Partagez | .
Un nouveau cycle
Invité Invité

-



MessageSujet: Un nouveau cycle   Lun 17 Oct - 23:40



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



???
Au sommet de la colline



Et la lumière fût

Une grande et vaste lueur commençait à émerger de la cime des arbres à l'horizon, non loin de la somptueuse forêt luxuriante. Une boule de feu gigantesque, que l'on nommait astre solaire, qui commençait sa longue et infinie route, qu'il reprenait chaque matin au même point, la nuit et l'obscurité l'ayant ramené à son point de départ pour recommencer une fois de plus le cycle. Chaque matin, la rosée tombait, humidifiant l'air, les plantes et le sol pour donner cette atmosphère agréable et cette fraicheur matinale, alors que les insectes s'activaient déjà, bien avant le début des aurores. Les premiers villages, à des dizaines de kilomètres, eux aussi commençaient à lentement s'activer pour effectuer les corvées et autres travaux qui permettaient d'avoir de quoi manger... Une routine perpétuelle et immuable qui recommençait, encore et encore...

Mais chaque début de cycle s'annonçait par la fin du précédent...

Ce fut avec le chant matinal de quelques oiseaux que d'étranges particules lumineuses commençaient à lentement se mouvoir et se réunir au sommet d'une colline, où trônaient plusieurs pierres dressés, avec au milieu un Saule d'une grande force, ayant passé les nombreuses épreuves du temps et de Kosaten... C'est au pied de cet arbre qu'elles s'aggloméraient, devenant lentement plus consistante, plus puissante, plus rayonnantes au fur et à mesure que d'autres éclats rejoignaient l'amas... Si bien que la lumière devenait visible à des lieux à la ronde, donnant l'impression qu'un nouveau soleil était en train de naître, jusqu'à en devenir extrêmement éblouissante... Puis plus rien. La lumière s'était stoppée, les particules avaient disparus, s'étant réunies pour créer et former un nouveau cycle...

Une arme. Longue, fine et d'acier. Posée à même le sol sur un bipied. L'ensemble devait bien peser une dizaine de kilogrammes, un poids à la fois trop lourd et pourtant si ridicule comparer aux capacités de destructions qu'elle renfermait, capable par un jour ensanglanté de scier une personne en deux à plusieurs centaines de mètres de distances... Mais plus qu'une arme, plus que cela, les particules avaient offert dans cet acte noble une chose trop fragile dans ce monde... Elles avaient donnée... La vie.

Une jeune fille, les cheveux sombres, maintenus par un serre-tête blanc presque familier... Les yeux fermés, comme un bambin n'ayant pas encore vu les premiers rayons de l'astre du jour, elle était inconsciente... Mais pour combien de temps encore ? Sa respiration était haletante, difficile, tandis que son corps entier était en proie à une chaleur des plus torrides, mais aussi des plus incompréhensible... Car provoquée par une excitation dont elle n'avait pas connaissance... Tremblant même par instant, au point que la scène en devenait presque obscène, et il ne fallut pas plus de quelques détails pour voir qu'elle n'était pas dans son état normal : joues rougeâtres, quelques gémissements perdus dans le monde si vaste et poitrine honteusement dure...

Mais avant même que la jeune fille puisse ouvrir les yeux, plusieurs questions commençaient à défiler dans son esprit confus... Où était-elle ? Que s'était-il passé ? Etait-elle vivante ? Et surtout, une question des plus étranges pour n'importe quelle personne... Qui... Etait-elle ?

Réussissant finalement à ouvrir les yeux, mais non sans mal, elle fut en tout cas surprise de ne reconnaître absolument rien de ce qu'il y avait aux alentours... Rien ne lui était familier, tandis que son esprit ne lui transmettais rien... Elle savait compter, elle savait lire, elle savait que le temps n'était pas absolu, mais bel et bien dépendant de la vitesse, mais... Elle était dans l'impossibilité d'avoir le moindre souvenir sur sa personne... Son âge, son histoire... Elle ne possédait rien, pas même son nom... Et il fallait bien l'admettre... Elle était totalement perdue... Mais restait étrangement stoïque, d'autant qu'une personne... Approchait...

Immédiatement, prise d'un instinct de survie tel un animal chassé, elle ne put s'empêcher de tenter de se mettre à l'abri, essayant de se mettre du coté opposé à l'arbre. Mais ses muscles, ses jambes, tout son corps lui semblait être extrêmement lourd, extrêmement faible, si bien qu'elle chuta au sol, étant malgré elle extrêmement vulnérable... A un point que même un écureuil serait en mesure de la dévorer...

Mais ce que la jeune fille ne savait pas, c'était que depuis le milieu de son avant bras droit et au niveau de sa gorge, son sang coulait un peu. Des plaies, sauvagement précises, qui n'étaient pas encore totalement renfermées, mais dont la jeune fille n'avait même pas encore conscience... Des marques, qui s'effaceraient dans la journée, les derniers vestiges... Du cycle précédent.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 18 Oct - 17:26








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei ?
Une routine s'était installée sur la plaine verdoyante depuis quelques semaines. Chaque jour, un voyageur s'y perdait ou s'y retrouvait blessé et chaque jour Natsume faisait une ronde pour aider ces personnes égarées, les soignant comme il pouvait et les ramenant au village le plus proche. Tous les voyageurs étaient différents, méfiants, agressifs, gentils, compatissants... En cela, la routine n'était pas si répétitive et c'était toujours un plaisir pour le garçon à l'écharpe d'aider son prochain tandis qu'Harall restait à l'auberge du village pour y jouer la mascotte.

Sa routine avait donc commencé pour la journée. Quel type de voyageur allait-il croiser ce jour-là ? Il avait marché durant deux bonnes heures sans croiser personne, la plaine était silencieuse et Harall n'était pas là pour briser le silence. Il continua donc de marcher, encore, encore, toujours plus loin, faisant le tour de la grande étendue verte dont il connaissait les moindres recoins désormais. Le seul endroit qu'il n'avait pas encore vu était ce qu'il appelait le "cercle de pierre", une colline sur laquelle se trouvaient des menhirs, formant un stone henge de Kosaten au milieu duquel se trouvait un arbre.

