Partagez | .
Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde
Invité Invité

-



MessageSujet: Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde   Lun 13 Juin - 11:59

 
Marian Hawke & Matsuo






Cela faisait maintenant deux trois jours que j'étais arrivée je ne sais comment dans ce tout nouveau monde. Nouveau monde ? Oui, j'avais voyagé dans presque tout Thédas. Férelden, Orlaïs, les Marches Libres, Antiva, Névarra, Anderfels, l'Empire Tévintide, Rivaïn. Il y avait juste les terres des Qunaris que je ne connaissais pas, l'île de Seheron et l'île de Par Vollen. Ah les Qunaris, de puissants guerriers à qui il faut éviter de chercher des noises. Entre le fait d'être ici et de devoir en affronter, je préfèrerais largement en affronter. Évidemment, je pouvais supposer être dans l'une de ces îles. Mais non, nul trace de Qunaris, ni l'ombre de quelques traces de leur civilisation. Et puis, il ne me semblait pas être sur une île. En revanche, j'avais une autre théorie. Thédas, était un continent de l'hémisphère sud de mon monde. L'existence d'autres continents étaient justifiée. Les Qunaris ne venaient pas de Thédas, et selon la légende de mon monde, les humains ne seraient pas non plus originaires de ce continent. De cela, je pouvais croire être sur un autre continent, mais le hic s'est que je ne pouvais plus utiliser ma magie, ou du moins sur les petits sorts de base. Et j'avais cette foutue marque sur ma main. Conclusion, j'en avais effectivement conclue que j'étais dans un nouveau monde. J'aurai su, j'aurai laissé Stroud prendre ma place ... comme si ma vie n'avait pas été si merdique que çà. Était-ce trop demander d'avoir une vie paisible ? Pour moi, Marian Hawke, heu ... non.



Mais je devais faire face à la réalité. Comme je le disais, cela faisait maintenant deux trois jours que je marchais, dans l'espoir d'atteindre une quelconque civilisation. J'avais fini par atteindre une forêt tropicale. Enfin un peu de fraicheur et aussi je l'espérais un peu d'eau et de nourriture. Sur le moment, je redoutais uniquement de croiser une quelconque bête trop féroce ou encore une personne hostile. Oui je savais me battre, mais j'étais avant tout une mage. Et pour l'instant, on ne peut pas dire que je faisais des prouesses dans ce domaine. Mais bon j'aviserais au moment venu. M'enfonçant dans cette forêt, je l'observais attentivement. Cette dernière était assez dense, je voyais de nouvelles espèces de végétation que je n'avais jamais vue. J'avançais pas à pas, prudemment, toujours sur mes gardes. On ne sait jamais un danger est si vite arrivé. C'est alors que je vis un cours d'eau. M'arrêtant juste devant, l'eau semblait si clair, des espèces de petits poissons suivaient le cours du courant. M'abaissant, je mis de cette eau dans la paume de ma main que j'amenais à ma bouche. L'eau était vraiment bonne et rafraichissante. J'en ai donc profité pour remplir ma gourde. Je ne savais pas où je me trouvais. Dans mon monde, toutes les villes, les villages étaient tous à proximités de la mer ; d’une rivière ou encore d’un lac. Conclusion, si je devais suivre le cours de l’eau, j’arriverais très probablement à une quelconque civilisation.



Une heure s’était passée, je suivais toujours cette rivière sans voir la fin de cette forêt. Stoppant mes pas, je vis un espace via un énorme tronc d’arbre. Ce dernier semblait très ancien. Je décidais donc de faire une petite pause. Pausant mon bâton de mage contre cette souche, je pris ma gourde afin de boire une gorgée de cette eau saine et délicieuse. A la suite de quoi, j’eus le réflexe d’enlever mon gant gauche. Mon regard fixa cette fichue marque, la cause au fait que je ne pouvais pratiquement plus utiliser mes sorts comme avant. Mais je devais en être sûr. De cela, je remis mon gant et repris mon bâton en main. Regardant autour de moi, je vis un rocher. Ma victime idéale. Soufflant un grand coup, je fermais mes yeux afin de me concentrer exactement comme je le faisais à mes habitudes.  Ouvrant mes yeux à nouveaux, je fis en sorte de lancer un puissant sort de feu face à ce rocher. Du Feu ? Oui ! Puissant ? … nan … Une espèce de flammèche de feu apparue et vint s’écraser sur le rocher. Le sort qui en sortie était la base de la magie du feu, cette base qu’on apprend aux novices mages quand on a … 9 ou 10 ans … Le rocher aurait été un être vivant, ce dernier serait entrain de me regarder en étant mort de rire. C’était un fait, j’avais perdu toute ma connaissance et mon expérience magique.



