Partagez | .
Le garçon et le loup
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Le garçon et le loup   Ven 14 Oct - 16:46








Le garçon et le loup

feat Byakuya Kuchiki
Un ninja aux yeux changeant de couleurs et une sorcière cannibale et schizophrène... Tels étaient les individus étranges rencontrés par Natsume et Harall depuis leur retour à Minshu. Peut-être auraient ils dû rester à Seika.

Dans tous les cas, une fois de retour à la plaine verdoyante, le point de départ de l'adolescent, il fallait faire une pause. Un village se trouvait à peine à 2 km de là où Natsume avait rencontré Ellen, la fameuse sorcière. Dans ledit village se trouvait une auberge. Dans ladite auberge se trouvait le patron, un patron qui connaissait très bien Natsume vu que le garçon à l'écharpe avait séjourné deux bonnes semaines dans cette auberge sans nom à son arrivée sur Kosaten. Aussi invraisemblable que ce soit sur la terre du serpent, l'adolescent pouvait donc profiter d'une chambre gratuite tandis que sa partenaire Harall profitait du paysage irréel de la plaine.

Le prochain voyage, prévu pour plusieurs jours était à destination de Kansei, la capitale verte où les deux partenaires espéraient retrouver leurs amies au panzer. En partant du principe que le tank serait abîmé durant le trajet et qu'il faudrait le réparer, Natsume et Harall avaient une longue marge pour se rendre à la capitale. Ils allaient donc prendre quelques jours de plus sur la plaine.

Une semaine s'était écoulée durant laquelle le garçon à l'écharpe avait accumulé les services et les yens en aidant les marchands du village. Ce jour-là, il faisait un break. Il décida de faire un tour sur la plaine. L'herbe semblait plus verte que jamais, le doux murmure du vent était tel une caresse et le ciel, bleu azur était percé par un soleil éclatant et rempli de quelques fins nuages.

Il était temps de se rappeler le bon vieux temps. Même si Harall dormait à poings fermés sur l'épaules de Natsume. L'adolescent se mit à courir tout droit, car on finit toujours par heurter quelque chose en courant tout droit. A force de courir toujours plus loin, il aperçut un endroit familier : une petite colline au milieu de rien au sommet de laquelle se dressait fièrement un arbre dont les branches ondulaient sous la brise. C'était l'endroit où l'adolescent s'était endormi sous la surveillance bienveillante d'Aki jusqu'au crépuscule.

Cependant, sur ce panorama si familier composé de vert et de marron, du rouge se faisait apercevoir. Quelqu'un était assis, adossé contre le tronc et saignait...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Dim 16 Oct - 22:14




Quand Byakuya ouvrit les yeux, il ressentit immédiatement une douleur à toutes ses articulations. Son flanc gauche le faisait souffrir et plusieurs blessures saignaient encore. Elle ne laissait pas une quantité énorme de liquide s'en aller, mais assez pour rougir l'habit du shinigami. Il se sentait minable. Aux tortures physiques s'ajoutèrent bientôt les tourments mentaux. Allongé en plein milieu d'un chemin, il se redressa légèrement prenant appuis sur ses mains et regarda autour de lui. Non, il n'était plus à Handa. Le souvenir qu'il avait de s'être fait propulsé à des kilomètres de la zone de combat était donc bien réel. Personne n'avait semblé pouvoir résister à cette impressionnante force invisible.

Il mit une main sur sa tête qui tournait. Il y sentit quelque de froid. En replaçant ses doigts devant lui, il vit que du rouge l'ornait également à cet endroit. Il était bien amoché, et cette fois-ci la 4e division n'était pas là pour le soigner. Il se leva péniblement pour tituber jusqu'à un arbre et si appuyer. Le dos réellement en contact avec le végétaux, le capitaine regarda le ciel, dépité. Il avait subi là-bas une grande humiliation, et n'avait pas tenu parole. Des civils étaient probablement morts à cause de sa faiblesse. Il avait présenté une pitoyable prestation. À quoi pouvait-il bien servir maintenant que ce sceau lui bridait sa force ? Il avait bien réacquis quelques techniques, mais il était à des kilomètres de ce qu'il était réellement capable de faire. Il avait honte aujourd'hui de ce qu'il était devenu. Il avait beau savoir qu'il n'y était pour rien, il ne supportait pas de finir ici.

