Partagez | .
Le pôle emploi
Invité Invité

-



MessageSujet: Le pôle emploi   Sam 21 Mai - 15:26

- Pôle emploi -


Quelques jours se sont écoulés depuis que j'avais installé ma boutique à Chikai. Je n'avais encore rien à vendre, n'ayant guère eu le temps de rassembler de la matière première ces derniers jours, mais j'avais passé les derniers jours à rassembler tout ce dont je pourrais avoir besoin : Verrerie, combustible ainsi qu'une multitude d'ustensiles. Le tout avait bien entamé l'argent que j'avais à ma disposition, et il aurait été sage de commencer à rassembler de quoi ouvrir mon commerce.

Alors que je finissais de me préparer et de ranger la boutique, quelqu'un vint frapper à ma porte. C'était Nori, la jeune femme qui travaillait comme secrétaire au palais, et qui m'avais vendus la maison. J'avais également partagé une Etreinte avec elle, ce qui l'avait rendue plus ... amicale a mon égard.

"Excusez moi maître Amonwiel, mais j'ai reçus une annonce au palais, et je me suis dit que vous serriez intéressé. Un général de l'armée impérial cherche un élus pour administrer des bénévoles qui veulent aider après les catastrophes qui se sont produites en leurs assignant diverse taches qui pourrait aider le royaume."

La jeune femme me tendis une missive contenant toute les informations qu'elle venait de me conter. C'était là un travail bien ingrat, et je ne voyais guère de raison de m'y attarder. J'avais énormément de choses à faire.

"Et pourquoi venir me prévenir moi en particulier Nori ? Je ne suis tout de même pas le seul élu en ville, si ?"

La fille commença à triturer ses mains en rougissant quelques peu.

"J-Je m'étais dit que puisque vous veniez d'arriver, vous auriez besoin de l'argent offert pour ce travail. Tout ces investissements que vous avez fait ont dut miner vos ressources, alors je me suis dit, que j'allais vous prévenir en premier."

Son corps et ses mimiques trahissaient un objectif bien plus futile, bien plus innocent. Il est normal pour un humain de chercher à se rapprocher de quelqu'un qu'il apprécie, et ce souvent de manière maladroite. Je n'étais très certainement pas la meilleure personne à fréquenter pour les humains et j'avais l'habitude d'être ostracisé pour ma nature, mes propos, ou même mes pensées. Il était naïf de sa part de s'attacher a quelqu'un comme moi en ignorant tout de qui j'étais, de ce que j'avais traversé. Mais les derniers événements avaient créé cette situation, il aurait été de mauvais ton d'y mettre un terme prématurément, aussi décidais-je de la laisser faire, curieux de la tournure que prendrais cette relation.

"Il est vrai que je n'ai plus beaucoup de moyens désormais. Peut-être que je pourrais dédier un peu de mon temps a cette tâche en fin de compte. Merci d'être venue me voir."

Accompagnant mes mots, j'ébouriffais les cheveux de la demoiselle, ne manquant pas de créer une autre réaction de gêne de sa part, rougissant de plus belle alors qu'elle se recroquevillait légèrement sur elle même.

"D-De rien, monsieur Amonwiel."

Les jeunes humains étaient toujours aussi amusant à tourmenter. Nori partie, je m'attardais sur la missive qu'elle m'avait confiée. Il y avait un contact au palais mentionné dessus. Finissant de rassembler mes affaires, je me mis en marche pour ce dernier.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le pôle emploi   Sam 21 Mai - 15:29

- Pôle emploi -


Je me dirigeais vers le palais que je commençais à bien connaitre maintenant. La missive de Nori parlait d'un certain général Itakami qui accueillerait les élus intéressé dans la supervisassions des  aventuriers souhaitant aider. J'annonçais mes intentions à la femme qui tenait le comptoir en l'absence de Nori. Elle m'indiqua un escalier menant à l'étage du palais, et m'invita à la suivre. La jeune femme m'escorta jusqu'à un homme d'une cinquantaine d'année au visage couvert de diverses cicatrices, trahissant son expérience de la guerre. Sa massive armure clinquait avec chacun de ses mouvements. Il était plutôt stupide de porter une aussi grosse armure dans un endroit dépourvus de combat, mais peut-être cela faisait partis de son protocole, ou peut-être voulait-il simplement apparaitre sous son meilleur jour. Toujours est-il que le vieil homme m'a accueilli sur un ton chaleureux.

"Bien le bonjour élu. Vous venez pour le travail n'est-ce pas ?"

