Partagez | .
Scénario - Voyage en famille
Messages : 398
Yens : 530
Date d'inscription : 09/08/2016
Age : 18
Localisation : forêt des paresseux

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rihan Roi des citrouilles ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Jeu 29 Sep - 23:26


Un voyage en famille

feat.Jason , Zoro , Haru et Akemi


Je me réveillais lentement , regardant avec des yeux mi-clos autour de moi , n'ayant aucune idée de l'heure ou quel jour nous étions.

ça bouge , je suis plus dans l'auberge

ce fût la première chose que je remarqua , car , vu le décor qui m'entourant maintenant , composé de planches de bois , d'une sorte de pseudo cellule où je me trouvais , et au fond une échelle de fer menant à ce qui semblait être la sortie , je savais que je n'était plus à l'auberge , mais sur un bateau.

je suis sur un bateau..... que-ce-que je fiche ici

tant de questions ce bousculaient dans ma tête à la suite de celle-ci , pourquoi j'étais sur un bateau ? , pourquoi je semblai être dans la cale ? , et , la question qui revenait tout le temps , où est mon sabre ??.

Après avoir pris une grande inspiration pour me calmer , je repris l'étude des lieux , cherchant mon katana partout.

Essayant de bouger les mains , je remarqua que je n'avais pas de liens , ou de chaines attachées à mes jambes.

Ah oui , la proposition qu'on m'a faîte dans l'auberge , apparemment il m'ont embarqué

trouvant finalement mon katana , posé sur une table proche de l'échelle , je me leva , souriant.

Je me dirigea vers la porte de la cellule d'un pas hésitant , ne sachant pas si la porte était ouverte ou non. Mais en posant une main dessus , je me mis de suite à bouger d'un pas plus assuré , car elle n'était pas fermée.

Des bruits à l'étage me firent m'arrêter , et je tendis l'oreille , essayant de savoir ce qu'il se passait. Les seules choses que j'entendais , était le bruit d'objets se plantant dans les planches composant le plafond , et des pas rapides. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre que quelque chose n'allait pas , d'abord un peu surpris , je repris ma marche , marchant un peu plus vite , désireux d'être le plus vite possible capable de me défendre. Saisissant mon arme chérie , j'entrepris ensuite de grimper à l'échelle , non sans soupirer avant et avoir grommeler un peu.

On peut jamais être tranquille , il faut toujours que quelque chose dérape !

Oui , j'étais un peu énervé , oui j'en avais marre d'être resté dans la cale pendant une durée que je connaitrais après avoir interrogé quelqu'un.
Perdu dans mes pensées , je ne vis pas tout de suite que j'étais arrivé en haut. Mais le bruit des flèches se plantant dans le bois dur du bateau , me ramenèrent de suite au temps présent. Dans un dernier élan , je sorti enfin de la cale , humant l'air autour de moi. Le plaisir de sentir un peu d'air frais fut de courte durée , les pas rapides d'un homme courant vers moi , sabre au poing , me firent instinctivement dégainer la lame argentée se trouvant dans ma main droite. J'eus juste le temps de donner un coup de pied dans les côtes de mon assaillant , bloquant de justesse son attaque avec mon fourreau.

Toi t'as pas bien choisi , et en plus je suis de mauvais poil

mes paroles ne semblèrent pas beaucoup affecter l'homme d'âge mûr , habillé avec une armure de fortune et des vêtements ayant connus des jours meilleurs. Le petit sourire qui se dessina sur sa tête , à peine visible à travers la barbe hirsute qui lui recouvrait le bas du visage , fut de court durée , il ne sembla pas aimer mon coup de sabre , assené avec la poignée de ce dernier , dans sa mâchoire. Reculant sous l'effet du coup , il tenta en vain de m'embrocher, mais un peu sonné , la seule chose qu'il embrocha fut la mort et l'air qui l'entourait. Je profita de ses coups assenés au hasard pour lui planter ma lame dans le torse , à peine eut-il compris , que j'avais déjà retirer mon sabre de son torse et lançait un coup de genou dans son dos , le faisant tomber à genoux.

Je commence à reprendre la main , bon maintenant....

je posa mon sabre un instant sur son épaule , pour ajuster mon coup , et d'un mouvement rapide , le décapita. Le corps sans vie de l'homme s'écroula au sol , et je prononça quelques prières pour le guerrier tombé au combat , ce qu'il était un honneur dans mon pays.

Profitant de pouvoir souffler un peu , j’observai autour de moi , repérant à l'arrière du bateau , une tente où des gens semblaient s’être réfugiés.

je pense que c'est eux que je dois protéger....tsss, ça va être compliqué si ils sont agglutiné là dessous

Gardant mon calme , je continua d'observer autour de moi , me rendant compte que je me trouvais vers la proue du bateau , je pu voir aussi , que d'autres assaillants prenaient d'assaut celle-ci.  

Je donna un rapide coup vers le sol , pour enlever le sang sur ma lame. Ne tenant pas compte des autres personnes se trouvant autour de moi , je m'élança , boosté par l'adrénaline du combat , et fonça vers la proue. Voyant que des flèches partaient de quelque part dans mon dos , et venaient se planter dans les assaillants , je me décala sur la gauche , pour laisser à l'archer le champ libre......









Dernière édition par Rihan Nura le Ven 30 Sep - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Ven 30 Sep - 9:35




Voyage en famille

Lieu : Ayumu (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 01 septembre 2016
La jeune femme n'avait pas réagis aux assertions de Jason, en tout cas, pas en apparence, pourtant, nul ne pouvait dire si un tel acte resterait sans conséquences pour le samouraï qui n'avait pas sus mesurer ses propos face à sa propre cliente. En effet, un peu plus loin sur le bateau, Takeichi avait observé l'altercation et tracé une large croix sur son bloc note. Que voulait elle dire ? Es ce que cela avait un sens ? Pour l'instant, il restait encore compliqué de le savoir …

*
**

La bataille commençait à faire rage sur le pont. Quelques rameurs expérimentés au travaux des armes essayaient de se joindre à l'affrontement, mais une grande majorité d'entre eux se firent rapidement blessés et durent se rabattre sur le pont arrière avec les passagers. Les douze pirates, visiblement les guerriers du bateau puisqu'on pouvait apercevoir le navigateur et le capitaine restés sur le ponton. Les flèches de Jason touchèrent l'un des combattants qui fut ensuite décapité sans aucune pitié par Akemi. Malheureusement, dans les minutes qui suivirent, le pauvre bougre fut la seule victime de ce combat. La jeune femme s'était rabattus sur un nouvel attaquant et ne parvenait pas à le battre tandis que le garde du corps aux cheveux verts s'apprêtait à exécuter sa première proie mais se laissait distraire par la vision de la kunoichi.

Ce fut ensuite l'un des élus qui était resté endormis tout ce temps qui sortis, hagard, pour assassiner sauvagement son premier ennemi, non sans lui donner les honneurs à la suite. Entre temps, Haru, le jeune homme aux cheveux violets avait tenté d'utiliser son don du dessin pour enflammer le bateau ennemi. Plongeant dans le territoire de l'Imagination, il emprunta un chemin des Spires mais bien vite fut arrêté par la limite de son sceau alors que la flotte fumait tout juste. Il n'y arriverait pas. Après quelques secondes d'acharnement, il fallut se rendre à l'évidence. Choisissant donc de venir au secours de la seule femme du groupe, il para la prochaine attaque de son opposant à l'aide son son épée. L'issue du combat était toujours des plus incertaines, surtout alors que deux des gardes du corps semblaient introuvables, où étaient donc passés ces bougres ?





------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post : Jason, Akemi, Haru, Zoro et Rihan

J'ai appliqué les décisions que Haru m'as fait parvenir : -> Il essaye d'enflammer le bateau grâce à son don
-> Il protège Akemi

Etat des bandits
Bandits morts : 2/12
Bandits blessés : 1/12
Bandits en bon état : 9/12

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 28

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Ven 30 Sep - 16:25


VOYAGE EN FAMILLE (scenario)

feat.Jason, Zoro, Rihan, Akemi, Haru



Une nouvelle fleche fila en direction d’un bandit dont la ligne de mire était claire, et l’assaillant tomba à l’eau, la joue transpercée  par le projectile. C’est alors que sous l’œil attentif de Jason, la jeune femme mercenaire se retrouva en difficulté. L’assassin hésita un instant, mais constatant que sa situation ne s’améliorait pas, il réprima un juron et arma son arc d’une nouvelle flèche avant de traverser tout le bateau dans sa direction. Le temps qu’il arrive, l’homme aux cheveux bleus qui les accompagnait gagna heureusement un temps précieux en couvrant Akemi à l’aide de parades. Il était sur le point d’être submergé sur le côté par un second ennemi qui voulait profiter de sa garde grande ouverte.

Il n’en eut cependant jamais l’occasion : sans même s’arrêter, l’archer visa et tira sur le pirate dont le poumon fut transpercé par la flèche. Conscient que chaque seconde comptait, Jason remit son arc en bandoulière et dégaina son katana avant d’approcher rapidement de la jeune femme blessée, au sol. Sans hésiter, il aida la mercenaire à se redresser et passa son bras par-dessus son épaule pour l’aider à se replier rapidement. Jason n’aimait pas rester au corps à corps en pleine mêlée. Il se dépêcha donc de se replier environ quinze mètres en arrière, et posa doucement la jeune femme contre une caisse afin qu’elle soit protégée d’une éventuelle nouvelle pluie de flèches. Il examina rapidement la blessure à la jambe, et aussitôt après, il déchira un bout de son propre vêtement afin de faire un pansement de fortune.
- Tu perds beaucoup de sang ! Il faut que je limite l'hémorragie ! Expliqua t'il sans lever les yeux vers elle.

Il s’apprêtait à l’attacher autour du mollet d’Akemi lorsqu’il aperçut une ombre se dirigeant vers eux. Immédiatement, il posa le tissu entre les mains de la mercenaire, et lui souffla de l’attacher pour limiter le saignement. Puis il se redressa et fit volteface à temps pour parer l’attaque d’un nouvel assaillant qui s’était frayé un chemin jusqu’à eux. Calmement, Jason se mit à tourner autour de son adversaire qui tenta deux ou trois attaques qui furent toutes parées. D’ordinaire, il aurait pris de vitesse l’ennemi et l’aurait tué d’un simple geste. Mais aujourd’hui, il n’avait plus sa vitesse d’antan. Il fallait ruser s’il voulait en finir vite :
- Si tu n’as pas mieux à proposer, ce duel sera vite terminé… ironisa Rock d’un ton provocateur.
L’ennemi réagit exactement comme il l’espérait, et attaqua à nouveau. Seulement, il commit l’erreur de vouloir mettre trop de puissance dans sa frappe, et son geste fut plus large, et moins compact que les autres. Sous les yeux du bretteur, sa défense fut grande ouverte, et il n’en fallut pas davantage pour que Jason tranche la main puis la gorge du pirate à l’aide d’un enchaînement meurtrier.

Dès que l’ennemi s’effondra sur le sol, Jason balaya les lieux du regard afin de prendre connaissance de trois choses : comment s’en sortaient les autres mercenaires à l’avant, comment allait Akemi, et enfin, d’autres intrus étaient-ils parvenus jusqu’à la tente de leurs clients ? Car peu importe leur nature, mieux valait les protéger s’ils ne voulaient pas avoir d’ennuis plus tard…
Il choisit finalement de rengainer son katana, et de reprendre son arc. D’ici, il pouvait se dirigeait n’importe où sur le bateau assez rapidement. Mieux valait qu’il reste mobile tout en continuant à aider les autres. Surtout avec l’une d’entre eux blessée au mollet…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1077
Yens : 477
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Ven 30 Sep - 22:29



Voyage en famille
feat. Des sauveurs


Alors que l’épée d’Akemi entaillait profondément la poitrine de son ennemi, celle-ci se fit transpercer par deux katanas. Et alors que le cadavre s’effondrait, la jeune femme reconnu les cheveux verts de Zoro. Peu de temps après, ce fut au tour d’Haru de venir la couvrir alors qu’un autre assaillant les attaquait. Celui-ci ne fit d’ailleurs pas long feu, une flèche transperçant son poumon et l’homme aux cheveux longs se présentant derrière lui.

L’archer la prit ensuite rapidement, passant un bras de la kunoichi par-dessus ses épaules, et la guida à l’abri d’une caisse. Encore un peu abasourdie par tous ces événements, il fallut un certain temps à la Namikaze pour comprendre que pratiquement tous ses compagnons étaient venus à sa rescousse. Et une vague de honte, colère mais aussi, étrangement, respect la traversa. Honte, car elle était censée être une excellente combattante, pas le genre à se faire aussi facilement mettre au tapis. Colère, contre elle face à cette inutilité ainsi que contre ce stupide sceau qui l’avait rendue comme telle. Et enfin, respect pour ses camarades. Ceux-ci, malgré le fait qu’ils ne se connaissaient pas, à part Zoro, n’avaient pas hésité une seconde pour venir en aide à une collègue en difficulté. C’était un comportement auquel Akemi portait beaucoup d’importance. Faire passer ses compagnons avant la mission était le credo des ninjas de Konoha, et donc que ces étrangers le fassent sans avoir reçu cette éducation la remplissait de respect pour ces jeunes hommes.

