Partagez | .
Neige - Flamme
Invité Invité

-



MessageSujet: Neige - Flamme   Sam 14 Mai - 14:36


Neige - Flamme

Feat. Natsu Dragnir

La foule entourait toujours Kurozu aux villes et villages marchands. Sa plaie s’était refroidie et laissait maintenant plus que place à une cicatrice tout à fait banale. Elle accompagnera le jeune mercenaire dans Kosaten durant toutes ses aventures et très probablement jusqu’à sa mort dans ce monde. L’assassin s’arrêta de marcher un instant. Qu’est-ce que lui avait prit de penser à cela ? Il n’allait certainement pas laisser son cadavre pourrir et être mangé par des corbeaux ou autres créatures qui existent seulement dans Kosaten. Il trouverait un moyen de retourner dans son monde, peu importe le prix à payer. Son heure finale sera là-bas et non ici. Qu’allait-il faire maintenant ? Où était sa prochaine destination ? Tout ce qu’il savait, était qu’il se trouvait en «Territoires Neutres », selon Aki Nishiie.

Il entendit soudain des chuchotements dans ses oreilles. Il regarda autour de lui et pût constater que la population le dévisageait et parlait dans son dos, main recouvrant leur bouche pour qu’il ne puisse pas comprendre ce qu’ils disaient. Cela agaça Kurozu. Depuis son arrivée sur ce territoire, la plupart des habitants le reluquaient sans gênes et quelques fois, avec dégoût. Il commença à se demander si les élus n’étaient pas très appréciés dans ce coin. Les murmures se faisaient de plus en plus grandes, jusqu’au point où ils ne se gênaient même plus de rester discret. La patience du jeune mercenaire avait une certaine limite, mais malheureusement elle fût dépasser en un temps record.

- Bande de guignols, je vais vous calmer.

Il marmonna cette phrase plusieurs fois à la suite à l'intérieur de sa tête. Il allait les tuer, ils ne méritaient plus de vivre. Au moment où il allait dégainer son katana, une main étrangère retint son membre. L’assassin serra fortement des dents, les laissant à découverts aux yeux de la foule. Qui avait osé l’interrompre ? Kurozu se retourna brusquement pour identifié le futur cadavre de la personne. Son sourcil droit se leva. La main qui l’avait retenue appartenait à un vieil homme, d’environ soixante-dix ans. Il portait sur sa tête un sorte de bonnet vert kaki, un t-shirt à manches longues de couleur grise, un pantalon troué et une paire de sandales. Qu’est-ce qu’un vieillot comme lui pouvait bien vouloir à l’assassin ?

Il relâcha la paume de son épée pour fixer l’homme âgé devant lui. Il n’était très grand, peut-être dans les mètres soixante. Ce dernier desserra également sa main sur le poignet de Kurozu puis respira un grand un coup avant de prendre la parole.

- Jeune élu, ce que tu t’apprêtais à faire allait t’amener que des ennuis. Refreines-toi d’être violent ici.

Le jeune mercenaire était stupéfait. Comment avait-il sut qu’il était effectivement un élu ? Ce n’était pas très compliqué en y repensant, ses vêtements n’étaient pas du tout commun par rapport à la population de Kosaten. Kurozu ne comprenait pourquoi cet homme l’avait stoppé dans son geste, sûrement un vieillot qui n’avait plus sa tête. L’assassin s’en alla donc, mais quand il dépassa le vieil homme, celui-ci lui parla à nouveau.

- Tu cherches des réponses, jeune élu ?

Le jeune mercenaire arrêta sa course. Il retourna légèrement sa tête en baissant ses yeux et observa son interlocuteur.

- Parce que tu peux m’en procurer, vieillot ?

L’homme âgé sourit grandement à Kurozu, on pouvait voir que certaines dents lui manquaient. D’un signe de main, il fît comprendre à l’assassin de le suivre. Ils marchèrent donc une vingtaine de minute. Durant ce moment là, le paysage changea de décore. Il n’y avait plus les auberges bien entretenues ou les maisons soignées des habitants, non, il se trouvait maintenant dans un bidonville. La population de cette zone là vivaient dans des maisons de fortunes construits à partir de ce qu’ils pouvaient trouver sous leurs yeux, comme des barres métalliques, du bois taillés, des briques etc. Les enfants vivant de ce coin étaient à moitiés nues, et couraient partout.

Ils arrivèrent finalement à la « demeure » du vieil homme. Ce dernier demanda à l’assassin s’il voulait un thé, ce que Kurozu refusa immédiatement. Il ne voulait pas boire, il voulait des réponses. L’homme âgé prit une chaise et ne s’attarda pas à s’asseoir dessus. Il contempla ensuite longuement le mercenaire. Il se mit soudainement à ricaner mais toussa en même temps. Il calma sa toux en tapotant plusieurs fois son thorax. Un nerf apparut sur le front de Kurozu. L’assassin se rapprocha de lui, s’accroupit jusqu'à ce qu’ils soit à la même hauteur puis pencha sa tête sur le côté en le regardant avec des yeux à faire froid dans le dos.

- Si tu es juste un simple demeuré qui est venu me faire perdre mon temps, saches que les secondes qui vont suivre seront tes dernières, vieillot.

Le vieil homme lui sourit grandement encore une fois, avec ses quelques dents en moins.

- J’avais vu juste. Tu es un nouveau élu fraichement arrivé à Kosaten. Je m’excuse si je t’ai vexé en rigolant, mais il faut avouer que quand je t’avais vu prêt à bondir pour déchiqueter en mille morceaux ces pauvres gens, c’était rigolo à voir.

-  Faisons court, vieillot. Donnes-moi les réponses que tu m’avais promis.

L’homme âgé toussa encore deux trois fois avant de répondre à Kurozu.

- Jeune et impatient à la fois, hein … Montres-moi d’abord ton sceau, jeune élu.

L’assassin s’empressa de le lui montrer. Il présenta donc le dragon tatoué sur sa paume droite. Le vieil homme lui prit soudainement la main pour le rapprocher de ses yeux.

- Tu es donc de Fuyu … Ha ! Intéressant. Tu veux des réponses ? Rends-toi donc au Royaume de Fuyu. Il se situe au nord de Kosaten. Là-bas, tu auras peut-être des éclaircissements.

Kurozu se releva en enlevant violemment sa main de celle du vieil homme. Le Royaume de Fuyu … Et au nord. L’assassin fixa le l’homme âgé.

- Pourquoi m’aides-tu, vieillot ?

l’homme âgé lui sourit comme d’habitude.

- Disons que depuis mon plus jeune âge, j’ai vu nombre d’élus apparaître dans Kosaten, souvent perdu. Comme toi. Je ne fais qu’être un bon samaritain. Ou du moins, d’avoir servit à quelque chose dans ma triste vie.

Le jeune mercenaire se retourna, puis lui dit.

- Bien triste vie, en effet.

Quatre jours étaient passées depuis que l’assassin avait quitté les Territoires Neutres. Il se nourrissait essentiellement de tout ce que la nature pouvait lui donnait, comme les fruits des bois, les champignons. Kurozu n’avait cessé de marcher en direction du Nord, comme ce que lui avait indiqué le vieil homme. Même si le paysage n’avait pas changé durant ces quelques jours, donc de la verdure à perte de vue, la température quant à lui, n’était plus la même. Au fur et à mesure que le temps passait, la chaleur disparaissait peu à peu. Kurozu estima donc qu’il arrivait sûrement bientôt à Fuyu. La fatigue commençait aussi à se faire ressentir, il s’était permis que très peu de temps de pause pendant ces quatre jours.

