Partagez | .
[Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mar 11 Nov - 20:06

Le soleil était au zénith et frappait méticuleusement Kosaten de sa douce chaleur. Sur les routes commerciales des zones neutres, Schneiden repensa aux directives de son roi concernant cette mission. Apparemment une horde de gobelin avait établi un camp près des routes marchandes depuis déjà quelque semaine et empêchait le flux économique de circuler de façon optimale. Plusieurs caravanes avaient déjà été saccagés et plusieurs hommes tués. En conséquence un regroupement de marchands et de politiques avait envoyé une demande d’aide aux trois empires dominant pour mettre fin aux agissements barbares des monstres. Chose qui le mena a sa situation actuelle. Son roi lui avait confié la mission de mettre fin à ces évènements, par contre, Schneiden ne s‘était pas attendue à ce qu’il déploie un autre élu en tant que soutien.

Schneiden lança un regard au-dessus de son épaule pour observe la jeune élu aux cheveux rousse et son animal de compagnie dont il avait fait la connaissance il n’y pas si longtemps de cela. Un sourire naquit sur son visage. Il n’avait pas revu une seul fois l’expression tordu qu’il avait aperçue lors de leur première rencontre. Elle cachait bien son jeu. Il le savait puisqu’il en avait fait l’expérience, derrière ce visage innocent se cachait un monstre potentiel. Le trajet avec cette dernière s’était révélé sans accroche et sans réel rebondissement, ponctué seulement des demandes incessantes de Schneiden dans l’espoir d’en apprendre plus sur l’ancien monde de la jeune femme.

Une odeur de cuivre vint stopper ses rêveries. Le sentier était vide de monde et pourtant l’odeur de sang était bien présente. En se concentrant sur sa capacité à repérer les objets dans l’espace il découvrit la supercherie. Il s’avança d’un pas léger vers les buissons environnant et en écarta les feuilles. Un corps humain vieux de quelques jours, une femme. Il répéta cette opération sur plusieurs endroits. Arbres, rochers et fougères, tous menait inévitablement a une autre découverte sordide. Schneiden fronça les sourcils, ils avaient déjà pénétré le territoire ennemi. Néanmoins sa capacité sensorielle le rassura, aucun être vivant correspondant a la taille d’un gobelin n’était présent dans les alentour.

« Mrs. Seryu, restez calme »

Il ne posa pas un regard vers la jeune élu et ne savait pas dans quel état son compagnon était plongé, mais lors de leur petit voyage il avait appris à la connaitre et avait pu observer qu’elle était aussi obsédé par la justice que Heiwa par la paix, si ce n’est plus. Il craignait que ça vision radicale de la justice puisse affecter le bien être de la mission confier par son roi.

Du coin de l’œil Schneiden pu apercevoir quelque trace de sang s’enfoncer dans la forêt adjacente au sentier des routes commerciales. Il lança un regard en direction de sa compagne de route lui indiquant la piste qu’il avait trouvé et par la même occasion ses intentions. Ils allaient traquer de la peau verte. Mais avant toute chose, il rappela à sa consœur directive la plus importante de leur mission.

« Rappelez-vous Mrs. Seryu, sous aucun cas nous ne devons attaquer les élus de Minshu ou de Fuyu. Nous sommes ici pour débarrasser des marchands d’une épine du pied, par pour déclencher une guerre~ »

Il avança et se laissa engloutir petit à petit par les ombres de la forêt.

« Même si cela nécessite l’aide de personne n’adhérant pas à votre justice~ »


Dernière édition par Schneiden le Mer 19 Nov - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mer 12 Nov - 10:20

Voila plusieurs jours que son voyage avait commencé. Son nouvel empereur, Karui Hanja, lui avait confié cette mission suite à son entrevue avec elle. Sans doute voulait-il la tester. Tant mieux, il ne serait pas déçu. Elle avait l'habitude de se débarrasser des mécréants, elle n'échouera pas ici. Koro pourrait goûter de nouvelles saveurs. Bien sûr, elle ne connaissait pas les gobelins, ils n'existaient pas dans son monde d'origine, et ses capacités étaient diminuées. Mais elle savait quand même se battre et les quelques infos qu'elle avait récoltés auprès de son empereur la mettait en confiance sur ses probabilités de succès. D'autant, qu'elle n'était pas seule.

L'homme qui marchait devant elle, Schneidel, elle l'avait rencontré juste avant son entretien avec l'empereur. C'était un élu, comme elle et ils avaient été affectés à la même mission. De plus, les autres royaumes avaient envoyés d'autres élus pour ne pas paraitre inactif et prendre un avantage. Ils les rencontreraient sans doute d'ici peu. Bref, les gobelins n'en avaient plus pour longtemps.

Les deux élus de Seika marchaient sur le sentier sans l'espoir de trouver un indice, n'importe quoi qui pourrait leur en apprendre plus sur les attaques ou la localisation du camp des gobelins. Seryu regardait aux alentours quand Koro s'arrêta sur place. La petite boule de poils semblait renifler les alentours. Mais avant qu'elle ait pu lui demandait ce qu'il sentait, son compagnon de voyage avait fait de même, avant de marcher droit vers des buissons proches. Il les écarta pour révéler le corps d'une femme, puis répéta l'opération avec d'autre cachettes, révélant ainsi plus de corps. Il avait trouvé les cachettes sans la moindre hésitation. Avait-il un odorat sur-développé ?

« Mrs. Seryu, restez calme »

Oh, mais elle était calme. Cette découverte macabre ne l'étonnait pas. Les autorités avaient déjà rapportés des morts, et c'était la raison pour laquelle, les élus avaient été envoyés. Elle avait déjà vu bien des cadavres et bien que la mort d'innocents ne la laissait pas insensible, cela ne suffisait pas pour lui faire perdre sa concentration. Pendant que Schneiden observait les alentours à la recherche d'indice, elle examina les cadavres.
Leurs corps avaient été percés de nombreuses plaies d'épées, de lances et de flèches. Ils avaient été submergés, puis massacrés rapidement, sans doute par surprise. Leur vêtements semblait de bonne facture, ce devait être des marchands. Mais tout les objets de valeurs semblaient avoir été dérobés. Elle pouvait le dire car même les boutons de manchettes avaient disparus. Cela faisait plusieurs jours que les corps devaient être là, mais un détail lui attira l'attention. Après y avoir réfléchi, elle fit part de ses conclusions à son compagnon.

" Les vêtements me font dire que c'étaient des marchands. Ils ont probablement été surpris et massacrés rapidement, après quoi ils ont été méticuleusement pillés. Mais leur caravane est absente. Vu que ces gobelins n'agissent pas différemment des brigands, je pense qu'il l'ont emmenée avec eux pour trier les marchandises. Ce qui veut dire que leur camp ne doit pas se trouver extrêmement loin. "

Puis, Schneiden lui indiqua qu'il avait trouvé une piste. Koro y renifla le sang et émit des petits cris que seul sa maitresse comprenait.

" Ce n'est pas du sang humain. Les marchands ont du réussir à se défendre un minimum. "

Mais avant de suivre la piste, Schneiden lui rappela les paroles de son empereur.

« Rappelez-vous Mrs. Seryu, sous aucun cas nous ne devons attaquer les élus de Minshu ou de Fuyu. Nous sommes ici pour débarrasser des marchands d’une épine du pied, par pour déclencher une guerre.
Même si cela nécessite l’aide de personne n’adhérant pas à votre justice~ »


Elle lui fit un grand sourire. Non, il n'avait toujours pas compris. Le marteau de la justice s'abattait uniquement sur le mal, pas sur ceux qui ne comprenait pas la justice. Autrement, il se serait déjà abattu sur Schneiden. La jeune élu avait déjà remarqué qu'il ne partageait pas ses convictions sur la justice. Mais tant qu'il ne l'entravait pas, cela ne la gênait pas. Cela allait de même pour les autres élus.

" Ne vous inquiétez pas, Schneiden. Nous ne sommes là que pour une chose : rendre la justice. Et si les autres élus sont enclins à le faire, ce n'est certainement pas moi qui vais les en empêchés.

Son confrère élu s'apprêta à s'avancer le long de la piste, mais Seryu l'arrêta d'un geste de la main.

" Quand à ce sentier, inutile de le suivre pour le moment. Il existe des moyens plus efficaces de repérer nos ennemis. Je vous ai dit que leur devait être proche, non? Alors avec ça..."

Seryu mit son bras gauche à l'horizontal et se tourna vers son teigu.

" Koro ! Numéro 9 ! Justice City Detector ! "

La boule de poil grandit pendant un instant, révélant furtivement une taille immense, et avec sa bouche, avala littéralement le bras de sa maitresse. Quand il se retira, il avait reprit sa forme normale et à la place du bras métalliques habituel de la jeune femme, se trouvait une autre prothèse, celle-ci étant surmonté d'un écran radar. Seryu consulta l'écran et outre les points représentants Schneiden et Koro, on pouvait voir une multitude de points rassemblés un peu plus loin sur l'écran.

" Trouvé ! Ils sont à un peu plus d'un kilomètre d'ici, dans cette direction ! ", dit-elle en pointant de on doigt la piste trouvé par Schneiden.

Elle observa attentivement son écran, puis la piste pour mieux comprendre la situation.

" La piste est trop étroite. ils ont u prendre un autre chemin pour transporter la caravane. Et je de détecte pas non plus de sentinelles sur la route. Ils doivent encore être occupés à se partager leur dernier raid...Nous serons donc en mesure de les prendre par surpri...Tiens ? "

Deux petits points venaient de s'ajouter sur l'écran. Ils semblaient se déplacer le long du même sentier qu'avait emprunter les deux élus auparavant.

" Mon ami, je crois que les autres élus sont enfin arrivés ! ", dit-elle avait un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mer 12 Nov - 18:13

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Il savait que ce type de troubles lui arrivait très peu dans son univers d'origine, très probablement car les saloperies qu'il avait eu l'occasion d'affronter étaient avant tout des créatures étranges qui détruisaient des planètes et qui avaient tous pris un malin plaisir a défoncer tout le monde avant qu'ils ne soient eux même défoncés et décident de se suicider.

Un groupe de gobelins pourrait sans doute être vaincu par Krillin dans son sommeil mais la baisse de niveau élevé signifiait que nos malheureux alliés étaient dans une situation assez embarrassante, après tout, ils allaient sans doute en chier contre des monstres qui seraient normalement trop faibles pour mériter leur attention si jamais ils auraient fait cette mission avec toute leur puissance, même YAMCHA pourrait s'occuper d'eux aisément s'il avait tout son pouvoir.

Ce fut pour cette raison que Sul Hei choisit d'envoyer Zayro Jinn et Piccolo, sachant que ces derniers étaient plutôt calmes et sans doute pas aussi prêt à tuer qu'Asura, Piccolo pensait que Saga était également un choix judicieux tout comme sans doute Heiwa mais il estimait que Sul avait choisi les gobelins car ces derniers ressemblaient a Piccolo, souhaitant probablement que notre homme ait honte alors qu'il devait tuer ses malheureux frères tournés du côté obscur.

Zayro et Piccolo reçurent l'instruction d'aller là bas avec d'autres élus mais il savait également qu'il ne fallait pas les attaquer pour éviter qu'il y ait des tensions. Il savait aussi que Sul leur avait ordonné de se démarquer des deux autres élus en faisant le plus de meurtres possibles mais s'il était sûr que Zayro le ferait avec joie sans doute, il n'avait certainement pas envie de foncer directement pour se faire tuer.

Ils partirent donc, bien que l'ambiance était au point mort vu comment les deux élus se démarquaient par leur froideur. Ne prenant pas la peine d'engager la conversation qu'il saura futile et compliquée, il entreprit de se concentrer sur l'objectif un moment en imaginant les élus dans sa tête, ce qu'il eut l'occasion de tester quand il s'engagea finalement dans la route neutre avec son partenaire temporel qu'il estimait mais sans plus, sachant que c'était quelqu'un qui avait commencé une discussion avec le mot "erreur de la nature" dans sa phrase.

Il eut l'occasion de penser a la réaction du reste des élus quand il vit finalement ces derniers se profiler au loin de la route qui serait proche du territoire gobelin. Une jeune fille rousse a l'air bizarre et un homme semblant arborer des traits habituels de l'homo sapiens, comparé a Piccolo, ils semblaient relativement humains.

Sachant que son apparence risquerait sûrement de les surprendre, il entreprit de chercher une réponse concernant son bien étrange physique tout en engageant la conversation une fois assez proche.

Bonjour. ► Piccolo- Done already ? - 24/12/13.

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mer 12 Nov - 22:11



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature

* Ces événements, se passent quelques jours après que Zayro ait rencontré Sul Hei, ET un peu avant de rencontrer Tian Wang a Minshu, ce sera joint dans la chronologie de Jinn.*

Après avoir vu Sul Hei, avoir discuté avec le tyran, sans obtenir toutes les réponses non plus, il était clair que pour Zayro, il faudrait récupérer informations ET puissance dans la foulée. Pour cela, le roi fournit une mission en binôme. Le sous chef du Nest ferait équipe avec Piccolo. Soit, si cela pouvait payer par la suite. Il se fichait de faire un duo avec l'erreur de la nature, qu'il avait rencontré précédemment, au détour d'un couloir. L’humanoïde à peau verte, l'attendait pour partir, toujours avec son air sage et sérieux, ça lui allait, au moins, il ne parlerait pas pour rien dire, et c'était l’essentiel. Tout deux partirent, comme prévu, dans le calme, sans un mot durant tout le chemin.

Zayro était fixé sur l'objectif, et il n'était pas question de justice pour lui, mais bel et bien d'extermination de masse. Des gobelins ? Ce genre d'absurdité n'existait pas non plus dans son monde, à l'image de Seryu. Une chose était sur, cette journée serait marquée dans l'histoire de cette race warcraftienne. Marchant, les mains dans le dos, comme un seigneur de l'autorité, il observait le paysage, puis le duo avait fini par rejoindre une grande route, souvent emprunté par des marchands, mais ce n'était pas encore ici. Zayro se tourna vers Piccolo, un peu avant d'arriver.


........ Une fois cette mission effectuée, je pars.

Oui, Zayro comptait voir du pays (cf : avec rp avec Tian) et découvrir les autres royaumes. Picco' était prévenu, pour faire un éventuel rapport, tout seul. Finalement, après pas mal de route, tout deux finirent par atteindre le lieu ou l'attaque avait été subit. Au loin, deux formes humaines, des élus selon les informations, puisque les royaumes avaient décidés de ne pas rester inactifs. C'était assez ironique ou comique, de voir que de potentiels futurs ennemis, ferait une sorte d'alliance en mission, tout ça pour contenter chaque seigneurs. Zayro, se fichait vraiment de l'ordre de Sul Hei, avec ou sans cet ordre, il aurait massacré ces choses.

