Partagez | .
Un serpent dans la neige
Invité Invité

-



MessageSujet: Un serpent dans la neige   Ven 10 Juin - 15:30





Un serpent dans la neige
feat.Rhadamanthys

L'archer avait beaucoup entendu parler de la nation du Dieu Long, il faut dire que celle ci était aux centres de tous les interêts et potins des jours derniers. Il voulait ainsi voir de lui même si ce grand méchant dragon et ses élus sans pitiés n'étaient que des pantins sans volontés, s'ils ne faisaient qu'obéir et détruire sans raison, si tel était le cas alors le chasseur serait extrêmement déçus par un tel comportement ne voulant pas croire à l'absence de profondeur dans les actes commis. Tout pouvait être comprit, si tenté que l'ont écoutait et dialoguait ou observait son prochain, c'était les fondamentaux pour en apprendre plus. Les montagnes avaient ainsi étés traversées pour laisser entrevoir aux yeux de l'apôtre, d'immenses plaines immaculés d'un blanc reflétant le soleil et d'un vent à la fois doux et par moment mordant. Sa marche consécutives pendant plusieurs jours ne lui permit pas de se reposer, lointaines étaient les forêts de bois verdoyants et moussues contre lesquelles il aurait pu se reposer et jouer un peu de son instrument pour se détendre. Le climat était déjà assez rude, les terres ne laissaient pas de place pour le repos et la patience, il s'en accommodait mais avec cela, comprenait mieux comment s'était forgé cette réputation guerrière. Il était dit que l'ont reconnaissait l'habitant et sa condition, par rapport à son pays et l'ardeur de son climat. S'il faisait très très chaud ou à l'inverse alors, le corps développait une résistance en adéquation avec son environnement. Les élus et natifs de Fuyu devait être à la fois un peu froid et aussi solides, au contraire de Seika ou les personnes semblaient ainsi plus chaleureuse et aux attaques cinglantes. Minshu quand à lui, avec sa verdure et son temps assez neutre, permettait d'être sur une bonne mesure, neutre et sans débordement.

Cela faisait quelques temps qu'il n'avait vu aucune traces de civilisation, le brouillard devenait épais et il était difficile de déterminer si Irvine se trouvait en début ou fin de journée, tous les décors se ressemblais ici, c'était blanc et brillant, menaçant lorsque les pieds frôlaient une crevasse ou que le verglas se craquelais sur un lac glacé. Les animaux ne se montrait pas, comme si la nature se cachait d'un plus grand danger, ce qui était donc certains pour le tireur à l'arc, c'est que Fuyu était un pays hostile en terme naturel, mais cela ne voulait pas dire qu'il l'était en terme d'humanisme. Sa seule rencontre avec l'un d'eux, fut celle de Kurozu soigné par la druidesse Dame Nishiie. Mais il avait été un homme qui, bien que froid, fit preuve de sympathie et de remerciement, il ne voulait d'ailleurs pas participer à une guerre potentielle future entre Seika et la nation de Long. La tension était présente, mais il ne fallait pas tout juger aussi abruptement.
Des Fjords glacés se dessinaient à l'horizon et avec eux, l'absence totale et encore d'autres personnes ou de civilisations. Pas même un bâtiment et toujours ce vent qui vous tiraillais sans vous lâcher, c'était handicapant pour pouvoir avancer et s'enfoncer dans les terres. Irvine voulait simplement pouvoir se reposer un peu.

Après de longues heures, il trouva finalement un recoin naturel et aménagé pour se poser, il en profita pour s'asseoir et regarder la dure brise balayer les fjords et glaciers qui se tenaient aussi fièrement qu'un élu de cette nation, droit en direction des frontières, levés et penchés en avant, protégé par de lourds amas de gel qui pouvait les tenir ainsi pendant des siècles entier sans craindre de fondre ou de se briser. Un petit soupir et il tenta de jouer de son luth, mais les cordes étaient presque aussi gelée que ses doigts. Il le rangea alors avec un peu de dépit et laissa passer la tempête pour l'instant. Lorsque ce fut fait, l'élu commença à vouloir reprendre sa route, mais se retrouva encerclé par des loups arctiques, habitués à ce genre d'environnement, peut-être que le chasseur se trouvait non loin de leurs tanières... En fait, il y était. Prenant son arc et tirant quelques flèches de son carquois, il toucha trois d'entre eux avec facilité, avant d'être en position de faiblesse, l'un d'eux le mordant à la jambe et un suivant au bras. Les mouvements anarchiques et compulsives des animaux déchirant ses vêtements hivernaux, si la morsure allait plus profondément il serait blessé. Le cuir parvenait pour le moment à diminuer l'impact des crocs.

