Partagez | .
David contre goliath, une rencontre inégale.
Invité Invité

-



MessageSujet: David contre goliath, une rencontre inégale.    Lun 23 Mai - 4:40

Cela ne faisait pas si longtemps que ça que Matsuo se trouvait dans le monde de Kosaten, presque deux mois d'après ses souvenirs, il n'en était pas vraiment sur et ceux pour de simples raisons. Il n'avait pas pris réellement connaissance de sa date d'arrivée, ainsi quand bien même il regardait sur les calendriers il n'était sur de rien, mais plus encore sa dérive à travers le désert de Seika et la forêt d'émeraude des terres neutres lui avait fait perdre la notion des jours. Une chose était sur, actuellement il était plus perdu que jamais il ne l'avait été, que ce soit dans son monde originelle ou ici même, dans ce bas monde qu'est Kosaten. Il n'avait jamais été à la dérive à ce point, marchant sans vraiment avoir de destination, se refusant de parler à qui que ce soit et essayant de survivre du mieux qu'il le pouvait. Chassant de manière assez régulière sa propre voix qui venait le perturber encore plus. 


Il n'avait aucune idée de où se rendre, la découverte du temple du soleil en ruine et surtout la non présence du dieu Phénix avait achevé son esprit, le laissant seul et sans les réponses qu'il avait espérer trouver. Depuis ce jour, il n'avait plus vraiment était lui même, déambulant sans but à travers le paysage. Sans prendre même gare à ce qui l'entourait faisant de lui une cible facile. Et pourtant il ne fut jamais attaqué. Comme si le destin lui même avait décidé de le laisser errer avec pour seul compagnie la solitude et le désespoir. Le peu de personnes qu'il rencontrait et qui semblaient vouloir lui parler furent tout simplement ignorer, croyant encore qu'il viendrait peut être de son esprit et que ces personnes ne seraient en réalité que des ombres inexistantes. 


Après avoir traversé la forêt d'émeraude il était passé à l'écart des villages marchands, ne s'en approchant que dans l'unique but d'acheter de maigre provision qui lui permettrait de changer son régime alimentaire actuel qui ne se résumé qu'à quelques fruits trouvé de temps à autre dans les forêts. Il entra ensuite dans les terres froides de Fuyu, qu'il savait être un pays dangereux par ses habitants élus ayant des tendances à être psychopathes pour la plus part, mais cela ne lui faisait plus peur, sa vie ne lui semblait pas spécialement importante. 


Après plusieurs jours de marche sans croisée de forêt, la faim commençant à tirailler ses entrailles, il arriva dans un lieu qu'il découvrira plus tard être la forêt de givre qui, à cet instant ne lui évoqué qu'un magnifique paysage gelée aussi unique que dangereux. Le soleil était haut dans le ciel, mais sa chaleur ne suffisait pas à réchauffer le corps peu vêtu du boxeur, la plus part de ses poils se redressaient par vague successive de frisson. Ses genoux s'entrechoquaient l'un contre l'autre tandis que sa mâchoires grelottait, émettant des "clac" assez rapide, ce qui représentait presque le seul bruit audible à des dizaines de mètre à la ronde. Il n'y avait pourtant aucun vent de levée, ce qui lui fit comprendre l'atrocité de vivre dans ce pays durant une tempête, un tel froid mélangé à un vent de forte amplitude devait sans mal glacée tout ce qui existait. Il n'était pas loin de regretter le choix de cette direction, mais l'estompa très vite de son esprit  tant son estomac criait au secours. Il n'avait pas spécialement envie d'entrer à l'intérieur de cette forêt, ce genre de lieu lui avait déjà causé des problèmes, mais celle ci semblait à la fois hypnotisante et terrifiante, comme si elle recelait les plus grands trésors de ce monde mais à la fois ses plus grands danger. Il hésitait réellement à rentrer à l'intérieur, peut être trouverait il quelque chose de comestible ? Lorsqu'il fut happée de ses pensée par un bruit discret qui venait brisée le silence ambiant. Matsuo tourna vivement la tête, espérant que ce soit une proie facile. A travers des petites mottes de neiges qui recouvraient la terre, un lapin d'un blanc de neige fonçait en direction de la forêt, si ses yeux ne luisaient pas à la lumière bien présente du soleil l'homme ne l'aurait sans doute jamais remarqué. Sans attendre une seconde de plus, il se mit à courir en direction de l'animal, il ne ressentait plus le froid ni même la douleur de nombreux jours de marche successif, toute son énergie n'était concentré qu'à une seul tâche : lui mettre la main dessus ! Ce qu'il réussit à faire, après quelques minutes de courses effrénée, le lapin s'était niché dans un terrier de fortune duquel Matsuo le sortit et le tua. 


Il s'était malheureusement avancé dans la forêt, chose qui le dérangea. L'haleine dégageant des nuages de fumée devant son visage, il chercha la route qu'il venait d'emprunter sans réussir à la retrouver. Dans une tel situation, il aurait cherché un moyen simple de s'en sortir, mais la il n'avait qu'une envie, réussir à dévorer sa proie. Choisissant une direction aléatoire, il reprit sa route, très vite il s'aperçut qu'il n'allait pas sortir de la forêt et qu'au contraire il s'enfonçait à l'intérieur, maintenant qu'il ne courait plus le froid s'initiait à nouveau dans toutes les parcelles de son corps. 


" - Et bien toutes mes félicitations. 
C'est une belle prise que tu as la, je pense même que c'est l'instant le plus glorieux que tu n'as jamais connu." 

Il était revenu, encore une fois de plus, cette chose venait lui parler. Mais cette fois, Mat n'avait même plus le courage de lui répondre, il s'en fichait simplement. Pourtant il n'essayait même pas d'en faire abstraction malgré cela ses paroles ne faisait que flotter au vent sans vraiment venir jusqu'aux oreilles du boxeur. Celui ci d'ailleurs, continuait à avancer à travers les arbres, espérant réussir à trouver un abris de fortune le temps de préparer un feu pour cuire l'animal. Sur sa route il avait réussit à trouvé de quoi dépecer des animaux et de quoi allumer facilement des feux, quant bien même il n'était pas sur de pouvoir en démarrer un avec le bois des environs. 


