Partagez | .
Une balade en forêt pour se changer les idées
Invité Invité

-



MessageSujet: Une balade en forêt pour se changer les idées   Dim 26 Juin - 22:59





Who am I ?

Âge : une trentaine d'années
Ce à quoi je ressemble : vêtements sombres et yeux bleus
Où se trouve mon sceau : sur l'épaule droite
Lien vers ma présentation :ici
Ma chronologie :à venir
Mes liens :à venir
Mes familiers : à venir






Une balade en forêt pour se changer les idées
feat.Zinnia

Cela faisait deux jours qu'Alexandar avait quitté le sommaire poste de garde auquel il avait escorté. Si les soldats avaient été fermes, ils n'avaient pas été hostiles pour autant, presque polis, bien que trop silencieux pour être honnêtes. Leurs regards alertes, farouches, et la tension permanente dans leurs mouvements démontraient aussi qu'ils ne s'attendaient pas qu'à des visites amicales. En guerrier, Alexandar pouvait le voir, il y avait eu, il y avait ou il y aurait bientôt une bataille, ou un conflit. Le sang coulerai, comme il l'avait toujours fait. Cela vait aussi fait parti de ses motivations pour s’éclipser. Il ne souhaitait pas se retrouver un milieu d'un conflit dont il ne connaissait ni les tenants ni les aboutissants.

Ils avait cependant été nourri, logé et blanchi, ses vêtements les plus usés changés, et notamment remplacés par des équivalents plus résistants au froid. Il ressenti une pointe de gêne au souvenir de la façon dont il était parti, mais se morigéna. Il ne savait rien d'eux, sinon qu'ils étaient des soldats, et que comme tout bon soldats ils obéissaient aux ordres. Et l'ancien seigneur préférait connaître le contenu de leurs ordres avant de se laisser entourer par autant de personnes armées.

Cela faisait deux jours qu'il s'était enfoncé dans une étrange forêt. Le froid avait gelé l'intégralité de l'espace environnant, jusqu'aux arbres dont les branches étaient dénuées de feuilles. Étonnement, ce froid et cette immobilité donnaient à l'endroit un aspect vigoureux, éternel, qui plu à Alexandar malgré l'inconfort de sa situation.
Il marchait dans la même direction depuis trop longtemps pour être suivi, mais il avait aussi épuisé presque toutes les vivres qu'il avait « emprunté » au poste de garde. Il s'était débrouillé pour effacer ces traces de temps à autre, et n'avait évité les bêtes qui avaient pris possession des lieux que par chance.
Il avait le sentiment confus que ces capacités avaient décrues, et cela l'inquiétait.

Le sol, dur et lisse, claquait sous ses pieds malgré l'amorti de ses bottes. Ses vêtements, sombres, s'étaient recouvert d'une pellicule d'humidité que seule la toile qui lui avait été offerte tantôt empêchait qu'elle ne lui gèle les os. Sa cape s'était déchirée en divers endroits à cause du froid, et seule le rabat enfoncé sur sa tête lui permettait de limiter l'exposition de son visage au vent froid qui le mordait.
Las, il s'arrêta, cassa la couche de gel au sol, et une fois la terre atteinte, réussi à allumer un petit feu. Si celui-ci le réchauffa tandis qu'il s'asseyait, il le trempa un peu plus, la glace redevenant eau autour de la flamme.
Adossé à un arbre, une jambe repliée sous lui, il observa avec plaisir la flamme danser, avant de lever son regard vers le ciel bleu qui s'élevait au-dessus de lui. Un ciel magnifique, mais froid lui aussi.



Dernière édition par Alexandar Von Virtus le Mar 28 Juin - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Lun 27 Juin - 23:34





Une balade en forêt pour se changer les idées


feat.Alexandar Von Virtus


Passant le bas de la porte de l'auberge de fortune dans laquelle l'avait emmené le groupe de moine qu'elle avait voulu occire à son arrivée dans ce nouveau monde, Zinnia était bien déterminé à reprendre ses recherches, même si elle allait devoir retourner tout Kosaten pour arriver à ses fins. Écoutant d'une oreille à demi-attentif la discussion qu'avaient deux des religieux sur la condition des élus, se fut l'arrivé brutal d'un messager sur sa monture qui attirait toute l'attention.

Apparemment pressé et légèrement stressé, le cavalier hurlait à qui voulait l'entendre qu'il cherchait les élus de la nation du dragon, suivant le regard des vieillards qui avaient conduit la jeune fille jusqu'ici, l'homme portant une armure légère vint lui tendre un bout de parchemin avant de reprendre sa quête de ses personnes choisie des dieux. Intriguée, elle retirait le sceau de cire portant l'emblème de Fuyu avant de lire le contenu de ce mystérieux message.


Je n'ai pas le temps de souffler deux minutes en ce moment... Bien, quelles sont donc les nouvelles du monde merveilleux des humains de ses terres ? Les élus du dragon, moi y compris, j'imagine, sommes convoqués à la Capitale dans les plus brefs délais. Et en quel honore ?! Personne ne me convoque-moi ! Cependant, ce message semble urgent et je pourrais obtenir des informations supplémentaires durant cette réunion, je pourrais peut-être même pouvoir retrouver mon frère ! Bien, au moins je sais où je dois me rendre maintenant, il reste à savoir dans la direction à suivre et mes petits humains au regard non-rassurant pourront sûrement m'aider.

