Partagez | .
Offrir ou recevoir
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Lun 17 Oct - 20:34





Offrir ou recevoir
FEAT. Papa et Maman

J'étais d-dans la grande attente du départ, à la fois curieuse de découvrir les hauts quartiers de la capitale du désert, et vraiment impatiente de voir ce qui allait peut-être pouvoir... Etre notre nouveau... Chez nous. U-une maison, a-avec des pièces, d-des libres... Ou nous pourrions vivre e-ensemble et heureux ! P-peut-être... Aurais-je... U-un véritable lit ? L-le sac q-que j'avais reçu d-dès l-les premiers jours m-me convenait, m-mais... L-la simple idée d'un grand lit me rendait... Toute heureuse et excitée

Mais toutefois... M-même si nous allions voir le palais, n...Nous n'allions pas voir l'empereur, qui se nommait M. Hanja, c-ce qui m-me décevait un peu... mais ce n'était pas grave... Ce qui se passait aujourd'hui était bien trop mémorable pour que je m'inquiète d-de ces petits détails... En t-tout cas, j-je fus p-proposée par l-la druidesse d-de... De manger u-un peu plus en route, plus q-que ce que j'avais pris... J'acceptais d'un grand signe de tête, toute contente

A la vue du fait q-que la druidesse et moi é-étions toutes deux impatientes de p-partir, au point que la simple idée que de manger à l'intérieur de cette cave n-n'atteignait m-même plus n-nos esprits, l-le vampire céda, p-pour... Me prendre l-la main, ce q-qui me surpris g-grandement, m-me faisant écarquiller l-les yeux pendant q-que je l'observais... C-cette poigne, c-ce... Contact... Q-qui était là, simple mais pourtant si... Si important... E-et je fis l-la même réaction l-lorsque m-mon autre main, encore libre, fut prise p-par Aki, d-devenant... L-le centre de cette famille...

Et c'est ainsi q-que n-nous partions, t-tous ensemble, e-en direction des hauts quartiers. Beaucoup de regard nous étaient adressés, mais je m'en fichais, t-tout simplement trop contente et joyeuse pour les retenir... E-et sur le chemin, maman m'acheta à manger, e-et des choses que je n'avais pas l'habitude de manger, mais qui étaient très bonne, si bien que j-je notais l'adresse dans un coin de ma tête, en continuant de me diriger d'un pas soutenu vers le palais, où... Nous allions avoir l-la possibilité de visiter plusieurs maisons ! E-et ça ne manqua pas ! Au nombre de deux, elles étaient là, mais mon avis inexpérimenté n'allait pas me permettre de jauger ça... C'était l-le rôle des adultes de choisir l-la meilleure... M-même si... J'allais peut être avoir des préférences...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Mar 18 Oct - 21:25





Feat. Aki et Orina

Offrir ou recevoir



La première bâtisse que nous allions visiter ressemblait a une énorme villa, tout en pierre plutôt sombre, le tout sans étage. L'ambiance était plutôt lugubre, vide, et donner presque l'impression d'avoir était abandonné pendant de longues années. L'intendant nous ouvrit rapidement la porte qui grinça avant de nous présenter l'intérieur. Comme c'était le cas a l'extérieur, l'intérieur de la villa restait lugubre bien qu'assez bien agencé, mais restait globalement vide.

La villa qui aurait dut être décoré de manière très, voir trop riche pour paraitre vivante n'était décoré que de manière sommaire, avec des pièces au goût douteux qui ne se mariaient pas avec la pierre. La bâtisse possédait un assez grand nombre de pièces, avec trois chambres, une salle d'eau, une cuisine et plusieurs pièces dont le rôle pouvait varier. Personnellement, la villa m'aurait convenue si j'avais été seul, mais je me doutais bien que ni Aki ni Orina n'aimerait cet endroit froid et sombre, une fois la visite terminée, nous nous rassemblions dans le hall pour partager nos avis.

"Le bâtiment est grand et solide, et c'est un assez bon point d'avoir toute nos pièces au même étage, sans avoir à passer par des escaliers. L'ambiance en revanche laisse à désirer, avec ces pierres noires et cet air lugubre, et même si personnellement cela ne me gêne pas, je me doute bien que cela n'est pas à votre gout. Tout cela manque de ... vie, pour y créer une famille. Espérons que le second bâtiment nous correspondra mieux."


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Mer 19 Oct - 14:01





Offrir ou recevoir



feat.Tanith, toujours le même, indémodable





Tanith avait raison sur certains points. En effet, il y avait l’avantage sur cette immense bâtisse qu’aucun escalier ne reliait les étages entre eux et qu’il serait plus facile et rapide de s’y mouvoir. D’un autre côté, les murs en pierres mal entretenus et l’odeur de poussière qui agressait le nez de la jeune femme ne lui plaisait pas plus que ça. En certains points, l’ambiance qui se dégageait de cette bâtisse pouvait se rapprocher de celle de la cave avec encore moins de vie, et la taille qui ne faisait que renforcer l’aspect trop grand pour rien. Ils rentrèrent tout de même tous les trois à l’intérieur pour visiter, dévoilant ainsi une forte odeur de renfermé qu’une longue aération avec les petites fenêtres et qu’un ménage acharné saurait enlever. Quelques toiles d’araignées pendouillaient lamentablement du plafond, mais encore une fois, rien qui ne puisse être vaincus avec un peu de courage à la tâche.

Après une visite qui au total ne prit pas plus de quelques minutes où ils purent constater que toutes les pièces avaient environ la même taille (hormis l’une d’elle qui devait être le salon) et étaient équipées de minuscules fenêtres qui ne laissaient entrer que peu la lumière du jour, la rouquine n’avait pas réellement changé d’avis sur l’endroit qui ne lui plaisait pas tant. Cela restait cependant beaucoup mieux que la pièce dans laquelle ils avaient vécus jusqu’à présent et avec un minimum de décoration, pourrait devenir une maison plus que correcte. Rien ne leur garantissait que la prochaine serait mieux, et il fallait positiver, ou alors choisir de reporter leur déménagement.

