Partagez
La légende du loup d'argent
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyVen 23 Sep 2016, 23:02



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





La légende du loup d'argent (Chasse)




Ambiance


Nous sommes à une époque lointaine. L'époque ou les élus comme Zayro ne sont plus qu'un lointain souvenir. Gravé dans les livres, les légendes parlent de combats ancestraux entre des héros et héroines de renom, contre des ennemis tout aussi puissants. Les multiples batailles font récits des exploits de la druidesse Aki Nishiie, surnommé l'esprit gardienne de Seika selon quelques romans, tandis que d'autres parles des sectes qui ont un jour ravagés le monde. Des manuscrits ancestraux parlent encore des plus vieilles histoires, comme les destructions de villages comme Hibana par le messager des enfers. Mais aujourd'hui ou plutôt ce soir, nous allons vous raconter une autre histoire...

Il est l'heure de se coucher, tandis que deux petits enfants qui refusent encore d'aller au lit, joignent leurs désirs pour que leurs grand-père et leurs grand-mère racontent encore une histoire fabuleuse auprès du feu. Le premier, affirme vouloir entendre l'histoire du loup d'argent, la petite fille préférerait l'histoire qui parle de la libération des fées. Hier c'était le conte qui parlait de la louve hybride Geleerde, donc c'est le petit garçon qui aura cette fois le loisir d'entendre ce qu'il veut. En rigolant, le grand-père caresse tendrement la petite tête blonde. Il lui dit qu'il faut partager, que c'est chacun son tour, mais au fond, les enfants sourient car ils n'irons pas tout de suite se coucher.

Le vieil homme regarde amoureusement sa compagne, elle doit avoir son âge et avec elle, il a traversé le temps. Puis il se tourne vers ses petits-enfants et ouvre enfin un livre. Ce bouquin est lourd et rempli de magie, de magie dans ses pages bien entendu. Il ranime les mythes des élus de l'ancienne ère, ceux qui ont disparus depuis déjà... Trois cent soixante dix ans. Il ouvre enfin les rayons de papier qui vibre dans ses mains ridées, et pose son doigts sur la légende du loup d'argent.

Mettant des lunettes et s'installant un peu plus confortablement, les deux gamins assis en ayant les jambes croisés et parfois les mains sous le menton, il commence ; "Il était une fois, dans les jardins enneigées du village de Rin, l'histoire d'un loup magique, que l'ont disait fait d'argent par sa teinte subtilement nacrée. Il rôdait souvent par delà les horizons brumeuses et gelée....

...gelée...

La légende du loup d'argent 1424670921-seprateur

Nouvelle ambiance

...Gelé, tout était gelé ici, Zayro avait décidé de partir en direction du village de Rin. Il avait un ancien sous-fifre de l'époque ou il était bras - droit officiel de Sul Hei et devait récupérer quelques informations. Bien qu'il n'aime aucun contact, ne fasse confiance à personne, il souhaitait garder une sorte de relation de service, pour être au courant de tout.

Les oracles gardaient une importance considérable et certains au sein de la royauté du tyran, ne croyaient plus en lui avec la guerre proche. Fuyu était seul face à deux potentiels monstres de puissance. Certains espions ou sbires avaient tournés leurs vestes en faveur de Jinn, bien que celui ci ne garde avec eux, qu'un contact très restreint.

Il s'approcha d'abord d'une sorte de maison, c'était le lieu de rendez-vous fixé. L'homme était là, comme prévu, encapuchonné dans une lourde toile. Il donna des documents de main en main, ce n'est pas comme si quelqu'un pouvait les remarquer. Bien que Zayro ne passe pas inaperçus bien entendu, personne ne contesterait quoique ce soit ici. Les quelques passants savaient qu'il s'agissait d'une affaire privée et d'état, nul ne s'en mêla. Après en avoir terminé, le colosse passa devant une annonce. Elle parlait d'un loup qui rôdait autour du village de Rin depuis un moment déjà. Personne ne s'en occupait, si bien qu'il avait réussi à se forger une réputation.

Un animal avec une réputation ? C'était ridicule. On le nommait le loup d'argent... Un nom bien assorti, qui méritait de titiller la curiosité du messager des enfers. Pour porter un tel diminutif, cet animal était t'il si aussi puissant qu'il était craint ? Glaugan l'avait déçus dernièrement, s'il trouvait mieux, il fallait vérifier.




Le loup d'argent ?




