Partagez | .
Premiers indices
Invité Invité

-



MessageSujet: Premiers indices   Jeu 28 Avr - 20:29





Premiers indices
feat.Kachou

Irvine se déplaça seul et décidé à trouver des réponses quitta la forêt ou il s'était retrouvé, une fois la scierie au loin, il commença donc à apercevoir un chemin en lisière, mais il ne se pressa pas plus que cela et prit la peine d'observer ce qui l'entourait, de la simple petite plante qui essayait de se faire une place parmi toutes les autres, jusqu'au sanglier ou ce qui y ressemblait. Chasseur et traqueur, il n'avait pas de mal à remonter une piste animale, au moins tous ses acquis n'étaient pas complètement et définitivement perdus. Puis il s'arrêta sur le bord de la route, tout en descendant le rebord avec prudence, sautant habilement sur la terre ferme pour y retrouver de bons appuis.

Par ou devait-t'il aller déjà ? L'homme qu'il avait rencontré un peu plus tôt lui avait indiqué la marche à suivre, ce n'était donc pas bien complexe, mais comme ce monde était inconnu, Irvine restait sur ses gardes, avec une assurance naturelle, mais une vigilance assurée.

Continuant pour s'enfoncer sous la cimes des arbres bordants le chemin escarpé, il décida de faire une halte après avoir marché suffisamment à son gout, de plus la forêt avait laissé place à quelques plaines et un village au loin. Il l'avait repéré à l'odeur et aussi aux mélasses de fumées qui se dispersaient de plus en plus haute dans le ciel. Finalement il y croisa bien plus de monde, des carrioles marchandes ou de simples gueux qui passaient par là, tous allèrent à cet endroit, un véritable village cette fois. Un badaud s'arrêta à ses cotés, lui proposant de monter.

Je vous emmène jusqu'à la ville mon brave ?

Pourquoi pas. Comment se nomme ce village et cet endroit ?

L'homme était interloqué et curieux, voir même étonné de voir Irvine poser ce genre de question. Car il fallait bien l'avouer, le chasseur passait presque inaperçu, il avait le look qui correspondait à l'époque et pouvait parfaitement se fondre ou se confondre avec la masse d'habitants de Kosaten. Il expliqua brièvement qu'il était arrivé dans ce monde d'une manière totalement incompréhensible, histoire que le gentilhomme sache à qui il avait à faire ;  Un élu - Et finalement ne lui propose plutôt de descendre, voulant peut être éviter les problèmes ? Irvine était un homme de raison et poli, malgré sa condition d'apôtre. Il ne posa ni résistance, ni problème au vieillard et descendit pour continuer son chemin à pieds.

Le village était à l'horizon, peut être une bonne heure encore, moins s'il décidait d'y mettre de la volonté et accélérer ses pas. De toute façon, l'archer avait apprit encore deux ou trois informations importante. Lors de ce court échange, l'individu qu'il avait côtoyé l'espace d'une minute lui indiqua qu'il se dirigeait vers Fuki et que ce monde se nommait ; Kosaten. Drôle de nom, mais aux allures magiques, pas si lointain de son propre monde.

"Je vais peut être trouver quelqu'un." Pensa-t'il

En entrant dans la ville qui ressemblait à n'importe lequel des villages qu'il eut pu voir de ses yeux auparavant dans son autre vie, Irvine ne fut pas plus choqué et ne trouva pas plus de langues déliées. Peut être qu'un moment de détente était le bienvenu. Il soupira légèrement puis alla se percher sur un arbuste pour y jouer de sa mandoline, personne ne viendrait le déranger, enfin... C'est ce qu'il croyait. Une ombre approcha pour rompre ses accords. Qui était-ce ?



Dernière édition par Irvine le Ven 29 Avr - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Ven 29 Avr - 3:07


Premiers indices
feat. Irvine

   Longer les plages, seule, avait été long et hasardeux. J'avais osé oublier de prendre une carte, lorsque j'étais encore à Chikai.. Mais certaines choses se sont déroulées telles que je n'avais pas vraiment eu le temps d'y penser. Sauf que cela me posait problème, maintenant... Je longeais encore et toujours la plage, dans l'espoir de voir la mer s'écarter définitivement! Même si cela me paraissait trop probable.
Exaspérée, j'avançais encore quelques heures de plus sur ce sable aride, chauffé par un soleil ardent. Et finalement, en continuant de marcher en ligne droite, la mer avait fini par s'éloigner de moi.

AHA!! Ca, ça veut dire que je suis plus trop loin d'un village ou quoi!

   Ne croyant pas si bien penser, c'était une mélodie qui attirait mon attention. Un étrange son dont je ne reconnaissais ni le thème, ni même l'instrument qui jouait cette mélodie. Cherchant une direction à prendre, je ne réfléchissais pas bien longtemps avant de prendre la décision de suivre la mélodie. J'allais bien finir par arriver là d'où provient la musique et alors, je trouverais une personne qui pourrait m'indiquer le chemin du retour jusqu'à Chikai. J'avais promis à Adakor que je la rejoindrais très peu de temps après la quête accomplie. Et pourtant, me voilà perdue...

   Soupirant pour l'énième fois de la journée, repensant à ma stupidité sans limite. Comment avais-je osé partir sans une carte de Kosaten? C'était malheureux d'avoir pu voyager jusqu'à maintenant sans posséder ne serait-ce qu'un plan de Seika! Mais pour ma gouverne, j'avais eu l'opportunité de voyager avec ma petite protégée qui me servait de guide. Finalement, sans elle, je n'étais qu'une élue de pacotille qui n'utilisait son statut d'élue qu'à des fins personnelles.. Mais cela m'allait. Tant que j'avais la possibilité de mettre en sécurité Adakor et de pouvoir subvenir à ses besoins, alors tout m'allait.

   Marchant de plus en plus vite, de peur que la mélodie ne disparaisse éternellement avec le vent, j'avais réussi à arriver dans un lieu assez forestier où la mélodie résonnait et d'où le son se trouvait bien plus proche qu'il ne l'était jusqu'à maintenant.
Fière d'être arrivée pratiquement à destination, je cherchais du regard un quelconque signe de vie. Certains oiseaux s'envolaient, un renard qui me fixait depuis peu et qui s'en était allé aussi vite qu'il était apparu.
Joyeuse de pouvoir profiter de ces rares moments de paix, je continuais d'avancer plus lentement cette fois-ci.

   Finalement, mes pas m'emmenaient droit vers un arbre. En me rapprochant et levant les yeux, j'avais pu apercevoir une silhouette, celle d'un homme et qui plus est, un chasseur. Il devait certainement bien connaître les environs et m'indiquer le chemin à suivre pour retourner à la capitale...
Habituellement, accoster des inconnus ne me gâtait jamais. Mais d'une certaine manière, je n'avais pas vraiment le choix. Soit j'osais l'accoster, soit je continuais d'errer sans savoir où aller et je devais éviter cela! Alors, prenant mon courage à deux mains et respirant un bon coup, je m'avançais d'un pas, puis d'un deuxième et entamais un début de conversation...

- Bonjour monsieur, Veuillez me pardonner si je vous dérange.. J'aurais besoin de renseignements! Je ne sais plus trop où je me trouve, j'ai oublié de prendre une carte avec moi.. Pourriez-vous m'aider à me rediriger vers Chikai?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Ven 29 Avr - 13:23





Premiers indices
feat.Kachou






Irvine continua de jouer de son instrument pendant quelque temps, s'accordant une sorte de repos, profitant d'apprécier le paysage s'offrant à lui et ayant même comme premier publique, quelques animaux de la forêt. L'endroit paraissait soudain plus magique sous les accords de sa mandoline, il se mettait dans l'idée de poser ses petites affaire et débuter un feu. Mais il ne pensais pas avoir droit à la visite de quelqu'un. Sans pour autant retirer ses doigts des cordes, il releva légèrement la tête pour voir s'approcher une femme aux cheveux blancs et longs, une habitante de ce coin ? Son allure tranchait avec la mode médiéval, mais après tout, il ne connaissait pas tout ce que pouvait regorger ce monde.

Restant donc dans son arbre pour la laisser s'approcher, peut être passait t'elle juste par là, c'était un chemin écarté comme un autre, menant sans doute à une autre maison quelque part, mais son regard s'était fixé sur Irvine et l'archer l'avait bien remarqué. Alors il stoppa son air musical lorsqu'elle fut à portée de voix. D'ailleurs c'est elle qui décida de casser le blanc, questionnant le chasseur sur un fameux "Chikai", ce qui ne lui disait évidemment rien.

