Partagez | .
Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Dim 18 Sep - 21:09








Pour quelques yens de plus

feat Jason Rokuro
"Tic tac tic tac tic tac", des bruits de réveil, Natsume les entendait du fond de son lit mais aucun réveil n'était présent dans la chambre d'auberge dans laquelle le jeune garçon dormait. Il devait être tard et comme la druidesse qui l'avait orienté le jour précédent était venue lui dire au revoir, Natsume était seul. Les rayons du Soleil pointaient le bout de leur nez, caressant son visage et le forçant à sortir de sa torpeur.
Finalement, il s'assit sur le bord de son lit et s'étira longuement, réfléchissant à où trouver du papier pour faire de petites annonces. Peut-être aurait-il des idées une fois l'estomac plein. Natsume descendit donc de l'étage de l'auberge. Le patron, gros aux cheveux gras était toujours au comptoir et un petit déjeuner attendait le jeune homme à l'une des tables. Il salua le patron et commença à manger. Il devrait aussi faire quelques gyozas pour les jours à venir. Il décida de demander à utiliser la cuisine un petit moment.

Monsieur ? Je peux vous demander un service ?

Ca dépend, qu'est-ce que tu veux ?

Je voudrais utiliser la cuisine dix minutes même pas pour me préparer des en-cas.

Pas de problème. Combien tu propose ?

Pardon ?

HAHA ! J'plaisante p'tit gars, bien sûr que tu peux utiliser la cuisine !

Natsume lança un grand sourire au gros bonhomme. Il finit son assiette et s'empressa d'aller en cuisine. Il était très surprenant qu'il n'y ait qu'un seul cuisinier dans celle-ci. Mais il n'avait même pas prêté attention à l'intrusion sur son lieu de travail. Natsume attrapa les quelques ingrédients dont il avait besoin pour des gyozas et se mit au boulot. En deux minutes, le boulot était bouclé et la sacoche à en-cas était pleine. Le jeune homme quitta la cuisine, puis l'auberge.

Au revoir m'sieur et merci !

Pas de problème ! Hésite pas à revenir une fois tes bourses pleines !

Il était l'heure de se proposer pour bosser mais sans papier, impossible de faire des annonces. Natsume commença donc à hurler au beau milieu de la rue de façon à attirer l'attention sans déranger pour autant.

Eh ! Tout le monde ! Je propose mes services pour quelques yens ! Je peux m'occuper de travaux physiques sans difficultés, porter des choses déplacer des cargaisons et plein d'autres trucs !

Si les premiers jours à utiliser cette méthode de publicité n'étaient pas très probants et forçant Natsume à économiser ses gyozas, un premier client arriva, demandant pour 10 yens le transport de plusieurs bottes de foin jusqu'à une écurie non loin de là. e client était trop vieux pour s'en occuper lui-même. Une fois la tâche accomplie, les clients commencèrent à s'accumuler et deux petites semaines passèrent durant lesquelles le jeune homme avait réussi à faire des prospectus et à soulager sa voix, n'ayant plus besoin de hurler.
Malheureusement, ce genre d'histoire ne pouvait pas continuer de la bonne façon.

Natsume venait de finir de transporter une cargaison. Se rendant à l'auberge dont le gérant avait pris habitude de la présence du jeune homme, il fût abordé par trois grands hommes qu'il n'avait jamais vu. Le fait que Natsume n'ait croisé personne de méchant depuis son arrivée fit disparaître tout soupçon. Lui fût proposé de prendre un verre, chose qu'il accepta. Les trois individus l'emmenèrent  entre deux maisons puis, plus rien. L'adolescent perdit conscience. Quand il se réveilla, il trouvait dans une pièce froide et sombre. Les trois personnes qui l'avaient piégé se trouvaient autour de lui.

Ah bah tu vois ! Il se réveille !

Wow, il est sacrément mignon, je pensais que c'était une gonzesse avant qu'on lui retire son froc. On peut en tirer combien ?

HA ! Ce genre de gosse, ça peut revenir jusqu'aux 500 yens si on négocie bien !

Par contre, personne a pu enlever son écharpe, elle est totalement collée sur lui !

Eh ! C'est peut-être un élu ! Ca fait monter les prix ça !

Natsume ne parvenait même pas à savoir quelle voix allait à qui, tout ce qu'il savait, c'est qu'il était nu et attaché avec une corde.

Qu'est-ce que... Vous voulez ? Où je suis ?

HAHA ! Comme si ça avait de l'importance, bientôt, tu seras complètement drogué et t'oublieras même qui t'es !

