Partagez | .
Le temps d'une vie
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 6 Sep - 12:29




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3





De nouveau la mort frôla de très prêt la rouquine qui ferma vivement les yeux, consciente qu'elle ne serait ni assez vive ni assez rapide pour éviter le torrent de flammes qui s'apprêtait à l'absorber. N'était ce pas ironique qu'elle meure dans le feu qu'elle même déchainait sur ses ennemis ? N'était ce pas presque comique de voir que ce serait finalement cet élément qui mettrait fin à sa vie, même si ce n'était là qu'en esprit ? C'était la réflexion qu'elle était en train de se faire quand le coup de patte la repoussa à l'écart, la sauvant d'extrême justesse, alors qu'elle y aurait laissé une bonne partie de ses vêtements si cet événement avait eu lieu dans la réalité. Face à l'immense masse noire de son protecteur, la jeune femme leva les yeux vers lui, le remerciant silencieusement de l'avoir sauvé de la mort amené par son homologue d'albâtre. Zeymah parla, il semblait l'avoir crus, ou du moins en partie, grâce aux symboles et au nom de sa sœur. Avec un soupir de soulagement, Aki comprit qu'elle avait bien à ses côtés quelqu'un de plus censés que cet Argon, mais le problème n'était pas réglé.

L'écailleux de lait commençait à s'énerver de voir qu'une créature de sa propre fratrie lui faisait plus confiance à elle qu'à lui, et à voir son caractère explosif, il était clair qu'il n'accepterait pas un tel état de fait. Qu'allait il donc se passer ? Allait il tenter de tuer son propre frère? Ce fut effectivement ce qui se passa. Alors que le dragon d'ébène conseillait à la soigneuse de profiter du temps qu'il était en train de lui accorder, un lourd combat s'engagea. Un instant, l'archère hésita entre rester et tenter de protéger son sauveur ou fuir chercher les fragments d'âme, mais elle comprit rapidement que se battre ne servirait à rien. Argon était trop puissant et, quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle essaye de faire, elle ne changerait au final rien à la réalité de ce souvenir. Essayer de sauver le petit Ieta n'avait servis à rien, mais au moins n'y avait elle pas perdus de chance de secourir le véritable Minshujin, ici, en risquant sa vie pour le souvenir de Zeymah, elle risquerait d'échouer sa quête, et ce n'était pas permis.

L'amie des animaux se mit donc à courir dans la direction qui lui semblait la plus adéquate, mais sans vraiment savoir vers où elle pouvait se diriger dans cet Eden luxuriant. Finalement, un endroit attira son attention plus que le reste. Là où tout était coloré, cette partie du souvenir avait été totalement délavée, ne gardant plus que des teintes de gris et donnant l'impression d'être comme fissurée et fracturée en plusieurs endroits. La Druidesse s'y aventura prudemment, observant avec attention les détails de cet environnement tout sauf naturel, et remarqua un arbre qui avait conservé ses couleurs au milieu de cet univers terne. Se risquant dans sa direction, elle remarqua qu'à ses pieds la jeune femme aux cheveux dorés comme de l'ambre était là. Elle tourna ses yeux bleus perçants vers la fille au regard pomme et sourit, de ce sourire unique et triste qui s'accordait parfaitement à son teint pâle comme la craie. S'agenouillant à ses côtés, la Seikajin l'observa quelques instants, souhaitant s'emplir les yeux d'une beauté qu'il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir.

Que s'est il passé ?

Elle avait aventuré sa main assez prêt pour presque la toucher, n'osant cependant pas poser ses doigts sur ce qui semblait tellement parfait que l'on aurait dit un rêve. Il était facile de comprendre comment un homme, ou même un dragon, pouvait tomber amoureux de telle créature. Mais qu'y avait il sous cette carapace de pureté étincelante ? Que cachait elle qui avait pus autant détruire l'haineuse bête qui avait tenté à plusieurs reprises de la tuer ? Etait elle aussi douce que ce que présageait ses traits d'une finesse absolue ou était elle démoniaque et vile ? Peut être n'était elle au final qu'un être humain qui avait eu ses défauts, et ses choix à faire, peut être que son enveloppe de perfection cachait un être faillible comme tout un chacun, et que l'une de ces failles avait blessé plus profondément qu'elle ne l'aurait dû l'immense quasi-divinité. Dans ces yeux tristes, il y avait tellement de vérité, tant de choses à lire, et tant de choses à savoir, une profondeur que jamais la Nishiie ne pourrait atteindre, elle qui ne faisait qu'errer pour se trouver elle même, un je ne sait quoi qu'elle voulait absolument comprendre, saisir.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 6 Sep - 16:16




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Cet espace du souvenir était instable, figé dans son propre temps, faisant la jonction entre plusieurs souvenirs de la créature scellée dans mon corps. Endroit aux couleurs monochromes, sans le moindre bruit ou le moindre souffle de vent, autour de la Voyageuse, elle ne pouvait voir que des bribes de souvenirs brisés, comme du verre, flottant dans les airs sans but. Poursuivant sa route, suivant son instinct, Aki finit par arriver au pied d'une falaise aux contours brisés, seul sanctuaire possédant un arbre aux mille couleurs, faisant contraste avec le reste de l'endroit d'une froideur sans vie.

Approchant de l'arbre qui brillait tel un phare guidant les âmes perdues, notre druidesse du phœnix ne tardait pas à reconnaître, assise aux pieds du végétal, la jeune femme à la chevelure dorée qu'elle avait pu apercevoir juste quelques minutes plus tôt.

Perdu dans ses pensées, l'humaine aux yeux bleu ciel regardait le combat des deux titans ailés, les yeux embués, mais silencieuse devant tant de haine venant de la créature blanche, se battant comme si sa vie en dépendait alors que son adversaire retenait ses coups, loupant volontairement certains assauts et en encaissant d'autres d'en l'espoir de calmer son frère, en vain...

Remarquant cette présence se voulant être aussi étrangère que la sienne, la femme levait les yeux vers ceux émeraude d'Aki, lui accordant un sourire heureux d'avoir quelqu'un avec qui elle pourrait parler, mais triste à cause de la situation dans laquelle l'étrangère qu'était la druidesse, s'était retrouvée par sa faute.

Évidemment, Aki ne tardait pas à questionner le souvenir épars, espérant lui soutirer quelques réponses. Souriante, la jeune femme finit par retourner son regard vers le combat sanglant qui faisait trembler l'air ambiant, prononçant quelques mots incompréhensibles avant de devenir clair, comme si une traduction avait dû être effectué au dernier moment.

-... C'est une longue histoire. C'est le Créateur qui a donné vie à mon peuple, il était bon et généreux avec nous. Cela peut paraître étrange, mais je finis par me prendre d'affection pour lui, sentiments qui finirent par être partagés. Nous partagions des moments heureux ensemble, malgré nos différences et ce que pouvait en penser les autres.

La jeune fille versait une larme, tombant son regard sur un bracelet de diamant d'une rare pureté qu'elle touchait doucement du bout des doigts.

-Mais avec le temps, des envies naturelles finirent par faire surface. L'envie de fonder une famille, de vieillir et de mourir au côté de celui qui aurait sus voler mon cœur de nouveau. Cependant, tous ceci était impossible avec le Créateur qui pourrait vivre des centaines de générations de plus que moi, sans compter nos différences raciales qui nous privaient d'autre chose.


Abordant un large sourire entouré de larmes, elle relevait un visage rongé par la tristesse vers la Voyageuse qui écoutait son histoire, sanglotant entre chaque phrase alors que les rugissements haineux s'entendaient au loin.

-Les années passèrent et finalement, je dus faire un choix. J'ai dû choisir de briser la promesse d'un amour éternel afin d'espérer atteindre un bonheur qu'il ne pouvait m'accorder à cause de sa condition... J'ignore si mon choix était le bon, mais mon bien-aimé refusait de l'accepter... Mon village subit son courroux ainsi que moi-même...

Pleurant à chaudes larmes, le cœur brisé, la femme à la chevelure d'or essayait tant bien que mal à se calmer, sans y parvenir... Observant cette femme brisée, tu le ressentit alors, l'echo de l'âme de ton ami égaré, il te semblait tout proche.


.................................................................................................................

"Perdu dans ce sombre souvenir d'une lutte fraticide dont le dénouement était l'état actuel de Zeymah et d'Ieta, tu trouve un endroit un peu à l'écart ou tu trouve l'origine de cette haine chez le dragon Créateur. Ecoutant son récit, tu remarque que le fragement est tout proche."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir de l'Eden, le berceau des mondes

Effet spécial : Les changements de formes sont impossible ici.

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 1/5
Aide de Zeymah : Indisponible actuellement

Gardien : Argon, le Créateur (ce prononce "Archion") - Affronte son frère
Force : Frère puissant et respecté - Elevé
Souvenir : Souvenir de Zeymah


-Poursuivre la discussion

-Tuer la demoiselle
Spoiler:
 

-Une autre option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 6 Sep - 19:11




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3





La jeune femme regardait les deux dragons se battre, incitant indirectement la rouquine à en faire de même. Les deux mastodontes s'affrontaient sans pitié, l'un contre l'autre, le dragon noir retenant visiblement ses coups alors que l'autre n'avait aucune pitié, cherchant à achever son adversaire. Le ballet des deux créatures était presque beau à voir, il l'aurait été si il n'avait pas terrifié la Druidesse au plus haut point. Si l'un d'eux désirait mettre fin à leur vie, il aurait tôt fait de leur cracher un torrent de flamme à la figure, et elles seraient toutes les deux cuites à point sans aucune chance de s'en sortir. La beauté de leur danse n'avait d'égale que la puissance de leurs frappes, et l'issue du combat semblait impossible à déterminer, si elle excluait qu'au tout début, alors que l'archère rentrait dans cet étrange souvenir, Zeymah lui avait clairement stipulé que son frère était plus fort que lui. Il risquait fort de mourir à l'issue de cet affrontement, et tout ce qu'elle espérait, c'était qu'en ressortant de cet endroit, elle pourrait effacer tout le mal qu'elle avait causé dans cette dimension.

Au bout d'un certains temps, des sons sortirent de la bouche de la femme à la chevelure dorée. Des sons oui, car l'on ne pouvait appeler ça autrement, pour elle qui ne comprenait pas un seul mot de cette langue qu'elle n'avait jamais entendue. En Kosaten, un système étrange, sans doute les sceaux, permettait à tous les élus de se comprendre, même si la rouquine avait mis un certains temps à s'en rendre compte, contrairement à d'autres qui avaient été plus vif. Il semblait qu'ici, n'étant pas contrainte par le symbole du phénix, elle n'avait pas non plus ses avantages. Enfin, c'est ce qu'elle pensait jusqu'à ce qu'une espèce de voix semble se superposer, jusqu'à remplacer la langue étrange qu'elle entendait depuis quelques secondes. Il semblait qu'il y avait un espèce de système équivalent ici qui permettait à la Druidesse de comprendre ce qui se disait, et c'était bien pratique.

Elle prêta donc une oreille attentive à tout ce que la perfection faites humaine pouvait lui dire. Elle lui raconta que son peuple avait été créé par Argon et que l'un comme l'autre avaient finis par tomber amoureux ce qui pouvait paraître étrange, mais qui, dans un autre temps, un autre monde, avait dû pouvoir se faire. Et c'était visiblement une histoire à la Roméo et Juliette, type amour impossible qui s'était déroulé, pour que, finalement, la jeune femme décide de mener une vie normale où elle pourrait fonder un foyer, avoir des enfants et vieillir avec celui qu'elle aurait choisis, ce que la Nishiie ne pouvait que comprendre, elle qui avait accepté une collocation loin d'être évidente pour un tel rêve.

Mais aux larmes que la jeune femme versait, il semblait qu'elle s'en voulait énormément d'avoir pris cette décision. Une décision qui avait sans doute ruiné sa vie et celle de tant d'autres personnes, sans qu'elle ne puisse prévoir cette conséquence à l'avance. La pauvre n'y pouvait rien, mais elle ne pouvait sans doute pas s'empêcher non plus de se mettre tout le poids de la culpabilité sur les épaules, c'était une réaction logique, même si elle n'était pas nécessaire. S'en approchant avec délicatesse, la soigneuse posa sa paume sur l'épaule tremblant au rythme des sanglots de la princesse qui pleurait face à elle. La douceur incroyable de sa peau la surprit également avant qu'elle ne se souvienne qu'elle était là dans un souvenir, sans doute qu'elle était modelée selon les impressions que devaient en avoir les protagonistes.

Tu n'as pas à t'en vouloir. C'est normal. Tu n'avais qu'une seule vie, une seule, 80 années ou moins pour vivre ce que tu voulait vivre, lui en avait des centaines, il ne pouvait pas comprendre ton besoin d'exister comme cela. Tu as fait un choix, tu ne pouvais pas connaître les conséquences, et ce n'est pas ta faute. Ne t'en veux pas.

Elle ne savait trop que dire de plus, mais elle était réellement convaincue de ce qu'elle disait. Elle n'avait qu'une centaine d'année pour vivre, contrairement au créateur de monde dont l'existence ne pouvait même pas se compter. Il avait été égoïste de lui reprocher cette décision, ce qui correspondait plutôt au caractère qu'elle avait pus comprendre de lui.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 6 Sep - 22:40




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Les sanglots de la femme aux cheveux d'or n'étaient coupés que par les détonations des impitoyables attaques des deux titans célestes dont la violence des assauts empiraient un peu plus à chaque seconde qui s'écoulait.

