Partagez | .
Nouvelle Menace aux Grands Lacs
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Lun 22 Aoû - 10:13


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Royaume de Minshu, Grands lacs. Date à nouveau inconnue.

Plus de deux semaines. C’était le temps qu’avait perdu le jeune élu de Minshu à cause de ce mystérieux guerrier qui avait failli le tuer. Jason s’estimait pourtant heureux d’être tombé sur une guérisseuse qui avait pu le soigner. Autrement, il serait encore dans un lit à l’heure qu’il est. Les soins apportés par Sakura avaient fait des miracles, et le jeune assassin avait pu reprendre la route plus vite qu’il ne le redoutait. Par chance, un tailleur était présent dans le petite village ou il avait été reccueilli. Celui-ci lui avait fourni des vêtements très proches des siens en apparence, bien que de piètre qualité. Mais au vu de sa situation, il ne pouvait pas faire le difficile. Dépouillé de sa monture, et dépourvu de monnaie locale, il avait dû se résoudre à reprendre la route à pied en direction de la capitale Minshujin. Il s'était toutefois arrêté en route le temps de se faire un peu d'argent. Il avait accepté et rempli un contrat qui s'était avéré plus compliqué que prévu, mais qui avait été payant. C'était tout ce qui comptait, après tout.

Irrité au départ à l’idée de voyager à pied, Jason avait mis à profit la situation en faisant un peu de course à pied pour remettre en état son corps mis à rude épreuve. Il chassait également son dîner afin de tenter de retrouver ses sensations à l’arc. La première chasse avait été des plus compliquées, et ce, pour attraper un lapin... Mais au bout de plusieurs chasses, il sentait déjà ses premières sensations revenir. Quant au rythme soutenu qu’il s’imposait, il en sentait déjà les bienfaits deux jours après être parti. Ce matin-là, le jeune nippon avait découvert avec satisfaction le paysage enchanteur des grands lacs. Cela le changeait agréablement de la forêt d’émeraude, où il estimait avoir perdu beaucoup trop de temps.

Toutefois, l’allégresse causée par le changement de paysage ne dura pas. En s’enfonçant dans cette nouvelle région, Jason sentit un malaise l’envahir. Il crut d’abord que sa tête lui jouait des tours, mais au bout de quelques heures, il comprit que quelque chose n’allait pas. Son instinct le lui susurrait. Il se sentait observé. C’était une chose qu’il avait toujours pu sentir, comme un sixième sens. Mais chaque fois qu’il s’arrêtait ou sortait de la route pour la regagner quelques centaines de mètres plus loin après un détour volontaire, cette angoisse demeurait. Agacé, il s’approcha d’un lac qui longeait la route, et perdit son regard dans les eaux bleutées, tout en tripotant machinalement sa main droite, qui était proprement bandée. C’était un tic qu’il avait développé depuis que Zayro l’avait marqué à cet endroit là. Quand il était angoissé, inconsciemment, il touchait sa paume droite.

Tout en balayant une nouvelle fois la zone autour de lui à la recherche de la source de son malaise persistant, Rock aperçut soudain de la fumée au loin. Intrigué, il reprit sa route à un rythme soutenu. Plus il approchait, plus la fumée était noire et épaisse. Il ne pouvait pas s’y trompait, c’était un incendie. Il força à nouveau le pas, et cet étrange sentiment de malaise s’intensifia encore davantage, à tel point que bientôt le tueur ne douta plus que quelle que soit la source de ces flammes, elle était directement liée à son angoisse. Il croisa bientôt des gens terrifiés qui fuyaient l’incendie, et en déduisit que c’était un village qui était ravagé. Après avoir dépassé un regroupement d’arbres qui lui bouchait la vue, il aperçut enfin le village en question. Des gens le croisaient toujours sans faire attention à lui, et Jason n’en arrêta aucun. Il n’aurait probablement obtenu que des témoignages vagues et marqués par la terreur et la panique. Plutôt que d’obtenir des informations déformées et peu concluantes, il préféra découvrir cela par lui-même. Il se contenta donc de poursuivre son avancée, et s’immobilisa à distance raisonnable, en observant les maisons brûler en plissant les yeux. Qu’était-il arrivé, ici ? Et pourquoi son malaise était-il si intense en approchant de la zone ?



Dernière édition par Jason Rokuro le Mar 11 Oct - 5:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mar 23 Aoû - 0:32



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Destruction et terreurs



 




L'un des Heiwa combattaient donc la créature volante, espérant réussir à la dompter pour faire d'elle sa monture de la Paix. Causant la souffrance, la peur et la douleur qu'il avait besoin pour amener sa Paix. Bientôt, il connaitrait l'intense souffrance et ils souhaiteront que la Paix arrive.

Mais comme un tel objectif était un long travail difficile et où il fallait être acharné, le shinobi avait déjà réfléchi à différents plans pour parvenir à ses fins. Il devait causé le plus de peur possible et le temps de se faire connaitre était arrivé. Il s'était même fait un allié dans la région de Minshu, avec qui il avait prévus d'attaquer les différents villages et villes du Royaume du serpent. Mais voilà, son allié bestial avait disparu sans laisser de traces, les plans avaient donc été remis au lendemain. Mais le temps était venu! Le Dieu de la Paix avait brisé ses chaînes qui le retenaient aux dieux de ce monde. Il avait retrouvé toute sa puissance, mais pouvait voir qu'un nouveau chemin s'offrait encore à lui.Il pouvait devenir encore plus puissant, et atteindre des sommets encore jamais atteint. Le sceau sur son corps était pâle et plus aussi vif qu'auparavant, d'ailleurs de ce derniers n'émanait plus aucune magie, mis à part un substitut, comme pour lui rappeler que le dieu-dragon était toujours là. Que son pouvoir invisible veillait toujours. Mais le Jigoku s'en moquait, il était libre de toutes contraintes et pouvait agir, sans aucune conséquence ou barrières. Et peu importe qu'il n'avait plus d'allié, il était assez puissant et fort, pour attaquer et détruire les faibles citoyens de Minshu.

La guerre avait été déclarée, et il s'en servirait, elle deviendrait son instrument. Comme si l'histoire de son monde se répétait. Mais de ceci, il ne pouvait s'en rappeler, puisque la mémoire ne lui était toujours pas revenu, alors qu'il l’avait espéré ce miracle,alors que  la magie du sceau avait disparut. Tant pis, une première étape avait été franchie.

L'un des Heiwa s'attaquait donc à la monstruosité ailée, tandis que l'ange de Seika continuait son influence sur les citoyens de Seika, et à grandir sa secte. Seul Minshu était encore épargné... Mais plus pour longtemps. L'homme-machine qui était resté discret et inerte tout ce temps se mit alors en route. Accompagné, lui aussi de quelques marcheurs d'ombre. Les assassins et espions avaient découvert une ville non loin prés des grand lacs de Minshu, d'après la géographie des lieux. Un premier village serin et calme qui serait brûler par les flammes purificatrice de la Paix.


Lorsque, Heiwa atteignit le dit village le soleil était à son paroxysme annonçant le milieu de journée. Les enfants courraient dans tous les sens insouciant, des commerçants hurlaient pour attirer leurs futurs clients. Un village où il y faisait surement bon vivre, loin de la vérité qui allait s’abattre sur eux. La silhouette encapuchonnée attirait les regards, alors que le soleil tapait fort. Elle se dirigeait en plein centre du village, l'endroit même ou l'effervescence du village était le plus haut. La capuche se tourna à droite puis à gauche, alors que de yeux étrange tourbillonnèrent sur eux même.Il était temps!

La silhouette se tordit étrangement dans tous les sens sous les regards inquiet et curieux des villageois alentours. un enfant s'approcha même de l'étrange personne, tendant sa main vers le manteau, mais alors qu'il allait la toucher, une main sortie d'une des manches pour attraper le garçon au cou. La poigne se serra de plus en plus, et les yeux du pauvre gamin étaient prêt à sortir de leur orbite. Son visage encore innocent, devint rouge et rapidement bleu, pour finir aussi blanc qu'un linge. Mais alors que la vie semblait s'échapper de lui, la main se desserra, sous les hurlements des citoyens assistant à la scène, horrifié. Une voix s'exclama, au même instant que la capuche vola dans les airs.

-Apprenez ce qu'est la souffrance. Ressentez la douleur, la véritable douleur. Qu'elle vous ronge et vous dévore. Soyez les instruments de la futur Paix à venir.

Le corps qui s'était dévoilé terrifia les spectateurs, et l'enfant qui se remettait à peine de la poigne du monstre se pétrifia, les larmes aux yeux. Devant lui, le monstre était à quatre pattes et totalement contorsionné dans une position inhumaine. Et finalement, la tête se porta sur le garçon, mais sans lui laisser plus de temps, un tube sorti de la bouche du corps mécanique, et un laser en sorti pour perforer directement le cœur de l'enfant. Mort avant même de toucher le sol. Ce fut le signal, la foule s'éparpilla en tout sens, piétinant parfois leurs anciens amis, plus peur pour leur vie que celles des autres. Finalement, leur semblant de loyauté et d'entre-aide n'était qu'artifice. Face aux dangers, il n'y avait plus personne et le "chacun pour soi" faisait loi.

-Brûlez dans les flammes de La Paix Véritable.

Tout le dos du corps divin s'ouvrit pour faire apparaître, une multitude de canons. Qui tirèrent des salves de missiles dans tous le village, alors que des scies volèrent aussi à leur tour, en tout sens. Les explosions se propagèrent et les flammes s'intensifièrent, n'épargnant aucune personne. La mort, il n'y avait que mort, douleur, peut et terreur. Ce village paisible était devenu une pièce de théâtre dramatique. Les hurlements parcouraient toute la cité, alors que les survivants essayaient tant bien que mal de s'échapper. Une épaisse fumée s'éleva dans les airs, qui ne passerait pas inaperçu. Et d'ailleurs, un marcheur d'ombre apparut, en un instant à ses côtés:

-Maître, un intrus arrive ici. Il est habillé étrangement, et ne semble pas craintif de la catastrophe. Il remonte jusqu'ici, comme s'il désirait connaitre la source de ce spectacle. Il est armé et semble entraîné. Mais en aucun cas, il ne porte les couleurs militaire de Minshu.


Le Jigoku réfléchit rapidement. Quelle personne prendrait tant de risques pour venir ici? Aucun soldat de Minshu s'opposerait seul à une telle attaque. Un élu avait-il été appelé ici? OU bien serait-il surpris par l'origine de cette créature. Il ne répondit pas un mot à son subalterne, faisant un simple signe de la tête à ce derniers.Celui-ci disparut sans plus attendre.  Et le corps robotique se remit normal, ressemblant à un humain lambda hormis son rinnegan, et les barres de chakras sur tout le corps. Il s'évapora, alors que les flammes continuèrent à faire leur ravage.

Il voulait espionner ce nouvel arrivant, avant de se montrer. Qui était-il? Et quel était la raison de sa venue aussi? Devrait-il le tuer ou l'épargner pour de plus grand projets? Peut être aurait-il à faire à un élu, et peut être pourrait-il s'en servir pour faire sa place dans la capitale du Serpent?

Quelques minutes plus tard, il pouvait voir la source de sa curiosité. Heiwa cacha son aura, et sa présence aux yeux du commun des mortels. Impatient de voir ce qu'il ferait. Mais il avait déjà un plan en préparation. Peut être le mettrait-il en danger pour voir de quoi il était capable, et le cas échéant lui sauverait-il la vie pour gagner sa confiance. Surtout que le moment était plus que bénéfique pour le Jigoku. Une maison en feu, un poteau, pouvait facilement s'effondrer sur lui sans crie et gare. LE dieu de la Paix était piqué au vif...

Spoiler:
 








 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mar 23 Aoû - 1:26


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Son expression demeurait étonnamment fermée et inexpressive alors qu’il assistait à un tel spectacle de desolation. Les blessés fuyaient sans se retourner en le croisant sans le voir. Une chose était sûre : Jason était habitué à la mort. Il l’avait vue et provoquée plus de fois qu’il ne saurait le dire. Et ceux qui l’observaient pourraient aisément le deviner simplement à son comportement face à un tel carnage. Un blessé le dépassa, et il remarqua soudain que les blessures ressemblaient aux armes à feu les plus avancées venant de son monde. Ainsi donc, même ici, la poudre à canon était inventée ? Patiemment il observa les bâtiments brûler en restant immobile au milieu de la route.