Pliant le bout de parchemin, elle le rangeait soigneusement tout en se rapprochant des deux moines qui la regardèrent s'approchait d'eux en reculant d'un pas, effrayé par le regard noir qu'elle leur lançait, jusqu'à ce qu'ils prennent la peine d'écouter sa requête, lui indiquant le chemin le plus court pour rejoindre Yuki : en coupant par la forêt de givre qui se trouvait à deux pas. Ne prenant pas la peine de les remercier, Zinnia partait en direction du bois, s'aidant du soleil qui brillait au-dessus d'elle pour avancer en ligne droite, la forêt aux arbres recouvert par la glace scintillait et reflétait les rayons du soleil tel une forêt de diamant.

Malgré le temps qui se trouvait être clément, le fait qu'elle ne porte qu'un débardeur et un short, tout en gardant son épaisse cape plaquée contre son dos, elle remarquait rapidement que le vent gelé de la région commençait sérieusement à lui glacer le sang. Croisant les bras pour essayer de se réchauffer, ses pas commencèrent à ralentir. Les souvenirs qu'elle avait de la façon de porter ses vêtements ce contenté de lui montrer leurs utilisations dans des climats chauds, pas sous la neige...


-Brrrr... Mais quel vent glacial ! Ces bouts de tissu sont inutiles ma parole ! « Cela te protégera du froid... » qu'il disait, je vois ça, merci ! Mais comment ont fait les humains pour survivre aussi longtemps et dans autant de monde avec des corps pareil ?!

Râlant sur sa nouvelle condition d'être humain dont elle avait du mal à se faire, son regard fini par être happait par un élément qui lui était autrefois bien familier. Attiré comme un moustique, elle se rapprochait de la flamme qu'elle voyait sur le sol, à quelques pas d'elle, arrivant à son hauteur elle se laissait tomber à genoux devant le feu de camp improvisé, mettant ses mains au-dessus afin d'apprécier la chaleur de la flamme, laissant même échapper un soupir de soulagement même si elle continuait de mourir de froid, ne remarquant même pas la présence de l'homme adossé à un arbre juste à côté d'elle.

Prenant alors le temps de s'asseoir correctement au pied du feu, elle tentait t'en bien que mal à faire remonter sa température, finissant tout de même par remarquer la silhouette de l'inconnu du coin de l'œil. Zinnia se tournait lentement, plongeant son regard dans celui saphir de l'homme à la chevelure grise qui lui rappelait la robe de son ancien corps, gris comme des cendres elle aussi
.

Tien, un humain. Mais que fait-il ici, ne venait pas me dire qu'il s'est perdu dans une si petite forêt... Serait-ce lui qui aurait allumé ce feu ? S'il a réussi un tel exploit alors que le sol est complètement gelé, c'est que se doit être un mage de feu et si s'en est bien un, il doit connaître l'hôte de mon frère ! Logiquement, au vu du sceau que j'ai créé, il devrait être un contrôleur des flammes à l'heure actuelle et il est bien connu que les humains qui possèdent les mêmes dons ont tendance à se connaître ! Je crois en tout cas...

Regardant à tour de rôle le feu de camp et l'homme à la chevelure grisonnante, la jeune fille finit par bloquer ses yeux sur son interlocuteur tout en montrant le feu qui dansait lentement en face d'elle du bout du doigt.

-C'est toi qui a allumé ce feu humain ? Si c'est le cas, tu dois être un mage de feu et tu pourrais me renseigner.



Attention !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Mar 28 Juin - 4:16





Who am I ?

Âge : une trentaine d'années
Ce à quoi je ressemble : vêtements sombres et yeux bleus
Où se trouve mon sceau : sur l'épaule droite
Lien vers ma présentation :ici
Ma chronologie :à venir
Mes liens :à venir
Mes familiers : à venir






Une balade en forêt pour se changer les idées
feat. Zinnia



Alexandar s'était assoupi quelques instants. De la neige fondue sur son coup je réveilla désagréablement, et tandis qu'il reprenait conscience il profita du silence environnant, uniquement stoppé par un le crépitement de son petit feu… et un bruit de pas sur la neige.
Légers mais réguliers, bien que le rythme ne soit pas celui d'une personne pressée, leur propriétaire apparue bientôt et se jeta à genoux devant le feu, essayant tant bien que mal de se réchauffer. La frêle jeune fille, bien que vêtue d'une cape blanche se confondant plutôt bien avec la neige, ne semblait porter en-dessous que des vêtements bien légers qui ne la protégeaient pas du froid.
C'est sûrement pour cette raison qu'elle poussa un soupir et s'assit de manière plus agréable, avant de finir par le remarquer de se tourner vers lui, plongeant sans peur son regard dans le sien.

Du point de vue d'Alexandar, l'alliance des yeux rouges de la jeune fille avec le feu en arrière plan, qui formait comme un halo autour de sa tête, était remarquable. C'étaient cependant des yeux implacables malgré l'apparente jeunesse de leur propriétaire, et il ne s'y trompa pas quand elle l'apostropha :


-C'est toi qui a allumé ce feu humain ? Si c'est le cas, tu dois être un mage de feu et tu pourrais me renseigner.

