Partagez | .
Pour une gourde de plus.
Invité Invité

-



MessageSujet: Pour une gourde de plus.   Ven 3 Juin - 21:38

La chaleur des territoires du Phénix lui avait terriblement manqué après son passage sur les terres glacées de Fuyu. Mais il ne s'attendait pas à recevoir un tel accueil pour son retour dans ce pays, il régnait une température étouffante, prête à brûler la peau de quiconque ose marcher dans ces lieux sans avoir de protection contre l'astre céleste. Heureusement pour lui, il avait réussit dernièrement à dénicher quelques vêtements à moitié en lambeau, qu'il accrocha les uns aux autres comme il put pour former premièrement un turban de fortune lui couvrant le crâne et une partie du visage, et grâce aux restes il se fabriqua un semblant de poncho. Le soleil faisait reluire l'horizon lui donnant une allure éblouissante, pour s'en prémunir le boxeur avait prit l'habitude de recouvrir le dessous de ses yeux de deux gros traits de charbon noir, les restes des feux qu'il allumait pour passer les nuits, car celle ci au contrario de la journée était bien trop fraîche. Si durant son premier voyage il ne s'était baladé qu'avec un petit baluchon contenant deux trois rations et un semblant de tente, aujourd'hui il était bien mieux fournit. Il porter dans son dos un sac contenant bien évidemment des vivres et de l'eau en grande quantité, mais également de quoi allumer des feux facilement et un épais duvet.

Juste avant de quitter les territoires neutres, il avait eu l'occasion de parler à quelques marchands dont il ne doutait plus être des créations de son esprit. Ceux ci leur avait parlé de la guerre qui venait de débuter entre Seika et Fuyu, une guerre bien réel qui amènerait surement les élus des deux camps à s'entre déchirer. Dans l'espoir de pouvoir éviter cela, ou tout du moins d'avoir un impact dans ce phénomène inattendu, il avait prit la décision de retourner jusqu'à la capital. Il avait décidé également de passer par les chemins les plus cours possible, aussi malgré les diverses mises en gardes des marchands et habitants des villes proches du grand canyon, il décida de partir à sa traversée. Et seul, pour n'emmener personne avec lui dans la folie qu'était le passage à travers ce territoire hostile.

Ainsi, il marchait depuis maintenant deux jours, inlassablement, dans la même direction. Essayant d'éviter d'autant qu'il le pouvait les crevasses, et escaladant de temps à autres les formations de roches qui s'élevait vers le ciel, depuis ce poste il observait les alentours, s'extasiant par la beauté d'un tel paysage, mais un problème se rapprochait à lui. A l'horizon il pouvait déjà apercevoir la raison de l’appellation "Grand canyon" pour cette région, l'élément qui donnait le nom à ce lieu n'allait pas tarder à lui faire face et à ce moment viendrait à lui la question du : Je traverse ou je contourne ? Pour le moment, il préférait l'éviter, après tout il ne connaissait pas vraiment l'endroit et lorsqu'il serait juste devant la gigantesque faille dans le sol, il pourrait voir directement si cela semble plus simple de la franchir ou non.

La longue traversée du désert qu'il avait effectué deux mois plus tôt lui avait semblé bien plus longue, au moins ici les décors changeait au fil des heures, pas énormément mais au moins les montagnes n'avaient pas la même forme et les gouffres n'étaient pas de la même taille. Il réussit non sans mal à éviter les dangers et les créatures qui allaient à son encontre, se cachant dans des crevasses pour éviter certaines monstruosités de ce lieu. Ses réserves d'eau diminuait à grande vitesse, outre le faite qu'il boivent beaucoup pour ne pas se déshydrater, la chaleur éprouvante donnait réussissait à évaporer le contenu des gourdes. Profitant de son troisième soir, réussissant à grimper en haut de l'un des monticules de roche ne s'élevant qu'à cinq mètres au dessus du sol, il fit un rapide compte de ses réserves et du temps qu'il lui pensait devoir encore marcher. Et cela ne donna pas quelque chose de très bon, ses réserves de boisson avant tant réduite qu'il doutait ne pouvoir finir le voyage sans avoir eut la chance de trouver un point d'eau d'ici les trois prochains jours. Fort de ce nouvel objectif, il se laissa sombrer après une dur journée de marche au bras de Morphée.

Le lendemain matin, la chaleur était plus tendre avec le boxeur, n'élevant la température qu'à une petite trentaine de degrés, sa journée fut une fois de plus composé uniquement de marche, encore et toujours de marche. Continuant à éviter les pièges que la route ne lui offrait. Puis, le soir venu, il finit par se retrouver devant l'objet qui composait le doute pour le reste du chemin. Face à lui se trouvait le grand canyon, il arrivait à peine à voir l'autre rive montagneuse de cette faille colossale venant briser le territoire. Il monta un feu rapidement, à une dizaine de mètres du précipice, profitant également d'un abris naturel à l'intérieur d'une pseudo caverne profonde de seulement quelques mètres. Une fois chose faite, il s'installa au bord du gouffre, laissant pendre ses pieds dans le vide, il mangea calmement l'une de ses rations tout en observant l'intérieur du canyon. Bien plus loin, il lui semblait apercevoir une grande étendue d'eau à laquelle plusieurs animaux semblaient être en train de s'abreuver. La visibilité restait néanmoins très faible, ne provenant que du faible éclairage qu'offrait la lune sur le paysage, et préférant ne pas se donner de faux espoir il ne fit que continuait à manger, fermant les yeux et profitant de la douce brise d'un vent léger et d'un calme régnant sur les parages. Il finit par allé se coucher moins d'une demi heure plus tard, profitant de la tranquillité du coin pour s'assoupir profondément.