Attendez les mecs, c'est trop bon, on peut pas se le faire avant de le filer à l'acheteur ? Juste un peu !

Tu rêve ! On le vend neuf, faut pas l'abîmer !

Tssss... T'es pas drôle sérieux.

De vieux mauvais souvenirs affluaient dans l'esprit de Natsume, des choses qu'il aurait voulu oublier. De manière incontrôlable, il se mit à hurler, son écharpe bougeant dans tous les sens. Les trois hommes finirent par emmêler les extrémités et à scotcher la bouche du jeune homme. Il était fini, il allait finir esclave et il ne pouvait plus rien y faire. Il retomba dans l'inconscience et dans le désespoir, celui qui lui disait que personne ne viendrait l'aider.



Dernière édition par Natsume Naegi le Lun 19 Sep - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Lun 19 Sep - 1:54


POUR QUELQUES YENS DE PLUS

feat.Jason & Natsume



Cela faisait quelques jours que l’assassin s’était installé à Kansei et que chaque jour, il allait explorer les alentours pour en apprendre davantage sur Minshu. Ce jour-là, il avait décidé d’aller faire un tour du côté de la plaine verdoyante. Tout en passant devant une auberge, il se rapprocha comme d’habitude d’un panneau d’affichage et d’un homme qui était fébrilement en train de clouer une nouvelle annonce. Celle-ci attira aussitôt son regard car il était écrit « urgent ! » en rouge vif. Par-dessus l’épaule du petit homme qui placardait l’affiche, il parcourut rapidement cette dernière avant de poser la main sur l’épaule du petit homme bien portant :
- Expliques moi tout, je vais voir si je peux t’aider.

L’homme se présenta : il était un patron d’auberge et un de ses clients récents, un adolescent qui s’installait tous les jours chez lui depuis quelques temps, avait disparu alors qu’il devait revenir. Il était à présent inquiet car plusieurs personnes avaient vu un enfant accompagné disparaître en prenant la route qui menait à une petite bourgade située près des plaines verdoyantes. Jason ne put s’empêcher de se dire que si l’aubergiste postait une annonce pour retrouver ce gosse et proposait un salaire pour cela, c’est que ce môme lui devait certainement pas mal d’argent pour ses nuits passées là-bas. Son ardoise avait dû s’élargir, et le patron ne cherchait au final qu’à rentrer dans ses frais. Pour une fois, le nippon convint silencieusement que c’était peut-être une vision un peu pessimiste des choses. Mais cela ne voulait dire en aucun cas qu’elle était fausse pour autant…

Le client était bien renseigné : il avait récupéré le signalement des trois hommes auprès de deux témoins différents, et leurs témoignages étaient identiques. La piste était assez solide pour qu’il tente de l’exploiter avant qu’elle ne refroidisse.

Après avoir loué une monture, le mercenaire quitta rapidement les lieux et rejoignit le village vers lequel les trois hommes s’étaient dirigés. Il arriva là-bas en début d’après-midi, mais après avoir fait une fois le tour des lieux, il ne vit aucun des hommes qu’il cherchait. Il n’en fut cependant pas surpris : ce genre d’affaire était rarement aussi simple. Il s’arrêta donc demander à une charmante jeune femme si elle connaissait l’un des trois types louches qu’il poursuivait, mais rien. Après avoir demandé à plusieurs personnes, il dut se rendre à l’évidence : ils ne vivaient pas dans le coin, autrement les villageois les reconnaîtraient.

Pensif, le cavalier fit alors demi-tour : si ces hommes étaient partis dans cette direction mais n’étaient jamais arrivés au village en question, cela signifiait qu’ils avaient tourné ailleurs. Jason espéra qu’ils ne campaient pas quelque part en pleine nature ou dans une grotte, car dans ce cas précis, il n’avait aucun moyen de les trouver. Soudain, son regard fut attiré par une croisée des chemins. De part et d’autre de la route principale s’étendaient deux chemins mineurs peu empruntés. Le chemin qui partait vers la droite s’enfonçait vers un bosquet d’arbres. De l’autre côté, c’était la forêt luxuriante. Il nota que les traces de sabots étaient plus rares vers le bosquet, mais il choisit tout de même de parier sur cette direction. Tranquillement, il avança en suivant les traces de sabots. Il n’était pas aussi doué que la chasseresse rousse pour pister les traces, et il fut bien incapable de dire combien de chevaux avaient laissé leurs traces sur la route.  Toutefois, il s’immobilisa et descendit de sa monture en apercevant un vieux chalet qui ressemblait à un relais de chasse perdu au milieu des arbres.

