Partagez | .
[Scénario]Le camp des pilleurs
Invité Invité

-



MessageSujet: [Scénario]Le camp des pilleurs   Dim 10 Juil - 21:03




Le camp des pilleurs

Lieu : Mochi
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 10 juillet 2016

Vous avez été contacté, d'une manière ou d'une autre, par un supérieur, un passant des territoires neutres, un civil effrayé ... car il y a un énorme problème. Le village de Mochi, dans les territoires neutres a besoin de toute urgence de quelques élus confirmés. Il n'y as pas plus de détails que cela, mais vous savez que la récompense à la clé sera honorable.

Alors que vous débarquez dans la bourgade, vous remarquez qu'elle n'as rien de vraiment atypique. Des maisons communes pour les territoires neutres, sauf quelques unes d'entre elles qui valent le coup d'oeil. Etant établis dans les rocheuses, le village à pris le partis de creuser quelques habitations à même la roche, ce qui les protège efficacement des vents glaciaux qui proviennent de leur voisin direct : Fuyu. Ces habitations troglodytes sont à peine visibles, mais le confort est tout assuré, surtout au niveau de la température. Les habitants sont chaudement habillés, et plutôt amicaux envers les élus, et pour cause.

Vous entendrez sans doute quelques rumeurs : des pilleurs se seraient installés à proximités, et ils n'y vont pas de main mortes! Raids de nuit, assassinats, vols, et mêmes des actes plus cruels encore qui ne sont pas cités entre ces lignes. Ainsi, à peine êtes vous arrivés qu'un grand nombre de natifs se groupent autour de vous, ils vous amènent, contre ou avec votre permission jusqu'à la place du village, ou une jeune femme vous attends.

Nous vous attendions courageux élus ! Je me nomme Ita, et je suis ce qu'on peut appeler, la chef de ce village. Je suppose que les "on dits" ont dû courir jusqu'à vos oreilles ... Des pilleurs sans foi ni loi s'en prennent à nous, et ils ne font pas que voler. La petite garnison de notre hameau n'est pas suffisante pour nous défendre, et si cela continue, nous subirons le même sort que Kimimaka, ce petit village de Seika ! Il avait pourtant fait appel à quatre élus, mais ceux ci ne sont jamais revenus. Nous osons espérer que vous saurez vous montrer plus digne de cette tâche qu'eux, car d'après ce que nous avons pus comprendre, le camp installé un peu plus loin dans la montagne est bien celui qui as attaqué le désert ! Ce sont les mêmes, ils s'en prennent juste à une nouvelle proie, qui se trouve être notre petite bourgade ... Si vous nous aidez, nous vous récompenserons, bien sûr, à la hauteur de votre tâche ... Nous comptons sur vous fiers élus ...

Sur ce, que vous soyez arrivés premiers ou derniers, vous subissez une ovation de la foule, ravie de voir enfin leurs sauveurs arrivés, mais peut être se trompent ils ?
------------------------------
---------------
---------

A vous de jouer ! Je vous laisse déterminer l'ordre de post vous même ! Pour l'instant, vous connaissez la situation de la ville, les informations éventuelles sur le camp que je pourrais vous livrer dépendront de vos actions. Je vous conseille de faire connaissance et de juger des capacités de chacun, le scénario demandera une certain stratégie si vous ne voulez pas échouer !

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Lun 11 Juil - 0:58






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   

Je ne savais pas pourquoi je me trouvais ici...

En vérité, si parfaitement. On m'avait contacté vis à vis du fait qu'un village, du nom de Mochi, subissait les raids trop nombreux de pillards, d'assassins, de bandits et de tout autre forbans de la pire espèce, et qu'il fallait l'aide de combattants accomplis et expérimentés pour aider ces pauvres personnes à pouvoir dormir sur les deux oreilles, pour ne plus avoir à se dire qu'en se couchant il était possible qu'elles ne voient plus la lueur du jour.

Et c'était une tache tout à fait louable que de vouloir aider ces gens, mais théoriquement, je n'aurai jamais dû en être... Après tout, ce petit village, aussi nécessiteux puisse-t-il être, se trouvait à la lisière des terres enneigées de Fuyu. Bien que les contrées glacées soient théoriquement celles qui me soient liés par mon sceau, je n'avais absolument aucune envie d'y retourner, tant mes objectifs actuels pouvaient diverger...

Après tout, je souhaitais me diriger vers Seika, au sud, pour y retrouver cette personne si chère à mes yeux, peut être même pour une dernière fois, juste pour pouvoir m'expliquer, et si besoin faire mes adieux... Mais... J'avais été pris, inconsciemment, de l'envie de rendre ce monde un peu meilleur, d'empêcher au moins ces criminels d'abuser une fois de plus d'innocents. Et puis, après tout, il y avait surement une récompense pour cette mission, qui la rendait plus intéressante.

Mais c'était plus par conviction que par intérêt que je m'étais rendu ici, me faisant toutefois faire un bon détour dans mon chemin, long d'au moins plusieurs journées de marche pour ne serais-ce que l'aller...

Toutefois j'y étais. J'étais dans ce village. Bien qu'un peu perdu entre tout le brouhaha ambiant et l'agitation pour créer les plus sommaires défenses contre ces hommes sans foi ni loi qui n'avaient comme seul dogme que la violence et le meurtre. Et je restais simple, puisque je me doutais qu'ils avaient infligés bien pire à ces habitants...

Ces hommes, ces femmes, ces enfants et ces vieillards, tous avaient perdu quelque chose ou quelqu'un, et pourtant, ils étaient tous là. Voir une étrangère arrivée dans leur village après l'annonce désespérée qu'ils avaient put faire était bien entendu source de discussion, mais surtout d'espoir, celui que cette nouvelle personne vienne en sauveur, en messie, et délivre toute cette population de la mort et de l'angoisse...

Je fus littéralement escorté, assailli par tout ces gens qui étaient tous en émerveillement et emplie de curiosité devant ma personne, mais surtout devant la gigantesque arme qui trônait dans mon dos. Certes elle était plus inhabituelle que je ne pouvais le paraitre, mais je restais le seul et unique maitre de son maniement.

Une fois amené devant ce qui semblait être la chef du village en somme, elle m'expliqua rapidement la situation, indiquant que ces bandits n'en étaient pas à leurs coups d'essais, et qu'ils s'étaient déjà chargés d'un précédent groupe d'élu. Prudence était de mise donc, mais il fallait déjà que je rencontre mes camarades. Après tout, même si je retrouvais mes compétences, je risquais d'avoir fort à faire si j'étais seul.


Préférant attendre qu'ils viennent d'eux même, je m'installa donc non loin de la place, sur une table, en réclamant une carte sommaire des environs, afin de pouvoir commencer à élaborer un début de stratégie et d'organisation, mais surtout savoir où nous devions frapper. De plus, je demandai à un habitant d'essayer de récupérer le plus d'informations et de témoignages possibles sur le nombre et l'équipement des personnes que j'allais devoir combattre jusqu'à la mort...


Que viennent mes compagnons, ils n'auraient pas de mal à me trouver à travers toute cette agitation, tant les personnes s'amassaient à une distance raisonnable de moi...




Dernière édition par Kamatari Honjo le Jeu 14 Juil - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Lun 11 Juil - 3:53






Le camp des pilleurs


feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

Ma journée se passait plutôt bien, les paysages blancs de Fuyu avaient enfin laissé place à d’autres couleurs… bon principalement du gris à cause des montagnes, mais c’était déjà un bon début.

Par contre, l’ambiance était morte, pas de distraction à l’horizon… ou du moins pas avant l’arrivée d’un humain agaçant qui était de toute évidence effrayé et bien déterminé à me ramener à son village, il m’annonçait déjà une récompense en échange de mon aide.
Sur le coup j’ai vraiment hésité à l’envoyer six pieds sous terre pour éviter de subir un mal de crane mais en y repensant, s’il m’accompagnait jusqu’à son village je trouverais une source de nourriture et de distractions si je repassais dans le coin un jour ou l’autre.

Tout content de ma réponse positive, il n’en resta pas moins bavard…malheureusement…
La marche avait duré un petit moment avant d’atterrir dans un village plutôt…original. Certaines habitations se trouvaient dans la roche ! Ces humains s’installaient partout, des vrais parasites !
Mon temps d’observation fut assez court, une marée d’insectes hum rectification d’humains me fonçait droit dessus, bien qu’ils ne semblaient pas animé de mauvaises intentions ça n’en restait pas moins agaçant surtout lorsqu’ils commencèrent à me pousser vers une place.

Tandis que je me faisais escorter je ne sais où, j’eus ouï dire certaines informations qui me donnaient une idée de la tâche à effectuer.
Le village se faisait soumettre par d’autres humains et étant trop faible pour se défendre, il était en quête d’élus pour les aider.
Le raisonnement de chercher de l’aide parce que l’on est trop faible me paraissait bizarre, pourquoi ne pas s’entraîner ce n’était pas comme si leurs adversaires étaient des élus, si ? Mais brefs, les humains sont pourvus d’une logique qui me serait éternellement incompréhensible.
En revanche, l’idée de rencontrer d’autres élus qui se seraient égarés en ces terres m’intéressait bien plus que leurs querelles d’humains.

Les secousses provoquées par la marée humaine cessèrent, m’informant que j’étais arrivé à destination. Une femme se dressait devant moi, apparemment le chef du village.
Elle m’informa du reste de la mission, elle m’intéressait. Des humains qui avaient réussi à mettre en échec des élus ce n’étaient pas banals, je comprenais mieux la logique du village de rechercher de l’aide.

Par contre, le ton que prit la femme ne me plaisait pas du tout, elle se permettait de prendre de haut les élus en me demandant d’être « plus digne » que ceux qui avaient précédemment échouer.
Loin de moi l’idée de les défendre, mais lorsqu’on se permet juste de compter sur les autres pour résoudre ses problèmes, on ferait mieux de la fermer.
Encore une fois les humains m’énervaient, ce devait être un talent qu’ils avaient développé depuis leur création. J’en avais vu des tonnes et des tonnes et pourtant, ils trouvaient toujours quelques choses d’énervant à faire…

C’était donc clair et net, je ferais cette mission pour mon plaisir et non pas pour les aider, bien que je ne leur divulguerais pas cette pensée afin de recevoir une récompense.

Désormais au courant de la mission, je demandais s’il y avait déjà d’autres élus arrivés. Je les aurais bien cherché, mais avec cette masse de parasites qui grouillaient autour de moi, tous plus grand que mon 1m62, mon champ de vision s’en retrouvait bien réduit.
On m’escorta de nouveau jusqu’à un endroit non loin de là.
Une fille observait des documents, bons, je dois avouer que même en cherchant sans la masse d’humain, je n’aurais jamais imaginé qu’elle puisse être une élue.

Je m’approchais d’un pas nonchalant avant de m’asseoir à la même table.

- Tu es aussi chargée de la mission je suppose.


J’observais un instant ce qu’elle étudiait. Si un humain lambda s’était trouvé à sa place je ne serais jamais venu ici, mais j’avais toujours eu de bons souvenirs du peu d’élus rencontré alors pourquoi pas elle ?

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 12 Juil - 14:37

Des cailloux encore en encore ! Voilà ce qui entourait Thanil à présent, mais cela était relativement logique étant donné que le jeune esper était en train d’arpenter des routes montagneuses. En effet, après avoir découvert à la capitale de Seiku, Chikai, qu’il venait bel et bien d’atterrir dans un autre monde fantaisiste, Thanil avait pris la décision d’arpenter un peu plus ces terres pour le découvrir. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on se réveille tout à coup dans un autre monde…

Ainsi, le jeune homme avait demandé à la capitale une carte, certes assez peu précise, mais qui lui donnait au moins une idée générale des régions qu'il pourrait rencontrer. Ainsi il était venu un peu sur un coup de tête dans cette région, la carte indiquait des chaînes montagneuses et Thanil avait espérer de beaux paysages vu du haut des montagnes, mais au final ce dernier était en train de se crever à petit feu à escalader bêtement tout ce paysage gris…

Enfin, Thanil fut en vue d’un village ! Donc… selon sa carte… il s’agirait du village de Mochi… à moins que les dimensions ne soient vraiment pas exactes. Bref, le jeune homme s’avança d’un pas décidé avec pour objectif de visiter un peu la ville et surtout de refaire sa réserve de vivres. Arriver aux alentours de la ville, il vit des réactions assez agitées venant des gens autour de lui, mais cela il s’en doutait du fait de son apparence venant clairement d’un autre monde, maintenant qu’il connaissait le contexte des élus et tout ce bazar, il ne s’étonnait plus de ce genre de réactions.