Il gémit un instant car sa blessure au ventre lui lança un nouveau pic de douleur. Instinctivement il mit sa main à cet endroit, comme pour atténuer ses maux. Mais ça ne changeait rien. Il était mal, autant physiquement que mentalement. Il voulut se laisser mourir, ne pas soigner ses blessures et enfin quitter ce monde détestables et vulgaire, mais il se rappela de sa mort avec Zayro qui n'avait eu comme conséquence de simplement le ramener à un autre endroit de la carte. Ce n'était donc pas une solution satisfaisante pour à nouveau rejoindre son monde. Que pouvait-il faire alors ?

Le shinigami soupira. Il se sentait réellement pitoyable, en haut de sa colline...









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Lun 17 Oct - 18:45








Le garçon et le loup

feat Byakuya Kuchiki
Plus le haut de la colline se dévoilait, plus la tâche rouge se précisait. Un homme était assis au pied de l'arbre et il avait le ventre ouvert. Natsume se précipita en haut pour l'aider, il ne pouvait pas laisser quelqu'un saigner comme ça.+

Monsieur ! Vous êtes blessé ?! Je vais vous aider ! Bougez pas !


L'extrémité droite d'Erimaki s'allongea pour passer derrière le dos du blessé, bouger sa main, sur la blessur et s'enrouler puissamment sur celle-ci, comme un bandage. Suite à quoi, une fois le bandage en écharpe bien attaché, le tissu se découpa de manière presque naturelle pour se défaire du bandage improvisé.

Natsume soupira longuement de soulagement. C'était la première fois qu'il faisait ça et il espérait que ça n'allait pas rater. Il s'assit au final à côté de l'inconnu blessé avant de commencer sa présentation et qu'Harall ne sorte d'Erimaki pour elle aussi dire bonjour.

Evitez de trop bouger, c'est la première fois que je fais un bandage comme ça... Je m'appelle Natsume. Natsume Naegi. Je suis un élu de Minshu et vous ?

Et moi, c'est Harall ! La tutrice de Natsume !

Il était rare que l'adolescent vouvoie quelqu'un, même une nouvelle rencontre. Mais cette fois, c'était différent, une aura de beauté et de grandeur émanait de cette personne, même blessée. Il imposait réellement le respect et même l'adolescent, très familier d'habitude, ne pouvait que le vouvoyer.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Jeu 20 Oct - 14:10




Byakuya tourna légèrement les yeux quand le garçon lui adressa la parole. Il ne répondit rien, tant il était accablé de honte. Il aurait tellement voulu rester seul et encore tenter de calmer sa déception, pour que personne ne le voit dans un si piteuse état, mais cet espoir venait de s'envoler. Maintenant, au delà d'avoir été minable face à ces attaquants à Handa, il se présentait comme un faible devant ce garçon. Quelle honte... Il était tellement déprimé qu'il se laissa faire quand l'étrange écharpe s'anima et vint l'entourer. Il s'interrogea bien entendu sur cet étonnant pouvoir. Il n'avait jamais vu ça, même dans la 4e division. Ce monde lui réservait encore bien des surprises apparemment.

