Partagez | .
Scénario - Les ruines
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mer 7 Sep - 13:55






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
   
Note:
 

A la simple vue des grimaces que l'immense créature laissait transparaître sur son visage aux attributs humanoïde, il semblait fort que mes attaques l'avait touché, mais que sa constitution naturelle empêchait ce genre de blessure d'être véritablement dangereuse. Le cuir qui remplaçait toute sa peau agissait comme une armure naturelle qui méritait au moins d'être prise en considération. J'avouai tout de même être légèrement déçu quand au manque de dégâts vraiment critique sur la bestiole, mais il ne me fallut qu'une fraction de seconde pour me reprendre : ce n'était que le début du combat, et la seule chose que la créature allait atteindre, c'était une lente agonie après avoir été tranchée de part et d'autres par ma faux si particulière...

Mais en tout cas, la créature était blessée et en colère pour avoir été blessée par ma personne. Surement ne s'attendait il qu'à du menu fretin, des nouveaux élus ou bien des paysans las d'être constamment sous la pression d'une attaque de ces misérables. Fort heureusement que mes deux autres compagnons ont eu la bonne idée de me laisser cette créature, puisque... J'étais peut être le seul en mesure de la vaincre, bien qu'avec de l'aide la tâche aurait été plus aisée, mais les bandits auraient été libre d'agir ou de s'enfuir. Il fallait encore profiter de la surprise tant qu'elle pouvait être de notre coté.

Ce fut néanmoins une surprenante charge pleine de vigueur et de rage qui indiqua que le monstre était encore tout à fait en mesure de combattre malgré les blessures qu'il avait rapidement pris. En tournoyant son arme tel un fou à lié et en se dirigeant avec une telle vitesse vers moi, il devait être pris d'une frénésie innommable ! Mais avec une telle vitesse, et bien que la créature laissait dans son sillage une myriade d'opportunité, je ne pus en profiter, pris de court, ne pouvant que bloquer le passage du troll, qui planta quelques uns des clous de son arme dans mon bras gauche, le faisant saigner abondement pendant que sous la puissance de l'attaque, je glissai de quelques mètres en tentant avec difficulté de garder mes appuis.

Je laissais une grimace indiquer ma douleur, pendant que testais directement les muscles de mon membre pour savoir s'il était encore en état... Il était abimé et un peu transpercer, mais ce n'était pas critique, et je pouvais encore m'en servir pour manier mon arme... Bien que j'étais en mesure d'utiliser la plupart de mes techniques avec une seule !

Mais la puissance de cette attaque lancée par l'animal était qu'il n'avait put s'arrêter contre un mur, et qu'il s'était stoppé de manière brutale contre un mur. Pestiférant des menaces à mon encontre dans un langage... Humain ? Cette créature savait parler ? La chose était surprenante déjà, mais à vrai dire, un monstre restait un monstre, et à la vue de ses intentions actuelles, il était clair qu'il n'était pas vraiment un négociant en fourrure...

Je saisis néanmoins cette chance que le contrecoup de son attaque m'offrait. Fonçant directement, j'esquivai en me baissant sa première attaque lancée aveuglement dans le seul but de lui offrir une défense minime pendant qu'il était en proie à une grande difficulté pour reprendre ses esprits, tout en lui dirigeant un coup de faux au niveau de l'arrière de sa cheville, pour continuer le travail que j'avais entamé tantôt, à savoir l'immobiliser pour limiter considérablement ses capacités offensives.

Mais à l'approche du second coup, une idée, presque folle, me vint en tête... Et pour cela, il allait falloir que je puisse avoir une vision un peu plus globale de la créature. Voyant son coup arriver lentement mais avec une puissance toujours inchangée, je pris un risque insensé, en sautant sur sa masse, pour me catapulter au dessus de lui sous l'effet de son attaque et d'un bond. Certes, mes jambes avaient ressentis son coup, et ses clous avaient brisés mes deux chaussures en perçant un peu mes pieds, mais cela m'offrait une situation inespérée de le blesser !

Arrivant au dessus de la créature, je tendis mon arme d'un coup sec au niveau de sa gorge, pour tenter de lui trancher. Son armure naturelle limitera sans doute les dégâts subis, et ne le tuera pas d'un coup en le décapitant comme c'était le but initial, mais cela le limitera encore plus, rendant pénible la moindre de ses respirations ! Et comme si cela ne suffisait pas, il était temps pour moi de l'immobiliser encore plus !

Toujours en l'air, je fis tournoyer avec rapidité le boulet de mon arme, avant de le lancer exprès à coté, mais avec un effet puissant, qui vint faire le tour de la créature par deux fois, avant de s'accrocher ! Il était maintenant sous mon emprise, limité que davantage dans ses actions... Et ses minutes étaient maintenant comptées !


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Dim 11 Sep - 18:48





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Longue
Mes liens : Rémi sans famille
Mes familiers : Non






Bord de l'océan
feat.Des gens

Y’avait pas mal de buissons plantés dans la zone, tout autour des ces deux gignoles, ce qui arrangeait assez bien le cheveux vert. Accroupi derrière l’un de ces points de verdure où sa couleur de cheveux se confondait parfaitement, il surveillait les deux mecs s’approcher à travers les petits trous qu’offraient le feuillage serré.
Continuant à s’approcher de sa localisation, Zoro se tenait prêt à contre-attaquer à tout moment, mais l’un d’eux s’avérait plutôt barbare avec son coutelas qui tranchait aisément chaque buisson qui se dressait sur son chemin.

Sa manœuvre était dangereuse, il risquait de recevoir quelques coups de la part du collègue, mais peu importait présentement. La réflexion et l’élaboration de stratégies, ce n’était pas tellement le truc de Zoro, et puis si on ne se lançait jamais, on ne ferait plus rien.
L’épéiste tourna la tête en direction de Zinnia, toujours perchée là-haut, et lui adressa un regard communicatif qui laissait entendre qu’elle devait se tenir prête à entrer en action. Zoro allait servir de déclencheur et à partir de ce moment là, ça ne s’arrêterait plus jusqu’à en avoir terminé.

Au passage, Zoro reçut de sympathiques insultes, tout en finesse bien sûr, mais il n’y prêta pas vraiment attention tant il était concentré dans son futur coup. Il avait déjà une idée bien précise de ce qu’il tenterait de faire. Mais ça laissait une porte ouverte au second archer.
Bref, le moment était venu pour l’archer d’attaquer le dit buisson. Quand Zoro vit le coutelas se planter pile devant lui, il eut le réflexe de choper fermement la lame afin de la bloquer et que le type ne puisse plus la retirer. Oui, ça lui fendrait un minimum la paume, mais ce sacrifice était bon pour le surprendre.

Ainsi, Zoro dégaina un des sabres, ne l’ayant pas fait plus tôt puisque l’action était bruyante et donc repérable, et tenta d’asséner un violent coup d’épée au niveau de la hanche de son adversaire, l'obligeant à découper une partie du buisson au passage avant d'arriver à la hanche de l'archer, afin que ce dernier ne puisse pas voir l'attaque venir. Il ne préféra pas se lever pour l’instant afin de ne pas être complètement à découvert et à la merci du second qui se tenait juste à côté, bien qu’il n’était pas difficile de deviner sa position dans le buisson vu qu’il tenait l’arme de l’autre.






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Dim 18 Sep - 10:50





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Tel un faucon guettant patiemment sa proie, la dragonne observait en silence l'action qui se déroulait en contre bas, portant d'avantage son attention sur les deux archers qui étaient devenus agressifs suite à la pierre lancée par l'ami aux cheveux verts, laissant de côté les trois bandits de la cour qui semblaient ce foutre royalement de ce qu'il pouvait se passer hauteur d'eux, ce qui était presque étonnant au vu du vacarme que le troll et Kaede faisaient un peu plus loin. Cependant, ce raffut restait une bonne chose pour Zinnia et ses armes qui étaient loin d'être discrètes malheureusement, il ne lui restait plus qu'à attendre le bon moment pour fondre sur l'archer qui restait à distance.

L'un attaque les buissons alors que l'autre le couvre en restant à distance, son arme de jet au poing et près à tirer au moindre geste suspect, l'autre humain va avoir du mal à s'en sortir seul, je vais devoir intervenir... Pas moyens que je reste passif dans cette histoire hein ? Ce n'est pas vrai !

L'un des archers fauchait activement les buissons les uns après les autres avec un coutelas, avançant prudemment, mais farouchement à la recherche de Zoro qui se faisait le plus discret possible. Zinnia attrapait une pierre qui reposait sur ses pieds et se préparait à intervenir, elle attendit jusqu'à ce que l'homme au coutelas soit arrivé sur le buisson de son camarade aux katanas et que celui-ci commence à bouger pour lancer sa pierre droit sur le visage de l'archer restait à distance, profitant du fait qu'il allait sûrement bouger la tête vers le haut du muret pour sauter en contre bas et piquer un sprint dans sa direction.

Profitant de sa petite taille et de sa petite masse pour maximiser sa vitesse, prête cependant à faire des écarts si jamais l'homme qu'elle avait voulu toucher lui tirer dessus, dans le seul espoir d'arrivée au corps-à-corps avec cet attaquant à distance, ses armes automatiques lui donnant l'avantage face à un arc. Un regard de prédateur sur le visage, Zinnia arrivait finalement près de l'archer, dégainant son revolver noir qu'elle avait gardé à porter de main, pour le coller contre le ventre mou de l'homme, le gras et l'estomac de l'humain étouffant, comme le ferait un oreiller, alors une partie de l'impressionnante détonation que provoquait le tir de cette arme modifiée par la dragonne.

Je manque de puissance, c'est indéniable, un arbre ou une pierre ne tord même pas l'échine sous mes coups pour l'heure. Mais dans un corps mou et dépourvu de véritable défense naturelle comme l'est le corps de cette espèce, j'ai bien espoir qu'il sente passer ce concentré de mana que je lui offre gracieusement. Inutile de me remercier humain, j'aurais préféré ne pas avoir à intervenir.