La brise était forte agréable et Natsume prit son temps avant d'apercevoir le cercle de pierre mais à son approche, il aperçut quelque chose d'aussi splendide qu'intrigant : Des particules lumineuses qui se rassemblaient toutes au même endroit. Qu'est-ce qui se passait ? Un élu ? Etait-ce comme ça qu'il était arrivé à Kosaten ? Dans des petites sphères de lumière ? Il s'arrêta quelques secondes, admirant ce spectacle du bas de l'édifice terreux. Puis le spectacle s'estompa, l'adolescent en avait eu plein les yeux, ce qui venait d'arriver sous ses yeux était simplement sublime.

Il monta lentement la petite colline, curieux de ce qui venait de se passer. Ce qu'il y trouva déclencha une multitude de réactions : Sursaut, surprise et excitation. Ce que les particules avaient formé se trouvait au pied de l'arbre. Une petite silhouette, des cheveux noirs, des traits fins, un serre-tête blanc et des yeux fermés que Natsume savait noisettes. Comment savait-il que les yeux de la jeune fille au pied de l'arbre étaient noisette ? Il connaissait cette fille. Cette fille qui, en une journée avait fait battre son coeur, cette fille avec qui il s'était retrouvé dans une situation des plus gênantes, cette fille à qui il avait appris à cuisiner des gyozas, cette fille était Mako Reizei.

Cela faisait un mois qu'il s'inquiétait pour elle, Miho, Saori, Yukari et Hana, un mois qu'il priait pour que rien ne soit arrivé, un mois qu'il priait pour enfin les retrouver. Et Mako était là, au pied d'un arbre, dans un état impossible à définir pour l'adolescent, une arme à côté d'elle. Natsume fonça en haut de la colline pour la retrouver. Mais à son approche, il remarqua que Mako avait des traces de sang sur elle et des cicatrices. Que lui était-il arrivé ? Il arriva enfin face à elle, tombant à genoux avec un immense sourire et presque les larmes aux yeux.

M-Mako ! C'est toi ! Je suis tellement, tellement con-content de te revoir ! Tu-Tu vas bien ? Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Où sont les autres ? Le pan-le panzer ?

Au final, même bégayant, le visage rouge, le coeur battant et totalement paniqué, il eut le réflexe de la prendre dans ses bras et de la serrer contre lui. Elle lui paraissait si fragile, comme si elle allait se briser au moindre toucher.

Mais il réalisa et se résorba, il avait réalisé, d'une part qu'il venait de la prendre dans ses bras mais aussi qu'avec son hypoglycémie, elle devait mourir de faim.

Ah-Aaah ! Je suis désolé ! Je voulais pas ! J-Je, je... T-Tu dois avoir faim ! Tiens ! Voilà de quoi te remettre sur pieds !

Il plongea, tremblant, sa main dans sa sacoche de gyozas avant d'en tendre trois à Mako, évitant son regard et le visage toujours aussi rouge.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 18 Oct - 19:21



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako ?
Au sommet de la colline



Qui suis-je ?

Faible était un mot trop peu précis pour dire dans quel état la jeune fille se trouvait actuellement. Ses bras, ses jambes, ils peinaient déjà à se mouvoir eux même, incapable de supporter leurs propres poids. C'était... Comme si elle avait été immobile pendant des semaines entières, totalement inerte, juste allongée, à observer sans s'en rendre compte le temps qui passait... Mais l'état de son corps n'était rien en comparaison de son esprit, qui était encore plus perdu... Ses souvenirs... Elles n'en avaient plus aucun, si ce n'était cette sensation inconnue et son réveil au pied de cet arbre. Et cela ne faisait même pas quelques minutes qu'elle s'était éveillée dans ce monde que, déjà, quelqu'un allait à sa rencontre...

Et ce quelqu'un... Etait exubérant... Il avait déjà provoqué sans même être vu la panique et la peur chez la jeune fille, qui intimidée par son état de perdition et de faiblesse, n'en était que plus vulnérable... Mais telle une bête acculée, dos au mur, elle pourrait peut-être mettre ses rares et dernières forces dans une défense sans aucune retenue, si jamais la situation l'obligeait à se résoudre que c'était la seule et unique solution qu'elle avait...

Mais au lieu d'un bandit, d'une personne intimidante aux envies malsaines et aux gestes pernicieux, la jeune fille put constater malgré sa chute que cette personne... Etait un jeune garçon... Ou fille,
qui avait en tout cas d'apparence l'âge d'un/une adolescent/adolescente... Mais contrairement à cette personne, qui semblait connaître la jeune fille en lui posant beaucoup de questions, elle... ne lui disait absolument rien. Aux yeux de l'être dont la renaissance était on ne peut plus récente, cet être était un parfait inconnu... Pas même une familiarité, un apriori, un air de ressemblance... Rien de tout cela...

Elle essayait en tout cas, malgré ce qui se déroulait, de comprendre de quoi retournaient toutes les questions, sans en comprendre le sens. Les autres ? Qui étaient-elles ? Le panzer ? Ce nom lui disait une vague idée, mais sans plus, sans savoir à quoi cela correspondait... Mais surtout... Qui était-il ? Qui était cette personne qui semblait la connaître, mais dont elle ne savait rien ? Elle allait devoir évoquer le sujet, d'autant qu'un mot, le premier, lui avait donné une information sur elle... La première, son nom : Mako... Mais étais-ce vraiment ainsi que la jeune fille s'appelait ? Elle ne pouvait le certifier... Et elle devina aux termes utilisés par cette personne qu'il s'agissait d'un garçon...

Mais alors qu'elle commençait à songer à tout cela, elle... Elle sentit le contact de cette personne, qui l'avait prise dans ses bras ! Bien évidement, même affaiblie, elle n'avait pas oubliée tout ce que pouvait signifier cela ! Ecarquillant les yeux sous la surprise, alors que, par reflexe, ses joues se teintaient d'une couleur rouge, gênée, mais ne pouvant expliquer pourquoi, elle commença à bafouiller quelques mots, avant de sentir que sa gorge était douloureuse et se nouait à chacun de ses termes, ce qui la força à difficilement tenter de se la masser, avant de voir qu'elle était en sang... Ce qui eu pour effet de l'apeurer encore plus...

Toutefois, l'autre être se dégagea d'elle, la laissant retomber sur le sol, pendant qu'elle était encore plus perdue, cherchant inlassablement à relier les nombreuses pièces du gigantesque puzzle qui était à vrai dire sa mémoire... Et ce, alors qu'elle ne disposait que d'un nombre trop limité de pièce... A peine une poignée dans un océan... L'impression de ne plus être complète, mais d'être seulement... qu'une simple partie... Et c'est alors qu'elle regardait fixement ce que tendait le jeune garçon qu'elle prit la parole, après plusieurs très longues secondes d'attentes, qui avaient semblés être une éternité...