" - Tiens, et si tu regardais à ta droite et que tu apercevais ce semblant de crevasse à travers le flanc de ce qu'on pourrait appeler une montagne ? Ça ne semble pas mal comme endroit où se poser cinq minute et discuter ensemble de la suite ?
Car au cas où tu l'as oubliée, je fais partie de toi et je n'ai pas envie qu'on disparaisse figure toi. "

Pour une fois depuis longtemps, ses paroles avaient été censé. Matsuo suivit les conseils, tournant lentement sa tête frigorifié vers la droite, il aperçut une petite faille dans une montagne recouverte de neige. Le trou béant dans la pierre n'était pas bien grand, mais il semblait suffisant pour l'accueillir quelques heures. Il n'était pas sur de l'heure qu'il pouvait être, mais l'après midi semblait bien avancé.
Il s'y rendit et déposa le maigre baluchon d'affaire dont il disposé au fond de cette crevasse. Celle ci ne devait pas mesurer plus de quatre mètres de profondeur et à peine plus de deux de large, elle n'était pas non plus bien haute mais il pouvait au moins se tenir debout.

Le premier objectif qu'il se donna était de réussir à allumer un fichu feu par ici, c'était l'une des choses les plus nécessaires, il ne sentait déjà presque plus ses orteils ni le bout de son nez. Après une bonne demi heure de récolte, il essaya d'allumer le feu et une autre demi heure plus tard ce fut tâche accomplie, les brindilles prenaient feu et bientôt un feu de camp aux allures majestueuses par cette température était née. Il retira ensuite la peau de l'animal, lui permettant d'accrocher à quelque bout de bois des morceaux qu'il dévorerait sous peu. En attendant, il s'emmitoufla dans les maigres couvertures qui lui servait de couchette pour affronter la nuit glacial qui s'annonçait.

Le reste de l'après midi défila à toute vitesse, ne lui laissant pas le temps de faire grand chose d'autre si ce n'est explorer rapidement les environs, sans rien trouver. La forêt était calme, bien trop calme, aucun son ne régnait comme si la vie elle même était gelée en ces lieux. Quel triste endroit.  Cependant, ce sentiment fut vite oubliée lorsqu'il se régala de son repas. Alors que les heures défilaient, l'étreinte glacial du froid avait fit franchir à Matsuo le cap où il ne le ressentait même plus, il n'y pensait juste plus.

La nuit commençait à tomber, la lune apportait son aura sur Kosaten illuminant de son être la forêt gelée, laissant les troncs recouvert de glace de chaque arbres scintiller de milles feus. Un léger vent se leva, faisant virevolter les flammes toujours bien présente du feu de fortune, et un boom déchira le ciel. D'un regard évasif et vitreux en direction de ce même ciel, il put voir des épais nuage noir s'avancer vers lui, un énorme orage laissait surgir ses éclairs de toute part. Il allait devoir faire avec, pour le moment il restait proche du feu, assis dans la neige adossait contre la parois de la montagne, se reposant un maximum ne faisant que des petits mouliné avec les membres de son corps pour ne pas les perdre par se froid. Profitant de ce dernier moment calme, l'impression qu'un puissant mal rôdait dans les environs. Il n'aurait sans doute aucune chance au vue de sa faiblesse actuel, mais il voulait se tenir prêt. Quant bien même son existence n'avait plus d'utilité à ses yeux, il n'allait pas mourir sans lutter, peu importe contre quoi c'était mais il allait luter. Car du plus profond de son être il le pressentait et il le murmura portée par le son de la foudre.


" - La nuit va être mouvementé."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5532
Yens : 83
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 119
Exp:
5/24  (5/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Mar 24 Mai - 17:29



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici






David contre Goliath





Satanée forêt dont on n'en voyait pas le bout. Il suffisait d'entrer dans celle ci un jour hanté ou un jour de folklore taré avec une bande de nécromanciens fous et d'un tueur désaxé immortel pour faire d'une journée un enfer ! Enfin, il faut dire que Zayro avait juste traversé la forêt de givre comme tout autre forêt, il avait par ailleurs démonté le moindre animal ou obstacle s'étant dressé devant lui, il eut quand même quelques problèmes il faut le dire, mais il ne s'en souvenait pas, comme s'il avait fait un mauvais rêve, lui qui ne rêvait pas d'habitude. Ce qui le tira de son réveil qui n'était par ailleurs pas bien lourd, fut le grondement d'un orage s'approchant à grande vitesse, les nuages noirs étaient déjà au dessus de lui et il n'était pas abrité, il avait juste allumé son feu en plein cœur des arbres blancs et avec la pluie qui s'annonçait entre les flocons de neige, autant dire qu'il serait vite dans l'obscurité. Ça ne le gênait pas le moins du monde, mais sa viande qui était entrain de cuire serait moins bonne froide.

S'il avait pu, il aurait tué le responsable de ce mauvais temps, ça l'importunait, mais il ne le pouvait pas. Alors il mangea la viande avec le peu de cuisson qu'elle avait eu, au pire il pouvait utiliser ses pouvoirs pour cuire l'aliment, mais il ne se perdait pas à faire des choses aussi inutiles. Il devait à présent lever le camp et c'est ce qu'il fit. Le colosse ne prit pas la peine d'éteindre le feu, la nature s'en chargerait. Il commença donc à suivre un chemin, enfin la route qu'il se construisait dans son esprit. Cette forêt était peut être grande et maudite mais elle avait une fin et un début, il trouvait l'une des deux avant l'aube.

C'est en continuant sa marche au son du tonnerre qu'il tomba sur un autre feu de camp, ce n'était pas le sien et ça n'avait rien à voir avec une éventuelle personne rencontrée ou l'un des fous qui étaient dans cette forêt, c'était des atomes qui lui était inconnu. Il savait par contre qu'il avait à faire à un élu, avec le temps et l’expérience Zayro parvenait à déterminer ça avant même d'être en face de la personne. Appelez ça comme vous voulez, talent ou déduction, c'était aussi lié aux atomes, il pouvait certainement faire une différence de potentiel et de puissance entre l'homme lambda et un élu qui pouvait évoluer en Kosaten et donner autre chose. Il arriva donc proche du feu et vit un homme assit et adossé. C'était un jeune d'apparence, svelte et musclé, corps de combattant et plutôt physique si Zayro se fiait à son instinct. Certains muscles n'étaient pas développé pour rien, le corps pouvait être une vraie arme !

