Partagez | .
[Scénario]Le camp des pilleurs
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Dim 9 Oct - 9:33





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel


HRP:
 

Natsu s’arrêta dans sa furie ardente pour en contempler l’ampleur des dégâts. Néanmoins, cette fois-ci, il se montra beaucoup plus attentif que la fois précédente, de manière à ne plus se laisser surprendre par une offensive ennemie, pour ne pas subir de dégâts supplémentaires. En effet, sa blessure lui avait servi une excellente leçon qu’il n’était pas prêt d’oublier : malgré tout ce qu’il pouvait penser de lui-même, le mage n’avait en rien regagné sa puissance d’antan, et c’est à peine s’il survivait encore à ce genre de combat… Ce qui ne pouvait signifier qu’une seule chose pour lui : il lui fallait retourner à la case entraînement !

Le chasseur de dragons put constater que son adversaire, sous la force des coups de Kaede, ainsi que sous la brûlure vive de ses pouvoirs, était finalement tombé au combat… Il s’effondra et un intense sentiment de soulagement et d’exultation s’empara de Natsu, pendant quelques courtes secondes. Il avait réussi !


Kaede, j’arrive !

En effet, même s’il se sentait euphorique, Natsu n’avait pas oublié la priorité et le danger principal de ce combat : l’immense ogre qui semblait diriger la troupe des pilleurs. Méprisant son propre état, le garçon aux cheveux roses se tourna vers lui, avec la volonté de lui souffler des flammes dans son dos, pendant que la jeune femme faisait front. Il savait que cela ne tuerait pas le colosse, mais espérait tout de même pouvoir accorder une fenêtre de frappe pour le boulet faucheur. Mais alors qu’il se préparait à armer son attaque, le Seikajin se sentit faiblir au niveau des gens, et il commença à chuter…

L’impact au sol fut moins violent que prévu, puisque Natsu put se retenir au dernier mot avec ses bras, qui toutefois souffrirent en conséquence… Ils étaient peut-être fêlés, cassés, déboîtés, mais une chose était sûre : ils n’étaient pas indemnes. D’ailleurs, rares étaient les parties du pyromancien n’ayant pas souffert de son affrontement précédent. Fort heureusement pour lui, la plaie en travers de son torse ne saignait quasiment plus, sans doute un effet de sa magie bouillonnante, et ses jours n’étaient donc réellement pas en danger pour l’heure. Mais cette perte de sang avait drainé considérablement l’énergie du Dragnir et, même avec toute la meilleure volonté possible, il lui était désormais impossible de se battre, voire même de ne lancer qu’un unique sort. En fait, il pouvait à peine marcher –il lui faudrait un peu de repos pour mieux s’en tirer à ce sujet– et sa seule possibilité était de regarder les autres se débrouiller.

Bien évidemment, la première qu’il aperçut fut Kaede : cette brune se déchaînait avec son arme et on aurait presque pu dire qu’elle pouvait l’emporter à elle-seule. Natsu se demandait d’ailleurs comment il s’en sortirait s’il était un jour amené à la combattre, à cause de la guerre imminente. La Salamandre s’inquiéta de ne pas voir Thanil et il espéra qu’il s’était simplement mis hors de portée des coups surpuissants de l’ogre. Quant à Kamui, il semblait que ce garçon impertinent –la tête brûlée avait finalement appris son vrai sexe par la force des choses– se faisait littéralement massacrer par le chef, mais la Salamandre ne s’en souciait que peu : c’était sa faute s’il subissait tout ça, tout comme c’était celle du garçon à l’écharpe s’il avait été blessé !

A présent, il n’y avait plus qu’à attendre, attendre et espérer que le camp victorieux soit celui de Natsu. Il se sentait si pitoyable…

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 13 Oct - 10:21




Le camp des pilleurs


L’ogre se retrouva déséquilibré par le blocage de ses attaques pourtant si puissantes. Légèrement sonné par le choc de son arme contre la faux métallisée de son ennemie, il poussa tout à coup un puissant grognement de douleur. Cette chienne avait osé viser dans ses propres parties ! Le visage distordus par la souffrance, le souffle court, il peinait à reprendre sa respiration alors qu’il souffrait plus qu’il n’avait sans doute jamais souffert de toute sa vie d’ogre. Il fallait dire que c’était plus lui qui généralement s’amusait à faire hurler les autres que l’inverse. Il se souvenait encore parfaitement de la façon dont le chef de ce petit village dans le désert brûlant avait pleuré, disant qu’il avait envoyé des élus, mais qu’ils n’étaient jamais venus, et que ce n’était pas normal. Etaient ce eux? Pourquoi avaient ils autant tardés ?