Cette situation était très embarrassante, voire même honteuse pour moi. D’un sens, heureusement qu’il n’y avait personne de mon monde avec moi. Retourner dans mon monde ? Certes, mais avant je devais trouver le moyen de récupérer tous mes talents. C’est alors que j’entendis du bruit derrière moi. Plissant les sourcils, je me retournais donc. Mon regard changea en mode et merde ….. En effet, une espèce de serpent faisant ma taille venait d’apparaitre. Si j’aurais eus toujours accès à mes capacités, cette bestiole de m’aurait certainement pas posé de problème. Mais voilà ce n’était plus le cas, et là je sentais un danger de mort. Fuir serait la solution la plus sage et raisonnable. Mais voilà, obstinée et fière comme je l’étais, la fuite était très rarement dans mes options.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde   Lun 13 Juin - 17:52

Ces dernières semaines avaient été délicates, pas plus que d'habitude finalement mais Mat' avait finit par se perdre encore une fois dans les terres arides de Seika. Il désirait depuis un petit moment maintenant retourner à la capitale de sa nation, pour en apprendre plus sur les paroles du géant sombre qu'il avait rencontré à Fuyu, celui à cause duquel son bras droit était toujours solidement accroché et collé à son torse grâce à une attelle qu'il avait dut rafistoler une ou deux fois. Sa tenue elle aussi avait nécessité quelques soins de sa part, mais au vu de son talent presque inexistant en couture, son poncho déjà en piètre état n'en était que plus ridicule. Il avait vraiment l'allure de l'un de ses ermites fous, vivant seul et isolés de tous avec pour seul vêtement une tenue qu'ils portent tout les jours, à l'exception prêt que lui n'avait pas de barbe, étrangement et certainement dut à tous les changements physiques qu'il a subit, sa pilosité avait du mal à pousser. Mais bref, la n'est pas l'intérêt, il ne change en rien le faite qu'il voulait se diriger vers Chikai, et suite à une étrange rencontre dans le nord du pays, il finit par perdre sa route et se retrouver à voyager vers une terre inconnu pour lui. Après avoir marché dans le désert à la suite du grand canyon, pendant à peu près une semaine, il finit par se retrouver face à l'immensité de la fameuse jungle dont on lui avait parlé. Il ne connaissait, à son arrivé, que quelques informations assez basique de ce lieu qu'un guide lui avait donné, il lui avait également fait mention de la dangerosité émanent à ce lieu.

Lors de son approche à cette forêt, alors qu'il n'était qu'à la lisière de celle ci, il sentit un forte prestance en provenir. La forêt réussissait à vivre au travers de tout ces déserts, ce qui en faisait déjà d'elle une puissance colossale. Mais sans être un génie ni un virtuose de l'observation, il était facile de découvrir au sein de celle ci de nombreuses vie cohabitant avec harmonie. Et lui qui ne connaissait que très peu d'animaux, du à l'existence faible de tel être sur le Mégasterrion, il était juste fabuleux pour lui de visiter un tel lieu, aussi décida t'il de mettre au second plan sa quête initial qu'il s'était fixé pour finalement rester ici et en découvrir plus.

Les premiers jours il était resté à la lisière de la forêt, ne désirant pas s'aventurer trop loin à l'intérieur de celle ci pour prendre le temps avant de découvrir un maximum de chose. Prenant des notes mentales sur ce qu'il voyait et ce qui l'intéressait, tel les étranges bêtes hostiles ou non qui vivaient ici, ou même certaines plantes qui semblaient doté de capacité assez étrange. Tel l'une des plantes qu'il apprendra être carnivore, doté de plusieurs rangé de dents et qui attendait patiemment qu'une créature se tapisse dans cette bouche végétal avant de l'emprisonner. Et finalement, lui qui ne voulait rester que quelque jours, passa largement plus d'une semaine à s'extasier devant des découvertes que sans doute beaucoup d'élus auraient jugé peu intéressante. Finissant par sympathiser avec certains animaux qui venaient à lui pour partager de la nourriture ou tout simplement des caresses qu'il leur prodiguait avec beaucoup de soin. Il n'avait certes qu'un bras de valide, l'autre étant toujours impossible à utiliser sous peine de lui provoquer d'intense douleur, mais il réussissait tout de même à survivre, ayant même réussit l'exploit, pour la première fois de sa vie, à se construire un semblant de cabane dans les branches d'un arbre qu'il pouvait gravir.

