Partagez | .
♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Ven 15 Juil - 18:55




feat....

Introduction

Mon départ venait tout juste de débuter. Les voix des enfants de Ken résonnent encore dans ma tête. Malheureusement, le souffle ardent du froid glacial du nord, me faisait petit à petit perdre la mélodie combinée de leurs voix. Je voyais à peine à quelques mètres devant moi, certains arbres dépourvus de feuilles tous gelés. Tout n'était que glace jusqu'à perte de vue et je me demandais si les réserves que m'avait données Ken allaient me suffire. c'était un véritable supplice. Mon souffle lui-même se gelait sur place, se dissipant dans le vent. J'étais moi même étonné par le froid ardent qui résidait ce jour là en dehors de la ville. Comme si les dieux me barraient la route. Néanmoins, qu'il pleuve, neige et même vente, ce que je préférais le moins, alors mon trajet ne serait pas interrompu, même s'il n'était pas clair en lui même. Pourquoi pas claire? Je n'avais ni carte, ni boussole. Je n'avais même pas une destination précise. Je ne faisait qu'avancer, espérant rencontrer quelque chose pouvant tuer mon ennui mortel.

Fort heureusement je n'étais pas abandonné nu à ce froid. Une couverture bien épaisse et lourde, me permettait de tenir longtemps contre le temps. Mes pieds malheureusement n'étaient couverts que de bottes de cuire, et je savais à ce moment là que je risquais d'avoir les pieds en compote si je ne trouvais pas un endroit où me reposer le temps que la tempête se calme. Un endroit, un toit, un abris, n'importe quoi pour me sortir de cet enfer glacial.

-Bon dieu... je réfléchirai deux fois maintenant avant de tenir des discours héroïques sur l'aventure. Ça n'a absolument rien de bien marrant. Bien au contraire, ça donne des envies très bizarres, comme de boire du café bien chaud par exemple... Mais qu'est ce que je racontes moi ?

J'ai aperçu au loin à ce moment là, des silhouettes se mouvoir. J'ai premièrement pensé à des ennemis, ou à des monstres qui voulaient ma peau. C'était décidément un très mauvais jour . Je suis sorti directement de la capitale, et une tempête s'est levée, maintenant c'était des prédateurs à la recherche de viande fraîche et dodue qui se baladaient dans le coin. C'était à se demander qui du froid et des animaux allait me tuer en premier. Siffloter restait la meilleure chose à faire pour se détendre. Je me suis donc mis à chercher un air et à le siffloter. Chasser ainsi l’oxygène stimulait mon système respiratoire, et ainsi me faisait dépenser plus d'énergie, et le son me permettait de garder en vue ma concentration. Un geste bien futile mais qui pourrait me sauver la vie à ce moment même.

Les silhouettes s'approchaient maintenant vers moi rapidement alors que toujours en sifflotant je dégainai mon épée en avançant, prêt à dépecer tout ce qui allait s'approcher de moi. Les silhouettes entrèrent maintenant dans mon champ de vision, et là, je vis une personne toute aussi couverte que moi, qui me tendait la main tout en me fixant. Il criait des mots que je ne pouvait pas entendre d'une part parce que je ne le voulais même pas, et d'autres part à cause de la tempête qui faisait rage. Mais dans le fond, j'entendais quand même quelques mots qui pour l'avouer je voulais entendre.

-.... Aussi fort qu'on le dit.... Parce que.... Le monstre.... sans vous ça serait impossible.... c'est par là...

Heureusement, mon cerveau m'est toujours d'une très grande utilité. Ayant entendu toutes ces coupures de phrases bien distinctes, la seconde d'après, voilà ce que mon cerveau a retranscrit.

-Vous êtes aussi fort qu'on le dit apparemment. On a un monstre a capturer, mais sans vous ça serait impossible.

Bien piètre transcription peut être, mais c'est cela qui me conduira aux gestes qui changeront le cours de ma journée. Un sourire, une salutation et une phrase.

