Partagez | .
Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mar 27 Sep - 9:56




Un imprévu de taille... Respectable [Chasse]

feat.Aki Nishiie



-Je fais bien plus attention depuis que ma fille est entrée dans ma vie. Elle est la famille que j'ai toujours rêvée d'avoir, je ne supporterais pas de la perdre après avoir passé autant de temps à espérer la trouver, mais d'un autre côté je doit mettre fin à la vie de Zayro, sinon le danger dans ce monde sera trop grand. Il vaut mieux que j'y perde moi même le souffle de vie et qu'elle puisse vivre heureuse et en paix, plutôt que je reste à me complaire dans un confort factice et qu'elle craigne pour son existence chaque jour que Gaea fait … J'ai les capacités de tenter le diable pour elle, alors je le ferais, sinon je ne serais pas une mère digne de ce nom.

La mort de Kachou avait bien secoué mon amie Seikajin, bien qu'elle réussît à sortir de sa tristesse, elle restait encore particulièrement blessée par cela et que part la défaite qu'avait dû lui infliger le titan de Fuyu dans la tentative de vengeance désespéré. Cependant, je ne pouvais rien lui dire sur ce point, à sa place, j'aurais très certainement fait la même chose et souhaiterais justice tout autant qu'elle...

Malgré la puissance que pouvait avoir la Nishiie, savoir qu'elle avait déjà mordu la poussière contre le fléau de Kosaten n'allait pas aider pas à ne pas me faire du souci pour elle et bien que ses raisons de se battre étaient loin de pouvoir être remises en cause, pour moi, elle n'avait pas à se sacrifier pour s'assurer la défaite d'un démon tel que semblait l'être ce Zayro Jinn, elle n'avait plus le droit de perdre à présent. Souriant à la jeune femme, je tapotais ses épaules amicalement.


-Je comprends ce que tu veux dire Aki, mais ayant grandi sans ma mère, je peux te dire que te sacrifier pour elle ne l'aidera pas forcement autant que tu ne le penses...

Ayant resté silencieuse jusqu'à maintenant, Erym vint finalement nous rejoindre, esquissant un petit sourire en arrivant à notre hauteur, m'évitant du regard pour se concentrer sur la druidesse, lui faisant un clin d'œil en gardant ses mains jointent dans son dos.

-Nous ne doutons pas de ta force Aki-sama, mais parfois partager son fardeau avec d'autres peu te permettre d'accomplir bien plus de choses que si tu restes seule. Bon, par contre, nous manquons de provisions, je vous laisse tous les deux quelque temps, le temps d'aller chercher quelque chose à manger !...

N'attendant même pas une réponse de notre part, la demoiselle aux yeux vairons se dirigeait vers la forêt après avoir récupéré son arc. Surpris par sa réaction soudaine, je lui emboîtais le pas et j'allais poser ma main sur son épaule, ne réussissant même pas à la faire se retourner vers moi.

-Tu veux qu'on t'accompagne ? Nous irions plus vite à trois.
-Non, c'est bon... Je vais me débrouiller, ne t'en fait pas.
-Bien... Fais attention à toi.


Répondant d'une petite voix étouffée, Erym partit presque aussitôt, disparaissant derrière la lisière de la clairière. Passant ma main dans mes cheveux, je me retournais vers Aki d'un air inquiet tandis que Zeymah poursuivait ses grognements mécontents, arrivant finalement à retrouver son calme lorsque je retournais près de la guérisseuse qui semblait exténué, changeant de sujet et poursuivant notre discussion de tout et de rien, laissant les minutes fondre les unes après les autres...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mar 27 Sep - 15:40




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




Ieta lui parla du fait qu'il avait grandis sans sa mère et qu'il valait mieux qu'elle reste en vie plutôt que de sacrifier cette dernière au profit d'un monde plus sécurisant pour Orina. Sur ce point, Aki n'était pas d'accord. Le Minshujin avait sans doute grandis sans protection maternelle, mais il n'avait pas grandis dans un monde où un dangereux psychopathe avait décidé de faire payer la mère en question en s'attaquant à tous ceux qu'elle aimait, il n'était donc pas apte à faire la comparaison. Cependant elle préféra éviter de le blesser et se contenta de hausser les épaules en souriant doucement. Ce fut ensuite au tour d'Erym de venir ajouter son grain de sel dans la conversation en lui disant qu'elle serait plus forte si elle acceptait l'aide d'autrui, ce qui n'était pas totalement faux. La Nishiie n'avait pas prévus de mener ce combat seule, mais au contraire de chercher à travers le monde des personnes capables de le faire avec elle. Des personnes qui auraient autant de raisons, voire même plus qu'elle de le haïr, des personnes puissantes et fortes qui pourraient l'épauler. A présent elle savait où il était, elle connaissait le lieu où il se ''reposait'' et comptait bien profiter de cette information pour l'achever. En attendant ses pouvoirs continuaient à grandir, toujours plus puissants, atteignants des sommets qu'elle n'avait jamais connus dans son monde d'origine, à croire que Kosaten lui avait fait du bien finalement.

Regardant d'un œil distrait la conversation qui avait lieu entre son ami et la jeune femme qui l'accompagnait, elle ne mit pas longtemps à comprendre que quelque chose n'allait pas. La bandit avait visiblement besoin d'être seule et qu'on la laisse tranquille, on ne pouvait pas le lui reprocher si les sentiments qu'elle avait pour l'élu du serpent étaient bien réels. Sans en vouloir à la Druidesse, elle avait sans doute envie de se tenir loin de ces deux personnages qui lui provoquaient une désagréable sensation, si elle avait été à sa place, l'archère aurait sans doute réagis pareil. Quelques pensées désagréables lui vinrent en tête : et si Tanith était en réalité amoureux d'une autre, cette Adelaïde par exemple ? Et si, en réalité, depuis le début, elle n'avait pas eu la moindre chance ? Elle essaya de ne pas penser à cela et se retourna vers le brun qui paraissait embarrassé.

Ne t'en fais pas, ce n'est sans doute rien de grave, elle vas rester quelques minutes en solitaire, peut être pour digérer tout ce qui t'es arrivé dernièrement, et quand elle reviendra elle se sentira mieux. Il faut juste respecter son besoin de solitude.

Toussant légèrement, Aki posa la main sur sa poitrine où le Z de son pire ennemi flamboyait toujours, lui provoquant régulièrement quelques quintes de toux où elle souffrait le martyr. Cette fois ci heureusement, cela s'interrompit soudainement. Soupirant, elle appuya son dos contre un arbre derrière elle et accueillis avec plaisir Mune qui était grimpé sur ses genoux pour avoir un peu de son attention. En voyant le comportement de ces deux animaux dotés d'une grande intelligence et dont l'un pourtant se comportait comme un véritable chaton, elle réalisait toujours plus à quel point les êtres humains pouvaient sous estimer les bêtes uniquement parce qu'ils ne les comprenaient pas.

Tout à coup, les deux boules de poils blanches et elle se figèrent d'un même mouvement, leurs regards se portant vers le ciel où le soleil rayonnait encore ardemment, en cet instant entre le milieu et la fin d'après midi. Ils avaient sentis quelque chose. Quelque chose de puissant, quelque chose de fort, de beaucoup beaucoup plus fort que toutes les créatures qu'ils avaient pour l'instant croisés en Kosaten. Un Fluide aussi dévastateur que celui qui habitait l'élu de la wyverne par exemple, ou même plutôt, que celui qui vivait à l'intérieur de la guérisseuse. Ce n'était pas un élu pourtant, même pas un natif ou un être humanoïde. Un monstre. Un monstre arrivait sur eux. Le ciel s'assombrit soudain, comme si il avait été recouvert par un nuage de cendre, et l'immense masse se dressa face à eux. Les yeux écarquillés, emplis d'une lassitude extrême, la rouquine se dit que, décidément, ce n'était vraiment, vraiment par leur journée.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 73
Yens : 146
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Zayro PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mer 28 Sep - 0:17

Dragon commun
- ドラゴン -

Un imprévu de taille respectable


Musique

Je suis un être ultime. J'ai parcourus toutes les mers, tous les océans, les vagues du temps et ses tempêtes sans rivages, nul ne m'arrête. Je vole à travers les cieux et règne sur les terres, les villages et les campagnes. Les Hommes sont des fourmis vu d'en haut. Il y'a longtemps, bien trop longtemps, je venais à leurs rencontre pour les affronter. Combien sont tombés sous mes griffes, sous mes crocs, sous mes cornes et mon feu ? Bien trop.