Un mage de feu ? Quelle agréable idée… mais plus important encore…

-Humain ? Est-ce que ce n'est pas un peu condescendant de la part d'une personne ayant une apparence tout aussi humaine que moi ?

Il se releva en même temps qu'il posait sa question et se rapprocha du feu, se défaisant en même temps de sa chaude cape, qu'il lança à la jeune fille.

-Pas besoin d'être un mage pour savoir allumer un feu… Et pas besoin d'être sorcier pour deviner que tu ne passeras pas une nuit dehors vivante si tu ne portes pas plus de vêtements.


Cette dernière remarque fut accompagné d'un regard critique sur ces légers vêtements. Lui-même, même en la laissant se réchauffer dans sa cape, était encore habillé des pieds à la tête par des vêtements confortables et chauds, malgré l'humidité qui imprégnait peu à peu le tissu.
Les remarques de la demoiselle avaient cependant éveillé la curiosité du jeune seigneur, qui avait par ailleurs cruellement besoin d'informations. Avec un peu de recul, il pouvait comprendre qu'il existait de la magie en ce monde, et ce sous plusieurs formes. Peut-être même plusieurs races puisqu'il venait d'être traité, presque comme une insulte, d' « humain ». Il trouvait cependant la remarque plus amusante que vexante dans la situation actuelle, puisqu'il ne pouvait contester qu'il était bien un homme.
Il s'assit devant le feu, la jeune fille sur sa gauche, et la questionna une nouvelle fois :

-Comme je ne pense pas devoir ta présence à mes beaux yeux, puis-je savoir ce qui amène une personne comme toi dans cette forêt, et ce sans un minimum d'équipement approprié ?


Il pouvait toujours essayer de faire la conversation, il verrait bien ce qu'il apprendrait d'intéressant. Et peut-être que la demoiselle se révélerait moins désagréable que ce qu'elle paraissait.




Dernière édition par Alexandar Von Virtus le Mer 29 Juin - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Mar 28 Juin - 22:09





Une balade en forêt pour se changer les idées


feat.Alexandar Von Virtus


La jeune fille fixait l'homme à la stature noble adossé contre son arbre, lui faisant remarqué que sa façon de l'appeler « humain » lui semblait déplacé au vu de l'apparence actuelle de la dragonne, se relevant en lançant sa cape de fourrure à celle qui venait de s'incruster au niveau de son feu de camp, il en profitait pour faire une remarque justifiée sur la tenue légère de l'inconnue.

Celle-ci attrapait la cape au vol, la regardant en la tournant dans un sens puis dans l'autre, continuant d'écouter l'homme à la chevelure grise tandis qu'il venait s'asseoir près du feu à son tour. Finalement, après avoir regardé la cape grassement offerte sous toutes ses coutures, Zinnia se retournait vers celui qui s'était montré si généreux, lui tendant la cape en replongeant ses yeux rubis dans les siens, montrant sa cape blanche plaquée contre son dos avec son autre main, posant ses questions de façon direct, froidement mais pas de façon agressive pour autant.


-Je possède déjà ce genre de tissu et je ne vois pas ce qu'en rajouter un nouvel exemplaire changerait à ma condition actuelle... J'ai du mal à comprendre comment fonctionnent vos « vêtements » à vous autres, humain. Comment ce fait il que ta cape semble être plus efficace que la mienne alors qu'elles sont presque identiques ?

Reportant son regard et son attention sur le feu de camp, la jeune fille finit par remarquer que ses bras qui avaient tenus la cape de l'homme c'étaient réchauffé bien plus vite que le reste de son corps non convert, se demandant si cela pouvait fonctionner avec sa propre cape, elle allait la ramener de son dos pour s'en couvrir totalement.

Quelle réaction excessive, c'est pourtant bel et bien un humain, pourquoi doivent-ils se vexer pour si peu à chaque fois ? À cause de leur besoin primaire de sang et de tuerie peut être... Quelle espèce étrange. Cependant, je ne comprends pas une chose, comment à-t'il put allumer un feu sur de la glace sans en maîtriser la magie ? Voilà un mystère que j'aimerais bien pouvoir m'expliquer !

Sentant sa température corporelle remonter en flèche, elle se souvint même avoir vu l'homme porter la capuche de sa cape sur sa tête, se souvenant avoir vu le même genre de chose sur son propre exemplaire de l'objet, elle allait tâter le haut de son dos jusqu'à pouvoir ramener le bout de tissu sur sa tête, enfin protéger du froid, elle enfonçait la moitié de son visage dans le tissu blanc de sa cape, ne formant alors qu'une boule blanche devant le feu de camp.

Elle écoutait sa derrière question qui se trouvait être aussi légitime que les précédentes, étant enfin en train de retrouver des couleurs, elle se décidait à répondre à tout cela, sans pour autant sortir la tête de son cocon.


-Tout d'abord, sache que je ne suis pas un membre de ton espèce. Cette apparence est récente tout comme mon arrivé en ses terres, je ne vois pas de ce qui à de si choquant dans ma façon de te nommer. Après tout un arbre est un arbre, une pierre est une pierre et un humain est un humain, je ne vois pas le problème. Ensuite, ce qui m'a attiré jusqu'ici est le feu que tu as allumé, j'étais en chemin pour rejoindre une ville se trouvant un peu plus loin.