En temps normal, il n’aurait pas insisté plus que ça, mais lorsqu’il nota que trois montures se reposaient non loin, il pensa que le doute n’était plus permis. Il avait eu de la chance, cependant ! Discrètement, il sortit de la route et alla attacher sa monture assez loin au cœur du bosquet afin qu’il ne puisse être ni vu ni entendu à la fois par les passants et par les occupants du chalet. Après quoi, il s’approcha en restant accroupi, et patienta en observant les lieux. Avant de foncer tête baissée, il fallait savoir si c’était bien là. Il aperçut soudain une tête par l’une des fenêtres du relais de chasse, et ses doutes furent dissipés : c’était l’une de ses cibles. Ce qui voulait dire que le gamin devait se trouvait quelque part dans ce grand chalet. Patient et prudent, Rock observa ce qui se passait à l’intérieur du vieux bâtiment…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Lun 19 Sep - 18:14


 





Pour quelques yens de plus

feat Jason Rokuro
Le temps passait à l'intérieur de cette petite pièce. Deux des trois hommes jouaient aux cartes tandis que le dernier dormait dans un coin. Natsume se trouvait au milieu de celle-ci et finit par sortir à nouveau de sa torpeur. De loin, il pouvait apercevoir ses vêtements sur un fauteuil. Il fallait avant tout rester calme, crier n'aurait servi à rien et Erimaki était inutilisable. Ou presque, si le jeune homme arrivait à capter l'attention de ses geôliers, il pourrait démêler son écharpe. Il commença donc à émettre un cri étouffé à travers le bout de scotch. Les deux joueurs de cartes l'enlevèrent.

Quoi encore ? Tu vois bien qu'on est occupés !

J'ai la dalle ! Vous auriez pas à manger ?

Rah ! Il fait déjà chier ce gosse. Vic ! Réveille-toi et va chercher de la bouffe sinon il va nous les briser.

L'endormi se réveilla en sursaut et sortit en courant de la pièce pendant que les deux autres fixaient avec attention la tête de Natsume. C'était le moment. L'écharpe se démêla doucement et silencieusement tandis que l'attention des revendeurs était focalisée sur le visage de l'adolescent. Une fois totalement libres, il enfonça les extrémités dans le sol. Une technique lâche mais là, il n'y avait plus à chercher le bien et le mal. Les bouts de l'écharpe ressortirent silencieusement derrières les deux hommes et Natsume ricana.

Vous avez pas trop l'habitude d'êtres assommés hein ?

Qu'est-ce qu'il raconte le gosse ?

Mais celui parti à la cuisine revenait en hurlant à la vue de la scène "Derrière vous !". Mais sans avoir eu le temps de se retourner les bout de l'écharpe se changèrent en grands poings, assommant les deux agresseurs. L’éthique de Natsume l'interdisait de faire ce genre d'attaque fourbe mais il n'avait pas le choix. Il fixa le troisième homme, tout en faisant flotter les extrémités de son écharpe au-dessus de lui.

Libère moi ou je te fais pire !

Le revendeur s’exécuta dans la panique. Natsume se releva, soulagé mais trop tôt pour que ce soit terminé. L'un des deux assommés se réveilla et attrapa l'adolescent par derrière, tirant sur Erimaki, resserrant son étreinte sur la nuque du jeune homme.

Je vais virer cette saloperie et te refaire le c** ! On va voir si tu vas te débattre encore longtemps !

Natsume était enragé, il aurait pu le tuer si il le voulait. Les deux extrémités de l'écharpe grossirent encore et encore jusqu'à être plus grosses qu'une poutre. Elles balayèrent toutes les personnes dans la pièce et transpercèrent le plafond jusqu'au toit et la seule fenêtre de la pièce, arrivant à plusieurs kilomètres plus loin. Une fois le remue-ménage terminé et les deux hommes encore conscients traumatisés à vie, Natsume récupéra ses vêtements , se rhabilla et s'effondra à nouveau sur le sol. Il avait trop puisé dans ses forces et ne pouvait même plus tenir debout.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Mar 20 Sep - 19:09


POUR QUELQUES YENS DE PLUS

feat.Jason & Natsume



L’assassin n’eut pas longtemps à patienter avant que la situation n’évolue dans la maison. En une poignée de secondes, des phénomènes étranges se produisirent, brisant une fenêtre et perçant le toit de chaume. Surpris, le nippon se redressa, prêt à bondir vers le chalet pour intervenir. Il attendit que le silence retombe là bas, après avoir entendu un gosse hurler, et s’apprêta à faire irruption dans le relais de chasse. Il n’en fit cependant rien, et s’accroupit même au sol, car un groupe de septs cavaliers approchait. Habillés comme le type moyen de Kosaten, ces types étaient cependant tous armés et n’inspiraient pas confiance dès le premier coup d’œil. Quatre d’entre eux descendirent de cheval une fois devant le relais tandis que les autres restaient à cheval. Parmi eux se tenait vraisemblablement leur leader, au vu de la façon dont il parlait aux autres.