Le soleil vint frapper à l'entrée de son abris, le réveillant par la même occasion. Le boxeur sortit tout en emballant ses quelques affaires et s'étira de tout ses membres. De loin, il put tout de suite voir qu'effectivement, il y avait une étendu d'eau en bas du canyon, et qu'elle semblait suffisamment grande et potable pour que plusieurs animaux ne viennent s'y abreuver. Il devait s'y rendre, ce devait être la première zone contenant quelque chose de buvable qu'il trouvait depuis la frontière Seikajin, mais un gros problème s'opposait à lui, comment descendre avec un seul bras valide ? Cela risquait de lui posait un énorme problème s'il voulait escalader, aussi après avoir préparer ses bagages, il entreprit de longer le précipice jusqu'à trouvé un escalier naturel grâce auquel il pourrait finalement se rendre en bas. Il se mit à siffloter alors que son nouvel objectif était clairement défini et qu'il finirait bien par réussir. Espérant ne croiser aucune créature qu'il ne pourrait éviter sur la route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Ven 3 Juin - 22:17

- Pour une gourde de plus -


Le climat de Seika était définitivement des plus agréables pour les humains : de grands territoires ouvert avec un ciel dégagé et un soleil rayonnant, ils ne pouvaient que se plaire dans un environnement aussi paradisiaque. Pour ma part, je trouvais le soleil assez gênant, bien que quelques vêtements bien placé faisaient fit de cette gêne. Cela faisait maintenant un peu plus de trois jours que j'avais quitté Orina, la petite fille que j'avais recueillis il y a plus d'une semaine. Malgré son jeune âge, elle avait fait preuve d'une grande adaptabilité et n'avait pas pris plus de trois ou quatre jours pour se faire à mon habitat. Je n'avais pas encore commencé ses cours a proprement parler, préférant attendre qu'elle soit a l'aise avant d'attaquer le sujet. Je lui avais donné carte blanche concernant la maison, partant de mon coté vers le grand canyon au nord de Chikai.

L'endroit où j'étais apparus, maintenant que j'étais entièrement rétablis et installé, je souhaitais retrouver l'emplacement exact de mon invocation, afin de l'étudier et de peut-être comprendre ce qui avait pus permettre ce phénomène. J'avais laissé ma charrette aux sommets des rocheuses alors que j'explorais plus précisément les environs. Je pouvais me remémorais ma rencontre avec Adélaïde aux milieux de ces mêmes roches, la manière dont elle m'avait sauvé, et l'étrangeté de la situation. Mes pensées s'envolèrent plus loin encore, tentant de se souvenir du chemin que j'avais parcourus affamé en arrivant sur Kosaten avant de la rencontrer. Ces images étaient floues et imprécises, mais je me laissais tout de même guidé par elles.

Mon errance m'emmena dans une série de grottes longeant le gouffre, dans une sorte de renfoncement dans la montagne. L'érosion des pierres rendait l'endroit étonnamment adapté à la civilisation. Plusieurs plaques de pierres formaient même un escalier le long de la muraille qui descendait jusqu'au fond du ravin. Malheureusement, l'endroit ne semblait pas correspondre à mes souvenirs quand a l'endroit de mon invocation, mais je décidais tout de même d'inspecter l'endroit. Peut-être trouverais-je des traces me permettant de déduire avec plus de précision son histoire. Peut-être même trouverais-je quelques plantes alchimiques pour ma boutique. L'endroit recelait de trop de possibilité pour que je le quitte maintenant.
Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 4 Juin - 0:28

Une bonne heure c'était écoulé, lorsque finalement il put voir à une bonne distance un pan de la falaise se séparer en deux, l'un formant le reste de la plaine sur laquelle il marchait depuis des jours, l'autre formait ce qui était le but de sa recherche. Il avança un peu le rythme, gardant bonne espoir de pouvoir se servir de ce passage naturel pour se rendre jusqu'au fin fond du canyon. Alors que le temps défilé, le soleil montrait de plus en plus le bout de son nez, ramenant au passage sa chaleur étouffante, Mat' prit un instant pour se poser, admirant une nouvelle fois la faille devant lui, prenant également le temps de boire plusieurs gorgée d'eau. Après cette courte pause, il reprit la route, ce qu'il avait repéré n'était plus très loin et effectivement il ne tarda pas à y arriver. L'une des parois de la falaise descendait lentement, s'arrêtant net à certain moment mais grâce à d'autre bloc de roche il lui semblait faisable de passer par ce chemin. En tout cas depuis cette haute position, il ne voyait pas de gros problème insurmontable.

Il posa un genoux au sol, et de sa main gauche il la laissa glisser le long de la roche, celle ci ne s’effritait pas beaucoup et c'était pile poil ce qu'il voulait. Il se releva doucement, vérifiant que son attelle tenait toujours fermement son bras contre son torse ce qui était le cas, il chercha aux alentours un bout de bois ou un objet qui lui permettrait de savoir sur quoi il allait mettre les pieds, car il ne voulait surtout pas poser un pas sur un bout de roche instable qui s'effondrerait. Malheureusement pour lui, dans cette zone aride il ne trouva rien à proximité, il voyait bien quelques arbres desséché mais cela lui aurait prit encore un moment pour allé les chercher. Aussi préféra t'il entamer la descente sans, après tout un peu de risque ne lui ferait pas de mal. Il démarra lentement sa descente, vérifiant toujours du bout de son pieds droit, la zone sur laquelle il allait marcher. Les premier mètres furent facile, très peu de végétation ne poussait ici et vu la position du soleil, la parois du canyon lui offrait une zone d'ombre rafraîchissante qu'il trouva être un pur bonheur. La roche était encore bien solide, aucune inquiétude à avoir pour le moment.

La descente allait lui prendre plusieurs heures, il s'en rendait bien compte, le canyon était tout simplement immense et très profond. S'il voulait réussir à tout passer sans risquait de faire d'erreur il devait ménager ses efforts, et c'est ce qu'il fit. N'allant qu'à un pas très lent pour ne pas risque de tomber, s'agrippant comme il le pouvait de son unique main valide à certaines alcôves dans la parois pour passer certains rochers séparé d'un ou deux mètres par le vide. Longeant des bordures assez épaisse pour pouvoir marcher tout en se collant au mur de roche, et d'autre si fine qu'il arrivait à peine à passer en marchant de côté. Finalement, grâce à beaucoup de prudence et de précaution, il arriva à la moitié du chemin. Les forêts foisonnantes du fond de la crevasse commençait à lui apparaître comme tel, et non comme une grosse tâche verte foncé. Il réussissait presque à reconnaître certains animaux dont quelques guides lui avaient dit de se méfier. Mais ce qui lui fit principalement s'arrêter fut une caverne dans la parois, elle semblait profonde et une étrange odeur en provenait. Il hésita à aller la visiter, après tout il pouvait bien faire un léger détour histoire de découvrir plus du pays, mais d'un autre côté il voulait juste chercher de l'eau et rien de plus. Et pour le pousser à ne pas s'arrêter, la caverne était très sombre, trop sombre d'ailleurs pour qu'il ne puisse y voir quoi que ce soit après les dix premier mètres, il n'avait aucune torche et pas de quoi en faire actuellement ou il devrait détruire certaines de ses affaires lui semblant trop importantes pour une simple torche et une grotte inconnu. Non c'était décidait, il n'allait s'arrêter ici qu'un instant pour se reposer un peu et manger un bout, son ventre commençait à lui rappeler son existence. Il s'assis dos contre la parois, ouvrant en grand son sac pour y prendre sa gourde et la moitié d'une ration, qu'il mangea immédiatement. Il y rangea ensuite le turban qu'il s'était confectionné, en prenant soin de ne pas trop l’abîmé, ici il n'en avait plus besoin.