Avec un sourire de remerciement envers l’homme qui les avait guidés à travers les méandres des ruelles, elle demanda poliment si ils pouvaient visiter la prochaine habitation, ce à quoi il acquiesça par un grommellement. De nouveau ce fut la plongée dans la foule pour finalement parvenir à un endroit plus éloigné du centre ville et des quartiers bourgeois. Les quelques manoirs qui fleurissaient ici étaient tous entourés de grands jardins, c’était clairement le standing au dessus de celui qu’il venait de quitter. Impressionnée par ces maisons à parfois trois ou quatre étages, l’archère détaillait aussi les plantations qui s’élevaient souvent très haut, répandant une odeur doucereuse et envoûtante. Ce fut devant un des plus petits (et lorsque l’on dit petit dans une telle rue, que l’on s’entende que c’est loin de l’être) manoirs, n’excédant pas deux étages qu’ils s’arrêtèrent. L’extérieur en pierre était recouvert par un rosier qui n’avait pas été entretenus depuis des lustres et dont la tige piquante s’enroulait jusqu’au balcon que l’on pouvait entrapercevoir.

Bien plus pressée de visiter l’endroit qui disposait même d’une partie ombragée, sous ce même balcon, la Seikajin affichait un grand sourire lorsqu’ils pénétrèrent à l’intérieur. Le sol était ouvragé dans un parquet légèrement poussiéreux mais qui devait avoir été d’un marron sombre auparavant, quelques grandes fenêtres ouvraient sur l’extérieur et l’emplacement d’une cheminée figurait dans le salon. Montés à l’étage, la guérisseuse déboucha sur l’extérieur et risqua quelques pas sur le balcon, prenant garde à ne pas marcher sur le rosier qui s’était étendus jusque là. Le visage rayonnant elle se retourna vers Tanith, prit quelques secondes pour ne pas paraître enthousiaste au delà du nécessaire et rougis très légèrement.

Cette maison … je la trouve superbe … Il y as un grand jardin, ce serait idéal pour cultiver certaines plantes pour nous deux et … je ne sais pas comment dire … elle as quelque chose de particulier ! Mais si tu préfères l’autre où qu’on attende encore il n’y as aucun soucis … Toi Orina, qu’est ce que tu en dit ? N’hésites pas à nous dire ce que tu en pense vraiment !

Elle sourit à la fillette qui les avait suivis silencieusement dans la dernière maison sans leur donner son avis, pourtant celui ci était très important. Ils étaient trois dans cette famille, et tout le monde devait être satisfait de leur choix.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Jeu 20 Oct - 11:54





Offrir ou recevoir
FEAT. Papa et Maman

Ce fut sans a-attendre que nous fûmes entrainées dans une g-grande bâtisse, pas très l-loin à vrai dire du palais. I-il semblait m-même que... l-l'on pouvait le voir depuis l'entrée, mais... La bâtisse... Avait un petit peu l'air d'une maison hantée ! C-c'était ce genre d'histoire que m-me racontait souvent les enfants des rues, qui c-connaissaient bien mieux la capitale que moi... C-car tout ce qui se passait en ce moment... N'était écrit dans aucun livre. J'avais beau être une lectrice avide, i-il y avait plein de choses que j-je ne pouvais pas savoir... Et q-que mon auditoire savait. I-ils m'emmenaient p-parfois voir d-différents endroits, c-comme des cabanes e-et plus rarement des maisons soi-disant hanté... Mais à chaque fois, c'était après les contes que je lisais.

Pour ce qui s'apparentait aux esprits, et bien... J'avais beau essayer de sentir leur présence, je n'avais jamais rien eu... Enfin si, une fois ! Il y avait eu un esprit, qui ressemblait à un fantôme ! Pas très grand et ressemblant à vrai dire à un drap u-un peu usé, i-il m'avait fait très peur, d'autant que des bruits de percussions métalliques derrière lui avait donné un coté très effrayant, malgré le fait que... Je n'avais rien ressentit de magique... C'était probablement un esprit qui était en mesure de masquer sa puissance, donc bien plus puissant...

Pour en revenir au moment présent, ce fut en agrippant les vêtements des adultes que j'entrais, et que directement je fus prise de toux à cause de la poussière partout. Cet endroit... I-il me faisait u-un peu peur à vrai dire, i-il était... Très obscur et sombre, comme si... C'était l-la cave d-de la boutique, m-mais sans l-la présence rassurante des êtres q-qui formaient m-ma f...Famille... S-sans tous l-les objets u-un peu étrange a-aux premiers abords d-de l'alchimiste, s-sans r-rien...

U-une fois la visite terminée, j-je me contentais d-de hocher la tête, p-pour acquiescer l-le fait que... Qu'il fallait tenter n-notre chance d-dans u-un autre bâtiment, d-dans une autre maison, m-même si celle-ci pouvait être b-bonne... M-mais alors que nous entrions d-dans l-le quartier d-de la seconde m-maison, p-plus... Vivant, u-un peu plus éloigné, j-j'étais i-impressionné p-par la hauteur d-des nombreuses h-habitations q-qu'il y avait d-dans l-le coin, p-par l-le charme p-presque intemporel q-quelles dégageaient à m-mes yeux émerveillés... E-et ce fut j-juste ensuite q-que j-je laissai mon regard t-tomber v-vers c-ce qui semblait être l-la seconde maison qui nous était proposée... P-plus modeste q-que les autres, cela n-ne m'empêcha p-pas d'en être impressionnée, a-avant d-de commencer à m-m'y engouffrée, s-seule, m-m'avançant u-un peu perdue dans l-les différentes pièces un peu poussiéreuses, pour y découvrir... Un endroit tout à fait vivable, e-enfin après un peu d'entretien... Beaucoup en fait. Mais déjà... E-elle me plaisait... D-déjà plus. D-d'autant que nous pourrions faire pousser des plantes dans le jardin juste à coté d-de la maison ! C-c'était v-vraiment génial.

Ce fut en t-tout cas avec un sourire que je répondis à l-la druidesse, en faisant u-un grand signe de tête p-pour exprimer mon enthousiasme qui a-accompagnait mes mots :

"Elle... j-je trouve cette maison v-vraiment belle, et... Moins effrayant q-que la précédente à vrai dire. Elle m-me plaît beaucoup !"



