Partagez | .
Des marchands sachant marcher... <Quête>
Messages : 583
Yens : 2117
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Lun 23 Mai - 23:25




Des marchands sachant marcher...

feat.Irvine


Après de longues heures de marchands, Erym et moi arrivions enfin dans la ville de Shiryoku, situer en plein cœur des Territoires Neutres la cité marchande commençait à faire parler d'elle dans les trois Nations qui composaient Kosaten. La ville grouillait de monde de toute origine, les marchandises traversaient les larges routes de terre, passant de main en main, de vendeur à acheteur, les yens semblaient couler à flots.

Après une pause bien méritée dans une auberge où nous pouvions enfin nous asseoir et prendre un repas bien mérité, nous repartions à la conquête de Shiryuku, Erym semblait connaître un peu l'endroit, elle avait sûrement dû déjà y faire des descentes durant ses années de banditisme, elle connaissait même plusieurs personnes.

Alors que nous étions arrivés que depuis quelques heures, j'avais fait la rencontre de presque autant de gens que depuis mon arrivé en Kosaten... Un couple de marchant itinérant à qui l'ancienne bandit avait porté secours face à des bêtes sauvages, une bande de garnements des rues à qui elle avait offert un repas ainsi que des astuces pour voler sans se faire attraper, une petite vieille à qui elle avait retrouvé un souvenir de son mari disparu...


La jeune fille avait fait pas mal de bien autour d'elle malgré ses années de brigandage et ce constat me faisait sourire, depuis qu'elle m'avait rejoint dans mon péril, celui-ci était beaucoup moins calme, emmené aux quatre coins du continent par l'hyper activité et l'optimisme de la jeune fille, mais cette animation me réchauffait aussi le cœur et m'empêcher de sombrer, emporté par Kosaten et les horreurs que ses terres pouvaient engendrer.

Souriant bêtement dans son dos en la regardant discuter avec ses connaissances, celle-ci finit par s'en rendre compte et se retournait soudainement, me prenant sur le fait... c'est en rougissant et en levant les yeux vers le ciel que je le répondais.


-Pourquoi tu me regarde comme ça ? Tu veux me demander quelque chose ? J'ai un truc dans les cheveux ?
-Ah... Euh... Du tout... Je suis juste content de voir que tu as des amis, qui l'aurait cru !
-M'ouais...

Pas convaincue, elle retournait cependant à sa discussion, me permettant de pousser un soupir. C'est alors qu'un homme qui devait avoir la trentaine, habillé comme un commerçant, se rapprochait de moi, son visage m'était familier et il me fallut un moment pour le restituer...

C'était le marchant qui m'avait vendu une carte de Kosaten lors de mon premier passage à la capital de Minshu ! Qui aurait cru que je le reverrais un jour, et même qu'il se souviendrait de moi ! Car en effet, c'est en connaissance de mon statut d'élu de la nation du serpent qu'il venait me parler, non pas pour conter nos aventures, mais pour me proposer un travail.


-Vous ! Nous nous sommes rencontrés à Minshu, vous vous souvenez ? Vous m'avez acheté une carte !

Je hochais la tête en lui adressant un petit sourire pour lui montrer que je me souvenais de lui.

-Vous tombez bien, un convoi ne va pas tarder à partir d'ici en direction de la Capital avec un groupe de civils, mais nous cherchons des élus... Ou des gens motivés pour nous escorter ! Bien évidemment, tout travail mérite salaire et vous serez rémunéré pour votre aide.

Alors que j'hésitais, cette proposition n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde et la jeune fille à la chevelure brune qui m'accompagnait me sauter subitement sur le dos, attiré par les mots « travail » et « salaire », ses yeux vert et bleu pleins d'étoiles, tout en affichant un large sourire.

-Évidemment que nous acceptons !!!
~Elle te laisse le choix hein, gentil le chien chien à sa maîtresse, héhé...
-A la bonne heure ! Nous partons dans moins d'une heure, ne soyez pas en retard !

Après nous avoir montré un convoi en cours de préparation, il partit en sifflotant en me laissant avec mon poids sur le dos jusqu'à ce que la jeune demoiselle ne se décide à descendre d'elle-même, me donnant un petit coup de coude dans le bras accompagné d'un clin d'œil alors que je la foudroyais du regard.

-Excellent travail partenaire, nous avons trouvé un job !
-Tu aurais pus me demander mon avis quand même ! Sale peste ! Méchante ! Démon !

Tendis que je tirais les joues de la demoiselle tout en évitant ses coups de pieds hasardeux, nous remarquions en même temps un homme à l'allure singulière s'approcher de nous. Il me semblait l'avoir remarqué un peu avant, lorsque le marchand nous proposait son escorte, mais je n'y avais pas prêté attention.

Arrêtant nos chamailleries, je croisais les bras face au nouveau venu qui porté une tenue verte qui me faisait penser à celle d'un chasseur, lui lançant un regard froid tendit qu'Erym lui adressait un sourire amical, comme à son habitude, le saluant d'un signe de la main.


-Bonjour ! Pouvons-nous vous aider?