Les paroles assez calmes d’un de ses "sauveurs" lui firent relever son regard vers lui. Une hémorragie ? Ce tout petit truc de rien du tout ? Alors qu’il déchirait un morceau de son vêtement pour effectuer un bandage sommaire, la brune coupa elle-même un bout de sa veste avant de l’enrouler autour de sa blessure à son avant-bras. Mais alors qu’elle s’apprêtait à appliquer ce bandage de fortune, un mouvement du coin de son œil attira son attention. Un ennemi s’était glissé derrière l’épéiste et s’apprêtait à les attaquer ! Avant qu’elle ne puisse avertir son camarade d’une quelconque façon, celui-ci lui laissa le morceau de tissu qu’il comptait utiliser pour panser sa plaie avant de se retourner vivement et d’engager le combat.

Un œil surveillant l’action, la Namikaze s’empressa de terminer ses deux pansements. Heureusement, elle n’avait pas perdu son intellect et elle n’eut pas de mal à les réaliser.  Elle détacha ensuite son fourreau de sa hanche et rangea son épée dedans. Puis, alors que le combat s’achevait sur un tranchage de gorge, la jeune femme se releva à l’aide de son arme qu’elle utilisa comme substitut de béquille, soulageant ainsi le poids sur sa jambe blessée. Voyant que le jeune homme s’était de nouveau saisit de son arc, s’apprêtant sans doute à reprendre son rôle de soutien, la Namikaze lui adressa la parole, comptant lui exprimer sa gratitude et ses intentions.

- Tout d’abord, je te remercie de m’avoir aidé. Mon nom est Akemi Namikaze et toi ? Maintenant, passons au vif du sujet. Avec ces blessures, je vais être plus un poids mort qu’autre chose. Et il faut s’assurer que les passagers n’ont pas été attaqué par un autre groupe.

Avant qu’elle ne puisse continuer, un inconvenant ennemi se mit à courir vers eux, le sabre levé bien haut en poussant un cri de guerre. Haussant un sourcil face à cette incompétence, la jeune femme se contenta de se tourner sur le côté pour éviter le coup avant d’entailler la jambe du stéréotype du bandit incompétent. Et alors que l’homme basculait en avant, Akemi releva vivement son bras, tranchant par la même occasion la gorge de celui-là.  Elle secoua ensuite un peu sa main, rassurée que ses compétences n’aient pas totalement été réduites à néant. Puis, La kunoichi se tourna de nouveau vers le jeune homme.

- Je pense qu’avec mon infirmité, il vaut mieux que je soit celle qui aile vérifier l’état des clients. S’il s’avère que des ennemis aient pénétré leur périmètre, je tenterai de m’en débarrasser, j’ai quelques armes de lancer, je pourrai ainsi les éliminer à distance. Mais s’ils sont beaucoup trop nombreux, je vous ferai signe.

Sur ces mots, la jeune femme partit en direction de la tente à l’arrière du bateau. Elle boitait méchamment avec cette blessure au mollet, mais la mission importait bien plus que cette éraflure. La brune restait cependant à couvert pour éviter de se faire remarquer et de devenir un cible facile. Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre sa destination et elle se positionna derrière le mât pour observer la situation un petit moment. Pour l’instant, il ne semblait pas y avoir d’accro, ni de bruit de lutte. Elle grimpa ensuite difficilement à ce même mât pour prendre un peu de hauteur et avoir un meilleur point de vue. Ainsi, elle pouvait surveiller l’activité sur cette partie du bateau et intervenir à distance, sans pour autant devenir une cible facile pour ses ennemis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Sam 1 Oct - 22:07




feat. PNJ Aki, Jason Rokuro, Akemi Namikaze, Zoro Roronoa & Rihan Nura

Voyage en familleInitialement, Haru avait tenté d’utiliser l’Art du Dessin afin d’enflammer le bateau pirate, pour que ces derniers ne puissent pas fuir. Toutefois, cet acte était au-dessus de ces forces à cause d’un certain sceau et le Marchombre s’était rapidement rendu à l’évidence que cela lui était impossible, seules quelques flammèches avaient pu être crées, mais s’étaient tout aussitôt dissipées… Pestant contre sa faiblesse, le garçon aux cheveux s’était finalement à sortir son épée de son fourreau dans le but d’entrer en force dans la bataille.

Un rapide coup d’œil autour de lui avait permis d’apprendre qu’Akemi était en fâcheuse posture, suite à son affrontement avec un mercenaire. En effet, elle avait chuté et il semblait au Dessinateur qu’elle était blessée à la jambe. Aussitôt, Haru avait accouru pour la défendre et ainsi parer les attaques visant à l’achever. Pendant quelques secondes, il s’était couvert de sa lame, sans chercher à riposter. Mais il avait été rejoint par l’épéiste aux cheveux longs, qui avait emmené la brune un peu plus loin, tandis que le type aux cheveux verts combattait aux côtés du Minshujin. Un autre détail à noter fut l’entrée en scène d’un énième bretteur, qui jusqu’ici n’avait guère attiré l’attention.

Maintenant qu’Akemi était en sécurité, et que ses compagnons s’en sortaient bien, Haru pouvait finalement commencer à se battre. Dès lors, son maniement de l’épée devint beaucoup plus agressif, sans être toutefois mortel : Arnak avait enseigné au garçon au foulard que la vie était un bien précieux et qu’il ne fallait l’ôter qu’en dernier recours. Par conséquent, le jeune homme se contentait de désarmer ses adversaires et de blesser des parties non vitales.

C’était la première fois que Haru était confronté à ce genre de bataille. Un combat à son niveau, où il ne devait pas relâcher son attention, sans quoi il risquait de se faire tuer. Ce n’était pas comme la fois où il avait affronté Glaugan, le lion au service de Zayro Jinn. A cette époque, qui n’était d’ailleurs pas si lointaine, il était clairement en-dessous et n’avait aucune chance de l’emporter… Mais aujourd’hui, c’était différent. Il faisait jeu égal !

Haru se précipita vers le premier venu et commença à croiser le fer. L’autre n’était pas un spécialiste, mais il savait néanmoins se défendre. Toutefois, dans ce genre de duel, les bases ne suffisent pas, et les nombreuses passes et feintes que connaissait l’orphelin lui permirent aisément de prendre le dessus. Encore un coup, et le garçon aux cheveux bleus frappa au niveau de la main droite tenant l’arme, pour trancher ce membre. Même s’il épargnait, il ne faisait pas non plus dans la dentelle…

Son ennemi hors de combat, en théorie, Haru se mit à la recherche d’un autre pirate à neutraliser. Certes, un bon garde du corps aurait sûrement été vérifié comment se portaient les clients, mais Haru comptait sur les autres pour s’en charger. Un des forbans lui tournait le dos, à une dizaine de mètres, trop concentré à se focaliser sur le nouveau samouraï. Utilisant son Don, mais à moindre ampleur, le combattant au regard électrique matérialisa un marteau près du bras armé et, usant de toute la puissance dont il disposait, le balança avec force sur cette extension du corps, essayant de la briser. Puis, sans chercher à voir si son action avait porté ses fruits, il se mit en garde puisqu’il était à nouveau pris pour cible, en observant ses partenaires.

Bataille enragée
Combattants déchaînés
Escrime


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Dim 2 Oct - 21:13





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi






Bord de l'océan
feat.Des fous


Après avoir violemment transpercé un mec de tous les côtés avec une Akemi blessée, un autre s’élança vers elle, mais cette fois-ci, ce fut le type aux cheveux bleus qui s’en chargea. Puis, à croire qu’une réunion était prévue, le gars aux cheveux longs s’amena lui aussi pour embarquer la jeune femme. Zoro observa l’éloignement des deux élus un instant, histoire de savoir si sa camarade était mise en sécurité.

Toutefois, il en oublia pas le pirate castré de tout à l’heure qui comptait bien prendre sa revanche. Boiteux à cause du vilain coup précédent, il s’avança en gueulant comme un putois vers Zoro, qui même distrait par Akemi, remarqua sa future victime s’élancer bêtement sur lui. Il ne pouvait pas être plus discret ? Là, Zoro, se contenta de garder son immobilité, attendant que le pirate soit assez proche de lui, et au dernier moment, il effectua un grand mouvement circulaire à l’aide de son sabre gauche pour découper le ventre de cet abruti. La blessure était mortelle, et le pirate s’agenouilla encore, à la différence qu’il ne se relèverait pas cette fois.

Et alors que Zoro s’avançait vers sa prochaine cible, tout aussi encline à l’attaquer, quelque chose s’agrippa à son dos, et l’empêcha d’effectuer tout mouvement avec ses bras. Le débile accroché aux cheveux verts essaya même de retirer le katana que Zoro tenait dans la bouche, ce qui avait don de lui faire péter des câbles :

- Touchs le pas avec tes shales pattes !

Non, ce n’était pas évident de parler avec un sabre en bouche, mais ça ne le dérangeait pas plus que cela. Mais le cheveux vert ne devait pas omettre celui qui se dirigeait droit sur lui, par devant, prêt à le planter sauvagement à toute vitesse. Néanmoins, s’il avait la partie supérieure du corps bloquée par les bras de l'autre, ses jambes étaient toujours libres. Qu’est-ce que c’était que ces amateurs qui oubliaient sans cesse que Zoro possédait des jambes ? Certes, il se battait essentiellement avec ses bras, mais ça ne l’empêchait pas de savoir user de ses pattes.
Alors, sans surprise, quand le type arriva, sabre braqué en l’air vers lui, Zoro lui porta un affreux coup de botte dans l’abdomen pour le repousser. Le gars chuta en arrière, s’éclatant la tête sur le sol. Espérons que ce lui soit fatal..

Un autre arriva sur le côté, et Zoro roula des yeux, car cette fois-ci, il n’avait pas le temps de tourner pour faire face à l’ennemi et lui flanquer un nouveau coup de pied. Alors, il mit en marche son cerveau et se contenta de tournoyer sur lui-même, de manière à être dos à l’ennemi et ainsi, ce ne fut pas Zoro qu’il embrocha mais le couillon agrippé à son dos tel un koala à son arbre.
L’épéiste sentait le corps sur lui se raidir, et glisser tout doucement contre le sol. Désormais délivré, le gars qui avait tué son pote par inadvertance criait à la vengeance et se précipita vers Zoro.






† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 398
Yens : 530
Date d'inscription : 09/08/2016
Age : 18
Localisation : forêt des paresseux

Progression
Niveau: 1
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Rihan Roi des citrouilles ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 5 Oct - 8:35


Voyage en famille

feat.Jason , Akemi , Haru et Zoro


Je continuais d'avancer , regardant quelques fois derrière moi , je vis un homme aux cheveux verts , qui semblait bien se débrouiller avec ses sabres. J'en conclue qu'il n'avait pas besoin d'aide.

Je ne savais toujours pas ce que je faisais ici , et ce que j'étais censé faire , mais une seule chose comptait pour l'instant , défendre le navire. Je me calma , faisant le vide dans ma tête , pour avoir les idées claires , et pouvoir me concentrer pleinement sur la situation actuelle. Regardant de nouveau devant moi , je vis deux pirates se battant avec contre trois personnes qui semblait être les rameurs. Tout en me dirigeant vers eux , j'observais le combat ainsi que terrain.

Caisses , cordes et pas mal de bordel , ça va pas jouer , je peux pas bouger librement

Voyant qu'ils commençaient à perdre contre les deux assaillant , un des rameurs déjà étendu par-terre , mort ou blessé , je ne savais pas. La vue de cet homme blessé , m'incita à me dépêcher. Observant le terrain autour de moi , je cherchais un endroit sans caisses ou cordes , ou toute chose qui pourrait me gêner. Après avoir couru encore un moment , je fini par afficher un sourire , j'avais trouvé mon petit coin de paradis.

Je me dirigea vers cet endroit , qui finalement , était juste le plancher nu du bateau , aucune caisse ou quoi que ce soit dans un rayon de 10m. Je regarda vers les courageux rameurs , et cria de toute mes forces.

venez par ici !  et après dégagez , je m'en charge

Je n'étais même pas sûr de pouvoir les battre à moi tout seul , mais j'étais comme ça , toujours à essayer de prendre sur moi , et d'aider les autres. Les rameurs semblèrent animés d'une nouvelle force , ils esquivèrent un dernier coup des deux bandits , et fonceraient dans ma direction , une expression de joie et de soulagement sur leurs visages.

vous êtes pas encore tirés d'affaire les gars , mais bon ,si ça vous fait courir plus vite je vais pas me plaindre

Je fis quelques moulinets avec mon sabre , attendant impatiemment mes deux adversaires.

Les courageux matelots finirent par arriver , se rangeant derrière moi , je fit face aux pirates. Au début nous ne faisions que tourner en rond , observant l'autre , cherchant une faille , un moment d’inattention. D'un petit geste , j'incitais les matelots à rejoindre leurs comparses , mais ils ne bougeaient pas , et se décalèrent sur mes flancs.

Bon Messieurs , vous semblez vouloir vous battre , ça va être une partie de plaisir. Observez les , cherchez une faille et faîtes attention à vos mouvements. Je peux rien vous dire d'autre pour l'instant , mais ça devrait déjà vous aidez à tenir un moment.