De large partit de l'Eden se retrouvait embrasé lors d'une attaque manquée, se régénérant à grande vitesse, la nature environnante risquait cependant de devenir un véritable brasier d'un instant à l'autre, si l'un ou l'autre des dragons en décidaient ainsi. Semblant comprendre les tourments de la bribe de souvenirs, Aki posait une main amicale sur l'épaule de la demoiselle en lui disant quelques mots, cherchant à la réconforter.

Les sanglots mirent plusieurs minutes avant de se calmer, ne devenant alors plus qu'un hoquet timide entre les fines lèvres de l'humaine. Posant sa main blanche sur celle de la druidesse, la jeune femme lui accordait un sourire un peu plus joyeux que les précédents, prenant même le temps d'essayer de sécher ses larmes d'un revers de la main avant d'essayer d'articuler.

-Vos mots sont doux. C'est généreux de votre part d'essayer de me réconforter alors que nous ne nous connaissons pas. Vous êtes une bien meilleure personne que moi...

Une onde de choc vint faire voleter les cheveux de nos deux dames, faisant grincer l'arbre étincellent d'une façon sinistre, comme s'il avait manqué de peu de se faire déraciner en chemin. Replaçant ses cheveux blonds, la jeune femme avait finalement réussi à se calmer, caressant toujours tendrement son bracelet, elle semblait être plus apte à la conversation à présent.

-Ni vous ni moi devrions être ici. Puis-je vous aider ? Ce sera ma façon de vous rendre la pareille.

Une nouvelle fois, Aki pouvait ressentir ma présence tout près d'elle, de façon plus claire et plus distincte que quelques secondes auparavant, répondant sûrement à l'appel du fragment sœur que porté la druidesse. Il ne lui restait plus qu'à trouver un moyen de le récupérer...

.................................................................................................................

"Perdu dans ce sombre souvenir d'une lutte fraticide dont le dénouement était l'état actuel de Zeymah et d'Ieta, tu trouve un endroit un peu à l'écart ou tu trouve l'origine de cette haine chez le dragon Créateur. Ecoutant son récit, tu remarque que le fragement est tout proche."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir de l'Eden, le berceau des mondes

Effet spécial : Les changements de formes sont impossible ici.

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 1/5
Aide de Zeymah : Indisponible actuellement

Gardien : Argon, le Créateur (ce prononce "Archion") - Affronte son frère
Force : Frère puissant et respecté - Elevé
Souvenir : Souvenir de Zeymah


-Poursuivre la discussion

-Tuer la demoiselle
Spoiler:
 

-Une autre option...?~



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mer 7 Sep - 12:18




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




La belle femme pleurait encore et encore, elle sembla continuer pendant de longues minutes alors que la rouquine tentait de la consoler tant bien que mal (surtout mal, elle en avait bien peur), mais finalement, au bout d'un temps indéterminé que personne ici n'avait pris le temps de compter, elle sécha ses larmes cristallines d'un revers de la main, et sourit plus franchement, posant sa main aussi blanche que la neige de Fuyu sur celle à la peau presque aussi pâle de la Seikajin. Elle semblait aller un peu mieux et c'était un véritable soulagement. Voir pleurer des gens n'était décidément pas quelque chose que Aki appréciait. Son cœur se desserra quelque peu, et elle se sentit également plus légère maintenant que le chagrin avait en partie quitté le visage de son interlocutrice. Elle retourna sa main pour serrer la sienne avec fermeté, souriant toujours. Cette conversation était bien plus agréable que celle qu'elle avait eu un peu plus tôt avec Argon …

En parlant d'eux, un choc, provenant sans doute du combat qui se jouait pas si loin que ça, les déstabilisa et envola leurs tignasses respectives. La Druidesse reporta quelques une de ses mèches folles derrière ses oreilles, incapable de contrôler l'intégralité de sa crinière rebelle qui n'avait jamais voulus être domestiqué. Elle pourrait sans doute se les couper, mais s'y refuser catégoriquement. Ils faisaient partie d'elle, et elle ne comptait pas plus se couper les cheveux que les doigts.

La remarque de la femme à la chevelure d'or résonna comme une pure vérité. Elles n'avaient rien à faire ici, elle le sentait bien. Mais d'où pouvait bien venir cette jeune fille ? De quelle partie de l'esprit de chacun ? Etait elle vivante, elle aussi, quelque part ? Elle résista à l'envie de lui poser la question, elle avait beau mourir de curiosité face à cette apparition, elle n'avait pas le temps. Il y avait dans la vie des choix à faire, et céder à la curiosité quand un ami était au bord de la mort n'était pas une bonne idée. Elle hocha donc la tête puis récupéra la sacoche qu'elle avait fait apparaître un peu plus tôt, en extirpant l'orbe lumineux et scintillant et la montrant à l'ancienne amante du dragon pour lui expliquer plus clairement ce qu'elle attendait de sa visite dans ce souvenir.

Je cherche des fragments d'âme comme celui là. En aurait tu vus quelque part ? Saurais tu vers où je dois chercher ? J'en sens un à proximité … Ils sont très importants pour moi … C'est l'âme d'un ami … un ami très proche, à mes yeux, je ne veux pas le perdre et si je ne les retrouve pas très vite, il risque de mourir.

Aucune larme ne perla, même si un grand nombre en avait eu envie. Elle devait en cet instant privilégier l'efficacité dans sa quête. Jusqu'ici, elle s'était tout simplement laissé guider par son instinct, mais à présent qu'elle sentait dans son cœur la proximité d'un deuxième fragment, elle saisissait de mieux en mieux l'urgence de la situation. Elle n'avait strictement aucune idée du temps qu'il pouvait lui rester avant que Ieta comme Zeymah ne meure, mais même si elle ne sentait pas encore l'esprit du Minshujin s'effondrer, elle serait bien contente de s'être pressée lorsque cela arriverait. Et même si elle avait des années devant elle … l'élu du serpent était seul, enfermé quelque part, attendant sans doute que quelqu'un le sorte de la prison dans laquelle il était prisonnier … Elle ne le laisserait pas pourrir plus que nécessaire, et lorsque ce serait finis, elle ressortirait et le prendrait dans ses bras pour se faire pardonner de tous les malheurs qu'elle lui avait causé.

Elle n'était jusqu'ici qu'une malédiction pour les gens qu'elle aimait. Kachou et Adakor qui étaient mortes sous les mains cruelles de son pire ennemi, et maintenant Ieta qui perdait la partie face à son sceau par sa faute, parce qu'elle avait croisé Zinnia, la soeur du dragon d'ébène qui l'habitait. Elle ne méritait pas grand chose, mais elle allait tout faire pour le sortir de là. Attendant impatiemment la réponse de la belle femme, la guérisseuse tentait en même temps de localiser la présence de l'orbe d'âme plus précisément.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 8 Sep - 15:29




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Résistant à ses pulsions d'enquêtrice, Aki sortait la petite pierre qu'elle avait récupérée précédemment, elle brillait d'une lumière bleutée envoûtante, luisant un peu plus fort par moment, comme un battement de cœur dans le creux de la main de l'élue de Seika. Intriguée, l'apparition se penchait en retenant sa longue chevelure pour regarder de plus près cet étrange artefact, l'examinant sans oser le toucher, sûrement de peur de faire un geste tabou pour la druidesse.

Après quelques secondes, la jeune femme se redressait d'un air perplexe, montrant son bracelet qu'elle caressait depuis le début à son interlocutrice, lui dévoilant une petite pierre en forme de larme qui y était attaché.

-Ce bracelet et le dernier cadeau que m'a fait Argon avant que... Vous voyez cette pierre ? J'ai le sentiment que c'est sûrement ce que vous recherchez.

La surprise de la dame devint rapidement tristesse devant ce constat, comprenant ce qui allait se passer dans les minutes qui allaient suivre alors que la petite larme de cristal se mettait à luire à l'unisson avec sa pierre sœur. La jeune femme serrait se souvenir contre son cœur en se retournant vers l'arbre qui était derrière elle, laissant de précieuses minutes s'écouler avant de se retourner vers Aki, posant sa main dans la sienne, pleurant en souriant.

-Vous avez la chance d'être en vie, de pouvoir suivre votre cœur et vos sentiments. Vous m'avez appris à ne pas regretter mes choix, faits-en de même. Allez donc rejoindre votre ami, j'ai le sentiment qu'il tient beaucoup à vous aussi.

Retirant sa main de celle de la chasseuse, elle laissait voir son bracelet au creux de la main d'Aki, laissant les deux fragments dans ses mains, le nouveau venu laissant sentir un sentiment de tristesse et de désesption. La jeune femme reculait pour retirer son écharpe blanche et la passer autour du cou de la jeune Voyageuse qui avait pris le temps de la consoler, lui accordant un dernier sourire tandis que l'espace monochrome commençait à reprendre des couleurs, comme si l'ancre qui bloquait cet espace tampon venait de s'envoler. La jeune femme aux yeux bleus joignit les mains au niveau de son cœur alors qu'elle disparaissait en flocon de neige, emportait par le vent, le sourire aux lèvres.

Un hurlement déchirait le ciel alors qu'une large aile noire venait s'écraser près d'Aki, l'extrémité qui devait être raccrochée à un dos, laissant une grande quantité d'hémoglobine fondre sur l'herbe verte. Le corps blessé du dragon d'ébène suivi rapidement, se crashant près la fille aux fragments, lui lançant un regard noir en lui faisant de grands gestes de sa patte avant de se faire écraser par son frère, tombant en piqué sur son adversaire.

-Dégage de là Petite !
-Mes frères ! Puis-je savoir ce qu'il se passe ici ?!


Tout cet univers tremblait soudainement, la luminosité ambiante baissant subitement alors que les dragons levaient les yeux vers le ciel, vers une silhouette en contre-jour aux quatre ailes surplombant la scène du combat. Ça voix était familière et Aki sentait ses forces l'abandonné, comme aspiré par le nouvel arrivant, mais la porte de sortie venait d’apparaître devant-elle, à tout juste quelques mètres...

............................................................................................................................

"Le second fragement est enfin en ta possession ! Mais le souvenir poursuit son cours, souvenir qu'il risque de très vite tourner aux drames ! Tes forces disparaisse, comme aspiré ou annulé, mais la porte de sortit est juste devant toi."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir de l'Eden, le berceau des mondes

Effet spécial : Les changements de formes sont impossible ici.

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 2/5
Aide de Zeymah : Disponible
Châle ancien : ???

Gardien : Argon, le Créateur (ce prononce "Archion") - Affronte son frère
Force : Frère puissant et respecté - Elevé
Souvenir : Souvenir de Zeymah


-Rester pour aider le souvenir de Zeymah

-Passer la porte
Tu ouvre la porte:
 

-Une autre option...?~




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 8 Sep - 17:35




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




La jeune femme s'était redressée pour observer le premier fragment d'âme, et avait finis par lui tendre son bracelet. Lorsqu'il se rapprocha, Aki comprit que la pulsation qu'elle ressentait depuis tout à l'heure venait de là. La pierre incrustée sur le bijou brillait de la même manière que celle qu'elle tenait dans sa main … Comment avait elle pus louper un tel détail! Elle hocha la tête à l'affirmation de l'ancienne amante du dragon, oui, c'était en effet cela qu'elle cherchait. Allait il falloir le prendre de force ? Elle ne l'espérait pas, mais si c'était ce qui devait se passer, elle le ferait. Il n'y aurait aucune mesure de trop pour sauver Ieta. Bien heureusement, ce n'est pas ainsi que cela se passa. La fille à la chevelure s'était détourné, fixant l'arbre coloré de ses yeux bleus cobalt. A ce qu'elle disait, elle n'était sans doute plus en vie depuis longtemps, mais qu'était elle du coup ? Elle lui laissa une énième morale avant de déposer le magnifique bracelet dans la paume ouverte de la Druidesse qui leva ses yeux pommes vers elle, emplis d'une grande tristesse et de lui passer son écharpe autour du cou.

Merci beaucoup … J'aurais aimé connaître votre nom, mais sachez que je me souviendrais de vous, vous êtes une belle personne, malgré tout ce que vous pensez.

Glissant les deux fragments d'âme dans sa besace, Aki eut tout juste le temps de faire un bond de côté et d'apercevoir que la femme s'évaporait, ne laissant qu'un flocon, avant de manquer de se faire assommer par l'immense aile noire de l'ancien Zeymah qui gronda à son encontre, lui demandant de partir. Le combat était intense, et elle s'apprêtait à tenter de l'aider malgré tout, lorsqu'une troisième voix se joint aux deux autres. C'était celle de Zinnia, aucun doute, mais dès que son arrivée troubla la luminosité alors que le reste du monde avait retrouvé ses couleurs, la Nishiie sentit toutes ses forces l'abandonner. Elle ne pouvait pas aider le dragon d'ébène dans cet état, et la porte était arrivée. Esquissant quelques pas dans sa direction, elle se permit de dire quelques derniers mots à celui qui vivait dans le sceau de son ami.

Pardonne moi Zeymah, nous nous recroiserons dans le futur.

Puis elle ouvrit grand la porte et la referma prestement derrière elle, espérant que cette action avait réinitialisé le souvenir et annulé tout le mal qu'elle avait pus y faire. Elle n'était plus au même endroit, et se demanda si elle trouverait à un moment le moyen de retourner dans le hall principal. Pour l'instant, la voie se séparait en deux chemins différents, les deux étaient des escaliers qui allaient vers le haut, un vers la droite et l'autre à gauche. Encore une fois elle allait devoir décider sans vraiment s'appuyer sur des éléments concrets et essaya de suivre son instinct. Elle avait toujours préféré la droite à la gauche pour d'obscure raison (peut être parce que c'était la main qui tenait la flèche lorsqu'elle tirait à l'arc) et emprunta donc ce côté. Entre temps, elle répondit à Zeymah.

