Partagez | .
Si la neige nous recouvre...
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Mar 20 Sep - 15:46




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Il avait évité toutes les attaques de la jeune rouquine qui détestait cela par dessus tout … n'avoir servis à rien. Elle serra les dents, se préparant à la suite, après tout Kamatari lui avait réussis à le toucher plusieurs fois, même si ses attaques étaient légèrement moins puissantes, elles l’affaiblissait malgré tout, et en les ignorant, il se mettait dans une mauvaise situation. La Druidesse hésita pendant quelques secondes à prendre sa forme de Barioth mais résista à la tentation. Dans l'état mental dans lequel elle se trouvait actuellement, il n'était pas question de tenter une transformation. Elle risquait de trop préférer l'état calme et serein que pouvait apporter le corps d'un animal qui ne se préoccupait pas autant qu'elle, et donc d'en oublier qu'elle avait été humaine avant, c'était hors de question. Secouant la tête pour en chasser cette idée qui revenait de plus en plus à la charge, elle fit un large bond sur le côté en voyant le dragon charger sur elle.

Il avait visiblement décidé de se focaliser sur elle, on pouvait en juger par son regard déterminé et concentré alors qu'il n'accordait plus une seule oeillade au Fuyujin. C'était très mauvais pour elle. Quant il variait ses cibles elle n'avait aucune difficulté à compenser tous les dégâts en jouant entre ses boucliers et ses esquives, mais si il ne s'occupait plus que d'elle, elle allait passer trop de temps à se défendre et ne pourrait plus attaquer autant qu'avant. Ce combat allait s'éterniser et elle allait finir par se retrouver à sec de mana, ne réussissant pas à en drainer dans son adversaire qui n'en avait visiblement aucun. Elle serra les dents et condensa aussitôt son Fluide autour d'elle, empêchant la morsure de l'atteindre. Encore une fois, de nombreuses fissures témoignèrent de la puissance de l'attaque de son adversaire et la deuxième morsure eut raison de sa protection, lui arrachant un nouveau lambeau de chair, aussitôt reconstitué par sa reconstruction naturelle.

Combinant son Fluide et sa résistance naturelle, elle plaça les bras en croix devant elle, empêchant ainsi les cornes de son opposant de s'enfoncer dans son torse. Pendant qu'elle résistait à cet assaut, elle réussit à créer un nouveau bouclier qui la protégea efficacement du deuxième coup de corne. Mais ce n'était pas finis, et la prochaine attaque ne pourrait sans doute pas être compensée par sa régénération. C'était sans compter sur Kamatari, qui, encore une fois, se plaça entre elle et le coup de queue du monstre, fissurant la protection qu'elle lui avait donné précédemment. Personne n'avait été blessé durant ce tour, mais cela ne les avancerait pas à grand chose, à présent il allait falloir faire des dégâts.

Incapable de voir comment faire autrement, elle projeta deux nouvelles tempêtes de flammes sur son ennemi après avoir attendus que l'élu du dragon se soit écarté, lui qui venait également de réitérer les deux mêmes coups qu'auparavant. Tout cela pourrait durer de longues heures à ce rythme si l'ignoble créature continuait à éviter ses coups sans montrer le moindre signe de fatigue. Mais il avait beau être un dragon, il n'était pas éternel, n'es ce pas ? Il lui restait à elle assez pour éviter nombre de ses coups et, si il le fallait, elle recommencerait avec ses mots de pouvoirs qui lui consommaient beaucoup moins de Fluide, même si les dégâts qui en résultaient étaient beaucoup moins importants.

Kamatari, ça va ? Tu penses pouvoir encore tenir ?

Il avait l'air d'être encore en pleine forme, et de toute façon, dès qu'ils avaient engagés le combat, il était clair que si c'était la jeune femme qui faisait le plus de dégâts, cet homme qui avait l'apparence d'une femme était le plus résistant. La régénération de l'archère compensait beaucoup, mais le manieur de faux ne recevait presque rien et avait beaucoup plus de capacité d'encaissement qu'elle. Au final, cette créature avait sans doute trouvé la bonne manière, la harceler, elle, l'obligeait à se protéger comme elle était trop faible pour encaisser et l'empêchait donc d'attaquer autant qu'elle le voudrait.






