Partagez | .
Premières impressions
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Premières impressions   Lun 22 Aoû - 18:17

Le climat relativement chaud de la foret où Tenkeï s'était écrasé avait séché ses vêtements le temps que lui même finisse sa nuit. Se faire réveiller par une chute libre n'avait rien de délicat et traverser plusieurs étages de branches encore moins. Normalement il n'aurait pas dû subir autant de dommage pour une chute de cet acabit, même sans son nen. De plus il ne devrait plus sentir qu'une petite courbature à son épaule déboîtée et pourtant elle lui faisait toujours atrocement mal après une bonne heure de sommeil, à croire que celui qui avait enfermé son nen lui avait aussi limité ses capacités physiques. Impossible, il était certainement tombé de plus haut qu'il ne le pensait. Il se releva et se rhabilla péniblement, réveillant toutes les ecchymoses qui parcourait son corps, encore une fois il y avait un illogisme profond qu'il ne comprenait pas et qui l'énervait, mais la dernière fois qu'il avait crier il avait eu un mal de chien, il se contenu donc.

Les options qui s'offraient à lui étaient minces, il ne savait ni où il était, ni qui l'avait privé de sa force, néanmoins il n'était pas démuni pour autant. Trouver le "où" ne devait pas être sorcier, il avait combattu l'un des généraux des "Bêtes" dans le sud de Kyushu et avait prit son envol pour Kumamoto, vu la végétation et la température il devait certainement être encore dans le secteur. Le "qui" lui était plus compliqué, la logique première voudrait que ça soit un effet secondaire de son combat, mais celle qu'il venait de tuer avait pour animal totem l'hirondelle et non le serpent. Chacun des membres des "Bêtes" possédait des facultés en rapport avec un animal, il y avait forcément un lien. Si ces gars possédaient dans leurs rangs une personne capable de bloquer la production d'aura alors il devenait la cible prioritaire pour Tenkeï qui ne pouvait néanmoins rien faire en l'état. Il devait rejoindre Kyoto où se trouvait un viel ami de son maitre capable d'effacer le nen d'une autre personne, le plan était donc le même qu'à l'origine, avancé vers le nord jusqu'a Kumamoto et prendre un vol direct.

Tenkeï qui se croyait toujours sur son monde était bien loin de se douter que toutes ses déductions ne pouvaient s'appliquer sur Kosaten, il prit donc la direction du nord en espérant trouver une moto au sortir de cette jungle pour ensuite se rendre à l'aéroport. Il marchait depuis quelques dizaines de minutes à peine dans cette foret et déjà il sentait la fatigue le gagner et son souffle devenir court alors qu'hier encore il pouvait courir pendant des kilomètres ou même sauter d'arbre en arbre. De rage il frappa un arbre dans un crac sonore qui n'était pas du à l'écorce.

-Putain de merde, mais qu'est ce qui m'arrive ! Hurla t'il pour lui même sans même espérer de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Mer 24 Aoû - 17:33




feat. Tenkeï

Premières impressions
Après avoir quitté le mystérieux et charismatique épéiste qui l’avait aidé à terrasser le dragon, Haru, bien malgré lui, avait malencontreusement été forcé à revenir sur ses pas dans la forêt afin de regagner la capitale. En effet, il avait été chargé, sans aucune chance de répliquer quoi que ce soit, de faire un rapport à un homme dont il ne connaissait malheureusement que le nom… Le Dessinateur avait beau se revisualiser dans sa tête la scène où il avait reçu cette tâche, il ne voyait pas quand l’autre avait pu lui donner une quelconque information supplémentaire. Son unique solution, s’il souhaitait garder la face, était de retourner à Kansei, et feuilleter les livres de la grande bibliothèque au gré du hasard, en s’aidant avec les employés.

C’est bien ma veine ça…

De plus, l’effort que le Marchombre avait mis en place pour stopper l’incendie avait été conséquent et Haru ressentait désormais l’inévitable contrecoup qui survenait. Il suait toute l’eau de son corps, et la chaleur des bois n’arrangeait rien… Ses pas, quant à eux, se faisaient de plus en plus traînants, raclant à chacun de leurs passages des monticules de racines et herbes. Le souffle du garçon aux cheveux bleus s’accélérait peu à peu, tout comme sa foulée, sans que celui-ci ne s’en rende réellement compte. Il était pressé !



Finalement, alors que la carte semblait lui indiquer qu’il ne restait que peu de distance avant d’atteindre la lisière de la forêt luxuriante, Haru décida de s’accorder une petite halte, ayant découvert une source qui paraissait potable. Il s’affala de fait sur la mousse, et but, autant qu’il pouvait, l’eau qui rafraîchissait ses muscles éreintés. Cela faisait tellement du bien… Une fois qu’il se fut rassasié, le garçon au foulard se remit sur ses deux jambes, et repartit de plus belle, motivé par la proximité avec son but. Mais tout à coup, un cri le fit sursauter et il se stoppa net. Le hurlement venait d’un homme, et les paroles qu’il contenait étaient richement fleuries en doux mots de plus vulgaire des langages.