En revanche, peu à peu les gens commencèrent à se rassemblés autour de Thanil. Bien que ce dernier n’y prête que peu d’attentions au départ, assez rapidement il se mit à se poser des questions. Les chuchotements des gens aussi étaient de plus en plus nombreux. Peu à peu, la foule forma un cercle autour de Thanil tandis que ce dernier était de moins en moins rassuré. Le jeune esper entendit parfois quelques phrases du genre « un autre élu a répondu à l’appel » ou encore « guidons le vers elle » mais… qui est ce fameux « elle » dont ils parlent et de quel appel ?

C'est ainsi que Thanil fut guider dans un espace où les gens étaient encore plus nombreux. Vu la foule présente tout autour, il est clair sur l'heure n'était plus à prendre la fuite. Reste plus qu'à savoir ce que la jeune femme en train de s'avancer allait pouvoir raconter…. Il écoutait donc le discours de la demoiselle en question, outre le fait qu'il n'ait rien entendu de ces « on dit », les malheurs de ces villageois avaient l'air assez terribles. Avec un peu plus d'observation Thanil put d'ailleurs voir certaines mines assez tristes sur le visage des gens alentour, sans doute des personnes ayant perdu des bien précieux, voire peut-être des êtres chers… Ce fut à ce moment-là que Thanil prit la décision de faire ce qu'il pourrait pour les aider, mais à bien y réfléchir, que pourra-t-il faire ? Certes ces derniers jours sur le chemin il était parvenu à peu près à utiliser ses pouvoirs de vecteurs sur lui-même, mais il restait encore bien diminué après la perte de ses pouvoirs dût à son arrivée ici.

Thanil mit toutefois ces pensées de côté et décida de voir ce qu'il pourrait faire avant de faire le pessimiste. Cela dit, d'après le discours il ne serait pas le seul « élu » dans les parages, il fallait donc déjà qu'il rencontre ses partenaires d'infortune avec qui il allait devoir composer. D'ailleurs, malgré sa bonne volonté, cette affaire s'annonçait tout de même risquer et Thanil n'était pas très rassurée, après tout un autre groupe d'élus avaient déjà échoués et sans doutes que ces derniers avaient un peu plus récupérés leurs capacités que Thanil qui venait d'arriver dans ce monde.

Le jeune homme n'eut même pas le temps de prononcer un mot que la foule surexcitée commençait déjà à l'emmener dans un autre endroit, où, il ne le savait pas encore. Il se doutait néanmoins que ce serait-là où les autres élus s'étaient réunis et où il pourrait faire leur rencontre. En effet, il se retrouva dans un espace plus ouvert, ce fut d'ailleurs la première fois depuis son arrivée dans le village qu'il put faire quelques pas sans risquer de bousculer quelqu'un. Les gens avaient l'air de garder leurs distances avec un certain respect de ce lieu. En effet quelques mètres plus loin deux personnes étaient attablés et avaient un air visiblement assez sérieux au-dessus de cartes et autres documents. Dans ce duo, ce fut la femme qui attira un peu plus l'attention de Thanil, enfin pas tant elle que l'immense faux qu'elle gardait prêt d'elle… il valait peut-être mieux pas trop l'emmerdée…

« Salut les gens ! Vous aussi vous vous êtes faits embarqués dans cette galère ? Vous avez des idées sur la marche à suivre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mer 13 Juil - 12:38





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kamatari Honjo, Kamui & Thanil Amiel



Natsu avait décidé de continuer son exploration en poussant jusqu'aux limites des territoires neutres. En effet, sur la carte, cette zone apparaissait montagneuse et, qui dit rocheuses, dit cavernes et grottes, donc potentiels passages secrets inexplorés. C'était le raisonnement qui s'était formé dans l'esprit du mage de feu et seule une recherche très aboutie pourrait l'en faire démordre. Pour ce faire, il devait donc se rendre directement sur place afin d'étudier le relief plus en détails. Le garçon aux cheveux roses avait donc dirigé ses pas vers l’extrémité ouest des terres dans lesquelles il se trouvait. De surcroît, il avait pu noter sur son plan la présence de quelques villages dans le coin, lui offrant ainsi la possibilité de se restaurer et de séjourner si le besoin s'en faisait ressentir. Ce n'était pas le genre du personnage, mais il valait mieux prendre quelques précautions, surtout lorsque l'on sait à quel degré se situe notre inconscience.

En route, mauvaise troupe !

Natsu ne savait pas vraiment d'où il tirait cette expression mais elle sonnait bien ! Bref, comme annoncé, il commença à se déplacer à un bon rythme vers le paysage irrégulier qu'il s'était fixé comme destination. Ainsi, en continuant sur sa lancée, il arriverait probablement en quelques heures à son objectif. Enfin, si la météo était de son côté... Car bien sûr, tout le monde sait qu'il est plus aisé d'avancer avec un grand soleil que sous une pluie diluvienne ! Pour l'heure, le temps était relativement radieux, et le moral du garçon à l'écharpe tout autant. Il adorait de fait ces longues balades qui précédaient d'ordinaire les traditionnels combats dans lesquels le chasseur de dragons ne pouvait s'en empêcher de s'incruster. Toutefois, à moins de rencontrer une bande de brigands audacieuse, cet itinéraire devrait se passer tranquillement et seule la traque de gibier pour trouver son casse-croûte viendrait égayait le voyage de l'impétueux jeune homme.

Bah... De toute façon, je trouverai bien quelqu'un à combattre quand je rentrerai sur Seika...

Toujours est-il que la route se passa comme prévue. Pas de mauvaise rencontre, pas d'intempérie pénible... Pas non plus de voyageurs avec qui faire la causette le temps d'une parcelle de chemin commune... Le seul compagnon de Natsu était ici le doux vent qui venait murmurer à son oreille de paisibles sifflements. Ainsi, l'ennui peut se trouver être un redoutable adversaire... Mais bon, le pyromancien n'avait pas vraiment le choix... Il s'amusa donc avec les quelques égaiements qu'il put trouver : shooter dans un caillou, poursuivre un chevreuil effrayé... Rien de bien grandiose à raconter... La Salamandre arriva finalement aux portes d'un village...


Qu'est-ce que... ?

Natsu n'avait pas pour attention de s'y attarder mais une jeune femme en larmes accourut dès qu'il apparut dans son champ de vision. Ses paroles étaient pour la plupart incompréhensibles à cause des hoquets et des pleurs, mais il put tout de même comprendre qu'une situation peu avantageuse s’était installé sur la petite ville, dont le nom semblait être quelque chose du genre de Moushi... En tout cas, le Seikajin eut beau insister, la villageoise ne voulait rien entendre et agrippait fermement les pans de la tenue du garçon. Elle lui enjoignit par conséquent de la suivre, et il se retrouva rapidement parmi une foule en délire, au centre de Mochi, dont il avait pu lire la véritable appellation. Les habitations étaient des plus ordinaires, cependant, quelques unes, directement taillés dans la pierre des montagnes, se dégageaient de la même masse de par leur prestance et leur style particulier. Le travail qui y avait été fait était impressionnant !

Une femme, très hautaine dans sa gestuelle, traversa tout à coup la meute de gens pour se positionner au centre de la place. Elle déclama ensuite un petit speech de bienvenue dont Natsu écouta à peine la teneur. Vint ensuite les explications aux faits de la femme qui avait amené le fils de dragon ici : un groupe de voleurs avait pris pour cible le village, après en avoir décimé un autre, situé quant à lui dans les frontières de la nation du Phénix.


Encore des pilleurs... C'est à croire que tout le monde veut le devenir !!!

Ce qui intrigua le mage ce fut également l'histoire racontant que quatre élus avaient disparu. Natsu se redressa d'un bond. Disparus... Se pouvait-il que ceux-ci aient découvert une issue ? Dans ce cas, le groupe de bandits devait en savoir quelque chose là-dessus lui aussi. Suivit alors le blabla habituel sur les récompenses, mais cela n'intéressait guère le pyrokinésiste : il était venu pour chercher une porte vers Fiore, et il la trouverait.

Après avoir affirmé à voix haute son souhait d'aider la population locale, et avoir résisté à la pression de l'ovation démentielle qui avait fait suite, il avait été conduit dans un coin du village, où étaient déjà présentes d'autres personnes, sûrement des élus. Parmi elles se trouvait une jeune femme que Natsu reconnut aussitôt.


-"Kaede ! Alors toi aussi tu as choisi d'aider ce village ?"

Il y avait également une fille un peu plus jeune que lui, dont la peau sombre était en contraste le plus parfait avec ses cheveux blancs, ainsi qu'un garçon, de l'âge environ de Natsu, et dont la coupe en pointes en disait long sur la nature du gars. Sans doute quelqu'un avec qui il pourrait bien s'entendre !

-"Salut, j'imagine que c'est pareil pour vous ? Au fait, je suis Natsu, Natsu Dragnir !!!"


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 14 Juil - 19:07



Le camp des pilleurs


Après votre courte rencontre vous pouvez décider de vous mettre en route immédiatement ou de faire un peu plus connaissances.

Si (et seulement si) vous décidez de vous mettre en route dans le prochain post, vous devrez traverser une partie du désert, ouvrez ce petit spoiler :
Spoiler:
 

------------------------------
---------------
---------

A vous donc de décider ensemble de l'orientation de ce tour Smile

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu

Kamatari tu obtiens les informations suivantes (libre à toi de les communiquer au reste du groupe) en interrogeant les habitants : ils ne savent pas exactement à quoi ils ressemblent, car ils attaquent toujours de nuit, mais il semblerait que leur couleur soit inhumaine, entre le jaune et le vert, es ce de la peinture ? Leur nombre exact n'est pas non plus connus, mais il y en a déjà eu environ cinq à la fois dans le village, peut être ne sont ils que cinq ou six, peut être plus ! Pour la majorité, ils sont équipés de cimeterre ou de hallebardes, mais on as crus apercevoir un archer. Quant à la position, elle est légèrement à l'ouest, en hauteur, on te l'indique précisément sur la carte.

Les documents comportent de menus informations, c'est la carte des environs avec la localisation approximative du camp et quelques informations sur la faune environnante que vous seriez susceptibles de te croiser : des rats, des sangliers, des brigands ... mais on dit aussi qu'un ogre rôde dans les montagnes !

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 14 Juil - 20:44






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Je commençais à étudier avec attention la carte que les villageois s'étaient consenti à me laisser. Visiblement, le hameau du nom de Mochi, là où je me trouvais, était entre de nombreuses vallées et monts... Même si elles ne trônaient pas au dessus des montagnes, les rocheuses des territoires neutres étaient tout de même assez impressionnantes, et devaient être un cauchemar pour manœuvrer une armée tant les possibilités d'embuscades et de pièges étaient nombreuses... Cela allait être donc difficile pour nous, car les hommes que nous devions affronter partait avec un très bon avantage : celui du terrain. S'ils avaient vent de l'expédition qui devait mettre fin à leurs agissements, tendre un piège allait être on ne peut plus simple... Et étant donné que ce village était gorgé à foison de réfugiés, il était fort à parié que l'un ou plusieurs d'entre eux étaient de mèches de gré ou de force avec nos ennemis du moment...

Cela me rappelait un peu le combat contre Ygostof le bandit qui, prévenu de mon arrivée par un villageois, avait put mettre en place de solides pièges pour tenter de me contrer. Heureusement que Ieta, un jeune élu de Manshe, était avec moi et que son arrivé n'avait pas été informée préventivement.

En tout cas, aujourd'hui, nous n'allions pas avec de bon avantages, et il allait falloir être on ne peut plus prudent pour la moindre de nos actions, tant nous risquions de finir comme la précédente expédition... En déroute ou décimé.