Mais il comprenait que vu son look, il faisait parti du décors et que cette jeune femme l'avait confondu avec un badaud du coin. Cela se sentait un peu de le timbre de sa voix, mais elle n'était pas des plus à l'aise, recherchant de l'aide au point de demander au premier inconnu, était-ce vraiment raisonnable et courageux ? Irvine aurait très bien pu être un bandit, un peu éloigné du village et posté telle une sentinelle au sommet d'un arbre aux branches vides. Mais fort-heureusement pour elle, ce n'était pas le cas. Sans descendre de son végétal, il lui répondit ;

Je ne connais pas, je ne suis pas de ce monde.

La manière dont il l'avait prononcée, était calme et posée, comme s'il n'était pas plus paniqué que cela, et on pouvait prendre sa phrase comme une métaphore poétique, mais le ton employé n'était ni dramaturge ou théâtral, il était sincère et commun, ce qui démontrait une vérité. Irvine décida finalement de descendre, sautant et se rattrapant sur ses pieds, un genoux pliés avant de se relever doucement. Irvine faisait une taille moyenne, un bon mètre soixante quinze ou soixante dix sept. Il se présenta en abaissant légèrement sa tête, Kachou pouvait remarquer son arc énorme qu'il transportait dans son dos, presque aussi grand que lui.

Je me prénomme Irvine, à qui ai-je l'honneur ?

Il observa un peu mieux à qui il s'adressait. Elle aurait pu être une fille de noble ou une aventurière, mais le fait est qu'elle parte sans carte, démontrait une certaine maladresse, sans doute une demoiselle étourdie en mal d'adrénaline ou alors... Une élue ? Il allait devoir en apprendre plus dans les prochaines minutes, toutefois s'il comprenait qu'il puisse être un élu, de par son ancienne condition d'apôtre, Irvine voulait comprendre jusqu'ou et jusqu'à qui ce titre pouvait s'étendre. Aurait-il des réponses ?

Ayant encore sa mandoline dans ses mains, il joua quelques accords machinalement, l'instrument musicale était aussi important que son arc mortel, la musique transportait les âmes.

Pourriez-vous m'en dire d'avantage ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Sam 30 Avr - 22:03


Premiers indices
feat. Irvine

   Alors que j'étais toujours dans l'attente d'une réponse ou d'une quelconque réaction de la part de l'inconnu, je m'avançais encore un peu vers l'arbre, dans l'espoir qu'il comprenne que j'avais besoin d'une réponse.
Puis sa voix se faisait finalement entendre. Une réponse claire, voir bien trop clair. J'avais laissé trop de lest dans mon attitude, je m'étais rapprochée d'un inconnu qui s’avérait être un élu! Mon cœur faisait des bonds dans l'espoir qu'il ne soit pas un ennemi. Mais ce qui me ramenait à mes esprits, c'était le ton employé et ses paroles.

Un élu n'est pas censé se dévoiler au grand jour... Sauf peut-être un élu fraîchement arrivé? Ce qui m'a l'air d'être son cas, puisqu'il ne connait même pas le nom de la capitale de Seika!

   J'avais à peine eu le temps d'y penser, qu'il se trouvait en un instant en bas de l'arbre. Se redressant, nous nous retrouvions face l'un à l'autre et je ne pouvais m’empêcher d'arborer ce masque souriant que j'affichais encore une fois. Oui, il était un élu, un nouveau, mais cela n'enlevait en rien sa nation, ni même son comportement encore inconnu.
Finalement, l'homme en face de moi m'indiquait son nom tout en réclamant le mien. Je n'avais pas réellement de raisons de cacher mon identité, même s'il pouvait être un futur ennemi.

- Ah, vous êtes très certainement un élu! Bienvenue chez nous, mon nom est Kachou.

   Sa réaction m'étonnait, tout d'abord, il ne s'attardait pas dans les discussions, mais il utilisait un langage des plus communs. En plus de cela, il se mettait à effleurer son instrument de musique, jouant quelques notes ce qui me donnait presque l'impression de l'ennuyer. Au final, en plus de ne pas pouvoir être aidée à retrouver mon chemin, je devais faire face à un nouvel arrivant! Que d'ennuies s'annonçaient à moi aujourd'hui... La joie de trouver quelqu'un, la déception de par sa nature d'élu fraîchement arriver et l'envie irrépressible de repartir pour trouver quelqu'un de plus apte pour m'aider.

   Mais après avoir séparé ses doigts des cordes de l'instruments, le "chasseur" me réclamait quelque chose dont je ne comprenais pas le sens? Il voulait en savoir plus.... Plus sur? Sur ce monde dans lequel il avait atterri? C'était très certainement ce genre d'informations dont-il réclamait les réponses... Pour éviter toute parole inutile et ennuyeuse, je décidais de répondre à sa demande par une question.

- Vous en dire d'avantage... Cela ne me dérange pas! Vous connaissez certainement Kosaten, non?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Dim 1 Mai - 14:45





Premiers indices
feat.Kachou



Le chasseur vit bien l'air interrogé de Kachou lorsque ce dernier posa ses doigts sur son instrument, n'y voyant lui même rien de désobligeant, peut-être que le gout de la musique n'était pas trop le point fort de la jeune demoiselle, ou bien avait t'elle comprit autre chose, comme le fait que par ce geste des plus banals et machinale pour lui, ait été vu comme discourtois par les yeux de son interlocutrice. Irvine avait donc rapidement dégagé ses doigts des cordes à ce moment précis, continuant d'écouter attentivement les dires de cette fille.
Et puis, comme pour tromper l'ambiance de réflexion ou un peu froide qui se mettait en place, comme un malaise et bien cette dernière se présenta sous le nom ou pseudonyme de Kachou, lui souhaitant même la bienvenue parmi "nous" ? Il ne comprit pas vraiment ce que ça signifiait, mais elle confirma qu'il était un élu, cela voulait dire qu'elle était cette potentielle source d'information qu'il cherchait, comme quoi l'apôtre avait eut raison d'user de patience et de rester dans le calme d'une solitude qui amenait ses fruits.

Mais il se demandait encore pourquoi elle avait usé dans sa première phrase, du "chez nous", bien que pour le moment Irvine ne laisse parler la jeune femme jusqu'au bout, au moins jusqu'à ce qu'elle ne pose une autre question, cherchant à creuser un peu plus sur ce que savait le personnage qui était en face d'elle. C'était une bonne tactique. Irvine attendit d'ailleurs le moment de prendre son tour de paroles pour rebondir sur certains propos.

Chez vous ? Que voulez vous dire ?.

Quand à cette autre question, concernant Kosaten, tout ce qu'il avait pu entendre sur ça, venait de la scierie et du chef de ce camp, qui expliqua rapidement comment ce nommait ce monde, mais sans plus. Les petites gens ne souhaitaient sans doute pas se mêler aux élus qu'ils ne connaissaient pas vraiment. D'ailleurs cette Kachou aurait pu être hostile, mais comme Irvine ne connaissait pas encore tous les détails, notamment sur la perte de presque tous ses pouvoirs, il gardait encore cette assurance de son ancienne vie en tant qu'apôtre immortel. Cependant, ce n'était pas le genre à semer le chaos ou la mort juste par plaisir. Il appréciait le calme, la solitude et les gens polis, et par chance Kachou était ce genre de personne, avec peut être un poil moins de tact ou alors une façade joviale pour éviter les conflits. Il prit donc la peine de répondre une seconde fois  ;

Uniquement de nom.

Comme à son habitude, le chasseur était concis dans ses réponses, mais s'il continuait ainsi et elle en questions, ils n'iraient pas bien loin. Il laissa s'écouler un silence qui aurait pu mettre d'autres personnes que lui mal à l'aise, puisqu'il gardait une pause droite et le regard un peu relevé sur elle, ses yeux blancs fixés dans sa direction. Mais ce n'était pas si effrayant, il pouvait passer pour un aveugle.

Je suis arrivé aujourd'hui à vrai dire. Je cherchais des réponses. J'ai aussi remarqué une marque sur ma paume.

Mais l'archer était un homme intelligent, pas du genre à agir sans savoir, il ne montrerais pas sa marque sans savoir à qui il avait à faire et quels étaient les enjeux totaux en ce monde. Il gardait la paume évidemment fermée, de toute manière il avait des mitaines pour la camoufler. Mais la jeune demoiselle allait lui en dire plus, du moins il fallait l’espérer.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Lun 2 Mai - 20:51


Premiers indices
feat. Irvine

   Bonne question...