Qui... êtes-vous ?

Dès lors qu'elle eu ouvert la porte, ce fut un véritable déferlement de points qu'elle devait relever, qu'elle devait apprendre, et ce de la bouche de cette personne. Par ailleurs, pouvait-elle lui faire confiance ? Pouvait-elle baser ses investigations sur lui ? Rien n'était sur, mais elle n'avait pas d'autre choix que de lui demander. Après tout, quelqu'un pourrait bien un jour confirmer ou infirmer ses dires...

Où nous trouvons-nous ? Quel est cet endroit ? Qui sont... Les autres ? Qu'est-ce qu'un panzer... A à voir avec tout ceci ?

Puis finalement, vint la seule et unique question qui importait, la seule... Et la plus importante des questions, que la jeune fille pouvait poser. Elle n'avait pas pris ce qu'il lui avait tendu, considérant cela comme non prioritaire... Et peut être même un peu dangereux !

Est-ce que... Vous pouvez me dire... Qui je suis ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 18 Oct - 20:49








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei ?
Quelque chose n'allait pas. Mako, en plus d'être blessée, semblait totalement perdue. Elle avait sans doute faim. Mais toute question de ce type se dissipèrent quand elle demanda qui était Natsume. Il eut un sourire gêné, tout en baissant la bras qu'il tendait pour donner ses gyozas.

Si... Si c'est une blague, c'est vraiment pas drôle...

Mais sans avoir le temps de continuer, Mako l'abreuva de questions, comme si elle ne savait rien d'elle-même et de son entourage. Mais c'est quand elle demanda qui elle était qu'une espèce d'immense explosion eut lieu dans la tête de l'adolescent. Mako lui semblait si loin, comme si tout ce qu'il avait vécu jusqu'ici s'effondrait. En effet, même s'il avait déjà une amnésique en guise de partenaire, il ne la connaissait pas avant de voyager avec Harall. Or, il connaissait Mako, c'était si frustrant, si rageant.

Natsume ferma les yeux, mit ses gyozas sur ses genoux et plongea son visage dans ses mains avant de pousser un soupir tremblant dirigé vers le ciel. C'était si inconcevable, qu'une larme coula sur sa joue droite. Mais ce n'était pas conscient, c'était nerveux. Il baissa la tête, regardant Mako et tentant désespéramment de ne pas paniquer et fuir, fuir l'amnésie, fuir la réalité, fuir Mako, fuir la vie. Pourquoi cela lui faisait aussi mal ? Pourquoi sentait-il son existence disparaître au rythme des questions se répétant tels des échos dans sa tête ?

Mais ce n'était pas le moment de se défiler... Il allait tout expliquer à Mako, dans les moindres détails. Mais il fallait d'abord qu'il se représente et qu'il redresse la jeune fille. Il la mit en position assise, dos à l'arbre.

Je... Excuse-moi, j'ai tellement de mal à croire que tu aies perdu la mémoire... Ca me... Ca m'angoisse en fait, je saurais pas te dire pourquoi... Mais bon, je vais répondre à tes questions mais je ne connais pas tout sur ta vie. D'abord, mon nom est Natsume, Natsume Naegi. Toi, tu t'appelle Mako, Mako Reizei. Je vais te donner quatre noms et prénoms, ce sont ceux de tes amies, tes partenaires : Nishizumi Miho, Takebe Saori, Isuzu Hana et Akiyama Yukari. Vous êtes l'équipage d'un tank, un panzer et tu es la conductrice. Pour ton emplacement... Tu es à Kosaten, un monde autre que celui dont tu viens. Toi, moi et tes amies sommes ici ce qu'on appelle des élus, nous avons été transportés de nos mondes d'origine sur Kosaten. Les élus sont au service de trois dieux, trois royaumes, Seika, Minshu et Fuyu. Je suis un élu de Minshu, toi et tes amies aussi. C'est confirmé par le fait que quelque part sur ton corps, tu as un sceau en forme de serpent. Le mien est sur ma nuque.

Termina-t-il enfin avant de tourner le dos à Mako et d'abaisser son écharpe, dévoilant son sceau. Il refit face à Mako. Il baissa le regard... Il n'y avait aucune chance qu'elle le croit, tout était bien trop extravagant, que ce soit la vie de Mako ou le monde de Kosaten. C'était bien trop absurde et il n'y avait bien que lui pour croire tout ça à la première explication que lui avait faite Aki. Etrangement, toutes ses explications s'étaient faites de façon fluide, comme s'il n'y avait personne en face de lui et qu'il se résumait tout cela à lui-même. Mais il avait oublié un élément essentiel. Il récupéra ses gyozas pour les tendre à nouveau à Mako.

Je sais qu'il y a aucune chance que tu me croies mais... Tu es hypoglycémique. Si tu te sens faible, c'est parce que tu as faim. C'est pour ça que je te tends ces gyozas... Ils sont faits maison et il n'y a rien de louche à l'intérieur, tu peux en manger tant que tu veux...

Il rangea les raviolis sur un petit papier qu'il mit sur le sol à côté de Mako avant de pointer du doigt l'arme avec laquelle la Reizei était atterrie.

Je ne sais pas pourquoi tu avais cette arme sur toi mais garde-la. Kosaten est sans pitié et tu dois avoir sur toi de quoi te défendre.

Au final, il plia les genoux et les agrippa, recroquevillé sur lui-même... Il avait mal, si mal... Mako lui faisait toujours autant d'effet et c'était bien pour ça qu'il en souffrait autant. Il avait mal pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 18 Oct - 22:36



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Au sommet de la colline



Mako Reizei

Amnésique... Voilà donc dans l'état où la jeune fille était plongée. Plus aucun souvenir, plus aucune mémoire... Cela semblait impossible, si bien que l'idée que tout cela ne soit qu'une blague était tentante à croire... Mais ce n'était pas le cas. Il n'y avait pas de complot, pas de préparation, pas de rire, seulement une grande incompréhension dans son esprit, si grande que tout ce qu'elle pouvait voir, toutes les réactions du garçon, passant de l'étrange joie de revoir la jeune fille à une désillusion des plus grandes en apprenant son état de faiblesse mental... Mais malheureusement, elle était tout aussi victime que lui, si ce n'était plus...