Intrigué, mais prudent, Haru se rapprocha silencieusement de l’endroit d’où il supposait que provenait le bruit. Et en effet, au détour de quelques branchages, l’épéiste aux yeux électrique aperçut un jeune homme, brun, portant des lunettes sur son front, et vêtu de manière peu habillée. Il ne paraissait pas avoir conscience de sa présence, mais semblait paumé… En outre, au vu de la grimace qu’il tirait, quelque chose le dérangeait terriblement, une douleur ou une démangeaison. Bien qu’étant par nature timide, le Minshujin ne pouvait pas tourner le dos à une personne potentiellement en détresse, et il décida de s’avancer pour vérifier l’état de l’autre.

« Euh… Bonjour… Ce cri… Il venait de vous ? Si quelque chose vous gêne, je peux peut-être vous aider ? »

Rapport de mission
Revenir sur ses pas
Nature

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Jeu 25 Aoû - 21:29

Tenkeï était quelqu'un d'impulsif, il pouvait réagir au quart de tour à la moindre contrariété, mais il le savait et avait apprit avec le temps à redescendre en pression. Ce qu'il arrivait moins à gérer c'était la succession d'illogisme auquel il faisait face depuis son réveil en chute libre. Après avoir hurlé sa colère il comprit tout seul qu'il avait péter un câble et décida de savoir pour reprendre son souffle et se remettre les idées en place. Le gars qui lui avait imposé ce tatouage lui avait prit son endurance en plus de son Nen, c'était une capacité de très haut niveau qui devait imposer de grandes contraintes d'utilisation. Rentrer lui prendrai donc un temps certain et si la patience n'était pas son fort, il se fit violence pour en accepter l'idée. Il allait repartir lorsqu'un homme sortit de l'ombre d'un arbre sans qu'il ne l'ai ressenti qu'aucune manière. Ce fait aurait pu l'énerver encore une fois, rajouter encore une goutte à son petit vase, mais il débordait déjà si bien que Tenkeï manqua d'en rire nerveusement.

Comme à son habitude il détailla le nouvel arrivant de la tête aux pieds, fit attention à son attitude, à sa façon de marcher, tout cela en disait souvent long sur les intentions d'une personne. Ainsi il comprit immédiatement qu'il n'avait pas affaire à un local, qui se promenait avec un sabre au 21ème siècle ?! Les hunters et ceux qu'ils chassaient, pour autant Tenkeï ne ressentit aucune animosité de la part de son interlocuteur et de plus il gardait ses distances, c'était bon signe pour le nouvel élu privé de son aura. Il fallait maintenant prendre la température.

-Ah oui, désolé si je vous ai surpris. Répondit il en souriant. Je cherche à rejoindre Kumamoto, peu être connaîtriez vous la direction ?!

Capitale de la province du même nom, c'était la plus grande ville de du sud nippon, il n'y avait donc aucune chance qu'il ne la connaisse pas s'ils étaient bien à Kyushu comme l'imaginait Tenkeï. Avec cette question il attendait de voir si la réaction de son interlocuteur correspondait avec ses paroles tout en ne lui donnant aucune information. Il n'excluait pas que cet homme soit celui qui l'ai privé de sa force, il n'avait pas le look des autres membres des "Bêtes", mais si son animal totem était le serpent il fallait s'attendre à toute les fourberies.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Mer 31 Aoû - 9:49




feat. Tenkeï

Premières impressions
En observant bien l’autre, et à la réflexion faite, il ne paraissait pas vraiment blessé. Il avait plus l’air perdu ou enragé, Haru n’aurait su le dire précisément car la psychologie humaine n’était pas son domaine. En voyant ainsi cet homme de plus près, le Dessinateur lui trouvait une certaine similitude avec les tenues que portaient parfois les motards de son monde d’origine. Pourtant, il n’avait jamais revu ce type de vêtements depuis son arrivée à Kosaten… Par conséquent, le garçon aux cheveux bleus trouvait que ce gars ne cadrait pas vraiment avec le décor qui l’entourait.

Son interlocuteur répondit poliment en s’excusant pour sa rudesse, mais Haru lui fit signe d’un petit mouvement de la tête que ce n’était pas la peine, en souriant légèrement à son tour. Il n’était pas venu pour faire une leçon de morale, mais pour l’aider, si toutefois il en avait besoin. Et en effet, l’inconnu semblait réellement ignorant de sa localisation exacte, ce qui prouvait qu’il n’était pas du coin. Mais alors que le Marchombre s’apprêtait à préciser cette information à l’autre, ce dernier mentionna un nom qui ne lui évoquait rien… Kuramoto… Qu’était-ce ? Une ville ? Un pays ? En tout cas, jamais, depuis que Manshe avait décidé de faire du garçon au foulard l’un de ses pions, chose dont il se mordrait les doigts –si toutefois il en avait– plus tard, jamais il n’avait entendu celui-ci. Cependant, comme l’épéiste aux yeux électrique savait qu’il n’était pas omniscient, il décida de questionner le brun afin d’en apprendre un peu plus :

« Kuramoto ? Non, je suis désolé, mais ce nom ne me dit rien… Où cela se trouve-t-il ? A Minshu ? Seika ? Fuyu ? Ou peut-être en territoires neutres ? »

Là, on arrivait au point crucial de cette petite discussion. Selon la réaction de l’homme, ou bien Haru découvrirait un nouvel endroit sur ce continent, ou bien il saurait que son intuition sur l’autre, du fait qu’il ait été victime lui aussi des dieux et ait été arraché à son propre monde, ce qui expliquerait le nom et les habits, était fondée. Mais le bretteur espérait qu’il faisait fausse route, sans quoi il se verrait contraint d’expliquer à l’autre sa nouvelle condition, et au vu du cri de rage de toute à l’heure, il doutait que ce dernier l’apprenne le sourire aux lèvres…