Un des trois kidnappeurs se précipita hors du chalet et entama la conversation avec le chef. Afin de les entendre, Jason se risqua à avancer vers la bâtisse et lorsqu’il perçut les voix clairement, il resta dissimulé derrière un arbre :
- Qu’est ce que c’est que ce bordel ? Vous n’êtes même pas foutus de tenir un gosse tranquille à trois ?! Lança le type sur sa monture, visiblement agacé.
- Mais, c’est un élu ! Il est plus problématique que prévu, c’est tout !
- La ferme ! Allez chercher le môme ! Ordonna-t-il à trois de ses hommes qui entrèrent aussitôt dans la baraque.
- Et… et pour notre argent ?
- Je ne l’ai pas ici, répondit aussitôt le cavalier. Vous allez venir avec nous et vous serez payés sur place.

Jason était trop loin pour bien voir leurs visages, mais le petit silence qui s’installa lui fit dire que ce n’était pas prévu, et que ça ne plaisait pas du tout aux kidnappeurs. Ils s’exécutèrent malgré tout, en se raccrochant au fol espoir qu’ils seraient peut être payés s’ils se montraient dociles.
- Bon, très bien… Yuuya peut rester ici ? Il faut nettoyer tout ça !
Le cavalier sembla réfléchir un court instant, puis :
- Oui, ce n’est pas un problème. Vas prévenir  les autres, on vous attend ici.
Dès que l’homme fut reparti dans la maison, Jason aperçut le leader glisser un mot à un autre de ses cavaliers qui s’éloigna précipitamment. Puis, les trois mercenaires ressortirent avec le gamin ligoté et les deux kidnappeurs.
- Allons-y ! Le temps presse ! ordonna le leader avant que la petite troupe ne se mette en route.

Jason patienta quelques instants et s’approcha de la cabane. Il était seul avec le frère cadet, une cible parfaite pour sous tirer des informations. Sans mal, il pénétra dans le chalet alors que le jeune bandit était affairé à ramasser des morceaux de bois brisés, et il le saisit en clé de bras avant de le plaquer contre le mur :

- Salut, l’ami ! Lança Jason d’une voix menaçante. Il faut qu’on discute un peu, toi et moi !
- Qui êtes-vous ?! Rétorqua le kidnappeur qui se sentait piégé.
Pour toute réponse, l’assassin le frappa violemment au visage et l’homme s’effondra sur une table basse qui se brisa en deux sous son poids. Jason le saisit par le col et le souleva avant de poursuivre :
- Parles moi du gamin ! Vite ! Ajouta le tueur d’une voix de plus en plus menaçante.
- C’est… c’est un élu ! On devait simplement le kidnapper et le revendre à Watari et à ses hommes !
- Pourquoi s’intéresse-t-il aux jeunes élus ?
- Mais, je… je n’en sais rien, moi, on n’a pas posé de questions !
Rock hésita, et posa une nouvelle série de questions :
- Ce Watari, c’est le cavalier qui est venu réclamer le gosse ?
Le kidnappeur acquiesça, visiblement apeuré.
- Très bien, on va poursuivre cet interrogatoire, mais avant j’ai quelque chose à faire…

Sans crier gare, Jason décocha un violent uppercut au bandit qui tomba KO. Jason dégaina alors une dague, et se dissimula dans un coin de la maison. S’il avait vu juste, Watari avait chargé un de ses hommes de rester derrière afin d’éliminer le dernier frère. Il n’avait jamais eu l’intention de les payer. Mais cela demeurait encore à prouver…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Mar 20 Sep - 20:26








Pour un yen de plus

feat Jason Rokuro
Encore conscient mais totalement paralysé par le manque d'énergie, Natsume ne s'attendait pas du tout à se refaire ligoter et transporter. Il pensait pourtant avoir mis ses assaillants KO. Il était désespéré, plus de moyen de bouger, de se défendre, de fuir, il était bloqué. Tout ce qu'il pouvait faire était observer ce qui se passait autour de lui. Des chevaux, des cavaliers. Le tout baigné dans une aura menaçante. Il y avait bien un moyen de s'en sortir : Utiliser Erimaki sous sa forme originelle mais si cette tentative échouait, c'était fini. Il fallait attendre le bon moment. Natsume bougeait faiblement la tête, vérifiant qu'aucun innocent ne se trouve dans la zone. Fallait-il se lancer ?