Ajouta t'il froidement, tout en arrachant l'affiche. Il était temps de faire un tour aux alentours de Rin et de voir ce que valait cette chose si effrayante.







Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptySam 24 Sep 2016, 00:38

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Louve d'argent




Il est dit dans certains légendes aux origines plus qu'obscures, que j'avais une origine humaine. D'autres disent que Long lui même m'as choisie pour diriger les miens. Ni l'une ni l'autre de ces propositions ne me font envie. Le temps s'écoule, immuable, et n'as aucun effet sur moi. Je regarde tranquillement les choses changer, les montagnes grandir et décroître, les gens naître et mourir, les empire se construire et les royaumes se détruire, mais je suis toujours là. Cela fait si longtemps que je suis là que j'en ai oublié qui je suis vraiment. J'en ai oublié laquelle de toutes ces légendes es la vraie, ou même si il y en as une qui possède la bonne version. Qu'ai je fait de ma vie ?

Je me souviens d'un jour, c'était un jour froid, très froid. Mon compagnon avait décidé de sortir de la tanière pour aller chasser alors que j'allaitais les louveteaux, mais il n'était jamais rentré. Les jours, les semaines avaient passé et il n'était jamais revenus. Cela faisait des années que nous étions ensemble, lui et moi. Nous avions mis au monde au moins 8 portées différentes, toutes belles et fringantes. Nous nous étions connus, je crois me souvenir, lorsqu'il était encore très jeune. Puis il avait vieillis, doucement, mais cela ne m'avait pas empêché de l'aimer. Il avait perdus le combat qu'il menait pour garder sa place de chef de meute, le poids de l'âge sans doute, mais cela ne m'avait pas empêché de l'aimer. Il avait été incapable de nourrir correctement ma dernière portée, morte emportée par la famine, mais cela ne m'avait pas empêché de l'aimer. Il était mort, mais cela ne m'avait pas empêché de l'aimer. Les louveteaux avaient suivis, je n'avais pas assez de force pour sortir dans cette tempête. J'ai dû les manger. J'ai encore mal.

On dit que parfois le destin se joue de nous, quand j'étais plus jeune, je pensais me jouer du destin, mais depuis ces jours, j'ai compris le véritable sens de ces mots. Moi qui souhaites mourir, moi qui souhaites à présent laisser derrière moi une vie dont je ne veux plus, je ne peux pas le faire. Les loups ne savent pas pleurer, c'est bien connus. Pourtant, sur le sommet de la colline où j'ai ma tanière, je pense parfois que les perles de glaces qui tombent des cieux sont en réalité les larmes que je n'ai pas le droit de verser. Les humains m'ont déjà entendus, toute ces nuits, hurler à la lune pour la supplier de m'achever, et ils m'ont vus, argentée comme aucune autre de mon espèce, m'ont donné un surnom « le loup d'argent ». Les humains sont idiots.

Aujourd'hui il fait froid et une tempête se prépare. Les nuages blancs s'amoncellent au dessus de ma tête, je devrais rentrer si je ne veux pas geler dans le froid. Mais peut être que geler dans le froid me ferait du bien après tout ? Mourir ici, prise par l'éternité comme elle m'avait pris mon bonheur. Rejoindre enfin le loup que j'aime et tous ces louveteaux perdus. Quitter cette terre amère et sans goût pour poursuivre vers un avenir meilleur. Les humains pensent qu'il y as un paradis. Je pense qu'il y as un endroit où plus rien ne nous fait souffrir ni sourire, ou plus rien n'existe, tout simplement. Je voudrais me lover dans cet endroit pour toute l'éternité. Mes coussinets font fondre la neige autour de moi, alors que je m'approche encore du village des humains. Dans quel but ? Celui de me faire abattre peut être ?

Un homme. Grand. Les cheveux blancs. Il est fort. Très fort. Il est une centaine de fois plus fort que moi. Je l'observe pendant quelques instants, tapie dans un buisson. M'as t-il vus, m'as t-il entendus ? Je ne sais pas. Je ne suis qu'un loup après tout. Il se retourne. Pour repartir, pour regarder, pour m'attaquer ? Je saute hors de ma cachette et me lance à l'assaut. Ma décision est prise. Je ne veux plus continuer, plus maintenant. Une perle glacée roule de mon œil. Etait elle accrochée entre mes poils depuis le début ? J'envoie mes bijoux de toutes mes forces sur mon ennemi en hurlant. Entends. Entends comme je souffre. Mon cri déchire les tympans de ceux qui sont trop proches, mais avant tout, il leur fige le cœur dans un étau de glace impénétrable, les tue par le chagrin. Tue moi si tu en es capable, géant de neige. Tue moi si tu le peux.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