J'ai croisé l'amante de ton frère, une pauvre jeune femme qui ne mérite pas toute cette haine. Je suis profondément désolé d'avoir laissé le souvenir de toi seul, mais dès que Zinnia est arrivée, je n'avais plus aucune force, je serais sans doute morte …

L'escalier ne mis pas longtemps avant de lui montrer une porte. Celle ci semblait familière à l'archère, qui, pourtant, ne parvenait pas à savoir en quoi. Elle finit par l'ouvrir et se vit elle même, sur les sommets blancs de Fuyu. Face à elle, le colosse du dragon qui la tenait par les cheveux, et sur le sol, Adakor prise sous la glace. Mettant la main devant sa bouche pour ne pas crier, la guérisseuse vit Zayro Jinn déchirer ses vêtements et trancher sa peau à l'aide de son pouvoir, gravant un Z de chair et de sang sur sa poitrine. Des larmes s'échappaient des yeux de la vraie Aki qui voyait cette scène désormais d'un point de vue extérieur. Elle hoqueta à plusieurs reprises et la marque sur son torse la brûla, même si elle n'était pas présente sous cette forme étrange.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 8 Sep - 22:31




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Lançant une dernière phrase énigmatique au dragon d'ébène qui venait de perdre une aile, Aki s'engouffrait dans la porte la ramenant au Dédale, seul lieux semblant pouvoir apporter une pause dans cette course effréné. Pressé par le temps et par les événements, la jeune fille ne dut même pas remarquer le sourire que lui avait adressé la bête aux écailles noires en guise de réponse, ni même le hurlement de rage de son frère à la robe blanche couverte du sang de son frère. La porte claquait derrière Aki, s'effritant avant de tomber en poussière derrière elle, laissant bien loin se sombre souvenir.

Zeymah, qui avait perdu la trace de la jeune fille lorsque celle-ci avait discuté avec la femme à la chevelure d'or, s'inquiétait de la voir réapparaître aussi subitement, la questionnant sur ce qu'il c'était passé dans se souvenir qu'il connaissait pourtant trop bien. La druidesse répondit calmement, s'excusant de sa fuite en chemin. Retrouvant une intonation plus calme, l'esprit de la bête destructrice résonnait de nouveau tandis que la Voyageuse reprenait sa route dans ce labyrinthe.

« Tu as croisé un souvenir de Céleste ? C'est étrange, elle n'était plus de ce monde depuis longtemps lors des événements de se souvenir... Tu as du tomber sur le spectre d'un souvenir perdu, sûrement emmené là par le fragment que tu semble avoir récupéré. Et tu n'as pas à t'excuser, le souvenir c'est déroulé comme il devait ce passer. Ton intervention en moins, bien évidemment, mais les événements se sont enchaîner normalement: mon arrivé, le combat, puis ma sœur... tu ne semble pas avoir trop attiré l'attention du subconscient cette fois-ci. Et cette réaction vis à vis de ton pouvoir face à celui de Zinniahrym est normal, son pouvoir annule celui des autres. C'est étrange que tu ne l'es pas remarqué lorsque tu l'as croisé. Serait-elle devenu une... »

Arrivant devant une porte semblant à un mirage et la poussant, Aki se retrouvait soudain plongée dans un souvenir, non pas de son ami, mais dans l'un des siens. Coupant immédiatement la voix du dragon, celui-ci semblait même être totalement absent de cet endroit qui n'était que trop famillié à notre chasseuse préféré. Zeymah ne pouvant pas s'introduire dans un souvenir étrangé à Ieta ou lui-même, Aki se retrouvait enfermé dans la neige tachés de sang des monts de Fuyu coupé de son guide, se retrouvant seul face au titan fléau de Kosaten. Touchée en plein cœur, la jeune femme s'effondra en larmes devant ce spectacle dont elle se retrouver spectatrice.

Cependant, le souvenir était saccadé, incomplet, mélangé avec d'autre. Les couleurs étaient trop flashy ou trop terne par endroit, le blanc et le rouge ne ressortant que trop par rapport aux autres teintes. Les voix étaient étouffées tandis que les autres sons n'allaient que trop, saturant comme s'ils sortaient d'une enceinte mal réglée.

-C'est comme ça que se défend la grande Aki Nishiie ? Tu ne peux donc sauver personne.


La voix résonnait autour de la jeune fille, brute, sarcastique et pourtant familière.

-Comment peux-tu prétendre me protéger alors que tu es si faible... ?

Infantile, douce, mais amère, cette voix était loin d'être étrangère elle, aussi, se voulant attaquante, même blessante. Devant Aki rampaient les corps de Kachou et Adakor qui hurlait son nom dans un cri sourd, audible alors qu'aucun son ne sortaient de leurs bouches. Elles réclamaient de l'aide, son aide, à elle qui pleurait en tant que spectatrice alors que son souvenir se faisait envoyer au loin dans la neige par le colosse sombre.

-Tu n'as pas pu les sauver...
-Et par ta faute, ton ami Ieta va les rejoindre...


Derrière Aki se trouvait l'origine de ses voix familières, deux ombres similaires au père d'Ieta qu'avait pus croiser la chasseuse plus tôt, mais arborant cette fois, la voix, l'apparence, le visage d'un homme à la chevelure blanche et au teint pâle pour l'un et le corps d'une petite fille à la chevelure carmin, pour l'autre. Tous deux regardaient Aki d'un air hautain, effrayé et pleins de haines.

.....................................................................................................................................................

"Tu fais face à un souvenir récent et riche en émotion. Te t'attendant pas à revivre cette scène une nouvelle fois, tu fond en larme alors que deux créatures aux visages familiés viennent profiter de tes tourments..."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir égaré d'un Voyageur


Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 2/5
Aide de Zeymah : Actuellement indisponible
Châle ancien : ???

Gardien : Spectres de la Conscience
Force : Dépend du souvenir... - Variable
Souvenir : Souvenir d'Aki


-Ton option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Ven 9 Sep - 3:03




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3






Musique



Tout allait de mal en pis. Le souvenir n'était pas net, pas clair. Ce n'était pas vraiment le sien mais une déformation grotesque de ce qu'elle avait vécus. Les couleurs étaient fades, pâlies, passées par endroit, alors qu'ailleurs elle lui éblouissait la rétine, les expressions des personnages surjoués, comme si elle se trouvait face à une mauvaise pièce de théâtre. Le visage de Zayro Jinn, tordus par la haine et la soif de sang, alors qu'elle se souvenait encore clairement la froideur calme dont il avait fait preuve, et le sien, effrayé, alors qu'elle agrippait ses mains pour le faire lâcher, hors, à cet instant précis, dans son esprit, elle n'avait même plus l'énergie de lever un petit doigt pour se défendre tant elle avait usée de toutes ses forces jusqu'à la moelle. En plus de ces désaccords, le son était également très faux. La voix gémissante de la rouquine était entendue comme si elle avait porté de lourds caches oreilles en fourrure tandis que celle du colosse résonnait dans son cerveau, lui vrillant les tympans. Et c'était sans parler du vent .. le vent ! Il n'y en avait pas à l'époque, ou une simple légère brise, mais en cet instant il soufflait avec force et désespoir, achevant les écoutilles de la véritable archère et la bousculant constamment. Le visage de la jeune amie de Kachou, quant à lui, était bien trop gros, bien trop présent, et ses yeux écarquillés bien trop violemment pointé sur elle … Sur elle, et non pas sur sa pâle copie en train de souffrir !

Le souffle coupé, elle porta ses mains à sa gorge alors qu'elle sentait la terreur la gagner. Elle avait beau tenter de se convaincre que ce n'était là qu'un souvenir, rien de plus qu'un sordide souvenir, et déformé qui plus est, elle ne pouvait ôter de ses paupières le regard exorbité de la petite citrouille. Deux voix parlèrent, elle n'appartenaient pas à ce souvenir, pourtant elles étaient là, dans son esprit, aussi réelles que si ils avaient été à côté.

Pourquoi ? Murmura la Druidesse, complètement déstabilisée.

Deux corps rampaient dans sa direction, imitation cadavérique de celles qui avaient été des amies proches, des amies qu'elle avait aimé de tout son cœur, avec lesquelles elle avait partagé d'innombrables choses. Leurs visages décomposés se tordaient dans des positions inhumaines, et pourtant tout en elle, leurs traits, leurs longs cheveux effilochés, leur prunelle colorée, tout était elles, elles seules, et nulles autres. Hoquetant de terreur, la jeune femme recula de quelques pas avant de se retourner brusquement en comprenant l'origine des voix. Derrière elle. Ils étaient derrière elle. Le vampire et la petite fille, copie sardonique de ceux qu'elle connaissait, qui souriait d'un air proprement sadique, cette froideur immonde dans les yeux, alors qu'ils l'accusaient, qu'ils la torturaient de leurs mots acérés.

Fermant les yeux avec vigueur, la soigneuse voulut tout effacer, tout enlever, que plus rien n'existe, mais quand elle ouvrit de nouveau les paupières, ils étaient toujours là. Eux et les deux cadavres qui s'approchaient, inexorablement. Portant sa main libre à sa poitrine (l'autre enserrait toujours sa propre gorge, au point parfois de la faire étouffer), elle lacéra avec vigueur sa peau tendre qui s'enleva sans difficulté sous les griffes acérés de ses mains torturées. L'image qu'elle en avait était si réaliste qu'elle prenait totalement corps avec elle, déchirant la chair et faisant jaillir le sang, représentant par là même ce qu'elle ressentait au plus profond de son âme. S'arracher, s'arracher le cœur, mourir, maintenant, s'extirper l'origine de toute cette souffrance de sa cage thoracique car c'était plus, plus que ce qu'elle n'avait jamais pus supporter. Mais, invariablement, la peau repoussait, persistante, terrible obstacle à la réalisation de son projet. Elle se lâcha donc, plaçant alors ses deux paumes sur le haut de son crâne et se recroquevillant dans la neige en pleurant et en hurlant alors qu'elle s'écrasait du mieux qu'elle pouvait.

Pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon !

Les larmes brûlantes laissaient des traînées rougeâtres sur sa peau, acides comme de la bile, ses ongles s'enfonçant dans son cuir chevelu alors que son cœur battait à lui en exploser le torse.

Laissez moi, pitié ! Laissez moi …

Sa voix s'éteignit alors dans un dernier gémissement alors qu'elle n'attendait plus rien de la suite. Toute sa détermination, toute sa foi c'était envolé. Elle souffrait si fort, n'étant elle même que la représentation de son âme, la douleur terrible la torturait plus qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant, brûlant chaque parcelle de son corps. Le monde n'était plus que souffrance, comme ce jour là.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Sam 10 Sep - 11:59




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Les mains cachant son visage qui lâchaient de lourdes larmes sur la neige d'un blanc flashy, Aki hurlait au ciel son désespoir, ses peurs, ses craintes, sa douleur dont l'écho résonnait dans le souvenir de cette maudite montagne du territoire de Long. Suppliant que tout cela s'arrête, que cette vision et que ces propos se taisent à tout jamais pour qu'enfin le silence puisse revenir, suppliant à la mort de venir enfin la délivrer de tout ça, cherchant à s'arracher le cœur en vint pour que sa douleur disparaisse enfin.

-Regarde-toi, tu es pitoyable, tu n'as jamais pu aider personne... Jamais pus sauver personne !

S'approchant d'un pas, le spectre à l'apparence pâle resserré un peu plus l'étau autour de la druidesse en prise avec le désespoir, seule et sans aide dans se monde qui était le sien, rien ne semblait pouvoir venir à son secours ici-bas. C'est alors que la bouche glacée d'une arme de métal venait se poser sur son front, porté par une jeune femme aux regards glacials d'un rouge profond, toisant l'archère alors que sa cape blanche dansée au vent.

" N'oublie pas que tu n'es pas seule, des êtres comptent sur toi..... Il est temps que tu te reprennes, que tu relèves et que tu reprennes le combat, noble animal aux yeux émeraude ! "

Cette illusion, venant dont je ne sais où dans se monde étrange, à la voix calme et se voulant beaucoup moins agressif que celle des deux spectres, mais plus conseillère, résonnait un moment dans la plaine enneigé avant que l'image de cette jeune fille ne disparaisse, s'évaporant lorsque le second spectre à l'apparence enfantin la traversait pour prendre le relais de son confrère.

-Tu es faible, tu n'es rien... Tu n'es personne, personne ne compte ou ne souhaite compter sur toi. Personne ne peu faire confiance à un être misérable tel que toi.

Les deux spectres s'approchaient un peu plus à nouveau alors que la lumière ambiante se voulait de plus en plus discrète, ne laissant plus qu'un fin filé de lumière pour éclairer la jeune élue de Seika et ses tourments, comment si ses tourments étaient en train de la sortir de ce cauchemars, cherchant à se réveiller et à sortir de cet endroit. C'est alors qu'un foulard à l'odeur familière volait près du visage d'Aki, s'entend une main amicale se poser sur épaule, le jeune homme apparu, un sabre dans le dos, abordant un doux sourire tout en la regardant calmement avec ses yeux bleu électrique. Ce nouveau souvenir, ce joignant à ce joyeux méli mélo, se baissait pour être à la hauteur de la Voyageuse, la regardant plein de compassion.