Conversation entamée
Divergence entre hommes
Pressentiment

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Mer 31 Aoû - 18:06

À la suite de sa question sur la plus grande ville du Japon, Tenkeï scrutait son interlocuteur, ses tics, ses mimiques. Il ne voulait pas se contenter de la réponse, il voulait savoir s'il lui mentirait, lui cacherait quelque chose ou non. Au premier abord l'homme ne paraissait pas menaçant et son petit geste de la tête de compassion après que Tenkeï se soit énervé semblait sincère et naturel, il fallait néanmoins s'en assurer, encore et encore. S'il paraissait toujours à l'aise lorsqu'il parlait à des inconnus, le tueur à gage ne donnait pas pour autant sa confiance aisément, en réalité il ne l'avait donné à personne peu être par déformation professionnelle.

S'il attendait de voir les mimiques sur le visage de l'épéiste, il aurait également donné cher pour voir la sienne lorsque vint la réponse. La gars ne connaissait pas Kumamoto et rien dans son attitude n'orientait vers un mensonge, encore une fois il semblait honnête. Il poursuivit même en demandant des précisions avec des noms de lieux dont Tenkeï n'avait jamais entendu parlé. Son premier réflexe fut de mettre sa main à poche pour sortir son portable et vérifier sur le net avant de se rappeler qu'il n'avait pas survécu à la chute.
Avec ses contrats aux quatre coins du globe, l'assassin avait acquis avec le temps une notion de la géographie plutôt bonne et pourtant il n'avait jamais entendu les noms qu'on venait de lui citer. De toute évidence les deux hommes ne se comprenaient mutuellement pas et s'il avait eu affaire à un paysan il aurait misé sur son ignorance, mais là le jeune homme en face de lui ne lui donnait clairement pas cette impression. Cela ne pouvait dire qu'une chose : ils n'étaient pas au Japon. Le flou dans lequel ce trouvait Tenkeï s'en retrouvait encore plus grand, t'en pis s'il ne connaissait pas Kyushu il fallait taper plus large. Il allait lui parler carrément du Japon lorsqu'une présence se fit sentir dans son dos.

-Je crois qu'on a de la visite.

À travers la densité de la forêt, une paire d'yeux reptilien jaune les scrutaient, puis deux, puis trois. L'une des créatures sortie du fourré en lévitant apparaissant alors clairement au deux hommes. Une tête de dragon asiatique prolongé par un corps qui semblait fait d'énergie de la taille d'un bon serpent.

-Il y a trop de rapport à ses bestioles dans ma journée, ça commence à bien me les casser. Ragea t'il intérieurement tandis que la bestiole sifflait dans sa direction.

Sa première pensée fut pour l'homme qui lui avait apposé ce sceau, il venait à présent finir le travail avec ses bestioles. Pourtant s'il était privé de son Nen il était impossible pour lui de voir un autre Nen, la logique lui imposait donc de balayer son idée primaire. Ses créatures n'était pas issues de l'énergie d'un tiers, mais des animaux un peu particulier et les deux hommes devaient être sur leur territoire ou un truc dans le genre.

-On se calme gentiment. Dit il doucement en mimant le geste de ses mains tout en reculant.

Privé de sa force le moindre animal sauvage pouvait représenter pour lui la fin du voyage et il n'était pas question de crever comme ça dans une foret inconnue. Tandis qu'il reculait, deux autres sifflements l'alarmèrent dans son dos juste à temps pour éviter de se faire mordre par la bestiole, mais son geste brusque déclencha l'hostilité des Irumus. Une gerbe d'étincelles jaillit tout d'un coup du corps du serpent le plus proche de lui, Tenkeï l'esquiva d'un pas sur le coté tout en armant un coup de pied, son fouetté ricocha contre une espèce de petite bulle de protection. Il ne vit pas la gerbe venant dans son dos qui lui donna l'impression d'avoir mit les doigts dans la prise. Tout en gardant leurs distances en lançant leurs étincelles, les Irumus avaient encerclés les deux hommes.

-Et le Japon, tu connais le Japon ?! Balança Tenkeï en total décalage avec leur situation.

Au moins si le gars avec qui il s'était retrouvé la dedans n'était pas un fin combattant, il pourrait lui soustraire quelques informations de plus avant de s'en servir comme appât et pouvoir fuir l'esprit tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Jeu 1 Sep - 22:08




feat. Tenkeï

Premières impressions
Lorsque Haru répondit à l’interrogation de l’homme qui lui faisait face, ce dernier tira de sa poche un appareil électronique que le Dessinateur n’aurait jamais cru revoir, depuis qu’il était arrivé à Kosaten : il s’agissait d’un téléphone portable, outil de communication fréquemment utilisé dans le monde d’origine du garçon aux cheveux bleus. Cette découverte ne pouvait signifier qu’une seule chose : l’autre était effectivement un élu et provenait vraisemblablement du même endroit ou presque que le Marchombre. Celui qui avait crié semblait étudier le Minshujin. En effet, demeurant silencieux, il se contentait de fixer ce dernier, ce qui avait pour effet de gêner l’épéiste. Mais alors qu’il s’apprêtait à demander la raison du mutisme de son interlocuteur, celui-ci prit la parole.

