Partagez | .
Une vieille connaissance
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Une vieille connaissance   Ven 10 Juin - 19:37




Une vieille connaissance



feat.Seryu Ubiquitous





A présent que Irvine était partis et que Mune refusait d'accompagner la rouquine dans les rues de la grande rouge, rien n'avait plus la même saveur. Elle se sentait mal à chaque fois qu'elle repassait au niveau des bâtiments qui avaient été détruits par les gobelins, même si ceux ci n'étaient pas plus d'une dizaine et qu'ils étaient presque tous réparés. Malgré ces souvenirs au goût amer, elle revenait tout de même à cette boutique pour manger tout les jours. Le magasinier, bien trop heureux d'avoir une cliente qu'il considérait comme prestigieuse -et qui en plus avait sauvé son commerce, lui faisait des réductions extraordinaires qu'elle refusait la majeure partie du temps.

Votre nourriture est bien trop délicieuse pour être réduite ! Je me déshonorerais si j'acceptais de ne payer que cette modique somme !

Mais c'est moi qui me déshonores mademoiselle, à vous laisser manger ici au même tarifs que les autres clients alors que pas plus tard qu'il y a une semaine, vous avez pris des risques considérables pour moi !

Redescendez du paradis mon ami, j'ai aidé Chikai, pas uniquement vous, votre boutique n'as pas été la seule touchée par les catastrophes.

Ah je sais bien qu'au fond, si vous avez fait tout ça, c'est uniquement pour l'amour de mes beaux yeux mademoiselle ! Une dame comme vous doit viser haut ! Et comme vous m'avez choisis, vous avez de bon goût !

La rouquine se laissa aller à un éclat de rire. Elle ne pouvait nier qu'elle prenait plaisir à échanger ainsi les boutades avec cet homme entre deux âges au ventre si protubérant qu'il peinait de plus en plus chaque jour à passer derrière son comptoir. Il avait une femme et quatre beaux enfants que l'archère avait déjà eu l'occasion de voir, une famille magnifique qui pouvait redonner espoir en l'amour à n'importe qui. Elle n'avait jamais eu de problèmes avec les hommes au sujet de son physique, et ce n'était pas maintenant que cela allait commencer. Son statut d'élue en intimidait plus d'un, et ceux qui étaient capables de passer à côté s’intéressaient à d'autres femmes à l'apparence plus … féminine et moins enfantine.

Après avoir déposé un peu trop d'argent sur le comptoir, elle s'en alla sans demander son reste, en compagnie de Mizu seule, puisque le louveteau, trop effrayé des évènements récents et qui avait surtout besoin de se reposer, était resté à l'auberge que la Nishiie louait depuis plusieurs jours déjà, la même que celle qu'elle avait prise lorsque l'homme en vert était toujours là. Entre temps, elle avait eu un assez grand délai pour se trouver un travail dans la grande ville. Il était certains qu'elle ne laisserait pas sa bourse se vider comme la dernière fois sans rien faire pour la remplir à nouveau, surtout maintenant qu'elle commençait à réfléchir à un projet qui lui demanderait beaucoup d'argent.

On lui avait évidemment proposé d'être serveuse et elle avait longtemps hésité avant de refuser, au delà le côté nostalgique de cet emploi qui avait été son premier en Kosaten, elle avait décidé d'exploiter ses pouvoirs de manière plus intelligente en proposant des soins aux gens. Elle ne faisait payer que les personnes qui en étaient capables, ce qui faisait qu'avec tout ce qu'elle accomplissait chaque jour, elle gagnait à peine assez d'argent pour ne pas en perdre, mais faire cela lui plaisait. Alors qu'elle retournait à l'établissement où elle dormait pour y prendre un repas, elle reconnut des cheveux dans la foule -à croire que l'orientation de la capillarité était la meilleure solution pour reconnaître les gens. Cette couleur orangée … où l'avait elle déjà vue ? En voyant les bras métallisés de la personne elle finit par faire le lien.

C'était une des femmes qui avaient accompagnés l'expédition de Lara Croft à Tokonatsu, en revanche la chasseuse n'arrivait pas à se remémorer son nom dans l'instant. Les deux femmes étaient face à face, l'autre Seikajin avait dû la repérer, mais l'avait elle reconnue ?

La réponse la plus évidente en la voyant se détourner soudainement aurait été "non". En temps normal Aki aurait peut être insisté, lui aurait sans doute courus après dans l'espoir d'en savoir plus, de comprendre les raisons de cette froideur si glaciale et terrible, mais décida qu'elle n'en avait plus la force. Trop de choses s'étaient produites, trop de mésaventures dans cette capitale pour qu'elle garde le courage d'insister pour revoir une personne qu'elle ne connaissait au final pas plus que ça. Elle préféra donc continuer sa journée comme si de rien n'était.



Revenir en haut Aller en bas
Une vieille connaissance
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une vieille pépette à la rue (92)
» La vieille sur son rocher.
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» Adieu ma vieille bique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.