Partagez | .
Stratégie commerciale [Quête]
Invité Invité

-



MessageSujet: Stratégie commerciale [Quête]   Ven 27 Mai - 1:38







“Aucune nation n’a jamais été ruinée par le commerce.”
- Benjamin Franklin

     - Dame Croft, je vais vous demander de recouvrer votre calme!

     - Je suis parfaitement calme, seigneur Ram Fahrang!

     - Dans ce cas, veuillez cesser de me lancer des objets!

     Furieuse, Lara reposa brusquement le presse-papier raffiné qu'elle tenait dans sa main. De son côté, le marchand sembla soulagé, et s'extirpa de son abris improvisé derrière le bureau. Un grand désordre régnait dans la pièce, et deux serviteurs s'affairaient déjà à ramasser les débris de la discussion mouvementée qui venait d'avoir lieu.
     Pourquoi fallait-il toujours que cet homme l'énerve au plus haut point?

     - Vous vous jouez de moi, accusa l'archéologue en levant l'index. J'en ai assez de jouer les commis pour arranger vos petites affaires. J'exige d'avantage de respect!

     - Ne soyez pas ingrate, rétorqua l'intéressé, qui réajustait son couvre-chef. Je vous rappelle que c'est vous-même qui êtes venue me trouver pour un emploi.

     - Un emploi à ma hauteur! rugît la brune. Fenghuang ne m'a pas enfermée dans ce désert pour faire de moi votre porte-gobelet!

     Prenant une stature intimidante, la jeune femme se pencha au dessus du bureau, plongeant son regard dans les yeux impassibles du notable.

     - Cherchez-vous à m’hypnotiser, mademoiselle? se risqua l'homme en levant un sourcil.

     Lara percuta le meuble de ses poings fermés, faisant sursauter les serviteurs présents. Le marchand, en revanche, ne bougea pas d'un cil. Ram Fahrang était un homme expérimenté, capable de savoir s'il était en danger ou non. A l'évidence, les crises de nerf de l'élue ne l'impressionnaient pas.

     - Ne vous mettez pas dans de tels états, dame Croft, lui intima-t-il d'une voix parfaitement calme. Vous aurez ce que vous demandez, mais il est important que je sache avec qui je travaille avant de confier la moindre responsabilité.

     - J'ai pillé les cendres encore chaudes de Tokonatsu, pour vous. J'ai même joué les crieurs de rue à votre place...! protesta l'aventurière, les sourcils froncés. Et à présent vous m'envoyez escorter une de vos vulgaires caravanes?

     - Vous ne devriez pas parler ainsi de ce qui vous échappe, mon amie...! fit l'homme d'un ton moqueur. Ce convoi est de la plus grande importance pour la politique extérieur de notre nation, je vous le garanti.

     Perplexe, l'anglaise afficha une mine d'incompréhension. Son employeur avait cette lueur particulière dans le regard, une petite étincelle d'intelligence qui lui donnait des allures de renard. A chaque fois que cela arrivait, Lara se retrouvait face à des arguments économiques et stratégiques imparables, auxquels elle n'avait d'autre choix que d'agréer. Sachant d'avance ce qui l'attendait, l'élue du Phénix se résolut à écouter.

     - L'empire traverse actuellement une phase cruciale de son développement international, entama le marchand. Vous n'êtes pas présente depuis très longtemps, mais sachez que Seika vient d'engager de nombreux échanges commerciaux avec les villages des territoires neutres. Avec Shiryoku, tout particulièrement.

     - Qu'est-ce que cela a de si exceptionnel? interrogea l'exploratrice d'un air agacé.

     - Shiryoku s'est largement développée pendant que les catastrophes naturelles paralysaient les grandes nations de Kosaten, expliqua son employeur. Elle est en phase de devenir une ville-état de grande influence, et pourrait bien finir par fédérer les autres villages sous sa bannière. Seika se doit de lui montrer sa bonne volonté, afin de favoriser une relation durable.

     - Je ne comprends pas, siffla Lara. Pourquoi l'empire favorise-t-il la naissance d'une nouvelle puissance continentale? Nous commerçons déjà avec Minshu.

     - Réfléchissez, dame Croft insista Ram Fahrang. Pourquoi préférons-nous acheter aux villes neutres plutôt qu'à nos voisins du Serpent...?

     La londonienne s'accorda un moment de réflexion, durant lequel le notable se mit à faire les cent-pas. Il était évident que ce dernier avait déjà une stratégie en tête, et peut-être avait-il lui-même contribué à cet essor commercial. Pour comprendre son point de vue, Lara devait adopter un regard mercantile et pragmatique...

     - ... Pour ne pas enrichir notre ennemi de demain? émit-elle hypothétiquement.

     - Très juste, répondit Ram Fahrang. Minshu est réputé pour son inconstance et sa fourberie. Une rupture soudaine pourrait arriver. Néanmoins, ce n'est pas la réponse que j'attendais. Cherchez encore.

     La brune pinça les lèvres, se remettant à cogiter du même coup. Elle fixait la carte de Kosaten, affichée en grand format sur l'un des murs du bureau. A quoi pouvait bien penser ce vieux bourgeois?

     - Nous cherchons à concurrencer le marché Minshujin? s'aventura-t-elle de nouveau.

     - C'est aussi vrai fit le marchand en hochant la tête. En achetant le bois et la nourriture de Shiryoku, nous forçons Minshu à revoir ses prix. Tous deux possèdent des ressources en commun, et nous possédons des richesses uniques. Nous nous assurons ainsi un poids commercial confortable. Cependant, il y a encore une raison majeure à cet arrangement...

     Encore une fois, l'anglaise reprit sa réflexion. Elle n'aimait pas vraiment la manière qu'avait son employeur de démontrer sa ruse supérieure, mais elle appréciait aussi les devinettes. A dire vrai, elle aurait été fâchée que Ram Fahrang lui dévoile la vérité avant qu'elle n'ait pu la dénicher elle-même. Plissant les yeux, elle observa encore d'avantage la carte du continent. Seika au sud, Minshu à l'est, Fuyu au nord, et...

     - Bon sang... articula la jeune femme, visiblement impressionnée par ce qu'elle venait de réaliser. Nous créons une frontière avec Fuyu.

     Le marchand afficha un large sourire.

     - Vous faîtes une excellente élève, dame Croft, reconnu-t-il. Effectivement: en soutenant l'expansion des terres neutres, nous coupons tout accès militaire aux armées Fuyujins. Les adorateurs du Dragon ont toujours considéré les territoires indépendants comme un terrain de jeu, et les ont maintes fois traversés sans la moindre résistance. Mais avec le soutien de Seika, Shiryoku a le potentiel de devenir une fidèle alliée, et un obstacle de plus pour le royaume du nord.

     Effectuant le tour de la table, le marchand se saisit d'un parchemin, qu'il vint tendre à l'élue d'un air digne. Il y avait une certaine fierté dans son regard, et Lara n'y était pas indifférente. L'homme avait finalement d'avantage de considération pour elle qu'elle ne l'avait imaginé. Alors qu'elle se saisit du parchemin pour le dérouler, le négociant reprit d'un ton solennel.

     - Je vous charge de livrer une grande quantité de marchandises de luxe à la nouvelle capitale neutre, déclara-t-il. Une grande partie est offerte par mes soins en signe de bonne volonté. Vous transmettrez les amitiés de l'empereur aux dignitaires que vous rencontrerez, et vous reviendrez avec un chargement de bois et de nourriture. J'ai également fait quérir un second élu, avec qui vous vous partagerez le travail. Il est capital que cet échange soit mené à bien, alors soyez rigoureuse.