Se faisant aider pour être installée dos à l'arbre, afin qu'elle apprenne tout ce qui était nécessaire, sur ce monde et autre, la jeune fille se montra, malgré une fatigue à la fois physique et mentale des plus virulente. Elle devait lutter, à chaque instant, pour suivre et assimiler les nombreuses informations qui lui étaient transmises, et ça, il y en avait, donnant un mélange des plus étranges...

Mako Reizei... C'était donc son nom, et étonnamment, elle n'avait aucune affinité particulière avec lui, aucun sentiment, aucune appropriation. Elle n'avait pas le réflexe de dire "Oui, c'est le mien, c'est ainsi que je m'appelle", puisqu'elle même ne le savait pas. Ce nom... Etait celui d'une étrangère... Comme tous les autres à vrai dire, malheureusement... Nishizumi Miho, Takebe Saori, Isuzu Hana, Akiyama Yukari et Natsume Naegi... Aucun de ces noms... Ne lui donnait la moindre information, si ce n'était qu'elle avait dû les connaître, autrefois... Et quatre de ces personnes avaient été, à ce qu'il semblait, ses amies et camarades de toujours, si bien qu'elles... conduisaient un tank ! Etrangement, cela lui paru... Normal, comme si... C'était possible...

Mais toute cette explication... Cette histoire d'autre monde... De dieux, de royaumes, d'élus... Tout cela semblait être si étrange, si... Impossible, mais... Mais pourtant, que pouvait-elle savoir ? Elle ne savait sur quoi elle se trouvait. Elle ne savait même pas ce qu'il y avait de l'autre coté de cet arbre, alors... Elle n'avait pas d'autre choix que de le croire, sur tout ce qu'il racontait. C'était ça ou nier en bloc l'une des rares personnes qui pouvait l'aider... Et ce fut donc après l'observation attentive du sceau sur la nuque du jeune garçon, qu'elle devait posséder elle aussi, qu'elle se mit à réfléchir véritablement à toute cette histoire, cherchant si cela faisait une once de sens... Mais elle ne pouvait arriver à quelque chose, elle ne pouvait que supposer, qu'émettre des hypothèses avec comme seul fondement le discours de son interlocuteur, qui reprit par ailleurs la parole, en lui implorant de manger un peu...

Et avant même qu'elle puisse prendre une décision, le garçon... Natsume donc, lui indiqua qu'elle était... Avec une arme. Une lourde arme, pesant plus d'une dizaine de kilogramme à elle seule... Une arme d'un autre temps, d'un autre monde, qui ne l'avait pas quittée... Mais avant même de songer à prendre cette arme avec elle ou non, elle se devait d'exprimer quelques réactions sur cette histoire... Et formuler de nouvelles questions.

Je ne saurais pas te dire si... Ce que vous me vous me racontez est vrai... Mais vous n'avez pas de raison de me mentir, non ? Je vais vous croire donc.


Elle termina sa phrase en même temps qu'elle tendit sa main pour prendre l'un des gyozas que le jeune garçon voulait qu'elle mange afin de se sentir mieux, avant de le mettre dans sa bouche. Epuisée comme jamais, elle devait avouer que même mâcher était difficile, même si cela avait un bon goût en bouche, avant de se forcer à avaler, non sans mal et douleur, sa gorge était toujours serrée et en sang, si bien qu'elle toussa douloureusement plusieurs fois, avant de réussir à avaler, respirant avec difficulté après cet effort... Toutefois, elle reprit la parole, à voix plus basse, pour poser des questions, une véritable pluie... Mais elle avait besoin de savoir.

Et... Est-ce que vous savez pourquoi je suis amnésique ? Et pourquoi j'ai été séparée de mes... Amies et du panzer, avec cette arme qui lui est surement lié... Et aussi pourquoi je suis blessée ?


Elle avait remarquée, en prenant la nourriture, qu'en effet, son bras était comme sa gorge, ensanglanté... Est-ce que ce point avait un rapport avec ses autres questions ? Elle ne le savait pas, et à vrai dire... C'était peu probable qu'il sache grand chose, lui aussi, mais il valait mieux qu'elle tente... Peut être que sa fatigue lui avait fait loupée des réponses, si bien qu'elle préférait redemander... Et elle avait aussi besoin de précision sur un autre point...

Et donc... Vous me connaissiez d'avant mon amnésie, c'est exact ? Navrée de vous poser cette question, mais... Quel genre de lien avions-nous ? Comme tout je... Je ne m'en souviens plus.


C'est ainsi qu'elle laissa du temps pour que le jeune garçon réponde, essayant de se caller contre l'arbre, alors que ses yeux fixait Natsume, non sans avoir la tête qui tourne avec tout ce qui était en train de se produire. S'il n'y avait pas la discussion, il était probable qu'elle se serait endormie ici, pour bien des heures...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mer 19 Oct - 14:48








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Mako l'avait cru... Elle avait cru Natsume. Même amnésique, elle ne se méfiait pas de lui. Décidément, elle faisait fondre, il ne se souvenait pas de l'avoir regardée dans les yeux depuis... l'incident du panzer. Mais ses petits yeux qui semblaient sonder l'esprit du garçon lui faisaient se dire que c'était bien Mako.

Elle devait se poser beaucoup de questions. Elle en déversa quelques unes à Natsume. Mais il ne put pas répondre, il n'avait pas les réponses. Et cela l'enrageait. S'il avait accompagné les filles le jour de leur départ de Chikai, peut-être Mako n'en serait-elle pas là actuellement.

Je suis désolé, je... Je n'ai pas les réponses à ces questions. Quand je vous ai vues pour la dernière fois, vous quittiez la capitale de Seika, Chikai. On y avait passé quelques jours mais j'y suis resté un peu plus longtemps que vous... Si... Si j'étais venu dès le départ... Peut-être que je pourrais te répondre, peut-être que... Peut-être que tu aurais encore tes souvenirs... Des pensée noires lui traversaient l'esprit mais il les murmura, il se les disait à lui-même. C'est ma faute... J'aurais du venir, tout est ma faute...

Cependant, ce n'était pas le moment de sombrer. Natsume avait une capacité de récupération morale et il était temps de l'utiliser. Il se claqua violemment les joues, s'armant d'un regard et d'un sourire déterminé tandis que Mako mangeait difficilement un gyoza. Le garçon à l'écharpe en sortit une dizaine qu'il avala à la chaîne avant de rediriger son regard vers la jeune fille amnésique.