C’est alors qu’un enfant blessé au visage passa non loin de lui. D’un geste vif, il attrapa l’enfant par l’épaule et le rapprocha de lui. Le pauvre garçon sembla terrorisé, mais il n’osa pas se plaindre en croisant le regard de celui qui l’avait attrapé. Rapidement, il lui agrippa le menton et le força à tourner son visage pour mieux voir l’égratignure qu’il avait à la joue. Ce n’était pas une lame qui avait fait ça. Quelqu’un avait utilisé une arme à feu là-bas.
- Qu’est ce qui s’est passé ? Demanda-t-il d’un ton froid et peu rassurant. Parles, gamin !
- Les… ils ont… bredouilla l’enfant, paniqué.
Rock secoua la tête par dépit. Il n’apprendrait rien du môme. Il examina une dernière fois sa coupure, puis :
- Désinfectes bien la coupure, ou tu en garderas une cicatrice…
A ces mots, il le lâcha simplement, et recommença doucement à avancer vers le village, laissant l’enfant sur place, perplexe. Il hésita un instant, puis s’enfuit à toutes jambes, trop content d’avoir été laissé en vie.

Une nouvelle fois, son malaise s’accentua. Il balaya les lieux du regard à la recherche d’espions, de rôdeurs. Mais il ne vit toujours rien. Il profita de la rue principale du village et marcha au milieu de celle-ci afin de rester loin des bâtiments en flammes. Arrivé sur ce qui semblait être la grand place, il s’immobilisa, et examina les lieux. Ici, de nombreux corps gisaient au sol, perforés par des projectiles étranges. Il s’approcha de ce qui semblait être pour lui l’épicentre du phénomène, et posa genou à terre, tout en restant méfiant sur ce qui l’entourait. Il était certainement toujours observé. Il remarqua très clairement au sol  des traces de bottes : quelqu’un se tenait là, et avait tiré sur une trajectoire qui ressemblait à un demi-cercle. Un cône de projectiles ? Perplexe, Jason se redressa, et chercha des traces de ces projectiles, mais les maisons brûlaient, faisant disparaître au passage toute trace ou preuve avec elles.

Pour la première fois, son regard s’assombrit légèrement quand il constata que des femmes et des enfants avaient fait partie des victimes. Celui qui avait fait ce massacre n’avait pas les mêmes règles que Jason, de toute évidence. Mais après tout, depuis qu’il avait atterri à Kosaten, les moments de paix qu’il avait connu avaient été relativement rares. Ce monde était dangereux, et les gens évoluaient en conséquence, brisant les règles qu’ils s’étaient imposées dans le seul but de survivre. Quand on pousse un homme trop loin, tôt ou tard, il poussera à son tour. Le jeune nippon se préparait à croiser de plus en plus de scènes de mort de ce genre dans les semaines et les mois à venir. Quoi qu’il se passe en Kosaten, la population locale en serait très certainement la première victime. Il avait entendu parler d’un conflit armé entre les puissances, mais n’avait pour le moment rien découvert de plus. Et cela ne l’intéressait pas vraiment. Dès qu’il aurait trouvé les réponses qu’il cherchait, il quitterait Minshu et se dirigerait vers un endroit plus calme le temps de décider quoi faire ensuite.

Tout en poursuivant son examen minutieux des lieux, il s’arrêta devant la vision d’un gamin ayant pris une balle en pleine tête. Il n’apprendrait rien de plus, ici. Lentement, il fit demi tour afin de rejoindre le campement de fortune que les réfugiés monteraient très certainement plus loin sur la route. Il n’aimait pas cette idée, mais l’un d’entre eux aurait certainement vu quelque chose. Sans même savoir pourquoi il se mêlait de cette histoire, il rebroussa chemin en remontant la route déjà suivie, dans l’espoir qu’il tomberait rapidement sur des survivants à bout de souffle…



Dernière édition par Jason Rokuro le Mer 24 Aoû - 6:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 24 Aoû - 0:15



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
L'ombre d'une divinité!



 




Le corps mécanique observait avec attention le nouveau venu. Il ne semblait pas effrayer, prouvant probablement d'une certaine folie ou d'une expérience du chaos et de morts.  Et alors qu'il examinait les lieux, montrant une certaine expérience, le Jigoku pu affirmer qu'il ne s'agissait pas d'un garde de Minshu. Peut être un héros, ou un élu? La dernière version semblait plus plausible. Mais tant qu'il n'en avait pas la preuve, il ne devait omettre aucune hypothèse s'offrant à lui. Toujours aussi prévenant et presque paranoïaque, le ninja regardait  cet homme agir, piquant de plus en plus sa curiosité.

La scène de chaos ne l'impressionnait pas plus que ça, à première vu et il ne semblait pas choqué. IL retourna après quelques temps sur ses pas, prés à partir des lieux, sans même connaitre l'origine de ce massacre. Pourtant, le shinobi vit en lui un moyen d'approcher de la capitale ou de tout autre village de Minshu. Il était déjà parvenu à convaincre un élu de Seika à lui ouvrir les portes de la capitale du Phoenix, peut être parviendrait-il à faire de même avec cette personne. Et quoi de mieux pour cela, que de gagner sa confiance. Mais comment y parvenir? Il devait d'abord le sauver, ou l'aider dans une bataille perdue d'avance.Et déjà son cerveau travaillait à l'élaboration de ce plan. Les marcheurs d'ombre! Les marcheurs d'ombre étaient la première réponse à cet objectif.

Et alors que l'inconnu fit le premier pas pour partir des lieux, les trois silhouettes des marcheurs d'ombre apparurent tout autour du guerrier, l'encerclant. Leur visage était cagoulé, autant que l'ensemble de leur corps n'était qu'un amas de tissu. Impossible de connaitre leur identité, en parfait assassin qu'ils étaient. Car oui, il étaient devenus des marcheurs d'ombre mais par le passé ils avaient été de la guilde des assassins recrutée et entraîné par Heiwa, après avoir connu une cuisante défaite par lui. A présent, ils ne voyaient en lui qu'un dieu qui leur avait donné un but, un objectif, une raison de vivre et de se battre pour lui. Le moindre de ses ordres étaient écoutés et appliqués, ils étaient devenu plus puissant depuis qu'ils avaient été formés par lui.

Leur maître leur commanda d'arrêter cet homme, de le pousser dans ses derniers retranchements, sans pour autant le tuer, ou le blesser gravement. Mais surtout de ne pas se faire tuer, eux non plus sous aucun prétexte. Mais vu la différence de niveau, que le Jigoku ressentait, il y avait peu de chance pour qu'il parvienne à cet exploit. l'inconnu n'était pas parvenu à les ressentir.

Les trois marcheurs d'ombre se tenaient droit, prêt à attaquer, analysant cet adversaire atypique.Le silence avant la tempête. L'un d'eux s'exprima, sa voix légèrement couvert par le voile qui couvrait son visage:

- Nous ne pouvons laisser partir quelqu'un d'ici. Tu as pris trop de risques en t'aventurant ici. Notre maître se prépare à raser définitivement cet endroit de la surface de la terre. Son attaque arrive...

A ses mots l'un d'entre eux s'empara avec une vitesse impressionnante de shurikens qu'il envoya droit sur sa cible.  Les deux autres se préparent au combat rapproché. Mais alors que les objets tranchant volèrent en direction de l'étranger, une nouvelle silhouette apparut du feu pour se mettre devant l'attaque aérienne. Arrêtant habilement l'attaque de sa barre de métal noir. Un nouvel allié pour l'élu de Minshu? En un sens oui, puisque Heiwa avait manigancé cette confrontation, pour l'aider à combattre leurs "ennemis". Il avait arrêté la première attaque et avait égalisé les forces en présence, de deux contre un, il passait à un deux contre trois factice, bien sûr. L'homme qui avait précédemment parlait, s'exclama à nouveau.

- L'attaque suprême de notre maître, arrive, nous devons juste vous ralentir. Vous ne serez bientôt plus de ce monde.

Et pour cause, l'original avait prévu d'envoyer un Chibaku Tensei droit sur le village. L'arrivé de l'homme mystérieux ne changeait rien au plan de base. IL devait instaurer la peur, la destruction et la souffrance. Bientôt ce lieu ne serait qu'un cratère géant, la sphère de gravité aspirant tout autour, pour former un globe équivalent à une petite lune. Le temps était donc réellement compter, alors que la sphère de chakra noir se précipita ici... Encore invisible à leur yeux. Comment réagirait l'inconnue? Tellement d'actions s'étaient passé en un laps de temps très court. Mais le combat ne faisait aucun doute...






 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 24 Aoû - 6:52


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Ce sentiment  d’intrusion lui collait à la peau sans qu’il parvienne à comprendre d’où il venait. Si comme il le pensait, il était épié, et qu’il était incapable de repérer son prédateur quel qu’il soit, il se pourrait que ce soit à nouveau un élu trop fort pour lui. Décidément, la chance n’était avec lui depuis qu’il avait débarqué en Kosaten. Mais il avait compris dès lors qu’il avait appris qu’il était temporairement privé de ses capacités qu’il devrait la jouer fine s’il voulait survivre assez longtemps pour les retrouver. La survie était heureusement un des points forts de Jason. Malheureusement, certains de ses défauts venaient parfois parasiter son instinct, comme lors de l’incident face à Zayro.

Le jeune assassin n’eut à faire que quelques pas pour qu’enfin, l’ennemi se dévoile à son regard. Dès qu’il sentit leur présence, il se mit en garde et dégaina son katana. Tour à tour, il observa soigneusement les trois adversaires qui lui faisaient face.
- Tiens, tiens… vous avez fini par vous montrer… se contenta-t-il de leur dire d’un ton qui n’était clairement pas celui de la surprise.
Son regard améthyste se posa sur celui qui avait pris la parole : ils suivaient de toute évidence la volonté d’un maître. Immédiatement, le peu de considération que Rock pourrait avoir eu pour eux s’évanouit. Ils n’agissaient pas d’eux-mêmes, mais par la volonté d’un autre. Ils n’étaient rien de plus que des moutons. Et il ne se laisserait pas vaincre ni même intimider par ce genre d’individu…

Néanmoins, il n’était pas idiot. Ils étaient forts. Trop forts pour lui, à l’heure actuelle. Tout en les observant toujours, Jason commença à réguler son souffle afin d’augmenter son niveau de concentration. D’un instant à l’autre, ils pouvaient fondre sur lui, et achever le travail. Pourtant, un détail clochait : s’ils voulaient le tuer, ils avaient les moyens de le faire sans même qu’il ne les ait vus venir. La façon dont ils étaient subitement apparus ne laissait pas de doutes quant au niveau de leurs capacités. Mais alors, dans ce cas, pourquoi cette apparition ? Et pourquoi ce discours sur leur maître ? Il devait en apprendre plus…
Il n’en eut toutefois pas l’occasion : l’un des trois hommes encapuchonnés tenta d’attaquer le jeune nippon à distance, et ce n’est pas par ses propres réflexes qu’il fut sauvé, mais par ceux d’un autre intrus qu’il ne connaissait pas, et n’avait même pas senti venir. Les événements s’enchainaient rapidement, et Jason n’aimait pas ne pas contrôler les choses qui se produisaient.
- Tu rêves… rétorqua l’assassin d’un ton acide à la dernière phrase de l’homme encapuchonné.

La garde toujours levée, Rock échangea un regard avec son mystérieux allié improvisé : il semblait doué. En d’autres circonstances, engager le combat aux côtés de ce type eut pu être drôle. Seulement voilà, le serviteur en question en avait un peu trop dit. Si une attaque visant à raser le village se dirigeait vers eux en ce moment même, l’épéiste ne voulait pas être là pour assister au spectacle. Il n’avait plus rien à faire ici !
Sans prévenir, il chargea en direction de l’homme situé au milieu de la route, et dévia un coup qu’il tenta de lui asséner à l’aide de son katana. L’échange fut bref, car au lieu de poursuivre l’attaque, Jason se contenta de piocher une mystérieuse poudre dans sa poche avec sa main libre, et la souffla au visage encapuchonné de sa cible. Celui-ci sembla gêné et frappa en aveugle. Mais il était trop tard, Rock fonçait déjà sur la route en direction du supposé camp de réfugiés.