Il était pressé d’atteindre le Royaume. Soudainement, il vit au loin une épaisse couche blanche. Il plissa légèrement des yeux pour mieux voir. Il arrivait à peu près à distinguer, selon lui, des arbres. Il hâta donc sa marche, jusqu'à même trottiner. Il arriva finalement à l’endroit. Le contraste était fulgurant. On dirait qu’une ligne de neige avait été dessiné exprès sur le sol. Il n’y avait qu’a tourner la tête de droite à gauche pour comprendre. À sa droite, le blanc qu’il voyait était en fait de la neige recouvrant entièrement la zone. À sa gauche, les plaines recouvertes d’herbes. Était-ce finalement le Fuyu ? Déterminé, il franchit donc la ligne de poudre blanche.

Quand il se retrouva de l’autre côté, un vent glacial vint fouetter son visage et tout son corps. Kurozu ne put s’empêcher de grincer des dents et de faire une grimace. La vue était complètement différente d’avant. Les beaux arbres de printemps aux Territoires Neutres furent remplacés par des troncs d’arbres glacé. Les arbres les plus chanceux avaient réussi à garder le branches. Mais les feuilles étaient inexistantes. Il n’était plus question de faire marche arrière maintenant. Les réponses qu’il voulait tend lui seront bientôt à portées de main. D’un pas sûr, il continua sa marche dans cette forêt mystérieuse.

©MangaMultiverse


Dernière édition par Zero le Lun 16 Mai - 19:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Sam 14 Mai - 18:24





Neige - Flamme
feat. Zero



Sa rencontre avec le Fuyujin en armure avait fait complètement changer Natsu de vision quant au monde de Kosaten. Ainsi donc, le seul moyen de sortir de ce fichu univers, c'était de vaincre les dieux. Des dieux qui bien sûr étaient beaucoup trop puissants, et qui n'intervenaient que rarement au cours du conflit entre les trois nations. Autrement dit, les chances pour les vaincre étaient rarissimes... Que du bonheur, en somme ! Malgré les conseils que lui avaient prodigué le maître de Croc Noir, il était fermement résolu à visiter tous les endroits visitables de ce monde. Fuyu en faisait donc partie.

Il faisait bien évidemment toujours aussi froid, et la neige semblait vouloir recouvrir pour toujours la vaste forêt. Avec le blizzard, en plus, on n'y voyait pas à 10 mètres de soi... Le mage de feu n'appréciait guère ce genre d'endroit, où sa magie se retrouvait encore plus amoindrie qu'elle ne l'était déjà... Dans une autre époque, dans un autre lieu, l'ambiance aurait été tout autre. Cette zone aurait été un paradis pour une bande de gamin cherchant à faire une bataille de boules de neiges... Mais là, il n'avait aucun ami pour jouer avec lui. et de toute façon, il n'en avait pas la moindre envie. De jouer, pas d'avoir un ami, hein ?


Bordel, mais c'est que ça caille sévère ici !!!

Il eût un bref instant l'idée d'allumer un feu avec sa magie, mais se ravisa finalement. Pas question de perdre plus de temps dans cette foutue forêt !!! Il hâta donc le pas, à la limite de la course. Ainsi, non content de se déplacer plus rapidement, il pourrait également réchauffer son corps meurtri par la morsure givrante. Cependant, il constata au bout de quelques minutes qu'il tournait en rond... Ou bien qu'un type avec exactement les mêmes empreintes et la même corpulence se promenait lui aussi dans cette forêt, mais c'était moins probable.

-"'tain, j'aurais du demander mon chemin à l'autre !"


Il reprit son footing improvisé, légèrement inquiet par la suite des évènements. La fatalité des faits l'accabla : non content d'être en territoire ennemi, il s'était perdu dans une endroit gelé ! Trois raisons qui pouvaient chacune causer sa mort. Il se tapa les joues rougies, se frotta ses mains gelées, et accéléra une nouvelle fois. Tout à coup, une forme se distingua dans la poudreuse qui tombait petit à petit. Le chasseur de dragons voulut freiner, mais, emporté par son élan et glissant sur une bonne vieille plaque de verglas, il heurta la forme qui tomba. En s'approchant, il constata qu'il s'agissait en fait d'un garçon, et il lui tendit la main pour se relever.


-"Ça va ? Tu n'as rien ? Je suis désolé, avec toute cette neige, je ne t'avais pas vu et je n'ai pas pu t'éviter..."

Une fois qu'il eut aidé le jeune homme à se relever, il l'observa attentivement. C'était un garçon un peu plus vieux que lui, du moins, il en donnait l'impression visuelle, qui arborait des cheveux mi-longs bruns. Il portait une chemisette grise, ainsi qu'un jogging noir. Sa peau était relativement pâle.

Est-ce un élu de Fuyu ?


-"Au fait, moi c'est Natsu, Natsu Dragnir ! Et toi ?"





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Dim 15 Mai - 14:39


Neige - Flamme

Feat. Natsu Dragnir

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que Kurozu marchant dans ce nouvel environnement, et qui était une première sur lui dans Kosaten. Le vent glaciale ne s’était pas arrêté, la toute nouvelle et fraiche cicatrice du jeune mercenaire recommença à se faire sentir. Le souffle froid arrivait à se frayer un chemin, sous la manche blanche coupée de Kurozu, pour aller s’écraser contre la marque rouge-rose de l’assassin. Cela lui fît ressentir des picotements très désagréables. Il avait l’impression que des abeilles s’acharnaient sur lui en lui injectant leur dards sur son épaule. Du coup, le jeune assassin réchauffait toutes les cinq à dix minutes sa cicatrice en frottant sa main sur cette dernière pour faire disparaître quelques instants ces picotements.

Le jeune assassin observait tout autour de lui, depuis qu’il marchait, il n’avait pas vu une seule âme vivante dans le coin. Le site qu’offrait aux yeux de Kurozu n’était qu’une vaste forêt de givre à perte du vue, avec leurs arbres glacés. De plus, le silence était pesant. On ne pouvait entendre que le vent souffler et les pas du jeune homme, faisant craqueler la neige sous la pression de son poids. Il faut dire qu’avec un tel lieu, personne ne voudrait venir s’installer dans ce territoire. Continuant son chemin, il se demanda quand est-ce qu’il apercevrait une quelconque civilisation. Cela lui paraissait presque impossible qu’une ville ou un village puisse s’être établit ici.

Pourtant, l’homme âgé lui avait indiqué que le Royaume de Fuyu se situait tout au nord de Kosaten. Dans ce cas-là, si sa « patrie » se trouvait vraiment ici, la population devait être de redoutables guerriers pour oser affronter de tels conditions climatiques. Cela rassura un peu Kurozu, au moins, il n’appartenait pas à une faction de faiblards. Dans son monde à lui, seuls les plus forts pouvaient survivre, la loi de la jungle en somme. Les minutes passaient et le jeune assassin mourrait de froid. Il commença à claquer des dents, puis se tint les épaules en les réchauffant avec ses mains. Tout d’un coup, le ciel grisâtre laissa peu à peu tomber des flocons de neiges.

