Partagez | .
A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]
Invité Invité

-



MessageSujet: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Mar 31 Mai - 19:49








“Le jour est le père du labeur, la nuit est la mère des pensées.”
- Proverbe Italien

     Le soleil n'était pas encore tout à fait visible à l'horizon, mais Lara était éveillée, accompagnée par l'aurore. Enveloppée dans une couverture, elle observait la silhouette du village qui se profilait à l'ouest. Le voyage avait été un peu plus long que prévu: il s'agissait déjà de la deuxième nuit passée dans le désert pour le groupe. Ce matin, toutefois, Tokonatsu n'était plus qu'à une demi-heure de marche.
     L'idée de marcher un peu plus longtemps pour pouvoir dormir en ville lui avait traversé l'esprit, mais elle n'avait pas les moyens de payer le logement à trente hommes. Les caravanes devaient camper à l'extérieur des murs, et c'est précisément ce qu'ils avaient fait.

     La brune s'était levée tôt afin de contempler les choix qui s'offraient à elle. Le plus difficile allait être de faire entrer une caravane vide sans éveiller la prudence de la garde locale. Seika était en guerre, et l'on entrait pas aussi facilement à l'intérieur des murs de ses cités. Les marchands devaient présenter leur sauf-conduit, les travailleurs devaient décliner leur identité... Une véritable problématique pour qui cherchait à entrer et sortir furtivement.

     Par chance, le marchand Ram Fahrang avait eu la présence d'esprit de poser des annotations sur la carte du village qu'il lui avait confié. Selon lui, il existait une brèche dans l'un des remparts, qui donnait directement à l'intérieur d'une habitation abandonnée. Les villageois n'avaient pas prit la peine de le combler, puisque les gravats en bloquaient déjà l'accès.
     D'autre part, il était également inscrit que la milice avait traversé une grande période de vide, qui avait largement amoindrit ses effectifs depuis les récentes catastrophes. Cela signifiait que, si un garde était appelé quelque part, il y avait peu de chance pour qu'un remplaçant vienne prendre sa place.

     L'aventurière considéra ses options, les lèvres pincées. Elle aurait apprécié d'être conseillée en cet instant. C'est alors que son regard se posa sur ses collègues...

***

     Lorsque la totalité des élus fut éveillée, Lara les invita à la suivre jusqu'au sommet d'une dune, d'où ils avaient une vue imprenable sur Tokonatsu. Exposant la carte du village aux premiers rayons du soleil, elle leur offrit un briefing:

     - Navrée de vous tirer du lit si tôt, mais j'ai besoin de votre avis, commença-t-elle. La milice ne laissera pas une caravane de trente personnes truffée de pelles et de pioches pénétrer dans ses murs. Il va nous falloir ruser.

     Tandis qu'elle parlait, la Croft désignait sur le parchemin les lieux qu'elle évoquait.

     - Nous avons deux options, annonça-t-elle. La première consiste à profiter d'une brèche dans les remparts pour s'introduire à l'intérieur. L'endroit est endommagé, et il faudra probablement déblayer le passage discretement si nous voulons faire passer les chariots. Nous arriverons directement à l'intérieur d'une grange, et nous pourrons ressortir par le même accès.

     Son index glissa ensuite jusqu'à la porte sud du village.

     - La seconde option est plus rapide, mais plutôt culottée... fit la brune en tapotant la carte. La porte sud ne fait pas face à la frontière, et est donc moins surveillée. Si un petit groupe entrait pour faire diversion dans le village, nous pourrions en profiter pour faire entrer le convoi avant que les portiers ne reviennent.

     La demoiselle replia la carte, qu'elle plaça dans sa poche arrière. C'était le moment pour chacun de faire un choix.

     - Je n'aime pas vraiment flirter avec la loi de cette façon, avoua-t-elle en croisant les bras. Mais je ne vois pas d'autre solution. Tout devrait être plus simple une fois à l'intérieur, mais d'ici-là, il va falloir se décider. Que chacun vote pour l'approche qui lui semble la plus sensée. Si nous tombons sur une égalité, j'y mettrai mon vote moi à mon tour. Alors...?