Spoiler:
 
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyDim 25 Sep 2016, 00:45



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





La légende du loup d'argent (Chasse)





Alors qu'il quittait presque le village de Rin, pour chercher aux alentours le fameux loup qui avait gagné un surnom, sans se douter qu'il s'agissait d'une femelle et sans même connaitre la légende qui l'entourait, le ciel s’imprégnait déjà de lourds nuages blancs et gris. Le vent se levait aussi et avec lui, la température chutait irrémédiablement. Si d'ordinaire, le froid ici était chose commune, lors des tempêtes plus personne ne mettait un pied dehors, car il était dit impossible d'y survivre plus d'une demi-heure. Les chaumières fermaient donc leurs portes, les cheminées s'allumaient avec de grands feux et déjà, les dernières portes claquaient pour se fermer à clés pour de bon. Un ou deux paysans de la plèbe, voyant partir le colosse dans le blizzard, firent par politesse prévention du danger. "Revenez" qu'ils disaient, "rentrez, soyez raisonnable mon bon monsieur" qu'ils firent.

Mais ce n'était pas comme si le messager des enfers, celui qui pouvait repeindre le blanc immaculé d'un rouge pourpre et la neige la plus froide d'un feu diabolique, pouvait craindre la nature. Il l'avait déjà dompté, comme il avait dompté le Seiba noir des toundras Fuyujins. Ni les tempêtes, ni ce loup ne pourraient à deux le stopper. Sans se retourner et sans un mot il disparut dans le froid et le souffle du vent. Les petites gens se dépêchèrent de rentrer et se chauffer, avec pour seule consolation d'avoir fait le nécessaire pour avoir tenté de le sauver. Mais ils ne savaient pas à qui ils s'étaient adressés après tout !

Dans la périphérie proche du village, la route creusée s’effaçait de plus en plus, les arbres morts peu nombreux, cachaient avec quelques-uns de leurs buissons solides, les potentielles menaces. Mais si une créature pouvait s'adapter et survivre à un tel climat, c'était déjà une preuve d'endurance et de rudesse. Zayro sentait des atomes, en faible quantité, celui d'une bête ? Il se retourna pour apercevoir l'une des plantation bouger et vit sortir rapidement la créature qu'il recherchait.

Un loup blanc, aux poils nacrés qui scintillaient dans la neige. Il fonçait pour attaquer, tiens donc, était-ce de l’esbroufe ou un combattant aguerris ? Un suicidaire ou un protecteur ? Les animaux étaient... Stupides. Mais le colosse ne portait pas plus d’intérêt à une bête qu'un Homme, ils avaient la même valeur à ses yeux, dans une globalité.




C'est donc ça.


Musique

Aucune véritable considération, en fin de compte, il préféra même laisser le loup attaquer jusqu'au bout. Il utilisait des drôles de perles qui semblaient flotter autour de son cou. Les créatures de Kosaten qu'il craignait étaient rare et ce hurleur, malgré toute sa légende et son mythe, n'en faisait clairement pas parti. Néanmoins la puissance de son hurlement fit vibrer le sol autour, qui se dérobait sous un craquement de neige significatif. Zayro manipula les atomes pour bloquer le son, en comprimant chaque atomes ensembles pour le faire taire.

Dés lors que la bête fut assez proche de lui, elle signait presque son arrêt de mort, mais il voulait tester un peu sa resistance avant de se la jouer serieux. Après tout, ce n'était qu'un chien un peu plus gros, non ? Après tout, il n'avait pas à faire à un simple animal en y regardant de plus près. Ce qu'il voyait au delà de ces crocs et de cet instinct bestial, c'était une envie plus sombre, plus profonde... Celle qu'il connaissait, celle de la mort.

Oh, c'était donc ça ? Il ne pouvait pas la comprendre, il n'en ferait pas mention en combat, mais il arrivait à sonder légèrement cet esprit. Quoiqu'il en soit, elle ne pouvait pas espérer partir sans souffrance. Il tenta de la frapper coups sur coups deux fois d'affiler, en enchaînant un coude plongeant sur le l'échine de la louve avant de tourner en verticale pour trancher dans le vif, tout en soulevant la poudreuse. Le blizzard empêchait une bonne visibilité, mais tâchant de rester sur la silhouette qu'il avait précédemment visé, Zayro fonça pour déclencher son puissants Fury Gen'kotsu. Un coup de poing atomique qui souffla une bonne partie du vent à ce moment là.