" Cette tristesse dans votre regard indique, si je ne m’abuse, que vous avez eu vous aussi à souffrir la mort de vos compagnons. Je lis dans vos yeux une once de regret, et je suppose que vous deviez être absente lors de cet événement tragique..... Toutefois, je sais ce que lui m’aurait rétorqué s’il était encore là : il me dirait d’aller de l’avant et de vivre pour lui, qu’il est mort parce que le destin en avait décidé ainsi ! Jamais il ne m’aurait accusé d’être la cause de son décès, et je suis sûr qu’il en est de même pour vous. Vos amis, mêmes après avoir quitté ce monde, vous accompagneront pour l’éternité et vous devez vous relever, vivre pour poursuivre leurs ambitions, tout comme la vôtre… je vous en prie, n’abandonnez pas ! "

Les mains des deux créatures inhumaines traversaient se souvenir réconfortant, le faisant disparaître tout comme celui de la jeune fille à l'arme de métal pour s'agripper aux jambes d'Aki, enfonçant leurs ongles putrides et décomposer dans la chaire de la jeune fille à la chevelure de feu, hurlant leurs haines et leurs détresses au plus près de son visage.

-Tu as fait suffisamment de mal. Jamais tu ne sortiras d'ici.
-Tu as fait suffisamment de mal. Jamais tu ne sortiras d'ici.


Affichant un sourir mauvais, sadique, victorieux, les deux spectres parlaient à l'unisson et entouraient la jeune élue de leurs bras de ténèbres, étouffant les dernières bribes de lumière qui entourait Aki pour la plonger entièrement dans le noir, elle et ses noirs pensés. Les secondes qui suivirent semblèrent durer des heures, des jours, des années... Perdu dans les ténèbres de son propre cœur, la chasseuse se sentait flotter seule au milieu de rien. Lorsqu'une douce lumière blanche se mit alors à briller, l'origine était inconnue, mais Aki pouvait sentir la douce chaleur de quelqu'un qui l'enlaçait dans son dos. Les petits bras d'un enfant la serrant dans ses bras, lui accordant sa lumière pour lui adresser quelques mots, semblables à un murmure.

" N'oublie pas, il y aura toujours quelqu'un qui t'aime, quelque part, ce cadeau en est la preuve... "

Ce câlin dura un instant, partageant sa chaleur l'espace d'une fraction de seconde avant de commencer à disparaître avec sa lumière. Si Aki cherchait à se retourner, elle ne verrait rien de plus que les ténèbres, mais à ses pieds, elle pouvait voir une rose de bois blanche, éclatante, qui avait été laissée là à son intention...

Spoiler:
 

..................................................................................................................

"Les deux créatures semblables à des spectres continus de te pousser dans ta tristesse et ton désespoir. Arrivant doucement à bout, d'autres fragements de souvenirs viennent à tes côtés, apparement seulement visible par toi seul, appelé par une force inconnue... Mais cherchant de toute évidence à t'aider."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir égaré d'un Voyageur


Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 2/5
Aide de Zeymah : Actuellement indisponible
Châle ancien : ???

Gardien : Spectres de la Conscience
Force : Souvenir particulièrement douloureux - Elevé
Souvenir : Souvenir d'Aki


-Ton option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Sam 10 Sep - 16:49




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3






Musique



Plus rien n'avait de réalité autre que la souffrance, la douleur, l'abandon. Elle n'était rien, elle ne servait à rien, sa mort serait une libération pour le monde. Voilà ce qu'elle se disait alors qu'elle suppliait les démons qui prenaient la forme de ceux qu'elle aimait de la laisser, de la laisser partir, de la laisser mourir … Une première fois elle sentit un contact froid contre son front, une voix qu'elle connaissait … Zinnia ! La dragonne lui parlait, lui répétant les mêmes mots qu'elle avait déjà dit une fois. Qu'elle se relève .. Qu'elle reprenne le combat … Cela lui semblait stupide. Se battre ? Contre eux ? Mais ils étaient ses amis, ceux qu'elle aimait, ceux qu'elle chérissait, elle ne pouvait pas les affronter … Elle ne pourrait jamais lever la main sur eux … Et si ils l'accusaient de tout cela, c'est qu'ils devaient avoir raison, il ne lui diraient jamais pareils mots autrement …

Ce fut d'ailleurs Orina qui prit de nouveau le relais, assénant sur son cœur d'horribles mots qui effacèrent aussitôt ceux plus rassurant qui avaient été prononcé quelques secondes plus tôt. C'était vrai … Qui pouvait donc compter sur elle ? La fillette avait le vampire pour s'en occuper, celui ci était beaucoup plus stable émotionnellement, il ne risquait pas de la tuer par inadvertance avec ses pouvoirs. Et quant à lui … Lui il n'en avait clairement rien à faire d'elle, et il avait bien raison. Elle ne lui servait à rien. Elle vivait dans SA maison, entretenait SA boutique avec SA fille adoptive. Et en plus de cela, elle n'était qu'une gamine indécise sur des sentiments qu'il ne partagerait sans doute jamais. Pourquoi aurait il confiance en elle, après tout ce qu'elle avait pus dire ou lui montrer d'elle même ?

L'écharpe blanche qui voletait autour de son cou vint l'assommer de sa fragrance, avec douceur et tendresse, et une main se posa sur son épaule, et un autre discours qu'elle avait déjà entendus quelque part revint à ses oreilles. Haru ? Que faisait il ici ? Zinnia encore, avait un lien plus ou moins ténu avec l'esprit de Ieta, mais pour ce qu'il en était du dessinateur … C'était décidément très étrange. Continuer … Elle ne devait pas se laisser abattre, elle devait vivre pour Kachou et Adakor, elle devait le faire pour elle. Instinctivement, au son de cette voix, elle tenta de se relever, mais trébucha aussitôt pour atterrir de nouveau en position foetale lorsque le vampire et l'enfant revinrent à la charge, hurlant d'une même voix.

Elle avait fait du mal, oui, elle avait fait tant de mal. Si elle n'avait pas été là, Ieta ne serait jamais dans une situation aussi terrible, si elle n'avait pas existé, Kachou et Adakor ne seraient peut être jamais morte, si elle avait été quelqu'un d'autre, tant de tourments n'auraient jamais été subis par les gens qu'elle aimait. Jamais Mizu n'aurait été martyrisée par ses ennemis à de si nombreuses reprises, jamais Mune n'aurait été brûlé par son pouvoir ou n'aurait eu les jambes cassées par le géant. Si elle mourrait maintenant, elle épargnerait encore tant de souffrances. Il n'y avait plus rien maintenant. C'était un rien de mort, un rien de fin. Pendant une éternité ce rien l'engloba, jusqu'à ce qu'une chaleur vienne le remplacer. Elle sentit des bras d'enfants, maladroit et bien intentionné qui la serraient fort, puis sa voix, la voix du petit Ieta. Elle ouvrit les yeux pour voir une rose en bois blanche à ses pieds, une rose qu'elle connaissait pour l'avoir donné un peu plus tôt dans la journée … Se mit à pleurer. Quelques sanglots la secouèrent avant qu'elle se relève dans un chuchotement.

Merci.

Puis, de nouveau debout sur la montagne, elle se mit à crier. Le noir était partis, comme de la peinture que l'on aurait enlevé de son paysage.

Ils sont venus ! Vous voyez qu'ils sont venus ! Je ne suis pas seule ! Je n'ai jamais été seule ! Eux ils m'aiment ! Et vous n'êtes pas eux ! Vous n'êtes rien, vous n'êtes que des monstres inhumains qui profitent de la faiblesse des autres.

Elle leva la main et colla une violente baffe dans le visage de la fillette en y ajoutant tout son pouvoir.

VOUS

Se retournant d'un bond, elle enfonça son poing dans l'estomac du vampire avec une rage renouvelée.

N'ÊTES

Son poing toujours fermé s'asséna ensuite sur le haut de son crâne alors que des larmes jaillissaient de ses yeux.

PAS

Puis son Fluide prit la forme d'un couteau qui fila droit vers la gorge de l'homonculus pour lui trancher la tête.

EUX !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Sam 10 Sep - 19:21




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Plongées dans les ténèbres, les plus totales, ce fut finalement le murmure du souvenir d'un enfant qui vint réveiller le cœur de mon amie. Pleurant en voyant la rose qu'elle avait offerte au petit Ieta, ne cherchant même pas à savoir comment elle avait pus arriver jusqu'ici, la jeune femme ramassait la fleur de bois blanche avant de se relever sous les regards pleins d'incompréhension des deux spectres qui pensaient avoir finis leurs œuvres, alors que les ténèbres qui enfermaient Aki se dissipaient dans un hurlement de rage de cette dernière.

La première à s'avancer pour essayer de reprendre le contrôle de la situation, fut le spectre à l'apparence juvénile, mais elle n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle se ramassait une violente claque dans le visage. Tombant au sol, son camarade se préparait à prendre sa revanche, mais l'homme à la teinte pâle n'eut pas plus de chance que son amie en ce prenant un magnifique uppercut dans l'estomac qui l'envoyait au tapis lui aussi.

En cet instant, la Voyageuse n'avait plus peur de cette illusion malsaine, elle craignait plus ce cauchemar sans foi ni loi. Les deux créatures le comprirent rapidement, voyant qu'ils n'avaient plus aucun impact sur leur victime, ils voulurent se dépêcher de partir, mais leur route se retrouvait bloquée par l'apparition des souvenirs amicaux et réconfortant qui avaient épauler Aki quelques secondes auparavant de manière invisible. Bloqué, le spectre à l'apparence du vampire disparu dans un nuage de cendre lorsque le poing vengeur de la druidesse s'abattait sur le haut de son crâne, la petite fille aux allures spectrale eut rapidement le même traitement en étant juste décapité par une arme créée par la magie de l'élue du Phoenix.

Le calme et le silence étaient finalement revenu, l'ombre du fléau de Fuyu avait disparu et il ne restait rien que la neige tombant lentement sur cette montagne de mort. La fleur de bois blanche dans la main, notre héroïne se retrouvait face à seulement deux des trois souvenirs qui l'avaient aidé, le petit Ieta étant absent, mais tous deux étaient souriants, comme pour la féliciter de s'être finalement relevée. Ils se poussèrent alors du chemin, révélant à Aki la chaise de pierre trônant au sommet de la montagne, sur lequel était posé une petite pierre bleutée en forme de cube.

Le petit cube brillait, attendant celle qui le cherchait si ardemment, brillant d'un éclat plein de courage. Une nouvelle chose avait également fait son grand retour, juste derrière la jeune fille à la chevelure de feu : la porte de bois ondulant lentement, la même que celle qui l'avait conduit à ce cauchemar dont elle avait sus se tirer avec brio'. La jeune fille à cape blanche et son homologue au regard électrique firent un signe de la tête à l'élue avant de disparaître, comme balayé par le vent, retournant dans la mémoire de la jeune femme là où ils seront toujours si jamais elle revenait à être hanté par des doutes.

.........................................................................................................................................................

"Affrontant ta peur grâce aux conseils et aux soutiens qu'on pus t'approter tes proches durant ton périple, tu parviens à reprendre le dessus et à vaincre ce qui n'était ni plus ni moins qu'un affreux cauchemars. Le fragement d'attend face à toi, vas savoir comment il est arrivait jusqu'ici... En tout cas, tu n'as plus rien à fairei ici."

Lieu actuel :
~Méandre de l'Âme~
Souvenir égaré d'un Voyageur


Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 3/5
Aide de Zeymah : Disponible
Châle ancien : ???
Rose Blanche : ???

Gardien : Spectres de la Conscience - Vaincu
Force : Peur vaincu - Faible
Souvenir : Souvenir d'Aki


-Passer la porte
Tu ouvre la porte:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Sam 10 Sep - 20:08




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3





Les deux monstres inhumains disparurent dans un nuage de fumée qui fit légèrement tousser la rouquine. C'était finis, c'était enfin finis … Serrant la rose en bois contre son cœur, elle adressa un grand sourire aux souvenirs venus l'aider, les larmes aux yeux encore, le souffle entrecoupé de soubresauts alors qu'elle se sentait à la fois heureuse et affreusement triste d'avoir emporté ce combat contre les deux créatures qui ressemblaient tant à Tanith et Orina. Elle souffla un dernier remerciement aux deux formes, se demandant où pouvait bien être petit Ieta avant d'avancer sur le chemin qu'ils lui avaient formés en se décalant, droit vers le sommet de la montagne. Celui ci n'était pas bien loin, il était plus précisément là où Zayro avait tenus Aki au dessus du vide, mais où il n'y avait plus personne maintenant. Sur le rocher le plus haut trônait une pierre bleue dont elle se sentait inhabituellement proche, par rapport aux autres. Elle la récupéra, se laissant quelques secondes pour l'observer avant de la ranger dans sa besace en compagnie des deux autres et de la rose qu'elle comptait bien garder avec elle.

Puis la porte apparut également face à elle, celle qu'elle avait franchis un peu plus tôt, et non une porte différente comme quand elle avait quitté le souvenir de Zeymah, elle en déduisait donc qu'elle allait réapparaître au même endroit, et qu'il ne lui resterait que le couloir qui était auparavant de gauche, mais cette fois face à elle. Elle passa le battant pour se rendre compte que ce n'était pas le cas. La porte qui l'attendait était devant elle était à environ une centaine de mètre, et elle s'empressa de se diriger dans sa direction. La remarque de Zeymah résonna autour d'elle, lui tirant un petit sourire.