     Le rouleau contenait des précisions sur la nature du transport et sur l'accord de vente. En effet, le notable se montrait très généreux. Opinant du chef, Lara enfourna le document dans sa besace, et se redressa.

     - Soit, répondit-elle simplement, légèrement honteuse de son attitude précédente. J'espère que tout se déroulera comme vous le prévoyez, seigneur Ram Fahrang.

     Sur ces mots, l'aventurière se dirigea vers la sortie. Elle sentait sur son dos le regard malicieux de l'aristocrate. Diable, ce qu'elle pouvait le détester lorsqu'il avait raison...

***


     Au milieu de la place du marché, un jeune homme frisé trottait entre les étalages, les sens aux aguets. Il s'agissait de Nizar, l'un des fidèles serviteurs du marchand illustre. Il semblait chercher quelqu'un en particulier, comme si une personne venait de lui filer entre les doigts.
     Ses yeux s'arrêtèrent soudain sur une chevelure rougeâtre. Souriant, le garçon se mit à courir vers l'individu, et vint se placer sur sa route, haletant.

     - Porteur du sceau...! l'interpella-t-il, ayant probablement eu vent de la nature de son interlocuteur. Le vénérable Ram Fahrang souhaite vous faire une offre d'envergure. Rendez-vous dans les plus brefs délais à la porte nord...!

     Le frisé lui donna alors un parchemin relié, puis détala sans un mot de plus. Cette "offre" n'était visiblement pas une question... Mais à en juger par les modalités précisées sur le document, le travail en valait la peine.
     En effet, le marchand proposait une belle somme d'argent, à condition que le chargement arrive au complet. Il offrait même un bonus si le cheminement se faisait dans les délais. Pour toute personne à la recherche d'argent facile, c'était un emploi idéal.

***

     Lara patientait, assise sur le banc de l'un des chariots. Elle observait une dernière fois l'itinéraire à prendre, ainsi que les instructions. A ses côtés, Nizar achevait d'atteler les bêtes de trait, en compagnie des caravaniers. La troupe allait être composée d'une quinzaine de personnes tout au plus, mais comportait un nombre important de charrettes. Il allait être difficile de gérer un convoi aussi imposant.

     - Tu es certain qu'il viendra? demanda l'exploratrice sans lever les yeux de son contrat.

     - J'en suis persuadé...! répondit le serviteur. Les élus du Phénix sont facilement repérés à Chikai. C'était une volonté du vénérable Ram Fahrang que d'embaucher un second porteur du sceau pour cette tâche, et il y a mit les moyens nécessaires. Il devrait arriver d'un moment à l'autre.

     L'archéologue était toujours impressionnée par la foi que portait le garçon pour son employeur. Il n'y avait aucune parcelle de doute dans sa voix. Néanmoins, elle ne pouvait nier que le salaire offert était alléchant, même pour elle. Une telle somme valait bien un peu de patience.
     C'est alors que, du coin de l'oeil, Lara cru percevoir une chevelure colorée dans la foule...







Dernière édition par Lara Croft le Mar 5 Juil - 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Dim 29 Mai - 12:31





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft



L'ennui commençait à sévèrement ronger Natsu. Son tour de Kosaten terminé, il avait été à la bibliothèque, mais n'avait rien appris de plus par rapport aux dieux. D'ailleurs, il faudrait qu'il aille demander audience à Fenghuang un de ces quatre. Cependant, pour le moment, son quotidien répétitif se retrouvait limité à flâner chaque jour dans Chikai, pour espérer y faire une rencontre intéressante. Mais depuis qu'il avait quitté Paige, il faisait chou blanc...

Que faire... ?

Aujourd'hui, le chasseur de dragons avait décidé de retourner au marché. L'endroit y était régulièrement arpenté par une myriade de gens et c'était sans doute l'un des lieux où Natsu avait le plus de chances de rencontrer un autre élu. Ses pas le conduisirent donc sur une place bordée de toute part d'étalages chargés en matières et mets rares, venus de la proximité ou de terres plus éloignées. Le mage aimait bien cet endroit : il était chargé d'une atmosphère d'aventure entremêlée d'odeurs en tous genres, qui permettaient à celui qui l'arpentait de voyager à l'autre bout du monde sans même quitter la capitale seikajin.


-"Porteur du sceau...! Le vénérable Ram Fahrang souhaite vous faire une offre d'envergure. Rendez-vous dans les plus brefs délais à la porte nord...!"


Porteur du sceau ?! Ram Fahrang ?!


Natsu se retourna. Un homme un peu plus âgé que lui et ayant les cheveux frisés venait de l'interpeller. Manifestement, c'était bien à la Salamandre que celui-ci s'adressait.


-"Moi ?"

Devant l'insistance du type, le pyromancien comprit qu'il avait vu juste. Ce n'était pas étonnant qu'on le surnomme porteur du sceau, étant donné qu'il arborait le sien à la vue de tous. Par contre, cette histoire d'offre d'envergure était pour le moins intrigante. Mais avant que Natsu ait pu demander quoique ce soit, le frisé lui colla un parchemin dans les bras et repartit aussi qu'il était venu..
.

Mais... !


Puisqu'il n'obtiendrait pas plus de réponses de son précédent interlocuteur, il décida d'ouvrir la feuille qu'il tenait entre ses mains, pour tenter d'éclaircir ce mystère. Le garçon à l'écharpe déplia soigneusement le rouleau et commença à le lire. Il était en fait question d'une proposition d'embauche pour une mission d'escorte entre Chikai et Shiryoku, un nom qui ne lui disait absolument rien. Mais l'annonce avait attiré son attention !

-"Une quête ?! Comme on en avait à Fairy Tail ?!"


Surpris par la chose, il n'avait pas remarqué qu'il exprimait ses pensées tout haut et dû faire face aux regards noirs des passants. Il s'excusa brièvement et décida de rejoindre cette porte Nord. Après tout, il tenait là un moyen pour chasser son ennui. Et en plus, il voulait en savoir plus. Donc, il n'y avait théoriquement rien à perdre à se rendre à l'endroit indiqué, non ?

...

En arrivant à cette porte, le mage put constater que les préparatifs pour une expédition étaient en cours. Était-ce celle dont faisait mention le parchemin. Probablement, puisque c'était ici qu'il avait rendez-vous. D'ailleurs, à sa vue, un homme relativement âgé, mais gardant la forme, qui semblait diriger les opérations, lui fit signe d'approcher. Il tendit une main virile que l'impétueux garçon aux cheveux roses serra.


-"Ah, le voilà ! Viens, jeune élu, suis-moi, nous avons à discuter !"


Sur ses gardes, Natsu pénétra, à la suite de l'homme, dans un bâtiment très développé. Qui qu'il soit, cet homme avait des moyens financiers colossaux. ce dernier prit place derrière un bureau et s'assit dans un confortable fauteuil.

-"Permets-moi tout d'abord de m'excuser pour la rapidité avec laquelle Nizar, mon serviteur, celui qui t'a remis le parchemin que tu tiens dans tes mains, t'a abordé. Mais nous sommes pressés... Je me nomme Ram Fahrang et je suis un riche marchand de profession. Et toi, comment t'appelles-tu ?"


-"Mon nom à moi, c'est Natsu, monsieur, Natsu Dragnir."

-"Natsu, hein ? Un nom intéressant, qui reflète la chaleur... Bien, jeune élu, as-tu compris pourquoi je t'ai fait appelé ?"

-"Eh bien, sur ce parchemin, il était question d'escorter une caravane, il me semble."