Fouillant son cocon, elle finit par en sortir le parchemin de convocation et lui tendit avant de remettre ses membres aux chauds, n'ayant visiblement pas l'intention de récupérer le bout de papier après que l'homme est fini de le lire.

-Mais dit moi humain, comment se fait il que tu es réussi à allumer un feu sur de la glace sans magie et sans les étranges machines dont ton espèce est si fier ? Je t'avouerais que cela m'intrigue.

Dans le temps, il m'aurait suffis d'une expiration pour embrasser toute une forêt, même si cela n'était pas de la magie, les dragons étaient équipés de façon organique de tout ce qu'il leurs fallait pour pouvoir cracher des flammes : un estomac spécial conçu pour stopper du gaz inflammable et des crocs couverts de métal pour produire l'étincelle pour mettre le feu à celui-ci au besoin.

De part mes voyages, j'avais vu nombre d'espèce apprendre à maîtriser les flammes, mais je n'avais jamais pris le temps de comprendre comment ils pouvaient le faire. A présent, avec se frêle corps dont je devais m'habituer à présent, l'explication à cette question me semblait être un bon moyen d'apprendre une chose qui me serait sûrement très utile à l'avenir, surtout si tout le continent avait le climat de cette région glaciale...



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Mer 29 Juin - 22:50





Who am I ?

Âge : une trentaine d'années
Ce à quoi je ressemble : vêtements sombres et yeux bleus
Où se trouve mon sceau : sur l'épaule droite
Lien vers ma présentation :ici
Ma chronologie :à venir
Mes liens :à venir
Mes familiers : à venir






Une balade en forêt pour se changer les idées
feat. Zinnia



Alexandar était assis face au feu, profitant de sa douce chaleur et espérant une conversation qui romprait avec la monotonie de son voyage. Pour autant, les réponses de la jeune fille ne cessaient de le déconcerter :

-Je possède déjà ce genre de tissu et je ne vois pas ce qu'en rajouter un nouvel exemplaire changerait à ma condition actuelle... J'ai du mal à comprendre comment fonctionnent vos « vêtements » à vous autres, humain. Comment ce fait il que ta cape semble être plus efficace que la mienne alors qu'elles sont presque identiques ?

Elle fit sa remarque tout en observant la cape offerte comme une bête curieuse, la retournant en tout sens, avant de ramener la sienne sur son corps et de s'en couvrir intégralement, ressemblant à une grosse boule de neige, tandis qu'Alexandar répondait posément à son interrogation en ajoutant certaines précisions :

-Ma cape n'est qu'un prêt, cela m'ennuierait de devoir creuser une tombe pour toi avec un sol aussi dur. Ensuite, nos vêtements ne sont pas tous réalisés dans les mêmes matières, même s'ils peuvent avoir des formes identiques. La forme de nos deux capes est identique, mais la mienne a été conçue pour protéger d'un froid comme celui-là, alors que ça ne semble pas être le cas de la tienne.

La demoiselle sembla digérer l'information en même temps que le peu de peau qu'il voyait encore retrouvait des couleurs, et finit par répondre aux autres questions de l'ancien seigneur :

-Tout d'abord, sache que je ne suis pas un membre de ton espèce. Cette apparence est récente tout comme mon arrivé en ses terres, je ne vois pas de ce qui à de si choquant dans ma façon de te nommer. Après tout un arbre est un arbre, une pierre est une pierre et un humain est un humain, je ne vois pas le problème. Ensuite, ce qui m'a attiré jusqu'ici est le feu que tu as allumé, j'étais en chemin pour rejoindre une ville se trouvant un peu plus loin.

Intéressant… Le monde est vaste et il y a l'air de receler de nombreuses surprises. Si elle rejoins une ville, je ferai bien d'obtenir la direction… Mon visage sera facilement oublié et les informations plus nombreuses là-bas…

L'être qui se cachait sous sa cape, et qui n'avait, semblait-il, de fille que l'apparence, lui tendis un parchemin qu'il ouvrit. Il s'agissait visiblement d'une convocation dont elle faisait l'objet, bien qu'il soit à destination de tous les « élus » et non à la sienne uniquement. Son nom n'était ainsi d'ailleurs pas évoqué. Il s'agissait d'un document bien impersonnel, mais Alexandar ne voyait rien qui pu réellement l'informer et le reposa entre eux, se doutant bien que son interlocutrice ne quitterait plus si facilement la chaleur où elle s'était installée. Elle l'interrogea cependant à nouveau :

-Mais dit moi humain, comment se fait il que tu es réussi à allumer un feu sur de la glace sans magie et sans les étranges machines dont ton espèce est si fier ? Je t'avouerais que cela m'intrigue.

-Pour commencer, je souhaiterais me voir nommer par mon nom Alexandar ou Al', à la rigueur. Si je suis certes un humain, je ne suis pas le seul sur cette terre. Si un arbre est un arbre, il existe différents arbres, avec des particularités différentes, tout comme les pierres ont chacune des propriétés qui leur sont propres. Les connaître, c'est comprendre un peu plus ce qui t'entoure
, expliqua-t-il doucement.

-Ainsi, avec certains bois et certaines pierres, on peut obtenir du feu si on sait comment faire.

Et joignant le geste à la parole, il lança sortit deux pierres de silex de l'une de ses nombreuses poches et les percuta, provocant des étincelles, avant de jouer avec dans sa main et de reprendre la discussion, conservant toujours son sourire engageant.