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Sam 22 Oct - 19:56





Feat. Aki et Orina

Offrir ou recevoir



Comme je le pensais, la maison que nous avions visité ne correspondait pas aux attentes d'Aki, tout comme elle ne correspondait certainement pas a celle d'Orina. L'endroit était vieux, poussiéreux et manquait de vie, ce n'était clairement pas le meilleurs endroit pour fonder une famille, mais l'endroit était particulièrement grand et spacieux bien qu'il demanderait beaucoup de rénovation et d'effort pour le rendre apte a accueillir une famille. La druidesse acquiesça à ma proposition de visiter le second bâtiment avant de nous décider, et demanda poliment à notre guide de bien vouloir nous la présenter, ce qu'il s'empressa de faire.

L'homme nous emmena dans un quartier plus éloigner du centre ville et des quartiers riches, dans un endroit qui semblait accueillir des bâtiments bien plus développés et soignés que le précédent. Cet endroit donnait l'impression de contenir les résidences secondaires des hauts placés de la capitale, a en juger par les maisons de trois, voir quatre étages, le tout encerclé de grands jardins. Nous nous étions arrêtés devant l'un des plus petits manoirs, qui était tout de même bien respectable avec son étage et son jardin. Aki était d'ailleurs émerveillée devant ce mélange de civilisation et de verdure, et il n'était pas difficile de voir que son enthousiasme à visiter cette bâtisse était infiniment plus grand que pour la précédente.

La pierre qui composait le bâtiment semblait bien mieux entretenue et rayonnante que celles de la première maison, et le bois était plus vivant. De l'extérieur, elle semblait être d'une qualité légèrement supérieur à celui de la précédente dans ses heures de gloire. Une fois à l'intérieur, je pouvais voir que les salles étaient décorées avec des éléments de qualités, sans toute fois partir dans l'excès et le mauvais goût. Le tout était sobre, riche et vivant et nous avions un assez grand nombre de pièces, plus que nous n'en avions besoin actuellement, ce qui nous laissé la possibilité de l'adapter a nos envies.

Aki semblait particulièrement enjaillée par la verdure qui était assez présente, ainsi que par le balcon a l'étage. La cheminée semblait également beaucoup l'intéressé, et c'est le visage presque débordant de joie qu'elle me disait qu'elle aimait beaucoup l'endroit. A vrais dire, je n'avais pas besoin qu'elle me le dise pour le comprendre, l'aura qu'elle dégageait en disant suffisamment. Pour ma part, la maison était riche et de bon goût, parfait pour un aristocrate comme moi, et les filles l'aimaient beaucoup, je n'avais donc pas de raison de m'y opposer.

"Celle-ci est bien décorée et riche, et la verdure est un bon ajout, cela me rappel les maisons de Samal, très riche et sobre. Il y a peut-être trop de fenêtre a mon gout, mais je ferrais avec, étant donné que vous semblez beaucoup l'apprécier. Je n'ai pas d'objection à ce que nous nous installions ici."

Je croisais les bras en souriant à mes deux comparses, avant de me tourner vers notre guide, un regard relativement plus dur.

"Nous allons nous installer ici."


Je plongeais ma mains dans le sac de toile que j'avais emmené, avant de marquer une petite pause pour réfléchir et lui tendre le sac entier, qui devait bien contenir 70% de ma fortune.

"Tenez, je ne sais pas combien coûterait cette maison, mais je pense que cela suffira."


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Dim 23 Oct - 13:25





Offrir ou recevoir



feat.Tanith, toujours le même, indémodable





Tout le monde semblait être d'accord sur la marche à suivre. Aki avait tout de suite adopté le petit jardin qu'elle avait entraperçus à l'arrière de la maison et le balcon qui le surplombait. Le soleil pénétrait dans chaque pièce à travers les vitres encore un peu crasseuses, bref, c'était de loin la meilleure des deux qu'ils avaient vus. Orina était d'accord avec la rouquine, trouvant la bâtisse moins sinistre et lugubre que la première, ce sur quoi on ne pouvait définitivement pas la contredire. Quant à Tanith, il semblait accepter bon gré mal gré le nombre d'ouvertures légèrement trop grand pour une personne de son espèce et la trouvait assez grande pour leurs besoins. Un sourire radieux illumina le visage de l'archère lorsque l'argent passa d'une main à l'autre. Le petit homme donna également un bout de papier à signer au vampire avant de s'en aller, visiblement satisfait de la somme qui était contenue dans le sac. Il fallait dire que celle ci était considérable, bien plus de la moitié des revenus que la boutique offrait à l'être de la nuit, et c'était encore un euphémisme. La Nishiie se sentit de nouveau légèrement coupable de devoir laisser cet achat à l'alchimiste, et ne laisserait sûrement pas cela impayé. Elle le rembourserait avec le temps, assurément.

En réalité, si on regardait bien, il y avait déjà une petite partie de la somme qui avait été rendue par la jeune femme. Elle payait elle même sa nourriture et souvent achetait de quoi manger à Orina, autre que les aliments fades que le multi centenaire lui offrait. En plus de cela, elle lui donnait les trois quarts de ses revenus restants lorsqu'elle travaillait à l'hôpital et l'aidait tous les jours à la boutique. Au total, on réunissait bien plus que le loyer qu'elle pensait lui devoir, et l'argent qu'il y gagnait n'était pas entièrement négligeable. Pourtant, dans l'esprit de la Seikajin, elle comptait rendre bien la moitié de l'achat jusqu'au dernier yens à cet homme, quoi qu'il puisse en penser. Et si il s'avérait qu'il refusait .. Bah elle aviserait à ce moment là. Il fallait qu'elle trouve un moyen d'augmenter ses revenus et la chose la plus logique qu'elle avait pourtant déjà refusé par le passé était de travailler la nuit à l'hôpital pendant plusieurs mois. Cela la fatiguerait sans doute quelque peu au rythme d'une nuit sur deux, mais ce ne serait pas pour l'éternité, juste le temps de lui rendre ce qu'elle estimait lui devoir. Il fallait croire que pour cette femme qui pourtant méprisait en bien des aspects l’excès d'honneur ou de fierté comme elle avait pus le prouver lorsqu'elle avait rencontré Zoro et Rinkyu, devoir quelque chose à quelqu'un ne lui plaisait absolument pas, quelle que soit ses relations avec cette personne. Sans doute était ce légèrement stupide, d'autant plus qu'elle ne tenait jamais de compte dans le sens inverse, soit à son profit, mais c'était ainsi qu'elle fonctionnait malgré tout.