Les bandits ne semblaient pas très heureux de me voir tranquillement discuter pendant un combat , et commencèrent à nous insulter. Je sentais que les rameurs commençaient à s'échauffer , non comptent de se faire insulter de la sorte. Et arriva se qui devait arriver , un des matelots s'avança et se rua sur les deux hommes , entrainant son comparse par la suite. Je dû donc les suivre , évitant un coup donner au bol , je parais le sabre d'un des pirates , le coup ayant pu être mortel pour mes nouveaux amis.

Nous échangeâmes ainsi plusieurs coups pendant un moment , quand finalement , un des matelots se prit la hache d'un des bandits , lui défonçant le crâne. Sous le choc , l'autre rameur , se rua de nouveaux sur les pirates , criant vengeance. Il fut très vite stoppé , ne contrôlant plus ses mouvements correctement , il s’empressa de rejoindre son comparse au paradis des rameurs.

Je me retrouvais donc maintenant en 1 contre 2 , ce qui ne m'enchantait pas. Je parais quelques coups des deux hommes , en blessant un à l’œil , lors d'une de mes contre-attaques. Criant de douleur , il resta un peu en arrière , et je dû me battre contre l'homme aux haches. Je réussi à lui arracher l'une de ses armes , mais ne pu parer le coup qu'il me donna avec l'autre. Me prenant la hache dans la jambe , je laissa échapper un juron. Avec maintenant une jambe blessée , le combat devint plus difficile , je pu finalement me débarrasser de l'abruti aux haches , me laissant le borgne. Je regardais autour de moi , cherchant quelqu'un qui pourrai m'aider , car je savais que je ne tiendrai pas longtemps , du sang dégoulinant de ma jambe , elle me faisait un mal de chien , me déconcentrant à chaque seconde , mes coups étaient plus faibles , se qui fit sourire le borgne. Je parais avec peine un de ses coup , au bord du gouffre de la conscience.



petites excuses:
 

 


Dernière édition par Rihan Nura le Jeu 6 Oct - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 5 Oct - 20:16




Voyage en famille

Lieu : Ayumu (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 01 septembre 2016
L'on n'entendait plus que le sifflement strident et perçant des flèches ainsi que le bruit du fer s'entrechoquant contre le fer, accompagnés de quelques cris de douleur. Plusieurs combats se résolurent rapidement, alors que Jason achevait l'ennemi d'Akemi, transportant celle ci à l'écart en lui permettant d'en tuer un également, avant que le Minshujin ne reproduise son exploit. Trois cadavres chutèrent avec un bruit mat sur le sol en bois du Sillage des Abysses. Haru blessa deux renégats sans toutefois les tuer, alors que Rihan exécutait avec difficulté l'un deux. Trois nouveaux corps s'écrasèrent la tête en avant entre les lattes lambrissés. Zoro et ses sabres avaient une efficacité mortelle qui ne laissaient aucune chance à ses ennemis, et c'est trois décédés qui rejoignirent leur compagnons déjà au sol. Au total, neuf bandits hors combat, sur les dix qui restaient un peu plus tôt. C'était donc un succès total qui n'avait eu aucune équivoque, si ce n'est quelques légères pertes du côté allié. Le dernier restant, qui se battait jusqu'à présent contre Rihan avec un air narquois, regarda avec frayeur l'état de ses compagnons avant de se faire joyeusement embrocher par une flèche, tirée par un homme indéterminé. Le capitaine rejoignit la zone du combat, aidant ses hommes à débarrasser les cadavres en les jetant à la mer et à achever les derniers vivants (laissés par le dessinateur) pour s'en occuper de la même manière, non sans vous avoir remercié maintes fois avant.

Je ne comprends pas, c'est la première fois que cela nous arrive. Heureusement que vous étiez là ! Je suis ravi d'avoir vus en vous le potentiel que vous venez de me confirmer ! Que dire de plus ! Merci à vous, encore, je vous offrirais une récompense en plus du paiement convenus de votre dette, soyez en sûrs.

La vieille aide à soigner les blessés, elle est en effet prêtresse et on apprends quotidiennement à ces femmes comment venir en aide aux fidèles. Elle reste cependant muette et ne réponds que par un léger sourire à ceux qui la remercient ou lui posent des questions. Un peu plus tard, la brune se met à courir vers le centre du bateau, les yeux révulsés, l'air hagard.

Uno a été tué ! Uno a été tué ! Hurle t-elle à qui veut l'entendre, alors que le regard du capitaine se tourne vers vous.

Un pirate s'est glissé dans sa tente et vous ne l'avez pas vus ! Et moi qui pensait que vous aviez été efficaces !

Tous les passagers se ruent sur la tente tandis que les deux jumeaux en bloquent l'entrée avec un air décidé devant n'importe quel élu qui tenterait d'y jeter également un coup d'oeil, prétextant le respect des morts et le recueillement de la famille. Les élus peuvent cependant apprendre que Uno a été égorgé avec un petit couteau, puis laissé sur place.



------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post : Jason, Akemi, Haru, Zoro et Rihan

Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 28

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 5 Oct - 21:16


VOYAGE EN FAMILLE (scenario)

feat.Jason, Zoro, Rihan, Akemi, Haru


La jeune Namikaze entama des présentations alors même que le combat faisait rage, et l'assassin ne trouva pas le timing idéal, mais il lui répondit tout de même rapidement, sans cesser de surveiller leur environnement :
-  Rock... Tu peux m'appeler Rock !  Acheva t'il en tournant brièvement son regard vers elle avant de récupérer une flèche dans son carquois.

Arc en main, Jason repéra une dernière victime qui mettait en difficulté un des leurs. Sans hésiter, il visa, et tua l’assaillant qui s’effondra devant Rihan. C’était le dernier. Du moins pour le moment. Remettant son arc en bandoulière, l’assassin observa en silence le capitaine, dont le commentaire lui donna fortement envie de lui demander s’il se foutait de leurs gueules. Il n’en fit cependant rien : de toute évidence, ce type avait un humour à la con. Mais au moins il promettait une petite récompense à la clé. C’était toujours ça de pris !

La vieille femme de la famille se révéla tout de même utile, et soigna les blessures des élus touchés durant le combat. Akemi retrouva donc sa mobilité, mais pas son embarras provoqué par sa mise en difficulté, de toute évidence. Le temps de paix ne dura cependant pas : la femme brune se mit à courir, visiblement paniquée, en hurlant qu’Uno avait été tué dans la tente. Aussitôt, l’assassin qui s’était accoudé à la balustrade non loin de là pour observer l’océan se rapprocha de la tente, et se retrouva confronté aux deux jumeaux qui en barraient l’entrée. Lorsqu’il approcha, ils avancèrent d’un pas avec un air menaçant signifiant clairement de ne pas venir plus près.
- J’aimerais examiner le corps, lança l’assassin d’un ton froid mais méthodique.
Cependant, ceux-ci  refusèrent de le laisser passer ! Le respect des morts devait être suivi à la lettre !

Cela suffit à Jason pour soupçonner qu’il y avait anguille sous roche : dès le premier instant, il avait vu que quelque chose clochait dans cette famille. Il avait tenté d’en apprendre plus auprès de Munemitsu mais s’était heurté à son arrogance. Dommage, ce qu’elle savait aurait pu lui être utile en cet instant précis. Toutefois, l’assassin avait déjà son avis sur la question : il était resté non loin de la tente pendant une bonne partie de l’attaque. Si ce n’est au moment d’aider Akemi, il avait eu une vue directe sur le refuge pendant tout le combat, et il était sûr d’une chose : aucun assaillant n’était arrivé jusqu’à la tente. C’était tout bonnement impossible ! Cela lui laissait donc une piste viable : la famille ! Il y avait tout à parier que l’un des membres de la famille avait souhaité profiter de la confusion pour en terminer avec le vieil homme. Pour une raison ou pour une autre, il devait gêner quelqu’un dans cette famille.

Rock hésita un instant, puis s’adressa au capitaine sans quitter les gardes des yeux :
- Capitaine ! Si vous voulez résoudre ce crime, je vous suggère de commencer à rassembler la famille et de les maintenir sous bonne garde ! Tous ! Ce sont de précieux témoins dans cette affaire ! 

Volontairement, le nippon éluda le fait qu'il était certain que le coupable était parmi eux. Il valait mieux qu'ils pensent qu'ils restaient sous bonne garde pour leur sécurité et parce qu'ils étaient des témoins. Une accusation directe et injustifiée serait imprudente. Il faudrait de toute façon tôt ou tard les fouiller, mais mieux valait commencer par inspecter le cadavre. Le temps des accusations viendrait bien assez tôt...

Il les dévisagea une seconde fois :
- Si vous voulez connaître la vérité sur la mort d’Uno, laissez-moi faire mon boulot ! Le respect du mort ne vous aidera pas à trouver le responsable de tout ça. A moins, bien sûr, que vous ayez une autre raison de me barrer la route... ajouta Jason d’un ton un peu provocateur afin de tester les deux jumeaux.



Dernière édition par Jason Rokuro le Jeu 6 Oct - 22:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1077
Yens : 477
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Jeu 6 Oct - 20:25



Voyage en famille
feat. Jason, Akemi, Zoro, Haru, Rihan


Le retour des mercenaires et rameurs vers la tente des passagers alertèrent Akemi de la fin des combats, et bizarrement, le capitaine était à leurs côtés. Cette affluence ne pouvait signifier qu’une seule chose :  les combats étaient terminés, pour le moment.

Rassurée de ne voir aucun blessé grave parmi ses compagnons, la Namikaze redescendit prudemment de son perchoir pour les rejoindre à la tente. Une fois qu’elle eut posé le pied à terre, elle fut aussitôt dirigée vers la femme âgée du groupe de passagers. Apparemment, celle-ci était une prêtresse et pouvait donc soigner les blessés. Elle jeta un rapide coup d’œil aux blessures de la kunoichi avant de les désinfecter et de les panser avec de vrais bandages. Sa patiente observait ses moindres faits et gestes, surveillant que le femme fasse bien son travail.

Ces occupations ne durèrent qu’une dizaine de minutes et la prêtresse se dirigea ensuite vers les autres blessés. Laissant Akemi rejoindre ses camarades, qui se trouvaient auprès de leurs clients, après que la brune l’eut remercié pour son travail. Bien qu’elle ne laissait rien transparaître, cela heurtait la fierté de la kunoichi de se faire soigner par quelqu’un d’autre. Elle aurait pu le faire elle-même mais les rameurs l’avaient tout de suite dirigé vers la prêtresse. Il faut croire que le machisme était universel.

La jeune femme analysa rapidement du regard ses partenaires. Ceux-ci ne paraissaient pas trop amochés. Alors qu’elle se dirigeait vers eux pour les remercier de l’avoir aidé, la jeune femme brune du groupe de bourgeois surgit de nulle part en criant au meurtre, celui d’Uno, le premier client qu’ils avaient rencontré.  Tout de suite, le capitaine du bateau se retourna contre les mercenaires, les accusant d’avoir mal fait leur boulot.

La Namikaze fronça les sourcils. C’était tout simplement impossible. Déjà, aucun pirate n’avait passé leur ligne de défense alors qu’elle était encore sur le champ de bataille. Et aucune personne n’aurait pu échapper à sa vigilance alors qu’elle faisait le gué plus tôt. Il ne restait qu’une seule solution. Seul un passager avait pu faire ça. Elle tut cependant ses doutes, ne voulant pas accuser dans tous les sens alors qu’elle n’avait aucune preuve.

La kunoichi choisit donc de suivre en silence le groupe qui courrait vers l’entrée de la tente. Mais ils se virent refuser l’accès par les jumeaux, ceux-ci prétextant le respect des morts. Comportement encore plus suspicieux aux yeux de la jeune femme.  Elle se plaça donc aux côtés de Jason, elle avait eu le temps de l'entendre prononcer son nom plus tôt, alors qu’il s’adressait au capitaine. Puis, quand il se tourna vers les jumeaux, elle posa un regard glacial sur eux avant de prendre la parole à la suite de son compagnon.

- Vous feriez mieux de faire ce qu’il dit. Car je peux vous assurer qu’aucun pirate ne s’est glissé jusqu’à cette tente. J’y ait porté une attention particulière. Pour moi, toutes les personnes présentes sur ce bateau, à part le reste des mercenaires et des rameurs, sont des suspects potentiels. Donc si vous ne voulez pas que je juge que vous soyez tous responsables de la mort d’Uno, vous avez intérêt à obéir.

Elle n’y était pas allé de main morte, et risquait de se faire rabrouer par ses clients, mais Akemi s’en contre-fichait. Elle était même allé plus loin que son compagnon qui avait juste insinué que le responsable faisait partie de la famille.