-Je vous suis

Il était certain que j'allais devoir me battre sur le moment contre un monstre. Mais dans cette tempête, la vision était très limitée, je dirai même trop limitée. Il me fallait un moyen de voir dans un milieu pareil. En plus, de quel type de monstre s'agissais-t'il? un petit monstre, un humain démoniaque, un géant, un colossal? Difficile à dire. En tout cas, je devrai faire face au pire. Nous arrivâmes devant une petite cabane. Et là l'homme que j'ai rencontré tout à l'heure, m'a ouvert la porte. Je suis entré avec un esprit de conquérant, allant tuer ma victime et contrairement à mes attentes, il y'avait non pas des monstres mais des humains, qui étaient assis tous aux abords des murs, avec une table en plein centre de la pièce.




Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Ven 22 Juil - 21:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Ven 15 Juil - 20:47




feat....

Confrontation

Une personne étant assise à l'autre bout de la pièce, n'avait de cesse de me regarder de haut en bas, me scrutant des yeux. Avec ceux qui sont allés me cherchés, nous étions vingt deux dans la salle. Celui qui était assis au fond, avait une quarantaine d'année, une tenue militaire, notamment un tricot remplit de teinture vertes et grises, recouvert par une veste ayant plusieurs poches. Il porte aussi un foulard au cou, derrière lequel on pouvait apercevoir des grades. Il avait des cheveux à raz et un cure-dent à la bouche. Je n'ai pas pu voir ses jambes, car il est directement en face de la table. Ses yeux statiques, il remuait en permanence son cure dent devant moi, sous mes yeux. J'avoue que c'était un spectacle plutôt sordide. Il replia ses bras au niveau de la table me fixa attentivement tout en serrant ses mâchoires, qui laissaient même des traces au bas de son visage carré.

-Vous êtes sure que c'est bien notre homme? Il n'est pas très costaud, et ne donne même pas l'air d'être un combattant aguerrit. Si c'est sur ce mec qu'on doit compter, alors je préfère largement déposé mes armes ici et me tirer.

la personne qui m'a amené repris la parole et parla à l'homme qui était devant la table

-Un mercenaire de renom. Connu pour ses multiples captures. Un tueur de dragons à ce qu'il paraît. C'est bien notre homme. Dorn Kreg.

L'homme assis se leva, et j'aperçus alors ses deux machettes qui étaient fourrées dans ses bottes et deux armes à feu qui étaient dans son dos. Il était plus grand et plus costaud que moi. Il se tint devant moi et me regarda de haut tout en approchant ses mains vers moi, plus précisément vers mon cou.

-Il paraît que tu es Dorn Kreg, mais tu sais ce que je dis, je n'y crois pas une seule seconde. Si tu es vraiment Dorn kreg, tu vas devoir me montrer de quoi tu es capable ici et maintenant.

Il s'adressait à moi. J'aurai très bien pu dire que je n'étais pas ce... Dorn Kreg, seulement, je n'appréciais pas beaucoup le fait qu'il me mette au défi. J'allais donc le tuer ici et maintenant... non, ça ne ferai qu'empirer les choses. Il faudrait plutôt que le maîtrise. Comment maîtriser un homme sans le tuer? Voilà un exercice qui me paraissait très difficile. J'allais devoir me montrer extrêmement prudent. Un espace clos, des personnes autour, mais assez d'espace pour le plaquer au sol toutes fois. Il était fort à première vue. Cependant, il ne me semblait pas aussi fort que Ken. Ça aurait été chose facile. Je souriais alors tout en levant mes yeux vers lui.Mes yeux vacillaient entre le bleu et le rouge. je ne contrôlais pas encore l'activation de mon Sharingan, mais toutes fois, je savais que les quelques millisecondes où mes pupilles sont actives, je pouvais me déplacer plus aisément. Mon regard sanglant croisait le sien. Je vit à la seconde même une légère crainte dans ses yeux.

-Si tu me touches... Tu perds ta main...

Ces mots firent lever l'assemblée des gens qui étaient là.Ces personnes étaient prêtes à intervenir, au cas où la situation dégénérerai. Entre temps, les mains de mon assaillant restèrent figées et l'assemblée essayait de convaincre celui qui semblait être leur chef de lâcher prise et de passer à autre chose. Un grand brouhaha s'installa rapidement alors que nos deux regards étaient figés l'un vers l'autre. Quelques secondes plus tard, il baissa ses mains en souriant et il alla s'asseoir là où il était assis au début. Il fit comme ci rien ne s'était passé et me parla.