Eh gamin ! Reste endormi tu veux !

Vous allez me ligoter combien de fois ? Je vais devoir me défaire combien de fois encore ?

Pffff, comme si tu pouvais te détacher dans ton état...

Eri... Prends le relais...

Natsume ferma les yeux, laissant son esprit sombrer. L'écharpe vibrait au rythme de la légère brise, se délogeant du cou auquel elle était attachée et tombant au sol. L'un des cavaliers se baissa pour la ramasser mais brusquement, elle se redressa vers le ciel de toute sa longueur. Le bas se sépara en deux tel deux jambes, et deux extrémités poussèrent vers le haut du prétendu bout de tissu, deux longs bras bougeant, coulissant comme des serpents. Du plus profond du tissu, on pouvait entendre une lourde respiration irrégulière.

L'homme qui tenait Natsume le lâcha et fonça se réfugier dans la maison tandis qu'Erimaki, l'écharpe démoniaque s'animait lentement, choisissant avec précaution ses cibles, pourtant armées et déjà prêtes au combat. Une fois arrivé à l'intérieur, le fuyard fût partagé entre deux craintes, celle de l'intrus, immobilisant son acolyte et celle du monstre de vêtement se trouvant dehors.

Un m-m-m-m-monstre ! Dehors ! Un monstre ! C'est l'écharpe ! Elle veut se venger ! L'écharpe ! On va tous crever !

Les cavaliers attaquaient Erimaki avec ardeur mais à peine un membre était coupé qu'il repoussait. Pourtant, l'écharpe n'avait pas pour but la mort des adversaires, juste leur immobilisation. Le démon du tissu agissait selon le désir de son pactisant, clouant de ses longs membres, les cavaliers au sol et les attachant avec un bout de lui-même. Tous les ennemis étaient attachés puissamment au sol.

Lâchez rien ! Coupez ça, mais coupez ça !

C'est plus possible, on peut plus bouger et nos épées sont inatteignables !

Lentement, Erimaki pris Natsume, endormi sur son épaule et se dirigea dans le chalet, tombant sur deux ennemis et un inconnu. La déduction était vite faite, le troisième individu était un allié car il immobilisait l'un des deux hommes. Le démon attaqua donc le dernier agresseur et le cloua au mur. Suite à quoi, il fit un grand signe de la main au présumé allié face à lui, reprenant une respiration plus régulière et moins agressive.

N-N-N-Non ! Je veux pas mourir, je veux pas ! Laisse-moi partir ! Toi là ! Aide-nous ! Il va tous nous buter !

Hurlait le cloué au mur en direction du mystérieux individu.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Mer 21 Sep - 14:57


POUR QUELQUES YENS DE PLUS

feat.Jason & Natsume



Jason observa la scène étrange qui se jouait devant ses yeux d’un air ébahi : peu de choses parvenaient à briser la concentration de l’assassin, en règle générale. Toutefois, une écharpe en tissu capable de transporter un corps inerte et de clouer un individu au mur, ça, il n’avait jamais imaginé pouvoir le voir dans sa vie ! Silencieux, il tenta de comprendre ce qui se produisait, mais aucune explication logique ne lui venait à l’esprit. Sauf peut-être une sorte de lien étrange entre le môme et l’écharpe ? Le type qu’il avait mis KO un peu plus tôt lui avait avoué que cet enfant était un élu, mais… quel pouvoir étrange !

Il se ressaisit finalement en entendant le cloué au mur hurler comme un putois pour la énième fois. Jason dégaina aussitôt son katana et s’approcha de lui, une lueur agacée courant dans ses yeux :
- La ferme, toi ! Si j’entends encore un mot… !
- Enlevez-moi ça, bordel ! Hurla à nouveau le bandit en coupant l’assassin dans ses propos.
Il n’en fallut pas davantage pour que la lame de l’assassin ne parle : d’un geste vif, il transperça le cœur de l’homme qui cessa de bouger : il était mort.