Mais il ne savait pas à quoi ressemblait les gobelins de kosaten, ils n'existaient que dans les romans ou livres, et leurs descriptions se ramenaient souvent à celle de Piccolo, ça pouvait être utile, si ça s'avérait vrai ici bas. En attendant, c'est peau verte qui ouvrit la bouche, pour saluer les deux élus qui venaient d'ailleurs. Jinn ne les connaissait pas vraiment, il se contenta de fixer la jeune femme, puisqu'elle arborait de la technologie. Apparemment, c'était un radar, et ça, c'était à la fois intéressant et utile. Puisqu'elle arborait une sorte d'avancée, elle était précieuse, autant pour cette mission que pour la suite. Zayro allait donc, faire en sorte, de plutôt bien s'entendre avec elle... Pour le moment.


... Nous sommes des élus de Fuyu. Voici Piccolo, je suis Zayro. Ce radar peut être utile. Avez vous repéré ces choses ?

Le nom, de l'alien, lui avait été donné par Sul Hei pour la mission. Zayro préféra une présentation brève et rapide, sans passer par des salutations hypocrites, mielleuses ou quoique ce soit d'autre. Il fixait la femme, et sa technologie, ainsi que... Une sorte de.... D'animal ? De chose étrange et indescriptible en vérité. Mais il ne s'attarda pas dessus non plus. Il croisa les bras, et se contenta d'attendre une réponse de la rouquine. En tout cas, il observa également la scène du drame, il y'avait eu bataille, des traces de lutte, peut être qu'il y aurait des survivants ? Pour Zayro, c'était une information ayant peu d'importance, s'il croisait quelqu'un, il l’achèverait. Dans cette histoire, il n'y aurait pas de survivants, sauf les élus bien sur.

Ne perdons pas de temps.

Puisque la recherche serait facilité par un radar, il n'y avait qu'à attendre une réaction de cette jeune femme, mais gare à elle, si elle était trop lente, ou foirait ses indications, ça risquerait de désappointer Zayro, et un Zayro désappointé... C'était égal à une Seryu étranglée dans un fourré...





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Jeu 13 Nov - 2:42

« Ne vous inquiétez pas, Schneiden. Nous ne sommes là que pour une chose : rendre la justice. Et si les autres élus sont enclins à le faire, ce n'est certainement pas moi qui vais les en empêchés. »

Schneiden fut satisfait et surpris de la réponse de sa collègue. Satisfait de savoir que le caractère spécial de la jeune femme ne poserait pas de soucis pour la mission dont ils avaient tous deux été confié. Surpris car connaissant les tendances surprenante il s’était attendu a quelque chose de plus violent. Il allait revoir son avis sur la jeune femme plus tard, la mission passait en priorité. Alors qu’il allait poursuivre ses investigations la jeune élu objecta.

« Quand à ce sentier, inutile de le suivre pour le moment. Il existe des moyens plus efficaces de repérer nos ennemis. Je vous ai dit que leur devait être proche, non? Alors avec ça... Koro ! Numéro 9 ! Justice City Detector ! »

Une chose surprenante se passa, d’un mouvement de bras la jeune bête prit une allure démesurée et dévora instantanément le bras de sa maîtresse puis reprit sa taille normale laissant apercevoir ainsi le nouveau gadget de sa maitresse. Schneiden avait yeux plein d’étoile et frétillait d’excitation, il ne put s’empêcher lorgner sans restriction la nouvelle prothèse de la jeune élu tout en lâchant des rires qui, dans des circonstances normales l’aurait fait passer pour un pervers. Elle l’avait averti de ses capacités, ou tout du moins une partie, mais c’était la première fois qu’il la voyait en action. Sous ses rires joyeux, Schneiden était honnêtement impressionné par la technologie en possédé par la jeune élu, bien qu’inférieur à sa conscience spatiale lorsqu’elle n’était pas sujet a une baisse drastique de ses capacités.

« Trouvé ! Ils sont à un peu plus d'un kilomètre d'ici, dans cette direction ! »

La portée de cette chose était impressionnante pour de la technologie humaine. Schneiden reprit une stature normale mais lançait toujours des petits regards en direction du bras mécanique et de la petite boule de poile tout en écoutant ce que son compagnon de route avait à dire.

« La piste est trop étroite. ils ont u prendre un autre chemin pour transporter la caravane. Et je de détecte pas non plus de sentinelles sur la route. Ils doivent encore être occupés à se partager leur dernier raid...Nous serons donc en mesure de les prendre par surpri...Tiens ? Mon ami, je crois que les autres élus sont enfin arrivés ! »

Il haussa son sourcil à cette information, déjà ? Il prit une stature un plus formelle et adopta une expression plus sérieuse que d’habitude. Il mit en pratique ce que son souverain lui avait appris, bien que ce n’était utilisé que pour faire des farces aux élus fraichement arrivés à Seika. Il se mit a parler dans sa barbe, comme pour lancer une incatation.

« Dos droit… Visage sérieux... Ton intimidant… Dos droit… Visage sérieux… Ton intimi- »

« Bonjour »

Tous ses effort fut réduit à néant par une phrase, ou plutôt, par celui qui prononça cette phrase. Les yeux de Schneiden s’écarquillèrent et pointa du doigt la chose se trouvant devant lui, le reste de son corps tout entier ce figea. Un autre homme arriva mais il ne le prit pas même pas en compte, il n’entendit même pas ce qu’il semblait dire à Seryu. Tout ce qu’il voyait était l’être qui avait prononcé ses salutations. Une peau verte, des antennes, de longues oreilles, des canines aiguisées et une expression renfrognée, pour toute personne en Kosaten c’était sans aucun doute un  Gobelin ou une espèce qui s’y apparentait, mais pour lui cet être était…

« MR. L’EXTRATERRESTRE !! »

Il se précipita vers lui en ignorant l’homme qui accompagnait l’homme vert tout en oubliant complètement sa mission, cassant sans doute par la même occasion l’image que Seryu se faisait de lui. Puis alors qu’il s’apprêtait à l’envahir de question il y eu un déclic en repensant au physique du sujet de sa curiosité. Une peau verte, des antennes, de longues oreilles, des canines aiguisées et une expression renfrognée… Comme si la foudre l’avait frappé, Schneiden posa sa main sur la bouche tout en ayant pris un air choqué, comme toutes les vérités du monde s’étaient abattues sur lui. Il recula tremblant en pointant du doigt la bête verte qui se tenait maintenant à quelque mètre de lui. Dans toute autre situation cela aurait eu l’air d’un moment dramatique, mais dans cette situation c’était juste ridicule. Schneiden parla alors d’une voix reflétant une trahison, telle un mari ayant surpris sa femme en train de le tromper.

« G-Gobelin !? »

Un silence gêné et inconfortable prit place suite à ces paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Jeu 13 Nov - 10:58

Quand elle l'avait averti de la venue des autres élus, Schneiden avait adopté une expression très sérieuse. Seul problème, cela ne lui allait pas du tout, récitant même des consignes à voix basse, comme s'il s'agissait de mantras. On avait l'impression qu'il se forçait à paraitre intimidant, mais il ne réussissait qu'a avoir l'air coincé. Elle écarta ces considérations et s'apprêta à accueillir les nouveaux venus.

"Bonjour."

Seryu resta interdite. Pas à cause de la salutation, mais bien à la vue de l'apparence du namek. Le grand homme en armure qui était à ses cotés aurait pu, en temps normal, paraitre impressionnant, mais la présence de l'homme vert le rendait très banale en comparaison. A part pour la taille, Piccolo correspondait parfaitement à la description que son empereur avait faite des gobelins !
La jeune femme fronça les sourcils et garda le silence quelques secondes, le temps d'étudier l'être qu'elle avait en face d'elle. Était-il un ennemi ? Peu probable. Les deux hommes étaient clairement de élus et elle ne voyait pas ce qui pourrait pousser les autres royaumes à aider des brigands. Alors pourquoi ce gobelin d'un autre monde avait-il accepter de partir massacrer d'autres membres de son espèce ? Son visage s'éclaira soudainement, la réponse lui venant à partir de sa propre histoire. Elle avait elle-même tués de nombreux humains qui avaient choisi la voie du mal. Comment n'avait-elle pu ne pas penser qu'il en serait de même chez les gobelins ? Voila ce que faisait cet être : Il partait éliminé les mécréants de son espèce.

Elle s'apprêtait à s'excuser de sa réaction quand elle remarqua celle de son collègue. Elle avait déjà fait l'expérience de sa folie à plusieurs reprises. Encore récemment, il n'avait pu s'empêcher de pousser de petits cris quand elle avait utiliser son détecteur. Mais là, c'était tout autre chose. Il se contentait de fixer le namek de son doigt, les yeux écarquillés et tremblant légèrement. C'était la première fois qu'elle le voyait dans un tel état de surprise et d'excitation.
Encore une fois, elle chassa ses pensées sur les réactions étranges de Schneiden quand l'homme en armure lui adressa la parole.

"... Nous sommes des élus de Fuyu. Voici Piccolo, je suis Zayro. Ce radar peut être utile. Avez vous repéré ces choses ?
Ne perdons pas de temps."


Ainsi, le nom de ce gobelin était Piccolo. Elle se souvenait d'un instrument portant ce nom. Étrange. Elle sourit devant la froideur apparente de l'homme. Définitivement à l'opposé de Schneiden. Mais ces élus étaient polis, c'était déjà ça.

"Désolé pour tout à l'heure...Nous sommes des élus de Seika. Je suis Seryu Ubiquitous et voici Schneiden, et cet animal, c'est Koro, mon compagnon d'arme. Mon détecteur a effectivement repéré les gobelins. Leur camp se trouve à un peu pl..."

« MR. L’EXTRATERRESTRE !! »

Elle n'avait pas finit sa phrase que son collègue était déjà près du namek, plus excité que jamais, comme lorsqu'il avait découvert ses prothèses, en pire. Il semblait ignorer tout autre chose qui se passait autour de lui. Et puis, d'un seul coup, il recula en tremblant, pointant une nouvelle fois Piccolo du doigt. Mais cette fois-ci, ce n'était pas de l'excitation qui était présent sur son visage, mais de la surprise et de la colère.

« G-Gobelin !? »

Seryu mit inconsciemment sa main sur son visage. C'était MAINTENANT qu'il le remarquait ? Elle avait eu le temps de faire le tour de la question depuis plusieurs minutes et il venait tout juste de s'en rendre compte ? Schneiden était un homme toujours aussi bizarre. Et dire qu'il s'était inquiété qu'elle déclenche une guerre. Elle soupira et s'adressa à Zayro, finissant ce qu'elle avait commencé.

"Bon, je disais. Leur camp se trouve à un peu plus d'un kilomètre d'ici, dans cette direction ! Ils sont nombreux, mais je ne peux pas encore dire combien, ils sont trop rapprochés. Une fois que nous serons plus près, je pourrais connaitre leur nombre exacte...Ils ont attaquer des marchands et ont pris leur caravane. Ils doivent d'ailleurs toujours se partager le butin, au vu de l'absence de sentinelles dans les environs. Toutefois, il n'est pas exclus qu'ils en aient postés près de leur camp. Si nous voulons les prendre par surprise, il faudra nous assurer de les éliminés en premier lieu...Mais avant cela..."

Elle tourna son regard vers Piccolo.

"Peut-être devrions-nous régler...ça...", dit-elle en désignant les étranges réactions de son collègue.
"Il pourrait être utile que vous nous indiquiez pourquoi vous chassez des membres de votre espèce, même si j'ai ma petite idée. Histoire de dissiper tout malentendu..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Jeu 13 Nov - 11:47

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Il reconnut vite le second élu du groupe, l'ayant rencontré de par le passé dans cette fameuse maison hantée. C'était un type bizarre qui avait prédit que c'était un alien mais il ne semblait pas bien intelligent et par conséquent, il eut l'occasion de penser que s'adresser à la jeune fille tout en ignorant de façon superbe l'autre crétin pourrait l'aider. Après tout, il avait pu supporté Goten et Trunks, ses oreilles avaient encaissées assez de choc sonor pour que l'on enferme Piccolo dans une crèche remplie de bébés en train de pleurer sans qu'il ne laisse échapper une once d'émotion.

L'autre se précipita sur lui en ignorant Zayro qui, d'après le regard lancé par la jeune fille, était en train de se faire complètement ignoré dans une manoeuvre qui devrait porter un coup sévère a sa fierté. Bien sûr, il savait que Jinn devait aussi en avoir rien a foutre de l'attention que les autres lui portaient mais une partie de l'esprit de Piccolo savait que la distraction offerte par l'apparence du Namek allait finir par l'énerver, pas que ça le gênait lui, après tout, il n'avait rien a faire des soucis d'un mec si froid.

Schneiden remarqua alors que Piccolo ressemblait quelque peu aux gobelins décrits, si ce n'est pour sa taille qui lui permettait sans doute de jauger de haut les deux élus de Seika. Il ne réagit nullement et se contenta d'attendre que l'autre jeune femme dévoile ses informations concernant les gobelins. Zayro l'ayant intimé alors que Schneiden semblait avoir trouvé le calme après son choc monumental, rien ne put empêcher l'affamée de Justice tordue pour aller dire ce qu'elle savait.

La technologie utilisée était bien utile pour ça, ça devait sans doute paraître simple dans son monde mais ici, une telle technologie surpassait tout ce qu'avait les grandes puissances actuelles. Ignorer l'autre allait être compliqué mais il savait bien que tant que y aurait Zayro et Seryu... Wait, Seryu aussi venait de lui demander pourquoi est-ce qu'il allait massacrer des gobelins, ses "frères." Piccolo la regarda un moment avec un air indiquant la consternation puis entreprit de faire un face-palm.

Je viens d'une autre planète dans mon propre univers, je n'ai rien a voir avec ces gobelins qui sont en train de terroriser des marchands. Maintenant que c'est réglé, on s'occupe des gobelins ?

Il enleva sa main de son visage et fit un signe indiquant qu'il fallait y aller.► Piccolo- Done already ? -  24/12/13.

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Jeu 13 Nov - 15:45



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature



L'arrivée de Zayro et de Piccolo, déclencha chez l'un des élus de Seika, un vent d'hystérie. Pas de celle, ou on est tout de suite paniqué, mais plutôt, de jovialité, avec des yeux d'enfants, comme si la plus grande découverte de ce siècle ne venait d'être faite. Il est vrai, que Piccolo avait réussi à surprendre Zayro, par son apparence. C'était un fait, mais tout de même... Avec tout ce que les élus avaient vécus, la disparition de leurs mondes originels, l'arrivée dans celui ci, c'était tous les jours la surprise en Kosaten. Toutefois, pour Schneiden, cela valait tout. Schneiden semblait avoir un caractère instable, et ça allait être quelque chose à gérer. Dans un premier temps, il voulut intervenir, mais fut prit de court par Seryu, la jeune femme prenant alors la parole. Bien, qu'elle aussi, soit resté stoïque et étonné, durant quelques secondes, elle avait su, contrairement à son homologue, garder son sang froid, sa politesse et reprendre le dessus sur les événements en cours. C'était un sacré contraste entre eux, remarque, Piccolo et Zayro, était aussi un sacré duo. On se demandait bien, ce qui était passé par la tête de Sul Hei, en alliant ces deux la. Ainsi, la rouquine s'excusa, puis fit rapidement ses présentations, indiquant qu'ils étaient des élus de Seika.