Il doit y avoir une solution ! Je t'aiderai à retrouver la mémoire coûte que coûte ! Je connais quelqu'un qui pourrait même nous aider ! Elle s'appelle Aki Nishiie ! C'est elle qui m'a accueilli à Kosaten et tu la connaissais avant ta perte de mémoire. Elle sait plein de trucs sur les élus ! Peut-être qu'elle sait pourquoi tu es amnésique... Et peut-être même qu'elle sait comment te faire retrouver la mémoire !

A vrai dire, il n'en savait rien. Pour Natsume, Aki était une sorte de déesse, dans sa tête, elle avait réponse et remède à tout et, étant une connaissance commune, il était sûr qu'elle accepterait de les aider.

Mais Mako posa une dernière question et pour ainsi dire, l'ultime question. Quels étaient les liens entre elle et Natsume. Le garçon à l'écharpe vit son visage devenir rouge écarlate et sa bouche s'entre-ouvrir sans pouvoir lâcher le moindre son. Il était clair que si Harall avait été là, elle aurait directement dit que les deux adolescents étaient amoureux mais pour Natsume, c'était impossible. C'était définir quelque chose qui n'était même pas encore établi. Que devait-il dire ? Que devait-il faire ? Il détourna simplement le regard.

C'est-c'est-à-dire que... que... C'est-c'est pas, je, en fait, je ne, je te, je t'ai... J'ai-c'est compli-compliqué. J-Je n'ai jamais su ce que tu, ce que tu ressentais, pour moi... Mais moi je... Je...

Il avait entamé une phrase mais comment devait-il la finir ? Son esprit s'embrouillait et il se sentait encore une fois tellement observé, sondé... Il ne pouvait pas établir de mot pour définir le sentiment qu'il éprouvait. Il était amoureux mais il n'osait pas l'avouer. Qu'allait-t-il dire ? La vérité ? Celle qu'il ne pouvait même pas s'avouer à lui-même ? Il baissa la tête et il posa des mots, des mots dont il ne connaissait pas l'impact, des mots dont il ignorait les réactions.

Je... Je... Je... Je tiens à toi ! Beaucoup ! C'est tout ce que je peux te dire !

Il releva la tête, toujours aussi rouge et anticipant la réaction de Mako, ce qui était dit était dit, il ne pouvait plus le retirer...

D'ailleurs... Je t'en supplie, ne me... ne me vouvoies pas. Je déteste qu'on me vouvoie...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mer 19 Oct - 20:34



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Au sommet de la colline



Des proches

Laissant son corps se mêler aux courbes irrégulières de l'écorce du saule contre lequel elle était posée, la surement nommée Mako Reizei écoutait toujours avec attention les paroles du garçon qui avait pris la peine de l'aider et de lui expliquer tout ce qu'il savait sur qui elle était... Ce qu'elle faisait en ces terres et quel était par ailleurs ce... Monde. Toutefois, elle fut tout de même légèrement déçue de... ne pas avoir de réponses à ses nouvelles questions, qui maintenant tournaient en boucle dans son esprit, lui faisant émettre des possibilités des plus inquiétantes et des plus étranges... Elle ne laissa simplement qu'un soupir sortir, clignant lentement ses yeux, avec une certaine difficulté pour les ouvrir à nouveau, avant d'entendre... qu'il se sentait coupable.

Etrangement, elle souhaitait lui dire que non, qu'il n'y était probablement pour rien, mais ne sachant pas ce qui s'était déroulé, elle se tût, se mordant presque les lèvres de ne pas pouvoir l'aider, de ne pas pouvoir lui rendre une partie de tout ce qu'il faisait... Et elle s'en voulait... D'être inutile...

Mais ce sombre instant ne dura pas longtemps. Le jeune garçon eu semble-t-il une idée brillante pour essayer d'aider la jeune fille perdue, en lui conseillant le nom d'une personne qui... Encore une fois sonnait totalement creux dans l'esprit de la Reizei. Et... Pourtant, il assurait qu'elles s'étaient rencontrées, autrefois... Décidément, l'amnésie qui frappait l'adolescente était très puissante, si bien que... Qu'elle doutait malheureusement que cela puisse avoir de l'effet... Peut-être qu'elle resterait amnésique pour le restant de ses jours ? Sans avoir la possibilité de mettre un nom ou un visage sur ces nombreuses personnes qui semblaient pourtant hanter son histoire... Mais cela valait le coup d'essayer. Elle accepta simplement d'un signe de tête, n'affichant pas encore de sourire, tandis que ses yeux commençaient à se fermer d'eux mêmes, la forçant à se frotter les paupières, alors qu'il répondit à sa dernière question... Celle qui avait... Provoquée le plus de réaction chez son interlocuteur.

En effet, c'était une véritable panique qui avait commencée à transcender le jeune garçon. Passant d'un état relativement... Normal à celui d'un être totalement pris de court, ne sachant pas du tout quoi répondre, si ce n'était une crainte immense de prononcer un seul mauvais terme. Et à la vue d'une réaction aussi énorme de sa part, la jeune fille... Ne put qu'écarquiller les yeux en faisant un mouvement de recul, écoutant avec surprise le récit décousu de l'androgyne...

Elle... Il... Il n'avait jamais sût ce qu'elle... Ressentait pour lui ?! Et... Il tenait beaucoup à elle ! Dans un  sens plus... Beaucoup plus... Affectif ! C'était en tout cas ce que les émotions du jeune garçon semblait trahir, et ce que ses mots indiquaient... Il... Elle ne pouvait simplement pas imaginer cela, alors que... Que son cœur s'était tout simplement accéléré, lui donnant un tournis... Qui devenait de plus en plus lourd, de plus en plus grave...  Elle prit néanmoins la parole, d'une faible voix, presque choquée de ce qu'elle entendait

Tu... tu veux dire que... Que... Non, ce... Ce n'est pas... Que...


Prenant son visage entre ses deux mains en essayant de bouger ses jambes pour les ramener vers elle... Pourquoi... Pourquoi se sentait-elle à la fois si étrange ? Pourquoi ne pouvait-elle pas définir si une telle nouvelle l'enthousiasmait ou bien l'effrayait ? Elle ne pouvait simplement pas le dire... Elle ne pouvait pas le savoir... Et ce fut après une bonne dizaines de secondes qu'elle tourna, non sans une certaine timidité, son visage en direction du jeune garçon, ne sachant pas réellement ce qu'elle devait répondre... Et si ses mots... Ne risquaient pas de blesser cette personne qui l'aidait tant... Mais... Elle même n'avait pas de réponse propre à annoncer...