Le répit fut toutefois de courte durée, car déjà, deux hommes entraient dans la cabane. Qu’importe, Rock était d’humeur massacrante ! Il chargea sur un des assaillants tout en laissant le bout de tissu se charger du second. La lame de son adversaire fendit l’air, mais loin de l’inquiéter, elle manqua le jeune Rokuro qui n’eut qu’à faire un pas de côté pour esquiver. Son katana trancha la gorge de l’ennemi qui s’effondra au sol dans une gerbe de sang. Prêt à en finir immédiatement, l’assassin sortit du chalet et se retrouva face à une scène coquace : la plupart des ennemis étaient cloués au sol ! Toutefois, Jason nota par ailleurs du coin de l’œil que le mercenaire qui s’était volatilisé suite aux instructions de Watari était de retour, prêt à faire chanter sa lame.

Levant son arme vers lui, il le défia du regard.  Les deux hommes s’observèrent durant un moment, et comme si un signal invisible leur avait donné le départ, ils fondirent instantanément l’un sur l’autre : leurs lames fendirent l’air et ils se dépassèrent. Jason s’immobilisa, et rengaina son arme calmement avant de faire volteface, juste à temps pour voir son adversaire s’effondrer au sol dans une gerbe de sang. Il s’avança ensuite doucement en direction du chalet : prudent, il observa l’écharpe d’un air méfiant. Puis, il aperçut le gamin, toujours au sol. Il n’osa toutefois pas bouger : qui sait ce que ce machin était capable de lui faire s’il avançait vers son maître…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Mer 21 Sep - 15:34








Pour quelques yens de plus

feat Jason Rokuro
L'inconnu était bel et bien un allié. Erimaki l'observa tuer froidement l'un des agresseurs mais n'ayant pas la notion de bien et de mal, il ne réagit pas. Maintenant que tout le monde était hors d'état de nuire, il allait pouvoir réveiller Natsume. Il suivit donc l'inconnu et déposa l'adolescent au sol. Il ouvrit la petite sacoche à sa taille, en sortit un gyoza qu'il plaça dans la bouche du jeune homme inconscient. Suite à quoi il se réinstalla sur la nuque de Natsume, reprenant sa forme de vêtement inerte. Celui-ci se réveilla, toujours paralysé mais le gyoza dans sa bouche le fit se relever à la vitesse du son, comme si rien ne s'était passé. Il observa autour de lui, tous les cavaliers cloués au sol et le fameux inconnu qui, lui, était debout.

Ca a bien marché ! Erimaki a fait du bon boulot ! Eh m'sieur ! Si Eri vous a pas mis au sol c'est que vous êtes gentil ! Je sais pas si vous avez aidé mais merci d'être là !

Il s'étira longuement et se plaça face à l'inconnu, l'observant sous toutes ses coutures pendant quelques secondes, suite à quoi, il lui tendit un gyoza.

Vous avez la classe en tout cas ! Vous vous appelez comment ? Moi, c'est Natsume ! Natsume Naegi ! Enchanté !

L'adolescent commença à se rendre compte qu'il se trouvait dans une forêt, il tourna sur lui-même, observant les arbres avec un air pensif.

Ils m'ont emmené où ? J'étais sur les plaines moi ! Faut que j'y retourne ! Le patron va s'inquiéter ! Il s'arrêta enfin de tourner pour se rapprocher vivement de son présumé sauveur. Dites, on est où ? Comment on retourne au village à côté des plaines ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Mer 21 Sep - 17:15


POUR QUELQUES YENS DE PLUS

feat.Jason & Natsume



Toujours méfiant, il resta immobile en observant l’écharpe reviver le gosse en lui donnant à manger. De plus en plus étonné, mais quelque peu amusé par la situation qui se jouait sous ses yeux, l’assassin patienta en croisant les bras sur sa poitrine. Un homme cloué au sol se plaignit, mais un simple regard de Jason suffit à le faire taire. Ils l’avaient vu éliminer leur camarade sans sourciller, et ses yeux signifiaient clairement qu’il en ferait autant avec eux s’ils ne la fermaient pas. L’adolescent se releva à la vitesse du son, et tourna autour de Rock en s’adressant à lui comme un moulin à paroles : il en avait, des choses à dire, ce petit.
Tu peux m’appeler Rock, Natsume.

Ce dernier balaya les yeux du regard et se rendit compte qu’il n’était pas vraiment à l’auberge habituelle. L’assassin posa une main sur sa hanche et l’observa avec un léger sourire, avant de répondre à ses interrogations :
Tu as été kidnappé par des marchands d’esclaves, et nous sommes tous proches des plaines, ne t’en fais pas. C’est justement ton ami l’aubergiste qui m’envoie. Il était effectivement inquiet et m’a demandé de te retrouver ! Suis moi, ma monture n’est pas très loin, ça ira plus vite qu’à pied !