Il ne manquait plus que cela se dit l’assassin. Déjà avant, avec le souffle très fort, il ne voyait presque rien, mais si de la neige commençait à tomber, cela n’allait pas arranger les choses pour lui. Il plissa alors plus fort les yeux, essayant de voir devant lui. Il entendit soudain un fond de bruit derrière lui. Il s’arrêta alors de marcher pour mieux écouter. On dirait que quelque chose se rapprochait de lui, à une allure plus vite que Kurozu. Un ennemi ? Il réfléchit en une demi-seconde sur qui, ou quoi, il allait tomber nez à nez cette fois. Un élu ? De Fuyu, Seika ou Minshu ? Ou bien une autre créature vivant seulement ici ? Kurozu se retourna alors avoir une vision sur ce qui l’attendait, la main prêt à dégainer son katana.

À peine s’était-il intervertit qu’une forme d’a peu près sa taille le heurta au niveau du thorax, lui coupant le souffle et le faisant tomber dans la foulée ce qui fît exploser une poudrée de neige. L’assassin s’effondra sur ses fesses sur la neige, ce qui lui glaça ce dernier. Il secoua par la suite sa tête pour enlever la poudre blanche qui s’était éparpillée sur ses cheveux. Quand il regarda devant lui, un homme aux cheveux rose en piques se tenait devant lui. Une version masculine de Yuno Gasai ? L’inconnu lui tendait la main et lui expliqua qu’il n’avait pas vu Kurozu à cause de la neige. Puis, il lui demanda s’il allait bien. Le jeune mercenaire fixait avec agacement l’homme devant lui, mais attrapa tout de même sa main pour se relever.

- Je vais bien.

Il examiner ensuite l’homme aux cheveux roses. Il avait à peu près la même taille que Kurozu. Il portait un manteau noir bordé de jaune dont le côté droit ne comporte pas de manche et un pantalon assez large de couleur blanche. Enfin, une écharpe particulière, on aurait dit que des écailles entouraient son coup. Sans attendre, il se présenta à Kurozu. Il se nommait Natsu Dragnir, et demanda le nom à l’assassin.

- Je suis Kurozu.

Mais quelque chosa attira tout de suite l’attention du jeune mercenaire quand il observait Natsu. En effet, il aperçut sur le haut de son bras droit, le sceau représentant la nation de Seika. Normalement, il aurait déjà pris sa garde et dégainé son katana, mais sa rencontre avec Aki Nishiie et Irvine l’avait légèrement changé sa façon de voir les choses. Bien qu’il s’était dit qu’il ne savait pas comment un élu d’une autre faction réagirait vis-à-vis de lui. Calmement, l’assassin lui adressa la parole.

- Qu’est-ce qu’un élu de Seika vient faire à Fuyu ?

Il ne savait pas réellement s’il était vraiment à Fuyu, mais peut-être que Natsu lui, savait.  

©MangaMultiverse


Dernière édition par Zero le Lun 16 Mai - 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Dim 15 Mai - 19:38





Neige - Flamme
feat. Zero



L'autre lui répondait le plus simplement possible. Deux-trois mots grand maximum, juste de quoi se faire comprendre. Malgré les réticences de celui-ci à parler, Natsu put comprendre qu'il se nommait Kurozu. Il semblait plus agacé qu'autre chose et le mage de feu se demanda s'il ne lui faisait pas perdre un petit peu son temps. Cependant, si la personne était du coin, elle pourrait probablement le guider à travers le dédale blanc qui les encerclait. Kurozu remarqua soudain le sceau du chasseur de dragons. Cela se voyait par la surprise qui se lisait dans ses yeux sombres. La question qui suivit juste après n'avait rien d'amical, mais rien de menaçant non plus. Enfin, c'est que Natsu supposa. Bien entendu, son interlocuteur lui demanda ce qu'un Seikajin venait faire à Fuyu.

-"Tu as pu voir facilement que je venais de Seika. En effet, je me suis aventuré loin de ma nation pour m'aventurer en territoire sensé être ennemi. M'en tiendras-tu rigueur ? Vas-tu m'attaquer pour cela ? Je n'ai aucune intention hostile à ton égard, ou à celui de cette nation. En fait, je viens tout juste d'arriver à Kosaten et je souhaitais simplement explorer toutes les provinces possibles. Ce qui me motive aujourd'hui, ce n'est pas le conflit entre le Phénix, le Dragon et le Serpent. Mon but est de trouver une sortie dans ce foutu monde, et je ne crois pas que c'est en tuant inutilement les autres qu'on s'en extirpera. Malheureusement, ce sceau n'est pas forcément d'accord avec moi..."

Pour prouver ses dires à Kurozu, Natsu s'avança, prudemment certes, mais tout de même de manière à rester visible de l'autre. Il y avait toujours une possibilité qu'il soit un élu, donc qu'il possède des pouvoirs destructeurs. D'ailleurs, une odeur de mort se dégageait du jeune homme, mais le pyromancien se disait que chaque élu devait plus ou moins la posséder. En s'approchant, il put entrapercevoir un fourreau qui dépassait du dos de l'autre.


Quel genre d'arme est-ce ? Un katana, une épée, ou... autre chose ? Une chose est sûre, ce mec n'est pas du genre commun !


-"Et toi Kurozu, me diras-tu de quelle nation tu viens ? Tu es un élu, n'est-ce pas ? Ah, et sache que même si d'aventure tu me disais que tu es Fuyujin, je ne t'attaquerais pas, enfin, sauf s'il s'agit de défendre ma vie... Je te dis ça parce que j'ai rencontré il y a à peine quelques heures une personne qui m'a demandé la même chose."


Le mage se rendit compte qu'il monopolisait la parole, ce qui n'est pas super pratique quand l'on souhaite obtenir des réponses. Il se tût en conséquence, afin de laisser à Kurozu le temps de répondre. Il restait néanmoins aux aguets, il était en terre inconnue quand même !

Autour d'eux, la neige, qui recouvrait de son blanc manteau les arbres courageux qui luttaient avec fierté pour rester en vie, formait une épaisse brume qui diminuait peu à peu leur acuité visuelle. Natsu espéra vraiment que l'autre saurait retrouver son chemin.


Cette neige commence à me gonfler sévère ! J'espère pour elle qu'elle a prévu dans son emploi du temps de s'arrêter un jour ou l'autre, sinon, c'est moi qui vais le faire !





Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Lun 16 Mai - 19:08


Neige - Flamme

Feat. Natsu Dragnir

La première réponse de la part de Natsu Dragnir satisfit le jeune assassin. En effet, l’élu de Seika venait de lui avouer qu’il se trouvait en territoire ennemi. Il avait donc finalement atteint le territoire de Fuyu. Il ne manquait plus qu’il arrive à la Capitale, pour qu’il puisse obtenir les réponses dont il voulait tant. Mais avant cela, il devait d’abord s’occuper de la personne qui l’avait rencontré. Ce dernier lui avait par ailleurs demandé si le mercenaire allait l’attaquer parce qu’il venait d’une nation ennemi. De plus, il ajouta également qu’il était dans le même cas que Kurozu, il venait d’arriver dans Kosaten. Finalement, il lui dit que les conflits entre les différentes nations lui étaient indifférente et qu’il souhaitait juste retrouver son monde à lui.