Je suis désolée... Mais... Je ne sais pas... Comment te répondre... Cela fait... A peine quelques minutes que j'ai fait ta rencontre, c'est... Trop soudain...


Aussi instruite qu'elle pouvait l'être, aussi talentueuse dans les matières scolaires que lectrice avide, la jeune fille... Etait totalement inexpérimentée dans ce que les livres faisaient allusion sous le nom de l'amour... Donnant à chaque fois les symptômes, mais pas... Toute cette alchimie. Ce n'était malheureusement pas quelque chose qui se racontait, qui se transmettait... C'était... Quelque chose... Qui ne pouvait que se vivre... Et entre sa fatigue, sa perdition et cette nouvelle... La jeune fille était on ne peut plus perdue, serrant les dents dans l'espoir de ne pas avoir blessé ce garçon, qui avait été proche d'elle, avant... Mais jusqu'à quel point ? S'était-il confessé ? Avait-elle disparue sans lui donner de réponse ? Elle ne le savait pas...

Mais cela ne l'empêcha en tout cas pas de reprendre, une nouvelle fois avec une voix assez faible, la parole, pour essayer de changer un peu de sujet... Pour... ne pas trop... Démoraliser l'androgyne.

Mais... Je suis contente... Que ce sois toi qui m'ai trouvée. Même si... Je n'ai aucun souvenir de toi, de... Ce qui a put se passer avant, je te suis très reconnaissante et...


Commençant lentement à tanguer de gauche à droite au fur et à mesure qu'elle parlait, elle se sentit d'un coup happée par le sol, subissant la fatigue qui s'était accumulée à un point trop élevé, chutant vers l'androgyne sans avoir la possibilité de s'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 13:59








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Troublée. Mako était troublée. En même temps, qui ne le serait pas après une telle déclaration ? Elle commença même à bégayer comme Natsume mais au final, elle arriva tout de même à formuler quelques phrases, là ou le garçon à l'écharpe pouvait à peine penser.

N-Non ! C'est que... Tu m'as demandé... et je-je savais plus quoi di-dire. Du coup... Du coup, j'ai dit-la première, la première chose qui m'est venue pour ex-exprimer ce que-ce que je ressentais... T'ex-excuse pas ! C'est pas ta... faute,n'importe qui serait sur-surpris par ç-ça...

S'en suivit un moment de silence avant que Mako ne reprenne la parole, l'air réellement fatiguée pour remercier Natsume. Elle était heureuse que ce soit lui qui l'aie trouvée... Mais dans un sens, c'était un grand mélange de chance et de hasard. Si les marchands d'esclaves avaient trouvé la jeune fille... Natsume ne préféra pas y penser. Restait que Mako était chanceuse d'être tombée sur le gardien de la plaine qui en plus la connaissait d'avant son amnésie. Il reprit son calme avant d'expliquer sa situation.

Depuis pas longtemps... C'est mon travail de m'occuper des voyageurs blessés et perdus sur la plaine... Je pense que tout ça était surtout un coup de hasard et de chance assez hallucinant.

Mais Mako commença à tanguer et à tomber en avant. Natsume se rua pour l'attraper au vol. Mais attraper quelqu'un en position accroupie rendait le tout assez instable et à peine eut-il le temps de rattraper Mako qu'il tomba en arrière, entraînant la jeune fille dans sa chute, résultant à une situation très... familière dans laquelle Mako se trouvait au-dessus de Natsume, allongé sur le dos.

A-Ah ! Non ! Pas-pas encore !

Mais si la première fois, la situation empêchait les deux adolescents de bouger, cette fois-ci, ils pouvaient clairement se dégager. Cependant, Natsume fixa Mako pendant quelques secondes, son visage reprenant une teinte rouge. Mais avant que la situation ne dégénère comme la première fois, il se redressa, en même temps que Mako. Pourtant, même s'ils étaient assis, la jeune fille était toujours à cheval sur les les cuisses du garçon à l'écharpe et face à lui. Celui-ci continua de la regarder dans les yeux desquels il ne pouvait plus dégager son regard.

Je... Je... Ca... Nous est déjà a-arrivé... B-Bon... Tu dois être fa-fatiguée... Je vais te ramener chez moi, tu-tu pourras t'y repo-reposer... Y manger et t'y soigner... Si... Si tu peux pas marcher, je te por, je te porterai sur mon dos...

Natsume attendit sa réponse, ne pouvant toujours pas dégager son regard de celui de Mako.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 16:59



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Contre Natsume,
Endormie



Faiblesse

Troublée la jeune fille était, mais c'était tout autant le cas du jeune garçon face à elle. Elle lui avait demandé le lien entre eux deux, s'ils étaient après tout de simple connaissances, des amis, des cousins, mais c'était avec ce qui s'apparentait le plus à une déclaration un peu maquillée d'une grande affection qui ressortit. Une telle déclaration... Qui pouvait à la fois symboliser tant comme si peu, à la fois faire un duo ou bien juste deux personnes...

Mais... Ce qu'il racontait avec difficulté persuada encore un peu plus la jeune fille de la nature de l'affection dont le jeune garçon lui portait... C'était puissant, peut être même trop grand pour lui, si bien que cela obnubilait ses pensées, et le faisait être très mal à l'aise... Et elle s'en voulait pour cela, elle s'en voulait de ne pas pouvoir lui répondre, de ne pas pouvoir lui dire oui ou non, de ne pas, comme lui, déclarer avec certitude ce qu'elle ressentait. Après tout, elle ne savait même pas actuellement comment et pourquoi son corps se comportait ainsi, aussi exténué et faible qu'un nouveau né... Son esprit était beaucoup trop embrumé pour lui répondre, pour dire avec clarté la teneur de ce qui faisait battre son cœur... Si tout cela était simplement le fonctionnellement "normal" de la machine qu'on appelait son corps, ou bien si d'étranges ingrédients se mélangeaient aux engrenages, pour faire cette si complexe alchimie...

Et c'était un peu honteuse d'être cette personne qui avait une importance telle aux yeux de ce garçon qu'elle écouta la suite, comme quoi elle avait eu énormément de chance de tomber sur lui, qu'elle avait pris conscience ici et par ailleurs, au bon moment. Qui savait sur qui la jeune fille aurait put tomber ? Probablement personne, mais il était très facile d'imaginer que tout ne se serait pas aussi bien passé... Mais dans un sens... Aurait-elle put tomber sur une meilleure personne ?