-"C'est bien de cela qu'il s'agit ! Vois-tu, ces derniers, Fuyu commence à s'agiter et j'ai peur qu'ils n'essayent de s'approprier les Territoires Neutres comme terrain de jeu. du coup, préférant prendre les devants, j'ai décidé, en accord avec d'autres as du mercantilisme seikajins, de commercer avec la ville qui émerge depuis quelques temps : Shiryoku. Mais j'imagine que ces notions d'échange ne doivent que peu te parler, tu m'as plus l'air taillé pour le combat."

-"En effet, je vous avoue que ce que vous dites m'apparaît comme un charabia, mais j'ai compris que cette mission risquait d'être cruciale."


-"De la plus haute important en effet ! Il s'agit d'escorter tout un stock de marchandises, dont la valeur est exorbitante, jusqu'à Shiryoku, pour le défendre contre les pillards et élus de la nation des glaces. D'ailleurs, j'ai pris la liberté d'embaucher deux élus plutôt qu'un, deux précautions valent toujours mieux qu'une, ha ha !"


-"Ah, et qui est ce deuxième élu ?"


-"Cette deuxième élue, car il s'agit d'une jeune femme, répondant au nom de Lara Croft. Mademoiselle Croft a déjà rempli certaines tâches pour mon compte et possède toute ma confiance. Elle est très vive d'esprit et n'est pas moins efficace en combat. Je suis sûr que vous parviendrez aisément à bien vous entendre tous les deux."


-"Je le crois aussi, monsieur. Quand doit-on partir ?"


-"Dès que vous êtes prêts en fait ! Ta future alliée est déjà sur place et nous n'attendions plus que ton accord..."


-"Vous l'avez ! Je m'y rends derechef !"

-"Très bien, je te remercie, Natsu Dragnir ! Réussis cette mission, et je ferai de toi un homme riche ! Bonne chance à vous deux !"


-"Merci monsieur, nous n'échouerons pas !!!"


Et ainsi prit fin l'entretien entre Ram Fahrang et Natsu. Les évènements étaient arrivés si vite ! Ce dernier était quand même heureux de repartir, en plus, il n'était pas encore allé à leur destination, il allait donc découvrir la ville. Il sortit et se dirigea vers l'endroit indiqué par le marchand.

...

Le convoi était prêt. Tout le monde, ou presque, était sur le qui vive. Le nouvel employé aperçut une jeune femme brune un peu plus vieille que lui, qui attendait elle aussi le départ. Vu son accoutrement divergent par rapport aux autres, un peu comme celui qu'il portait lui-même, cela devait être la seconde élue.


-"Bonjour, serais-tu, par hasard, mademoiselle Croft ? Moi, je suis Natsu, Natsu Dragnir, embauché par monsieur Fahrang pour protéger ce convoi jusqu'à son objectif."


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Lun 30 Mai - 23:53






     Comme elle s'y était attendue, le garçon aux cheveux colorés s'approcha du chariot, avec l'intention d'entamer la conversation. C'était souvent un signe qui ne trompait pas: la coiffure était, de manière presque aussi certaine que le sceau, un bon moyen de repérer les élus dans la foule. Jusqu'ici, elle n'avait jamais croisé de natifs de Kosaten dotés de pigmentation exagérée.
     L'intéressé parut connaître le nom de l'archéologue, probablement renseigné par Ram Fahrang. Il se présenta sous le nom de Natsu Ragnir. Lara lui accorda un sourire.

     - Ram Fahrang est son nom, Pokhun son prénom, corrigea-t-elle d'un air amusée. J'ose espérer qu'il ne t'a pas fait miroiter monts et merveilles? Les choses se passent rarement aussi simplement qu'il ne le dit...

     La Croft parlait en connaissance de cause. A chaque fois que le notable lui avait confié une tâche, il l'avait faite passer pour la plus facile des corvées. La pratique s'était toujours révélée un peu plus complexe...

     - Je suis heureux que vous soyez venu, être élu, enchaîna Nizar en laissant sa place au nouveau venu. Le convoi sera en sûreté entre vos mains jointes.

     Alors que le serviteur aux cheveux frisés sauta de la charrette, la brune afficha une mine surprise.

     - Tu ne viens pas avec nous, Nizar? s'étonna-t-elle.

     - L'honorable Ram Fahrang a besoin de mes services en ville, expliqua le garçon. Soyez sans crainte, montrez simplement le rouleau aux portiers de Shiryoku, ils sauront vous renseigner. Bon voyage!

     Lara jeta un œil au parchemin qui lui avait été remis plus tôt. Elle le rangea dans sa besace, puis salua le serviteur qui s'éloignait. Après cela, elle invita son nouveau collègue à monter à bord du chariot, et signala le départ.

     - Advienne que pourra, professa-t-elle sans grande conviction.

***

     La caravane roulait depuis plusieurs heures déjà, et Chikai avait disparu entre les dunes. Lara, qui avait finalement laissé les bêtes de trait suivre la route d'eux-mêmes, s'était étendue à l'arrière de la charrette. Allongée sur plusieurs sacs de bijoux et de pierreries, elle avait posé ses lunettes rondes sur son nez, et prenait le soleil à sa guise.

     - Grande nouvelle, annonça la bronzeuse avec un sourire narquois. On ne dort pas mieux sur un lit en or.

     La brune releva discrètement ses lunettes pour observer son compagnon aux cheveux rouges. Comme tous les jeunes gens, il semblait volontaire et motivé. Allait-il conserver cette attitude, après avoir accepté d'effectuer dix fois le même trajet de plusieurs jours pour quelques yens? Ou bien allait-il devenir aussi morose que la plupart des mercenaires?

     - Cela fait longtemps que tu es arrivé dans la région? questionna-t-elle. Ca ne change sans doute pas grand chose, mais la route sera longue et inconfortable, alors autant tenir un minimum de conversation...

     Après avoir écouté la réponse de Natsu, la Croft réajusta son exposition au soleil, tout en racontant brièvement son histoire.

     - Je suis là depuis bientôt deux mois, il me semble... récita-t-elle. J'ai passé du temps au Temple du Soleil, avant de me rendre à Chikai. Je travaille pour Ram Fahrang depuis. On ne peut pas dire que ces derniers temps aient été très passionnants... et visiblement, c'est parti pour durer.

     Lara rabattit ses lunettes sur son museau, et s'étira de tout son long. Kosaten était, par principe, une terre inconnue, et l'aventurière était supposée se sentir excitée par la perspective de la découverte. Néanmoins, elle avait finit par prendre l'habitude de ces voyages interminables, et à présent, l'ennui la gagnait. Les territoires neutres avaient intérêt à valoir le coup d’œil, sans quoi la demoiselle avait peu de chance de bouger de son chariot...





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Jeu 2 Juin - 21:12





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft



La remarque innocente de Natsu fit sourire Lara Croft. Il ne comprit d'abord pas pourquoi, mais l'explication suivit aussitôt. Il avait mal interprété le nom de son employeur et en faisait maintenant les frais. M'enfin... Qu'importe, de toute façon, il n'était pas du genre à se souvenir des noms des riches marchands. Lui, ce dont il était le plus susceptible de se souvenir, c'était plutôt les noms des élus sympathiques ou marquants, d'une façon ou d'une autre. Donc, que le patron se nomme Martin ou Jean-Kévin, peu lui importait... Mais le mage de feu nota tout de même cette information dans un recoin très caché de sa tête, dans le cas improbable où il dût se servir de cette donnée. La jeune femme demanda également si le marchand lui avait expliqué complètement la mission, sans omettre d'en préciser la difficulté potentielle.