[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 102
Yens : 30
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Zayro PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Mar 20 Sep - 23:07

Dragon commun
- ドラゴン -

Si la neige nous recouvre...


Ces petits êtres avaient de l'endurance, du souffle... Alors que le tiens était coupé, il n'y avait plus de feu flamboyant dans cette trachée monstrueuse. Ce combat continuait, il était rude et le dragon n'était certainement pas ménagé. Pourtant, il ne voulait pas mourir, il ne voulait pas être tué ici, il se disait qu'autre part les siens l'attendait. Cette créature ancestrale resté en retrait, commençait peut être à éprouver des regrets ou des remords. Il pleura une larme qui se transforme en petit diamant. Les légendes sur certains êtres étaient vraies. Le diamant en question ricocha quelque peu avant de tomber dans une fissure créée par le combat lui même.

Ironique, ce bijoux si recherché, même ici sur Kosaten, aurait pu servir à aider bien des démunis. Mais non, après toutes les attaques que le dragon encaissa, son aile gravement touchée et ses blessures ne faisant que s'accumuler, ainsi que l'impression de ne pas pouvoir écraser deux fourmis si facilement... Il se sentait frustré, grugé, comme une partie truquée. Le dragon battît alors des ailes, faisant un maximum de vent, soulevant les cendres brûlées provoquées par Aki Nishiie.

La visibilité devenait mauvaise, vraiment mauvaise, jusqu'à ce que le monstre cornu commence à s'envoler pour de bon, rejoignant aussi rapidement que possible les cieux et le ciel s'étendant comme une mer inversée sur le monde. S'en était trop, ils gagnaient cette bataille, mais un jour, ils paieraient.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Jeu 22 Sep - 17:49






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Subissant de plein fouet les nombreux coups que la rousse et moi même lui avions de nouveau envoyés sans retenus, le dragon n'eu d'autre choix que de prendre la fuite d'un battement d'aile, ne devenant au fil des secondes qu'une ombre dans le ciel lointain, se mêlant aux nuages et aux reflets du soleil sur la neige écarlate.

Je restais un long moment silencieux, ne faisant qu'observer la créature partir, étant parfaitement immobile, debout au milieu de la neige, avant que, d'un geste trop ample et presque annoncé, je ne tombe dans la neige comme crucifié. Mes bras écartés s'enfonçaient alors la neige, tandis que sur mon visage, étrangement, se dessinait un sourire. Nous étions victorieux, mais plus important que cela, nous étions tout deux sains et sauf.

Certes, quelques coups de ce monstre avaient atteint nos corps, brisant les puissants et résistants boucliers de la druidesse qui s'était laissée libre cours à ses pouvoirs en infligeant surement beaucoup plus de douleur et de blessure que je n'avais pus le faire. Et pourtant, elle ne s'était pas transformée, comme lorsque nous nous étions tout deux affrontés au milieu des territoires neutres. Avait-elle gardée des réserves ? C'était l'une des rares questions que je me posais en réussissant tout de même à libérer mon esprit. Peut être l'avais-je inquiété en tombant de cette manière ? Levant sans attendre mon poing pour lui montrer que tout allait bien, je pris en même temps un peu de neige, que je mis sur mon visage.

Ce geste n'avait peut être aucune raison d'être là, mais pourtant je l'avais fait, effectuant l'effet d'une véritable douche froide, tandis que je commençais presque à me sentir... Bien. Mon corps et toute l'adrénaline qui l'avait envahi se refroidissait et se reposait ici, pendant les quelques minutes que je m'accordais.

Soufflant une nouvelle fois pour évacuer la tension et le stress, je levais juste ma tête en direction de la rousse pour déjà prendre des nouvelles de son état, et discuter un peu de cette... Soudaine interruption :

"Ça va ? Tu n'es pas blessée ? J'ignore ce qui a put rendre cette créature aussi... Dangereuse et agressive. Mais au moins elle ne nous attaquera plus."


Me relevant ensuite avec un peu difficulté et de paresse, après tout, je n'étais pas totalement intact, je rangeai mon arme dans mon dos, espérant juste ne pas avoir à m'en servir une nouvelle fois aujourd'hui... J'étais las de me battre pour l'instant.