Musique

L'orage tonna encore une fois, faisant apparaître aux yeux de Matsuo, la silhouette de Zayro. Le sous chef du Nest approcha encore, jusqu'à ce que le feu puisse l'éclairer et le montrer entier à ses yeux. Il avait eu de quoi satisfaire sa soif de combat et de sang ces derniers temps, bien que pour lui, tuer ne soit qu'une sorte de hobby et parfois même un but nécessaire. Mais il lui arrivait d'utiliser certains élus ou d'en laisser vivre pour voir ce que ça pouvait donner dans l'avenir. Certains d'entre eux se construisait sur des fondations fragiles dont le potentiel était inexploité, grand et pouvait être utilisé par ses soins. Il pensait notamment à Morgiana, sachant qu'un jour, tôt ou tard, la Fanalis lui reviendrait.

Quand l'heure serait venu, bien qu'il aime la solitude et tuer de ses propres mains sans faire confiance en personne (et il ne changerait jamais sur ce point) il aurait besoin de ce genre de sous-fifre plus tard, ils pourraient servir d'une manière ou d'une autre. Car les ennemis de Zayro devenaient de plus en plus nombreux et puissants, il le savait bien, le mal absolu le rongeait mais n'avait pas voilé son intellect. Je dirais même qu'il réfléchissait bien plus et à mal dés maintenant qu'auparavant ; Il mit un coup de pied dans la tête de Matsuo, pour l'enfoncer dans la paroi et le faire traverser au dela de cette dernière.

Pourquoi ? Y'avait t'il besoin d'une raison ? Un premier coup était toujours le bienvenu pour jauger une résistance. Ces muscles étaient t'ils taillés pour résister aux coups ou draguer des donzelles ? Il avait intérêt à se relever s'il voulait une chance supplémentaire de vivre. Sinon, son existence s'arrêterait ici.




Si tu es encore en vie, dis moi ton nom et ce que tu fais ici et rapidement.








Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Mer 25 Mai - 1:08

La puissance du vent ne cessa de s’accroître, faisant voler les flammes dans tous les sens possibles et inimaginable, leur permettant de créer devant ce flanc de montagne des images absurdes. L'air continuait de se refroidir exponentiellement à la puissance du vent, venant glacé chaque parcelle qui ne l'était pas encore du jeune boxeur, chacun de ses souffles relâcher devant lui un nuage de fumée, le bout de son nez devait sans doute être bleu ou commencer à le devenir. Ses orteils étaient comme perdu au loin, sans vraiment être rattaché à son corps. La fatigue était prêt à l'emporter vers le pays merveilleux qu'est celui de Morphée. Ses paupières tombaient avec lourdeur tant sa journée avait été épuisante et ce temps ne l'aidait pas à rester éveiller, bien au contraire, les éléments eux même lui donnaient l'impression de désirer sa mort. Et pourtant, chaque éclair qui venait tonitruer le ciel le faisait resurgir et revenir à la dur réalité, ses yeux s'écarquillèrent face au colosse qui lui faisait face. La lumière qui venait de lui permettre de le voir avait déjà disparu, ne lui laissant dans l'esprit que la silhouette d'un géant se rapprochant dangereusement de lui. Un second éclair vint frapper et lui permit de réellement voir ce qui lui faisait face. Vêtu d'un longue tenue noir, des cheveux blancs coupée court ainsi qu'une musculature proéminente malgré les vêtements. Dans l'esprit de Matsuo cela ne pouvait signifié qu'une seul chose, la mort était venu sonner à sa porte pour l'emporter dans un autre monde. Son voyage sur cette terre n'aura pas était long et l'avait presque conduit au seuil de la folie, mais au fond de lui il avait rêver de ce moment depuis très longtemps. Presque depuis l'époque où il était devenu le plus grand combattant du Mégasterrion, et qu'hormis deux ou trois personnes ne lui posaient un léger problème, tous n'étaient qu'une rigolade. Alors la mort n'était pas elle même le plus grand danger que tout homme se doit d'affronter ?

Le colosse s'avança vers lui, et sans dire un mot propulsa un énorme coup de sa botte en plein dans la figure du boxeur. Sa tête rentra avec fracas dans la montagne, à l'intérieur de son crâne un écho strident et douloureux résonna, il sentit le long de sa nuque un liquide chaud qui commençait à couler. Il sentait à nouveau son nez, une douleur qu'il avait oublié depuis bien des années, et de la même manière qu'à sa nuque, son sang ce mit à jaillir et descendre lentement jusqu'à sa bouche. Son esprit était depuis trop longtemps perdu dans des abîmes de personne lambda, il avait cru oublié ce qu'était le combat. Et, quant pour beaucoup de monde ce terrible coup les auraient fait se mettre en position latéral de sécurité, implorant leur mère que ce type ne recommence pas, ce coup créa la situation exactement inverse dans la tête de Matsuo. Des milliers de neurones se reconnectèrent les uns aux autres, le mal de crâne qu'il venait de développer s'estompa presque instantanément et tout son être lui crier de se lever et de faire face, car c'est ce qu'il s'était toujours promit de faire lorsque le moment viendrait, quand bien même le combat serait perdu d'avance. D'un geste assez lent, il laissa sortir sa langue afin de lécher son sang qui descendait jusqu'à elle, lui redonnant encore plus cette sensation d'être vivant qu'il avait eu tendance à oublier dans Kosaten.

Lentement, il entreprit de se relever, ses gestes n'étaient pas mou ou sans puissance, ils étaient plus une façon de se dépêtre de cette neige et de ses os qui commençaient à gelée. Et malgré le froid régnant dans cette forêt, Matsuo se sentait bouillir de l'intérieur de la chaleur que seul un second souffle ne peut accorder. L'homme qui venait de le réveiller lui posa une question toute simple qui pouvait se résumé à Qui et Pourquoi. Il fut étonné de voir que le colosse voulait tout de même discuter, mais il connaissait l'habitude de certaines personnes qui ne savaient pas comment démarrer une conversation et préférait d'abord étaler leur force brute. Lorsqu'il fut entièrement debout, bien que ses jambes tiraillé par le froid avaient de la peine à le maintenir dans une telle posture, il redressa sa tête fixant le visage de l'homme qui lui faisait front, de l'une de ses mains il releva les mèches de cheveux qui lui tombait sur le visage.