-"Ne t'en fais, pas, il n'a pas cherché à cacher quoi que ce soit... Il m'a simplement indiqué que la mission consistait en une escorte, mais qu'il pourrait y avoir de dangers. C'est bien ça, non ?"


Le garçon qui avait abordé le chasseur de dragons tout à l'heure fit part de sa joie à l'idée que Natsu accompagne la traversée. Mais avant que ce dernier n'ait pu fermement râler à propos de ses méthodes d'approche quelque peu douteuses, le bouclé prit congé et s'éclipsa à toute vitesse. Une nouvelle fois !


Je l'aurai un jour, je l'aurai !

Finalement, les deux élus s'installèrent dans le chariot, de la manière la plus confortable possible, en prévision de leur long voyage. Le pyromancien sentait qu'il oubliait quelque chose... Comme une promesse qu'il s'était faite de ne jamais plus... Mais la suite ne venait pas... Et là, le convoi se mit en route. Et là, le calvaire de Natsu commença ! Comment avait-il pu ne pas s'en rappeler ?! L'absence de transports à Kosaten lui avait oublier un point crucial. Les véhicules rendaient le garçon à l'écharpe malade, très malade... A tel point que cela incapacitait totalement celui-ci, qui s'effondra dans un coin, tout pâlichon.


NE JAMAIS PLUS MONTER DANS UN VÉHICULE !!!

La mission allait probablement être une des plus dures que la Salamandre ait jamais vécu, puisqu'elle consistait à rester un long moment dans ce qui constituait le pire ennemi de Natsu : un transport. Prenant son mal en patience, et ce n'était pas peu dire, il essaya de se concentrer sur ce que lui disait sa compagnonne de route, de façon à se distraire autant qu'il pouvait. La Seikajin se permit une petite blague sur le confort qui ne fit pas rire du tout le jeune malade. Il se demanda si elle faisait elle était à ce point sarcastique ou non, elle avait forcément vu qu'il n'était plus au meilleur de sa forme. Elle proposa ensuite de discuter un peu, pour que "la route soit moins longue et inconfortable".


Mais elle le fait exprès ou quoi ?! Elle me parle de confort ?!

Mais bon, il garda ses pensées pour lui-même, et pour ne point paraître désagréable, il tenta de répondre à la question de son interlocutrice :


-"Depuis quand je suis ici, hein ? Hmmm... Difficile à dire, le temps paraît si différent à Kosaten... Je dirais... Quelques mois à peine... Le temps de découvrir la capitale... faire un tour de ce monde en passant par Fuyu et Minshu... Ouais, quelques mois... Et toi ?"


La courte réplique avait été parsemée d'à-coups... Lara annonça elle-aussi être arrivée seulement deux mois auparavant. Mais, l'aventurière avait concentré ses recherches sur la capitale et le temple du Soleil, avant de se faire recruter par le marchand qui employait également Natsu. En comparant leurs découvertes respectives, tous deux pourraient sans doute plus en apprendre sur Kosaten.


-"Le temple du Soleil ? Ce nom ne me dit rien... Qu'est-ce que c'est ? Et, qu'y as-tu découvert ?"


Même si l'élu aux cheveux roses commençait à s'habituer lentement à son malaise, il éprouvait toujours du mal à communiquer et, par conséquent, ses réponses se faisaient aussi brèves que possible. Mais où était donc Wendy quand on avait besoin d'elle ? A peine la brune avait-elle terminé son explication que des bruits et des cris violents et assourdissantes retentirent des deux côtés du convoi. Qu'était-ce donc ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Sam 4 Juin - 18:06






     Le pauvre Natsu ne semblait pas être au meilleur de sa forme. Si sa chevelure colorée était d'une teinte vive, son visage à l'inverse avait prit des tons parcheminés. La traversée lui était-elle désagréable? Pour Lara, qui avait très tôt prit l'habitude de tous types de transports, le concept de "mal de chariot" avait quelque chose d'insolite. Cependant, sur une route aussi sablonneuse et sous un soleil de plomb, le moindre déplacement pouvait vite devenir désagréable. La poussière soulevée par la caravane avait également de quoi irriter les voyageurs les plus vétérans.
     Malgré son incommodité, l'élu fit l'effort de s'intéresser à la conversation, ce qui satisfit pleinement l'archéologue. Elle avait déjà eu son lot de compagnons muets, un peu de discussion ne pouvait pas faire de mal.

     - Le Temple du Soleil est le plus grand lieu de culte dédié à Fenghuang, expliqua l'anglaise. Il se trouve à l’extrême ouest de l'empire de Seika. J'étais présente lors de son endommagement par des élus de Long, mais il semble que le temple ait été reconstruit depuis. J'ai même entendu dire qu'il était plus impressionnant encore qu'initialement. Le Phénix renaît de ses cendres, je suppose.

     Heureuse d'avoir pu placer sa métaphore, Lara s'était de nouveau étendue à l'arrière de la charrette. Son sommier n'était pas idéal, mais un simple lait de coco aurait suffit à rendre son voyage bien plus plaisant.

     - Je doute franchement que nous rencontrions des difficultés, fit la jeune femme sans prendre la peine de lever la tête. Nous sommes nombreux, et la plupart des hommes sont armés. En ce moment, la seule chose que je puisse redouter, c'est un nuage...!

     Au vu du ciel parfaitement dégagé, l'hypothèse paraissait peu plausible, à son grand contentement. La perspective de plusieurs heures de bronzette était des plus agréables. Malheureusement, si aucun nuage ne vint obstruer les rayons du soleil, ce fut un brouhaha criard qui vint assombrir ses certitudes de paix.
     Levant un sourcil, Lara se redressa lentement, à la recherche de l'origine de ce tintamarre qui se permettait de briser ses prédictions. Elle posa ses mains sur les flancs du chariot, et observa par dessus la barrière.

     - Formidable, geignit-elle en roulant des yeux. Une attaque de diligence.

     En effet, de chaque côté du convoi, un petit nombre de chameliers isolés les prenaient en étau, hurlant leur défiance. A l'évidence, c'était une embuscade. Les brigands de Seika, qui ne pouvaient profiter d'un décor aussi fourni que leurs pairs du nord ou de l'est, avaient dû apprendre à se dissimuler dans l'immensité du désert. Des groupuscules entiers pouvaient ainsi surgir d'un canyon ou de l'ombre d'une dune, sans que qui que ce soit puisse s'en apercevoir.
     Lara plissa les yeux, cherchant à mieux examiner l'allure des attaquants. Ils étaient pour la plupart armés d'arcs courts, de lances et de lames diverses, un équipement idéal pour des cavaliers. Néanmoins, il y en avait qu'une poignée de chaque côté, pour un total d'une petite dizaine d'ennemis.

     - Accélérons, commanda la brune aux hommes du convoi. Si nous nous arrêtons, ils n'auront plus qu'à nous encercler. Faîtes les courir, et tirez s'ils s'approchent!

     Dans cette situation, Lara aurait apprécié d'avoir accès à ses armes d'antan, mais le destin en avait décidé autrement. En lieu et place de son duo habituel de pistolets, il lui fallait à présent se contenter d'une arbalète, que le marchand Ram Fahrang avait mit à disposition dans chaque charrette.
     Traditionnellement, la défense fonctionnait par deux: un premier homme tirait, le second rechargeait l'arme et guidait les bêtes. Pour ce qui était de Lara, elle avait déjà décidé de sa position.