Code couleur:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Mar 24 Mai - 16:41





Des marchands sachant marcher (Quête)
feat Ieta Ao

L'apôtre aimait voyager seul ou avec de la musique. Irvine s'était donc posé dans un village marchand, sa bonne fortune lui souriait encore car il n'avait pas encore été malchanceux, ni n'avait fait de mauvaise rencontre qui auraient pu lui jouer de mauvais tours. Il s'était contenté de rester lui même et poli avec les quidams rencontrés de ci, de là de ses vagabondages. En revanche il n'avait toujours pas obtenu assez de réponses concernant son but ici, bien qu'il théorise sur le pourquoi. L'archer devait tout de même vivre un peu et gagner sa croûte si l'ont peut dire, cela tombait bien car plus tôt dans la journée, lorsqu'il était entré dans le village de Shiryoku c'est là qu'il pu voir une annonce qui consistait à renforcer une garde présente pour escorter des marchands. L'objectif était assez classique et bien rémunéré, ce ne serait pas complexe s'il faisait équipe avec d'autres personnes, peut-être des élus pourquoi pas. En attendant Irvine avait pu visiter un peu plus amplement le village, une citée qui paraissait en plein essor, que ce soit économique ou démographique. Il n'avait aucun doute sur le fait que celui ci se démarque dans les prochains mois, mais ne connaissait pas encore assez bien le reste des villages en Kosaten, son comparatif ne se basait que sur ce qu'il avait déjà vu et il fallait l'avouer, ce n'était pas grand chose comparé à l'immensité de ce monde.

Irvine joua un temps de sa mandoline, tirant même au passage et sans le vouloir par ailleurs, une petite somme qui lui permettrait de se sustenter à l'occasion. Ce gagne pain était pratique, mais le gênait car il avait l'impression de quémander et faire la manche, ce qui n'était clairement pas son cas. Il prit sa mandoline et s'installa un peu plus loin, jouant alors bien plus tranquillement et uniquement pour la beauté des sons qu'il accordait à ses doigts.
Alors que des jeunes enfants joueurs, souvent ceux ci s'éloignant des grandes bordures vinrent à sa rencontre, attiré par la mélodie et s'arrêtant pour écouter d'une oreille attentive les mélodies qu'il jouait artistiquement. Les enfants étaient calmes, ils pouvaient bien rester et écouter c'était un meilleur public que ceux qui donnaient des yens et ne faisaient que passer leurs chemins. Une fois ses instrumentaux terminés, il fut applaudit par les bambins qui en demandaient déjà une autre, mais c'était tout pour aujourd'hui et il leurs fit comprendre grâce à un petit sourire, avant de sauter habilement au sol, car oui, Irvine s'était encore installé en hauteur, sur un petit toit pas très haut. Désormais il quittait ce lieu, poursuivit pendant quelques minutes par les jeunes qui s'en lassèrent bien vite lorsqu'un autre jeu ou intérêt vinrent à leurs mirettes.

La journée passait et avec elle, emportait les minutes et autre quart d'heure, ce qui fit que bien vite Irvine se trouva à l'endroit ou il voulait être à l'heure ou il voulait arriver. Il y'avait déjà là quelques hommes et femmes, certains étaient sans doute des gardes ou des mercenaires à petite échelle embauchés pour un prix modique, tandis que les autres étaient à n'en pas douter des marchands. L'or trônant sur les bagues et les mises en plie de certains habits. C'est observateur qu'il regarda l'assemblée réunie jusqu'à voir un jeune homme au regard plus sombre qui le fixait depuis quelques secondes. Pourquoi ? Il ne le savait pas encore, mais l'archer n'eut pas vraiment le temps de se poser la question, puisqu'une jeune brune l'aborda pour lui souhaiter joyeusement la bienvenue et lui demander l'objet de sa visite. C'était peut être l'organisatrice de la mission ou même la marchande avec laquelle il devait faire affaire. Irvine la regarda pour lui répondre ;

Bonjour, je suis ici concernant cette annonce.

Il sortit alors le papier qui avait été distribué un peu plus tôt dans la journée, un peu partout dans les rues. Cela permettait d'embaucher rapidement du monde et de les trier sur le volet. Donnant à la jeune femme la raison de sa venu, c'est alors que le "marchand principal" arriva vers lui

-Parfait un autre bienfaiteur pour ma caravane, venez ici que je regarde. Vous savez vous servir de votre arc ? Vous irez sur la caravane numéro deux si c'est le cas, un archer est toujours utile. Vous êtes un élu ou un natif au fait ?

Cet homme n'y allait pas par quatre chemin, il était plutôt jovial dans sa bonhomie et franc dans ses paroles, tout en allant droit au but. Irvine ne voyait pas l’intérêt de mentir ou cacher ce qu'il était dans ce monde, mais au final qu'il soit élu ou natif à son niveau ne faisait pas grande différence. Le sceau était bien caché son son gant de sa main gauche et seul ses yeux blancs assez étranges pouvait en faire tilter plus d'un. Il se décida à briser la glace le premier pour une fois et annonça au marchand la vérité.

Je sais m'en servir et oui, je suis un élu.

Le marchand afficha un sourire et un air rassuré, allez savoir pourquoi. Il avait déjà deux élus sous la main, une mercenaire et plusieurs gardes, pas de doute sur le fait que sa cargaison soit entre de bonnes mains et bien protégée.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 583
Yens : 2117
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Mar 24 Mai - 22:11




Des marchands sachant marcher...

feat.Irvine


L'étrange homme au regard pâle et à la tunique de chasseur nous avouait être là pour le travail que l'on venait de nous proposer avant d'être abordé par le marchand commanditaire qui l'avait entendu, s'approchant de notre trio qui n'avait pas eu le temps de faire plus ample connaissance, lui donnant pour mission de garder la seconde caravane avant de se tourner vers moi pour me confier la garde de la première caravane étant donné que ma compagne et moi-même utilisions des armes aux corps à corps.

