Partagez | .
Une aide ou une baffe.
Messages : 1282
Yens : 3308
Date d'inscription : 28/12/2014

Progression
Niveau: 11
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gakui ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Une aide ou une baffe.   Sam 20 Aoû - 21:19

Une aide ou une baffe.



Ft. Zayro




En route pour la capitale, elle a énormément marché. Malgré sa petite bouille, elle a eu du mal à trouver un moyen de transport plus rapide. Un commerçant s’arrêtait à la frontière, allez savoir pourquoi. Elle a loupé quelques chariots et carrioles car elle jouait avec le feu, littéralement, elle en a donc effrayé certains cependant elle est presque arrivée donc tout va bien.

La voilà au bord d'un lac, il brille à rendre aveugle, il est près de midi et le soleil tape fort aujourd'hui mais il ne fait pas chaud pour autant. C'est le bon moment pour faire une petite pause et aussi pour essayer de contrôler ses pouvoirs, si jamais c'est possible. Jusqu'ici, les seules fois où elle les a utilisés, elle n'était pas vraiment elle-même alors il faut bien essayer de voir si elle peut s'en servir en restant consciente de ses actes.
Il vaut mieux éviter qu'elle se remette à lécher des gens.
On peut dire que c'est le bon endroit pour elle, déjà qu'elle a toujours aimé l'eau et qu'elle se sent plus à l'aise dans la nature qu'en ville, en plus, elle fait des flammes. Ce n'est pas vraiment du feu et elle ne pense pas que l'eau suffirait à les éteindre mais si jamais la petite terreur met le feu a autre chose, il sera plus facile de l'éteindre. Bien qu'elle n'ait pas de sceau.
Gakui s'installe donc sur la rive, elle plie soigneusement son manteau et le pose sur le sol. Elle commence par des petits exercices de respiration et des étirements, en nature c'est vraiment le top.

- ..

Elle soupire doucement et s'assoie en tailleur dans l'herbe, à un mètre de l'eau, elle essaye de se concentrer. Le vent est doux sur son visage et une odeur lui parvient, c'est le manteau à côté d'elle. Cette douce odeur, on a envie de se blottir dedans. La jeune fille se mit à rougir beaucoup trop, elle secoue la tête pour faire partir la gêne et se reconcentrer.
La main droite tendue devant elle paume vers le ciel et la gauche sur le genou, les yeux fermés, Gakui à l'air de pousser pendant un moment, mais rien ne se passe et réessaye pendant quelques minutes mais toujours rien.

- Cela marche surement que lorsque j'en ai besoin.

Elle tombe en arrière, s'allonge déçu en se protégeant les yeux du soleil à l'aide de son avant bras et reste ainsi autant de temps qu'il en faut pour tout oublier et seulement profiter.

..

Le soleil l’empêche d'ouvrir les yeux mais une fois qu'elle recouvrit la vue elle remarqua dans sa main une flamme d'un vert étincelant. Elle cria, surprise et frappa sa main contre l'herbe deux fois, à la troisième fois, elle la laisse plaquer contre le sol. On pouvait voir des flammes s’échappaient entre ses doigts, tout autour de sa main mais cela ne brûlait pas. Elle remonta sa main face à son visage et observa la lumière qui émanait de la source au creux de sa main, le vent soufflait légèrement mais cela ne semblait pas toucher le feu qui restait inerte.
Gakui referma ses doigts et son pouvoir disparu sur le coup, elle cligna des yeux. C'était vraiment vrai ? Elle se le demandait.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5666
Yens : 247
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Une aide ou une baffe.   Sam 20 Aoû - 21:53



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





Une Aide ou une Baffe.





Le samurai qu'il avait rencontré auparavant, n'était donc pas mort et avait encore eu de la chance. En se confrontant à son invocation, il parvint à la défaire pour x raisons, mais il devait sa survie à un miracle. Quoiqu'il en soit, cela conforta Zayro dans le fait de l'avoir marqué. Le colosse de Fuyu continua son chemin pour se diriger à un endroit bien précis. Entre-temps, Orage son cheval, avait été relâché dans l'ancienne ville ou il commença un galop effréné pour retrouver son maître.

