Partagez | .
Home Sweet Home (Solo)
Invité Invité

-



MessageSujet: Home Sweet Home (Solo)   Jeu 19 Mai - 15:47

- Home Sweet Home -


Après avoir finis de visiter la ville de Chikai, je me dirigeais vers son palais. Le voyage jusqu'ici avait été plutôt long, et la rencontre de ces deux jeunes femmes n'avait pas accélérer les choses, mais j'étais enfin arrivé dans la demeure de celui qui devait être mon "maître". Je m'approchais d'une femme assise derrière un bureau, entrain de trier divers documents.

"Bien le bonjour, je souhaiterais voir le seigneur de ces terres, en tant qu'élus du Phénix, j'aimerais en savoir plus sur ma condition."

La jeune femme leva les yeux de ses dossiers pour m'inspecter. Je pense qu'il était clair de la véracité de mes propos, étant donné ma tenue et mon allure.

"Le seigneur Karui ne peux hélas vous recevoir pour le moment. Donnez moi votre nom et nous lui annoncerons votre venus."

Je soupirais légèrement à cette nouvelle. Il n'était guère surprenant de devoir attendre pour voir le seigneur étant donné ses responsabilités.

"Tanith. Tanith Amonwiel."


La jeune bureaucrate griffonna nonchalamment mon nom sur une feuille avant de retourner à ses dossiers, mais il y avait un autre sujet qui me taraudait. Si je devais travailler et risquer ma vie pour ce pays, il devait au moins pouvoir me fournir un habitat digne de ce nom. Après quelques instants de réflexion, je m'adressais de nouveau à la réceptionniste.

"Sinon, vous sauriez où je devrais m'adresser pour un logement ? En tant qu'élus, il serait plus simple de travailler si j'avais un endroit où dormir."

La jeune femme me regarda d'un regard fatigué. Visiblement, l'administration était surchargée ces derniers temps

"Le seigneur Karui offre effectivement un logement aux élus de Fenghuang. Si vous pouvez avancer les frais de dossiers, nous pouvons vous fournir ça de suite."

Je me retournais, prenant un des bourses attaché à ma ceinture. Quelques pierres précieuses ainsi que de vieilles pièces d'or quand je la retournais sur la table.

"Je ne sais pas quel monnaie vous utilisez, mais j'imagine que l'or et les pierres précieuses ont tout de même de la valeur ici ?"

La secrétaire pris les pierres pour les inspecter. Elle était apparemment intriguer par ces dernières, peut-être ne voyaient ils pas beaucoup de ces pierres dans ce monde, un peu triste étant donné leur abondance a Samal.

"Tout cela à l'air effectivement précieux, mais par soucis de clarté, nous ne prenons que les yens. Je peux tout de fois vous indiquez un marchand qui sera très probablement intéressé par vos affaires."

La jeune femme m'indiqua l'échoppe d'un marchand, non loin du palais. L'homme en question était un commerçant achetant diverses reliques aux élus pour les revendre à différents noble a travers tout Kosaten. Après avoir empaqueté de nouveaux le contenu de ma bourse, je me mis en route pour le commerce indiqué.

Tanith Amonwiel

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Home Sweet Home (Solo)   Jeu 19 Mai - 15:52

- Home Sweet Home -


Naviguer dans cette grande ville sans guide et sans aucune connaissance des normes et coutumes s'avéra être bien plus compliqué que prévus : j'avais encore du mal à me faire a cette histoire de monde parallèle. Plus que la possibilité ou non de cet évènements, qui bien qu'étrange étaient tout à fait plausible quand on rajoutait la magie dans l'équation, mais il était très étrange de voir ce qui était jusqu'à lors acquis ne l'était plus forcément dans un monde aux coutumes et cultures entièrement différente de celles auxquelles nous étions accoutumé.

Leur système de désignation d'habitation était particulièrement étrange et ne ressemblait en rien à ceux que j'avais vus jusqu'à lors. Les humains ont toujours eu un esprit fertile, ce qui a une tendance à créer une infinité de système différent pour remplir une même tâche, ce qui complique horriblement la chose. Ne peuvent-ils pas penser aux immortels et autres voyageurs dimensionnel ? Cela simplifierait grandement les choses si leur organisation faisait preuve d'un minimum d'uniformité.

Toujours est-il qu'il me fallut un peu plus d'une heure pour atteindre le commerce en question, bien qu'il n'était pas si loin du palais que ça. Le bâtiment n'était pas spécialement grand, mais énormément décoré par rapport à sa taille. En rentrant a l'intérieur, j'étais quelque peu troublé par la décoration plus que chaotique de l'endroit : il y avait plusieurs style greffé les uns aux autres ainsi qu'un grand nombre d'objets disparate se livrant une sorte de guerre d'influence dans les territoires indécis de la boutique. Un homme ventripotent dans la quarantaine m'accueillit d'une voix trop extravagante.

"Hola bien le bonjour voyageur, vous venez acheter quelques curiosité ? Vu votre tenus, ça ne dois pas être la dépense qui vous fait peur, je me trompe ? Je vous conseil cette magnifique pièce dont j'ai fait l'acquisition il y a ..."

