Partagez | .
"Faites des disciples"
Invité Invité

-



MessageSujet: "Faites des disciples"   Lun 30 Mai - 14:48


"Faites des disciples"


   L'empereur se laissait désirer à faire languir les élus de sa nation. J'avais besoin de le voir et le temps commençait à se faire long. Cela faisait déjà quelques jours que j'étais enfin de retour à Chikai et que j'avais retrouvé ma petite protégée... Mais je commençais à m'ennuyer terriblement à errer dans la capitale sans réel but. On me faisait attendre tous les jours et je commençais à m'impatienter. Chaque journée, après avoir emmené Adakor à son établissement scolaire, je partais en direction de la propriété de l'empereur, pour savoir quand est-ce que cet entretient se ferait.. Mais je n'avais aucune nouvelle, ni les gardes eux-mêmes.

   Mais aujourd'hui avait l'air d'être un tout autre jour. Cette fois-ci, je n'avais pas à faire avec de simple garde, non... J'avais en face de moi, un général qui m'attendait de pied ferme, des documents dans les mains et un sourire prestigieux. Mon cœur s'emballait à l'idée d'avoir enfin ma réponse! Peut-être que ce jour était enfin arrivé!? Karui pouvait enfin me rencontrer!?
Je m'approchais donc du gradé avec fière allure.

- Bonjour, élue. Je vous attendais...

- Bonjour. L'empereur est fin prêt à me recevoir?

- Ohw et bien... Non, toujours pas. A vrai dire, je m'avance vers vous dans un but précis. J'apprécierais que vous effectuiez un rôle qui vous permettrait de vous faire connaître de tous. Ou tout du moins, du peuple vivant dans la capitale. Je pense que cela vous serait bénéfique en attendant que vous rencontriez l'empereur...

   Je ne savais pas quoi dire devant une telle annonce et décidais donc de ne rien ajouter, dans l'attente que ce général en dise plus. A vrai dire, j'étais tellement agacée... Depuis combien de temps comptaient-ils donc me faire patienter!? C'en devenait de moins en moins supportable! Et maintenant, ils voulaient utiliser mon temps pour faire des tâches qui leur appartenaient en utilisant un prétexte pitoyable, qu'était celui de se faire connaître! Je commençais à devenir terriblement agacée par leur comportement... Mais je ne devais pas le montrer.. Non! Sinon, je risquais certainement de jamais voir l'empereur pour cause d' "agression" envers un natif et d'autant plus un général... Je devais donc me faire petite et accepter ce sort pitoyable.

Je souriais docilement pour lui faire comprendre que j'attendais la suite de son discours.

- Oui donc... Votre mission serait de donner des travaux pour les habitants de la capitale et si possible, envoyer certains aventuriers prêt à se battre pour la nation en allant accomplir certaines quêtes! Je pense qu'à partir de là, les villageois seront obligés de vous reconnaître comme étant une personne d'influence.

- Je comprends bien... Mais... Qu'en est-il de l'empereur? Je sais bien qu'avec votre requête... Je ne risque pas de le rencontrer de suite. Mais serait-il possible de faire avancer les choses pour que l'entretient se fasse? Rester au même endroit ne m'a jamais été très profitable...

- Je réclamerais à faire avancer l'audience, bien évidemment. Mais n'oubliez pas, qu'en tant qu'élu, vous faire connaître de la nation est une chose importante! Ils vous respecteront d'autant plus et seront bien plus apte à écouter vos conseils ou votre aide! ... Sachez que lorsque je vous regarde, je perçois de grands projets pour vous.

Disant cela, le général me tendait sa paperasse avec un sourire d'autant plus resplendissant.

- Dans ces papiers, vous aurez les missions à donner aux jeunes audacieux et les bénévoles! Pour la suite, je vous laisse donc gérer seule... Le peuple n'attend plus que vous. Vous pouvez aller dans l'auditorium du palais, une table s'y trouvera ainsi que les villageois. Je vous fais confiance élue Kachou!