Il repéra très rapidement les deux autres poursuivants et nota du coin de l’œil que son allié se débarrassait de celui qu’il avait temporairement neutralisé. Toutefois, sa fuite prendrait bientôt fin, et ce pour une double raison. D’abord, son endurance était actuellement plus que limitée. Ensuite, il ne pouvait se permettre d’amener le combat au cœur d’un camp de réfugiés où cela pourrait tourner au massacre. Il freina donc subitement en plein milieu de la route et fit volteface pour fixer ses poursuivants qui s’immobilisèrent à leur tour. Levant sa lame dans une attitude de défi, il ajouta :
- Deux contre deux. Et l’un d’entre vous a été éliminé en une poignée de secondes.
Pour mieux illustrer ses propos, l’arrivée de son allié dans leur dos fut d’un timing idéal.
- Vous pensez vraiment être à la hauteur ?

Il bluffait. Bien sûr qu’il bluffait. Mais l’invité surprise qui avait décidé de l’aider était plus fort qu’eux. Il le savait. Son sceau lui avait enserré le cœur dès lors qu’il avait posé les yeux sur lui. Ce phénomène ne s’était produit qu’en présence d’Aki et de Zayro Jinn. Il était donc d’une puissance supérieure. En tout cas, suffisante pour leur faire mordre la poussière à tous les trois sans efforts.
- Alors, quoi ? Vous hésitez ? Le temps vous est compté, selon vos propres dires. A moins que vous ne soyez suffisamment stupides pour mourir au nom de votre « maître » ?
Il avait appuyé d’un ton haineux sur le dernier mot. Jason ne supportait pas le concept de servir et mourir au nom des convictions d'un autre. Et il s’assura que le message passait bien. Il échangea un nouveau regard avec son allié, positionné de l’autre côté des deux assaillants, les forçant ainsi à se mettre dos à dos. Ils étaient pris en tenaille, et le piège s’était refermé sur eux. Quoi qu’ils fassent à présent, ils n’échapperaient pas à la vigilance de leurs adversaires. La partie était terminée. A moins que…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 24 Aoû - 10:56



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Le combat pour... Minshu



 




Un face à face orchestré directement par Nagato, lui même. Tout ce combat n'était que faux et pièce de théâtre. Chacun jouait son rôle et le connaissait à la perfection, hormis un: l'inconnu en question. Il jouait cette scène, sans se rendre compte qu'il en était le héros, le personnage principal ayant attiré toutes les attentions.

Les premiers échanges étaient donc prévus depuis le début, mais une certaine excitation gagnait les participants, car tout pouvait changer juste par les actions de l'élu ou le héros du royaume du Serpent. Et d'ailleurs, Heiwa profitait de ce petit combat pour tester les prouesses de son " allié" du jour. Sa force, sa capacité, son sens de la stratégie, tout était analysé, calculé et rien n'échappait à son regard divin. Et pourtant, même un" Dieu" pouvait être encore surpris par le commun des mortels. Car même faible et impuissant cet insecte avait prévus son coup pour pallier la différence de niveau.

Tout d'abord, il se précipita en direction du marcheur d'ombre qui avait prit la direction de la manœuvre. Réussissant à le surprendre d'un subterfuge pourtant simple comme le monde. Mais comme on dit souvent, parfois ce sont les choses les plus simples qui fonctionnent le mieux. Mais alors, que le Jigoku pensait voir son homme se faire battre par le guerrier, ce derniers s'échappa, le laissant seul avec les deux autres assassins. Fuyait-il? Alors même qu'il était venu jusqu'ici pour enquêter sur l'origine du mal qui rongeait ce village. A présent, montrait-il son vrai visage de lâche. La Réincarnation de la Paix ouvrit grand les yeux suite à cette action. Et pourtant, il ne pouvait pas le laisser s'échapper ainsi. Un simple signe inaperçu, et les deux autres marcheurs d'ombre se précipitèrent vers le fuyard. Il se tourna vers son homme qui s'était laissé faire aussi facilement, s'approchant de lui d'un pas lent. Pour finalement, donner un simple coup dans le ventre, lui chuchotant quelques mots à l'oreille, tout en surveillant bien qu'il n'était pas observait par son compagnon du jour. Aucun soupçons ne devaient filtrer.

Ceci fait, il se dirigea à son tour, vers le guerrier qui était à nouveau pris au piège par ses sbires. IL entendait déjà s’esclaffer auprès de leurs ennemis, les menaçant et leur ordonnant de partir au plus vite. Insultant même les croyances des marcheurs qui ne réagirent pas. L'Uzumaki avait bien trop travaillé pour que ses sujets se fassent corrompre aussi facilement. Le silence régnait donc, le calme avant la tempête. Et finalement, l'assassin faisant face à l'élu du serpent, se mit à parler d'une voix calme et posée:

-Nous n'hésitons pas! Vous jouez simplement notre jeu. Notre seul objectif et de vous retenir avant que la puissance divine ne s'abatte sur vous. En restant, ici à nous insulter, nous gagnons encore plus de temps, sans rien faire. Notre maître est divin, et il ne nous arrivera rien...


Le possesseur du Rinnegan était quelque peu fier de ses guerriers de l'ombre, même si aucune émotion ne transparaît de son visage, comme toujours. Mais les deux marcheurs d'ombre restant, avait eux aussi réfléchi pour retourner la situation à leur avantage. Et l'étranger ne se rendait pas compte, qu'à ainsi essayer de gagner du temps lui aussi, il en perdait encore plus.

- Tu ne comprendras jamais nos motivations, nous avons trouver une raison de se battre, un objectif à atteindre. Mais ceci vous ne pourrez plus le voir... La puissance divine arrive!


Le soldat de l'ombre, leva légèrement la tête, comme si instantanément, quelque chose de plus intéressant se déroulait au-dessus d'eux. Et en effet, le pouvoir du Tendö était enfin arrivé au dessus du village. Une sphère noire planait immobile en plein centre de la cité, dans le ciel. Le temps sembla se figer, et aussitôt, une puissance colossale et magnétique se déclencha. Les flammes qui rongeait encore les ruines du village furent aspirer par la gravité de la sphère, alors que quelques survivants blessés sous les décombres furent bientôt aspirer au centre même de la "balle" de gravité. La puissance divine gagnait en force, mais pour l'instant les combattants étaient encore loin pour être à leur tour aspirer. Mais bientôt, il subirait le même sort...Le temps pressé! Tout fonctionnait, comme il avait désiré. Il fallait plonger sa "proie" dans un stress important, pour que son esprit en puisse plus marchait correctement. Ils étaient tout deux au pied du mur du moins en apparence, car il le sauverait, après que ce derniers est montré, de quoi il était capable.

Sans un mot, et pour montrer la gravité de la situation, le corps divin se mit en garde, faisant plus de bruit qu'il n'en faut pour interpeller l'élu du serpent, et lui faire comprendre qu'il devait vite s'en débarrasser. Tous les deux faisaient face au même problème!









 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Jeu 25 Aoû - 2:46


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Face aux deux tueurs qui le suivaient, Jason restait solidement campé sur ses positions défensives, lame levée vers eux. L’heure était aux constats : ils étaient disciplinés. Suffisamment pour ne pas perdre leurs moyens face à de simples insultes proférées à l'encontre de leur « maître ». Il transpirait même à travers eux un fanatisme qui dégoûtait véritablement le jeune bretteur. Néanmoins, ils commirent une erreur de taille. « Vous jouez simplement notre jeu. » Cette phrase sembla se répercuter en écho dans sa tête et ramena immédiatement l’épéiste à la réalité. Ses capacités d’analyse et d’observation recommencèrent alors à fonctionner à plein régime. Pendant qu’il les occupait, son supposé allié ne faisait rien du tout. Il rata l’occasion et le timing de les éliminer plusieurs fois, au grand étonnement de Jason qui n’en dévoila cependant rien. Son visage demeura inexpressif. Il se contenta de les laisser déblatérer leur connerie religieuse, et d’attirer l’attention de Rock sur le pouvoir qui se déchaînait finalement sur le petit village en emportant ses derniers vestiges en flammes.

C’était un pouvoir destructeur qui dépassait de très loin les compétences de l’assassin. Même s’il possédait tous ses pouvoirs, ce n’était pas le genre de chose qu’il pouvait contrôler. Jason ne s’était jamais confronté à d’autres êtres disposant de pouvoirs supranormaux dans son monde d’origine. Tout cela était nouveau pour lui. Il n’était pas un mage comme Aki ou Chrome. Il était un assassin. Le meilleur de son monde. L’ombre et le silence étaient ses domaines. La vitesse et la précision, ses armes. En revanche, les pouvoirs surnaturels ou magiques lui étaient inconnus. Et ses capacités étant scellées, il était hors course d’office sans avoir participé aux festivités. Cette lutte n’était pas la sienne.

Mais alors pourquoi « gagner du temps » ? Pourquoi le forcer à assister à ce spectacle, et le laisser périr par celui-ci ? C’était une prise de risque inutile, et leur maître quel qu’il soit n’avait rien à y gagner. L’éliminer immédiatement leur aurait laissé le champ libre pour les plans qu’ils avaient échaffaudés.  Ce n’était tout simplement pas logique.
Et qu’en était-il de son sauveur ? Cet élu aux capacités supérieures qui n’avait pas levé le petit doigt ? Les questions se soulevaient aussi nombreuses que les débris de maisons du village s’envolaient vers le petit trou noir qui s’était constitué dans le ciel, et une chose apparut clairement dans l’esprit du bretteur : en cet instant précis, il ne pouvait être sûr de rien, ni de personne, sauf de lui même.

Il observa une nouvelle fois l’étranger qui n’avait pas bougé malgré les quelques ouvertures que lui avait offertes le nouvel élu en provoquant les deux serviteurs. On aurait dit… qu’il attendait que Jason n’intervienne pour tenter de les éliminer. Il croisa le regard du mystérieux inconnu, mais ne lut qu’une absence d’expression sur ses traits. Il lui fit simplement un signe pour lui faire comprendre qu’il devait arrêter ce phénomène. Pour qui cet étranger le prenait il ?! Un magicien ?!

Ce fut suffisant pour que le jeune nippon prenne une décision. Il fouilla dans ses poches à la recherche de l’un des derniers objets de son monde natal qu’il lui restait. Il lui faudrait trouver un moyen d’en fabriquer d’autres bientôt, mais tant pis. Il n’avait pas le choix…
- Vos motivations ne m’intéressent pas. Et votre miracle prophétisé non plus !
A ces mots, il jeta violement à ses pieds un petit objet qui éclata et dégagea une épaisse fumée, dissimulant instantanément l’assassin aux yeux de tout le monde.

Rock n’attendit pas de savoir si sa ruse avait réussi. Il savait que son temps d’action serait très court. Il fit immédiatement volteface et recommença à courir, en quittant la route, cette fois ci. Il pénétra tout droit dans les bois, cherchant à perdre ses adversaires, mais surtout à s’éloigner du trou noir qui avalait tout le village. Il ne savait pas d’où était venue cette attaque ni sur combien de dizaines de mètres elle ferait effet. Mais il n’avait pas l’intention d’attendre pour le savoir. Sans se retourner, il courut à perdre haleine avant de déboucher peu de temps après sur le bord d’un des lacs. D’impatience, il fit claquer sa langue. Il avait déjà oublié où il se trouvait. Il était sur une bande de terre relativement mince. Où qu’il aille, il finirait par tomber sur de l’eau. Sans s’arrêter, il longea la berge tout en continuant à mettre de la distance entre lui et le phénomène inexpliqué.