Il émit un léger gémissement quand le bandage se serra, mais il tint bon, reprenant très rapidement son visage plutôt fermé. Il regarda l'œuvre du garçon et se dit que peut-être c'était mieux ainsi plutôt que de laisser saigner. Il soupira longuement, alors que le jeune élu se présenta. Il émanait de lui une faible énergie, et il semblait sympathique, aidant son prochain sans sourciller. Bien loin du shinigami quelque part. Son sens de l'honneur lui faisait parfois prendre des décisions bien moins agréable. Lorsque la dénommée Harall ne sorte de l'écharpe du garçon. Le capitaine observa cette démarche, allant d'intrigue en intrigue. Est-ce que cette petite créature était à l'origine de l'animation de l'habit ? Il resta silencieux, les observant un instant, puis il regarda en l'air.

Je vous remercie pour le bandage... j'ai également la marque de Minshu sur moi... cette marque que je maudis davatantage de jour en jour...

Comme à son habitude, il tut son nom, sans pour autant dire clairement qu'il ne souhaitait pas le donner. Il finit par diriger à nouveau son regard sur son soigneur.

Dis-moi gamin, depuis quand es-tu ici ?





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Jeu 20 Oct - 14:34








Le garçon et le loup

feat machin
L'homme blessé semblait assez neutre. Ce pendant, il afficha une légère douleur quand le bandage se serra avant de redevenir neutre. C'était rare que quelqu'un affiche une telle prestance aux yeux de Natsume et pourtant, il réagissait de manière plutôt sympathique, expliquant que son sceau lui posait plus problème qu'autre chose. Pour Natsume, à qui le sceau de Minshu n'avait jamais fait défaut, c'était assez incompréhensible. Quant à Harall, sa petite taille était une contrainte bien suffisante même si elle commençait à pouvoir reprendre taille humaine quelques secondes.

Mh ? Moi, mon sceau m'a permis de travailler, de me faire quelques yens et une petite réputation à Chikai et au village d'à côté... Du coup, même si je peux plus utiliser Erimaki à plein potentiel, eh ben il m'aura été bien utile jusqu'ici.

Puis l'homme demanda depuis combien de temps Natsume était élu... Deux mois et demi presque. Cela faisait deux mois que Natsume était arrivé à Kosaten.

Je suis arrivé à Kosaten exactement là où vous êtes, ça fait deux mois et demi environ... Et j'ai rencontré Harall il y a un mois.

Vous nous avez toujours pas dit votre nom. Vous vous appelez comment ?

La question était légitime, pour s'adresser à cette personne comme pour parler de lui... Après tout, Natsume avait un journal de bord et de rencontres à remplir. -Surtout pour que le narrateur puisse l'utiliser oui ! ; T'es viré !-

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Mer 26 Oct - 21:36




Contrairement à lui, le petit garçon semblait s'être accommodé à sa marque. Il ne sut trop comment, mais apparemment, elle apportait à l'enfant un moyen de vivre à Minshu de manière convenable. Un grand paradoxe pour le capitaine qui avait à peu près tout perdu à cause du symbole sur son cou. Il fallait dans la discussion qu'il en demande plus. Mais avant, il y avait un autre point à éclaircir pour les deux jeunes interlocuteurs:

La petite fée revint à la charge pour demander le nom du shinigami. Bizaremment, celui-ci ne fut pas catégorique à ce sujet, comme il le fut habituellement. En temps normal, il aurait simplement refusé, jugeant que le jeune garçon et sa compagne de route n'étaient pas digne de l'entendre. Jusqu'à maintenant, il fallait mériter son nom. Mais maintenant... que valait-il ? Il était rongé par la bataille qu'il venait de mener, et son estime personnelle en avait pris un coup, à tel point qu'il se demanda si c'était une bonne chose de lui cacher son nom. Bien entendu, à chaque fois qu'il l'avait fait, ses interlocuteurs avaient mal réagi. Il le comprenait, et n'en avait pas grand chose à faire, mais là, il avait un autre état d'esprit. Alors dans un soupir, il déclara.

Vous êtes les premiers à qui je le donne, alors je vous pris de le garder pour vous.

Il laissa un silence, pour bien réfléchir à sa décision. Fermant un instant les yeux pour méditer, il les rouvrit et céda enfin.