Le jeune mercenaire ne put s’empêcher d’esquisser un léger sourire après avoir entendu cela. Natsu Dragnir avait donc les même motivations que lui, partir à tout prix de ce monde, auquel ils n’appartenaient strictement pas. Il leva ensuite la tête vers le ciel. Des flocons cristallisés venaient se déposer sur le visage du jeune homme, avant de fondre sous la chaleur de ses joues. Il commença à jurer à l’intérieur de sa tête : Tu vois cela ? Je ne sais pas qui tu es et pourquoi tu nous à envoyé ici, mais aucuns élus ne veulent de ton monde ! Kurozu baissa par la suite sa tête et fixa l’homme aux cheveux roses. Il frotta sa cicatrice, puis lui dit.

- Comme toi, leurs petites querelles entre nations me sont insignifiante. Je cherche tout simplement à partir d’ici aussi. Et ..

Avant d’en rajouter plus, l’assassin pencha sa tête sur le côté puis lâcha avec un sourire narquois

- Mais si je dois tuer des gens pour arriver à mes fins, je n’hésiterai pas une seconde.

Sa phrase finit, il vit Natsu Dragnir s’approcher ensuite lentement de lui. Le jeune mercenaire ne bougea pas de sa position, il resta debout. L’élu de Seika arriva finalement à la hauteur de Kurozu. Ses yeux semblaient observer le katana accroché au dos du jeune assassin. Était-ce la première fois qu’il voyait une arme tranchante ? Peu probable, et même si c’était le cas, Kurozu n’aurait pas été le premier élu qu’il croise avec une épée comme arme. Il devait donc l’examiner par précaution, au cas où le jeune mercenaire changerai d’avis et déciderai de l’attaquer. Kurozu fît donc de même et scruta Nastu Dragnir. Il le regarda de haut en bas, de bas en haut. Bizarre se dit l’assassin.

Il l’avait pourtant bien observé, mais l’homme aux cheveux roses ne semblait pas porter une quelconque arme sur lui. Même pas un petit couteau, rien. Il regarda ensuite ses bras. Peut-être qu’il pratiquait un art martial, vu son corps développé. Il regarda donc Natsu Dragnir droit dans les yeux. Que voulait-il en se rapprochant de Kurozu ? Un petit silence de quelques secondes s’installa ensuite. La brise ébouriffait les cheveux des élus se regardant les yeux. C’est l’homme de Seika qui brisa finalement le mutisme entre eux. Il demanda à l’assassin de quelle nation il venait et s’il était un élu comme lui. Et étonnamment, il dit aussi que s’il venait à être de Fuyu, il n’attaquera pas le mercenaire car il venait d’en rencontrer un juste avant lui.

Le jeune mercenaire plissa des sourcils quand il sût qu’un autre homme, étant un élu aussi, était dans les parages. Peut-être que s’il le rencontre, cet individu pourra l’aider dans sa quête ? Mais Kurozu répondit d’abord à Natsu Dragnir.

- Comme tu l’as dis, je suis un élu. Pour ma nation, on va dire que je suis de Fuyu … Oui.

Cela exacerba le jeune mercenaire. Sa nation n’était pas Fuyu, non, il n’acceptera jamais cette pseudo « patrie ». Mais il se retint de s’énerver. Cela ne servait plus à rien de s’attarder sur ce détail, il perdrait seulement du temps et de l’énergie. À la place, il dirigea son attention sur l’homme qu’avait croisé Natsu Dragnir.

- Et cet autre élu, saurait-il des choses sur ce monde ?

La neige tombait de plus en plus fort et le froid se faisait grand. Furtivement, Kurozu scruta la forêt derrière l’élu de Seika, espérant trouver du bois pour faire un petit feu de camp.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Mar 17 Mai - 19:00





Neige - Flamme
feat. Zero



Les paroles de Natsu eurent l'air de contenter Kurozu. Manifestement, même s'il était un ennemi, les intentions du mage de feu paraissaient à ce dernier louables, voire correspondaient carrément aux siennes. La suite le dirait. Au bout d'un court moment, le garçon aux cheveux noirs leva la tête pour regarder le ciel, à la manière d'un moine lorsqu'il prit son dieu. Il semblait comme fasciné par ce qu'il apercevait, mais le chasseur de dragons, même en ayant scruté le ciel avec attention, ne parvint pas à deviner ce qui avait capté l'attention de son interlocuteur.

Que peut-il bien faire ?


Finalement, son regard se posa à nouveau sur Natsu. Kurozu expliqua que son but était également de s'échapper de ce foutu monde. La suite, en revanche, ne plut pas au pyromancien. En effet, l'autre indiqua par ailleurs que si la clé de sortie de ce monde nécessitait de tuer des gens, il n'hésiterait pas une seconde. Un vrai tueur camouflé, le Kurozu quoi !


Dans ce cas, tu me trouveras en travers de ta route !

Cependant, l'impétueux et ardent jeune homme garda cette pensée pour lui, il était inutile d'envenimer la situation pour le moment. D'autant plus que Natsu ne connaissait pas les forces de son adversaire, qui pouvait se révéler être un véritable fléau. Aussi, malgré cette volonté sans limites, il paraissait être tout de même un honnête homme. Enfin, il paraissait...

Kurozu confirma être un élu Fuyujin, mais avec une pointe de doute dans son intonation tout de même. Il devait sans doute avoir été amené à Kosaten récemment. Juste après, il interrogea avec approfondissement le garçon aux cheveux roses à propos du Fuyujin que Natsu avait rencontré un peu plus tôt. Kurozu recherchait des informations, quelqu'en soient les moyens et le prix.


-"Ah, tu veux en savoir plus sur Kosaten ? A dire vrai, pour ne rien te cacher, je n'ai discuté avec cet élu que très brièvement... Mais il m'est effectivement apparu qu'il en savait un paquet sur le monde dans lequel nous nous trouvons aujourd'hui. Malheureusement pour toi, il paraissait pressé et a donc hâté son départ... Maintenant, il doit être loin, je pense. Mais peut-être que si tu le retrouves, il pourra t'aider. Pour te donner une idée, c'était un grand type blond, en armure, élu de Fuyu, tout comme toi, et accompagné d'une espèce de petit dragon noir. Par contre, je n'ai pas eu l'occasion de lui demander son nom, tu m'en vois désolé..."

Inutile de préciser que cet élu lui avait dit que s'il avait indiqué son nom, Natsu, forcé par son sceau, aurait dû l'attaqué, et probablement mourir au vu de la puissance de l'autre. Il espéra avoir donné suffisamment d'informations à Kurozu pour l'aider dans ses recherches. Après tout, c'était un compagnon d'objectif, même si les deux ne partageaient vraisemblablement pas les mêmes valeurs.


Le froid devenait de plus en plus mordant, et le volume de poudreuse gelée s'accentuait de minute en minute. Si les deux garçons ne bougeaient pas, ils seraient transformés en bonhommes de neige d'ici peu...


-"Quel temps pourri ! Est-ce que ça te dirait de marcher, histoire de se réchauffer un peu ? On pourrait aller au prochain village, si tu veux. Étant Seikajin, je ne connais pas grand chose du coin..."


Le mage espérait secrètement que Kurozu, malgré sa récente apparition dans ce monde, saurait les guider vers la sortie de cet enfer blanc.




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Mar 17 Mai - 20:46


Neige - Flamme

Feat. Natsu Dragnir

Le jeune mercenaire observait encore attentivement derrière l’homme aux cheveux roses. Il n’avait pas beaucoup trouvé de bois, épargnés par le froid, pour être utilisés pour faire du feux. En même temps, comment arriverait-il à créer du feux avec ce temps pareil ? Peut-être que s’il était un magicien oui. Il en était sûrement un, c’est vrai, mais Kurozu pratiquait de la magie noire. Non pas de la sorcellerie pour le bien commun des gens. Mais plutôt pour faire du mal, tuer, préférablement. Il se demanda alors comment il allait faire pour continuer sa route sous ce vent glaciale. Même si son corps était assez robuste pour supporter un froid pareil, il ne tiendrait pas non plus une éternité.