Sa pause ne dura pas bien longtemps, juste ce qu'il fallait pour pouvoir reprendre la route comme neuf, il sentait peu à peu ses pouvoirs d'antan revenir, et sa capacité hors norme à ne pas sentir la fatigue dû aux efforts n'était pas pour lui déplaire. Il se releva donc, renfilant son sac dans son dos et s'apprêta à poursuivre sa descente vers le fond. Il s'apprêtait à faire un petit bon pour passer d'un rocher à un autre légèrement en contre bas lorsqu'il vit une forme humanoïde tout en bas du gouffre. Y avait il quelqu'un d'autre ici ? Quelqu'un de bien réel avec qui il pourrait parler ? Peut être que cette personne pourrait même l'aider ?
Avec ces nouvelles possibilité, Mat' laissa un peu de côté la précaution pour poursuivre sa descente, manquant de glisser à certain moment il avait accélérer le rythme. Il ne voulait surtout pas perdre de vu cette inconnu qui longeait le mur rocailleux. Après un moment à être descendu en prenant moins attention, il finit par voir l'individu rentrer à l'intérieur d'une caverne, le boxeur n'était plus bien loin et espérait réussir à retrouver cette homme dans cette grotte.

Posant le pied sur le fond du canyon, il sentit l'humidité du sol un peu boueux, c'était déjà un bon point. Au moins ici il n'allait pas brûler, bien au contraire il faisait plutôt frais contrairement à la haut. Le poussant à garder son poncho ridicule mais plus pour les mêmes raisons, cette fois c'était pour se protéger du froid et non de l'éclat du soleil. Il fonça à vive allure en direction de l'endroit dans lequel l'inconnu était passé. Puis lorsqu'il arriva face à la caverne dans la parois, il dut froncer les yeux pour réussir à y voir quelque chose, tant il n'y avait que peu de lumière laissant cette endroit dans une forte pénombre. Il ne réussit à voir personne, mais dans le doute il approcha sa main valide à sa bouche, la plaçant de faite que sa voix soit porté plus loin. Puis il s’écriât.

" - Woooh ooh ? Y'a quelqu'un ici ?
Où je parle dans le vide ?"


Il rabattit sa main à son menton, se le grattant alors qu'il réfléchissait. Et s'il n'y avait effectivement personne, simplement une créature énorme, dangereuse et agressive, qui n'allait pas tarder à sortir en poussant un hurlement. Alors le boxeur aurait à se défendre, avec un bras en moins ? Ça risquait d'être plus compliqué mais pas impossible. Et si plutôt il avait attiré une créature à l'intérieur de la forêt derrière lui ? Cela restait une éventualité. Prit de ces quelques doutes, il essaya d'ouvrir l’œil aussi grand que possible, écoutant avec attention chacun des bruits qui pouvait s'entendre, sans pour autant se mettre en garde. Ainsi si quelque chose venait à l'attaquer, il le verrait venir sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 4 Juin - 14:27

- Pour une gourde de plus -


Je m'enfonçais prudemment dans la grotte. La luminosité y était basse, mais cela ne me gênait pas plus que ça, mes yeux étant adapté à ce genre d'environnement, qui était particulièrement frais et humide pour la région. Comme a l'extérieur, la structure semblait propice a accueillir une population réduite, l'endroit étant assez grand et plat. J'examinais minutieusement la grotte a la recherche de quelques objets ou traces qui pourraient m'éclairer quand a l'utilité qu'avais put avoir cet endroit. Je trouvais d'infimes fragments de poterie, bien trop petit pour en déduire une quelconque origine et il y avait également des cendres de feu de bois depuis longtemps refroidis, montrant bien que l'endroit avait accueillis des habitants. Hélas, les derniers résidents était partis depuis tellement longtemps qu'il ne restait presqu'aucune traces exploitables pour les retrouver.

Décidant que j'avais suffisamment perdus de temps dans cette grotte, je fis demi-tour, voulant en explorer d'autre avant de repartir à la recherche de l'endroit de ma "naissance" en Kosaten. Mais alors que je rebroussais chemin, j'entendis une voix résonner au sein des parois de la grotte, une voix qui cherchait à savoir s'il était seul ici. Sans dire un mot, je continuais mon chemin vers la source de la voix. Quelques minutes plus tard, je vis un jeune homme d'une vingtaine d'année, habillé à la manière d'un sauvage avec d'étranges poings en métal. Il semblait avoir beaucoup voyagé et avait un bras blessé. Le jeune bougre avait un corps bien sculpter mais dépourvu de cicatrice, laissant envisager un combattant de ville plus qu'un combattant de guerre. Après avoir finis de scruter ce jeune homme de la tête aux pieds, je me mis à roder autour de lui, l'inspectant plus en détails.

"Hmm, je vois. Encore un jeune combattant. Au moins possèdes-tu un corps relativement entrainé. Il est tout de même étrange que tant de jeunes gens s'oriente vers le combat aussi tôt. Enfin, que fais-tu ici ? Et qu'est ce qui t'as mis dans cet état ?"

Je m'arrêtais face à lui en désignant le bras pendus autour du cou du jeune homme avant de croiser les bras.
Tanith Amonwiel

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 4 Juin - 15:03

Après avoir patienter quelques minutes qui lui semblait interminable, Mat' finit par voir deux points brillant dans l'obscurité de la grotte s'avancer vers lui. Peu à peu, une forme se dessina, elle ressemblait fortement à un humanoïde, sans doute celui qu'il avait vu précédemment. La silhouette s'avança vers lui, suffisamment pour que le boxeur puisse distinguer un homme d'apparence, au teint extrêmement pâle voir presque cadavérique. De long cheveux blancs encadrait son visage tandis qu'une armure s’accommoder à son corps et une longue et épaisse cape lui couvrait le dos. Cette inconnu se mit à tourner autour de Mat', qui lui ne bougeait absolument pas, semblait plus gêné qu'autre chose. Si cette homme voulait juger de sa puissance, il y avait d'autre manière de le faire qu'en tournant autour sans rien dire, qui d'ailleurs créait une situation un peu étrange. Mais finalement, cette individu finit par parler.