     Le petit groupe put observer le soleil illuminer la cime des murs de Tokonatsu. S'introduire illégalement dans l'une de leurs propres villes était plutôt étrange pour des Seikajins, mais la situation l'exigeait. Restait à choisir...

HRP:
 







Dernière édition par Lara Croft le Lun 4 Juil - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Ven 3 Juin - 11:22




A la sueur de ton front



feat.Lara, Kachou, Seryu et Akira






Le dernier soir avait été en proie à une petite réflexion. Le groupe n'était plus qu'à une demi heure de marche de Tokonatsu, ils pouvaient donc facilement rejoindre la ville et y dormir. Finalement, la décision fut prise de rester dormir dans le désert, le coût de trente nuits à l'auberge étant beaucoup trop élevé. Aki n'était pas spécialement déçue, et même plutôt contente de ne pas avoir à sourire et à papoter avec des gens qu'elle allait avoir l'impression de piller. De toute façon, la vie au grand air lui avait toujours parfaitement convenus. Mune et Mizu étaient méconnaissables après ce long trajet dans le sable, leurs poils d'ordinaires d'un blanc d'albâtre était parsemés de grains jaunâtres et ils avaient beau se secouer pour s'en débarrasser, de nouvelles poussières revenaient sans arrêt, les importunant, se glissant dans leurs yeux mouillés et dans leurs oreilles. Ils auraient, eux, était ravis de dormir dans une auberge, mais ayant conservé un comportement d'animal durant tout le voyage pour ne pas effrayer leurs compagnons de route, ils ne pouvaient se permettre de le faire remarquer à Aki.

Ils partagèrent tous un repas en compagnie des autres membres de l'équipe, ce qui fut une soirée hautement agréable, comme toutes celles qui avaient précédés. Les natifs étaient bien contents d'avoir des élus avec eux pour une mission aussi éreintante, et ils avaient aussi le sentiment qu'ils seraient beaucoup plus protégés sur le trajet du retour. En effet, si les sommes qu'ils rapportaient étaient assez conséquentes pour intéresser les dirigeants de Seika, elles le seraient sans doute aussi pour intéresser des bandits de grand chemin, à ce moment là, personne ne serait de trop pour défendre le butin. Les questions fusaient donc sur les élus, sur ce qu'ils faisaient, sur leur pouvoirs, lorsque certaines lui étaient posés, Aki qui ne se sentait pas vraiment apte à monologuer devant autant de personnes tentait de retourner les interrogations à l'interrogateur : Où vivait il ? Pourquoi avait il besoin d'argent ? Ce qui lui faisait généralement assez plaisir pour qu'il se désintéresse de la rouquine.

Après ce repas convivial partagé, ils ne tardèrent pas tous à aller dormir, conscients que le lendemain serait le premier jour de leur véritable mission. Chacun blottit dans ses couvertures, enroulés autour d'eux pour les protéger des vents secs du déserts qui apportaient avec eux la poussière irritante et incommodante. Comme toutes les nuits dans cet enfer aride, Aki peina à trouver le sommeil, bien que tout les transporteurs se soient mis à l'abris des convoi, que ce soit à l'intérieur ou du bon côté simplement, pour que leur taille massive détourne le vent. Elle se retourne dans sa couverture une heure durant, accompagnée de Mizu et de Mune qu'elle réveillait à chaque fois, avant de finalement réussir à sombrer dans les bras de Morphée.

Au matin, ce fut Lara Croft qui les tira du sommeil. L'aventurière semblait avoir une question à poser aux élus. La rouquine se demanda bien quel genre de décision se devait être pour qu'elle ne fasse appel qu'à eux, et pas aux natifs. Elle ne tarda pas à avoir les réponses à ses questions lorsque Lara expliqua qu'elle se demandait par quel moyens ils allaient entrer dans la ville. Aki serra les dents. Ils seraient donc hors la loi, et elle n'appréciait clairement pas cela. Elle pensait que les gardes au moins en serait informés et qu'ils n'auraient pas à se faufiler comme de vulgaires voleurs, mais ce n'était pas le cas. Soupirant, elle se demanda tout de même quelle était la meilleure solution.