Deux autres attaques suivirent la première. La faux fendit l’air, traçant un trait ardent sur sa cuisse, alors qu’il gémissait en tombant à genoux. La fin ? Pouvait ce être la fin pour lui ? LUI ? Il avait toujours été le plus puissant, le plus fort, il ne pouvait pas mourir comme cela ! C’était impossible ! Inenvisageable ! Complètement stupide ! Puis son bras se détacha de son corps, et il comprit qu’il avait beau ne pas y croire, c’était là la réalité la plus concrète qu’il n’avait jamais connus. Tombant sur le côté en faisant trembler le sol autour de lui, l’ogre grogna une ultime et dernière fois, le sang jaillissant de sa plaie béante, emportant avec lui ce qui lui restait de vie. La mort était là.


------------------------------
---------------
---------

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu

L'ogre est mort ! Le scénario est presque finis !

Il vous reste à conclure entre vous, si vous avez besoin d'un PNJ important (pour recevoir la récompense par exemple), je pourrais encore intervenir sur demande par MP ou Skype, mais vous pouvez vous organiser comme vous voulez pour conclure ! Félicitations à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 13 Oct - 12:04






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
A première vue, le fait que je puisse survivre, non sans mal, au puissant écrasement qu'il avait fait avait déstabilisé l'immense être de violence qui était le dernier rempart face à notre victoire... Mais serait-elle aussi brillante que prévue ? J'étais assez méchamment blessé, bien que je sois encore capable de combattre, mais mes trois alliés ne donnait pas signe de vie, et ne profitèrent pas de l'occasion pour achever le monstre, qui avait depuis trop longtemps causé des ravages. Il était grand temps pour lui de rejoindre le monde de l'au delà, si tenté qu'un tel monde puisse lui être accordé...

Néanmoins, mes différentes attaques portées contre lui avaient eu de grand effet sur cet être, dont le sang emplissait le sol et ma lame. Blessé à de nombreuses reprises, l'ogre tombait sur le coté, ayant eu le bras totalement tranché par ma dernière attaque. J'imagine que si je comprenais son langage, tous les grognements qu'il m'accordait devaient être des insultes, probablement sur ma famille proche... Mais la seule chose que je pouvais lui accorder actuellement était la délivrance de la mort. Un coup sec, porté au niveau de sa gorge, eu tôt faire pour l'achever, pendant qu'il se vidait de son sang... Cette fois-ci, il était mort, et définitivement...

Mais étais-ce la fin des combats ? Pas encore, malheureusement, il restait encore un survivant : le boiteux. S'étant montré discret, s'affairant à éteindre les tentes, le pauvre n'avait attaqué personne, essayant d'organiser un peu tout cela... Mais malheureusement pour lui, la mission que nous avions était de ne pas laisser de survivant. Rattrapant sans grande difficulté la maigre distance qu'il avait parcouru pour s'enfuir jusqu'à maintenant, je serra de ma seule main disponible le manche de mon arme, avant de lui envoyer une puissante volée de coup, qu'avec en plus sa condition de mutilé il aurait extrêmement de mal à esquiver. Autrement dit, son sort était lui aussi réglé, si bien qu'il ne restait rien des habitants de cet endroit, plus rien, si ce n'était des tentes encore fumantes et des cadavres... Un spectacle qui ferait à vrai dire peine à voir, mais... Ils n'étaient pas humains, et c'était surement l'une des rares choses qui me faisait dire que c'était la chose à faire. Ça et le fait qu'ils avaient massacrés des gens aussi, ce qui n'était pas un détail. Le monde se porterait beaucoup mieux sans eux.

Revenant à l'endroit où j'avais tué le troll pour commencer à retrouver mes compagnons, je tombai très rapidement sur le pyromancien, au sol. Toute force avait quitté son corps, mais il était encore en vie ! J'avais de quoi faire quelques bandages, notamment avec la toile de tente qui n'avait pas entièrement flambée, mais pour cela, il allait me falloir mes deux bras... Autrement dit j'allais devoir remboîter mon épaule manuellement... Et ce n'était pas évident...

Accrochant à l'aide de ma chaine mon bras inerte, je dus souffler quelques secondes avant de tirer d'un coup sec, et ce à plusieurs reprises, laissant tout de même des cris étouffés de douleur sortir de ma bouche, avant que le quatrième essai ne soit concluant, et que je retrouvais en partie l'usage de mon bras. Retournant près de lui, j'allais commencer à le soigner, si tenté que la chose soit nécessaire...

"Tu peux marcher ? Les combats sont terminés, ils ne sont plus." Dis-je en tendant mon bras dans sa direction, en ayant rangé mon arme juste avant dans mon dos. J'avais beau avoir enduré de plein fouet une attaque de l'ogre, j'étais un peu près en bon état, si l'on excluait les quelques filets de sang.

Note :
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Sam 15 Oct - 22:04







Le camp des pilleurs


feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

J’étais allongé sur le sol couvert de sang bleu, mon sang ; étant incapable de me mouvoir, je me contentais d’attendre, mes blessures me tiraillaient de toutes parts, tout comme mes sentiments à vrai dire.