Merci, je n'ai pas l'impression d'avoir fait grand chose, ils ont tout fait pour moi … Ta sœur était là, c'était très étrange d'ailleurs. Sais tu combien de temps il reste à Ieta ?

Tout en posant sa question, elle accéléra le pas. C'était comme si la porte fuyait devant elle, se repoussant sans cesse … Elle tenta de courir, mais le résultat était le même. Au bout d'un temps qui lui parut infiniment long, elle put enfin poser sa main sur la poignée de cette porte immense et terne. Une silhouette seule, c'était ce qui devait l'attendre à l'intérieur. Se préparant à tout, elle poussa le battant avec douceur, passant sa tête dans l'entrebâillement. Plusieurs fois elle cligna des yeux devant la blancheur de l'endroit. Une fois totalement rentrée à l'intérieur, elle ne mit pas beaucoup de temps à s'apercevoir que la présence du dragon d'ébène avait totalement disparus, elle était de nouveau seule, ce qui était loin d'être rassurant.

S'avançant de quelques pas avant de se retourner, elle vit également que la porte par laquelle elle était entrée avait cédé la place au néant. Frissonnante, elle fit quelque pas de plus avant de remarquer une silhouette. Celle ci était assise sur ce qui semblait être un sol, même si tout était tellement blanc qu'il était dur de discerner la terre du plafond. En quelques secondes, elle devina l'identité de ce personnage : Zinnia. C'était la troisième fois qu'elle la croisait dans cette quête et elle paraissait plus présente ici qui n'importe quelle autre émanation. Etait ce parce que c'était elle qui avait fait le sceau ? D'ailleurs, quel était ce souvenir ? Etait ce le jour même où le sceau avait été créé ? C'était la seule explication plausible à ses yeux, ou alors c'était un autre souvenir de Zeymah.

Zinnia ?

Elle avait posé la question d'une voix douce, intriguée, continuant à s'avancer en prenant légèrement à droite pour la contourner et voir son visage. Etait ce vraiment la dragonne ou une énième copie étrange et démoniaque qui allait l'attaquer avec ses mots acerbes ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Dim 11 Sep - 15:55




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



ACTE IV :
Ami ou ennemi? Blanc ou noir? Ou juste du Gris?

Accélérant le pas, Aki ne semblait pas encore s'être tout à fait remise de la scène qu'elle venait de vivre juste avant, demandant même combien de temps il restait à ma statut de glace qui l'attendait patiemment près de la cage du dragon d'ébène. Celui-ci ne répondit pas tout de suite, laissant planer le mystère et le silence quelques minutes avant que sa voix ne résonne à nouveau dans le Dédale, comme celle d'une voix off ou d'un commentateur télé, observant le spectacle de loin.

« Je ne pourrais te le dire avec certitude petite... Le temps est une notion abstraite ici. Je dirais qu'il ne te reste pas beaucoup de temps, mais je ne peux malheureusement pas être plus précis que cela. Regarde avec les fragments que tu possèdes, si tu vois qu'ils brillent moins fort et moins souvent, c'est que le compte à rebours touche à son terme. »

À peine avait-il fini de dire ses mots que la druidesse vagabonde s'engouffrait dans la seule porte qui se présentait à elle. Prudente, elle finit cependant par se retrouver dans un endroit entièrement blanc, sans le moindre repère visuel pour donner une idée à son esprit de la profondeur de l'endroit. Tout était blanc, trop blanc, seul une petite tache sombre se débarquait dans ce lieu sans saveur. Ce rapprochant lentement, Aki ne mit pas longtemps pour reconnaître celle qui avait déjà croisé sa route plusieurs fois durant son périple, la sœur de Zeymah, mais sa forme actuelle d'élue de Kosaten. La jeune femme à la chevelure noire était assise en tailleur, silencieuse, la chasseuse entreprit de la contourner tout en l'appelant, ne sachant pas sur quel pied danser ici, ignorant où elle pouvait bien ce trouver.

De nouveau abandonné, le dragon de fumé ne semblait pas pouvoir lui porter un soutien moral ici non plus et cet endroit laissé une étrange impression à notre Voyageuse : elle n'avait pas l'impression de se trouver dans un souvenir, quelque chose clochait, mais ne serait dire quoi. Après quelques instants, la jeune fille relevait la tête et se tournait vers celle qui venait d'arriver, la fixant de son regard rubis et allant même jusqu'à lui adresser un sourire avant de se relever en s'appuyant sur ses genoux.

-Noble animal aux yeux émeraude... Je suis heureuse de t'accueillir ici, cela fait un moment que j'observe ton périple dans le Dédale, je m'attendais à ce que tu arrives ici. Bien que je commençai à me demander si je n'avais pas le temps de disparaitre avant que tu daigne te montrer.

Debout, Zinnia posait l'une de ses mains sur ses hanches après s'être tourné vers la vagabonde. Dans cette main fermée de la dragonne, Aki semblait avoir aperçu, l'espace d'un instant, un éclat bleuté y échapper, similaire à celui des fragments qu'elle chassait depuis un temps indéfinissable.


.........................................................................................................................................

"Dans un lieu inconnu, ne semblant pas faire partit d'un souvenir, tu te retrouve nez à nez avec l'apparence d'élue de Zinnia qui te reconnait et te dis t'avoir attendu et observer. L'éclat d'un fragement échappe de sa main posé sur sa hanche tandis que la discussion commence."

Lieux actuel :
~Méandre de l'Âme~
???


Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 3/5
Aide de Zeymah : Disponible
Châle ancien : ???
Rose Blanche : ???

Gardien : Zinnia?
Force : ???
Souvenir : ???

-Discuter avec Zinnia

-Prendre ce que tu pense être un fragement par la force
Spoiler:
 

-Une autre option...?~



Dernière édition par Ieta Ao le Mar 20 Sep - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Dim 11 Sep - 17:46




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




Zinnia se releva pour regarder la rouquine en face, puis parla, ses mots étonnant la Druidesse. Ainsi, elle savait qui était Aki, lui ayant même donné le surnom qu'elle avait employé par le passé pour l'appeler, et l'avait observé durant tout son périple jusqu'ici. Le sentiment que l'archère ressentait depuis qu'elle avait passé cette porte se confirmait, elle n'était pas dans un souvenir, sinon la dragonne n'aurait pus avoir tous ces évènements en tête. Elle parla également de sa disparition prochaine, et la guérisseuse ne trouva aucune explication à cette évocation. Allait elle disparaître comme l'avait fait celle qui visiblement s'appelait Céleste ou comme les monstres qui avaient l'apparence de Tanith et Orina, ou encore d'une autre manière, et pour d'autres raisons ? La lueur bleuté que la soigneuse entraperçut dans la main de l'écailleuse lui rappela vivement les trois gemmes qu'elle portait déjà dans sa besace. Etait ce un autre fragment d'âme ou non ? Pour l'instant, la jeune Seikajin n'arrivait pas à le déterminer.

Et bien me voilà pourtant … Nous ne sommes pas dans un souvenir ici, n'est ce pas ? Je me perds un peu dans cet endroit étrange entre les souvenirs de Ieta, de Zeymah … ou même les miens. Et toi, comment se fait il que tu me connaisses ? Es tu la vrai Zinnia, celle que j'ai croisé dans la toundra ? Es tu une copie, une représentation de son esprit ? Excuse moi de te poser toutes ces questions … mais j'aimerais beaucoup savoir, et tu as l'air d'être au courant.

Elle soupira légèrement. Sa quête ne semblait jamais avoir de fin. Elle avait déjà trois orbes, et ne connaissait pas le nombre exact qu'elle devait réunir pour venir à bout de cet étrange endroit. Et qui savait comment elle pourrait ensuite rassembler les fragments pour faire revenir le Minshujin d'entre les morts ? Certes, il ne l'était pas, pas encore, mais sa situation s'en rapprochait tellement que la jeune femme avait du mal à appréhender les choses autrement. Il fallait qu'elle évite tout cela, mais combien de fois encore allait elle frôler la mort ou l'insanité psychologique ? Combien de temps encore avant de retrouver un monde rassurant, aux règles compréhensible, avec des bruits normaux et qui respectait les lois basiques de la physique ? Il fallait faire cela au plus vite, car, sans parler de l'imminence de la fin du délai qui lui avait été accordé, elle risquait elle aussi de devenir folle dans un pareil univers.

Qu'est ce que tu as dans ta main ? Ce qui fait de la lumière … J'en aurais sans doute besoin. Si tu m'as suivis jusqu'ici tu doit être au courant, je dois sauver ton frère Zeymah, car le sceau de l'ami dont je t'avais parlé s'est déréglé. Il faut que je reconstitue l'âme de Ieta, j'ai déjà trois des fragments et ce que tu tiens avec toi semble en être un … Dis moi ce qu'il faut que je fasse pour le récupérer, et je le ferais … Je ne veux pas qu'il meure …

Son regard s'était presque fait suppliant alors qu'elle ne savait pas encore ce que celle qui avait volé le corps d'une autre allait répondre. Jusqu'ici elle s'était toujours débrouillé pour ne pas avoir à arracher les cristaux de force à leur propriétaire. Le premier lui avait été donné par l'enfant avec son consentement, le deuxième par Céleste, toujours avec son accord, et le troisième n'avait jamais vraiment appartenus à personne et s'était contenté d'apparaître une fois qu'elle avait pus se débarrasser de ses propres démons.

Cela lui fit repenser à ce que le dragon d'ébène lui avait dit juste avant qu'elle ne rentre dans la pièce à la blancheur terriblement étouffante. Il lui avait dit que, pour savoir combien de temps il lui restait, elle n'aurait qu'à regarder la luisance des pierres. Plus celle ci serait faible, plus l'élu du serpent serait proche de la fin. Elle ouvrit donc sa besace, autant pour vérifier elle même que pour montrer à la Fuyujin ce dont elle était en train de parler et contempla les roches avec attention en essayant d'en déduire combien d'heures encore elle pouvait passer dans cet étrange labyrinthe.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Dim 11 Sep - 18:38




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie





Comme par le passé, la jeune élue du phœnix inondait son interlocutrice à l'apparence juvénile de questions, cherchant des réponses auprès de celle qui semblait savoir des choses, auprès de celle qui ne devrait pas ce trouver là en cet instant. Sans la lâcher du regard, Zinnia continuait à afficher se sourire qu'elle n'avait jamais arboré tout en soutenant le regard émeraude de la jeune femme à la chevelure rousse. Écoutant chacune de ses questions avec attention, vint finalement le temps des réponses et c'est sa voix sans émotion alors qu'elle désignait cet étrange lieu d'un mouvement avec ses mains métisses.

-Oui et non, cet endroit à pris l'apparence d'un souvenir, mais nous nous trouvons au plus profond du sceau de ton ami, dans les fondations du sceau pour être précise. C'est étrange d'ailleurs, ces fondations ne devraient pas être comme ça... Il manque quelque chose... Tu n'as jamais eu l'impression que quelque chose clochait en toi, depuis ton arrivée en Kosaten ? Bref, je digresse. Quant à l'apparence de ce lieu, tu as vu l'Eden, le petit coin de paradis de mon frère Argon ? Et bien, tu te trouves ici en Yggdrasil, l'Entre-Monde, le petit espace dont je suis la Gardienne... Enfin, ce n'est qu'une apparence seulement, nous ne nous y trouvons pas vraiment.

Étouffant un rire amusé, la jeune fille à la cape aussi blanche que le reste de la zone s'approchait alors d'Aki, la dévorant de son regard rouge comme le sang. Avançant d'un pas léger, elle prenait son temps pour rejoindre l'élue de Seika qui regardait sans sa besace, comparant les pierres qui s'y trouvaient avec le souvenir qu'elle gardait de sa première trouvaille, remarquant qu'elles brillaient d'une lueur beaucoup plus pâle et discrète que lors de sa rencontre avec le petit Ieta... l'horloge était belle et bien en train de tourner, doucement, mais sûrement.

-Je suis un écho de mon énergie qui restait sur toi, le sceau m'a absorbé pour pallier l'absence que je ressens ici. Je suis donc un petit bout de l'esprit et de la conscience de celle que tu as croisé dans la Toundra, mais bien vite mon énergie se dissipera et je disparaîtrais, je suis donc bien contente de croiser quelqu'un avant que ça n'arrive !

Effaçant son sourir pour reprendre un visage froid bien plus familier à la dragonne, celle-ci fit glisser la chaînette qu'elle tenait dans sa main, laissant pendre une petite pierre luisante en forme de sphère sous le regard de mon amie qui cherchait à me sauver désespérément.

-Oui, je sais ce que tu recherches, je te suis depuis que tu es arrivé ici. Mon frère te fait bien confiance pour te confier cette mission et je dois avouer que tu te débrouilles très bien. C'est donc ce petit fragment que tu souhaite... Mais logiquement, si l'esprit de ton ami venait à disparaître, mon frère pourrait donc prendre le contrôle total de ce corps, non?

Regardant la jeune fille qui lui faisait face, voyant son regard s'attrister subitement en disant qu'elle voulait sauver son ami, Zinnia qui la fixait froidement laissait échapper un sourire en reprenant le fragment dans sa main d'un geste souple.

-Ce que je veux que tu fasses ? Donne-toi la mort. Abandonne ta quête, fait demi-tour et accepte la réalitée.