Alors que les jours défilaient, sans que son envie de quitter les lieux ne parviennent, il démarrait peu à peu et sans s'en rendre compte, à agir comme si les animaux étaient de réels personnes avec qui discuter de tout et de rien, entendant même des réponses de leur part de temps à autres, et avec la grande insouciance dont il faisait souvent preuve, il ne se sentait plus l'envie de partir. Ici il se sentait bien, et tout ce dont il avait besoin nécessitait un réel travail de sa part, que ça soit pour manger ou même pour affronter les quelques créatures hostiles qu'il rencontrait. Cela faisait maintenant deux semaines qu'il traînait dans cette immense forêt, au fil des jours, de plus en plus d'animaux venaient à lui, comme si elles étaient capables de se communiquer l'arrivé d'un élu intéressant et non agressif, pas l'un de ses chasseurs ne désirant que leur mort. Et de par cela, certaines créatures toujours plus étranges venaient à sa rencontre, l'une d'elle était un énorme serpent, mesurant prêt de deux mètres de long et aussi épais qu'un tronc d'arbre d'une dizaine d'années, mais également un singe doté de marquage de guerre, membre d'une tribu guerrière qui vouaient son culte à la protection des lieux. Ce singe s'était montré suffisamment courageux pour aller à la rencontre de l'inconnu, et doué d'une parole ils avaient tout deux put communiquer. Et bien d'autres animaux se trouvaient la, à vivre presque avec lui et autour de lui.

Mais rien ne reste éternellement pareil, puisqu'un jour, semblant démarrer comme tous les autres alors que Mat' et quelques bêtes cherchaient de la nourriture, ils finirent par entendre quelque chose, surtout Kiko, qui sentait le déplacement irrégulier d'une créature humanoïde, le serpent se dirigea immédiatement dans la direction, de peur de trouver un braconnier à exterminer. Faisant face à l'inconnu, il s'était dressé de toute sa splendeur, se montrant aussi intimidant que possible. Mat', sur ses talons finit par arriver, voyant à travers les branches et les fourrées une demoiselle aux allures guerrières, elles semblaient à la fois perdue, déçue mais aussi prête à prendre les armes. Elle tendait déjà sa main à son fourreau et d'un simple regard dans les yeux de la dame, le boxeur put comprendre qu'elle n'allait pas se laisser faire sans défendre sa vie. Aussitôt il se mit à courir en direction de la petite clairière dans laquelle ils se trouvaient, s'approchant du serpent pour lui poser une main sur ce qui aurait put être un torse. Puis d'une voix aussi amical que possible il dit.


" - Non sors pas ton arme, c'est pas la peine."

Il se tourna ensuite légèrement vers le serpent, montrant ainsi son dos à cette étrangère, il s'approcha du serpent et lui murmura qu'il pouvait partir, il ne craignait rien et allait s'occuper de cette demoiselle perdue. L'animal sembla comprendre, il se replaça au sol en entourant Mat' de ses écailles et fit demi tour, lançant un dernier regard hostile à la nouvelle arrivée. Mat' se remit ensuite face à l'inconnu, s'avançant d'un pas qu'il essayait de rendre le moins agressif possible.

" - Bonjour à toi, moi c'est Matsuo.
Il faut pas te montrer autant sur la défensive, les animaux du coin et même Kiko qui n'en a pas l'air à première vue, son très sympa. Ils veulent de mal à personne sauf à ceux qui semblent se montrer hostile envers ce lieu."


Il se mit ensuite de façon à montrer son flanc gauche à la demoiselle, relevant comme il le pouvait son poncho pour lui laisser apercevoir son tatouage montrant son appartenance au dieu phénix, il arborait également un sourire voué de bonne intention. Et pendant qu'il lui montrait ce symbole il ajouta avant de rabaisser la tenue.

" - Tu vois j'suis un élu de Fenghuang, tu as rien à craindre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde   Jeu 14 Juil - 2:43

D'une manière plutôt étrange, surtout au vu de ce qu'il avait pu ressentir et comprendre de cette forêt, l'air était affreusement sec chose à laquelle il n'avait encore jamais était confronté dans cette endroit. Ici l'humidité tropicale suinté de partout, que ce soit de son propres corps, de la souche des arbres ou de la végétation. L'air était bien plus souvent lourd et inconfortable certes, ce qui avait tendance à le faire suer à une vitesse disproportionné quand bien même il ne faisait pas si chaud, mais sans qu'il ne comprenne pourquoi, autour de cette jeune femme régnait une sécheresse déconcertante et venait même éreinter sa respiration qui devint vite haletante.