L'archer qui venait d'arriver était également un élu, sa nation restée obscure, car son sceau n'était pas apparent, mais vu que notre mission était d'aller jusqu'à Kansai il y avait de grandes chances pour qu'il soit lui aussi originaire de Minshu. En tout cas, savoir que nos arrières étaient sous la garde d'un tireur à distance me rassurait, même si notre voyage devait se dérouler sans encombre.

Suivant le marchand aux riches habits, je regardais l'élu à la tunique verte qui restait calme et impassible, poussé par un coup de coude de ma compagne qui me voyait intrigué, j'essayais de briser la glace avant que nous ne prenions place à nos postes alors que les caravanes s'apprêtaient à partir, scellant les cheveux et regroupant le groupe de mercenaires et d'élus embauché pour la protéger. Je me rapprochais de l'archer en le saluant amicalement, si nous devions faire équipe, il serait contre productif d'être méfiant les uns les autres.


-Excuse-moi, j'ai cru comprendre que tu étais un élu ? Je me présente, Ieta Ao, élu de Manshe. Faisons en sorte que cette escorte ne soit rien de plus qu'une balade.
~Qu'es que tu raconte, un peu d'action ne nous ferais pas de mal !

Je lançais un regard blasé au dragon de fumé à mes côtés alors que les chevaux henniessaient avant de commencer à tirer les lourdes caravanes pleines de marchandises diverses ainsi qu'une autre remplie de personnes plus ou moins importantes. Marchant près de la caravane de tête avec Erym, je restais attentif aux moindres sons suspects, la zone était réputée pour son banditisme et tout Kosaten avait la réputation de posséder un bestiaire pas forcement très amical, il fallait que nous restions sur nos gardes.

Les heures commençaient à passer sans encombre notable, Shiryoku était loin derrière nous maintenant et c'est maintenant que les choses risquaient de se compliquer, surtout que nous arrivions à l'entrée d'une petite forêt, endroit idéal pour une embuscade. Notre groupe commençait à porter leur main à leurs armes lorsque nous passions près de la lisière des arbres, il n'y avait pas un bruit, même les oiseaux se faisaient discret et cela ne voulait dire qu'une chose.

Un hurlement retentit alors, quatre loups sortirent des bois en même temps, deux à l'avant de la première caravane et deux à l'arrière de la seconde. L'un des loups attrapait l'un des mercenaires, le plaquant au sol et vidant sa jugulaire de son sang tandis que le second me prenait pour cible, je dégainais mon sabre en l'enflammant de mon autre main, effrayant la bête qui avait bondi dans ma direction, elle n'eut pas le temps de voir la bandit grimper sur la caravane pour lui sauter sur le dos, la plaquant au sol, me laissant lui enfoncer la lame de mon sabre embrasé dans le crâne.

-Quelque chose ne vas pas, il n'y a pas que trois loups dans une meute, de plus ils ont l'air d'être dressé !

J'écoutais les paroles de la jeune fille, ne comprenant celles-ci que lorsqu'une flèche enflammé me rasait le visage pour aller se planter dans la caravane de bois qui s'était arrêté, les chevaux étant effrayé par l'attaque soudaine des loups, c'était bien une embuscade ! Erym retira la flèche de la caravane avant que celle-ci ne soit prise par les flammes, de mon côté je guettais l'arrivée d'une nouvelle flèche qui ne tardait pas à arriver, me permettant de le localiser, perché dans les arbres avec d'autre de ses compagnons.

Je pointais alors leur direction du bout de ma lame en interpellant ma camarade archer qui était plus qualifié que moi pour ce travail avant de me retourner vers mon second loup qui devait se battre avec l'agilité de mon amie qui esquivait chacun de ses coups avec la grâce d'un chat, en profitant pour lui assener des coups de couteau et des coups de pieds, mais la bête gorgé de sang était tenace. J'enflammais mon poing gauche, l'abattant dans la gueule du loup après que celui-ci s'était pris un énième coup de talon, s'enflammant de l'intérieur le canidé couinait en toussant, reculant d'un pas incertain avant de s'effondrer au sol, consumé par les flammes azur.

Échangeant un sourire avec ma partenaire tout en nous faisant un high five mérité.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Mer 25 Mai - 13:26





Des marchands sachant marcher (Quête)
feat Ieta Ao

Les tâches étaient désormais distribuées et Irvine savait quel serait son rôle au sein de cette troupe, il serait le défenseur arrière du convoi et était tout indiqué pour cela. Le chasseur remercia d'un geste de la tête le marchand qui était tout de même habillé de façon à attirer les Lycaons et les vautours sur lui. La nature de cette mission ne l’intéressait pas plus que cela, mais il était déjà certains que les ennuis arriveraient aussi vite que les surprises que pouvait apporter ce monde. L'apôtre s’apprêtait à prendre son post lorsqu'il fut abordé par l'homme aux cheveux noir, celui la même qui le fusillait des yeux quelques secondes plus tôt, que voulait t'il ? L'archer stoppa sa marche pour le laisser s'approcher, il n'allait pas lui faire l'affront de refuser un dialogue tout de même. Celui ci s'excusa et se présenta assez sommairement et rapidement sous le nom de Ieta Ao et en tant qu'élu de Manshe, oui il avait déjà entendu ce mot ou ce nom quelque part, c'était dans les bouquins entre autre. Manshe était le Dieu serpent de Minshu, cela rimait presque et restait donc un bon moyen mémo-technique pour retenir cette nation. Ieta positivait et espérait faire de cette escorte une balade de santé, cependant Irvine ne partageait pas cet avis, avec tout cet or, tous ces mercenaires, il y'avait quelque chose à protéger hors dans une ville en expension ou les nouvelles allaient croissantes et rapidement, assurément quelques part en amont quelqu'un avait eu le temps de préparer ses belliqueuses intentions. Toutefois l'apôtre rendit la-pareille à son collègue du jour en se présentant à ton tour, d'une voix calme et posée tout en mettant deux doigts sur le sommet de la corne de son chapeau ;

Enchanté, je me nomme Irvine.