D’un seul coup, il avertit Haru qu’une compagnie indésirable se trouvait à proximité. Et de fait, comme pour lui donner raison, un trio de reptiles aux yeux jaunes jaillit des fourrés et se rua, l’un par devant, les deux autres par derrière, sur le brun, l’obligeant à esquiver, non sans une certaine habileté, leurs attaques à but meurtrier. Une chose était sûre : ces bêtes en voulaient à leurs vies. Toutefois, le garçon au foulard n’était pour l’heure pas inquiet pour la sienne, et sa nouvelle rencontre avait l’air de savoir se défendre.

Cependant, au lieu de riposter, ce dernier se contenta d’éviter les coups et de crier sur les assaillants, espérant sans doute qu’elles entendraient raison… Malheureusement, ce ne fut pas le cas… En plus, les petits monstres paraissaient capables de générer à volonté des amas d’étincelles et, lorsque l’autre en reçut, Haru comprit que cela ne faisait pas que du bien. Finalement, les deux représentants du sexe masculin se retrouvèrent acculés dos à dos, entourés par le trio. C’est le moment que choisi l’homme pour demander si le bretteur aux yeux électriques connaissait le Japon. En entendant ce nom, il comprit que son hypoyhèse se justifiait : l’autre venait d’un monde similaire au sien, voire carrément le même.

« Le Japon ?! Bien sûr que je connais ce pays asiatique ! C’est là que se trouve Kuramoto ? Mais je ne pense pas que ce soit le moment pour parler de ça… »

Les créatures qui les avaient encerclés semblaient posséder un léger bouclier autour d’eux, qui devait réduire les dommages qu’ils recevaient. Haru dégaina sa lame et se mit en garde, réfléchissant à une stratégie efficace pour les vaincre. Finalement, ne trouvant pas réellement de plan qui vaille la peine d’être mis en place, il choisit une approche plus… directe. Usant de son Pas sur le Côté, il se dématérialisa avant d’apparaître dans le dos de l’une des bestioles, et il frappa avec son arme. Celle-ci ripa légèrement sur le champ de force, avant de plonger à l’intérieur et trancher la tête du mini dragon. Puis le jeune élu retira son épée et recentra son attention sur les deux survivants.

« Est-ce que tu t’en sors ? Il suffit de frapper fort ! Leur bouclier n’est pas très puissant… »


Hypothèse crédible
Nouveaux arrivants
Combat

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Ven 2 Sep - 14:52

Légèrement déboussolé par la décharge qu’il venait de prendre, Tenkeï se releva non sans mal. La chute libre à travers les arbres de cette forêt, son épaule remboîtée par ses soins et maintenant des bestioles électriques, ça commençaiT à faire beaucoup pour le nouvel élu privé de ses capacités habituelles et ignorant de son état réel. Lorsqu’il fut debout, il constata qu’il était dos à dos avec le jeune épéiste et que ce dernier avait dégainé, au moins cet homme semblait pouvoir en découdre ce qui constituait la première bonne nouvelle de sa journée. Il enchaîna avec une deuxième, le gars connaissait le Japon ! Au vu de comment il l’avait dit, cela donnait l’impression qu’il n’y avait jamais mis les pieds, l’intuition de Tenkeï se confirma donc, ils n’étaient pas sur l’archipel nippone.

-Ok, tu peux me dire où on est parce qu’hier encore j’étais au Japon et je me suis réveillé ici ce matin... Dit Tenkeï, finissant à la moitié la fin de phrase quand il vu son collègue de galère disparaître.

Ce dernier réapparut quelques mètres plus loin dans le dos de l’un des Irumus, son épée frappa l’espèce de carapace invisible tout comme l’avait fait le coup de pied de Tenkeï  à la seule différence que son coup d’épée finit par passer au travers et couper net la bestiole en dessous. Le nouvel élu était impressionné, une téléportation même à courte distance était une belle capacité et il se demandait qu’elles étaient les contraintes de son pouvoir. Le téléporteur releva la tête vers lui en s’inquiétant pour son sort et en l’invitant à frapper fort, le problème était que Tenkeï n’avait pour habitude de se retenir et son coup de pied il y avait mis toute sa force. Ce fut ce moment que choisit l’un des Irumus restant pour lancer une nouvelle gerbe d’étincelles sur le motard, qui n’attendait que ça. Il sauta pour s’accrocher à une branche juste au dessus de lui évitant l’électrocution de justesse et mit tout son poids dessus faisant céder la branche, à présent il avait un gourdin ! Il l’attrapa à la manière d’une batte de base ball et frappa de toute ses forces en plein dans la tête de la bestiole qui venait de s’en prendre à lui, bouclier ou pas, elle fut projetée sur un arbre et tomba inanimée.

-Effectivement il suffit juste de taper fort ! S’enorgueillit Tenkeï.

Le mouvement lui avait tout de même coûté beaucoup d’énergie et il continuait d’en dépenser pour le cacher, son épaule le faisait toujours souffrir et la fatigue le harcelait comme jamais il ne l’avait connu. Tant qu’il ne connaissait pas les intentions de son camarade de baston forestière il valait mieux cacher cet état de fait, mais cela commençait à devenir vraiment difficile. Il revint se placer aux côtés de l’épéiste en attendant des réponses à ses questions et  si au passage il se dévouait pour faire la peau dernier serpent-dragon électrique volant, cela laisserai à Tenkeï le temps de récupérer un peu mieux.