-Dorn Kreg, je suppose que tu as déjà eu la lettre, mais je me permet de te rappeler ce qu'il se passe. À un kilomètre d'ici, il y'a une petite communauté qui n'apparaît étrangement sur aucune carte de Kosaten. Pourquoi? Je ne sais pas et je n'ai aucune envie de le savoir. Ce que je sais en revanche, c'est qu'il  y'a pas loin de là un monstre qui nuit à cette communauté. Il vient parfois et se plaît à brûler leurs maisons ainsi que la population. Ils ne peuvent pas appeler l'état pour régler ce genre de soucis, du coup ils appellent des mercenaires, comme toi et moi. Le hic est que la somme n'est pas grande, elle est juste assez pour subvenir aux besoin de mon équipe.

-Il ne faut pas oublier les rumeurs chef...

-J'emmerde les rumeurs!! Elles ne sont bonnes qu'à ceux qui sont prompt à les entendre, c'est à dire des débiles comme toi Bronch

L'assemblée se mit à rire, et devant la situation, je demandais qu'elles étaient les rumeurs qui courraient. Si cela concernait véritablement ce qu'on allait affronter, je me devais d'avoir tous les détails. Il me fixa quelques secondes avant de reprendre.

-Tu ne lis jamais tes courriers toi... Selon les habitants, il s'agirait d'un dragon. Mais on s'en cogne de ses putains de dragons. Si même on n'avait à faire à un dragon, tu es le tueur de dragon. Et tout ira bien.

-Vous avez une théorie sur la chose qu'on vas devoir tuer ?

-Non, pas du tout. Je suis un tueur, pas un putain d'enquêteur. Je liquide, on me paie, puis moi et ma team on dégage vite fait. J'ai cru entendre que tu oeuvre pour la veuve et l'orphelin, des conneries du genre. Donc je suppose que ça ne te dérange que tu ne t'en tire qu'avec 40 yens

Un grand silence régna dans la pièce, après quoi je répondit positivement à la demande. La tempête faisait rage dehors, et on se devait d'attendre qu'elle baisse avant de passer à l'action. Donc nous sommes restés ensemble pendant très longtemps. J'ai eu le temps de connaître chacun d'entre eux, leurs noms, leurs histoires et leurs réels motifs, celle de leur présence dans le métier. Spencer avait sa fille qu'il devait garder en pensionnat, Dani avait sa tutrice, sa seule famille qui était gravement malade, John le faisait pour le plaisir, Darz avait une femme et elle est enceinte. Il doit donc trouver assez d'argent pour subvenir à leurs besoins. Tous avaient une histoire. Mais celui qui ne disait rien, c'était le chef, kayron.




Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Ven 22 Juil - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Sam 16 Juil - 16:12




feat....

En route

Une heure après mon arrivée dans la petite cabane, la tempête s'est estompée. On aurait cru qu'elle ne m'était destinée qu'à moi. Une heure encore dehors, peu importe le stratagème original que j'aurai eu à employer, et je serais déjà mort. Une heure passée à écouter les membres du cheval rouge. Oui, ces mercenaires travaillaient en groupe, et avaient même un nom. Le cheval rouge. Titre assez imposant oui. J'ignorais encore pourquoi on les appelait ainsi, mais cela n'allait pas tarder. La tempête calmée, tout le monde remballait ses affaires, enfin ceux qui avaient eu la gentillesse de les déballer pour me les montrer. Ces mercenaires possédaient toutes sortes d'ustensiles capable d'influencer même le plus courageux des hommes. Des arbalètes, des grappins, des petites lames aiguisées, des têtes de flèches selon plusieurs tailles, des flèches, des cordes en fil de coton, des cordes en fil de fer, tout ce qui pouvait servir à tuer quelque chose ou quelqu'un y était. Les sacs se chargeaient doucement et après quinze minutes, tout le monde était hors de la cabane. Il fallait se dépêcher d'aller à l'endroit où la chasse devait se passer. Une chasse, c'est ainsi qu'ils parlent. "Chasser les cibles".