Puis il recula de quelques pas. L'avait t'il touchée ? En tout cas des éclairs jaillissaient autour de ses pieds et il se décida à essayer une nouvelle technique.




Ne te cache pas de moi, je sens aussi bien que toi ta présence.











Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyDim 25 Sep 2016, 02:52

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Louve d'argent




Il était face à moi. Terrible, cruel … Froid. Froid comme ce pays, mais aussi terrible et cruel qu'il pouvait l'être aussi parfois. Cela m'allait. Mourir contre quelqu'un de bon, contre quelqu'un qui me ménagerait ou aurait pitié de moi, ce n'était pas mon objectif. Je voulais qu'on me tue, que mon sang rouge orne la neige, dans un tableau éternel, figé par la glace. Je voulais que la souffrance soit empreinte sur mon visage, je voulais qu'on ne puisse plus jamais m'appeler le loup d'argent, mais le loup de rubis, celui que le froid glacial du pays avait transformé en une pierre précieuse, cristallisée dans la douleur.

Il n'y avait pas à avoir de pitié pour moi. Je n'étais rien. Les légendes racontent tellement de choses qui s'entremêlent dans mon esprit que je ne sais même plus qui je doit croire, qui je veux croire, en réalité. Voudrais je être eux ? Ces êtres humains abjects et mauvais qui s'évertuent à briser la nature autour d'eux … Non, ils ne m'intéressaient pas. Pourtant la légende était ainsi.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

Il était une fois une jeune femme aux longs cheveux d'argents, qui vivait il y avait des millénaires de cela, dans un château prisonnier par les grands froids fait de glace et de neige. Seule, elle attendait qu'un jour son père partit en conquête dans le pays voisin revienne. Il devait lui apporter une rose, aussi rouge que le sang, pour la lui offrir et ainsi guérir sa maladie qui rendait sa peau aussi pâle que la neige et ses lèvres aussi blanches que les nuages. En plus de cela, chaque jour passant, elle perdait petit à petit sa joie de vivre, elle qui avait toujours été la plus belle et la plus rayonnante de tout son royaume givré.

Un jour, alors qu'elle brossait ses longs cheveux gris blanc en regardant par la fenêtre, elle vit apparaître un cavalier, monté sur un dragon de cendre bleu. Etait ce son père qui revenait de sa conquête ? Lorsque l'étrange chevalier leva la tête vers elle, elle remarqua qu'au fond de son heaume, il n'y avait que noirceur et désolation. Aucun être humain ne vivait dans cette armure. Descendant lentement les 1234 marches en glace jusqu'en bas du château, elle attendit patiemment que l'étranger vienne jusqu'à elle. Descendant de son dragon cracheur de poussière, il glissa sa main gantée sur la peau si pâle et si désolante de la princesse.

N'aie plus peur jeune enfant. Ton père ne reviendra pas, mais je guérirais tous tes maux en t'offrant le plus beau des cadeaux que je n'ai jamais fait à une mortelle telle que toi. Toi qui est si belle, avec tes cheveux aussi brillants que la lune, soit éternelle et resplendit pour toujours.

Puis le cavalier remonta sur son destrier et s'en alla sans mot dire, le regard vide et inexistant. La belle femme retourna se coucher, comme prise dans un songe, et lorsque le matin se leva, une aurore pâle et grise, elle ne fit qu'éclairer une louve, au poil aussi brillant qu'une pièce d'argent et aux yeux bleus comme le ciel sans nuage. Pourtant, aucun sort au monde et aucune immortalité ne savait guérir la maladie qui l'habitait et alors que le temps passait, sa joie de vivre s'en alla à tout jamais.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

Mais ce n'était là qu'une légende bien entendue, et si tel avait été le cas, je n'aurais sans doute pas autant pus haïr les humains. Il m'asséna un coup de son arme affutée, ou devrais je dire du lourd manteau qui le drapait, le protégeant sans doute du froid mordant de ce territoire. M'aplatissant sur le sol, je décidais que cette victoire ne serait pas facile. C'était là les derniers instants de ma vie, les dernières minutes que j'aurais à respirer cet air glacial, je voulais les vivre jusqu'au bout. Mes bijoux magiques se collèrent devant mon visage, encaissant une partie de la seconde attaque alors que je bondissais en arrière pour éviter le coup de poing suivant.