Comme à son habitude, l'archer ne prit pas la peine de prévenir Ieta que ce convois allaient connaitre des perturbations, déjà parce-que malgré sa certitude, vis-à-vis des autres cela ne restait qu'une simple supposition et qu'ensuite il y'avait de forte chance qu'il soit déjà au courant mais veuille simplement croire en ses espérances de tranquillité. La bandit ou voleuse qui l'accompagnait semblait quand à elle avoir une expérience en combat, cela faisait quand même beaucoup de personne aptes à protéger cette mystérieuse cargaison.
Tous eurent le temps de faire leurs paquetages, manger ou boire une dernière fois, le marchand ayant proscrit l'alcool pour la durée du voyage une décision prudente selon Irvine, permettant de rester concentré sur ce qui pouvait arriver. C'était on ne peut plus censé et finalement les charrettes remplies commencèrent à partir. Les chevaux allaient vite et les heures passèrent d'abord tranquillement, seulement les problèmes n'allaient pas tarder à pointer le bout de leurs petits nez. La première voiture commença à ralentir, alors Irvine qui était d'abord assit sur l'arrière de la chariote numéro deux se releva pour constater ce qui se passait. Une attaque de loup qui prirent en embûche des deux cotés déclencha les premières hostilités, mais tout comme Ieta le remarquait, quelque chose n'allait pas. L'archer garda ses commentaires pour lui et décocha deux flèches de son carquois pour tirer sur les loups. L'un d'eux parvint à esquiver, l'autre mourut sur le coup. L'apôtre n'avait pas l'habitude de rater sa cible, cela ne serait jamais arrivé s'il avait sa puissance d'antan.

Mais une chose le titillait, ce loup qui avait esquivé et s'apprêtait à lui sauter dessus à son tour, était bien trop agile, il connaissait les mouvements de base du combat, cependant, ça ne restait qu'un animal. Irvine attendit que ses crocs se plante dans quelques choses, tendant une sorte de couvercle de tonneau rempli d'eau pour le voyage afin qu'il se ralentisse, puis le poussa de son pied avant de lui envoyer une autre flèche mettant cette fois ci fin à sa vie. Ceux de la première caravane n'étaient pas en reste avec les mêmes attaques et bien plus. Lorsque les flèches fusèrent cette fois contre l'escorte, avec du feu sur la pointe, c'était donc bien une embuscade de personnes ayant dressés des loups contre eux. Intriguant et lassant à la fois, Irvine vint prêter main forte à la camarade de Ieta, tirant aussi dans les arbres pour faire tomber les deux ou trois tireurs embusqués. Combien étaient t'ils dans cette fichue forêt ?

-Protégez la cargaison au péril de vos vies ! Cria le marchand

C'était bien le but de l'engagement et puis certains avaient déjà payés ce prix dans la gueule des loups ou le tir des archers ennemis. Le sang avait d'hors et déjà coulé et il fallait maintenant soit choisir de traquer et tuer les derniers bandits au risque de ralentir et perdre de la cargaison ou alors avancer et prendre le risque d'êtres poursuivis. Ieta et sa comparse fêtaient une victoire mérité, mais était-ce vraiment terminé ?

Nous ne devrions pas perdre plus de temps, cette embuscade n'était qu'un test.

Oui, c'est ce qu'il pensait, car franchement mettre quelques archers dans des arbres, quatre loups bien dressés et aucun tronc tranché sur le travers de la route pour ne serait-ce que ralentir la caravane était soit un plan amateurs de bandits ayant visés trop gros, soit que le vrai piège était droit devant... Ieta était presque le leader de l'escorte, c'était donc à lui de prendre une décision.

Que décidez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 583
Yens : 2117
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Jeu 26 Mai - 15:07




Des marchands sachant marcher...

feat.Irvine


L'attaque surprise des bandits se calmait, nous pouvions enfin nous regrouper autour des deux caravanes, nous avions eu des pertes, mais nous nous en étions bien sortit dans la globalité, mais tous ceci me semblait être trop facile et Erym était également de cet avis.

Irvine perché sur la seconde caravane m'interpellait alors pour me demander ce que nous faisions à présent, tous les mercenaires présents se tournaient vers moi alors que je me tournais vers le marchand qui semblait me laisser ce choix... Je poussais un soupir en regardant le chemin devant nous, il ne semblait pas avoir de piège immédiat et les chevaux, c'étaient enfin calmés, d'un signe de la main, je faisais comprendre aux cochers que nous reprenions la route, il ne fallait pas qu'on reste trop longtemps dans ses bois, plus vite, nous arrivions à Kansei et plus vite, nous serrions en sécurité.

En formation serrée autour de nos précieuses marchandises, un silence de mort régnait sur notre escorte qui restait aux aguets. Des bruits suspects tournaient autour de nous, cachés derrière les buissons et passant d'arbre en arbre le tout accompagné par des hurlements de loup provenant soit de devant, soit de derrière nous, il était clair que se n'était pas encore fini, loin de là.