J’étais content d’avoir trouvé un tel combat, j’aimais me battre et j’aimais la douleur, je ne suis pas masochiste, mais lorsqu’on est comme moi, c’est l’une des rares choses qui nous fait nous sentir en vie de plus le fait de savoir que ce monde regorgeait de challenge m’emplissait de joie, mais d’un autre côté je n’étais pas satisfait mon impuissance face à ce monstre m’énervait, dans mon ancien monde je trônais au sommet de la chaîne alimentaire, je suis un basara ! Une créature redoutée de tous et ma fierté aurait voulu que je tue mon ennemi, pourtant ce n’était pas le cas et ma place dans la chaîne alimentaire n’était pas la même dans ce monde, tout comme mes capacités scellées depuis peu.
Justement en parlant de mes capacités amoindries, j’en faisais de nouveau les frais, j’étais quasiment certain d’avoir évité ou bloquer en grandes partie certaines attaques, mais l’état actuel de mon corps prouvait que ce n’était que mon imagination et que c’était principalement due à l’adrénaline si je ne les avais pas remarqué en direct…

Pour en revenir à la situation actuelle, je me demandais ce qui allait se passer maintenant, le chef des monstres allait-il m’achever ?
Apparemment non, il me laissait pour mort et préférait se concentrer sur un autre adversaire, ma fierté s’en retrouvait une fois, de plus, touchée, mais je n’allais tout de même pas m’en plaindre, s’il se concentrait sur moi, il était indéniable que je trépasserais, ce qui ne me tentait pas vraiment.

Un grognement parvint à mes oreilles, le monstre avait-il été vaincu ? Et dans quel état se trouvaient les autres membres du groupe ? Blessé ? Surement. Mort ? Je ne l’espérais pas, chacun d’eux pourrait être amusant à affronter lorsque j’aurais récupéré mes anciennes capacités.
Peu importe à quel point je réfléchissais mes questions resteraient sans réponse encore un moment alors autant en profiter pour se reposer et récupérer des forces.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 20 Oct - 10:02





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel


Faible… Il était si faible… Natsu s’était grandement leurré sur ses capacités. En effet, lui qui pensait avoir récupéré une certaine partie de ses pouvoirs se rendait bien compte désormais qu’il n’en était rien. Tout au plus, le mage était capable de faire jeu égal avec cet adversaire qui l’avait initialement grièvement blessé… Malgré tout, il se demandait ce qu’il serait finalement advenu de cet affrontement si Kaede n’avait pas laissé trainer une jambe lorsqu’elle s’était interposée.

La jeune femme avait d’ailleurs réussi l’exploit d’abattre presque à elle toute seule l’ogre qui dirigeait ce camp. De fait, Natsu avait d’abord pu voir du coin de l’œil les efforts répétés de Kamui et Thanil pour l’assaillirent… Toutefois, ces deux-là étaient désormais hors de son champ de vision, et le garçon aux cheveux roses souhaitait plus qu’ardemment qu’ils aient survécu à la brute épaisse, surtout le jeune homme aux lunettes. Quoiqu’il en soit, après cette première lutte futile, le chasseur de dragon observa l’entrée du boulet faucheur dans ce combat sans pitié. Elle s’était déchaînée et en plusieurs attaques puissantes avait rapidement mis en danger le monstre. Et puis au bout de quelques minutes, elle l’avait achevé, mettant ainsi fin aux derniers affrontements. Enfin non, il restait un survivant chez l’ennemi, qui succomba à son coup sous les coups de celle-ci…

A présent, la lutte était réellement terminée : les villageois allaient pouvoir dormir sur leurs deux oreilles, puisque le danger était écarté… Natsu vit que Kaede s’approchait de lui et lui tendait une main secourable, après avoir au préalable pansé sa blessure. Le garçon à l’écharpe la saisit à la volée et se remit péniblement sur ses jambes. Celles-ci flageolaient légèrement, mais il avait pu récupérer un peu d’énergie pour tenir debout de lui-même. Il se tourna alors vers sa sauveuse.


« Merci Kaede ! Quel sacré combat tu as fait là !!! Par contre, est-ce que tu as pu voir les deux autres ? »

En tout cas, elle confirma la fin des combats, ce qui rendit légèrement plus euphorique Natsu, malgré son manque d’utilité dans cet affrontement. Il n’y avait plus qu’à rentrer au patelin, pour annoncer la nouvelle à tous, en espérant que les faibles gambettes du Seikajin parviendraient à l’y ramener.



HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Jeu 20 Oct - 11:08






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Dès lors que le pyromancien saisit ma main, je sus qu'il était encore en état de marcher. Surement difficilement, et il faudrait espérer faire un retour tranquille sans attaques de rat et avec surement un nombre assez conséquent de pause, mais il pourrait marcher, et c'était déjà une très bonne chose, parce que... Je ne savais pas si tout le monde en serait capable après les affrontements qui avaient sévit en ces lieux, qui avaient été presque un théâtre de guerre. Les ruines encore fumantes, les corps et le sang jonchant les rues... Tout cela n'avait été qu'un massacre, et c'est en soupirant que je répondis à la question de Natsu :

"Je ne sais pas, ils doivent être blessés ou inconscient. J'espère que ce n'est rien de trop grave. Dépêchons nous d'aller les retrouver."

Ce fut avec hâte que je pris la direction du centre du campement, prenant au passage une des toiles de tente qui me servirait pour faire des bandages si c'était nécessaire... Et bon dieu, cela allait l'être... Je vis très rapidement l'un de nos deux camarades, qui était au sol, gisant dans son sang d'une couleur si particulière : Bleu. Kamui, qui avait choisi de défier ouvertement l'ogre, semblait en avoir payé le prix. Mais dès lors que je m'approchais, je vis qu'il était encore en vie, respirant avec difficulté... Le fait qu'il survive jusqu'au village était incertain, donc il n'y avait pas un seul instant à perdre !

"Que tu le veuilles ou non, cette fois-ci je ne te laisse pas le choix !"

Même s'il risquait de se débattre, son état global allait l'empêcher de réellement aggraver ses blessures. Et puis même, j'étais encore debout, en train d'éviter qu'il ne rendre l'âme ! C'était déjà un service que je lui rendais, et que j'allais l'obliger à accepter. Il survivrait, coûte que coûte, même s'il fallait que je l'assomme pour ça ! Toutefois, dès que son état fut stabilisé, je repris la parole, commençant à comprendre un peu que cette personne avait un certain égo, capable de refuser des soins et de vouloir combattre l'ennemi le plus fort malgré les limitations de son sceau. J'allais lui laisser une seule possibilité de sauver les apparences.

"Nous allons nous occuper de trouver Thanil. Si à notre retour, tu es toujours au sol, tu feras le voyage sur mon dos, comme un poids mort. A toi de voir si tu te sens capable de marcher."

C'était un risque que je prenais en faisant cela, notamment sur son état de santé, mais il le fallait, pour qu'il agisse et comprenne de lui même, même si cela allait être dur. Allait-il courber l'échine ? Ou bien irait-il jusqu'au bout pour préserver un semblant d'apparence ? La question restait en suspens, alors que je trouvais au loin le corps inconscient de Thanil, qui avait réussi à vaincre son adversaire. Le jeune garçon souffrait lui aussi de grave blessures, et directement, je me pris à lui faire ces gestes que je répétais encore aujourd'hui, mais en prévenant toutefois le pyromancien d'une chose :

"Il faudrait essayer de trouver une preuve, n'importe laquelle, qui puisse assurer aux villageois que nous avons rempli notre part du marché. La tête de l'ogre serait un excellent trophée, mais je ne pense pas que nous puissions la transporter sans monture. Tu pourrais te charger de ça ? Je m'occuperai de nos deux camarades."


Les deux, oui. Selon moi, il était peu probable que l'être au sang bleu puisse être capable d'endurer un tel voyage, déjà que j'avais des doutes sur si le pyromancien pourrait... La tâche que je lui confiais était après tout importante, même si nos blessures témoignaient des combats que nous avions menés... Certains étaient beaucoup plus sceptiques que d'autre, et seraient prêt à nous refuser le paiement pour notre labeur... Une chose que je tenais à éviter à tout prix.

Après avoir fini de soigner le jeune garçon, que j'assis contre mon dos en utilisant le manche d'Okama comme un banc, je me dirigeais vers le ventre du village, pour savoir si Kamui était debout ou non et si le pyromancien avait trouvé de quoi assurer notre dût.

Note HRP :
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Lun 24 Oct - 1:30







Le camp des pilleurs


feat.Kamatari Honjo, Natsu Dragnir, Thanil Amiel, PNJ AKI

Mes réponses arrivèrent plutôt rapidement lorsque je pu apercevoir Kaede toujours capable de tenir debout, elle qui m’avait fait la plus mauvaise impression au départ par son manque de capacités extraordinaire s’en était sorti bien mieux que moi, non seulement, elle s’était retrouvée utile contre le chef ennemi, mais en plus, elle n’avait pas pris énormément de dégâts, comparée à moi du moins.