J'aurais envie de te remercier mais je sens d'ici que cela n'aura pas grande utilité, ma foi, merci tout de même, mais sois sûr que je n'escompte pas laisser cette injustice en l'état, quoi que ton ego puisse en penser.

Elle adressa un léger clin d'oeil au protagoniste masculin de la pièce, avant de se rappeler de ce qu'ils avaient partagé un peu plus tôt et de rougir. Il allait falloir s'y habituer. Il n'était plus seulement son colocataire froid et distant, il était aussi … quoi ? Quoi au juste tiens ? C'était une question à se poser. Chez elle, elle aurait pus dire son Autre, en tout cas c'était ainsi que cela se disait, mais qu'en était il en Kosaten et dans les autres cultures qui peuplaient l'endroit ? Tant qu'aucune cérémonie n'avait été effectué, c'était pourtant le seul mot qu'elle possédait, hormis les traditionnels « compagnons » et « partenaire », tant de choses ambigüe qu'elle ne souhaitait pas réellement utiliser. Bah, tant qu'elle n'avait pas besoin de le dire à haute voix, le problème ne se poserait pas. Tendrement elle passa sa main dans les cheveux roses de sa fille.

Et si nous allions voir les chambres pour que tu puisses avoir la tienne ? Qu'en dis tu ?

Encore une question qui se présentait à son esprit. Insoutenable. D'après ce qu'elle avait pus comprendre il y avait deux chambres. Seulement deux. Es ce que cela voulait dire que … Pendant quelques secondes ses yeux s'agrandirent et elle s'empourpra d'autant plus avant de se composer de nouveau un visage normal. Oh non, il ne fallait pas y penser, sûrement pas.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Lun 24 Oct - 16:50





Offrir ou recevoir
FEAT. Papa et Maman

Si mes yeux pouvaient pétiller, alors i-il était certains qu'actuellement, c'était ce qu'ils seraient en train de faire. T-tout cet endroit semblait t-tellement... P-prometteur, à la fois plus convivial e-et plus familial que l-la cave o-où j'avais p-passée c-ces d-derniers mois. M-malgré la poussière, q-quelques toiles d'arraignée et de l-l'ordre à mettre... Je m'y sentais d-déjà bien, e-et commençais à imaginer ce que pourrait être chaque pièce... Ici, ce pourrait être le salon, face à la cheminé, et là... L'endroit où nous ferions à manger, plutôt q-que de devoir emprunté la cuisine d-des voisins à c-chaque fois !

Cela allait être un peu plus long pour m-moi de me rendre jusqu'à la place où j-je lisais régulièrement des histoires aux enfants du quartier marchand. J'en avais des souvenirs sur cette place... La fois où j'avais rencontré le boxeur, nommé Matsuo, la veille où mes pouvoirs reprirent le contrôle sur moi... Et plus récemment, la fois où j'avais retrouvée la druidesse, la soirée où... Elle m'avait fait cette demande si particulière et qui était maintenant gravée dans mon esprit... Et à jamais... Le fait qu'elle était devenue ma maman... Et qu'aujourd'hui, j'avais trouvée un père... En la personne du vampire...

Néanmoins, ce dernier t-trouva quelques défauts et choses à r-redire sur l'endroit... Des défauts inhérents à sa condition... Le fait que l'endroit soit trop... Lumineux... A l'inverse de la première maison, aussi sombre qu'un chateau... Mais il était près à s'y accommoder, p...Parce que nous l'apprécions tous deux, la druidesse et moi... Et cette maison avait un prix, et à l-la vue du grand s-sac q-qu'il donna au monsieur qui nous accompagnait, j-je me fis t-toute petite, c-culpabilisant r-rapidement à cause de la somme conséquente qui entrait en jeu... U-une maison, j-je l'avais voulu, mais ce n'était p-pas moi qui payais... J-je n'avais même pas put donner une seule pièce... Donc je m'en morfondais... Toutefois, l-la proposition d'Aki me fit reprendre du poil de la bête, et ce fut avec un petit sourire que je me dirigeais vers les chambres, pour observer d'abord, puis p-pour décider à l'aide des adultes laquelle pourrait être la mienne... Car s-selon moi, i-il était évident q-que... qu'ils allaient partager la même... Mais peut être que... Les choses n'étaient pas aussi simples ? J-je ne savais p-pas grand chose à v-vrai dire de la relation qui unissait les deux... Découvrant à v-vrai dire aujourd'hui que... Qu'il y avait quelque chose de fort entre eux...

En t-tout cas, j-j'eu u-un coup d-de coeur p-pour l'une d-des deux chambre, q-qui n'était p-pas encore bien aménagée et toute poussiéreuse, mais... Avec u-une grande fenêtre qui donnait une très belle vue sur la capitale, j'en étais totalement ravie, p-pouvant me réveiller avec l-le lever du soleil. M-mais... I-il allait falloir que ceci convienne aux deux autres, et à Nalya ! La jeune fée s'était montrée très distraite ces derniers temps, et avait à vrai dire prit de l'indépendance, si bien qu'elle baroudait maintenant toute seule... Ce qui me rendait, à vrai dire, inquiète, et un peu triste...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Mar 25 Oct - 12:35





Feat. Aki et Orina

Offrir ou recevoir



Aki ne put s'empêcher encore une fois de me remercier en disant vouloir réparer cette "injustice". Décidément, elle était têtue, l'argent n'était pas du tout un problème pour moi, et j'en profitais autant qu'elle, alors pourquoi y aurait-il "injustice" ? J'aurais probablement oublié d'ici qu'elle ne me rende la pareille. Cela m'arracha un léger soupire accompagné d'un sourire.

"Décidément, tu es vraiment têtue. Pourquoi parler d'injustice, quand j'en profite moi même, et que l'argent n'est pas un problème ? Pourquoi chercher à te compliquer la vie inutilement ? Tu es avec moi et j'ai les moyens de payer cette maison pour nous trois, fin de l'histoire, tu ne me dois rien."

La druidesse proposa à Orina d'aller visiter les chambres afin de faire leurs choix. Pour ma part, cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas dormis dans un lit qu'ils serraient tous du pareil au même. Au cours de la seconde visite, la petite homonculus  avait jeté son dévolus sur la chambre la plus proche de l'escalier, qui donnait sur une grande vue de la capitale. Personnellement, la grande baie vitrée de cette pièce me gênait plus qu'autre chose, étant donné la quantité de lumière qu'elle laissait filtrer.