Au moins, les villageois, malgré le manque de précision de leurs informations, me renseignèrent au moins de ce qui était leurs fléaux : Plusieurs hommes, attaquants de nuit... Au maximum 6, armés correctement de cimeterre et de hallebarde, avec un archer. Autant dire, ils avaient de l'équipement et savait s'en servir... Mais si peu ? Dans une ville troglodyte, donc plus facilement défendable à cause de la pierre, ils n'allaient qu'à 5-6 en dépit des gardes et de la milice qui devaient s'être rapidement formée ? Ils devaient être extrêmement téméraires, ou très puissant individuellement pour être aussi confiant, ou bien...

Qu'ils n'étaient pas de simples humains...

Tout était possible sur Kosaten, j'avais entendu de la part d'habitant qu'ils existaient en ce monde des gobelins, créatures humanoïde à la peau verte... Peut être étais-ce des gros spécimens ? Après tout, cela pourrait expliquer la brutalité de leurs actes et l'inconscience qu'ils prennent à venir ici... Mais que ferraient-ils en pillant de l'or ? Je l'ignorai, et donc ma théorie tombait à l'eau...

Toutefois, selon les villageois, le campement de ces bandits se trouvait à l'ouest, et en hauteur, ce qui leur donnaît une nouvelle fois un avantage, puisqu'une sentinelle pouvait nous voir de loin, et qu'ils pourraient nous tendre des pièges grossiers mais terriblement mortels... Encore une fois, c'était dangereux... Et selon la carte, il allait falloir traverser un petit désert pour arriver jusqu'au campement de ces bandits...

Mais avec d'autres informations que les autochtones s'accordèrent à me dire, c'étati que la région était dangereuse... Déjà, il y avait ces pillard, mais... Ils n'étaient pas le seul danger... La faune locale, avec des rats et des sangliers, pourrait se dresser contre nous, et je me doutais qu'on pouvait trouver pire, comme des ours ou des loups... Mais ce fut une surprise que d'apprendre qu'un ogre siégeait dans les montagnes, et qu'il pourrait être une menace encore plus grande que les bandits et les pilleurs. Par ailleurs, vu la région au fort potentiel commercial, il était possible que ceux que nous devions tuer n'étaient pas les seuls à infester l'endroit... En clair, nous n'avions que peu pour nous...

Ce fut néanmoins l'arrivée d'une personne bien étrange, le teint bronzé, les cheveux blancs et le corps d'un enfant. J'ignorai de qui il s'agissait, mais son allure générale, bien différente des paysans en haillons, qui me fit réagir. Il s'assit à ma table, de manière presque nonchalante, tout en me parlant. Il était lui aussi de l'aventure... J'espérai intimement que ses capacités soient présentes, que nous puissions nous occuper sans trop craindre ses bandits.

"En effet, je suis aussi..."

Ma phrase se fit interrompre par la voix d'une autre personne, qui se dirigeait rapidement vers nous, et qui, directement, nous accosta. Cette personne était un garçon, plus vieux que le premier, habillé de manière... Plutôt originale. Enfin, c'était surtout ses lunettes sur son front qui me surprirent, tout comme les petites plaques de métal que possédaient ses poignets... Sinon... Il semblait être au moins en forme, mais... Avait-il de quoi se battre ? Je l'espérai aussi.

"Oui, nous sommes aussi..."

Une nouvelle fois, ma voix se fit interrompre, mais cette fois-ci, par une personne légèrement familière... Un jeune élu de Seika, aux cheveux roses, qui avait déjà croisé par le passé ma route, il n'y a pas si longtemps que cela par ailleurs. Nous avions combattus côte à côte contre des bandits, et il semblait qu'aujourd'hui ce combat était de nouveau d'actualité, à la différence qu'il s'agissait d'autres criminels et d'un nouveau village...

Je laissai tout de même un long soupir laconique sortir de ma bouche, pour avoir été interrompu plus d'une fois, avant de reprendre, calmement, en me dirigeant d'abord vers cette personne familière :

"Heureuse de te revoir Natsu, et oui, je ne suis pas là par hasard, et il semble que nous allons devoir faire une nouvelle fois front commun."

Puis, je me tournais vers les deux autres personnes, qui allaient être pour cette mission mes camarades...

"Je me nomme Kaede Honjo, et il semble que notre groupe expéditionnaire est complet... Comment vous nommez-vous, et surtout, comment vous pouvez vous défendre ?"

J'étais direct, mais il le fallait. Si l'un d'eux n'était pas en mesure de combattre, il était préférable pour tout le monde qu'il se retire tout de suite. Vu a quoi nous étions confrontés, il fallait que nous soyons sur le qui-vive, et pas constamment à devoir veillez sur quelqu'un qui ne pourrait pas en faire de même... Toutefois, après une petite pause, je repris, faisant part des informations que j'avais obtenu jusqu'à maintenant...

"D'après ce que j'ai put entendre des villageois, les bandits se trouvent à l'ouest de Mochi, et disposent d'un avantage non négligeable : ils sont installés, fortifiés, et connaissent mieux que nous l'endroit. De plus, la région est dangereuse... Bandits, loups, rats... Et comme si cela ne suffisait pas, un ogre vit dans les montagnes où nous devons nous rendre... Autrement dit, nous allons au devant du danger."

J'exposais clairement la vérité... Il ne fallait pas que l'un d'eux se sente héroïque et décide de faire partie d'une expédition trop dangereuse pour lui. Ce n'était pas pour rien qu'une expédition précédente avait disparu... Après une nouvelle pause, je continuai d'exposer mes informations :

"Pour ce qu'il s'agit des pillards, les villageois disent qu'ils sont bien équipés, de cimeterre et d'hallebardes, avec au moins un archer... Ils n'en auraient vu, au maximum et en même temps, six. Toutefois, il est probable qu'ils soient tout de même plus, et que notre expédition ait déjà trouvé échos à leurs oreilles... Et, dernier fait troublant sur eux, leurs peaux seraient jaune et verte... C'est peut être une peinture de guerre, mais rien ne permet d'avancer plus de chose pour le moment..."

Je soupirai à nouveau, avant de craquer des doigts :

"Des questions ?"


Toutefois, je me rendais compte d'une chose, c'était que je prenais peut être les devants sur cette expédition... Si cela convenait après tout, cela ne me gênait pas... J'avais suffisamment d'expérience en matière de combat pour savoir que la préparation d'un combat était souvent tout aussi importante que l'affrontement directement... Sinon, il n'y aurait pas autant d'intérêt à avoir des espions.

Note :
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Dim 17 Juil - 2:35

La réponse de mon interlocutrice restait en suspend, et ce, car un homme s’était approché pour nous saluer, d’après ses paroles il serait lui aussi de l’expédition.
J’observais le nouveau venu avec intérêt, sans pour autant bouger de ma chaise. Ayant surement été choisi par le village pour mener à bien la quête, il ne pouvait être qu’un élu.

Peu de temps après un nouvel élu fit son apparition ce qui interrompit de nouveau la fille.
Je souriais, était-elle malchanceuse ? Je ne l’espérais pas, avoir la poisse qui nous poursuivrait ne nous serait pas bénéfique, mais bref, je verrais ça le moment venu.

Pour en revenir au sujet, le dernier arrivé semblait être une connaissance, voir un ami de cette « Kaede ».
Après les retrouvailles, cette humaine nommée « Kaede » s’adressa à l’ensemble du groupe pour se présenter et nous inciter à faire de même, mais ce n’était pas tout, elle désirait connaitre les capacités de chacun et elle n’était pas la seule, j’étais moi-même intéressé par ces informations.
Je regardais rapidement cette équipe composée majoritairement d’humains et soupirais, depuis mon arrivée je n’avais rencontré que ça et je dois avouer que je me lassais, même s’ils s’agissaient d’élus dont les capacités s’avéraient intéressantes, j’avais tout de même espéré rencontrer quelques monstres doués d’intelligence, mais bon, je devrais prendre mon mal en patience.
Avec un peu de chance, je m’amuserais sur le champ de bataille.

Un instant de silence s’imposa, j’en profitais pour répondre à la demande de la jeune humaine sur un ton neutre.


- Je dispose de capacités physiques supérieures aux humains et en ce qui concerne mon nom vous pouvez m’appeler Kamui si cela vous amuse.


Bon, j’avais légèrement omis de citer mes capacités sur la matière noire, mais à quoi bon en parler, je n’étais pas encore en mesure de l’utiliser, pas temps que je ne me serais pas améliorés et puis je parlais tout de même à des humains, des créatures méprisables, ils devront donc faire leurs preuves pour que je daigne à leur fournir respect et informations.

Un moment après ma présentation, arriva la présentation des différentes informations acquises.
Je bâillai, la majorité du discours était ennuyante, seul le passage sur l’ogre m’intéressait. C’est d’ailleurs à partir de ce moment que mon esprit divagua, certain que le reste du discours serait peu intéressant, je préférais essayer d’imaginer cet « ogre ». Mon imagination partait dans tous les sens en me représentant l’ogre sous mille et une formes différentes jusqu’à ce qu’une petite question réussisse à s’immiscer.
Où se trouvait-il ? Il était bien beau de se l’imaginer, mais il me faudrait le rencontrer pour vérifier si j’avais raison ou non…

Je revenais à la réalité avec un timing parfait, le discours était terminé, il ne restait plus que la phase « avez-vous des questions ? ».


- J’ai deux questions.


Je levais mon index pour informer de l’arrivée de la première


- Tu nous as demandé nos capacités pourtant… à moins d’avoir rêvassé, je ne me souviens pas t’avoir entendu mentionner les tiennes…


Mon majeur se levait désormais côte à côte avec mon index pour prévenir cette fois-ci que je changeais de sujet pour aborder la deuxième question


- Savons-nous où se trouve l’ogre ?

HRP ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Lun 18 Juil - 14:50

Thanil venait de remarquer qu'en arrivant il avait interrompu la phrase de la femme avec la grande faux, il en était un peu gêné, après tout... déjà il est assez gênant de le faire en temps normal, mais quand la personne face à soit dispose d'un objet pouvant vous décapiter d'un revers cela devient d'autant plus embêtant. Le jeune garçon à côté d'elle avait l'air de s'être posé, plutôt calme. Le jeune esper se demanda un peu comment un aussi jeune homme pourrait disposer d'une grande puissance pour un élu, mais cette idée passa très vite avec le souvenir de la jeune Orina qu'il avait rencontré plus tôt et qui était une élue encore bien plus jeune.

Assez vite, la femme à la hache voulue reprendre la parole, pendant ce temps Thanil voulut s'avancer pour s'installer auprès d'eux, mais il n'en eut pas le temps, car une autre personne débarqua sur le côté. Une fois encore la femme fut coupée dans son élan... m'enfin... le nouveau venu avait les cheveux roses, la coupe en pétard et une écharpe en croco. A son regard cet homme avait l'air d'avoir une sacré énergie et pour la première impression Thanil se dit qu'il avait l'air plutôt sympa. Peut-être une compagnie plus agréable que la femme intimidante et le gamin au regard assez flippant quand on s'y concentrait un peu plus. Comment se fait-il que ses yeux soient de cette couleur ? Étrange...

D'après les dires du nouveau venu, il semblerait qu'il connaissait la demoiselle. Il en sera donc sans doute moins intimidé que lui, pour le début du moins. Thanil était du genre à d'habituer assez vite à ce genre de choses. Est-ce un bien ou un mal ? Bonne question et ce n'est pas le jeune esper qui pourrait en donner la réponse.

La femme se leva ensuite pour répondre à l'homme aux cheveux roses qui s'appelait donc Natsu Dragnir. Elle-même se tourna ensuite vers les deux autres membres du groupe pour se présenter à son tour. Elle demanda ensuite aux autres, dont fait partie Thanil, de se présenter à leur tour, mais aussi de donner leurs atouts pour les combats à venir. En effet, le jeune esper n'était pas non plus très rassuré des combats à venir, n'ayant pour le moment réussi qu'à récupérer une partie assez minime de son pouvoir ne lui permettant de l'exercer que sur son propre corps.

C'est alors que le jeune garçon parla pour la première fois devant le reste du groupe. Il s'appelait donc Kamui, mais comment cela si ça nous amuse ? Ce nom est-il vraiment le sien ? Cette simple remarque mit un peu Thanil mal à l'aise, car elle pouvait signifier que ce jeune homme pouvait-être assez différent de ce qu'il pourrait paraître... cela agrémenté de sa remarque sur son pouvoir « des capacités supérieures aux humains » il aurait plutôt dut dire supérieures aux « autres » humains, à moins de ne pas se considérer lui-même comme un être humain. Une fois qu'il eut terminer, Thanil prit la parole à son tour.