Nous devions donc nous rendre à cet endroit qui se situait à quatre vastes et longs kilomètres dans la neige. Y aller à la marche était chose toute à fait possible pour un mercenaire, ou même pour tout être possédant deux pieds et un esprit cadré. Seulement, je fus surpris quand non loin de notre cabane, de l'intérieur d'une autre cabane, Darz fit sortir des chevaux pour tout le monde. Ils avaient aussi un cheval pour moi-même. Une fois tous à cheval, nous nous dirigeâmes vers la cité où on nous attendait. En cours de route Darz m'expliqua que leur groupe était particulièrement fier de leurs chevaux. Chacun a sa monture particulière, à qui ils leurs attribuent un nom. Ce sont plus des familiers que des montures à leurs yeux. J'ai compris alors d'où venaient leurs noms étrange, le cheval rouge. J'aimais bien le nom, ça donnait un air de terreur à leur groupe. Ce qui était très important dans le métier qu'ils pratiquent.

J'avais chevauché depuis près d'une demi-heure avec le cheval rouge. Nous arrivâmes de plus en plus prêt de la cité, et de loin, j'apercevais une agglutination de personnes à l'entrée, juste sur le chemin. Ce n'était pas véritablement une entrée parce qu'il n'y avait pas de murs, mais c'était la seule route qui permettait d'entrer à la cité remplie de quelques dizaines de maisons. Kayron chevauchait en tête, et moi j'étais en deuxième ligne aux cotés de Darz. Une personne était à deux pas plus avancés que le reste. Il était vêtu d'un costume assez vieux, et d'une paire de lunettes. Il avait une canne qu'il tenait fermement alors qu'il tremblait comme une feuille. Ce qui n'était pas étonnant. Les mercenaires avaient pour réputation d'être des brutes et racailles sans cervelle, qui tue, vole et viole après avoir fait leur travail originel. Ils sont des hors la loi, mais agissent pour qui a les moyens de s'offrir leurs services. La loyauté est un concept inexistant. Ils ne sont loyaux qu'à l'argent. Et sachant que sa petite communauté n'a rien de riche, il n'avait pas véritablement confiance en des mercenaires. Toutes fois il s'y est contraint.

-Bonjour, mon nom est Kayron, chef du cheval rouge. Mes hommes et moi sommes venus régler le problème du monstre qui agace la vie de la population, en la brûlant de vive joie.

-Je sais... c'est moi qui vous ai convoqué. Vous ne comprenez certainement pas pourquoi je suis venu ici devant vous pour discuter. Eh bien il fallait qu'on discute sur certaines clauses du contrat.

-Si un yen diminue dans la paie convenue, je me tire d'ici avec mes hommes et on vous laisse devenir des steaks pour le monstre qui vous dérange

-Non... il ne s'agit aucunement de cela, je... je connais bien les mercenaires. Vous êtes des racailles et des porteurs du mal. J'en ai coutoyé des comme vous. Sympathique au début, mais après, ils ont violés ma sœur avant de s'en aller. Je ne voudrais pas que ça se reproduise ici. Vous êtes là pour le monstre, pas pour les habitants d'ici. Je veux que vous ne faîtes de mal à personne, mieux même vous évitez tout le monde.

-Je suis un assassin certes, mais pas un violeur. Personne ne s'en prendra à qui que ce soit ici, je t'en donne ma parole. Je suis un homme de parole, tu peux me croire.





Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Ven 22 Juil - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Sam 16 Juil - 21:49




feat....

Nous y sommes

Après quelques secondes d'hésitation, le chef a cru en Kayron. J'entrai dans la contrée. Elle semblait toute triste et désolée. Il y avait une route principale qui traversait cet endroit depuis l'entrée par laquelle nous sommes entrés jusqu'à un autre chemin qui conduit vers une colline assimilable à une montagne. Les bâtiments carrés faits de pierre comportaient toutes une cheminée, chose plus que primordiale par les temps hivernaux. Il y avait également trois chevaux attachés aux abords d'une de ces maisons. Nous avançâmes doucement, suivant une personne vêtue de noir, qui contrairement à nous qui étions sur les chevaux, était au sol. Cette personne nous conduisait à notre logement, conformément aux consignes laissées par le chef. Il a marché pendant une poignet de minutes avant de nous montrer notre logement, une petite maison faite à la pierre avec une cheminée. Elle était plus grande que les autres que nous avions eu à voir précédemment.