Une fois Orina installée, il nous restait plus qu'a visiter celle qui allait devenir notre chambre. Enfin, Aki n'était peut-être pas encore prête a ça. Je pense que la vue d'un lit double la troubla particulièrement, a en juger par sa teinte. Je lui tapotais gentiment l'épaule en lui parlant calmement.

"J'irais dormir en bas en attendant que tu sois prête. Ne te fait pas violence, tout ça est encore bien neuf, et ne t'en fait pas pour moi, un siège est déjà bien mieux que la pierre froide d'une tombe. Je vais aller chercher nos affaires, occupe toi d'Orina pendant ce temps."


Je posais un léger baiser sur la joue d'Aki avant de quitter la pièce. J'embrassais également ma fille en lui disant que j'allais chercher nos affaires, avant de quitter la maison en direction de la boutique.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Mar 25 Oct - 18:57





Offrir ou recevoir



feat.Tanith, toujours le même, indémodable





La fillette avait choisis la chambre la plus petite qui disposait pourtant d’une fenêtre immense donnant sur la capitale, rendant ainsi l’espace visuellement plus étendus. Trônait déjà au centre un sommier sans matelas et une énorme armoire en bois, ainsi qu’une petite table assortie d’une chaise, le tout méritant un dépoussiérage sérieux. La vitre légèrement tachée par endroit résista légèrement lorsque la rouquine tenta de l’ouvrir, mais lorsque, dans un nuage gris, elle céda enfin, l’immensité de Chikai s’étalait sous ses pieds. Clairement, une superbe pièce qui plairait beaucoup à l’homonculus qui adorait tant cette ville. Ne restait donc que l’autre chambre, légèrement plus grande, mais dépourvue d’aussi grande ouverture. Une petite fenêtre suffisait à faire rentrer un peu de lumière du jour, dirigée vers un bureau, coincé dans un angle de l’endroit.

Un grand sommier double y régnait aussi, mettant d’autant plus Aki mal à l’aise, alors que tout semblait autour d’elle avoir le même objectif, un objectif qu’elle n’était pas encore sûre de vouloir. L’archère n’osait faire un seul pas dans la chambre, craintive de ce que cela pourrait signifier, de tout ce que cela dirait silencieusement, si elle montrait qu’elle s'appropriait l’endroit. La remarque de Tanith la soulagea à un tel point qu’elle ne put empêcher un soupir de s’échapper, parfaitement audible. A ce moment d’intense libération succéda une nouvelle inquiétude. Sur une chaise ? Il comptait dormir sur une chaise ? Ce n’était pas expressément ce qu’elle souhaitait non plus, et le calcul se fit rapidement dans son esprit.

Je dormirais moi même en bas. J’ai un sac de couchage, donc de quoi dormir allongée et au chaud, il serait injuste que ce soit toi qui t’astreignes à dormir assis. Et tu as remarqué toi même combien j’étais têtue, tu ne risque pas de me faire changer d’avis.

Elle rigola doucement, consciente qu’il n’y avait que peu de chance pour qu’il finisse par accepter. Cependant, toute cette conversation, ces visites, cet achat, et maintenant ce qui venait de se passer, lui avait fait réaliser quelque chose. Promettre une relation à quelqu’un, ce n’était pas seulement le dire, ou le ressentir, c’était aussi agir différement, en conséquence, et même si il lui laissait du temps … Un jour elle devrait vaincre sa timidité et sa gêne, n’est ce pas ? Tout ce qui relevait de ce … catalogue qui lui était purement inconnus la mettait plus que mal à l’aise. Il ne fallait surtout pas qu’elle y pense, il fallait qu’elle se détourne de cette pensée, et le plus tôt serait le mieux.

Bref ! Je … Nous … Quand allons nous emménager ici ? Il faudra sans doute quelques heures pour transporter nos affaires et il faudrait faire le ménage … Je peux peut être m’occuper de ce point pendant la journée si … enfin si cela vous convient à tous les deux bien sûr ! Mais je ne sais pas trop comment tu vas devoir t’organiser, Tanith, je ne voudrais pas trop m’avancer !



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Jeu 27 Oct - 12:22





Offrir ou recevoir
FEAT. Papa et Maman

J'étais vraiment captivée par l-la chambre ou je me trouvais, et peinait à réaliser que... Tout cet endroit, aussi poussiéreux et un peu sale qu'il puisse être... Se trouvait être au final bien grand pour moi. A vrai dire... Un coin où je pouvais poser mon sac, juste pour dormir, m'aurait suffit, même s'il s'agissait par exemple de sous un escalier... Même si l'endroit aurait été un peu sombre et humide, cela ne m'aurait pas dérangé... Et là... J'avais t-toute une pièce pour moi, avec u-un lit, suffisamment grand p-pour me contenir au moins plusieurs fois. J'étais certes petite, mais... Tout ceci semblait être un peu démesuré... Surtout à la taille d-de la pièce ! E-elle était tellement grande... Que j-je me demandais t-tout ce que j'allais pouvoir mettre... C-c'était sur q-qu'avec u-une telle taille, j'aurais largement de quoi entreposer t-tout l-les livres q-que j-je lisais... Et encore, il y avait déjà un endroit où les stocker... Donc il allait falloir trouver comment remplir cet endroit, pour ne pas qu'il soit vide... Sinon, je... Je risquerai d'angoisser un peu, m-me sentant mal à l'aise devant t-tant de gaspillage pour moi...

En tout cas, ce fut prudemment que j-j'osais m'avancer en direction du lit, p-pour... L-l'essayer. P-peut être que je n'avais pas le droit à vrai dire, mais... J'étais vraiment curieuse de... De savoir ce que cela faisait d-d'avoir un lit... Je montais dessus, avant de... S-simplement, m'allonger, les bras écartés au milieu du lit... Je me sentais à vrai dire un peu bizarre, car il y avait de la poussière qui était brassée, mais... C'était rudement confortable, u-un peu mou, contrairement au sac de couchage qui faisait ressentir le sol. C'était même un peu drôle, puisque... J-je m'enfonçais dedans, mais juste un peu, n'étant pas très lourde... C'était donc ça... Un lit ? J'étais à vrai dire impatiente de dormir là dedans... Mais je me relevai, voulant voir à quoi ressemblait la chambre des deux adultes, avant de constater qu'il y avait un malaise qui régnait...