Il essaya de répondre à la question de l'homme, mais sa voix ne montait pas, elle semblait perdu au loin et bloquait par le givre qui avait tenue une telle étreinte à son corps, mais après une seconde tentative infructueuse elle se fit enfin entendre lorsqu'un éclair appuya ses mots.


"- Je suis Matsuo Nakabuto ! Et je suis ici parce que les dieux nous mentent !"

Sa voix trahissait sa résurrection guerrière, il ne s'était pas mit en position d'attaque, mais sa posture n'en restait pas moins aussi défensive que son corps fragilisait et sa faible puissance lui permettait de tenir. Il pouvait ressentir en cette personne une aura destructrice et belliqueuse, mais il n'en était nullement effrayé.

Un brusque souffle de vent éteint le petit feu de fortune qu'il avait prit tant de temps à allumer, ne laissant à ses deux hommes pour seul éclairage les éclairs continuant à déchirer le ciel. Le boxeur n'avait pas le temps de regarder vers le ciel mais il se doutait que l'orage risquait de durée bien trop longtemps à son goût. Il avait envie de lui retourner la question, envie de connaître le nom de cette homme et ses motivations, bien qu'il réussissait presque à les deviner. Il était également sur que s'il le faisait, l'autre risquait de mal le prendre car il semblait vouloir créer une position de supériorité lui permettant alors de prendre le total contrôle de la situation, et ça Mat' le refusait. Aussi inspira t'il, non pas pour ce qu'il allait dire mais pour encaisser le prochain coup de son adversaire, contractant ainsi ses muscles en prévoyance.


" - Et toi, qui est tu ?"



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5532
Yens : 83
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 119
Exp:
5/24  (5/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Mer 25 Mai - 15:30



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici






David contre Goliath




ambiance

Les éclairs pouvaient dépeindre une scène plutot épique entre les deux individus, à peine arrivé et Zayro mettait déjà ses pieds dans la tronche des gens qu'il croisait. Mais pour une fois, au lieu de voir de la terreur, de la peur, de la crainte ou les éternelles supplications qu'il ne supportait pas, ce qu'il vit lui fit non pas tourner son regard, mais aiguisa au moins un peu sa curiosité. Matsuo était sans doute un ancien combattant très aguréris, de ceux qui s'étaient connus au sommet et avaient chûtes sans gloire aucune en Kosaten. Il pouvait comprendre cela d'un certain point de vu, voir sa force annihilée du passé ou de son monde par les sceaux et des sois disant Dieux idiots, pouvait être un affront et une faiblesse. Zayro était passé par là, mais au lieu de se laisser périr comme le faisait Matsuo, il s'était battu, battu et encore battu, dépassant toujours ses limites et ne cessant de croire en sa propre force, affrontant même les ennemis qu'il ne pouvait pas battre pour y éprouver sa puissance.

Il était difficile de le croire, mais Zayro n'avait pas toujours été vainqueur de tous ses combats, que ce soit contre le Shagaru démoniaque, le garde du corps de Karui, Sul hei en personne ou même Schneiden, il perdit ces combats, mais à coté de cela, il se renforca et gagna tous les autres ! Il n'avait connu qu'une vraie défaite dans le royaume des morts, trompé par les démons, piegés par les élus, tué par les Dieux, revenu de la mort par sa volonté. Au final, c'était toujours grâce à sa force qu'il en était là et devait désormais accomplir son destin, détruire ce monde et ses faux dieux.

Matsuo avait prit un choc et se servait désormais de ce choc pour se relever de plus belle, saignant évidemment et ayant du mal au départ à revenir à lui, son regard se posa cependant sans détour, ni peur sur Zayro. Les éclairs tonnant avaient d'abord cachés ce qu'il désirait dire, puis dés les prochain instant de silence, son nom raisonna un peu plus fort.

Sa réponse était cependant un peu étrange, hors son nom somme toute basique, il disait être ici à cause des faux Dieux, c'est bien, il savait déjà qu'il était dans un mensonge qui traitait les élus comme des objets, un bon point s'il désirait récuperer sa force et évoluer.




... Exactement.





Il n'aurait pas pu donner meilleure réponse. Peut importait sa nation, pour Zayro ce n'était pas un ordre d'importance, il avait au moins les yeux plus ouverts que la plupart des élus en disant cela. Zayro se rapprocha de Matsuo alors que ce dernier était entrain de lui parler en le "tutoyant", c'était sa première erreur mais il allait apprendre de cette dernière, s'il survivait. Zayro en imposait il est vrai, par sa force et son experience il était en tout point supérieur à bon nombre d'élus, voir tous, ce n'était pas de l'arrogance mais un fait. Il avait cependant admit par le passé de voir des élus à potentiels ou certains ayant une puissance extrême, tel qu'Asura le démon... Ou piccolo, une majorité de monstres tant sur le point physique qu'energetique. Bref, il releva Matsuo en le prenant par le cou.

Son étreinte était un veritable étaux plus solide que n'importe quel acier, la puissance de Zayro était visible et impressionnante, il sembla regarder la machoire du jeune homme aux allures guerrières. Il n'était pas si blessé que ça, mais Jinn s'était retenu, donc ce n'était pas si incroyable au fond. Puis il le projeta dans la neige un peu plus loin.


Muique



T'ai-je permis de me poser des question vermine ? Non. Maintenant montre moi de quoi tu es capable.



Zayro ne se mettait même pas en position défensive, à quoi bon ? Il ne sentirait pas les coups, ce n'était pas pour être hautain qu'il faisait cela, il voulait voir Matsuo le frapper pour jauger sa force actuelle, élu ancien, nouveau, ramolli ou avec du potentiel, ce n'est qu'en sachant cela qu'il jugerait quoi faire de lui. Mais avant ça, Jinn mis ses deux mains sur le coté, il voulait une zone un peu plus dégagée, alors il balança une vague atomique autour d'eux deux, pour avoir un terrain plat, les arbres avaient été désintégré sous le souffle de la puissante vague blanche d'atomes.