Tiens, Zayro ne connaissait pas encore ce domaine ou royaume... Mais il avait prévu d'y aller, un jour ou l'autre. Seryu et Schneiden, ainsi que le nom de la boule de poil, mais elle, était sans importance pour le colosse froid. Mais lorsqu'elle voulut continuer son explication, il y'eu de nouveau l'intervention de l'autre crétin ! Il  nomma Piccolo d'extra-terrestre, ce qui n'était pas faux, mais le pire, c'était presque comme s'ils s'étaient déjà vu. Le sous chef du Nest cartel, ne s'était pas intéressé au passif de Piccolo, que ce soit dans ce monde ou dans l'autre, alors, il n'était pas vraiment étonné pour le coup. Mais la ou plutôt, les, réactions de l'individu masculin, étaient assez disproportionnées et de toute évidence, ça allait énerver Zayro, un tel comportement. Que faisait-il, sérieusement ? D'abord étonné, maintenant, le voila effrayé, reculant, tremblotant, pointant l’humanoïde vert, comme s'il était l'ultime calamité, coupant la parole...

Et le traitant de gobelin. Certes, ce mot aurait pu être employé par Zayro lui même, mais ce genre d'enfantillage... Ça allait 5 minutes.


........ Si votre acolyte ne se calme pas, je vais m'en charger.

Oui, et Zayro n'irait pas de main morte avec lui. Même s'il se doutait, qu'étant un élu, il ne se laisserait pas faire en combat et devait avoir en lui, une certaine force, c'était sur et certains, ce n'était pas pour ça qu'il aurait peur d'employer les grands moyens. D'ailleurs, à l'image de piccolo également, Jinn n'avait jamais peur. Il fixa froidement Schneiden, en espérant qu'il comprenne de quoi il retourne, puis se recentra sur Seryu, qui pu finir sa phrase précédente. Oui ! Elle les avaient repérés, et ils n'étaient pas bien loin, ça se comptait sur un petit kilomètres apparemment. Il était probable qu'ils soient en surnombre, et détenant des vivres et des marchandises volés. Pour Jinn, le nombre était qu'un simple détail, une formalité vite réglé en temps voulut, mais les marchandises pouvaient être intéressantes, et autant vous le dire tout de suite, l'idée de partage ne faisait pas vraiment un chemin dans sa tête. Mais qui sait ? Peut être que le hasard s'occuperait de bien faire les choses. Elle en termina enfin... En revenant à Piccolo, croyant que c'était un gobelin, ou le chef gobelin... Ou un truc du genre ! Zayro garda le silence, c'était au monstre vert de s'expliquer et mettre les choses au clair.

... .... .... Quelle perte de temps.

Bien qu'il fasse, sa petite remarque dans sa barbe, croisant les bras, il attendit que Piccolo ne réponde, et il ne se fit pas vraiment prier. Silencieux, carré et strict dans sa manière d'être et de parler, il indiqua qu'il n'était pas de ceux la et qu'il espérait y aller maintenant. C'était bien dit, Zayro soutenait le propos de son acolyte pour une fois, même si les attitudes des élus de Seika, devenaient un peu énervantes, au moins, il y'avait de l'espoir.

Puisque c'est réglé. J'ose espérer, qu'il n'y aura aucun autre contretemps.

Zayro observa le radar, habitué à la technologie, il n'eut aucun mal à repérer ou aller, et tourna les talons, sans vraiment attendre la populace, pour se diriger en direction de la planque gobeline !





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Jeu 13 Nov - 21:58

Une goutte de sueur coulait à l’arrière de sa tête face au manque d’attention qu’il recevait de la part des autres élus présents. La seule expression qu’il pouvait distinguer de leur visage était un léger énervement ainsi que de la gêne. Il se sentit tout à coups gêner, s’était-il tromper dans son hypothèse ? Il eut rapidement sa réponse, Seryu, l’alien et l’homme à la musculature imposante en faces de lui poussèrent un soupir d’exaspération. Il sentit le regard froid que la masse de muscle vers sa personne, il lui répondit par un sourire mêlant curiosité et défiance. Seryu ne prit même pas la peine de lui porter une quelconque attention lorsqu’elle commença à faire part de la situation à leurs nouveaux alliés.

« ...Mais avant cela… Peut-être devrions-nous régler...ça... Il pourrait être utile que vous nous indiquiez pourquoi vous chassez des membres de votre espèce, même si j'ai ma petite idée. Histoire de dissiper tout malentendu... »

Elle évoqua le sujet qui l’intéressait, pourquoi l’extraterrestre lui avait-il mentit sur ses origines lors de leur précédente rencontre ? Il vit alors Piccolo et l’homme prendre une mine renfrogné, l‘un par exaspération et l’autre par indignation. Il semblerait qu’il ne soit pas le seul à s‘être tromper sur ce qu’il avançait, il se sentit un peu moins seul tout à coup.

« Je viens d'une autre planète dans mon propre univers, je n'ai rien a voir avec ces gobelins qui sont en train de terroriser des marchands. Maintenant que c'est réglé, on s'occupe des gobelins ? »

Schneiden tapa du poing en l’air, signe de satisfaction, de victoire. Il ne l’avait pas trompé, c’était un extraterrestre qui avait eu la malchance de posséder les même traits physique que leurs proies. Il lança un regard emplit d’étoile, oubliant vite la scène qu’il avait causé plus tôt. Il ne le lâchait plus du regard et l’étudiait sous tous les angles possible. Zayro prit alors de l’avance en se dirigea en direction du camp de Gobelin et Piccolo en fit de même. Ils s’enfoncèrent plus profondément dans la piste qu’avait laissée leur proie.

« Puisque c'est réglé. J'ose espérer, qu'il n'y aura aucun autre contretemps »

Schneiden suivit alors les deux élus de Fuyu dans le trajet menant à leur mission, collant d’assez près celui a la peau verte, ne prêtant pas grand attention au second. Son regard l’avait intrigué mais cela n’allait pas plus loin. Par contre l’être en face de lui, c’était une toute autre affaire. Il l’intriguait et surtout, les possibilités de nouvelles découvertes étaient infinies avec lui. Il souriait follement face à cette perspective. Une nouvelle race, une nouvelle technologie, de nouvelles croyances, de nouvelles façons de penser et surtout une nouvelle rangée de sentiments peut-être inconnus au genre humain. Tant de nouvelles choses à découvrir via un seul être, c’était une véritable mine d’information.

« Mr. L’extraterrestre, comment était votre planète d’origine ? Quelles sont les caractéristiques physiques et psychiques de votre race ? Vos croyances ? Croyez-vous en une entité supérieure ? Etes-vous doué de particularité ? Par quoi est causé votre couleur de peau ? Ces antennes émettent-elles des signaux quelconques ? Avez-vous un ennemi naturel ? Pouvez-vous ressentir toutes les émotions humaines ? Comment vous reproduisez-vous ? Concernant votre sexualité, posséder vous deux genres distincts, plusieurs ou aucun ? D’ailleurs si vous possédez bien des genres distincts, êtes-vous un homme ou une femme ou autre ? Comment puis faire la différence ? Que mangez-vous ? Est-ce que vous évacuez ce que vous ingéré ? Est-ce que… »

Il ne savait pas pourquoi mais Schneiden avait la forte impression que les Gobelin ne seraient pas les dangers principaux de cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Ven 14 Nov - 15:07

A en juger par leur réactions, les deux élus de Fuyu semblaient avoir compris son intervention de travers. Si elle voulait que Piccolo s'explique, ce n'était pas par méfiance, mais seulement dans le but de calmer les réactions excessives de son collègue de Seika. Ainsi, la suite de la mission pourrait se déroulait sans problème.  Peu importe comment il la considérais au final, tant que Piccolo s'explique et calme Schneiden.

"Je viens d'une autre planète dans mon propre univers, je n'ai rien a voir avec ces gobelins qui sont en train de terroriser des marchands. Maintenant que c'est réglé, on s'occupe des gobelins ?"

Ainsi, elle s'était trompée. Ce Piccolo n'était pas du tout apparenté aux gobelins. Toutefois, sa nature restait assez abstraite pour elle. Elle connaissait le concept de planètes, mais que d'autres planètes soient habitées, c'était la première fois qu'elle faisait face à un tel concept. Elle se demandait si son monde d'origine ou même celui-ci avait leurs extraterrestres. Mais elle y réfléchirait plus tard. Le justice n'attendait pas.

"Puisque c'est réglé. J'ose espérer, qu'il n'y aura aucun autre contretemps."

Elle approuva cette remarque d'un signe de tête et prit également la direction du camp gobelin. Maintenant que le namek s'était expliqué, Schneiden se calmerais sûrement. Mais ça, c'était sans compté l'instabilité du personnage.
En effet, lors de la marche, il ne quitta pas l'extraterrestre des yeux et se mit à le bombarder de questions sans même s'arrêter. Le comportement de son collègue commençait sérieusement à agacer la jeune femme. Les élus de Fuyu ne semblaient pas aussi enthousiasme qu'elle à l'idée de rendre la justice sur ces gobelins, mais au moins, ils restaient concentrés. Avec Schneiden, on avait l'impression que la mission passait au second plan, que seule sa curiosité débordante méritait qu'on s'en occupe.
Tel qu'était les choses actuellement, il était distrait. Piccolo l'était certainement aussi et même Seryu et Zayro ne pouvait se concentrer complétement. Si quelque chose arrivait à ce moment là, le groupe ne pourrait se réagir de manière optimale. Autrement dit, le comportement de Schneiden était un danger pour la mission. Et ça, c'était gênant. Il fallait donc le recadrer.

"Schneiden, gardez vos questions pour plus tard ! Nous devons nous concentrés sur notre mission et c'est impossible avec ce flot de paroles parasites !"

Elle espérait que cela suffirait. La justice passait avant tout. Et si pour l'instant son collègue était son allié, s'il se mettait se mettait en travers du bon déroulement de la justice, il pourrait devenir un ennemi. Elle espérait bien sûr ne pas en arriver là, mais elle n'hésiterais pas si c'était nécessaire.

Après quelque temps de marche, Seryu regarda son radar. Le camp était proche. Elle pouvait désormais définir le nombre de leur ennemis et comment ils étaient disposés dans leur camp. Elle arrêta ses compagnons de route d'un geste et leur fit part de ses observations.

"Bon. Le camp est proche, nous ne devrions pas tarder à l'apercevoir. Les gobelins sont une quarantaine, disposés en groupe de 10 environ à l'intérieur du camp. Il y a des allés et venue régulière. Comme je le pensait, ils doivent trier leur butin. Toutefois, il y a huit sentinelles disposées autour du camp..."

Elle réfléchit à la manière de procédé. Éliminer les sentinelles ne serait pas très compliqué. En revanche, à cause de leurs capacités diminués, faire face à un quarante gobelins demanderait un peu plus de stratégie. Elle se tourna vers Piccolo.

"Votre apparence nous a trompé tout à l'heure. Il est possible que ça ait le même effet sur les gobelins. Il serait idiot de ne pas s'en servir. D'après notre empereur, ces monstres sont gouvernés par les plus forts d'entre eux. Si vous défiez le chef et le vainquiez au combat, vous pourriez prendre le contrôle de ce camp et clairsemer leurs rangs en envoyant une partie dans des embuscades...Dans tout les cas, nous allons nous battre. Je vais avoir besoin de mon bras. Koro !"

Elle tendit le bras équipé du radar et, comme tout à l'heure, le teigu grandit temporairement pour avaler le bras de Seryu. Quand il le retira, le bras-radar avait été remplacé par sa prothèse de base, plus adapté pour le combat. Après ça, elle s'adressa une nouvelle fois au namek.

"Les gobelins agissent comme des brigands. Si ce qu'ils pensent être un gobelin particulièrement grand défie leur chef, ce dernier ne pourra pas refuser, sans quoi il perdrait la face daevant tout ses hommes. De toute façon, s'il lance les gobelins contre vous, nous serons là pour vous couvrir...Si ce plan vous convient à tous, nous pouvons commencer..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Ven 14 Nov - 19:11

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Piccolo voyait le mal en cet homme, un mal profond qui ravageait l'humanité depuis un long moment et qui s'il avait crée beaucoup de bonnes choses, s'était également vu comme le catalyste des événements les plus tragiques. Il savait que ce mal avait sans doute échappé a Zayro ou même Seryu, probablement car leurs apparences n'était pas trop différent des autres humains.

La curiosité. Seigneur Dendé, un homme serait prêt a arracher des montagnes pour connaître un truc aussi insignifiant qu'une réponse, se cacher serait inutile car il pourrait passer 7 années a le poursuivre et vu le comportement de Zayro, il était sûr que l'agent du nest se servirait du Namek comme bouclier humain ! Bref, Piccolo n'avait pas d'options, sauf si Seryu essayait de se mettre sur le chemin du mal pour le stopper !

Il sortit de sa poche une boîte de boules quies, prise a Krillin qui lui avait donné en apprenant qu'il allait entraîner Goten et Trunks, et s'empressa de mettre discrètement les boules quies sur ses oreilles, passant avec discrétion la boîte a Zayro afin que ce dernier puisse également s'offrir du silence... Bien sûr, il savait que ce gredin ne le remercierait jamais même si jamais sa vie en dépendait et il le faisait principalement afin de s'offrir une certaine supériorité morale.

Il tourna donc la tête vers Seryu et aperçut du coin de sa vision Schneiden en train de lui poser des questions, bien que le Namek se contentait d'essayer de voir si la folle justicière allait ouvrir sa bouche, ce qu'elle fit pour réprimander le jeune homme. Une partie de Piccolo sourit mais il se retourna bien vite fait pour continuer sa mascarade de marche tranquille.

Le petit groupe se vit finalement arrêté dans ses vaillants efforts quand Seryu se servit de son radar pour signaler la présence de plusieurs des gobelins, les sentinelles ne seraient pas un problème. Les 40 gobelins a l'intérieur, s'ils n'étaient pas un problème pour n'importe lequel de nos protagonistes quand ces dernier avaient leurs pouvoirs, le nombre allait finir par les avoir.

Piccolo retira ses boules quies pour écouter le plan de Seryu puis s'en voulut immédiatement. Le plan n'avait rien d'idiot mais il était surpris de voir qu'ils pensaient toujours que son apparence ressemblait tant que ça a l'une de ces créatures, un Namek normal serait déjà parti courroucé ou aurait enlevé ses vêtements pour foncer et tabasser le camp avec ses poings mais Piccolo savait que ni les jeux de mots ou la violation de la pudité publique ne le sauverait si aisément s'il faisait un truc pareil.

Il observa Seryu avec un regard indiquant un "Sérieusement ?" a nouveau pendant cinq secondes puis entreprit de soupirer tout en se préparant a y aller, maugréant des mots peu aimables concernant la situation hygiénique des gobelins en Namékien avant d'observer le camp puis le groupe d'élu.

Si c'était Zayro, il était sûr que ce dernier aurait proposé de bourrer le Namékien d'explosifs pour qu'il détone au milieu du village, tout du moins, l'idée peu flatteuse qu'avait Piccolo concernant l'agent du nest aurait fait ça.