"Beau combat en tout cas, et... Navré de ne pas avoir respecté ce que tu m'avais demandé. Je... Je sais que tu es pleinement en mesure de te défendre mais... Disons que je préfère endurer pour d'autres. Je n'aime pas savoir que des amis auraient put éviter d'être blessé si j'avais agis."



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Jeu 22 Sep - 19:52




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Aucune riposte n'arriva. Alors qu'elle était prête, persuadée que cela allait continuer, qu'elle se ferait de nouveau acculé, obligée de se défendre, rien ne se passa. Les yeux exorbités, Aki contempla le dragon battre des ailes, soulevant la cendre qui s'était accumulée suite à toutes les tempêtes de flammes que la Nishiie avait plus lui lancer. Etrange ceci dit … de la cendre ? Qu'est ce qui avait bien pu brûler dans cet univers enneigé ? Etait ce les écailles du dragon qui, sous les impacts répétés, qui s'étaient effritées avant de partir dans du charbon ? Cela restait malgré tout assez intriguant pour la jeune femme que cela n'empêcha pas de tousser vivement lorsque plusieurs particules sombres entrèrent dans sa gorge. Etait ce là une stratégie préméditée de la part de la créature ? Les empêcher de voir et de parler en les étouffant et en les asphyxiant avec cette fumée noire et torride pour mieux les attaquer ensuite ? Si c'était le cas il n'aurait aucune difficulté à réussir son coup, la Druidesse fut obligée de se masquer les yeux de la paume de la main et de mettre l'autre devant sa bouche alors qu'elle éructait pour chasser la poussière de ses poumons.

Elle fit tout de même bouillir son Fluide avec encore plus d'énergie, dans le but de se préparer à la contre attaque lorsque la bête se jetterait sur eux … mais au lieu de ça … rien. Le claquement des ailes en cuir contre sa peau continua à se faire entendre, puis devint encore plus puissant, plus fort, plus prenant. Lorsque la cendre eut enfin arrêtée de voler et que la guérisseuse put rouvrir les yeux, il n'y avait plus rien qu'un nuage noir qui se déposait lentement sur le sol. Il était partis. Il s'était envolé et avait fuis. Plus soulagée qu'elle ne pourrait se l'avouer de ne pas avoir eu à tuer un animal qui dans son monde était considéré comme noble parmi les nobles, elle se laissa aller à tomber dans la neige à son tour, assise en revanche.

Kamatari en avait fait de même, même si il était allongé. Pendant quelques secondes elle s'inquiéta de son état de santé, mais il leva le poing, comme si il avait deviné ce qu'elle pensait, la rassurant du même coup. Il était donc juste fatigué, comme elle même l'était. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas battue avec autant de difficulté, même si il fallait avouer qu'en utilisant ses transformations, elle aurait été beaucoup plus avantagés. Mais comment faire puisqu'elle ne disposait pas de la force mentale nécessaire pour résister à l'attrait d'une forme animal éternelle qui lui épargnerait et l'amour et la souffrance à la fois ? Se laissant également aller à poser son dos dans la poudreuse, elle soupira doucement.

L'adrénaline, l'effort physique intense qu'elle avait dû donner avait bien sûr activé une certaine sécrétion d'endorphine dans tout son corps, qui la rendait beaucoup plus calme qu'avant, d'autant plus qu'elle n'avait pas le poids de la culpabilité d'avoir tuer un être vivant, ce qui n'était assurément jamais agréable pour elle, autant psychologiquement car cela enfreignait ses valeurs et physiquement, car l'apprentissage ardus qu'on lui avait donné lui causait de violentes douleurs dès qu'elle devait tuer un animal. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas pour autant qu'elle en oubliait la raison de sa déprime passée, et elle savait pertinemment que cela reviendrait très rapidement, dès que les effets de cette quasi drogue ce serait atténué.

Je ne suis pas blessée non … Nous étions peut être sur son territoire … Mais nous ne pouvons pas savoir si il nous as réellement fuis ou si il est partis chercher des alliés. Les dragons de chez moi vivent seul, mais je ne sais rien des dragons de Kosaten. Nous ferions mieux de ne pas trop traîner dans les parages. Et ne t'excuse pas, tu n'as pas à le faire. C'est noble de ta part que de faire ça et je t'avouerais que c'est aussi ma façon d'agir, tant que nous nous en sortons tous les deux vivants, c'est l'essentiel je suppose … Tu as été gravement blessé ? Il me reste encore du pouvoir, je peux peut être te soigner ?