Et maintenant Matsuo, tu étais capable de quoi ? Son entrain et courage de combattant allait t'il refaire surface ou au contraire, allait t'il se soumettre contre une volonté plus forte que la sienne ? Zayro avait en quelque sorte hâte de voir ce qu'un homme s'étant relevé plus réveillé après son coup qu'avant de l'avoir rencontré pouvait avoir à revendre. Il était clair qu'il allait être déçut, il ne se faisait aucune illusion sur la force de cet élus Seikajin et s'en fichait un peu, en revanche éveiller cette force et ce potentiel pour qu'il lui serve plus tard était déjà un plan bien plus approprié et nul doute qu'en guerrier, le plus fort forçait le respect.

Jinn remit ses bras le long de son corps et attendit d'une manière implacable que les premiers coups de Matsuo n'arrivent, s'il était au moins capable de frapper. S'il ne faisait rien, la sentence serait exemplaire en plus d'être immédiate.







Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Mer 25 Mai - 17:52

Le colosse à la chevelure blanche ne lui adressa qu'une brève réponse à sa propre réponse qu'il venait de lui donner, sur son nom et le pourquoi. Après quoi le géant ne mit pas plus d'un instant pour l'attraper à la gorge et le soulever dans les airs. Matsuo sentait ses biens se détacher du sol tandis qu'il s'efforçait de contracter les muscles de son coup et de sa mâchoire pour réduire l'étreinte brutal et mortel que son adversaire ne lui faisait endurer, il voulut essayer de se défendre, mais avant même que l'un des poings ne soit suffisamment redresser pour espérer frapper cette incarna du mal, il fut projeté à plusieurs mètres dans la neige. Il tomba avec fracas, la neige avait essayer de ré freiner cette chute mais elle n'y parvenu presque pas. Le choc coupa un instant sa respiration après quoi il reprit son souffle d'un coup, inspirant et expirant bruyamment pour absorber l'air qui lui avait manqué durant ces derniers instants. Le géant lui envoya une réplique qui fit sourire Matsuo malgré son état. C'était encore l'un de ceux qui se croient si supérieur qu'ils peuvent parler comme ils veulent aux autres, qui n'ont pas l'habitude de voir des gens leur faire face quand bien même ils sont dix fois plus puissants, et justement le boxeur était l'un de ceux la. L'un de ceux qui allait lui tenir tête qu'elle qu'en soit l'issue du combat. De plus, l'homme lui déclara vouloir voir sa puissance, soit il aurait le droit à un avant gout d'un boxeur affaibli par ce nouveau monde et les éléments, mais il y aurait quand même le droit.

Matsuo releva légèrement la tête afin de pouvoir continuer à fixer cette agresseur dans les yeux, ses même yeux violet qui devaient en avoir terroriser plus d'un. Il plaça ses mains contre neige pour se redresser. Alors qu'il commençait à se relever avec une lenteur qui le déprimait, il put voir l'abomination face à lui utiliser l'un de ses pouvoirs et littéralement désintégrer ce qui les entouraient, les arbres comme la montagnes furent réduit à l'état de poussière en un instant. Il devait être la depuis bien longtemps et avoir eu l'occasion de recouvrir ses capacités, c'était sur. Matsuo avait un énorme désavantage et il le savait, mais pourquoi désespérer et partir défaitiste d'un combat ? L'homme face à lui replaça ses mains le long du corps, était il si confiant qu'il ne désirait même pas se défendre ? Il fallait lui montrer qu'une tel attitude ne rimait à rien.

Lentement, Mat' se redressa d'abord sur ses fesses, puis il réussit à se mettre sur un genoux, essuyant à nouveau de sa main le sang qui lui coulait toujours du nez. Ce même sang qui continuait à couler dans son dos, à réchauffer son corps et à le maintenir prompt à se battre qu'elle qu'en soit les circonstances. Il finit par se relever totalement, ses jambes qui avaient commencé à flageoler sous son poids et le froid un instant avant lui permettait maintenant de se tenir droit debout. Plus une seule parcelle de son corps ne tremblait à cause du froid ou de la douleur, bien au contraire, cette homme était en train de le faire renaître. Pas à un seul moment il n'avait eu l'occasion de se battre réellement depuis qu'il était arrivé, c'était maintenant ou jamais !

Il leva doucement ses mains pour les mettre devant son visage, une posture défensive lambda pour les boxeurs, puis il s'avança doucement de quelques pas, échauffant son jeu de jambe. Son adversaire était massif, une montagne de muscle garnit d'une force brute énorme. Les coups sec et brutaux ne lui permettraient pas un seul instant de gagner, en contre partie la vitesse serait sans doute son point fort. Commençant à faire des petits bonds de gauche à droite, accumulant sa rage et son énergie guerrière silencieusement il jaugeait les potentiels points faibles de son adversaire, et hormis sa lourdeur plausible, il ne voyait qu'une faible couche d'armure. Ses pouvoirs n'étaient pas encore vraiment revenu, mais avait réussit à s'entraîner suffisamment pour que certaine de ses capacités ne soient employé. Il n'agitait pas les bras, il n'avait aucune envie de faire du zèle et savait cette action inutile. Préférant préparer son esprit à recevoir des coups mais aussi à les donner tel un vrai guerrier se doit de le faire.