Sa mission était de protéger ses clients jusqu’à ce qu’ils arrivent à destination. Un tel acte ne lançait pas bien l’aventure. De toutes façons, la Namikaze aurait du se douter que cela se terminerait comme ça. Ces familles de bourgeois, il y avait toujours des problèmes. Qui, souvent, se traduisaient par des tentatives d’assassinat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Sam 8 Oct - 18:50




feat. PNJ Aki, Jason Rokuro, Akemi Namikaze, Zoro Roronoa & Rihan Nura

Voyage en familleLes combats furent rapidement terminés, grâce à la coopération efficace à défaut d’être volontaire entre les épéistes alliés. Haru avait pu mettre hors de combat les deux adversaires qu’il avait affrontés, mais d’un coup d’œil autour de lui, il put constater que les cadavres s’amoncelaient aux pieds de l’homme aux yeux d’améthyste ainsi qu’à ceux du type aux cheveux verts, qui s’étaient largement montrés plus efficaces que lui. Cela ne dérangeait guère le Dessinateur, qui n’aimait pas la compétition. Bien au contraire, il se sentait plus en confiance maintenant qu’il se savait entouré par de telles lames.

Les corps sans vie des pirates furent jetés par-dessus bord, sans plus d’attention. D’ailleurs, même ceux que Haru avait choisi d’épargner furent finalement exécutés, ce qui ne provoqua aucune nouvelle émotion chez lui, puisqu’il avait décidé que leur sort ne le concernait plus. Toutefois, en visualisant les quelques cadavres ensanglantés qui restaient à balancer, le Marchombre fut pris d’une violente migraine, et sa vision se brouilla, alors que des images violentes défilaient devant ses yeux : le dernier combat de ses parents, l’assassinat d’Arnak… Le Minshujin s’isola du mieux qu’il pouvait, et se tint la tête, le temps que le choc passe… Déchiré par ses souvenirs, des chaudes larmes commencèrent à couler sur ses joues, qu’il essuya aussitôt d’un revers du bras.

Papa, Maman, Arnak ! Aidez-moi, je suis si faible…


Ce fut le cri d’une femme qui ramena Haru à la raison. Il se secoua un bon coup et prêta l’oreille à ce qu’il se disait. Apparemment, l’un des passagers, nommé Uno, avait été abattu. Faisant travailler sa mémoire, le garçon aux cheveux bleus comprit qu’il s’agissait du vieillard très protecteur de la jeune fille, la veille, à la taverne. Aussitôt, il se mit à analyser la situation, en réintégrant le groupe. Il n’avait pas semblé au bretteur qu’un ennemi soit passé à travers les mailles du filet mis en place par les combattants, mais il savait qu’il n’était pas à l’abri d’une erreur d’observation.

En arrivant sur les lieux du crime, c’est face à un capitaine mécontent, résultat logique puisque les élus engagés avait failli à leur tâche, et au reste de la bande d’épéistes qu’il se trouva. D’après ce que Haru put comprendre, l’accès au corps leur était refusé… Un fait étrange selon Haru… En effet, si l’assassin était un des pirates, et qu’il avait pu tuer un des passagers, il ne s’était donc pas fait abattre par les défenseurs. Autrement dit, il était toujours vivant, et la tâche incombait aux fautifs, pour se racheter, de le pourchasser. Mais ici, ils étaient écartés du lieu du sinistre, comme si on souhaitait les écarter…

Bien qu’il trouve cela suspect, Haru n’en dit pas un mot, se contentant de jouer le rôle fixé par le chef du bâtiment. Le jeune élu observa ses compagnons, et fut soulagé de voir que la blessure d’Akemi semblait n’être plus qu’un mauvais souvenir. D’ailleurs, l’intégralité du groupe semblait au meilleur de sa forme ! Par contre, à en croire les dires de l’homme aux yeux violets, ainsi que de la brune, il apparut clairement au garçon au regard électrique qu’eux aussi n’étaient pas convaincus par les explications qu’on leur avait fournis… Malgré cela, il resta à sa place, surveillant silencieusement la suite des évènements, et prêt à agir si les choses dégénéraient, que ce soit pour les passagers ou pour les élus.

Victoire avortée
Mort inexpliquée
Soupçon


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Dim 9 Oct - 20:15





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi






Bord de l'océan
feat.Des fous


Et cet abruti qui s’élançait sur Zoro. Ce dernier en fit qu’une bouchée. Trois coups de sabre et bim, le voilà couché baignant dans son sang. A la fin de cette bagarre improvisée, le premier réflexe du combattant fut de balayer les lieux sur 360 degrés, un petit tour sur soi-même. Mais rien, que des hommes au sol qui ne tarderaient pas à être balancés par-dessus bord.
En fait, on entendait encore une petite baston grondait un peu plus loin, et attisé par sa curiosité, le garçon s’avança. Il découvrit un des élus de la taverne, ainsi qu’un dernier adversaire qui fut troué par une flèche du type à la crinière de jument.

Alors, le danger écarté, Zoro se contenta de passer à côté du cadavre et de Rihan, l’air de rien, afin de s’approcher du capitaine, et de recevoir ses flatteries. Certes, ce n’était pas prévu mais depuis quand le danger était planifié ? Il n’y avait pas de programme qui prévoyait cet assaut surprise, et s’ils les avaient engagé, c’était qu’il supposait une menace. Donc son petit air faussement pris au dépourvu, il pouvait se le ranger. Zoro s’était engagé dans cette « mission » dans le but de probablement combattre, et sans cela, il aurait probablement été déçu.

Maintenant que tout cela était fait et que personne ne semblait grièvement blessé, on pouvait retourner flâner àl’air marin. Le sabreur adressa un furtif regard à tous ses camarades, quand l’un d’eux l’intrigua : le gars aux cheveux bleus. Légèrement à l’écart, il paraissait presque « peiné », on aurait dit qu’il.. Chialait ? Mais abasourdi par cette idée absurde, Zoro la chassa et accusa son esprit d’halluciner.
Enfin de toute façon, il n’eut pas le temps de trop s’attarder dessus puisque une des femmes à protéger courut jusqu’au milieu du bateau pour hurler au meurtre ! Elle cita le nom du vioc peu aimable, apparemment, c’était lui la victime.

Le sabreur suivit le mouvement des passagers qui se ruait vers la tente où avait été commis le crime. Une véritable affaire se déroulait sous ses yeux, et les jumeaux barraient l’entrée d’un air vénère, mieux ne valait pas les contrarier. De ce fait, Zoro demeura en retrait, et s’adossa contre un mur, les bras croisés contre son torse, baillant aux corneilles puisque peu intéressé par tout ce raffut. Toutefois, il gardait cette scène à l’œil et vit le mec aux cheveux longs tentait de rompre le mur de jumeaux. Monsieur se la jouait Sherlock Holmes, enquêteur foireux à ses heures perdues. Ils devaient vraiment tous s’emmerder pour en venir à là.

Toutefois, quand Akemi prit le parti de Jason, l’œil blasé du cheveux vert s’intensifia, et l’affaire prit soudainement une toute autre tournure. Akemi était déterminée à découvrir le subterfuge, jurant qu’elle n’avait laissé personne atteindre la tente. Elle paraissait si convaincue que le bretteur en fut interrogé.
Après avoir vécu une sacrée expérience avec Akemi, il savait qu’elle n’était pas du genre à faire des histoires si ça n’en valait pas la peine. Si elle s’impliquait, c’était que cet incident s’avérait plus sérieux qu’il ne le pensait, elle tenait à résoudre cet assassinat douteux. Apparemment, le danger était interne, autrement dit, le meurtrier se trouvait dans cette tente, parmi les membres de la famille. C’était d’un glauque.

Cela dit, même si Zoro ne remettait pas en doute les hypothèses fortes plausibles de ses deux camarades de traversée,ça ne lui donnait pas plus envie de s’y pencher. Les enquêtes et compagnie, ça ne l’importait que très peu, et puis il semblait y avoir assez de cerveaux pour réfléchir dessus, son aide n’apporterait absolument rien si ce n’était amener une plante verte dans le décor.







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Jeu 13 Oct - 10:56




Voyage en famille

Lieu : Ayumu (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 01 septembre 2016
Les deux jumeaux ne cèdent pas d’un pouce devant les menaces de Jason, en revanche, le capitaine, comprenant le bien fondé du fait de rassembler la famille. Ils choisirent tous de rester devant la tente, ce fut donc l’endroit qui fut choisis, mais dès que la remarque d’Akemi atteignit la foule, tout le monde tiqua. La vieille femme fut la première à s’exprimer, l’air outré.

Vous vous rendez compte de ce que vous insinuez ? Tout ne vas peut être pas parfaitement bien entre nous, mais nous sommes une famille ! Personne parmi nous n’est un assassin! Je vous en prie, l’heure est assez dure comme cela pour ne pas rajouter en plus des accusations infondées ! Nous devons nous entraider en cette heure, et pas nous diviser.

La tête entre les mains, la pauvre femme se mit à pleurer doucement alors que le capitaine du bateau saisissait Akemi à l’épaule pour l’entraîner à l’écart. Si toutefois celle ci se débattait ou affichait une quelconque résistance, il était prêt à lui faire sa remontrance devant tout le monde.

Vous avez perdus la tête ! Dire pareilles choses devant nos clients ! Et votre déduction vous pose tout aussi coupable que la famille, donc si vous ne voulez pas vous retrouver en prison à la fin de ce voyage, je vous conseille de vous calmer immédiatement, mademoiselle !

Un peu plus tard, les rites funéraires spécifiques d’une mort sur la mer sont mises en place. La famille se rassemble à l’arrière du bateau et le corps enveloppé dans un linceul et jeté par dessus bord, dans l’ambiance la plus triste possible. Même si il est hautement regrettable de ne pouvoir l’enterrer, il est absolument impensable de garder un cadavre à bords, les marins arguant que cela porte malheur. La vieille femme vérifie que tout le monde soit correctement soigné, les deux jumeaux jouent le service d’ordre et la brune s’est changé pour une longue robe noire en un éclair. L’oraison funèbre à des allures forcées, personne ne semble vraiment regretter le départ de Uno. A un moment, l’un d’entre eux parle de “l’entreprise familiale” mais le deuxième vieil homme restant se racle la gorge bruyamment, coupant ainsi le sujet.

Durant son discours, la vieille femme déclare s’appeler Mizuno Yae, une information qu’elle donne évidemment uniquement pour les élus ici présents. Elle explique être la préceptrice de Numajiri Munemitsu et de son petit frère, Kitano Munemitsu, aidant ainsi l’autre vieil homme, qu’elle présente sous le nom de Nakasone Munemitsu à les élever. Takeuchi Munemitsu, la belle femme blonde, est la fille de Nakasone tandis que les deux autres sont ses neveux. Elle vous propose également à demi mots de vous en apprendre plus sur cette famille étrange.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post : Jason, Akemi, Haru, Zoro et Rihan

Rappels famille :
-> Mizuno Yae (image) préceptrice de :
-> Numajiri Munemitsu (image) et Kitano Munemitsu (image) eux mêmes neveux de :
-> Nakasome Munemitsu (image) père de :
-> Takeuchi Munemitsu (image)

filiation indéterminée :

-> Uno Munemitsu (MORT) (image)
-> jeune femme brune (image)
-> jumeaux (image)
Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 28

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Jeu 13 Oct - 18:25


VOYAGE EN FAMILLE (scenario)

feat.Jason, Zoro, Rihan, Akemi, Haru



Seule la jeune Namikaze sembla manifester le moindre intérêt pour la suite des évènements. Les autres mercenaires étaient d’une inutilité flagrante dès l’instant où il fallait réfléchir un minimum. Cela ne gêna pas l’assassin, et ne le surprit pas non plus, par ailleurs. Ils ne le gêneraient pas pour comprendre ce qui s’était déroulé, au moins. Aidé d’Akemi, il espérait pouvoir trouver le meurtrier et en finir avec ce boulot. Malheureusement, la jeune femme commit une erreur qui fit tiquer le nippon aussitôt, et il ne fut pas le seul. Le capitaine l’emmena à l’écart, sans aucun doute pour la réprimander. Jason n’intervint pas pour l’instant. Il tenta d’accéder au corps, mais les jumeaux se montrèrent inflexibles. Un peu trop, même. Qui étaient ils ? Et qui était la femme brune qui les accompagnait ? Il fallait en apprendre plus, et pour ça, la vieille Mizuno semblait une candidate idéale. En second lieu, Rock espérait pouvoir soutirer des informations de Takeuchi malgré leur léger accrochage.

Il s’approcha d’Akemi une fois le discours de la préceptrice terminé, et l’attira à l’écart pour discuter en privé. Il ne faisait confiance à personne, mais au moins, la jeune femme avait manifesté un minimum d’intérêt pour la situation actuelle.
- Tu n’aurais pas dû les accuser ouvertement. Ca va nous compliquer la tâche pour la suite.  Ils seront sur la défensive et risquent de partager leurs informations plus difficilement. Enfin, bref, passons… Ce qui est fait est fait. De toute évidence, nous sommes les deux seuls à vouloir découvrir la vérité, je te propose donc de travailler ensemble le temps de comprendre ce qui est arrivé. Nous sommes d’accord sur le fait que le meurtrier a toutes les chances d’être l’un d’entre eux. Je pense que Mizuno pourrait nous en apprendre plus sur la situation familiale. Et il nous faut également apprendre quel est leur lien avec la brune et les jumeaux.

