Partagez | .
La femme au tempérament de feu !
Messages : 959
Yens : 712
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: La femme au tempérament de feu !   Jeu 4 Aoû - 10:47


La femme au tempérament de feu !
Rachnéra Arachnéra










Enfin Onemiya s’était manifesté. Il prit rapidement connaissance des effectifs de Minshu et étala toute sa stratégie. Je pris un instant pour l’écouter avant de partir avec un sourire en coin. J’étais satisfaite de son intervention puisqu’il avait pris en compte tous les éléments à notre disposition, et cela m’assurait qu’il n’interfèrerait pas dans mes plans. Je repartis ainsi de ce bâtiment pour la seconde fois et j’étais bien décidée à quitter la capitale. A grandes foulées, je sortis très rapidement de la ville du serpent pour retourner sur mes pas. Les gardes qui étaient méfiants à mon arrivée me saluèrent amicalement cette fois et me souhaitèrent bonne route.

« Merci messieurs. Oh si vous voyez une araignée un peu trop grosse se diriger vers la capitale, laissez-la passer s’il-vous-plait, c’est dans l’intérêt de Minshu, fufu ♥ »

Leur répondis-je sans prendre le temps de leur expliquer le pourquoi du comment. Je pressai ainsi de nouveau le pas sans grande conviction, étant plus impatiente de retrouver mon amie arachné que de lui annoncer la raison de ma venue. Tout ce que j’espérais était de ne pas être dérangée en cours de route, mais ceci était très certainement peine perdue étant donnés tous les imprévus rencontrés pour venir ici.

A peine y pensais-je en reprenant la direction des lacs que je frémis de part en part. Surprise, je me retournai vers la source de cet horrible frisson et découvris de la fumée en provenance de la forêt, une épaisse fumée noire qui s’élevait vers les cieux. Intriguée, je m’y hâtai de suite sans me soucier du reste. Les yeux captivés par le nuage sombre et, dans ma précipitation, j’eus bousculée une personne. C’était une femme assez banale, et même belle en fait, au teint pâle et aux cheveux longs et châtain clair, flirtant avec le roux, ses yeux étaient d’un bleu captivant, en plus de briller en cet instant à cause des larmes qui bordaient ses paupières. L’inquiétude sûrement puisqu’elle venait tout de même de se faire renverser par une femme-araignée qui la surplombait désormais ! D’ailleurs, dans sa terreur, elle s’écria quelque chose qui me surprit :

« Encore une ! Pitié ne me faites pas de mal !.. » tels étaient ses propos, en omettant les pleurs qui saccadaient sa requête. Cela piqua ma curiosité si bien que me penchai vers elle, tendant une main pour l’aider à se remettre sur pieds et lui rétorquai

« Ara ara, je ne suis pas si méchante que j’en ai l’air, relève-toi ! Encore une dis-tu ? Une quoi ?

Après un moment d’hésitation, elle empoigna ma main cuirassée, je la tirai ainsi vers le haut pour la remettre debout sans trop la brusquer, la faisant simplement suivre le mouvement de mon corps se redressant. Elle essuya ses larmes, dépoussiéra ses vêtements de paysanne salis par la terre. Peinant à articuler et à retrouver son calme, la jeune femme finit quand même par m’expliquer tout en balbutiement

« Une… une femme-araignée, c-comme vous. C’est elle qui a provoqué cet incendie… Je l’ai vue, e-elle se dirigeait vers mon village…

-Du calme, et tu as donc préféré fuir. Viens avec moi, je vais essayer d’arranger ça. »

Quelle belle imbécile je fis en m’engageant à cela, et je ne pouvais désormais plus faire marche arrière. La demoiselle reprit confiance et marcha ainsi à mes côtés, me guidant vers son village, nous n’avions même pas pris le temps de nous présenter tellement la situation était alarmante. Après tout, ce n’était peut-être pas mon genre de venir au secours d’autrui, mais cet incendie menaçait la forêt, et ce n’était apparemment pas le premier puisque nous croisâmes à maintes reprises quelques terres brûlées. L’herbe et les arbres étaient d’ailleurs carbonisés étrangement puisqu’il semblait y avoir comme des traces d’impact au sol et sur les troncs.

Je réfléchis à ce qui pouvait avoir causé ce type d’incendie et la réponse me vint alors d’une manière fulgurante. Ressentant une intense source de chaleur, je m’arrêtai nette pour la capter à l’aide de mes sens aiguisés, et finalement, un bruissement dans les buissons interrompit ma concentration. J’hésitai à m’en approcher et vis finalement un petit être verdâtre en surgir, courant à toute allure, encore un gobelin ?! C’était à croire qu’ils pullulaient dans cette région ! Enfin, cette abondance ne semblait qu’éphémère puisque bien vite, une véritable boule de feu le faucha dans sa fuite, faisant ainsi s’effondrer lamentablement au sol la vermine. Se roulant au sol, il finit par succomber, gisant dans les flammes qui consumaient son corps.