-Je suis cependant curieux, quelle est ta place dans cette société pour être l'objet d'une convocation, alors même que tu dis ton arrivée récente ? Et où se trouve cette fameuse ville où tu te rends ? Et accessoirement, est-ce que tu aurais un nom par lequel je pourrais moi aussi te nommer ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Ven 1 Juil - 23:02





Une balade en forêt pour se changer les idées.


feat.Alexandar Von Virtus



Le jeune homme qui avait prêté son épaisse cape à la jeune fille prit le temps de répondre à ses questions qui devaient être bien étranges pour quelqu'un d'habitué à ses choses simples comme les vêtements et leurs différentes utilisations et utilité, Zinnia l'écoutait attentivement malgré le fait qu'elle était enfermée dans sa cape qui se trouvait être beaucoup plus chaude qu'au premier regard, fait d'un tissu synthétique moderne qui conserve la chaleur ou l'évacue de manière très efficace en fonction de la température ambiante. Bien évidemment la dragonne ignorée cela, car Amaryllis, l'ancienne propriétaire de ce corps et de cette cape, ne le savait pas non plus.

Lisant la note que l'on lui tendait, celle-ci semblait l'intrigué bien plus que la personne qui lui avait donné le bout de papier, mais après lui avoir demandé de l'appeler par son nom, ce qui était bien plus agréable dans une conversation normale (pour des êtres humains normaux en tout cas...), lui donnant l'exemple de la connaissance de la nature environnante qui pourrait lui être fort utile. De nouveau, il prenait le temps de répondre à ses interrogations, calmement et lentement afin que Zinnia puisse comprendre et enregistrer les explications qu'il lui donnait, alliant même le geste à la parole en percutant deux pierres l'une contre l'autre devant le regard intrigué, mais toujours aussi glacial, de la jeune fille.

Fascinant ! Bien plus que son blabla sur « les pierres et les arbres tous différents » dons, je me suis toujours foutu royalement, tellement ces choses ont tendance à changer du tout au tout en fonction du monde où l'on se trouve, le fait de pouvoir provoquer des étincelles avec de simple pierre, bien que se soit long et pas très efficace, est une chose très intéressante ! C'est dont ainsi qu'il a pu allumer un feu au milieu de cette glace ? Quelques étincelles et une poignée de bois sec ? Pouvoir maîtriser le feu, même si c'est d'une façon aussi archaïque, reste une bonne chose à apprendre !

Tout en écoutant la fin de ses explications ainsi que sa dernière question, la jeune fille devenue muette sortis subitement de sa boule de chaleur pour attraper les deux pierres avec lesquelles jouait Alexandar , comme un chat attaquant subitement après avoir regardé des doigts bougés une fois de trop. Comme avec la cape un peu plus tôt, les pierres furent analysées dans tous les sens afin qu'elle puisse reconnaître ses pierres à étincelles avec un simple touché. Après quelques minutes, la jeune fille lançait ses pierres à l'homme et se levait, partant à la recherche de pierres similaires dans les environs du camp tout en répondant à ses questions, comme si ne rien n'était.


-Aleyxent...Alienx... Vaux noms sont si compliqués... Je ne me suis jamais embêté avec le nom des choses, à mes yeux, vous vous ressemblez tous, tes semblables et toi. Cependant, au vu des informations que tu me fournis, ainsi que de l'appellation simple que tu me donnes, je t'appellerais humain Al'.

Après avoir fouillé la toundra glacée environnante, Zinnia revint près du feu de camp et tandis six pierres plus ou moins similaires à des silex à l'homme pouvant créait le feu sur la glace, souhaitant l'expertise de quelqu'un qui si connaissait afin de pouvoir affiner ses propres informations. Attendant son analyse, elle reprit pour les questions suivantes, levant son débardeur afin de montrer son sceau de Long qu'elle avait reçu à son arrivée.

-On viens de me l'expliquer et je n'ai pas tout compris, mais il semblerait que les trois entités qualifiés de divinité dans ses terres, s'amusent à appeler des créatures d'autres mondes pour les ramener ici, leurs imposants alors cette marque. Les êtres choisis de cette façon et portant ce genre de sceau sont appelés « élus » par les humains locaux et cela nous rendrait un peu spéciaux à leurs yeux. Quant à la ville... Elle pointait le nord du bout de son index. Elle se trouve quelques parts dans cette direction d'après des humains que j'ai croisés plus tôt, d'après eux, je ne pourrais pas tromper quand je la verrais.

Rassemblant des branches les plus sèches possibles qui se trouvaient autour d'elle, la jeune fille en fit un petit tas et s'apprêtait à essayer la technique miracle des "cailloux fabriquant du feu" que l'on venait de lui expliquer. Se mettant en position avec les deux pierres qui ressemblaient le plus à celle de l'homme dans les mains, elle commençait à les taper l'une contre l'autre, doucement, puis violemment. Sans grand résultat. Laissant apparaître une canine de mécontentement, dû à son échec, elle reprenait la parole sans lever la tête de son exercice.

-Tu peux m'appeler comme bon te semble, humain Val', cela m'importe peu. Mais je possède bien un nom: tu peux m'appeler Zinniahr... Elle s'arrêtait subitement, réfléchissant quelques secondes. Zinnia, tu peux m'appeler Zinnia.