   Finalement, avec mes paroles et ses réactions faces à elles, j'avais compris qu'il était nouveau parmi les élus. Il était un chiffre de plus parmi nous, un nouveau, un élu venu d'un autre monde. Quelqu'un qui devait avoir beaucoup de questions dont il n'avait aucune réponse. J'allais certainement devenir cette personne qui allait lui apporter les réponses, comme j'avais eu l'occasion de le faire avec Natsu et Matsuo. Eux deux étaient des élus de Seika que j'avais pu rencontrer à la capitale, contrairement à Irvine.

Tout d'abord, cette première question qu'il m'avait posée face à mes paroles bienveillantes face à sa venue... Forcément, il ne pouvait réellement les comprendre. Mais que savait-il au juste? Depuis quand était-il arrivé? Dans la journée? Hier? Avant-hier? Ce n'était pas le plus important à savoir, mais ma curiosité était là. Il connaissait Kosaten que de nom.. Il a dû, certainement, rencontrer certaines personnes. Si ce n'était que vaguement, il avait dû discuter avec des natifs. Poser les questions existentielles sur ce qui nous déstabilise le plus... Forcément, nous attirons les regards et les préjugés.

   Avant même que je ne laisse la curiosité prendre le dessus, le chasseur avouait être arrivé dans la journée. C'était une bonne chose à savoir, en plus de cela, il avait remarqué le sceau! Une chose en moins à localiser et à faire comprendre... Au lieu d'être affolé ou en colère sur cette marque méconnaissable, il était resté impassible et supportait cette chose.
Connaissant l'emplacement de son sceau, mon regard se portait sur chacune de ses mains. L'une de ses mains était serrée, ce qui m'emmenait à penser que c'était sur celle-là que le sceau faisait signe de présence.
Continuant à sourire pour éviter de faire mauvaise impression, je reculais d'un pas. Je remarquais bien qu'il n'avait pas confiance en ma personne,ce qui était légitime. J'allais lui apporter des réponses et il devait surement comprendre que certaines choses ne tournaient pas bien rond dans les environs. Je devais être prudente et annoncer la situation calmement.

- Bienvenue chez nous, à Kosaten. Vous êtes un élu, originaire d'un monde différent de celui-ci. Voilà pourquoi je vous souhaite la bienvenue. Peut-être n'est-ce pas la coutume du monde d'où vous venez? Si cela est le cas, je vous prie de m'excuser... Dans tous les cas, vous avez l'air d'être une personne capable de s'adapter à un environnement. C'est une très bonne chose pour vous! Certains élus n'arrivent pas à s'adapter à ce nouvel environnement.

   Mon regard se portait à nouveau sur sa main. S'il pouvait seulement enlever sa mitaine, le sceau est une chose dont je m'inquiétais pour beaucoup ces temps-ci. Je ne voyageais plus avec Adakor, mais la crainte de tomber à nouveau sur un élu de Fuyu était présente. Même si à mes yeux, le jeune homme en face de moi n'avait pas l'air de chercher la gloire et l'envie de se sentir puissant face aux autres, rien n'était sûr, il pouvait très bien être un meurtrier. Et si tel était le cas, je devais absolument m'en rendre compte et rapidement!

- D'ailleurs... Cette marque que vous portez, c'est un sceau. Je vous informe d'une chose que vous connaissez peut-être déjà? Kosaten est divisé en trois nations : Seika, Minshu et Fuyu. Chacune des nations a un dieu qui surveille leur nation, c'est d'ailleurs lui qui choisit les élus. Donc trois nations, trois sceaux. Deux des nations sont alliées et l'autre est leur ennemie commune. Grace à ce sceau que vous portez, je peux vous dire de quelle nation vous faites partit. Ce qui serait bien pratique pour vous... Surtout pour repérer, quand cela s'avère possible, un ou plusieurs élus de votre nation.

   


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Lun 2 Mai - 23:09





Premiers indices
feat.Kachou



Il est vrai qu'Irvine ne paraissait pas des plus destabilisé lorsqu'on le voyait aux premiers abords, mais vu ce qu'il avait vécu et ce qu'il était, par delà même sa propre personnalité, il était presque normal que ce dernier ait une réaction aussi asociale. Kachou était d'un autre tempérament, plus à même de répondre avec un grand sourire, une facilité à approcher les gens, mais tout de même, avec une certaine retenue. D'ailleurs on ne pouvait s'empêcher de sentir un malaise palpable, depuis qu'il avait posé ses questions et que le regard de la jeune fille flirtait entre le sien et sa main. Par ailleurs, c'était bien plus facile pour l'archer de voir qui regardait quoi, sans que lui même ne soit grillé sur ce point, puisque ses yeux étaient totalement dépourvus de pupilles et d'iris, mais cela ne voulait pas dire qu'il était aveugle, loin de là...

Quoiqu'il en soit, pour le moment Kachou répondait sans perdre sa joie faciale, certainement aussi titillé par sa curiosité et souhaitant en savoir plus sur son homologue. Elle réitéra sa bienvenue, cette répétition lui donna une étrange sensation, sans qu'il ne pense à mal, laissant la jeune femme continuer son discours, Ivine lui répondit ;

Ne vous excusez pas, il n'y a pas de mal.

Elle marquait un point en tout cas, s'il l'a rassurait sur son état d'esprit, l'archer était évidemment capable de s'adapter, ce genre de monde était si proche du sien, qu'il pouvait parfois sentir les énergies et effluves magique s'émaner dans l'air, c'était une métaphore pour sur, mais il fallait bien reconnaître celà à Kosaten, comme si rien n'était dû au hasard, la causalité était aussi présente ici.
Irvine gardait encore son poing fermé, mais la jeune femme avait d'hors et déjà remarqué son manège, il était presque futile de le lui cacher, puis il se disait après avoir écouté la fin de sa dernière question, que si elle se trouvait être une ennemi sans le moindre degré de compréhension, elle l'aurait forcé à le lui montrer. Mais même s'il voulait, il fallait encore user d'un peu de prudence.

Le traqueur réfléchissait intérieurement, tout en écoutant les précieuses informations qu'elle indiqua, notamment entre le conflit internationaux de ce monde. Trois nations, dont deux unies contre une autre, cela pouvait être pour une raison ou une autre, le rôle des élus n'était pas très clair la dedans.

Il semble y avoir des enjeux politiques dans cette guerre, ces marques me donne l'impression d'être l'objet ou l'arme d'une cause pour laquelle j'ignore tout.

Irvine commençait à comprendre quelque chose qu'il n'appréciait guère. Le fait de servir quelqu'un n'avait jamais été un problème, il servait Griffith alias Femto et donc les Gods Hands, mais il avait eut le choix du sacrifice pour lequel obtenir ce pouvoir, ces droits et donc ; ses devoirs ! Ici sur Kosaten, ce n'était pas la même rengaine, puisque les élus étaient pris contre leurs gré, mis dans des nations pour servir des gens dont ils ignoraient absolument tout. Cela pouvait paraître injuste, mais il voyait de plus en plus ce que ça impliquait. Kachou était par ailleurs assez à l'aise avec tout ça, peut être une ancienne élus ou mature d'expérience pour avoir accepté aussi bien son sort, à moins qu'elle même ne l'ignore ?

Si je fais parti de cette nation ennemi, qu'adviendra t'il de nous ? Devrions nous nous entre-tuer ? Le rôle que nous jouons ici m'échappe.

L'archer ignorait encore l'impact que pouvait avoir le sceau sur les élus, son influence et son pouvoir qui brisait le mental et le physique ou pouvait sans nul doute forcer à faire et accomplir par delà les désirs et les envies. Pour le moment, s'il posait autant de questions, c'était pour éviter tout paradoxes et conflits, il ne souhaitait pas plus faire de mal à Kachou qu'à quelqu'un d'autre, à moins que cette dernière ne le mérite. Irvine retira son gant et décida de faire confiance à son instinct, ouvrant grand la paume pour y dévoiler un serpent.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mer 4 Mai - 16:27


Premiers indices
feat.Irvine

   J'étais légèrement étonnée de ses paroles.. Il était au courant qu'il y avait une guerre. Certes j'avais parlé de nations ennemies et alliées, mais on pouvait en conclure plusieurs choses... S'il en savait déjà un peu, c'était certainement dû à ses rencontres précédentes avec les gens des nations. Je ne savais trop quoi penser, ce qu'il connaissait de ce monde et jusqu'où? A moins que son intuition soit des plus délicats..?
Ce point restait marqué dans mes pensées, c'était fort probable que certains élus aient une capacité d'analyse bien au-dessus que la plupart. Irvine en ferait parti? Si c'était le cas, valait mieux éviter de cacher des choses et être sincère. Mais de toute manière, j'avais prévu de jouer franc-jeu. Ce n'était pas dans mes habitudes que de cacher des vérités de ce monde.