Après être enfin sorti de la forêt d’émeraude à pied, cette longue marche pu se poursuivre quelques heures avant de voir son canasson le rattraper sur les grandes routes commerciales ou se succédaient des dizaines de chariots et carrioles qui allaient en direction de la frontière entre Minshu et les territoires neutres. Ce genre de foule n'était pas anodin, c'était avec le climat de la guerre en grande pompe et en approche finale, que les gens déménageaient ou alors rejoignaient leurs familles, voir même des lieux plus propices à les protéger. Les natifs comme les élus, en avaient peut-être assez d'êtres autant persécutes. Ce chaos n'avait pas encore complètement englouti Kosaten, mais ça ne tarderait plus longtemps.

Le messager des enfers, monta donc de nouveau sur ce cheval noir aux yeux rouges et continua au galop de chercher l'endroit qu'il souhaitait détruire ; Le temple du croc du serpent. Ce temple perché dans les montagnes Minshujin, ou Schneiden avait su trouver repos et force, devait être pleinement éradiqué. C'était un signe contextuel d'un passé qu'il voulait raser une bonne fois pour toute. La journée passait calmement et il ne s'attira pas vraiment de problème ou les foudres des passants. Même si certains bloquaient sur son faciès, sa tenue, son allure, ils n'osaient pas s'interposer ou l'interroger ou encore appeler la garde. Ils savaient...

Alors qu'au loin, très loin de là encore, proche des grands lacs bleutés de la belle contrée verdoyante de Manshe, se tenait la jeune Gakui. Elle avait prit place aux abords de la rives, sous une brise douce et agréable, souhaitant à la fois se reposer et se tester. Chaque élus voulaient réussir à retrouver la force enfouie en eux. Que ce soit pour se défendre, par simple ego, ou tout autre chose. Elle parvint à faire une flamme qui attira peu de temps après, une sorte de vieux pêcheur accompagné de son petit fils, qui s'avérait bien plus curieux que le vieillard.


Petit garçon : Oji san, oji san, regarde c'est sur c'est une élue ! Regarde tu as vu !

Vieux monsieur : Hoi Kanan calme toi, laisse donc cette jeune  fille tranquille, tu vois bien qu'elle ne veut pas être déranger. Pardonnez le mademoiselle.

Petit garçon : Mais grand-père, tu as vu elle a fait du feu avec sa main !!

L'enthousiasme du jeune garçon était intense, peut-être ne les avait t'elle pas entendu arriver car l'endroit était déjà si calme qu'on se fondait dans son environnement. Le vieux monsieur prit place non loin d'elle, installant un tabouret de fortune et utilisant une canne à pêche pour finir son passe-temps apaisant et silencieux. Le petit sautillait sur place, restant tout de même aux cotés de son grand père au début, il ne résista pas longtemps avant de se rapprocher de la fille aux cheveux immaculés.

Petit garçon (Kanan) : Dites m'dame, vous savez faire quoi d'autre ? Je peux voir ! S'il vous plait !


A coté, le vieux secouait la tête de gauche à droite, il ne pouvait pas retenir ce petit être têtu. Le petit lui, s'assit dans l'herbe fraîche à coté d'elle, tout en la regardant avec de grands yeux, rougissant même un peu. Il devait avoir peut être dix ans ou onze ans. Un grand sourire s'afficha sur son visage, mais sans doute que la jeune fille voulait juste être seule ? Elle pourrait le dire... Le vent était encore doux, le ciel étincelant, tout allait bien.








Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1282
Yens : 3308
Date d'inscription : 28/12/2014

Progression
Niveau: 11
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Gakui ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Une aide ou une baffe.   Dim 21 Aoû - 0:05

Une aide ou une baffe.



Ft. Zayro




La jeune fille était tellement concentrée sur son entrainement qu'elle ne vit pas venir un vieux pécheur et son petit fils qui s'approchaient d'elle.
Tous deux l'avaient vu se servir de son pouvoir.

- Oji san, oji san, regarde c'est sur c'est une élue ! Regarde tu as vu !