Dernière édition par Tenkeï le Dim 4 Sep - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Sam 3 Sep - 14:51




feat. Tenkeï

Premières impressions
Alors qu’il achevait le premier des trois monstres, Haru entendit vaguement l’autre le questionner une nouvelle fois sur leur localisation exacte. Toutefois, comme il le lui avait dit quelques instants auparavant, ce n’était pas le moment pour discuter de cela, et le Dessinateur fit donc la sourde oreille, se concentrant exclusivement sur le combat. Malgré cela, le garçon aux cheveux bleus réfléchissait vite fait à ce qu’il venait d’entendre. A coup sûr, il venait d’obtenir la confirmation du statut d’élu de l’homme.

Ce dernier n’avait pas l’air de se battre autrement qu’avec ses poings et ses pieds. Il ne semblait pas non plus porter d’arme, ce qui impliquait certainement une force puissante. Haru avait déjà pu observer son habilité à esquiver les attaques des reptiles. Mais les coups du brun semblaient impuissants, inefficaces, ce qui rappelait au Marchombre son amère déception lorsqu’il avait utilisé son Don pour la première fois à Kosaten. Lui-aussi s’était alors senti tout petit… Malgré cela, le garçon au foulard était admiratif devant la ténacité et l’endurance de l’autre qui, à la suite d’un heureux hasard, s’arma d’une énorme branche et pu ainsi défaire un second monstre. Il n’en restait plus qu’un.

« Je m’en occupe ! »

Haru se plaça entre l’homme et la bête, la lame pointée vers cette dernière. A présent, son adversaire, s’il n’était pas trop idiot, devait connaître sa capacité à pouvoir se déplacer instantanément derrière-lui, cette faculté serait donc inefficace… Cependant, ce n’était pas le seul tour donc Haru disposait dans son sac. Il ferma les yeux quelques instants, pas suffisamment pour que son ennemi comprenne qu’il pouvait attaquer sans danger, et se mit à parcourir les Spires. L’Imagination permettait tant de choses… Il n’avait que l’embarras du choix. Finalement, il opta pour une solution peu coûteuse, et, ayant atteint son but, il rouvrit les yeux. Au-dessus du monstre venait d’apparaître une réplique peu appliquée du gourdin improvisée de son partenaire du jour. L’objet, sous l’effet de la gravité, atterrit violemment sur l’animal, brisant sa protection, mais ne le tuant pas. Tâche que le Minshujin s’empressa de faire en s’élançant vers le monstre et en caressant de la pointe de son épée la gorge du lézard, qui s’effondra net.

Puis Haru essuya rapidement son arme et la rengaina, avant de rejoindre le nouvel élu. L’épéiste aux yeux bleus s’assit à côté de lui, et prit doucement la parole :

« Vous voulez savoir où vous trouvez ? Comme vous le supposez, vous ne vous trouvez plus au Japon, mais sur un territoire nommé Kosaten. Vous ne me croyez pas ? Regardez autour de vous. Est-ce que cette forêt vous évoque la flore japonaise ? Non, n’est-ce pas ? Je suppose que beaucoup de questions vous viennent à l’esprit. Posez-les ! J’essaierai d’y répondre de mon mieux. »

De fait, Haru estimait qu’il remboursait peu à peu l’immense dette contractée auprès d’Aki, en aidant à son tour les nouveaux arrivants, déstabilisés par Kosaten. Quelle serait la réaction de celui-ci ?

Lutte inégale
Preuve de force
Explications

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Dim 4 Sep - 18:48

De manière générale Tenkeï était le genre d'homme à parler pendant les combat ou les situations critiques, c'était sa manière à lui de dédramatiser et cela ne l’empêchait nullement d'être concentré sur sa tache. Visiblement ce n'était pas le cas de son camarade qui restait coi, peu être ses capacités une peu spéciales lui demandait plus de ressources mentales, c'était une donnée qu'il fallait garder en mémoire elle pourrait peu être servir plus tard. En attendant la stratégie de Tenkeï avait fonctionné puisque l'autre homme se proposa de lui même pour en finir avec le dernier Irumu, il ferma les yeux une seconde puis une branche similaire à celle de Tenkeï apparu au dessus de la victime et l’assomma. Le Hunter pensa instantanément à de la Matérialisation ce qui n'allait pas du tout dans le sens de sa téléportation qui devait forcément dérivé de l'Emission et ses deux branches étaient aux antipodes l'une de l'autre. Quel genre de Nen possédait donc cet homme qui selon les règles dirigeant l'énergie spirituelle du monde des Hunters n'était possible qu'au prix de nombreux sacrifice pour un résultat pas forcément probant.

Tout ce qui se passait depuis qu'il s'était réveillé criait en lui qu'il y avait un problème de fond, comme si toute ses réflexion et ses déductions étaient basé sur quelque chose de faux. Il ne parvenait pas à se l'expliquer et son coté rationnel refusait d'écouter son instinct, comment le pouvait il après tout ?! Il tenta d'ignorer le malaise en lui et reporta son attention sur le jeune aux cheveux bleus qui marchait tranquillement vers la bestiole assommé pour le transpercer tranquillement de sa lame. Pendant qu'il essuyait son épée, Tenkeï se pencha sur l'une des créatures, il n'en avait jamais vu ni entendu parler, mais de nouvelles espèces étaient découverte tout les jours et cela ne l'étonna guère. Il se releva lorsque revint son interlocuteur qui était à présent plus enclin à parler, pourtant sa déclaration sonnait bizarrement aux oreilles du Hunter.