Les guerres sont ensuite venues et avec elles les élus. Des Hommes anormalement puissants, qui ont tués trop de mes frères. Ils provenaient bien souvent de ce continent que l'ont nomme Kosaten. Je volais des siècles durant sans m'arrêter, dans l'espoir de pouvoir les voir un jour. Mille ans passèrent. C'est n'est rien qu'une goutte d'eau dans l'espace temps, l'âge des dragons est bien plus que millénaire.

J'ai oublié mon âge, je suis dans la force de l'âge, mais ma patience a enfin été récompensée. A trop cherché sans jamais plus combattre, mes articulations se sont rouillées, pourtant mes ailes couvrent encore la lumière du jour en l'éclipsant, lorsque je perturbes les nuages de ma venue. Le ciel s'écarte sous mes tourments. En volant, j’aperçois en bas, dans entre les cimes, deux curieuses silhouettes accompagnés d'animaux. Je pourrais prétendre ne pas les voir et passer mon chemin, mais il a été long, bien trop long. L'attente cruelle pour croiser enfin ces élus, doit être récompensée d'un combat à mort !

Chez nous les dragons, ce n'est rien, la mort n'est rien d'autre qu'une récompense lorsque nous nous affrontons. Si ils sont si forts, s'ils ont tués autant de dova, alors qu'ils me le prouve. Je n'avais que faire que ce soit des natifs ou autres choses, c'était à eux de me prouver leurs forces et non le contraire.

Je lançais un premier, puis un second jet de flamme sur cette femelle humaine, puis je me posais avec lourdeur en brisant les arbres, des brindilles face à ma carapace d'écailles anciennes. Je balayais enfin devant moi à coup de griffe le terrain qui me fit face, sans discontinuer, le sol s'arrachant sous ma simple force. Du haut des mes vingt mètres, j'étais imperturbable ! Qu'ils viennent me détrôner ! Qu'ils viennent. Je finissais par une charge cinglante rasant tout sur mon passage, ne laissant qu'une traînée de terre retournée sous mes pattes...

L'avais-je tuée ? Qu'importe, elle n'était pas seule. Un mâle l'accompagnait, son alpha ? Peu importait là encore, je le visais très clairement en lui lançant coup sur coup deux jets enflammées et précis, qu'il périsse par mes flammes. Puis je balayais toute la zone d'un coup de queue. Si je n'en avais pas finis ainsi avec eux, alors c'est que ce que mes frères me comptèrent était vrai.

S'ils avaient survécus... C'est qu'ils étaient des élus !

Niveau actuel
Niveau approximatif : 139



©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Jeu 29 Sep - 16:53




Un imprévu de taille... Respectable (Chasse)

feat.Aki Nishiie



Un mauvais pressentiment... Un très mauvais pressentiment... Un frisson et une goutte de sueur glaciale qui me traversait le dos en quelques secondes alors qu'une ombre gigantesque venait obscurcir le ciel azuré comme une éclipse imprévue, annonçant la fin d'une aire, la fin d'un règne. Alors qu'Aki venait d'essayer de dissiper mon inquiétude, il ne fallut pas longtemps pour que cette nouvelle menace venant d'un autre temps ne débarque de nul part.

Nous tombant dessus comme un aigle fondant sur sa proie, une gigantesque créature ailée étrangement familière arrosait la zone de plusieurs jets de flammes puissantes, mais elle ne visait pas de façon arbitraire, non, cet assaut prenait spécifiquement pour cible mon amie Seikajin. Après une demi-journée de perdu sans en avoir le moindre souvenir, nous nous retrouvions face à un dragon. Millénaire, puissant, haineux, mais calme à la fois, même Zeymah se faisait tout petit, préférant rester à mes côtés alors que je me précipitais pour récupérer mon sabre qui était resté posé à quelques pas de là, ne pouvant qu'observant l'immense créature se poser pour poursuivre son carnage.

Dégainant mon sabre qui s'enflammait aussitôt, je me demandais ce que j'allais pouvoir faire face à un tel monstre, je n'étais clairement pas de taille... Mais je ne pouvais pas laisser Aki lui faire face seule, même si elle avait largement la puissance pour lui tenir tête et que je risquais de plus la gêner qu'autre chose, c'était plus une question de fierté qu'autre chose ! Dans le meilleur des cas, je pourrais peut-être fixer certaines des attaques de la bête ancienne sur moi, laissant des fenêtres d'actions à la druidesse afin qu'elle puisse porter des attaques sur la créature.

Après avoir fracassé la zone dans laquelle se trouvait Aki avec ses puissantes pattes, devant sûrement partir sur le principal que l'humaine ne se relèverait pas, le dragon se tournait vers moi, ayant de toute évidence pas oublié ma pauvre présence, me lançant successivement deux jets de flammes dans ma direction. S'entend la chaleur des flammes alors qu'elles étaient encore à distance raisonnable de moi, je me jetais sur le côté, faisant une roulade pour me retrouver sur mes pieds, esquivant la première attaque avant de répéter l'opération pour la seconde pouvant enfin me retourner vers la gigantesque menace.

Mais la bête était loin d'être... Bête... Profitant de la confusion de son attaque surprise pour faucher toute la zone d'un large et puissant coup de queue. Serrant les dents, je resserrais ma poigne sur mon sabre, agrippant l'arme en bloquant mes pieds dans le sol, je me prenais l'attaque de plein fouet. M'envoyant voler sur plusieurs mètres en me faisant cracher du sang, je tombais lourdement au sol, mon arme volant dans les airs et se plantant à mes côtés. Toussant douloureusement en me tenant le ventre, je pouvais sentir une violente douleur au niveau des côtes, m'indiquant que certaines avaient très certainement dû se briser sous l'attaque de la créature.

Crachant du sang, je me relevais lentement en prenant appui sur le sabre que je venais de récupérer, essuyant le sang qui perlait au coin de ma bouche d'un revers de la main, j'enflammais mon bras noir avant de concentrer une boule de feu bleutée au creux de ma main, la tirant comme une balle de base-ball en direction du titan d'écailles, enchaînant immédiatement sur une seconde, même si j'avais peu d'espoir pour que le dragon sentent ces petites attaques sans grande envergure à côté de la majesté de la bête millénaire, si j'arrivais à lui infliger, ne serais-ce, que quelques minies blessures, cela serait toujours ça de pris.






Dernière édition par Ieta Ao le Sam 1 Oct - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Jeu 29 Sep - 22:47




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




La bête qui se dressait au dessus de la canopée verdoyante était d'une race que Aki ne connaissait que trop bien pour l'avoir déjà affrontée avec un ami Fuyujin du nom de Kamatari. Un dragon. Ce n'était pas ceux des légendes les plus épiques, mais bien ceux que l'on pouvait trouver un peu partout en Kosaten, il n'était pas rare de les entendre appeler dragon commun. Mais si celui qu'ils avaient affrontés dans la toundra boréenne n'était pas quelqu'un de très puissant parmi les siens, ici ils avaient en face d'eux quelque chose d'un millions de fois différent. Les pupilles écarquillés, la rouquine regarda le mastodonte aux couleurs vertes battre de ses immenses ailes au dessus d'eux, impressionnée par son Fluide comme elle ne l'avait jamais été. Il était de loin le plus puissant qu'elle ait sentis depuis Zayro Jinn, même si Rhadamanthys le frôlait sans problème. En dehors de ces quelques exceptions, il revêtait une aura incroyablement unique. Il faisait partie de ceux que l'on appelait les seigneurs dragons, de ceux qui avaient tout vus tout vécus, tout combattus. Et à présent, à en juger par ses pupilles dardés sur elle, jeune fille d'un mètre cinquante-sept, il allait falloir l'affronter. La jeune femme ferma les yeux et tenta de se calmer. Le Fluide rouge commençait à prendre place à l'intérieur de son corps. Le danger était immense, et pas seulement pour elle. Il y avait ici également Ieta et Erym qui craindrait pour leur vie.