Résumé des actions:
 



Dé de discrétion:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Lun 19 Sep - 17:14




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Pour le troll, rien ne se passait décidément comme prévus. Déjà, son tournoiement, technique ultime qu'il avait mis des années de brisage d'arbre à perfectionner n'avait fait que peu de dégâts à son adversaire, mais en plus, il avait évité la deuxième attaque ! Et cerise sur le gâteau, une douleur aiguë vint le prendre à l'arrière de sa cheville et il se mit à sautiller sur place, rendant son deuxième coup tout aussi imprécis et l'empêchant d'atteindre son but ! Décidément ce bonhomme, il ne l'aimait vraiment pas ! Rugissant de rage, le troll lança sa massue en avant pour dévier l'attaque suivante qui visait sa gorge et l'aurait certainement tué si il avait laissé faire et la leva de nouveau au dessus de sa tête pour fracasser le crâne de cet impertinent quand tout à coup … Qu'était il en train de se passer ? Il ne pouvait plus avancer et ses bras étaient durs à bouger … si durs, si lourds ! Grognant de rage, il chercha de ses petits yeux sournois l'endroit où se trouvait son ennemi et, y mettant toute sa force pour contrer la solidité des chaînes, fracassa son énorme gourdin dans sa direction. Déséquilibrée par son pied boiteux et par cet entrave terrible, il se mit alors à chanceler, avant de tomber au sol dans un bruit sourd, espérant qu'il aurait au moins écrasé son opposant au passage.

Cette fois ci, il n'y as plus de doute pour les deux sentinelles. Les grognements de rage du troll et le fracas de sa chute, il y a bien des intrus ici ! Pendant que le même que tout à l'heure est toujours en quête de son ennemi, le deuxième rebrousse chemin pour aller sonner l'alerte. Mais rien ne se passe comme prévus ici aussi. Le premier sentinelle entends un sifflement aigus et avant d'avoir pus réagir, une douleur vive lui transperce la hanche.

AH NOM D'UN TROLL BARBUS, JE T'AI TROUVE !

Boitillant jusqu'à l'endroit d'où venait le coup, l'archer ainsi blessé lance un coup de poignard habile et précis dans la direction souhaitée, et, de l'autre main, tente d'attraper à la gorge son opposant qu'il distingue à peine, caché derrière les buissons. L'autre archer se retourne, prêt à l'aider, mais se retrouve soudainement face à une jeune femme qu'il n'as jamais vus et, en prime, avec un caillou qui lui as atterris sur la tempe.

ILS SONT AU MOINS TROIS, hurle t-il à son tour pour informer ses compagnons à l'intérieur de la situation alors que la détonation claque contre son ventre, le pliant en deux.

Mais lui non plus n'as pas dit son dernier mot, et les bras croisés sur son estomac qui saigne abondamment, il réussis à extirper lui aussi un poignard glissé dans sa botte et tente de frapper la jeune femme par deux fois, à l'abdomen également. A l'intérieur du camp, les cris et les bruits commencent à mettre les autres en alerte, même si ils ont été incapable d'entendre distinctement ce qui as été dit.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

Zoro et Zinnia : Vous êtes repérés, dans deux tours, les autres bandits rejoindront le combat

Zoro Actions de l'archer :
Action 1 : Coup de poignard
Action 2 : Etranglement

Zinnia Actions de l'archer :
Action 1 : Coup de poignard
Action 2 : Coup de poignard

Plan de la position de chacun :
Spoiler:
 

Kaede et Matsuo: Actions du troll (divisées par deux à cause de l'entrave):
Action 1 : Coup de massue
Action 2 : Ecrasement
Pour toute question, je suis bien évidemment disponible par MP :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Lun 19 Sep - 19:32






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
    
Aussi grand pouvait-il être, privé de sa liberté de mouvement, n'importe quel géant devenait aussi ridicule qu'un poisson en dehors de l'eau. Et ce troll n'échappait en rien à cette règle. J'avais réussi à l'immobiliser grandement à l'aide de mon arme, et, à vrai dire, c'était bel et bien la première fois que je réussissais à faire cela contre une cible dangereuse et mouvante. Certes, j'avais put faire ça il y a longtemps face à un grand être des lacs gelés de Fuyu, nommé... Umihebi il me semble, mais elle était assez statique dans ces attaques, et je devais l'avouer que c'était par un coup de chance...

Aujourd'hui, c'était par la technique que j'avais réussi, et au beau milieu d'un combat où coulait le sang. Le mien certes un peu, mais beaucoup plus celui de cet être qui ne semblait connaitre que la violence, et qui était à l'origine de cette confrontation. Après tout, il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui même pour avoir commencer à attaquer le boxeur, que je ne voyais pas actuellement, et dont l'état était une incertitude ! Je devais finir rapidement ce combat !

Toutefois, le fait de devoir tenir tout cet amas de muscle et de graisse était, il fallait l'avouer, quelque chose d'assez dur, et en faisant cela, je m'entravais moi aussi. Prenant juste quelques instants pour souffler un peu à cause de cet enchainement rapide d'action que je vennais de faire, je ne put que voir au dernier moment la masse du troll arriver dans ma direction, et je ne pris pas la peine de me déplacer pour l'éviter, prêt à prendre quelques coups pour en finir définitivement avec lui !

Baissant la tête, fermant les yeux et serrant les dents, je pris l'attaque de plein fouet sur mon épaule crachant du sang sous la violence du coup porté qui se répercutait dans tout mon corps... J'aurais probablement été mis hors combat si je n'étais pas aussi solide, et surtout si je n'avais pas stabilisé mes appuis pour endurer l'attaque, m'étant enfoncé de plusieurs centimètres dans la terre, pendant que mon épaule m'indiquait clairement qu'il était tout de même bien touché. Mais un tel coup avait déséquilibré le troll, et ce fut maladroitement qu'il tomba au sol tel une pierre, me faisant par ailleurs chuté un peu avec lui, sous son épaule. Un peu touché à la jambe je réussis néanmoins à me dégager de son corps meurtri, pour grimper ensuite sur lui, au niveau de sa nuque, soufrant de plusieurs blessures et ayant probablement plusieurs fêlures. Mais il était temps pour moi... De mettre fin au combat !


Je ne me pris pas d'un cri, ni d'un hurlement, ni d'aucune parole, alors que j'armai un grand coup de faux, que je lançai avec toute ma force en serrant les dents, pour lui planter entièrement dans la gorge, avant de tirer d'un coup sec si j'étais passé à coté, quitte à remuer dans sa chair mon arme au risque de le décapiter, pour qu'il n'ait plus aucune chance.
Actions :
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mar 20 Sep - 22:43





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Longue
Mes liens : Rémi sans famille
Mes familiers : Non






Bord de l'océan
feat.Des gens

Toujours contre son troll, Kaede se donnait à fond pour assurer leurs arrières. On pouvait entendre jusqu’ici la rudesse du combat qui sévissait à proximité. Les grognements du troll n’étaient pas discrets mais tant qu’il pestait, ça signifiait que la femme n’était pas morte. Bon, lui non plus par la même occasion.. Ca va de soi.
Quant à Yeux Rouges et le mec au pancho, pas de nouvelles. Pancho-man s’était fait envoyer valser un peu plus tôt et l’autre fille était perchée là-haut. Allez savoir si elle s’était décidée à descendre ou non depuis le temps. Une aide ne serait pas de refus, bien qu’il ne le reconnaîtrait jamais clairement.

Excellent, son attaque semblait avoir atteint sa cible. Une  sacrée bonne nouvelle puisque même si ça ne lui avait pas été fatal, le gars ne pouvait que s’affaiblir à force de perdre du sang en continue. Si pour le moment, l’ennemi était toujours aussi mobile, voire davantage vu qu’agité, mais ça ne perdurerait pas éternellement. La blessure infligée n’était pas mortelle, mais à ne pas négliger pour autant car si ça s’infectait, bah… Dommage pour lui.

Il se déchira la voix pour annoncer qu’il connaissait dés à présent la position du cheveux vert. Et oui, avec ce coup, il avait sacrifié sa cachette mais peu importait. S’attendant bien évidemment à une riposte de l’archer, il put discerner avec concentration la lame qui se dirigeait dans sa direction. Sans grande difficulté, il l’esquiva, mais peut-être s’était-il un peu trop focalisé sur ce coup puisque joliment évité, il n’eut pas le temps de percevoir la main se glisser jusqu’à sa gorge.

Soudainement, pris au dépourvu, il n’avait pas le temps de paniquer et se devait d’être réactif avant que l’archer ne profite de cette position de « paralysie » pour lui asséner quelques coups. Pour cette raison, le jeune homme fut plutôt réactif et tenta de se redresser, malgré la pression exercée sur lui, afin de lever le sabre qu’il maintenait dans sa main droite pour l’abattre sur le bras de son ennemi dans le but de le trancher, et ainsi de se libérer.
Le truc, c’était qu’à moitié paralysé sous cette emprise embarrassante, sa force et la rapidité de son mouvement n’étaient pas au top de leur forme, mais le choc de l’attaque, s’il parvenait à l’effectuer, risquait néanmoins de le faire lâcher prise en lui fendant la peau un minimum. A moins que l’archer ne retire son bras à temps, ce qui était fort probable vu que cette défense était des plus prévisibles de la part d’un type portant d'une épée. Tout ceci s'effectuerait dans la plus grande rapidité possible afin de diminuer les chances à l'adversaire de planter Zoro de son autre main armé.