Les sourcils froncés après cette pause imprévue dans ses paroles, les pierres s'entrechoquèrent de nouveau, toujours pas d'étincelle. Mauvaises pierres ? Mauvais angles d'impact ? Pas assez ou trop de force dans ses essais ? Seule une personne sachant faire cette opération pouvait le dire.

Les noms que les espèces se donnent les uns les autres afin de pouvoir se différencier les uns les autres. Un procédé que je peux comprendre, mais que j'ai toujours eut du mal à appliquer pour la raison que j'ai annoncé à l'humain Val'. Comment nommer de façon différente des créatures que l'on voit toute semblable ? Cependant, pour l'heure, j'allais devoir faire un effort. Surtout que cet humain ne m'était pas agressif et qu'il pourrait potentiellement m'être utile. Mais... Zinniahrym ou « Ange du Néant » dans ma langue natale. Un nom qui m'allait fort bien fut un temps, mais aujourd'hui... L'ange n'existant plus, il ne reste que le Néant, ainsi « Zinnia » sera mon seul nom, tant que je n'aurais pas récupéré mes ailes.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Dim 3 Juil - 20:57





Who am I ?

Âge : une trentaine d'années
Ce à quoi je ressemble : vêtements sombres et yeux bleus
Où se trouve mon sceau : sur l'épaule droite
Lien vers ma présentation :ici
Ma chronologie :à venir
Mes liens :à venir
Mes familiers : à venir






Une balade en forêt pour se changer les idées
feat. Zinnia



La jeune fille sortit subitement ses deux mains de sa cape pour saisir les pierres avec lesquelles jouait Alexandar, les observant sous tous les angles avant de les renvoyer au seigneur, qui les rattrapa sans mal et les rangea dans on vêtements. La demoiselle se leva et commença à fureter autour du campement, répondant à ses questions :

-Aleyxent...Alienx... Vos noms sont si compliqués... Je ne me suis jamais embêté avec le nom des choses, à mes yeux, vous vous ressemblez tous, tes semblables et toi. Cependant, au vu des informations que tu me fournis, ainsi que de l'appellation simple que tu me donnes, je t'appellerais humain Al'.

Son nouveau surnom le fit sourire, mais il laissa son interlocutrice finir ses recherches et revenir avec plusieurs pierres tranchantes et à la couleur semblable aux siennes. Elle souhaitait visiblement son avis sur celles qu'elle avait identifié, mais enchaîna en répondant à l'une de ses autres questions, relevant en même temps son léger débardeur, laissant apparaître sur son ventre un symbole similaire à celui qu'il avait lui-même sur l'épaule, bien qu'il soit différent. Elle lui expliqua :

-On viens de me l'expliquer et je n'ai pas tout compris, mais il semblerait que les trois entités qualifiés de divinité dans ses terres, s'amusent à appeler des créatures d'autres mondes pour les ramener ici, leurs imposants alors cette marque. Les êtres choisis de cette façon et portant ce genre de sceau sont appelés « élus » par les humains locaux et cela nous rendrait un peu spéciaux à leurs yeux.

Ce sont des nouvelles capitales. Et plutôt mauvaises. Il n'apparaissait donc probablement pas à ce monde. Peut-être le choc de l'arrivée lui avait-il fait perdre la mémoire, mais il comprenait plus facilement ce qui l'entourait à présent. Et surtout, il savait que tout ce qu'il pouvait savoir n'était pas forcément valable ici, et qu'il allait devoir se remettre à jour de ses informations. Finalement, il avait un objectif, au moins à court terme : connaître ce monde et être capable d'y survivre.
La jeune fille, inconsciente des pensées qu'elle avait généré chez son interlocuteur, continua en pointant son doigt vers le nord.

-Quant à la ville... Elle se trouve quelques parts dans cette direction d'après des humains que j'ai croisés plus tôt, d'après eux, je ne pourrais pas tromper quand je la verrais.

Et dans une ville, on trouve de l'information. Ces divinités ont un certain sens de l'humour si elles ont planifié tout ça…

-Tu peux m'appeler comme bon te semble, humain Val', cela m'importe peu. Mais je possède bien un nom: tu peux m'appeler Zinniahr...Zinnia, tu peux m'appeler Zinnia.

Un surnom pour elle aussi, plutôt qu'un nom complet ? Son vrai nom devait avoir une signification profonde, mais il ne s'y intéressait pas. En tout cas pas encore.

Pendant qu'Alexandar était plongé dans ses réflexions, la créature ressemblant à une fille et s’appelant Zinnia rassembla quelques brindilles sèches et tenta de les enflammer avec les pierres les moins imparfaites du lot. Le jeune seigneur constata cependant que si toutes les pierres semblaient de qualité, elle n'utilisait pas la bonne méthode, se contentant de frapper les pierres l'une contre l'autre. Une dent étrangement pointue mordilla sa lèvre de mécontentement, tandis que ses sourcils se fronçaient peu à peu.

Son absence de patience força un sourire à Alexandar, qui vint se placer derrière elle et attrapa ses mains les guidant :

-Il ne suffit pas de les frapper Zinnia, il faut frotter les pierres.

Joignant le geste à la parole, il accompagna son mouvement, commençant par poser les pierres l'une contre l'autre, avant, d'un mouvement vif, de créer une étincelle qui vint allumer les quelques herbes sèches collectées pour l'expérience.