Il espéra donc de tout son cœur qu’il ne lui restera qu’un bout de chemin à parcourir avant d’atteindre le Royaume de Fuyu, au cas contraire, il mourra enseveli sous la neige. Le peu de branches par terre, tombés des arbres sous le poid de la poudre blanche, se comptaient à peine sur le bout des doigts. Peut-être à tout cassé, quatre ou cinq. Et inutilisable. Le jeune assassin lâcha un rire mi-forcé et mi-irrité. Bon, tant pis. Si c’était le seul moyen pour arriver à destination, il n’avait pas le choix. Soudain, la voix de Natsu Dragnir le fît revenir sur la situation du moment. L’élu de Seika lui expliqua que, malheureusement, qu’il n’avait rencontré l’homme qu’un court instant, car ce dernier semblait être pressé.

Il était sûrement impatient de déguerpir de ce froid avant qu’il ne meurt frigorifié se dit Kurozu. Cependant, le jeune homme en face du mercenaire lui décrit le portrait physique de cet homme inconnu en lui disant qu’il était accompagné d’un familier noire. Un dragon vraisemblablement. Il lui précisa ensuite quelque chose qui raviva l’assassin. Il était de Fuyu et possédait, apparemment, beaucoup d’informations sur lui concernant Kosaten. Excité, Kurozu allait lui demander le nom de cette personne mais Natsu Dragnir conclut sa réponse en lui disant qu’il n’avait pas pu lui demander ce dernier.

Le jeune mercenaire serra ses poings. Il était si proche du but … Si l’élu de Seika avait eu le temps de lui demander son nom, Kurozu n’aurait plus eût à se torturer à marcher jusqu’au Royaume de Fuyu pour se renseigner. Cette simple personne aurait put lui donner tout ce qu’il voulait savoir … Mais il se conforta en se disant qu’au moins, Natsu Dragnir lui avait prodigué des informations utiles pour pouvoir retrouver cet autre élu de Fuyu. Dans tout les cas, maintenant, l’objectif numéro un est de trouver le chemin qui pourrait le mener au Royaume. Une fois là-bas, cela ne sera pas trop difficile de se procurer des informations. Du moins, espérait Kurozu.

Après quoi, Natsu Dragnir fît ensuite une proposition au jeune assassin. Il lui demanda qu’ils marchèrent pour réchauffer leurs corps, histoire de ne pas être mort de froid, même si c’était déjà le cas, jusqu’au prochain village. Car il ne connaissait pas les environs. Paradoxe amusant se dit Kurozu. Même s’il était de Fuyu, cela ne voulait pas dire qu’il connaissait plus le coin que lui. Mais il réfléchit quelques secondes. Il n’était pas le genre de personne qui voyageait en groupe, il était de type solitaire et muet. Ma fois, l’élu de Seika s’en rendra bien compte. Il fixa l’homme aux cheveux roses. De plus, peut-être qu’à deux ils trouveront plus vite.  

- Je ne connais pas cet endroit, malheureusement. Si ça te dérange pas qu’on cherche ensemble, je suis partant.

Kurozu frotta encore et encore sa cicatrice qui n’arrêtait pas de lui lancer depuis déjà un bon bout de temps. Sans attendre que Natsu Dragnir lui réponde, il commença à marcher.  

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Mer 18 Mai - 16:51





Neige - Flamme
feat. Zero



Malheureusement pour Natsu, Kurozu ne semblait pas connaître beaucoup plus que lui la région. Les deux devraient donc se débrouiller par leurs propres moyens pour se sortir de cette forêt. Ça allait être compliqué, mais c'était faisable. A condition bien sûr que cette maudite neige se calme un peu, car on n'y voyait toujours rien dans cet épais brouillard. En tant que mage de feu, Natsu n'avait pas excessivement froid à cause de la tempête qui les encerclait. Cependant, l'autre devait, quant à lui, être frigorifié. En plus, il se frottait une partie du corps avec frénésie, comme s'il quelque chose l'y faisait souffrir. La basse température n'arrangeait en rien les blessures...

Avant que les garçons se mettent en route, le chasseur de dragons alla ramasser un bout de bois qu'il trouvait assez gros et, enflammant légèrement ses mains, il y alluma une flammèche. Pas une trop énorme pour ne point consumer trop rapidement le combustible, mais assez forte tout de même pour résister à la violence du vent glacé. Une douce chaleur en émanait, et les environs semblaient se ranimer lorsqu'elle les éclaira. Natsu tendit la torche improvisée à Kurozu.

-"Tiens, voila pour te réchauffer ! Ne t'en fais pas, ce n'est pas un piège de ma part. Tu as pu voir que je peux invoquer le feu. Mon seul but est d'aider mes compagnons. Le destin nous a fait nous rencontrer, et, que l'on partage les mêmes idées ou non, je pense que l'on peut toujours cohabiter avec les autres."

Puis, ils se mirent en chemin. Enfin, chemin était un bien grand mot puisque les deux jeunes gens progressaient au hasard en essayant de se guider quasiment à l'aveuglette. Fort heureusement pour eux, aucune bête sauvage ne semblait vouloir les attaquer. A croire que mêmes les plus mauvaises créatures avaient compris que ce temps pourri n'était en aucune façon propice à la chasse. C'était plutôt un temps à s'emmitoufler dans une couverture et à rester au lit. Sauf peut-être quand on est un mage de feu... Kurozu aussi était sorti dans cette neige...


-"Désolé de te poser une question indiscrète, mais je suis curieux. Pourquoi t'es-tu aventuré par cette tempête dans cette forêt, si tu ne connais que peu le coin ? Ah, autre chose ! Ton arme, dans ton dos, c'est quoi ? Je n'en avais jamais vu de telles là d'où je viens... Tu n'es pas obligé de répondre, hein ?"


La lame de Kurozu était en effet assez étrange. Longue d'une trentaine de centimètres, elle ne ressemblait en rien à ce que Natsu avait pu apercevoir, même depuis son arrivée à Kosaten. Ni le katana de Ieta, ni l'épée de Kachou ne s'apparentaient à celle-ci. Encore moins les armes d'Erza...


Qu'est-ce donc ? Et est-ce la seule arme qu'il possède ou bien...


Le garçon à l'écharpe n'eut pas le temps de réfléchir plus, un gueulement sévère vint leur barrer la route. Une bête sortit de la brume. Un loup ! C'était un loup ! La bave écumant de ses lèvres, ses crocs saillants prêts à déchiqueter les imprudents qui s'y frotteraient, tout en lui menaçait Natsu et son compagnon de route. L'ardent et bouillonnant jeune homme jeta un coup d’œil à Kurozu pour le consulter sur l'attitude à adopter. Et le mage se mit en garde.