Que se serait-il produit si elle était tombée sur l'une des nombreuses personnes qu'il avait citées ? Si la personne qui lui aurait expliquée son amnésie aurait été l'une des dénommées suivantes : Miho, Saori, Hana ou Yukari ? Après tout, elles étaient de grandes amies selon ce qu'il lui racontait... Et que se serait-il produit si elle était tombée sur la dénommée Nishiie ? Lui aurait-elle rendue instantanément la mémoire ? Elle ne pouvait le savoir... Mais... Même si ces personnes semblaient mieux placées en termes de connaissance sur la jeune fille, et pour pouvoir l'aider, étrangement, quelque chose la poussait à faire confiance à Natsume, quelque chose qu'elle ne pouvait s'expliquer...

Mais alors qu'elle chutait presque inconsciemment vers le jeune garçon, ce dernier eu le courage et le reflexe de rattraper le poids, certes plume, mais inerte de la Reizei, qui ne pouvait rien faire alors que le sol s'approchait à grande vitesse... Mais si les choses tournèrent véritablement gênantes pendant quelques secondes, où la jeune fille se trouvait au dessus de son interlocuteur sans réellement prendre le temps de réaliser ce qu'il se passait, elle fut rapidement redressée de telle manière à ce qu'elle fini assisse sur les deux jambes de son interlocuteur, mettant plusieurs secondes à comprendre ce qui se passait, avant de voir que le visage de cette personne était à seulement quelques dizaine de décimètres. Elle ne put s'empêcher d'avoir un frisson, et de détourner un petit peu le regard, en écoutant d'une oreille ses paroles.

Et donc... Il proposait qu'elle l'accompagne chez lui. Étrangement, dans la continuité des événements, cela la fit tressaillir encore plus, mais sans réellement... Y voir d'objection... S'il avait voulut lui faire du mal... Il n'aurait pas eu besoin d'artifice. Et puis, elle lui accordait sa confiance. Donc elle fit simplement un hochement de tête... Avec commencer à tousser, plusieurs fois, de plus en plus violemment, avant que du sang ne tache ses vêtements...

D... Désolé, je me sens vraiment faible et... Je ne suis même pas sûre de pouvoir marcher, ni même de pouvoir rester éveillée...


Elle luttait pour que ses yeux ne se ferment pas, mais la tentation semblait trop grande, trop forte, si bien que... Ce qui devait arriver arriva, telle une fatalité, la faisant s'endormir alors qu'elle tombait contre celui qui l'avait jusqu'à présent tant aidé...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 17:42








Un nouveau cycle

feat machin
Natsume avait remarqué que Mako n'était pas bien, elle saignait, elle avait des cicatrices mais il pensait que ce n'était superficiel et qu'elle aurait besoin de repos... Ce n'était pas le cas, la jeune fille cracha du sang avant de s'endormir sur l'adolescent, le laissant totalement paniqué. Il fallait agir vite, rentrer rapidement à la maison où il y avait tout le nécessaire.

Natsume mit Mako sur son dos et prit son arme avant de filer comme une flèche jusqu'à chez lui. Heureusement, le cercle de pierre étant proche du centre de la plaine, ce n'était pas loin et dix minutes en courant furent suffisantes pour arriver. Il inséra la grosse clé dans la serrure qui s'ouvrit, comme d'habitude avec un grincement aigu. Mais si Natsume s'attendait à trouver l'endroit vide, une fois la porte ouverte, Harall était face à l'entrée, observant le garçon, intriguée.

Harall ?! Mais qu'est-ce que tu fais là ?!

Ben j'ai retrouvé le chemin et avec une taille humaine, j'ai pu arriver vite ! C'est qui sur ton dos ?

Mais t'es malade ?! Tu sais très bien que la plaine est dangereuse quand on sait pas se défendre ! Et merde... J'ai pas le temps de te faire la morale ! Va vite faire chauffer de l'eau et prépare de l'alcool, une serviette et des bandages ! C'est Mako sur mon dos ! Elle est blessée et fatiguée, on peut pas laisser son état s'aggraver !

C'est pas vrai ?! Je m'y mets tout de suite !

Harall fonça vers l'étang, reprenant taille humaine pour y remplir un sceau d'eau qu'elle fit chauffer. Pendant ce temps, Natsume déposa Mako sur un lit avant de déposer l'arme et d'aller en cuisine, faire cuire un bouillon qui se terminerait pendant les soins. Harall apporta l'eau chaude, la serviette, les bandages et l'alcool dans la chambre rapidement rejointe par le garçon.

Mais qu'est-ce qui lui est arrivé ?

J'en ai aucune idée, je l'ai trouvée seule, amnésique et dans cet état... Ne pas paniquer, surtout pas.

Natsume prit une grande respiration et il examina les plaies sur le cou de la jeune fille.

Elles ont l'air d'avoir un peu cicatrisé depuis tout à l'heure...

Le garçon à l'écharpe prit dans un premier temps une serviette qu'il utilisa pour enlever tout le sang sur les lèvres, le cou et le bras. Ensuite, il prit un morceau de coton sur lequel il mit un peu d'alcool pour désinfecter les blessures, espérant que ça ne pique pas trop et que ça ne réveille pas la jeune fille. Enfin, il installa un léger bandage sur le tour du cou avant de plonger une seconde serviette dans l'eau chaude et de la placer sur le front de Mako.

Natsume poussa un soupir de soulagement. Il avait bien fait de regarder Akemi faire quand elle l'avait soigné aux zones volcaniques et il commençait à avoir de l'expérience à force d'aider les voyageurs égarés sur la plaine. Harall s'assit à côté du visage de Mako, lui caressant la joue droite puis l'adolescent alla chercher le bouillon qu'il posa sur la commode en attendant le réveil de la Reizei.

Bon, va falloir m'expli-

Pourquoi t'as quitté l'auberge ?

J-J'avais fini ma journée et-

Et si un sale type t'avait capturée hein ? J'aurais fait quoi ?

Je... Je suis désolée, je le ferai plus...

Pourquoi tu t'excuse ? T'as pas mis ma vie en danger mais la tienne ! Assure-toi de ne jamais sortir toute seule tant que tu ne pourras pas conserver une taille humaine et utiliser une arme ! C'est clair ?