Dites-moi que ça en vaut la peine. Fit Piccolo tout en s'approchant du camp avec assez de lenteur pour que ces camarades se préparent et que les gobelins puissent le remarquer...► Piccolo- Done already ? -  24/12/13.

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Ven 14 Nov - 20:58



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature



Le groupe allait enfin avancer, mais pas dans la tranquillité non plus, vu que Schneiden n'en avait pas fini avec ses remarques incessantes. Cette mission allait s’avérer plus difficile en vérité, plus difficile "à supporter" mais pas à accomplir. Le type continuait à parler, un vrai moulin à parole, il posait tout un tas de question à Piccolo. Que voulait il savoir au juste... De plus, les questions étaient pas des plus discrètes, mais le pire dans tout ça, c'est son manque de bon sens, qui les ferais repérés et manquerait ainsi tout l'effet de surprise sur les ennemis. C'était trop pour Zayro, il allait le décalquer contre un arbre, vite fait bien fait ! Même le namek semblait en avoir assez, au point de se boucher les oreilles avec des boules quies. Il en proposa à Jinn, qui, tout naturellement, refusa, il préférait entendre ce qui se passerait, au cas ou une attaque surprise arriverait. Heureusement pour Schneiden, Seryu avait l'air bien plus, mature, ou tout simplement intelligente. Elle secoua son acolyte, pour qu'il se calme vraiment, vu que de son silence, dépendait le reste de la mission. On ne savait pas encore, à ce stade, si sa remarque et ses sommations allaient marcher, c'était peu probable, surtout lorsque Schneiden verrait de vrais gobelins, Zayro n'osait pas vraiment imaginer la suite en fait.

Gardant le silence et continuant de marcher, le chef du Nest restait cependant à l'écoute. Elle informa le groupe, du nombre de potentielles créatures dans le camp, apparemment ils étaient tous là, et tous occupés, il y'avait des sentinelles, une preuve d'organisation de leurs parts mine de rien. Par la suite, la jeune femme, proposa un plan pour, infiltrer en quelque sorte le camp, et les vaincre bien plus facilement de l'intérieur, c'était une bonne idée. Surtout, qu'elle comptait utiliser l'apparence monstrueuse de Piccolo, se rapprochant de celle des gobelins, comme d'un avantage. Zayro fixa Piccolo, il savait au fond, que ce dernier n'apprécierait pas forcément, mais risquerait de s'y plier, sous la majorité. Toutefois, Jinn ne donna pas vraiment son avis, tant qu'il massacrait le reste du village gobelin, ça lui allait. L'idée de sacrifier Piccolo, était profitable de toute manière, s'il mourrait, ça faisait un ennemi de moins dans le futur...


........ Pas de prisonniers.....

Oui, pour Zayro, c'était clairement une expédition punitive, pas de quartier pour l'ennemi, ici, dans ce village, ce serait un massacre unilatéral, sans aucun survivants ! Pourtant, les gobelins avaient beau être des brigands, des bandits ou quoique ce soit d'autre, ils avaient surement dans ce village, des femmes ou enfant de leur espèce ! Mais ça, ça serait le pied ! Massacrer directement à la source, ça faisait longtemps, trop longtemps, que Jinn n'avait plus eu le gout du sang. Assassiner, lui manquait un peu, même s'il demeurait froid en apparence, pour la première fois, il se dessina un petit (tout petit) sourire en coin, qui disparut aussitôt d'ailleurs. Il savait ce qui attendait ses ennemis dans ce camp, et ça n'allait pas être beau à voir ! La justice ? Certainement ... Mais lui, serait le bourreau sans pitié.

Mais le plus étrange, fut, lorsque Seryu changea de mode de combat, rangeant dés lors le radar, qui n'était plus utile. Pourtant, elle utilisa un drôle de stratagème pour ça. Son animal, ou cette chose qui l'accompagnait, grandit de manière monstrueuse, pour lui dévorer le bras. Pourtant, cela ne lui fit aucun dégât, et ne dégagea aucune douleur de la part de la rouquine, qui avait simplement une sorte de prothèse de combat, bien mieux adapté. Zayro connaissait la technologie, en revanche, ce genre de changement de forme, le dépassait un peu. Il fit un facepalm* très relatif, et puis se reprit, en portant le regard en direction du camp. Cette fois, c'était à piccolo, de voir s'il approuvait le plan, ou tous les autres étaient en retrait et en couverture, pendant que lui, risquait sa peau verte dans le dit camp.


...... Une fois que nous serons en bataille. Ne me gênez pas, ou vous ferez partis des cadavres.

Voila, ça c'était dit. Pour les élus de Seika, aussi bien que pour Piccolo. Maintenant que le Namek pénétrait dans l'enceinte, il n'allait pas tarder a être repéré, il ne devait pas foirer le plan et l'effet de surprise. C'est bien pour ça, que Zayro fixa Schneiden avec le regard le plus froid possible. Il craqua ses doigts, prêt à lui dégommer la tronche au moindre faux pas. A présent, la suite était entre les mains du destin, ou du Mj...




Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Sam 15 Nov - 3:19

« Schneiden, gardez vos questions pour plus tard ! Nous devons nous concentrés sur notre mission et c'est impossible avec ce flot de paroles parasites ! »

Il était sans voix, venait-il de se faire sermonner par sa cadette élu ? Il lui envoya un regard abyssal lui intimant de ne pas se mettre en travers de ses recherches durant un court instant avant de se raviser. Il remarqua alors les regards d’agacement qu’avaient pris les élus de Fuyu. Il maugréa dans sa barbe et se mit à regarder par terre, tel un enfant qui boude après avoir été privé de dessert. Ils ne comprenaient donc pas tout ce qu’impliquait l’existence de vie extraterrestre ? De l‘existence d’autres planètes potentiellement habitable ? Etaient-ils tous trop bête ou était-il trop avancé pour eux ? Décidément cette mission s’avérerait être plus ennuyante que prévu, particulièrement avec la présence de la masse de muscle qui les accompagnait. Il n’aimait définitivement pas ce personnage. C’était Heiwa sans sa vivacité d‘esprit, juste un regard de glace mêlé à des muscles saillants. Un mauvais mélange selon lui.

Le groupe arriva alors à ce qui proximité du camp de Gobelin, en se rappelant des mots de la jeune femme il réprima difficilement son envie de crié aux êtres a la peau verte. Sa compagne de Seika exposa alors les faits, le nombre d’ennemis et leurs positions. Ce radar était décidément utile, semblable a sa conscience spatiale. Elle exposa ensuite son plan consistant à faire passer Piccolo pour un Gobelin pour ensuite divisé les forces ennemies, il ria intérieurement, cela ressemblait à une de ses idées.

« Dans tout les cas, nous allons nous battre. Je vais avoir besoin de mon bras. Koro ! »

Pour son plus grand plaisir, la boule de poil s’agrandit et dévora d’un coup sec la prothèse de sa maîtresse. Il ne s’ennuierait jamais de cette scène contrairement aux deux autres qui étaient septique face à cela. Pauvre fou, ce n’était pas tous les jours que vous pourrez assister à un tel spectacle, apprécier le plutôt que d’étaler votre scepticisme.

« Dites-moi que ça en vaut la peine »

Piccolo se résigna alors à suivre le plan de la jeune femme, non pas sans lancer un dernier regard d’indignation à l’encontre de sa cadette. Il observa alors Zayro dont la soif de sang était palpable dans l’air. Il dériva son regard vers l’objet de la future colère de l’élu, le camp des peaux vertes. Il semblerait que Seryu n’ait pas mentionné le faite que parmi la quarantaine de Gobelin se trouvait aussi femme et enfants. En y repensant, les caravanes attaquées étaient majoritairement celles qui transportaient de la nourriture et des vivres. Un déclic se fit alors entendre dans la tête de Schneiden. Donc ce n’étaient pas uniquement des barbares, seulement des êtres malchanceux de devoir vivre dans un monde dominé par l’homme. Pourtant cela ne semblait pas affecter le désir de tuer de l’élu à la chevelure blanc. Barbare. Il ne cherchait pas à comprendre, seulement à détruire tout ce qui se trouvait sur son passage. Avec des élus comme lui Fuyu était voué à l’échec, nul besoin de guerre, les élus détruiront pour eux le royaume de l’intérieur. Zayro interrompit son observation pour leur lancer un regard froid, particulièrement à lui. Répugnant.

« Une fois que nous serons en bataille. Ne me gênez pas, ou vous ferez partis des cadavres »

Schneiden arqua un sourcil, amusé. Il renvoya à son regard de glace un sourire défiant. Face à son avertissement il lui tira la langue de façon immature.

« Essaye donc Mr. Musclor~ »

Il dirigea la lumière autour de son corps de façon à sortir du spectre visible pour l’œil humain, pour les trois élus il avait tout bonnement disparu. Il fit une grimace, cela draina fortement ses réserves de mana. Il se leva et se dirigea vers Seryu et… lui envoya une pichenette sur le haut du front.

« On n’interrompt pas ses ainés Ms. Seryu~ »

Apres l‘avoir réprimandé mentalement il quitta sa position et se dirigea vers le camp de Gobelin, toujours invisible. Il n’allait pas tenter quoi que ce soit qui mettrait en péril la mission, juste prendre position pour avoir une vue d’ensemble plus large, après tout il ne voulait pas décevoir son roi. Mais ça, les autres élus ne le savaient pas~
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Sam 15 Nov - 15:41

Son intervention avait réussi à calmer l'élu à la curiosité débordante. C'était déjà une chose de moins à gérer. Et à la vue, de l'attitude boudeuse que prit Schneiden, elle se douter que ce genre d'incident n'arriverais plus pour le moment. Maintenant, ils pourraient tous se concentrer sur la mission qui leur avait été confiée. Les gobelins seraient exterminés, comme la justice l'exigeait.
Quand elle exposa son plan de se servir de l'apparence de Piccolo, les réactions des autres élus étaient radicalement différentes. Zayro avait son habituel froideur, Schneiden affichait un air amusé, ce qui n'étonna pas du tout la jeune femme. Quand au principal intéressé, il la fixa d'un air consterné pendant quelque secondes.

"Dites-moi que ça en vaut la peine"

Bien sûr que ça en valait la peine ! Ils devaient punir ces gobelins et les risques n'avaient pas d'importance si c'était pour accomplir la mission. Ce n'était pas de leur faute si l'extraterrestre ressemblait effectivement à un gobelin. Si les gobelins ressemblaient à des humains, elle se serait proposé elle-même sans hésitation. Avait-il si peu de sens de la justice ? Il acceptait toutefois de convenir au plan, c'était déjà ça.

"....... Pas de prisonniers....."

Des prisonniers ? C'était un concept qui lui semblait inutile, de toute façon. Quand on combattait le mal, on l'exterminait, point. Et tout ceux qui avaient aidés devaient subir le jugement. C'était une bonne chose si elle n'était pas la seule à voir l'importance d'éradiquer le mal.

"Le mal ne mérite pas la pitié. En épargner reviendrait à le laisser se répandre."

Ce Zayro, avait beau afficher en permanence un masque de froideur et être globalement peu sympathique, il prenait son boulot au sérieux, sans faire de sentiments malvenus. Et ça, c'était quelque chose que la justicière appréciait. Maintenant, il fallait espérer que les autres élus, en particulier Schneiden prendrait exemple sur cet exemplarité.

"Une fois que nous serons en bataille. Ne me gênez pas, ou vous ferez partis des cadavres"

Ça, en revanche, c'était une remarque idiote. Les élus étaient des êtres dotés de capacités exceptionnelles. Même diminués, il n'y avait aucune chance pour que l'un d'entre eux soit une gène. Cet homme devait avoir un égo particulièrement excessif pour penser de cette manière. Cela le fit baisser dans l'estime de la jeune femme. Un tel sérieux gâché par un égo rendant difficile le travail de groupe, c'était vraiment dommage.
Le plus étonnant fut la réaction de Schneiden. Après avoir tirer la langue au guerrier, il avait tout bonnement disparu en un instant. S'était-il téléporté ? Avait-il fui ? Ou avait-il décidé de lancer l'offensive au mépris du plan ? Elle ne savait que penser jusqu'à ce qu'elle sente un léger coup sur le front. Elle porta la main dessus, comme pour analyser ce qu'il venait de se produire. Ça ne pouvait être que lui. Espiègle, comme toujours. Ainsi, il pouvait se rendre invisible, comme cet homme avec l'armure Incursio. C'était pratique. Avoir un électron libre invisible à l'ennemi, donc capable de réagir exactement là où il le fallait, quand il le fallait, c'était un atout non négligeable. Peut-être avait-il retenu la leçon, finalement.

Tandis que Piccolo s'approchait lentement du camp, Seryu s'adressa à l'autre élu de Fuyu.

"L'intervention de votre collègue devrait attirer l'attention, même des sentinelles. Nous devrions en profiter pour les éliminés discrètement..."

Après avoir dit ça, elle se mit en position, prêt à agir quand Piccolo accomplirait sa part du plan. Ils allaient bientôt abattre le marteau de la justice sur ces mécréants. En y pensait, la jeune femme sourit, d'un sourire que Schneiden avait déjà aperçu il y a quelque temps, et même plus dérangeant encore. Contrairement à Zayro qui parvenait à conserver son masque de marbre, l'expression de Seryu était parfaitement claire. La perspective de rendre la justice lui plaisait énormément. Même son teigu, bien qu'il ne puisse pas encore se battre, dévoilait ses crocs en souriant, enchanté par l'assurance de pouvoir manger quelque chose.

Pas de survivants avait dit Zayro. Non, il n'y aurait pas de survivants. Il ne resterait même aucun cadavres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Sam 15 Nov - 21:07

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Piccolo progressa rapidement, plus car il savait que Zayro allait surement finir par s'impatienter que par pur souci de cadence. L'agent du nest et la justicière dérangée semblaient en effet assez excités a l'idée de pouvoir répandre leur vision de la justice sur une population gobelin qui arborait avec fierté les cadavres des humains et animaux tués, comme Piccolo put le voir en s'approchant un peu plus.

Il avait pu voir Freezer devant lui, puissance déployée au maximum. Merde, il avait carrément réussi a lui mettre un sacré coup de pied dans la tronche. Cell aussi avait morflé un moment en l'affrontant, ce camp ne serait que l'affaire de deux secondes si jamais son pouvoir était restauré mais ce n'était pas le cas, tout comme ceux derrières qui ne procureraient sans doute pas l'aide nécessaire si jamais il se voyait dans une situation néfaste... Surtout car Schneiden était manquant, un détail que Piccolo vit quand il vérifia une dernière fois le groupe en se retournant.

Il remit son regard en direction du camp, s'attendant a voir Schneiden en train de courir devant pour poser des questions aux gobelins mais fut satisfait de voir que non. Les deux l'avaient également sans doute éliminé ensemble ou il avait fuit mais en tout cas, il sentait une présence étrange proche de lui, bien qu'il l'attribua a un gobelin caché ou quelque chose qui appartenait a ce style. L'on n'est jamais trop prudent après tout.