Les flammes se déversèrent sur elle, enflammant l'herbe autour. La Druidesse resta droite et figée, le défiant du regard. Avec un peu de chance la peur de voir une ennemi rester aussi stoïque devant son attaque le ferait reculer. Mais il n'en était rien. Il ne semblait même pas avoir remarqué qu'elle était toujours là et se posa en écrasant au passage les branchages, renversant un grand nombre d'arbres. En cet instant c'était loin d'être important. Lorsque le premier coup de griffe arriva droit sur elle, elle bondit sur le côté, déployant ses ailes pour se donner de l'élan, ravie de ne pas les avoir enlevée un peu plus tôt lorsqu'elle avait croisé son ami Minshujin. Constituant aussitôt un bouclier autour d'elle, elle encaissa le deuxième coup avec difficulté alors que le troisième le faisait voler en éclat, marquant deux énormes balafres sur son bras qui se refermèrent aussitôt grâce à l'immense pouvoir de son Fluide.

La charge qui s'ensuivit était encore plus forte et elle dut user de son Fluide combiné à la protection de ses bras pour ne pas prendre de dégâts. Jusqu'ici, le dragon n'avait sans doute pas donné toutes sa puissance contre elle, et elle sentait bien qu'il en avait encore dans le ventre. Mais pourtant, au lieu de s'acharner sur son cas, il s'en pris à l'élu du serpent qui était beaucoup plus démuni qu'elle. Il réussit par deux fois à esquiver mais le dernier coup lui fit de sérieux dommages. Il n'avait clairement aucune résistance et risquait d'en prendre beaucoup pour son grade si elle ne l'aidait pas. Lui lançant un autre bouclier magique pour le protéger de la suite des évènements, elle regarda Mune, le loup géant. C'était le moment de vérité. Ils s'étaient longtemps entraînés tous les deux pour parvenir à devenir plus complémentaires que jamais. A présent sous une immense forme de dragon noir, ils étaient deux créatures de quasiment cinq mètres de haut faisant face à un monstre tout aussi impressionnant. Qui l'emporterait ? Qui porterait le coup fatal à son adversaire ? Montrant une rangée de dents aiguisée, l'Alatreon sourit à son adversaire, sans doute pour le provoquer.

Son immense patte griffue s'asséna sur le crâne du dragon (ou en tout cas essaya de le faire), tandis qu'en langue draconique, elle tentait de le briser. De l'autre côté, Mune utilisait ses crocs pour tenter d'en faire de même alors qu'elle réitérait son attaque. S'écartant légèrement, elle laissa l'énorme créature qui lui tenait lieu de compagnon de voyage envoyer une frappe qu'ils avaient appris ensemble, d'une puissance inouïe et dévastatrice. Ses dégâts n'étaient pas les plus forts mais Aki elle même n'avait pus la bloquer en usant de son Fluide. Respirant un grand coup elle écarta ses alliés d'un coup de patte avant de propulser ses flammes sur l'ennemi, les faisant jaillir de sa gorge démoniaque. Elle n'avait pas le loisir de s'appesantir en considération sur le sens de la vie de cet opposant. Il les avait attaqués sans raison, ou alors pour des raisons bien trop obscures. Il était le fou à éliminer, comme elle l'avait expliqué à Tanith, et elle devait sauver ses deux amis. Ses yeux flamboyaient de colère et de l'excitation du combat.







Dernière édition par Aki Nishiie le Dim 2 Oct - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 73
Yens : 146
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Zayro PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Ven 30 Sep - 16:54

Dragon commun
- ドラゴン -

Un imprévu de taille respectable


Musique

Grisé par l'ambition et l'envie du combat, du sang, de voir si ce que m'avait porté mes frères était vrai, je balaya la zone avec tourment et fracas. Ce n'était peut-être pas eux que je cherchais. J'avait touché quelque chose en tout cas, de toute mon échine je pu sentir mes écailles trembler sous l'excitation. Une fourmis avait volée et s'était relevé, c'était donc la fameuse resistance des élus ? Cet alpha n'était pourtant qu'un insecte, ses coups ne parvinrent même pas à perforer ma solide peau légendaire. Non, il n'était pas celui que je cherchais, mais je saluais sa bravoure d'un geste de la tête. Il ne l'aurait pas vu, mais chez nous les dragons, un combat était un honneur inavoué, il fallait avoir tout de même la politesse de rendre à son opposant ce qu'il donnait en retour.

Mais je ne m'interressait désormais plus vraiment à cet alpha, non, car je pouvait maintenant sentir une autre magie émaner, elle venait de la femelle, celle que j'eut le loisir de viser dés mon arrivée. Elle cachait en elle un potentiel et une force dépassant les limites du raisonnable, et c'était également le cas de ces créatures l'accompagnant. Oh, je sentais bien quelque chose de plus grand arriver. Allais-je être démuni face à eux ? Face à elle ? Etait-t'elle une tueuse de dragon, l'une de celle qui avait balayé les miens jadis ? Nous verrons bien.

Cela ne tarda pas, je la toisais en lui rendant regards pour regards.  C'est alors qu'elle se transforma, se transcenda pour s'approcher un peu plus de ma taille et de ma constitution, pour quitter celle des faibles Hommes. Je comprenais cela, ce n'était difficile, sa faiblesse humaine se palliait donc sous cette forme des plus étonnante. Elle n'était pas encore assez grande pour rivaliser avec ma taille majestueuse, mais ce n'était pas si mal. Montre moi femelle, de quoi tu es capable ! Son premier coup me parvint, puissant, rapide et emplie de rage ! Je l'esquivais en déployant mes ailes à mon tour, reculant d'un bond qui fit trembler la jungle un peu plus.

Lorsque mes pattes touchaient à nouveau le sol verdoyant, elle refit la même chose et cette fois ci me toucha. Quelle force ! Je reculais pour m'enfoncer un peu plus dans la terre. Mon énergie vitale s'enfuyait, me quittait comme une amante infidèle. C'était donc cela dont elle était capable ? Pas mal, pas mal du tout petite humaine, même si tu n'en avais plus l'apparence. Cela décuplait tes forces, tu avais compris que les créatures légendaires régnaient sur le monde par la puissance !

Mais elle semblait aussi capable de maîtriser le feu. Mes frères auraient voulut voir cela. Une tempête dangereuse arrivant droit sur moi. Je refermais mes ailes et fit de grand mouvement pour les déployer, soufflant alors d'un vent intense cette ardente attaque à mon encontre. Cela dit, ces flammes étaient emprunt d’énergie plus forte encore que je ne l'eut jamais vu dans la gueule d'un compagnon. Elles brûlèrent mes écailles, mais ce n'était pas encore assez pour me mettre à terre. Je ne connaissais que trop bien cet élément. Cependant, vu que je ne pouvais pas le bloquer, lorsqu'elle ranima l'enfer à mes yeux perçants, je décidais de voler au dessus d'elle pour l'esquiver encore, passant dans son dos cette fois ci.

Brave combattante, je saurais te remercier de faire revivre mes vieux os. C'est cette fois ci son compagnon poilu qui m'attaqua, lui aussi était plus grand, plus féroce, il voulait me dominer ? Je l'attendais ! Ses coups tonnaient sur mon corps d'acier, le premier et le second clinquants sur mon armure naturelle, avant que je ne le charge pour contrer la dernière, plus forte cette fois ci. Je voyais dans ses yeux qu'il n'avait pas apprécié que je sois encore debout et tenace face à ses offensives. Je le repoussais et finalement il ne se passa plus rien. Une onde de choc intervint pour souffler les arbres, ces trois là n'étaient pas commun.

Puisque je devais employer la force, j'invitais tout mon corps à me donner l’énergie nécessaire pour charger ces trois là. Corne en avant, je battais des ailes pour me donner une impulsion, rasant tout sur mon passage, le sourire carnassier et mes dents acérées dépassant de ma gueule. Instinctivement ou presque, je bougeais ma queue dans plusieurs sens derrière moi, là ou se trouvait le petit gringalet, mais il n'était qu'un dommage collatéral.