De ce que j'avais compris, ils... Ils n'étaient pas encore prêts à partager le même lit, et cela était embarrassant car... il n'y avait qu'un seul lit dans la pièce. E-et... Bien rapidement... L'idée qu'un des deux dorme en bas s'imposait... Mais c'était sans compter sur mon arrivée e-et ce que j'allais proposer :

"S-Sinon, je peux d-dormir d-dans mon sac d-de couchage, e-et laisser l-le lit à q-quelqu'un... O-ou b-bien... J-je peux peut-être... Partager m-mon lit avec quelqu'un... J-je promets de me faire t-toute petite, e-encore p-plus qu'habituellement !"

Encore une fois, c'était une p-proposition un peu désespérée que je tentais, mais... Cela ne me dérangeait p-pas, pas du tout... J-j'étais habituée après tout à dormir avec la druidesse... M-mais beaucoup moins avec le vampire... Mais tout allait d-dépendre de la décision qu'ils allaient prendre...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Sam 29 Oct - 1:23





Feat. Aki et Orina

Offrir ou recevoir



Aki proposait d'elle même aller dormir au rez-de-chaussée, possédant un sac de couchage. C'était relativement justifier, cela nous permettrais a chacun d'avoir un endroit confortable où dormir, bien que cela froisse assez fortement ma fierté d'hôte, mais après tout, elle n'était plus une invitée, mais ma compagne, il n'y avait donc plus de fierté à entretenir entre nous. Orina nous rejoignit rapidement, ajoutant qu'elle voulait bien céder sa chambre a l'un d'entre nous, possédant elle aussi un sac de couchage, voir même de partager son lit avec quelqu'un. Je savais qu'elle avait passé la nuit avec Aki, et même si je pense que c'était surtout la druidesse qu'Orina avait en tête avec cette proposition, je devais bien avouer que j'avais envie de me rapprocher de ma fille autant que la druidesse ne l'était.

"Si cela ne te gêne pas, je veux bien dormir avec toi. Je me doute bien ne pas être aussi proche et précieux qu'Aki ne peux l'être, mais si tu veux bien, je voudrais rattraper le temps perdus."

Je câlinais ma petite fille pour la remercier de son offre, et lui témoigner mon affection plus honnêtement que je n'avais pus le faire jusqu'à présent. Aki aborda ensuite la question de l'emménagement et proposa de s'occuper du ménage pendant que je m'occupais de ramener nos affaires.

"Je vais m'occuper de ramener nos affaires, si tu souhaites faire quoi que ce soit pendant ce temps, que ça soit te reposer ou nettoyer, ne te gêne pas. Après tout, nous somme tous sur un pied d'égalité maintenant, comme une famille."


J'envoyais un grand sourire à ma compagne avant de m'en retourner vers la porte pour rejoindre la boutique. La charrette était certes grande, mais cela demanderait tout de même deux ou trois allez-retours pour amener toute nos affaires à notre nouvelle demeure. En y repensant, nous n'avions pas énormément de meuble ou d'éléments de vie, juste des réserves de produits alchimiques plutôt volumineuse. A n'en pas douter, cette famille serrait infiniment plus a l'aise dans ce manoir que dans la cave d'une boutique.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Sam 29 Oct - 14:57





Offrir ou recevoir



feat.Tanith, toujours le même, indémodable





La proposition d'Orina tira comme d'habitude un grand sourire à Aki. Evidemment, comment avait elle pus oublier la gentillesse incroyable de sa fille ? La question lui avait déjà été posée cette fameuse soirée où la rouquine était plus ou moins devenue officiellement la mère de l'homonculus et celle ci s'apprêtait à répondre positivement lorsque Tanith la prit au dépourvus. L'archère put ainsi constater à quel point le vampire qu'elle avait connus il y avait maintenant bientôt une année entière, avait changé. Etait il plus heureux ? Etait il enfin prêt à aimer, aimer vraiment, sans avoir peur de se perdre ? Il y avait de cela 4 mois ils avaient discutés au clair de la lune, l'un à côté de l'autre, et il pensait alors que cela n'arriverait jamais. Pourtant tant de choses avait changé. Elle le regardait distraitement, absorbé par son visage que l'on pouvait presque qualifier de sympathique. Sympathique. N'était ce pas risible par rapport à ce qu'elle en avait pensé la première fois ? Un an … C'était si loin, un passé tellement éloigné, qui lui semblait dater d'une éternité. Et elle avait grandis, jour après jour, elle avait grandis, et désormais elle avait vingt années, alors qu'elle n'en avait que dix sept et des broutilles lorsqu'elle était arrivée ici. Qu'est ce qui avait changé en elle au juste depuis tout ce temps ? Bien des choses, mais il n'était pas le moment de faire un compte rendus.

Finalement tout semblait s'arranger. Pendant un certain temps l'alchimiste et sa fille dormiraient ensemble pendant qu'elle aurait leur grande chambre pour elle toute seule. Jamais elle n'avait disposé d'autant d'espace, elle non plus. Sa chambre dans son monde, était une petite pièce en bois, agréable mais loin d'être immense. Lors de son apprentissage, elle oscillait entre une vieille cabane qu'elle s'était réparée dans un arbre et la belle étoile, et depuis son arrivée en Kosaten, cela n'avait pas changé, entre les auberges et son sac de couchage. Une chambre, une vraie, grande. Cela lui faisait presque peur. Il allait falloir que d'une manière ou d'une autre, elle fasse en sorte de se sentir chez elle dans cet endroit, une fois le ménage fait, ce serait déjà une étape. Elle sourit doucement au mage avant d'hocher la tête.

Et toi ma chérie, tu veux faire quoi ? Tu peux aller te balader en ville, ou faire à peu près tout ce que tu veux, ne t'en fais pas. Ce soir nous vivrons ici.