« C’était le dernier… »

Dit finalement une voix presque éteinte et sifflante que j’entendis au loin. Je la reconnus sans trop de mal, et les innombrables bruits de grattement au sol qui s’éloignaient me confirmèrent leur provenance. C’était la fameuse femme-araignée, et surement la Jorougumo que je cherchais, je ne pus néanmoins suivre immédiatement ses traces puisque je portais un véritable boulet en la personne de la jeune femme de nouveau terrorisée.

« Ara ara… Ressaisis-toi ! On ne pourra plus la rattraper maintenant alors reprenons notre chemin vers le village. » soupirai-je avec une pointe d’exaspération.








Récap Post 1:

-Rachnéra se retire du conseil stratégique (Appel de la Guerre III) et part vers les rocheuses.
-Un incendie attire son attention dans la forêt luxuriante
-Rachnéra rencontre une femme qui lui explique que l'incendie est causé par une femme-araignée comme elle.
-Après avoir constaté avec certitude la cause des incendie, Rachnéra décide de raccompagner la jeune femme à son village pour en apprendre plus.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 959
Yens : 712
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: La femme au tempérament de feu !   Lun 12 Sep - 15:30


La femme au tempérament de feu !
Rachnéra Arachnéra










Femme paysanne, elle n’hésita donc pas une seule seconde à se confier à moi, sous l’effet de la peur probablement qui devait de surcroît brider sa capacité à réfléchir. Je supposai que sa manière d’étaler sa vie était un moyen pour elle de se rassurer. Elle m’avoua après tout sa peur des gobelins, ces derniers restaient à l’écart des humains mais elle craignait en permanence une invasion de ces êtres verts portant souvent la sale réputation de pilleurs et d’opportunistes. Je ne compris donc pas en quoi la Jorougumo l’effrayait alors qu’elle ne faisait que les aider à chasser les gobelins trop gênants.

Nous continuâmes ainsi notre route et je gardai cette dernière interrogation tout spécialement pour celui qui dirigeait ce village. La paysanne m’amena simplement à sa rencontre et la voix du vieil homme retentit :

« Es-tu donc folle pour avoir guidée cette créature jusqu’à notre village ?!

-Oh je vois que tu as de l’énergie à revendre papy, fufu… Ne t’en fais pas, je ne compte pas vous dévorer ou incendier votre coin de paradis… Je n’en suis même pas capable à vrai dire.

-Et comment puis-je te croire monstre ?!

Je me penchai vers lui pour être à sa hauteur et lui répondre plus bas sur un ton plus taquin tandis que la demoiselle retourna discrètement vers sa demeure

-Mmh bonne question… Mais peut-être préférerais-tu en discuter avec les vrais monstres du coin qui vous encerclent ? Cros-moi ou non, mais si mon amie vous a causé du tort à toi et tes amis, elle est sûrement là pour vous aider malgré tout… Pouvons-nous en discuter dans un endroit plus approprié plutôt que rester plantés là comme des piquets ?

-Gardes !!  Surveillez-la. Fais un geste suspect l’araignée et je ne donnerai pas cher de ta peau. »

Suite à cet ordre, un petit groupe de trois gardes m’encerclèrent, équipés d’une armure de mailles, d’une lance et d’un bouclier. Je roulai les yeux vers le ciel avec un sourire en coin, ceci était si banal et prévisible que je ne m’y opposai absolument pas, suivant simplement le doyen dans ce petit hameau reclus du monde. Nous passâmes ainsi au milieu d’une grande allée dont seuls quelques regards curieux venaient lui donner vie pour arriver près d’un grand bâtiment à l’architecture très rustique, la cabane du chef probablement. Je ne pus entrer mais il y avait par chance une terrasse déjà aménagée.

Ce coup du destin arrangeait tout le monde au fond ! Je n’aurai pas à me contorsionner pour entrer dans la bâtisse, et eux n’auront pas à craindre que je les piège à l’intérieur. Nous nous attablâmes ainsi sur la terrasse et le souvenir du buffet aux côtés de Nashar me revint, je n’avais une fois de plus pas de chaise, mais ce n’était pas si grave et gênant. La tension était palpable et je repris donc la parole pour briser ce silence de mort

« Bien, peux-tu dire à tes chiens de gardes de se retirer ou au moins arrêter de montrer les crocs ? Je viens en paix, si je l’avais voulus, vous seriez déjà tous morts à l’heure actuelle.

Expliquai-je sur un ton plus menaçant, faisant taper une de mes pattes brutalement sur le plancher qui céda sans la moindre résistance pour imager mon propos. Pendant que je repositionnai cette même patte, le doyen fit un simple signe de main à ses hommes qui se remirent juste au garde-à-vous plutôt qu’avoir toutes les armes dirigées vers ma personne. Je préférai cela et pu ainsi me détendre un peu plus malgré que j’étais déjà bien en confiance. Le vieillard repris ainsi la parole, continuant sur la prétendue volonté pacifique de la Jorougumo :

« J’ai répondu à tes demandes, maintenant explique moi araignée…

-Rachnéra~ l’interrompis-je sur un ton enjoué avec un sourire sincère.