Il fit un pas rapide de côté, sentant une lenteur qui lui déplaisait mais cela était néanmoins suffisant contre énormément de monde, et exécuta un parfait crochet montant du droit en direction des côtes de son adversaires. Dans sa tête un cri de rage berzerk résonnait à pleine balle. Tandis qu'au moment où son poing allait pour frapper son adversaire les rouages de ses gants se mirent en marche, relâchant un nuage de vapeur, et au moment où son poing toucha le corps de son adversaire les mécanismes en décuplèrent sa force, une attaque qu'il savait capable de réduire en bouillie les os de ses ennemis. Il ne prit pas la peine de faire attention au potentiel craquements des os du géant tant il se remit avec vitesse à deux pas en arrière du géant, adoptant de nouveau une posture défensive, prêt à tout moment à parer ou esquiver l'une de ses attaques. Tenir la distance et la vitesse serait ses meilleurs atouts, et une chance pour lui ce sont deux domaines dans lesquelles il excellait auparavant. Une fois que ceci fut achevé, ce qui ne prit au final que trois ou quatre seconde, il se mit de nouveau à fixer le regard du sombre colosse.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5532
Yens : 83
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 119
Exp:
5/24  (5/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Jeu 26 Mai - 18:51



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici






David contre Goliath




ambiance

Zayro attendait impassible que le guerrier en face de lui se relève, en serait t'il seulement capable ? Il ne savait pas qu'il était entrain de liberer sa puissance, de réveiller son âme de combattant enfouie en lui, quoiqu'il pouvait s'en douter en voyant qu'après les tremblements et un regard vide, le corps de matsuo commençait à se servir de son energie autrement et que ses pupilles s'étaient alors dilatés sous l'adrénaline du début de combat. Ses sens devaient se mettre en éveil tout comme son instinct de survie, c'est bien, il allait montrer de quoi il était capable et ne se perdait plus en mots ou questions inutiles et futiles contre le messager des enfers.

Zayro avait détruit toute une surface autour de lui, presque en un claquement de doigt, mais cela n'impressionnait pas vraiment Matsuo, c'était tout à son honneur et en même temps folie que ne pas se rendre compte de l'écart de puissance entre eux deux. Quoiqu'il en soit, le jeune homme commença finalement à se relever après avoir un peu galérer il fallait l'admettre. Les éclairs continuant d'illuminer le décors de manière effrayante, personne ne risquait de les déranger ou s'interposer ici.

Matsuo voyait bien que Zayro n'était pas comme les autres et pourtant, devait se demander pourquoi ce monstre le provoquait ainsi et ne se mettait même pas en garde ! Il allait le comprendre bien vite. En se relevant il commença alors à faire quelques pas pour s'échauffer et échauffer son esprit ainsi que son physique pour devenir de plus en plus rapide et endurant, c'était un exercice qui était pas mal, mais s'il comptait faire la différence avec ça, alors il allait tomber de haut.

Jinn l'attendit et son attaque n'allait pas tarder ! En effet, le boxer fonça sur Jinn avec des petits pas de son art, il esperait le prendre de vitesse mais de toute manière le colosse ne bougea pas, il attendait, jusqu'à ce que l'impact ne sonne contre son armure, une dans les cotes et un uppercut bien placé en direction de sa machoire avant de le voir reculer pour se mettre à l'abris. Zayro n'avait pas bougé d'un pouce. Pas même reculé pour donner une once d'espoir à Matsuo.




Sa force était trop basse, il était trop faible, il s'était fait marcher sur les pieds par son impuissance. Jinn toucha son visage et il n'y vit pas même une goutte de sang.




C'est décevant. Vous n'êtes qu'un bon à rien...





Il n'allait pas pour autant lui laisser réessayer de le frapper, si Matsuo voulait avoir sa chance à nouveau il n'avait qu'à faire mieux, mieux et toujours mieux. Zayro se déplaça alors rapidement autour du boxer, il était tout de même rapide, bien plus que le jeune homme en fait, il passa derrière et lui envoya un coup de genoux en plein dans la colonne vertebrale pour l'envoyer plus loin et ne lui laissa pas le temps de toucher le sol avant de revenir sur lui, le vent soufflant derrière lui tant sa rapidité souleva la neige sur le sol...




Incapable.



Une fois bien devant Matsuo, Zayro fit tournoyer sa cape à lame vers son bras droit et le lui trancha, jusqu'à ce que le membre retombe dans la neige et dans le sang, puis envoya un coup de poing dans le ventre du pauvre gamin pour l'envoyer contre un arbre hors de la zone qu'il avait rasé précédemment. Etait-ce la fin ? Ou le boxer allait t'il faire sa forte tête encore une fois.

Jinn commença à avancer vers lui...







Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Lun 30 Mai - 1:20

C'était un coup presque basique qu'il avait utilisé, une attaque qui ne nécessité nullement ses capacités hors norme qu'il avait perdu en arrivant ici. C'était une attaque pleine de panache et de brutalité qui lui avait permit à plusieurs reprise de tout simplement détruire la cage thoracique de ses adversaires. Transformant une partie de leur côte en bouillie de chair et d'os. Mais cette fois ci, face à ce colosse qu'il se doutait bien être effectivement plus fort que lui, il aperçut que son attaque n'avait eu aucun effet. Elle ne l'avait même pas fait sourciller ni bouger du moindre centimètre, le géant était seulement rester droit debout dans la neige, l'observant. Le géant ne dit qu'une simple phrase, elle ne blessa aucunement Matsuo tant il savait sa puissance réduite à néant dans ce lieu, il savait très bien que s'il n'avait pas été réduit à un tel état il aurait pu tenir tête à cette homme. Alors pourquoi s'en sentir blessé ? Au contraire, il prit cette phrase comme un défi, oui il n'était bon à rien pour le moment, mais un jour, s'il survivait à ce terrible affrontement auquel il doutait avoir une telle chance, il lui montrerait que le petit incapable était un grand. Si ce colosse espérait terroriser le boxeur au fil du temps, c'était raté et de loin. Bien au contraire, chacun de ses agissements ne faisait qu'accroître la rage guerrière qui c'était presque éteinte au fond de lui.

Ses muscles étaient contractés, prêt à recevoir les potentiels coups que son adversaire lui infligerait de sa toute puissance, et comme il s'en doutait fermement il ressentit le moment où l'autre allait frapper. Mais il n'eut pas une vitesse suffisante pour réussir à contrer d'une quelconque manière son attaque. Pour une personne de sa stature il se trouvait être extrêmement rapide, et bien plus que Mat' ne l'était pour le moment. Il reçut en plein milieu de la colonne vertébrale un énorme coup de genoux qui le propulsa à plusieurs mètres tant la violence lui avait fait se tordre presque en deux. Mais ses os avaient tenue et rien ne c'était brisé, il serra ses dents pour contenir sa douleur car il ne voulait rien laisser transparaître. Son esprit était confus tant par la vitesse du géant et la puissance qu'il déployait, mais aussi à cause  de la douleur. Il voulut essayer du plus profond de son être de se remettre droit pour atterrir et se relever immédiatement. Il ne put sentir qu'un vent d'une extrême rapidité venir lui souffler dans le dos, faisant voleter ses cheveux dans tous les sens et lui faisant frissonner le corps entier. Lorsqu'il aperçut devant lui ce géant, ayant fait preuve encore une fois de capacité extra ordinaire et bien supérieur au sienne pour le moment, effectuer un mouvement acrobatique dans les airs, emmenant les lames du bas de sa tenue venir trancher sec l'un des bras du boxeur. Il n'eut même pas le temps de sentir son bras se décoller réellement de lui qu'un nouveau coup, de poing cette fois ci, bien placé dans les côtes le fit voltiger à une dizaine de mètre et l'encastrer dans un arbre qui se déracinât légèrement sous l'impact.