Puis après avoir fait de la belle forêt tropicale, du moins cette partie, un champ de terre retournée, je me posait sur la haute cime d'un arbre et regardait les deux élus. Pourraient t'ils m'atteindre d'ici ?

Niveau actuel
Niveau approximatif : 139



©MangaMultiverse


Dernière édition par Zayro PNJ le Lun 3 Oct - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Dim 2 Oct - 17:39




Un imprévu de taille... Respectable (Chasse)

feat.Aki Nishiie



Changeant de forme pour une plus adaptée pour affronter le titan d'écailles qui nous avait pris pour cible sans crier gare, le petit louveteau qui accompagnait mon amie avait également revêtit une forme bien plus adaptée au combat, égalent Aki par la taille et se retrouvant à lui être décidément bien plus utile que moi dans ce combat.

Essuyant mes deux petites boules de feu sans même broncher, je crus apercevoir l'immense créature m'accorder un rapide signe de la tête avant de me mettre totalement de côté, se concentrant sur la seule et véritable menace qui pesait sur lui en cet instant. À la fois vexé et reconnaissant m'écarter de la sorte du combat, c'est Zeymah qui eut la gentillesse de m'expliquer le sens de ce léger hochement de tête, semblant saluer ma bravoure (ou ma bêtise) pour avoir essayé de répliquer, même cela n'avait n'eut pas le moindre effet notable sur le puissant reptile.

Le combat entre les trois colosses faisait rage, détruisant la forêt et me forçant à m'accrocher pour ne pas m'envoler sous les puissantes ondes de choc que produisait leur combat. Fidèle à elle-même, la druidesse se défendait avec force, trouvant même le temps de m'accorder un puissant bouclier alors que le loup blanc, devenu grand comme un immeuble et recouvert de plaques de métal scintillant sous la lumière du soleil d'un éclat cuivré, s'élançait en direction de son adversaire pour essayer de lui porter des coups capables de le faire faiblir grâce à ses atouts animal, atouts sûrement renforcé par la puissance de son amie Seikajin d'ailleurs.

Occupé à éviter de me faire piétiner par inadvertance, je tachais de rester le plus possible loin de ce combat, mais je ne pouvais pas me résigner à abandonner celle qui m'avait accueillie en Kosaten comme ça... Je ne voulais pas redevenir le lâche que j'étais jadis. Perdu dans mes pensées, je fus surpris en voyant le dragon se retrouver un peu trop près de moi, volant au-dessus de nous, d'un battement d'aile, il partait de nouveau à la charge, le voyant arrivé à toute allure, je me baissais juste à temps pour éviter l'assaut implacable de la créature, me prenant tout de même sa large queue qui balançait derrière lui de plein fouet.

Je volais de nouveau sur plusieurs mètres, secouant la tête, je remarquais que je n'avais pas reçu le coup, car autour de moi se trouvait encore le Bouclier émeraude d'Aki et bien qu'il avait souffert de l'attaque qu'il venait d'encaisser, il tenait encore debout pour l'instant.

Me redressant, je suivais le regard du dragon de fumé pour regarder la cime d'un arbre se trouvant à une centaine de mètres de là où trônait fièrement l'imposante créature, nous toisant de son regard doré. Esquissant un sourire, j'empoignais ma lame et je partais en direction du trône de bois de la créature, visant l'imposante gueule de la créature et plus précisément ses yeux avec les lames de flammes que je créais en tranchant l'air devant moi à deux reprises.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Dim 2 Oct - 19:30




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




Le dragon était impressionné. Etant elle même un dragonne en cet instant, Aki avait de grandes facilités à comprendre ce qu'il ressentait, ce qu'il se passait dans l'esprit de la bête antique et millénaire. Il était sans commune mesure avec celui qu'elle avait dû affronter par le passé, et elle ne souhaitait pas le tuer. Non. Elle voulait qu'il reste en vie, elle voulait pouvoir communiquer avec lui, elle voulait en apprendre plus de lui. Mais sa puissance était grande, trop grande pour le laisser agir trop longtemps. Il y avait Ieta sur ce champ de bataille, et même si elle aurait volontiers passait des heures à échanger des coups avec ce monstre titanesque, elle ne pouvait pas le faire alors que son ami Minshujin subissait des dégâts derrière. En revanche, même si sa force était grande, dès les premiers instants du combat, la Nishiie avait compris que la sienne la surpassait largement, et cela lui provoqua un plaisir insondable. Elle avait brisé son sceau et son pouvoir n'était que plus immense qu'avant ! Elle était en capacité de protéger ceux qu'elle aimait ! Il n'y avait rien de plus agréable pour quelqu'un comme elle !

D'un coup d'aile elle évita le premier assaut porté à son encontre puis rassembla celle ci devant son corps pour résister au suivant qui le projeta à distance mais sans lui faire le moindre dégâts. Un bouclier se constitua autour de son corps, réceptionnant le troisième et dernier assaut en se fissurant en un grand nombre de morceaux. Le souffle coupé, la rouquine faisait toujours face à son ennemi, la même énergie circulant dans son corps, toujours dans le même état. Il était clair que jusqu'ici, elle n'avait fait que trouver des solutions de justesse pour échapper au jugement, et si le dragon n'avait pas choisis d'attaquer l'élu du serpent par la suite, elle aurait été bien plus amoché. Mais il fallait croire qu'il ne réfléchissait pas vraiment à ça et préférait varier les cibles de ses coups, s'attaquant même à Mune qui fit un large bond de côté pour les éviter.

Profitant de son envol, Aki le rejoins dans les airs en quelques coups de ses ailes membranaires, appréciant avec un plaisir renouvelé l'air qui soufflait autour d'elle. Après un léger cercle pour se remettre en position de combat, elle fondit en piqué sur l'immense bête, ses pattes en avant les griffes sorties, espérant ressentir un impact contre les dures écailles de son opposant. Sa gueule s'ouvrit en grand alors qu'elle se ruait sur son dos. Au même moment Ieta tentait d'enflammer les racines du pauvre arbre et Mune avait enchaînés plusieurs bonds sur les troncs avoisinants pour se trouver à sa hauteur. Pendant que le loup démon le griffait du mieux qu'il pouvait, la guérisseuse parla de sa voix incompréhensible.

Brise ! Brise !

Avant de retomber lourdement sur le sol, attendant de voir si sa technique avait fait effet ou non, elle se maintint pendant quelques secondes en l'air puis tourna son immense tête vers le jeune élu du serpent au sol. Pourrait il encore tenir ? Il s'en était bien sortis cette fois ci encore, mais combien de temps cela allait il durer ? Le bouclier de la soigneuse scintillant toujours sur son corps, même amoché, elle ne pouvait plus lui en fournir un nouveau. Il allait devoir se débrouiller plus ou moins seul si cette chose voulait s'en reprendre à lui. Encore que … Etant donné sa résistance certaine à une grande majorité de dégâts, Mune était également prêt à lui sauver la vie si il le fallait.

Tremblant sur ses pattes, le loup restait cependant prêt à le défendre, quel qu'en soit le prix. Non pas parce qu'il appréciait particulièrement le brun qu'en réalité il connaissait à peine, mais surtout parce que c'était ce que l'archère voulait, et ce qu'elle voulait avait lieu d'ordre à ses oreilles. Ce n'était sans doute pas ce qu'elle aurait désiré mais c'était ainsi qu'était conçus le lien magique qui les unissaient. Il devait non seulement la protéger physiquement, mais aussi mentalement, il ne pouvait trouver son réconfort que dans son bonheur, et n'avait donc que des avantages à défendre un de ses amis.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 73
Yens : 146
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Zayro PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Lun 3 Oct - 11:51

Dragon commun
- ドラゴン -

Un imprévu de taille respectable


Musique

Le combat avait en effet fait rage, cette humaine transformé et son acolyte poilu, désormais bien plus imposants tous les deux, rivalisaient en terme de puissance et de resistance avec moi. Comment cela pouvait t'il être possible ? Moi, perdre contre eux ? J'étais le symbole d'une puissance mythique craint par les Hommes depuis les temps immémoriaux. Nous avions embrasés des vallées entières pour les voir fuir, bien avant toute ces histoires d'élus de pacotilles. Pourquoi eux, changeraient plus la donne maintenant ? C'est bien vrai pourtant, ils étaient puissants, c'était indéniable.