L'homme de main s'en alla la seconde d'après. Il était très effrayé. Ça sautait à l’œil. Une fois parti la bande que nous formions, attacha les chevaux prêt de la maison, avant d'y entrer. À notre grande surprise, tout brillait. Depuis le poignet jusqu'aux couverts, en passant par les lits et le sol. Tout était impeccable. Il n'y avait pas beaucoup de chambres dans cet endroit là. Cela ne gênait pas, car de toutes façons, nous n'allions pas passer la nuit. Tout le monde déposa ses affaires, et ensemble on se mit à table. Le couvert était déjà là. Tout étais couvert, il ne fallait plus qu'ouvrir les plats et commencer à se servir. Tout le monde mangea à sa faim, et bu aussi à sa soif. Tout était beau, et la température était idéale pour faire un bon petit sommeil de repos.  Le voyage a été long, et l'aventure qui nous attendais, serait encore plus terrifiante que tous les précédentes.

Voilà, tout le monde était d'aplomb. Le ventre était ravitaillé, la fatigue était neutralisée, et les armes déjà préparées. Tout ce qu'il restait c'était l'allé simple pour l'aventure. Une dernière concertation s'imposa. Tout le monde était briefé quant à l'emplacement de l'ennemi, et aussi comment le neutraliser une fois identifié. Cela prit trente minutes, mais après cela, tout était okey. On allait prendre la route pour la colline, derrière la ville. Là bas on  aura pour objectif de neutraliser le monstre, après quoi on vas le tuer. On partira à pieds, pour que les chevaux perturbent la discrétion de nos mouvement. Selon ce que Kayron disait.... "C'est celui qui frappe en premier qui gagne". Il a vraiment insisté sur la discrétion. C'est là que nous passâmes à la vitesse supérieur. Nous sommes sortis de la maison tous bien équipés.

-Allez les gars,on ne fais pas de quartier.

-OUAIS!!!!!

D'une rage plus que convaincante, ils crièrent en cœur. Là, on allait emprunter la dernière ligne droite, pour affronter le monstre. Je me devais d'être le plus fort. Et de démolir quiconque s'approcherai de l'un d'entre nous.  Mais, je réalisai que je n'étais pas seul. J'avais des coéquipiers, et là un travail d'équipe s'imposait. Le plus difficile dans ces moments là, c'est de respecter la hiérarchie. Et rien que voir l'allure des choses, j'étais persuader que ça serait Kayrone qui allait diriger les choses. J'étais déjà mentalement prêt à me rendre utile sous l'influence d'un mercenaire expérimenté. Rien de bien compliquer, juste écouter et tout allait bien se passer.

-Dorn, tu mèneras les opérations, peu importe ce qu'on trouveras là bas. Nous avons besoin de quelqu'un qui maîtrise bien ces choses. Toi, tu es le plus qualifié et je ne pense pas que quelqu'un puisse dire le contraire ici.

-Euh...

Je ne savais pas quoi dire à ce moment là. Il m'était déjà arrivé de diriger une équipe, mais pas aussi grande. Une équipe de deux oui, avec mes anciens partenaires ninja quand j'étais plus jeune, dans le monde d'où je provenais. Mais cette fois ci, ils sont plus nombreux. Peu importe. J'étais dos au mur, et de toutes façons, il n'y avait rien à craindre. Je repris mon air confiant alors, en les  regardant tous avec un petit sourire aux lèvres.

-D'accord.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Ven 22 Juil - 18:49




feat....

Dans l'entre de l'animal

Les craquements de neige se faisaient entendre sous nos pieds, malgré notre grande discrétion. La neige était notre pire ennemi, et on devait se battre malgré elle. Le silence régnait dans les rangs des mercenaires. Tous avaient maintenant perdus la joie passée de sortir ensemble pour aller bosser. Ils étaient revenus à l'état standard d'assassins professionnels. Ils étaient peut être des professionnels, peut être pas. Le cheval rouge étaient très bien armée malgré ça. Je devais me fier à leurs capacités. Dans un combat de plusieurs contre un seul, le groupe de plusieurs a le devoir de s'accorder comme un seul corps, pour éviter le maximum de blessés et la réussite du combat. Les statistiques de ces mercenaires, je ne les avaient pas encore jugés. C'est déjà mal barré pour le soit disant meneur, c'est à dire moi.