L’assassin fit une pause, le temps de s’assurer qu’ils n’étaient pas écoutés, puis poursuivit :
- Il serait également bon de discuter à nouveau avec Takeuchi, la jeune femme blonde. Elle est particulièrement arrogante, mais son comportement aura peut être changé au vu des évènements actuels. Séparons nous et interrogeons en une chacun. Après quoi, on se retrouve et on fait le point à nouveau. Je vais me charger de la jeune Munemitsu si tu veux bien. J’ai déjà parlé avec, ce sera certainement plus facile.

En fin de compte, Jason dut changer son fusil d’épaule, car de toute évidence, Akemi avait vu l’accrochage qu’il avait eu avec la jeune femme blonde, et elle préférait s’en changer elle-même. Le nippon n’insista pas, acceptant d’aller discuter avec la préceptrice. Peut être Takeuchi serait elle plus agréable avec une femme. Ca valait le coup d’essayer, en tout cas ! Les deux élus se séparèrent sur cette conclusion, et l’assassin se dirigea vers Mizuno sans hésiter. Il l’invita à le suivre à l’écart des oreilles indiscrètes, et ils se dirigèrent vers la balustrade ouest du navire. Une fois au bord, Jason se pencha, et il tenta d’établir le contact avec la préceptrice :
- Merci d’accepter de me parler, madame Yae. Les circonstances ne sont pas faciles, et j’ai besoin de réponses à certaines questions pour pouvoir avancer. Cela fait longtemps que vous êtes préceptrice pour cette famille ? Que pouvez-vous me dire sur les jumeaux et la jeune femme qui les accompagne, s’il vous plaît ?

Il attendit les réponses de la préceptrice, puis ajouta :
- Qu’est-ce que vous pouvez me dire sur les conflits internes à la famille ? Vous pouvez me parler un peu de chacun des membres de la famille, je vous prie ? Certains avaient-ils des raisons d’en vouloir à Uno ? Etait-il un homme plutôt apprécié, ou détesté ? Avait-il des ennemis ?
Il fit une pause, et ajouta d'un air perplexe :
- Et autre chose m'intrigue : quelle est cette histoire d'entreprise familiale mentionnée durant l'oraison funèbre ? Vous en avez entendu parler ?

Rock tâtonnait. Il ne savait pas bien sur qui focaliser ses recherches, alors mieux valait viser large en espérant que Mizuno accepterait de répondre à ses questions. Et dans le pire des cas, peut être Akemi aurait elle plus de chances que lui auprès de la jeune Munemitsu !

Capacité Contextuelle:
 

Précision HRP:
 



Dernière édition par Jason Rokuro le Jeu 13 Oct - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1077
Yens : 477
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Jeu 13 Oct - 20:33



Voyage en famille
feat. Jason, Akemi, Haru, Zoro, Rihan


Dès que la remarque de la Namikaze fusa, tout le monde réagit assez mal. Ce fut d’ailleurs la vieille femme qui transmit leur outrage par la voix. Mais ses mots n’atteignirent pas la jeune femme. Elle savait que ses remarques n’étaient pas infondées. C’était la seule solution viable à cette histoire. Cependant, il était évident que personne n’allait se dénoncer.

Akemi se laissa entraîner par le capitaine lorsque celui-ci la prit à part. Elle se dégagea juste l’épaule, ne supportant pas que quelqu’un qu’elle ne connaissait pas la touche, ou juste quelqu’un en général. Elle le laissa s’énerver tout seul, sa face restant impassible. D’ailleurs, ses menaces ne l’affectaient pas du tout. Après tout, si ce voyage continuait sur le même ton, il serait bien content de la savoir ici.

Et de toutes façons, il n’avait aucune autorité sur elle. Personne dans ce monde n’avait d’autorité sur elle. A part, peut-être, Haruno-san. Mais c’était tout. La kunoichi laissa donc l’homme parler et rejoignit calmement le groupe pour les oraisons funèbres. Encore une fois, la vue du cadavre leur était cachée. Et quand l’un évoqua une entreprise familiale, il fut tout de suite rappelé à l’ordre par le dernier vieil homme.

Ce fut après les funérailles, que Rock l’approcha dans le but de lui parler en privé et elle le suivit à l’écart. L’homme avait laissé une bonne impression sur la Namikaze. Après tout, il était le seul à part elle, qui semblait vouloir démêler le faux du vrai, et il l’avait sauvé plus tôt. D’ailleurs, il semblait que lui aussi l’ait approché parce qu’il appréciait le fait qu’elle trouve toute cette histoire suspicieuse, bien qu’il lui ait reproché son manque de tact. Ce à quoi elle haussa les épaules. Comme ça, le meurtrier savait à quoi il avait à faire.

Il lui évoqua à peu près les mêmes soupçons que la Namikaze. Cependant, en proposant son plan d’interrogatoire, qui en soit, était parfait aux yeux de la jeune femme, le sourcil de celle-ci se haussa de manière involontaire.

- La même jeune femme que tu as à moitié agressé plus tôt ? Non pas que je doute de tes talents de persuasion, qui ont l’air d’avoir eu beaucoup d’effets sur cette belle blonde, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Il vaut mieux que je me charge de Takeuchi, et toi de Mizuno.

L’épéiste se ravisa suite à ces mots et partit en direction de la préceptrice, alors qu’Akemi cherchait du regard sa cible. Elle finit par la repérer un peu plus loin, accoudée au bastingage, au nord du bateau. La kunoichi s’y dirigea d’un pas nonchalant, vérifiant par la même occasion si il restait un quelconque ennemi. Pas le moindre, et bientôt, elle fut aux côtés de la blonde.

La jeune femme dut retenir une petite grimace, la bourgeoise avait vraiment forcé sur le parfum. Elle comptait vraiment séduire les mecs sur ce bateau ou quoi ? Mais elle cacha son opinion derrière son masque. Sans préavis, elle engagea la conversation, toujours derrière Takeuchi et les mains dans les poches. L’apparence même de la décontraction.

- Eh bien. C’est un sacré voyage. Mais je semble toujours avoir ce genre de problèmes dans mes escortes.

La kunoichi vint se placer aux côtés de son interlocutrice, son regard se perdant dans les vagues.

- C’est pour cela que j’ai été aussi brutale plus tôt. Je ne m’en excuserai d’ailleurs pas. Je ne regrette pas d’avoir évoqué quelque chose d’aussi suspicieux. Au bout d’un moment, ce genre d’intrigue familiale devient bien trop anodine. Akemi lança un regard en coin à la blonde, et afficha une mine désolée. J’en oublie mes manières. Toutes mes condoléances pour votre … Est-ce oncle ? Je vous avoue être un peu perdue.

La Namikaze se détourna de nouveau de son interlocutrice, réfléchissant au meilleur moyen de tirer des informations de ce glaçon. Après avoir assisté à l’échec de son partenaire, elle savait qu’il y avait peu de chances que la Munemitsu lui adresse même un mot.

- D’ailleurs, une chose m’intrigue, les jumeaux, sont-ils reliés d’une quelconque manière au défunt Uno ? Car, j’admire la bravoure dont ils ont su faire preuve afin de garder la dépouille d’Uno. Je pensai que seuls les membres d’une même famille pouvaient faire preuve d’autant de détermination dans une telle situation.

Puis, décidant de jouer le tout pour le tout, Akemi plaça une petite tirade, d’apparence banale, alors que son vrai but était de pousser Takeuchi à lui parler des conflits familiaux. Elle s’accouda au bastingage, posant son menton sur ses bras croisés sur la rampe, son regard se perdant de nouveau dans les vagues.

- Vous savez, mademoiselle. J’ai des parents. Ils sont malheureusement bien trop éloignés maintenant. Enfin, ils l’ont été depuis un moment. Savez-vous pourquoi ? Ne laissant pas le temps à son interlocutrice de répondre, la Namikaze continua, comme si elle ne se rendait plus compte qu’elle parlait à une cliente et potentielle meurtrière. Lorsque j’étais petite, mon père s’est servi de moi et de notre nom pour se faire connaître. Il me fallut plusieurs années pour me rendre compte du subterfuge mis en place par celui qui était censé s’occuper de moi et me protéger. Et pendant ce temps, je subissais une pression incroyable. Car, voyez-vous, mon nom avait été porté par de grands héros dans mon village. Tout le monde s’attendait à ce que j’en devienne une aussi. Et pendant ce temps, mon père s’enrichissait, ne se souciant guère de mes problèmes. Quand je fus en âge de comprendre ce qu’il faisait, plutôt que de le lui faire payer physiquement, je fis tout pour faire s’écrouler ses plans. Et je réussi.

Se relevant brusquement, Akemi remit ses mains dans ses poches et jeta un regard lourd de signification à la blonde.

- Ce que j’essaie de vous dire, c’est que tout le monde peut en vouloir à un membre de sa propre famille. Moi la première. Mais ce n’est pas une raison pour le tuer. Il y a de bien meilleurs moyens pour se venger. Et je ne pense pas, au vu de ce que j’ai pu apercevoir chez vous jusqu’ici, que vous soyez capable d’un tel acte, ni que vous le supportiez. C’est pourquoi, je me demandais si vous voudriez bien me dire qui pourrait en vouloir à Uno sur ce bateau. Cependant, je sais aussi que vous êtes bien trop fière pour vous abaisser au point d’accéder à une demande de la part d’un roturier. A vrai dire, je ne sais même pas ce qui m’a mis en tête de venir vous parler. Sur ce, je vous laisse.

En effet, la Namikaze se mit à marcher lentement vers Rock, qu’elle pouvait apercevoir plus loin avec la vieille femme. Cependant, elle faisait exprès de se déplacer lentement, pour laisser une chance à l’autre femme de s’exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Sam 15 Oct - 11:57




feat. PNJ Aki, Jason Rokuro, Akemi Namikaze, Zoro Roronoa & Rihan Nura

Voyage en famille Les réclamations et insinuations de Jason, puis celles d’Akemi finirent par fâcher le capitaine du navire. Tout d’abord, ce fut la doyenne qui s’exprima de vive voix, marquant ainsi son outrance face à ces propos. Puis, alors que les deux jumeaux, qui pour une fois, semblaient s’accorder au mieux, ne cédaient en rien l’accès au corps, la jeune épéiste se fit alpaguer par le chef, qui l’attira un peu plus loin, probablement pour la réprimander à l’écart. Haru nota le fait que seul l’homme aux cheveux longs et la brune étaient intervenus. Le premier de ces deux-là n’insista plus, ayant sans doute compris que sa peine allait en vain. Le Dessinateur n’avait toujours pas dit un mot. De toute façon, à quoi cela aurait-il servi ?

Un peu plus tard, les derniers sacrements furent offerts au vieillard abattu. Il s’agissait de rites bien spécifiques qui n’étaient pas familiers à Haru. Il supposa donc qu’il s’agissait de vieux us et coutumes de la famille, ce qui s’accordait bien avec le lucre apparent de ceux-ci. Le corps, délicatement empaqueté dans un drap blanc, un linceul mortuaire, fut jeté par-dessus bord, tandis que chacun marquait quelques instants de silence afin d’accorder à la victime les derniers respects qui lui étaient dus. Le Marchombre avait au préalable prit la liberté d’y déposer une simple rose blanche, apparue grâce à son Don, en symbole respectueux du nouveau voyage qui attendait cet homme, tout en guettant la réaction des autres gens. Étrangement, malgré cette ambiance morbide, aucun des passagers ne semblait triste ou affligé, comme si ce départ n’était pas réellement regretté.

Ce fut la vieille dame, celle qui était intervenue pour incendier Akemi, qui prononça l’oraison. Déjà, elle se présenta, et présenta le reste de sa famille, pour que les élus puissent mieux connaître ceux qu’ils étaient censés protéger. Puis, elle laissa sous-entendre qu’elle était prête à en révéler plus en détails pour ceux que cela intéresserait. Le discours de celle-ci terminé, Haru s’inclina légèrement et se dirigea vers celle qui l’intriguait le plus dans toute cette histoire : la jeune Numajiri, qui n’avait pas l’air plus choquée que les autres par le décès de l’homme qui se tenait la veille à ses côtés. Le garçon aux cheveux bleus s’approcha doucement d’elle pour ne pas l’effrayer et s’adossa contre un rebord à proximité, s’assurant d’un rapide coup d’œil que personne ne leur prêtait attention plus que de nature.

« Je vous présente toutes mes condoléances pour Feu Monsieur Monemitsu. J’imagine que sa perte doit vous attrister et que vous devez nous en vouloir de n’avoir pas su préserver sa vie. Je tiens personnellement à vous présenter mes plus humbles excuses, et vous dire que je comprends ce que vous devez ressentir. Vous vous dites sans doute que je ne suis qu’un pion, destiné à vous servir durant ce voyage, un pion qui a failli. Pourtant, je vous assure que j’ai un cœur, un cœur meurtri par la perte complète de sa famille. C’est pourquoi je tenais à vous offrir mon aide si vous le souhaitiez. »

Pour une fois, la timidité ne gêna par Haru lors de sa prise de parole. Peut-être était-ce dû à la proximité de leurs âges ? Quoiqu’il en soit, même s’il s’était tu toute à l’heure, le jeune homme souhaitait lui aussi faire la lumière sur ce qu’il s’était passé dans les derniers instants de vie d’Uno. Ne serait-ce que par respect pour lui, ou pour la demoiselle à qui il s’adressait actuellement.