Le souci était cet autre archer qui s’apprêtait à intervenir à tout moment. Si cet abruti, resté en retrait jusqu’ici, bloquait le bras de Zoro pendant qu’il tenterait de trancher le bras de son « agresseur », ça embêterait pas mal l’épéiste. Il espérait qu’il ne se mêlerait pas de cet affrontement.
Mais heureusement, l’autre archer parût subitement déjà occupé. En effet, Zinnia s’était postée en travers de son chemin, l’empêchant ainsi de venir en aide à son collègue. Et c’était qu’elle en avait dans les tripes la gamine. En revanche, les cris de ces couillons finiraient par alerter les autres qui rôdaient à l’intérieur, il était grand temps de les réduire au silence.








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mer 21 Sep - 15:13





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Déjà que la puissance brute et mes pouvoirs me font défaut, il faut que le temps vienne se rajouter à l'équation ! L'autre humain au tendre vendre ensanglanté appelant ses petits amis à l'aide, foutant en l'air tout notre « effet de surprise » déjà pas mal perdu à cause du raffut que l'autre gros tas faisait avec l'humain efféminé. Cependant, repéré pour repérer, je peux, moi aussi, faire autant de bruit que je veux maintenant.

Tenant son abdomen blessé d'une main, l'archer parvint à tirer de sa tunique un poignard aiguisé qu'il lançait à deux reprises vers la dragonne, voulant lui rendre la monnaie de sa pièce en lui infligeant une blessure similaire à celle qu'il venait d'encaisser et profitant de sa position rapprochée pour cela. Le regard aiguisé de la jeune fuyujin lui permit de voir la lame brillante se diriger vers elle à toute allure, étant trop près pour esquiver cet assaut, elle dégainait sa seconde arme à feu à l'armature immaculée pour la mettre en travers de la trajectoire de la lame, la déviant suffisamment pour qu'elle ne coupe qu'un peu de tissu et entaille légèrement la peau de la jeune fille.

Utilisant cet élan gracieusement offert par son adversaire, Zinnia glissait sur le côté, contournant le bandit et sa seconde attaque, profitant de cette petite danse pour jeter un coup d'œil à Zoro qui semblait en difficulté de son coté, son adversaire lui l'ayant attrapé par le cou.


-Minable... Toi qui semblais si fier de tes talents de bretteur, je m'attendais à bien mieux de ta part.

Arrivant dans le dos de l'archer, Zinnia collait de nouveau son revolver sur l'homme, en plein milieu de son dos et de sa colonne vertébrale, n'hésitant même pas une seconde pour presser la détente et laisser résonner dans les ruines le violent grondement dû à la détonation magique. Regardant froidement son adversaire à travers la fumée opaque qui se dégageait des canons de son arme, Zinnia prit la peine de dire quelques mots à l'homme qui l'affronter. En tout amitié.

-Pour ton bien humain, restes en là, allonge-toi face contre terre et fait le mort.

Ses yeux rubis ne lâchaient plus l'homme, scrutant chacun de ses mouvements et cherchant à lire chacune de ses intentions, bonne ou mauvaise. Ses armes aux poings, elle voulait juste raccourcir cet affrontement inutile avant que les renforts n'arrivent, car elle les entendait s'atteler dans la cours adjacente, ils ne tarderaient pas à montrer le bout de leurs nez et les choses se compliqueraient alors réellement.

Résumé des actions:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mer 21 Sep - 18:06




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Le troll maintenant à terre se débattait comme il le pouvait de tout ses membres en sentant la petite créature grimper sur son dos, comprenant plus ou moins comment cela allait se passer si il ne trouvait pas le moyen de s'en sortir rapidement. La mort s'approchait à grand pas et il fallait dire qu'aussi stupide qu'il était, il préférait largement éviter une pareille fin pour lui. Malheureusement, les liens de son agresseur étaient on ne peut plus solide, alors il allait falloir passer à une autre technique, celle qui lui demandait de rejeter sa fierté pour survivre.

Toi pas tuer moi ! Moi plus te …

Un gargouillement sanglant interrompis le dialogue à sens unique de la créature dont la tête tomba lourdement sur le sol, puis fut quasiment tranchée en deux par la force de la faucheuse. La bête voulut hurler mais ses cordes vocales étaient noyées dans le sang, il ne put ainsi que produire d'étranges petites bulles à la commissure de ses lèvres alors qu'il affichait un regard paniqué et fuyant. Le temps qu'il mit pour mourir fut extrêmement long, tant le sang contenus dans son corps massif était en grande quantité, mais il finit tout de même par rendre l'âme dans un dernier souffle ensanglanté.

Du côté de Zoro, la bataille continuait. Le bretteur avait réussis à éviter le poignard, mais malheureusement pour lui, le sentinelle avait réussis à l'agripper à la gorge. Se débattant pour sortir de cette emprise, il finit par trouver une idée qui lui sauva sans doute la vie. Son épée fusa directement sur le bras qui le tenait à la carotide, bien évidemment, comme il l'avait prévus, le bandit c'était attendus à ce genre d'attaque, et retira d'un coup sec son bras, ce qui le força malgré tout à lâcher son adversaire pour tenter de nouveau de lui mettre un coup de poignard, n'ayant pas grande diversité dans ce qu'il pouvait faire au corps à corps.

De l'autre côté, Zinnia qui pensait en avoir finis avec son adversaire n'avait pas vus à travers le fumée que l'archer, plus habile que ce à quoi elle s'était attendue, avait également dévié le canon de son arme juste avant qu'elle n'appuie sur la détente. Il était de nouveau face à elle, en pleine possession de ses capacités, si l'on ignorait la plaie béante sur son ventre. Essuyant quelques gouttes de sang qui perlait de la commissure de ses lèvres il commença par un balayage de sa jambe avant de profiter du déséquilibre qu'il espérait avoir causé pour lui lancer son poignard directement dessus.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

Zoro et Zinnia : Vous êtes repérés, dans un tour, les autres bandits rejoindront le combat

Zoro Actions de l'archer :
Action 1 : Esquive du coup d'épée
Action 2 : Coup de poignard
Ton ennemi est déstabilisé, tu peux l'achever !

Zinnia Actions de l'archer :
Action 1 : Esquive de l'attaque au fusil
Action 2 : Balayage (déséquilibre, aucun dégâts, inesquivable par les moyens de base)
Action 3 : Lancer de couteau

(pitite remarque pour Zinnia, essaye de prendre en compte ton niveau, les bandits sont légèrement plus haut lvl que toi, tu t'en tires pour l'instant avec trop de facilité !)

Plan de la position de chacun :
Spoiler:
 

Kaede et Matsuo:

Le troll est mort !


Pour toute question, je suis bien évidemment disponible par MP :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mer 21 Sep - 20:27






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
    
Même si le troll avait fait preuve une nouvelle fois d'une intelligence en communiquant avec moi et en implorant mon pardon, je ne lui accordais pas cette chance. Plongeant d'un coup terriblement violent ma lame dans sa chair, je restais tout de mêmes bien deux dizaines de seconde ainsi, entendant encore les râles d'agonie de la créature, qui mit bien trop longtemps à se taire à mon goût... Mais une fois qu'il eu fini, presque décapité sous la barbarie dont j'avais fait preuve face à lui, je retirais ma lame, soufflant tout de même fortement, bien fatigué et un peu blessé par ce combat, avant de commencer à récupérer toute la chaine qui entourait le gigantesque cadavre afin de pouvoir reprendre mon arme et de l'utiliser sur de nouvelles cibles.


Il me fallut tout de même un temps plus que certains pour réussir cela, mais une fois ceci fait, je reposai l'arme sur mon épaule, avant de me diriger vers l'endroit où se trouvait Matsuo. Le pauvre était toujours au sol, frôlant probablement l'inconscience, mais encore en vie et dans un état pas vraiment critique. Il allait lui falloir du temps et surtout beaucoup de repos pour le boxeur aux bras de métal avant qu'il ne puisse être en mesure de combattre à nouveau.

"Reste ici et reposes-toi. Je reviendrais quand les choses seront finies."

Ce n'étaient pas de simples paroles en l'air pour rassurer le boxeur. C'était une promesse, celle que j'allais revenir, le mettre en dehors de danger, le ramener au village, mais celle aussi que je mettrais un terme définitif à tout ce que les bandits avaient put créer. Et à leurs vies surtout !


Puis je dirigeais maintenant au pas de course vers l'entrée des ruines qui leurs servaient de repère, l'arme fermement mise dans ma main. Il allait encore falloir combattre, j'en étais sur... Mais tout dépendait de comment Zinnia et Zoro s'en étaient tirés. Pour ce qu'il s'agissait du bretteur, j'étais plutôt confiant dans ce qu'il pouvait faire, mais quand à la jeune fille... Je pouvais toujours avoir une surprise après tout...


Mais ce fut une déflagration qui me surprit ! Ici ?! Non... Un fusil était là, une arme utilisant la poudre. Ce ne pouvait pas être un canon, le bruit était trop singulier... Qui... Qui avait une telle arme en sa possession ? Même si la chose ne me plaisait pas de par sa simple existence, je préférais qu'elle soit dans nos mains... Mais... Qui pourrait avoir ceci ? Probablement pas le bretteur, disposant de trois sabres, et la jeune fille... Peut être.


Au final, j'arrivais donc en vue d'eux, voyant bel et bien qu'ils étaient au milieu des affrontements, à la porte des ruines, et que le combat faisait rage. Mais j'étais encore trop loin pour frapper...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Jeu 22 Sep - 12:23





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Longue
Mes liens : Rémi sans famille
Mes familiers : Non






Bord de l'océan
feat.Des gens

Ce fut sans surprise que l’homme relâcha sa prise exercée sur Zoro afin de sauver son bras d’un massacre certain. C’était en effet la bonne chose à faire, même si pour le coup le cheveux vert n’avait pas été prudent. Ce maudit sceau le déstabilisait complètement, il faisait n’importe quoi ces derniers temps et ne ressemblait plus au redoutable adversaire qu’il était autrefois. Jamais il ne se serait laissé attraper aussi lamentablement il fut un temps. Ca l’énervait particulièrement, et il comptait bien se servir de cette subite colère pour en finir radicalement avec cet archer à la con.