Tout en courant, il réfléchissait à la situation : le phénomène ne pourrait pas durer bien longtemps. Peu importe la puissance de celui qui faisait ça, et à moins que ce ne soit une divinité, cela se produisait non loin de Kansei, en plein cœur de Minshu. Le dieu serpent finirait par envoyer des hommes compétents. Autrement dit, pour s’en tirer, la fuite demeurait la meilleure tactique. Il ne s’agissait plus de fierté ou de capacité de combattant, ici. Rock n’était tout simplement pas capable de faire face à une telle menace. Savoir reconnaître un tel état de faits était l’une de ses forces. Son instinct le lui murmurait. Et si jamais la suite se passait comme il le redoutait, alors cela voudrait dire qu’il avait vu juste concernant certains détails…

Sans se retourner, il courut jusqu’à ce que son corps le force à s’arrêter. Hors d’haleine, il posa ses mains sur ses genoux le temps de reprendre son souffle, et patienta. Ils n’étaient probablement pas loin derrière lui. Dégoulinant de sueur, Jason recouvra son sang froid, la tête entre les genoux. Sans ses pouvoirs, il ne pouvait lutter à armes égales. Il fallait donc agir autrement. Il balaya les lieux du regard en commençant par la forêt sa gauche, puis la berge, et enfin l’eau du lac. Tout était en place. Il ne restait plus qu’à attendre,  à présent... Le trou noir était loin. Il avait le temps de réfléchir à la suite, d’ici…
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Dim 28 Aoû - 15:16



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Le combat pour... Minshu



 



C'était la première fois que le Dieu de la Paix utilisait l'un de ses pouvoirs les plus puissant. Celui là même qui d'après la légende avait crée la lune dans son monde originel. Le pouvoir ultime de gravité, comparé presque à un trou noir aspirant tout à sa portée.
A présent que les flammes avaient été soufflées par cette technique, ce fut les fondations des maisons et des arbres alentours qui furent emporter droit sur la sphère de gravité qui ne cessait de s’agrandir par les différents objets ainsi aspirés.

Mais nos protagonistes tenaient bon.Ils n'étaient pas encore touchés par la force d'attraction, hormis peut être leur vêtement qui battait l'air. Deux contre deux, l'élu de Minshu le corps divin face à deux marcheur d'ombre. Bien sûr tout était contrôlé par le maître même de l'illusion et de la stratégie. LE parfait manipulateur qui était parvenu à ses fins à de nombreuses reprises par le passé, usant sans cesse de son talent.Mais l'être qu'il tentait cette fois-ci de contrôler, semblait et il le sentait, plus coriace, plus difficile et intelligent que les autres. DU coin de l’œil, le Jigoku l'observait. Il voulait que celui-ci mène la danse, probablement avait-il remarquer la différence de niveau entre eux. Mais il se faisait passer pour un être dont l'intelligence n'était pas son point fort. Telle une bête de sommes, possédant une grande puissance, mais ne pouvant agir sans quelqu'un pour le diriger ou le mener. Et son meneur du moment était l'inconnu.

Voilà, pourquoi le corps divin, ne s'était pas exprimer une seule fois depuis le début. Et n'avait point attaqué. Il n'était pas apte, en apparence, a agir de son propre chef. Et finalement le guerrier se mit en action, faisant arquer un sourcil au dieu de la Paix, inaperçu par son allié, puisque le nuage de fumée les avaient englouti tous les quatre. Mais le Shinobi fut surpris par l'utilisation de cette arme que lui même possédait. Venait-il du même monde, ou avait-il les même capacité et style de combat similaire? Décidément cet être  était plus intéressant encore, et Heiwa senti une certaine joie et curiosité l'envahir.

Comme il pouvait s'y attendre ce ne fut qu'un subterfuge pour s'éloigner de l'attaque divine. Et probablement éloigner l'ennemi des réfugiés. Les élus de Minshu comme les élus de Seika étaient si prévisible.Toutefois, le guerrier ne s'en sortirait pas si facilement. Certes, il s'était éloigné de l'attaque divine et mis en sécurité. Mais la persévérance du chef de l'akaTsuki était plus forte que jamais. Un intérêt certain était né en lui pour cet étranger, autant que son envie d'envahir le royaume du serpent. Le nuage disparut peu à peu, et se retrouvant totalement seul avec ses deux subalternes, il leur fit signe de suivre leur homme. Quand au corps-mécanique, il se tourna vers son chef d'oeuvre.

Face à lui s'étendait, dans le ciel, une sphère parfaites, d'où quelques pierres tombaient, et un épais nuage de poussière. Une nouvelle petite lune avait été crée, alors qu'au sol, un immense cratère s'était formé. L'un des villages des grands lacs avaient été totalement annihilé et le spectacle pouvait être vu par tous les villages alentours. La "Lune" les dominant de son ombre, telle une promesse que les ténèbres arriveraient bientôt sur eux aussi. Pourtant, le Jigoku n'avait plus le temps de s'émerveiller sa proie s'échappait... Disparaissant des lieux, il laissa le scène dans un silence de mort.

Finalement, les deux marcheurs d'ombres étaient parvenu à rattraper le fuyard, se tenant sur les branches d'un arbre, le regard fixait sur leur cible. LE visage couvert de leur masque et les yeux inexpressif. Comportement qui pouvait inquiéter plus d'un homme, puisque les marcheurs d'ombre ne semblait pas plus inquiet que ça que leur premier plan est échoué. D'ailleurs les deux s'exprimèrent d'une même voix:

-Il aurait été préférable que tu disparaisses avec le pouvoir de notre Dieu. Mais tu as fais ton choix.... Maintenant tu vas mourir.

A peine avait-il fini , que leur mains se munirent de couteaux de lancés, qu'ils envoyèrent direct sur le guerrier. L'attaque venait de toute part, telle un éventail de lames acérées. Aucune échappatoire ne semblait possible, mais encore une fois, une silhouette s'interposa. Néanmoins, le corps divin se prit certaines armes directement sur son corps. Le visage tournée vers l'étranger, le souffle lourd, mais un sourire se dessina sur son visage. Heureux d'être arrivé à temps pour " sauver" son compagnon.
Bien évidement tout ceci n'était qu'un jeu, il voulait gagner sa confiance, et quoi de mieux que de se sacrifier pour lui. De plus, l'être le plus puissant était blessé et le guerrier inconnu devait faire face aux deux marcheurs d'ombre. Il devrait rapidement trouver une solution pour s'en sortir.

La situation semblait critique, malgré le fait que tout soit contrôlé par un seul homme. Tout ceci n'était que purement théâtrale et Heiwa désirait voir son "protégé" donner le meilleur de lui même, si en plus cela lui permettait d'entrer plus facilement sur les terres de Minshu et la capitale....Plus qu'un combat pour le vie et physique, il faisait face à un combat mental. Que donnerait la suite, le shinobi était impatient de le savoir. Il avançait ses pièces dans cette partie d'échec, grandeur nature.


Spoiler:
 





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Dim 28 Aoû - 17:35


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa


Parfaitement calme, le jeune assassin continua à apaiser sa respiration en attendant l’ennemi. Il savait que les prochaines secondes seraient cruciales. Tout serait basé sur l’analyse qu’il pourrait tirer de la situation. Il n’était pas à la hauteur pour les combattre. Il ne lui restait donc plus que son instinct, et sa ruse. Ces deux atouts lui avaient permis de survivre et de devenir le meilleur assassin de son monde. Il avait confiance en eux, plus qu’en toute autre chose en cet instant. Conscient de la dangerosité de la situation, il misa tout sur ces deux atouts cachés aux yeux de l’ennemi.

Il ne fallut que peu de temps pour que le plan mis en place à la va vite par Jason ne se referme sur ses victimes. Toutefois, il n’apporta au nouvel élu de Minshu que des réponses en demi-teinte. Des réponses qui renforcèrent ses convictions, mais qui ne prouvaient rien de manière absolue. Son plan était simple : faire en sorte de vérifier si son mystérieux allié en était bien un. Plus rapide et plus fort que les deux autres, Jason ayant disparu grâce à son subterfuge, il aurait dû avoir tout le loisir de les éliminer. Sans compter que l’inconnu devrait représenter une menace bien supérieure que celle de Jason à leurs yeux, et ce pour deux raisons : tout d’abord, il était le seul à être intervenu dans l’échange qui avait eu lieu, alors qu’il n’était pas concerné. Ensuite, il l’avait fait en démontrant un talent indiscutablement supérieur à celui du jeune nippon. Il aurait donc dû constituer la cible principale des deux assassins.

Il n’y avait donc que trois possibilités en cet instant précis :
- L’inconnu se présentait à Jason, seul. Il y avait fort à parier qu’il les ait tués. Dans ce cas ci, il prouvait du même coup, au moins en partie, sa bonne foi.
- Les deux assassins rattrapaient Jason, seuls. Scénario improbable mais pas impossible. Cela signifiait que l’inconnu était mort en tentant de le défendre. Fin regrettable mais qui avait le mérite pour Jason de s’assurer de la bonne foi de l’homme en question.
- Les assassins rejoignaient Jason, suivis de près par le mystérieux ninja. La solution qui le discréditait très clairement aux yeux du jeune bretteur. Cela prouvait non seulement qu’il ne les avait pas touchés quand il avait l’occasion d’être seul avec eux, et donc de ne pas être distrait par Jason dont il souhaitait protéger la vie, mais également qu’il était revenu s’interposer entre eux et leur cible, sous les yeux de cette dernière.

C’est la troisième option qui se produisit sous les yeux de l’épéiste, qui ne bougea pas. La nouvelle intervention inopinée et un peu trop bien calibrée de cet allié poussa Rock à déduire que cet homme avait un but caché et n'était pas franc du collier. Il semblait un peu simplet, mais ses interventions parfaitement calibrées sonnaient faux, tout comme sa façon de jouer les esprits étriqués. Il y avait quelque chose de plus sous cette écorce qu'il voulait bien dévoiler au jeune élu. Toutefois, il n’était pas nécessaire qu’il sache que Jason avait démasqué son manège. Au contraire, il était temps de transformer le prédateur en proie. S’il lui fallait des instructions pour passer à l’action, le minshujin se ferait un plaisir de les lui fournir sur un plateau d’argent !
- Nous n’arriverons pas à les semer. Il va falloir les tuer ! Occupes toi de celui de droite, je les séparerai en occupant celui de gauche le temps que tu me rejoignes. Mais tâches de ne pas traîner. Ils me sont supérieurs ! Murmura Jason d’une voix directrice mais malgré tout amicale.
L’homme était piégé : si ces hommes étaient ses complices, il devrait les abattre pour prouver sa bonne foi, ou bien tomber le masque et jouer franc jeu avec Rock. Dans tous les cas, ce dernier était gagnant. Il ne comprenait pas bien encore ce qui se tramait autour de lui, ni ce qu’ils voulaient de lui, mais il avait déjà l’avantage non négligeable d’avoir compris que quelque chose clochait.

Après avoir donné ses instructions, Jason chargea comme prévu sur le ninja de droite. Celui-ci le prit de vitesse  et parvint à le contourner. Sa lame fendit l’air, mais pas dans l’intention de toucher mortellement le jeune nippon, du moins c’est ce qu’il lui sembla sur l’instant. Profitant de l’angle et de la vitesse diminués, il parvint à dévier la lame de justesse, et profita de l’ouverture dans la garde de son adversaire pour le frapper à la poitrine avec le pommeau de son katana. Il sentit rien qu’au choc que cela ne le ralentirait pas longtemps, et il sut qu’il n’était réellement pas à la hauteur face à ces hommes. Il recula d’un bond, et commença à tourner autour de son adversaire à vitesse maximum pour gagner encore un peu de temps. Il risqua un coup d’œil furtif vers son allié afin de le surveiller de près, puis se focalisa à nouveau sur l’assassin qui semblait attendre un timing idéal pour l’intercepter. Chose qu’il ne tarda d’ailleurs pas à faire : d’un bond puissant, il coupa la trajectoire de Rock et son coude vint heurter la cage thoracique de ce dernier, qui fut projeté en arrière et s’effondra au sol, le souffle coupé. Dans la foulée, il constata qu’il avait lâché son katana. Sur le dos, il recula de quelques mètres en rampant à l’aide de ses coudes, tout en fixant l’assassin des yeux. Celui-ci s’approchait, pas à pas. Si Heiwa n’intervenait pas, Jason serait éliminé sous peu…


Dernière édition par Jason Rokuro le Mer 31 Aoû - 22:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mar 30 Aoû - 19:13



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Guerre de l'esprit!



