Partagez | .
Lalala... ! ♪♫
Invité Invité

-



MessageSujet: Lalala... ! ♪♫   Mer 25 Mai - 16:18


Le sens d’orientation de Sora le fit se perdre dans des contrées quelques peu éloignées de l’empire de Seika, là où apparemment il était censé être depuis le début. Mais ça, il n’en savait rien, il était paumé, il ne comprenait pas trop ce qu’il faisait dans ce nouveau monde dans tous les cas. Pourtant, on peut y voir un bon côté, une espèce de « chance » dans sa « malchance ». C’est qu’en se perdant, il a tout de même rencontré des gens, Aladdin et Tobi, même si c'était d'une manière quelque peu farfelue.

Le chemin pour rentrer fut rude. Il vagabonda à la recherche d’une civilisation, un lieu où il pourrait manger et dormir. Il ne savait pas trop où il devait réellement se rendre alors il marchait. Les jours étaient longs, la chaleur se faisait ressentir, ça devenait compliqué pour le jeune Sora. Jusque-là, il ne tombait que sur des petits villages. Il y restait souvent plusieurs jours d’ailleurs, la bonté d’âme de Sora faisait qu’il essayait d’aider les villageois dans leurs tâches, un peu comme pour les remercier de leur hospitalité, mais pour lui ça paraissait normal de faire tout ça.

Après une durée indéterminée d’errance, il en avait carrément oublié qu’il était dans un univers différent du sien. Malgré l’habitude des voyages de monde en monde, pour le coup, là, ce n’était pas du tout la même chose, comme il l’avait remarqué au tout début. Et il ne manqua pas de tomber devant ce qui semblait être une très grande ville qui allait peut-être l’aider à l’éclairer un peu.

« Woaaaaah… »

Une grande muraille se dressait devant lui et entourait probablement toute la ville. C’était vraiment impressionnant. Puis il baissa les yeux sur les gardes qui le regardaient fixement et d’un air pas forcément très accueillant et qui lui avaient déjà demandé deux fois qui il était et ce qu’il venait faire ici, sauf que Sora était trop fasciné par l’architecture extérieure de cette ville.

« Excusez-moi ! Je m’appelle Sora ! »

Ils étaient toujours autant sur la défensive, ce n’était peut-être pas la bonne réponse à leur donner. Un grand sourire nerveux se dressa sur le visage de Sora. Ce n’était visiblement pas la seule chose qu’ils voulaient savoir. Mais il en savait rien lui de ce qu’il venait faire là, il est juste tombé ici par hasard ! Ils avaient aussi demandé s’il venait de Seika mais ça, il n’en avait pas la moindre idée encore. Ils voulaient voir le sceau que Sora devait avoir quelque part dans le corps. Un sceau… Ah ! Ce truc rouge là qu’il avait sur la côte gauche qui était apparu de nulle part à son arrivée ici ?! C’était le moment de tenter, après tout, il ne voyait rien d’autre d’anormal qui pouvait servir de sceau. Et ça a marché. Les gardes lui sourirent et lui ouvrirent les portes.

« Bienvenue à Chikai ! »

Après de longs jours de marche et une confrontation quelque peu étrange avec les gardes de cette ville, c’était le meilleur moment pour explorer un peu plus ce monde. Le fait d’être tombé sur Chikai l’enchantait, c’était la première fois qu’il tombait sur une grande ville, et c’était apparemment la capitale de Seika. Trop cool ! Il voulait tout voir ! Un sentiment étrange avait déjà commencé à le parcourir, un peu comme un sentiment d’appartenance à cet endroit.

Allez, c’était parti. Il s’arrêta manger un petit truc chez le premier marchand qu’il rencontra et commença même à taper la discut’ un petit moment. Les gens d'ici sont vachement chaleureux ! Cela le rendit d’autant plus de bonne humeur qu’il ne l’était déjà en arrivant. C’était plutôt animé en plus. Il trouvait d’ailleurs que c’était rassurant de voir du monde. Il était passé par tellement de petits villages, certains étaient mignons, d’autres un peu moins. Sora n’était plus en mesure d’être confronté à quelque chose de glauque avant un petit moment, le temps de récupérer de sa petite escapade.

Lalala… ! ♪♫

Bref, il se baladait. Comme toujours, il ne prêtait pas attention au chemin qu’il empruntait. Comme toujours, ça allait finir par « Merde, j’suis où ? » et comme toujours, il allait être entrainé dans un merdier. Au moins, il ne s’ennuyait pas. Le meilleur moyen de faire quelque chose, même tout seul, dans un nouvel endroit, c’est de s’y perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Lalala... ! ♪♫   Sam 28 Mai - 23:42


Lalala... ! ♪♫
feat.Sora

   Enfin de retour à Chikai en compagnie de miss Seryu, j'avais décidé de me séparer un peu d'elle avant d'avoir notre entretient commun avec l'empereur de Seika. Adakor attendait mon retour avec impatience et je ne pouvais cacher mon envie irresistible de la rejoindre et la sérrer dans mes bras... Ma séparation avec ma petite native préférée n'avait guère duré longtemps, mais suffisamment de temps pour que le manque s'installe!