Le regard noir, il anticipa sans problème la future action de son adversaire qui fut, sans surprise, un coup de poignard. Habile, le cheveux vert visa le poignet de l’archer avec le côté de sa main gauche, afin de casser la trajectoire du poignard, et ainsi le lui faire lâcher par la même occasion, puisque le poignet affaibli par ce brusque coup, la main abandonnerait son arme en toute logique.
Bref, sa tentative de parade, réussie ou non, s’enchaînerait sans réfléchir avec un violent coup de coude dans la mâchoire de l’archer afin de complètement le sonner, et désormais déstabilisé, Zoro l’embrocherait aussitôt le long de son sabre, méchamment. Puis, tandis que la vie quitterait le corps de l’archer, l’épéiste retirerait la lame de son corps meurtri, sans ménagement, afin d’essuyer le sang sur les feuilles du buisson alors que le corps s’écraserait plus ou moins lentement contre le sol.

Il était très rare que le cheveux vert achève un adversaire avec une seule lame. D’ailleurs, une fois à l’intérieur, il risquait de recourir aux deux autres non encore utilisées, car ironiquement, l’art à une épée était certes le plus aisé et commun mais aussi celui qu’il maîtrisait le moins. Il était loin d’être mauvais pour autant, juste accoutumé à contrôler plus d’une épée à la fois. C’était une question d’habitude

A côté, c’était une autre affaire. La gamine n’était pas encore au bout de ses peines. S’il le fallait, Zoro interviendrait mais tant qu’il ne la sentit pas particulièrement en danger, il ne se dérangerait guère. Le bretteur détestait qu’on lui vole un combat, alors ce n’était pas pour le faire aux autres. Il apportait son aide seulement si son coéquipier se trouvait dans une situation vraiment très critique, voire irrécupérable pour lui.

Par ailleurs, si on s’y attardait, la musicalité en arrière-fond avait cessé. Par musicalité, on entendait les bougonnements du troll, et ses accès de fureur. Le combat s’était-il terminé ? Qui était l’heureux vainqueur ?
Quand on jetait un coup d’œil, l’on pouvait voir une Kaede victorieuse au loin, s’approcher.








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Lun 26 Sep - 16:23





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Comment foutre en l'air une magnifique punchline ? Alors que la situation était juste parfaite, avec la pose de l'héroïne, le méchant vaincu à ses pieds, le sang qui giclait et une vie épargnée gracieusement par la personne victorieuse...

Mais non, tout était loin de se passer cela. Déviant facilement l'attaque de la dragonne avant qu'elle ne parte, l'archer qui se trouvait être bien plus en forme qu'elle ne le pensait et le bandit se retrouvaient face à elle, essuyant le sang qui coulait le long de sa lèvre en souriant. Profitant de l'effet de surprise, l'homme balayait la zone d'un geste vif, renversant la Fuyujin avant qu'elle n'est le temps de comprendre ce qui lui arriver.

Tombant lourdement au sol, Zinnia crachait une gerbe de sang, légèrement sonné, ce fut le poignard qu'elle reçu dans l'articulation de son bras gauche qui la fit revenir à la réalité plus vite que prévu. Étouffant un râle de douleur en se mordant la lèvre en empoignant l'arme de jet afin de le retirer d'un coup sec, déversant son sang chaud sur sa cape blanche dans une douleur atroce qui se laissait voir dans une grimace sur le visage de la jeune fille.

Arg ! Maudit corps faible que je me trimballe ! Ne pas voir une attaque aussi médiocre arriver, je me fais honte à moi-même ! Et toi cafard, je t'aurais prévenu, cette erreur cela la dernière que tu feras de ta misérable et courte existence. Sois fier de recevoir le jugement et le châtiment de la main du juge cendré.

Profitant de la force qu'elle avait mise pour retirer l'arme de sa chaire, Zinnia la relançait dans la direction de l'archer d'un geste vif, roulant alors sur le sol pour attraper son revolver tombé à ses côtés et tirer dans l'un des genoux de l'homme qui lui faisait face, faisant claquer une détonation ressemblant à un grondement de tonnerre avant de tirer une seconde fois, mais en direction de la blessure infligée précédemment à son abdomen cette fois, espérant que leurs proximités lui soient favorables, alors que le liquide rouge qui traversait le corps fragile de notre héroine se répandait sur l'herbe sans discontinu.

Cherchant à profiter de la cohue et du nuage léger nuage de fumée qu'avait du provoquer son petit enchaînement maladroit, Zinnia serrait les dents et se redressait, se mettant en tailleur, pointant toujours la dernière position de l'archer de son arme fumante, prête à tirer encore une fois si le besoin se faisait sentir. Sa cape blanche ensanglantée tombant de ses épaules, son bras gauche pendouillant vers le sol, le poing posé pour se maintenir droite, mais l'ensemble semblant être hors combat pour le moment, la dragonne foudroyait le nuage du regard, attendant de voir si sa dernière action avait fait mouche ou si son adversaire allait lui sauter à la gorge une nouvelle fois.


Résumé des actions:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Lun 26 Sep - 17:35




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Le bandit qui se trouvait contre le bretteur afficha un air surpris lorsque son coup de poignard fut dévié. Et si … et si il avait mal jugé son adversaire ? Et si celui ci était finalement capable de le …?Un énorme coup dans sa mâchoire l'interrompit dans ses pensées alors qu'il crachait une gerbe de sang accompagnée de quelques dents arrachés vigoureusement à ses gencives. Pestant et râlant contre son ennemi, il s'apprêtait à riposter lorsque soudainement … Les yeux agrandis par la surprise, il fixa son meurtrier alors qu'un filet de bave rosâtre coulait le long de son menton, moussant comme si il avait eu la rage. Le regard injecté de sang, ses paupières papillonnèrent pendant quelques secondes alors qu'il laissait ses pupilles descendre peu à peu pour finalement regarder l'épée plantée jusqu'à la garde dans son corps. Il avait perdus. Finalement, son iris disparus sous ses lourdes paupières alors que la douleur s'en allait en même temps que la mort venait.

De l'autre côté, Zinnia était tout aussi surprise de constater une résistance à laquelle elle ne s'attendait pas encore en l'état des choses. Le premier poignard qui fut lancé à l'archer fut esquivé sans trop de difficulté, il était évident que cette jeune fille était bien plus forte avec son arme à feu qu'avec des armes conventionnelles disponibles en Kosaten. Reculant légèrement lorsqu'il aperçut celle qu'elle nommait Crépuscule, il essaya d'éviter le premier tir, mais malheureusement n'en fut pas capable, ne pouvant qu'essayer de le bloquer avec ses bras. Le deuxième coup le cueillit dans l'abdomen, l'obligeant à orner à son tour l'herbe verte de son sang écarlate. Toussant et crachant le liquide poisseux pour réussir à respirer de nouveau, il rampa jusqu'à la jeune femme et agrippa sa cheville, peut être dans le but de la faire trébucher ? Qu'il réussisse ou non, une deuxième lame, plus fine et plus aiguisée celle ci, apparut subrepticement dans sa main et il tenta de lui transpercer les chevilles.

Au même moment, un bruit de pas se fit entendre juste à côté des deux combattants. L'air surpris, trois bandits regardaient leur deux collègues, dont un était empalé sur l'épée d'un homme aux cheveux verts et l'autre en train de se traîner sur le sol pour essayer de tuer une jeune femme. L'un d'eux eut la bonne idée de courir vers le troll pour le ramener ici et lui demander ce qu'il s'était passé, mais à peine avait il fait quelques pas qu'il aperçut le cadavre du troll encore fumant et une autre femme qui s'avançait vers eux, portant une énorme faux enduite de sang. Tou s'échangèrent des regards paniqués mais sortirent leurs armes malgré tout, prêts à se battre à leur tour.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

Les renforts sont arrivés ! Il y as également quelques bruits dans la cour, mais de là où vous êtes, impossible de savoir ce que c'est !

Zoro Actions de l'archer :
L'archer est mort !

Zinnia Actions de l'archer :
Action 1 : Esquive du poignard
Action 2 : Bloquage du premier coup de feu
Action 3 : Coup de surin
Ton ennemi est déstabilisé, tu peux l'achever !

Plan de la position de chacun :
Spoiler:
 


Pour toute question, je suis bien évidemment disponible par MP :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Lun 26 Sep - 22:23






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
   
C'est en soufflant un peu de fatigue que j'arrivais à coté de mes camarades encore debout qui étaient en train de finir leurs affrontements. Et dire qu'initialement ce devait être une mission simple, réalisée dans la discrétion par l'obscurité de la nuit... Et voilà que nous étions tous un peu blessés, et que Matsuo était inconscient... Mais qui aurait put penser qu'un troll était de leur coté ? Peut être les villageois à vrai dire étaient au courant et pour payer une valeur moindre faisaient en sorte de nier catégoriquement l'existence d'une telle créature... C'était peu probable, mais cela restait possible, et il faudrait surement discuter d'une prime supplémentaire... Mais l'important déjà était d'en sortir vivant.

Une fois sur place, je pouvais rapidement voir que si mes camarades se débrouillaient comme ils pouvaient face à leurs adversaires, les trois individus arrivant juste ensuite eux étaient encore frais et disponibles. Mais notre but était de les vaincre, donc une fois non loin d'eux je me remis en garde, faisant craqué ma nuque, prêt à combattre en déséquilibre évident :

"Votre créature est morte, et vous êtes les suivants !"

Une simple mise en garde, pour préciser que nos intentions ne seraient en aucun cas de les épargner. S'ils voulaient fuir, c'était maintenant, et j'étais conscient que je leur tendais cette voie. Mais il fallait me montrer... Plus persuasif.