Spoiler:
 




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Jeu 19 Mai - 13:43


Neige - Flamme
Feat. Natsu Dragnir
Le jeune mercenaire avait déjà fait quelques pas, laissant derrière lui l’élu de Seika. Il ne savait pas s’il allait le suivre ou changer d’avis à la dernière seconde. De toute façon, seul ou accompagné, Kurozu s’en fichait éperdument. Il fît encore deux trois pas et rien, Natsu Dragnir semblait être partit de son côté. Peut-être que la réponse de l’assassin  était inutile pour l’homme aux cheveux roses, vu qu’il ne connaissait absolument pas ce territoire dans lequel ils étaient actuellement, à part qu’ils étaient à l’intérieur du Royaume de Fuyu. Kurozu regarda alors droit devant lui, l’épaisse brume de neige mêlant les flocons tombant du ciel et le vent glacial que créait le temps.

Le jeune mercenaire ne pouvait quasiment rien voir, même à une distance de trois mètres lui semblait impossible. Il allait donc voyager au hasard, ne savant pas où, sur qui ou quoi il tomberait net à nez. L’assassin frotta fortement pour la énième fois sa cicatrice, elle lui piquait de plus en plus. Il devait la couvrir avec quelque chose, sinon, elle risquerait de s’ouvrir à nouveau. Et si cela devait se passer, cela mettrait Kurozu en danger extrême et pourrait même mourir en un instant. Il activa donc sa marche pour ne pas perdre de temps et aussi, pour réchauffer un peu son corps. Soudain, une petite chaleur réconfortable vint se rapprocher sur son épaule droite.

Avait-il beaucoup trop frotté à ce point là pour qu’elle émane une tiédeur pareille ? Le jeune mercenaire arrêta de marcher et regarda en direction de son épaule droite. Il vit imprévisiblement une petite forme de couleur mi rouge mi orange bouger dans tous les sens. Elle était accroché à quelque chose. Quand la forme se rapprocha finalement de lui, à sa grande surprise, il reconnut l’homme qui était apparut devant lui. C’était Natsu Dragnir. L’élu de Seika tenait un bout de bois enflammé. Ce dernier lui tendit la branche et lui dit qu’il l’avait sûrement vu créer un petit bout de feu avec ses main pour allumer une torche. Ainsi que, il ne piégeait pas Kurozu, car même si leurs idéaux ne sont pas les mêmes, s’entraider était toujours appréciable.

Pour être honnête, l’assassin n’avait pas vu l’homme aux cheveux roses allumer son bout de bois. Mais il apprit tout de même une chose de bien utile, Natsu Dragnir était donc lui aussi un magicien et avait la capacité de créer du feu. Kurozu prit la torche et sourit. La chance était avec lui, le jeune mercenaire n’avait donc pas rencontré au hasard cet élu de Seika.

- Tu es donc un magicien, Natsu Dragnir.

Le duo recommencèrent alors à marcher dans ce labyrinthe à la recherche d’un village. Le froid faisait toujours rage dans leurs corps, mais la torche qu’avait crée l’homme aux cheveux roses les aidaient grandement dans leur chemin. Elle leur permettait de se réchauffer un tout petit peu, ce n’était pas grand chose mais au moins, ils survivraient un peu plus longtemps dans ce blizzard infernal. Comme Kurozu l’avait prédit, leur quête sa passa dans le silence absolu. On ne pouvait qu’entendre le vent taper contre leur visage rougi par le froid et leur respiration, laissant sortir une vapeur de leur bouche. Le jeune mercenaire observait de temps à autre Natsu Dragnir. Ce dernier regardait droit devant lui.

Finalement, ses lèvres bougèrent pour parler. Il demanda à Kurozu pourquoi s’était-il risqué dans ce territoire s’il ne connaissait pas les environs, et quelle sorte d’arme était accroché sur son dos car il n’avait jamais vu une telle lame dans son monde. L’assassin redirigea son regard droit devant lui. L’élu de Seika n’avait donc jamais vu un katana de sa vie ? Il avait donc raison sur son raisonnement d’avant. Mais cela paraissait étrange, il devait au moins avoir déjà rencontré un élu portant une arme semblable. Mais non, apparemment.

- Je cherche des réponses concernant ce monde, et comment je peux sortir de ce trou pourri qu’est Kosaten.

Kurozu posa ensuite sa main sur la paume de son arme.

- Ceci s’appelle un katana. C’est comme une épée, mais beaucoup moins lourde et plus tranchant.  

Tout d’un coup, un aboiement intense attira l’attention des deux élus. Devant eux, se tenait un loup, ses crocs pointus menaçant et grognant en même temps. La bête gueula plusieurs fois. Leur faisait-il signe de rebrousser chemin ? Désolé bestiole, Kurozu n’avait pas fait tout ce voyage pour rien. Il serra alors sa main qui était déjà posée sur le poignet de son katana et le dégaina. Il regarda ensuite Natsu Dragnir. Celui-ci fixait le mercenaire et s’était déjà mis en garde. Brusquement, l’assassin se mit à courir en direction du loup, la bête fît de même. Quand ils arrivèrent à la même hauteur, le prédateur sauta sur le jeune homme, gueule ouverte et prêt à le broyer.

Kurozu stoppa sa course et mit en travers, à l’horizontal face à lui, son katana pour que la gueule du loup soit arrêtée avant qu’il ne déchire le visage de l’assassin. Le poids de l’animal fit basculer le mercenaire en arrière et tomba sur son dos. Il retenait la bête féroce qui essayait de l’égorger avec ses crocs étincelants. De la bave coulait sur les joues de l’assassin. Tout en se débattant, Kurozu regarda du coin de l’œil l’élu de Seika. Son pouvoir pourrait être utile dans cette situation-là.




Dernière édition par Zero le Mar 24 Mai - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Sam 21 Mai - 12:07





Neige - Flamme
feat. Zero



Durant leur conversation, sur le chemin, Kurozu le nomma magicien. Natsu lui indiqua tout de même que dans le monde d'où il provenait, on les appelait plutôt des mages, mais le principe était sans doute le même. Le garçon aux cheveux noirs lui répéta son objectif et son envie inébranlable de sortit de ce monde. Tant mieux, étant donné que tous deux avaient le même but, si cela s'avérait un jour possible à réaliser, il serait un précieux allié. Ensuite, il présenta au chasseur de dragons l'arme qui l'intriguait tant. C'était un katana, comme celui que possédait son frère, mais celui-ci avait des courbures différentes. Kurozu se battait donc probablement d'une manière relativement semblable à Ieta, mais avec des originalités dues à son style particulier.

...

Revenons-en au présent. Le loup sauvage venait d'arriver et expliquer clairement aux deux compagnons de fortune son désir insatiable de satisfaire son appétit vorace. Autrement dit, la bête voulait les dévorer, et, vu la puissance de ses pattes, la fuite semblait impossible : en effet, l'animal aurait tôt fait de les rattraper et de planter ses crocs aiguisés dans le postérieur de ceux-ci. La seule solution restait le combat. Ce qui n'était pas pour déplaire à Natsu, il avait vraiment besoin de se dérouiller un peu.


Un peu de baston de temps à autre, ça fait pas de mal !!!


Alors que le mage de feu se préparait à recevoir comme il se devait l'ennemi, Kurozu dégaina sa lame et se rua dans une charge violente vers le tas de poils. Le loup, d'abord surpris, fut prompt à réagir et s'élança à son tour vers le courageux Fuyujin. L'impact fut terrible. Le bretteur parvînt à retenir la mâchoire béante du monstre, mais l'élan de ce dernier l'envoya à terre. Très vite, il reçut un filet de bave sur le visage. Sa seule protection résidait dans ce katana tranchant qui s'étendait entre lui et la mort.