Finalement, les gobelins sentinelles le remarquèrent, pointant leurs lances aiguisées vers lui du haut des remparts, ils furent toutefois rapidement surpris devant sa taille ainsi que son apparence étrange. Il semblerait que le stratagème de Seryu ait fonctionné vu qu'ils entreprirent de s'adresser à lui après beaucoup de discussion. L'on aurait juré qu'ils parlaient Namékien entre eux mais c'était sans doute des similarités étranges... En effet, le gobelin suivant lui adressa la parole en Français.9900]O Gobelin des landes enneigées ! Explique nous ce que tu fais loin de tes terres ? Parles, nous avons quelque chose a faire et l'invité de marque tu es pourra sans doute y participer !
Je ne suis pas un gobelin de ces terres dont tu parles ! Je viens ici afin de prendre la place de ton chef et mener cette misérable tribu vers de nouveaux sommets !

[i]Les gobelins s'échangèrent des regards surpris quand le traducteur finit de leur dire ce que le roi démon semblait avoir en tete et entreprirent de descendre rapidement alors que Piccolo restait en bas, croisant ces bras tout en attendant une quelconque réaction qui se fit rapidement savoir quand un long cri de rage résonna dans l'endroit, Piccolo s'en fichait mais il se demandait si le roi Gobelin allait essayer de faire durer le tout. Ça le désolait un peu mais il allait toutefois faire vite pour tuer ce dernier.


Sa peau jaune et ses yeux entièrement bleus, il avait un physique proche de celui des autres gobelins mais il devait sans doute atteindre la taille de Zayro, le rendant donc quand meme très grand comparé a ses camarades. Armé d'une massue, il respirait la bestialité pure et il avait carrément des os de gobelins autour de sa ceinture, qu'il pointa du bout du doigt avec un sourire carnassier. L'ancien chef et ceux qui étaient venus le défier.

Sa massue était encore plus énorme que lui et il semblait pourtant la manier sans crainte, comme si jamais ce n'était qu'une simple aiguille. Sa puissance paraissait aussi redoutable vu que le simple mouvement de cette dernière provoqua une onde de choc qui propulsa quelques malheureux trop proches plus loin.

Riant, il se prépara au combat avant de se prendre un Kikoha en plein dans la face, détruisant le visage ainsi que le cou et une partie du torse alors que du sang sortit de son corps qui s'effondra bien rapidement. Piccolo, la main levée (et d'où émanait de la fumée), entreprit de tousser poliment alors que les autres gobelins, qui n'avaient vu qu'un flash, se mirent immédiatement a laisser échapper une odeur désagréable en ayant vu la scène.

Bien ! Je suis le chef maintenant ! Donc, vous allez faire tout ce que je vous dis, ce qui signifie que je vais vous informer que des chasseurs sont pas loin. Ne revenez pas tant que leurs scalps ne seront pas accrochés a vos haches de guerre, compris ?!

[i]Il pointa du doigt une direction proche des élus, afin que ces derniers n'aient pas à franchir une grande distance. Ils pourraient sans doute tout massacrer après mais il fallait déjà s'occuper des guerriers qui restèrent inertes pendant quelques minutes après traduction des gobelins plus malins avant de prendre leurs armes et partir, semblant quelque peu hésitants après la mort brutale de leur ancien leader ainsi que l'apparence démesurément grandes de leur nouveau chef.


Le namékien s'adossa au mur sans entrer, attendant avec un visage expressivement psycopathe que les élus en finissent, afin d'avoir l'air encore plus intimidant pour le reste des petites créatures. Etre un ancien roi du mal aidait franchement pour tirer ce type d'expression.► Piccolo- Done already ? -  24/12/13.

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Dim 16 Nov - 15:20



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature



Tout aurait pu se passer à merveille, mais non, Schneiden fit une mine boudeuse, et puis lorsque la remarque de musclor, alias Zayro l'avait atteint, il le nargua. Était il sur de lui ? De sa force ? Ou alors, son comportement, limite prétentieux, était celui d'un gamin qui ne cherchait pas vraiment à réfléchir dans la foulée, et faisait comme bon lui semblait ? Peu importait, au final, c'était toujours la même chose, et Jinn était prêt à lui dégommer la tronche, comme dit précédemment. Après tout, il pourrait bien être une victime collatérale de ce massacre, un accident, c'était vite arrivé. La jeune femme, expliqua le plan, le l'endroit précis ou se trouvaient les sentinelles, et un peu après, Schneiden disparut. Le groupe, était un peu surpris, même Piccolo semblait s'être retourné, pour apercevoir que le gugusse avait disparut. Ou était il ? C'était une bonne question... Mais allait il faire foirer le plan ? C'était ça, la vraie question surtout ! Quoiqu'il en soit, Zayro sentait bien qu'il s'agissait d'une sorte de camouflage optique, ou d'un truc du genre, et se disait, que ce type voulait juste voir la situation du plus près. Mieux valait pour lui, car une simple invisibilité, ne le protégerait pas du danger que représentait le sous chef du Nest.

Apres quelques minutes d'attentes, Piccolo était entrain d’exécuter le plan, et par la même, le chef gobelin. C'était une créature coriace et aussi grande que lui, étonnant. Il n'en avait pas été fait mention, ce truc avait donc su se faire discret ? Au final, le namek ne perdit pas vraiment de temps, la différence de puissance, malgré le fait que les élus soient affaiblis, était tout de même bien notable, et il explosa le chef en un coup. Un one shot, qui en disait long sur les capacités de Piccolo, une fois à pleine puissance. C'était intéressant, sur plusieurs points. A présent, il envoyait le reste des troupes, vers l'embuscade tendu par les élus. Ils étaient beaucoup ces gobelins, en groupe, des monstres ou qui que ce soit, étaient toujours plus forts. Zayro, voulait éliminer les sentinelles, mais si possible, un peu de monde avec.


Je vais en finir avec ces erreurs de la nature.

Comme il l'avait dit, partageant ainsi, le même fond de pensée que Seryu, il n'y aurait pas de survivants. Il est vrai qu'il avait baissé dans l'estime de la jeune femme, mais si elle s'offusquait pour une simple petite menace de mort, ou allait le monde ? Zayro s'en fichait bien entendu, mais il était dommage qu'elle ne comprenne pas l'évidence. Quelqu'un qui gênait en champ de bataille, était un faible, un danger potentiel pour la réussite de la mission, et la punition par la mort, permettait de ne plus jamais le revoir reproduire une erreur. C'était assez radical, mais bon... Quoiqu'il en soit, Jinn avait reperé les sentinelles, elles se postaient en hauteurs, sur une sorte d'entrée barricadée, tenues par des murs porteurs, en bois évidemment. Sacrés écolos ces gobelins. Calculant plusieurs choses à la fois, monsieur muscle, attendit le bon moment pour frapper, il resta dans l'ombre un instant. Les pics de bois lancés par les gobelins, les flèches ou ce genre de choses, n'atteignaient ni Seryu, ni lui, du moins pour l'instant. Une vague d'une dizaine d'entre eux, s'apprêta à passer sous l'entrée, pour rejoindre les élus, c'est à ce moment, que Zayro frappa.

...... C'est terminé !

Un grand coup de cape, une fois sorti de l'ombre, trancha les deux grands arbres, la barricades et ses murs porteurs, laissant ainsi s'écrouler le soutien sur lequel étaient les sentinelles. Mais dans leurs chutes, les gravas et débris, ainsi que les deux troncs, s’abattirent sur ceux qui étaient passés en dessous, et qui sous le choc, tétanisé à l'idée de se faire écraser, se firent écraser justement ! Il en restait pas mal, mais le va et viens de la cape à lames d'aciers de Zayro, vint à bout d'une seconde vague. En à peine deux coup, Jinn venait d'abattre 17 d'entre eux ! Oh, il en restait bien entendu, mais Seryu s'aurait faire le ménage, et le reste de la troupe aussi. Le sous chef du Nest sauta derrière les gobelins restant, entrant ainsi dans le camp, pour à la fois les prendre en sandwich, mais aussi parce-que c'était son intérêt premier. Il se tourna vers Piccolo, et le fixa d'un regard froid, avant de lui dire.

Occupe toi d'eux en amont, je vais chercher des fuyards...

C'était à la fois vrai, et aussi une sorte d'excuse, puisque Jinn, allait en profiter pour chercher des survivants aussi, afin de les éliminer, et bien entendu, les gobelins qui avaient fuis, ne seraient pas en reste. Il disparut un peu, pour se rapprocher du centre du camp, et puis tomba sur une tente, d'ou émanait d'étranges bruits. Il souleva le rideau de tissu crasseux qui recouvrait l’espèce de tipi de fortune. A l’intérieur, jackpot. Des femmes et des enfants gobelins, avec même des vieillards ! Zayro entra dedans, laissant le rideau s'abattre derrière son passage. A l’intérieur, seul les cris d'effrois, de terreur, de peur émanèrent, avant qu'un grand silence n'intervienne. Zayro ressorti, les mains pleine de sang... Il continua à chercher des survivants, pour ce qui était des familles gobelines, c'était fait.

______________

* Sentinelles éliminés
* 15 Gobelins tués (+ femmes et enfants gobelins/ environs une dizaine)



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Lun 17 Nov - 3:22

Massacre. Voilà ce que pouvait observer Schneiden de sa position. Peu après que Piccolo ait anéanti le chef Gobelin avec une facilité déconcertante, Zayro s’était précipité vers les sentinelles avant de les éliminés avec efficacité. Cependant à peine avait-il terminé avec les sentinelles qu’il se précipita sous la tente principale du camp, des cris d’effrois retentirent avant de laisser place à un silence morbide. Que ce soit hommes, femmes, vieux ou enfants il ne fit aucune distinction lors de son massacre. Il observa scrupuleusement la cape dont il se servait pour trancher ses ennemis avec dégoût, il s’en souviendrait. En voyant la puissance qu’affichaient les deux élus de Fuyu une sueur froide perla sur son front, il avait maintenant un regard calculateur imprégné sur le visage.

« Ces deux-là sont dangereux~ »

Dans des circonstances normales cela lui aurait beaucoup plu mais dans cette situation il ne pouvait s’empêcher de se sentir inquiet. Non pas pour lui mais pour son roi et Seika. Si Fuyu avait en réserve d’autre monstre de ce calibre, il craignait à l’avance l’éventualité d’une guerre entre les trois royaumes. Cela n’allait pas être joli pour chaque camp.

Il aperçut alors un groupe de deux Gobelin armé d’arc en retrait et à l’abri du regard des autres élus. Ils mettaient en joue sa collègue. Il soupira, ne pouvaient-ils pas prendre pour cible les deux autres de Fuyu ? Il se déplaça avec nonchalance jusqu’à la position des deux archers et il subtilisa aux deux Gobelin la dague qui pendait à chacun de leur jambe. L’espace se déplia autour de son corps, le rendant petit à petit de nouveau visible aux yeux de tous. Il plaça les dagues sous la gorge des êtres vert avant de la trancher d’un coup sec. Du sang gicla dans tous les sens, le tout en étant ponctué de petits cris de douleur. Deux corps tombèrent au sol inerte. Il observa ses mains ensanglantées, c’était sa première tuerie. Il pouvait sentir le gout du cuir dans sa bouche et il n’appréciait clairement pas ça. Sa conscience spatiale le sortit de ses pensées, il n’était pas seul. En levant les yeux il aperçut un jeune Gobelin qui essayait de décocher une flèche vers lui. Etait-il parti chasser avec les deux Gobelin qu’il venait de tuer ? Il était clairement effrayé et inexpérimenté. Schneiden n’évita même pas la flèche qu’il réussit finalement à tirer. Il senti la flèche lui transpercer l’épaule et pourtant il ne scia pas. En comparaison aux émotions intenses que le petit être devant lui devait ressentir face à l’extermination de sa tribu, son clan, sa famille, il estimait qu’il n’avait pas le droit de ne serait-ce exprimer le moindre signe de douleur.

Il s’avança alors vers le jeune Gobelin effrayé. Il s’était résolu à le tuer, non pas à cause des ordres de mission mais par pitié. Tout son clan venait de se faire exterminer devant lui et il allait être lâché dans un monde dominé par les hommes, ces même hommes qui craignent et haïssent ce qu’ils ne comprennent pas. Le laisser vivre dans un monde pareil était beaucoup trop cruel. A mesure qu’il avançait il pouvait voir les jambes du jeune Gobelin trembler, comme soumis à un tremblement sismique, avant de lâcher et de le faire s’écrouler par terre. Il s’approchait de jeune enfant avec un calme pesant. Il approcha ses dagues nouvellement acquise autour de son cou. Il vit alors quelque chose qui le stoppa net dans sa démarche. Sur le visage de l’enfant Gobelin… des larmes.

« Irgola houla miti luti yala ! »

Ces mots le secoua malgré le faite qu’il ne puisse pas parler leur langage. C’était comme si ces mots venaient de le faire entendre raison. Pour qui se prenait-il pour décider si une vie ne valait pas la peine d’être vécu ? Il avait pris sa décision. Si ce jeune être voulait encore vivre il lui accorderait son souhait. Son visage de glace reprit son teint habituel. Il agrippa alors sans prévenir la gorge de l’enfant et le souleva sans problème. Il plongea son regard dans le sien.

« Survis ! Survis par n’importe quels moyens, vole, fuit, bat-toi, dévore et écrase tout ce qui pourrait t’empêcher de survivre. Survis et attend patiemment dans l’ombre. Attend patiemment le jour où tu pourras te venger de moi, de mes compagnons et des hommes. Morveux~ »

Il pouvait voir de la crainte dans les yeux du Gobelin bien qu’il ne comprenait pas ce que l’élu lui disait, une crainte profonde envers lui, puis alors que les secondes passèrent, il vit une autre lueur dans ses pupilles… une haine encore plus profonde. Il sourit intérieurement, il devait attiser encore plus la flamme.

« Reste en vie ! Reste en vie et amuse-moi ! Laisse-moi m’extasier en te voyant te battre pour la vie que je t’ai laissé~ »

Il lâcha le jeune gobelin et lui lança un regard froid. Il ne fallut pas longtemps avant qu’il ne prenne la fuite tout en lui lançant un regard qui lui promettait vengeance. Cependant avec sa vitesse, Seryu n’aurait pas de peine à le retrouver, il devait faire quelque chose. Il leva sa main droite dans sa direction et se concentra. Il allait l’envoyer loin d’ici grâce a ses capacités. Alors qu’il s’éloignait de plus en plus de lui, il repensa aux paroles que le petit être avait prononcées. Il n’en avait pas compris un mot et pourtant, peu importe la langue, l’apparence et les préjugés, il y avait un désir qui était universellement comprit par tous les êtres vivant.