« Je trouve tout de même cela étrange qu’un pirate ait pu s’infiltrer dans la tente de votre… Votre… Quel était votre lien avec Uno déjà ? Enfin, je vous disais que c’était surprenant qu’un forban soit passé à travers les mailles du filet, alors qu’Akemi montait la garde à proximité. N’allez pas croire que j’insinue quoique ce soit, mais savez-vous si cet homme avait des ennemis, ou des personnes mal intentionnées gagnant à le tuer ? »


Inspiration surprenante
Interrogatoire en douceur
Enquête


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Lun 17 Oct - 16:21





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi






Bord de l'océan
feat.Des fous


Panique à bord ! A la suite de l’attitude insistante, voire lourde de Jason et des sous-entendus accusatifs de la jeune Akemi, tout le monde s’agita. La vieille commença à s’offusquer de ces propos « inadmissibles », tandis que le capitaine ramena sa fraise puisqu’il isola la ninja afin de la recadrer, mais celle-ci ne sembla pas tellement réagir. Si le meurtrier se trouvait au sein de cette famille, ça ne signifiait pas pour autant qu’ils connaissaient tous l’identité de l’assassin. Certains n’avaient probablement pas assisté au meurtre et disaient donc la vérité quand ils prétendaient ne pas savoir.

Ensuite, l’élément flagrant que Zoro constata lors de la cérémonie funéraire fut ce manque de larmes et de peine sur la plupart des visages. Soit cette famille avait une parfaite maîtrise des émotions, soit ils manquaient de sensibilité, soit ils en avaient tout simplement rien à foutre, et dans le dernier cas, c’était plutôt inquiétant. Toutefois, une atmosphère assez morose planait sur le bateau.
La vieille se mit alors à présenter sa famille, et l’air de rien, le cheveux vert mémorisa chacun des prénoms avec aisance, bien qu’il ne se  sentait toujours pas impliqué dans cette enquête superficielle.

Franchement, ça n’amusait pas Zoro de se mêlait aux histoires familiales afin de se donner une quelconque importance. Les élus étaient convaincus d’avoir protégé la tente des pirates, et vraisemblablement, le meurtrier se trouvait dans cette famille. De ce fait, ce n’était plus dans les cordes des élus de fouiner dans leurs affaires. Leur mission était de protéger la famille des dangers externes, si ces derniers se tuaient entre eux, ce n’était plus leurs problèmes. Voilà pour quelle raison le cheveux vert refusa d’enquêter. Le contrat était de faire le garde du corps, et non de jouer les inspecteurs en chef.

Alors quand il vit Akemi et Jason se réunirent, pour se séparer et aller gratter quelques informations à droite et à gauche en interrogeant la famille sans aucun tact, ça agaça le bretteur qui jugea cette scène ridicule :

- Tss.... Y'en a qui ont vraiment du temps à perdre ici...


Marmonna-t-il dans sa barbe à lui-même, avant de s'éloigner légèrement de ce terrain de jeux…. Ils se sentaient peut-être puissants en se mêlant de ce qui ne les regardait pas ?
Et voilà que le cheveux bleu s’y mit également. Zoro partit du principe que si quelqu’un de la famille voulait lui parler, ou se confier, il viendrait de lui-même et puis basta.

De toute façon, si à première vue, il paraissait « inutile » aux yeux des autres élus car il choisissait de se rétracter, il ne l’était pas tant que ça puisque… Pendant que ces petits « génies » s’amusaient aux Experts, qui surveillait le bateau des potentielles et REELLES menaces extérieures ? Ces gens oubliaient le motif de leurs venues ici. Il fallait bien garder un œil attentif sur ce qui se passait hors du bateau, on n’était jamais à l’abris d’une attaque surprise. Dans ce rôle, Zoro et son grand sens de l’observation, sans ironie, était excellent.
Alors il se cala sur une caisse, gardant toujours une vue sur la famille, et ses camarades. Il n’y avait qu’une personne qui l’intriguait dans cette famille : le gosse. C’était fou ce qu’un gosse pouvait voir, et pouvait détenir des informations cruciales sans que personne ne se doute. S’il avait participé à ce gigantesque interrogatoire, ce serait vers le gamin qu’il se serait tourné.







† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mar 18 Oct - 13:29




Voyage en famille

Lieu : Ayumu (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 01 septembre 2016
Après les différents discours tous plus évasifs les uns que les autres, la famille se dispersa lentement, revenant aux groupes qui avaient été formés un peu plus tôt dans la journée. Il n’était pas question de changer les habitudes, même après un décès. La vieille femme se fit aussitôt prendre à parti par le garçon qui avait parlé et fut soulagé que ce ne soit pas la petite effrontée qui lui pose des questions. Elle s’était douté que quelqu’un viendrait lui parler, et tout ce qu’elle avait espéré, était de ne pas recevoir des accusations en plus. Elle poussa un soupir malgré tout devant la quantité d’informations qui lui était demandée.

Je travaille pour cette famille depuis la naissance de Kitano, 12 ans maintenant. La jeune femme brune ? C’est Euiko Kusatsu, née Munemitsu, la petite fille de leur défunt ancêtre Shihei Munemitsu. Ses deux gigolos là, ce sont Konosuke et Unkei, je ne connais pas leur nom de famille, et honnêtement il ne m’intéresse pas, deux personnes détestables si vous voulez mon avis, mais Euiko les adore, ne me demandez pas pourquoi.

Elle marqua une pause, débarrassée des explications sur cette partie de la famille qu’elle n’aimait pas plus que cela, mais Jason n’en avait pas finis avec elle et il revint à la charge avec une nouvelle flopée de questions.

Je n’ai rien de plus à dire sur les autres membres de la famille. Je m’occupe de Numajiri et Kitano moi, vous comprenez ? Numajiri est si intelligente et Kitano tellement gentil ! Ce sont deux petites merveilles vous savez ? Je suis heureuse qu’ils ne tournent pas comme leur cousine, Takeuchi, c’est une femme pretentieuse qui se préoccupe bien trop des affaires familiales si vous voulez mon avis. Uno, lui … à vrai dire je le connaissais très mal, c’était le frère de Shihei, mais c’est tout ce que je sais. C’était un homme plutôt discret … je ne pense pas qu’il ai pus se faire des ennemis.

Encore une fois, la vieille femme se crut débarrassée des questions de son interlocuteur, mais il n’en était rien, et il fallut de nouveau donner des informations. Elle répondit cette fois d’un air gênée, sans doute mal à l’aise d’avouer la richesse de ses employeurs.

Oui la … famille as une entreprise fructueuse dans le textile qui appartenait à Shihei. Mais on me tiens assez éloignée de ce genre d’informations je … ne suis pas sûre d’avoir le droit d’en parler.

Se raclant la gorge, Mizuno prit ensuite congé de l’élu d’un petit mouvement de tête et s’éloigna sans demander son reste. Restait à savoir si ces informations seraient suffisantes à élucider le mystère …

*
**

De l’autre côté, la pauvre Akemi avait une bien piètre interlocutrice. Celle ci se décala prestement lorsque l’élue de Seika la rejoignit et mit un point d’honneur à ne pas répondre à ce qui pouvait être dit. Elle haussa un sourcil à l’évocation du passé de la choisie du phénix sans pour autant ne prononce une seule syllabe. Les douleurs de ses gardes du corps ne l’intéressaient pas le moins du monde. A la dernière tirade de la kunoichi, elle se tut toujours aussi obstinément, se contentant de marmonner des mots dans sa barbe, à peine discernable.

Il avait rien à faire ici.

Relevant la tête brusquement, visiblement surprise de l’avoir dit à haute voix, elle regarda prestement autour d’elle pour voir si quelqu’un l’avait entendus puis s’éloigna à grands pas de l’autre côté du bateau, sans demander l’avis de personne.

*
**

Numaijiri semblait la personne la plus attristée par cette affaire. Elle n’en était pas aux larmes mais son regard était perdus dans le vague, et un sourire penaud s’afficha sur son visage lorsque Haru vint lui parler. Elle semblait reconnaissante de la compassion qu’il lui portait.

Mon grand oncle, Uno était mon grand oncle … Il parlait peu mais pensait beaucoup … Il ne méritait pas une telle chose. Je sais que vous avez fait de votre mieux, je ne peux pas vous en tenir rigueur … Peut être que … Je ne sais pas … Peut être qu’il est possible que quelqu’un lui en veuille … Vous savez certains d’entre nous ne se connaissent qu’à peine, nous sommes une très grande famille. Mais quoi qu’il en soit … merci de votre sollicitude, j’aimerais cependant rester seule quelques instants, j’espère que vous le comprendrez.

Avec un ultime sourire, la jeune femme se détourna de son interlocuteur pour poser de nouveau son regard empreint d’une détresse lisible sur les vagues qui s’effondraient contre le bois du bateau.

*
**

En fin de journée, le soleil commençant doucement à embraser le ciel orangé, le capitaine clame haut et fort que leur halte de la nuit approche. C’est une petite île sur laquelle il as l’habitude de faire un arrêt avant l’archipel, elles seront potentiellement plusieurs à accueillir leur nuit avant l’arrivée. La baie des Irumus est un endroit conçus pour prendre soin des voyageurs, même si elle est déserte. Des bancs et des tables en bois sont installés de partout, plusieurs foyers délimités par des pierres sont prêts à l’utilisation et une jetée permet d’amarrer le sillage des Abysses. L’endroit est construit dans un ancien fort fluvial tombé en ruines à l’aspect presque pittoresque. Il y as une ville à proximité qui dissuade les bandits de venir attaquer, et un cuisinier ambulant qui connaît les jours de passages des bateaux et qui vous attends pour distribuer à tout le monde (ou presque) un repas digne de ce nom.

Marins et gardes du corps sont sommés malgré tout de rester sur le bateau pour dîner, après tout, ils ne sont que des mercenaires et n’ont donc bien sûr pas à manger la nourriture des plus riches, tandis que la famille prends ses aises sur les espèces de tables de pique nique disposées un peu partout. De là bas on entends peu de rires, mais toutefois on sait que la nourriture est délicieuse. La soirée n’est pas encore finie et il reste un peu de temps avant le moment où il faudra rejoindre ses couches, les employés sont libres de circuler à leur guise durant ce laps de temps, et de faire ce qui leur passe par la tête, hormis déranger les passagers.

Un peu plus tard, tout le monde (même les clients) est mis à contribution pour le montage des diverses tentes. Euiko (la jeune femme brune) refuse d’aider et s’allonge sur la plage, toujours habillée en noir mais manifestement peu touchée. Au fil des conversations motivés par le travail physique, les deux jumeaux se confient et on apprends qu’il sont les “gardes du corps personnels, conseillers et secrétaires” de Euiko. Ils sont également un peu arrogant, n’hésitant pas à dire que des aventuriers obligés de gagner leur vie en voyageant ne valent rien face à eux.

Une fois le repas (dont les élus ont été exclus) passé, la famille au complet semble avoir trop abusé de l’alcool et vas dormir. Nakasome prononce une dernière oraison funèbre à son oncle, Uno, dans laquelle il boit “aux valeurs familiale, pas seulement aux pièces d'or, que tu aurais pu respecter à l'heure ou ton propre frère passe de ce monde à un autre. Tu ignorais en quelle estime il te tenait, Uno, sans quoi tu aurais sans doute été plus.. enfin bref. Au pieu.”
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post : Jason, Akemi, Haru, Zoro et Rihan

Rappels famille :
-> Mizuno Yae (image) préceptrice de :
-> Numajiri Munemitsu (image) et Kitano Munemitsu (image) eux mêmes neveux de :
-> Nakasome Munemitsu (image) père de :
-> Takeuchi Munemitsu (image)

->Shihei Munemitsu(MORT) arrière grand père de :
-> Euiko Kustatsu (née Munemitsu) (image) emploie :
-> Konosuke et Unkei(image)

-> Uno Munemitsu (MORT) (image) est le frère de Shihei Munemitsu (MORT)
-> Nakasome Munemitsu (image) est également le fils de Shihei Munemitsu

Arbre généalogique
Spoiler:
 
Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 28

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 19 Oct - 10:57


VOYAGE EN FAMILLE (scenario)

feat.Jason, Zoro, Rihan, Akemi, Haru



Observateur, Rock nota que l’un des épéistes à la drôle de chevelure bleue s’était approchée d’un des enfants. Peut-être s’intéressait il lui aussi à tout cela à sa manière, contrairement à d’autres. Il garda cette information dans un coin de sa tête. Elle pourrait lui être utile pour la suite.

L’assassin interpella une dernière fois la préceptrice avant qu’elle ne s’éloigne de lui :
- Miss Yae ! Vos protégés, leurs parents sont où ?
Il apprit alors que leur père était un Munemitsu décédé, et que leur mère avait disparu. Personne ne savait où elle se trouvait. Il n’en fallut pas davantage à l’épéiste pour se forger une opinion sur l’affaire.