Elle se redressa légèrement dans sa direction, prenant appui sur son coude pour le regarder et pour analyser ses blessures en bonne soigneuse qu'elle voulait être. Elle remarque qu'en divers endroits, le sang coulait même à travers ses vêtements. Ce n'était pour l'instant pas bien grave, mais la douleur n'attendait pas que l'on soit au seuil de la mort pour agir.



[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Ven 23 Sep - 9:52






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Me rapprochant de quelques pas de la druidesse, je me penchai dans sa direction une fois à seulement un mètre ou deux. Ce combat semblait avoir été rudement éprouvant pour elle, si bien qu'elle s'était elle aussi allongée dans la neige, au milieu de ce qui pouvait sembler être un véritable champ de bataille. Elle n'avait pas déméritée, bien au contraire. Fort heureusement, elle n'était pas blessée, juste épuisée après avoir si vaillamment combattue, juste épuisée, sans aucun doute avec des pouvoirs.

Mais elle même énonça un point qui pouvait être dangereux. En effet, peut être que le dragon était simplement parti chercher des renforts, et à voir comment seul un spécimen avait été une menace, je préférais ne pas tenter le diable.

"Je n'ai pas vraiment la curiosité de savoir s'il reviendra ou non. Partons d'ici."


Je tendis en même temps ma main vers elle, tout en écoutant ses paroles. Elle aurait donc fait la même chose pour moi ? Cela me faisait plaisir... Au moins, contrairement à la première fois où nous nous étions rencontrés, il n'y avait pas le problème du sceau entre nous. C'était loin derrière maintenant, et je préférais tout simplement les choses ainsi. Et comme je pouvais m'y attendre, elle se proposa pour me soigner vis à vis des blessures que j'avais subies au cours de l'affrontement. J'aurais put accepter, mais étant donné qu'elle était plutôt fatiguée et que la zone n'était pas la plus à même à sa sécurité en tant qu'élu de Seika, je refusais d'un signe de tête, tout en minimisant :

"Non, ce ne sont que des égratignures, rien de plus. D'ici quelques jours, voir même quelques heures, j'en aurais oublié l'existence. Economises tes forces, c'est plus prudent."

Puis, je commençai à avancer de quelques pas, assez ralenti pour prendre un début de rythme dans la neige, tout en m'adressant à elle :

"Je ne vais pas rester longtemps à Fuyu. J'ai entendu dire qu'il existait un camp d'entrainement pour les gens de ma nation. Bien que je ne sois pas du tout un fanatique de Long, je ne peux pas cracher sur ça... Tous les moyens sont bons s'ils permettent de freiner Zayro Jinn. Et puis... J'essayerai enfin d'arriver jusqu'à Seika."


Je levais mon regard d'une manière un peu perdue, comme si j'espérai que le ciel me réponde, s'il pouvait me dire si oui ou non c'était une bonne idée... J'étais après tout un fugitif à Yuki et je n'étais pas venu au conseil de guerre. Cela était beaucoup pour un élu... Mais je me refusais d'appartenir à cette nation. Je n'appartenais à aucune nation à vrai dire, je me voulais indépendant, et mes alliés étaient peu nombreux.

Mais tournant vers le regard vers la personne qui était la seule à connaitre ma double identité et mon vrai visage, l'une des rares à qui je m'étais confié, à qui j'avais montré mes faiblesses et mes doutes, en lui demandant une seule chose :

"Et toi, que comptes-tu faire ?"