Ces loups sont vraiment hargneux.

Ils ne voulaient pas lâcher l'affaire et l'affaire en question était sa chair pour le moment, ce qui n'arrangeait guère le chasseur. Irvine gardait quand même son calme, sachant que succomber à la peur ne donnait que la satisfaction aux animaux. Se débattant en donnant des coups avec son arc, un coup de pied pour éventuellement éloigner les prochains assaillants bestiaux. Il parvint à prendre une flèche et la planter à main nue dans le museau du plus gros qui ne lâchait toujours pas. Ce devait-être le leader de la meute, sans secours pour le moment, l'élu de Minshu était en bien trop mauvaise posture. Mais qui aurais l'idée de passer par un tel endroit ? Qui ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 423
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Un serpent dans la neige   Dim 19 Juin - 19:13





Le terrible juge des enfers


Flamme de lumière blanche





L'air froid venait siffler a ses oreilles tout en venant faire voler ses longs cheveux blonds tandis que la neige venait mourir au contact de sa forme : disparaissant doucement par évaporation alors que les pas du seigneur de la Caina, venaient marquer le sol de son passage en laissant des traces où la neige ne pouvait subsister par l'énergie résiduel de la marche du wyvern infernal ... Son corps contenait tellement de pouvoir que la nature elle-même semblait souffrir en sa présence et cela ne touchait pas que le sol sous ses chausses d'airains, mais la totalité de la nature ambiante. Les petits mammifères fuyaient en sentant son approche tandis que les prédateurs, abandonnaient leurs territoires pour s'exiler au loin tandis que la faim et la peur, faisaient qu'ils s'en prenaient a toute chose.

Avançant dans le froid, le spectre aux ailes sombres laissait ses sens venir analyser le monde qui l'entourait en venant alors observer les âmes autour de lui. Plante, petit animaux, insecte : tout ce qui avait une âme apparaissait comme une flamme dans la nuit aux yeux du juge infernal sans aucune chance de lui échapper, tel était le don de l'un des trois gardiens des enfers d'Hadès et en cette heure, c'est cette capacité qui lui révéla un attroupement d'âme affamée... Des loups ? Autour de quelque chose d'autre qui ne ressemblait en rien a une âme humaine, mais qui n'était pas non plus comme celles des autres élus qu'il avait pu rencontrer par le passé : elle était ... Déformé, altéré... Et en danger. Se disait alors le fils de Zeus en voyant que les âmes autour de la plus étrange du groupe : était en train d'expirer avant de disparaître jusque dans le tréfonds du royaume des morts.

La forme du juge d'Hadès vint alors disparaître avant de réapparaître un battement de cœur plus loin : venant alors venir se matérialiser au milieu de la meute qui se retrouva alors complètement broyé sous son arrive tandis que le sol s'était enfoncé de plusieurs mètre ... A croire qu'un marteau géant s'était abattu sur l'endroit. D'un battement d'aile, l'ancien roi de Crète balaya les corps autour de lui et posa son regard sur la personne blessé qui gisait à ses pieds .




Sa voix se fit alors profonde et stricte : il ne souffrirait d'aucun manquement ni d'aucun silence de sa part.

"Qu'es tu, archer ? Que viens tu faire dans les contrés froides de Fuyu ? Pourquoi ton âme ne ressemble en rien a celle des mortels de Kosaten ..."


Terminât alors Rhadamanthys en faisant chauffer le cosmos autour de l'une de ses mains : faisant alors brûler un feu sauvage autour de son poing droit d'une flamme vive et noir.




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un serpent dans la neige   Mar 21 Juin - 14:22





Un serpent dans la neige
feat.Rhadamanthys


Ambiance

Cette réponse ne tarda pas lorsque le vent froid vint alors se briser sous une coupole d’énergie libérée par le battement d'ailes. Une ombre ailée et géante venait de s'abattre significativement sur la zone, le sol en trembla dans l'instant et se fissura tout autour pour descendre de quelques centimètres, dans un craquement intense. La neige brisée vola en éclat que ce soit en fins morceaux ou en fumée épaisse. Quand aux loups, ils avaient étés les victimes de cette forme encore brumeuse et inconnue, volant à leurs tours dans les airs tourbillonnants de plus belle pour finir par êtres broyés par la simple puissance démesurée qui était arrivée en ces lieux. Qui donc était-ce ? Lorsque la brume immaculée vint alors à se mouvoir pour laisser entrevoir le visage de la personne face à Irvine, l'archer pu alors remarquer l 'armure mauve et étincelante d'une humanoïde de grande taille au regard perçant et sévère. C'était donc bien un humain ou ce qui s'y apparentait, mais il n'était pas dupe au point de croire à un simple natif, l'aura dégagée était à la fois trop cruelle et si peu naturelle, pour l'apôtre il ne faisait aucun doute sur le statut d'élu de son homologue. Ce dernier prenant par ailleurs la paroles tout en commençant par faire jaillir de son poing droit une energie noire, semblant à une flamme ténébreuse qui n'avait rien de rassurante pour le quidam.