Un peu avant qu'Aki Nishiie et son loup ne reviennent à l'assaut, je m'étais donc posté sur cet arbre pour les toiser, c'est alors que le petit alpha bien trop faible, fut encore une fois prit par le courage de sa folie. Il monta à l'arbre en l'enflammant de sa base à son sommet. Voulant que je n'ai plus d'endroit ou me poser, il visa mes yeux. Cela piquait, mais je n'avais pas besoin d'un tel sens pour continuer mon combat. Avortons ! Il allait le payer. Mon réflexe fut de frapper de mes griffes plusieurs fois d'affilé. Ce n'était presque pas volontaire, disons que c'était un tique nerveux.

Je ne pouvais pas me gratter l’œil comme ces petits êtres, alors je frappais mon agresseurs, comme on chasse un moustique qui vous tourne autour de la tête. Tant pis pour lui s'il avait décidé d'en finir avec sa vie. Un, deux, trois, quatre, puis cinq coups de pattes réflexe avant que je puisse battre à nouveau des ailes pour voler, en voyant l'arbre grincer à son tronc et semblant sur le point d'être dévoré par les flammes.

Mais la douleur ne vint plus d'en bas cette fois, mais bien d'en haut, avant que je n'esquive la seconde salve. Alors que l'arbre s'écroulait, un rapace vint se frotter à mes écailles. C'était elle, avec ses étranges pouvoirs. L'animal aussi avait frappé avec force, je ne pouvais étrangement pas réduire ses impacts, c'était veritablement une inconnue dont je n'avais pas la réponse !

J'avais les yeux brûlés et ma régénération draconique n'était plus celle d'antan. Cependant, nous les dragons, nous n'avions pas vraiment besoin de cet atout dont les humains sont si fiers. Je me fiais donc à un autre atout, assez infaillible, l'odorat ! Sentant le parfum de ce fluide si particulier, de cette druidesse transformée. C'était ma cible, elle était l'instigatrice, l'alpha et la maitresse de cette bête. Si je la tuais, tout s'arrêterait !

C'était à mon tour de descendre en piqué, les serfs en avant, la gueule grande ouverte en rugissant dans les airs. Ils voulaient me vaincre, je commençais à croire qu'ils en étaient capables. Est ce pour cela que je fuirais ? Non. Mes frères avaient fuis en racontant ces légendes, en propageant notre faiblesse au delà des horizons. Je me devais de revenir victorieux ou de ne pas revenir du tout.

Je m'écrasais avec bien moins de panache, mais avec tout autant de puissance sur elle, enfin j'esperais l'avoir écrasé, car je ne pouvais plus bouger mes ailes et mon corps. Pourquoi était-je si lourd ? J'ouvrais mes yeux difficilement, ils étaient brûlés, mon souffle était coupé, je ne m'étais même pas rendu compte de mes blessures, j'avais agis par fierté.

Ces élus n'étaient pas une légende. Oooh, je tentais de me relever sans succès, non, c'étaient bien mes toutes dernières attaques. Je rejoindrais les miens... Mon souffle ralentissait, mes yeux se fermaient doucement, allez petits humains, encore quelques coups, pour asseoir votre veritable autorité... Allez petits humains, prouvez-moi que j'avais eu tort de vous attaquez. Allez... Juste une petit effort, juste un petit... Pour mettre un terme à des siècles d'existence. Mon sang se déversait maintenant et se transformais en cristal solide, aussi brillant que du rubis.

Des contes de fées, certains retiennent que le sang d'un dragon pouvait rendre un matériaux aussi solide que le diamant ! Que de ses crocs plantés en terre, poussait une armée dévouée de soldats, que ses yeux guérissaient des cauchemars ou que sa peau permettait de rendre tout vêtement inusable au temps.

Ce n'est rien...

Ce n'est rien...

Vous auriez pu mourir aussi ici... C'est la loi du plus fort qui prime. Je ne vous en veux pas.


Niveau actuel
Niveau approximatif : 139



©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mar 4 Oct - 15:58




Un imprévu de taille... Respectable (Chasse)

feat.AKi Nishiie



De simple lame de flammes, rien de bien puissant ni même de très impressionnant à côté des assauts meurtrier que s'échangeaient Aki et le dragon millénaire, fracassant toute la zone avec une puissance qui me faisait trembler d'effroi... Mais pourtant, alors que je pensais que mes deux attaques n'allaient servir que de simples diversions qui seraient balayées d'un revers de pattes ou d'un battement d'aile, mes deux petites attaques de rien du tout touchèrent et forcèrent même la bête à se servir de son odorat, largement suffisant, pour poursuivre son affrontement avec la druidesse.

Surpris, mais heureux, par cet exploit inespéré, bien qu'étant que purement gênant et n'ayant infligé aucun dommage durable, je ne m'étonnais pas à voir la bête essayer de me frapper, ne serait-ce que par réflexe. Le premier coup fut évité de justesse, me permettant de tirer mon sabre de l'arbre qui avait revêtit une veste de flammes bleues azurées pour parer in-extrémiste la deuxième attaque du dragon.

M'envolant de plus belle sous la violence du coup, je pouvais néanmoins entendre ce qu'il restait du bouclier de mon amie Seikajin se briser comme une simple vitre de verre alors que je retombais lourdement sur le sol, évitant les trois attaques suivantes en me roulant sur le sol, profitant de la perte provisoire de sa vision pour que mes esquives réussissent.

Essoufflé et à bout de forces, je fus heureux de voir la druidesse et son fidèle ami à quatre pattes prendre la suite de l'affrontement, reprenant le combat de titans qu'ils avaient commencé, même s'il était clair que le dragon commençait à tomber sous les coups répétés de son adversaire. Me redressant en crachant du sang, je me traînais lourdement jusqu'à pouvoir me cacher derrière un arbre, le plus loin possible de cet affrontement qui me dépassait complètement.

Adossé contre cet arbre qui était ma dernière rempare, je me laissais tomber sur le sol, ne pouvant que m'apitoyer sur mon sort en levant les yeux vers le ciel, sentant la terre tremblait entre mes pieds à chaque coup que se donnaient les trois créatures gigantesques qui se trouvaient derrière moi.

Je me sentais trop faible pour faire quoi que ce soit de plus, trop faible pour ne serait-ce que bouger... Esquiver une attaque de plus risquait d'être très difficile à présent, je n'étais donc plus qu'un fardeau pour la jeune femme qui se battait ardemment sous sa forme draconique. Il ne me restait donc plus qu'à attendre bêtement que l'affrontement se finisse... Espérant que le colosse d'écailles oublie ma présence pour les minutes qui arrivent.Je fermais les yeux un moment, me remémorant mon aventure en Kosaten de mon arrivée jusqu'à aujourd'hui sous les ondes de choc lourdes qui secouait la clairière comme musique de fond... Cette journée serait-elle ma dernière ?

J'allais bientôt le savoir...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mer 5 Oct - 18:49




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




La cœur de la jeune femme battait à tout rompre sous les efforts colossaux qu'elle devait déployer pour se maintenir dans le rythme de cet abominable combat. Les coups pleuvaient, provenant de tous les protagonistes. Elle et Ieta ainsi que Mune et le dragon, quatre combattants acharnés qui n'avaient aucune pitié les uns pour les autres, même si c'était en réalité surtout la créature écailleuse qui en souffrait. Celle ci perdit peu à peu de sa vivacité alors que les deux élus et le loup géant continuaient à le harceler d'assauts à répétition. Après avoir évité un des coups de la jeune femme, il sembla redoubler d'ardeur à son encontre, les frappant du mieux qu'il pouvait. Evitant sa première furie sans difficulté,  elle dût se protéger de la suivante de son puissant bouclier qui fut détruit à la troisième. Encore une fois, la douleur fut vive mais temporaire, son Fluide prouvait encore et toujours sa performance extraordinaire. Elle bloqua sans grand efforts la suite avant de prier pour que le Minshujin survive à ce qui allait suivre. Quant à Mune, il était visiblement laissé en paix.