Dans un premier temps il confirma qu'ils n'étaient pas au Japon, mais en Kosaten qui n'était pas un pays, donc peu être une région, mais la logique aurait voulu que son interlocuteur lui donne le nom d'un pays. Chose surprenant il ajouta "vous ne me croyez pas ?" qui n'avait strictement rien à faire là, pourquoi Tenkeï ne le croirait il pas s'il le renseignait sur leur localisation. Une idée débile germa dans l'esprit du Hunter qui ne put s’empêcher de sourire à cette pensée, mais tout les éléments qu'il avait réuni tendaient pourtant vers cette direction. Sa mine se fit soudain plus grave.

-Expliquez moi clairement où nous sommes s'il vous plait. Conclut Tenkeï refusant de dire lui même ce à quoi il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Lun 5 Sep - 16:14




feat. Tenkeï

Premières impressions
L’homme lui demanda de préciser le plus possible leur localisation. Il était vrai que ce n’était pas facile d’admettre que l’on se trouvait à un endroit inconnu sans aucun détail. Haru avait initialement pris la chose avec curiosité, et avait écouté avec attention les explications de la jeune femme qui l’avait aidé. Avant bien sûr de découvrir quelle fâcheuse et terrible vérité cachait Kosaten… Pour mieux illustrer ses dires qui devaient paraître peu clairs pour que l’autre demande ainsi plus d’indications, le Dessinateur commença par tirer de son sac une carte détaillée du continent, qu’il avait acquis lors de son premier passage à Kansei. Lorsqu’il reprit la parole, son doigt pointait dans le même temps les lieux qu’il mentionnait.

« Comme je vous l’ai dit, nous nous trouvons actuellement à Kosaten. C’est un continent très vaste, que vous pourriez comparer à l’Eurasie, dans le monde d’où vous venez. Vous pouvez sur cette carte en voir les frontières. Aussi, vous avez du vous en rendre compte, Kosaten est divisée en plusieurs parties. Tout d’abord, il y a trois nations : Seika au Sud, Minshu à l’Est et Fuyu au Nord-Ouest. Egalement, vous pourrez noter la présence des Territoires Neutres, qui ne prennent parti pour aucune de ces trois nations, ainsi que celle des Zones Inexplorées, qui comme leur nom l’indique, demeurent peu fréquentées. Actuellement, nous sommes à Minshu, et plus précisément dans la forêt luxuriante. »


Haru espérait avoir été suffisamment cette fois-ci pour ne pas devoir se répéter encore une fois. Le Marchombre essayait de s’imaginer les questions qui trottaient dans la tête du nouvel élu, afin de pouvoir les devancer. Cependant, à ce stade-là, c’était presque impossible d’y parvenir. Son interlocuteur pouvait le croire comme ignorer ses dires, se mettre en colère ou demeurer tranquille, aborder la raison de son brusque transfert ou questionner sur les nations… Tant de choses qui différaient selon le caractère de l’intéressé. Puisque l’on se trouvait dans la République des Verts, il y avait de fortes chances que le brun soit un élu de cette nation. Dans ce cas, cela faciliterait bien les choses car le garçon au foulard l’était également.

« Maintenant que je vous ai dit où nous nous trouvions, vous voulez peut-être savoir pourquoi vous n’êtes plus au Japon, pourquoi cet environnement ne vous est pas familier ? »


Le point le plus important de l’initiation des élus, avec l’explication de la présence d’un nouveau monde, et le plus dur à admettre aussi, était celui qui traitait des dieux. Déjà, tout le monde n’avait pas entendu parler d’être supérieur, même dans son propre monde. Haru, lui, savait que des gens vouaient des cultes à un dieu dans son monde, mais il n’avait jamais vraiment cru à ceci… Pourtant, même si lui-même en doutait, il semblait qu’à Kosaten, ces divinités existent bel et bien.

Sauf que personne n’en a la preuve…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Lun 5 Sep - 18:35

Tenkeï écouta attentivement l'homme assis en face de lui, il le regarda sortir sa carte et resta patient lorsqu'il lui détailla les diverses nations de son monde. À présent il comprenait mieux ce qui se passait dans la tête de ce type, pourquoi il ne voulait pas parler, pourquoi ses pouvoirs n'avaient pas de rapport l'un avec l'autre. Le mec était juste complètement perché ! Un continent de la taille de l'Eurasie inconnu de tous sur Terre, mais bien sur et la marmotte elle met le papier dans le chocolat. Il était à présent clair que cet homme ne pourrait pas lui indiquer la route jusqu'au Japon, mais il ne fallait surtout pas le contrarier sous peine de le voir s'énerver. Il était très fréquent de voir des profils psychotiques devenir violent lorsqu'on les confrontaient à la réalité et privé de son Nen Tenkeï n'avait aucune chance de réchapper à un coup d'épée même dénué d'énergie spirituelle. Le Hunter se rapprocha donc de la et de sa carte très certainement dessiné par ses soins, l'homme lui avait pointé du doigt cette fameuse "Forêt Luxuriante" et il n'eut aucun mal à voir la ville juste à coté.

-Voila qui est bien plus clair. Fit mine Tenkeï. Donc cette ville là, Kansei, est au nord ouest de notre position ?