N'attendant pas pour lancer les hostilités, j'avançai de manière très rapide jusqu'à eux, avant de donner sur chacun un grand coup de mon arme dans un mouvement circulaire, avant de revenir de quelques pas agiles à ma position initiale. S'il allait falloir que je combatte trois personnes en même temps, j'allais le faire, tant que mes deux compagnons réussissaient à s'occuper de leurs adversaires.

C'est par ailleurs à eux que je m'adressais en ne tournant toutefois même pas mon visage, trop attentif aux trois bandits.

"Je prend les choses en main maintenant. Assurez vous de survivre !"


Puis, m'avançant d'un seul et unique pas vers eux, pour m'imposer comme leur seul et unique adversaire, je tentai une nouvelle fois de montrer ma supériorité par la confiance avant qu'ils aient put combattre :

"Alors ? Vous venez ? Je ne vais pas attendre jusqu'au lever du jour."

C'était en tout cas confiant que j'abordais ce nouveau combat. Si j'avais put combattre un troll seul, alors des bandits tout en ayant support de deux compagnons qui savaient un peu près se défendre n'allaient pas être plus compliqué... A moins qu'ils n'aient un deuxième troll, auquel cas un repli stratégique serait envisageable.

Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Sam 1 Oct - 13:32





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi & Rinkyu






Les ruines
feat.des gens

La situation de Zinnia semblait s’améliorer quelque peu, elle était sur le point d’achever son ennemi. Elle devait absolument saisir cette occasion, ou elle en avait encore pour 10 jours si ça continuait ainsi.

Alors que Zoro tartinait toujours les feuilles du buisson avec de la confiture de fraise, bien rouge, que le corps de l’archer mort avait produit, trois mecs apparurent enfin pour constater la scène. C’était pas trop tôt… Bof bof le renfort ici. Dés lors qu’il aperçut cette scène, le bretteur se tourna vivement vers eux, prêt à leur foncer dedans.

Cependant, ce fut sans compter sur l’intervention de Kaede qui annonça la mort du troll. Cette fille gérait la situation comme une reine, au point que Zoro la félicita intérieurement. Il appréciait les bons combattants, surtout quand ces derniers étaient des femmes.
Et comme cette glorieuse victoire contre ce troll ne suffisait pas, elle devança le jeune homme, prête à attaquer les trois nouveaux arrivants. Elle maniait son arme avec habilité et précision, et sembla décréter qu’elle pouvait se charger de ces trois types toute seule, devant l’air sceptique du cheveux vert.

Pas qu’il doutait de ses performances, puisqu’il lui reconnaissait une plus grande puissance que la sienne actuellement, mais c’était justement le fait qu’elle semblait les prendre pour des nazes, ou bons à rien. La force de Zoro avait diminué, mais sa passion pour le combat était toujours aussi folle, même aussi faible qu’il était, ça n’avait aucune importance ! Son « assurez vous de survivre » était bien présomptueux, même si ce n’était certainement pas volontaire

- Eh… Garde pas tout pour toi sale égoïste prétentieuse, moi aussi je veux me battre !


Sur ces mots, il dégagea ses deux autres épées hors de leur étuis, et les plaça convenablement. S’il pouvait au moins s’en faire un, il serait comblé.
Et puis, il s’avança vers l’un des adversaires à la vitesse d’une bête sauvage, afin de lui trancher le torse à l'aide de ses trois sabres. Il y avait énormément de chances que ce type esquive ou pare son offense, et c'était presque ce que Zoro voulait, afin de mieux l'attaquer par surprise.







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mar 4 Oct - 1:08

Bordel de tête à cul !
Voila la seul chose qu'il réussit à pensée. Tout était flou, encore une fois. Il gisait dans son propre sang, un mal inconditionnel et omniprésent dans son corps, il n'aurait d'ailleurs pas su dire quelle zone lui titiller les nerfs le plus fort actuellement, peut être sa mâchoire ? Non sans doute pas, à vrai dire ce devait être son bras emmitouflé dans le semblant d'attelle qu'il lui restait. C'est qu'elle aussi avait pas mal subit durant ce rapide échange de coup, enfin échange, c'est un grand mot. Alors même qu'il ne bougeait pas d'un pouce, il pouvait sentir à la perfection la zone précise où son bras avait été recollé et ceux uniquement avec les légères brises que le vent lui apportait comme pour le réconforter.
Ça ne marchait pas, vous vous en doutez.

Bien au contraire, peut être le vent n'était il qu'un sadique parmi tant d'autres. Mais la n'était pas l'importance, ça n'avait même aucune valeur à l'heure actuelle. Ses camarades de routes étaient en train de lutter chacun de leurs côtés, sa plus proche amie présente affronter seul un troll c'était pour dire. Alors que lui, tel le dernier des fainéants restait ici, à côté de la souche d'un arbre, après s'être relevé comme un vieillard pour retomber presque immédiatement. C'était simplement ridicule et lui même s'en rendait compte, ce qui ne tarda pas à le faire rire intérieurement. Il se souvint. La dernière fois qu'il s'était retrouvé dans tel posture, c'était dans un terrible combat, une brute épaisse du nom de Gorgollax. Une sorte de croisement génétique si ses souvenirs étaient bons, un surhomme à l'aspect animal. Un corps noir et poilu mais qui lui donnait une résistance hors norme. Ce fut difficile mais il avait réussit finalement à vaincre, comme d'habitude. Mais à la fin de ce splendide affrontement il était dans la même situation. Ça n'avait bien évidement pas été une souche d'arbre, juste l'un des murs de béton de l'arène, celui ci l'entourait totalement tant le corps du boxeur était profondément incrusté dedans. Mais malgré tout il avait gagné, alors pourquoi serait-ce différent ici ?

Son souffle était haletant et très lents. Chacune de ses inspirations étaient séparé de ses expirations par de trop nombreuses secondes. Plus rien n'allait c'était sur, mais il ne pouvait se résoudre à rester ici pendant que les autres faisaient tous le travail. Il était en train de compter sur deux types qu'il ne connaissait pas et une native de ce monde. Et à la fin quoi ? Il espérait gagner son oseille lui aussi ? N'importe quoi encore, s'il voulait quelque chose il devrait se bouger. Mais pour ça il devait d'abord réunir toutes ses forces, pourquoi n'avait il pas de pouvoir de guérison instantané ? Pourquoi n'avait il juste pas ses pouvoirs. Les choses se passeraient autrement sinon et l'énorme bestiole verte aurait été presque inoffensive à ses yeux. Oui mais actuellement elle ne l'était pas, elle était même trop violente. Trop violente ou lui trop lent ? Il n'était pas suffisamment concentré voila tout, ce ne pouvait être que ça.

De la où il était il pouvait tout de même admirer le spectacle que lui offrait son amie et la bête démesurée, tout du moins une partie du spectacle. Tout était vague et extrêmement flou, des bribes de couleurs lui permettait de temps à autres de comprendre que tel ou tel coup était porté, ou alors que l'un d'entre eux dominait. Finalement, rien qui puisse lui porter une extrême envie de rester la, l'assistance à personne en danger non ? Il devait y aller, il était en danger aussi mais ça ce n'était que secondaire, voir même tertiaire. Il était résistant et pouvait guérir de tout, alors bon il finirait par se remettre d'aplomb et combattre à nouveau. Bientôt espérait-il. Mais pour le moment ses forces étaient encore trop oisives, il ne parvenait pas à les réunir alors ferma-t'il les yeux un instants pour se reposer.

La seconde d'après, du moins c'est le temps qu'il crût avoir fermé les yeux, il aperçut l'énorme masse verte au sol qui ne bougeait plus d'un pouce. De nombreux filets de sangs sortaient de son corps et venaient arroser les alentours, combien pouvait il avoir de litre de sang lui ? Peu importait finalement, par contre la douce voix qu'il entendu était plus importante. Plus réconfortante d'ailleurs bien qu'inutile dans les faits. La charmante demoiselle lui conseiller de se reposer calmement ici. Elle reviendrait rapidement quand les choses seraient fini. Enfin quelque chose comme ça, ses oreilles étaient à moitié empli de sang et de terre, un super mélange qui partirai après quelques bains. Il voulut lui répondre que tout allait bien, qu'il n'y avait pas besoin de s'inquiéter pour lui et qu'il allait les rejoindre, mais avant même qu'il ne réussisse à communiquer cette envie à sa mâchoire et que celle ci ne dédaigne bouger, Kaede lui tournait déjà le dos et repartait d'un pas pressé en direction des ruines. Elle, elle n'avait pas que ça à faire que de s'occuper d'un stupide homme encore gravement blessé, elle était forte et bottait le cul des méchants.


" - T'es sérieux mec ? Tu vas rester ici ? Simplement à attendre en nous étouffant avec ton sang ? C'est comme ça que tu voyais tes grandes épopées sur ce territoire ? C'est pour ça que tu m'avais odieusement dégagé ? Et bien, félicitations à toi."

Devant ses yeux une ombre lui apparut, c'était encore Lui qui avait revêtu l'apparence du boxeur, à la différence prêt que lui semblait en bonne santé. Toujours avec son sourire mesquin et démoralisateur sur le visage, il vint à moins d'un mètre de Mat' puis s'abaissa pour que les visages des deux hommes soient face à face, seulement séparé par quelques centimètres.

" - Tu es . . . comment dire ? Pitoyable ? Oui c'est le bon mot. Aller, arrête de faire ton enfant borné et laisse moi reprendre les commandes comme dans le bon vieux temps. On va sagement se relever et repartir démolir des gueules okay ? Si tu vois le moindre inconvénient dit le moi clairement ?

Non ? Excellent."