Je ne m'étais pas présenté comme tel, mais j'imagine qu'il n'est pas très compliqué d'identifier un élu, au de la différence de tenue et de manières entre eux et la populace.

"Oh, vous avez deviné ? Est-ce mon teint, mes yeux ou mes crocs qui m'ont trahi ? Toujours est-il qu'en effet je viens pour ce travail. Dites moi ce que j'ai besoin de savoir, que je puisse retourner a mes affaires."

Je tendis la missive de Nori au général Itakami. Il lut rapidement la lettre avant de s'adresser de nouveau à moi.

"Haha, on a besoin d'argent hein ? Et bien c'est bien de ce travail là que je parlais. Tenez, une liste de différentes tâches que vous pourrez confier aux aventuriers. Nous les avons rassemblés aux portes nord. Je compte sur vous pour donner un travail approprié à chacun, entendu ? Nous ne cherchons pas a tué nos concitoyens, n'est ce pas ?"

Le général me tendit une liste de diverses tâches que je pourrais donner aux aventuriers que je rencontrerais. Il y avait vraiment des travaux de toutes sorte, de la cueillette aux chasses aux monstres, de quoi satisfaire au tant les incompétents que les valeureux.

"Vous me prenez pour qui ? Vous pensez vraiment que je vivrais ici si je ne savais pas me tenir ? Enfin, Je dois me rendre aux portes nord, c'est ça ? Dépêchons nous de régler cette mission, que nous puissions chacun retourner a nos affaires respectives."


Itakami se mit à rire à ma remarque. Il était rare que des humains trouvent mes propos hilarant, mais peut-être son âge avancé rendait notre dialogue plus aisé.

"Effectivement, cela serais stupide autrement, et vous m'avez l'air tout l'opposé. Je vous laisse à votre mission et je m'en retourne à la mienne."

Sur ses mots, le général et moi même rebroussions chemin. Nous avions chacun des choses à faire, et nous voulions les accomplir au plus vite et passer a autre chose. Je ne savais pas vraiment de quelle mission il parlait, mais au vu de sa démarche, cela devait être une autre corvée. Je quittais rapidement le palais pour les portes nord de Chikai.

Tanith Amonwiel



Dernière édition par Tanith Amonwiel le Sam 21 Mai - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le pôle emploi   Sam 21 Mai - 15:33

- Pôle emploi -


Le capitaine en poste aux portes nord était le même individu qui m'avait accueillis lors de mon arrivé a la capitale. Il avait l'air gêné de me revoir, bien que je ne lui en tenais aucune rigueur, au contraire. Il était préférable que la garde fasse preuve de la plus grande rigueur lors de leurs actions, et ceux même envers leurs élus.

Les gardes m'accueillirent dans leur caserne après que je leur aie montré la missive du général. L'endroit était assez épurée et fonctionnel, comme on pouvait s'y attendre d'un poste de garde. Peu de temps après m'être installé, ils m'amenèrent trois jeunes hommes.

"Messire, voici les trois aventuriers qui attendaient votre arrivé."

Les trois hommes étaient vêtus de cuir et assez bien armé, très probablement des gens formé à une vie rude. Leurs corps étaient massifs et taillé pour le combat.

"Hmm, j'imagine que vous êtes compétent à en juger par vos corps et votre accoutrement. Un dangereuse créature rode près du grand canyon et menace les routes commerciales de l'empire. Nous souhaiterions que vous vous mettiez en chasse de cette créature et que vous rameniez sa carcasse comme preuve du travail accomplis."

Les trois mercenaires se regardaient silencieusement, se demandant s'ils devaient prendre un travail aussi dangereux. Le sourire amusé de celui qui semblait être le chef répondis à leur question.

"J'espère que nous serrons récompensé à la juste valeur de notre effort."

Je tendais un document témoignant de la quête qui lui avait été confié en lui répondant.

"L'empire sait récompenser ses loyaux sujets."

Et les trois hommes quittèrent la pièce, visiblement ravis d'avoir décroché un contrat aussi juteux. Je m'étais également débarrassé par la même occasion d'une des quêtes les plus dangereuses qui m'avait été confié.

Quelques heures passèrent avant que la garde ne m'amène d'autres volontaires. Il s'agissait cette fois d'un jeune homme et d'une femme, sortant tout deux de l'adolescence. Leurs corps étaient relativement bien bâtis par le labeur des champs, mais dans l'état actuel des choses, ils semblaient faible, probablement affaiblis par une mauvaise nutrition.