Il semblait juger le boxeur, disant que c'était encore l'un de ces innombrables guerrier arborant un jeune âge que les dieux avaient choisit. C'est vrai qu'il y en avait pas mal mais, en même temps, c'était pas vraiment de sa faute si pour certains le talent est inné alors que pour d'autre ça demande des années d'entraînements. Il lui sembla d'ailleurs étrange que des gens puissent choisir une tel voix à un âge si jeune, mais encore une fois, il ne devait pas avoir vécu dans un monde aussi difficile que le Mégasterrion, un endroit où vivre se résume à un combat perpétuelle contre d'autre personne qui souhaite faire la même chose. L'étranger conclut ses dires avec la délicatesse d'un qu'est ce qu'il faisait ici et pourquoi était il blessé. Même Mat' qui n'était pas le plus fin des diplomates savait que la plus part du temps, un bonjour était toujours prédominant à une bonne conversation et que bien souvent ceux qui ne s'en pré occupe pas sont des individus peut recommandable, comme ce colosse de Fuyu qu'il avait rencontré. Une fois que l'homme se stoppa face à Mat', le boxeur en profita pour apporter sa main valide derrière sa tête et avec un sourire amicale dit d'une voix un peu enthousiaste. Il s'apprêtait à faire comprendre à cette individu que les apparences peuvent être trompeuse.

" - Hey, salut à toi aussi amigo.
Bin pour faire simple en faite, j'ai presque plus d'eau dans mes réserves et du coup, j'étais descendu ici parce que j'ai vu un point d'eau justement en bas du canyon. Du coup j'comptais y aller pour refaire le plein. Et pis je t'ai vu en descendant alors me suis dit que . . . Ouais en faite j'sais pas trop s'que je me suis dit, juste que vu que t'avais l'air d'être tout seul, moi aussi bin un peu de compagnie pourrait pas faire de mal à aucun d'entre nous.
Fin bref, moi c'est Matsuo, mais tu peux m'appeler Mat'."


Il baissa son bras gauche, espérant ne pas faire mauvaise impression, et se préparât au cas où il devrait encore une fois se battre contre un type qu'il venait de rencontrer. Sans pour autant se mettre en garde et montrer une quelconque forme d'hostilité. Il ne voulait pas non plus effrayé ou semblait agressif contre cette individu qui pourrait peut être l'aider dans ses recherches ou tout simplement passé un petit moment tranquille avec.

" - Et en faite non je suis pas un guerrier du tout. La d'où je viens j'étais un super boulanger, mais à force de pétrir les pâtes bin j'me suis fait une petite musculature quoi.
D'ailleurs mes poings servent à ça, y'a des ustensile et tout dedans, genre un fouet, un rouleau et tout le tralala. Bref le truc lambda quoi."


Étrangement, la vanne du boulanger était l'une de celle qui le faisait le plus rire, et après en avoir déjà fait usage plusieurs fois sur Kosaten, il arrivait à le dire sans trahir son mensonge en rigolant, il était suffisamment sérieux pour que cela soit crédible. Il laissa ensuite un petit silence tomber, espérant en apprendre d'avantage sur l’inconnu qui semblait être avare de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 4 Juin - 19:44

- Pour une gourde de plus -


Le jeune homme semblait gêné par mes manières et se présenta avec un ton bien rural et familier. Il se nommait Matsuo et s'était arrêté dans le canyon pour restaurer ses réserves d'eau. Il m'avait vu en contrebas et était venus me voir pensant que voyager en groupe serait plus efficace. Une attitude sage pour quelqu'un dans son état, mais je ne cherchais pas de compagnon de voyage. Les humains étaient certes d'intéressantes créatures, mais j'avais pris de la distance vis à vis d'eux au fil des siècles, a force de les voir mourir les uns après les autres.

"Je vois. Tu peux m'appeler Tanith. Tu as dit venir remplir tes réserves d'eau, mais vers où voyageais-tu ? Il y a très certainement des endroits plus simples d'accès pour se ravitailler dans les environs. Si tu viens me demander des provisions, je suis désolé de te dire que je n'ai pas ce que tu recherche. Mes provisions personnelles sont ... différentes des vôtres."

Le jeune homme se sentait l'envie de plaisanter sur ses étranges gants, prétendant qu'il n'était rien d'autre que des ustensiles de boulanger. Ce n'était guère convaincant au vus de l'allure de ses armes et de sa musculature. Un pâtissier ne pourrait jamais développer un corps pareil, sauf peut-être après des années et des années de service, mais c'était peut probable au vu de son âge. Je le regardais avec un petit sourire amusé en lui répondant.

"Hmm, ton monde doit être bien étrange pour battre la pâte avec des outils pareil. Enfin, je suis désolé de te décevoir, mais je ne recherche pas de compagnon de voyage. Mon esprit est trop décalé par rapport à celui des humains, nous ne nous entendrions pas. Si toutefois tu as besoin de rejoindre la civilisation, je pourrais faire un effort, mais cela s'arrête là. J'aimerai éviter de m'attacher aux mortels."

Je marquais une petite pause, fixant les étranges bracelets de mon camarade, avant de le regarder de nouveau dans les yeux.