La ville sort sur une voie qui mène à une colline, si vaste qu'on l'assimilerai facilement à une montagne. C'est uniquement sa forme circulaire, qui fait de ce sol une colline. Nous nous retrouvions à l'entrée, et tout le monde s'apprêtait à entrer dans l'entre du monstre. D'un geste subtile de la tête, tout le monde entrait, en deux groupements de dix. Tous en rang et séparés. Nous sommes entrés, et plus nous nous enfoncions dans le chemin, plus il faisait sombre. La température était plus élevée que dehors. Le sol était rocailleux, et il faisait chaud. La course a été longue, environs trois minutes non-stop. Une fois la distance parcourue, nous entrâmes au cœur de l'entre, et tout était si noir que nous ne pouvions rien y voir. Un grognement se fit entendre

-Grrrrr....

Personne ne pouvait deviner de qu'elle direction le grognement titanesque provenait. Tous étaient impassible devant la situation. Pas de troubles, pas de cris, pas de tirs hasardeux. Je ressentais vraiment qu'ils étaient des professionnels. J'avancais d'un pas tout en bougeant ma tête de gauche à droite sans pouvoir voir quoi que ce soit. Je heurtais alors quelque chose avec ma tête, une pierre certainement. Je revint sur mes pas et là, un œil s'ouvrit droit devant moi. Il émettait des rayons jaunes, ce qui faisait que tout le monde pouvait le voir. J'avalai une gorgée d'épaisse salive. Tout le reste était immobile, je me rappelai alors que c'était moi qui commendait. Je devais les protéger. et faire en sorte de m'en sortir vivant

-Hey!!! Tout le monde recule jusqu'à être dos à un mur.

J'ignore s'ils s'étaient exécutés ou bien s'ils avaient fait autre chose, cependant, l’œil qui était devant moi, était une occasion qui n'allait plus se représenter. Il fallait que je perce son œil maintenant. Ça serait d'une très grande aide et ensuite, on pourra crever l'autre et le tuer. Seulement dès que je pris mon katana pour le découper l’œil, sa tête s'éleva dans le ciel et je pouvais apercevoir la gorge de la cible, grâce à la lumière rouge et intense qui se ravivait à ce niveau là. Je fléchis mes pieds tout en étant prêt à effectuer un quelconque saut pour sortir de la trajectoire de sa lancée.

Le dragon cracha un jet de flammes dans le vide, en hauteur tout en tournoyant sa tête. Durant ce moment là, j'ai repéré tous les autres, et je savais bien où ils étaient. La question aurait été de savoir comment réagir maintenant. Je me suis mis à courir sur la droite du dragon, le contournant ainsi. Je regardai attentivement ses mouvements.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Ven 22 Juil - 20:01




feat....

Le regard sanglant plein de larmes

Ma vitesse était naturellement élevée. Je devais juste être prudent. La mémoire visuelle dont j'étais dotée ne me permettait pas de me déplacer sur une large surface. Lors de son coup de flammes, je n'ai pu apercevoir que trois choses. Le sommet du creux, la position de chaque personne et quelques mètres carrés autour de moi. Mes déplacements étaient donc court. Je m'arrêtai net et demandai aux autres de charger leurs fusils de tranquillisant à cheval. Ils le firent, et commencèrent à tirer sur le dragon des rafales de balles. Il se comportait même comme s'il ne les sentais pas. Sa tête s'inclina légèrement pour me regarder, et j'ai su qu'il allait m'attaquer. Je dessinai un léger sourire du bout des lèvres tout en me mettant en garde, les yeux fixés vers lui.

-Montres moi ce que tu as dans le ventre mon toutou...

Les autres continuaient à tirer des balles sur le dragon pour l'immobiliser sans succès. Le balles rebondissaient carrément sur lui. Sa queue se balança sur le sol, raclant la surface et venant sur ma gauche. Mon Sharingan s'activa sur le moment, et une grande force m'envahis, me permettant de sauter très haut, et de monter sur la queue du reptile. L'action s'était produite en une seconde, après quoi mon Sharingan se désactiva. Néanmoins, pendant qu'il était actif, j'ai pu jauger la force physique du reptile, qui était phénoménal, et sa capacité à se mouvoir qui elle était incroyablement basse. Je me rappelai aussi avoir eu la capacité de voir sa silhouette dans l'obscurité. Ce flot d'informations n'était pas bien coordonné dans mon esprit, mais je prîs tout de même l'initiative de l'attaquer de front, malaxant une faible quantité de chakra dans mes jambes afin de me déplacer sur sa peau malgré ses mouvements. Durant tout le trajet, en montant depuis la queue du dragon, je réfléchissais.