     - C'est le moment de faire preuve d'adresse! taquina l'aventurière en retirant l'arbalète dissimulée sous le siège passager, qu'elle tendit à son voisin. Essayes de viser juste, je m'occupe de recharger et de coordonner les hommes.

     Afin d'obtenir une meilleure vue d'ensemble, Lara se plaça debout sur la charrette. Il allait falloir se montrer efficace, car le moindre animal blessé pouvait mettre toute la caravane en péril. Déjà, les hommes avaient chargé leurs armes, et surveillaient les alentours.
     La demoiselle inspecta leurs adversaires. Arcs en main, les chameliers jouaient la carte de l'intimidation. Ils se montraient prudents, mais se rapprochaient tout de même de plus en plus, et une première offensive était imminente.

     - Montrez-leur qu'on ne plaisante pas! commanda la Croft d'un ton autoritaire. Nous ferrons feu les premiers. A mon signal!

     Lara leva le bras. C'était bien la première fois qu'elle se retrouvait à la tête d'un bataillon, si modeste fut-il. Elle avait déjà assumé le rôle de cheffe de groupe, mais uniquement en comité restreint. Jamais elle ne s'était imaginée finir dans une situation similaire...

     - En joue!

     Vraiment, cela sonnait étrangement à ses oreilles.

     - FEU! hurla-t-elle provoquant la détente générale des mécanismes de propulsion.

     Les carreaux d'arbalète sifflèrent de toutes parts. Les assaillants, surpris, firent de leur mieux pour se protéger de la salve meurtrière. A droite du convoi, l'un des chameaux ennemis se mit à mugir, blessé à la hanche, et ralentit drastiquement sa course. A gauche, un homme avait lâché son arc, un projectile fiché dans l'épaule.
     Cette première volée n'avait pas été aussi efficace que Lara s'y était attendue. La plupart de ses collègues n'avaient peut-être jamais porté une arme de leur vie. De plus, tirer sur des cibles en mouvement depuis un véhicule instable pouvait être un vrai casse-tête. La londonienne jugea que, la prochaine fois, elle attendrait que les ennemis soient plus proches avant de donner l'ordre.

     Reportant son attention sur Natsu, elle récupéra l'arbalète et la rechargea, avant de lui rendre à nouveau. Elle chercha des yeux sa potentielle victime, curieuse de savoir à quel genre de guerrier elle avait affaire...





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Dim 5 Juin - 17:10





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft




Alors que Lara assurait que le pire danger que le convoi encourait résidait dans une averse, une attaque de brigands vint lui donner tort. Ce fut les bruits violents et les cris de rage que ceux-ci poussaient qui alertèrent d'abord les élus. La jeune femme regarda la première par dessus les barrières et les avertit qu'une troupe composée de deux flancs tentait de les prendre en tenaille. Natsu se traina lamentablement jusqu'à sa position et put constater la même chose. L'assaut était organisé, ces bandits connaissaient leurs métiers. Aussitôt l'affrontement amorcé, Lara, en stratège qu'elle semblait être, organisa rapidement la défense, tout en intimant au conducteur d'accélérer.

Non...

Le mage se vit attribuer le rôle de tireur. Il défendrait le convoi à l'aide d'une arbalète que la brune venait de lui confier. Une arme qu'il n'avait jamais appris à maîtriser... En plus, il était malade... Ça promettait... Au signal de Lara, les tireurs se synchronisèrent parfaitement, sauf Natsu bien sûr, plus lent que les autres, en raison de ses difficultés à manier l'arme. Alors, que les chameliers assaillants se rapprochaient dangereusement, la cheffe improvisée abattit son bras, signe de lancer les joyeuses hostilités. Il y eut un bruit assourdissant et une dizaine de carreaux fusèrent hors de la charrette. Quelques uns trouvèrent une cible, mais la plupart furent évités, du fait du manque de précision des artilleurs. Le chasseur de dragons tira à son tour et son trait se ficha en plein dans... un arbre.


Bravo Natsu ! Quel beau défenseur tu fais !

Alors que Lara récupérait l'arme pour la charger, la Salamandre lui fit signe de garder l'arbalète. Elle était certainement bien meilleure que lui avec. C'est ce qu'il lui dit brièvement, avant de redescendre. Puis, il se positionna sur le côté droit de la charrette où trois hommes continuaient à harceler le convoi. A ce moment-là, la Seikajin ordonna de faire feu une nouvelle fois.

Je vais t'en montrer moi du feu !!!

Aussitôt dit, aussitôt fait, il généra deux boules ardentes dans chacune de ses mains et, voyant que la taille n'était pas trop dérisoire, les propulsa à toute vitesse vers les bandits. Il espérait mieux s'en tirer avec ses propres pouvoirs qu'avec sa précédente arme. L'explosion qu'elles générèrent ne fut pas conséquente, mais eut le mérite de mettre hors combat plusieurs assaillants, en ralentissant ceux qui tentaient de passer par la gauche.


-"Brûlez en enfer, bande de chiens !"


Le garçon aux cheveux roses était honnête et tenait à mériter le salaire qu'il touchait pour la protection de ce convoi. Hors de question de laisser Lara se débrouiller toute seule. Mais, si seulement le chariot avait pu s'arrêter, et le combat se passer sur terre ferme, ça aurait été tellement... Là, l'affrontement aurait été une bonne partie de rigolade. Mais le pyromancien comprenait les idées de l'aventurière et savait qu'il valait probablement mieux pour le convoi de rester hors de portée des archers.


-"Tu tiens le coup, Lara ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Mer 8 Juin - 21:35





     L'anglaise fut plutôt surprise de se retrouver avec l'arbalète dans les mains. Natsu, qui avait vraisemblablement manqué sa première cible, n'était pas décidé à retenter l'expérience. Un geste qui, au premier abord, contraria Lara, qui se retrouvait à devoir tirer, recharger, guider les bêtes de trait, et coordonner les salves du même coup. Alors qu'elle s’apprêtait à rétorquer, le garçon aux cheveux ardents plaça ses mains devant lui d'une manière menaçante. Quelques instants après, une lueur chaude grandit entre ses paumes, jusqu'à la naissance d'une flamme.
     Encore un magicien? Kosaten et ses élus étaient décidément plein de surprises...

     Sans y accorder plus d'attention, la jeune femme leva son arme, visant l'un des chameliers. Elle cria aux hommes de se préparer, puis ordonna le tir.

     - Feu!

     Les carreaux partirent comme prévu, accompagnés cette fois-ci d'une forte déflagration. La cible de Lara, un projectile fiché dans la gorge, s'écroula dans le sable, de même que plusieurs de ses congénères. De l'autre côté du convoi, Natsu avait littéralement réchauffé l'ambiance, après avoir crié sa colère. Une démonstration de force qui fit ralentir les derniers bandits, sous les clameurs de victoire des caravaniers.

     - Joli coup, partenaire, fit la Croft en s’asseyant de nouveau. Cela devrait dissuader les autres de recommencer.

     L'assaut avait été une mauvaise surprise, mais par chance, les élus avaient réagit suffisamment tôt pour éviter toute catastrophe. Dans la panique, les attaquants n'avaient pu décocher que quelques malheureuses flèches, qui s'étaient perdues sous les roues des chariots. Aucune perte n'était à déplorer, ni chez les hommes, ni chez les bovins.

     - Je ne m'attendais pas vraiment à cela, confia l'élue en faisant ralentir les bêtes. J'espère que ce n'était pas un nouvel "oubli" de ce cher Ram Fahrang...

     Pourquoi fallait-elle toujours qu'elle fasse confiance au marchand lorsque celui-ci assurait que tout allait pour le mieux...?