Dès que les uppercuts eurent cessés de pleuvoir, la guérisseuse se jeta sur leur adversaire sans attendre, utilisant ses mots de pouvoirs à deux reprises pour brises les écailles durement solide de cette créature invincible à ses yeux. En même temps, Mune qui ne désirait sans doute pas user toute l'énergie qu'il lui restait continuait à griffer leur opposant sans pitié. Se reculant légèrement, la jeune femme ne tarda pas à comprendre qu'il n'y aurait sans doute pas besoin de plus, à moins qu'un énième sursaut de vie ne le ranime. Sa taille décrût petit à petit, jusqu'à ce qu'elle retrouve ses un mètre cinquante habituels, maintenant tellement plus petite que l'immense créature qu'ils avaient affrontés. Elle n'était pourtant plus impressionnée par sa prestance, mais plutôt par l'efficacité avec laquelle son duo composé du gardien des arbres et d'elle même avait tenus le choc d'un affrontement qui s'attendait aussi difficile. Pourtant, un peu plus loin, Mizu n'avait pus participer, n'ayant pas eu l'autorisation magique de l'amie des animaux de déployer sa puissance, à son grand regret. A eux trois, qu'étaient ils capables de faire ? C'était la question que la jeune femme se posait alors qu'elle cherchait son ami vert des yeux pour vérifier si il allait toujours bien.

Il semblait que c'était le cas, même si il avait visiblement trop souffert de leur aventure précédente pour être en bon état après ce qui venait de se passer. Le dragon n'avait pas chômé, c'était certains, et ne l'avait pas épargné. Pourquoi ? S'il s'était focalisé sur la jeune femme il aurait sans doute eu des chances de gagner mais au lieu de cela il avait tenus à distribuer équitablement ses coups de pattes, et c'était sans doute ce qui allait le perdre, si ce n'était déjà fait. Sans savoir si leur ennemi était encore en vie ou non, elle rejoins le jeune brun et lui tendit une main secourable pour l'aider à se relever.

Ca va ? Tu n'as rien ? Tu aurais besoin que je te soigne ? Je ne sais pas encore exactement ce qu'il en est, mais je pense que nous avons vaincus, ou en tout cas que cela ne tardera pas. Je préférerais éviter de le tuer, mais je ne sais pas si c'est trop tard ou pas.

S'approchant de nouveau de l'immense masse solide, elle risqua sa main dans cette direction, à la fois pour vérifier si un souffle sortait des naseaux gigantesques et pour essayer de le rassurer si jamais sa défaite n'était pas encore totale.

Tu peux encore t'en sortir, tu sais ? Je ne compte pas te tuer, alors si tu n'es pas mort, vas t-en, cela ne me pose pas de problème.

Elle avait une voix douce et un regard si empreint de compassion que même un animal totalement incapable d'entre les paroles humaines pouvait comprendre ce qu'elle essayait de lui dire. Il y avait peut être encore une chance de s'en tirer pour lui, si il acceptait de reléguer son honneur à la seconde place, pour vivre encore, et devenir plus fort, les affronter de nouveau.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 73
Yens : 146
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau:
Nombre de topic terminé:
Exp:
0/0  (0/0)
avatar
Zayro PNJ - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mer 5 Oct - 23:31

Dragon commun
- ドラゴン -

Un imprévu de taille respectable


Musique

Le combat se terminait avec pertes et fracas pour le dragon. Il était tombé sous les coups martellés par ses adversaires. Bien qu'ils n'aient pas étés nombreux, au moins les légendes étaient vrais. Les frères ailés n'étaient pas tombés en  vain contre de piètres opposants. Ces élus avaient une force incroyable, leurs animaux aussi, même si tous ne s'équivalaient pas vraiment. Le légendaire dragon était au sol et ne bougeait presque plus, sa respiration de plus en plus haletante fut soudainement stoppée et réconfortée par la main chaude de l'ennemie qu'il venait d'affronter.

Celle ci ne voulait pas le tuer, elle faisait preuve de pitié envers lui. Comment aurais-je pu le prendre ? Bien ? Non... Ma fierté de guerrier millénaire était bien trop grande. Je me relevais alors avec les dernières force que j'avais encore à ma portée, largement pas assez pour leurs donner un coup puissant, ni tenter une ultime attaque désespérée. Parfois il fallait accepter la défaite. Je claquais ma mâchoire une fois, deux fois, trois fois et une dent se décrocha. C'était un présent gagné en guise de trophée.

Elle ne m’achèverait pas, je le voyais dans ses yeux, mais il n'était pas question de fuir, ni de rester à mourir bêtement pour que des animaux faibles et peu royaux viennent ne me finir. Alors après y avoir laissé une dent, je fis mine de m'envoler, battant très largement pour déployer mon apparat naturel et finir par quitter le sol pour de bon. Je survolais bientôt les hautes cimes et la  forêt tropicale, volant encore et toujours pour me rapprocher de l'astre brillant. Disparaissant dans les confins nuageux. J'irais trouver la mort dans les sphères majestueuses, loin de la terre, dans mon élément l'air.

Adieu élu et merci pour ce combat. Vous croiserez encore mes frères, peut-être qu'un jour l'un d'eux vous fera comprendre la véritable puissance céleste d'un dragon.




©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Dim 9 Oct - 12:49




Un imprévu de taille... Respectable (Chasse)

feat.Aki Nishiie



Adossé contre mon arbre, je luttais avec difficulté contre la fatigue qui m'envahissait lentement, causé par les chocs successifs et la perte de sang que m'avait infligé le dragon dans ses attaques hasardeuses. Berçai par le fracas des attaques des titans qui se battaient en arrière-plan, je ne remarquais même pas lorsque le calme finissait par revenir sur la clairière, allant même jusqu'à sursauter lorsque la jeune fille à la chevelure rousse réapparu à mes côtés.

S'inquiétant pour mon état, Aki me tendit une main amicale que j'acceptais après avoir forcée pour me redresser, me mordant les lèvres de douleur en me tenant les côtes, je ne voulais pas l'embêter d'avantage après le combat qu'elle venait d'essuyer seule avec son ami loup, forçant un sourire en mentant sur mon état, la laissant alors allait vérifier que la créature d'écailles, clouée au sol, était belle et bien hors de combat. Son envie de lui laisser la vie sauve lui ressemblait bien et je la regardais réconforter la créature, me tenant debout avec difficulté en me soutenant avec l'arbre à mes côtés, prenant quand même le temps de récupérer un instant avant de tenter de me rapprocher de l'émouvante scène.

Faisant un pas en avant, ne lâchant pas la jeune fille du regard, ne voyant même pas le dragon se relever et prendre lentement son envol, je forçais mon corps à faire un second pas avant de m'effondrant lourdement au sol...



Plongé dans les ténèbres, comme si je me noyais au fond de l'océan sans mourir étouffé par les eaux, je regardais autour de moi, visualisant de nouveau toutes ses étranges images, tous ses souvenirs inconnus qui pullulaient pourtant dans mon esprit depuis mon réveil. Cet étrange homme à la peau pâle, la petite Orina, une rose blanche, Zeymah, Aki... Tout était si étrange, si confus, si irréel, tout en étant si nostalgique à la fois... C'est alors que je la sentais : Une présence, familière et inconnue... Lointaine et si proche...

« Ce n'est que maintenant que tu te souviens de moi, mon vieil ami. Quelle ironie... »

Je voulais lui demander qui était celui dont la voix résonnait dans les ténèbres qui m'entouraient, mais aucun son ne sortait de ma bouche. Me contentant de tendre la main devant moi, essayant de toucher cet être si familier sans aucune chance de pouvoir réellement le faire.

« Un éclat de lumière a réussi à te ramener, mais tôt ou tard, les ténèbres finissent toujours par resurgir. Plus vives et plus puissantes que jamais, ce monde étant ainsi fait et finissant forcement par te rappeler à la dure réalité qu'est la sienne. Un jour tu comprendras, un jour vous comprendrez, un jour ils comprendront tous... Ce stupide souvenir heureux, ce lézard impuissant, cette conscience passive et même cette idiote d'Aki Nishiie : Tous verront les ténèbres qui consument toutes les vies, vos futiles espoirs n'étant, au final, qu'aux services de ses ombres qui hantent vos cœurs. »

Je ne comprenais pas, je ne voyais pas ou cette voix désincarné et emplis de tristesse et de mélancolie essayait d'en venir. Elle semblait si seule, je voulais qu'elle attrape ma main pour que je puisse lui démontrer qu'elle avait tort... Mais déjà, je me sentais lentement remonter vers la surface de cet abîme sans nom.