   Réfléchissant encore à ce que je pourrais lui dire, il avait continué sur sa lancée, me posant quelques questions assez normales. Et si nous étions ennemis? Mais de ce que j'analysais de son comportement, il n'était pas ce genre de personne à chercher les conflits sans intérêts. De ce que je remarquais, il était bien plus raffiné que bien d'autres hommes et de par son langage donnait l'impression de respecter les autres. Un homme au regard étrangement blanc, une allure raffinée qui laissait à penser qu'il n'était pas qu'une simple personne dans son monde d'origine. Puis avant même que je ne réponde à ses questions, il avait enlevé ses mitaines et me laissait découvrir sa paume.

Minshu...

   Au moins, je n'avais pas à annoncer quoi que ce soit de négatif. Etant donné notre relation ni trop froide, ni trop sympathique, j'en avais conclu qu'il n'était pas un mauvais bougre. Cela ne me dérangeait pas de lui tenir compagnie pour quelque temps... Ensuite je reprendrais ma route, le laissant se chercher un but pour la suite. Mais avant de me séparer de lui, il allait falloir trouver une ville ou un village des alentours... Etre perdue m'était agaçant. Je voulais rapidement retourner auprès d'Adakor avant de partir pour des mois..

- Effectivement, la guerre est présente, même si pour l'instant elle reste froide. Les enjeux politiques... Disons que les dieux pourraient être jaloux des uns et des autres, qui sait? Dans tous les cas, ils nous choisissent sans nous laisser le choix... D'ailleurs... Votre sceau représente le dieu serpent Manshee, de la nation de Minshu.

Je prenais une légère pause et reprenais à nouveau la parole.

- Vous avez dû le deviner, je suis moi aussi une élue. Mais mon sceau représente le dieu phœnix Fenhghuang, de la nation de Seika. Et si cela peut vous rassurer, nos deux nations sont alliées. Fuyu est le royaume pour lequel Minshu et Seika doivent le plus s'inquiéter. Certains élus originaires de là-bas sont des hommes assoiffés de sang, beaucoup plus puissant que vous et bien plus que moi. Sachant qu'en ce moment-même... Vous êtes seulement faible. Vos forces sont amoindries à cause de ce sceau. Huuum.. A savoir, pour votre bien-être, tous les élus de Fuyu ne sont pas mauvais. Certes, il y en a beaucoup, mais certaines méritent de rester en vie. Si nous avions été d'une nation ennemie, je ne vous aurais pas attaqué, vous pouvez en être rassuré. Je n'aurais aucun intérêt à mettre un terme à la vie d'un innocent. Les origines ne font pas d'une personne ce qu'elle est et je ne suis pas un monstre assoiffé de sang.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mer 4 Mai - 17:53





Premiers indices
feat.Kachou

La conversation entre Kachou et Irvine se passait plutôt bien, elle n'était pas pas amicale encore car il restait une semi-distance à affronter entre deux inconnu, forcément cela entrait en jeu. Kachou n'en montrait rien, ou le camouflait bien, mais elle n'était pas encore bien à l'aise face à lui et il ne voulait pas d'avantage l'oppresser, c'est l'une des raisons qui avait fait que l'apôtre n'en dévoile un peu plus. Voir le regard interrogé, peut être soulagé de son homologue lui confirma ce que son propre instinct lui dictait auparavant. Elle n'était pas une ennemi, sans doute pas non plus une allié, mais une élue de bon aloi qui aidait son prochain dans un certain cadre et conditions. Elle cherchait ses mots et ne tarda pas à les dires de vive-voix et sans arrière pensés aucune. La guerre était donc bien là même si Irvine ignorait encore l'étendue de cette dernière. Kachou ajouta le fait qu'il s'agissait d'un conflit silencieux, celui qui se jouait avant la grande bataille, le genre de guerre ou les partis titillaient les autres jusqu'à l'élément déclencheur, du moins il le comprit ainsi. Il pouvait aussi mettre un nom sur un Dieu et aussi sur une cause probable ; La jalousie. Un poison dans le coeur des hommes ça, oui, mais dans celui des Dieux ?

Tout cela est bien étrange.

Sa réponse parlait presque pour lui même, Irvine connaissait les conflits et les batailles, la magie et les Dieux. Ainsi l'archer ne voulut pas vraiment en faire part à Kachou pour l'instant, peut être un jour qui sait. Le chasseur n'était pas insistant pour le moment et laissait l'impression à la jeune femme, qu'elle pouvait partir à tout moment. Mais il était important qu'il écoute celle ci jusqu'à la fin, dévoilant ce qu'il devina sans grande difficulté mais sans facilité non plus. C'était juste un fait de plus qu'il voulait entendre d'une bouche amicale.

Un autre Dieu équivalait à un autre nom, c'était donc une allié selon ses propres propos. Il apprenait au delà de ses quelques répétitions d'usage, par simple politesse ou pour s'assurer qu'il ait toutes les infos en main, que le sceau était la cause de ses malheurs et plus précisément de sa puissance bridée pour le moment. Mais Kachou ne mettais pas tous les gens de Fuyu dans le même panier, ainsi il pouvait désormais savoir et se confirmer, que la nation ne faisait pas le moine... Si l'ont puis dire. Les élus restaient les créatures dérobés à leurs mondes mais ne changeaient pas leurs natures propres. Bon ou mauvais, cela pouvait être dans tous les camps, il aurait été impossible de croire le contraire pour Irvine. Restait à voir cela de plus près en temps et en heure.

En tout cas, la fin du discours l'amusa, l'épargner parce qu'il était innocent, était moins juste que de dire qu'elle l'avait épargné parce qu'il avait été poli, mais il ne fit pas remonter cette mention.

Je dois être chanceux de vous avoir croisé. Quelle direction me suggéreriez-vous ?

Il n'allait pas s'accaparer la pauvre femme pendant des lustres, mais devait lui soutirer toutes bonnes indications et/ou information qui l'aiderait pour éviter ces fameux monstres de Fuyu. Kachou était la première élue qu'il croisait, c'était donc un choix important. Au delà de son interprétation des choses, il ne se trouvait pas forcément chanceux, pas plus que ça en tout cas, mais souhaitait curieusement en savoir plus tout en restant le plus à l'écart possible.

Si nous luttons pour les Dieux, pourquoi brider nos pouvoirs ?.

Une question qui raisonnait dans son esprit depuis qu'elle lui avait expliqué la guerre qui se préparait sous le voile sombre d'une sempiternelle trahison ou jalousie, surtout venant d'êtres divins. Pourquoi laissez des élus démunis s'ils n'étaient là que pour se battre et protéger ce pourquoi ils furent appelés ? Pour Irvine, c'était illogique.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Jeu 5 Mai - 0:37


Premiers indices
feat.Irvine

   J'étais prête à rester à ses côtés encore quelques instants, mais lorsqu'il me demandait conseille sur la direction à prendre, je n'arrivais pas à m'éviter de penser que je pouvais l'ennuyer... J'étais pourtant en train de lui apprendre certaines choses sur ce monde, et il me demandait indirectement de le laisser seul.
Tentant désespérément de croire que je me trompais, je mordais ma lèvre inférieure et détournais le regard sur les environs. Nous étions en début d'après-midi, au beau milieu d'arbres d'une beauté sans pareil. C'était un environnement encore inconnu de mémoire, Seika était si grand que cela? Etrange...

   Mon regard se reportait à nouveau sur cet homme à l'allure neutre, mais au regard intrigant. Un sourire sincère se forma sur mes lèvres en repensant que j'étais moi-même perdue! Comment pouvais-je lui indiquer le chemin, alors que moi-même je lui en avais fait la demande quelques minutes plus tôt?
Alors que je repensais à notre situation, Irvine reposait à nouveau une question de grande importance. Décidément, cet homme était quelqu'un que je ne pouvais qu’apprécier au fur et à mesure que je discutais avec lui. Oui j'allais devoir le quitter, mais pas de suite.. Pas de suite! J'avais eu la chance de rencontrer bien des personnes et Irvine retenait un peu plus mon attention.