"Je dois toute fois avouer être intrigué par tes "outils pâtissiers". En quoi sont-ils faits et à quoi servent-ils "vraiment" ? Ils ne m'ont pas l'air d'être les armes les plus efficaces pour combattre, Trop gros, trop lourd, et au vus de leur apparence, je ne vois pas quels autres rôles ils pourraient remplir. Peut-être des poids d'entrainement, ce qui expliquerait ton physique. Si tel est le cas, il serait peut-être plus sûr de t'approprier de vrai arme avant de te faire tuer, non ?"
Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 4 Juin - 23:49

L'étranger à l'allure cadavérique ne tarda pas avant de faire ce que Mat' espérait qu'il fasse. Il se présenta sous le nom de Tanith, un nom tout aussi étrange que son physique. Suite à quoi il reprit un flot incessant de question, bien trop nombreuses au goût du boxeur. Il débuta par un simple pourquoi venait il ici remplir ses réserves d'eau, et c'était pourtant bien simple, y'avait pas un seul point d'eau aux alentours, depuis deux jours qu'il marchait dans le désert, le voyageur du dimanche n'avait trouvé aucune zone ou se ravitailler en cette ressource, sinon bien sur qu'il l'aurait fait et n'aurait pas prit la peine de descendre jusqu'ici. Quoi que ? Après tout, la dernière fois qu'il était venu il avait bien vu les profondeurs du canyon et s'y était intéressait un cours instant avant qu'un étrange phénomène ne se produise, l'obligeant à quitter la bordure du canyon pour reprendre la route. Mais aujourd'hui c'était différent, il avait le temps de venir visiter bien qu'il n'ai pas la forme pour le faire. Cependant, Tanith dit quelque chose qui perturba le jeune homme, ses provisions étaient différentes de celle de Mat', que voulait il dire par la ? Après tout, peut être que Matsuo pouvait lui même manger la même chose ?

L'individu prit un court instant pour reprendre son souffle avant de poursuivre son récit. Mentionnant que les mains métalliques semblaient vraiment être un outil étrange, et ça devait certainement l'être, à vrai dire le boxeur n'avait jamais rencontré de boulanger lui ayant apprit cette art, alors il ne savait pas exactement comment cela fonctionnait. Cependant, la suite de sa phrase fut . . . plus perturbante. Il annonça clairement ne pas chercher de compagnie, soit cela pouvait être compréhensible de ne pas voyager avec un parfait inconnu, mais il rajouta qu'il ne voulait pas s'attacher aux mortels, ce qui souleva deux questions à l'esprit de Mat'. Était il lui aussi en train de raconter des bobards ou était il sérieux et n'était donc pas un simple humain. Il avait clairement prit conscience que bien des personnes amenés sur Kosaten par les dieux n'étaient pas normaux, ayant tous quelques choses de très différents les rendant unique en leur genre. Mais de la à ramener un immortel, cela lui paraissait étrange et surtout bizarre qu'un tel être n'existe, tout doit avoir une fin non ?

Tanith reprit de nouveau son souffle l'espace d'un instant durant lequel Mat' essaya de répondre avant que l'homme au teint blanchâtre ne reprenne la parole, émettant une nouvelle fois son doute sur les dires du faux boulanger, protestant que deux tels gants étaient de bien étrange objet pour l'art du pétrissage, et surtout que ça avait bien plus l'aspect d'arme et  à leur apparence ils semblaient être de mauvaise arme. Ce qui offusqua intérieurement le boxeur. Ses deux fidèles poings d'acier étaient sans doute la meilleur arme qui n'ai jamais existé, parfaite harmonie entre l'esprit, la magie, l'énergie intérieur et le corps. Pouvant à la fois faire preuve de délicatesse comme de violence, ils étaient des pur bijoux de technologie, en tout cas sur le Mégasterrion et ils semblaient bien trop évolués pour le monde médiévale qu'était Kosaten. Ce qui en formait une fois de plus des armes d'une extrême puissance, mais bien entendu Tanith ne connaissait pas leurs capacités, aussi semblait il normal qu'il pense une tel chose. Pour le moment, le boxeur n'émit qu'un petit sourire amusé de la situation, voyant très bien que cette étranger n'allait pas tomber dans le panneau comme d'autre avait put le faire. C'était dommage mais tant pis, il ne pouvait cacher la vérité à tout le monde, et en même temps il ne voulait pas tant que ça la camoufler.

Essayant de se remémorer dans l'ordre ce que son interlocuteur lui avait dit, il émit ouvrit la bouche instant, cherchant par quoi il allait débuter sa réponse. Et finalement tout en rabaissant sa main gauche pour la replacer le long de son corps, il dit.


" - Bon, ouais j'suis pas vraiment boulanger, mais j'aurais bien aimé ça à l'air cool. Même si dernièrement c'est la pêche qui me tente pas mal, enfin ça tu t'en fou.
Pour répondre à tout ça, sache que premièrement ce sont de très bonnes armes qui ne m'ont jamais déçu. Et deuxièmement, t'es quoi alors si t'es pas un mortel ?
Enfin sans vouloir te vexer, mais étant donné qu'un jour sur deux je découvre un truc qui m'étais encore inconnu autant déballer ça direct non ? Fin sauf si ça te dérange."


Il prit un instant pour regarder autour de lui, puis jeta un œil en arrière. Rien ne bougeait ou n'arrivait, ils étaient vraiment que tout les deux dans cette étrange endroit qui, vu depuis la bordure du canyon, semblait remplit de danger de toute sorte. Continuant à penser que ce Tanith pouvait tout de même être une personne hostile et dangereuse, le boxeur se méfiait toujours en essayant de le montrer le moins possible. Cette homme avait certainement un sceau, mais au vu de ses protections, celui ci devait être bien caché et sauf s'il le disait lui même, sinon Mat' ne savait pas trop comment savoir de quel camp il appartenait. Lorsqu'il se rappela une chose que cette homme avait mentionné, il acceptait à priori de l'accompagner jusqu'à la civilisation, ce qui pouvait être une bonne chose. Il n'avait pas parlé de ses motivations à lui, peut être qu'il voulait également se rendre à Chikai ? Prit de ce nouveau doute qui pourrait potentiellement les amenaient à voyager ensemble pendant quelques temps, le boxeur ajouta.

" - En faite je me dirige vers Chikai, du coup même si t'aime pas la compagnie des "mortels" on peut au moins s'entre aider face aux créatures qui rôdent dans le canyon et dans ses alentours ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Dim 5 Juin - 19:12

- Pour une gourde de plus -


Le dialecte du jeune homme était très informel et assez familier. Il n'était pas intimidé par mon apparence, chose rare, mais peut-être ne connaissait-il simplement pas les vampires, comme le laisser pensé sa question concernant ma "non-mortalité". Il semblait être le type de personne franche mais qui ne réfléchissait pas beaucoup à ce qu'il disait ou faisait. Une sorte d'enfant innocent se laissant aller dans le monde, mais peut-être n'était-ce que la partie visible de l'iceberg.