Elle ne bougeait pas d'un pouce, restant sur place à fixer le boxeur qui lui faisait maintenant face. Les narines de la femme se retroussèrent lorsqu'elle expira fortement tout en baissant légèrement la tête. Non pas dans le but de regarder le sol car elle continuait à fixer le boxeur, mais plutôt dans l'expression d'une sourire malicieux et pleins de mesquinerie. Ah ne pas en douter un seul instant, si elle était ici ce n'était pas sans raison. Et sa raison principale ne devait certainement pas être la paix et le bonheur. Mat' recula d'un pas tandis qu'il pouvait presque voir l'aura de cette personne ce dessinait autour d'elle. Une aura pourtant presque invisible mais qui jaunissait légèrement ce qui se trouvait à quelques mètres d'elle, et déjà sur le sol il avait l'impression de voir plusieurs plantes qui jonchaient les pieds de la dame commencer à faner.

Matsuo n'avait aucunement peur d'elle, mais il aurait préféré éviter la confrontation si on lui laissait le choix, son bras était encore en piteux état et il ne voulait pas le dégrader plus. Kiko l'énorme serpent revint aux côtés du boxeur et l'entoura à nouveau en restant à ramper sur le sol. Le reptile redressa légèrement sa tête dans les airs avant d'émettre un sifflement à l'adresse de la "menace". Tandis qu'autour d'eux deux d'autres créatures de la forêt qui avaient commencé à bien s'entendre avec Mat' les rejoignirent, formant presque une ronde entourant de toute part celle qui attirait l'attention de tous.

Lentement et toujours prit d'une confiance aveugle, elle serra ses poings et avança d'un pas. Lorsque ses mains se fermèrent son aura grandit en puissance et la sécheresse qui en provenait n'en devint que plus puissante. L'instant d'après chacune des plantes qui tapissaient le sol sur les deux mètres autour d'elle se mirent à mourir et à se ratatiner sur elles mêmes. Ses mains commencèrent à trembler et après quelques secondes elle ouvrit chacune de ses paumes. A l'intérieur de celle ci des petites orbes de flammes venaient d'être créées et n'attendaient plus qu'à embraser l'objet de leur présence.

Un cri de rage fut émit par l'étrangère tandis qu'elle s'élança en avant vers le boxeur. Prit d'un ancien réflexe de combattant, celui ci se mit à crier tout autant et à courir vers l'avant, prêt à affronter son adversaire quel qu'il soit. Elle leva ses mains dans les airs, s'apprêtant à abattre avec fureur chacune de ses mains enflammées tandis que le boxeur de se côté se contenter d'élancer son bras gauche aussi loin qu'il pouvait derrière lui pour mettre un punch duquel elle ne se relèvera pas. Lorsque le contact se fit, elle exécuta une attaque droit dans le torse du boxeur, mais cette tentative était bien trop évidente et prévisible pour Mat', ainsi sans problème il l'esquiva en se penchant sur son côté gauche, laissant le poing filé au dessus de son épaule droite. Puis une fois en position il exécuta à son tour une attaque, un terrible Uppercut dans les côtes de son adversaire.

Ce coup aurait du lui briser plusieurs os, peut être même perforer sa peau et les os pour atteindre ses poumons et la mettre au sol en un instant. Si ce n'était pas le cas, cela aurait du au minimum la soulevait de quelques centimètres du sol et l'envoyer valdinguer un peu plus loin. Mais rien de tout ça ne se produisit, lorsqu'il ré ouvrit les yeux après son coup en ayant ressentit aucune résistance, ce fut avec stupéfaction qu'il put voir qu'elle n'existait plus. Elle avait tout simplement disparut de la pseudo clairière dans laquelle ils étaient la seconde d'avant. Lentement et stupéfait il se redressa, reprenant une posture plus . . . normal tandis qu'il observait les alentours. Le sol n'était plus en aucun endroit fané et se portait aussi bien que l'heure précédente. Aucune trace non plus des animaux qui l'avaient pourtant accompagné jusqu'ici et avec qui il avait passé du temps.

Dépité, il baissa la tête et ferma les yeux tout en poussant un soupire de désespoir. Tout ceci n'était encore qu'une triste illusion. Mais dans quel but cette fois ci ? Qu'elle était la leçon qu'il devait en tirer ? Il resta ainsi cinq bonne minute avant de dire en poussant un nouveau soupire après n'avoir trouvé aucune réponse convenable.

" - Putain . . . Fait chier !"

Il se dirigea vers le campement qu'il avait commencé à construire, qui était bien présent lui. Il attrapa son baluchon et le peu de vivres qu'il possédait et décida de reprendre la route, il irait vers le nord. Peut être essayerait il de rejoindre Tokonatsu, il ne savait pas encore mais une chose était sur, au diable cette maudite forêt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde   

Revenir en haut Aller en bas
Apprendre à le connaître. Premier pas dans le nouveau monde
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei
» Mon arrivée dans un nouveau lycée
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Premier pas dans un autre monde
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.