Tranquillement, Jason contourna la maison et retourna dans les bois là où il avait attaché son cheval. Il la détacha, et grimpa dessus avec agilité en tendant la main à Natsume pour l’aider à monter derrière lui. Puis, il reprit la route en direction de l’auberge. Il ne fallut pas plus d’une heure en maintenant une vitesse relativement soutenue, et enfin, Natsume put revoir les rues familières entourant la fameuse auberge. Arrivés devant, l’épéiste l’aida à descendre, et lui dit d’aller l’attendre à l’intérieur le temps qu’il dépose la monture là où il l’avait louée. Il revint quelques minutes plus tard et entra à son tour dans l’auberge du patron, qui l’accueillit chaleureusement et lui proposa de s’assoir avant de lui servir à boire, après lui avoir tendu discrètement une bourse pleine de pièces comme convenu.

Dans son métier, l’assassin était rarement accueilli chaleureusement. Il faisait payer pour ses services, souvent cher. Et dans ces cas-là, le client était mécontent que l’on réussisse ou pas. Il s’y était habitué, c’était dans l’ordre des choses. Il fut donc content que pour une fois, la somme certes peu élevée qu’il avait gagnée soit également accompagnée d’un sourire et d’une invitation à dîner dans les règles. Tout en se désaltérant, le bretteur observa Natsume et le propriétaire. Il sembla que Jason s’était trompé : l’homme était vraiment inquiet pour le gamin, et semblait beaucoup l’apprécier. Il ne l’avait pas assailli pour être payé comme le nippon s’y était attendu. Cela faisait au moins deux bonnes surprises en cette fin de journée…



Dernière édition par Jason Rokuro le Jeu 22 Sep - 23:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Jeu 22 Sep - 19:02








Pour quelques yens de plus

feat Jason Rokuro
Natsume fût rassuré de la réaction positive du prénommé Rock qui semblait assez inaccessible à première vue. A vrai dire, en l'observant pour la première fois, le jeune homme s'attendait à un "Mon nom n'a pas d'importance, suis-moi". Mais non, des explications claires avec un sourire.

Aaaaaah oui... Des marchands d'esclaves ! On va dire que j'ai eu ma dose avec ça !

Répondit-il à Rock avec un air incrédule. Il suivit son nouveau compagnon de route jusqu'à, son cheval, moyen de transport visiblement plutôt démocratisé à Kosaten. Il attrapa sa main et grimpa à l'arrière de l'animal en s'accrochant, comme à sa nouvelle habitude, à la taille du cavalier. Arrivés au village, Natsume descendit du cheval et se mit en direction de l'auberge.

Rock ! Tu me rejoins à l'auberge !

Natsume n'eut même pas le temps de dire bonjour au patron que celui-ci poussa un grand sourire de soulagement, accentué à l'arrivée de Rock. Il l'invita le sauveur d'enfants à se mettre à table, lui servant un jus de fruit et lui donnant sa prime.

Fallait pas vous attendre à de l'alcool, y a un gosse à côté !

Eh ! J'ai 15 ans j'te signale !

Le patron, satisfait de sa bonne action, alla arracher l'annonce de recherche et retourna à son comptoir. Natsume, lui, s'assit face à Rock, menton sur la table, observant sa réaction au goût du jus qui était le premier que l'adolescent avait bu en arrivant à Kosaten.

Dis Rock... Tu vas faire quoi ? Tu vas partir ou tu vas rester un peu ?

Demanda-t-il, dissimulant très mal son envie de faire plus ample connaissance avec le nouveau venu à l'auberge. Après tout, depuis Aki, les seules personnes qu'il avait rencontré étaient âgées et Rock constituait un certain vent de fraîcheur à ce niveau.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 1058
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Ven 23 Sep - 22:09


POUR QUELQUES YENS DE PLUS

feat.Jason & Natsume



Silencieusement, Jason fixa le jeune Natsume tandis qu’il lui posait une question qui devrait forcément pointer son nez avant la fin de cette soirée. Un sourire apaisé sur les lèvres, adossé et accoudé au dossier du canapé, il observait le jeune élu : il n’avait que quinze ans, et pourtant, c’était un élu de Minshu, lui aussi. L’assassin avait vu de ses propres yeux de quoi était capable cet enfant qui semblait si inoffensif au premier coup d’œil.
- Je vais rester encore un peu, mais je ne peux pas traîner trop longtemps, répondit-il au jeune Natsume avec un nouveau sourire bienveillant. Et je veux être rentré à Kansei avant qu’il soit trop tard dans la nuit. Je partirai tout à l’heure…