"Et bien, si je ne suis pas mortel, c'est que je suis un immortel, très cher. Mais il ne faut pas croire que je suis invincible pour autant, je ne peux juste pas mourir de vieillesse. Mon apparence ne semble pas te perturber, dois-je en conclure que tu n'as jamais entendus parler des vampires ? Des créatures de la nuit vulnérable au soleil et qui se nourrissent du sang d'humain pour survivre ? Car j'en suis un. Enfin, en partie, tout du moins."

Je rabaissais mon capuchon alors que je continuais ma route aux cotés de cet étrange humain vers l'extérieur.

"Je n'ai guère besoin d'aide pour gérer les animaux du coins. Tant qu'ils ne sont pas dérangés, ils ne représentent pas une menace, il suffit d'avoir l'œil ouvert. Si tu veux rejoindre Chikai, et que tu vagabondais dans le coin, dois-je en conclure que tu es un élus de Fenghuang ?"

Alors que je mettais le premier pied à l'extérieur, j'ajustais mon capuchon afin d'être le moins possible exposé aux rayons solaires, avant de reprendre en me tournant vers Matsuo.

"Enfin, si tu veux rentrer à Chikai, je peux éventuellement t'y emmener, mais il faudra me payer en sang. J'ai besoin d'économiser mes réserves. Ma charrette n'est pas loin d'ici, on sera arrivé en 3 jours. Tu pourras en profiter pour me parler plus en détail de ta personne. A moins que tu ne préfère rester ici ?"
Tanith Amonwiel

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Lun 6 Juin - 7:58

Au milieu du gigantesque canyon, un air frais régnait en maître poussé habilement par un vent léger. Le silence était rompu par les bruits que pouvaient faire divers animaux sans doute en train de se battre, plusieurs cris ou sons qui y ressemblaient pouvait se faire entendre, résonnant contres les parois rocheuses pour retourner d'où elle venait, et bien qu'il n'y avait rien aux alentours proche des deux hommes, il n'était sans nul doute possible qu'une cohorte d'animaux aussi exotiques que dangereux ne traîne dans les parages. Et pourtant Mat' avait bien un étrange sentiment, une étrange impression d'une potentiel agression étant proche d'arriver, mais rien qui ne lui permettait d'en être sur. Cependant, l'homme qui lui faisait face, cette étranger qui s'était présenter sous le nom de Tanith, semblait soit être suffisamment intelligent pour se faire passer pour un idiot bavard ou au contraire, il était cette idiot bavard. La première réponse à la dernière série de parole du boxeur, furent une réponse qui le surprirent au plus au point. Tant Mat' lui même, qui était loin d'être une flèche, ne s'attendait pas à une réponse de ce type. Car en effet, d'après l'étranger fort vêtu de sa haute prestance, ne pas être mortel signifiait être mortel. Ce qui coupa littéralement le souffle au boxeur face à une telle révélation, l'obligeant à garder son calme et son sérieux pour ne pas pouffer de rire.

Cependant, les paroles qui suivirent furent bien plus intéressante. D'après lui il était un vampire et semblait étonné que le boxeur ne connaisse pas de telle créature. Des êtres aux détails plutôt intéressant, le faite de ne pouvoir pas mourir de vieillesse devait être à la fois sympa et en même temps horrible. Pas besoin d'être un savant pour le deviner, et même le jeune homme qui n'était pourtant pas bien vieux, avait déjà put faire les frais de la perte de beaucoup de personne avec qui il était proche, alors vivre ça sur plusieurs siècle devait être pénible. Ce fut l'illumination, et il comprit en l'espace d'un instant pourquoi cette homme semblait vouloir rester si distant. Par contre, l'un des détails qu'il mentionna fit reculer d'un pas Mat', celui ci disait devoir se nourrir de sang humain pour survivre, c'est pour cette raison qu'il avait parlé d'autres réserves de survie. Étrange être qui attisa fortement la curiosité du boxeur. Le vampire avança de quelques pas, arrivant ainsi au soleil et s'en couvrant comme il pouvait, il avait l'air bien sur de lui quand au créature régnant dans la région, était il un élu arrivé ici depuis longtemps pour réussir à les affronter seul ou au contraire venait il d'arriver et pensait il pouvoir le faire. Car beaucoup s'était fait surprendre par leur perte total de puissance, et sans doute certains en était mort. Finalement, brisant les pensées de Matsuo, il finit par lui proposer un voyage ensemble vers Chikai, en échange d'une partie de son fluide sanguin.

Cette proposition paraissait étrange aux yeux de l'handicapé, devoir fournir du sang pour voyager ? C'était une première auquel il n'avait pas forcément envie de donner suite, surtout que connaissant ses conditions physique, il doutait de la validité de son sang. Par contre, le vampire mentionna une charrette et seulement trois jours pour se rendre jusqu'à la capitale, ce qui lui retirerait sans doute une semaine de voyage inutile. Mais était il pressé de se rendre à la capitale au point de donner son sang à quelqu'un d'autre ? C'était une question assez difficile au vue de la surprise qu'elle avait provoqué. Il hésita longuement, apportant sa main à son menton par habitude pour l'aider à réfléchir, commençant à faire quelques pas devant lui avant de rebrousser chemin. Finalement, il opta pour quelques précisions de vigueur qu'il devait certainement mentionner arrêtant sa marche incessante face à l'homme.


" - Alors, à vrai dire non je connaissais pas les vampires, mais ravit d'en rencontrer un.
Moi j'étais un dragon d'acier, et actuellement j'suis un élu du Phénix. Je dois te dire que, j'aimerais bien voyager avec toi, mais y'a un léger problème dont il faudrait discuter avant."


Il reprit sa marche en direction de l'intérieur de la grotte car il voulait être rejoint par le vampire, puis une fois à l'intérieur il s'assit sur l'un des petits monticules de roches et de terre qui reposait à côté de l'un des murs de pierre.

" - Je suis pas sur que mon sang soit "buvable" pour toi. Je m'explique, la d'où je viens mon corps a été lourdement modifié par des runes et des vents de magie. J'ai subit pas mal de truc différent au fil de ma carrière de boxeur qui m'ont altéré de pleins de façon qu'il soit. Et je sais par expérience que dans tout mon corps ces énergies chaotique reflue sans cesse, ce qui peut provoquer des trucs moyennement cool, même si des fois ça fait des trucs super intéressant. Enfin, tu vois l'idée quoi, je sais pas si je serais potable."