« Je garderais un œil sur toi depuis ton ombre, mon ami. Un jour, nous nous reverrons, j'en suis certain. »

Je m'éloignais, un peu plus vite à chaque seconde, la lumière revenant m'entourer alors que la présence étrange disparaissait dans l'oublie jusqu'à ne plus être, s'effaçant même de ma mémoire comme l'écho d'un fragment oublié.


Le dragon millénaire s'envolait, battant de ses puissantes ailes fatiguées en direction de l'astre flamboyant qui brillait au sommet du ciel. Concentré sur ce spectacle, Zeymah accordait un signe de la tête respectueux, mais invisible, à son honorable cousin, sachant au fond de lui ce qu'il allait faire après cette défaite. Heureux de voir toutes ses péripéties arrivaient enfin à leur terme, c'était avec un soupir de soulagement qu'il se retournait vers moi, étant pris de panique en voyant mon corps inconscient baigner lentement dans son sang.

~PETIT !

Tournant autour de mon corps nerveusement, le dragon incapable de faire quoi que ce soit, se tournait machinalement vers la guérisseuse qui se trouvait à quelques pas de là puis en direction d'un bruit venant de la forêt envoisinante qui laissait apparaître une Erym inquiète et lâchant les vivres qu'elle tenait dans ses bras pour se précipitait vers son ami inconscient. S'agenouillant à mes côtés, elle n'osait même pas poser la main sur mes blessures, tournant un regard larmoyant et furieux en direction de la Seikajin.

-Mais qu'es qu'il sait passer encore ? J'ai entendu des explosions et je me suis dépêché de revenir, je ne peux pas vous laisser seuls deux minutes ?!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Dim 9 Oct - 18:27




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




Le dragon s'éleva doucement dans les airs, le battement de ses lourdes ailes membraneuses soulevait le vent avec une violence incroyable, faisant légèrement reculer la Druidesse qui affichait un petit sourire satisfait. Le combat était terminé et il allait tout de même pouvoir continuer sa vie, c'était tout ce qu'elle demandait. Si elle avait été un peu plus apte à comprendre la mentalité des dragons de ce monde, qui différait en grande partie des dragons qu'elle connaissait de chez elle, elle aurait tout de suite réalisé qu'il ne s'en allait pas pour continuer son existence ailleurs mais pour mourir dignement, loin des regards. Mais il y as des choses qu'elle était incapable de deviner, et elle resta donc convaincue qu'une nouvelle vie s'ouvrait à son ancien adversaire, alors que la brune amie de Ieta revenait de son expédition. Elle était visiblement en colère et comment ne pas la comprendre. Partie chercher du bois légèrement énervée, à son retour elle trouvait le Minshujin en sang tandis que Aki semblait s'en désintéresser, ce qui était on ne peut plus faux, mais avait été causé par un très désagréable concours de circonstance. S'approchant de manière plutôt précipité de l'élu du serpent, elle s'accroupit à ses côtés et commença à examiner les blessures en donnant des explications à Erym.

Un dragon nous as attaqué, il était très puissant, beaucoup plus que celui que j'avais déjà croisé, il as faillis tuer Ieta, mais nous avons finis par le battre. Elle détourna ensuite son attention de la bandit pour se concentrer uniquement sur le blessé dont elle écarta très légèrement les vêtements pour constater l'étendue de ses blessures. Je suis désolé Ieta, tu n'aurais pas dû avoir à subir ça.

Sa main glissa le long des premières plaies alors qu'elle sentait le contrecoup du combat lui tomber dessus sous forme d'une immense fatigue. Luttant contre un sommeil impérieux qui la forçait quasiment à fermer les paupières, elle se mordit la lèvre jusqu'à ce qu'une goutte de sang perle, rejoignant la couleur pourpre du champ de bataille, utilisant la douleur pour se réveiller. Elle plaqua sa paume sur d'autres blessures, puis d'autres encore, constatant avec plaisir qu'elle avait beau être complètement épuisée, ses pouvoirs continuaient à fonctionner comme elle le voulait. C'était ce qui faisait la différence entre la ''elle'' lorsqu'elle venait d'arriver en Kosaten et celle de maintenant. Dorénavant elle se battait avec une force tellement plus grande et efficace, mais elle pouvait également sauver ceux qu'elle aimait. Au bout de longues minutes où elle manqua plusieurs fois de s'effondrer sur le corps de son ami, elle avait enfin réussis à guérir une grande partie de ses blessures.

Elle se détourna légèrement pour s'appuyer également, le dos contre l'arbre, en regardant les nuages blancs qui flottaient doucement dans le ciel. Un peu plus tôt, il n'auraient pus les voir à cause de la canopée dense qui masquait la voûte céleste, mais à présent, le dragon avait écrasé sans pitié un bon nombre des oléagineux qui obstruaient leur vision. Peu de temps s'était écoulé, pourtant le soleil avait commencé à sombrer derrière la toiture naturelle de la canopée, embrasant doucement le bord de l'horizon. Ce spectacle était d'un calme profond, en totale opposition avec tout ce qu'ils venaient de vivre, et la Nishiie se sentit beaucoup mieux. Si apaisée … si heureuse d'en être sortie, si … fatiguée.

Ses yeux se fermèrent doucement alors qu'elle ne pouvait plus lutter d'une quelconque façon contre Morphée. Ses rêves furent loin d'être paisible, mais ils n'étaient pas non plus des cauchemars. Eternellement elle se repassait le visage du dragon, ses yeux intelligents, elle voyait sa patte approcher à une vitesse fulgurante, avec une force insoupçonnée, et elle voulait fuir, fuir loin, mais Ieta était là, juste sous ses pattes, et si elle ne faisait rien, l'élu de Manshe allait mourir ! Alors elle restait, et la patte frappait, violemment, sans pitié, mais sans douleur. Et cette scène qui tournait en boucle dans son esprit ne lui laissa le temps de penser à autre chose que quand elle se réveilla. Il faisait nuit, mais était elle seule ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 587
Yens : 2017
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 24
Localisation : En vadrouille

Progression
Niveau: 74
Nombre de topic terminé: 20
Exp:
3/6  (3/6)
avatar
Ieta Ao ▲ Sympathique ▼

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Mar 11 Oct - 15:28




Un imprévu de taille... Respectable (Chasse)

feat.Aki Nishiie



Aki rejoignait la voleuse inquiète rapidement, prenant le temps de calmement lui expliquer les événements qui s'étaient déroulés en son absence tout en débutant des soins d'urgence. Ce mordant la joue, Erym se contentait de laisser la place à la guérisseuse, s'écartant un peu pour lui laisser la place de pouvoir effectuer son ultime corvée de la journée.

S'attelant par pallier, côte après côte et blessure après blessure, mon état global semblait finalement s'être stabilisé. Plus mourant, mais toujours dans les vapes, la Seikajin allait se poser contre un arbre, arrivant finalement à la fin de son endurance après cette journée mouvementée et ne m'étant pas longtemps avant que le sommeil de la rattrape à son tour, laissant la jeune brunette aux yeux vairons seule dans cette forêt ravagée par le terrible combat qui venait de se terminer, le soleil sombrant lui aussi lentement dans l'ombre de l'horizon.

La lune était haute dans le ciel, le crépitement d'un feu et le bruit nocturne des animaux étant les seules choses qui brisaient le silence qui pesait sur la clairière. N'ayant pas le cœur à souper seule, Erym laissait les vivres qu'elle avait recueillis, surtout la viande rouge, aux bons soins des deux animaux de compagnie de la druidesse, se contentant d'être assise près du feu qu'elle avait allumé à égale distance des deux élus hors service. Nous regardant à tour de rôle de longues minutes sans dire un mot, les yeux rougis par l'émotion et les larmes, les traits de son visage tirait au plus bas avant de finalement enfuir son visage au creux de ses bras.