   C'était donc avec le coeur léger et l'excitation de pouvoir la revoir que je marchais dans les rues de Chikai. Je prenais cette même route que j'avais emprunté bien des fois et me dirigeais droit vers l'auberge où j'avais dû la laisser loger en compagnie des gérants.
Une fois arrivée devant la porte de ce lieu où venaient tant de personnes pour se remplir la panse, j'avançais un pas, puis un autre et une question venait me frapper de plein fouet pour émettre un doute en moi.

Est-ce que je lui ai manqué? Oui, hein? ... On avait voyagé ensemble pendant longtemps, donc elle pouvait pas m'oublier comme ça, hein...? Mais... Depuis qu'elle va à l'école, elle a dû se faire des copines, puis petit à petit m'oublier, non? .... Je réfléchis trop hein? .... Ha... Non.. J'ai peur qu'elle ne veuille déjà plus me voir..

   Inquiète, j'avais arrêté mes pas. L'entrée se trouvait à seulement trente centimètres devant moi, mais je ne trouvais ni la force, ni le courage d'ouvrir cette fichue porte! Je fermais mon poing et rebroussais chemin. Peut-être valait-il mieux que j'attende un petit moment avant de la revoir? Nous n'étions qu'à environ une demi-heure, trois quart-d'heure de midi.. Elle devait sûrement être en cours, de toute manière!

   Je tentais d'apaiser mon coeur tant bien que mal et vagabondais dans la rue qui longeait l'auberge. Je partais dans une direction qui m'éloignais de la porte d'entrée des murs de Seika Le centre-ville se faisait de plus en plus loin, mais je n'en avais que faire pour l'instant. J'étais perdue dans mes doutes et mon envie irrépressible de pouvoir serrer ma petite protégée dans mes bras.
Je m'étais pourtant convaincu, qu'avoir des attaches dans ce monde, que j'allais devoir quitter un jour, n'allait pas m'être profitable. M'attacher à une native telle que je l'avais fait, me rendait plus vulnérable.

   Je savais cela et je me détestais de plus en plus à cause de cela... Mais que pouvais-je bien y faire? Cette petite me ressemblait bien trop, je me reflétais en elle et c'était cela qui m'avait attiré et donné l'envie de la garder près de moi... Elle vivait seule dans ce petit village perdu au fin fond des Canyons! Je ne pouvais pas la laisser à ses dépends... Elle était bien trop jeune pour cela! Lorsque j'avais son âge, j'avais Kyo à mes côtés, alors je ne devais pas l'abandonner... Même si au final, c'était ce que je faisais maintenant. La différence, aujourd'hui, elle se trouvait à Chikai, dans la capitale de Seika. Elle n'avait plus rien à craindre...

Plus rien... Rien du tout! Elle n'aura plus à subir de telles blessures comme celle que lui avait infligé l'élu du dragon, Zayro Jinn.

   Sur cette pensée positive, je retrouvais un peu le moral en me disant que j'avais finalement bien fait de l'avoir prise avec moi. Lorsque le moment serait venu pour moi de m'en aller retourner à Shiloa, mon monde, elle.. Elle serait en sécurité, loin des monstruosités de Kosaten.

   Je m'étais donc décidé de retourner en arrière et pousser les portes de l'auberge pour la voir! Peut-être qu'elle n'avait pas cours aujourd'hui? Et puis quand bien-même! J'avais toujours la possibilité de partir courir jusqu'à son établissement scolaire et aller la chercher! Oui, je pouvais bien faire cela! Qu'elle m'ait oublié ou non!

   Déterminée, je m'arrêtais pour me retourner sauf qu'à ce moment-là, je percutais une personne. Le contre-jour dû au soleil, m’empêchais de voir clairement le visage et la personne que je venais de bousculer.. Je m’empressais donc de m'excuser auprès de cette personne.

- Oups.. Pardonnez-moi! J'ai dû vous surprendre... Vous n'avez rien de mal??

Revenir en haut Aller en bas
Lalala... ! ♪♫
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ces soirées-là la la lalala[Cyril Charrier]
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» (lyne) ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, être une femme libérée tu sais c'est pas si facile, lalala
» « Oh, you touch my tralala ! La-lalala ! » - Ethel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.