Fixant Aki en lui lançant son regard froid si habituelle, la dragonne laissait le silence reprendre ses droits, accordant à Aki le temps, qu'elle ne possédait pas vraiment, pour la réflexion. Pour peser le pour et le contre. Pour savoir si celle qui lui faisait face bluffait ou pas, si ce n'était qu'un énième test ou une véritable demande. En tout cas, Aki ne ressentait rien dans cette pièce à la traille inconnue, pas la moindre présence, même pas la sienne ni même celle de Zeymah et encore moins celle de Zinnia. Pour sa perception, elle était juste seule au milieu de nul part, ne parlant à personne.

.........................................................................................................................................................

"La discussion ce poursuit, tu obtiens quelques réponses, mais Zinnia ne semble pas décidé à t'accorder tes désirs, voyant une autre alternative à ta quête..."

Lieux actuel :
~Fondation du Sceau~
Souvenir d'Yggdrasil, l'Entre-Monde

Effet : Les compétences passives n'ont aucun effet. (détection des énergies ou des formes de vie, régénération automatique, etc...)

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 3/5
Aide de Zeymah : Disponible, mais partielle
Châle ancien : ???
Rose blanche : ???

Gardien : Echo de Zinnia, Ange du Néant
Force : ???
Souvenir : ///

-Discuter avec Zinnia

-Prendre ce que tu pense être un fragement par la force
Spoiler:
 

-Une autre option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Lun 12 Sep - 1:56




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




Zinnia lui expliqua en quelques mots qu'elles n'étaient en effet pas dans un souvenir mais dans un espace créé par leur rencontre, et donc dans le monde de la dragonne, Yggdrasil. C'était étrange qu'un monde soit aussi vide. C'était un néant lumineux pour la Druidesse, rien de plus, quel plaisir pouvait on prendre à gouverner un univers semblable à celui là ? C'était aberrant ! Mais la sœur de Zeymah n'était sans doute pas de cet avis, puisque c'était SON monde, c'était sans doute elle qui l'avait créé et elle devait le chérir. Quoique … Argon ne semblait pas aimer sa création, même plutôt la haïr, mais la complexité de celle ci et le passif qu'il avait avec expliquait en partie cette répulsion vis à vis de ce qui était, en quelque sorte, ses propres enfants. Son interlocutrice souriait d'une étrange manière, elle avait presque l'air d'une véritable sadique, ses yeux brillants d'une force étrange, mais pourtant, la jeune Seikajin ne pouvait pas ressentir son Fluide, ni la magie de la pierre, ni la présence du dragon d'ébène, c'était totalement déstabilisant et l'empêchait de savoir si, en plus de la forme d'élue, elle avait aussi le pouvoir qu'elle possédait lorsqu'elles s'étaient croisés pour la première fois. Si c'était le cas, il serait sans doute facile de la battre, et il n'y avait aucune raison pour que ce soit différent, n'est ce pas ?

La déduction que la Fuyujinn ajouta à sa première réponse laissa la Nishiie coite. Ce n'était pas ce que Zeymah lui avait dit, ou en tout cas avait laissé entendre … Mais lui avait il dit, une seule fois, en face, que ce n'était pas le cas ? Pourquoi aiderait il Ieta si le laisser mourir lui donnait un tel avantage ? Cela était incompréhensible, parfaitement incohérent. Elle voulut protester, mais la dernière phrase de l'élue du dragon ne tarda pas à résonner à ses oreilles, claquant comme une sentence de mort à son cœur. Elle avait refusé. Sèchement, elle avait refusé. En même temps, à quoi pouvait elle s'attendre d'un personnage pareil ? Espérait elle sincèrement qu'elle lui donnerait la pierre sans faire d'histoire et que tout se passerait tranquillement ? Elle avait été stupide et inconsciente !

Elle s'apprêtait à tenter de la convaincre quand elle pensa à la pâleur des pierres. Elle n'avait pas le temps de palabrer pendant des heures, le temps s’égrenait à une vitesse affolante, elle ne pouvait pas se permettre de tergiverser. Aussitôt qu'elle eût cette pensée, elle lança le bras vers la chaîne et se fit arrêter par un bras musculeux en forme de patte de dragon puis repoussée jusqu'au fin fond de ce qui semblait être le blanc. Le choc contre le rien fut rude, mais elle avait connus bien pire que ça, et se releva très rapidement. Ce n'était pas la véritable Zinnia de son souvenir. Sa force et sa rapidité était disproportionné comparé à ce qu'elle avait pus voir d'elle ! Et ce sourire ! Ce sourire était trop inhabituel ! A moins que ce soit l'archère elle même qui soit devenus beaucoup trop faible avec ce transfert …

Donne moi ce fragment Zinnia. Depuis le début Zeymah me viens en aide, et il ne le ferait pas si il n'avait pas une bonne raison de le faire. Il vas mourir si tu laisses Ieta succomber, les règles en Kosaten ne sont pas les mêmes que celles dans ton monde ! N'as tu donc rien entendus de ce que j'ai pus te dire ? La puissance qu'était celle de ton frère à l'époque n'es plus rien désormais, seul dans ce corps, il mourra, regarde la réalité en face, et donne moi ce fragment.

Ses yeux étaient rougeoyants de haine. Dans la réalité, son pouvoir aurait sans doute été en train de bouillonner à l'intérieur de son corps, prêt à exploser, et elle aurait dû s'astreindre à une quasi méditation pour ne pas succomber à la folie dans laquelle elle avait déjà été poussée par deux fois. Mais ce n'était plus le cas. Désormais, elle avait un sceau qui la protégeait de ce genre de problème, et, qui plus est, elle n'avait pas l'impression d'être soumise à l'influence de son Fluide depuis qu'elle était ici. Elle était totalement libre de ses mouvements et de ses actes, et même libre d'être en colère si elle le voulait ! Libre de perdre le contrôle de sa rage sans que ce soit dangereux !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Lun 12 Sep - 17:33




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie





D'un geste vif et déterminé, poussé par le temps qui commençait à presser, Aki essayait d'attraper la petite pierre au vol, comptent sur l'effet de surprise et sur la supposée faiblesse de la dragonne pour réussir son coup.

Malheureuse, tout ne se passait pas exactement comme prévu lorsqu'une patte de dragon de couleur cendré apparu autour de Zinnia, bloquant le mouvement de la jeune élue de Seika alors qu'un sourire amusé se dessinait sur le visage de l'écho qui envoyait voler la druidesse dans le décor monochrome.

Reprenant ses esprits, la jeune fille essayait une nouvelle fois de persuader son interlocutrice de l'urgence de la situation alors que celle-ci regardait sa patte grise disparaître comme s'il ne s'agissait d'un mirage, posant alors sa main humaine contre le sol, comme si elle s'apprêtait à bondir sur la Nishiie.

Toute cette parlote finit par faire disparaître le sourire sur le visage aux regards rubis qui fixaient toujours la nouvelle venue froidement. Tout allait alors très vite lorsqu'une double paire d'ailes grises uniquement composées d'énergie apparurent dans le dos de la Gardienne des lieux, avant de disparaitre soudainement comment si elle venait d'être effacé de ses lieux. Dans l'espace d'une seconde, l'archère dut encaisser un violent coup de pied au centre de son dos.

-Tu essayes de convaincre une illusion, noble animale aux yeux émeraude. Convaincs-moi par la force si tu t'en sens capable ! J'ai bien l'intention de profiter de ta présence pour m'amuser un peu !

Retombant au sol, la souriante jeune fille prenait une impulsion lorsque ses pieds touchèrent le sol pour revenir vers la Voyageuse à la vitesse d'une balle de fusil, faisant de nouveau apparaître une patte griffue de créature géante qui entourait son bras humain, serrant le poing pour porter une attaque directe sur mon amie qui se retrouvait emportée, contre son gré, dans un combat.

.............................................................................................

"Essayant en vains à récupérer la petite pierre si précieuse, Zinnia décide finalement de faire ça à sa manière, commençant à t'attaquer."

Lieux actuel :
~Fondation du Sceau~
Souvenir d'Yggdrasil, l'Entre-Monde

Effet : Les compétences passives n'ont aucun effet. (détection des énergies ou des formes de vie, régénération automatique, etc...)

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 3/5
Aide de Zeymah : Disponible, mais partielle
Châle ancien : ???
Rose blanche : ???

Gardien : Echo de Zinnia, Ange du Néant
Force : Elevé
Souvenir : ///

-Discuter avec Zinnia

-Affronter Zinnia
Spoiler:
 

-Une autre option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 13 Sep - 0:29




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




Musique

Elle ne céderait pas. Dans ses yeux il était dit clairement qu'elle ne céderait pas. Une illusion ? Quelque chose clochait dans ce combat, quelque chose n'allait pas. Mais comme elle se l'était répétée tout le long de l'aventure qu'elle venait de vivre, elle ne plierais devant aucune menace. Lorsque le coup de pied dans le dos avait fusé, elle avait heureusement eut le temps de mettre ses bras en croix devant l'uppercut qui l'avait tout de même projeté plusieurs mètres en arrière dans ce vide blanc et un léger filet de sang avait coulé le long de ses lèvres. Rien de grave, juste une veinule qui avait dû exploser sous l'impact, mais la régénération automatique opérée d'ordinaire par son Fluide attentif n'avait pas lieu, il allait donc falloir qu'elle se batte sans compter dessus, et ce ne serait pas facile, loin de là.

Ses yeux devinrent rouge sang et de longues canines poussèrent à la place de ses incisives tandis qu'elle était baignée d'un Fluide rouge, mais rien de tout cela ne dura longtemps, sa masse doubla, tripla, enfla comme si elle était prête à exploser. Ses vêtements se déchirèrent sous la pression mais elle était loin d'être nue, une lourde peau d'écaille avait recouvert sa fragile enveloppe corporelle et la créature noire à la mâchoire de crocodile qui se tenait désormais devant la dragonne avait tout d'un de ses pairs. Elle était Alatreon, créature mythique et draconique, sans aucune pitié, prête à tuer son ennemi. Un lourd rugissement s'échappa de sa gorge en feu, un rugissement qui avait tout d'une déclaration de guerre. Au même moment, une enveloppe transparente vint entourer son corps, se brisant sous le deuxième impact mais laissant la jeune femme intacte, si tant est qu'on puisse encore l'appeler femme.

Pendant que tout cela se passait, une deuxième forme tout aussi grande avait pris naissance au côté de la Druidesse. Une renarde immense de 5 mètres, possédant un grand nombre de queues qui fouettaient dans son dos avec vigueur. De nombreux sceaux de pouvoirs bleutés ornaient son poil blanc. Invoquer l'esprit de son amie avait demandé énormément d'énergie à l'archère qui était déjà fatiguée, mais tant pis, à présent, elles étaient deux, et son amie de toujours était soulagée de pouvoir lui venir en aide.

Les deux alliées fondirent sur leur adversaire, la première assénant un coup de patte dans un grognement qui n'avait plus de signification en aucune langue et qui pourtant signifiait « TUE » tandis que la deuxième se contenta de tenter de planter ses crocs acérés et pleins de venins dans leur opposante. Sans savoir si ce premier assaut avait marché, la renarde en profita pour tenter de labourer le ventre de son ennemi avant de reculer de plusieurs mètres pour se mettre à l'abri des attaques de la guérisseuse, qui, elle le savait, n'épargnaient pas grand monde sur leur passage. Levant la tête vers le ciel, celle ci canalisa son énergie avant de l'envoyer dans un souffle sur la sœur du sympathique Zeymah. Qu'elle brûle ! Qu'elle brûle et meure !

Ne sachant pas si cela avait été suffisant, la jeune Seikajin ne s'arrêta pas là. Il n'était pas question de laisser un ennemi à peine entamé en jeu. De l'électricité se mit à courir autour de son corps, pouvoir spécial de cette forme ci, comme le blizzard pouvait être le pouvoir du Barioth. Les courants violets la traversèrent avec une énergie de plus en plus grande jusqu'à filer en flèche sur leur ennemie, l'entourant, la foudroyant de toute part, la faisant si possible souffrir le martyr. La soigneuse priait pour que la fumée qu'avaient soulevés ses deux assauts soient également le signe de la mort de celle qui refusait de lui donner la pierre. Elle n'avait que très peu de temps et ne pouvait pas se permettre de laisser ce combat s'éterniser. Elle était prête à user toute son énergie en cet instant si il le fallait, tout, jusqu'au dernier souffle, afin que cela soit rapide.

Compte rendus du tour


Les images sympathiques:
Aki sous sa forme transformée :
http://67.media.tumblr.com/36bef2e053e0cdbd6477dca2571c3d23/tumblr_np8gcvkzqp1t2jeblo6_1280.jpg
Mizu :
http://vignette4.wikia.nocookie.net/vampirediariesfrance/images/5/5c/640px-White_kitsune_2.jpg/revision/latest?cb=20130506184446&path-prefix=fr


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mar 13 Sep - 22:31




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



La voyageuse n'allait pas se laisser faire aussi facilement, bloquant la première attaque avec aisance avant de changer de forme pour une plus appropriée. S'élevant dans les airs sur plusieurs maîtres, encaissant la petite attaque directe de la dragonne sans même sourciller avant de pousser un puissant rugissement dans sa direction après qu'Aki est fini de se changer en un immense dragon de couleur noire. Zinnia esquissa un sourire en voyant apparaître un renard aux neuf queues foutant l'air stagnant de cet étrange endroit.

-Tss, deux contre un, ce n'est pas très faire play noble animal aux yeux émeraude.