Me voyant baignant dans mon sang, elle ne me laissa aucune chance de résister aux soins malgré mes protestations et mes regards mauvais. Cette humaine était vraiment bornée au point d’en être insupportable, je lui racontais pourtant la vérité en lui affirmant que je guérirais tout seul, il est vrai que cela prendra surement un moment vu mes capacités réduite, mais j’étais sûr et certains que mes plaies guériraient d’elles-mêmes tôt ou tard.
C’est ainsi que quelques minutes plus tard, je me retrouvais littéralement recouvert de toile de tente elle-même parsemé un peu partout de taches provoqué par mon sang. Je me sentais assez ridicule et je ne pouvais rien faire contre cela vu l’état de mes bras.
Je ruminais intérieurement lorsque Kaede m’imposa un ultimatum, j’allais pouvoir m’épargner un retour sur son épaule si j’étais de nouveau sur pied lorsqu’elle et Natsu reviendrait après avoir trouvé Thanil, la tâche ne serais surement pas facile, mais j’y arriverais !

J’avais bien raison, c’était une tâche ardue de me remettre debout, pourtant après un long moment, je fus enfin sur pied. J’étais assez fier lorsque je vis revenir le reste du groupe et que je me trouvais toujours debout, j’attendis quelques instant qu’il se rapproche et lorsque le groupe ne fut plus très loin de moi je me permis un sourire prétentieux adressé à Kaede.

- Je suis bien plus résistant qu’un humain, ne me sous-estime pas.

Peu de temps après j’eus de nouveau confirmation que les humains étaient indignes de confiance, malgré tous les efforts que j’avais fournis pour me redresser, je me retrouvais tout de même sur le dos de Kaede en tant que « poids mort » et tout ça seulement parce que je ne marchais pas assez vite comparé au groupe, elle n’avait jamais précisé ça dans son ultimatum !
De nouveau, je protestais, je voulais me débattre, mais après l’effort fournis, mon corps répondait bien trop lentement pour être en mesure d’échapper à son emprise.

Je fulminais intérieurement, depuis que j’étais un « basara » je m’étais toujours débrouillé très bien tout seul et surtout personne ne m’obligeais à quoique soit, pourtant cette fille s’amusait à m’imposer ses choix malgré mes objections et ça, je ne l’oublierais pas, lorsque j’aurais récupéré mes capacités les rôles seront inversés et c’est moi qui imposerais mes choix aux humains et non l’inverse.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 25 Oct - 9:55





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel


Kaede ignorait elle aussi le sort de Thanil et Kamui. En même temps, le féroce combat qu’elle avait mené avait sûrement dû accaparer toute son attention. C’était déjà un miracle qu’elle ait pu, durant sa lutte, trouver le temps d’aider Natsu à terminer son propre affrontement. Par conséquent, maintenant que leur état de santé à tous les deux était stable, il fallait aller prendre des nouvelles des deux autres. Ce que la jeune femme s’empressa de faire, devançant rapidement le mage qui boitilla comme il pouvait afin de tenter d’égaler le rythme effréné du boulet faucheur.

Lorsque Natsu put finalement rejoindre celle-ci, il la découvrit en train de bander les plaies de Kamui. Apparemment, le jeune homme avait survécu aux attaques violentes de l’ogre, mais il se trouvait à présent dans un état loin d’être rassurant. Même s’il prétendait pouvoir s’en sortir seul, la combattante des Territoires Neutres ne lui laissa guère le choix et l’aida à se remettre de ses blessures, comme elle l’avait fait pour le chasseur de dragons. Ce dernier avait envie de coller son poing dans la figure du convalescent, qui ne cessait de se débattre, rendant la tâche encore plus difficile… Toutefois, au regard de l’apparence de l’autre, et de son propre état, le Seikajin se contenta de prendre un ton cassant :


« Ferme-la, Kamui ! Tu étais trop faible pour affronter cet ogre, tu en fais maintenant les frais… N’importe quel idiot peut voir dans quel état tu te trouves… Laisse Kaede t’aider et arrête de te débattre, ou bien je me chargerai personnellement de t’assommer ! »


Même s’il était faible, les paroles de Natsu n’étaient pas dites inutilement : il était très bien capable de mettre sa menace à exécution si Kamui persistait… Cependant, la conversation prit une autre tournure quand Kaede annonça qu’elle allait à présent s’occuper de Thanil, laissant le jeune garçon essayer de se relever s’il en était capable. Le pyromancien se tut, se contentant de suivre sa sauveuse, ne jetant qu’un ultime regard noir au Fuyujin à terre.