D'après son expérience ce genre de personne possédant un monde à elle, copiait et déformait la réalité pour qu'elle corresponde à leur désir et leur envie. Il y avait donc de forte chance pour que cette ville dessinée en soit réellement une, la trouver lui permettrait de reprendre enfin contact avec la civilisation et donc d'avoir une véritable réponse. Le Hunter allait partir quand les dernières paroles du fou lui revinrent en mémoire, il prétendait savoir pourquoi il n'étais plus au Japon et sa version valait sans doute le détour.

-Je vais rejoindre Kansei, mais avant dites moi donc comment j'ai atterri ici puisque vous semblez le savoir. Demanda Tenkeï sans une once d'ironie dans la voix. Il pensait que cela ferait plaisir au psychotique de lui raconter et c'était sa manière à lui de le remercier pour l'aide réelle apportée contre les Irumus.

Même s'il lui avait expliqué clairement en long et en large la vérité sur ce monde, qu'il avait été téléporté ici par un Dieu et qu'il serait forcé de travailler pour lui, Tenkeï ne l'aurait certainement pas cru. Dans son monde les Dieux n'étaient qu'une superstition héritée d'un autre age qui faisait aujourd'hui plus partie des traditions qu'autre chose. Il n'y avait strictement aucune raison qui pouvait pousser Tenkeï à croire cet homme qui était qui plus quelque peu spécial, seul le temps et l'évidence des faits l'y forcerait.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Mar 6 Sep - 11:19




feat. Tenkeï

Premières impressions
Après quelques doutes au départ, l’homme semblait accepter la vérité que lui présentait Haru. De fait, il ne faisait qu’acquiescer de long en large durant toute la durée des explications. Dans ce cas, il y avait deux possibilités : ou bien l’autre avait réellement tout compris et, cette nouvelle vision n’entrant pas en collision avec ses croyances, cela ne le choquait guère ; ou bien il n’avait absolument rien capté et faisait tout simplement semblant. Mais, en apparence tout du moins, le brun n’avait pas l’air idiot et le Dessinateur finit par se convaincre que la première solution était la bonne. De toute façon, si son interlocuteur ne comprenait pas, il n’avait qu’à demander…

D’ailleurs, pour lui prouver que les indications fournies par le garçon aux cheveux bleus étaient bien rentrées par une oreille sans ressortir par l’autre, le nouvel arrivé constata la présence de Kansei au Nord-Ouest de leur position actuelle. Ce n’était pas difficile à dire, mais Haru était tout de même heureux que le gars ait assimilé ces informations.

« En effet, Kansei se trouve non loin de là où nous nous trouvons en ce moment. Je pense qu’en poursuivant dans cette direction, vous devriez rapidement y arriver. De plus, il s’agit de la capitale de Minshu, ce qui, par conséquent, impliquer une grande bibliothèque dans laquelle vous trouverez des informations complémentaires. »

L’épéiste au regard électrique se garda bien d’ajouter que lui-même se rendait vers la cité-mère des Verts : s’il avait réussi à vaincre partiellement sa timidité au premier abord, il n’en demeurait pas moins que Haru préférait voyager seul. L’autre parut une nouvelle fois accepté ces indications, et finit par demander la cause de sa présence ici.

« Comme vous voudrez. Avant de commencer, je tiens à vous dire que j’ai vécu exactement la même chose que vous. Je parle de ce flash blanc qui est survenu juste avant que vous ne vous retrouviez ici. N’est-ce pas vrai ? Je n’en suis pas la cause, mais, tout comme vous, j’en ai été une victime. La raison, la voici : il faut déjà que vous sachiez qu’il existe à Kosaten trois divinités : Fenghuang, le Phénix protecteur de la nation de Seika ; Manshe, le Serpent veillant sur Minshu ; Long, le Dragon prêtant sa force à Fuyu. Ces trois-là se livrent une lutte sans merci, sans qu’aucun d’entre eux ne parvienne à prendre le dessus sur les autres. C’est là que les élus, ce que vous êtes et que je suis également, interviennent. Chaque dieu a arraché, grâce à ses terrifiants pouvoirs, des personnes n’ayant rien demandé à leur monde. Ainsi, les dieux font se battre les élus entre eux pour résoudre leur conflit. Chaque élu est différent et provient d’un endroit différent. Pour cette raison, les noms des mondes d’origine des autres élus ne vous seront pas familiers, tout comme leurs capacités. Je parie que vous n’avez jamais entendu parler de Gwendalavir, ni que vous aviez vu mes pouvoirs, je me trompe ? »

Haru reprit finalement son souffle. Il avait beaucoup parlé, plus qu’il ne l’aurait dû peut-être… Mais le garçon au foulard souhaitait vraiment que l’autre comprenne dans quoi il était tombé.

Tirade interminable
Explication véridique
Apprends

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 633
Date d'inscription : 18/08/2016

Progression
Niveau: 73
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
2/6  (2/6)
avatar
Tenkeï ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Jeu 8 Sep - 11:47

Tenkeï était debout, prêt à partir tandis que son interlocuteur lui était assis pendant qu'il lui expliquait le fonctionnement géopolitique de cet incroyable continent caché de tous sur lequel ils se trouvaient selon lui. Le Hunter bien sur acquiesçait poliment tout en ne croyant pas une seule seconde à ses élucubrations. Par politesse il avait invité le jeune escrimeur à lui en dire davantage et vu l'inspiration prise elle avait l'air d'être sacrément longue et Tenkeï le regretta aussitôt. Peu être en profiterai t'il pour filer à l'anglaise si son interlocuteur se passionnait trop pour le remarquer, mais la première phrase le fit tiquer et suffit à le retenir ainsi que son intention.