Voila, ce qu'il se devait de dire à cette inconnue à pour un potentiel voyage venait de l'être, de plus ça le soulageait un peu d'en avoir enfin parlé à quelqu'un, car depuis son arrivé il n'avait parlé que vaguement de son ancien monde. Sans vraiment rentrer dans les détails sordides de son existence tel que les manipulations effectué sur son corps dans le but de l'amélioré toujours plus. Il se releva alors, et fit quelques pas en direction du vampire. Soudain une idée lui vint à l'esprit, il leva la main devant lui et redressa l'un de ses doigts posant une question tout à fait justifié.

" - Mais t'es bien un élu de Seika aussi hein ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Jeu 9 Juin - 17:23

- Pour une gourde de plus -


Le jeune homme semblait étonnamment ignorant et innocent pour son gabarit. J'aurais imaginé qu'un tel corps appartiendrait à un guerrier plus endurcis et plus rigoureux que cela. A sa manière de s'exprimer, Matsuo semblait être le genre de personne à ne rien prendre au sérieux. Quelqu'un de ce genre pourrait peut-être survivre dans ce monde, mais je doutais qu'il puisse vraiment "servir" le dieu qui l'avait invoqué. Le "Boxeur" commença à ouvrir la bouche pour parler, mais je lui fis signe de se retenir en lui parlant sur un ton calme.

"Si ça ne te dérange pas, continuons cette discussion ailleurs. Cette rencontre bruyante a très probablement alerté les animaux alentours. Il vaudrait mieux quitter les lieux."

Alors que je guidais Matsuo au travers des étroits passages rocailleux, ce dernier m'expliqua avoir subit une multitude de modifications corporelles, créant parfois des "trucs moyennement cool" et des "trucs super intéressant" dans son corps. Soit le jeune homme était assez intelligent pour préféré garder secret ses pouvoirs, soit il était horriblement simplet et avait du mal à s'exprimer. Le jeune homme se demandait également si j'était moi aussi un élu de Seika, ce que je lui confirmais. Nous finîmes par arriver à ma charrette où nous pourrions continué notre discussion sans avoir à trop nous soucier des animaux.

"Je serais bien curieux d'en savoir plus quand a ton monde, mais je doute que tu puisse lui rendre hommage avec tes talents de conteur. Toujours est-il que si tu n'as pas de quoi me payer, je ne vais pas faire tout un détour pour te ramener a Chikai. Toutefois, tu pourrais faire une partie du chemin avec moi, je dois retourner sur la grande route pour aller vers les territoires neutres, là-bas tu trouveras surement quelqu'un pour t'emmener a Chikai. Qu'est-ce que tu en dis ?"

En disant ces mots, je m'installais a l'avant de la charrette, prêt a partir, avec ou sans le boxeur, en lui adressant un regard légèrement ennuyé.
Tanith Amonwiel

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Dim 12 Juin - 19:37

Alors que Mat' expliquait à l'inconnu les différentes raisons pour lesquelles il lui semblait peu probable d'être une nourriture qui lui était adapté, celui ci prit les devant et décida de les faire changeait d'endroit. Tanith également redoutait l'arrivé d'animaux sordide vivant aux tréfonds du canyon, le boxeur essayait de faire la plus grande attention possible à si une de ces éventuelles bestioles venaient, mais pour le moment rien n'arrivait. Pour ne pas contredire l'étranger qui lui avait tout de même proposer de l'accompagner jusqu'à Chikai, ce qui était une preuve de sa fausse haine envers les humains, il le suivit. Tous deux voyagèrent en longeant d'une manière assez ridicule finalement les parois de la crevasse géante dans laquelle ils étaient. Lui qui prétendait ne pas avoir peur de ces créatures semblait tout au contraire les craindre. Mais ce n'était pas important, et Mat' préférait continuer ses explications sur le chemin, après tout tant qu'il finissait pas trouver de l'eau il serait content, pas besoin de grand chose de plus à l'heure actuel. Puis finalement, après une longue marche qui se finit par un silence de mort, ils arrivèrent à la calèche de cette inconnu.

Celui ci prit place à bord de son attelage, et prit enfin le temps de répondre au boxeur, étant à deux doigts de se montrer insultant envers l'homme qu'il venait de rencontrer, mais peut être pour s'en excuser, il proposa tout de même au jeune garçon de l'emmenait avec lui jusqu'à une route marchande, où il rencontrerait certainement une caravane avec laquelle il pourrait aller jusqu'à la capitale. Cette idée était bonne à retenir, au début Mat' était bien sortit des terres gelées en compagnie d'un convois de marchands, mais il avait du les abandonner car il n'avait pas de quoi les payer, et c'était toujours le cas, raison qui l'avait un peu poussé à voyager seul, mais pourquoi n'avait il pas songé à voyager sur la route marchande ? Qui était certainement plus sur que le chemin qu'il avait emprunté. De par ces faits, il lui semblait être bon de voyager avec cette inconnu, il pourrait sans doute en apprendre plus sur cette étrange être immortel, et peut être même sur son monde. Et ça lui ferait au moins un peu plus de compagnie que le silence pesant du désert.

" - Ouais, si ça te dérange pas j'veux bien t'accompagner jusqu'à la grande route.
On parlera de mon monde et du tiens sur la route aussi, et j'peux t'assurer que j'en parle très bien de mon passé."

Cependant, un détail lui revint en tête, avant même la découverte de cette inconnu qu'il avait vu en haut du canyon et avant qu'il lui vienne l'envie d'aller discuter avec cette étranger sortit de nul part. Ses réserves d'eau était presque vide, il ne lui restait tout du moins pas suffisamment d'eau pour aller jusqu'à Chikai, et même s'il finissait par rencontrer une caravane marchande, il n'est pas dit que le conducteur accepte de lui offrir quoi que ce soit en plus du voyage. Et il ne pouvait se permettre de tomber à court d'eau au milieu de nul part, surtout avec un homme qui n'en possédait pas une seul goûte lui même. Il se tenait debout, une main sur le siège qu'il n'allait pas tarder à utiliser, commença à lever sa jambe et s'arrêtant, sentant le besoin de faire cette précision avant de poursuivre la route avec Tanith.