Thanil était quant à lui inconscient. Inconscient mais en vie ! Toutefois, lui aussi était grièvement blessé… Tout comme Natsu, il avait vaincu son adversaire au prix d’un terrible combat, ce qui ne fit qu’accroitre le respect que lui portait la Salamandre. Alors que Kaede s’occupait une nouvelle fois des soins, elle demanda au garçon aux cheveux roses de chercher une preuve de leur victoire, afin de prouver leur bonne foi aux villageois. Surpris, le jeune homme à l’écharpe accepta après une courte hésitation :


« Mouais… Compte sur moi ! »


Après quoi il s’en fut, retournant clopin-clopant sur les lieux de l’affrontement. Comme l’avait dit Kaede, la tête de l’ogre aurait été une excellente prérogative au but recherché… Malheureusement, elle semblait extrêmement lourde et encombrante à transporter… Il fallait donc trouver autre chose… Ne parvenant pas réellement à se décider, le fils de dragon s’approcha du cadavre de l’ogre. Sa dentition aurait pu faire l’affaire, mais il n’était pas en état de l’arracher… Par contre, il remarqua qu’il en manquait plus d’une au monstre… Sûrement une conséquence des attaques puissantes du boulet faucheur. Du coup, s’il parvenait à en ramasser quelques-unes, cela ferait sûrement l’affaire.

Ce qu’il s’empressa de faire. Après plusieurs minutes de recherche infructueuse, il put finalement en dénicher trois, qu’il fourra dans sa sacoche. Ayant accompli sa tâche, il revint sur ses pas pour s’apercevoir que Kaede avait finalement posé sur son dos Kamui, signe que ce dernier n’avait pas pu se relever. Une bonne chose qu’il n’est pas fait d’histoire cette fois-ci !!! A présent, le quatuor se mit en route, sur le chemin du retour, progressant certes lentement, à cause d’un Dragnir boiteux et d’une Kaede surchargée, mais sûrement.


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 25 Oct - 11:34






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Avec deux personnes sur le dos et tout de même sonné et blessé par le coup de l'ogre que j'avais reçu, il était bien clair que nous avancions moins vite qu'au départ, malgré le fait que nous connaissions le chemin. Natsu, habituellement fougueux et motivé, faisait peine à voir tant il boitait, et si j'avais été en meilleur état, je l'aurais probablement rajouté sur mon dos, à condition bien sur de trouver une place. Là déjà, mes bras et mon dos se fatiguaient, et je serais à vrai dire bien heureux lorsque nous serions arrivés dans un village, et que nous aurions le droit à un bon lit et à quelques verres. Les villageois n'ayant plus rien à craindre de ces créatures, les choses iraient bien mieux pour leurs affaires...


En tout cas, j'étais tout de même un peu gêné vis à vis de Kamui. Certes, il avait réussi aux prix d'efforts monumentaux à se relever, mais... Etant donné que le moindre pas allait le remettre à terre, je n'avais eu autre choix que de briser l'ultimatum que je lui avais donné, le laissant à la place de fardeau sur mon dos, ce qui bien évidement n'allait pas pour le ravir, bien au contraire... Il gigotait, se débâtait comme un possédé... Si bien que j'hésitais à demander au pyromancien de mettre ses menaces à exécution, pour ce qu'il s'agissait de l'assommer. Il avait été dur avec lui, mais d'un autre coté, vu l'état dans lequel l'être au sang bleu se retrouvait... Ce n'était pas une si mauvaise idée, si bien que je dis à cet être mécontent quelques mots :

"Arrête de bouger, tu ne va faire qu'aggraver ton état. Tu peux m'en vouloir, me détester même, si ça te chante, mais essaye au moins d'être en vie pour ça."



Puis finalement après plusieurs heures de marches, nous arrivions enfin au village? Bien évidement, il faisait maintenant nuit, et j'étais totalement épuisé, mais au moins, nous ne risquions plus d'être attaqués par je ne sais quel monstre horrible et assoiffé de sang... Même si aujourd'hui, c'était moi qui m'étais salis le plus mes mains, mais c'était pour une fois sans remord, car nos adversaires étaient bien plus horribles que j'avais put l'être. Sinon, bien évidement que ce serait contre moi que l'on aurait envoyé des mercenaires...


En tout cas, dès lors que nous entrions dans le village, nous eurent le droit à tout de même quelques murmures proférés dans notre direction, avant qu'une dizaine de personne ne se dirige vers nous, attendant semble-t-il avec impatience ce qu'ils rêvaient d'entendre... Mais avant cela, j'avais d'autres priorités... Et il faudrait que la chose soit un minimum officielle

"Allez chercher le chef du village, et toute personne qui pourrait apporter des soins !"




Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Mar 25 Oct - 16:13




Le camp des pilleurs


Le glas avait sonné pour les pilleurs, tous les pilleurs. Et pour les élus qui les avaient occis les uns après les autres, le bilan n’était pas fameux. Ils étaient partis avec un plan mais s’était au final contentés de foncer dans le tas, le rendant obsolète, et causant de sacrés blessures aux plus nouveaux d’entre eux. Mais la mission était accomplie, et en cela, il s’étaient comportés avec bravoure face aux dangers. Ainsi, la faucheuse, terreur des multiples pilleurs et bandits disséminés un peu partout en Kosaten, escorta ses camarades gravement blessé jusqu’au village où les attendaient quelques riverains impatient d’avoir le résultat de leur expédition. Ils étaient de retour, mais tellement amochés ! Avaient ils perdus ? Nonobstant les questions muettes qui lui était adressé, Kaede s’empressa de demander au chef du village et à toute personne capable de dispenser des soins de venir, requête à laquelle les natifs s’empressèrent d’accéder.