- Irvine? Puis-je vous demander une faveur? Pourrions-nous... Nous tutoyer? Peut-être que vous ne le voudriez pas! Mais j'aurais aimé pouvoir le faire, car j'aimerais qu'à l'avenir, nous puissions nous revoir. Vous allez découvrir bien des choses dans ce monde. Intéressantes comme énormément dangereuses. Vous risquerez de vous mettre dans des situations délicates ou à l'inverse, favorables. J'aurais beaucoup apprécié de pouvoir vous apporter plus qu'une simple aide passagère, sachant que je ne sais même pas où je suis réellement, là maintenant! J'aimerais vous proposer quelque chose, peut qu'en faisant un certain bout de chemin ensemble, nous trouverions une ville ou un village et à ce moment-là, nous pourrions nous séparer. Je dois retourner à Chikai, une personne très importante m'attend là-bas..

   Ne sachant pas trop comment allait répondre le jeune homme, je détournais mon regard du sien, pour observer davantage ce qui nous entourait. Peut-être qu'en continuant droit devant, nous arriverions à trouver des lieux d'habitations. Ce serait bien plus pratique pour moi, mais aussi pour lui! Et en faisant comme cela, je pourrais certainement répondre à certaines questions qu'il se posait encore. Après tout, il y avait tant de choses à découvrir et à comprendre, que nous devions y passer un peu plus de temps.. Seulement, cela ne dépendait pas que de moi. J'avais même peut-être osé plus que je ne le devais, qui sait?

   Dans tous les cas, j'étais satisfaite de cette nouvelle rencontre. Il était de loin, la personne la plus respectable que j'avais pu rencontrer jusqu'à maintenant. Fouillant dans ma petite besace, je cherchais de quoi grignoter. Il me restait du pain sec, du gibier et deux pommes... Prenant les deux pommes d'une main et les sortait du sac, j'en tendais une à Irvine.

- Je ne sais pas si vous vous êtes nourri récemment, mais je vous offre cette pomme... Même si ce n'est pas grand chose, c'est tout ce que je peux vous apporter en gage de besoins nutritionnels. Par ailleurs, pour répondre à votre question... Je ne connais pas tous les détails, mais je sais que le sceau nous prive de notre puissance lorsque nous arrivons, mais elle revient assez rapidement et en plus de cela, elle s’accroît. La puissance que vous aviez auparavant, pourra, dans un futur proche, devenir plus puissante que ce que vous déteniez jusqu'à maintenant. Ce sceau est comme une sorte de bourse. Elle est vide au départ, mais elle se remplit rapidement et devient bien plus imposante!

Mon regard s’arrêtait au loin, au-dessus d'une pente. Une maison se distinguait parmi les arbres! Surprise par cette découverte, j'ouvrais la bouche grande ouverte, les yeux brillants et avait entamé une marche dans sa direction. Mais au bout de trois pas, je me rappelais que je n'étais pas seule et que l'abandonner, ici, ce serait contre ce que j'étais. Je n'allais pas le laisser errer sans en connaître plus sur ce monde.

- J'ai aperçu une maison non loin de là, un village doit surement ne plus être trop loin d'ici! Nous pourrions savoir où nous nous trouvions et voir quelle direction prendre... D'ailleurs, cela me ferait fortement plaisir que de répondre à vos questions si vous avez d'autres.

   Un sourire amical se dessinait sur mon visage, et inclinait légèrement la tête vers ma droite, pour l'inciter à me suivre si le coeur le lui disait. S'il disait non, ce serait son problème, mais ce serait dommage que de perdre un élu aussi vite... S'il tombait sur un Zayro, même si cela m'étonnait, il n'en ressortirait, très certainement, pas vivant. Je ne voulais pas être responsable d'une mort, où il y aurait un manque d'informations que j'aurais pu lui offrir.

Suis-moi...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Jeu 5 Mai - 9:29





Premiers indices
feat.Kachou

Les cartes devenaient de plus en plus nombreuses dans ses mains, mais avec elles, une multitudes d'autres choix et de conséquences provenant de tous les horizons se mêlaient et s'entremêlèrent dans son jeu. Irvine avait pu compter sur sa chance en patientant pour avoir l’espérance de trouver un élu ou quelqu'un de suffisamment bon pour le renseigner, mais avec ce qu'il savait de la bouche de sa précieuse source aux cheveux blancs, le risque n'était plus à prendre. Les prochaines fois devaient êtres bien plus calculés, minutieusement réfléchis, pour qu'elles soient dans un intérêt propre à lui, presque égoïste pour le coup. Le traqueur devait suivre ce genre d'étape jusqu'à la récupération de ses pouvoirs, il sentait bien que le chemin serait long et tortueux, rempli de pièges mais aussi d'alliés sur qui il devrait tôt ou tard compter. La troupe du faucon, Griffith, son monde et son passé semblaient d'un coup bien loin.

La discussion se poursuivait donc entre la jeune femme et l'archer qui écoutait à présent ce qu'elle avait à dire. Elle ne rebondit pas plus sur le thème de la guerre comme il aurait pu le penser, et devint en fait bien plus familière avec lui. En effet, Kachou quémanda une faveur de sa part, elle voulait le tutoyer, briser le mur qui faisait d'eux des étrangers l'un pour l'autre. Il n'était pas dans la nature du chasseur d'être aussi proche de quelqu'un au point de le tutoyer, il ne se sentait pas à l'aise avec ça, il aimait garder cette distance entre lui et les autres, peut importe à quel point Irvine pouvait les apprécier.

Il est peut être encore trop tôt pour cela. Préféra t'il répondre.

L'archer ne voulait pas être choquant et/ou déroutant pour la jeune femme, il hocha légèrement la tête lorsqu'elle parla de le revoir, il n'y voyait pas d'inconvénient, mais pour se tutoyer, il trouvait que la démarche arrivait trop vite. Peut être comprendrait t'elle son malaise, après tout, Kachou avait l'air de comprendre plutôt bien les sentiments des autres, en tout cas d'Irvine, il fallait esperer que ce soit le cas. La jeune femme prévint dans la foulée l'apôtre, qu'il allait rencontrer moult dangers dans ses escapades. Proposant alors la solution qui paraissait la plus logique puis-qu’aux deux semblaient un peu perdus, il s'agissait de faire un morceau de route ensembles, au moins le temps de tomber sur un village, une maisonnée ou quelqu'un de plus apte à les renseigner.
Il est vrai que son coté solitaire lui dictait de se séparer d'elle ici, de la laisser tranquille, pourquoi avait t'il cette sensation de toujours trop embêter les autres ? C'était dans son caractère. Il décida en attendant de poursuivre son chemin à ses cotés tout en finissant par répondre sans vraiment poser de nouveau son regard sur elle, sachant pertinemment que les observations insistantes pouvait devenir gênantes à la longue.

Faisons ainsi.

Au fil du chemin, Kachou décida de rompre une fois de plus le silence et la glace, commençant tout d'abord à chercher quelque chose sur elle, ce qui attira à juste titre l'attention d'Irvine, tournant sa tête dans sa direction, alors que cette dernière sorti d'une besace à peine bien garnie deux belles pommes. Elle les lui tendit dans l'espoir qu'il accepte, s’inquiétant brièvement de savoir s'il était affamé. Irvine les accepta, en fait il n'en prit qu'une et remercia la jeune femme en abaissant légèrement son chapeau. Essuyant le délicieux fruit pour le faire briller puis n'hésitant pas à croquer dedans, ce genre de besoin dont il n'avait pas besoin, était toujours plus ou moins un plaisir des plus acceptables, en ce monde comme ailleurs. Puis cela passait aussi le temps, il n'avait pas besoin de parler s'il était occupé à manger. Pendant ce temps, Kachou parlait encore une fois du sceau, répondant ainsi à quelques interrogations, du temps rentabilisé.

Ce qu'il venait d'apprendre était fort intéressant, le fait est que les pouvoirs revenaient avec le temps et devenaient même de plus en plus puissant. Il doutait de pouvoir dépasser sa condition déjà divine d'apôtre, mais il fallait laisser du temps au temps comme on dit. Finissant rapidement sa pomme sans dire un seul mot sur le chemin, les deux individus arrivèrent au sommet d'une pente, qui dévalait vers une maison, ce qui ne manqua pas de plaire à Kachou. Irvine jeta le trognon de pomme et sorti une petite serviette pour s'essuyer la bouche, qu'il rangea ensuite minutieusement avec de s'en retourner vers elle, qui proposait d'aller y voir de plus près, obtenir des renseignements et une direction n'était pas dommage dans leurs cas.

Ca ne me dérange pas.