" - Par contre, y'a toujours le problème de l'eau, que j'étais descendu chercher à la base. Mes réserves sont presque vide et j'suis pas sur de pouvoir voyager encore longtemps sans les remplir.
Et comme je te l'ai dit, au travers du désert il y a vraiment pas beaucoup de points d'eau, tu peux me croire j'ai bien du passer plus d'un mois à tourner dedans.
Du coup, j'aimerais vraiment en trouver avant de reprendre la route, si tu vois s'que je veux dire."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Sam 18 Juin - 18:51

- Pour une gourde de plus -


Le Boxeur semblait d'accord avec moi et se préparait a embarquer, avant de se rappeler pourquoi il était venus : L'eau. J'avais de mon coté encore quelques réserves d'eau pour le cheval, mais je doutais que cela lui convienne. Il n'y avait donc pas d'autre moyens. Mais il était hors de question de redescendre dans le canyon par le même endroit du quel nous venions. Cela créerait encore plus de remous et attirerait a n'en pas douter tout les animaux du coin. Il faudrait donc descendre a partir d'un autre point.

"Je vois, il me reste encore quelques réserves d'eau pour le cheval, mais je doute qu'il y en ai suffisamment pour vous deux. Très bien, il faudra donc redescendre dans le canyon, mais pas par là, nous attirerions toute la faune alentours. Embarque, nous allons chercher un autre point de descente. J'espère que tu as les contenants qu'il faut pour remplir tes réserves."

Je fis un petit signe au jeune homme pour lui signaler de monter, alors que je préparais la monture a notre départ imminent.
Tanith Amonwiel


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Dim 19 Juin - 17:45

Avant même que Matsuo ne termine sa phrase, le vampire semblait avoir comprit le point qu'il voulait évoquer et tira une légère grimace qui laissa au boxeur tout le soin de comprendre que ce détour, pourtant nécessaire, n’embarrasser pas énormément Tanith qui lui au contraire désirait apparemment quitter la région au plus vite. Et sans plus tarder, celui ci répondu qu'il avait quelques réserves mais pour le cheval et qu'il voulait probablement les garder pour son animal, il ajouta même ne pas avoir suffisamment de réserves pour les deux êtres pour le voyage qui n'allait pas tarder à démarrer. Mais même s'il ne démentait pas la possibilité d'avoir à trouver un endroit où puiser de quoi tenir la durée de leur traversé, il émit l'hypothèse qu'ils devraient aller en chercher ailleurs, car de nombreuses bêtes avait du être attiré par leur passage. Chose dont Mat' n'était pas aussi sur, car tout du long ils avaient bien prit soin d'éviter les quelques bêtes qu'ils auraient pu croiser, et lui en tout cas avait bien fait attention aux moindres bruits les entourant, se méfiant d'un quelconque danger qui surgirait de nul part. Malgré cela l'homme à la peau pâle insista pour que Matsuo monte avec lui dès maintenant, lui demandant également s'il avait de quoi transporté. Était il en train de le prendre pour le dernier des crétins ? Bien sur qu'il avait de quoi contenir de l'eau, depuis le temps qu'il est ici, le boxeur avait passé le plus clair de son temps dans les déserts, il avait prit l'habitude de transporter suffisamment de gourde et de récipient pour toujours avoir de l'eau avec lui, de plus recouvrant peu à peu sa force d'antan il sentait déjà ses besoins physiques s’amenuiser, et bientôt il n'aurait presque plus besoin de boire.

Pour le moment, il aurait grandement préférait retourner au point qu'il avait vu auparavant, car au moins il était sur d'avoir de l'eau alors qu'en reprenant la route il ne savait pas quand une telle opportunité allait se présenter de nouveau, aussi pour ajuster ce détail il commença.


" - Bin en faite, les gourdes c'est pas le problème j'en ai pleins avec moi, mais je sais pas quand est ce qu'on retrouvera un bon point d'eau accessible. La je dois avoir encore quelques heures à tenir sans doute, et si on trouve rien dans la journée à venir ça sera . . . "

Il fut coupé dans sa phrase par un bruit de roche tombante et s'écrasante bien plus bas, tournant la tête par réflexe il put voir une sorte de bête mesurant près de deux fois la taille d'un ours et possédant d'énorme rangée de dent dans sa gueule grande ouverte,  qui venait tout juste de gravir l'escalier naturel qu'ils avaient utilisé. Celui ci se mit à rugir face au repas qui se profilait devant lui. Mais avant qu'il ne commence sa charge, Mat' monta sur la charrette et ajouta calmement à l'intention de Tanith.

" - Non mais partir maintenant c'est bien aussi je trouve."

Et alors que la carriole commençait à avancer il put voir la créature venir peu à peu dans leur direction, sans débuter de charge tant chacun de ses pas faisaient trembler le sol et s'effriter voir s’effondrer certains morceaux de roc sur lequel il se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   Jeu 30 Juin - 20:14

- Pour une gourde de plus -


Matsuo et moi discutions des tenants et des aboutissants du voyage à venir. Ce dernier n'avait pas d'eau à sa disposition, bien qu'il en ait les récipients. Le détour pour rejoindre une ville de Seika ou des terres neutres était assez conséquent, mais alors que nous débattions, une étrange créature escalada l'escalier que nous avions franchis plus tôt. La bête était étonnement massive, et surtout discrète, puisque je ne l'avais pas remarqué avant qu'elle ne se montre, a moins que le soleil n'y ait été pour quelques chose. Je pressais le boxeur de monter en donnant des coups de rennes au cheval.

"Dépêche toi et embarque, a moins que tu ne veuille lui servir de diner."

Je l'aidais a monter alors que le destrier entamait sa course effrénée. La créature commença a nous poursuivre, mais abandonna rapidement en voyant qu'elle n'avait aucunement la vitesse d'un cheval entrainé. Quelques minutes passèrent avant que je n'arrête la charrette, maintenant hors de danger.

"Bon, étant donné les circonstances, je vais te raccompagner a Chikai, tu serais condamné si je te laissais ici. J'en profiterais pour remplir mes réserves et voir ma fille. Si tu peux tenir ta consommation, tu peux prendre dans l'eau du cheval, mais n'en prend pas trop, il serait stupide que nous n'arrivions pas a destination, n'est-ce pas ?"


Ceci étant dit, je mis de nouveau le destrier en marche, cette fois-ci en direction de la capitale Seikajin.

Tanith Amonwiel

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Pour une gourde de plus.   

Revenir en haut Aller en bas
Pour une gourde de plus.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.