Quelques minutes plus tard Ita était là, ainsi qu’un jeune garçon qui se disait médecin et qui amenait avec lui quelques brancardiers. Ceux ci posèrent leur chargement par terre et y tirèrent avec le plus de délicatesse possible les patients pendant que le docteur commençait son oeuvre. Pendant ce laps de temps, le chef du village rejoint Kaede avec un sourire hésitant, toujours incapable de savoir si c’était des bonnes ou des mauvaises nouvelles qui leur parviendrait par cette personne.

Comment .. comment cela s’est il passé ?

L’on aurait pus s’étonner qu’en tout premier lieu il ne remercie pas, ou ne se sente pas désolé pour les camarades “tombés au combat”, mais il était, assez logiquement, surtout préoccupé par l’avenir du hameau sur lequel il veillait depuis presque vingts ans maintenant. Dès que la réponse positive parviendrait à ses oreilles, son comportement changerait du tout au tout, devenant plus souriant, et surtout, plus empathique.

Bien, bien, BIEN ! Je suis vraiment désolé des … pertes que vous avez dû subir, soyez assurés que nous mettrons tout en oeuvre pour qu’ils puissent se remettre entièrement. Et je suppose que vous attendez votre rémunération …

Après avoir fourragé quelques secondes dans sa poche, il en sortit une bourse de taille plutôt volumineuse qu’il tendit à la combattante.

Voilà de quoi vous dédommager, il doit y en avoir assez pour 200 yens chacun. Ce n’est pas énorme, je le conçois, mais c’est tout ce que le village as pus économiser dans le respect de la santé de chacun.
------------------------------
---------------
---------

Pour rappel, voici l'ordre de post : Kamatari, Kamui, Thanil et Natsu
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Ven 28 Oct - 23:16





Le camp des pilleurs
feat. PNJ Aki, Kaede Honjo, Kamui & Thanil Amiel


Dès que les élus eurent regagné le village, une foule s’amassa rapidement autour d’eux. Bien évidemment, ce n’était pas comme s’ils se souciaient de l’état de santé du quatuor : de fait, tous étaient impatients de connaître le résultat de la tâche qui leur avait été confiée. Kaede prit les devants et appela tout d’abord des soigneurs, afin que Thanil et Kamui reçoivent un traitement plus approprié que des bandages. Même si Natsu n’aimait pas rester en retrait, il devait bien admettre qu’aujourd’hui, c’était la jeune femme qui s’était le mieux battu, et qui, par conséquent, méritait les honneurs.

Peu de temps après, un garçon arriva, en compagnie de quelques hommes robustes chargés de matériel. C’était le médecin, et il le prouva derechef en prenant en charge les deux blessés, commençant son office. Après quoi, le dirigeant du patelin revint à la charge, demandant d’un ton presque suppliant quelle avait été l’issue de la bataille. Cette fois-ci, et comme Kaede lui avait, un peu plus tôt, recommandé de ramener de quoi prouver leurs dires, ce fut le Seikajin qui parla, tout en sortant de son sac les dents qu’il avait ramassé près du cadavre de l’ogre, les exhibant à la vue de tous :


« Les pilleurs sont morts. Tous ! Il n’y a pas un seul survivant et leur camp a été brûlé ! Voici quelques-uns des rares restes de cette hécatombe. »

Aussitôt, l’attitude du chef changea et il devint un peu plus amical, plus humain. Se souciant beaucoup plus de l’état des convalescents, il assura qu’il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour les remettre rapidement sur pieds. Natsu lui en fut reconnaissant pour son nouvel ami compatriote. Quant à Kamui, son sort ne l’intéressait désormais déjà plus… Quand l’homme tendit sa part du butin au garçon aux cheveux roses, ce dernier n’en conserva qu’une partie.


« Puisque cet argent a tant coûté à votre village, je n’en prendrai que la moitié. De plus, le héros du jour, ce n’est pas moi, mais bien Kaede, qui a décimé presque à elle seule la totalité des ennemis. »


Même si on lui proposa de soigner ses blessures, Natsu refusa cette aide. Comme d’habitude, il s’en tirerait tout seul. De toute façon, les plaies avaient coagulé et étaient relativement propres, ce qui limitait le risque d’infection. Seule sa faiblesse le handicapait, mais le fils de dragon savait que ce n’était que temporaire. Peu décidé à festoyer avec les villageois et plus enclin à reprendre la route, quitte à s’arrêter après à peine une demie heure de marche à cause de la fatigue, le mage alla saluer Thanil, même si celui-ci était encore inconscient :