Elle était heureuse. Pourquoi ? Pour combien de temps ? Elle était bien, et c'était tout ce qui comptait. Dès que Tanith fut sortis elle tâta les quelques yens dans sa poche puis fouilla jusqu'à trouver un vieux seau en bois qu'elle posa à l'extérieur, sous ce qui semblait être une conduite d'eau qu'elle ouvrit. Pendant quelques secondes l'eau qui coula à côté du seau fut sale, puis elle devint plus claire, puisant sans doute dans une des nappes souterraines qui alimentait la ville. Une fois le seau remplit elle se permit de récupérer une vieux chiffon qui trainait ans un des placards. Après l'avoir lavé de nombreuses fois et acheté un pain de savon à un marchand de proximité elle entama un ménage méthodique. Commençant par nettoyer de toute poussière et toile d'araignée les murs et plafond, elle enchaîna par les vitres puis par les différents meubles et matelas, ce qui lui prit déjà deux longues heures pour un endroit aussi grand. Puis elle se lança dans un balayage des sols et enfin un lavage acharné de chaque latte de bois qui formait le parquet.

La journée entière y passa, alors qu'elle récurait avec attention chaque parcelle de cet endroit qui n'était absolument plus semblable à ce qu'ils avaient pus constater en entrant. La lumière entrait par toutes les ouvertures parfaitement propres et mine de rien, l'avoir fait elle même donnait un sentiment de satisfaction à la jeune femme. Les quelques meubles qui étaient présents à l'achat semblaient insuffisants pour remplir la bâtisse, il faudrait encore en acheter quelques un plus tard. Avant que le dernier trajet de son compagnon soit achevé, elle refit un tour sur le marché où elle acheta des rideaux et du linge de lit en grande quantité, ainsi que plusieurs ustensiles de cuisines, ce qui lui semblait le plus essentiel et qui risquait de rapidement leur manquer si ils ne le faisaient pas.

Après avoir installé tout cela, elle aida l'immortel à ranger correctement les quelques affaires qui ne concernait pas la fabrication de ses produits, ce qu'il pouvait seul savoir exactement comment faire. Finalement, en fin de journée, elle poussa un immense soupir de soulagement alors que les quelques bougies qu'elle s'était procurée éclairaient sobrement le salon, ainsi qu'un feu qui crépitait paisiblement dans la cheminée. C'était chez eux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Sam 29 Oct - 21:10





Offrir ou recevoir
FEAT. Papa et Maman

Même si je n'étais pas la personne la p-plus confiante lorsque je proposais cette alternative, c'était avec plaisir q-que je voyais qu'elle permettait de débloquer l-la situation, qu'elle permettait d'éviter q-que l'un des deux soit forcé de ne pas p-profiter du confort d'un lit, a-alors que... Qu'ils le méritaient beaucoup plus que moi. Mais c-c'était... C'était l'occassion de faire comme si nous étions une vraie famille soudée ! Car même si nous en portions le nom, il... Il n'y avait pas encore eu tout ces moments, tous ces souvenirs... Nous n'étions que des élus, qui... Avaient une grande affection pour les autres... Et pouvait-on considérer qu'à partir d'aujourd'hui, c'était l'occasion de la montrer ? De la prouver ? Et de l'extérioriser ? Probablement...

Ce fut d'un signe de tête que j'acceptais la proposition du vampire. A vrai dire, je ne m'attendais pas à ce que ce soit lui qui accepte de dormir avec moi, mais... Cela me faisait plaisir, car depuis tout ces mois où j'étais arrivé dans la boutique, je... Je n'avais pas put beaucoup l'aider... Juste quelques fois, en tenant la boutique, ou cette unique fois où j'avais put l'assister à la création d'une arme, pour madame Croft... Depuis tout ce temps où je lui avais causé des ennuis... Je pouvais enfin me racheter un peu, enfin, si c'était nécessaire avec le nouveau lien qui nous unissait maintenant ?

En tout cas, les choses c-commençaient à bien s'organiser. Le vampire allait s'occuper de ramener toutes les affaires qu'il allait falloir déplacer, tandis que la druidesse, si j-j'avais bien compris, allait arranger un peu l'endroit, en enlevant des toiles d'araignées et de la poussière. C'est en tout cas sur ça que j'acquiesçai, voulant mettre un peu la main à la patte, et en aidant, à l'aide d'un chiffon, en nettoyant tout les petits recoins qu'il pouvait y avoir. Néanmoins, même si je me montrais assidue à la tâche, je me laissai distraire après deux heures de travail, et commença à aller explorer un peu le quartier qui allait maintenant être le mien... Mais alors que je sortais dehors, un petit contact sur la tête me fit lever les yeux, pour voir que... Nalya venait de se poser !

Cela faisait longtemps, des semaines ! Elle avait dit qu'elle avait eu besoin de se reposer un peu dans la forêt tropicale, mais... Elle était là, de retour ! Et j'en étais très contente, si bien que cette visite devint beaucoup plus amusante, et... Nous avions beaucoup discutée toute la journée ! Et ce qu'elle avait vécu, si bien que... je suis simplement allez m'asseoir sous un parc, et que je n'ai pas beaucoup visité l'endroit... Mais j'aurais tout le temps, à la différence que la jeune femme souhaitait rester quelques journées de plus dans la forêt, si bien que dès qu'elle repartie, je suis rentrée à la maison, sans dire un mot, un sourire sur mon visage trahissant que j'avais passé une bonne journée.

Et dès que ce fut régler, je m'installai à quelques mètres du feu qui crépitait dans la cheminée, observant avec calme ce qui était maîtrisé...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Dim 30 Oct - 2:39





Feat. Aki et Orina

Offrir ou recevoir



Il me fallut plusieurs allez-retours de quelques heures pour amener toute nos affaires, et surtout toute la matière nécessaire a notre travail. Je montais dans les chambres pour ranger les affaires de mes deux compagnes dans les meubles. En redescendant, je les vis s'enhardirent au nettoyage de notre nouvelle maison.

"Je me suis occupé de monter vos affaires dans vos chambres. Je vais m'occuper du matériel alchimique, puis je vous rejoindrais."

Je mis plusieurs heures à ranger et installer tout le matériel que j'avais récupéré de la boutique. De grands tonneau contenant des ingrédients divers et variés, allant de plantes aux composants d'animaux, passant même par quelque restes humains. Il y avait également toute la verrerie avec les multiples fioles, l'alambic et tous mes instruments. J'apportais même la dalle de pierre sur laquelle était incrusté le cercle magique que j'utilisais pour mes enchantements et mes rituels.