Je fis signe au quadragénaire de se taire en mettant mon index sur la bouche. Voyant mon visage exaspéré, le marchand se calma mais resta tout de même chaleureux. Un étrange phénomène.

"Oh excusez moi, je m'emporte facilement. Que puis-je pour vous ?"


Maintenant que l'ambiance était propice a la discussion, je m'empressais de faire part des raisons de ma venue, impatient de régler cette affaire ridicule.

"Je suis un élus et j'ai quelques reliques à vendre, la femme s'occupant de l'administration au palais m'a rediriger ici."

Je vidais ma bourse sur le comptoir, faisant rouler les pièces d'or et pierres précieuses qu'elle contenait.

"Vous êtes intéressé ?"

Le vieil homme inspecta mes biens avec parcimonie. Je pouvais voir l'avarice brillait dans ses yeux, il était évident qu'il était profondément intéressé par ces derniers.

"Moui, j'ai bien quelques nobles qui seraient intéressé par ces babioles, je vous en offre huit-cents yens, qu'en dite vous ?"

Evidemment, les marchands cherchaient tous à faire du profit, peu importe si cela nécessite quelques mensonges ou autres tromperies. Hélas pour lui, je n'étais pas du genre ni d'humeur a me laisser faire.

"Dites moi mon amis, vous n'essaieriez pas de m'exploiter n'est-ce pas ? Il serait de mauvais tons de tromper un élu de Fenghuang, à moins que vous ne souhaitiez vous attirer ses colères ainsi que celles de ses élus et de son empereur."

Je m'approchais afin de poser ma main sur l'épaule du marchand, lui affichant un sourire vicieux, montrant allègrement mes canines proéminente ainsi que mes yeux jaunes brillant sous l'obscurité de mon capuchon. Comme prévus, le quadragénaire commença à paniquer. Le profit ne valait pas autant de risque j'imagine.

"N-non, bien sûr que non mon seigneur, mes clients se feraient surement une joie de vos affaires. Pe-peut-être que deux milles yens vous irait, mon seigneur ?"

Il était très amusant de voir ce marchand crapuleux paniqué aussi facilement après si peu de provocation. Je n'avais aucune idée de ce que représentait deux-milles "yens", mais vu son état, cela devait être une coquette somme. J'avais toujours eu l'habitude d'avoir les moyens de mes ambitions, et cet argent ne me ferrait pas de mal.

Je remplissais ma bourse avec l'argent du marchand avant de partir en saluant le marchand de manière aussi bruyante qu'il m'avait accueilli, me moquant allègrement de lui dans les rues.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Home Sweet Home (Solo)   Jeu 19 Mai - 15:57

- Home Sweet Home -


Le retour au palais fut bien plus rapide, connaissant cette fois la route pour y aller. Le marchand que j'avais croisé avait certainement du arnaquer quelques élus en leur mentant sur la valeur réelle de leurs biens, mais j'avais réussi à lui extorquer une belle somme. J'espérais avoir assez pour régler mes problèmes administratif.

Je m'approchais du comptoir où j'avais vu la femme la première fois, mais il n'y avait personne cette fois ci, ou pour être plus précis, personne de réveillé. Je frappais légèrement sur la table pour signaler ma présence, sortant la jeune innocente de sa torpeur. Les pauvres bougres devaient vraiment crouler sous la paperasse.

"Oh, c'est vous. Hmm, désolé. J'ai travaillé tout la journée, et la paperasse n'est pas le meilleur travail pour vous garder éveillé. Au fait, avez vous vu le marchand dont je vous avez parlé ?"

Je ricanais devant ce spectacle totalement humain. Toutes ces imperfections qui les caractérisaient, étaient aussi amusantes à admirer que les meilleures des comédies.

"Oui, et j'ai pus en tirer une belle somme, combien vous faut-il pour le dossier ?"

La pauvre bureaucrate se frottait les yeux, tout en marmonnant quelques mots.

"Euh, cents-cinquante yens monsieur et je vous donnerais les clés de votre demeure. Hmm, vous cherchez quoi comme bâtiment au fait ?"

Il est vrai que je n'avais pas spécialement réfléchis à la question, mais étant donné mes talents, il aurait été sage que j'ouvre une boutique. Cela me permettrait d'aider l'empire à ma manière, tout en faisant de l'argent, qui me sera probablement très utile dans les temps à venir.

"Et bien, une boutique avec si possible une cave pouvant servir d'habitation me siérait à ravir."

La jeune femme fouilla dans ses papiers à la recherche de quelque chose qui satisferait mes critères, quand elle sortie triomphalement un papier d'une pile, fière de sa trouvaille.

"J'ai exactement ce qu'il vous faut ici. Une ancienne boutique avec une cave. L'ancien propriétaire est mort d'un étrange accident domestique. La populace superstitieuse a peur qu'il en soit de même pour elle, et le bâtiment a était laissé a l'abandon."