Mes bijoux repartirent ensuite à l'assaut alors que ma gueule produisait toujours ce son si emplis de détresse et de désespoir qu'il faisait flancher les cœurs les plus durs alors qu'une perle de glace tombait de nouveau du ciel. La neige commença doucement à tomber, en écho à ma souffrance, alors que déjà une entaille aux couleurs écarlates s'était ouverte sur mon flanc. Tue moi. Tue moi si tu en es capable.

Spoiler:
 
©MangaMultiverse


Dernière édition par PNJ Aki le Dim 25 Sep 2016, 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyDim 25 Sep 2016, 19:48



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





La légende du loup d'argent (Chasse)





La louve s'était montré, elle avait une fourrure que beaucoup de braconnier se serait arrachés à prix d'or. Mais Zayro se fichait totalement de cela, il venait tuer une légende, en fait par curiosité au départ, histoire de voir ce dont un mythe construit dans un village Fuyujin était capable d'accomplir. Il ignorait tout ce qui était autour de l'animal et se focalisa dessus. Lors de ses précédentes attaques, il pu constater au moins l'agilité de ce dernier, qui ne se laissait pas avoir facilement. Mais il finirait pas la faire couiner d'une manière ou d'une autre.

Déjà, l'immaculée était recouvert de sang par endroit, que le blizzard se dépêchait d'effacer, comme s'il ne voulait pas voir sa blancheur recouverte de pourpre. Pour le moment, la visibilité et le vent, donnait presque un désavantage à Jinn, comme si le ciel était en colère. Alors que la louve tombait pour de nouveau se relever, de nouveau aller au combat en hurlant, comme si elle cherchait la mort, sans la vouloir facilement. C'était peut-être un peu contradictoire avec ce qu'elle semblait chercher.

Rien qu'en voyant les premiers coups, les lames, l'écart de force, n'importe quel animal aurait prit ses pattes à son cou pour fuir la queue entre les jambes. Mais pas elle. C'était à mettre dans le même panier que les Humains faibles qui beuglaient encore et encore, inlassablement, sans jamais prendre compte de leurs places dans le monde. Mais tant pis, ou tant mieux, Zayro n'allait pas ménager une bête sauvage, aussi forte et determinée soit-t'elle, elle était tombé sur le mauvais adversaire.

Non seulement celui qui signerait sa fin, mais également celui qui lui ferait endurer une souffrance supérieure à ce qu'elle imaginerait. Une légende se forgeait dans le sang, la vie partait dans la douleur.

Le colosse tournoya encore et frappa en feintant de son pied en direction de la louve, puis rabattit sa cape avec ses mains pour foudroyer le sol et l'animal de ses lames, qui percèrent nettement la neige et la roche en dessous pour laisser se dessiner une tranchée profonde. Il répéta de nouveau l'opération avant de se calmer, laissant le terrain bardé d'une cicatrice dans laquelle la neige s'engouffrait à grands flocons.




Est-ce là tout ce qu'un mythe peut faire ? La faiblesse d'un homme ou d'un animal ne mérite pas d'être raconté ou crainte. Pourquoi perdre mon temps..




Améliorant un peu plus sa vitesse, il frappa dans la zone ou la silhouette hurlante apparaissait encore. Ses mouvements étaient rapides et violents, c'était sans doute le début de la fin du loup d'argent ! Pouvait t'on imaginer une autre fin, pour un adversaire n'étant pas à la hauteur ? Il y'avait en face d'elle, le messager des enfers, celui que personne ne voulait croiser en tout Kosaten... C'est à peine s'il avait été ralenti par le rugissement qu'elle avait refait, l'ayant d'abord craint pour le jaugé, il mesurer son intensité pour se dire que rien ne pouvait l'arrêter dans ce duel à mort.

La légende prendrait bientôt fin. Une fin tragique.









Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyLun 26 Sep 2016, 00:19

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Louve d'argent




Le premier coup m'atteins sur la base de la mâchoire. Je fus projetée en arrière en couinant alors que la douleur, vive, inextinguible, me foudroyait toute la boîte crânienne. Le sang gouttait de ma gueule ouverte et haletante, faisant légèrement fondre la neige là où elle tombait, creusant un trou de quelques millimètres seulement, rouge, rouge écarlate … Quelle belle couleur. Je fermais les yeux quelques secondes, respirait, inhalait cette odeur métallique incroyablement enivrante qui provenait de mon propre corps. La mort approchait, je la sentais. Mais je le sentais lui aussi, je le sentais avec assez de précision pour esquiver son attaque d'un bond habile, et pour bloquer la seconde avec la puissance de mes bijoux, mais malheureusement, ils ne furent pas suffisants pour empêcher les lames acérés qui bordaient sa cape de venir déchirer gravement ma peau. Il ne me restait plus beaucoup de temps, d'autant plus que je sentais chaque fragment de ma vie fuir vers cet homme, lui en rendre à lui. J'avais été incapable de le blesser. De nouveau il frappa, de nouveau j'évitais son attaque de justesse. Mais ce n'était maintenant plus qu'une bataille pour gagner quelques secondes, quelques instants.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

On raconte que si la louve d'argent est éternelle, c'est car Long avait été fascinée par sa beauté. Il était dit dans les contes les plus anciens portant sur son apparence humaine, que si l'on ignorait ses longs cheveux gris et ses yeux aussi froids que la glace, elle avait un visage si fin et si pur qu'aucun homme au monde n'était capable de résister à son charme. Sa jeunesse et sa beauté semblaient alors comme figés par la glace qui gouvernait son royaume, sa peau blanche comme le marbre et ses lèvres fines et pales synonymes d'une gentillesse sans limite. Lorsque, par miracle, elle daignait sourire, on racontait également qu'alors la neige s'arrêtait de tomber, que les flocons se figeaient dans le ciel d'hiver pour la regarder.

Le soleil chassait les nuages pour observer ce pur produit des glaces et la jalousait éternellement, car elle était ce qu'il n'avait pus créer, une beauté de froideur, lui qui ne savait que faire fondre et brûler sur son passage. On raconte également que la nuit, lorsqu'elle sortait observer les étoiles, la lune lui conférait la beauté de ses rayons brillants pour que jamais elle ne perde de son éclat. Et pourtant, alors que le temps passait, personne n'avait pus la demander en mariage. En effet, sa maladie, au lieu de lui faire perdre la lueur de sa peau, rendait celle de son cœur si fragile qu'elle ne pouvait aimer sans souffrir atrocement, son père avait donc interdit tout contact avec les hommes et ne lui gardait que quelques nourrices pour s'occuper d'elle.

Pour sauver sa fille et espérer avoir un jour un héritier, il était partit en conquête. L'on disait à l'époque que l'empire du soleil, de l'autre côté du monde, disposait d'une fleur rouge brillante qui guérissait tous les maux du cœur et de l'esprit. Convaincus du bien fondé de ces histoires, et voulant à tout prix sauver sa fille, il était alors partis, laissant pour seule compagnie la dernière nourrice de sa fille qui mourut peu après, emportée par le froid. On dit encore qu'elle avait vécus dix longues années de solitude avant que Long ne se décide à changer le cours de son destin, on dit surtout qu'elle aurait avant tout souhaité mourir mais que, par pur égoïsme, le dieu dragon l'en avait empêché pour pouvoir la contempler pour toujours. Ne pouvant la garder sous forme humaine, ni la transformer en dragon, il avait choisis la forme d'une louve arctique, animaux qui servaient son dessein.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

De nouveau j'attaquais. Dans quel but ? Pourquoi ? Pourquoi continuer alors que le sang perlait, alors qu'il n'y avait plus aucune raison de se battre ? Chaque atémi qu'il me portait était plus violent que le précédent, chaque fois le liquide vital s'échappait. Je n'étais plus louve d'argent. J'étais rouge à présent. Grand bien m'en fasse, ce qui avait été responsable de ma malédiction n'était à présent plus qu'un mauvais souvenir. Je mourrais rouge.

Spoiler:
 
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyMar 27 Sep 2016, 02:18



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





La légende du loup d'argent (Chasse)





Ce combat ridicule n'avait que trop duré, le loup, enfin, la louve continuait de se battre, d'éviter certains coups qui auraient très bien pu lui être fatals. Pire, elle continuait encore son manège en attaquant Zayro Jinn. Oui, ce n'était bien qu'un bête animal, qui n'avait jamais autant bien porté le diminutif rabaissant qu'il lui conférait intérieurement. Elle allait rejoindre la neige qui s’entachait, sous peu. A présent, ce n'était plus qu'une question de secondes, et ce, malgré le vent effarant et ébouriffant qui soufflait par ici aux alentours.