Mon nom est Byakuya...

Cette révélation lui fit tout drôle. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas prononcé ce mot. Personne ici excepté Jeong le connaissait. Mais désormais, un élu de plus en avait connaissance, et probablement que quelques personnes allaient être au courant, car un secret est toujours dure à garder. Mais cela n'avait plus d'importance... son nom ne valait plus rien ici... Il tourna le regard vers la petite créature, pour demander doucement.

Dis-moi, Est-ce toi qui est à l'origine du mouvement de cette écharpe ? Je ne connais pas ce pouvoir, explique-moi...


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Jeu 27 Oct - 16:51








Le garçon et le loup

feat Byakuya Kuchiki
L'homme annonça que Natsume et Harall étaient les premiers à entendre son nom. Pourquoi eux plus que quelqu'un d'autre ? Parce qu'ils l'avaient aidé ? Pas assez matures pour comprendre à quoi servait de cacher son nom ? Ils n'en avaient pas la moindre idée et c'est après plusieurs secondes qu'il délivra enfin son nom : Byakuya.

Byakuya... Byakuya ! Byaku ! Je vais vous appeler Byaku comme on le dit pas en entier !

Mais ça reste facile de deviner la fin...

Ben je trouverai bien un surnom !

Byakuya semblait être quelqu'un de calme et posé et non froid comme l'étaient Akemi et Rinkyu. Il ne semblait pas avoir peur de poser des questions d'ou l'interrogation sur Harall à laquelle ni elle ni Natsume n'avaient la réponse.

En fait, Harall est amnésique... Je l'ai rencontrée sur une route commerciale. Mon écharpe est Le bras droit d'un démon. Je ne pense pas qu'Harall aie quoique ce soit à voir avec.

Mais on y avait jamais pensé sous cet angle.

Au fait ! J'ai l'habitude d'aider les voyageurs blessés ou perdus sur la plaine. Je peux savoir ce qui vous est arrivé ?

C'est vrai que vous êtes salement amoché...

La question était légitime, les blessés que Natsume voyait d'habitude n'avaient que des blessures superficielles, celle de Byakuya était profonde et il aurait pu y passer si Natsume ne l'avait pas trouvé. Dans tous les cas, l'adolescent devait rester à proximité sinon, le bout d'Erimaki qui servait de bandage s'évaporerait s'il s'éloignait.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Mar 1 Nov - 20:31




Toujours appuyé contre un arbre, la douleur lui torturant le ventre et l'esprit, le capitaine regarda d'un air fatigué le petit garçon qui s'amusait avec son prénom. Il voulait lui donner un surnom. Soit... pourquoi pas... il n'aimait pas trop que l'on déforme le nom qui valait tellement plus dans la soul society, celui qui faisait trembler un village entier ou attirait el plus grand respect dans son monde, celui qui représentait d'une main de fer la prestigieuse famille des Kuchiki. Mais quelque part, ici ça ne changeait rien... ici, Byakuya kuchiki, de la 6ème division, n'existait pas, alors son nom pouvait bien être déformé, il n'y avait pas d'impact...

Puis, le shinigami fut attentif aux explications donnée ensemble par la petite créature et le garçon. Il fut surpris d'apprendre l'identité cachée de l'écharpe. La main droite d'un démon ? Voilà qui est original. Il n'avait rien senti de démoniaque dans l'habit pourtant. Etait-ce si faible qu'il ne pouvait pas le détecter ? Arrivait-elle à cacher son côté ténébreux au shinigami ? Beaucoup de questions en somme, mais il allait avoir probablement le temps de les poser, car le jeune élu semblait s'intéresser aux origines des blessures que portaient le sabreur.

Pour lui, ce n'était pas facile d'avouer les causes de son état. Sa fierté en avait pris un coup, et le dévoiler devant quelqu'un de si jeune le contrariait beaucoup. Il opta alors pour une réponse plus nuancée. Soupirant doucement, émettant quelques grimaces de douleur, il finit par énoncer.