Irvine décida donc de la suivre, au moins jusqu'à ce qu'ils obtiennent un résultat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mar 10 Mai - 17:10


Premiers indices
feat.Irvine

   Tout compte fait, mon approche pour que nous arrêtions de nous vouvoyer avait été un échec, franc et direct. Aucune hésitation dans la voix du jeune homme, peut-être qu'accepter cela était bien trop pour lui. Ce qui pouvait être compréhensible. Au vu de son langage, je pourrais presque le comparer aux personnes de la noblesse de mon monde d'origine. Personne ne se tutoyait, ils restaient tout de même polis les uns envers les autres, mais aucune autre approche aussi familière.
Repensant à cela, je me sentais presque idiote d'avoir osé faire une telle proposition à Irvine. Malgré ma honte, je continuais de lui sourire, cachant mes désagréables pensées.

Okay, je vois! Bah c'est pas grave, tant pis! S'il est comme ça avec tout le monde, ça va encore.. Mais si c'est juste moi... Ca va franchement m'agacer! Car j'ai tout de même osé rester avec lui et pris de mon temps pour lui expliquer ce monde! Pas tout le monde le ferait et en plus de cela, on est même pas de la même nation! Enfin bon... Après, il fait ce qu'il veut.

   Le silence me paraissait durer une éternité. Le temps qu'on arrive jusqu'en haut de la colline, nous avions terminé de déguster nos pommes chacun de notre côté. Comme je l'avais espéré, la maison vue de loin faisait parti d'un village. Je pouvais en conclure que ce n'était pas Chikai, étant donné que nous n'avions pas passé l'énorme mur qui entourait la capitale de Seika.. Soupirant légèrement, je continuais d'avancer sur le chemin du village. On pouvait remarquer certaines personnes, vêtues de blanc, regroupées à plusieurs endroits.

- Si ça ne te dérange pas, autant passer par une boutique et prendre une carte de Kosaten, que tu pourras garder. J'en ai juste besoin, le temps de me repérer pour repartir dans la bonne direction.

Je m'avançais en direction du groupe d'individus bruyants et réclamais un peu d'aide.

- Pardonnez-moi...?

Personne ne se retournait, trop concentrés sur ce qu'ils observaient ou faisaient.

- Messieurs! Excusez-moi! Nous aurions besoin de quelques renseignements..!

   Alors que j'attendais une réaction, personne ne se retournait à nouveau... Ce qui avait le don d'exercer ma patience! Heureusement pour moi, un vieil-homme qui sortait d'un bâtiment avait eu l’amabilité de se rapprocher de nous.

- Vous avez besoin d'aide?

Soulagée qu'une personne veuille bien nous consacrer un peu de son temps pour nous aider, j'affichais un sourire sincère et confiant.

- Ah bonjour monsieur! Personne ne me répondait... En réalité, nous ne savons pas trop où nous nous trouvons! Pour ma part, je suis en direction de Chikai, mais dans la précipitation du voyage, j'en ai oublié de prendre certaines affaires.. Du coup, nous sommes à la recherche d'une boutique qui vendrait une carte!

- Ah oui, je comprends, je comprends... Et bieeeeeeeeeen, suivez la rue principale, tournez à gauche et là, il y aura une boutique. Vous y trouverez certainement ce dont vous avez besoin! Oh avant que vous ne partiez! Vous êtes un peu loin de Chikai, là, vous êtes sur le territoire de Minshu, au village de Fuki. Sur ce, je vous laisse, je dois aider mes impolis... DE FILS!!

   Alors que je m’apprêtais à reprendre mon chemin, le vieil homme bousculait le groupe d'individus, qui m'avait ignoré, avec le pied. J'étouffais un petit rire et continuais ma route en compagnie d'Irvine.
Suivant le chemin désigné par le vieil homme, on arrivait finalement devant une boutique.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mar 10 Mai - 19:38





Premiers indices
feat.Kachou

Il était évident que Kachou ne prendrait pas très bien le fait qu'Irvine lui ait refusé le tutoiement, en même temps il ne lui avait pas interdit non plus, elle pouvait très bien l'utiliser si la jeune femme était plus à l'aise avec cette formule. Pour le moment, le chasseur était encore réservé, solitaire, il devait apprendre à connaitre ce monde et les élus qui l'entourais. L’apôtre espérait qu'elle le comprenne et il n'en doutait pas, vu sa gentillesse et sa jovialité, ainsi que son effort, c'était donc signe d'une sympathie avec laquelle il pourrait s’accommoder. Quoiqu'il en soit, cela ne les empêcha pas d'avoir marché ensemble jusqu'au sommet de la pente pour y voir la fameuse maison, notant au passage le soupir de la demoiselle, se demandant encore s'il était possible que ça vienne de sa réponse précédente. Il ne pouvait vraisemblablement pas en être certains, cette impression de la gêner le mettait aussi mal à l'aise finalement, c'était sans doute pour ça qu'Irvine cherchait à rester seul la majeur partie du temps, comprenant que dans son monde il n'était doué que pour tirer des flèches capable de décapiter les ennemis dans le même silence. Encore une fois, il espérait se tromper.
Par la suite, elle proposa de passer par une boutique et y acheter un matériel aussi important qu'une boussole, il s'agissait d'une carte. Que ce soit de la ville ou de la région, c'était une excellente idée et il se demandait pourquoi il ne l'avait pas eu avant, car avec cela Irvine aurait donc des images à mettre sur les éventuelles futures informations qu'il glanerait. C'était incontestablement une trouvaille qui les aiderais dans leurs cas communs. Il regarda Kachou et lui afficha un fin sourire, timide et discret évidemment, avant de lui dire ;

Ce sera parfait.

Kachou décida d'approcher un groupe de personnes en blanc, elle ne les connaissais sans doute pas et c'était peut être pour demander ou trouver une boutique pour acheter carte et boussole, Irvine avait après tout quelques idées sur quoi acheter, cela lui donnerait aussi un premier contact avec l'économie de ce monde ou ce pays, l'utilisation des fameux yens allait devenir courant pour vivre et voyager.

La demoiselle alpaguait ce groupe, mais après plusieurs reprises sans succès, à tenter d'avoir leur attention, elle commençait à perdre patience et l'archer se prépara à intervenir, venir lui prêter main forte, seulement un vieil homme sorti d'un bâtiment juste à coté sembla se rapprocher vers elle. Le chasseur n'ayant pas bougé en même temps qu'elle, se contenta d'entendre d'un peu plus loin, mais se décida à marcher vers elle lorsqu'il entendit la fin de la question de cet homme. La jeune fille fût soulagé et c'était tout à fait normal, être ignoré ne devait pas être quelque chose d'agréable et elle en profita donc pour demander ou elle se trouvait, ce qui lui était rapidement arrivée et enfin, ou trouver cette boutique salvatrice.
Cet homme qui s'avéra rapidement être un patriarche de la jeune troupe qui se trouvait en face de Kachou, indiqua donc qu'il faille suivre l'avenue principale avant de tourner à l'angle au bout à gauche, ce n'était pas bien compliqué et avec patience et recherche, Irvine était persuadé qu'ils auraient pu y arriver seuls, mais cela avait permit de gagner du temps, indéniablement.

L'archer finit donc par suivre cette dernière jusqu'à l'avant de cette boutique, les achats allaient permettre de savoir ou ils se trouvaient et ou ils iraient. Au moins le père avait donné de précieuses indications, comme le fait qu'ils se trouvaient à Fuki, un village de Minshu qui se trouvait être la nation d'Irvine.

Très bien, j'entre, merci encore pour ces informations.

Commençant à monter les marches, il sentait que l'heure de la séparation était venue. En était t'elle satisfaite ou pas ? Chacun allait retrouver sa route, mais leurs chemins se recroiseraient surement un jour. Irvine salua Kachou en tenant du pouce et de son index le bout de son chapeau.

A bientôt Kachou. Déclara-t'il calmement


hrp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mer 11 Mai - 0:40


Premiers indices
feat.

   Avec l'intervention du vieil-homme, nous avions rapidement trouvé la boutique! Le magasin semblait être un lieu suffisamment fréquenté, pour que son entretient ne reste pas à désirer. Mais alors que je m’apprêtais à rentrer en suivant Irvine, il s'était retourné et inclinait son chapeau pour me souhaiter mon départ... Un sourire s'affichait à nouveau sur mon visage et m'avançais dans sa direction, j'avais failli déposer une main sur son épaule, mais me rappelant la situation indélicate d'il y a quelques minutes, concernant le langage... Je m'étais vivement ravisée et tentais une légère feinte en ramenant ma main vers ma joue, pour me la gratter avec gène, mais avec délicatesse.