Ce n'est pas sans un certain soulagement que nous apercevions la lumière du soleil devant nous, indiquant la sortie de la forêt, les cochers pressèrent le pas de leurs bêtes, alors que nous n'étions plus qu'à quelques cinquantaines de mètres de la lisière de ses bois, le poids de la caravane fit céder un piège qui avait été placé là. Un trou juste assez large pour emprisonner la roue et dissimuler par des planches de bois spécialement conçus pour céder seulement sous un certain poids. La jeune fille qui m'accompagnait était montée sur le toit de la caravane de tête, restant à couvert, elle scrutait les alentours, elle nous prévint alors que les bandits revenaient à la charge.


~Deuxième round.
-Qu'ils viennent, ils déjà tués trop de monde aujourd'hui.

Le chemin devant et derrière nous s'enflammèrent et des flèches recommencèrent à pleuvoir, bien plus nombreuses cette fois. Je comprenais alors leur plan, la première attaque visée à jauger notre résistance tout en diminuant nos effectifs afin de pouvoir nous affronter de manière bien plus préparée un peu plus loin après avoir immobilisé leur cible ! C'était loin d'être stupide en tout cas. Un groupe d'hommes sortirent des bruissons tout autour de nous, armés et décidés à en découdre, ils étaient bien évidemment accompagnés de quatre nouveaux loups dressés le tout couvert par trois archers placés dans les arbres tout autour pour avoir les meilleurs angles de tir possibles.

Deux bandits se dirigèrent vers la seconde caravane avec deux des loups, ils semblaient décidés à s'occuper des archers et d'Irvine avant tout autre chose. Les deux étaient armés de lourdes haches à deux mains et portaient une armure complète en acier, protégeant intégralement leur corps ainsi que leur tête. Quatre autres hommes beaucoup plus frêle, sûrement de nouvelle recrue, seulement armée d'épée et des deux chiens allaient s'en prendre à la caravane principale. Trois mercenaires restaient avec moi alors que deux autres équipés de boucliers rejoignaient Irvine et nos deux archers postés en arrière.


-Fait attention à toi.
-Toi aussi.

Échangeant un sourire avec mon amie, la bataille débutait, nos assaillants ne semblaient pas avoir dans l'optique de nous laisser nous rendre. Des flèches volèrent, l'un de nos archers tombait après s'être pris le projectile entre les deux yeux. Ma compagne rejoignait Irvine d'un bond, attrapant l'arc du cadavre allié, décochant une flèche éclair dans le crâne du loup qui venait de bondir sur nos tireurs, le coupant net dans sa course.

De notre côté la bataille faisait rage, nos adversaires n'étaient pas d'excellent bretteur, mais gagnant sur le nombre ils purent tuer l'un des mercenaires qui étaient restés avec moi. Ces bandits étaient sans scrupule et je n'avais aucune raison de me retenir, affichant un sourire noir, je vengeais sa meurt en faisant brûler vif l'un des assaillants.

Mon oreille sifflait lorsque j'évitais une nouvelle flèche de justesse, mais me prenant un méchant coup de poing délivré par un bandit qui se fit presque aussitôt abattre par mes compagnons. Ils durent alors se débrouiller sans moi qui étais sonné, éliminant d'abord les loups pour se retourner vers les hommes armés après, le combat était sanglant et bien vite un second mercenaire tombait sous une flèche ennemie.

Alors que je secouais la tête frénétiquement, essayant de retrouver mes esprits, je pus voir au-dessus de moi la lame d'un ennemi, l'attrapant à pleine main pour éviter de me prendre un coup mortel, je pus embrocher le cœur du pauvre homme d'un coup sec, l'envoyant en arrière d'un coup pour libérer mon sabre, de notre côté nos adversaires étaient presque tout tombé, je me tournais alors vers la seconde caravane.



Nos tireurs semblaient en avoir presque fini avec les archers ennemis, cependant les deux combattants qui protégeaient nos attaquants à distance essuyaient de lourdes blessures. Les haches lourdes des bandits s'abattaient avec fracas sur les boucliers brandis de nos alliés, se brisant dans un bruit de bois sec, laissant la tête de l'un des mercenaires roulait sur le sol alors que son camarade poussait un cri de terreur.

Attiré par son hurlement, le dernier loup le prit pour cible, sautant la gueule grande ouverte vers lui, je pus arriver juste à temps pour lui mettre mon katana dans la gueule, m'aidant de son élan pour le couper net en deux, me remettant alors ne garde devant nos deux derniers adversaires. Ils étaient tout deux amochés et avaient encaissés beaucoup de coups et de flèches, mais ils restaient debout tels deux colosses d'acier.

Les derniers archers ennemis tombaient enfin des arbres, les deux colosses s'échangeaient quelques mots et je profitais de ce moment pour sauter sur le plus proche des deux, évitant sa hache pour ensuite m'en servir comme tremplin me permettant de passer au-dessus de lui, donnant un coup de sabre sec et précis pour trancher les attaches des casques des deux hommes avant de tomber au sol, manquant de me briser le poignet à l'atterrissage.