Un frisson parcouru l'échine de son corps alors que le boxeur se redressait d'un seul coup, du sursaut offert par un second souffle inopiné. La souffrance qu'exerçait son corps sur lui était devenu bien moindre et, malgré le sang qui continuait à suinter de certaine plaie, il se sentait relativement mieux. L'attelle était toujours mal réglé mais cela ne le gênait plus, au contraire il se sentait plus que jamais prêt à se servir de son bras. Il la détacha légèrement pour se laisser un plus grand champ d'action, puis amena ses deux paumes au sol pour se redresser. De nouveau debout, il fit d'abord craquer son coups puis ses épaules, il racla le fond de sa gorge et cracha un mollard mélangé à son sang un peu plus loin. Puis il se mit en avant, sa vision était bien moins flou et il apercevait sans gênes les ruines. Kaede y était déjà, elle se tenait droite à côté de l'épéiste Zoro. Tous deux semblait prêt à en découdre encore plus avec les bandits, et ce fut chose confirmer lorsqu'ils pénétrèrent plus en amont dans les ruines et que le boxeur ne les perdent de vue.

Son pas s'accéléra et bientôt il courait. Il sentait chacun de ses membres comme portait par le vent, la sueur et le sang qui perlait sur son corps donnaient l'impression de disparaître à chaque mouvement qu'il exerçait. Il se sentait à nouveau libre et dans l'action, rien ne pourrait maintenant l'arrêter. Arrivant au bord des ruines il accéléra encore plus pour se mettre à sprinter. Il activa chacun des Statics Shields présent dans ses gants et devant les deux se dévoilait maintenant deux gros bouclier magnétiques et électriques au teint bleuté, suffisamment translucide pour voir à travers, il les porta devant lui et commença à pousser un hurlement de rage berzerk prêt à se jeter dans la mêlée et d'écraser l'un des bandits contre le sol avec ses deux pavois énergétiques.



Ps:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mar 4 Oct - 14:48





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Le poignard sifflait dans les airs, imprécis, car lancé par une blessée et non habituée de ce type d'arme, l'archer n'eu pas grand mal à éviter cet assaut grossier, cependant, il fut bien plus surpris lorsque la première détonation grondait et essayant de mettre ses bras pour protéger son précieux genou, c'est finalement sa blessure précédente qui pris de plein fouet le second tir.

Toussant du sang à son tour, l'homme tombait finalement sur le sol à son tour, redécorant l'herbe fraîche avec son sang fumant, mais toujours déterminé à se battre jusqu'au bout ! Usant de ses ultimes forces, il agrippait la cheville de la dragonne et celle-ci vit briller dans sa main une lame aiguisé qui était resté dissimuler jusqu'alors, visant les talons de ses pieds sûrement dans le but de la clouer au sol de façon définitive.

Pauvre humain, tu veux toi aussi m'obliger à ramper contre le sol ? Comme bien d'autre petite créature avant toi, tu veux briser ce qui me sert actuellement d'aile pour me rendre vulnérable ? J'admire ta combativité, Humain, mais tu signes ici ton arrêt de mort, que ta courte existence soit remplacée par une bien plus utile pour les tiens. Voleur, tueur, bandit... Cela ne m'importe peu, ton jugement va tomber.

Esquissant un sourire carnassier, Zinnia tira sur sa frêle jambe agrippée de toutes ses forces humaines. Évidemment, sa petite condition à comparé du poids et de la taille d'un homme adulte n'allait pas le faire bouger... Mais l'idée n'était pas là. Profitant plutôt de l'état déstabiliser du bandit pour le surprendre et du fait qu'il était, de par sa condition, un point sur lequel elle puisse se tirer, comme une main tendue, pour se redresser subitement et prendre de l'élan avec sa jambe encore libre.

Lançant au bandit un œil meurtrier, Zinnia dégageait la main armé de l'archer d'un violent coup de pied tandis que le canon du revolver noir allait se coller sur le front du bandit. La peau de l'homme crépitait comme un steak sur le grille au contact du canon brûlant de l'arme, le regard des deux combattants se croisait une dernière fois avant qu'une nouvelle détonation vînt résonner entre les murs des ruines toutes proches.

Dégageant sa cheville d'un coup rageur, Zinnia lançait à peine un regard vers les trois nouveaux bandits qu'elle avait entendu arriver qui allait être bien occupé par l'homme déguisé en femme et celui avec les cheveux verts. Profitant de ses quelques instants de répit pour faire glisser son t-shirt le long de son épaule gauche pour faire apparaître sa blessure vive. N'attendant pas une seconde de plus, elle collait son revolver chauffé par ses tirs répétés sur ça plaît, étouffant un cri de douleur tandis que la blessure se faisait cautériser de façon artisanale.

Une larme coulait le long de la joue de la jeune fille alors qu'elle laissait tomber son arme à ses côtés, remontant son haut tout en serrant son poing gauche, signifiant qu'aucun nerf n'avait été touché même si le bras allait rester hors d'usage encore un moment.




Résumé des actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mar 4 Oct - 21:00




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Tout allait si bien depuis quelques temps, il fallait se douter que quelque chose déraillerait dans leur plan. Ils avaient investis ces ruines guidés par leur chef, s'y étaient établis et pillaient peu à peu les ressources du village voisin, jour après jour. Ils étaient riches et s'en sortiraient, ce qui convenait au bandit, leur assurant ainsi un garde manger presqu'éternel. La garde était trop occupée avec des problèmes dans les villes voisines où ils avaient dû aller en renfort pour se préoccuper d'eux et au final, ils étaient bien ici, roulant dans l'or et la nourriture et buvant à longueur de journée. Mais peut être que cette boisson avait finis par trop les abrutir, car à présent qu'ils se trouvaient face à la réalité ; le troll mort, les deux sentinelles également, ils avaient envie de hurler de terreur et de s'enfuir à toutes jambes. Pourtant les trois guerriers sortirent leurs armes et … se firent faucher sans pitié par un tranchant terrible.

Si l'un d'eux s'en tira encore en vie, bien que gravement ouvert au niveau du torse, les deux autres n'eurent pas cette chance. D'un côté, le bretteur aux cheveux verts qui s'était occupé de l'archer égorgea l'un d'eux qui tentait de ramper à l'écart, tandis que le deuxième se faisait écraser sans pitié par les pavois d'un boxeur qui s'était fait écarté du combat par le troll un peu plus tôt, ce dont on ne pouvait pas lui tenir rigueur étant donné la puissance de ce dernier. C'était donc deux des ennemis des élus qui étaient encore à terre, tandis que le troisième tentait tant bien que mal de s'en sortir malgré tout, retenant son sang du bout des doigts.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

Du bruit dans la tour, ce n'est pas encore finis, même si la fin est proche Wink !

Bandits en vie : 1+?/3+?
Archers en vie : 0/2
Chef : ?

Zinnia
L'archer est mort !

Matsuo
BON RETOUR !

Plan de la position de chacun :
Spoiler:
 


Pour toute question, je suis bien évidemment disponible par MP :3 !
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mer 5 Oct - 19:13






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
   
Malgré l'assaut que je venais de donner et la confiance que je laissais transparaître sur mon visage, je savais que j'allais devoir ralentir le rythme, prendre au moins quelques secondes pour souffler. La course que je venais de faire pour arriver jusqu'ici avait été coûteuse, et surtout que je ne m'arrêtais pas, me jetant à corps perdu dans l'affrontement. J'avais put néanmoins les toucher, et même blesser gravement ces trois au niveau du torse, si bien que peut être que les choses allaient se montrer plus faciles par la suite... Même si je n'avais pas encore vu ce qui pouvait servir de chef à ces hommes... Le troll était hors de compétition, bien évidement, même si j'avais croisé il y a quelques mois un camp de bandit dirigé par l'un de ces êtres à la puissance démentielle...


Non, cette fois-ci, il s'agissait d'êtres humains, disposant de suffisamment d'intelligence pour utiliser les moyens à leurs dispositions pour se défendre... Mais visiblement pas assez pour avoir eu l'idée de s'enfuir, puisqu'en observant bien ces hommes qui venaient d'arriver et que j'avais eu par surprise, je vis que deux d'entre eux ne risquaient pas de se relever avant un long moment... Même trop long, emporté en une attaque, ces deux là n'auraient plus jamais la lueur du jour et la vie en eux par deux de mes camarades, tandis que le troisième peinait à tenir debout...


Mais surtout, il y avait le boxeur, qui semblait être au moins de nouveau en forme pour combattre ! Ce fut en levant mon pouce et en souriant en coin que je lui indiquais sans un mot mon enthousiasme à le revoir, avant de dire au bretteur un peu trop belliqueux :

"Et bien, si tu veux combattre, donnes-toi en cette peine. Et... Sale égoïste prétentieuse ?" Je lâchais un soupir avant de reprendre plus calmement : "J'aurais presque attendue des remerciements..."

Toutefois, je me dirigeais ensuite prudemment vers la jeune fille qui nous accompagnais depuis lors, et qui semblait souffrir le martyre à cause d'une plaie qu'elle était en train de cautériser avec une arme dont... La simple existence me faisait serrer les dents. Une arme à feu, dont elle s'était servie à de nombreuses reprises aujourd'hui...

"Tu va bien ?"


Une simple question sur son état. Si elle n'était plus en mesure de combattre, alors peut être vaudrait-il mieux qu'elle aille se mettre en retrait. Matsuo et Zoro étaient eux encore capable de se battre, mais pour elle, je n'en savais rien... Mais ce fut l'entente de bruits dans la cours qui me fis me remettre en garde, avant de dire d'une voix suffisamment audible pour mes trois camarades :

"Ce n'est pas encore fini, prudence !"


Puis je retournais au front, presque devant la porte d'entrée, arme en main et serrant les dents, près à combattre n'importe quelle personne qui oserai se mettre en travers de mon chemin... S'il fallait que la plaine soit rouge écarlate au levé du soleil, elle le serait !





