant plus, il aurait put être plus simple et le préciser d'une autre manière, ou avant même que je ne tente d'animer un peu le silence. J'allais le laisser réfléchir, le laisser reprendre cette conversation, mais pas avant une petite pointe d'humour...

"Très bien, très bien, si vous insistez... Ce n'est pas comme si on voyait la méditation sur votre visage..."


Soupirant, je repris alors mon activité qu'était d'allumer les flammes pour notre repas. Cela me pris bien plusieurs minutes à obtenir l'étincelle et de la faire survivre, le vent sévissant à plusieurs reprisse en étouffant le départ. Mais une fois vive, elle était flamboyante, nous promettant d'hors et déjà une bonne cuisson !

Je coupai la viande en plusieurs morceau, avant de planter un bâton dans la première part, et de commencer à la faire cuire au dessus de l'ardent foyer. Sans même toucher les flammes, j'entendais la graisse crépiter et la peau se durcir. Un son que personne en ce monde ne pouvait se lasser...

Je m'adossai contre un arbre, m'étirant, avant de surveiller la cuisson de ma viande, tout en jetant un coup d'œil régulier à Rylord, afin de ne pas louper le moment où il devrait enlever son masque pour manger. Toutefois, je profitai du calme pour tranquillement fermer les yeux, prêt à toutefois répondre à des questions ou m'occuper de la cuisson.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 60
Yens : 126
Date d'inscription : 10/04/2016

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Naoki Hanzo ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   Jeu 26 Mai - 10:14





L'inquisiteur



Laissant l'hermaphrodite avec sa réprimande puéril, tu préféra plaqué ton dos à ce qui allait servir de table pour vous deux, afin d'être en meilleur position pour de longues minutes d'attente.
Étant toujours en pleine réflexion, tu profita du calme tant demandé pour pensé à certains problèmes cités plus haut. Voyant le jeune forcené à l’œuvre, tu observa les petites étincelles qui naissait au fur et à mesure de son dur labeur. Il était clair qu'allumé quelques flammèches ne t'aurait prit que quelques secondes, mais étant donné l’impertinence du jeune sot : tu préféra qu'il se débrouille seul.

Gardant un regard fixe sur les jeunes flammes, ton esprit divagua peu à peu vers les anciens évènements qui t'ont amenés dans ce monde pour le moins dérangeant...



**************


Marchant sur le pont du destroyeur interstellaire te menant sur la planète ciblé, tu t'arrêta devant la vitre, te donnant une vue d'ensemble sur le monde que tu devais corrigé. Pourquoi ? Eh bien, ta traque de rebelle fut fructueuse, étant donné les moyens dont tu avais mis en place pour les trouvés. Chasseurs de primes, interrogatoires, pièges, pots de vin, chantage,... tu fus quand même quelqu'un capable de quasiment tout pour réussir tes missions. Après tout, si l'empereur est satisfait, tu l'est aussi.

Toujours debout, le dos droit et les mains derrières le dos, tu patientais tranquillement le début des opérations, en regardant le système qui semblait être de type jungle, ou possédé une forte végétation, étant donné ce que tu voyais depuis l'espace.
Plusieurs minutes passèrent doucement, ton esprit était aussi calme que l'eau du lac, ta respiration était normal et tes yeux semblaient dormir éveillés... Au final, tu étais passé en mode méditation, te permettant ainsi de te reposé tout en augmentant tes pouvoirs et ton mental, déjà suffisamment grand pour broyé un être de chair et de sang.

C'est alors qu'on vint te dérangé, avec des pincettes, bien entendu, car au vu de ta réputation de... d'homme étant facilement irritable, tes hommes connaissaient que trop bien ta colère.

- Seigneur... Nous sommes prêts...

Regagnant l'esprit sur terre, tu ne tardas pas à dire tes instructions :

- Ordonnez une attaque terrestre sur les villes et villages ciblés, ces rebelles ne doivent pas s'enfuir, privilégier la capture, mais si on résiste, raser la zone avec mon accord.


- Raser la zone ...?


- Un problème ?


- Non rien... Nous ferons ce que vous voudrez.

Effectuant un salut militaire, l'officier te laissa de nouveau seul, tandis qu'il prépara les assauts.

[/b]




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Arrivé non demandé...   

Revenir en haut Aller en bas
Arrivé non demandé...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.