Merde, je n'arrive pas à maîtriser les capacités totales de mon Sharingan. Je ne peux l'activer que pendant peu de temps et après ca, je peux encore visualiser ce que j'ai vu une bonne dizaine de secondes après. C'est vraiment peu. Heureusement que j'ai quand même les autres pour m'aider. Sans eux, je n'aurait aucune chance de tuer ce monstre. Il me faut rapidement reprendre le contrôle de mes yeux. Sinon, je conduirai le reste droit à une mort certaine.


-Dani et John attaquez sur le sud deux grappins. Courrez tout simplement sur votre droite sans vous arrêter jusqu'à toucher le mur.

Je me propulsa alors vers le ciel pour activer mon Sharingan et trouver un moyen pour monter sur son bras. Selon les prévisions, une fois en l'air, Dani et John planterèront les grappins dans le dos du dragon,ce qui aura pour effet de le déconcentrer et ainsi me permettra d'aterrir sans mal sur son bras. Seulement, ils sont partis plus lentement que prévu, et donc, je me suis vu propulsé contre le sol à coup de doigt du dragon. Une fois au sol, les grappins allèrent droit dans  son dos et sa douleur fut si vive, qu'il tourna sur lui même, balançant sur le coup Dani et John sur le mur de la grotte. Les deux s’effondrèrent sur le coup tandis que moi, j'étais déboussolé. Personne ne bougeait dans la salle. Ils attendaient mon commandement. C'est alors que je me relevai perdu dans mes pensées

Dans cette noirceur, on ne peut pas le vaincre. J'aurai beau essayer de l'attaquer, on ne fera que perdre du temps. Ceux-là ne voient rien, et moi non plus. Il me faut de la lumière. Attendre le prochain jet de flammes reste la meilleur solution, même s'il y'a trois chances sur quatre que le prochain jet de flammes me soit destiné.

Je pris mon épée et demandai aux autres de prendre certains emplacements bien précis et de lui lancer l'artillerie lourde sans toutefois se mettre en danger. L'objectif, gagner du temps et chercher à le fatiguer. Cela semblait marcher assez bien, il tournait sur lui même frappant de tous les côtés. Le dragon réussit tout de même à tuer un d'entre nous à coup de griffe, mais l'opération devait continuer.

Le sommet!!!! Tout à l'heure lors de son premier jet de flammes, j'ai vu des racines d'arbres. Vue la température, ces feuilles doivent être facilement combustible. Il me faut juste arriver là haut, et mettre feu à ces racines. J'ai une idée bien simple de le faire, seulement, il me faut mon Sharingan. Malaxer mon chakra sera beaucoup plus simple à faire une fois le Sharingan activé. Il me faut rassembler toute trace de douleur en moi

Les événements les plus tragiques et les plus tristes de ma vie se ressassaient sous mes yeux. Je pouvais les sentir, les ressentir, je pouvais ressentir la mort, la douleur, le moment où les yeux de mes parents se sont fermés pour la dernière fois. Des larmes coulèrent de mes yeux, je ressentais une douleur profonde, une que j'avais enfouie bien loin et que je ranimais, la transformant ainsi en rage, une rage noire et profonde, indescriptible. Mes yeux se sont donc ouverts et là... des pupilles rouges affichant trois grands Tomoes  qui s’entrecroisaient au centre de l’œil. C'était  mon Mangekyo Sharingan, Celui que j'avais avant d'entrer à kosaten. Il m'étais revenu.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1372
Yens : 789
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : En guerre

Progression
Niveau: 163
Nombre de topic terminé: 81
Exp:
10/12  (10/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   Ven 22 Juil - 21:24




feat....