Erym n'avait pas assez de force dans les bras pour porter des coups puissants avec un arc, même à bout portant, cependant, elle était précise et les deux flèches qu'elle décocha en synchronisation avec mon attaque vinrent taper dans les casques des deux hommes qui volèrent comme deux boites de conserves utilisés comme cible durant les kermès, laissant les têtes décoiffées et balafrées des deux bandits à découvert et à bout portant d'Irvine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Jeu 26 Mai - 19:59





Des marchands sachant marcher (Quête)
feat Ieta Ao

Le convoi s'en était pour le moment bien sorti, mais Irvine ne resta pas assit, tout le long il sentait le danger rôdant autour d'eux, les animaux courant sur les cotés et les hurlements des loups, les chevaux étaient effrayés et les cochers tendus. Bientôt ils arrivèrent à la lisière de la forêt le ticket de sortie n'était plus très loin et jusqu'ici mis à part cette embuscade qui avait réussi à baisser les effectifs, effectivement la troupe s'en sortait bien. Mais tout bascula à ce moment présent, la caravane en tête fut brusquement stoppé en tombant dans un traquenard, un vil piège sur la route qui endommagea la roue et la coinça dans un fossé creusé au préalable par les bandits et soigneusement camouflé derrière des planches de bois fines, un peu de terre et quelques feuilles traînant sur la route et ne faisant donc pas tilter plus que ça les mercenaires protecteurs ou conducteurs avisés. C'était trop tard à présent, Irvine saisissait son arc et se préparait à l'offensive. L’étau se refermait lentement sur eux avec l'arrivée de nouveaux loups, de chiens dressés et de bandits, ce fut bientôt une confusion chaotique d'un mélange de bataille à l'arc et à l'épée. Des archers ennemis tiraient sur les archers allier et une pluies de flèches tombait sans discontinuer sur les caravane.
Les marchands s'étaient mis à l’abri soit en dessous, soit directement dans une chariote protégée par du bois. Les chemins d'entrées et de sortie furent subitement bouchés par des flammes , ce piège était bien plus mortel et minutieusement préparé que l'ancien qui avait parût aux yeux d'Irvine, d'un amateurisme affligeant. Mais il comprenait à quel point ce fut suffisant pour réduire le nombres de protecteurs. Le clan de bandit était non seulement en nombre mais aussi surarmé dont certains en armure. Irvine ne pouvant les combattre au corps à corps, préféra pour le moment esquiver, éviter ou repousser. Il se focalisa d'avantage sur les arbalétriers à distance qui devenait une vraie plaie pour tout le monde, certains étaient déjà tombés.

Soudainement c'est l'amie de Ieta Ao qui intervint à ses cotés en prenant un arc et tirant pour faire de ses prochains coups des victimes, elle était bonne archère et serait très utile pour cette bataille plutôt décisive. Irvine ne perdait pas de temps, il tira aussi en prenant non pas une mais parfois deux ou trois flèches en même temps, l'habitude et un arc spécialement fait pour ça, sans compter ses dons innés pour un tel exploit, il tira et toucha trois ennemis qui tombèrent successivement des arbres. Les animaux il les esquiva tout comme les colosses en armure, pour le moment il fallait protéger les marchands et la cargaison, mais il en vint à se demander en quoi ce qu'il transportait méritait un tel accueil. Ces bandits étaient vraisemblablement trier sur le volet, bien que ce soit pour la plupart des abrutis, leurs nombres voulait dire qu'il provenait d'un clan puissant ou alors qu'ils avaient étés tous payés très cher pour ça. Quoiqu'il en soit et dans tous les cas, quelque chose de louche se tramait.

Ieta se battait avec hargne contre ses adversaires les embrasant à la moindre occasion, cela pouvait s'apparenter de loin à de la magie, Irvine prenait parfois une ou deux secondes pour l'observer, il le sauva en tirant par ailleurs sur un archer le visant, au moment ou ce dernier tira, la flèche avait fusé proche de son visage. Mais il n'avait pas plus de temps pour avoir cette distraction particulière, le vent du combat faisant aussi rage qu'au départ. Il revint dans la bataille et se fit prendre ne sandwich par deux bandits, il bloqua le premier qui avait sorti une lame grâce à son solide arc puis mis un coup de tête en arrière au second qui voulait l'entraver. Cela marcha et il pu s'en défaire rapidement, prenant de son carquois deux flèches, il se servit de l'une comme d'un poignard et planta dans l’œil du bandit la première puis tendit son projectile succinctement pour le tirer sur celui en face de lui. Voila comment bien économiser ses munitions.

Les ennemis en nombre commencèrent peu à peu à tomber mais les pertes étaient aussi flagrante des deux coté, il ne restait peut être plus d'archer ennemis, mais il n'en restait quasiment plus non plus dans les rangs des protecteurs de la caravane. Ieta se faisait un peu harceler d'attaque lui aussi et s'en remettait comme il le pouvait, la supériorité numérique avait permit de causer de la difficulté à tous le monde, sauf peut être à la camarade de l'élu Minshujin, quoique tout comme Irvine, cette dernière ne pouvait pas s'occuper au corps à corps des deux bouchers en armure avec leurs grosses hache à deux mains, les approcher était suicidaires et leurs armures les protégeais assez bien. Cela lui rappela quelques jours auparavant qu'il avait réussi un tour de génie face à un bandit en armure, c'était lorsqu'il avait sauvé une sorte de princesse en compagnie de Kaneki Ken. C'était maintenant la même chose ici, sa force et ses réflexes revenant de plus en plus, il vit Erym et Ieta faire le nécessaire pour faire sauter les sangles des casques adverses, c'était maintenant à lui de jouer. Pendant qu'ils s'étaient occupés de ça, Irvine sauta sur le sommet d'une caravane, courut à toute vitesse, mettant une flèche dans sa bouche et la seconde sur la corde prête à être décoché, puis sauta pour atterrir sur l'épaulette en acier de l'un des bandit, tout en tirant sur le sommet de son crâne ce qui l'embrocha nettement et le tua sur le coup, alors qu'il mettait la seconde dans ses doigts et fit le même mouvement, sautant de l'épaulette du mort pour arriver sur l'armure du second, le faisant tomber sous le poids de son saut avant qu'il ne tire le second projectile et lui transperce la tête.