-Parce que vous portez des nom en plus ? Soit. Explique-moi, Rachnéra, en quoi incendier nos forêts est sensé nous aider, alors que notre village se trouve au beau milieu. Votre « amie » le sait pertinemment puisqu’on l’a déjà vue rôder non loin.

-On m’a dit que les gobelins pullulaient à la périphérie, et j’ai pu le constater. J’ai déjà eu à faire à ces vermines, ose me dire que tu restes serein en leur présence vieillard.

-Arold. me répondit-il, jouant au même jeu que moi.

-Si tu veux Arold, alors ? Ces vermines ne te gênent pas ?

-Leurs intentions nous sont inconnues, ils vivent de manière civilisée et en paix avec nous, et cela me suffit à ne pas m’inquiéter. Si ils vous ont causé du tort à toi ou ton amie, nous n’y sommes pour rien, mais jusqu’à maintenant, nous n’avons eu aucun problème avec eux.

-D’où tes gardes si alerte ? Et la peur des villageois ? Je ne dis pas que tu mens vieil homme, mais quelque chose ne va pas dans tes propos, cette paix ne serait pas qu’illusoire ? Sous le poids de la menace ? De la même manière que je ne me montre pas hostile envers vous sur notre simple accord, ou parce que je n’en ai pas l’intérêt. Cette paix est-elle intéressée ?

-Quel est cet interrogatoire Rachnéra ? Je n’ai pas à répondre à tout cela.

-Tu as peur, comme tous les hommes qui s’aventurent dans cette forêt. C’est une évidence Arold. Nier ne t’avancera à rien, ton village est reclus et vit dans la peur, loin du rayon d’action des gardes postés dans tout Minshu, parce que vous avez peur que les gobelins vous attaquent. C’est sûrement vous qui alimentez cette paix d’ailleurs, en leur offrant vos ressources pour éviter qu’ils viennent vous piller de leur plein gré. N’est-ce pas ?

-Cesse tout de suite ces fabulations, est-ce si difficile de croire que les gobelins puissent être pacifique ? A cette dernière question, une goutte de sueur vint perler sur son front et sa voix vacilla. C’était clair maintenant, il était sous pression.

-Evidemment tu as raison ! Ecoute, je vais aider mon amie à vous débarrasser de cette vermine, et vous aurez ainsi enfin la paix. Quand on s’attaque à une caravane de marchandises à l’entrée même de la capitale pourtant bien gardée, il est clair que la manière dont leurs campements vous encerclent n’est pas anodine. Passons un accord à notre tour Arold : Nous vous débarrassons de ces gobelins, et vous ne nous verrez plus jamais roder autour de votre village, ni moi, ni mon amie. Marché conclus ? Proposai-je en lui tendant la main

-Et qu’y gagnes-tu dans tout cela ?

-Heureuse de savoir que mes déductions étaient bonnes. Eh bien, j’avais besoin de retrouver mon amie, je n’ai besoin de rien de plus ! Tu as ma parole.

Mon sourire narquois s’effaça, démontrant mon sérieux. Mes yeux étaient plongés dans les siens, attendant sa décision. Sa main vint finalement empoigner ma griffe. Je lui adressai dès lors un sourire presque chaleureux, obtenir la confiance d’un humain était toujours agréable, quand bien même je ne leur faisais absolument pas confiance en retour.







Récap Post 2:

-Rachnéra raccompagne la jeune femme à son village, apprenant l'existence de campements gobelins à la périphérie de ce dernier.
-Arrivées dans le hameau, c'est le doyen du village qui les accueille sur un ton agressif et méfiant.
-Lui explique brièvement ce qu'elle sait pour le convaincre d'engager la discussion
-Le dialogue tourne en rond pendant plusieurs minute jusqu'à ce que Rachnéra, à force d'observations et de déductions, pousse le vieillard à avouer implicitement.
-Un marché est dès lors conclu: Eliminer les gobelins et en échange, Rachnéra récupère la Jorougumo, tout à l'avantage du village en somme !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 959
Yens : 712
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: La femme au tempérament de feu !   Jeu 29 Sep - 16:32


La femme au tempérament de feu !
Rachnéra Arachnéra



Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Ven 7 Oct - 12:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 959
Yens : 712
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: La femme au tempérament de feu !   Ven 7 Oct - 1:09


La femme au tempérament de feu !
Rachnéra Arachnéra


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La femme au tempérament de feu !   

Revenir en haut Aller en bas
La femme au tempérament de feu !
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Un Majordome au regard de braise et une jeune noble tempérament de feu
» TERMINER / Namarthiel : un tempérament de feu ...
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.