Depuis le début du duel, la température avait bien chuté d'environs une trentaine de degrés. Il appelait ça le "souffle de long", une bourrasque terrifiante et glaçante comme la mort qui était dix fois plus violent que les brises nordiques habituelles de Fuyu. Par ici, on disait qu'un homme ou un élu ne pouvait y faire face plus de dix minutes. Cela durait en général une heure ou deux sans discontinuer et en prenant toujours de plus en plus d'ampleur.

L'armure flexible et solide de Jinn se couvrait de blanc cristallin et craquait, devenait plus lourde, tout comme ses mouvements pourtant rapide. Il avait rarement vu un tel vent, un tel froid, même au sommet de sa montagne il n'y avait pas cela. Le village de Rin avait donc ses petits secrets lui aussi. Fuyu était vraisemblablement le pays le plus rude et c'était sans doute pour ça, que c'était le pays le plus fort. Les élus y étaient guerriers, forgés dans l'âme et le sang. Ses animaux l'étaient aussi, ancrés dans les légendes. Ce n'était pas pour rien que l'ont avait peur, par delà les montagnes. Il restait à ce territoire de larges étendues sauvages et hostiles, qui n'avaient rien à envier aux zones inexplorées de Kosaten.

Mais ce n'était pas mère nature qui aurait raison de la force, de l'envie et de la patience de Jinn sur ce coup bas.




Je n'ai pas combattu une légende aujourd'hui... Mais un loup craintif et faible.




Et encore une fois, il frappa...
Et encore une fois, le sang se versa...
Et encore une fois, il gagna...

Les lames avaient fusées, les coups de poings, de pieds, tonnèrent comme les éclairs, perçants la peau, la chair et les os. Les broyant sous une cascade sanguine. Dans la jungle blanche, terrible jungle blanche... Le loup était mort ce soir.

Laissant derrière lui une marrée de sang recouvrir la neige, un corps tomber dans les traces d'un combat, il se détourna d'elle comme le faisait la mort qu'elle souhaita tant dans la légende féerique. Pendant longtemps, la princesse avait espéré rougir, pour ne plus voir la pâleur de sa maladie, elle attendait cette rose qui ne se fane pas. Il n'était ni la mort, ni le prince, ni même son mal. Mais il apporta plus de rouge que quiconque.









Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyMar 27 Sep 2016, 15:06

Loup arctique
- 北極オオカミ -

Louve d'argent



Le souffle coupé je tentai d'esquiver les deux attaques suivantes, et y arrivait de justesse, de plus en plus épuisée. Le souffle de la mort était là, il caressait ma nuque, si proche, si rassurant. C'était comme si la grande faucheuse avait pris place sur ma nuque, faisant doucement courir son arme le long de mon dos en attendant le moment de me donner le coup fatal. Je n'avais pas peur. Levant les yeux au ciel pendant quelques secondes, je regardais le ciel se teinter des éclats du soir, embrasant les montagnes alentours, les rayons se reflétant sur la neige brillante, provoquant un des couchers de soleil les plus magnifiques que je n'ai jamais pus voir. Une dizaine de perles de glaces vinrent s'accrocher dans mes longs poils argentés. La pluie de coup arriva, plus puissante que jamais.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

On raconte que le jour où le loup d'argent mourrai, alors elle retrouverait sa forme première, la jeune femme connue pour être la plus belle du royaume glacé, on raconte que ce jour là elle pourrait enfin rejoindre Long qui l’accueillerait à ses côtés, là où l'attendait son père. Il existe bien sûr de multiples visions de cette légende, des millions de façon de la raconter et des variantes à n'en plus finir. Certains disent par exemple que le dieu dragon était son père lui même et que, anxieux de la voir dépérir, il avait essayé de la sauver grâce à cette malédiction. D'autres disent que sa pâleur se rapprochait en bien des aspects de celle des vampires et qu'elle faisait sans aucun doute partie de ces créatures démoniaques, buvant le sang des autres pour survivre, raison de son éternelle longévité. D'autres encore prétendaient avec ferveur qu'elle était la fille de la lune et du soleil, et que le deuxième l'ayant renié, elle était devenus animal de la première, hurlant à la lune toute les nuits.

Au final, sans doute qu'il n'y avait aucune de ces versions qui avait l'entière vérité. Seul Long lui même la connaissait mais il avait depuis longtemps abandonner l'idée de surveiller celle qu'il avait soi disant choisie. Les dieux sont sans doute trop inconstants pour aimer longtemps, que ce soit leur fille ou leur amante. Qui sait, peut être que le dieu dragon rejetterait celle qu'il avait auparavant choisie lorsque celle ci voudrait rejoindre son royaume après avoir vécus tant d'année dans ses glaces éternelles.