-Dans tous les cas, merci pour ces informations, je découvre aussi cet endroit et certaines choses prennent sens. Je vais me rendre dans cette fameuse ville pour en apprendre plus sur ce monde.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Ven 8 Juil - 22:12





Une balade en forêt pour se changer les idées


feat.Alexandar Von Virtus



Souriant en réponse à l'agacement de la jeune fille qui galérait à faire des étincelles, Alexandar passait derrière elle pour lui attraper les mains afin de les guider afin de lui montrer les gestes adéquats pour l'utilisation de la paire de silex. Surprise, Zinnia laissait échapper un grognement, lui tournant un regard meurtrier et animal comme celui d'un chat se retrouvant sur la défensive et près à bondir pour vous refaire le visage. Se laissant cependant faire, elle finit par se concentrer sur les gestes que l'homme lui mimait et qui allumaient avec une facilité déconcertante le tas de brindilles sèches qui se trouvaient devant elle, laissant naître au cœur de la paillasse une petite flamme rougeâtre discrète.

Cet humain à eut de la chance que sa petite expérience fonctionne, osé poser les mains sur moi sans me demander l'autorisation lui aurait coûté sa tête dans un passé pas si lointain. Mais cette technique reste efficace, je dois arriver à la maîtriser parfaitement avant de reprendre la route, cet enseignement est une raison suffisante pour que je lui laisse la vie sauve au tout cas, une chance pour toi, petit humain ! Mais que cela ne devienne pas une habitude ! Une chance pour lui qu'il ne puisse pas entendre mes pensées, je préfère garder tout ça pour moi, il cherche juste à m'aider de toute évidence et je ne ressens pas de mauvaises intentions chez lui, du calme Zinniahrym, on se relaxe...

Après s'être libéré de la poigne de l'homme à la carrure noble et s'être légèrement éloigné, Zinnia reprit ses essais en imitant les gestes montrés par le jeune élu. Les tentatives s'enchaînaient, après cinq ou si fois, elle parvint enfin à créer les étincelles, mais l'essai suivant était de nouveau un échec. Encore et encore, les pierres se frottèrent l'une contre l'autre et plus elle s'exerçait et plus les réussites se trouvaient fréquentes, mais elle continuait encore, ne voulant s'arrêter qu'une fois que chacun de ses essais soit une réussite. Sans lever le nez de ses pierres, elle écoutait les remerciements du jeune homme.

Lui aussi serait nouveau dans ses étranges terres alors, cela ne m'étonne qu'à moitié, même si la probabilité de croiser un autre nouvel « élu » durant ma première journée ici restait faible. En tout cas, s'il souhaite se rendre en ville, il serait intéressant pour moi de le suivre, ne serait-ce que pour avoir un garde mangé à porter de main en cas de besoin. De plus, il m'a l'air de savoir bien mieux savoir se repérer sur terre que moi, qui me suis toujours déplacé en volant, il pourrait donc m'éviter de me perdre. Après s'il suffit de lui raconter quelques mots de ma part pour qu'il soit satisfait, cela devrait donc lui suffire pour qu'il me laisse le suivre sans trop poser de questions.

Les essais devenaient de plus en plus concluants, finalement satisfaite la dragonne finie par ranger soigneusement ses nouveaux outils dans sa cape avant d'enfin se décider de reporter son regard sans émotion vers l'élu à l'épaisse cape et à la chevelure d'argent. Une question bourgeonnait dans son esprit, enfaite cette question, elle se l'était souvent posé. En racontant son petit monologue sur le peu d'informations qu'elle avait sur son arrivée ici, elle s'était souvenue comment les espèces faibles pouvaient prendre pour « tout-puissant » des créatures qui n'étaient, au final, pas plus différente qu'elles (mise à part au niveau de l'espérance de vie et/ou de la différence de puissance, bien évidemment). Comme beaucoup d'autres interrogations de la dragonne, celle-ci n'avait jamais pris le temps d'écouter l'avis un autochtone, mais dans l'immédiat, il se trouvait qu'elle en avait finalement location.


-Humain Al', il y a une chose que j'ai toujours eut du mal à comprendre, c'est la notion de « divinité » de vous autres, jeunes espèces. Pour toi qu'es qu'un « Dieu », humain Val' ?

Assise en tailleur, elle était à présent pleinement réchauffée et en pleine possession de ses moyens, même si ses pouvoirs restaient durement bloqués par le sceau de Long, elle était bien plus à l'aise à présent que lors de son arrivée près de ce feu de camp tombé du ciel, même si cela ne se voyait pas sur son visage, et même si elle ne se l'avouera jamais, elle était reconnaissante envers cet inconnu pour son petit cours improvisé.

-De plus, si tu vas vers la ville, je te propose de m'accompagner. Nous allons dans la même direction de toute manière.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Jeu 28 Juil - 5:00





Who am I ?

Âge : une trentaine d'années
Ce à quoi je ressemble : vêtements sombres et yeux bleus
Où se trouve mon sceau : sur l'épaule droite
Lien vers ma présentation :ici
Ma chronologie :à venir
Mes liens :à venir
Mes familiers : à venir






Une balade en forêt pour se changer les idées
feat. Zinnia



La jeune fille grogna et lança un regard cinglant à Alexandar quand celui-ci guida son mouvement, avant de se dégager et de s'éloigner à nouveau un peu, comme un félin méfiant. Elle appliqua cependant ces conseils et finit par obtenir une étincelle, tandis qu'on devinait de nombreuses réflexions derrière son expression concentrée et son air sévère. Elle se décida enfin à laisser ses expériences de côté et releva son visage vers l'ancien seigneur, lui posant une question surprenante.