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Ven 23 Sep - 12:07




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari







La Druidesse saisit la main secourable du Fuyujin pour se relever à son tour, jetant un regard désolé sur le champ de bataille qui avait été le leur. Ce monde n'était il fait que de champs de bataille et de souffrance ? Devrait elle se battre jusqu'à la fin de sa vie ? Pour sauver Kachou, puis perdre Kachou, se sauver elle même … puis se perdre elle même ? Faudrait il toujours se relever, alors qu'elle était si fatiguée … Si …. fatiguée … Elle ferma les yeux alors que le force du faucheur lui permettait de se remettre sur pieds. Un soupir forcé s'extirpa de sa poitrine sous l'effort. Ses jambes étaient flageolantes et, mine de rien, elle ne put qu'être reconnaissante à Kamatari de refuser ses soins. Tout son Fluide avait été utilisé dans ce combat insensé contre une créature à laquelle elle n'en voulait pas. Toute cette force, toute cette rage, elle devait la garder pour Zayro, pour lui uniquement. Elle continuerait à avancer, à progresser, elle deviendrait de plus en plus puissante, et un jour, un jour elle le tuerait. Un jour elle aurait le plaisir de voir son visage se tordre de la même frayeur que celui d'Adakor. Elle les vengerait. Tous. Tous ceux qui avaient soufferts de lui, au fil des journées, tous ceux qu'il avait pus tuer ou blesser, tous ceux qui se retrouvaient dans un état psychologique lamentable par sa faute. Pour tous ceux là elle ne mourrait pas, mais pour l'instant, tout ce qu'elle voulait faire, c'était partir de cet immonde territoire.

J'espère que tu la trouveras.

Trouver quelqu'un … C'était un entreprise où l'on se mettait de plus en plus en danger dans ce monde. Non pas seulement son intégrité physique, qui avait de fortes tendances à osciller entre « frôler la mort » et « être en pleine forme » selon les gens que l'on pouvait bien rencontrer, mais aussi sa santé psychologique qui était sans cesse remise en cause par l'éventuelle mort de la personne que l'on aimait. Qui plus est, l'élu du dragon était réellement amoureux de cette jeune femme qu'il cherchait depuis tout ce temps. Qu'avait il fait depuis qu'il avait quitté les territoires neutres ? Pourquoi était il là maintenant et non dans l'empire du soleil comme cela avait été prévus ? Tant de questions que Aki voulait poser mais qu'elle retint à l'intérieur d'elle même. Peut être l'avait il déjà trouvée ? Peut être qu'il était venue et l'avait vue, mais dans ce cas pourquoi un visage si fermé ? Et pourquoi vouloir retourner là où presque tout le monde le verrait comme un ennemi ? La conclusion la plus logique était qu'il cherchait encore Emily, la Nishiie pria donc de tout son cœur qu'elle ne soit pas morte.

Je vais … Je ne sais pas … Ce que j'ai vus sur la montagne … J'ai besoin de temps pour le digérer. Je pense essayer de rentrer à Seika. Je voudrais trouver un endroit qui soit chez moi … Je n'en peux plus d'errer comme je le fais, cela m'as apporté trop de malheur. Bref … Je ne sais pas trop ce que je vais faire ni comment je vais le faire. Pour l'instant je vais surtout essayer de tenir. Prends soin de toi Kamatari, tu es un homme bien, et te voir aujourd'hui m'as sans doute sauvé la vie.

Elle lui fit un léger signe de la main avant de se détourner, fixant d'un air déterminé la direction qui lui permettrait normalement de s'extirper des territoires glacés de Fuyu et se mit en route, sans un regard en arrière, la gorge nouée. Pendant une journée elle marcha dans une direction pré établie mais dès le lendemain matin, l'angoisse et la détresse regagnèrent la guérisseuse qui avait totalement perdus ses repères. Mune et Mizu trottinant à ses côtés, elle ne faisait que des demis tours, des allers et des retours, elle resta ainsi bloqués pendant de longue journée dans l'endroit que l'on appelait les toundras boréennes, son sens de l'orientation toujours intact mais son envie de s'orienter ayant totalement laissé place au besoin de marcher, quel que soit la direction ou le sens, pour ne plus penser, tirer à bout toutes les ressources du corps pour que le cerveau ne soit plus capable de fonctionner. Elle y serait sans doute restée toute sa vie si une autre rencontre ne lui avait pas redonné un peu de conscience, assez pour s'extirper de cet endroit, assez pour rejoindre les territoires neutres et Minshu, assez pour rencontrer un nouvel arrivant qui réussirait à la réveiller totalement. Assez pour rentrer à Seika et trouver une petite fille qui lui ferait ravaler sa peine, assez pour retrouver un sens à sa vie.



[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   

Revenir en haut Aller en bas
Si la neige nous recouvre...
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sommes-nous pareil?
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Neige et charbon ( pv Emily )
» ce que nous faisons : les sauts en image
» neige et eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.