Victoire et séparation

Les étincelles causées par les armes, le jaune des yeux jaunes du dragon, et le regard rouge de mon Sharingan, c'était tout ce qu'on pouvait apercevoir dans la salle. Je me propulsais à grande vitesse vers l'ennemi, demandant au reste de ne plus tirer. je fis un grand bond sur ses jambes avant de remonter sur son ventre. Sa main balaya son ventre, pour me tuer sur le coup, mais heureusement mes réflexes étaient aussi aiguisés. Je fit un bond pour monter sur sa main et je remontait le long du bras tout en gardant les yeux biens ouverts chakra malaxé dans les pieds pour me permettre de me déplacer sur son corps sans gêne.

Cette sensation... de pouvoir tout ressentir, tout voir, depuis les battements de mon cœur, jusqu'au moindre mouvement des muscles de ce monstre, en passant par la position exacte des gens dans la pièce, ainsi que le chemin à suivre pour aller jusqu'au sommet de la grotte. Le Magekyo Sharingan est si magnifique. La pupille qui symbolise la puissance, et la domination. Les Uchihas, avec ces yeux, sont les plus puissants du monde. Avec yeux, l'impossible devient possible

Avec son autre main, il essaya encore de m'enlever de la première. Je fit un grand bond pour me diriger droit vers sa tête il ouvrit la bouge, mais trop lentement pour me mettre en danger. En prenant appui sur une de ses dents, je me jetta au sommet de la grotte, et là, un flux d'électricité jailli de mes mains, attirant l'attention des autres mercenaires.

-Qu'est ce qu'il fabrique là-bas?

Je lançai le jet de foudre droit sur les branches qui recouvraient un très large rayon de la surface de la grotte. Dès que la foudre entra e contact avec un bout de bois, le feu s’enclencha et se rependît sur une très vaste partie de la salle. Toute la salle était maintenant éclairée. Fier de mon prodige, mon regard se retourna vers le bas, et je constatai alors, que j'étais presque totalement avalé par le dragon. Ses dents se refermaient doucement autour de moi.

-Merde...

Une vague de flammes jaillit de sa gorge, et se dirigea vers moi. Le reste de l'équipe se sont mis à tirer des flèches avec des cordes qui étaient rattachées dessus. Des cordes de fer. Ils se sont mis à tirer de partout, sur les cordes qui avaient déjà formées une sorte de toile de fer en bas. Tout était placé de telle façon à ce que déplacer le dragon soit plus facile. Ils tirèrent les cordes de toutes leurs force pour faire basculer la tête du monstre plus loin, et ainsi m'éviter la cuisson de justesse. Je n'étais pas si loin de lui, et la chaleur qui sortait de sa bouche, même si le feu ne m'a pas touché, la chaleur du feu du dragon, était presque insupportable.

-Argh...!!!!


-Il est tout à toi Dorn!!! Fini le!!!

Mon regard se recadra sur son cou, et dans  ma chute, je plaçai mon katana au dessus de ma tête, et je le lui planta mon épée en plein cou, imbibé d'un peu de foudre, pour rendre la coupure plus profonde. En descendant mon épée lui ouvrait la gorge, jusqu'à mon arrivé au sol, qui ne fut pas contrôlé. Malgré mes efforts, c'est couché que j'ai atterri, et dans cette même position, j'ai vu descendre le corps du monstre que je venais de découper. Je respirai vraiment fort, parce que même ci ça c'était passé rapidement, c'était comme ci la chasse avait durer deux heures de temps.

musique de fond:
 

Une heure plus tard, on a réussi à découper et à faire sortir les morceaux du dragon qui restait. On a enterré Onbo, la mort qu'on a eu lors de cette opération. Nous sommes sortis en vainqueur, mais personne n'a pu exprimer sa joie à ce moment là. De retour au village, Kayron  confia la tête du dragon au chef et récupéra sa prime. Il tua le cheval d'Onbo, et l'enterra près de l'endroit où Onbo lui même était enterré, suivant ainsi la tradition du cheval rouge. Donc le bilan est un mort, trois gravement blessés, parmi lesquels moi. Ils s'en allèrent avec la viande du dragon comme provisions, et le prix qu'ils étaient censés me donner en guise de participation, a totalement été utilisé dans les frais de soins médicaux. Le jour qui suivit le départ du cheval rouge, je pris aussi la route, disparaissant dans le lointain, à la recherche de nouvelles aventures tout aussi intéressantes

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: ♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
♪-Une chasse sanglante-♪ [solo][terminé]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Joyeuses Pâques ; chasse aux œuf ! [terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.