« Je ne veux pas mourir… »

Schneiden senti son énergie se vider exponentiellement. Normalement il ne pouvait le faire se déplacer que de cinquante mètre tout au plus, cependant c’était parce qu’il s’efforçait de maitriser ses pouvoirs en calculant toutes les données. Cette fois-ci il allait tout simplement déchainer son contrôle sur l’espace et l’envoyer dans un endroit au hasard. C’était risqué mais il avait déjà plus de chance qu’ici. En un instant l’enfant Gobelin disparut de sa vue. Il senti alors la fatigue l’envahir, pas au point de s’écrouler mais cela allait impacter sur sa façon de combattre. Il regarda une dernière fois en l’air avant de se diriger, le corps tacher de sang, vers ses camarades élus.

« Ne meurt pas~ »

______________

* 2 Gobelins tués
* 1 Jeune Gobelin en fuite


Dernière édition par Schneiden le Lun 17 Nov - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Lun 17 Nov - 20:29

Rapides et efficaces. Voila les mots qui décrivaient le mieux les deux élus de Fuyu. Aussi bien par l'élimination express du chef gobelin par Piccolo, que par la destruction de la moitié de la force gobeline par Zayro, les deux élus avaient parfaitement remplis leur rôles. Cela faisait plaisir de travailler avec des gens si compétents. Dommage qu'ils ne fassent pas partie du même royaume. S'il se révélait que Fuyu se mette en travers de la justice, elle devrait les tuer et ce serait triste, vu leur performances en mission. A moins qu'ils ne décident de rejoindre Seika, mais seul l'avenir le dirais.

En attendant, la mission continuait et une quinzaine de gobelins étaient sur le point de recevoir la sentence qu'ils méritaient. Elle bondit de sa cachette et fonça sur le gobelin le plus proche, lui brisant le crâne avec sa prothèse mécanique. Avant que les autres ne puissent réagir, elle enfonça la glotte d'un autre gobelin d'un coup de pied bien placé. Sous la surprise, les gobelins reculèrent un instant, ce qui laissa le temps à Seryu de jauger la situation. Du coin de l'oeil, elle pu apercevoir Schneiden au prise avec un gobelin, deux cadavres gisant déjà à ses pieds. Ainsi, il avait cessé d'être passif. Tant mieux, la mission n'en serait que plus simple.Les peaux vertes reprirent leur attaque. Evitant un coup de hache en reculant, elle reprit ses appuis, avant d'envoyer son genou au contact de la mâchoire de l'assaillant, lui brisant la moitié de sa dentition. Elle l'attrapa ensuite pour l'envoyer s'empaler sur la lance d'un gobelin qui tentait de la transpercée, les envoyant tout les deux sur le sol. Avant que le lancier n'ai le temps de se dégager, elle arracha la lance d'une main et la planta dans le crâne de son adversaire.

Elle sentit alors l'air crépité non loin. Elle se retourna rapidement pour esquiver 3 petits projectiles émettant une lumière violette. Clairement de la magie. Mais à peine les avait-elle esquivés qu'ils se retournèrent pour filer vers elle à nouveau. D'un geste de la main, elle balaya les projectiles, qui s'évaporèrent à l'impact. Ainsi l'énergie qui les animait étaient faible, mais cette capacité à suivre la cible était dangereuse. Le responsable de ce sort serait sa prochaine victime. Elle l'observa les gobelins restants et le vit. Son accoutrement était différent des autres. Il portait une coiffe de renard et nombre de gris-gris. Ce devait être un chaman. Dans son monde, la magie n'était pas facilement accessible et seul les monstres les plus puissants y avaient accès. Seul l'utilisation des teigu, ces armes créés à partir de ces bêtes pouvaient donner des capacités surnaturelles. C'est donc la première fois qu'elle affrontait un adversaire qui pouvait user de magie sans l'aide d'un teigu. Elle sourit et fonça vers le chaman. Ce dernier lui lança une nouvelle série de projectiles, qu'elle détruisit de la même façon que précédemment. Les gobelins autour tentèrent de protéger celui qui représentait leur principal atout, mais Seryu n'eut aucun mal à éviter leurs attaques. Elle fut bientôt sur son adversaire. Presque à bout portant, le chaman chargea une troisième fois son sort. Elle sourit de plus belle en voyant cela. Il allait mourir, et de façon très ironique. Elle évita les projectiles en sautant par dessus le chaman. Elle se releva lentement, elle savait qu'elle avait gagner. Les projectiles magiques s'étaient retournés pour la suivre et avaient créés trois petits trous fumant dans le crâne du magicien.

Quand le cadavre du chaman toucha terre, les six gobelins restants prirent la fuite. Ils venaient de se rendre compte qu'ils n'étaient pas plus capable de la tuer que de tuer Zayro. Ils filèrent vers Piccolo, se mettant à genou et suppliant leur nouveau chef de leur sauver la vie.
Six ? Ce n'était pas normal. Elle avait 15 adversaires au départ. Elle en avait tuer 5 et Schneiden en avait combattu 3. Elle l'observa rapidement. Il revenait vers le camp, blessé, mais sans aucun adversaire. Le gobelin manquant devait se cacher quelque part. Elle repéra alors un jeune gobelin s'enfuir le plus vite possible. Elle sourit alors en voyant sa proie tenter de s'échapper. Elle activa le pistolet caché dans sa bouche et tira vers le gobelin. Mais celui-ci disparut soudainement, ne laissant rien d'autre que du vide et un arbre abîmé par balle. qu'est-ce qu'il venait donc de se passer ?
Elle s'interrogea dessus quand elle entendit des bruits de pas rapides vers sa direction. Elle eut le temps d'attraper la dague qui se trouvaient maintenant à seulement quelques centimètres de son corps. Celui qui la tenait était un gobelin, l'un de ceux qui s'était enfuis vers Piccolo. Il avait du se retourner et voir qu'elle était distraite par autre chose.

"Tu es plus téméraire que les autres, toi."

D'un geste, elle envoya la dague se planter dans la gorge du courageux gobelin, le laissant s'étouffer sur le sol. Elle observa les alentours, pas de signe du gobelin manquant. Elle se tourna vers Koro, qui était resté en retrait pendant la bataille, l'intimant de s'approcher.

"Koro. Numéro 9..."

Le teigu avala une nouvelle fois son bras pour l'équiper du radar. Elle observa ce qui y était affiché et trouva  ce qu'elle cherchait. Avec un sourire cruel, elle s'approcha du buisson qui servait de cachette au gobelin et l'attrapa par la gorge, avant de le soulever du sol. Elle fit une mine dépité, ce n'était le petit gobelin qui s'était téléporté. C'était donc lui le gobelin manquant, l'autre devait venir d'autre part. Mais elle n'avait pas l'intention de laisser de survivants, elle devait le retrouver.
Pour cela, il fallait qu'elle comprenne qui avait accompli ce miracle. Elle regarda son radar et les seuls points présents étaient ceux représentant les élus et les 5 gobelins près de Piccolo. Elle avait tué le chaman et son souverain n'avait pas fait mention d'une maîtrise générale de la magie chez les gobelins. Il y avait donc peu de chance que cet enfant se soit téléporté par lui-même. De plus, Zayro semblait avoir fait le ménage dans le camp.

Comme il n'y avait personne d'autre, c'était forcement du à une capacité d'un des élus. Mais lequel ?...Zayron avait déjà montré sa volonté de ne laisser aucun survivant. Cela laissait donc Schneiden et Piccolo. Dans un premier temps, elle se tourna vers Koro avec un sourire.

"Tu peux commencer à te nourrir. La mission est pratiquement terminée."

Le teigu lui fit un grand sourire et poussa un petit cri de plaisir. Elle le laissa dévorer un à un les cadavres des gobelins et se dirigea vers le camp. Elle se doutait que Piccolo devait en avoir terminé avec les derniers gobelins, mais dans le cas contraire, elle s'en chargerait elle-même. En passant près de Schneiden, elle observa la flèche qui était planté dans son épaule.

"Vous devriez soigner cette blessure, Schneiden..."

Elle se promit de surveiller les réactions de ces deux élus dans les minutes à venir. Le gobelin que l'un des deux avait sauvé allait certainement tuer quelqu'un d'autre un jour. Celui qui avait fait ça avait commis une erreur grave. Elle devait découvrir qui était le responsable.

____________

* 7 gobelins tués
* Un arbre abimé


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Lun 17 Nov - 22:27

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Il savait que les plaisirs de la tuerie étaient des concepts que certains humains avaient pour habitude d'apprécier. En tant que Namek, il devrait se comporter d'une façon qui condamnerait ces accès de barbarie que 10 millions d'années d'évolution auraient du calmées. Le peuple de sa planète natale avait en effet des guerriers mais ils étaient pacifistes et savaient bien que les conflits n'apporteraient que des ressources mineures et une génération traumatisée, il devrait condamner Zayro et Seryu. Des enfants sadiques piégés dans des corps d'adultes qui cachaient un mal profond sous une froideur épaisse ou une justification de la justice.

Mais lui aussi avait un jour porté préjudice aux êtres vivants et causé du tort a ce qu'il appelle désormais ses "amis" de par le passé. Il savait que le meurtre, que ce soit sur quelque chose de mauvais ou de bon, n'était guère que quelque chose de peu honorable et vil mais il savait aussi que le sentiment de revanche faisait faire aux hommes des choses dont ils n'avaient pas idée. Travailler avec ces personnes étaient donc dérangeantes et il ne put donc qu'éprouver de la surprise quand les cris vinrent si tôt.

Ils se jetèrent comme des démons sur toute la foule, détruisant toute résistance avec aise. C'était quasiment terrifiant de les voir déchaînés mais il n'en avait cure, après tout, la bataille était déjà tellement penchée en faveur des élus que le simple fait d'intervenir était inutile. Zayro et l'autre enragée faisaient tellement de meurtres que Piccolo serait sans doute en train de se faire voler chaque "meurtre" s'il intervenait. Zayro lui ordonnait d'aller en buter d'autres mais Seryu semblait bien s'amuser en bas avec son magicien.

Dans tout le chaos, il vit Schneiden en train de tuer deux gobelins de façon étrange, bien plus bizarre que la façon plus stéréotype et brutale utilisée par les deux autres amoureux de la mort là bas. Il fut presque obligé d'intervenir quand Schneiden se fit tirer dessus mais il fut surpris de voir que ce dernier ne ripostait guère. Ignorant probablement la scène de massacre qui allait suivre, probablement par pure moralité, il fut quand même surpris d'entendre des bribes de phrases.

Reste en vie.

Piccolo ne pouvait pas trop entendre et il ne voulait même pas regarder en fait mais au milieu des râles de morts, il put entendre ces paroles. Était-ce de la merci ? Si oui, Schneiden remontait un poil dans son estime. Il fit toutefois attention a ne pas se souvenir de l'évènement, tout du moins, il dut le mettre dans un coin de son cranium vu que cinq gobelins arrivèrent pour supplier leur roi de les aider, bien qu'un mourut en allant attaquer Seryu.

Se prostrant en regardant le sol, Piccolo les observa un moment bras croisés et tendit le bras vers Seryu pendant une seconde trop longue pour lui avant de descendre lentement le membre vers les cinq gobelins qui ne remarquèrent rien, sans détacher son regard de celui de la justicière folle.

Je m'en occuperais en un éclair.

Les gobelins ricanèrent un moment, pensant que leur roi allait tuer la conquistador puis disparurent rapidement dans une petite explosion d'énergie jaune, une mort trop rapide pour qu'ils le réalisent. Un soupçon de culpabilité ou probablement afin de s'imaginer supérieur moralement aux autres. Ça faisait quand même six gobelins pour lui.

Piccolo observa la fumée qui sortait de sa main un moment avant de regarder le cratère, bien qu'il fut plus pressé en voyant Schneiden revenir avec une flèche, ce qui semblait être bien peu important aux yeux de Seryu qui lui dit seulement d'aller de soigner dans un ton des plus nonchalant. Le Namek lui même comprenait pas comment ça pouvait inquiéter quelqu'un mais c'était sans doute la biologie bizarre de ces humains.

Il restait un gobelin sans doute, il avait déjà le coupable en tête mais c'était sans doute lui qui allait être soupçonné parce qu'il ressemblait a ce peuple. Schneiden, qui était déjà dans un état pas trop tip-tiop, serait sûrement abandonné pour crever si jamais on apprenait son sort... Si Zayro ou Seryu ne le tuait pas avant toute chose.

Piccolo ne haussa pas la voix et se contenta de regarder devant lui en annonçant sa phrase, anticipant la question.

Je dénie avoir vu un gobelin s'enfuir, ils étaient tous confiants concernant leur chance de tuer ces faux chasseurs. Sachez que j'ai tué tout ceux que je pouvais, sachant que le reste des créatures dans ma vision a trouvée une fin funeste de vos propres mains a tout les deux. J'ai rempli ma part du contrat, je ne vois pas comment quelqu'un a pu échapper a mon ouïe en plus.

Schneiden, j'espère que tu as une bonne défense.► Piccolo- Done already ? -  24/12/13.[/b]

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Lun 17 Nov - 23:41



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature




Le massacre, parce-que s'en était un, s'était plutôt bien déroulé. La mission, se terminait presque sur une bonne note. Zayro avait été tout aussi radical que Seryu, d'ailleurs, il avait noté que la jeune femme était sans pitié, redoutable. En plus de sa technologie et le reste, elle pouvait devenir un potentiel allié des forces de Fuyu. Il était difficile de croire qu'elle ne puisse pas s'entendre avec Sul Hei, en la voyait faire. Sa justice, était aussi expéditive, punitive et sans pitié, que celle du Tyran, lorsqu'il faisait des exemples. En tout cas, les sentinelles, les courageux, les familles gobelines, tous avaient étés exterminés. En sortant de la tente familiale, les mains pleine de sang, Jinn observa ou en était l'action. Apparemment, il y'avait un blessé, c'était Schneiden...

Sur le moment, Zayro regretta même qu'il ne soit pas mort, ça lui aurait appris tiens ! Mais non, il était en vie, et avait tué des créatures lui aussi. Seryu avait fait du bon boulot, quant à Piccolo, il avait également rempli sa part du plan, en exterminant les derniers venants le supplier. Avant de rejoindre la troupe, Zayro regarda aux alentours, minutieusement, mais il ne vit personne, pas âme qui vive, aucun bruit, non, il n'y avait rien. Il s'avança donc vers le reste des élus, et pu prendre part au débriefing. Mais Zayro constata que la créature de Seryu, bouffait les cadavres, alors il s'approcha de la rouquine.


Votre radar n'est il pas équipé d'une mémoire ? Nous aurions pu voir combien il avait détecté de formes de vies précisément, et compter les cadavres. Dites a votre chose, de cesser de se nourrir, nous devons compter les corps. Pour vérifier si il n'y a eu aucun fuyard.

Zayro espérait que le radar de Seryu, ait pu enregistrer les informations sur la détection des formes de vie du camp, avant d'entrer en conflit. Si c'était le cas, en comptant les cadavres, il n'y aurait pas d'erreur possible. Mais l'animal de la rouquine, bouffait comme Asura, il faudrait savoir combien il en avait déjà manger si tel était le cas, et puis, si elle n'était pas équipé de ça, alors elle n'aurait qu'à le dire. C'était dommage, on ne pourrait pas être précis, si tel était le cas. Jinn avait compté de son coté, et n'hésita pas à dire son nombre de victimes, avec précision.