Kosaten est fait de trouble-fait à éliminer. Quand mon sceau sera partit, je les exterminerai tous un par un... mais pour l'instant, je dois me contenter de défaites humiliantes...

Il n'aimait pas trop s'étendre sur le sujet, et ses interlocuteurs comprendrait ce qu'il pourrait saisir de sa phrase, tant pis pour les détails. Le shinigami se redressa gentiment.

Que penses-tu de ce monde qui t'a arraché au tien ? As-tu fait allégeance à Jeong ou as-tu volé de tes propres ailes jusqu'à maintenant ?

Par ces question, le chef des Kuchiki voulait voir si ce petit être partageait ses conceptions de cet univers égoïste et franchement vulgaire, ou s'il était du genre à se soumettre sans faire d'histoire. Etant les deux des élus de Manshe, il devait savoir dans quel camps il se trouvait...


                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Mar 1 Nov - 22:37








JE SUIS UN TITRE

feat machin
Byakuya avait l'air sacrément remonté contre Kosaten. Au point d'en éliminer tous les criminels. Natsume était mal placé pour juger. Il aidait sans distinction toutes les personnes toutes les personnes qu'il trouvait sur la plaine -Sauf les marchands d'esclaves AHEM-. Il n'avait cependant pas répondu à la question posée. Sans doute ne voulait-il pas en parler. Autant ne pas s'étendre malgré la curiosité.

Mmmmh, j'ai eu affaire à pas mal d'enflures sur Kosaten. Des marchands d'esclaves, un pervers qui a essayé de me ***** avec des champignons, bref pas mal de trucs mais je pense pas qu'il faille les tuer... Il y a des mauvaises personnes partout...

Puis, il posa une dernière question, quel était le rapport de Natsume avec Kosaten. La réponse n'était pas évidente, l'adolescent avait eu une vie des plus horribles jusqu'à arriver là...

Pas facile comme question... J'ai été un esclave jusqu'à arriver à Kosaten. Cet endroit est plus une libération, un nouveau départ pour moi. J'ai jamais eu de problème avec mon sceau, j'ai fait plein de rencontres, j'ai cuisiné des gyozas...

T'es tombé amoureux de Makooooo...

Arrête avec ça Harall !

Dans tous les cas, un problème persistait, la blessure de Byakuya était grave et Natsume ne pouvait pas s'éloigner car la distance risquait de faire disparaître le bandage.

Par contre, je pourrai pas trop m'éloigner tant que vous avez le bandage, mon écharpe disparaît avec la distance. Simple question : Vous avez des capacités de régénération supérieures comme d'autres élus ou vous voulez que je vous transporte jusqu'au village le plus proche ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Dim 6 Nov - 19:59




Les premiers mots du garçon sonnèrent étrangement à l'oreille du shinigami. Il y voyait un paradoxe. Ce garçon avait apparemment déjà subi des attaques, en avait souffert, et pourtant, il ne paraissait vouer aucune haine contre ses personnes. Il se justifia simplement en disant que tuer ses personnes n'éradiquerait pas tout le mal du monde. Si sur le fond, il n'avait peut-être pas tort, le capitaine ne le comprenait pas. Le regardant d'un air neutre, il lui posa cette question.

Si je comprends bien, tu serais prêt à laisser les personnes qui t'ont fait souffrir en liberté ? N'as-tu pas songé que par ta négligence, d'autres personnes vont peut-être vivre la même chose que toi ? Ne sois pas si naïf gamin...

Il avait opté pour un ton plutôt neutre, et à vocation de conseil. Il ne voulait pas brusquer ce petit être qui l'avait aidé bien sagement et de son propre-chef, mais il ne put s'empêcher cette remarque, qui peut-être allait réveiller une petite maturité supplémentaire chez ce garçon. Celui-ci expliqua par la suite son histoire. Apparemment, Kosaten était une porte de sortie à une vie de soumission chez lui. Bien le contraire du shinigami en fait. Accompagné de la petite créature qui était sortis de l'écharpe, ils semblaient mener une vie paisible.