"Nos plantations sont morte il y a peu, nous n'avons plus d'argent. L'empire a du travail, et nous du temps. Pitié, acceptez notre aide."

Je ne pouvais guère confier de réelles missions a deux personnes aussi affaiblis sans les envoyer a une mort certaine. Mais fort heureusement, j'avais à ma disposition quelques travaux sans dangers pour ce genre de personne.

"En effet, les provisions de l'empire sont affaiblis, aussi nous devons réorganiser la main d'œuvre mis à notre disposition. Les personnes sans travail peuvent aider dans les plantations encore en état, si cela vous intéresse."

Je tendais une missive indiquant les plantations en question au jeune binôme. Leur constitution allait probablement les gêner, mais il fallait bien qu'ils mangent.

"Merci beaucoup messire, nos pauvres bras peuvent encore servir."

Le duo partis, ravis d'avoir trouvé de quoi se rendre utile, mais surtout ravis d'avoir trouvé de quoi nourrir leur famille.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Le pôle emploi   Sam 21 Mai - 15:35

- Pôle emploi -


La journée fut rude. J'avais assigné des tâches à un total de quinze aventuriers au cours de cette dernière, la plupart ayant été envoyé en patrouille le long des routes marchandes de l'empire, afin de les sécuriser. J'avais bien eu quelques gens inaptes au combat, mais j'avais également quelques tâches plus ingrates à leur confier, comme nettoyer les routes, ou encore trouver divers minéraux pour les forgerons impériaux. Au final, seule deux de mes missions n'avaient pas été confié, et elles étaient très mineures.

L'empire de Seika contenait bon nombre d'individus aux physiques fort et souhaitant aidé autrui. C'était très rare au sein de l'humanité, mais pas impossible. Le peu de fois où de telles situations ont existé, ce n'était pas pour bien longtemps. Je me demandais combien de temps le peuple serait aussi investi. Cinq-cents, huit-cents ans ? Combien de temps l'empire tiendrait-il debout avant de retomber dans les sables de l'histoire?

Enfin, mon travail était terminé, et il me restait à aller chercher ma récompense auprès d'Itakami. Je quittais sans grande cérémonie le poste de garde pour le palais impérial.

Cette fois-ci, c'était Nori qui s'occupait de l'accueil. Elle se raidit en voyant quelqu'un arriver, s'apprêtant à sortir son discours appris par cœur avant de se rendre compte de qui il s'agissait.

"Bonj... Oh, bonjour messire Amonwiel, vous allez bien ?"

Je riais quelque peu en voyant cette connaissance qui ne trahissait en rien les imperfections que je lui savais.

"Alors ma chère Nori, encore a dormir au travail ? Pour ma part je sors d'une longue journée ennuyante, et je viens me faire payer pour cela."

Nori commença à faire la moue suite a mon commentaire avant de m'indiquer l'escalier menant à l'étage où j'avais rencontré Itakami pour la première fois.

"Vous êtes méchant par moment, monsieur Amonwiel. Le général Itakami vous attend à l'étage. Passez une bonne soirée."

La jeune femme m'afficha un sourire des plus chaleureux alors que je me dirigeais à l'étage. J'y retrouvais Itakami, mais cette fois ci sans son armure, savourant une bonne bouteille en riant avec quelques servantes.

"Oh bien le bonjour mon ami, on vient se détendre après une dur journée de travail ?"

Une telle ... décadence était hors de propos pour moi. Je n'étais pas contre profiter des bonnes choses, mais toujours a petite dose. Et puis, je restais un homme marié, même si quatre-cents ans me séparait de la mort de ma femme, cela serait une insulte a la mémoire de Liara de me comporter comme ce général.

"Non merci, j'ai mes propres distractions. Je viens juste chercher ma paye."

Le vieil homme m'indiqua un bureau d'un bras chancelant.

"Oh, ta paye est dans le premier tiroir, cinq-cents yen, j'espère que tu ne dépensera pas tout au même endroit, Hahaha."

Le général repris une bonne gorgée d'alcool avant de retourner discuter avec ses servantes. Je ne savais que très bien ce que cela annonçais, et je n'avais aucunement envie d'assister a ce genre de débauche. Je prie donc ma récompense de cinq-cents yen avant de quitter le palais, en direction de ma maison.

Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le pôle emploi   

Revenir en haut Aller en bas
Le pôle emploi
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande d'emploi... [Euriiii]
» Chatbox: Mode d'emploi
» Des chiffres sur l'emploi en Haiti
» Offres d'Emploi
» Mode d'emploi de la Blogosphère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.