Ses yeux se révulsèrent sans qu'il ne puisse émettre la moindre contradiction. Plusieurs jets de sang se mirent à jaillirent de son bras maintenant coupé, légèrement après l'épaule, ne le laissant qu'avec une terrible coupure béante et prêt à agoniser sous la perte de son sang. Il serrait au maximum ses dents pour ne laisser aucun son sortirent de sa bouche, si fort qu'il pouvait presque sentir ses dents se briser les unes contres les autres, et malgré ça un cri étouffer de douleur pouvait quitter son corps lourdement touché. Alors même que des gerbes de sangs remontaient jusque dans sa bouche, qu'il avalait sans cesse pour ne pas avoir à le cracher. Ses jambes effectuaient quelques spasmes incontrôlés. S'en était il finit de lui ? Serait-ce ainsi que la mort viendrait le cueillir ? Un bras en moins, avachie dans la neige rougissant à cause de son sang ? Non il en était hors de question. Il voulait lutter, encore et toujours, ne pas se laisser tuer par cette homme. Dans toute sa peine à réunir ses pensées correctement, une information refit surface de son esprit. On lui avait parlé du Royaume des morts, un monde dans lequel les élus décédés finissent, un échappatoire pouvant s'offrir à eux. Il allait y arriver prochainement, mais pas encore, il n'était pas prêt à passer de l'autre côté.

Ses yeux ne lui permettaient pas de voir autour de lui, son nez bouchée par un flot de sang continuelle ne lui permettait pas de sentir, ses oreilles sifflantes sans cesse d'un bruit strident ne lui permettait plus d'entendre. Il ne pouvait tout simplement plus savoir ce qui se passait autour de lui, l'idée était pourtant clair dans son esprit endolori, le colosse devait venir à lui. En quelques longues secondes, il réussit à rassembler suffisamment de force pour éclaircir son esprit, faisant impasse sur tout sauf deux aspects fondamentaux à l'heure actuel, l'envie de ne pas mourir en ayant abandonné et la douleur qui lui faisait se sentir encore vivant. Une fois que ce fut chose faîte, il réussit à calmer la folie de ses jambes, puis celle de ses yeux dont il reprit le contrôle, lui permettant de voir l'homme vêtu de noir à une très courte de distance de lui. Il tourna légèrement la tête sur le côté pour recracher une grande partie du sang qui était encore dans sa bouche, tout en toussant et crachant ses poumons. Il réussit avec maladresse et difficulté à se maintenir à l'aide de son bras gauche pour se redresser un peu et se remettre sur les genoux, tournant malheureusement le dos à son adversaire. Après quoi, il s'appuya de la paume de sa main mécanique pour se redresser malhabilement, et tourner lentement sur lui même pour de nouveau faire face à son tueur. Sa tête était lourde et penché étrangement sur le côté, tandis que ses jambes flageolante peinait terriblement à le maintenir debout. Sans le vouloir, il tanguait de droite à gauche et d'avant en arrière, après quoi il se laissa faire un pas en arrière pour s'appuyer contre l'arbre qui avait subit le choc de son impact une trentaine de seconde auparavant. Ses cheveux en bataille et couvert de sang n'étaient plus dressés vers le ciel, mais aplatit contre son crâne, certaines mèches venant se poser sur son visage.


" - Ne te laisse pas abattre, tu ne l'auras pas, mais au moins montre lui qu'on est capable. Sers toi de ses lames !
Essaye d'en attraper une crétin de bas étage et tranche le avec !"


Lui souffla une voix lointaine et presque inaudible qui venait de derrière ce colosse.

Matsuo cessa alors de tanguait, comme s'il réussissait à reprendre appuie sur ses jambes, chose qu'il n'arrivait à faire sans vraiment le savoir, porté par un second et dernier souffle qu'il avait en réserve. Il toussa plusieurs perles de sang et arbora ensuite un étrange sourire qu'il n'avait pas l'habitude d'arborer. Et se lança à corps perdu vers son adversaire, se laissant glisser sur les genoux, tel les rockstars font, pour passer entre les jambes du type, aidé par la neige. Il voulait essayer avec pour seul espoir de mourir en ayant combattu jusqu'au bout, d'attraper l'une des lames de la tenue du colosse pour ensuite lui trancher la cheville. Un éclair retentit au moment où il entamait sa glissade, projetant une étrange ombre sur la montagne proche d'eux. Il laissa un cri de rage et de douleur sortir alors que son écho résonna à plusieurs reprise à travers la forêt. Chacun de ses gestes devenu peu précis et mal coordonné au vu de son pitoyable état, laissaient une vaste traînée de sang derrière eux.  
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5532
Yens : 83
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 226
Nombre de topic terminé: 119
Exp:
5/24  (5/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Lun 30 Mai - 23:07



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici






David contre Goliath




Musique

Qu'était la puissance dans les mains d'un faible ? Qu'était le pouvoir dans les bras d'un fou ? Le mal et la force pure ne saurait être contrôlé de n'importe quelle manière et c'est en frappant encore et encore Matsuo que le guerrier de Seika allait comprendre son erreur à se mesurer à Jinn. Le sang et les craquements de ses os, sa chair plissé par les coups et son corps envoyé comme une simple poupée de chiffon ne suffit pas à plier toute la volonté qu'il avait en lui. Zayro n'y allait pas fort, non, il pouvait le tuer d'un seul coup mais s'il ne le faisait pas c'est bien qu'il avait une raison pour ça. Il avait tranché l'un de ses membres mais ne l'avait pas encore brisé au coeur de son âme. Cela viendrait.