     Les heures passèrent sans d'avantage d'imprévus. Le soleil était maintenant bas, et l'environnement avait changé. Le sable avait finalement laissé place à un sol orangé rocailleux, clairsemé de plus en plus de végétation. Les cactus se faisaient plus gras, et quelques feuillages commençaient à apparaître, tandis qu'à l'horizon se profilaient des forêts de pins. Ce changement de biome était typique de la rencontre brusque entre deux climats, et indiquait que les voyageurs n'étaient plus très loin de la frontière.
     Ce fut néanmoins un autre détail qui vint tirer Lara de sa contemplation. Incrédule, elle fixa un instant le ciel, la bouche à demi-ouverte.

     - Je crois que le destin cherche vraiment à me contrarier... grinça la brune en levant un index pour désigner les hauteurs. Pour la première fois depuis mon arrivée à Kosaten, je crois qu'il va pleuvoir.

     En effet, dissimulée plus tôt derrière un escarpement rocheux, une épaisse colonne de nuages noirs s'élevait vers les cieux. Remplaçant le soleil qui se retirait lentement, l'obscurité finit par envahir la voûte céleste, accompagnée par un grondement sinistre. L'air se fit lourd, et moins d'une heure après, les premières gouttes se mirent à tomber.

     - Formidable, ironisa l'anglaise, qui n'avait pas prévu une telle rincée. Que devrait-on faire, selon toi? Continuer sous l'eau, ou bien s'arrêter pour la nuit?

     Il était encore tôt, mais la présence de l'orage privait le paysage de lumière. Les routes allaient s'embourber, et si les caravaniers attendaient que la tempête fasse rage pour installer leurs tentes, ils risquaient d'avoir de grosses difficultés. Restait à savoir s'ils pouvaient se permettre un peu de retard, ou s'il valait mieux se rendre à destination au plus vite...







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Sam 11 Juin - 11:22





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft



Finalement, l'assaut se conclue par une superbe et efficace riposte sous le commandement de Lara. La stratégie de cette dernière ayant payé, Natsu carbonisa du mieux qu'il put quelques brigands du côté qu'il défendait, tandis que les artilleurs de l'autre bord dirigeaient leurs traits avec précision sur les cibles désignées. Le résultat fut la fuite du peu de bandits qui avaient survécu, mais n'étaient pas assez fous pour se lancer dans un combat avec pour seule issue possible la mort. C'est donc sous les cris de joie et de victoire que ceux-ci s'enfuirent, blessés tout autant physiquement que dans leur fierté humaine. Par chance, aucune victime n'était à déplorer et la bonne humeur revint rapidement chez les convoyeurs.

Une bonne chose de faite... En tout cas, il semblerait que le marchand ait "omis" de préciser ce petit détail... Il faudra que je retourne le voir à mon retour !

L'élue brune vint elle-même féliciter le mage de feu pour sa prestation. Ce dernier était heureux d'avoir pu se rendre utile malgré son handicap important. Cependant, l'adrénaline et la rage du combat passées, la Salamandre s'écroula à nouveau, terrassée par son mal des transports. Pendant ce temps, sa partenaire lui avoua avoir été elle également surprise par cette attaque, qui n'était pas vraiment prévue au programme.

-"Merci Lara, toi aussi tu t'es bien battue. Tes compétences de commandement sont inéluctablement une grande force chez toi. Je suis désolé de t'avoir rendu si brutalement l'arbalète, c'est juste que je n'ai pas vraiment l'habitude de me servir de ce genre d'armes... Quant à ces foutus voleurs, espérons que d'autres ne se ramènent, notre employeur a en effet dû "oublier" de nous préciser ce genre de détail..."


Cependant, leurs peines pour aujourd'hui n'étaient pas finies. En effet, au bout d'un moment, une vaste marée de nuages bien denses et bien noirs vint s'amonceler au dessus de leurs têtes. Et, au après quelques instants, il commença à pleuvioter. De fines gouttelettes certes, mais qui annonçaient une potentielle averse puissante, voire un orage dévastateur. C'était la première fois depuis son arrivée que Natsu faisait face à cette météo déchaînée et il ne savait pas jusqu'à quel degré cela pouvait être risqué. Alors, quand Lara lui demanda son avis sur le comportement à adopter, il ne mit pas deux secondes à réfléchir.


-"Je pense qu'on devrait faire une pause. Déjà, on ne sait pas à quoi s'attendre, imagine qu'un éclair frappe un chariot, qu'une roue s'embourbe dans la boue causée par la pluie. En plus, les hommes sont fatigués après la bataille de tout à l'heure, et sans aucun doute, il en de même pour les bêtes que l'on a fait accélérer pendant un sacré bout de temps. Si l'on prend un peu de retard, ce n'est pas grave. En revanche, si le convoi n'arrive pas intégralement, là..."


Bien entendu, c'était aussi un moyen pour le chasseur de dragons malade de passer un peu de temps sur la terre ferme, histoire de récupérer de cette traversée infernale. Mais, il est vrai que les employés qui les accompagnaient paraissaient eux-aussi éreintés et le garçon à l'écharpe pensait avoir prit la bonne décision pour le bien de tout le monde. Maintenant, il se demandait quel serait le choix final que ferait Lara Croft. Bien entendu, ce dilemme n'était guère facile à résoudre, les deux options comportaient risques et périls...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Lun 20 Juin - 12:31





     Le visage rivé vers le ciel, Lara afficha une grimace d'ennui. La pluie commençait à ruisseler sur ses épaules, et quelques charretiers rouspétaient déjà. L'aventurière le savait mieux que personne: mieux valait éviter de lutter face aux intempéries tropicales. Malheureusement, s'arrêter en chemin était aussi synonyme de danger, puisque le convoi n'était pas à l'abri des chapardeurs. Chaque heure passée sur la route portait son lot d'imprévu...
     Natsu annonça sa préférence pour la pause. Immédiatement, la brune leva le bras et indiqua la bas-côté du chemin, invitant les hommes à se ranger au couvert de la falaise. L'endroit était idéal pour se mettre à l'abri du vent, et avec un peu de chance, d'une partie des précipitations.

     - Heureuse de te l'entendre dire, avoua-t-elle à son compagnon. Nous n'aurions probablement pas pu loger trente personnes en ville de toutes façons. Et très franchement, je ne tiens pas à voyager sous l'eau...

     Les voyageurs se montrèrent bien plus organisés qu'elle ne l'avait imaginé. Habitués à la manœuvre, tous mirent la main à la pâte, et le camp fut déployé en un rien de temps. Les chariots étaient positionnés contre la roche, tandis que les tentes formaient un arc de cercle de protection vers l'extérieur. La plupart des hommes logeaient par groupe de cinq, mais les élus avaient eut droit à des pavillons personnels, au grand plaisir de l'exploratrice.
     En revanche, l'équipement Seikajin n'était clairement pas fait pour affronter les rigueurs des climats du nord: la toile des tentes n'était pas imperméable, et les gouttes finissaient par imprégner le tissu, qui devenait aussi inconfortable qu'un torchon mouillé. Les caravaniers firent de leur mieux pour positionner des toiles suspendues au dessus des pavillons, mais la mousson se fit plus forte encore. Au final, les intérieurs étaient déjà humides avant que les dernières protections ne soient fixées.

     - Inutile d'espérer faire un feu pour ce soir, déplora la Croft en jaugeant l'humidité du bois environnant. Je doute que nous dormions au sec de toutes façons...