« En ce qui me concerne, je me nomme Thanil Amiel et en ce qui concerne mon pouvoir, il s'agit de manipuler les directions de mon corps, mes points forts seront donc vitesse et mobilité.»

Pour ponctuer un peu sa présentation, Thanil appliqua ses vecteurs sur son corps pour se maintenir à quelques centimètres du sol pendant quelques secondes. Il se reposa ensuite pour ne pas trop risquer d'effrayer les badauds s'étant rassemblés autour. Le jeune homme entreprit donc d'écouter le discours de Kaede sur les risques encourus ect... certes Thanil n'était pas vraiment du genre à aimer écouter en cours, mais là il se força à rester attentif. Donc, pour les dangers... des pillards, ça on savais, des loups, rien de bien surprenant et... des rats ? Thanil ne put s'empêcher de penser au petit rongeur qu'il avait déjà aperçu dans son grenier à la cité du riz. Cela ferait-il vraiment partie des plus grands dangers de notre route ? Ce devait sans doute être des rats bien différents de chez lui dans ce cas... Et pour couronner le tout, un ogre, cette créature diffère de beaucoup selon les histoires de fantasy qui se racontaient dans son monde. Une autre créature de légende qui peuplait ces terres. Certes le jeune esper était curieux de rencontrer cette créature n'existant pas dans son monde, mais d'un autre côté il était aussi assez anxieux par le fait qu'elles ont toujours étés décrites comme plutôt dangereuses.

Kaede parla ensuite des précédents incidents. Seulement six personnes à la fois ? Étonnant, ce monde étant empli de magie et de créatures fantastiques, les autres pensaient sans doute à cela. Thanil en revanche de par apparence verte et leurs « griffes » Thanil pensa au fait que cela aurait pu être fait par des technologies plus récentes. Après tout, il ne devait pas être le seul d'une époque avancée comme la sienne à être arrivé ici. Et si cette apparence verte était une sorte d'uniforme militaire, alors les technologies qu'ils possèdent pourraient assez facilement expliqués la facilité avec laquelle ils peuvent faire des raids en petit nombre, ou même la raison pour laquelle la première équipe d'élus s'était faite décimée. C'était une assez mauvaise nouvelle en somme et Thanil espérait se tromper. En tout cas, maintenant plus question de faire marche arrière, car s'il avait en effet raison, il serait peut-être le seul de ce groupe à pouvoir reconnaître cela et donc peut-être le seul à savoir comment riposter sans se prendre trop de dégâts. Suite à tout cela, Kamui renvoya la question sur les capacités à kaede. Il est vrai que Thanil ne s'était pas beaucoup posé la question sur son cas, pouvoir manier sa grande faux serait déjà une capacité plus qu'utile au combat et ils n'avaient toujours pas entendus ce que savait faire Natsu. Thanil se mit donc un peu en retrait pour attendre la fin de la conversation, laissant un peu sa curiosité s'afficher envers les capacités que ces camarades n'avaient pas encore dévoilés. Mais intérieurement il avait hâte, hâte d'y aller et d'en finir avec ces histoires de pilleurs et de mystères inquiétants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 21 Juil - 9:54





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kamatari Honjo, Kamui & Thanil Amiel



Kaede se présenta aux deux autres personnes que Natsu ne connaissait pas. Puis, elle demanda à chacun son nom et, probablement le plus important, ses forces pour pouvoir mieux se coordonner sur le champ de bataille. C’était amusant de voir comment la jeune femme prenait le commandement de leur petit groupe en agissant comme une cheffe. De toute manière, ce n’était pas le mage de feu qui remettrait cela en cause, puisqu’il avait appris, lors de sa rencontre avec elle, à respecter son jugement et ses intuitions : cela les avait d’ailleurs amenés à démanteler un groupe d’assassins alors qu’ils suivaient initialement la piste d’une éventuelle porte vers un autre monde que Kosaten.

Ensuite, vint le détail des opérations. Tout d’abord, le boulet faucheur leur décrivit, d’après les instructions qu’elle avait reçu, l’adversaire qu’ils allaient affronter dans les prochaines heures. D’après elle, le petit quatuor était désavantagé du fait de sa mauvaise connaissance du terrain. De fait, les ennemis avaient sûrement passé un peu de temps à étudier la topographie des lieux et s’étaient probablement confortablement installés dans une place forte et aisée à défendre. Les en déloger ne serait sans doute pas une partie de plaisir. Bien entendu, comme tout autre endroit sur le globe, n’était pas à exclure la possibilité que des gêneurs indésirables, tels des bêtes sauvages ou d’autres pillards, s’incrusteraient dans la partie. Un autre point sur lequel il faudrait se montrer prudent. Enfin, pour Natsu, cela aurait juste signifié plus de baston ! Finalement, Kaede mentionna la présence d’un ogre : le pyromancien ne savait pas vraiment ce que c’était, mais d’après ce qu’il avait entendu dire, cette créature immense était redoutée pour sa brutalité et sa ténacité au combat.


Bah… On verra bien ce que c’est… Ça ne peut pas être si terrible, non ?

Les détails plus techniques suivirent. On mentionna leurs armes : cimeterres, haches, et sans doute d’autres encore plus variées. Il faudrait se méfier de la présence d’au moins un archer, qui s’embusquerait probablement afin de se mettre hors de portée et de déranger douloureusement le groupe de loin. Cependant, les bandits n’avaient pas l’air d’être réellement nombreux : ils n’étaient que six, ce qui ne faisait même pas deux ennemis par personne… Ou bien le village de Mochi comportait une bande d’incapables et pleutres, ou bien ces pillards étaient vraiment très doués en combats. La balance tendait à pencher en faveur de cette seconde option lorsque Kaede indiqua que leur peau n’était apparemment pas de couleur normale : était-ce une race inconnue ?

Kamui, la jeune fille, paraissait exactement comme la première impression que la Salamandre avait eu d’elle : froide et hautaine. D’un ton très supérieure, elle affirma posséder des capacités supérieures aux humains : fallait-il en déduire qu’elle n’en était pas une ? Bah, après tout, elle aurait à faire ses preuves au combat comme tout le monde. On verrait bien alors si ses aptitudes étaient si extraordinaires que ça. Juste après, elle questionna en juste retour des choses Kaede sur ses capacités à elle. Il était normal pour elle de savoir à qui elle avait affaire, mais le garçon à l’écharpe savait, lui, que ce ne serait pas décevant. En outre, elle interrogea plus en détails la cheffe autoproclamée à propos de l’ogre.

L’autre garçon qui avait fait bonne impression au chasseur de dragons se nommait Thanil Amiel. Quand il décrivit ses pouvoirs, Natsu n’en comprit pas un mot et eut l’impression de s’enfoncer dans un gouffre d’incertitude la plus totale. Cependant, l’autre garçon de la nouvelle équipe eut la bonté d’en faire une démonstration, ce dont le garçon aux cheveux roses lui était reconnaissant intérieurement. Apparemment, ce pouvoir utilisant les vecteurs lui permettait de décupler sa vitesse et de léviter, comme il le faisait actuellement. C’était assez sympa à regarder. Et enfin, les regards se tournèrent vers le Seikajin restant : il était le seul à ne pas avoir présenté ses capacités.

Comme à chaque fois qu’il devait faire la démonstration de sa magie, il eut un petit sourire. Qu’aurait dit Ignir s’il avait appris que Natsu exhibait ainsi sa puissante énergie ardente ? Il l’aurait tout bonnement réprimandé avec affection, et c’est cette pensée qui arrachait un rictus au pyrokinésiste. Bref, les autres voulaient voir son pouvoir, il n’allait pas les en priver. Ni une ni deux, il s’empressa d’embraser ses deux poings de flammes rouges denses.


-"Disons que je m’enflamme facilement, ha ha ! Bon, et si nous y allions maintenant que les présentations sont faites ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 21 Juil - 16:32



Le camp des pilleurs


Après vos discussions, lorsque vous décidez de partir en route vers le camp, vous pouvez aisément calculer que vous en aurez pour de longues heures de marches dans la roche, cela sera sans doute très fatiguant, étant donné le point auquel le terrain est accidenté. En plus, il n'y as pas de chemin vraiment définis ! Vous avez intérêt à user de votre sens de l'orientation!

En chemin vous rencontrez un ennemi (déterminer au lancé de dé)
Résultat : 5 !

C'est en passant à côté d'une rivière que la situation semble s'envenimer. Au départ ce qui semblait être une famille de castor pacifique se voit tout à coup pris d'une folie furieuse complètement incompréhensible ! La majorité restent à bonne distance en claquant sauvagement des dents, mais l'un d'eux s'approche de vous avec la ferme intention de vous dézinguer aussitôt. Un castor vous me direz, ça n'as pas l'air très intriguant comme ça, mais celui ci mesure le triple de la taille d'un rongeur normal, et ses yeux sont anormalement agressifs. La magie créé décidément de drôles de choses !



Le combat se déroulera comme un combat full rp , où je tiendrais le rôle de la créature, merci donc de ne pas le jouer à ma place ou de ne pas considérer vos attaques comme réussies, je me chargerais de décider si il esquive, bloque, ou prends le coup:) !

Cela ne devrait pas être insurmontable, mais courage tout de même !

------------------------------
---------------
---------

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 21 Juil - 21:37






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Alors que peu à peu les personnes autours de nous nous laissaient vaquer à l'élaboration de notre plan pour s'occuper des bandits, mais surtout à de sommaires présentations et descriptions de nos pouvoirs et capacités. Je me fichais pas mal pour l'instant de savoir qu'elles étaient leurs origines et leurs affiliations divines, si tenté déjà qu'ils soient des élus, ce qui était, tout de même, assez probable. Après tout, même si je me faisais passer pour une native, j'étais au final affilié au dragon, même s'il s'était montré jusqu'à maintenant très discret...

Ainsi, le jeune garçon qui fut le premier arrivé, après moi bien évidement, disait avoir des capacités plutôt exceptionnelles selon lui, physiquement supérieures aux humains. Autrement dit, il pouvait être tout, n'importe quoi et principalement rien. S'il souhaitait conserver quelques capacités secrètes, c'était son choix, bien que pour cette mission, il allait surement falloir sortir le grand jeu tant les désavantages s'accumulaient... En tout cas, il donnait son nom, accompagné de quelques mots qui semblaient être une certaine forme de lassitude.

"Que cela nous amuse ou non, il te faut bien un nom. Kamui sera très bien, j'en suis convaincue."

Puis, ce fut au tour de l'autre garçon que je ne connaissais pas de se présenter. Thanil était donc son nom... En tout cas, il contrastait beaucoup avec son prédécesseur. Il semblait plus ouvert, le fait même qu'il utilisa quelque peu ses pouvoirs, en nous offrant une démonstration de son pouvoir, qui allait donc lui permette d'être très rapide. C'était un bon choix, mais il allait falloir qu'il se montre très prudent, et surtout sur le terrain. Mais je n'allais pas lui apprendre, et je me contentais d'un signe de tête, avant que mon dernier camarade ne se présente...

Natsu montra directement à nos deux camarades qu'il maitrisait le feu, et qu'il s'en servait même très bien. Au moins, ce pouvoir était une valeur sure offensivement, et je savais que Natsu en était une aussi. Il savait se battre, et n'hésiterai pas un seul instant à se servir de ses poings enflammés que lui seul maitrisait pour s'occuper de punir nos ennemis. Je lui accordais directement ma confiance au moins, puisque nous nous connaissions déjà.

Mais avant de partir, il fallait que je relève les points qu'avait évoqués le jeune garçon aux mystérieux pouvoirs... Si tenté qu'il en cachait, après tout, peut être n'avait-il que ces capacités surhumaines ?

"Vis à vis de moi... Et bien, je n'ai pas toutes ces petites capacités que font preuve Thanil et Natsu, mais en revanche, tu peux être sûr que l'arme qui trône dans mon dos n'est pas une simple décoration."

Puis, il souleva un second point, sur ce qui pouvait être notre plus grand danger.