En attendant, Matsuo ne tarda pas à tenter de nouveau de se relever, une tentative tremblotante dans une démarche claudicante, amené par une voix que seul lui pouvait entendre. Jinn aurait pu saluer naïvement sa témérité, son courage et sa haute résistance mais il n'en fit rien. Tout comme l'élu qui en face de lui, ne semblait avoir peur de rien et ne pas se soumettre, Zayro ne ressentait rien envers lui non plus. Si dans l'avenir Matsuo voulait devenir fort et se venger, le chemin qu'il aurait à parcourir semblait bien long.

Et s'il arrivait un jour au seuil de la puissance actuelle du messager des enfers, alors qu'il sache et qu'il se dise qu'à ce moment là, le colosse au cœur froid serait alors cinq ou dix fois plus loin, cent ou mille fois plus fort, toujours devant pour plier encore et encore cette volonté qu'il cherchait à rendre inébranlable. Vient Matsuo, ce jour là je serais là. Zayro aurait bien pu sortir une phrase dans ce genre de contexte.

Mais non...

Au lieu de cela, il vit lentement le boxeur préparer ses plans et tenter une glissade vers lui, laissant une traîne de sang si vaste qu'elle en recouvrait le givre au sol, on pouvait presque croire qu'il glissait sur son sang, l’hémorragie était grande. Zayro le laissa venir, s'apprêtant à le blesser au moment ou il passerait au plus près de lui, d'une grande inspiration il releva le poing se préparant à lui mettre le choc de sa vie. Mais au moment de baisser le poing une douleur violente se fit sentir dans son poitrail. Le tatouage de l'humiliation lui revint alors en pleine face, les souvenirs de l'arène, le collisé et les natifs criant. Il avait effacé ce souvenir lors de son échappé miraculeuse, sauvé par un Dieu... Lui ?! Matsuo avait peut être réussi son coup en prenant une lame et touchant la cheville.

Zayro mit un genoux à terre.

Mais ce n'était pas le coup donné par le guerrier de Seika qui le mit à terre, mais bien ce souvenir qui était entrain de le hanter. Posant une main sur ses pectoraux tout en se relevant dans le plus grand des calmes en tournant le dos à Matsuo..




La guerre à commencé.





Zayro Jinn l'élu sombre, commença à s'éloigner dans la neige et le vent froid d'un hiver qui approchait et d'une guerre qui était déclaré ouvertement dont le souvenir lointain venait d’apparaître dans sa mémoire. Il s'éloignait de plus en plus de Matsuo, laissant ainsi le boxeur en vie, peut être à cause du choc qui venait d'avoir. La main toujours sur lui, sur le tatouage de la honte. Il ferait payer à Seika, aux natifs, au bourreau qui était là, à tous ceux qui avaient parlés ce jour là, mais surtout à l'un d'eux ; Karui !

Il ne vociféra aucun propos, ses dents et ses doigts avaient repoussés grâce à ses pouvoirs d'atomes, ses blessures avaient étés guéries par Kachou et Adakor, il avait peut être même été en partie sauvé par Yashkan mais le pire restait d'avoir été prit en pitié par un Dieu. Long. S'arrêtant alors dans la neige en regardant droit devant lui, il dicta ;





Vous tomberez tous.




____________________

hrp : Zayro s'éloigne, tu peux le laisser repartir ou tenter de le frapper à nouveau. Attention vu son état je peux te tuer sur un dé 2 ou te laisser partir. Sinon tu peux clore et mettre en correction.






Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    Mar 31 Mai - 4:09

Son dernier mouvement, sa dernière tentative aussi folle qu'osé avait réussit à faire mouche. Le boxeur avait réussit avec peine à se laisser filer sous les jambes du géant, sa respiration était lente et n'allait pas tarder à s'arrêter, son corps commençait à blanchir à cause de la perte massive de son sang. Lorsqu'il dépassa le corps au dessus de lui, il freina à l'aide de l'un de ses pieds et se retourna vers les mollets du colosse, il attrapa l'une de ses lames dans un geste vif laissant voler au grès du vent des perles de sang provenant de son visage. Il finit son mouvement lorsque la lame qu'il avait réussit à attraper finissait son mouvement en ayant coupé une partie de sa jambe, découpant le tissu qui le protégeait. Le géant mit un genoux au sol, était ce du au choc ? Mat' en doutait fortement, un tel être ne pouvait être plié par un coups si pitoyable, alors que lui arrivait il ? Était ce son unique point faible qu'il avait trouvé au grès de la chance ? Il n'en savait rien, cependant ce qu'il sut à l'instant suivant fut que ses dernières forces le quittaient. Il s'effondra face contre le sol, son bras restant tendu dans la neige, essayant d’agripper comme il pouvait le sol de neige rougit par le sang.

Les instants qui suivirent furent vague dans son esprit, ses yeux ne s'ouvraient que périodiquement tandis qu'un sifflement venait perturber son ouïe. Cependant il eut l'impression de voir l'ombre du colosse se poser sur lui, de l'entendre dire quelques paroles qui ne ressemblaient à rien une fois arrivé aux oreilles de l'homme à terre. Puis, d'un dernier regard qu'il réussit à lui porter, il put voir le géant s'en aller sans l'achever. Il était si faible que cette être ne prenait même pas la peine de le tuer. Ce qui résonna comme un affront et une douloureuse réalité dans le cœur de Matsuo. Seulement quelques secondes plus tard, sa peau était devenu terriblement pâle tant il avait perdu de sang. Il essaya à l'aide de son dernier bras de se retourner, réussissant à peine à soulever son torse de cinq centimètre au dessus du sol avant de retomber lourdement sur le tapis de neige.

Sa respiration ralentit une fois de plus, ses yeux se fermèrent et il sombra dans l'inconscience sans savoir s'il se réveillerait un jour ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: David contre goliath, une rencontre inégale.    

Revenir en haut Aller en bas
David contre goliath, une rencontre inégale.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David contre Goliath , et c'est david qui gagne
» Un combat épique contre un géant
» [Quète solo] David contre Goliath version One piece
» [Terminé] David et Goliath [PV]
» David contre Gogoliath

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.