 




Heiwa Jigoku observait toujours la scène, comme un Dieu s'amusant des mortels. Mais le comportement, de son cobaye changea légèrement, ce qui intrigua et rendit méfiant le Jigoku. En effet, à aucun moment le guerrier de Minshu n'avait montré de sentiments amical, ou même empathique. Et là, il lui demandait de l'aide, le tout sur un ton amical. Comme si... Comme si, lui aussi se mettait à jouer avec lui et désirait le manipuler. Était-ce possible? Avait-il trouvé un adversaire à sa hauteur pour jouer à sa partie de jeu d'échec. Le derniers qui s'y était essayé, avait totalement perdu et raté son coup, dévoilant plus d'information, qu'il ne lui en avait sous-tiré. C'était même grâce à cet élu, qu'il était parvenu à mettre au grand jour, l'alliance entre Minshu et Seika.
Cette homme pourrait-il faire le poids à son tour? Une envie de jouer avec lui se fit sentir, il ne comprenait pas lui même ce sentiment. Lui Dieu de la Paix était prêt à se rabaisser pour jouer avec un mortel? Que lui arrivait-il? Peut être le désir d'avoir un rival, dans ce monde qui l'avait tant déçu jusqu’à présent, ou une autre raison existait-il? Il ne le saurait peut être jamais, mais pourtant, il avait prit sa décision.

Sans attendre, Jason-même s'il ne connaissait toujours pas son nom- chargeait le marcheur d'ombre qu'il avait prit pour cible, le combat s'engageait aussitôt. Il se tourna à son tour vers son propre adversaire. Et une vérité apparut à ses yeux, il avait fait une erreur,une erreur qui pourrait lui coûter cher.Peut être se trompait-il, mais l'inconnu l'avait mis devant le fait accompli, à présent. Il avait joué la bête de sommes maquant d'intelligence, et s'il laissait vivant leur "ennemi" pour recevoir des informations de sa bouche, il deviendrait trop intelligent, par rapport au rôle qu'il jouait à cet instant... Et s'il ne tuait pas son sbire, il passerait pour un allié. Il n'y avait qu'une réponse à cela: la mort de son subalterne. Heiwa Jigoku n'avait aucune hésitation, et si l'étranger pensait l'avoir coincé, il se trompait. Mais le fait qu'il le mène à cette acte, prouvait que l'homme n'était pas à prendre à la légère. Et pourtant... Et pourtant le shinobi était encore loin d'être prit au piège, ses pouvoirs étaient incommensurable et la mort n'était rien pour lui. Les pouvoirs du sage des 6 chemins étaient nombreux et sans limite. La mort pouvait être vaincu, il pouvait donner vie aux morts...

Il ne devait donc pas traîner, et ne ferait pas signe d'une once d’hésitation. De plus, ses hommes lui avaient confié leur vie et leur mort. Soit, il était venu le temps d'agir. Faisant face à son adversaire, un simple signe, et il disparut pour apparaître dans son dos, l'étranglant jusqu’à son dernier souffle. La porte des morts lui donnerait la vie, plus tard. Ne perdant pas de temps sur le cadavre, il fit volte-face pour assister au combat de son partenaire. Celui-ci était en mauvaise posture, et sans son intervention, il allait y passer. Peut être le méritait-il? Il semblait plus intelligent qu'il y croyait, et l'intelligence pouvait attirer bien des problèmes et des ennuis... Autant pour lui, que pour les plans du Dieu. Mais il voulait jouer, et il voulait l'utiliser comme une des pièce de son échiquier pour mettre "échec et mat" au royaume du serpent.

Aussitôt, il apparut derrière l'assassin, enfonçant son bras dans le dos du marcheur d'ombre qui ressorti de l'autre côté, poing fermé devant le visage de Jason. Il ressorti aussi facilement qu'il était entré, laissant un trou béant dans le corps du marcheur d'ombre, les yeux encore surpris et incompréhensible. Son corps s'effondra au sol sans vie. Deux cadavres, deux hommes vivant! Heiwa Jigoku s'approcha de l'étranger, lui tendant la main "propre", pour l'aider à se relever, s'exclamant pour la première fois depuis leur rencontre.

-Désolé. Plus rien voir quand nuage apparut, eux profitaient pour venir t'attaquer, moi je me protégeais.Eux méchants, eux détruire le village. Nous mettre à l'abri, prévenir la capitale. Toi dire ce qui s'est passé, moi pas savoir qui a fait ça, toi tu as dû voir.

IL n'y avait plus de menaces, mais le Jigoku était curieux, encore et toujours plus de savoir les prochaines réactions de son interlocuteurs? Le surestimait-il pas, comme il avait pu le faire par le passé? Les prochaines minutes lui feraient découvrir...





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 31 Aoû - 21:49


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



L’enchaînement d’événements qui suivit les instructions de Jason laissa ce dernier des plus perplexes : l’inconnu abattit les deux poursuivants avec une violence et une efficacité inouïe en quelques secondes, sauvant du même coup le jeune nippon qui se trouvait en difficulté. Toutefois, après lui avoir tendu la main pour l’aider à se relever, l’étranger se mit à parler d’une manière étrange, comme s’il était simplet. Peut-être l’était-il. Mais certainement pas assez pour « plus rien voir quand nuage apparu ». Cela, le londonien n’y crut pas une seule seconde. Néanmoins, la partie d’échecs était lancée, il ne pouvait plus reculer. Il saisit le poignet de son mystérieux sauveur qui l’aide à se relever, et le remercia d’une voix redevenue parfaitement neutre.

Rock s’épousseta rapidement, et fixa intensément l’inconnu. « Prévenir la capitale » ? Savait-il qu’il venait de Minshu ? Non, impossible. Tout au plus savait-il qu’il était un élu, ou du moins le soupçonnait-il. Sauf s’il pouvait voir à travers les vêtements ou lire l’âme. Aucune importance dans un premier temps, puisque la réponse de Jason serait la même quel que soit le cas :
- Ecoutes le Minshujin… commença Jason d’un ton toujours aussi neutre,  tu te sens peut être concerné par ce qui vient de se passer ici et tu souhaites peut être rejoindre ta capitale pour demander de l’aide. Mais ce n’est pas mon cas… trancha t’il en le fixant les yeux dans les yeux. Je n’ai aucun lien avec Minshu, et je n’ai aucun intérêt à me retrouver davantage impliqué dans cette histoire… Le simple fait d’avoir été embarqué dans tout ça simplement parce que je me trouvais au mauvais endroit au mauvais moment est suffisant pour que je ne souhaite pas en voir davantage…

La messe était dite. Rock n’avait pas l’intention de continuer à s’impliquer là-dedans. Quant à ses autres révélations, l’inconnu les interpréterait comme il le voudrait, qu’il soit capable d’analyse ou pas. Le tueur ne savait toujours pas à quoi il avait à faire. Et dans le doute, mieux valait ne pas commettre d’erreurs. Lui dire qu’il n’avait rien à voir avec Minshu pourrait dissuader l’homme de chercher à le piéger, peut-être même penserait-il que ce n’était finalement pas un élu. Quant à savoir si son sauveur était bien un Minshujin, impossible à savoir pour le moment. Mais au moins tentait-il quelque chose et brouillait il les pistes concernant ce qu’il savait, pensait savoir et envisageait.

Une nouvelle fois, il détailla son sauveur : il n’avait rien d’extraordinaire et semblait même stupide une fois qu’il ouvrait la bouche. Mais sa puissance et sa capacité à donner la mort étaient d’un niveau extrêmement dangereux. Non, décidément, l’épéiste avait un mauvais pressentiment sur cet homme. Il ne pouvait pas prouver qu’il s’était joué de lui. Mais il n’avait pas non plus de preuve formelle qu’il était digne de confiance. Il avait tué les assassins sans hésiter, mais il restait toujours la possibilité que ce soit un homme capable de tuer ses complices sans ciller pour arriver à ses fins. Jason avait suffisamment fréquenté de pourritures dans son monde natal pour savoir que c’était moins rare qu’il n’y paraissait. Quand il s’agit de survie, l’être humain est capable de tout et n’importe quoi, poussé par son instinct…

Après l’avoir observé, un léger sourire amusé se dessina sur les lipes du jeune nippon, qui reprit la parole d’une voix amusée, elle aussi :
- Tu es un drôle de numéro, en tout cas… Je vais te laisser, j’ai un long chemin à parcourir et je ne souhaite pas rester dans le coin plus longtemps. Si le soit disant « dieu » de ces tarés qui a rasé le village se montre dans le coin, je préfère avoir tiré ma révérence depuis longtemps… Après tout, les hommes qui se prennent pour des dieux ont toujours quelque chose à compenser…


A ces mots, il commença à faire volteface, et s’éloigna d’un pas tranquille de l’étranger dans le but de regagner la route, mais ajouta tout de même avant de partir :
- Mais merci de m’avoir aidé… Je serais mort sans ton aide…
Là-dessus, il leva la main sans se retourner en guise d’au revoir. Si Heiwa voulait poursuivre ce jeu d’échecs, la balle était dans son camp…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Lun 5 Sep - 23:07



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Partir d'échec



 





Le calme reprenait ses droits, comme si de rien n'était. Tout semblait normal, excepté les deux cadavres au sol, et les deux protagonistes qui se faisaient face.L'un reprenant un ton calme et neutre, alors que l'autre restait aussi stoïque que de coutume. Mais la réaction du jeune homme put surprendre le Jigoku. Puisque ce dernier refusait de partir en direction de la capitale pour prévenir du danger. S'était-il tromper en pensant qu'il était un élu venu en renfort? Mais pourtant son comportement ne concordait pas avec ses paroles....

Le rinnegan pouvoir ultime des pupilles divines. Un pouvoir directement lié aux âmes. De tels yeux ne pouvaient se tromper ainsi. Et encore moins avec la confirmation de ses marcheurs d'ombre. Sous ses airs de neutralité et de manque de compassion se cachait un tout autre être, il en était persuadé. Jason avait accouru ici, passant au travers des réfugiés et sans rebrousser chemin comme tout être normal. Il désirait savoir l'origine de ce mal, il voulait sauver probablement des personnes en danger. La simple curiosité n'était pas un fait adaptée à la situation. L'instinct de survie était plus important que la curiosité, et venir jusqu'ici était un risque mortel. Il devait le savoir et s'était montré plus intelligent encore qu'il ne l'aurait imaginé.

Jamais Heiwa ne pourrait confirmer ses pensées, mais pourtant le jeu continuait. Et le Dieu de la Paix ne s'avouait pas vaincu. Et, ceci n'était encore que des suppositions, mais son interlocuteur n'était pas parti sans demander son reste, il continuait à l'observait aussi subtilement qu'il le pouvait. Mais nous ne pouvions berner un maître de l'analyse tel que Nagato. Agissant souvent d'une façon similaire, il reconnaissait là un être essayant de récolter des informations sur un être dont il se méfiait. Ainsi son " allié" se doutait que son histoire clochait, et même si il ne pouvait encore dire avec exactitude sur les objectifs du corps divin, l'élu du serpent était aussi méfiant et attentif qu'il aurait pu espérer. Ainsi, il s'éloignait sous les yeux de l'homme-machine. Mais comme dit précédemment, ce n'était pas le chapitre final.

L'homme ayant fait quelques pas, fut rapidement ralenti et arrêté par une main sur ses habits. Pas oppressant, pas agressif, Le geste avait été une supplique d'un être désespéré, alors qu'il intimait Jason à se tourner vers lui, le Rinnegan tourbillonnant dans ses orbites.

-Toi, ne pas dire vérité! Toi me mentir. Si toi te moquait de notre royaume, toi n'être pas venu ici. Si toi te moquait du village, toi ne pas être venu jusqu'ici et prendre risque.

Il tira encore un peu sur les vêtements de son invité, tel un enfant inquiet et apeuré. Continuant de sa voix monocorde.