- Avant de m'en aller, nous allons d'abord acheter cette carte ensemble! Cela m'étonnerait que vous ayez déjà de la monnaie de ce monde... En plus de cela, je vous avais dit avoir besoin d'y jeter un œil avant de reprendre ma route! Si je repars de suite, je risque fortement de me perdre à nouveau, haha..! En attendant... Valorisons votre galanterie, j'entre en première, héhé!

   Je tentais tant bien que mal de raccourcir la distance qu'il y avait entre Irvine et moi-même.. Malgré la distance qu'il imposait, certes paroles et certaines situations ne pouvaient pas l'aider à refroidir nos liens! Dans tous les cas, je ne comptais pas m'en faire un ennemi, valait mieux pour moi, que je garde de bonnes relations avec les personnes que je côtoie au fil du temps. Irvine comprit.
Jouant de mon attitude un peu "rentre dedans", j'entrais enfin à l'intérieur de la boutique. L'intérieur était éclairé, on pouvait donc remarquer une décoration d'intérieur assez fleurie plaquée sur les murs faits de bois.

- Bonjour et bienvenue dans notre boutique.

- Bonjour...

- C'est bien la première fois que je vous vois tous les deux! Si vous me le permettez, je vous explique un peu le fonctionnement de la boîte! Alors, la boutique est divisée en trois étages, le rez-de-chaussée comprit! Tout d'abord...

La jeune femme qui nous avait accueillis avait fini par sortir du comptoir pour nous rejoindre, un sourire commercial affiché sur son visage. Si elle pensait m'amadouer avec cela... Dans tous les cas, elle nous serait très utile pour que nous arrivions à cerner ce que nous voulons.

- Ici, vous avez tout ce qui concerne les provisions alimentaires, à l'étage, il est question d'équipement, que ce soit les armes ou les armures, nous sommes équipés! Et enfin, tout en haut de la boutique, vous avez notre bibliothèque attitrée! Vous y trouverez livres de cuisine, livres de comptes ou d'histoire sur Minshu, Kosaten... Et pour les voyageurs avérés, il nous reste des cartes du monde ou de Minshu-même! Je vous laisse donc visiter un peu.. J'espère que vous trouverez votre bonheur chez nous!

   Une fois son discours fini, la jeune femme se réinstalla derrière son comptoir, nous laissant livrés à nous-même. Mais son explication avait été suffisamment claire, je me retournais donc vers Irvine déterminée et affichais toujours un sourire.

- Allons directement au dernier étage! Trouvons cette carte, qu'on l'observe un peu ensemble.. Je vous donnerais quelques yens, histoire que vous puissiez vous prendre de quoi suffire à vos besoins!

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Mer 11 Mai - 17:00





Premiers indices
feat.Kachou

Avant qu'il n'entre complètement, Kachou s'approcha en tenant l'épaule d'Irvine, avant de ramener sa main vers elle peut être en comprenant que son geste était soit déplacé, soit mettrait mal à l'aise le chasseur étant donné son comportement et son caractère général. Ce dernier s'était évidemment retourné de nouveau pour voir le sourire un peu gêné de la jeune femme qui se lança dans un discours en prétextant vouloir acheter la carte avec lui. En vérité il savait très bien qu'elle en avait aussi besoin que lui et s'attendait même à la voir entrer avec lui, mais pas forcément faire les courses ensembles non plus, voulant garder une certaine indépendance ou recul, Irvine avait encore du mal avec les notions de partage et d'amabilité dans ce monde, même si intérieurement il se sentait redevable envers la demoiselle pour son aide et son approche chaleureuse. Elle marquait malheureusement un point, en pensant qu'il n'avait pas de monnaie, du moins pas celle de ce monde. Bien sur, comment pouvait t'il l'oublier, son argent de son monde n'était sans doute pas le même ici sur Kosaten.

Il sorti quelques pièces désormais inutilisables qu'il regarda avec un leger sourire, comme un dernier souvenir, puis la projeta en l'air comme pour faire un pile ou face, avant de la regarder une dernière fois et de la ranger à nouveau dans sa poche. Il laissa finalement Kachou entrer en première et se contenta de suivre le mouvement, fermant la porte pour ensuite observer l'endroit ou ils se trouvaient tous les deux. La boutique était grande et sur plusieurs étages, d'un bois sombre et fleuri de plusieurs plantes et autre bouquets donnant un coté cosy. Une fois féminine tirant les deux clients de leurs observations ou pensées ;

- Bonjour et bienvenue dans notre boutique.

Bonjour. Fit le chasseur en même temps que l'élue de Seika.

La vendeuse commença par dire qu'elle les voyais pour la première fois, ce n'était guère étonnant mais pouvait déboucher sur une explication des lieux. C'était toujours ça de pris, Irvine n'avait pas un timing à respecter après tout, alors il écouta les dires de cette dernière, jusqu'à ce qu'elle même les rejoignes un petit peu au centre de la boutique. Il est clair que son ton était très vendeur, avec un grand sourire de sympathie prêt à vous faire acheter ce dont vous n'auriez pas besoin. Kachou y était peut être sensible ou pas, mais pour le chasseur ce n'était pas le cas, il ne souhaitait que des objets utiles et n'irait pas dilapider une somme prêté dans d'autres futilités.
Néanmoins les livres présentés au dernier étage pouvaient s’avérer très utile ou au moins intéressant. Le regard du l'archer alla donc en direction de l'étage concerné. Pour le moment il souhaitait en priorité une carte, une boussole et se laissait une marge pour la lecture d'ouvrages pouvant lui en apprendre d'avantage sur Kosaten, les élus et le folklore de ce monde. Kachou avait aussi attendue poliment la fin du discours pour se retourner vers Irvine afin de lui dire d'aller au troisième et qu'elle souhaitait lui prêter quelques yens pour qu'il puisse s'acheter les objets ou choses utiles pour son parcours futur. L'apôtre la fixa pour la remercier ;

C'est une noble attention de votre part, merci. Je vous laisse passer devant.

Irvine portait de l'interêt à la carte autant qu'à la lecture, il ne refusait pas ces fameuses explications. Il préféra tout de même qu'elle passe devant, gardant encore sa galanterie et coté gentleman.


hrp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Dim 15 Mai - 4:58


Premiers indices
feat.Irvine

   De sa voix neutre, Irvine m'invitait à monter les escaliers en premier. J’avouerais être assez satisfaite de la tournure de la journée. Même si cet homme n'était pas spécialement sociable avec les autres, en l'occurrence, moi, il était bien éduqué et très respectueux... Une rencontre qui n'était pas désagréable à vivre, tout du moins pour l'instant, je ne le connaissais que trop peu de toute manière.
Acceptant sa galanterie, je m'avançais dans les escaliers après avoir remercié la vendeuse pour ses renseignements.

   Premier étage de monté, comme l'avait signalé la vendeuse, c'était l'étage pour les combattants. Nous pouvions donc voir des armes longer les murs, des armures sur mannequins et pleins d'autres choses à envier pour de valeureux combattants. Seulement, je n'en avais guère besoin, donc je continuais de grimper les escaliers jusqu'au prochain et dernier étage qui mettait en valeur plusieurs étagères remplies de livres. Au milieu de la pièce, trois énormes caisses prenaient une grande partie de la salle.

   Ne cherchant pas à me retourner pour m'assurer de la présence de mon compagnon minshujin, je me dirigeais vers les caisses et y plongeais un bras. Je déplaçais plusieurs cartes qui semblaient être des cartes de chasse aux trésors. Cela m'attirait, mais pour m'éviter un regard méprisant sur ma nature de pilleuse, je me contentais de chercher une carte de Kosaten. Au pire, je n'avais qu'à attendre qu'Irvine tourne le dos ou ne regarde pas dans ma direction pour prendre l'une des cartes. Cela me permettrait de revenir dans les environs dans un but précis, quelque chose qui nous permettrait, à ma petite protégée et moi-même, d'avoir de quoi subvenir à nos besoins.

   Je trouvais enfin la carte que nous recherchions, d'un coup sec, je la sortais du dessous des autres babioles et l'ouvrait en grand pour la contempler. C'était une grande carte de Kosaten, remplie de petits détails assez intéressants : lieux d'auberges, de bric à vrac, noms des dirigeants des royaumes et noms des prêtres de chaque temple de chaque nation, en plus du nom des villes, des plus petites jusqu'aux capitales.

Bon bah avec ça, il risque pas de se perdre!

Fière de ma trouvaille, je tendais la carte à l'autre élu.

- Voici pour vous! En attendant que vous analysiez un peu plus les environs, je vais vous trouver une boussole. Elle pourrait vous être très utile pour vos voyages!