C'est fini ?

Les bandits étaient vaincus, tous morts, mais les pertes étaient énormes, Irvine ne pouvait sortir de sa tête le fait que tout ça soit à cause de cette cargaison mystérieuse. Peut-être était ce un hasard et que les scélérats d'ici étaient puissants, nombreux et ne reculaient devant rien pas même la perte de tout leur effectif, même si cela paraissait contraire à toute logique. Irvine enjamba le corps de ceux qu'il avait tué et reprit les flèches qu'il avait tiré, puis se tourna vers Ieta.

Qu'en pensez-vous ? Nous continuons ?

-Repartons sans perdre de temps ! Fit le marchand en sortant sa tête du chariot


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 583
Yens : 2117
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Sam 28 Mai - 11:32




Des marchands sachant marcher...

feat.Irvine


Irvine bandit son arc, une flèche au bout des doigts et une seconde entre ses lèvres, prenant élan sur la caravane pour faire un bond habile qui l'emmenait jusqu'aux épaulières d'acier de l'un des colosses, lui tirant sa flèche directement dans le haut du crâne avant de sauter sur son ami qui avait du mal à suivre l'action à cause de sa lourde protection devenue inutile, armure qui l'emportait d'ailleurs sous son poids, en arrière lorsque l'archer lui bondit dessus lui accordant également une flèche qui lui transperçait le visage de part en part.

Irvine était sans contexte le meilleur archer que j'avais vus de ma vie et sachant qu'il était un élu, sa puissance et sa technique devaient être encore bien meilleurs en temps normal... J'étais rassuré de savoir qu'il était de la même Nation que moi, sur le champ de bataille se devait être un véritable démon.

Tous les survivants regardaient autour d'eux, prêt à reprendre le combat, mais le calme semblait être revenu, un soupir de soulagement général retenti dans la forêt, mais Irvine et le marchand avaient raison, nous devions poursuivre notre route. Armée de sceau, un parti du reste des mercenaires et moi-même allions prendre de la terre humide de la forêt pour la jeter sur les flammes nous aidant à les étouffer et les éteindre, tandis que le reste du groupe s'occuper à sortir la roue emprisonné et à la réparer sous la garde vigilante de l'étrange mais mortellement efficace archer de Minshu.

Il ne fallut une bonne demi-heure pour que nous puissions reprendre notre chemin, essoufflé, je montais sur le toit de la première caravane, rapidement rejoins par Erym qui venait voir si j'allais bien, beaucoup de sang avait encore coulé aujourd'hui, mais nous avions réussi notre mission.

Les deux caravanes endommagées finirent par enfin sortir de cette cage qu'était la forêt, la frontière du pays du serpent était tout proche et mine de rien, entre Kamatari et ma compagne aux yeux vairons, nous avions débarrassé le coin de deux gros groupes de pillard qui régnaient sur le secteur, cela nous assurait une certaine sécurité à partir de maintenant.

Une fois arrivés à la frontière, les gardes de la Nation inspectaient les deux caravanes, celle de tête transportait surtout des produits bruts comme du bois, de l'argile, de la nourriture pour aider à la reconstruction suite aux catastrophes naturelles qui semblaient s'être abattu sur tout le continent il y a quelques mois.

On y trouvait également de l'or et des armes, sûrement un présent pour essayer de nouer des liens entre la jeune et fleurissante cité marchande avec la Capitale, il y avait fort à parier pour que Shiryoku est le même genre de cadeau pour Seika et Fuyu, mais cela ne m'importait guère.

La seconde caravane transportait des nobles et leur famille, sûrement pour la raison citée ci-dessus, en tout cas, ils semblaient ne pas avoir de blessé ou de mort, juste une bonne frayeur était visible sur leurs visages et cela me fit rire moi et ma comparse, une chose était sûre, c'est que ses caravanes étaient très résistantes !

Et à mes yeux, nous avions fait du bon travail. À partir de ce point, nous étions accompagnés d'un groupe de garde armé qui nous escortait jusqu'à la Capitale aux bâtisses vertes, je commençais à avoir l'impression de rentrer à la maison lorsque je revenais à Kansei, cela faisait maintenant quelques mois que j'étais arrivé en Kosaten, cela devait être normal et ça ne me dérangeait pas de considérer Minshu comme ma maison à présent.


Arrivé aux portes de la cité, le marchand vint à notre rencontre, s'excusant platement pour tous les désagréments que nous avions dus traverser et nous remerciant grassement pour notre travail, sa marchandise et ses clients étaient sauves et c'était tout ce qu'il lui apportait. Venant nous voir à tour de rôle pour nous serrer la main et nous remettre notre récompense, je finis par aller voir les autres mercenaires à mon tour pour les remercier avant d'aller voir Irvine, lui adressant un grand sourire en lui tendant une main amicale.


-Tu es un excellent archer Irvine ! Je suis content de savoir que nous sommes de la même Nation, tu es un allié de poids, j'espère que nous pourrons nous revoir prochainement.
-Merci pour ton aide Maître Archer, j'aurais des leçons à prendre à tes côtés !

Erym avait gardé l'arc du mercenaire tombé, en sa mémoire, elle l'utiliserait pour apporter la justice et sauver d'autre âme innocente. Cependant, nous devions reprendre la route et cette petite mission nous avait fait faire un grand détour, adressant dernier sourire à l'homme au regard pâle, nous lui adressions un signe de la main avant de pénétrer dans Kansei histoire de manger un bout avant de repartir.