N'empêche, il se débrouille bien avec son katana !


C'est là que le pyromancien réalisa qu'il était resté à l'écart depuis le début de l'affrontement et n'avait fait qu'assister à la scène tel un spectateur. Le regard de Kurozu suffit à le ramener à la réalité. Il accourut vers les deux en opposition et, enflammant son pied, botta le derrière de la bête qui s'envola et alla s'écraser un peu plus loin dans la neige... Pour seulement quelques secondes, puisqu'elle se releva aussitôt. Pendant ce court laps de temps, Natsu aida Kurozu à se relever une nouvelle fois.


-"Désolé pour le retard... Je m'en veux de ne pas t'avoir aidé plus tôt... Par contre, ce loup a l'air coriace ! Et en plus, je suppose que c'est pareil pour toi, ce foutu sceau réduit les capacités, dont ma magie..."


De fait, à Fiore, des loups comme celui-ci, Natsu en "dévorait" par centaines à son petit-déjeuner. Ici, il était trop faible pour en battre un seul par ses propres moyens... Heureusement qu'il n'était pas seul à l'affronter. Le mage eut une idée. Il s'approcha de son comparse et lui expliqua discrètement son plan :


-"Je pense que j'ai une idée. Notre meilleur atout pour tuer ce monstre reste ton katana, puisque son pelage dense semble le protéger contre neige et flamme, à moins que tu possèdes toi aussi des pouvoirs. Je vais essayer de l'attirer vers moi, de l'attraper par la gorge de manière à ce qu'il ne puisse pas mordre, de lui donner quelques chaleurs, si tu vois ce que je veux dire, puis de te l'envoyer, pour que tu aies une ouverture pour lui porter le coup de grâce. Je compte sur toi, Kurozu !"


Puis, il embrasa ses poings et s'avança à son tour vers l'animal blessé. Aucune peur ne se lisait dans le regards des deux, seul la volonté d'en finir. Natsu frappa le sol enneigé violemment, pour projeter une gerbe de neige de manière à aveugler légèrement la bête. L'action n'eut pas l'effet escompté mais au moins, le pyromancien avait réussi à capter son attention. Il attendit la charge de la bête et bondit lui aussi pour la saisir. La seule chose qu'il y gagna fut une morsure assez profonde dans son bras gauche. Mais, plus vif que le loup, il réussit finalement à se saisir de sa gorge. Il enflamma allègrement l'animal qui l'avait martyrisé, puis, se tournant vers son acolyte, il jeta le poids de toutes les forces qu'il pouvait mobiliser, en espérant que l'ennemi ne se rétablirait pas trop rapidement.

-"A toi, Kurozu !!!"

'tain, mais c'est que ça fait mal !!!




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Mar 24 Mai - 13:11


Neige - Flamme
Feat. Natsu Dragnir
Kurozu et le loup sauvage se débattaient toujours aussi férocement. La bête essayait de toutes ses forces de s’appuyer le plus possible contre le mercenaire allongé sur la neige, pour atteindre son visage et pouvoir en finir. La vapeur expirée par l’assassin et l’animal se mélangeaient dans l’air, créant une sorte de fumée épaisse, s’en allant vers les cieux. Le loup aboyait de temps à autre pour exprimer sa colère, tandis que l’assassin lui souriait en guise de réponse. La bête était chanceuse se disait le jeune mercenaire. S’il avait encore l’intégralité de ses pouvoirs, il n’en aurait fait qu’une petit bouchée de lui. Non, mieux, il aurait joué avec jusqu'à ce qu’il meurt dans d’atroces souffrances.

Soudainement, le loup sauvage gicla derrière lui de plusieurs mètres, laissant sortir un hurlement de douleur. L’élu de Seika avait à son tour prit part dans le combat. Ce dernier lui tendit la main et s’excusa de s’être seulement « réveillé » maintenant pour pouvoir lui venir en aide. Il ajouta également que leur sceau restreignait malheureusement leur pouvoir, cela n’allait donc pas être une partie de plaisir. Kurozu prit la main de Natsu Dragnir pour se relever. Pendant que le jeune mercenaire se redressait, il aperçut le pied enflammé de l’homme aux cheveux roses. C’était donc avec cela qu’il put mobiliser le loup sauvage. Avant de lui répondre, Kurozu prit un peu de neige pour nettoyer toute la bave qu’il avait sur le visage.

- Ce n’est rien, mieux vaut tard que jamais.

À peine avait-il finit sa phrase que le hurlement aigue de la bête les fit retourner. Il s’était déjà relevé et était prêt à en découdre, et beaucoup plus qu’avant. L’élu de Seika s’approcha ensuite de l’assassin, pour lui expliquer le plan qu’il avait pensé. Kurozu écouta attentivement sa stratégie tout en fixant le loup, au cas ou celui-ci déciderait de passer à l’action. Mais ce dernier les observait, grognant et montrant ses dents acérées. Quand Natsu Dragnir eût finit de détailler son plan, il serra ses poings et de là, des flammes sortirent de chaque main. Le magicien s’avança cette fois à son tour vers le loup pour mettre à l’œuvre son plan.

Il donna tout d’un coup, avec ses poings enflammés, un coup de poing sur le sol. Une saupoudrée de neige explosa dans les aires, brouillant légèrement la vision entre la bête sauvages et les deux élus. Heureusement pour Natsu Dragnir et Kurozu, le loup fut attiré par cette action de l’élu de Seika et, sans réfléchir, se rua sur lui. La magicien fît de même. La dernière perle de neige, avant qu’elle ne retombe sur le sol, servit de décompte avant le choc entre eux. Quand elle se posa sur la terre blanche, l’animal et le magicien s’entre heurtèrent. Par chance, Natsu Dragnir réussit à saisir le coup du loup, mais une avec une contre partie.

La gueule de l’animal était assez longue et put trouver une ouverture pour mordre violemment le bras de l’homme aux cheveux roses. Mais cette blessure, au contraire, motiva Natsu Dragnir à en finir. Sans perdre la moindre seconde, il embrasa son poing pour brûler la bête qu’il tenait. Une fois cela fait, il le jeta aux pieds de Kurozu. L’animal était allongé sur le sol et respirait à peine. Sa gorge laissait apparaître les traces de doigts noirs appartenant au magicien. L’assassin ne devait pas gâcher cette opportunité que lui avait offerte l’élu de Seika. Il saisit son katana et le planta brutalement sur le crâne de la bête souffrante. Une fois qu’elle ne respirait plus, l’assassin reprit son arme et balança son bras pour nettoyer le sang sur sa lame.

Il le rangea ensuite dans son fourreau et fixa Natsu Dragnir. Il avait observé le combat entre les deux adversaires. L’élu de Seika avait certainement déjà reprit un peu de sa puissance. En effet, depuis son arrivée dans Kosaten, Kurozu ne pouvait même plus faire apparaître un trou noir pour le transformer en n’importe quelle forme il voulait, ni même une petite boule ridicule. Donc quand il vit les membres de l’homme aux cheveux roses s’enflammés, il ne put s’empêcher d’être stupéfait. Et jaloux. Mais il ne lui fit rien savoir.

- Bien joué, Natsu Dragnir.

Kurozu s’accroupit ensuite sur le cadavre de l’animal. Il regarda la morsure sur le bras de l’élu de Seika et le pelage du loup.

- Je te propose qu’on mange ce loup pour reprendre de la force et qu’on se serve de sa fourrure pour protéger ta blessure. Le voyage est encore long.