Le ciel noir comme de l'encre scintillait de millier d'étoiles, loin des lumières des villes le spectacle était total, mais aucunement apprécier par les trois humains qui reposaient dans la forêt. Un grognement ramenait la native à elle, la sortant de ses noirs pensés pour porter un regard craintif autour d'elle jusqu'à ce qu'elle remarque que le grognement venait de son compagnon de voyage. S'apprêtant à se relever, elle stoppait son action et hésitait un moment avant de se rasseoir, me regardant me redresser douloureusement en me tenant mon torse toujours endolori malgré les soins de mon amie. Croisant le regard vairons de la jeune fille, je la voyais m'adresser un très léger sourire après avoir passé sa manche sur son visage.

Évitant de me lever, je préférais me traîner jusqu'à me retrouver près du feu pour rejoindre ma comparse, profitant de la lueur des flammes pour voir la druidesse endormie à quelques pas de là. Reportant mon attention sur Erym, je m'attendais à me prendre un coup ou une réprimande sur mon état, mais son absence totale de réaction me faisait comprendre qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas.

Lançant un regard interrogateur à Zeymah qui était allongé près du feu, son regard de braise plongé et perdu dans le feu de camp qui lui faisait face, je dus me résoudre à me faire à l'idée que personne n'allait avoir la gentillesse de m'expliquer ce qu'il se passait... Enfin, c'est ce que je crus l'espace d'un instant avant qu'Erym ne se redresse finalement, se décidant finalement à plonger ses yeux brillants, mêlant détermination et tristesse, dans les miens à peine réveillés.


-Ieta... Il faut qu'on parle.

Cette phrase que tout le monde redoutait, qu'importe le monde, même si elle était souvent surestimée, je pouvais sentir mon estomac se nouer lorsqu'elle prononçait ses mots, me rappelant ce qu'elle m'avait dit avant de partir chercher des vivres quelque temps avant l'arriver de notre adversaire imprévu. Je déglutissais avec difficulté, mon corps me faisait mal et mon esprit était embrumé, mais je n'allais pas pouvoir y échapper cette fois-ci...

La discussion fut longue, bien des sujets furent abordés, celui de mon compagnon invisible notamment qu'elle semblait prendre un peu mal d'ailleurs... Mon silence à ce sujet semblant être une preuve d'une absence de confiance envers elle d'après ses dires. Les heures passèrent à la fois si vite et si lentement que je croyais que plusieurs jours s'étaient écoulés lorsque la jeune femme décidait de mettre un terme à la discussion, prétextant la fatigue pour aller se coucher bien loin de son feu de camp, me présentant son dos avant de me laisser seul avec ma conscience à mon tour.

Étant bien incapable de trouver le sommeil à présent, je profitais de cette pause pour récupérer mon arme qui avait été projetée au loin durant le combat, je partais alors m'adosser contre un arbre moi aussi, formant presque un triangle parfait avec les deux demoiselles endormies. Remettant ma lame en état, je permettais ainsi à une partie de mes pensées à être concentrée autour d'une chose précise, ne laissant ainsi que peu de place aux pensées vagabondes qui avaient tendance à être assez sombres ce soir-là, remettant en cause mon utilité en ce monde et à la souffrance que je laissais sur mon chemin.

Durant le nettoyage et l'affûtage de mon sabre, du coin de l'œil, j'eus d'ailleurs l'étrange impression que mon bras noir comme la nuit brillait par moment de légères couleurs cramoisis, mais dès que je portais mon attention sur cette impression, elle disparaissait complètement, donnant alors l'impression de n'être qu'une illusion optique dû aux flammes qui crépitaient en face de moi.

Soupirant, fatigué par cette journée et ses péripéties, je portais mon regard vers l'immensité de la voûte céleste, ne remarquant même pas les mouvements du côté d'Aki tandis qu'Erym n'avait pas bougé d'un millimètre depuis qu'elle était allé s'allonge...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2361
Yens : 1048
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   Jeu 13 Oct - 9:37




Un imprévu de taille ... respectable



feat.Ieta Ao




Ils étaient encore là, immobiles mais pourtant réveillés. Les choses n’avaient que très peu changées. Erym était prêt d’un feu qui brûlait paisiblement, crépitant en envoyant quelques braises qui s’élevaient vers le voie lacté au rythme de la brise. Ieta était toujours adossé contre l’arbre, contemplant le ciel avec un air pensif. Personne ne parlait, seul se faisait entendre le doux crissement de quelques grillons, le craquement des branches quand un animal sauvage passait à proximité, le hurlement lointain d’une créature indéterminable, le soupir léger de ceux qui l’écoutaient.A cela se joignait l’odeur de la cendre et la fraîcheur de la nuit, et une attente, indéfinissable, souffle impalpable, quelque chose qui planait autour d’eux sans avoir ni bruit, ni odeur, ni contact, et qui pourtant rendait cet instant qui aurait pus être beau, hautement dérangeant.

La rouquine resta plusieurs secondes immobile, sans bouger, se contentant d’observer et d’essayer de comprendre ce qui avait amené cette ambiance plus qu’étrange dans la forêt, quoi qu’il en soit, elle était avant tout ici pour se ressourcer dans la solitude, oublier le bruit incessant de la capitale, souffler un peu, et sûrement pas pour vivre tout ce qu’elle venait de vivre, et Ieta avec elle. Elle ne pouvait pas leur en vouloir et était très heureuse de les savoir encore en vie, malgré tous les soucis qui s’étaient présentés sur leur chemin, mais à présent, elle avait plus que jamais envie d’être loin de tout, et particulièrement de la jeune brune dont les interrogations et les souffrances mettaient la guérisseuse mal à l’aise. Elle aurait voulus pouvoir la consoler mais sentait intimement que sans elle, Erym n’aurait pas eu à souffrir autant, et le poids de la culpabilité pesait lourd sur ses épaules.

Je … Pardon pour ce qu’il s’est passé. Je ne t’ai pas assez bien défendus et tu t’es retrouvé dans un sale état … Je voudrais rester avec vous mais … après tout ce que nous venons de vivre, j’aimerais être un peu seule … Je suis désolé de vous laisser en plan comme cela, croyez moi, j’aimerais avoir le courage de rester avec vous, mais j’ai envie de me retrouver, c’est pour ça que je suis ici, c’était pour ça que j’étais venue à la base … J’espère que nous nous reverrons, et dans des meilleures conditions, Erym, veille bien sur lui, il en as besoin et toi Ieta … fait attention à toi, et à elle aussi.

Un grand sourire orna son visage pendant quelques instants, teinté de mélancolie et de tous les questionnements qu’elle voulait être seule pour pouvoir se poser tranquillement. Après une légère courbette de politesse et un sourire déjà moins franc, elle se détourna en direction de la forêt, pour reprendre son périple solitaire, accompagné bien évidemment par ses deux fidèles compagnons. L’un était parfaitement indifférent à cette décision, conscient que plus ils partaient tôt, plus ils rentreraient vite, et que donc cela ne changerait au final pas grand chose, si ce n’est qu’il reverrait plus tôt Orina, l’autre était purement ravis de quitter la compagnie de ces sordides humains qu’elle n’appréciait certainement pas et qu’elle espérait ne jamais revoir. Il fallait la comprendre, elle avait hais les Hommes toute sa vie, et jusqu’ici, rien ne lui avait prouvé qu’elle ne devait pas le faire.

Retournant à l’endroit qu’elle avait trouvé lors de sa dernière visite de la forêt tropicale ; une petite clairière, au milieu de laquelle une rivière translucide chantait doucement, agrémenté d’un saule aux branches assez larges pour qu’elle puisse y dormir, elle s’assit dans les roseaux immenses, conséquences de l’humidité de la forêt, pour y méditer calmement, recentrant ses émotions qui tournoyaient lentement dans son esprit. Tout lui paraissait à présent plus clair, plus calme, plus réfléchis. Elle était mieux.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]   

Revenir en haut Aller en bas
Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un imprévu de taille... Respectable [CHASSE]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Forêt tropicale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.