     Lara observa l'intérieur de sa propre tente. Elle avait emmené du linge de rechange, mais au vu de sa tenue légère actuelle, elle se demandait si elle n'allait pas se couvrir un peu plus pour la nuit. La température s'était rafraîchie, et son bain de soleil lui donnait à présent des frissons. La lady haussa finalement les épaules, et adressa un sourire navré à son collègue.

     - Je te souhaiterais bien une bonne nuit, mais quel intérêt? ricana-t-elle. Autant dormir dans une flaque d'eau... Enfin, au moins, nous sommes sûrs d'arriver demain. Le voyage de retour ne sera pas aussi important, et n'aura sans doute pas besoin de protection supplémentaire. Personnellement, je rentrerai à Chikai avec la caravane, mais tu peux rester sur place si tu le souhaite. Si c'est ce que tu souhaite, je payerai moi-même ton salaire à l'arrivée, et Ram Fahrang me dédommagera.

     En effet, cette transaction était principalement à sens unique. La valeur marchande du chargement à l'aller était bien supérieure à celle du retour, et ce voyage avait surtout pour but de soigner les relations entre les terres neutres et Seika. En tant qu'employée du négociant, Lara se devait de retourner vers lui. En revanche, Natsu n'était que contractuel, et n'avait aucun compte à rendre à qui que ce fut.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Mar 21 Juin - 10:55





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft



Au grand soulagement de Natsu, Lara était du même avis que lui. Elle fit signe aux hommes de se déporter sur le côté, dans le langage universel, cela ne pouvait que vouloir dire que la pause était proche pour eux. Par chance, un énorme bloc de pierre, dont on ne pouvait voir les hauteurs tant elles s'enfonçaient dans le ciel noir et déjà humide, allait pouvoir, grâce à ses multiples saillies, les protégeaient de la plupart des intempéries. Cependant, si le convoi était protégé du vent, il n'en demeurait pas moins sensible à l'eau qui, telle un serpent sinueux, s'infiltrait partout. Les cordes qui tombaient les douchèrent en quelques minutes de déchargement de tout ce qui était précieux, ce qui suffit à écarter toute inquiétude d'avoir fait le moment choix. Si le voyage avait continué, les deux élus auraient dû lutté contre l'obscurité et le temps de chien qui combinaient leurs efforts pour pourrir le plus possible les traversées de ce type.

Les employés avaient pour la plupart les membres fourbus et courbaturés. En effet, tous n'avaient que peu bougé de leur position initiale et seule l'embuscade échouée des bandits était venue distraire ceux-ci. Harassés par la fatigue et les peines qu'ils avaient enduré durant cette longue, très longue journée, la grande majorité mangea rapidement les rations offertes par le marchand et s'endormit d'une traite. Bientôt, on n'entendit plus de leur côté que ronflements et sifflements paisibles. Bien entendu, ce joyeux orchestre était toujours accompagné du fracas de l'averse dehors.

Natsu, quant à lui, se sentait revivre depuis qu'il avait posé les pieds à terre. Jamais un voyage ne lui avait paru durer autant ! Et pourtant, ce n'était pas la première qu'il montait, contre son gré évidemment, dans un moyen de transport. Mais le sceau, en plus de réduire sa force d'attaque, diminuait également ses résistances, dont celle-ci. Un véritable voyage en enfer... Pour camper, des tentes avaient été disposées en ligne par les employés, avant que ces derniers ne rejoignent le royaume de Morphée. Toutefois, malgré les mesures prises, des flaques énormes s'étaient formées dans ces logements de fortune.


Je pourrais peut-être créer une flamme, mais je ne sais pas si j'ai récupéré assez de puissance pour le faire dans les conditions actuelles.

Comme si elle avait lu dans ses pensées, sa coéquipière de voyage pesta contre l'impossibilité d'établir un feu de camp. Après mûre réflexion, le mage ne put que lui donner raison. La terre et les quelques bois morts qui traînaient étaient totalement inondées incapacitant totalement la pyromancie de Natsu, sans parler des méthodes traditionnelles. Lara ironisa quant à la nuit de rêve qu'ils allaient passer et la Salamandre éclata de rire. Cela faisait du bien de se détendre avec ce que cette journée chargée leur avait réservé. Ensuite, la jeune femme proposa au garçon à l'écharpe de lui payer son salaire à leur arrivée, pour qu'il ne soit pas obligé d'effectuer le retour en chariot. Elle se rembourserait plus tard avec leur employeur.

-"Eh bien, écoute, puisque tu me le proposes, j'accepte avec plaisir. C'est vrai que j'avais vraiment envie d'aller explorer les territoires neutres, et que le retour en charrette m'aurait achevé... Tu es sûre que ça ne te dérange pas ?"


Puis, assommé à son tour par le poids de la fatigue, il alla se coucher sur un matelas de voyage trempé, mais qui avait le mérite d'être plus moelleux que la caillasse présente aux alentours. Rapidement, l'ardent jeune homme sombra dans un sommeil sans rêve, ou plutôt qui lui faisait revivre toutes les péripéties qu'il avait connu à Kosaten. Rien d'avant, c'était étrange... Petit à petit, les souvenirs de Fairy Tail, auxquels le fils du dragon se raccrochait plus que tout, semblaient s'évaporer, devenir brumeux...

...

Le jour se leva et Natsu, peu friand des grasses matinées, s'éveilla rapidement et se prépara efficacement. Il engloutit le petit-déjeuner improvisé que constituaient les vivres fournies par leur patron, dont l'élu seikajin avait totalement oublié le nom. Puis, il alla s'installer dans ce qui allait être son lieu de torture pendant encore quelques heures, et engagea la conversation avec les hommes qui s'attelaient à préparer leur départ, en attendant le commandement de Lara.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Ven 24 Juin - 0:00





     Natsu avait prouvé sa valeur au cours du voyage, autant par son étonnant pouvoir de pyromancie que par son bon sens. La décision de prendre du repos avait ravit tout le monde, et si les caravaniers se plaignaient du mauvais temps, ils louaient volontiers les élus qui les guidaient. Une chose que Lara n'allait pas manquer d'évoquer lorsqu'elle ferait de nouveau face à son employeur...

     Comme elle s'en était douté, le mage du feu avait saisi l'occasion de s'éviter le voyage du retour. La brune elle-même n'avait pas vraiment hâte de faire le chemin inverse, avec cette fois des légumes pourrissants dans ses chariots. Ram Fahrang l'avait bien dit: le commerce était important, mais les transports ennuyeux à mourir. L'attaque des chameliers, en vérité, avait eu le mérite d'offrir du spectacle aux participants.

     - Tu pourras te retirer dès que nous aurons franchi les portes, confirma la Croft. A mon retour, je ferai part de tes talents au seigneur marchand. Il n'hésitera pas à t'offrir un nouveau contrat, si tu le souhaite.

     Lara passa la main dans ses cheveux humides. Malgré sa longue expérience d'exploratrice, elle n'était que rarement restée aussi longtemps à l'écart de la civilisation moderne. Les conditions précaires de Kosaten commençaient à peser sur son moral. Elle avait envie d'une douche, d'une vraie. Au lieu de cela, elle allait devoir se contenter de la pluie...

     - Je vais me coucher, annonça soudain l'anglaise. Nous repartirons aux premières lueurs du soleil. Une fois la cité atteinte, nous procéderons à la transactions, échangerons nos bêtes, et repartirons sur le champ.

     Sans plus de cérémonie, la demoiselle disparu sous le voile de sa tente, et se prépara à la plus inconfortable des nuits...

***

     - Quelle merde... marmonna Lara en essorant une paire de chaussettes.