Ah, la superstition des humains ou leur fâcheuse envie de se compliquer la vie. Enfin, cela n'allait pas me gêner moi. J'en avais vu suffisamment pour ne pas me laisser influencer par ces broutilles.

"Et bien je ne suis pas la populace, et cela correspond à ce que je cherche, donc je vais investir cette bâtisse. Vous pourrez m'indiquer où elle se trouve ?"

J'ouvrais ma bourse, comptant la nouvelle monnaie qu'elle contenait, avant de tendre les cents-cinquante yens requis.

"Merci bien messire. Et bien, je vais vous l'indiquer en personne, ça sera ma pause."

La jeune femme me fit remplir quelques dossiers, puis elle fit signe a l'une de ses collègues de venir la remplacé pendant qu'elle m'accompagnait a l'extérieur, vers ma nouvelle demeure.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Home Sweet Home (Solo)   Jeu 19 Mai - 16:00

- Home Sweet Home -


Quelques instants suffirent pour rejoindre le bâtiment qui allait être miens, ce dernier étant autour d'une place non loin du palais, un emplacement judicieux pour une boutique. La jeune femme épuisé qui m'accompagnait sortie de sa poche une clé et ouvrit la porte de la bâtisse.

La première pièce était la boutique a proprement parler : un comptoir, des étagères et de nombreux rangements. Mais je ne voyais pas l'accès pour le sous-sol. Peut-être était-ce un passage secret. Il n'en était rien et je fut quelque peu déçu quand je vis la réceptionniste ouvrir une trappe derrière le comptoir. Un endroit logique où placer l'accès pour la partie privé de l'endroit.

Le sous-sol en lui même était plutôt banal bien que très grand, bien plus que la surface ne le laissait suggérer. Cela me serait extrêmement utile pour mes divers travaux futurs. L'alchimie, l'enchantement, sans oublier tout ce qui était pièces de vie allait se passer ici, toute place serrait utilisé à bonne escient.

La jeune femme finit la visite en me demandant si elle pouvait faire autre chose pour moi. C'était surement dit plus par politesse que par vrais désire d'aider, mais il se trouvait qu'elle pouvait effectivement encore m'aider, mon dernier "repas" remontant à plusieurs jours.

"Et bien très chère, il se trouve qu'en effet vous pouvez encore m'aider. Voyez vous, ma condition m'oblige à me nourrir de sang frais pour survivre, et la dernière fois remonte a quelques jours, mes réserves commencent a rudement s'appauvrir. L'opération n'est pas douloureuse, bien au contraire, voudriez vous bien rendre service a un élu de Fenghuang dans le besoin ?"

La jeune femme était perplexe, ne comprenant pas ce que je disais avant que je ne dévoile mon apparence en retirant mon manteau. Yeux perçant, peau cendré et crocs proéminent expliquaient clairement ce dont je parlais. La pauvre femme hésita pendant de longues minutes avant d'accepter. Peut-être lui étais je sympathique, peut-être avait-elle peur de s'attirer les foudres de son dieu, toujours est-il qu'elle m'offrit son cou pour m'abreuver.

L'expérience fut brève, mais le venin de mes crocs semblait lui plaire énormément, au vus du visage extatique qu'elle afficha après l'Etreinte.

"Wow, c'est ... étrangement agréable. Je ne savais pas que se faire mordre par ... par quelque chose comme vous pouvait être aussi ... plaisant."

J'aidais la jeune femme à ne pas s'écrouler au sol après le choc. L'Etreinte était une expérience dont les sensations étaient similaires à celle d'un orgasme bien que moins intense. Les premières fois sont toujours déroutantes.

"Oui, cela surprend souvent lors de la première Etreinte. Si cela ne vous dérange pas, il se pourrait que je fasse de nouveau appel a vous, vis à vis de ce ... problème. Si vous voulez vous reposer, vous pouvez dormir un peu sur le lit. Je vais aller acheter diverses provisions pour l'habitat. Comment vous appelez vous ?"

La jeune femme rougis énormément après ces dernières paroles. Ses sensations devaient encore la troubler, mais il était préférable qu'elle récupère des forces avant de retourner travailler, d'autant qu'elle était déjà épuisée.

"Oh mais ... J-Je ne sais pas si je pourrais, j-je veux dire, c'est chez vous, je ne voudrais pas vous importuné, et puis on m'attend au palais. J-je m'appelle Nori, messire."

Je riais fortement en répondant.

"Hahaha, vous dormiez déjà au travail très chère, je vous offre là une occasion de le faire sans être dérangée. Et puis l'Etreinte vous a beaucoup troublée, il serait mieux pour vous que vous vous reposiez."

C'est sur ses paroles que je quittais ma nouvelle demeure, alors qu'une femme troublée allait probablement s'endormir dans mon lit, pour aller acheter diverses choses pour agencer cette maisonnette au marché.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Home Sweet Home (Solo)   

Revenir en haut Aller en bas
Home Sweet Home (Solo)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Home Sweet Home [pv Bonnie]
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.