   Sur ces mots, le gradé s'en allait avec une grande prestance, me laissant seule avec mes sentiments mitigés. Il avait l'air convaincant, oui.. Mais ses mots me semblaient écœurants! Je n'avais pas réellement de désirs en ce qui concernait la nation... Mais l'envie de gagner en puissance et gagner le respect d'autrui... Tout cela, j'en voulais. Dans le seul et unique but de pouvoir être capable de protéger les plus faibles des injustices qu'offrait ce monde pourri.
Et sur ces bonnes pensées.. Je m'en allais en direction de l'auditorium pour rencontrer les plus braves.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: "Faites des disciples"   Ven 3 Juin - 10:54


"Faites des disciples"


   J'entrais dans l'auditorium où je découvrais une immense foule bruyante et colorée. A peine avais-je posé le pied dans l'immense pièce que les regards s'étaient portés dans ma direction. Des regards lourds de sens, mais dont je n'en tenais guère rigueur. J'étais ici pour m'occuper, le temps d'avoir mon entretient et en plus de cela, cela m'apporterait une certaine importance auprès des citadins.

   Je m'avançais donc vers le pupitre, d'un pas déterminé, les missions à donner dans les mains. Je m’assaillais sur la chaise et posais les affiche pour y jeter un œil furtif pour prendre connaissance des travaux. Alors que je prenais un peu de temps, je remarquais qu'un silence lourd et pesant s'était installé dans la pièce. Leurs regards se faisaient perçants et insistants, ce qui me mettait légèrement mal à l'aise...
Suite à quoi, je prenais une bonne respiration après avoir jeté un coup d’œil sur les missions et me relevais de ma chaise pour faire face aux citoyens de Seika.

Bonjour, je me présente, je me prénomme Kachou et je suis aussi une élue.. De Seika, fort heureusement, haha..!

   Le silence était à son comble et j'en devenais de plus en plus gênée... A vrai dire, c'était bien la toute première fois que je me trouvais une telle situation où je me retrouvais sous les projecteurs d'autant de monde. Malgré tout, je m'éclaircissais la voix pour la faire entendre de tous, car la queue se faisait trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longue! Suite à quoi, je reprenais la parole.

- On m'a demandé de vous assigner à tous et à chacun, des tâches ou des missions à fournir pour aider Seika. Sachez que je prendrais en compte vos aptitude et vos physique pour savoir de quoi vous êtes capable. Mais je prendrais soin à rester attentive à vos désirs en fonction de ce que je vous proposerais, êtes-vous d'accord avec cela?

- OUI !

   La réponse ne s'était pas faîte attendre longtemps, la salle s'était mise à vrombir enchaînant avec quelques ricanements suite à cela et mon visage s’apaisait et je leurs souriais, car après tout.. J'avais, en face de moi, des personnes qui voulaient aider Seika.
Je me rasseyais sur la chaise et réclamais au premier de la file, de s'avancer vers moi pour que je puisse lui donner sa mission.

   Un homme d'âge bien avancé dont la corpulence semblait encore stable et suffisante et ses bras semblaient suffisamment fort pour porter certaines choses... Il était aussi accompagné de deux hommes plus jeunes que lui, mais en âge de se marier, certainement ses fils. Leurs corpulence semblaient tout aussi bien garnis en muscles et en force. Mon choix était vite vu pour un travail de groupe.

- Des cargaisons de nourritures arriveront bientot en ville... Je pense que d'ici une heure ou deux, elles arriveront. Vous devrez vous tenir prêts devant les portes des murs de Chikai pour accueillir les charrettes, suite à quoi, vous devrez décharger les cargaisons pour les poser sur le bas côté. D'autres personnes viendront prendre les cartons.

- Vous êtes sur que vous n'avez rien d'autre pour nous?

Je m'attendais à un "oui" et non pas à recevoir une telle remarque. Estimaient-ils valoir mieux que ce qu'ils faisaient ressentir?!