-Toi partir où? Peut être pouvoir faire chemin ensemble. Un petit bout de chemin ensemble. Si empruntons même chemin. Prévenir dieu serpent. Prévenir le Président.

Mais déjà d'autres idées venaient dans l'esprit du Jigoku, alors qu'une piste avait été emprunté, son esprit en crée une infinité d'autre. Peu importe ce qu'il se passerait, Jason jouerait son rôle... Jason servirait les objectifs du Dieu de la Paix, sans même le savoir. Mais vu l'intelligence de ce guerrier, il comprendrait ce qui adviendrait... Il comprendrait...trop tard. Quel sera ta décision? Quel chemin emprunteras-tu Jason Rokuro? Mortel dans les paume d'une divinité!


Spoiler:
 





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mar 6 Sep - 21:11


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



La partie se poursuivait, lentement mais sûrement. Jason jouait hors de sa catégorie, mais il avait un sacré avantage, bien qu’il ne le connaisse pas : Heiwa l’attaquait sur sa ruse, l’une de ses qualités les plus fortes. Le Jigoku se prenait peut être pour un dieu, et était peut être considéré comme tel par bon nombre d’âmes égarées. Mais l’assassin ne se laisserait pas piéger aussi facilement. « Qu’importe que le vent hurle, la montagne jamais ne ploie devant lui ». L’ennemi pouvait bien tenter de le piéger, le nippon ferait tout son possible pour l’empêcher de l’utiliser malgré lui. Il ne pouvait pas rivaliser avec lui en termes de puissances, mais il était sûr de pouvoir rivaliser en termes d’esprit. C’était la valeur que Jason valorisait le plus, car c’était l’une des seules choses sur lesquelles on ne pouvait pas tricher. Même si tous deux avaient été entourés d’armées de serviteurs, au final, il n’y avait qu’eux deux au milieu de ce maelstrom.

Cette pensée permettait au londonien d’éliminer complètement de son esprit le fait que les hommes qui l’avaient attaqué pouvaient être des complices de son adversaire, car au final, ils ne comptaient pas dans ce combat d’esprit. Jason et Heiwa étaient seuls, face à face, avec leur intelligence, et leur ruse…

Tandis que Rock s’apprêtait à quitter les lieux, la voix de l’étranger s’éleva à nouveau. Heiwa poursuivait peut être la partie, mais Jason avait toujours un coup d’avance sur lui. En temps normal, l’inconnu n’aurait eu aucune raison de retenir l’assassin. Mais pour une raison toujours inconnue de celui-ci, il ne pouvait se permettre de le laisser partir. Si son expression affichait la surprise lorsqu’il se retourna, il souriait intérieurement. Car quoi que projete cet homme, il ne faisait désormais plus aucun doute qu’il jouait à un jeu avec l’épéiste. La surprise céda rapidement la place à un regard mauvais : les yeux plissés, Jason fit demi-tour et s’approcha d’Heiwa avant de le dévisager les yeux dans les yeux, sans ciller.
- Je n’aime pas qu’on me traite de menteur, lança-t-il d’une voix désormais menaçante.

Le simplet lui posa une autre série de questions, mais Rock y coupa rapidement court d’un ton plus tranchant et vif encore que précédemment :
- Ca suffit, j’en ai assez de t’entendre palabrer à propos de ton dieu ! Si tu tiens tant que ça à le servir, alors fonces à Kansei ! Mais cesses de me harceler avec ces conneries ! On dirait un gosse qui a besoin de l’autorisation d’un adulte pour acheter une sucrerie ! Je ne suis pas là pour ça, et je n’ai plus de temps à perdre avec ça ! Des gens sont morts, oui et alors ? Qu’est ce que tu veux que j’y fasse ? Ca arrive tous les jours ! Et ce n’est pas moi qui vais y changer quelque chose !

Il le dévisagea après s’être tu comme un professeur observerait un élève qui n’écoute rien et qui n’arrive rien durant un cours, avec un certain dépit dans le regard. C’était de la comédie, évidemment, mais il fallait bien jouer le jeu jusqu’au bout. Au final, rien de ce qui se déroulait n’était vrai.
Rock posa finalement une main sur l’épaule de l’inconnu, et ajouta :
- Ecoutes, tu ferais mieux de rentrer chez toi… cette histoire te dépasse. Tu es peut être fort, mais je doute que tu aies toutes les capacités nécessaires pour régler ça.

Il le lâcha et s’éloigna, comme pour reprendre sa route, mais s’immobilisa à quelques pas :
- Quoi qu’il en soit, ne comptes pas sur moi. Je ne vais pas en direction de Kansei. Et j’ai assez perdu de temps avec tout ça.
Il leva la tête vers le ciel, avant d’ajouter :
- Tu ferais mieux de te dépêcher, guerrier. D’ici une à deux heures, la nuit tombera… Si tu te dépêches, avec tes compétences, tu devrais pouvoir rejoindre ta destination d’ici là.
Là-dessus, il reprit sa marche, après avoir lancé en guise d’au revoir :
- Fais attention à toi ! Il y a des histoires dont il vaut mieux ne pas se mêler ! Tu n’y gagneras que des malheurs…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Sam 10 Sep - 18:43



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Réjouissance?



 




Cet être qui lui faisait face était vraiment particuliers. Mais si le terme d'amusement pouvait faire parti du vocabulaire de la réincarnation de la Paix, il pouvait déclarer que son opposant l'amuser bien. Il trouvait en face de lui un être qui pouvait lui tenir tête dans une certaine mesure. Mais savait-il les risques qu'il prenait? Tout ceci était moins sûr. Et pour cause, Heiwa Jigoku pouvait balayer cet être de la surface de la terre par sa propre et unique volonté. Il n'était encore qu'un insecte bataillant contre des forces le surpassant. Et pourtant, il était toujours debout, vivant devant lui, uniquement par le fait que le Dieu le lui permettait... Mais pour combien de temps, encore?

L'homme avait fait tant de manière, qu'il fini par montrer, en partie son vrai visage, le menaçant yeux dans les yeux, uniquement par le fait qu'il avait traité de menteur. Mais l'homme était si malléable, si prisonnier de ses émotions, qu'il pouvait changer complètement si l'on touchait une corde sensible. L’épite était-il fier? Vivait-il sur un code de conduite et d'honneur?Finalement, il était simple de le contrôler lui aussi. Il fallait jouer avec ses sentiments, ses émotions, le cercle vicieux même de l'être humain. Ce cercle que Heiwa désirait plus que tout détruire pour instaurer sa propre paix. Après tout, il ne le répétait jamais assez. Mais la corruption de ce monde était ce qu'on appelait justement les émotions: l'amour, la peur, la justice, la haine, la colère,etc... Tout ceci était intimement lié et suivant le point de vue, l'amour menait forcément à la haine et à la destruction, qui menait elle même à la douleur et à la souffrance. Chacun désirant faire Justice pour soi.Si cet homme, ayant peut être tué bon nombre de personnes dans son monde d'origine, faisait face à un innocent qui n'eut vent que de la mort de son proche, son parent ou son ami, demandait Justice. Serait-il bon ou méchant de son point de vue? Tout ramenait à la même conclusion, les émotions étaient un mal à purifier.

Il avait entendu toutes les paroles de son adversaire, tant de paroles et tant d'opposition à formuler à ses propos. Il pouvait contrer toutes ses démarches d'une façon ou d'une autre. Le tout était de choisir laquelle préférait la divinité. Il l'observa sans broncher, les yeux vitreux et pensif, alors que sa proie s'éloignait, lui disant au revoir après l'avoir réprimandé. Pensait-il se débarrasser de lui comme ceci?

Sans aucun soucis, il rattrapa l'assassin et lui imposa de se tourner face à lui. Tentant de jouer, la pauvre créature esseulée, n'ayant plus aucun choix, il s'exprima à son tour, d'une voix hésitante dans les mots mais ferme dans le ton.

-Des gens vont continuer à mourir. Des innocents, si toi aps expliquer ce qui s'est passé. Toi avoir vu. Toi comprendre mieux que moi.Toi Savoir!Toi peu changer cela, si toi prévenir capitale et président! Toi peu sauver royaume, si prévenir! Toi avoir responsabilité envers ton royaume en tant qu'élu, mais en tant qu'homme envers ses innocents qui ont rien demandé. Toi avoir raison, histoire me dépasser. Mais toi avoir raison aussi, moi être fort! Être plus fort que toi et moi peut obliger toi par la force.

Son comportement, ou du moins le jeu qu'il jouait, était logique. Un homme désemparé face au seul être qui pouvait sauver son royaume et des innocents, tout simplet qu'il était, il ferait tout en son pouvoir pour prévenir les forces adéquates contre le mal qui venait d'être fait. Son ton devenant de plus en plus sûr et déterminé, il se mit en position agressive, montrant qu'il était prêt à agir en conséquence.

-Moi veut pas frapper ou faire mal toi. Mais toi si oblige, moi le faire! Alors, s'il te plait. Toi écouter plus que moi, car toi élu, je suis sûr! Moi simple habitant de ce royaume avec grande force!Se moquer de moi si moi parler!

La situation prenait une toute nouvelle tournure. Mais Heiwa prévoyait de nombreuses réactions de son interlocuteur, comme la fuite, le raisonnement, le combat, et tant d'autres encore. Mais une chose était sûr, ^pour chacune d'entre elle, son esprit avait déjà avisé un plan pour le contrecarrer. Il était dans les paumes de sa main, prêt à être écrasé. Mais une nouvelle idée se formait dans son esprit pour la conclusion de leur rencontre. Si la première ne marchait pas, s'il ne pouvait entrer dans la capitale du serpent, il se servirait de cet élu pour un tout autre projet. Qu'avait-il dans le ventre cet émissaire de Minshu?










 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Dim 11 Sep - 13:03


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Comme le prévoyait Rock, l’inconnu ne le laissa pas s’en tirer à si bon compte. Le doute n’était désormais plus permis : il avait besoin de lui, et il avait besoin de lui à Kansei. Pour le moment, tout se déroulait parfaitement. Le nippon parvenait à prévoir les actions de son adversaire, et silencieusement, les pièces du puzzle s’imbriquaient. Alors qu’il lui récitait un nouveau discours pétri de bonnes intentions et de devoirs, Jason le dévisagea sans mot dire. Toutefois, son expression devint lentement mauvaise, et un rire étrange s’échappa de sa gorge. Faible d’abord, puis de plus en plus fort. L’assassin riait. Il se libéra de l’étreinte de l’homme et s’éloigna de quelques pas sans parvenir à calmer son rire. Cela dura plusieurs secondes avant que le Minshujin se tourne vers Heiwa. Une lueur mauvaise et amusée flottait dans ses yeux améthystes. Une lueur que le fuyujin ne lui connaissait pas encore.

Tranquillement, il se redressa et fixa le Jigoku sans ciller, avant de rétorquer :
- Je ne dois rien à Minshu. Ni à son pays, ni à ses habitants, innocents ou non. Je n’ai aucun lien avec eux ! Quant aux dieux, je refuse de les servir ! Je ne t’aiderai pas, étranger ! Tu sembles persuadé que je suis un élu, et c’est toi que ça regarde. Mais je peux te dire une chose : je n’irai pas à Kansei ! Que ce soit forcé et contraint ou non, je te garantis que tu ne me feras pas faire quelque chose que je ne veux pas faire ! Tu as l’avantage physique, c’est vrai ! Mais tu ne sais rien de moi ! Tu ne sais pas de quoi je suis capable ! Tu crois tout savoir de moi simplement parce que je ne suis pas un élu, c’est ca ? Tu te dis que je ne suis qu’un paysan de plus ? Descends de ton piédestal, l’élu ! Certains s’en tirent très bien sans avoir à être choisis par les dieux !