"Seulement qu'il est dans la région. Peut être vit-il à des lieues de notre destination, ou au contraire les bandits on réussit à... Je ne sais, le domestiquer ? Il va falloir se montrer prudent, être paré à toute éventualité, mais surtout rester en vie."

Car oui, même si la mission était importante, je préférai à ne pas devoir enterrer et être attristé de la mort d'un compagnon, même s'il m'était inconnu... En tout cas, c'était sur ces mots que nous commencions à partir vers l'ouest, à travers les rocheuses...

*****

Un désert de roche et de sable s'étendait partout autour de nous. Nous avions gravis un plateau, pour nous retrouver directement en hauteur, afin d'éviter les plus simples embuscades que pouvait nous réserver la vallée.

Même si cela semblait pour autant plus sûr, ce chemin était réellement éprouvant, à cause du soleil qui nous tapait sur le crane, du chemin très instable, dangereux même à cause de tout ces pierres qui pouvait se déplacer sous notre marche, et qui pouvait révéler tout un tas de créature et de recoins plus dangereux encore qu'était notre traversée.

Néanmoins, je tenais bon. J'imaginais simplement que Seika allait me réserver bien pire au niveau de la chaleur, tandis qu'ici... Cela restait acceptable. Nous croisions par moment quelques cours d'eau bien maigre ruisseler entre les roches, un étang un peu plus loin, mais encore une fois rien d'exceptionnel.

En tout cas, je profitais de la marche pour discuter un peu avec Natsu. Je le privilégiais pour le moment, et surtout j'avais une question qui, même si je me doutais d'une réponse négative, m'intéressait quelque peu. Pas pour moi, mais pour d'autres...

"Alors, toujours aucune piste pour retourner dans ton monde natal ?"

S'il l'avait trouvé, alors j'imaginais sans peine qu'il serait directement retourné chez lui, et ce sans attendre un instant. Mais s'il était sur une piste, et qu'elle convergeait avec ma destination, peut être que nous nous y retrouverions par hasard, et qu'une nouvelle fois je l'aide.

Mais ce fut un claquement anormal qui me fit lever la tête, avant que ce bruit singulier ne se fasse entendre, par dizaine et par dizaine. Il semblait que nous étions en train de nous approcher d'une colonie de rongeur au bord d'un cours d'eau de bonne taille, et que ces êtres n'appréciaient mais alors pas du tout notre présence. De plus, pour de simples rongeurs, ils avaient une taille relativement importante, si bien qu'ils arrivaient au moins au niveau d'un chien. Kosaten avait donc de grandes surprises à nous soumettre, et ces créatures semblaient bien enclines à nous tenir tête...

"Bandits, loups et rats, j'avais dit tantôt non ? Rajoutons à cela de grands castors et nous nous approcherons un peu plus de la vérité."

Je soupirai une longue fois, avant de sortir mon arme de mon dos, par prudence, avant de voir que l'un d'eux s'approchait avec la plus grande envie de nous faire tâter de ses dents. Je me méfiais tout de même puisque malgré son air plutôt maladroit, s'il vivait encore alors qu'il représentait une cible bien garnie pour des prédateurs, c'est qu'il savait se défendre, et que ses dents n'étaient pas innocentes dans cette histoire...

"Il va falloir combattre au moins une de ces créatures."

J'entamai directement les hostilités avec la nature, sans attendre plus, en courant vers ce qui nous tendait un barrage, en essayant de le frapper au niveau d'une de ses pattes avec le bout de la lame de ma faux, dans l'espoir de l'immobilisé partiellement, avant d'envoyer mon boulet en direction de sa tête. Un tel coup risquait de, si il touchait, de bien sonné la créature si elle n'était pas totalement brisée par le lourd poids de métal que je lui envoyais.

Je fis ensuite un pas sur le coté, tout en gardant mon arme basse pour me défendre en prévisions de ses assauts si elle dédaignait résister, et en ne la quittant bien évidement jamais du regard.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Dim 24 Juil - 4:08







Le camp des pilleurs

feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

Les réponses arrivèrent après que les deux humains Natsu et Thanil aient exhibé leurs capacités.
En ce qui concerne les pouvoirs de l’humaine Kaede pas de démonstration, mais selon ses dires au lieu de s’embêter de « petites capacités » elle préférait utiliser une faux pour se battre.
Sur le coup je fus un peu déçu, elle était une élue, je m’attendais donc à une capacité hors du commun, une capacité qu’un humain lambda ne pouvait acquérir et non pas le maniement d’une arme aussi forte soit-elle. Bref passons, j’avais tout de même pu observer deux pouvoirs qui étaient plutôt intéressants.

Une fois la partie pouvoirs close vint celle à propos de l’ogre, une nouvelle déception, il pouvait être n’importe où, il nous faudrait de la chance pour que ce dernier se décide à pointer le bout de son nez...

Les membres du groupe n’ayant plus de questions à poser, l’aventure commençait et j’étais assez excité par l’idée d’un petit combat contre des personnes fortes, pourtant ma joie diminua bien assez rapidement lorsque je fus de nouveau confronté au désert de pierres, un concentré d’ennui pur comme on en trouve rarement.

Je soupirais en essayant de me persuader que les bandits se montreraient vite.
Tout au long de notre marche je ne cessais de soupirer à cause de l’ennui, j’avais pourtant testé beaucoup de choses pour me divertir, monter sur un gros rocher pour ensuite sauter, résultats très moyens, peu d’adrénaline et encore, je suis gentil et la désagréable sensation lors de l’atterrissage pieds nus sur des cailloux, j’avais ensuite essayé de parcourir quelques petites descentes sur un gros rocher, mais les tremblements du rocher lorsqu’il glissait sur des cailloux rendait l’expérience peut appréciable, trop de secousses, et pour finir, j’en étais arrivé à ramasser trois cailloux que je faisais tourner dans ma main…

Après un moment de marche, je vis le groupe s’arrêter. Les bandits s’étaient-ils montrés ou certains membres souhaitaient ils juste faire une pause ?
Apparemment aucun des deux, nous venions juste de rencontrer des castors de grandes tailles par rapport à ceux de mon monde, et ces castors géants semblaient aussi, un tantinet, plus agressifs.

- N’attaquez p…

Avant même que je finisse ma phrase, l’humaine Kaede lançait un assaut, je plaquais ma main libre sur mon visage, désespéré par le comportement humain.

- Il souhaitait seulement défendre son territoire.

Il était désormais trop tard pour revenir en arrière et le castor ne nous laisserait pas partir sans se battre et bien que je n’en eusse pas vraiment envie (c’était le problème de cette humaine après tout), je devrais aider malgré moi. Pas question qu’un membre se blesse, il faudrait le supporter pour le reste du voyage et j’étais sûr à 100 % que personne ne voudrait l’abandonner…

Un nouveau soupir, ça commençait à faire beaucoup de soupirs pour une journée, mais bon je n’y pouvais rien si j’étais dans un endroit pareil avec une espèce impulsive.

Je participais à mon tour aux hostilités après m’être déplacé de côté, je me contentais de lancer avec force l’un de mes trois cailloux en direction de l’animal. Pourquoi seulement un caillou vous me direz, tout simplement car je ne connaissais pas le réel niveau de la manieuse de faux et recevoir un coup par erreur, très peu pour moi…



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 26 Juil - 11:30

Thanil avait donc décri ses propres capacités, il fut ensuite un peu surpris par les pouvoirs du gars dénommé Natsu. Lorsque ce dernier enflamma ses poings, l'esper eut un léger mouvement de recul dû à la surprise avant d'avoir une pensée du style ‘whoa ! cool comme pouvoir !' ou autres trucs du genre… S'en suivis ensuite la petite explication de la femme nommée Kaede indiquant qu'elle n'avait pas de pouvoir spécifique hormis celui de manier sa faux immense. Dans un sens, Thanil était plutôt convaincu étant donné qu'il n'avait pas attendu de savoir si elle avait des capacités particulières avant d'être intimidé en voyant cette faux qu'elle se trimbalait.

Ensuite, ils eurent une discussion au sujet du fameux ‘ogre' qui fut surtout pour dire qu'il pouvait être n'importe où et qu'ils avaient vraiment peu d'infos. De ce que Thanil en déduit c'est que bien que cela soit énoncé, les chances que le fameux monstre soit dans le camp des pilleurs qu'ils doivent affronter sont plutôt minces. Thanil en tout cas essayais de se rassurer à cette idée. Il nota néanmoins que Kamui avait un air un peu déçu en apprenant cette nouvelle, l'esper se demanda pourquoi une telle réaction et se dit que le jeune garçon devait stresser un peu à l'idée d'affronter cet ogre, ce qui est normal. Il devait donc être déçu de ne pas avoir plus d'informations pour éviter un affrontement avec l'animal.

Il fut ensuite de l'avis de tous que la petite troupe ainsi rassemblée pouvait se mettre en route. En effet, il était fort peu probable que d'autres élus ne viennent pour leur venir en aide. Par ailleurs, même si c'était le cas les villageois pourront prévenir ces derniers que leur groupe est déjà parti et donc où ils devront aller pour les rejoindre. Avant de partir cela dit, Thanil eut quand même l'idée de demander des armes aux villageois, après tout ils allaient sans doute se battre dans ce périple et Thanil n'avait pas encore un contrôle suffisant de ses pouvoirs pour considérer le moindre caillou à proximité comme un projectile suffisant. Son arme pour le moment étant son propre corps, certes rendu plus rapide par son pouvoir, mais sans doute insuffisant pour blesser des créatures comme des ogres notamment. Il obtint donc auprès des gens diverses armes que les soldats voulaient bien lui confier pour l'aider à sauver le village, ou même ayant appartenues à des personnes mortes pendant les raids et qui n'auront donc plus d'utilité pour ces derniers. Ainsi, l'esper choisis deux lames courtes dont il attacha les fourreaux à sa taille. Ces lames faisaient environ la moitié de la taille d'une épée, mais lui permettraient de ne pas perdre en agilité.

Maintenant équipé, Thanil suivis ses camarades pour sortir de ce village et s'aventurer vers les lieux où vivaient apparemment les fameux pilleurs qui ont sonné tant de mal à ce village et à d'autres. Le chemin toutefois était assez long… et ennuyeux. Bien loin des beaux paysages et de la balade agréable que l'esper s'imaginait en venant visiter ces lieux. Il n'était d'ailleurs pas le seul visiblement à vouloir tuer le temps, Kamui notamment qui prenait parfois un peu de distance pour faire quelques activités comme de la glissade ou autre. Il paraissait ainsi vraiment être un enfant comme les autres cherchant un moyen de jouer et de s'occuper l'esprit, mais l'activité qu'il avait trouvée était cependant dangereuse. Malgré tout Thanil n'en fit pas de remarque, car bien qu'au premier abord Kamui paraissait juste jeune et ici insouciant, l'esper avait le pressentiment que son cas était un peu plus compliqué que cela et sans doute pas de la même manière qu'Orina que Thanil avait rencontré à son arrivée et qui elle, en revanche, était en effet très jeune et demandait sans doute plus de protection.

Ils marchèrent donc ainsi pendant un bon moment durant lequel rien ne se passa vraiment… Thanil commençait à désespérer en voyant les parages toujours aussi gris des alentours ce qui nuisait un peu à son humeur. Soudain, un bruit se fit entendre ! Il ne fallut pas longtemps pour remarquer les créatures qui s'approchaient. Des rongeurs… des castors même… ils avaient l'air agités et... C'est quoi ce truc ??? Un castor mutant ? Les voilà qui se faisaient attaqués par un énorme rongeur aux airs plutôt dangereux… A en voir cela, le risque de 'rats' dont mentionnait Kaede ne semblait plus si risible… Bref ! Il était temps d'agir, la fameuse kaede avait d'ailleurs déjà chargée la bête aidée de son immense faux, tandis que Kamui apportait un support à distance avec des tirs de cailloux. L'esper quant à lui utilisa son pouvoir pour combler la distance en un instant et se retrouver derrière le rongeur. Il ne s'en approcha pas trop, de risque de se prendre un coup de faux, mais il observa les gestes de Kaede et du rongeur guettant une opportunité de lui planter ses lames d'une charge rapide aidée de ses vecteurs. Si le castor recule pour éviter les coups de faux, il tombera sur ses lames, si kaede le rate cela ouvrira une faille qui permettra à Thanil de l'attaquer. Une fois l'attaque accomplie, l'esper reculera alors tout aussi vite pour reprendre sa position de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 26 Juil - 19:10





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kamatari Honjo, Kamui & Thanil Amiel



Le débat à propos de la présence ou non de l’ogre fut rapidement clos. Kaede, malgré les informations offertes par les villageois, n’en savait pas plus que les autres à ce sujet et, s’il y avait lieu à s’inquiéter de sa disgracieuse compagnie, le quatuor ne l’apprendrait qu’au moment fatidique de se battre. Il n’y avait donc pour l’heure aucune raison de se torturer l’esprit en y repensant, et c’est à cette conclusion que chacun sembla arriver. L’expédition efficacement montée se mit donc en route, à destination du camp des pilleurs.