Ce flash lumineux il l'avait effectivement vu, il s'en souvenait maintenant et rageait de ne l'avoir fait plus tôt. Sa chute libre s'était déroulé en deux étapes, la première fois il s'était réveillé quasiment dans la seconde et allait invoquer l'un de ses élémentaires pour se réceptionner lorsque tout était devenu blanc. Puis il s'était réveillé une seconde fois toujours en chute libre et c'était là que son Nen l'avait lâché, le laissant traverser la canopée comme un oiseau mort. C'était peu être ce détail qu'il manquait à Tenkeï pour résoudre cette sensation d'illogisme qu'il éprouvait, il n'en était pas sur pour l'instant mais il savait qu'il avait son importance.

Par contre comment ce type le savait il s'il n'en était pas la cause comme il le prétendait, le Hunter le scruta du regard mais ne perçu rien, soit il disait la vérité soit c'était l'un des meilleurs menteurs qu'il ai jamais rencontré. Lire dans les pensées ?! Impossible, déjà parce qu'il n'y avait pas pensé et ensuite parce qu'il aurait compris que Tenkeï ne croyait pas un mot de son monde imaginaire. C'était quitte ou double, cet homme était potentiellement responsable ou de connivence avec le responsable de son état et lui faire confiance représentait la mort, tandis que partir maintenant ne lui octroierait que moins d'information. Le choix était fait.

-Et bien ça m’a l'air d'être un sacré foutoir ici, il va me falloir regagner la civilisation rapidement pour faire un état des lieux de mes propres yeux. Coupa court le Hunter. Merci pour ces informations.

Tenkeï avait volontairement fait abstraction de toute la partie "guerre civile entre trois dieux". Il avait écouté et retenu au cas où cela puisse lui servir dans l'avenir, mais il ne lui servait à rien de débattre de ce genre de détail pour l'instant surtout si cela faisait partie du monde imaginaire de son interlocuteur. Quant à ses capacités, elles étaient certes bizarres, mais pas impossible à accomplir avec le Nen, cela ne représentait donc aucunement une preuve tangible. Le seul détail qui lui avait permis de consacrer autant de temps à cet homme était le fait qu’il ne portait aucun stigmate animal, signe distinctif des hommes qui voulaient sa mort. Cela ne le dédouanait pas de tous soupçons, il pouvait très bien être un sympathisant, ou même une tierce personne contrôlé par une des « bêtes ». Le Hunter s’éloigna doucement dans un premier temps laissant à son interlocuteur l’occasion de lui dire au revoir, mais le principe était clair, ils se sépareraient içi.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 624
Yens : 1176
Date d'inscription : 14/07/2016

Progression
Niveau: 57
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Haru ₪ Tisseur de réalité ₪

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   Ven 9 Sep - 9:48




feat. Tenkeï

Premières impressions
Encore une fois, les explications semblaient convenir à l'autre. En effet, il ne faisait qu'acquiescer sans relâche aux remarques de Haru, ce qui renforça son sentiment de ne pas être cru, à moins bien sûr que l'homme ne soit un idiot fini. Toutefois, la déontologie lui intimait de ne pas en faire part à l'autre, et il poursuivit ses dires. Au moins, le brun aurait les informations basiques sur Kosaten, qu'elles lui semblent vraisemblables ou non. Par la suite, ce qu'il en ferait ne regardait que lui. Il ne restait à présent au Dessinateur plus qu'un seul détail à mentionner.

Cependant, son interlocuteur, sans doute las de ces propos interminables remercia le garçon aux cheveux bleus, concédant que ce monde était une véritable pagaille, ce que Haru ne pouvait démentir, et prit congé de lui en s'éloignant rapidement, sans laisser le temps à ce dernier de répliquer... Le pire fut qu'il affirmait être prêt à regagner son vrai monde, mais la réalité le rattraperait bientôt...

Tu ne peux pas regagner ton monde... Personne ne le peut... Pour le moment...

C'était une promesse que le Marchombre avait faite à Aki, et il la tiendrait, coûte que coûte. Haru aurait pu, aidé de son Pas sur le Côté, revenir au niveau de l'inconnu qui s'empressait de partir, mais l'impolitesse de celui-ci le poussait à n'en rien faire. Il choisit donc de ralentir son rythme, car il allait dans la même direction que l'autre, pour ne pas le retrouver. Son sort n'intéressait pas le moins du monde l'épéiste aux yeux électrique.

Haru se concentra à nouveau sur l'objectif que le bretteur aux cheveux bicolores lui avait assigné d'office : faire un rapport à la capitale. Il faudrait sans doute faire un saut à la bibliothèque pour cela, mais ce ne serait qu'une partie de plaisir pour un mordu de lecture tel que le jeune Minshujin. Il se mit en route.

Fin avortée
Départ précipité
Désintéressement

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Premières impressions   

Revenir en haut Aller en bas
Premières impressions
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premières impressions ... et main trempée
» Nos premières impressions sont les seules ineffaçables. (ft. Leyland Harper)
» Vos premières impressions
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.