A cet instant précis, le bretteur remarqua un détail important. Un détail capital, même. Ces paroles dures prononcées à l’encontre de Manshe et de son royaume n’avaient déclenché aucune douleur dans sa poitrine. Le dieu serpent approuvait il le comportement de Jason ? Si c’était le cas, cela représentait pour ce dernier une preuve indéniable que c’était un ennemi du royaume qui se tenait face à lui, et cela lui donna un nouvel angle d’attaque, qu’il se pressa d’exploiter :

- On est en guerre, et tu sembles oublier que je pourrais moi-même être ton ennemi. Tu vas certainement penser que ce n’est pas un problème, parce que finalement, il te suffirait de m’éliminer pour régler le problème. Mais les choses ne sont jamais aussi simples, car je pourrais tout aussi bien être un éclaireur de l’une ou l’autre des grandes puissances, en train de remplir une mission clé pour cette guerre, tout comme je pourrais être un de tes supérieurs en train de surveiller les frontières de Minshu ou en partance pour une mission capitale secrète. Et comme je ne suis pas un élu, tu n’as aucun moyen de le savoir. En fin de compte, tes pouvoirs et ta force, aussi impressionnants soient-ils, se voient dos au mur face à une réalité très claire : tu n’as pas d’informations sur moi. Et compte tenu de la situation géopolitique actuelle de Kosaten, tu ne peux pas te permettre de prendre de risques. En d’autres termes, tout supérieur que tu puisses être, tu ne peux ni me forcer, ni me brutaliser, car tu t’exposerais possiblement à des conséquences qui te dépasseraient à coup sûr, lança t’il d’une voix étrange avant de faire une pause.

Jason jouait gros. Il ne savait pas grand-chose de cette guerre mais en avait entendu parler dans les hameaux qu’il avais traversés. C’était peut-être un coup dans l’eau, mais s’il parvenait à démontrer qu’il connaissait Kosaten et sa situation géopolitique, il pourrait dissimuler du même coup sa condition de nouvel arrivant dans ce monde. Si son interlocuteur était suffisamment intelligent pour déduire cela, il avalerait le fait que Rock n’était ni un élu, ni un minshujin. C’était une carte à jouer ! De plus, cette apparente haine envers les élus était d’une logique implacable puisque même alors que sa vie était en danger, l’assassin n’avait jamais dévoilé ses capacités. Aux yeux de cet étranger, il ne pouvait être qu’un individu ordinaire, ou bien un élu suicidaire.

Sans quitter le fuyujin du regard, Jason finit par ajouter :
- Tu me fais perdre un temps précieux, étranger ! Alors je poserai ma question une seule fois : as-tu vraiment l’intention d’essayer de me forcer à aller à Kansei… ? ajouta t’il d’une voix emplie de menace avec une lueur toujours aussi mauvaise flottant dans ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Lun 12 Sep - 0:19



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Comédie et petit jeu



 



https://www.youtube.com/watch?v=uJFohBv2A3A&list=PL72CB76B52E8BD0BC&index=6


Depuis quand le Jigoku n'avait-il pas ressenti une telle adrénaline face à un adversaire aussi coriace? Il ne pouvait le dire, mais au lieu de le détester, il réussit presque à le prendre de respect, si encore une telle émotion pouvait naître en Jigoku. Mais en tout cas, c'est ce que méritait le plus cet importun et tout ce qu'il pouvait espérer de Heiwa, ce qui était déjà pas mal.

L'épéiste avait agit d'une façon, qui certes fut surprenant, mais n'étonna guère le Dieu de la Paix. Après tout, le comportement de l'élu du serpent, confirmait le fait qu'il jouait lui aussi dans ce jeu mortel. Lui aussi essayé de piéger l'autre et rendait coup pour coup. Ce rire, ce comportement n'était donc encore et toujours que comédie. Mais la réincarnation du vieux sage joua le jeu de son interlocuteur et afficha sur le visage de son corps divin, un sentiment d'incompréhension et de terreur. Pour finir sur un visage surpris et interloqué, comme si le simplet ne comprenait pas les paroles de son interlocuteur. Il répéta dubitativement quelques paroles, plus portées par le vent.

-Pourquoi? Pourquoi venir et ne pas vouloir aider? Pourquoi? Moi pas élu. Moi être juste moi. Moi vouloir être élu pour aider habitant du royaume. Pourquoi? Monde cruel? Pourquoi....


Son regard se perdit dans le vide, alors que sa voix se perdait dans le lointain, devenant des mots incompréhensible pour son entourage.Il se tenait la tête, comme un enfant perdu, gesticulant dans tous les sens comme s'il perdait le contrôle de son corps et de son esprit. Puis, il leva la tête vers le ciel, hurlant à perforer les tympans des personnes alentours s'il y en avait.

-POURQUOIIIII????????????Non! Trop compliqué pour moi. Moi plus comprendre. Que faire? Trop dure? Je sais pas ? Pourquoi? Qui es-tu?


Le corps divin semblait de plus en plus perdre le contrôle de lui, alors qu'il était plongé, à priori, dans une intense concentration et remise en doute causée par son interlocuteur. Il secouait la tête dans tous les sens...Parfois à se tordre le cou.Puis plus rien, son corps tomba à genou, silencieux. Ses mains épaisses recouvrant la totalité de son visage. Mais une étrange aura se dégageait de lui. Et sa voix d'abord inaudible vint petit à petit aux oreilles de son adversaire.

-Non! Moi peut agir. Non, Mon président comprendra. Toi peut sauver Kansei. Toi venir. Moi prêt à prendre risque. Moi Obliger TOIIIIIIIIII


Le derniers mot fut hurler avec une telle fureur et ferveur, qu'il aurait pu faire trembler le sol. Aussitôt son corps se précipita sur Jason, enragé.Bien sûr tout ceci n'était que pure jeu, et le corps divin n'avait joué que le comportement idéal, de l'être stupide qui perdant ses moyens et surtout la situation devenait fou face à l'incompréhension. Et comme tout être  doué de stupidité, il  répondait forcément par la violence. L'élu des vert avait soulevé un point, le Jigoku ne connaissait pas ses capacités, et il l'obligerait alors à en dévoiler un peu plus. Il se ferait prendre à son propre jeu, finalement. Toutefois, le plan final se mettait en place, son idée première n’aboutirait pas, mais tout ceci n'avait pas été inutile. Comme il avait si bien pensé depuis quelques temps cet être serait le témoin, il deviendrait son messager d'une nouvelle vérité.

L'homme mécanique était bientôt sur Jason. Que ferait l'interpellé, alors qu'il pensait probablement maîtriser la situation à la perfection en le menaçant ainsi. Peut être avait-il prévus la plupart de ses "fausses" réactions, mais certaines de ses paroles se retournaient contre lui à ce moment...





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Lun 12 Sep - 11:45


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



La scène qui se joua sous les yeux du minshujin l’impressionna Presque : si l’ennemi avait joué une telle comédie alors même que l’assassin était seulement suspicieux envers lui, cela aurait fonctionné, c’était certain. Mais il était déjà trop tard pour ça : Rock était sûr que ce simplet était en réalité un manipulateur de premier ordre, et qu’il n’était pas étranger à la destruction du village. L’état second dans lequel il fit semblant d’entrer ne secoua donc pas le jeune nippon comme l’espérait sûrement Heiwa. En revanche, il déclencha un certain agacement chez le bretteur : cette histoire traînait un peu trop en longueur, et ce jeu commençait à ne plus du tout l’amuser…

Jason plissa les yeux quand son adversaire hurla avec une puissance qui lui vrilla les tympans, et pour finir, l’étape que le tueur attendait se mit en place ! Il allait tester ses capacités en l’attaquant ! Le forcer à se dévoiler, comme l’avait fait Zayro Jinn. Seulement, cette fois, Rock ne réagirait pas. Il n’en voyait pas l’utilité !

Le Jigoku se précipita sur Jason qui se laissa attraper par le col en le fixant d’un regard particulièrement dur, sans bouger. Cet inconnu, quel qu’il soit, jouait bien le jeu, mais l’élu de Minshu venait de se lasser subitement. Tout en l’observant sans ciller, il lança d’un ton calme et froid :
- Ca suffit, on arrête les conneries, à présent ! Trouves toi un autre os à ronger !
Profitant de l’étonnement que pouvait avoir provoqué une telle phrase, l’assassin balaya violemment d’un revers de main celle d’Heiwa, et recula de plusieurs pas sans le quitter des yeux.
- C’était divertissant, mais je n’ai plus envie de jouer, élu. Nous savons tous les deux que les trois abrutis étaient tes complices et que ce village est en train d’être réduit en cendres par ta faute. Je ne sais pas ce que tu attends de moi ni pourquoi tu joues aux idiots, mais je ne te donnerai pas ce que tu cherches plus longtemps !

Un nouveau silence s’installa entre les deux hommes tandis que le jeune Rokuro observait celui qu’il considérait comme son ennemi, à présent, et il poursuivit d’un ton toujours aussi froid :
- J’en déduis donc que c’est toi qui te prend pour un dieu, et que cette bande d’illuminés forment tes serviteurs dévoués. Je hais les hommes comme toi ! Ils sont une insulte pour tous ceux dont les capacités supranormales sont utilisées à des fins utiles ! Alors que toi, tu essaies juste de te faire passer pour ce que tu n’es pas au nom de ta puissance, et tu soumets à ta volonté des faibles d’esprit incapables de faire la différence entre une divinité et un raté dans ton genre. Tu n’es rien. Et jamais je ne te reconnaîtrai comme ce pour quoi tu veux te faire passer ! Et me torturer ou me tuer ne changera pas cet état de fait !

Rock était un homme qui détestait les religions. Pour lui, celles-ci n’étaient qu’un formidable moyen pour une poignée de personnes de contrôler les masses et de s’assurer leur obéissance. Un moyen de soumettre la population tout en lui promettant toutes sortes de choses après la mort. Le nippon n’avait jamais marché dans ces combines, et ne le ferait jamais ! Sa soif de liberté et de libre arbitre était beaucoup trop importante à ses yeux. Jamais il ne laisserait quelqu’un lui dicter comment vivre sa vie et quels préceptes suivre ! C’était déjà vrai dans son monde, et être désormais le chien d’attaque de Manshe n’avait, pour l’instant du moins, toujours pas changé cette vérité !

Il fit une petite pause, et ajouta :
- Comme je l’ai déjà dit à d’autres, le respect ne s’impose pas par la tyrannie ! Il se mérite ! Et dans ton cas, il n’y a aucune chance que tu t’attires un jour mon respect pour la simple et bonne raison que tu incarnes tout ce que j’ai toujours détesté chez un individu avide de son propre pouvoir !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2088
Yens : 1212
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

- En ligne



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 14 Sep - 1:53



 
Nouvelle Menace aux Grands Lacs


 
Acte Final



 



https://www.youtube.com/watch?v=IEeEUPrIDao&index=5&list=PLC218B0A1A9DE508B

L'homme-machine s'était précipité droit sur son opposant, pour le provoquer, l'attaquer et lui envoyer son poing dans le visage. Mais au derniers moments, sans savoir les raisons de son geste, il s'était arrêté dans son idée première. Le corps du défunt qu'il possédait perdait-il de son pouvoir, y avait-il un raté dans le corps divin? Le Jigoku fut donc, quelque peu agacé par la situation. Pourquoi l'avait-il simplement attraper par le col, alors que ceci n'était pas son choix premier. A moins que ceci ne soit une des capacités de son adversaire, auquel cas, il devrait vite remédier à un tel pouvoir. Comment un être aussi faible était parvenu à le faire agir différemment? Mais là ou sa première réaction aurait été de le tuer purement et simplement, il prit patience et écouta l'homme qu'il retenait de sa poigne.

Sans grande surprise, l'élu du serpent ne montra pas signe d'inquiétude. Faisait-il preuve d'un courage fou ou d'une simple folie inconsciente. Il devait le savoir, le ressentir que leurs forces étaient radicalement opposées. Pourquoi finalement, prenait-il autant de risque. Celui-ci au contraire le provoqua encore un peu plus. Il jouait à son jeu, mais un jeu dangereux et mortel. Se pourrait-il qu'il avait découvert en cette personne son ennemi de sang, celui qui s'opposerait à lui tant par les batailles que par l'esprit? Dans ce cas la mort ne serait que trop doux pour cet être. Il devait lui montrer quel était la véritable souffrance, le désespoir ultime. Tout simplement broyer son assurance et ses croyances. Seul la Paix unique et véritable devait régner en ce monde, et s'il brisait à l'avenir cet être, plus aucun obstacle ne se présenterait à lui?Deviendrait-il l'ennemi de la paix le plus important, et ainsi son ennemi numéro un pour les prochains événements à venir?