Sur cette phrase, le jeune mercenaire ressortit son katana et commença à découper la fourrure du loup.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Jeu 26 Mai - 17:08





Neige - Flamme
feat. Zero



Lorsque Natsu avait jeté le loup à Kurozu, il ne s'attendait pas à ce que l'animal est autant souffert de sa blessure. Du coup, la bête était retombée dans la neige, projetant une fine gerbe de neige aux pieds du Fuyujin. Il paraissait haleter et peinait à se relever. En tant que professionnel du combat rapproché, le bretteur savait qu'il s'agissait de l'opportunité qu'il attendait et il ne fit pas trépigner d'impatience le destin plus longtemps. Il planta sa lame dans le crâne de la bête, comme lorsqu'on plonge un couteau dans du beurre, et l'y enfonça profondément pour achever rapidement l'ennemi. Ce dernier poussa un ultime râle d'agonie et mourut.

Kurozu essuya délicatement son katana pour le nettoyer de la souillure sanguinolente qui y restait. Puis, il rengaina son arme et félicita le chasseur de dragons pour sa performance pendant le combat. Il fallait avouer également que l'autre élu se débrouillait bien avec sa maîtrise du katana. son geste avait été d'une minutie et précision calculées à la perfection. Sûrement des années d'entraînement mises à la pratique.


-"Toi aussi, tu t'es battu courageusement ! On l'a carrément dégommer ce loup, ha ha !"

L'épéiste aux cheveux noirs proposa ensuite au pyromancien de dépecer le loup, de manière à manger la viande disponible et à panser les plaies du bras de Natsu avec la fourrure. Il est vrai qu'égayé par l'euphorie de la victoire, il en avait complètement oublié la trace qui saignait sur son membre gauche. Serrant les dents, il enflamma son doigt qu'il passa sur la plaie pour cautériser au mieux la marque cruelle. ce n'était pas joli à voir mais, au moins, ça ne coulait plus.

-"C'est d'accord, occupons-nous déjà de le dépecer ! On se répartira le tout ensuite !"


Tous deux commencèrent alors à découper, partie par partie le cadavre du loup. Kurozu s'attaqua à la fourrure, Natsu privilégia les parties comestibles. Finalement, après quelques minutes de besognes acharnées, le travail était fait. Comme convenu, le garçon à l'écharpe se servit de la fourrure comme d'un bandage de fortune autour de son bras. Puis, il généra un petit feu de camp à partir de branches mortes qu'il avait ramassé et mit à griller sa part de nourriture. le goût n'était pas fameux, mais il faudrait s'en contenter. Après quelques instants de dégustation, l'ardent jeune homme aux cheveux roses décida de relancer la conversation :


-"Au fait, Kurozu, à quoi ressemblait le monde d'où tu viens ? Est-ce qu'il ressemble à celui-ci ?"

Puisque celui paraissait timide, la Salamandre avait décidé de l'aider à parler. Après tout, la solitude est plus pesante que n'importe lequel des fléaux sur terre, et le fait de posséder de la compagnie, même un parfait inconnu, est un luxe dont il ne faut pas se priver.


-"Je suppose qu'à toi aussi, une partie de l'âme a été arrachée lors de l'arrivée à Kosaten, car ton monde d'origine te manque ?"




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1386
Yens : 132
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 118
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   Lun 25 Juil - 17:25

HRP:
 





Neige - Flamme
feat. Zero



Ambiance

Les réponses de Kurozu ne furent qu’évasives lorsqu’il s’agit de décrire son monde. Manifestement, il ne souhaitait pas s’étendre sur le sujet, et Natsu préféra ne pas insister. Ou bien le traumatisme vécu par l’autre était qu’il ne souhaitait pas chercher à s’en souvenir, ou bien le garçon aux cheveux noirs n’avait simplement pas envie de partager sa mémoire avec un presqu’inconnu. Ou alors il était tout simplement peu bavard et ses uniques conversations se limitaient à l’utile et l’essentiel ? Quoiqu’il en soit, la conséquence furent qu’ils ne s’adressèrent quasiment pas la parole lors de leur bivouac improvisé, savourant ainsi mieux la viande qui était certes filandreuse mais qui avait aussi le mérite de rassasier les estomacs vides rapidement.

Quand même, il est pas très sociable…

Une fois que le repas eut été englouti jusqu’à la dernière possible, alors que le feu agonisant réchauffait une ultime fois l’air ambiant, les deux jeunes hommes se remirent en chemin. Les conditions climatiques de la forêt changeaient trop fréquemment et ils ne pouvaient se permettre de risquer de se retrouver à un nouveau blizzard. Autrement dit, tout campement dans les bois enneigés leur était désormais interdit, seule la sortie de cette zone leur accorderait le repos qu’ils désiraient. Ce fut donc de bonne allure qu’ils reprirent la route, toujours à quelques mètres l’un de l’autre, mais dans le silence le plus total, si ce n’était les quelques bruits induits par la marche, comme les craquements de branches mortes ou les pas dans le duvet gelé. Natsu était particulièrement pressé de s’évader de cette prison de glace, car cela faisait déjà un moment qu’il y avait pénétré. Il se remémora sa rencontre brève mais néanmoins impressionnante avec le Fuyujin Rhadamantys, qui, malgré ses crimes passés accomplis au nom de son sens de la justice, avait choisi de préserver le chasseur de dragons. Cela faisait trop longtemps que ce dernier était ici !

De plus, sa présence en territoire ennemi, plus que de l’effrayer, lui tapait sur les nerfs… L’atmosphère était toujours tendue dès qu’il rencontrait quelqu’un… Bien sûr, Kachou l’avait mis en garde contre la nation du Dragon… Mais comme d’habitude, le mage avait préféré n’en faire qu’à sa tête et avait continué son exploration de Fuyu. Et puis, la frustration, à force de ne point trouver l’issue hors de Kosaten, s’accumulait et menaçait d’exploser à tout instant…

Finalement, après une durée indéfinie et indéfinissable tant la forêt de givre semblait hors du temps, la sortie fut en vue. Natsu échangea un sourire complice avec l’autre et se précipita vers la porte sur le « vrai monde ». Enfin ! Il était enfin arrivé ! Le jeune garçon aux cheveux roses se tourna vers l’épéiste qu’il avait devancé d’une ou deux foulées, et lui tendit la main, pour faire ses adieux à l’autre. Parmi les quelques bribes de paroles qu’avait dites Kurozu, il avait exprimé son désir de se diriger vers un objectif opposé à celui du pyromancien à l’écharpe. Leurs routes se séparaient donc ainsi.


-"A la prochaine, Kurozu ! Porte toi bien et bon courage pour ta recherche !"


Après quoi, Natsu Dragnir se retourna et commença à diriger ses pas vers la ville dont la carte indiquait le nom de Rin.


Musique de fin




Je ne suis pas seul... Ils parlent à travers moi... Leurs voix... Leurs sentiments... Ce n'est pas ma seule puissance... Leur volonté... M'encourage, me supporte... Me donne la force de me relever ! Je sens la puissance de mes amis traverser mon corps !

Yami:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Neige - Flamme   

Revenir en haut Aller en bas
Neige - Flamme
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'évasion [ Avec Pelage de Tigre, Nuage de Neige, Pelage d'Emeraude et Pelage de Flamme]
» neige et eau
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Pas sur la neige...[Libre]
» Neige demande un RP...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.