- Huuum.. J'ai bien d'autres choses à proposer, mais je pense que vous seriez très utiles avec cette mission de grande importance. Peut-être trouvez-vous cela désobligeant.. Je ne sais pas, mais voyez-vous, avec les événements récents, des réfugiés logent dans les rues et malheureusement, personne ne peut mieux les aider que nous. Votre tâche et donc de prendre, en partie, soin d'eux. Etant donné que les cartons seront remplies de nourritures, de couverture et d'eau.

Les deux hommes se regardaient et acquiesçaient ensemble pour approuver mes justifications.

P'tits enfoirés... Vous croyez que je ne sais pas jauger une personne? TCH... Cette journée va être bien chiante.. Je le sens gros comme une maison..

   Je réclamais au groupe suivant de s'avancer. C'était un groupe de jeunes hommes avec deux autres femmes avec eux. Ils étaient tous souriants et déterminés. Tous attendaient avec impatience une mission de renom et ils semblaient être entraînés à manier les armes. Je leur souriais et prenais une affiche dans mes mains pour la leur résumer.

- Je peux vous proposer une mission,  où vous devrez voyager pendant un temps.  Tout d'abord, comme dit au groupe précédent, des cargaisons arrivenet à Chikai dans une heure. Elles seront à nouveaux remplies à Chikai même, je vous demanderais donc d'assurer la surveillance et la protection des cargaisons tout le long du voyage. Le point d'arrivée sera Shiryoku. Ensuite, vous pourrez revenir et n'oubliez de faire votre rapport.

- Ouais allez les gars! Ca c'est c'est un truc sympa, merci élue, on fera de notre mieux pour que vous soyez faire de notre travail! Vous verrez... On assure comme des chef !

En réponse je ricanais doucement et affichais un sourire amusé.

   Une fois dégagés, un groupe de femmes s'avançaient vers moi avec des regards sombres, mon sourire s'effaçait instinctivement et je les observais. Elles donnaient l'impression d'avoir certaines choses à dire.. Je m'attendais à beaucoup de choses.. Donc je préférais les laisser s'exprimer avant moi.

- Elue Kachou... S'il vous plait... Aidez-nous..! Nous sommes perdues, nos maris ne sont jamais revenus après être parti en en mission... Ils étaient dans l'armée et nous avions eu des échos comme quoi, ils seraient certainement morts en tentant de faire face à la secte d'Aeternam... Désormais, nous sommes veuves et pauvres... Nous avons des enfants à nourrir, nous avons vraiment besoin d'une mission digne de nos capacités et qui nous permettrait de prendre soin de  nos enfants...

   J'avais déjà entendu parler de cette secte qui, apparemment, aurait fait d'énormes dégâts dans tout Kosaten. Je collais mon index sur mes lèvres pour réfléchir à la situation. Elle étaient veuves et avaient d'énormes charges sur leurs épaules... Je soupirais lourdement et plongeais mon regard dans les yeux de la femme, qui s'était exprimée pour toutes, et je lui souriais délicatement.

- Seriez-vous capable de venir en aide aux réfugiés?

- Oui, bien évidemment élue!

- Je vais donc vous séparer en deux parties. La moitié de votre groupe ira chercher les cartons remplies de nourriture et de couchettes pour les distribuer aux réfugiés et l'autre moitié du groupe ira dans les jardins de Chikai pour cultiver les graines. La nourriture commence à se faire rare, donc pourquoi pas faire un travail qui puisse vous donner certains avantages nutritifs? Vous serez payées à votre juste valeur.

Je pouvais voir une lueur d'espoir dans leurs yeux et deux d'entres elles s'étaient mises à pleurer de joie. Suite à quoi elles s'en allèrent pour s’acquitter de leurs nouvelles tâches.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: "Faites des disciples"   Dim 5 Juin - 15:02


"Faites des disciples"


   J'avais commencé à donner des missions aux volontaires en début de matinée et la journée avait fini par passer et la queue n'en finissait jamais... Je commençais à fatiguer et mes nerfs devenaient de plus en plus épuisée de devoir écouter les plaintes et regrets des villageois. Quoi que certains avaient l'air très intéressant et semblaient avoir suffisamment de force pour pouvoir faire face à un potentiel combat.