Perplexe, Jason remercia dans un murmure Mizuno avant que celle-ci ne s’éloigne, et s’accouda à la rambarde le temps de faire le point. Tout cela ressemblait à une histoire d’héritage. Shihoi et Uno décédés, ne restaient alors en lice que les trois enfants de Shihoi : Euiko, Nakasome, et le père des petits Kitano et Numaijiri. Ce dernier était déjà mort. Ce qui ne laissait qu’Euiko et Nakasome en course.  Rock pensa immédiatement que le vieil homme était en danger. Ce n’était pas un hasard si les deux jumeaux étaient ceux qui avaient empêché l’accès au corps plus tôt. Ce n’était pas non plus un hasard si Uno avait été ciblé : probablement qu’il était un obstacle pour Euiko et les jumeaux. Si jamais il s’opposait au fait que Kusatsu n’hérite, cela pourrait leur compliquer la tâche. Ils l’avaient donc éliminé, et la prochaine cible ne pouvait être que Nakasome.

Les trois enfants ne représentaient aucun risque direct, à moins qu’ils ne connaissent les projets d’Euiko et ses jouets sexuels. C’était donc le dernier frère Munemitsu qu’il fallait protéger à tout prix. Si un meurtre avait encore lieu ce soir, ce serait le sien. C’était le dernier rempart empêchant la brune de toucher la cagnotte ! Sur ces conclusions, il retrouva Akemi qui n’avait malheureusement pas obtenu grand-chose de Takeuchi. Au vu de ce qu’il avait lui-même appris quelques minutes plus tôt, cela n’étonna pas beaucoup l’assassin. Takeuchi était une gosse de riche prétentieuse, et la mort d’Uno ne l’intéressait pas. Il était cependant plus difficile de dire si elle savait que la vie de son père était menacée et si elle avait peur pour lui, ou bien si elle ne soupçonnait rien du tout. Dans les deux cas, cela ne changeait pas grand-chose puisqu’elle ne révèlerait rien, que ce soit par arrogance ou par peur, ou un savant mélange des deux. Elle leur était donc désormais inutile.

Jason rapporta l’intégralité de ses conclusions à sa partenaire de circonstance et lui proposa un plan pour parer au prochain meurtre : il se chargerait de prévenir Imaizumi de la situation, et pendant ce temps, la jeune femme ne devrait pas quitter le vieil homme du regard. Tôt ou tard, on attenterait à sa vie ! Il fallait donc le surveiller étroitement tout en restant discrète. Il proposa à la jeune Namikaze de se charger de ça. Tous deux savaient qu’il y avait peu de chances que le capitaine croie à leurs soupçons. Toutefois, Jason préférait le mettre au courant. Libre à lui de l’écouter ou non par la suite, mais si jamais Nakasome ne survivait pas à sa nuit, les mercenaires auraient fait leur boulot en prévenant Imaizumi, et la faute lui incomberait pour ne pas avoir agi en conséquence.

Il se sépara d’avec la ninja après qu’ils se soient mis d’accord et rejoignit le capitaine à qui il demanda une entrevue en privé. Celui-ci accepta, et ils s’éloignèrent à une extrémité déserte du pont tandis que le navire approchait de leur étape nocturne. Quand il fut certain que personne ne les écoutait, il se lança en fixant Imaizumi droit dans les yeux :
- Ecoutes, je sais qu’on a démarré d’un mauvais pied, mais je pense que tu devrais écouter ce que j’ai à te dire. La mort d’Uno n’est pas dûe à l’assaut pirate que nous avons subi. Cette famille dissimule des secrets cachés tournant autour d’un héritage. Après avoir mené ma petite enquête, voici ce que j’ai découvert…

Rock rapporta l’ensemble de ses réflexions au capitaine en précisant qu’il fallait qu’il se débrouille même pour faire goûter la nourriture de Nakasome, et qu’il ne fallait pas le laisser seul sans au moins un des mercenaires engagés. Jason suggéra par ailleurs que le mercenaire aux cheveux bleus soit assigné à la sécurisation de la nourriture du vieil homme, car il semblait lui aussi s’intéresser à cette affaire. Cela demeurait toutefois un conseil, la décision revenait au capitaine, pas à lui. Il ne faisait que lui suggérer d’utiliser le dessinateur.

Tous les hommes travaillant sur le bateau étaient désormais suspects aussi. On porterait atteinte à la vie de Nakasome très rapidement. Cette croisière était une aubaine pour le trio mené par Kusatsu. Ils n’auraient probablement pas de meilleure occasion. Le nippon insista bien sur le fait que les jumeaux étaient très certainement dans le coup et qu’il fallait si possible les surveiller discrètement. Il précisa qu’Akemi surveillait actuellement le vieil homme, et qu’ils tentaient ainsi de prendre les coupables sur le fait. Après quoi, il ajouta que la décision de l’écouter ou non lui revenait, mais que de leur côté, la jeune Namikaze et lui avaient fait leur travail…


Capacité Contextuelle:
 

Précision HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1077
Yens : 477
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 19 Oct - 22:35



Voyage en famille
feat. Jason, Akemi, Haru, Zoro, Rihan

Comme la Namikaze s’en était doutée, son interlocutrice se montra plus que désagréable. Soupirant, la jeune femme rejoignit Jason, qui avait aussi fini son interrogatoire. Et alors qu’ils se posaient pour discuter de leurs résultats, Akemi fut bien contente de ne pas avoir été la seule à interroger quelqu’un. Car si elle avait été seule, jamais elle n’aurait pu recueillir autant d’informations. Et jamais, le groupe de mercenaires n’aurait été capable d’assurer la sécurité à bord du bateau.

Que d’informations Jason avait récolté ! Grâce à celles-ci, il avait pu connecter tous les faits, et réussit à établir une théorie tout à fait plausible. A vrai dire, la kunoichi sentait le drama familial venir à plein nez. C’était le plus courant dans ce genre de cas. Mais elle tut ses pensées et se contenta de hocher la tête pour signifier son assentiment à son collègue.

Cependant, la Namikaze n’était pas non plus du genre à se focaliser sur une seule solution quand il n’y avait pas de preuve formelle. Et ici, on s’appuyait surtout sur des faits théoriques. Très logiques, mais qui restaient théoriques. Cela restait tout de même leur seule piste concrète. Les deux partenaires n’avaient donc pas trop d’autre choix que de la suivre.

Ce fut ensuite, une nouvelle fois Jason qui proposa un plan. Cela faisait vraiment bizarre à la jeune femme de ne pas être celle qui fomentait celui-ci. Elle avait été habituée, ces dernières années, à être son propre maître. En effet, après son traumatisme, elle avait surtout accepté des missions d’infiltration, ou solo. Ou encore, des travaux en équipes, quand ceux-ci n’étaient pas à haut risque. Être ainsi de nouveau « sous les ordres » de quelqu’un la déstabilisait un peu, mais elle fit mine de rien et écouta attentivement ce que proposai Jason.

C’était un bon plan de l’avis de la Namikaze. Non seulement parce qu’il ne semblait pas y avoir de failles, mais aussi pour la répartition des tâches. Etant donné qu’elle s’était déjà fait remonter les bretelles par le capitaine, il y avait peu de chances pour qu’il l’écoute. En tout cas, encore moins que si c’était Jason qui parlait.

- C’est un bon plan. Il est vrai qu’il ne t’écoutera pas forcément. Mais tu as plus de chances que moi. Je veillerai à ce que le vieil homme ne soit pas approché par qui que ce soit.

Sur ces mots, les deux compères se séparèrent. L’homme allant retrouver le capitaine du bateau, alors qu’Akemi rejoignait le côté de Nakasome. Mais de façon subtile, se plaçant à quelques pas derrière lui, accoudée au bastingage d’une manière qui laissait penser à la décontraction. En réalité, la jeune femme gardait son attention fixée sur le vieil homme, tout en surveillant les environs. A cette distance, elle pourrait agir rapidement, si on venait à attenter à la vie de son client. Que ce soit de manière frontale ou distante.

La Namikaze suivit aussi l’homme alors qu’ils montaient les tentes sur l’île. Le seul fait qui la hérissa était de ne pas pouvoir assister au repas des nobles. Elle resta cependant bien près de leur position pour prévenir toute attaque extérieure. Et alors que tout le monde se couchait, la kunoichi s’apprêtait à passer une nuit blanche pour veiller à ce que personne n’attente à la vie de Nakasome.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Ven 21 Oct - 10:21




feat. PNJ Aki, Jason Rokuro, Akemi Namikaze, Zoro Roronoa & Rihan Nura

Voyage en famille La tristesse se lisait comme un livre ouvert sur le visage de la jeune Numajiri. Haru se sentait quelque peu mal à l’aise de l’aborder ainsi pour ressasser la cicatrice encore vive de la mort du vieillard. Lui-même n’aurait sans doute pas supporté que l’on vienne lui reparler d’Arnak quelques heures après sa mort… Mais la fille à laquelle le Dessinateur semblait plus encline à converser, s’arrachant d’ailleurs à l’apparition du garçon un léger sourire. Elle souffrait, cela crevait les yeux !

Numajiri révéla à Haru que feu Uno était son grand-oncle. Visualisant rapidement la chose dans sa tête, cette information ne fit que rendre le Marchombre encore plus perplexe : de fait, il était toujours difficile de perdre un membre de sa famille, mais son interlocutrice semblait dévastée… Or, le regretté vieil homme n’était pourtant pas si proche d’elle d’un point de vue généalogique. Mais le jeune homme aux cheveux bleus avait bien perçu la veille la volonté de protéger la jeune fille chez cet homme.

Par la suite, Numajiri révéla indirectement qu’elle ne savait pas grand-chose. Bien sûr, Uno pouvait avoir des ennemis, comme tout le monde en fait… Finalement, après ces propos sans doute douloureux à prononcer, elle prit congé du Minshujin, lui demandant de la laisser seule. Compréhensif, Haru s’inclina une dernière fois et se retira doucement en murmurant ces ultimes paroles :

« Votre grand-oncle était sans doute quelqu’un d’extraordinaire, qui a élevé une belle petite-nièce extraordinaire. Puisse-t-il reposer en paix. »

S’en retournant, Haru nota brièvement les positions de chacun, faisant honneur à sa tâche de garde du corps. Il y avait déjà eu un mort ! Un mort de trop ! Il fallait donc se montrer beaucoup plus prudent à l’avenir ! L’épéiste alla se poser contre la balustrade, surveillant du coin de l’œil les gestes de ceux qu’il avait dans son champ de vision. Au bout de plusieurs minutes, il remarqua que le capitaine du navire se dirigeait vers lui. Il fut alors interpellé et pris à part, hors de vue des autres :

« Excusez-moi, puis-je vous parler en privé ? »


« Euh… Bien sûr. »


« Bien. Vous me paraissez avoir l’esprit plus sain et mieux placé que certains de vos partenaires. C’est donc à vous que je m’adresse pour cette tâche. Nous avons déjà eu une perte par votre faute, à vous de vous rattraper ! J’aimerais que vous vous assuriez que la nourriture proposée à nos clients, et préparée par un cuisinier de confiance, reste intouchée de sa cuisson à sa mise en bouche, si vous voyez ce que je veux dire. Bien sûr, tout cela doit rester entre nous ! Me suis-je bien fait comprendre ? »

« Oui capitaine ! »

Puis le chef à bord s’éloigna aussi vite qu’il était venu. Haru ne comprenait pas vraiment tous les détails de ce qu’on lui avait injoncté de faire. Si Imaizumi surveillait les aliments, cela signifiait-il qu’il donnait crédibilité aux propos  de Jason et Akemi ? Quoiqu’il en soit, le garçon au foulard alla se placer à proximité des cuisines, sans toutefois se mettre en avant, afin de peu se faire remarquer, comme à son habitude.

De loin, il put apercevoir les passagers débarquer sur un petit îlot. Cependant, les gardes du corps étaient quant à eux consignés à bord… Ce n’était pas surprenant : de base, on les considérait comme des moins-que-rien. En outre, les interventions des deux lames plus tôt avait accru la méfiance et le dégoût que leur portaient la majorité des clients… Se contenant à son rôle, Haru observa le transport des repas vers les tables. Bien entendu, le mieux à faire était de goûter pour voir si tout était sain. Malheureusement, ce droit ci ne lui avait pas été accordé…

Tristesse logique
Tâche improbable
Attente


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Sam 22 Oct - 20:35





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi






Bord de l'océan
feat.Des fous


Et ça piaillait à droite et à gauche, de quoi vous en donner la gerbe. Zoro espérait que le travail de ses camarades portait leurs fruits, même s’il n’était pas d’accord avec cette procédure un peu barbare.. A croire qu’ils ne laissaient aucun répit aux voyageurs.
Le cheveux vert avait remarqué cette grande blonde, apparemment très condescendante, qui n’hésita pas à envoyer balader autant Jason que Akemi. Bon, si son comportement arrogent ne plaisait pas au sabreur, il fallait admettre que les deux élus étaient assez lourds. Ca se voyait à des kilomètres qu’elle ne désirait pas être dérangée alors pourquoi insister bêtement ? Ses répliques cinglantes n’apportaient que frustration donc…

Faisant le guet sur sa caisse, rien n’était à signaler pour le moment. Et cette absence de dangers perdura jusqu’au débarquement sur une petite île. On déménagea bancs et tables afin de les installer en dehors du bateau, et ainsi, la famille en deuil pouvait s’en mettre plein la pense.
Quant aux élus, ils n’étaient pas autorisés à descendre partager ce chaleureux repas, et ne profitaient pas non plus de la même qualité de bouffe. Tant que Zoro avait quelque chose sous la dent, ça ne le gênait guère. En revanche, il semblait y avoir du sacré bon alcool là-bas, enfin ce n’était qu’une spéculation. Une famille de cette envergure devait certainement consommer de luxueuses boissons, et rien que cette furtive songerie, véridique ou pas, en fit presque baver l’épéiste.