A mon avis, il vaut mieux passer par le côté encombré de débris, c'est moins risqué pour ceux qui seraient aller créer une diversion, nous ne voulons pas nous retrouver avec des travailleurs en geôle, n'est ce pas ?

Elle ne put s'empêcher de lancer un regard accusateur à Lara, même si elle savait bien que c'était elle qui avait accepté de se lancer dans cette mission, elle n'en tenait pas moins pour responsable la Croft de les avoir entraînés dans une combine illégale sans vraiment leur avoir précisé que c'était le cas. Cependant, comme elle s'était fait la réflexion un peu plus tôt, pour l'instant elle allait suivre le mouvement, ne voulant pas déroger à sa parole. Se tournant alors vers les autres, l'archère attendit qu'ils donnent également leurs avis.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Dim 24 Juil - 10:27



What is this ?
feat. Lara, Aki, Akira
1

Les nuits dans le désert n'avait pas été trop difficile pour la jeune femme. Bien équipé, le groupe avait pu supporté l'intense chaleur de la région. De plus, leur objectif était en vue. La fière ville de Tokonatsu était droit devant eux, à peine à 1/2 heure de marche. Le voyage avait été appréciable, la compagnie des gens de la compagnie était sympathique, puisqu'il ne manquait pas de leur poser des question sur leur monde d'origine ou sur leur compétence. Il était évident que la présence d'élu dans le groupe les rassurait et améliorait leur humeur. Elle se demandait si ce n'était pas là leur vraie utilité, plutôt que de servir de garde du corps. Après tout, la suite de l'expédition allait leur être difficile, même avec leur aide.

Mais elle ne savait pas à quel point cette mission allait se révéler compliquée. Le matin suivant, Lara prit le groupe d'élus à part, les emmenant sur une dune pour une conversation privée. Son air gêné était étonnant et son discours encore plus. Selon elle, la garde ne les laisserait pas passés et il leur faudrait rentrer en ville discrètement. Bizarre pour une expédition comme celle-là. Elle n'aimait pas ça du tout et quelque soit les options proposés par l'archéologue, cela ne lui convenait pas. Quand Aki eu fini de donner son avis, elle prit la parole fermement.

- Je ne vois pas pourquoi nous devrions même considérer ces options. Si l'empire a besoin de ses marchandises, il n'y a aucune raison pour que les gardes nous en empêchent. Si leur devoir leur indiqueraient de faire quelque chose, ce serait plutôt de nous aider !

Il n'était pas question que cette expédition se retrouve hors-là-loi. Cela, Seryu ne pouvait pas l'accepter.




Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Lun 25 Juil - 21:34






     Lara enfouit son visage dans le creux de sa main. Il faisait encore frais, mais l'exercice d'explication lui donnait chaud. Quelle situation épineuse...

     Aki se tenait plutôt tranquille, de même que Kachou qui s'exprima pour la seconde option. Quand à la rousse au bras mécanique, celle-ci s'opposa farouchement à l'idée. Comment lui faire comprendre son point de vue?

     - Vois cela comme un impôt... Un impôt si gênant que notre bon gouvernement n'ose pas l'avouer à ses gens, résuma-t-elle. C'est à tel point que n'ai reçu aucun document pour prouver notre bonne foi... Autrement dit, si nous réussissons, nous sommes d'honnêtes employés de l'état. Si nous échouons, nous sommes de misérables voleurs.

     L'archéologue haussa les épaules. L'élue en face d'elle semblait faire beaucoup de cas de la morale, et probablement d'avantage encore de la loi.