Chapitre ##
Des marchands sachant marcher...

~Terminé~




Dernière édition par Ieta Ao le Dim 5 Juin - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   Sam 28 Mai - 12:51





Des marchands sachant marcher (Quête)
feat Ieta Ao

Les combats cessèrent en même temps lorsque le dernier utilisateur de la hache tomba à la renverse sa tête transpercé par sa flèche. Irvine les récupéra et l'ont pu tous constater l'ampleur des dégâts. Le feu continuait de ravager la forêt autour et quelques hommes étaient déjà entrain de s'en occuper comme ils le pouvaient, Ieta lui même était parti chercher plusieurs seau pour y remplir de terre fraîche afin de la balancer grossièrement sur le feu qui empêchait le groupe tout entier de passer. Irvine s'était posté un peu plus haut, il souhaitait continuer à avoir une vu dégagée sur les alentours pour surveiller même s'il doutait de voir d'autres bandits débarquer, bien que la possibilité de voir un ou deux survivants peu téméraire fuir à travers la forêt pour épargner leurs vie. Pendant ce temps certains réparaient aussi la roue de bois qui avait été malmenée dans le trou creusé par ses satanés bandits. C'était plutôt malin et cela déboucha sur un bon carnage, les animaux de cette forêt allaient pouvoir se régaler à moins qu'une autre patrouille ne s'occuper des corps. Les enterrer ne semblait pas être dans le contrat et les mettre au feu ne ferait que prendre du temps supplémentaire au final. La sentinelle était aux aguets jusqu'à ce que la caravane puisse repartir et c'est ce qui se passa après une bonne demi-heure de réparation et de lutte anti-incendie. La forêt avait même été sauvé par le groupe qui prit sur l'eau du voyage pour éteindre les braises ejectés sur les talûts de feuilles sèches dans les fossés trônant sur les cotés du chemin. Enfin cet endroit ne tarda pas à être qu'un mauvais souvenir et Irvine se rassit dans la foulée tout en continuant sa surveillance étroite.

Lorsque les remparts de la capitale Minshujin se firent apercevoir, c'était donc une première pour l'archer qui ne connaissait encore rien des terres de sa propre nation, n'y allant que bien plus tard finalement. Il savait que tôt ou tard il aurait été amené à y aller que ce soit pour rencontrer quelqu'un ou remplir une mission, un devoir quelconque aux yeux des fameux Dieux ou dirigeants de ce monde et royaume. Une escorte bien armée et royale arriva même lorsqu'ils approchèrent les frontières pour s'occuper du reste sans soucis, certains mercenaires étant payés avant d'approcher de trop près. Il y'avait bien sur eut quelques victimes dans ce voyage mais la totalité des nobles de la seconde caravane, la plus protégée d'ailleurs, avaient survécus et eut plus de peur que de mal au final. Les provisions avaient parfois étés vidés dans l’intérêt général ou pour éteindre l'incendie, mais il en restait assez et les armes également. Sacrée cargaison qui s'approchait de plus en plus de l'entrée ou un contrôle sélectif et restrictif se fit attendre, mais cela voulait aussi dire que c'était la fin du voyage et que la troupe allait pouvoir souffler un bon coup.

Irvine n'avait pas vraiment d'avis particulier sur ce voyage ou cette mission, l'attaque de bandit avait été violente mais au final résidait d'une banalité dans un tel monde, il fallait s'y attendre. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi ces nobles affichaient des visages aussi tuméfié de peur ou de douleurs alors qu'ils étaient restés convenablement installés pendant que d'autres luttaient pour les sauver et parfois même avaient donnés leurs vies. Il avait remarqué les rires de Ieta et sa compagnonne pendant le voyage, à croire que lui non plus ne semblait pas plus touché par tout ça, c'est bien, cela voulait dire qu'il relativisait sur la situation et savait déjà à quoi s'en tenir.
Une fois arrivé et le pied à terre, Irvine récupéra ses quelques affaires de voyage et fut interrompu par le marchand venant le remercier évidemment et lui donner la récompense de son travail, un peu de monnaie et le fait de connaitre la nature des bandits, ainsi qu'un bon voyage, un paiement honnête finalement. Puis alors qu'il s’éclipsait vers d'autres pour brandir le même discours, c'est Ieta l'élu qui vint à l'apôtre cette fois ci. En effet ce dernier le remercia de son aide et lui fit part de quelques flatteries agréables à l'oreille ainsi que les mêmes venant de sa comparse archère. Ils avaient étés aussi d'une aide précieuse et seul le travail d'équipe avait pu convenablement payer contre les bandits, il remercia tout de même ces deux personnes ne abaissant doucement son chapeau de chasseur avant de leurs dire un dernier mot ;

Merci à vous, bonne route.

Ne s'étalant pas comme eux dans les compliments, il n'en pensait pas moins, il connaissait la nature de leurs talents désormais et serait satisfait de pouvoir retravailler à coté de gens ou d'élus compétents. Mais Irvine devait maintenant visiter une autre grande capitale après celle de Chikai c'est bien sur Kansei qui lui ouvrait ses portes. Allait-t'il encore avoir des surprises cette fois ?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Des marchands sachant marcher... <Quête>   

Revenir en haut Aller en bas
Des marchands sachant marcher... <Quête>
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les guildes de marchands ?
» Lalue vidé de ses marchands !
» [Recrutement] Marchands ambulants
» sur le marcher a Boston
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Shiryoku-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.