Les conditions de voyage n’étaient pas optimales… Chaleur, mauvaise adhérence du terrain, tout semblant se mettre pour épuiser les partenaires de fortune avant même que les hostilités éclatent… Cela ne perturbait pas réellement Natsu, qui appréciait ce genre de climat un peu lourd, mais très tonifiant pour le corps. De plus, il avait déjà traversé le désert situé au nord de la capitale seikajin accompagné de son frère et, à côté de la température d’alors, il faisait ici presque frisquet, malgré le soleil à son zénith. Toutefois, il jeta un coup d’œil aux autres pour voir s’ils s’en sortaient. Il se concentra surtout sur Kaede, pour qui il éprouvait une certaine reconnaissance pour ce qu’elle avait fait pour lui, et sur Tanith, dont la nature pétillante et joyeuse était fort appréciée par le mage. Ce dernier se trouvait d’ailleurs de base de nombreux points communs avec le jeune homme.

Le boulet faucheur vint aborder le garçon aux cheveux rose, visiblement désireuse d’occuper l’ennuyeuse odyssée qu’ils entreprenaient. Ses interrogations se portèrent sur la recherche d’une sortie hors de Kosaten, dont le chasseur de dragons lui avait parlé, et qui, si elle ne l’intéressait pas personnellement car elle lui avait certifié être native du continent, suffisait à attirer son attention, puisque Kaede souhaitait aider ses amis élus à s’échapper, au risque même de les perdre. Malheureusement, et comme elle devait sans douter au vu du ton qu’elle employa, Natsu avait fait chou blanc…


-"Eh ben, pas vraiment, malheureusement… Je suis toujours à l’affut de la moindre piste, mais ce n’est vraiment pas facile… C’est pour ça d’ailleurs que je passais dans le coin, avant de me faire alpaguer par les gens de ce village…"


Tout à coup, un bruit sec se fit entendre. Attentif aux moindres sons, la Salamandre releva aussitôt la tête et aperçut une bande de castors à l’air menaçant, protégeant un petit ruisseau à proximité. Bien que ce genre d’animal ne lui fasse pas peur, et peu d’entre eux y parvenaient, Natsu se mit par réflexe en garde lorsqu’il vit que l’un d’eux, anormalement gros, s’approchait lentement vers eux, prêt à bondir sur quiconque ferait un pas supplémentaire.


-"Nan mais sérieux, on va devoir se battre contre un castor ?!"


Les autres étaient déjà passés à l’attaque. De fait, Kaede, très vive, s’était élancée la première pour frapper avec son arme destructrice. Puis, la jeune prétentieuse, Kamui, probablement très sûre de ses capacités, s’était contentée d’envoyer un caillou sur l’ennemi, laissant Natsu totalement perplexe quant à l’efficacité de ce geste. Thanil, faisant honneur à sa vitesse, avait préféré se glisser derrière l’animal pour frapper. Le fils de dragon décida lui d’imiter la première et s’élança vers la bête en lui propulsant son poing, enflammé au préalable, en pleine tête. Puis, il bondit petit à petit quelques mètres en arrière, avant de se stabiliser à l’aide de sa main gauche à terre. Toujours vigilant au moindre petit bruit qui trahirait le fait que le castor était toujours en combat, il resta en garde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mer 27 Juil - 9:28



Le camp des pilleurs


Castor ou pas, vous avez dérangé celui ci dans son petit déjeuner, et il est vraiment, vraiment de mauvaise humeur. La première attaque qui lui arrive droit dessus n'as pas le temps d'être esquivé, le rongeur tente de se protéger mais un énorme "tong" retentit quand l'arme se fracasse sur son crâne. Après un cri de douleur, la créature vacille, mais n'est pas vaincue ! Elle se recule prudemment du premier assaillant et décide de se tourner vers un type aux cheveux blancs qui lui balance un caillou qu'il évite promptement. Lorsqu'il se précipite dessus, toutes grandes dents devant, il ne prends pas le temps d'éviter les lames d'un autre personnage qui lui pénètre la jambe droite ni le poing enflammé de ce dernier adversaire qui lui broie le flanc. Devant celui qu'il as décidé d'attaquer il lance deux grands coups de dents, prêt à riposter si celui ci ose encore lui lancer un caillou !
------------------------------
---------------
---------

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu

J'aimerais que vous fassiez un court résumé de vos actions à la fin de votre post en hrp, ce sera plus pratique pour moi :3 !

Castor mutant :
Action 1 : blocage de l'attaque de Kamatari
Action 2 : Esquive du caillou de Kamui
Encaisse les lames de Thanil
Encaisse le poing de Natsu
Action 3 et 4 : Coup de dent (attaque physique)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mer 27 Juil - 22:19






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Contrairement à mes plus simples attentes, l'animal que nous combattions possédait des réserves et des réflexes bien plus surprenants que sa taille et son air pataud pouvait indiquer. Ma première attaque, envoyée contre sa jambe, manqua sa cible de peu, ne lui arrachant que quelques poils sans traces ou gouttes de sang, tandis ma seconde attaque portée en direction de sa tête heurta sa cible de plein fouet dans un grand bruit sourd qui correspondait au choc de mon poids contre son crâne. Toutefois, je sentais que la créature avait réussi à en limiter les blessures, tant il tenait encore debout, mais moins frais et vaillant qu'il avait pût l'être lorsque j'initiai l'offensive.

Il gardait néanmoins de solides ressources, et réussi à éviter la pierre négligemment envoyé par l'élu aux cheveux blancs comme seul support au combat, avant toutefois de recevoir les assauts combinés de Thanil et de Natsu. Mais pourtant, il tenait encore debout, et pire, il réussit à se faufiler dans une ouverture pour attaquer le jeune élu aux traits sombres, qui se tennait à distance !

"Attention Kamui !"

C'était un peu inutile, et je me doutais qu'il conservait son regard planté vers la bête qui vint l'attaquer de front. Malgré ses ressources, j'étais un peu près confiant dans les capacités soi-disant surhumaines du jeune élu, et j'espérai qu'il puisse les montrer contre cette créature qui pouvait se targuer d'avoir de bonne ressources, mais qui n'était pas dans sa meilleure journée.

En tout cas, ce petit combat était parfait pour savoir réellement les capacités en combat des deux élus que je ne connaissais que depuis quelques heures. Si Thanil avait redoublé de vitesse en arrivant dans le dos de l'animal, Kamui s'était montré plus réservé vis à vis de ses actions en ne lançant qu'un projectile... Au moins, cela me permettait de savoir si, lorsque nous serons contre les bandits, je devais ou non surveiller à ce qu'ils ne soient pas dans une situation dangereuse....

J'eu le temps de, rapidement, revenir jusqu'au niveau de l'élu, pour porter un coup au niveau des côtes, pour les lui briser. Avec un peu de chance, elles allaient lui perforer le poumon ou même le cœur, diminuant drastiquement son énergie et sa force, mais surtout le condamnant à s'affaiblir de plus en plus pour être amené à la mort. C'était presque cruel sur une simple créature, mais elle avait cherché les hostilités contre nous, même si j'avais eu l'initiative du combat. et de, à vrai dire, de la majeure partie de cette expédition que je semblais diriger.


"Saleté !" Soufflai en reprenant appuis sur le sol, avant de directement passer la lame de ma faux de l'autre coté de l'animal, et de la ramener d'un coup sec. Cette attaque était principalement pour le déstabiliser un peu tout en le tranchant légèrement, même si le cuir allait en absorber la majeure partie, afin que mes camarades aient une meilleure opportunité de la frapper. Qui sais, peut être que j'allais le mettre sur le dos, les quatre pattes en l'air, il qu'il suffirait alors de planter une dague au milieu de son corps.

Recap :
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Ven 29 Juil - 16:54







Le camp des pilleurs


feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

La pauvre bête n’avait aucune chance face à des attaques venant de toutes les directions, elle avait bien réussi à éviter la pierre que je lui avais lancée, mais quitte à esquiver une attaque autant en esquiver une plus dangereuse. Le coup porté par Kaede lui arrachait un cri de douleur, elle préférait se reculer pour chercher une autre cible, le reste du groupe étant plutôt regroupé au même endroit la créature se tourna instinctivement vers le plus éloigné, moi en l’occurrence.

L’humaine Kaede avait crié un avertissement à mon égard lorsque la bête s’était élancée dans ma direction la mâchoire grande ouverte prête à se planter dans ma chair. L’animal ne prit même pas la peine d’esquiver les lames qui lui lacérèrent la patte, ni le coup de poing enflammé qui percuta son flanc. Au vu de cette motivation, je me disais qu’il devait s’être senti insulté que je me contente de lui envoyer une simple pierre.

Pendant un instant, je continuais d’observer l’adversaire, devrais-je juste esquiver et lui relancer des pierres pour lui laisser une chance face aux trois autres ? J’étais tenté pourtant le regard de l’animal me fit passer l’envie, il semblait déterminer à protéger son territoire jusqu’à la fin, même fasse à tout un groupe, certains auraient pris ça pour de l’idiotie, d’autre du courage, je faisais partie de la dernière catégorie.

La plupart des humains fuyaient, abandonnaient ou vendaient les leurs pour s’en sortir, mais cette créature ne lâchait rien. Par respect pour son courage, je jouerais un peu plus sérieusement.
Bon il est vrai que jouer et sérieux ne sont pas vraiment compatible, mais je n’allais tout de même pas donner mon maximum pour cette créature qui était déjà bien amochée.

J’eus cependant un léger souci, ce temps de réaction que je m’étais permis de prendre ne me fut pas bénéfique, la créature avait réussi à planter ses dents à deux reprises dans mon avant-bras que j’avais levé par réflexe pour parer le coup, du sang bleu gouttait de mon bras… mon sang.
Un sourire sadique barrait mon visage tandis qu’une lueur malsaine passait dans mon regard, je lui avais laissé une chance de se battre uniquement contre les trois autres membres du groupe et voilà comment j’étais remercié.

- C’est la fin.

Ma jambe se levait haut, touchant presque mon torse avant de redescendre rapidement en direction de la mâchoire de l’animal, si cette fois-ci, il n’esquivait pas, il verrait surement sa tête écrasée sur le sol, voir juste sa mâchoire s’il reculait légèrement, par contre si pour une raison ou une autre, il réussissait à esquiver par exemple à cause du coup de faux lancer par l’humaine qui avait réussi à revenir assez vite vers la créature tout en grognant, la pierre qui se trouvait actuellement sous l’animal se verrait briser.
Peu m’importait si elle réussissait à esquiver sa vie arriverait à son terme dans quelques instants.


ACTION:
 

HRP :
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 2 Aoû - 11:34

Le castor mutant d'un autre monde fonça donc tout droit vers la nouvelle camarade de Thanil nommée kaede. Mais quand même… castor mutant d'un autre monde ? Comment rester sérieux ? Bref ! Malgré cette pensée qui dans d'autres circonstances l'aurait très certainement tordu de rire de par son incrédibilité, Thanil se recentra sur le combat. Après tout, la créature avait l'air plutôt véloce et d'une taille assez conséquente, elle pouvait donc s'avérée plutôt dangereuse si on y prenait pas garde. Malgré tout, le petit groupe avait l'air de receler quelques talents du combat, Thanil pensait notamment à la manieuse de faux qui possédait clairement une bonne offensive et au manipulateur de feu nommé Natsu. Si à cette pensée, kamui n'était pas lister cela était tout simplement dû au fait qu'il n'avait encore qu'une très vague idée de ses capacités et donc de sa possible utilité au combat et ce n'est pas simplement en le voyant lancer très fort un cailloux que cela s'arrangerait.