Dernière édition par Kaede Honjo le Dim 9 Oct - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Dim 9 Oct - 12:42





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi & Rinkyu






Les ruines
feat.des gens

Bien que crue, la remarque avait su interpeller la jeune Kaede qui se retira du combat pour laisser cette place à Zoro. Au passage, elle fit savoir au garçon qu’elle attendait des remerciements au lieu d’insultes comme ça, ce à quoi l’épéiste fut indifférent. Ouais, peut-être après, s’il y pensait, elle avait quand même effectué du bon travail avec le troll.
Après, si Zoro possédait toute sa puissance, lui aussi s’en serait chargé, c’était en quelque sorte le job des plus forts de protéger les plus …. Faibles. C’était pénible de reconnaître sa faiblesse, mais malheureusement, tel était le cas.

Elle l’observa s’éloigner vers l’autre jeune fille qui était enfin venue à bout de son adversaire, mais non sans séquelles. Elle paraissait en piteux état, ce n’était qu’une gamine. Etait-elle encore en capacité de combattre ? Ou resterait-elle sur le banc de touche jusqu’à la fin ? De toute façon, si l’on se fiait à ce que l’on voyait, il ne restait qu’un bonhomme. Toutefois, il n’était pas impossible que certains surgissent de l’ombre.
Quant au dernier, Matsuo, ça faisait un moment que le bretteur ne l’avait aperçu. Ce serait con d’être mort aussi débilement.

Oui, Zoro n’était pas des plus concentrés sur son combat, puisque le bandit ne bougeait pas d’un pouce pour le moment. Il comprenait certainement qu’il n’avait aucune chance face à ces quatre là, alors s’il pouvait un peu gratter du temps de vie pour retarder son échéance.
Puis, finalement, le cheveux vert daigna lui apporter une ultime attention en reposant son regard de prédateur sur lui : «  Il est temps d’en finir ! »

Il s’amusa à faire tournoyer ses deux sabres pour un effet de style, et fonça de nouveau vers son ennemi afin de l’attaquer à trois endroits en même temps : le katana à sa bouche assaillait la tête du type, puis il mena la seconde au niveau de son torse, et enfin la troisième vers ses jambes. Qu’il se baisse, ou qu’il saute, il se ferait trancher quelque part.
A moins qu’il ne se faufile entre elles par on ne savait quelle flexibilité ou agilité corporelle mais ça ne semblait pas être dans ses cordes. Ce gars là était plutôt un amateur raide comme un bâton, alors….







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Sam 15 Oct - 10:31





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Une minable entaille et je souffre le martyre alors que de cette plaie devrait déjà être refermé ! Ils sont beaux, ils sont forts et magnifiques ses corps humains ! Mes frères, je suis si heureuse que vous ne pouvez pas voir votre sœur dans un état aussi lamentable. Mes frères... J'espère tellement qu'un jour, nous pourrons être de nouveau réunis tous les trois, comme avant...

Assise sur l'herbe fraîche, tournée vers le carnage qu'était en train de créer Kaede dans les rangs ennemis sans réellement le regarder, Zinnia laissait ses hormones naturelles faire face à la douleur comme elles devaient le faire, se contentant de méditer, de se concentrer pour oublier son épaule qui lui brûlait affreusement.

N'écoutant d'une oreille la dispute qui éclatait entre les deux élus toujours présents sur qui devait tuer le plus de leur semblable, l'homme habillé en femme se décidait finalement à laisser le rôle principal à l'homme avec un sabre entre les dents ce qui eut le don d'agacer la dragonne qui regardait Kaede s'approcher d'elle pour lui demander amicalement comment elle allait. Ayant perdu son côté de petite fille mignonne précédemment arboré, elle avait récupéré son côté animal plus familier. Lâchant un grognement menaçant d'animal blessé et un regard noir, il eut le droit à une réplique aussi froide que les neiges du nord.


-Je ne veux pas de ta pitié, Humain. Retourne plutôt aider ton camarade, je suis capable de m'occuper de moi toute seule.

Détournant alors totalement son attention de l'homme, ce fut une odeur qui vint lui rappeler la raison de sa présence dans cette mission dont la finalité lui importer peu : L'un de ses élus avaient rencontrés son frère dans un passé assez lointain ! Ce tournant alors vivement vers Kaede, la dragonne se rendait compte que ce n'était pas vraiment le bon moment pour parler de ce genre de choses, des bandits pouvant bien être en présent dans ses ruines. Serrant les dents, elle remettait sa cape sur ses épaules pour éviter que le froid entrave son rétablissement et poursuivait sa reprise de force, n'étant de toute façon, plus d'une grande aide dans son état.

L'odeur est diffuse, lointaine, mais bien présente. À défaut de pouvoir me renseigner sur un lieu, s'il arrive à savoir de qui je parle, cet humain pourrait me fournir d'autre renseignement. Raison de plus pour conclure cette histoire et donc pour moi de récupérer le plus vite possible pour les aider, même si la seule présence de cet Humain plus fort que la moyenne semble être largement suffisant.



Résumé des actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Sam 15 Oct - 14:42




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Attirés par le raffut les derniers ennemis arrivent, désertant leur place dans la tour pour venir affronter ces élus culottés. Mais en plus des trois brigands faibles restants qui n'ont pas grand chose de nouveau par rapport aux trois qui viennent d'être battus, se tiennent deux personnages qui n'ont aucune commune mesure avec ceux là et qui sont sans doute ceux ayant réussis à contrôler le troll. Il faut dire que pour s'occuper d'une telle créature, il faut un peu de prestance, il n'y as pas à le nier. Le premier semble être le lieutenant, ses yeux lancent des éclairs alors qu'ils sort deux dagues de ses poches et se met en position de combat. Le deuxième, beaucoup plus grand et menaçant est armé d'une épée de manufacture plus qu'appréciable et d'une rondache en bois, il est sans doute le fameux  Rubin dont on vous as parlé au village.

Les deux bandits regardent le carnage, puis dévisagent leurs deux chefs, il semble qu'un éclair de lucidité traversent leurs yeux et ils reculent doucement. Ils ont bien compris que si le troll à été vaincus, ils n'ont strictement aucune chance. Tournant les talons ils prennent la poudre d'escampette. Constatant cela, le second ouvre de grands yeux surpris et au lieu de tenter de les retenir lance ses deux poignards dans leur directions pour les clouer sur place. Ils meurent dans leur fuite sans le moindre bruit alors que le meurtrier sort de nouvelles armes, à croire qu'il en as un nombre illimité, en souriant presque doucement aux élus.

Nous n'avons pas besoin de faibles de leur trempes qui ne sont même pas capables d'affronter une bande d'idiots dans votre genre. Je me présente ; Samiiya, c'est la moindre des politesses n'est ce pas ? D'autant plus que cela ne vous servira plus à grand chose une fois que vous serez morts !

Son sourire s’agrandit encore alors que lui et son chef qui n'as pas prononcé un seul mot ni esquisser la moindre trace d'émotions se jettent sur vous d'un commun d'accord. Leur danse macabre est parfaitement rodée et huilée, ce ne sont pas des petits débutants, et il est évident qu'ils vous donneront du fil à retordre … Mais la fin approche, c'est palpable dans l'air.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

DERNIER COMBAT (enfin :huhu: )

Samiiya, lieutenant bandit, armé de deux dagues, niveau 15
Rubin, chef bandit, armée d'une épée de maître et d'un bouclier, niveau 30

Let's fight !

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Dim 16 Oct - 19:12






Les ruines



Avec : Matsuo, Zoro Roronoa, Zinnia (Et PNJ Aki)
   
Alors que je m'approchai de la jeune fille pour l'aider et prendre des nouvelles de son état, elle me répondit assez sèchement, me faisant hausser les sourcils. Assez loin du portrait qu'elle avait donné d'elle à la taverne en somme, me troublant tout de même plutôt beaucoup... Mais c'était tout autant ses mots... "Humain"... "Ton camarade"... Se considérait-elle comme au dessus de nous ? Comme quelqu'un de trop important pour ne pas se mettre au même niveau que nous autres ? Ce n'était pas impossible... Tout comme le terme humain et son arme pouvait très bien indiquée que la jeune fille sous mes yeux soit en fait une élue... Bien peut m'importait, mais à la vue de la blessure qu'elle avait reçue, elle ne serait pas en mesure de combattre.

C'était par ailleurs bien ça que nous allions devoir faire. Alors qu'un nouveau groupe de cinq bandits s'approchaient de nous, dont deux suffisamment bien équipés et dégageant une puissance un peu près suffisamment respectable pour être les dirigeants de ce camp de bandit, ils... Ils s'occupèrent de tuer deux de leurs camarades, qui en voyant le carnage auraient préférés prendre la fuite à toute vitesse. Je restais toutefois bien impassible, laissant juste un soupir se faire alors que l'un des deux se présentait, surement comme étant le second... Un bien grand sadique en apparence semblait-il. Et je préférais rester sur cette impression là. Au moins, il n'y aurait aucune possibilité que je sois pris de remord après coups, même si cela aurait été peu probable.

"Alors c'est donc vous les macabres agitateurs de toute cette histoire ? Vous m'excuserez sans peine j'espère, mais je n'ai guère envie de parler avec vous, et encore moins l'envie de mourir. Faites parler votre fer, et essayer d'en ressortir vivant !"

Puis, ils se jetèrent sur nous, laissant le dernier bandit en retrait, surement trop effrayé par la mort de ses comparses et par nos personnes pour agir. Mais bon... C'était surement la meilleure chose à faire pour lui, ou bien essayer de trouver une autre sortie et quitter à toute allure les lieux.

Mais l'intérêt ici était tout autre. Nous allions devoir combattre ces deux ennemis, et nous ne pouvions opposer que moi et Zoro. Enfin théoriquement, Matsuo pouvait nous aider lui aussi, mais à cause de l'attaque du troll, il était toujours un peu sonné, et je préférais me charger de ce problème par moi-même. En tout cas, je comptais m'occuper en priorité de l'homme qui semblait être le chef, simplement parce qu'il était plus fort... Mais pas pour me dire "Je suis plus fort que lui" etc... Parce que quelqu'un devait prendre le risque de l'affronté, et qu'actuellement, malgré le troll, j'étais peut être la personne la plus à même à le combattre !