Après sa collation, il s’était installé de manière à avoir une vue d’ensemble sur les tentes qui se montaient, et les côtés du bateau. Au passage, il aperçut d’étranges collaborations entre Akemi et Jason, Jason et Haru avec le capitaine. Des discussions qui lui échappèrent et lui firent froncer un sourcil ou deux, mais il ne s’en soucia pas tellement.
Encore des plans stratégiques qu’ils élaboraient pour mettre au clair cette affaire incompréhensible. Ca devait être bien compliqué de démêler le vrai du faux dans toute cette histoire de meurtre, ils étaient nombreux et portaient tous une tête de suspect. Il leur souhaitait bonne chance à l’avance.

Bref, l’important maintenant était de monter la garde, afin de détecter une potentielle menace externe.

Spoiler :




† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Dim 23 Oct - 14:49




Voyage en famille

Lieu : Ayumu (Bord de l'océan)
Spoiler:
 
Délai de réponse : 2 jours
Date de début : 01 septembre 2016
Contrairement aux inquiétudes de trois des gardes du corps, le repas se déroule sans encombre et personne ne meurt d'un quelconque poison, Haru n'as pas à détecter quoi que ce soit, et la soirée se poursuit tranquillement comme dit précédemment. Arrive la nuit, la seule demande faites aux élus est de ne pas faire de bruit pour ne pas déranger les passagers. Cet endroit à toujours été sûr, il n'y as pas besoin de veille, et l'interdiction formelle de descendre parmi les tentes à terre est ajoutée aux recommandations. Pour les marins, rameurs, et gardes, c'est bateau obligatoire. Quelques marins veulent tenir la garde, ils n'ont pas compris que le conflit semble être interne à la famille et craignent pour leur vie. Qui sait, peut être que l'assassin ne visait pas Uno, mais eux ? Les hommes sont parfois stupides quand ils ont peur, mais pour le coup, c'est plutôt une bonne chose, car quelques tours de gardes dans lesquels vous êtes tous enrôlés s'organisent. Au fur et à mesure que la nuit s'écoule, tout le monde s'assoupit plus ou moins, selon sa capacité à résister au sommeil après une journée aussi chargée en émotions.

Aux alentours de deux heure du matin, la personne en faction peut entendre un cri aigu, non pas celui d'un humain, mais celui d'une toute petite créature, visiblement apeuré. Si il se lève pour vérifier, il n'aura pas le temps de faire quelques pas que déjà une marée de gobelins se jette sur le bateau, en provenance de la berge. Ils sont trop nombreux pour qu'on puisse clairement les compter, et le combat s'annonce ardus, beaucoup plus que celui contre les pirates, car même si ces créatures sont faibles, elles sont dans un troupeau tellement conséquent qu'il est facile d'oublier de parer l'une de leur petite lance. Mais comment ont ils fait pour arriver jusqu'ici sans que personne ne les remarque ? Il semble que les peaux vertes ont une discrétion sans commune mesure à ce que l'on pourrait attendre de ces petites créatures stupides. Ils repèrent immédiatement les plus grands dangers et se lancent à l'assaut, les rameurs et les marins se défendent comme ils peuvent, brandissant les longues lattes de bois et des cordes comme seules armes. Impossible de voir ce qui se passe du côté des tentes des passagers, et encore pire, impossible de s'y rendre, la marée étant trop violente et poussant tout le monde contre les rebords du bateau.
------------------------------
---------------
---------

Rappel de l'ordre de post : Jason, Akemi, Haru, Zoro et Rihan

Zoro à l'autorisation de poster avant son départ mercredi, donc à n'importe quel moment dans l'ordre pré établis Wink !

Attaque : 40 gobelins de niveau 1 ! Ne les sous estimez pas !

Arbre généalogique
Spoiler:
 
Bonne chance, et pour toute précisions n'hésitez pas à demander par Mp (je reposterais sous ce compte à la fin de votre tour bien entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1518
Yens : 39
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 21
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 179
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Roronoa Zoro Le pirate perdu

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Lun 24 Oct - 20:25





Who am I ?

Âge : 21
Ce à quoi je ressemble : A un cactus nonchalant
Où se trouve mon sceau : Côté droit du cou
Lien vers ma présentation : Oui
Ma chronologie : Non
Mes liens : Rémi sans famille
>Mes familiers : Akemi






Bord de l'océan
feat.Des fous


Du côté de la famille, tout semblait se dérouler sans encombre. De toute façon, le meurtrier n’était pas assez stupide pour tuer un autre membre de la famille, puisqu’il n’y aurait de ce fait aucune excuse externe pour expliquer l’assassinat, et les doutes se refermeraient inévitablement sur eux.
A la fin du repas, la famille rejoignit leurs tentes respectives, et une organisation était créée autour de la répartition des tours de garde. Les élus s’alterneraient, Zoro s’étant proposé pour en effectuer davantage, préférant que les autres reposent leurs cerveaux. En fait, c’était surtout parce que le cheveux vert ne dormait pas plus de trois heures par nuit.

Durant de longues heures, il n’y avait absolument rien à signaler, le calme et le silence régnant sur les eaux et les terres. Toutefois, Zoro ne se laissait guère distraire par cette tranquillité presque soupçonneuse, et se tenait toujours prêt à dégager un potentiel danger. Il avait cette capacité à ne pas tourner de l’œil, même sur une longue durée à ne rien foutre.
Soudainement, ses oreilles en alerte détectèrent un petit son strident, au détriment de son œil de faucon qui lui, ne percevait rien pour le moment. Cependant, il faisait confiance à sa perçante audition, et ce fut pour cette raison que discrètement, il se redressa, dans le but de se rapprocher du probable son.

Mais à peine effectua-t-il un pas qu’une horde de petites créatures dignes de contes de fées se ruèrent sur le bateau. Pris légèrement au dépourvu, mais néanmoins préparé, son œil vert s’écarquilla et il eut au moins le temps de libérer deux épées afin de trancher le premier gobelin qui vint à bondir sur lui. Cette visite surprise le fit reculer brusquement de quelques pas, bien que ses excellents réflexes parvinrent à parer ces gobelins opportunistes.
Cette fois, son regard confirma ce qu’il entendait : une invasion de gobelins. C’était complètement taré, y’avait des p’tits trucs qui sautaient de partout tels des sauterelles et qui envahissaient le bateau.

Quatre nouveaux gobelins vinrent se jeter sur Zoro, un à la jambe, un sur l’épaule, un accroché à son bras, et un au niveau du bassin. Il ne savait plus où donner de la tête. Alors, poussé involontairement prêt du rebord, il jeta à l’eau prioritairement celui qui était le plus près de son visage, à savoir le gobelin sur l’épaule, puis agita sa jambe contre un tonneau afin d’écraser celui agrippé férocement à sa cuisse. Le gobelin à son bras ne fut pas difficile à dégager, il se contenta de l’attraper avec son autre bras libre et de le jeter également à l’eau.
Quant au dernier tenu à son bassin, il profita de la distraction de Zoro à jarter les autres pour sortir la troisième épée encore dans son épée, et ainsi tenter de se barrer en courant avec, accompagné d'un rire agaçant.

Furieux, l’épéiste s’en rendit immédiatement compte et entama une course poursuite après ce maudit voleur à travers tout le bateau :

- Eh toi enfoiré ! Rends moi ça  !

Il devait esquiver au mieux les autres, n’hésitant pas à shooter ceux qui lui barraient le passage, au summum de sa colère. Rien n'avait davantage le don de l'exaspérer que de toucher ses lames, ou pire : de les voler. Il devait également slalomer entre les divers combattants, marins ou élus, ce qui rendait la situation légèrement comique. Enfin, c’était loin de faire rigoler le sabreur.. Cet abruti allait passer un sale quart d’heure, car Zoro parviendrait à le  chopper, c’était évident. Ces créatures étaient vraiment perfides, ce qu'il détestait.





SPOILER



† Que ce soit en bien ou en mal, tout le monde connaîtra mon nom †
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 28

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   Mer 26 Oct - 1:54


VOYAGE EN FAMILLE (scenario)

feat.Jason, Zoro, Rihan, Akemi, Haru



Le temps des décisions était désormais révolu, et c’était maintenant l’attente qui cédait la place. Nerveux, soucieux d’avoir oublié quelque chose, Rock se mit à faire les cent pas sur le pont sans cesser de réfléchir. En temps normal, il n’aurait eu aucun intérêt à tenter de sauver la vie de Nakasome. Après tout, il ne le connaissait pas, et s’il crevait, cela ne changerait pas la vie du Minshujin. Mais Jason avait décidé de considérer ça comme un défi : il n’avait pas aimé le comportement des jumeaux lorsqu’ils lui avaient barré la route. Il ne les aimait pas du tout, à dire vrai. Et il espérait parvenir à les coincer, simplement pour ce petit instant durant lequel il les fixerait avec un regard mauvais signifiant qu’il les avait vaincus. Après quoi, il laisserait Imaizumi se charger de leurs cas.

Mais pour l’instant, il fallait attendre ! Akemi et Rock ne sauraient pas avant un bon moment si leur plan allait fonctionner ou bien s’ils avaient oublié quelque chose d’important. Le nippon avait donné ses instructions : Akemi surveillerait Nakasome, et l’épéiste aux cheveux bleus se chargerait de vérifier sa nourriture. Quant aux deux autres, il ne les avait pas inclus dans ses plans, pour la simple et bonne raison qu’il n’avait pas confiance en eux. Le dîner se déroula sans accrocs, malgré l’appréhension de l’épéiste vis-à-vis de ce moment de la soirée. Si quelque chose devait arriver, ce serait donc durant la nuit. La surveillance de la famille n’était vraiment pas facilitée par les interdictions répétées : les mercenaires avaient une circulation très limitée, ce qui n’aidait vraiment pas à faire leur boulot. Et lorsque vint la ronde, l’assassin se dirigea vers la poupe, et s’appuya contre la rambarde, et l’attente commença.

Malheureusement, un nouvel imprévu des plus sérieux vint perturber les plans de Jason : une invasion de gobelins ! Il échangea un rapide regard avec Akemi, et la laissa gérer la protection de Nakasome. Jason, lui, dégaina son arc, et les flèches commencèrent à pleuvoir : deux, puis trois gobelins abattus, avant qu’un petit groupe d’entre eux ne s’intéresse à lui. Rock sut alors qu’il allait être pris d’assaut et rengaina son arc avant de dégainer ses deux dagues. Patiemment, il laissa le petit groupe approcher, mais il se déplaça de manière à éviter d’être totalement entouré. Il avait déjà affronté des gobelins avec Aki, mais les rôles étaient inversés : il avait pris leur camp d’assaut ! Sans même s’en rendre compte, le bretteur entra dans une phase de concentration supérieure en maintenant une respiration profonde et régulière.

Subitement, une des créatures tenta sa chance, hache à la main, mais elle n’eut pas le temps de comprendre ce qui se produisait : dès qu’elle s’avança, Jason bondit d’un pas vif et agile, et l’une de ses dagues s’enfonça  dans le cou de la créature qui hurla de douleur. Sans laisser le temps aux autres d’agir, l’épéiste repoussa la créature abattue d’un coup de pied et se mit en garde, prêt à accueillir les autres. Deux d’entre elles tentèrent leur chance simultanément et furent toutes deux empalées par l’une des lames de l’assassin dont la main experte ne leur laissait aucune chance. Désormais seul face à trois assaillants, Jason se dégagea de la mêlée à l’aide d’un bond vers l’arrière. Concentré, il attendait patiemment que ses ennemis ne fassent le premier pas.

L’hésitation avait envahi le regard de ses adversaires. A chaque contre-attaque, Jason avait réussi à emporter un ou plusieurs d’entre eux, et les créatures étaient désormais fragilisées psychologiquement. Finalement, le nippon décida de profiter de son ascendant, et prit l’initiative en fondant sur le petit groupe : aussitôt, une de ses dagues se planta dans le cœur d’une créature tandis que l’autre écorchait l’épaule d’une seconde qui recula sous l’effet de la douleur. Désormais simplement armé d’une seule dague, l’épéiste recula d’un bond afin de dégainer son katana, et il acheva les deux derniers gobelins à l’aide de celui-ci. Sans hésiter, il récupéra ses dagues, les rengaina, et se dirigea vers la balustrade en se frayant un chemin au milieu des gobelins. Puis, dès qu’il en eut l’occasion, il sauta à bas, afin de rejoindre la berge. Il n’avait qu’une seule idée en tête : rejoindre Akemi et l’aider à protéger Nakasome !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Scénario - Voyage en famille   

Revenir en haut Aller en bas
Scénario - Voyage en famille
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.