     - Chikai a besoin des anciennes possessions des morts de Tokonatsu. Mais elle ne peut pas moralement demander une telle chose, sans perdre sa légitimité auprès du peuple. justifia-t-elle finalement. Les lois et les ordres se contredisent souvent dans un système. Je ne fais que suivre les directives d'un dignitaire. Ces gardes, droit devant, suivent les leurs. Leur devoir est d'empêcher que l'on touche aux ruines de leur cité. Le mien est d'en remplir mes chariots.

     Lara souhaitait être la plus claire possible: ce travail était exécrable, mais en l'exécutant, les élus servaient tout de même leur empire. Ils ne recevraient aucun honneur ni aucune félicitation, mais seraient justement payés. C'était à prendre où à laisser.

     - Nous ne pouvons pas simplement frapper à leur porte. Ils risquent de nous mettre sous surveillance, jusqu'à ce que l'information remonte à la capitale. L'empire niera avoir connaissance de nos actions, et nous serons arrêtés, résuma l'aventurière. Ca ne me plait pas plus qu'à vous, mais c'est ce que l'on demande souvent des agents d'un empire. Enfreindre la loi, pour mieux servir la nation.

     Elle croisa les bras. Sa réputation auprès de ses camarades devait être en chute libre. Cependant, elle n'avait pas choisi cette approche, ni ce travail... A dire vrai, elle ne se souciait pas non plus de l'image de l'empire. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que l'expédition réussisse, que son paiement soit délivré, et que son employeur accepte de lui donner sa chance ailleurs.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Mar 26 Juil - 0:40




A la sueur de ton front



feat.Lara, Kachou, Seryu et Akira





Seryu, la femme étrange à la machine scotchée au bras, s'exprima à la suite de la rouquine, visiblement encore plus énervé que la Druidesse à l'idée que l'entreprise soit illégale. Il fallait dire que l’information ne leur avait pas été donnée à temps, au contraire, la Croft avait semblé l'éviter tout au long du trajet et maintenant qu'elle se trouvait au pied du mur, était plutôt gênée de devoir avouer à demi mots que tout cela n'était pas officiellement approuvé par l'empereur. En tout cas, le discours de la Seikajin au Fluide le plus puissant de la conversation était réellement plein d'adoration de la justice et d'autres trucs de ce genre que la Nishiie avait du mal à saisir. Pour elle, les lois, les règles, tout cela n'avait pas vraiment de sens. Parce qu'on l'avait fait venir ici de force et qu'on lui avait apposé un tatouage rouge par magie elle devrait obéir à cet homme qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Cela ne risquait pas, pas une seconde.

Les seules lois qu'elle suivait étaient celles que lui avaient enseignés les druides ou que la morale lui enjoignait de suivre. Bien sûr, cette opération faisait plus ou moins conflit avec la deuxième source de contrôle qu'elle évoquait, mais tant pis. Elle ne faisait pas partie de ce groupe de personnes avec des valeurs sans faille qui ne dérogeaient jamais à leur ligne de conduite. Elle n'était pas l'héroïne du roman, mais plutôt le sbire secondaire qui se contente d'évoquer tour à tour pitié, haine, compassion, selon ce que l'auteur voulait retranscrire. Elle n'avait pas vocation à être le personnage principal de quoi que ce soit si ce n'était de sa propre vie. Ce qui lui importait au delà de tout, c'était que le mal soit éradiqué de cet endroit, et pour elle, l'empereur Karui Hanja était sans doute loin d'être un sain, elle ne défendrait donc pas ses règles, jamais.

Lorsque Lara Croft parla, son explication trébuchante n'eut que peu d'intérêt auprès de l'amie des animaux qui n'y voyait pas vraiment de raisons. Si cette femme était tellement paniquée à l'idée de faire quelque chose d'illégal, pourquoi ne s'en allait elle pas ? Certes, ils étaient déjà peu pour une mission de cette ampleur, mais ne serait ce pas plus problématique encore d'avoir sur les bras quelqu'un qui ne désirait pas participer à la quête? Ne risquait elle pas de tout faire échouer ? La guérisseuse n'était pas franchement admiratrice des méthodes de l'archéologue, mais elle avait besoin d'argent et son honneur n'était pas important sur le moment, elle s'exprima donc une nouvelle fois, d'une voix calme et qu'elle espérait maîtrisée.