C'est donc ainsi que la faucheuse et le castor eurent droit à un face à face rapide. Dans la tête de Thanil, un coup de faux de cette demoiselle devrait réussir à mettre la bête hors d'état de nuire, ou du moins l'affaiblir assez pour mettre rapidement fin à ses souffrances. Là où tout se jouait était sur le fait que la bête esquive ou non la faux de kaede. Mais à la joie de Thanil la bête n'esquiva rien, elle ne fit que baisser légèrement la tête et un bruit sourd retentit. Visiblement la faux avait frappée le crâne du rongeur et contre toute attente ce dernier, bien que vacillant continua à combattre, même si elle choisit de prendre pour cible quelqu'un d'autre que la manieuse de faux qui venait juste de se montrée comme un grand danger aux yeux du rongeur mutant.

Le caillou de kamui n'atteint malheureusement pas sa cible, la bête l'avait vu venir et avait réussie à l'éviter. De plus suite à cette attaque qui avait dû la mettre en rogne, elle préféra choisir kamui comme cible de sa prochaine attaque. Le rongeur s'élança alors vers lui la gueule grande ouverte ! Mais ce fut ce moment que Thanil choisit pour mener sa propre attaque, il accéléra avec son pouvoir, dépassant ainsi la vitesse du rongeur et pu ainsi l'atteindre à la jambe. Ses lames s'enfoncèrent dans sa chaire mais malheureusement la bâte ne s'arrêta pas pour autant. En revanche juste après l'élu nommé Natsu parvint lui aussi à porter une puissante attaque sur son flanc. Bien jouer ! Mais toujours insuffisant ! A quel point cette bête pouvait être résistante pour supporter tant d'attaques et être encore capable de se battre ?

Dans tout les cas, c'est ainsi que cette dernière se rapprocha de Kamui, Kaede en revanche avait aussi rattrapée le rongeur et s'apprêtait visiblement à lui porter un nouveau puissant coup de faux. Thanil fonça lui aussi pour se mettre à niveau du combat et il était d'ailleurs persuader que Natsu en ferait de même. Il se posta alors prés des élus et du monstre afin d'utiliser sa vitesse, non pas pour attaquer car ses camarades étaient déjà prêt à le faire d'eux même, mais pour lancer de rapide gerbes de terres aux yeux de la créature dés que Thanil verrai que son regard se lèverait. Il pourrait ainsi créer des failles pour que ses autres camarades puissent en profités.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mer 3 Aoû - 23:22





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel



Le début de cette lutte ridicule fut largement en faveur des élus. De fait, le castor encaissa de plein fouet la violente attaque de Kaede et le fait qu’il puisse continuer à se relever relevait du miracle… Toutefois, et comme Natsu s’y attendait, la pierre lancée par Kamui n’eut pas un effet incroyable et l’animal put esquiver avec facilité le projectile. Cependant, à la grande surprise, ce fut bien cette dernière que la bête choisit de cibler en se ruant vers elle, alors que le boulet faucheur avait tant fait de dommages… Malgré cela, Thanil et le mage de feu purent tranquillement bourriner l’assaillant au passage, qui se focalisait sur son objectif. Mais, même avec la puissance cumulée des deux seikajins, la charge n’en fut pas même ralentie… Tout comme la jeune brune, le chasseur de dragon ne put qu’avertir la future victime :

-"Kamui, fais gaffe ! Évite-le !"

Celle-ci fit front et arma un coup probablement puissant en surélevant sa jambe, pour la rabattre sur le castor quand ce dernier arriverait. Natsu s’en réjouit car la fille aux cheveux blancs semblait enfin commencer à se battre sérieusement. Parce que bon, jeter un caillou, c’est drôle trente secondes, mais ça n’apporte pas grand-chose lors d’un combat, capacités surhumaines ou pas. En attendant, l’équipe semblait mieux se coordonner lors de ce second assaut puisqu’après la superhumaine venait Kaede avec sa lame afin de trancher dans le vif, et surtout dans la bête. Thanil, quant à lui, eut une excellente idée en usant de sa vitesse pour jeter du sable dans les yeux de l’ennemi, pour l’aveugler. Ainsi, il ne restait plus pour le garçon aux cheveux roses qu’à lui bloquer toute retraite pour que ce pugilat touche à sa fin.


-"Je vais l’empêcher de s’enfuir cette fois-ci ! Kamui, Kaede, faites-vous plaisir !!!"


Aussitôt dit, aussitôt fait, Natsu s’élança à son tour à la poursuite de l’animal en furie. Au passage, il enflamma ses bras et, lorsqu’il eut rejoint le groupe, créa un cercle de flammes dans son dos et autour du castor, de manière à lui neutraliser le mieux possible ses chances de fuite, tout en gênant le moins possible Kamui, Kaede et Thanil. Puis, le pyromancien vint ajouter son grain de sable et, rassemblant l’énergie magique qui restait encore active sur ses membres supérieurs, il la concentra dans son poing droit qu’il abattit rapidement sur l’animal. S’il l’encaissait, il le sentirait passer !!!

-"Sale castor de mes deux, tu ferais mieux de déguerpir pendant qu’il est encore temps !"

Même si Natsu savait que le castor ne le comprenait pas…

Le récap':
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 4 Aoû - 1:30



Le camp des pilleurs

Le castor était fortement satisfait d'avoir pus planter ses crocs acérés dans le bras de son adversaire, le goût du sang dans sa bouche le mit encore plus en rogne, il était prêt à tout casser sur son passage , et surtout à mordre dans ces êtres humanoïdes qui étaient en train d'attaquer sa famille, en tout cas, c'est l'impression qu'il en avait. Le coup de pied de Kamui vint s'écraser sur son dos et il laissa échapper un léger cri, mais contrairement aux mots prononcés par cet être, ce n'était pas la fin. Non, loin de là ! Il s'apprêtait à attaquer de nouveau mais le coup de boulet et la lame qui s'enfoncèrent dans son flan l'immobilisèrent. Quelle douleur ! La mort ! La mort le rejoignait ! Lorsque du sable se rua dans ses yeux, il décida de fuir. Fuir pour pouvoir survivre. C'étaient des fous, des malades ! Sa femme l'attendait à la maison, ses enfants ! Il allait les retrouver, et veiller sur eux et … Une barrière de flamme se dressa devant lui. Impossible de battre en retraite ! Il allait mourir ici ! La créature commença à tourner en rond, cherchant un échappatoire, mais finalement, un coup l'acheva. S'effondrant sur le sol dans un dernier crissement de désespoir, il regarda le visage enflammé de son assassin avec du désespoir dans les yeux.

L'ennemi défait, vous pouvez rejoindre votre destination finale : le camp des pilleurs. Il est en contrebas d'un haut rocher, il est donc facile de l'observer sans être vus, mais aussi très difficile d'attaquer. Par en haut la descente est abrupte et paraît difficile. Par en bas, vous serez repéré très facilement. De là vous pouvez voir que 3 créatures vertes se baladent, mais de nombreuses tentes sont dressées et il est difficile de voir à cause de quelques arbres.

Spoiler:
 
------------------------------
---------------
---------

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu

Le castor à été battus, bravo ! Si vous tentez une approche discrète, veuillez lancer un d10 sur ce site : https://www.google.fr/search?q=hamete+virtual+dice&oq=hamete+virtual+dice&aqs=chrome..69i57j69i60j0.2288j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8 et me filer la capture d'écran, j'interpréterais le résultat selon votre niveau et la description inrp de votre action !
De même si vous tentez de descendre par la paroi rocheuses.

Attention aux conséquences de vos actions Wink ! Celles citées plus haut ne sont bien évidemment que des exemples, vous pouvez faire absolument ce que vous voulez (même vous mettre à danser en slip, bien que je vous le déconseille fortement)
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 4 Aoû - 19:03






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   Les attaques que j'eu tenté contre la créature qui s'était décidé à nous barrer la route au péril de sa vies furent mouche, tout comme toutes celles qui avaient été dirigées contre lui. Au final, le pauvre animal belliqueux se reçu plus de coup qu'il ne pouvait le supporter, et ce provenant de toutes les directions. Une fois qu'elle rendit son dernier soupir, je laissai un long souffle sortir de ma bouche. Mine de rien, cette créature avait tout de même réussi à se défendre plus qu'honorablement, et je n'osais pas imaginer ce qu'était les créatures placées plus haut dans la chaîne alimentaire. Le géant qui troublait la tranquilité des lieux devait être véritablement terrifiant, et devoir nous confronter à cette créature risquait d'être un combat où tous ne ressortiraient pas indemne... Heureusement, il n'était pas notre objectif aujourd'hui, les bandits paraissant bien plus abordables

Toutefois, come je l'avais pensé auparavant, Thanil risquait de ne pas améliorer énormément le potentiel offensif de notre groupe, que je semblais porter à bout de bras avec Natsu, qui était capable de très bonne prouesses physiques et magiques avec ses flammes. Mais je ne savais pas encore combien de coups il était capable d'endurer, ni même comment la magie qu'il utilisait ponctionnait sur ses réserves et son épuisement.

Quant à Kamui... J'étais mitigé sur son sujet. Il semblait dire vrai lorsqu'il parlait d'avoir des capacités physiquement supérieures à la norme, mais elles n'étaient pas tant que cela exceptionnelles à vrai dire, et surtout maintenant, il était blessé à cause de l'animal. Il allait falloir qu'il passe en arrière ligne si sa blessure était trop importante. Il ne pouvait pas rentrer seul jusqu'au village en tout cas, tant il suffisait de voir que de simples créatures nous avait mit quelque peu en difficulté.

Je m'approchai donc en rengaignant mon arme dans mon dos de ntre camarade blessé, en levant toutefois un sourcil à la vue de la couleur de son sang, ne m'empêchant pas d'en faire une légère remarque :

"Du sang bleu ?"

Toutefois, ce n'était pas mon intention que vouloir tout connaître de cet individu. Je voulais juste savoir un peu son état, afin d'envisager de la suite, et surtout d'empêcher cette blessures de s'infecter.

"Veux-tu un bandage ? J'ai le nécessaire avec moi."

S'il acceptait ma proposition, alors je lui ferais rapidement le nécessaire, mais s'il refusait, alors libre à lui d'en faire ce qu'il en souhaite. Néanmoins, je ne savais pas comment il comptait faire s'il choisissait de refuser, mais il pouvait avoir surement plus d'une surprise dans sa manche.

En tout cas, c'est sans plus attendre que nous repartions en direction du camp des bandits, pour finalement arrivé. Il était là, juste devant nous, un peu en contrebas. Nous n'étions pas encore repéré, mais directement, je portais mon regard vers ses occupants. En effet, ils étaient verts comme l'avaient précisés les villageois, et n'étaient qu'actuellement au nombre de 3. Pas de trace des autres ou d'un quelconque ogre. Néanmoins, il allait falloir décider d'un plan, et rapidement, en communiquant avec mes camarades par l'intermédiaire de murmures :

"Bon... Sur qu'elle approche nous partons ? Une tentative de discrétion ? Un assaut frontal en essayant de jouer sur la surprise ? J'ai l'idée que de tendre une embuscade lorsqu'ils partiront piller le village serait une idée pour les avoir avec facilité, ou simplement profiter du moment où ils s'y attendront le moins ? Qu'en pensez-vous ?"


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Sam 6 Aoû - 1:20







Le camp des pilleurs


feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

Stupide créature, bien que mon coup de pied ne l’ait pas achevé, sa fin était proche et cette dernière ne le remarqua que bien trop tard, lorsqu’elle fut entourée par le groupe sans possibilité d’échappatoire. La peur gagnait le castor, il tournait, cherchait à s’enfuir tandis que les coups continuaient de pleuvoir jusqu’à avoir raison de l’animal, celui-ci se laissa tomber sur le sol pour y rendre son dernier souffle.

Quelques instants encore, je regardais le cadavre de la créature, elle avait bien combattu en donnant son maximum pourtant en laissant place à la peur sa mort n’était pas glorieuse, l’animal n’était pas mort au combat, il s’était juste fait abattre lors de sa tentative de fuite… quelle fin pitoyable.