Que devait-t'il faire en se sachant dans un territoire ennemi avec une temps ou la stabilité de Kosaten n 'était pas forcément à son fort. Gardant dans un premier temps son calme, le chasseur se redressa, les blessures étant légères, ce n 'était pas encore une complexité pour lui et le danger principal avait été écarté par ce bien curieux sauveur miraculeux. Il se devait donc au moins de répondre à sa question pour le remercier, même si comme lui, ce chevalier mystérieux ne semblait pas prompt aux grandes phases de dialogues. Sans doute se trompait-t'il, il n'aurait su juger sur une entrée en matière et une simple voix l'attitude future de cet individu.

Merci tout d'abord de m'avoir sauvé. Répondit l'archer

Tout en se relevant, Irvine abaissa légèrement son chapeau pour clore le remerciement bref qu'il venait d'entreprendre par son dialogue, mais il sentait que cet homme en armure ne voulait pas perdre de temps, il s'agissait sans nul doute d'un élu éminent de Fuyu, mais il ne pouvait pas encore en être sur, ce pouvait tout aussi bien être un élu de sa nation ou un très puissant natif servant des intérêts qu'il ne connaissait pas. Le doute était permit jusqu'ici. Cela dit, la tempête s'était presque stoppée avec l'arrivée de Rhadamanthys, il y'avait de quoi soupçonner l'étendue du pouvoir qui était face à lui. Dans un premier temps et avec toute une démarche sincère, l'apôtre répondit à la première des trois questions posées, il comprenait qu'il était difficile et dangereux de cacher son jeu à une telle personne. Démarrer de la bonne façon pouvait permettre de s'en sortir en vie, il ne pouvait pas jongler avec l'imprudence et la chance, comme la Wyverne le lui avait fait remarquer, il voyait que le chasseur n'était pas un simple mortel et cette clairvoyance ne devait pas être sous-estimée ;

Je me nomme Irvine, élu de ce qui se nomme Minshu.

Une petite pose, le temps de regarder dans les yeux cette montagne en armure qui ne bougeait pas d'un millimètre, sur de lui, peut-être par arrogance mais il pouvait se le permettre vu l'écart qui les séparaient. Peu d'élu rencontré par Irvine lui avait fait un tel effet, une aura aussi écrasante et malveillante. En effet, même si les pupilles et les iris de l'archer n'étaient pas visibles et qu'ils étaient le reflet de son âme, cela ne l'empêchait pas de voir pourtant ceux des autres. Il percevait la noirceur émanant de Rhadamanthys avant même de connaitre son nom. Mais s'il n'y avait que la nuit en lui, alors il ne l'aurait jamais sauvé et ne lui aurait jamais adressé la parole, son action en cachait sans aucun doute plusieurs autres. Que ce soit par curiosité ou non, le tout était d'être encore en vie et s'en défendre pour avancer toujours plus loin. Irvine avait prit une pause le temps de réfléchir à tout ceci, puis il reprit la parole ;

Je venais me faire mon propre avis sur cette nation, ses élus. Votre allure ressemble à celle d'un chevalier, servez-vous un nom de ce monde ?

S'il était vraiment ce qu'il s'apparentait être, alors ce dernier aurait peut-être les valeurs qui s'y accorderaient aussi. Irvine côtoyait lui aussi en tant qu'apôtre des chevaliers, qu'ils soient humains ou non, eux aussi respectaient un code, servait avec loyauté un nom, tout comme lui servait Griffith, mais Kosaten changeait les règles du jeu, nous le savions tous.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un serpent dans la neige   

Revenir en haut Aller en bas
Un serpent dans la neige
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LES CHEVREUILS DANS LA NEIGE / GUSTAVE COURBET
» Pique-nique dans la neige [PV]
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» A l'abris de la neige. [Privé]
» Deux bonshommes de neige plus tard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Fjord enneigé-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.