Une chose était sûr pour Heiwa, cette créature continuait la comédie et même s'il supposait toutes les informations qu'il lui révélait ainsi.Il prêchait, le faux pour avoir le vrai. Il n'avait aucune assurance, aucune preuve, aucune source. A moins qu'il ne soit un être doué de divination, du niveau des Dieux, chose peu probable.Devait-il encore essayait de jouer la comédie ou revenir à son idée? Lui donnerait-il ce plaisir? Le corps mécanique regarda sans une once d'émotion son interlocuteur. Loin de montrer une quelconque surprise ou agacement, il était de marbre et stoïque. Réfléchissant et attendant.

Le plan premier était de convaincre cet élu de l'amener à la capitale de Minshu, comme il avait pu entrer dans la capitale de Seika après une habile manipulation d'un de ses héros. A présent, le Jigoku était implanté en Seika. Fait qui n'était pas encore le cas ici.Et  au début de cette rencontre, il pensait réitérer cette même histoire. Puis au cours de leur aventure, son esprit changea et ses idées aussi. Assuré à présent, que le premier plan n’aboutirait à rien. Il pouvait planifier la suite...Oui, l'épéiste lui servirait. Il serait l'émissaire qui préviendrait de l'existence de la Menace. De celui qui détruirait les royaumes au nom de la Paix. IL apporterait la souffrance à ce monde pour le reconstruire sur des meilleurs bases. Un monde sans émotion, un monde sans guerre et batailles, un monde de Paix! Il était l'heure...

https://www.youtube.com/watch?v=rl7i_YxDl-8&index=12&list=PLC218B0A1A9DE508B

Le visage du corps divin changea, son visage devint plus sérieux, plus grave, comme si aucune humanité ne vivait dans ce corps. Ce qui, au final, n'était pas loin de la vérité puisque ce corps était mort et ne marchait et parler que par la puissance de l'original. Il observait son interlocuteur déployant autour de lui une aura puissante, silencieuse et écrasante. Le ciel s'obscurcit de plus en plus pour recouvrir le ciel de ses ténèbres. Et la voix du corps divin retenti, froide et implacable. Le simplet était bien loin, comme si un autre être l'avait possédé.

-Intéressant, très intéressant. Tu ne sais rien du tout, tu ne fais que des supposions et tu prêches le faux pour avoir le vrai. Tout ceci n'était que pour me tester, et j'aurais pu jouer encore ce petit jeu, sans que tu ne t'aperçoives de rien réellement.Mais pourtant, tu m'as ouvert plus de voie que tu ne penses. Tu m'as permis d'ouvrir une infinité de portes. Tu le vois pas encore, mais tu m'as aidé et tu vas m'aider, même si tu ne le désires pas. Les pièces sont en place....


Il laissa planait un long silence pesant, après tant de phrases énigmatiques. Regardant son adversaire, aussi froid qu'une statue. En un sens, il avait gagné. Certes, Jason avait percé à jour le Dieu, parce que celui-ci l'avait voulu, celui-ci voulait se servir de ça.

-Tu sais que je pourrais te tuer d'un simple claquement de doigts. Il suffit les masques et les comédies, nous le savons tous les deux. Mais j'ai d'autres projets pour toi.Tu connaîtras un sort pire que la mort prochainement. Tu ressentiras l'intense et véritable souffrance. Tout ce que tu as pu ressentir par le passé n'est rien... Pour instaurer la Paix, ce monde doit connaitre la douleur et la souffrance à un tel point qu'il ne désirera plus que la Paix pour ne plus retomber dans ses travers.


Alors qu'il finissait sa phrase, des silhouettes "holographique" apparurent autour de lui, impossible d'identifier leur nature ou même leur identité, mais tous semblaient porter le même accoutrement. Ils apparurent un par un pour bientôt être au complet sauf, l'original. Les différents regards des corps divins se posèrent sur Jason. Alors que le corps divin se contorsionna à nouveau pour déformer son corps et activer tout l'armement qu'il avait utilisé précédemment. Alors qu'en cœur, et dans des voix déformées, ils s'exclamèrent en cœur.

-Éprouvez la peine, et réfléchissez à elle. Accueillez la souffrance pour apprendre à la connaître. Celui qui ne connaît pas la souffrance ne peut désirer la paix véritable.

Une immense énergie se concentra dans chaque armes de l'homme machine, l'élu de Manshe ne comprendrait sûrement pas pourquoi il assistait à toute cette scène et pouvait croire qu'il serait la cible d'une telle attaque de force. Mais cette fois-ci se fut uniquement l'homme-machine qui s'exprima:

-Tu es la raison de ce qui se passe, tu auras tant de morts sur les mains. A présent, regarde les conséquences de tes actes...

Aussitôt une énergie pure s'éleva dans les airs pour partir à quelques lieux d'ici. Lorsque Jason comprendra quel était la cible du Dieu, il serait trop tard. Mais à cet instant, Heiwa visa directement le camps des réfugiés et de tous les survivants du village qu'il venait d'attaquer. Une seconde après, une énorme explosion et une épaisse fumée apparut à l'endroit même de la cible, alors que la vague d'énergie créa une puissante bourrasque qui vint à eux pour les souffler d'une rare violence. Les silhouettes des différents corps divin disparurent quelques instants, avant d’apparaître à nouveau, comme des lumières qui grésillent. Jason était à présent le seul survivant du village. Le seul témoin de ce qui avait pu se produire ici. Le silence fit place devant les corps divins. Tout ceci était voulu, la réincarnation de la Paix, voulait que son adversaire s'imprègne de ce qui venait se passer. Puis, la voix de l'homme-machine retenti à nouveau, calme et posée.

-Tu ne peux plus faire machine arrière. A présent, tu seras mon messager. Tu témoigneras de notre présence! Tu ne peux faire autrement, sans quoi, j'agirais encore et encore, frappant en un éclair, sans que personne ne puisse faire quoique se soit! Tu es à présent le seul à savoir. LE seul à pouvoir prévenir ton royaume! Sans ton intervention les morts continueront et des royaumes brûleront encore. Qui que tu sois,n'a plus d'importance... tu seras mon messager! Tu vas prendre le rôle que je désirais à présent.... Tu va prévenir que nous arrivons. Dis! Dis à tous que... Nous arrivons. Pain instaurera la Paix sur les mondes!


Jason était devant un mur, à présent. Il connaissait l'existence de Heiwa, ou du moins du surnom qu'il avait bien voulu lui donner. Pain, le mot lui était venu tout simplement. Pain signifiant dans une étrange langue: Souffrance, douleur. Il avait manipulé Jason au final pour ce seul instant. Pain devait sortir de l'ombre à présent...Et Jason serait son messager, il ne pouvait plus rien y faire...

Pour la première fois, ce fut Nagato qui se tourna, et fit un pas dans le nuage de poussière. Les rôles avaient été échangé, et Heiwa avait eu ce qu'il désirait, finalement... Comme toujours. Sa voix se perdant dans le lourd silence....

- Nous sommes Pain... Nous détruirons ce royaume pour bâtir la première pierre de la Paix....





 

 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   Mer 14 Sep - 2:34


NOUVELLE MENACE AUX GRANDS LACS

feat.Jason & Heiwa



Les premières répliques de l’imposteur suffirent à confirmer la plupart des doutes que possédait encore l’assassin : tout comme lui, il jouait un jeu, et il avait, pour la première fois, peut être, été démasqué par un simple inconnu dépourvu de capacités surnaturelles ! La leçon était dure à avaler pour l’élu supérieur, et Jason en rajouta une couche en faisant apparaître sur ses lèvres un sourire en coin moqueur. Lui était-il supérieur ? Pouvait-il le tuer d’une simple attaque ? Oui, sans le moindre doute ! Mais il n’avait pu le vaincre sur le plan de la ruse, car mesurer son intelligence à celle d’un autre est le seul domaine où l’on ne peut pas tricher ! Lorsqu’Heiwa lui rappela qu’il pouvait le tuer d’un simple geste, Rock se contenta de plisser les yeux en le fixant sans ciller :
- C’est vrai, mais tu ne le feras pas ! Parce que tu as besoin de moi pour jouer ton jeu ! C’est le problème quand on s’appuie sur les autres pour réaliser ses fantasmes tordus !

Il laissa alors celui qui se prenait pour un dieu divaguer sur le monde qu’il voulait créer, tout en l’observant toujours d’un œil presque vitreux. Une chose était sûre : ce type se prenait pour un dieu, et il représentait à peu près tout ce que le nippon pouvait détester chez un être humain. Pourtant, il n’était pas au bout de ses surprises ni au pic de sa haine. De plus en plus étonné, il observa alors les images rémanentes de son adversaire apparaître autour de lui : il lui fallut toute la force de sa volonté pour dissimuler sa peur et son étonnement aux yeux de son agresseur. Mais lorsqu’il détruisit le camp de réfugiés sans la moindre forme d’hésitation, le masque impassible de Jason se fissura, et la stupeur déforma ses traits : bouche bée, il assista au massacre de tout un village pour le simple amusement de ce prétendu dieu de la paix ! D’un pas incertain, il avança de quelques mètres en direction du campement rasé mais s’immobilisa lorsque le Jigoku s’adressa à nouveau à lui.

Jason sentit alors la colère monter en lui, et un violent sentiment de haine l’envahit en une fraction de secondes. Lorsqu’il se tourna à nouveau vers le faux dieu, ses iris étaient aussi rouges que le sang. Une tension particulièrement forte traversait tout son corps et l’assassin serrait à la fois les poings et les mâchoires pour tenter de les contenir. Aujourd’hui, il ne pouvait rien faire ! Mais les choses changeraient ! Il provoquerait ces changements lui-même, par la seule force de sa volonté ! Il fallait mettre un terme au règne de ce fou furieux ! Il fallait qu’il fasse ce pourquoi il était né ! Il fallait qu’il le tue pour l’empêcher de nuire !
- Je te briserai, Pain ! Lança-t-il finalement à Heiwa en le fixant de son regard sombre et carmin, où flottait une lueur meurtrière. Je te retrouverai le moment venu, et je te détruirai ! Je leur prouverai à tous que tu n’as rien d’un dieu ! Souviens-toi de cette promesse ! Hurla-t-il alors que le Jigoku disparaissait déjà dans un nuage de poussière.

L’assassin se sentit subitement très seul au milieu de ce carnage, et il poussa un hurlement puissant dans le but de libérer la rage qu’il était parvenu à contenir à grand peine en présence de son ennemi. Sa rage était telle que de petits arcs électriques se mirent à danser autour de lui un bref instant. Dès que sa voix se tut, cependant, ils disparurent aussi vite qu’ils étaient apparus.

Un coup de vent balaya les derniers vestiges du nuage de poussière, et Jason constata qu’il était désormais le seul survivant de ce carnage. Il ne se sentait pas réellement coupable du sort de tous ces gens, mais il ne se sentait pas non plus vraiment étranger à leur mort ! Pain, qui qu’il soit, avait réussi à atteindre Jason en le défiant ouvertement et en l’impliquant de force dans toute cette histoire. Mais il n’avait en fin de compte réussi qu’à obtenir l’attention de l’assassin ! Une lourde erreur qui finirait par causer sa chute ! Le dieu de la paix était désormais en tête d’affiche de sa liste noire, et bientôt, très bientôt, il paierait cher le fait de se prendre pour un dieu ! Quand Rock serait parvenu à redevenir celui qu’il était, il terrasserait ce monstre d’orgueil et d’arrogance, et le renverrait au fin fond de l’enfer d’où il n’aurait jamais dû s’échapper ! Dans un murmure, il laissa échapper ces quelques mots, comme pour sceller un pacte conclu en secret avec Kosaten :
- Prépares toi, Dieu de la paix, car très bientôt, je te ferai découvrir la guerre, la vraie…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Nouvelle Menace aux Grands Lacs   

Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle Menace aux Grands Lacs
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau camouflet historique dans les grands lacs
» "Israël/Palestine" en thème de fond
» Une nouvelle menace plane sur Clantor !
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Grands lacs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.