   Je me retournais une nouvelle fois, tout en ouvrant ma grande besace et je recommençais une nouvelle fois mes recherches dans cette même boîte. J'avais cru apercevoir une boussole après avoir attrapé la carte... Peut l'avais rêvée? Ah non! Elle était bien là, cachée sous une tapisserie coquette. Je récupérais donc l'engin géographique et empoignais rapidement une carte aux trésors pour la ranger dans mon sac. Je me retournais une dernière fois et tendais la boussole au jeune homme.

- Trouvée!


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Dim 15 Mai - 12:23





Premiers indices
feat.Kachou

Montant tous les deux les marches qui menaient au dernier étage, les deux élus dans le calme passèrent d'abord devant celui qui était dédié clairement aux guerriers ou aux magiciens, avec des armes et des tenues qui étaient disposées avec une certaine rigueur, c'était fait pour être regardé, attirer l’œil et forcer l'achat, cela marchait plutôt bien, Kachou et Irvine tournant leurs yeux dans la direction indiquée, mais cependant aucun des deux n'avaient ce genre d'achat à faire. L'archer n'avait pas encore la force de se battre vu la nature du sceau expliqué par la demoiselle un peu plus tôt dans la journée. Quoiqu'il en soit, ce genres de priorités viendrait à point, il lui suffisait d'attendre puisqu'il était encore dans une phase d'apprentissage, comme un nouveau-né perdu dans un grand salon et qui doit faire à la fois attention aux dangers, mais se relever pour marcher afin d'y apercevoir d'autres horizons. Kachou montait vite, elle était déjà arrivé, l'apôtre suivait ses pas plus lentement, plus posément, lorsqu'il mit un pied sur le sol du troisième, elle avait déjà le bras dans une caisse, il y'en avait plusieurs entreposé au milieu, c'était drôlement fichue en comparaison avec l'étage précédent.
Evidemment se trouvait ici une tonne de livres, beaucoup d'ouvrages qui pouvaient s’avérer intéressant pour lui. Pendant que la jeune femme farfouillait il observa les rayons, mais au moment de se rapprocher de l'un d'eux, Kachou sorti une énorme carte, un peu comme si elle avait trouvée le saint Graal. Elle l'a tendit vers lui, il l'a remercia d'un geste de la tête rapidement, mais elle semblait enclin à tout lui trouver d'un seul coup. Kachou s'en retourna vers sa boite pour trouver cette fois la boussole, objet ultime manquant à Irvine pour se déplacer et voyager en toute sérénité.

C'était très gentil de sa part, elle n'était vraiment pas obligée de pousser son altruisme aussi loin, mais peut être remerciait t'elle la gentillesse dont avait fait preuve Irvine et qui pour lui, n'était qu'une notion normale de son ancienne éducation en temps qu'Homme. Il s’accaparât l'objet et la carte, rangeant la seconde dans une de ses besace à sa ceinture. Puis il regarda rapidement la carte, mais il était clair qu'il verrait ça plus loin et au calme, repérant juste quelques lieux plus ou moins important non-loin de sa position, il enroula ensuite le précieux papier pour le ranger avec soin. Puis il fixa sa sauveuse pour l'en remercier de nouveau, mais avec des mots cette fois ;

Vous avez été très aimable. Je vous remercie.

Bien sur, comme l'archer l'avait prévu il ne comptait pas partir tout de suite, pas après avoir vu autant de bouquins ici. Il était parfois poète dans sa tête, mais ce n'était pas pour eux qui s'arrêterait forcément, il y'avait là toute une histoire et ce n'était pas forcément dans les grands édifices que l'ont trouvait les meilleures histoires d'un monde mais justement dans ce genre d'endroit plus petit et reculé. Irvine devait au moins par politesse dire au-revoir à Kachou en espérant évidemment la recroiser dans un avenir certain. Il recula d'un pas avant de lui expliquer ce qu'il comptait encore faire avant de définitivement tourner les talons et s'en aller de cette ville.

Je vais acheter quelques ouvrages et m'en aller, votre aide fût précieuse, je vous souhaites bonne route.

Cette fois, plus de quiproquo, c'était bien un départ. Bien qu'il cherche durant les quelques minutes suivantes deux ou trois livres bien indiqués pour en connaitre d'avantage sur l'histoire de Kosaten, que ça soit des livres anciens et poussiéreux ou de tous nouveaux ouvrages avec un regard bien différent sur la nouvelle sphère, Irvine fut des choix qu'il jugeait lui même judicieux. Il était important de ne pas se perdre en futilité, des bouquins qui ne pouvaient rien lui apporter étaient proscrits. Après avoir prit ces fameux livres en main, glissés fermement sous son bras, il salua une dernière fois Kachou, ne sachant pas si elle désirait encore rester à cet étage, dans le magasin ou dans la ville ou comptait elle même partir dés à présent. Puis il s'en retourna et descendit chaque étages précédemment monté en silence, pour revenir en caisse si l'ont puis-dire, afin de payer ce qu'il devait. La vendeuse souriante réclama et teinta d'un au-revoir l'un des premier client de la journée, dans un grand sourire encore charmeur tandis que l'archer partait pour de bon cette fois en faisant sonner la clochette disposée à l'entrée et laissant la porte se fermer.


hrp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   Dim 15 Mai - 14:52


Premiers indices
feat.Irvine

   Une fois la boussole dans ses mains, j'en profitais pour jeter un œil rapide sur la carte avant qu'Irvine ne l'enroule à nouveau. Malheureusement, je n'avais pu voir que l'emplacement de la ville dans laquelle nous étions. A savoir que je ne connaissais pas grand chose des environs, j'étais donc tout autant perdue qu'au début. Avant qu'Irvine ne range la carte, j'avais aussi pu remarquer un gros point sur la carte, très certainement la capitale de Minshu?

Je vais aller là-bas... Je trouverais de quoi me guider, en cas, je n'aurais qu'à suivre la grande route. Ce sera plus simple pour repartir vers Seika au moins.

   La voix du minshujin me sortait de mes réflexions, me remerciant pour mon attitude envers lui. Ce qui, en soit, n'était pas spectaculaire. Mais pour répondre à son attention gratifiante, j'inclinais la tête légèrement tout en souriant. Ses paroles sentaient le départ à plein nez, l'envie de fuir devait surement se faire oppressant. Rester avec une inconnue, après avoir apprit certaines choses, ne devait pas être très agréable à vivre.
Ses paroles suivantes confirmaient mes pensées, il voulait prendre le large après avoir fait quelques achats. Non étonnée, je le saluais aussi, par respect pour lui et dans l'espoir que sa vie en Kosaten lui soit favorable. J’espérais pour lui, qu'il n'ait pas à rencontrer Zayro Jinn.. Mais cela, je ne pouvais pas le lui dire. Car dans tous les cas, si cette rencontre se faisait, elle était inévitable. Qu'il soit prévenu ou non.

- Très bien. Je vous souhaite à vous aussi, un bon voyage. Prenez soin de vous Irvine, Kosaten est un monde rempli de bonnes choses, mais le mal n'est jamais très loin.. Ne l'oubliez pas.

   J'attendais que le jeune homme s'en aille de la pièce, pour observer de plus prêt la carte que je tentais de dérober. C'était une carte indiquant le chemin d'une grotte menant droit à un trésor... Assez fière de cette trouvaille, je redescendais avec empressement les escaliers, jusqu'à arriver au rez-de-chaussée. Je prenais quelques fruits et légumes, en plus d'une gourde et un bon morceau de fromage frais.
Je me dirigeais vers le guichet avec mes emplettes, ce qui n'était pas pour déplaire à la vendeuse. Je soupirais légèrement par cette avidité commerciale dont elle faisait preuve.

La richesse rend les gens tellement égotistes. C'est haïssable.

Le tout enfin payé, il ne me restait plus grand chose dans le porte-monnaie... Je sortais de la boutique et une fois la porte fermée, un long soupire se faisait entendre.

-Raa bon sang! Adakor m'attend, faut que je me bouge les fesses, parce que là... C'est plus faisable!

   Je me rendais compte d'avoir osé penser à voix haute... Ce qui me donnait encore plus l'envie de partir d'ici au plus vite! Rassemblant les achats pour les ranger dans ma besace, je reprenais ma route. Cette fois-ci, en direction de la capitale de Minshu! Au moins.. A partir de là-bas, j'étais sûre de pouvoir reprendre la route qui me mènerait jusqu'à Chikai!

C'est parti !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Premiers indices   

Revenir en haut Aller en bas
Premiers indices
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» indices sur de futurs batiments orks
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
» LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.