Tout cela rendu Byakuya bien silencieux. Pour la première fois, il voyait quelqu'un penser du bien de ces usurpateurs. Etant donné ce qu'il venait d'apprendre, le capitaine en déduit que contrairement à lui son interlocuteur s'était probablement habitué à s'adapter à des conditions de vie qu'on lui imposait. Le chef des kuchiki avait toujours agi pour lui-même sans jamais avoir de compte à rendre à personne. Il se pliait aux lois de sa famille et de la soul society parce-que lui seul l'avait décidé ainsi. D'ailleurs, il n'avait pas hésité à enfreindre celle de sa famille pour honorer la promesse faite à sa femme. Oui, dans son monde, Byakuya était quelqu'un de libre, mais ici, il ne l'était plus.

Voilà une vision bien optimiste des choses... Personnellement, je ne la partage pas. Kosaten m'a privé de ce que j'ai de plus cher, et ça, je ne lui pardonnerai jamais. Ce monde va apprendre ce qu'il en coûte de s'en prendre ainsi à moi...

Quand l'enfant lui proposa de l'emmener dans un village proche, l'assurance du capitaine reprit le dessus. Il entreprit de se relever gentiment, à son rythme pour répondre calmement.

Pas la peine, je te remercie. Mon corps est meurtrit, mais il sait se défendre... je m'en sortirai tout seul.



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Dim 6 Nov - 20:38








Le garçon et le loup

feat Byakuya Kuchiki
Byakuya semblait avoir mal comprit Natsume, pensant que celui-ci voulait laisser des ordures en liberté. Mais n'en était rien, et heureusement. Ces personnes étaient des nuisances pour Kosaten et les laisser en liberté mettrait en danger beaucoup de gens.

Houlà, on s'est mal compris ! J'ai résumé très sommairement, peut-être trop d'ailleurs... J'ai été attaqué deux fois par des marchands d'esclaves et les deux fois, j'ai pu m'enfuir en étant aidé. Mais si je m'étais contenté de rester loin, j'aurais culpabilisé. Les premiers, je les ai immobilisés et livrés aux gardes et pour les seconds...

On a mit la première hors-jeu et j'ai mordu le clito de l'autre comme ça, elle était traumatisée à vie !

Voilà... Mais enfin bon, je ne les laisserai jamais en liberté ! Je peux juste pas les tuer comme ça... J'ai encore tué personne et c'est pas aujourd'hui que ça changera !

Après tout, pourquoi lui ? Natsume Naegi ? Un adolescent de 15 ans irait tuer des gens ? Même si des personnes lui avaient fait du mal, il ne pouvait s'y résoudre. Il avait vécu 14 ans presque entièrement coupé du monde extérieur. Il ne pouvait simplement pas tuer. Peut-être était-ce naïf comme le disait Byakuya et c'est pourquoi il ne tenta pas de le démentir. Natsume était candide, naïf et il le savait, il ne voulait pas que ça change. Par ailleurs, le grand homme continua. Il faisait partie des élus à qui Kosaten avait broyé la vie, ce qui n'était pas du tout le cas du garçon à l'écharpe.

Je comprends... Des gens comme vous, il y en a plein à Kosaten, je suis désolé d'avoir touché une corde sensible... Je peux pas imaginer. Pour moi, Kosaten n'avait plus rien à m'enlever...

Natsume...

Mais c'est quand Byakuya entreprit de se relever que Natsume paniqua purement et simplement, c'était dangereux et il ne voulait pas voir des entrailles se répandre sur le sol.