Jason était un mercenaire, et un aventurier. Il n’avait pas d’attache, pas d’obligations. Il se rendait là où il le souhaitait en se laissant porter par le destin et les rencontres sur son chemin. C’était une vie de liberté, qu’il vivait au jour le jour, et qu’il aimait. Il profitait de chaque journée, car il savait que ce ne serait pas toujours comme ça. Un jour, quelque chose finirait par le retenir, ou bien il mourrait. Sa vie était dangereuse, et il en était pleinement conscient, surtout depuis qu’il était arrivé en Kosaten. Ici, il n’était rien ni personne. Il pouvait mourir demain sans que cela ne change rien pour personne. Ce monde était redoutable, et tant que les véritables capacités de Rock étaient scellées, il était en danger. Mais cela ne changeait pas sa manière d’aborder la vie : profiter de sa liberté totale et agir comme il le souhaitait. Toutefois, depuis qu’il avait été choisi par Manshe, une nouvelle attache menant à de multiples obligations le liait involontairement et immanquablement à Minshu et au dieu serpent.

Il n’oubliait pas que très bientôt, les tambours de guerre se feraient plus puissants, et que Manshe réclamerait son dû en la personne de Jason. Tout élu convoqué l’était pour une raison précise. Tôt ou tard, qu’il le veuille ou non, l’assassin solitaire serait forcé à entrer en guerre. Son destin était tracé par un dieu pour qui il était forcé de se battre alors qu’il ne l’avait même jamais croisé et à qui il n’avait pas prêté allégeance ! Alors en attendant ces jours sombres, Jason prit son verre, et remercia l’aubergiste avant de boire le jus de fruit.

La soirée  se déroula agréablement. Jason en profita du mieux qu’il put. Néanmoins, il finit par mettre fin à la petite soirée. Il récupéra ses armes et promit de repasser un jour lorsqu’il aurait le temps. Puis, il sortit jusqu’à sa monture, et grimpa avec agilité. Il fixa alors le jeune élu avec un nouveau sourire, et lui dit :
- Ne t’inquiète pas, Natsume. Nous finirons par nous recroiser. Mais pour l’heure, mon travail ici est achevé. En attendant, fais attention à toi ! Je ne serai pas toujours là pour te sauver la vie, jeune élu ! Ajouta Jason en levant la main alors qu’il s’éloignait dans la nuit sur son palefroi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   Sam 24 Sep - 14:50








Pour quelques yens de plus

feat Jason Rokuro
Natsume soupira, déçu de la réponse de son interlocuteur. Ce n'était pas tous les jours que le jeune garçon rencontrait des gens dans la même situation que lui. Il espérait pouvoir bavarder un peu avec Rock que ce soit sur son ancien monde ou qu'il lui donne des astuces pour se débrouiller en Kosaten. Mais bon, il pouvait au moins faire quelque chose pour aider le futur voyageur.

Mmmmmmh... Eh ben tu sais quoi ? je vais te faire à manger pour le trajet !

Natsume fonça en cuisine le temps de réaliser un petit sac rempli de gyozas. Il retourna voir Rock, qu était déjà à cheval, lui mettant le petit sac dans la main.

T'as intérêt à les aimer hein ! Bon, moi, j'ai du boulot, je vais sortir me faire quelques yens. A bientôt Rock !

L'adolescent alla donc bricoler de nouvelles affiches, collées ça et là dans le village. Les quelques habitants qui le voyaient passer semblaient plutôt joyeux. Après tout, on pouvait s'inquiéter vu qu'il semblait avoir disparu. En tout cas, Natsume eut rapidement retrouvé deux travaux en une simple heure. La fin de la soirée consista donc à porter des caisses de part et d'autre du village et diriger les nouveaux chevaux vers l'écurie de la zone.

Dans tous les cas, Rock était parti quand Natsume revint à l'auberge vers minuit. Le patron, quant à lui dormait pendant que quelques clients mangeaient...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)   

Revenir en haut Aller en bas
Pour quelques yens de plus (Feat. Jason Rokuro)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour quelques immortels.. Beaucoup doivent mourir.. ( Renzaburo )
» Pour Quelques Pièces d'Or
» Pour quelques fragments de plus skaven Vs Liche and co
» Juste pour quelques commentaires ^^
» [FB:1619] Pour quelques crânes de plus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.