Un coup de patte monstrueux envoyait la jeune fille dans le décor, encaissant l'attaque de plein fouet en crachant une gerbe de sang en chemin. Évidemment, ce n'était pas terminé et ce fut rapidement au tour du démon renard de prendre le relais, Zinnia se relevait à peine, touchant son tors blessé et saignant tout en accordant un regard à la bête qui lui fonçait dessus, esquivant sa morsure en glissant entre ses pattes avant de s'agripper à son pelage pour s'élancer dans les airs afin d'éviter la seconde.

S'apprêtant à devoir encore faire face à cet ennemi imprévu, la dragonne fut surprise de le voir reculer subitement, concentrant son regard sur le dragon Aki qui avait profité de l'assaut de son ami à poil pour préparer un torrent de flamme qui se voulait être à destination de la dragonne qui retombait à peine au sol, essuyant le sang qui coulait de ses lèvres d'un revers de la main avant de claquer des doigts.

Apparaissant au côté de la dragonne, un voile blanc semblable à un simple bout de tissu grand comme une nappe fit face au torrent de flamme qui arrivait droit sur sa maîtresse, encaissant une bonne partie des flammes avant de céder sous la pression et la chaleur de celle-ci, parvenant à brûler le bras gauche et le visage de Zinnia qui se redressait pour admirer la dernière attaque d'Aki, concentrant toute son énergie dans une flèche d'énergie qui filait droit dans sa direction, l'énergie électrique qui s'en dégageait détruisant le sol blanc sur son passage.

-Tu y vas sérieusement très chère... Jusqu'à même chercher à me tuer en un enchaînement. Très bien, je vais y aller pour de bon moi aussi alors, j'ai quelques cartes dans ma manche ici, nous ne sommes pas en Kosaten.

Affichant un grand sourire, Zinnia se laissait tomber les genoux au sol face à la flèche d'énergie qui hurlait de rage devant elle, usant de son sang pour dessiner plusieurs symboles et plusieurs runes sur le sol immaculé, posant alors délicatement ses mains dessus en murmurant quelques mots dont les derniers semblaient résonné dans toute la pièce à la taille inconnue.

-De par ce lieu sans frontière dans le temps ni l'espace, oh toi lointain souvenir d'une vie passée, viens me prêter main forte. Viens avec moi montrer notre véritable force à mon ennemi !


En l'espace d'une fraction de seconde, la jeune fille agonissant dans son sang se retrouvait enveloppé dans une sphère blanche semblable à un cocon après les mêmes runes qui ornés mon bras, ce soient illuminés dans toute la pièce blanche. Appelant son souvenir perdu dans la mémoire de son frère, la sphère blanche se mit soudain à briller comme un soleil, laissant échapper dans ce lieu où rien n'était perceptible, une incroyable puissance venant du fond des âges. Quatre ailes cendrées fendirent les airs lorsque la flèche d'énergie atteint sa cible, celle-ci fut attrapé par quatre pattes qui la stoppaient net dans son élan tandis que la gueule d'un dragon géant sortait de ce torrent de lumière.

Bloquée, l'attaque d'Aki fut entourée d'un voile blanc avant de ce brisée comme une vulgaire flèche de verre entre les serres acéré de la bête qui rugit à son tour, levant sa gueule vers le ciel blanc, faisant vibrer Yggrasil qui semblait répondre au cri de sa maîtresse faisant deux fois la taille du dragon qu'était devenu Aki. Zinnia redescendit son regard rubis qui avait pris un air hautain en plus de sa froideur habituelle.

-Dragon contre dragon, cela me semble un peu plus équitable, n'est pas ?

Comme dans le souvenir précédent, Aki pouvait sentir son énergie disparaître à la simple vue de la bête du Néant au top de sa puissance, recouvert d'une aura aux mille et une couleur et le pauvre renard le sentait également, l'affrontement risquait de réellement se compliquer à partir de maintenant.


.........................................................................................................................................................

"Prête à finir ce combat le plus rapidement possible, tu enchaine la gardienne avec une féracitée te faisant honore, ne lui laissant aucun répit au point qu'elle doit faire appel à son atout dans ce lieu de souvenir: faire appel à celle qu'elle était des centaines d'années avant."

Lieux actuel :
~Fondation du Sceau~
Souvenir d'Yggdrasil, l'Entre-Monde

Effet 1 : Les compétences passives n'ont aucun effets. (détection des énergies ou des formes de vie, régénération automatique, etc...)
Effet 2 : Les compétences d'attribut Néant voient leurs puissances augmentés.

Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 3/5
Aide de Zeymah : Disponible, mais partielle
Châle ancien : ???
Rose blanche : ???

Gardien : Zinniahrym, Gardienne de l'équilibre, Juge du Néant
Force : Soeur capable de soutenir en combat lui et son frère - Très Elevé
Souvenir : Souvenir de Zeymah
Point de vie : 70%
Actions totaux de Zinnia : 4
Changement de forme : Actions totaux de Zinniahrym : 7

Spoiler:
 


-Discuter avec Zinniahrym

-Affronter Zinniahrym
Spoiler:
 

-Une autre option...?~


[/font]


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mer 14 Sep - 2:02




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




Musique

Le premier coup porté qui était pourtant le plus faible de l'enchaînement que Aki voulait faire subir à son adversaire porta ses fruits, le sang jaillissant de la bouche de la pauvre dragonne alors qu'elle était projetée au loin. En revanche, Mizu peina à la toucher, se détestant de son inutilité. Elle avait cependant tort. Cette distraction avait été suffisante à la Druidesse pour préparer une attaque d'une toute autre puissance qu'elle avait envoyé contre leur opposante. Malgré son bouclier, celle ci sembla subir le choc dévastateur. Alors que la rouquine s'apprêtait à jouer la dernière carte de son jeu, Zinnia s'en défendit d'un pouvoir impressionnant, prenant également la forme d'une véritable dragonne qui lui faisait maintenant face à armes égales, même si cela n'avait pas non plus réussis à compenser tous les dégâts qu'avaient pus lui faire la technique issue de l'âme même de Gaea.

Ce fut cependant visiblement trop d'énergie et de vitesse nécessaire pour contrer le grand nombre d'uppercuts que la Nishiie avait voulus lancer, trop en tout cas pour qu'elle puisse riposter à son tour, laissant de nouveau l'opportunité à la Seikajin de se déchaîner. Etait ce malhonnête de se battre à deux contre un ? Non, là n'était pas l'important. Elle se fichait de la régularité de la majorité de ses combats. Mizu et Mune étaient sa force, ils n'étaient pas là pour la regarder faire sans bouger. Ils étaient ceux qui, envers et contre tout, la défendrait toujours. Elle n'avait pas à s'en vouloir de se retrouver ainsi dans un combat déséquilibré. Et elle s'en voulait encore moins car elle savait que cette utilisation de son pouvoir était méritée, la sœur de Zeymah essayait de l'empêcher de sauver Ieta ! C'était impardonnable !

Rugissant, l'Alatreon leva sa tête vers le ciel dans le but de lancer de nouveau son jet de flammes … Puis se stoppa. Brusquement, soudainement, tout avais perdus en puissance. L'archère se sentit aussi faible qu'un nouveau né, comme lorsqu'elle avait croisé la personne qu'elle était en train d'affronter dans le souvenir avec Argon, ou comme lorsqu'elle venait d'arriver en Kosaten. Mizu à ses côtés commença à s'effacer avec un regard désespéré, son esprit sans doute projeté de nouveau dans son véritable corps, alors que la guérisseuse était incapable de tenir la forme titanesque qu'elle avait utilisé jusqu'ici. Fort heureusement pour elle, il en allait de même pour la créature qui lui faisait face et qui se transformait de nouveau en l'élue qu'elle avait pus connaître. La lumière clignota et un mauvais pressentiment envahis l'élue du phénix.

Elle n'avait pas tort. La porte qui avait disparus un peu plus tôt était de nouveau là, s'ouvrant en grand et laissant entrer un miasme noir de millions de bestioles voraces. La jeune femme s'attendait à mourir d'un instant à l'autre à présent, dévoré par ces millions d'insectes. Puis la présence de Zeymah les aida, contre toute attente, alors qu'elle ne l'avait même pas encore demandée. Un immense mur de flammes noire se dressa sur le champ de bataille, empêchant la fumée vivante de s'emparer d'eux, avant de se dissiper et de laisser les deux adversaires, l'une face à l'autre, le regard hagard et épuisé.

Un grand soupir s'empara du corps de la soigneuse qui était soulagée mais pleine de questions. Qu'est ce que c'était ? Puis une explication se fraya une petite place dans son esprit, claire et limpide. Elle ne savait pas encore trop si c'était la bonne mais releva les yeux vers son interlocutrice, tout en espérant que celle ci n'était pas plus capable qu'elle de se battre à nouveau. Elle murmura une explication, essuyant du dos de la main le coin de sa bouche légèrement ensanglanté.

Es ce que c'était … le subconscient ? J'ai trop attiré son attention, c'est ça ? Zinnia … tu as eu ton combat, tu sais ce dont je suis capable, donne moi cette orbe. Je te la prendrais de gré ou de force, faisons en sorte que tout cela se termine rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Mer 14 Sep - 15:57




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie





La lourde porte gravé était réapparu au fond de la pièce, en silence, sans attirer l'attention des deux titans écailleux qui se faisaient face, déchaînant leurs puissances sans aucune retenue. Sous le regard provoquant du dragon de cendre, la créature qu'était devenu Aki rugissait de nouveau, prête à faire déferler de nouveau toute sa rage et sa puissance sur celle qui l'empêchait d'avancer lorsque soudain tous se stoppèrent, tournant leurs gueules gigantesques en concert en entendent le battant de la porte claquer en s'ouvrant violemment. Un hurlement effroyable provenant du Dédale fit trembler la salle, faisant vaciller la lumière étrange qui éclairait l'endroit, la plongeant par moment complètement dans le noir avant de redevenir normal.

Les deux draconiennes se sentaient épuisées, reprenant leurs formes normales en même temps, devenant aussi impuissante l'une comme l'autre devant le nuage sombre qui rentrait par la porte ouverte, composé d'un millier d'insectes de la taille d'un poing, grouillant et affamés, ils étaient clairement dans un but précis et très clair : dévorer vivantes nos deux héroïnes. La porte se refermait tandis que le nuage de miasme fondait sur les deux jeunes femmes épuisées, mais leurs avancées furent cependant stoppées nettes par un mur de flamme noir qui apparut soudainement, prenant la forme de mon coéquipier enfermé dans mon bras, entourant sa sœur et Aki de ses larges pattes de flammes.

-Tu es trop gentil, mon frère...

Zinnia soupirait, c'est quelques mots, esquissant un sourire en se laissant tomber sur le sol blanc afin de s'y asseoir. Le nuage vorace évitait, quant à lui, soigneusement les flammes, poursuivant seulement sa route jusqu'au fond de l'endroit, telle une vague vagabonde sur l'océan, ne prenant même pas la peine de revenir en arrière lorsque les flemmes sombres disparurent, laissant les deux jeunes femmes de nouveau face à face.

-Oui, c'est un coup du subconscient... Je crains que nous ayons attiré l'attention. Raaah, mais sache que je suis un écho de bonne pensée de mon moi original, un écho d'espoir et de joie. J'allais te le donner ton fragment, ne t'inquiète donc pas autant, je ne suis pas ton ennemi... Enfin, pas cette fois-ci en tout cas.

Liant les paroles aux gestes, Zinnia se relevait et lançait vers la druidesse la petite sphère brillante qu'elle avait protégée au creux de sa main durant l'échange de coups, s'étirant quelques secondes avant de disparaître de nouveau, réapparaissant derrière l'élue de Seika et laissant mon amie rouquine sentir qu'on lui dénudé l'épaule gauche avant de l'enlacer et de lui plonger des crocs dans l'épaule devenu visible.

Un filet de sang coulait de la morsure lorsque Zinnia se décidait à relâcher sa pression qui avait laissé derrière elle, non pas la trace d'une morsure, mais une marque blanche formant la tête d'un dragon vue de face. La dragonne essuyait le sang qui coulait le long de ses lèvres, adressant un sourire complice à la jeune élue du phœnix alors que son corps commençait à devenir transparent.

-Un petit cadeau pour toi. Tu sais, si la vraie moi avait vu toute la puissance dont tu viens de me faire démonstration, je t'aurais très certainement demandé ton nom. En tout cas, vas, il ne te reste qu'un fragment pour sauver ton ami. Mon frère sera quoi en faire, mais prend garde, en dehors de mon sceau, ce n'est pas moi la maîtresse de ses lieux. L'absence de la conscience de l'hôte à renforcer son subconscient, cette attaque n'était qu'un avertissement.

Zinnia devenait de plus en plus pâle, il était facile de voir à travers son petit corps d'humain à présent et elle ne tardait pas à disparaître complètement, affichant seulement un sourire satisfait à sa camarade d'un instant qui se retrouvait seule au milieu de cette plaine blanche avec pour seule repère, la porte qui se trouvait à plusieurs mètres devant elle.

Derrière les battants de cette lourde porte grisonnante se trouvait une simple ligne droite dans une semi-obscurité, au-dessus, on pouvait voir l'immense Dédale dont les chemins serpentaient dans tous les sens, mais il était facile de deviner que là, on se trouvait au plus profond de mon esprit, dans les derniers étages. Un peu plus loin, si on suivait le chemin, on se retrouvait face à un labyrinthe à la taille inconnue qui bloqué entièrement le passage... Il n'y avait qu'un moyen de passer: Le traverser.


..........................................................................................................................................