La première pensée de l'élue était la peur de se faire attaquer, dénoncer ou bien de les effrayer, mais pour son plus grand bonheur le petit garçon était admiratif même un peu trop et son grand-père était seulement poli. C'est fou ce que leur réaction lui a réchauffé le cœur sur le coup. Elle regardait le vieil homme pécher en pensant à son monde où les personnes se croisent sans même se regarder et où les bonnes manières font partie de l'histoire lorsque Kanan, l'enfant, gigotât devant elle. Il était tout petit et bien qu'elle soit beaucoup plus âgée, elle devait faire à peine deux têtes de plus que lui.
Il voulait en voir plus, elle ne savait même pas si elle pouvait le refaire étant donné qu'elle n'a aucune idée de comment elle a fait à l'instant. La petite terreur qui s'était adoucit à la vue de ces nouveaux visages, les premiers natifs de ce monde après son amie la gérante de l'auberge qui se comportaient avec elle comme si elle était normale, elle ne compte pas la famille qui lui a offert ces vêtements qu'elle porte et l'a hébergé, c'est peut-être méchant mais d'après elle, ces actes de bonté ne venaient pas du cœur, ils avaient surtout peur. Tous les êtres vivants de ce monde ont l'air de haïr ou craindre les élus, c'est pour cela qu'ils sont si gentils avec eux.
Gakui voulait être gentille elle aussi.

Elle passait de sa position assise face au lac à assise sur les genoux face au jeune garçon.

- J'apprend encore à faire ceci, je débute. Tu t'appelles Kanan, c'est ça ? Je peux essayer de le refaire si tu veux Kanan.

Les yeux du garçon brillaient, s'en était touchant et il bougeait beaucoup, on aurait dit qu'il vibrait et cela amusait la jeune demoiselle. Il ne fallait pas le décevoir, la déception dans les yeux d'un enfant ce n'est vraiment pas beau à voir et c'est quelque chose qu'elle a beaucoup vu plus jeune, la déception de ses parents, la sienne et celle du monde entier. Elle souhaitait vraiment réussir même si les enfants sont les plus enclin au pardon.
En réfléchissant, c'est au moment où elle essayait le moins qu'elle a réussi donc elle ferma les yeux. Les deux mains légèrement tendues et elle se détendit, se concentra sur sa respiration qu'elle diminua puis ne pensa plus qu'à une petite flamme. Elle resta ainsi un moment sans en démordre. Elle ouvrit les yeux lorsqu'elle entendit le garçon s'exclamait.

- Ooh vous avez réussi !

Un sourire apparu sur le visage de Gakui devant l'émerveillement du petit qui approchait son nez de la flamme. Elle était si fière même si cela a pris du temps, sa confiance en elle avait augmentée même un peu trop.

- Tu veux toucher ? C'est du feu magique ça ne te brûlera pas, promis.

La curiosité l'emporta, le garçon passa sa main dans la flamme hésitant un peu évidemment puis il ria, il ne sentait rien si ce n'est une légère chaleur, il s'amusa un moment à passer ses mains à travers encore et encore, à souffler dessus, essayer de l'attraper et Gakui le regardait. Tous deux riaient, le monde paressait beau mais il ne l'est pas. La terreur n'était plus concentrée, son cœur se réchauffait et des pensées sur ce qu'elle a déjà fait avec ce pouvoir traversaient son esprit.
Le petit a crié soudainement, le feu a disparu.

- Qu'y a-t-il ? Tu es blessé ?

- C'est devenu plus chaud d'un coup !!

- Je suis désolé ! Tu n'as rien j'espère.

Le tenant par les poignets, elle inspectait ses mains et tout allait bien. Soulagée, elle retomba en arrière et plongea sa tête dans ses mains.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 5666
Yens : 247
Date d'inscription : 25/10/2014
Localisation : En haut de la montagne

Progression
Niveau: 228
Nombre de topic terminé: 121
Exp:
0/24  (0/24)
avatar
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

-



MessageSujet: Re: Une aide ou une baffe.   Dim 21 Aoû - 15:56



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





Une Aide ou une Baffe.





Certains élus pensaient que les gens les craignaient et que c'était la raison pour laquelle dans divers endroits de kosaten, la plupart étaient ainsi respectés. Qu'ils occupent de hautes fonctions ou que le peuple les acclament. Les élus étaient ici sans le vouloir, c'est vrai qu'un grand ensemble arrivaient avec des pouvoirs immenses et parfois des ambitions qui prenaient le pas sur cette nouvelle vie. D'autres se frayaient un chemin dans la tranquillité et le calme. Des marginaux, des timides ou des gens plus déprimés de devoir faire face à tout cela. Comment le prendre, loin de leurs parents ou de leurs amis.