Si cette mission vous rebutes tant que cela, Seryu, pourquoi restez vous avec nous ? Je conçois qu'aucune morale au monde ne saurait justifier un tel acte, mais enfin, soyez réalistes, si nous nous y prenons bien, personne ne nous verra. Ce sera entre vous, votre conscience, et les dieux de ce monde. Moi j'accepte de prendre le risque, mais si c'est pour que vous nous dénonciez au garde, je ne suis pas emballée.

Elle avait froncé les sourcils, tentant tout de même de montrer qu'elle respectait son interlocutrice. Elle avait tendance à trouver impressionnants les gens qui réussissaient à se tenir au même code tout au long de leur existence, pour leur force de caractère et de volonté, même si elle ne souhaitait pas leur ressembler. Son égoïsme momentané lui convenait parfaitement. Lorsqu'il s'agissait de défendre la vie, elle serait présente, mais vouait beaucoup moins de respect à la mort, même si les rites druidiques aurait voulus qu'elle y prête autant d'attention. Elle finis son court monologue en haussant les épaules avant de se retourner vers le reste de l'équipée.

Il me semble que nous soyons à égalité dans les avis. A moins que Seryu ne se prononce sur la solution qui lui semble la moins adaptée, ce sera donc à vous de trancher, Lara.

Elle espérait que cette expédition qui ne l'emballait qu'à moitié serait vite terminée, pour qu'elle puisse passer à autre chose, la bourse pleine de yens.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   Sam 31 Déc - 10:52



What is this ?
feat. Lara, Aki, Akira
1

Elle n'en croyait pas ses oreilles. Des élus, de sa nation, s'apprêtait à enfreindre la loi de l'Empire, les fondements même d'une société de Justice, pour le compte de compagnie privée. La jaeger se sentait roulée dans l'affaire. Ce n'était pas exactement ce à quoi elle s'était engagée en venant ici. Elle ne se générerait pas pour montrer son mécontentement

- Est-ce que vos supérieurs vous ont payés pour nous cachés les vrai motifs de l'opération, Lara ? J'ose espérer que vous ne comptez pas enfreindre la loi. Je me fiche de savoir pour qui vous travaillez, qu'il soit riche ou pauvre. S'il n'a pas l'autorisation de l'empire, cela ne vaut rien !

Elle était, c'était peu dire, plutôt en colère. Commettre ce qui ressemblait fortement à du vol étai tout sauf juste. Aki ne comprenait pas vraiment. Ce n'était pas à propos du risque ou de la peur de se faire prendre. Ces concepts n'entrais pas en ligne de compte pour la jaeger. Et pour cause, faire quelque chose d'injuste lui étais juste inconcevable. C'est pourquoi quand la druidesse lui proposait de partir d'ici, elle marquait un point.

- En effet, il semblerait que finalement, cette expédition n'est pas pour moi. Je vais retourenr à Chikai. quand à vous tous, n'oubliez pas que vous êtes des élus. Votre mission est de répandre la justice, pas de servir des intérêts privés ! J'ose espérer que vous ferez le bon choix...

Sur ces paroles, elle tourna les talons et repartit sans un au revoir. Elle était extrêmement déçue de la tournure des événements. En fait, si elle n'étaient pas des élus, elles les auraient probablement exécutés sur place. Mais leur statut leur donner le bénéfice du doute. Les dieux ne pouvaient se tromper à ce point. Elle espérait ne pas apprendre de mauvaise nouvelles venant de Tokonatsu...




Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]   

Revenir en haut Aller en bas
A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la sueur de ton front [Scenario - Partie 2]
» A la sueur de ton front [Scenario - Partie I]
» Arturo Amadeo Bonaventura ✦ Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre cœur...
» Nouvelle partie de Donjon & Dragons 3.5
» Où sont les membres du Front de Lespwa, reveillez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.