"Zinnia te donne finalement le fragment, te disant qu'elle allait le faire dans tout les cas, même si rien ne te prouve qu'elle te dit la vérité. Après t'avoir mordu sans avertissement, l'écho de la jeune élue de Fuyu disparait en te laissant de nouveau seule. Derrière la porte se trouve ta dernière ligne droite, bloqué par un immense Labyrinthe. La présence de Zeymah se fait sentir, mais es étrangement faible et silencieuse..."

Lieux actuel :
~Méandre de l'âme~
Dédale des souvenirs



Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 4/5
Aide de Zeymah : Utilisé
Châle ancien : ???
Rose blanche : Disponible
Marque du Juge : ???

Gardien : ///
Force : ///
Souvenir : ///

Compte à rebours avant épuissement des fragments : 20 tours

-Passer au dessus du Labyrinthe
Spoiler:
 

-Traverser le Labyrinthe
Spoiler:
 

-Une autre option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 15 Sep - 11:48




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




La jeune femme qui avait été l'adversaire de la Druidesse pendant quelques minutes se remit à sourire, comme si tout cela n'avait été au final qu'un jeu pour elle. Toujours furieuse, la rouquine se sentait cependant beaucoup trop fatiguée pour poursuivre le combat de titan qu'elles avaient menés l'une contre l'autre. Lorsque Zinnia s'assit, elle, resta debout, maîtrisant ses jambes flageolantes à grand peine. Elle ne pouvait pas se permettre de s'asseoir. Qui savait si la dragonne n'allait pas lui bondir à la gorge pour en finir une fois pour toute ? Et dans l'état de fatigue dans lequel l'archère se trouvait, ce ne serait sans doute pas une bonne idée. Pourtant, la sœur de Zeymah et d'Argon reprit sur un ton calme une discussion qu'elle donnait l'impression d'avoir juste interrompus pour aller chercher un apéritif. Badinant, elle confirma que c'était bien le subconscient qui venait de les attaquer, nouvelle à laquelle Aki réagit par un violent frisson de terreur. Un avertissement seulement ? A ce compte là, elle ne s'en sortirait pas si celui ci s'énervait encore plus contre elle.

Finalement, elle déclara avoir toujours voulus donner le fragment, se désignant comme quelqu'un qui n'était pas son ennemi. Cette affirmation, sans aucune explications, ne convainquait pas vraiment la guérisseuse. En réalité, elle avait sans doute voulus voir la puissance de la Nishiie avant tout, et choisir de lui donner ou non, après. C'était ce qu'elle pensait. Puis, brusquement, Zinniahrym disparut, ne laissant que le blanc habituel, et sur son cou, la soigneuse sentit une vive douleur. S'apprêtant à chasser l'importune d'un revers de la main, c'était trop tard, elle en avait déjà finis, laissant une marque que la Seikajin ne pouvait pas voir, pour l'instant.

Se retournant vivement, elle écouta ensuite le discours du pâle reflet de la Fuyujin, tout en rangeant ce nouveau fragment d'âme dans sa besace. Tout en hochant la tête pour signifier qu'elle avait bien compris, elle regarda les pierres, dont la lueur était devenue encore plus tremblante. Elle approchait de la fin et il n'était plus le temps de se perdre en palabre inutile. S'inclinant brièvement pour saluer la Zinnia qui disparaissait de plus en plus jusqu'à voir apparaître la porte à travers laquelle elle s'engouffra aussitôt. Zeymah était de nouveau présent, mais l'aide qu'il leur avait apporté l'avait visiblement également affaiblis.

Un grand labyrinthe complexe s'étendait devant les yeux de la Druidesse qui regardait avec une certaine terreur cette nouvelle épreuve. Ce n'était pas le moment de se perdre ! Elle ne pouvait pas se permettre de passer des heures entre ces murs. Deux immenses ailes de dragon apparurent dans son dos et elle s'éleva au dessus, se demandant si elle ne risquait pas ainsi d'attirer encore plus le subconscient. Elle plana au dessus de l'étendue tout en mémorisant l'éventuel passage, au cas où cette technique ne marche pas -on ne pouvait jamais savoir ce qu'un esprit pouvait nous réserver-. Et elle eut bien raison de le faire, car dès qu'elle vit la porte, un violent mal de crâne la saisit et elle se réveilla de nouveau à l'entrée du dédale.

Mais cette fois ci, forte de l'expérience qu'elle avait vécus, elle se lança sans hésitation à l'intérieur. Le temps lui parut une éternité alors qu'elle errait, prévoyant plus ou moins ses pas en fonction de ce qu'elle avait pus voir d'en haut. Et finalement, un frisson s'empara d'elle, elle était proche du but … si proche ! Une porte la dominait, immense, telle celle d'un temple d'un âge oublié. Elle retint sa respiration, glissant sa main dans sa besace pour s'agripper à la petite rose blanche sans la sortir pour autant et rentrant son visage dans l'écharpe, comme pour se protéger. Puis, elle poussa l'énorme battant, ouvrant grand les yeux pour savoir ce qu'elle allait devoir affronter désormais.

La difficulté des épreuves était allé croissante. Au tout début, un simple père violent lui avait barré le passage, puis un dragon entier, Argon, heureusement Zeymah lui était venue en aide, ensuite cela avait été ses souvenirs, et la mort avait été plus proche que jamais. Pour finir, Zinnia elle même sous sa forme draconique l'avait affronté. Alors qu'est ce qui pouvait être pire que cela ? Le subconscient lui même ? Un nouveau frisson la traversa, de frayeur cette fois. Pitié, que cela ne soit pas ça.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 608
Yens : 230
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 22

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Halloween ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 15 Sep - 14:46




Le temps d'une vie

feat.Aki Nishiie



Grâce à une reconnaissance aérienne du Labyrinthe qui lui avait coûté un peu de temps, mon amie Seikajin put néanmoins traverser l'obstacle qui se dressait devant elle du premier coup, tournant dans les étroits couloirs intelligemment et prudemment jusqu'à finalement se retrouver devant la plus grande porte qu'elle avait croisé jusque là. Mesurant plusieurs mètres de haut, cette porte à double battant, couverte de gravures et d'une mosaïque de verre multicolore semblait sortir d'un autre âge, égaré au plus profond de mon esprit, dans les dernières steppes de ma conscience et de ma mémoire.

Posant ses mains délicates sur cette porte ouvragée, Aki sentait qu'elle touchait enfin au but, que cette pièce, qu'elle qu'elle soit, sera la dernière qui renfermait un fragment de mon esprit éparpillé. La boule au ventre devant ce point de non-retour, Aki passait finalement cet ultime palier pour se retrouvait dans une plaine verdoyante étrangement familière. Un petit vent tiède soufflait, faisant danser l'herbe aux pieds de la jeune fille ainsi que la cime des arbres qu'elle pouvait voir plus loin. Près de la forêt qui se dessinait en contre bas de cette petite colline où Aki avait atterri, un petit village aux maisons blanches comme la neige se dressait timidement, toute cette configuration faisait penser au village de Fuki en Kosaten, dans le territoire de Minshu, l'endroit où l'élue et moi-même nous nous sommes rencontré la première fois.

De dos, les mains jointes derrière lui, une silhouette était à quelques mètres de la druidesse. Ses cheveux ébènes, son bras gauche noire comme la nuit et sa carrure n'était pas inconnu à la jeune fille. Après quelques minutes, la silhouette calme se retournait vers la nouvelle arrivante, les yeux clos et affichant mon visage esquissant un léger sourire. Cependant, la tenue que j'arborais ne m'était pas familière, troquant ma chemise blanche et ma veste noire pour un ensemble complet de costard de couleur sombre avec une cravate rouge sang pour aller de pair, le tout digne d'un homme d'affaire plein aux as.

-Aki Nishiie. Élue de Seika, druidesse, soigneuse et vagabonde des esprits à ses heures perdues. On est venu me rapporter que vous avez causé quelques grabuges récemment, cela ne ce fait pas en tant qu'invité, vous devriez le savoir.

Parlant d'une voix froide et hautaine, je dévoilais une mâchoire hérissée de dents triangulaires, digne d'un dessin d'enfant représentant un monstre. Mes yeux s'ouvraient alors pour ne montrer que deux globes noirs fixant le visage de la rouquine, gardant la même posture, les bras joints dans mon dos, mes cheveux noirs volant au grès de la brise locale.


......................................................................................................................................

"Après avoir perdu un peu de temps dans le labyrinthe qui te bloquait la voie, tu parvint à arriver devant l'immense porte qui te donne le sentiment d'être la dernière que tu auras à franchir durant cette aventure. Le dernier obstacle, le dernier ennemi, le dernier défi... Rassemblant tes forces et ton courage, tu arrive dans une plaine de Kosaten, près du lieu ou tu as rencontré ton ami il a des mois de cela. Devant toi ce trouve celui-ci... Ou une créature portant ses traits, habillé richement, il t'adresse quelques mots d'une voix froide et hautaine."

Lieux actuel :
~Méandre de l'âme~
Abîme du Dédale



Ton chemin, tes choix...
Fragments d'esprit : 4/5
Aide de Zeymah : Utilisé
Châle ancien : ???
Rose blanche : Indisponible
Marque du Juge : ???

Gardien : Ieta Ao?
Force : ???
Souvenir : ???

Compte à rebours avant épuissement des fragments : 18 tours (-2 >> -1 par tour, -1 pour l'essai perdu dans le labytinthe)

-Parler avec Ieta?

-Une autre option...?~

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   Jeu 15 Sep - 15:27




Le temps d'une vie



feat.Ieta <3




Musique

Ieta . Il était là, devant elle. Ieta, mais ce n'était pas lui. C'était clair, évident, totalement certains, la personne qu'elle avait en face d'elle n'était pas le Ieta qu'elle connaissait. Ce petit sourire, cet air hautain qu'elle ne lui connaissait pas, ces étranges habits noirs qu'elle n'avait jamais vus porté par personne, et surtout pas par lui … Rien ne correspondait hormis l'apparence physique. Les cheveux bruns, la carrure, la marque noire. Elle voulait le retrouver, elle voulait retrouver le VRAI lui, et pas cette imitation sadique et arrogante. Mais pour cela, l'imitation en question semblait être sa dernière épreuve, son dernier obstacle, sa némésis dans l'esprit même de son ami. A cet instant, elle regretta plus que jamais de ne pas avoir les pouvoirs habituels, ceux qui l'aidaient à battre quasiment n'importe qui désormais. Sauf Zayro Jinn, bien entendus, qui resterait sans doute pour toujours son supérieur en terme de puissance. Mais là, maintenant, elle ne pouvait pas juste mettre son poing dans la figure de ce faux Ieta pour passer outre. Qui plus est, plus les secondes s'éternisaient avant qu'il n'ouvre la bouche pour lui parler, plus le pressentiment qu'elle avait eu avant d'entrer lui paraissait justifié.

Puis il parla, confirmant par ses mots et son ton qu'il était à des lieux de celui qu'avait connus Aki. Elle se mordit doucement la lèvre. Le subconscient. C'était lui. Il la connaissait, il savait tout ce qu'elle avait fait, et c'était ainsi qu'elle se représentait cet être pompeux et terrible. Les dents triangulaires, pointues et acérés qu'il montra à la Druidesse, accompagnées de deux globes oculaires noirs comme la nuit la firent reculer de quelque pas. La terreur l'envahit. Il était un monstre, un véritable monstre, de ceux qu'on décrivait à ses enfants pour leur faire peur, de ceux qui dévorent les gens sous leur lit, de ceux qui apparaissent dans leur dos pour les tuer sans pitié. Mais pourtant il était là, dans l'âme du Minshujin, et il y avait toujours été. Le souffle court, L'archère serra plus fort encore la rose au creux de sa main, plongée à présent dans sa poche, puis la relâcha pour s'incliner au plus bas devant celui qui risquait pourtant de la tuer.

Pardonnez moi. Ce que j'ai fait ne le mérite peut être pas, je me suis introduit sur votre territoire, j'ai créé des problèmes dans tous les souvenirs que j'ai visité, je suis désolé … J'essaye de vous sauver de l'influence d'une autre personne que moi, j'essaye de régler ce problème ci, comprenez le, je vous en supplie. Je comprends moi même votre colère, j'aurais été dans le même état à votre place, mais je doit sauver Ieta, vous le savez, vous qui êtes au courant de tout ici. Vous êtes … son subconscient n'est ce pas ?

Allait il l'attaquer, allait il la tuer, allait il briser toutes ses chances de sauver un jour son ami ? Pourquoi ferait il une chose pareille ? Pourquoi se condamner soi même à sa propre mort, alors qu'il la savait sans doute proche du but ? Elle possédait quatre fragments et quelque chose lui disait qu'il ne lui en manquait pas beaucoup plus pour atteindre son objectif ; rassembler l'âme de l'élu du serpent au complet. Il était lui même une partie de son âme, peut être possédait il même la dernière pierre ? Si c'était le cas, en plus de la laisser continuer sa quête, il faudrait le convaincre de l'aider, c'était une mission qui lui semblait impossible. Elle n'avait jamais reculé, pas une seule fois, n'avait même jamais envisagé la possibilité de le faire. Il ne la ferait pas changer d'avis, aussi terrifiant son aspect soit il. Les dents serrées, elle releva la tête pour contempler sa réaction. Elle avait réagis comme avec Argon, mais il n'était pas le dragon d'albâtre, il était sans doute mille fois pire, tout puissant en ce royaume, et elle n'entrevoyait pas une seule solution pour s'en sortir si jamais il décidait de l'affronter.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le temps d'une vie   

Revenir en haut Aller en bas
Le temps d'une vie
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.