« A la prochaine Thanil, j’espère que tu te remettras vite et qu’on se reverra bientôt !!! »


Un dernier regard noir au Fuyujin puis le chasseur de dragons se dirigea vers le boulet faucheur, tendant une main plus qu’amicale :

« C’est ici que nos routes se séparent. J’ai été ravi de te revoir Kaede ! Prends-soin de toi, surtout avec le contexte actuel… »

Puis, suivant son propre chemin, la Salamandre repartit, boitant, sifflotant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   Sam 29 Oct - 0:08






Le camp des pilleurs



Avec : Natsu Dragnir, Kamui, Thanil Amiel (et PNJ AKI)
   
Dès lors que les villageois entendirent mes paroles, tout s'accéléra. Les murmures se multipliaient, les messes basses aussi vis à vis de l'état de santé général du groupe, mais rien de plus que des suppositions et des hypothèses à vrai dire... Aucun ne souhaitait pour le moment agir ou se démarquer pour se confronter à moi, à la fois droit et stoïque, attendant non sans impatience l'arrivée des personnes dont la présence avait été demandée. Mais au moins, les choses s'organisaient, et j'étais plutôt content de ce que nous avions fait aujourd'hui, même si... Les choses auraient put mieux se passer sur certains points, notamment sur le nombre et la gravité des blessures que nous avions reçus. Après tout, même si j'étais le moins blessé du quatuor, il m'arrivait de voir un peu flou et de perdre un peu l'équilibre... j'allais avoir besoin d'un peu de repos.

En tout cas, les soigneurs arrivèrent sans tarder. Leur faisant confiance, je déposais sur chacun des brancards les deux blessés que j'avais sur mon dos, avant de les laisser se faire soigner. Toutefois, le lançais un regard plutôt inquiet en direction du pyromancien, qui semblait vouloir refuser n'importe quel autre soin. Encore une fois, il pouvait être entêté et exaspérant, mais c'était son choix. J'espérai juste qu'il son état ne s'aggraverait pas, puisque sinon, je le rattraperais et irait le ligoter dans un lit, afin d'être sur qu'il soit un peu près calmé et qu'il puisse avoir le repos qu'il mérite.

Bon... avec ces pensées, il était évident que je ne ferais jamais un bon médecin !

En tout cas, je laissais donc les choses se faire, avant de voir que le chef du village se dirigeait vers nous, et c'était de pied ferme que je l'attendais. Bien évidement, il voulait la certitude que nous avions correctement réalisé sa tâche, et c'était compréhensible, mais nous avions prévu cela, et c'est en souriant que je voyais le pyromancien montrer les dents de l'ogre, qui ne manquèrent pas d'avoir un petit effet.

En tout cas, c'en était bon. Les pilleurs étaient morts, le village en paix... Il suffirait juste d'avoir un peu de repos et tout serait parfait. Bon et la prime dans tout ça ! Elle était un peu moins grande que ce que méritait le travail, surtout avec un ogre, mais bon, c'était déjà une somme amicale, que le pyromancien refusa en partie en me désignant comme plus... Digne de la recevoir.

"Non non, il y avait quatre personnes qui y sont allés, et c'est quatre personnes qui se sont chargés du travail. Personnellement... Cela m'ira à deux conditions. Primo, que mes camarades puissent avoir droit aux soins qu'ils méritent, et secondo... Un ensemble repas, verre et lit pour la nuit m'irait très bien."


J'étais terriblement exigeant à ce niveau là, et vis à vis de la joie qui envahissait le village à l'annonce de notre réussite, ce fut accepté sans difficulté. Toutefois, le pyromancien ne souhaitait pas profiter de tout cela, et comptais partir immédiatement...

"Tu es sûr de ne pas vouloir rester ? Après tout, tu mérites comme tout le monde le droit de fêter la victoire et d'avoir de quoi te reposer. Bon, j'imagine que je ne risque pas de te faire changer d'avis, alors bonne route à toi Natsu, et soit prudent. Comme tu le dis, le contexte actuel est incertain, mais... Ne te laisse pas aveugler."

Je terminais cette phrase d'un sourire, avant de me diriger maintenant en direction de l'auberge. Il me fallait quelque chose pour me rincer le gosier, un plat pour me remplir l'estomac et un lit pour m'y poser pendant une bonne dizaine d'heure. Les blessés eux, allaient être pris en charge, et je ne souhaitais pas être une gêne, même si je m'y connaissais un tout petit peu... Ce fut en tout cas rapidement que le sommeil me gagna après mon repas, me laissant me reposer pleinement alors que dehors, l'excitation se faisait entendre...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Scénario]Le camp des pilleurs   

Revenir en haut Aller en bas
[Scénario]Le camp des pilleurs
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Scénario]Le camp des pilleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Rocheuses-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.