F-Faites attention quand même ! Forcez pas trop ! Aussi puissant que vous donnez l'impression d'être, la blessure est profonde ! Vous êtes vraiment sûr que vous voulez pas que je vous accompagne ?!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1269
Yens : 108
Date d'inscription : 27/04/2015

Progression
Niveau: 81
Nombre de topic terminé: 36
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Byakuya Kuchiki ♉ Persévérant ♉

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Sam 12 Nov - 15:48




Pendant que Natsume nuançait ce que Byakuya avait compris, ce dernier tenta de réellement rester debout, plaçant sa main sur la blessure de son ventre. La dépression qu'il avait ressenti en se réveillant était encore là, mais tendait à se dissiper. Il commençait gentiment à reprendre confiance en lui, mais restait fragile. Il regrda silencieusement le petit garçon et sa copine.

Si tu les as déjà arrêté, c'est un bon pas en avant. Tu es peut-être encore trop jeune pour aller jusqu'à ôter leur vie.

Puis, il avoua au shinigami qu'il n'était pas le seul à avoir tout perdu à Kosaten. Quelque part, ça pouvait être facile à comprendre, car quiconque avait une place importante dans son monde n'était plus rien ici. Mais pour le capitaine, cela fit du bien à entendre. Il y avait d'autres personnes comme lui ici-bas, et cela pouvait représenter une opportunité pour lui de rassembler des combattants qui avaient la même philosophie que lui. Mais avant de pouvoir songer à une telle entreprise, il devait devenir fort, retrouver ce qui faisait de lui un combattant renommé chez lui, pour avoir les moyens de contrer ce maudit sceau. Et pour cela, discuter avec ce garçon n'était pas très productif. Certes, il n'était pas méchant, mais il n'aidait pas à devenir puissant. Alors quand celui-ci proposa de l'accompagner, il reprit sa voix assurée et un brin autoritaire, pour déclarer.

Ne me force pas à répéter. Je n'ai plus besoin de ton aide.

Il se tourna une dernière fois vers l'enfant.

Je dois cependant te remercier pour le soin que tu m'as apporté, il m'a été utile... mais désormais, je continue seul.

Il lui tourna le dos, et formula une dernière phrase pour les adieux.

Tâche de survivre...


Puis, sans plus de cérémonie, il s'en alla.



                             

                     

             

     

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   Sam 12 Nov - 16:00








Le garçon et le loup

feat Byakuya Kuchiki
Décidément, Byakuya était déterminé. Cela lui donnait de la classe en plus mais Natsume espérait tout de même qu'il reste en vie. Il avait conscience qu'à Kosaten, c'était tuer ou être tué. Et ça lui posait problème, il n'avait pas le courage d'ôter la vie à quelqu'un pour l'instant. Le grand homme se répéta, affirmant qu'il n'avait plus besoin d'aide.

D-D'accord monsieur... Mais avant que vous partiez... J'aimerais vous demander un service... Donnez-moi des nouvelles ! Je serai toujours là pour vous aider ! Trouvez des gens avec un but commun et réalisez votre objectif ! Je suis sûr que vous en êtes capable !

Le simple fait d'avoir été remercié par Byakuya avait arraché un sourire à Natsume. Il ne savait pas réellement pourquoi, mais il avait l'intuition qu'il pouvait lui faire confiance. Après tout, s'il avait voulu lui faire du mal, il l'aurait déjà fait.

Et profitez-en pour vous trouver une copine ! Ce serait dommage de gaspiller un beau gosse pareil !

Ajouta Harall en passant. La miniature n'aimait pas les ambiances lourdes et les derniers mots de l'homme avaient de quoi donner du courage à n'importe qui. Erimaki commençait déjà à se dissoudre au fur et à mesure que Byakuya s'éloignait jusqu'à ce qu'il ne soit plus visible. Natsume regarda Harall dans les yeux avec un grand sourire.

Il nous reste quelques zones de la plaine à vérifier non ?

Yep ! C'est parti !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le garçon et le loup   

Revenir en haut Aller en bas
Le garçon et le loup
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le garçon et le loup
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.