   La journée m'avait parût longue et ennuyante pendant un bon moment, je commençais à avoir vraiment faim et l'épuisement me gagnait de plus en plus.. Je n'avais encore jamais passé une journée entière assise sur une chaise et encore moins donner des missions, moi qui, en temps normal, agit seule et discrètement... Dans ce monde, il fallait réussir à se faire repérer et bien voir pour espérer être vue au moins convenablement pour sa juste valeur.

   La richesse et la gloire m'importaient bien trop peu.. Mais il était vrai que si cela était l'un des rare moyens pour se faire repérer par l'empereur et sa nation, alors il fallait agir en conséquence.
Toute la journée, j'avais donc fait ce que le général m'avait réclamé de faire, et une fois que le dernier avait reçu sa mission, celle aider d'autres volontaires pour la reconstruction du temple de Seika, détruit par l'élu du Dragon : Rhadamanthys, qui se trouvait très loin de la capitale, alors je retournais en direction du haut gradé.

   Lorsqu'il me voyait arriver dans ses quartiers, la mine abattue dû à la fatigue, il m'accueillait avec un large sourire et une main sur l'épaule. Il hochait la tête en approuvant le travail que j'avais fournis pour l'empire et me gratifiait en me tendant une liasse de yen bien garnie. Je l'observais, interloquée par ce qu'il me montrait et m'incitait à prendre. Il commençait à s'impatienter du fait que je ne prenne pas ce don et m'obligeait à la prendre tout de même en prenant ma main.

- Vous avez bien travaillé élue Kachou! Soyez-en certaine.. Vous serez rapidement récompensée pour cela. D'ailleurs cela en est une partie! Vous ne pouvez donc pas refuser! Sachant que vous avez à vos charge une enfant... Vous ne pouvez donc pas refuser cela, non? Il serait dommage de ne pas accepter, surtout dans l'attente de votre entretient avec l'empereur. Je vous souhaite donc une bonne et heureuse soirée... Je vous recontacterais d'ici peu pour une nouvelle mission. Après tout.. Vous êtes au service de Seika, il est donc normal que vous serviez la nation. Bonsoir.

   Son ton hautain m'agaçait totalement... Cet homme de haut grade avaient des allures prétentieuses par moments, il avait pourtant quelques bons côtés qui semblaient appréciables de tous... Mais il semblait bien cacher son jeu.
Malgré tout, je gardais du mieux que je le pouvais mon sang-froid et répondait à ses paroles avec une énorme sourire sur le visage.

- Bien évidement, général. Je apporterais mon aide et mon soutien à qui en aurait besoin.. Mais j'aurais aimé avoir le choix sur ce don que vous veniez de m'offrir. Sachez... Que je ne suis pas une mendiante.

Avant de s'en aller, il se retournait une dernière fois dans ma direction avec un visage plus suspicieux que jamais.

- Heureusement pour vous...

Il se retournait à nouveau, me montrant son dos et il retournait à ses affaires.

- Bonsoir, général.

   Je soupirais d'épuisement après cet entretient agaçant et je faisais le point de la journée... Certaines tâches, que j'avais pu donner en mission aujourd'hui, m'avaient donné énormément l'envie de ressortir au plus vite des murs de Chikai. Je n'avais plus qu'une hâte désormais... Devenir plus puissante que jamais. Oui, j'avais terriblement hâte.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: "Faites des disciples"   

Revenir en haut Aller en bas
"Faites des disciples"
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Faites entrer l'accusé
» Ne vous faites pas de mauvais sang
» Qu'est-ce que vous faites à cette heure ?
» Que faites-vous en ce moment ?
» Comment vous faites vos signature avec les pokemon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.