     Aucune surprise ce matin-là: l'eau avait fait son chemin jusqu'au plus profond de ses bagages. Elle qui voyait pour la première fois la pluie en Kosaten s'était réveillée trempée jusqu'aux os. Par chance, le vent avait chassé les nuages, et continuait de souffler dans la vallée. L'humidité n'allait donc pas perdurer, et les plus malins allaient pouvoir faire sécher leurs affaires durant le trajet.
     Ainsi, une fois le campement plié, la caravane se changea en une étrange procession de paniers à linge. Usant de systèmes rudimentaires, les hommes avaient récupéré des branches pour se fabriquer des étendoirs, perchés au dessus des charrettes. Le tableau avait de quoi amuser les observateurs, et bien que la Croft en profita également pour faire sécher sa tenue, elle fit comprendre à la troupe qu'il allait falloir faire meilleure figure devant les dignitaires des territoires neutres.

     Après tout, même avec de l'or dans les poches, on ne pouvait être pris au sérieux en sous-vêtements...

***

     La terre gorgée d'eau s'avéra difficile à traverser, mais moins que certains passages sablonneux du désert. Le matin s'achevait lorsque le transport parvint à destination.
     Shiryoku, capitale autoproclamée des terres indépendantes. La citadelle n'était pas aussi impressionnante que Chikai, mais possédait un charme rustique qui laissait paraître sa robustesse militaire et économique. La ville se savait coincée entre trois super-puissances mondiales, et avait pris des allures de fort. Autour d'elle, des champs et des hameaux s'étendaient à perte de vue, travaillant la terre pour assouvir la soif de richesse de leurs dirigeants.

     - Impressionnant, fit Lara en observant le panorama. Ram Fahrang n'a pas tord. Si une guerre ouverte se prépare, je préférerais avoir ces gens de mon côté.

     Il fallu un peu plus de temps pour parcourir les derniers chemins qui menaient aux portes. La fréquentation des routes se fit plus importante, et les contrôles plus réguliers. Néanmoins, les derniers chariots finirent par pénétrer entre les ramparts de la citadelle.
     Descendant de son véhicule, la brune réajusta sa natte. L'heure de s'annoncer aux grands de ce pays avait sonné. Se tournant vers son compagnon, elle afficha un sourire effacé, et lui lança une bourse d'argent dûment méritée.

     - Nos chemins se séparent, Natsu Dragnir, déclara-t-elle, d'un ton à la fois amical et solennel dont elle seule avait le secret. Ce fut un plaisir que de voyager en ta compagnie. Nous nous reverrons sans doute. D'ici-là, bon vent...!

     Lara n'était pas du genre à s'éterniser en adieux. Le reste de la journée allait être chargé, et mieux valait en finir au plus vite afin de ne pas retarder le retour. Adressant un dernier signe de main au mage du feu, elle fit demi-tour, et s'en retourna au précieux chargement.
     Nulle stratégie commerciale sans échanges commerciaux...

HRP:
 







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1193
Yens : 344
Date d'inscription : 12/04/2016
Age : 18

Progression
Niveau: 108
Nombre de topic terminé: 46
Exp:
9/12  (9/12)
avatar
Natsu Dragnir 火 Tête brûlée de Seika 火

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   Ven 24 Juin - 11:57





Stratégie commerciale
feat. Lara Croft



Finalement, la jolie brune sortit de sa tente, tout aussi trempée que l'était Natsu. Forcément, avec les vêtements qui s'étaient imbibés d'eau toute la nuit pluvieuse, ça n'aidait pas. Un temps à l'image de l'humeur du mage durant cette nuit. A dire vrai, il ne savait pas tellement ce qui l'avait poussé à accepter cette mission... Ce n'était en aucune façon l'appât du gain ! C'était plutôt la perspective de rencontrer une nouvelle élue et de découvrir de nouvelles terres. Ces fameux territoires neutres... Malgré l'inondation de ses habits, le chasseur de dragons savait que ce n'était que l'affaire d'une poignée de minutes avant que sa flamme intérieure ne les sèche rapidement. Et avec le beau temps qui s'annonçait réellement radieux, sa bonne humeur et sa pêche habituelle reviendraient à coup sûr. Le transport repartit donc, et le calvaire de la Salamandre reprit....

Le convoi ne pouvait pas avancer très vite à cause du sol boueux et vaseux, qui faisait glisser les roues à chaque petit virage pour contourner un petit bois ou un rocher. Les conséquences du temps de chien de la veille... Enfin, il fallait au moins y voir une bonne chose : peu élevées étaient les chances que des bandits retentent leur chance dans des conditions pareilles. Le chariot était beaucoup plus stable et aurait tôt fait de semer les bêtes déshabituaient à ce terrain pourri. Les deux élus se contenteraient donc aujourd'hui d'apprécier la fin du voyage. Bien "qu'apprécier" ne soit pas le terme idéal pour décrire l'enfer que Natsu vivait...

La cité majestueuse de Shiryoku fut bientôt en vue, dans le lointain paysage. Déjà d'ici, on pouvait distinguer les imposants remparts qui ceignaient la ville de leur flanc solide et protecteur. De plus, celle-ci était située un peu en hauteur, de manière à dominer à pratiquement 360 degrés les alentours. Une position stratégique qui ne pouvait signifier qu'une seule chose : des mesures étaient ici prises en cas d'une éventuelle guerre déclarée. Peut-être était-ce aussi un objectif de leur quête, à Natsu et à sa compatriote, même si le garçon aux cheveux roses n'y comprenait pas grand-chose en matière de stratégie commerciale. Il ne pouvait toutefois qu'espérer que ces murailles ne serviraient jamais à leur utilité première, cela compliquerait alors ses recherches personnelles. Il pensait également à Amaya, jeune élue fuyujin, qui risquait d'être prise dans un courant contre lequel elle ne pouvait lutter si un conflit devait éclater.


Vivement qu'on arrive... Je n'en peux plus...

Finalement, au bout de quelques heures supplémentaires, le convoi arriva à destination. Sitôt passé le contrôle attentif des gardes, les chariots furent dirigés vers une immense place où des hommes à gros bras les attendaient. Dès que le transport s'arrêta, le débarquement commença. Les marchandises furent efficacement déchargées grâce à l'aide supplémentaire apportée par les colosses. Pendant ce temps, Natsu s'empressa de sauter hors du véhicule, avec à l'arrivée une réception tout sauf classe. Titubant quelques instants, il se reprit et rejoignit Lara Croft qui supervisait la fin des opérations. Comme promis, cette dernière lui remit le salaire que le marchand avait fait miroiter sous les yeux incrédules du garçon à l'écharpe, puis elle lui fit ses adieux.


-"Merci Lara ! C'était également un plaisir et un honneur de voyager en ta compagnie. Portes-toi bien d'ici à la revoyure, et bon courage pour tes recherches !"

Puis, le Seikajin fit demi-tour et se dirigea, au hasard, comme à son habitude, dans les méandres en dédale de la capitale neutre. A présent qu'il était arrivé à l'endroit qu'il souhaitait découvrir, il ne savait plus trop quoi faire. Une chose était sûre, son objectif résidait dans la découverte d'une sortie de Kosaten vers son monde d'origine. Après, comment allait-il se débrouiller ?

C'est parti !!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Stratégie commerciale [Quête]   

Revenir en haut Aller en bas
Stratégie commerciale [Quête]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Introduction à la Stratégie Pokémon [5G]
» [Astuce] Métamorph 2 IV sans Safari et autres Tips sur l’élevage stratégique
» Les légendaires en stratégie
» [Guide] Initiation à la stratégie
» [Guide] La Reproduction et l'Élevage stratégiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.