Reculant de plusieurs pas pour ne pas avoir à combattre à l'intérieur de l'enceinte afin de pouvoir utilisée de manière efficace mon arme, je commençais directement à jauger mon adversaire, envoyant sans ménagement le boulet de mon arme en direction de son genoux, puis de son tibia, pour le faire parer difficilement avec son bouclier... Ou bien esquiver, mais étant plus chargé, la chose allait être plus complexe pour lui. Cela ne m'empêcha pas de profiter de cette seconde attaque pour lui foncer dessus, et lui donner un grand coup de faux en direction de sa nuque, pour finir au plus vite ce qui avait été commencé. Le sang qu'ils avaient versé, allait se finir avec le leur.

Résumé :
 





Dernière édition par Kaede Honjo le Ven 21 Oct - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Mar 18 Oct - 20:11





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : Cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi & Rinkyu






Les ruines
feat.des gens

Et un de moins ! La dernière victime du sabreur s’écroula devant lui ,tailladé, et fit trempette dans son propre bain de sang. Toutefois, Zoro ne rangeait pas ses sabres pour autant. Après tout, il n’avait encore rencontré personne qui ressemblait au bosse. Ces cadavres n’étaient que des subordonnés, et le plus dur n’était pas encore traversé.
Néanmoins, cette petite pause fut bénéfique pour l’épéiste qui en profita pour reprendre de l’énergie. Il n’oubliait pas sa faiblesse d’aujourd’hui, ce n’était plus aussi facile qu’autrefois, et son cœur palpitant fougueusement en témoignait assez bien.

Il tourna la tête vers ces deux camarades, dont Zinnia qui paraissait bien amochée. Etait-elle en mesure de se refaire une vague d’ennemis ? Sans prétention, Zoro en doutait. Si elle était prudente, elle resterait à l’écart pour le reste de la mission. Mais peut-être la sous-estimait elle ? Et que cette plaie ne l’empêcherait pas de combattre. Il l’espérait, pour elle. C’était toujours plus amusant de participer que de regarder !

Le break ne fut que de courte durée, puisque les deux hommes à la tête de cette troupe d’abrutis firent enfin leur entrée dans le game. Ils avaient plus d’allure que les autres, et portaient le charisme de boss. D’ailleurs, ils n’hésitèrent pas à planter deux de leur bandits qui essayaient de se faire la malle, en vain. Ici, ils n’aiment pas les lâches. Tant mieux, car ni Zoro, ni Kaede, ni les deux autres, même blessés, ne comptaient se tirer. Les quatre élus étaient déterminés à accomplir leur tâche afin d’en décrocher la récompense.

Ainsi, quand l’un d’eux, le second visiblement car moins imposant, prit la parole afin de les traiter d’idiots gratuitement, Zoro serra les manches des lames qu’il tenait contre ses paumes, et fourra le troisième dans la bouche car le combat s'annoncerait sérieux. Ce type se présentait, comme s’il avait l’intention de taper la discute. C’était d’un ridicule sans nom, et le cheveux vert désirait seulement en finir.
La féroce femme que Zoro avait dans son camp répondit à cette provocation avec classe.. Et de ce fait, le cheveux vert ne voyait absolument rien à rajouter.

Sans perdre plus de temps, les deux corps ennemis s’élancèrent vers les deux élus qui se préparaient au combat. Kaede se chargea du boss, et instinctivement, le cheveux vert se choppa le second. Après tout, il avait l’habitude de toujours se faire les « seconds » dans son passé, ça ne le changeait pas vraiment.
Plus futé que ses précédents adversaires, Zoro devait se la jouer plus méthodique et commença par courir sur lui, tout en faisant tournoyer deux de ses sabres comme des hélices d’hélicoptère, à toute volée, tentant ainsi de bien déchiqueter le corps de son adversaire si jamais il entrait en contact avec ces deux lames ultra tranchantes.








† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique


Dernière édition par Zoro Roronoa le Mer 26 Oct - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Ven 21 Oct - 17:43





Les Ruines (Scénario)


feat.Kaede - Zoro - Matsuo



Levant un sourcil, le jeune homme à l'allure efféminé qui avait pourtant de bonnes intentions, fut étonné par le comportement agressif et animal de la jeune fille blessée qui étouffait un grognement en son encontre. Malheureusement, les règlements de comptes allaient devoir attendre, car un ultime défi attendait le groupe d'élus réduit de moitié : le second de cette escouade de bandit ainsi que son chef venaient de rentrer en scène, tuant les lâches dans leurs rangs qui voulaient encore prendre la fuite suite au spectacle du massacre de leurs camarades.

Sortant de nouveaux poignards d'un endroit inconnu de son anatomie, le second eut la bonté d'esprit de se présenter avant de charger droit devant lui comme un fou furieux et c'est contre toute attente ou presque que l'homme à la chevelure émeraude se présentait comme son adversaire, couteaux contre katanas, élu contre bandit, cet affrontement se présageait épique.

De l'autre côté, c'était le chef armé d'une longue épée d'un très bel ouvrage et présentant un bouclier en bois qui devait faire face à la bête assoiffée de sang et sa faux sanguinolente, véritable démon sur ce champ de bataille improvisée, l'homme allait devoir faire preuve de bien des stratagèmes pour réussir à s'en tirer face à cette créature d'un tout autre niveau par rapport à ses camarades. Toujours assise dans son coin, notre dragonne, c'était contenté de se tourner afin de pouvoir faire face au combat, enfin contente de ne plus avoir à intervenir et se contentant de fermer et ouvrir le poing de son bras blessé afin de faire circuler le sang, espérant accélérer la guérison de sa vilaine blessure même si cela ne restait qu'une belle utopie.

Ces humains... pas un pour rattraper les autres. Juste une joyeuse bande de bête avide du sang de son semblable, il suffit de regarder l'autre Humain à la chevelure gazon, il se délecte des cadavres qu'il laisse derrière lui et ne parlons même pas de l'autre avec son cœur noble, c'est limite si ce n'est pas encore pire que les louveteaux qu'il a devant lui, il doit facilement avoir bien plus de vie sur sa conscience que ses deux comiques qui viennent de débarquer réunis. Enfin, au moins la situation semble arriver à son terme, je devrais enfin pouvoir reprendre mes recherches correctement, en commençant par se drôle d'homme-femme à la faux.

En retrait, assise en tailleur, ses deux armes posées sur le sol devant elle, Zinnia se contentait d'observer l'affrontement finale de loin, ne souhaitant pas intervenir dans l'immédiat, même si elle restait aux aguets d'une potentielle ouverture si jamais un dernier SOS venait à émerger de l'un des deux protagonistes de l'histoire, notre héroïne préférant jouer les rôles secondaires, les observatrices, comme à son habitude.


Résumé des actions::
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   Sam 22 Oct - 12:33




Les ruines

Lieu : Yoshihiro (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 4 jours
Date de début : 22 juillet 2016
Une bataille furieuse s'était engagé entre les élus déterminé à mener leur mission à bien et les bandits qui ne souhaitaient pas perdre leur source de revenus, et encore moins leur vie. Le chef qui n'avait toujours pas ouvert la bouche, avait cependant largement eu le temps de jauger les différents adversaires, il avait donc décidé que celui qu'il affronterait était la jeune femme à l'immense faux. Rubin n'était pas sexiste, loin de là, et même si son regard c'était porté en premier sur le bretteur aux cheveux verts, il avait rapidement compris que celui ci ne représentait pas le danger le plus éminent, et que la faucheuse était une véritable machine de destruction. Son épée et son bouclier sortit, il utilisa ce dernier pour bloquer habilement le premier coup de boulet qui fondait droit sur lui. Alors que le coup de faux qui le toucha en plein milieu du tibia le faisait grimacer de douleur, il se servit de la faiblesse soudaine de sa jambe pour s'effondrer au sol en une roulade à peine maîtrisée, évitant ainsi de se faire trancher la nuque. Il ne s'était pas sortis indemne de cet affrontement, mais il profita d'une ouverture qu'il pensait avoir trouvé pour tenter de plante sa longue épée dans le côté de sa proie.

Plus loin, le lieutenant affrontait l'épéiste qui ne le surpassait que de peu en force. Cependant, Samiiya non plus n'était pas idiot, même si il pouvait parfois en avoir l'air, et il avait vite compris que ce combat serait perdus, pour son chef comme pour lui. Un certain sens de l'honneur le forcerait toutefois à se battre jusqu'au bout, et si il le pouvait, il emporterait son adversaire avec lui. D'un bond plutôt agile, qui déterminait sans peine ce sur quoi il avait axé ses entraînements, il sauta au dessus des lames de son ennemi, comme si il avait eu de ailes, puis il profita de sa situation particulièrement élevé pour tenter de planter ses deux poignards à la jonction des épaules et du cou de son ennemi. Réussi ou non, il compta sur un violent coup de pied dans la colonne vertébrale de l'opposant pour s'écarter, si il loupait celui ci, il n'y aurait pas à dire qu'il tomberait rudement sur le sol, avec perte et fracas.

------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post :
Kamatari, Zoro, Matsuo et Zinnia

DERNIER COMBAT (enfin :huhu: )

Samiiya, lieutenant bandit, armé de deux dagues, niveau 15 (3 actions, 4/3 esquives)
1.Blocage du coup de boulet
2.Esquive du coup de faux à la nuque
3.Transpercement sur le côté gauche de Kaede

Rubin, chef bandit, armée d'une épée de maître et d'un bouclier, niveau 30 (3 actions, 4/3 esquives)
1.Esquive du coup de Zoro
2.Double épingle (plante ses deux poignards dans le cou de Zoro)
3.Propulsion (se sert du dos de Zoro pour s'écarter)

Let's fight !

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Scénario - Les ruines   

Revenir en haut Aller en bas
Scénario - Les ruines
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» Cartons plumes et ruines
» [Scénario] La voix des Damnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.