Mon attention se reportait sur ma blessure toujours en train de saigner, je grognais, non pas à cause de la douleur, mais parce qu’en temps normal la blessure aurait déjà cicatrisé.

Je relevais ma tête en direction de Kaede lorsque je m’aperçus qu’elle s’était approchée de moi, par curiosité envers la couleur de mon sang, mais aussi pour me proposer de quoi panser ma blessure.

- Je ne suis pas de votre espèce et pas besoin de bandages, une blessure de ce genre ne me tuera pas.


Après cette brève pause, le groupe repartit à la recherche des bandits, nous les trouvions un peu plus tard, étant posté en hauteur par rapport au camp des bandits, nous avons pu faire un premier repérage, des tentes y sont installées et trois créatures vertes déambulent dans le camp, à moins que ça ne soit que des humains recouverts de peinture verte ? Ma réponse devra attendre l’affrontement, car bien que ma vision soit correcte à cette distance, je ne pouvais pas vraiment distinguer si c’était réellement leurs peaux ou de la peinture.

Le murmure d’un membre du groupe attira mon attention, il était temps de parler de notre stratégie et Kaede se lançait la première.
Personnellement, j’aurais bien foncé dans le tas, mais mes capacités étant scellées, cela reviendrait à une attaque totalement stupide et mon destin ne serait pas bien différent du castor que nous avions achevé peu auparavant. Je me devais donc de trouver une tactique plus adaptée à mes capacités actuelles ainsi qu’à celles du groupe.

- Un assaut frontale ne serait pas très efficace ils connaissent bien mieux le terrain que nous, une fois la surprise passé nous pourrions nous retrouver en mauvaise posture, j’opterais plus pour incendier leurs tentes, la plupart des créatures s’affolent en présence du feu, les bandits seront d’abord sur leurs gardes je suggère de se cacher ensuite à un autre endroit au cas où ces derniers décideraient d’inspecter, puis nous attendrons un moment le temps que la panique se dissipe et que certains d’entre eux aillent chercher de l’eau pour éteindre le feu, à ce moment la leur groupe sera divisé et nous attaquerons.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mer 10 Aoû - 16:19

Thanil venait de foncer vers le castor mutant pour porter assistance à ses camarades élus, mais il ne fut pas suffisamment rapide pour empêcher le garçon nommé Kamui de se faire mordre par la créature. En revanche, suite à cela, la situation tourna en grande défaveur du monstre. Premièrement, Kamui qui venait de se faire mordre abattit violemment son pied sur le castor, ensuite Kaede pris la créature sur le flan et l'attaqua avec son immense faux tandis que dans le même temps Thanil arrivait à l'opposer et aveuglait la créature avec du sable. Pour finir, Natsu emprisonna la créature dans cette formation d'élus grâce à un mur de flammes infranchissables pour le pauvre castor mutant qui n'avait plus de moyens de s'enfuir.

C'est ainsi que la bête finit par pousser son dernier cri et perdit la vie face aux être dotés de pouvoirs qu'elle avait tenté d'affronter. Suite à ce combat, l'esper vit du coin de l'œil Kaede proposée de l'aide à Kamui concernant sa blessure, ce n'est que quand il l'entendit en parler que Thanil remarqua la couleur du sang du garçon qui semblait tout sauf naturelle. Encore une fois, ce jeune homme lui laissait un sentiment assez désagréable… Espérons que tout se passera bien par la suite malgré cela.

Une fois leurs petites affaires réglées ils se remirent en route en direction du campement des pillards. Durant les quelques minutes restantes qui les séparaient encore du camp qu'ils voulaient atteindre, l'esper s'approcha du mage de feu Natsu qui avait l'air d'être le plus… abordable et sympathique parmi la petite troupe aux yeux de Thanil.

« Dis ! Natsu c'est ça ? Tu es dans ce monde depuis longtemps toi ? C'est normal ici les castors mutant de ce genre ? »

Une manière comme une autre d'entamer une petite discussion le temps d'arriver à leur destination. Ils y parvinrent donc assez vite, les quatre élus se placèrent donc au-dessus du campement sur une sorte de promontoire où ils pouvaient vaguement voir ce qu'il y avait en contrebas, bien que cela soit encore un peu trop lointain pour avoir des détails, mais au moins ici ils ne se feraient pas repérés par l'ennemi le temps de mettre au point leurs tactiques.

Bien évidemment, il y eut tôt fait d'entamer une discussion concernant leurs plans pour s'attaquer à ce campement où seraient donc présentes les fameux êtres dont ils avaient entendu parler et qui terrorisaient les populations. Une fois encore ce fut Kaede qui pris la parole en première en tentant de prendre un peu les choses en main pour faire avancer la situation. Ses propositions étaient plutôt sensées, ils avaient ici l'avantage de la surprise, même si le terrain n'y était que peu favorable la discrétion serait sans doute l'un de leurs meilleurs atouts et moins nombreux ils seraient à être présent au moment de l'attaque et plus cette dernière aurait de chance de réussite. Malgré tout, un point gêna quand même l'esper, il était peut-être un peu idiot d'y penser dans leur situation, mais laisser volontairement un groupe d'individus attaquer le village sans les arrêter, tout cela pour avoir plus de chance dans l'attaque du campement le dérangeait.

Ce fut ensuite au tout de Kamui de prendre la parole dans cette conversation stratégique. Il proposa un plan qui plut déjà plus à Thanil, ce dernier ne s'y serait pas attendu après les assez mauvaises premières impressions qu'il avait eut venant de ce jeune homme. Ce dernier donc émit l'idée de perturber les pillards avec du feu, une bonne idée surtout quand on pense à la composition de l'équipe d'élus et à la présence du mage de feu qui serait sans doute très utile dans ce plan. Qui plus est, ce plan permettait de disperser les forces adverses sans avoir à attendre que ces derniers n'attaquent le village d'innocent qui leur avait demandé de l'aide.

« En ce qui me concerne, je trouve vos plans plutôt pas mal, surtout celui de Kamui, avec la présence de Natsu ça devrait bien aider pour les incendies. De plus, avec ça au moins on n'aura pas à attendre que ces pillards partent attaquer leur village cible avant d'agir. Par contre, avant qu'on y aille j'aimerais juste essayer quelque chose, après tout on manque encore pas mal d'informations alors si on peut en glaner un peu plus ça devrait augmenter nos chances ! »

C'est ainsi que Thanil se pencha au-dessus du bord et plaça ses lunettes sur ses yeux. Avec cela il activa le mode caméra, mais cette fois ce n'était pas pour prendre une photo souvenir comme il avait pu le faire parfois dans son monde, mais pour utiliser la fonction zoom censé permettre de prendre de belles photos d'objets éloignés. Ainsi il devrait être en mesure de voir un peu plus en détail le campement et les êtres qui s'y trouvent afin d'avoir quelques informations supplémentaires avant de partir dans un assaut possiblement dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 11 Aoû - 14:37





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel



Le combat se termina comme prévu sur la victoire du quatuor. Enfin, plus qu’un combat, l’affrontement avait été un massacre. Malgré sa taille anormale et sa vivacité impressionnante, le castor n’en demeurait pas moins seul et ses adversaires étaient tous des élus rompus à la baston. Malgré la diminution de leurs pouvoirs à cause du sceau, ils restaient des menaces individuellement, alors en groupe… Bref, ce fut bientôt la carcasse de l’animal que Natsu put contempler. Le mage de feu était enjoué, car se battre faisait partie des conditions qui le maintenaient en forme. De plus, il savait qu’il pouvait compter sur ses camarades, après avoir vu leurs performances durant la mise à mort. Kaede, tout d’abord, qu’il avait rencontrée il y a peu, lui avait déjà prouvé son efficacité avec son arme particulièrement violente, ainsi que sa prise de recul face aux évènements. Mais le chasseur de dragons avait également fait la connaissance de Thanil, qui avait lui aussi était à son top pendant la lutte, enchaînant les attaques rapides avec son pouvoir et les stratagèmes. En outre, le garçon aux cheveux roses appréciait le caractère de ce dernier, et il espérait bientôt devenir ami avec lui, lorsqu’ils auraient fait plus ample connaissance. Enfin, venait Kamui. La Salamandre n’appréciait guère cette élue hautaine, mais il fallait reconnaître que sa technique n’était pas mauvaise. Une bonne alliée, mais le lien n’irait probablement pas plus loin…

« Bien joué tout le monde ! »


En parlant de Kamui, cette dernière s’était faite mordre par l’animal maintenant décédé, et du sang bleu s’écoulait d’une entaille qui paraissait profonde. Natsu fut assez surpris d’une telle couleur, mais comme la gamine ne suscitait pas grand intérêt, il ne s’en soucia guère. Le pyromancien se préoccupa plutôt de son état de santé, car, bien qu’il ne la considère pas comme une amie, elle était tout de même l’une de ses partenaires. Ce fut Kaede qui lui offrit de lui faire un bandage, la questionnant au passage sur la nature de son hémoglobine. La blessée rétorqua simplement qu’elle n’avait pas besoin d’aide et qu’elle appartenait à une espèce différente. Tant pis pour elle…

Dès que tout le monde fut prêt à repartir, l’expédition reprit. Il y avait un peu de route, et il fallait bien tuer le temps. Mais alors que Natsu s’apprêtait à lancer une petite blague pour chauffer l’ambiance, ce fut Thanil qui l’aborda, l’interrogeant sur la fréquence d’apparition de bêtes mutantes semblables à celle qui les avait attaqués, à ses risques et périls. Le garçon à l’écharpe éclata de rire et fit une légère tape amicale dans le dos de son interlocuteur.


« C’est vrai que ça fait un petit bout de temps que je suis ici ! Mais à vrai dire, c’est la première fois que je vois quelque chose dans le genre… Comme quoi, le monde est fait de surprises ! Et toi alors, tu es arrivé ici récemment ? Comment ça se passe ? »


La conversation était fort sympathique et tombait à pic. Si Thanil était aussi dynamique que le présageait son pouvoir, alors les deux élus de Seika n’auraient aucun mal à s’entendre. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas rencontré un garçon de son âge… A dire vrai, cela remontait à sa rencontre il y a de cela plusieurs fois avec un Fuyujin du nom de Kurozu, qui n’avait pas laissé un excellent souvenir à Natsu… Ce dernier espéra que ça se passerait mieux avec le super rapide.

Finalement, le petit groupe arriva à destination. Par mesure de prudence, ils se dissimulèrent dans les hauteurs pour ne pas se faire repérer. Puis, un débat concernant leur future approche commença. Fallait-il jouer sur la furtivité et tenter de rester caché le plus longtemps possible ou au contraire profiter de l’effet de surprise et attaque derechef de front ? Natsu aurait plutôt opté pour cette seconde option, lui qui n’aimait pas vraiment la patience… Mais ses nombreuses rencontres à Kosaten lui avaient appris à laisser les autres s’exprimer avant de faire parler son opinion. Il attendit donc les avis de ses partenaires.

Kaede avait l’idée d’un stratagème reposant sur une embuscade au moment où les bandits attaqueraient le village. Mais c’était un plan risqué… et Kamui paraissait le penser également, puisqu’elle affirma sa désapprobation, prônant plutôt l’idée de déclencher un incendie pour effrayer le groupe, et le diviser à long terme. Natsu se surprit à réfléchir sérieusement à cette idée, que le boulet faucheur et lui avait déjà employée pour mettre hors d’état de nuire un groupe d’assassins. Ce n’était pas idiot à réemployer… Thanil semblait en accord avec cette dernière proposition, mais il demanda un peu de temps et, plaçant sa paire d’étranges lunettes sur ses yeux, il observa le camp en contrebas. Pendant ce temps, le pyrokinésiste révéla son point de vue :


« Ton idée n’est pas mauvaise, Kaede, mais comme l’a dit Thanil, c’est peut-être un peu risqué. Imagine que les bandits utilisent plusieurs routes pour attaquer, ou que certains nous échappent… Ce serait le drame pour le village… En revanche, la proposition de Kamui semble être une bonne opportunité pour tenir l’embuscade, et je peux me charger sans problèmes de cramer ce camp, si vous le souhaitez ! Sinon, Thanil, tu vois quelque chose ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   

Revenir en haut Aller en bas
[Scénario]Le camp des pilleurs
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Scénario]Le camp des pilleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.