-Humain Al', il y a une chose que j'ai toujours eut du mal à comprendre, c'est la notion de « divinité » de vous autres, jeunes espèces. Pour toi qu'es qu'un « dieu », humain Val' ?

Alexandar haussa un sourcil et se plongea dans ses pensées quelques instants pour réfléchir sérieusement à cette question.

-Un dieu, pour la plupart des humains, est une entité qui dispose d'un pouvoir suffisamment important pour nous faire ployer et obéir, de réduire notre volonté à néant. C'est un être qui aurait forgé le monde tel qu'il est connu et qui pourrait le détruire si cela lui convenait. Si on s'en tiens à une définition classique, nous sommes presque ses jouets, ses enfants s'il s'attache à nous…  donc au-delà de sa puissance sans commune mesure, un dieu est censé représenter un créateur, éventuellement un parent qui guiderait ses enfants. Dans la théorie bien sûr.

L'ajout d'Alexandar se perdit dans le silence soudain de la forêt, comme si leur nouveau créateur écoutait lui aussi la réponse du seigneur. Il fut brisé par une raffale de vent qui fit crépiter le feu, et le bruit repris son cours normal.
Le guerrier se leva tranquillement et s'étira, tandis que Zinnia lui proposait de cheminer ensemble jusqu'à la ville où elle (et peut-être lui-même) était convoquée.

-Pourquoi pas ? Allons-y, j'aimerai profiter d'un abri, et éventuellement d'un peu de civilisation, avant la fin de la journée

Il réajusta ses vêtements et dispersa la neige qui s'était installée sur sa cape et son pantalon, avant de  placer la capuche sur sa tête et de faire quelques pas dans sa nouvelle direction, attendant que Zinnia ne le rejoigne.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   Dim 31 Juil - 12:14





Une balade en forêt pour se changer les idées


feat.Alexandar Von Virtus



Zinnia écoutait la réponse de l'homme qui lui faisait face et cette réponse réussie à la faire sourire, c'était une déclaration claire et précise qui témoignait d'une grande sagesse d'esprit tout en conservant un grand respect. La nature, c'était tût durant sa réponse, semblant l'écouter elle aussi avec attention avant de faire gronder une bourrasque de vent, comme pour faire vaciller les convictions des deux élus. La dragonne se rapprochait de l'homme qui venait de se lever, acceptant sa proposition de cheminer ensemble jusqu'à la Capitale voisine, ils feront donc le peu de route qui les séparaient de Yuki ensemble.

Je m'attendais à cette réponse, comme toutes les autres espèces, il suffit d'être plus grand, plus fort et de pouvoir vivre plus longtemps qu'eux pour être considéré comme des Dieux. J'ai toujours poussé mes frères à faire comme moi, si une espèce venait à nous adorer comme des divinités, nous devions refuser cette adoration tout en leur expliquant le pourquoi de ce refus. La plupart du temps, ils comprenaient notre point de vue, même si cela ne suffisait pas toujours, mais nous refusions toujours l'énergie que pouvait donner les prières de nos adorateurs, question de principe. Au moins, cet humain à la justesse d'esprit de voir qu'être un dieu et plus un titre que les entités plus puissantes que la moyenne se donne, qu'autre chose.

Poursuivant leurs routes, la dragonne voulut conclure cette conversation religieuse qu'elle avait lancée alors que les murs enneigés de la Capitale se dessinaient devant eux. Prenant le ton d'une grande sœur prodiguant un conseil à ses cadets, Zinnia dit finalement quelques mots.


-Ne te laisse pas berner, humain Val', ce que vous appelez un dieu n'est jamais plus qu'une créature plus forte et plus âgée que vous, tous les êtres vivants finissent toujours par retourner au Néant, rien n'est immortel ou éternel. Ne l'oublie jamais et ne baisse jamais le genou devant une personne ou une créature qui prétend le contraire.

Une violente brûlure provenant de la marque de dragon bleuté vint deviner une grimace sur le visage de la jeune fille, grimace qui devint rapidement un sourire satisfait, le dieu dragon n'étant apparemment pas très satisfait de la réplique de la dragonne et cela lui plaisait bien, car, pour elle, c'était une validation de ses propos.

Ils arrivèrent finalement devant les portes, c'est ici que leurs chemins se sépareront, la jeune fille adressait un dernier signe de la main à Alexandar, lui ajoutant quelques mots de manière mécanique, comme une phrase qu'elle avait l'habitude de sortir machinalement, mais qui restait sincère en ce jour.


-Que tes ailes te portent là où ton destin t'attend, humain Val', nos chemins se croiseront peut-être à nouveau.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une balade en forêt pour se changer les idées   

Revenir en haut Aller en bas
Une balade en forêt pour se changer les idées
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]
» Perdues seules en forêt ▬ Illy & Hélénie
» Balade en forêt [Pv Noren]
» Un petit combat pour se changer l'humeur ?
» Se promène pour se changer les idées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Forêt de givre-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.