J'ai exterminé vingt-cinq d'entre eux.

Pour le namek, il était improbable qu'il y'est des fuyards, il n'en avait ni vu, ni entendu, ses grandes oreilles laissait comprendre qu'il avait l'ouïe fine, mais sa mentalité était trop respectueuse, pour se laisser prendre à un tel massacre, sans couvrir une ou plusieurs éventuelles fuites d'enfants ou de femmes gobelins par exemple. Zayro n'avait confiance en personne ici, sauf peut être Seryu. Il admettait que la jeune femme, était assez tenace dans sa tâche de justice, et ne s'était pas ménagé de son côté. Schneiden était calme, blessé, presque mal à l'aise au milieu de tout ça. Il cachait quelque chose. Mais avant de lui péter le nez, Jinn attendrait une confirmation de Seryu, sur la sauvegarde de son radar. Sinon, la mission semblait bel et bien complète, et les exécutants pourraient rentrer dans leurs pays. Zayro croisa les bras, la tension était palpable, et à ses pieds, il remarqua une sorte de jouet en bois, mal taillé, et couvert de sang, un jouet d'un enfant gobelin sans aucun doute. Que faisait-il ici, était ce un signe, de quelque chose ? Ce qui avait été fait ici, était mal, il montrait le fond de certains élus. Mais, le bien n'existait pas sans le mal, n'est ce pas ? Zayro, ramassa l'objet, et le lança à l'élu de Seika, Schneiden.

Un souvenir.

Le regard de Zayro était d'un froid intense, il fixait Schneiden, puis il recroisa les bras, peu après avoir lancé le jouet. Était ce un test ? Était ce une provocation ou autre chose ? Nul ne pouvait le dire, à ce moment précis, peut être un peu des deux. Les craquements des arbres cessèrent, un silence morbide et un vent glacial infiltra le lieu, comme si la faucheuse elle même, y résidait soudainement. Qu'allait faire le groupe, dés à présent ? Si l'erreur était trouvé par Seryu ou Zayro, que se passerait - il ? Quelle destin, quelle fatalité attendait les tueurs de ce sombre jour ? Et ce survivant chanceux, se vengerait il un jour ?


[/quote]



Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mar 18 Nov - 1:41

L’odeur du sang empestait les lieux ou Schneiden se dirigeait. Avec un rythme lent et pensif, il se surprit à focaliser ses pensées vers le jeune Gobelin qu’il espérait avoir sauvé. Si les autres apprenaient ce qu’il avait fait il se doutait que cela n’allait pas bien finir pour lui. Le principal problème étant Zayro qui semblait voir une dent contre lui, Seryu et Piccolo, il pensait pouvoir les raisonner. Enfin, s’ils apprenaient la vérité bien entendu. Alors qu’il s’approchait du camp désormais désert, il vit sa cadette se diriger vers lui.

« Vous devriez soigner cette blessure, Schneiden... »

Bien qu’il fût reconnaissant de l’attention que lui apportait sa collègue, il remarqua tout de suite que quelque chose n’allait pas. Son regard trop suspicieux et observateur, sa voix un peu trop formelle… Elle se doutait de quelque chose. C’était bien sa veine, il n’avait pas encore commencé qu’il se faisait déjà suspecter. Comment cela se fait-il qu’elle ait remarqué cela ? Il était pourtant sur d’être à un endroit suffisamment éloignée.

« Eh bien… Merci Ms. Seryu mais je vais bien ce n’est qu’une égratignure~ »

Schneiden essaya de calmer sa respiration lourde qui l’avait trahit, il ne pouvait pas lui dire que c’était dut a un abus de sa capacité. Il arrivèrent alors vers la position de Piccolo. Apres quelques instants ils furent rejoints par son problème majeur, Zayro. Ce dernier baigné encore dans le sang des Gobelin qu’il venait de massacrer. Son regard était toujours aussi froid.  Alors qu’il pensait que les choses ne pouvaient pas aller plus mal, l’élu à la peau verte enfonça le clou.

« Je dénie avoir vu un gobelin s'enfuir, ils étaient tous confiants concernant leur chance de tuer ces faux chasseurs. Sachez que j'ai tué tout ceux que je pouvais, sachant que le reste des créatures dans ma vision a trouvée une fin funeste de vos propres mains a tout les deux. J'ai rempli ma part du contrat, je ne vois pas comment quelqu'un a pu échapper a mon ouïe en plus. »

Il se mordit cependant la lèvre intérieurement lorsqu’il senti le regard de l’élu a la peau verte se poser sur lui. Il avait sauvé l’enfant devant les yeux de tous ou quoi ? En plus il avait sorti cette phrase totalement de nulle part, comme si il avait lu les pensées de sa collègue. A cela il se mit à réprimander mentalement Piccolo.

« Oi ! Ne lit pas les pensées des autres, Mr. L’extraterrestre~ »

Il lui lança un regard discret lorsqu’il fut sûr qu’il était à l’abri des yeux de Seryu. Son visage n’avait aucune hostilité, aucune crainte. Il plantait ses yeux dans ceux de l’alien avec un sérieux qui ne le ressemblait pas. Cela n’avait duré qu’une fraction de seconde avant que Schneiden ne reprenne une expression normale. L’échange était court mais intense, suffisamment pour pouvoir transmettre son message. Merci. Malgré le faite qu’il ait découvert le pot-au-rose, Piccolo faisait de son mieux pour que les deux autres ne l’apprennent pas. Tout cela était beaucoup trop ironique. Des trois c’était celui qui n’était pas un homme qui faisait preuve du plus d’humanité.

« Votre radar n'est il pas équipé d'une mémoire ? Nous aurions pu voir combien il avait détecté de formes de vies précisément, et compter les cadavres. Dites a votre chose, de cesser de se nourrir, nous devons compter les corps. Pour vérifier si il n'y a eu aucun fuyard. »

Cela fit perler une sueur froide à l’arrière de sa tête. Voilà comment elle avait appris qu’un des Gobelins manquait à l’appel, son fichu radar. Si elle possédait une fonction mémoire, il était dans de beaux draps. Toutefois Schneiden se ressaisit rapidement, il ne devait pas perdre son sang-froid. Dans le pire des cas, s’échapper ne sera pas un problème pour quelqu’un possédant ses capacités. La seule chose qui l’inquiétait était les dommages qu’il pouvait subir avant sa fuite et surtout le facteur hasard qui venait s’insérait dans l’équation. Comme pour le jeune Gobelin il allait se téléporter au hasard dans Kosaten, car autrement une cinquantaine de mètres ne changeraient pas grand-chose à la donne.

« J'ai exterminé vingt-cinq d'entre eux. »

Il semblerait que Zayro avait bien mérité l’image qu’il se faisait de lui. Il remarqua que ce dernier le fixait d’un air suspect, il fit mine d’arquer un sourcil face à cela. Intérieurement, il se frappait la tête contre un mur. Il était tombé sur un groupe de mentaliste ou quoi ? Il soupira face à sa chance ou plutôt à l’absence de cette dernière. Il fallait que Zayro s’y mette aussi ? En parlant de lui, Schneiden savait qu’il était froid, brutal et sans pitié… mais il ne s’attendait pas à ce qui allait se passer par la suite. Il ramassa au sol ce qui semblerait être un bilboquet couvert de sang, appartenant sans doute à un des enfants Gobelin qu’il venait tout juste de massacrer et le lança dans ses mains.

« Un souvenir »


Cela figea net Schneiden. La température autour de lui chuta dangereusement. Il baissa sa tête pour observer méticuleusement le jouet qu’il avait dans ses mains, il pouvait déjà entrapercevoir une fratrie de jeunes Gobelins s’amusant avec sous l’œil bienveillant de leurs mères. Sa poigne se resserra. Tuer. Il voulait le tuer. Il ne s’était pas attendu à ce Zayro expose à ce point son barbarisme et sa cruauté. Bien que son envie de meurtre commençait à prendre surface sur son visage d’habitude jovial, Schneiden réussit à se ressaisir. Apres quelque seconde, il releva sa tête et mit ainsi en exposition son visage précédemment caché. Il arborait un sourire jonglant entre indifférence et amusement.

« Ah~ Merci, je tacherais d’en prendre soin Mr. Musclor~ »

A l’intérieur il sentait un dégout envers l’élu à la chevelure blanche grandir mais il savait aussi qu’il ne faisait pas le poids physiquement. Il n’avait pas le luxe d’attaquer puis de s’enfuir, ses réserve de mana était encore trop basse. Il devait faire un choix.

« Pour ma part j’ai réussi à en avoir trois~ »

Il prit alors une tête pensante.

« Toutefois vous auriez dû me prévenir qu’il fallait garder les corps pour décompte~ Il y en a un dont j‘ai pulvérisé le corps. Il n’en reste plus rien~ »

Il s’étira alors tout en tenant son dos. Il ne prenait même plus compte de la flèche qui lui sortait de l’épaule à ce stade.

« Ah~ J’ai faim ! Je vais aller voir la nourriture qu’ils ont dans leur réserve. J’en profiterais pour faire un inventaire des biens volés et on pourra les renvoyer aux marchands. Continué de faire le débriefing sans moi~ »

Il se dirigea alors vers les tentes sourire aux lèvres. Lorsqu’il fut sur que les élus ne pouvait voir que son dos, son expression changea. Plus aucun sourire, plus aucune sympathie dans ses yeux. Uniquement deux orbes ténébreux emplit de folie et de colère. Il se mordit la lèvre jusqu’au sang. Quelques instants de plus et il aurait craqué en face d’eux. Même Heiwa n’avait pas pu lui faire ressentir une haine si intense lors de leur rencontre. Zayro. Il retiendrait ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 805
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mar 18 Nov - 20:01

Piccolo s'était débarrassé des derniers gobelins. La mission touchait donc à sa fin. Enfin, ça aurait été le cas si elle n'avait pas vu l'un des gobelins se volatilisé comme par enchantement. Au lieu de ça, elle devait maintenant découvrir qui était responsable de cela. Elle ne savait pas encore ce qu'elle ferait lorsqu'elle l'apprendrait, tous les élus ici présent avait été des alliés de poids lors de cette mission. Mais ce qui était sûr, c'est que ce crime ne devait pas être impuni.

« Eh bien… Merci Ms. Seryu mais je vais bien ce n’est qu’une égratignure~ »

Sa respiration était plus lourde qu'à la normale. Elle ne pouvait pas dire si c'était suspect ou non, cela pouvait très bien provenir de sa blessure qui, malgré ce qu'il disait, était plus qu'une égratignure. Mais elle était confiante dans sa capacité à survivre à ça. Ce qui la surpris le plus fut la réaction de Piccolo.

"Je dénie avoir vu un gobelin s'enfuir, ils étaient tous confiants concernant leur chance de tuer ces faux chasseurs. Sachez que j'ai tué tout ceux que je pouvais, sachant que le reste des créatures dans ma vision a trouvée une fin funeste de vos propres mains a tout les deux. J'ai rempli ma part du contrat, je ne vois pas comment quelqu'un a pu échapper a mon ouïe en plus"

Comment avait-il anticiper sa question ? Il n'était pas sensé savoir qu'un gobelin s'était enfuis, à moins d'être le responsable de la fuite. Mais il avait évoqué son ouïe, suggérant qu'elle était particulièrement développé. Avait-il entendu quelque chose ? Ou est-ce que c'était une tentative maladroite de se défendre ? Elle fut interrompu dans ses réflexions lorsque Zayro revint de son massacre pour participer au débrifing.

"Votre radar n'est il pas équipé d'une mémoire ? Nous aurions pu voir combien il avait détecté de formes de vies précisément, et compter les cadavres. Dites a votre chose, de cesser de se nourrir, nous devons compter les corps. Pour vérifier si il n'y a eu aucun fuyard.
J'ai exterminé vingt-cinq d'entre eux."


Oui, une fonction mémoire aurait été pratique. Elle aurait pu définir d'où venait le gobelin fuyard et cela aurait permis de trouver le coupable très facilement. Malheureusement, le Dr Stylish n'avait pas prévu cette fonction lorsqu'il avait créé ce radar. C'est précisément la raison pour laquelle elle devait surveiller les autres élus.

"Non, il n'y a pas de fonction mémoire. Ce radar a été conçu pour repérer les ennemis présents en vue d'une élimination, pas pour faire des débrifings. Mais oui, ça aurait été utile..."

Concernant le deuxième point, elle resta perplexe. Interrompre le repas de Koro pour une raison si futile ? Ce n'était vraiment pas nécessaire et ne manqua pas de le faire remarquer.

"Et inutile d'interrompre le repas de Koro. Mon radar a une portée de trois kilomètres et il ne détecte personne d'autre que nous. S'il y a des fuyards, nous ne connaissons pas leurs positions et ils se déplacent trop vite pour que nous ayons une chance de les rattraper... Malgré tout, si vous voulez compter, j'en ai éliminé sept pour ma part."

La suite l'intéressa beaucoup. Zayro prit un jouet de boit sur le sol et le lança à Schneiden. C'était un acte idiot de provocation, mais ce n'était pas ce qui retenait son attention. Elle observait les réactions de son aîné dans l'espoir d'y décelé quelque chose. Elle ne comprenait pas comment on pouvait s'émouvoir de la mort de créatures maléfiques, mais elle savait que des gens tordus en étaient capables. Et quelqu'un à même de sauver un enfant gobelin aurait certainement une réaction à la provocation de Zayro. Mais non, Schneiden n'eut aucune réaction particulière. Il se contenta de remercier l'élu de Fuyu, de donner son compte de victimes et d'annoncer son attention de faire l'inventaire des marchandises volés.

Donc le plus suspect restait Piccolo. Mais elle n'avait que des suppositions et elle ne pouvait rendre un jugement sur cette seule base. Le problème était qu'elle ne connaissait pas les capacités exacte des élus, sans quoi le coupable aurait été vite démasqué. Mais leur demander ne servirait à rien, le responsable pouvant très bien mentir sur ces dernières. Mais peut-être que l'un deux avait vu ou entendu quelque chose.
C'est pourquoi elle éleva la voix pour se faire entendre lorsque Schneiden s'éloigna du groupe.

"Schneiden, revenez ici ! Il y a une affaire qui mérite l'attention de tout le monde..."

Une fois que ce dernier était revenu, elle regarda tour à tour chacun des élus. Elle ne pouvait exclure personne à ce stade, pas totalement en tout cas.

"Il y a eu effectivement un fuyard. Mais c'est arrivé dans des circonstance tout à fait particulière...Je l'ai aperçue courant vers les arbres et j'ai tenté de le tuer. Mais avant que je ne le puisse, il a disparu. Disparu façon téléportation... Les circonstances me font être quasi-sûre que c'est du à une capacité d'un élu. Autrement dit, l'un d'entre vous... Sauver un être maléfique n'est pas acceptable."

Elle les regarda encore tour à tour, observant leur réactions. Elle avait délibérément omis de mentionner les détails des dites circonstances. Elle ne voulait pas donner au coupable les éléments pour construire un mensonge parfait. Après quelques secondes, elle arrêta son regard sur Piccolo.