Gakui faisait sans doute connaissance, à cette rare occasion, de deux natifs sympathiques et qui ne lui voulait aucun mal en vérité. Le vieil homme s'était installé un peu à l'écart et laissait son petit fils. Le gamin qui acquiesça lorsqu'elle lui demanda son nom " Ouep ", ne cessa de tourner autour de l'élue aux beaux cheveux blancs neige. Il réclamait de voir son pouvoir et c'est avec un certain plaisir qu'elle s’exécuta en montrant une belle flamme dans laquelle il pu même passer sans crainte sa main. Son visage aux anges, la lueur devint un peu plus chaude. Bien qu'elle débute et maîtrise à peine ses pouvoirs affaiblis par le sceau de sa nation, Gakui arrivait à le contrôler un minimum. Cependant elle s'en voulut d'avoir brûlé faiblement l'enfant.

Il avait retiré sa main et elle ne tarda pas à l'inspecter, inquiète de son état. Mais tout allait bien, la brûlure n'était pas du tout grave et en fait il regarda sa main avec une petite fierté. Passer ses doigts dans le feu, dans le pouvoir d'une élue en l'occurrence, c'était une bonne histoire à raconter aux copains ! Le grand père se leva pour inspecter la scène à son tour.



Petit garçon : Nan ça va ! J'vais bien m'dame l'élue ! C'est super cool, j'aimerais bien faire des choses comme ça ! Dit t'il en soufflant un peu sur sa main encore chaude.

Vieux monsieur : Ça lui apprendra à ne pas jouer avec la magie. C'est dangereux Kanan, je te l'ai déjà dis. Pardon encore mademoiselle, il est très curieux de nature, je n'arrive pas à le tenir. Feu mes aïeuls ont connus la magie et je sais que ça peut être assez dangereux. Ce n'est plus de mon âge tout ça.

Petit garçon : N'empêche que si j'savais faire ça, j'pourrais devenir un grand guerrier !

Les petits garçons ne voyaient jamais dans leurs rêves de guerre et de guerriers, l'envers désastreux du décors. Le sang, la mort, tout ça en faisait parti, mais dans les yeux rêveurs d'un enfant, on n'y voyait que la force, les armes et le fait d'avoir sans doute une princesse à protéger puis à épouser ou à sauver. Il continua donc de sautiller sur place et puis parti faire une bombe dans le lac, tout en enlevant ses vêtements gardant juste ses sous vêtements moyenâgeux. Le lac éclaboussa et évidemment, autant dire que les prises du vieillard étaient toutes parties. Il agita d'ailleurs sa canne dans tous les sens.

Vieux monsieur : KANAN !  Mes poissons ! Qu'est... QUE... Grmblbl, rhooo je vais y passer toute la journée par Manshe !


Il soupira un peu et puis tout en se tenant le dos qu'il fit craquer sous le poids de sa vieillesse, il se tourna vers la jeune fille pour la questionner un peu.

Vieux monsieur : Mon nom est Jiun long. Alors dites-moi jeune fille, qu'est ce qu'une élue vient faire par ici, dans un endroit aussi calme ? Vous vous ressourcez, loin des tourments qui entourent les trois nations en ce moment ? Pourquoi donc le mal à t'il une si grande place en ce monde... Ne pouvons nous pas vivre en paix, les uns avec les autres. Avant l'arrivée des élus, il y'a eu des années ou la paix régnait je dois bien l'admettre, mais je ne peux que comprendre combien certains d'entre vous doivent se sentir. Les rumeurs ne disent pas tout, je suis du genre à apprendre les choses de moi même, c'est ainsi que m'ont élevés feu mes parents. Répondait t'il d'un ton sérieux, alors qu'au loin l'ont entendais ;

Petit garçon : Elle est trop bonne l'eau ! Venez m'dame l'élue !


Mais elle ne venait pas et c'est sans doute une journée qui se déroulerait normalement dans Kosaten, sans aucun problème à l'horizon. Ce jour là, Zayro passa dans le coin, mais rien n'arriva. Les oiseaux continuèrent de chanter et comme quoi, même lorsque le diable passait à quelques mètres de vous, il était encore possible d'être heureux. Il n'y a pas de morale à cette histoire, ni de but premier, c'était juste une belle journée non ?





Fiche technique~Mon nouveau theme
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Une aide ou une baffe.   

Revenir en haut Aller en bas
Une aide ou une baffe.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.