Une fois cette partie finis, je ressortis pour voir que les filles avaient grandement avancer dans leur travail, mais il restait tout de même quelques tâches ménagères à faire. Je rejoignis mes comparses dans l'accomplissement de ses tâches et quelques dizaines de minutes plus tard, nous avions finis. Le soleil commençait à se coucher, la cheminée était allumée, ainsi que quelques bougies qu'Aki avait acheté, donnant une aura apaisante a cette pièce. Orina était assise non loin du feu, a le contempler. Aki quand a elle semblait s'abandonner à la détente après une journée de dur labeur. Un peu en retrait, j'eu un sourire sincère devant cette scène que j'avais toujours voulus vivre mais que la nature m'avait interdis. La vie n'était peut-être qu'une succession d'épreuves voué à détruire chacun d'entre nous, mais ces moments, ces moments valaient la peine de vivre. Pour la première fois depuis très longtemps, j'étais heureux d'être vivant, et avec elles.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   Dim 30 Oct - 13:10





Offrir ou recevoir



feat.Tanith, toujours le même, indémodable





La soirée s'acheva avec un repas des plus simples, mais qui, accompagné du plaisir d'être tous ensemble dans cette nouvelle maison, suffit largement à satisfaire la Nishiie. Celle ci souriait béatement et passa toute la soirée à ne pouvoir s'arrêter d'exprimer son contentement. Elle ne ratait pas une occasion de prendre sa fille dans ses bras ou de lui ébouriffer les cheveux, souriant dès qu'elle croisait son regard ou celui de Tanith. Cette journée avait été riche en émotions. Elle était partie du Nord de Chikai pour arriver à la capitale en début de matinée, avait retrouvé le vampire dont la gentillesse l'avait prise au dépourvus, avait finis par aborder des sujets de conversation qui la mettaient mal à l'aise, avait également avoué ses sentiments au mage, qui le savait de toute manière déjà très bien, mais qui ne les avait pas rejeté, puis leur fille s'était éveillée, ils avaient visité deux maisons, avaient tous ensemble trouvé l'endroit idéal et avait passé la journée à emménager. En se réveillant, ce matin, la rouquine était encore une jeune mère adoptive, ne réalisant pas très bien sa chance de pouvoir vivre dans une cave sombre. Ce soir, lorsqu'elle gravit les marches en bois qui craquèrent sous son pied, qu'elle ouvrit la porte de sa chambre, elle était toujours la même mère, mais elle était aussi une compagne, et vivait dans un manoir qui dépassait toutes les proportions qu'elle avait pus connaître.

Lorsqu'elle souleva le drap et se glissa dessous avec un soupir d'aise, elle crut qu'elle allait s'endormir aussitôt, mais ce ne fut pas le cas. Le temps passant, elle ne trouvait pas le sommeil. Finalement, par la petite fenêtre qu'elle avait gardé ouverte pour laisser l'air entrer et aérer la pièce qui n'avait jamais dû connaître un tel brans le bas de combat, deux petites formes se glissèrent. Le bruit, sourd et léger, de leurs coussinets atteignant le sol la fit se redresser légèrement, avec un petit sourire. De l'autre côté de la maison, Tanith et Orina dormaient sans doute ensemble, mais elle n'était pas seule, et cela la rassura quelque peu, dans un endroit aussi grand. Les deux animaux grimpèrent sur le lit, le louveteau se glissant également sous la couverture pour se blottir contre l'amie des animaux tandis que la renarde se roulait en boule sur le coussin à côté d'elle. Silencieux, ils ne lui adressèrent pas un mot. Ils ne parlaient jamais, et le souvenir de la voix de Mune comme de Mizu était très éloigné dans l'esprit de l'archère, pourtant celle ci se rappelait encore avec quelle puissance elles faisaient frémir son cœur. Il valait mieux qu'ils ne s'expriment que lorsque c'était vraiment nécessaire, réservant ce pouvoir démoniaque aux moments les plus importants. Pour l'instant, la douceur de leur regard, la chaleur de leur présence et la conviction profonde qu'ils la protégeaient était suffisante.

Ramenant ses genoux contre sa poitrine, les bras enroulés autour, dans une position presque ridicule qui avait tout de celle d'un enfant apeuré, la Druidesse blottit son visage dans la fourrure de son amie de toujours et serra contre elle le corps moelleux du loup heureux. Pendant quelques instants, elle s'était sentie seule, dans cette chambre trois fois trop grande pour elle, alors que les deux personnes qu'elle aimait si fort étaient l'un avec l'autre, mais elle n'oubliait pas les deux animaux qui avait fait de sa vie, qui aurait pus être un enfer, quelque chose de supportable, malgré tous les obstacles qu'elle avait dû affronter. Finalement, la fatigue l'atteins enfin, fermant doucement ses paupières, la plongeant dans un sommeil paisible, adoucissant sa respiration.

Tout ce que l'on voyait, dans ce grand lit, n'était plus qu'une jeune femme roulée en boule, blottie contre deux de ses plus fidèles amis qui, avec calme et douceur, de leur présence rassurante, lui permettait de ne plus avoir peur. Peur du pouvoir qui régnait en elle, plus fort que tout ce qu'elle avait pus connaître dans son monde, peur de ses sentiments, peur de perdre ceux à qui ils étaient dévoués, peur de ne jamais être suffisamment forte, suffisamment mature pour accomplir tout ce qui pouvait se présenter devant elle, peur d'avoir encore peur, toute sa vie, et de ne jamais pouvoir bouger à cause de cette frayeur, peur de ne pas être à la hauteur. Les rayons de la lune qui flottaient doucement dans la nuit vinrent cajoler ce visage tendus par la crainte, la respiration calme de ses amis acheva de la détendre, et dans son sommeil, elle fut enfin rassurée. Tout allait bien se passer … n'est ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Offrir ou recevoir   

Revenir en haut Aller en bas
Offrir ou recevoir
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] C'est bon d'offrir son corps à la nature ! (PV)
» Gerolama & Lilianne ✣ Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir ...
» Bienvenue dans mon cœur. Je vais te l'offrir || Feat Hossy || end
» LEGENDE DE LA ROSE DES SABLES
» Comment recevoir les récompenses des Boss ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.