La légende du loup d'argent 872631541940Ligne

Du sang jaillit de ma gueule ouverte alors que mon poil en était enduit. Je m'écroulais dans la neige glaciale, la tâchant de ce liquide si précieux qui m'avait fait vivre tout ce temps, mes yeux révulsés par la douleur. Souffrant le martyr, ma forme changea peu à peu alors que mes jambes s'allongeaient, une robe blanche pâle remplaçant ma fourrure, de longs cheveux argentés venant entourer un visage humain doté d'une parfaite beauté. Mais était ce la réalité ou une illusion causée par l'imminence de ma mort ? Alors que sous cette étrange forme je m'allongeais sur le dos pour regarder le ciel avant mon dernier soupir, la neige écarlate faisait parfaitement échos au liquide poisseux qui imbibait peut à peu ma robe de gaze.

Merci.

Mes yeux se fermèrent doucement et dans un dernier hoquet projetant quelques gouttelettes de bave imbibées de sang sur ma joue pâle, je mourrais enfin. Tant d'années, tant de morts dans ma vie, tant de royaumes, tant de victoires et de défaite, c'était enfin, enfin finis.



Bravo tu as vaincus le loup arctique !

infos correcteur:
 

©️MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent EmptyMar 27 Sep 2016, 17:08



Qui est Zayro Jinn ?

: Un 7 octobre
Lieu  : Labo du N.E.S.T
Taille : 1m93
Poids : 88kgs
Sceau :  Dos, entre omoplates

Profession :
Sous chef du Nest
Mission :
Extermination
Idéal (kosaten) :
Detruire les Dieux
Groupe Sanguin :
inconnu

Alliés:
Aucun pour l'instant
Ennemis :
Liste exhaustive Cliquez ici
Pire ennemi :
Schneiden

Première Apparition : Cliquez ici
Univers d'origine :
KOF 2001
Sa fiche informative :
Cliquez ici
Chronologie :
Cliquez ici





La légende du loup d'argent (Chasse)




Nous sommes à une époque lointaine. L'époque ou les élus comme Zayro ne sont plus qu'un lointain souvenir. Dans cette chaumière à la cheminée qui fume et ou le feu semble manquer un peu de bois, les petits enfants ferment doucement leurs yeux, ayant écouté une bien belle histoire. Celle de la louve d'argent, princesse malade d'un royaume blanc comme sa peau, en recherche d'une couleur plus vive que le soleil. Le clappe de fin, annonça la fermeture du livre par le grand père, qui hocha légèrement la tête et regarda sa compagne. Un fin sourire s'annonçant sur son visage, il porta alors les deux enfants sur ses épaules pour les mener dans un lit bien chaud.

Puis redescendit dans son salon, sa femme l'accompagnant en gardant sa main dans la sienne. Il alla jusqu'à sa vieille bibliothèque pour y ranger le livre, passant ses doigts dessus comme une douce caresse. L'histoire pouvait paraître dure, sanglante même par moment. Mais il y'avait une morale, une recherche qui trouvait enfin sa finalité. Avoir un but était important et puis la poésie dégagée était immense. Le récit était à la fois rempli de vérité et de mensonge, comme toute histoire, battis sur des rumeurs des siècles précédents. Ces mythes datant des générations d'élus, étaient bien souvent des mythes ineffables, tant les écrits des ces ères de guerres et de paix, d'inconstances faisaient disparaître les choses.

Quoiqu'il en soit, le vieil homme se rassit, un air de contentement devant son feu qui prenait fin. La compagne attendrissante remettant une bûche pour chauffer la fin de cette soirée d'hiver. Il ne restait plus de sang, mais beaucoup d'amour et encore beaucoup de livres à ouvrir, de pages à tourner, d'histoire à raconter.

Le loup d'argent n'était pas mort, il vivrait à travers l'imagination et les souvenirs des enfants, comme il vécut aux travers de ceux des ces vieillards avant eux.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La légende du loup d'argent   La légende du loup d'argent Empty

Revenir en haut Aller en bas
La légende du loup d'argent
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La légende du loup d'argent
» Vieux loup de mer (libre)
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» Quelque vilains dans la Légende
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: La légende du loup d'argent 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Village de Rin-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.