"Tout à l'heure, vous avez niez avoir vu ou entendu le moindre fuyard. Et ceci, avant même que je ne donne cette information. Pourquoi ?"


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mar 18 Nov - 20:33

L'attaque des AUTRES peaux vertes
Non, je ne suis pas le chef gobelin.

Sa déclaration paraîtrait sans doute bizarre pour tout le monde ici mais Piccolo savait que, de par sa nature de guerrier qui n'avait pas participé de façon joyeuse au massacre, serait sans aucun doute visé. Il imaginait que ses agissements de meurtre sur ses gobelins l'écarteraient mais l'on dirait qu'il allait devoir bientôt se débrouiller pour expliquer les fautes d'un autre. Il en accuserait même Schneiden si jamais son sens moral n'était pas aussi développé.

Il pensait aussi que sa ridicule ressemblance avec ces petits vermisseaux qu'étaient les gobelins le rendrait apte à les épargner. Il ne savait pas s'il devait se sentir énervé ou rester stoïque mais il savait déjà qu'il allait devoir s'expliquer avant que Zayro, qui semblait être d'une humeur meurtrière, ne fasse un délire de juge bourreau en allant lui sauter dessus.

Ce dernier fit toutefois le geste symbolique d'envoyer une sorte de jouet gobelin. Ça devrait suffire pour prouver que les suspicions de Zayro allaient vers un autre mais notre ami Namek savait bien que Jinn allait sans doute pas se priver de l'éliminer dès qu'il pourrait se faire. On ne pouvait pas pratiquer le tir au pigeon avec les autres élus comme cible of course mais il savait que Seryu et Zayro pourraient construire une histoire ou expliquer que Piccolo avait trouvé la mort a cause de ces créatures de malheur. En même temps, Scheiden recevra les foudres de sdeux élus s'il essaye d'expliquer sa version des faits.

Ironique, lui qui voulait ignorer Schneiden d'une façon froide, le voila mis dans la mouise en essayant de l'aider. C'était ironique mais également le genre de truc qui provoquerait un fou rire de Végéta. D'ailleurs, Seryu rappela Schneiden pour que la discussion concernant qui avait laissé le gobelin fuir commence. Les deux élus les plus "héroiques" étaient donc concernés, bien que le Namek aurait espéré pouvoir mettre de côté son altruisme un moment.

Il savait lire dans les pensées mais c'était un art oublié en vu de sa conversion dans ce monde étrange. Il allait falloir se défendre avec de meilleurs arguments.

Je savais simplement que cette question allait finir par être posée a l'un d'entre nous afin de savoir qui est ce fuyard, mieux vaut en venir au but de façon claire. Je n'ai pas laissé de gobelins fuir pour une quelconque raison morale ou parce que ces barbares arborent un physique similaire a mon espèce, l'ordre était de tuer tout ces parasites et je me suis exécuté.

Il savait que si Seryu le croyait, elle demanderait a Schneiden... Mais que pouvait t-il faire ? Rien pour lui malheureusement, il ne pouvait que souhaiter bonne chance a ce dernier.► Piccolo- Done already ? -  24/12/13.[/b]

« Former demon king► PICCOLO
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5802
Yens : 158
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 232
Nombre de topic terminé: 125
Exp:
16/24  (16/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- En ligne



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mar 18 Nov - 21:44



« Tuer du vert »
Pas de justice pour les erreurs de la nature




On était clairement en fin de mission, le camp avait été rasé de toute vie, et enfin, une sorte de débriefing entre les élus pouvait commencer. Il n'était pas question, ici, de demander si la stratégie était bonne, si elle avait été respecté, ni même, si certains étaient blessés, bien que Seryu ait fait cette exception pour son comparse de faction. Concernant la petite provocation de Zayro, oui, il s'agissait bien d'un test, mais, Schneiden, bien qu'il ait montré un précédent malaise, ne laissa rien paraitre au moment J. Il prit le petit objet, sourit, narguant encore un peu son homologue de Fuyu, et puis commença à s’éloigner doucement, en leurs tournant le dos. Jinn, restait comme d'habitude. A vrai dire, il n'y porta pas plus d'attention, mais apparemment, Schneiden, lui, se souviendrait de son nom. Tant mieux, les esprits choqués, laissaient place aux plus beaux combats. Un jour, ce serait le cas !

Toutefois, Seryu n'avait pas dit son dernier mot, elle répondit d'abord à Zayro, et puis somma son acolyte de revenir, pour régler les détails de cette suspicion. Zayro, avait bien apprécié sa prestation contre l'ennemi, mais pour qui se prenait elle ? Elle était d'une autre faction, et puis, cette manière de donner les ordres, Jinn et son égo, ne supportait pas trop ça. Par la suite, elle questionna Piccolo, ça, c'était maintenant leurs problème, pour le sous chef du Nest, la mission ici, était terminé. Il n'avait pas vu de fuyard, si ça avait été le cas, il l'aurait détruit, et Schneiden avait suffisamment bien caché son jeu... Quand vient même, dans le cas inverse, si un jour il trouvait un indice de sa culpabilité, il saurait ou le trouver. De toute façon, il ne le considérait pas comme un allié.


Dommage pour le radar. Personnellement, la mission ici est terminé.

Koro, ou quel que soit le nom de sa chose, pouvait bien dévorer à sa guise, mais Zayro, ne voulait pas laisser de trace, puisque personne ne comptait compter les corps, et qu'il n'y avait plus d'ennemis dans les environs, Jinn s'approcha d'un feu de camp, servant à la cuisine, il n'y avait que des braises, mais son contrôle des atomes, même très très faible, fut suffisant pour rallumer le feu. Il le lança sur plusieurs tentes gobeline, et ailleurs, ça commençait à bien brûler. Puis il se retourna vers le groupe.

Si l'un de vous a fauté, je le saurais tôt ou tard, et je le tuerais de mes mains.

Laissant le camp bruler à petit feu, la fumée géante s'élevant dans les airs, comme pour donner un signe au fuyard, qu'il n'avait plus rien à espérer de son ancienne vie, s'il pouvait le voir de là ou il était dés à présent, Zayro tourna les talons aux équipes d'élus, et commença à quitter le camp. Si quelqu'un tentait de lui donner un nouvel ordre ou se mettait en travers de son chemin, il était prêt à le tuer. Son regard en disait long, très long, froid comme la mort certes, mais pas aussi inexpressif qu'avant. Seryu, puisqu'elle avait un sens aiguisé de la justice punitive, saurait ce que ce regard voulait dire. Pour Zayro, s'il s'avérait qu'il y'est fuite, alors dans sa tête, il considérait cette mission comme un échec ! Et ça le mettait assez en colère, pour qu'il donne un coup de cape dans le vent, et tranche un arbre sur le chemin. Schneiden, avait plutôt intérêt à ce que son secret, demeure un secret... Auquel cas, il ne vivrait pas plus longtemps.

.......... " Tu me le paiera. " Pensait il, intérieurement.

Zayro savait qu'il ne pouvait s'agir de Piccolo, ayant été le plus près de lui, à la sortie du tipi familiale, et il éliminait Seryu, pour son application dans l'assassinat, alors si l'échec était vrai, si le fuyard était vrai, c'était Schneiden le responsable. Mais, on pouvait être un tueur froid, et ne pas tuer sans être sur. Il saurait le mettre en face de son erreur, le jour J. Et ce jour la, il ferait connaitre la pire des souffrances à cet homme, qui regretterait d'avoir croisé un jour son chemin...

__________

Zayro parti
Camp entrain de bruler





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 21

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   Mer 19 Nov - 1:47

Sa cadette avait mal choisi son moment pour le rappeler à l’ordre. Avec agacement il lécha le coulis de sang qui s’échappait de sa lèvre et revint sur ses pas. Il remarqua aussi que Zayro n’appréciait clairement pas le faite de se faire donner des ordres, si elle ne faisait pas attention elle pourrait bien regretter son attitude un jour ou l’autre. Quoique Schneiden ne puisse pas trop lui reprocher cela vu son caractère particulier. Cependant, dès que son regard se posa sur l’élu aux cheveux blanc, il sentit sa colère refaire surface d’un coup. Il serra ses poings pour essayer de faire évacuer sa frustration. La voix de Seryu le fit sortir de ses pensées.

« Il y a eu effectivement un fuyard. Mais c'est arrivé dans des circonstance tout à fait particulière...Je l'ai aperçue courant vers les arbres et j'ai tenté de le tuer. Mais avant que je ne le puisse, il a disparu. Disparu façon téléportation... Les circonstances me font être quasi-sûre que c'est du à une capacité d'un élu. Autrement dit, l'un d'entre vous... Sauver un être maléfique n'est pas acceptable »

Il se sentait quelque peu déçu. Déçu du faite que sa jeune compagne n’ait pas payé énormément à ses paroles. Il soupira. Alors qu’il commençait à prendre la parole il fut coupé par Seryu qui s’était mise à soupçonner Piccolo. Elle mit en avant le faite qui l’avait interpellé lui aussi. Comment savait-il pour les suspicions de la jeune élue ? Alors qu’il s’apprêtait à le défendre celui a la peau verte, il décida de se taire car lui aussi était curieux concernant ce détail.

« Je savais simplement que cette question allait finir par être posée a l'un d'entre nous afin de savoir qui est ce fuyard, mieux vaut en venir au but de façon claire. Je n'ai pas laissé de gobelins fuir pour une quelconque raison morale ou parce que ces barbares arborent un physique similaire a mon espèce, l'ordre était de tuer tout ces parasites et je me suis exécuté. »

C’était… assez léger comme argument. Facilement contestable aussi. Cependant, vu qu’il avait pris son parti, Schneiden ne dirait rien. Ce n’était pas le moment pour ça. Il se sentait mal pour l’élu au physique non-flatteur, le faite qu’il était dans cette situation était en partie sa faute. Mais pour être honnête si il le devait, il re-sauverait encore une fois le jeune Gobelin. Il ne regrettait pas son acte, ni maintenant ni jamais. La seule chose qu’il regrettait c’était de ne pas avoir déjà téléporté Zayro au hasard dans Kosaten en espérant qu’il se retrouve plonger au cœur des volcans de Seika. En parlant du loup, ce dernier s’exprima aussi sur la question.

« Dommage pour le radar. Personnellement, la mission ici est terminé »

Schneiden était chanceux sur ce coup là. Son plus gros problème venait de prendre une approche tout à fait inattendue. Il avait une chance de pouvoir revenir à Seika sans avoir subir de dommages physique ou énergique trop importante. Toutefois il fut encore plus choquer par ce qui se produisit ensuite. Alors qu’il se baissa vers le feu de camp il senti quelque chose de familier se produire du bout de ses doigts lorsque le feu s’alluma. Pour les autres ce n’était qu’une simple manipulation du feu mais lui il savait parfaitement ce qui s’était passé, il l’avait senti. L’enfoiré. A un certain degré, ils partageaient tous deux la même capacité. Il venait de manipuler l’espace ou plutôt les atomes qui l’habitent pour pouvoir rallumer les flammes. Rien que le faite de devoir partager ce trait le fit grincer des dents. Zayro prit les morceaux de bois enflammés et les balança sur les tentes du camp. Schneiden soupira, faisait-il cela pour l’énerver ? Les réserves de nourriture et les biens des marchands se trouvent à l’intérieur des tentes. Il le vit alors revenir vers eux.

« Si l'un de vous a fauté, je le saurais tôt ou tard, et je le tuerais de mes mains »

Schneiden le regarda sans scier avec défiance, comme pour lui dire : je t’attends. Il le regarda ensuite partir sans dire un mot. Il n’était pas d’humeur. Il regarda vers le ciel en repensant une nouvelle fois au jeune Gobelin puis se dirigea vers la jeune femme. Il n’avait pas son sourire et son engouement habituel. Il soupira en face d’elle et leva sa main lentement au niveau de son front… et lui donna une autre pichenette.  

« Ms. Seryu vous devriez payez un peu plus d’attention aux paroles des autres. Celui qui s’est soi-disant échapper et sans doute celui dont j’ai pulvérisé le corps »

Pour appuyer ses dires il prit une pierre au sol. Il l’examina quelques seconde et la jeta en l’air. Il pointa alors sa main dans sa direction et se concentra. L’espace autour de la pierre de déforma, comme si la pierre se faisait écraser par l’espace qui l’entourait. En un instant elle avait disparu dans les airs sans laisser la moindre trace. Schneiden redirigea alors son regard vers sa compagne de Seika.

« C’est mon habilité. C’est ce qui s’appelle une compression spatiale. Lorsque l’espace autour d’un objet se compresse autour de ce dernier, la pression est si énorme que cela brise les atomes et les réduits à néant. C’est ce qui donne l’impression de téléportation alors qu‘en réalité le corps de celui qui est pris dans cette attaque n’existe tout bonnement plus, réduit a un point encore plus petit que la poussière. »

Un mensonge bien évidement, mais ça Seryu n’avais ni les compétences ni les connaissances pour le savoir. Il envoya un faible sourire avant de se diriger vers un des sentiers de la forêt. Maintenant que le camp avait été brulé, il ne restait vraiment rien.

« Ms. Seryu je pars en avant. Je dois vérifier quelques petites choses avant de rentrer à la capitale. Rentrez toute seule à la capitale. Si vous prenez plus d’une semaine pour y retourner ce ne sera pas la peine de faire votre rapport, je m’en occuperais puisque je devrais déjà être de retour »

Bien que calme et sympathique, son ton ne laissait place à aucune discussion. C’était un ordre. Il avança seul dans la forêt. Lorsqu’il fut sûr que les élus étaient à une distance raisonnable il fouilla ses poches et sorti une roche. Il observa le morceau de caillou qu’il fit rebondir dans ses mains. Un petit tour si simple l’avait sorti de cette situation. S’il était dans une autre situation, il aurait ri. Maintenant ? Il n’en avait ni l’humeur ni la force. Cette petite supercherie lui avait couté une partie de ses réserves restante. Il balança ensuite la pierre au pied d’un arbre. Apres quelques instant il sorti le jouet que Zayo lui avait balancé et l’observa longuement. Le visage de l’élu vint alors se calquer au bilboquet qu’il avait dans la main. Il resserra son emprise. Zayro. Il n’oubliera jamais. Jamais. Il décrocha son regard pour se concentrer son regard sur la route. Un flash lui vint en tête. Un souvenir du massacre. Son cœur s’alourdi. Il se serra la poitrine avec une réelle surprise.

« Qu’est-ce que… Qu’est-ce que c’est que cette sensation ? »

Il continua sa route, s’enfonçant toujours plus profondément dans la forêt. Son cœur lui faisait défaut et un sentiment désagréable se faisait ressentir à chaque seconde qui passait. Il n’aimait pas ça.


Dernière édition par Schneiden le Mer 19 Nov - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes   

Revenir en haut Aller en bas
[Quête][Terminé] L'attaque des peaux vertes
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Prochainement : Nouvelles figurines peaux vertes .
» Comment protéger mes peaux vertes ?
» bande de peaux vertes
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.