Oui Natsume... C'est clair... Tu peux m'expliquer l'histoire avec Mako s'il te plaît ?

Harall avait baissé les yeux. Elle avait inquiété son partenaire pour rien, ce même partenaire qui avait les larmes aux yeux à cause du stress dû à Mako et celui dû à l'idée qu'Harall aie pu se faire capturer par un marchand d'esclaves.

Natsume s'attrapa le visage à deux mains avant d'essuyer ses yeux humides et de commencer à expliquer à Harall ce qui s'était passé.

Je faisais ma ronde comme d'habitude et, en passant près du cercle de pierre, j'ai vu plein de lumières qui se réunissaient en un point. Quand j'ai monté la colline, Mako était là. Je suis allé la voir mais elle avait perdu la mémoire... J'ai dû lui expliquer sa vie et ce qu'était Kosaten...

T'as une deuxième amnésique sur le dos alors... Elle se souvenait de rien du tout ?

Rien, même pas son nom ou son prénom... Pour le moment, je lui ai fait un bouillon, sa gorge est dans un sale état, il faut qu'elle boive quelque chose de chaud. Elle a à peine réussi à manger un gyoza... Pour une hypoglycémique, son état est vraiment effrayant. J'ai mis un torchon sur la bol de bouillon, on sait jamais quand elle va se réveiller et il faut que ça reste chaud...

A partir de là, le temps passa vite. Une heure et surveiller Mako devenait fatiguant. Natsume alla donc s'endormir dans la chambre d'à côté à son tour. Cependant, c'était sans compter la malice d'Harall qui avait toujours l'intention de mettre les deux adolescents ensemble, même si Mako était amnésique. Elle quitta donc le lit de la jeune fille et prit sa taille humaine. Elle prit Natsume et l'allongea sur le lit de Mako, tourné vers elle. Ils auraient une bonne surprise en se réveillant. Puis Harall reprit sa taille normal et s'assit sur le rebord de la commode, attendant le réveil des deux adolescents.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 19:19



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Contre Natsume,
Endormie



Larmes de Morphée

Une ombre, juste une grande ombre qui enserrait jusqu'à ses paupières. C'était tout ce que la jeune fille endormie pouvait voir. Inconsciente de tout ce qui se déroulait, elle avait sombré dans un état entre le sommeil et le coma, un état où elle aurait besoin de repos pour se remettre, et seulement de ça. Non, elle n'était pas l'une de ces princesses à la chevelure longue et soyeuses, aux cheveux clairs. Non elle n'était pas aussi grande qu'une de ces dames de rêves, aux proportions proches de la perfection et à la poitrine généreuse. Elle qui n'avait pas vraiment les caractéristiques à la fois physiques et psychiques d'une de ces femmes de contes... Ne serait en rien réveillée par le contact... Toutefois, elle serait très fortement perturbée si par malheur elle apprenait ceci...

Mais plongée dans l'inconscience, l'être aux cheveux sombre allait tout droit vers un monde différent, celui de ses rêves, en son fort intérieur, qui paraissait bien vide... Elle ne pouvait déjà pas affirmer avec certitude si... Elle était bien elle même. Toutes ces sensations, étranges et inconnues, paraissaient irréalistes, alors qu'en plus elle peinait pour que son corps lui obéisse, même si c'était pour déplacer un seul petit muscle... Autrement dit, quitte à plus rien comprendre, elle doutait... Etait-elle vraiment "Mako Reizei", la jeune fille qu'il avait nommée précédemment ? Etait-elle véritablement cette personne ? Et puis, si c'était le cas, sans ses souvenirs, sans rien... Pouvait-elle le rester ? Elle n'en savait rien, à son grand malheur, si bien que, les yeux fermées, tout devenait de plus en plus flou, et que tout se mélangeait dans ce qui aurait put être une vision des plus étranges...

Mais rien de tout cela, juste le son étrange du métal. Un bruit régulier, une sorte de cliquetis incessant, qui faisait trembler le sol... De plus en plus fort, de plus en plus bruyamment, à tel point que tout en devenait si étrange, trop pour elle... Mais elle ne bougea pas, convaincue d'être trop faible encore pour se mouvoir... Et alors que le bruit approchait, un frottement, hérissant ses cheveux sur sa tête, comme si quelqu'un passait ses ongles sur un tableau noir, avant qu'un sifflement, incompréhensible ne fende l'air, et qu'elle soit frappée d'un coup, qui lui fit perdre toute notion d'équilibre, tout sens, toute image... Avant qu'une explosion ne survienne, ce qui fit ouvrir les yeux à la jeune fille, qui s'extirpait ainsi du monde des rêves... Ou d'un cauchemar.

Sursautant encore, sa gorge était douloureuse, mais étrangement moins que précédemment... Elle... Elle était toujours épuisée, et elle ne bougeait que sa tête et son cou, pour essayer de comprendre ce qui se passait... Une pièce, fermée... Un matelas où elle se sentait être posée, relâchée... Des draps, posées sur elle, la réchauffait, contrastant avec la fraîcheur qui avait emplie l'aurore... Elle... Elle était dans une maison... Probablement celle de Natsume... Le jeune garçon lui ayant annoncé qu'elle pourrait se reposer là-bas... Alors elle s'était endormie... Et il l'avait amenée ici... elle sentait par ailleurs quelques bandages qui enserraient légèrement  sa gorge, où elle avait été blessée... Tout... Semblait aller bien... Mais combien de temps avait-elle dormit ? Surement trop, peut-être pas assez... Qu'en savait-elle ? Elle n'avait pas l'heure, juste sommeil... Juste l'envie de... Poursuivre sa nuit... Qu'importe les responsabilités qu'elle pouvait avoir... Si elle ne pouvait même pas marcher... Que pourrait-elle faire ?

Se rallongeant non sans un soupir, la jeune fille ferma directement les yeux, encore totalement inconsciente de ce qu'avait put faire l'autre amnésique qui vivait sous ce toit...Sombrant à nouveau dans l'inconscience, son sommeil était tout de même un peu agité, ce qui se passait la tourmentant tout de même beaucoup, si bien qu'elle passa l'un de ses bras autour de celui qui partageait sans le savoir son lit, et de le serrer un peu... Comme si la dénommée Reizei avait trouvée une peluche ou un amas de vêtement...

Mais le monde des rêves de la jeune fille était plutôt un mélange sombre d'incompréhension et d'angoisse, ce qui faisait qu'elle... Se prenait souvent à des larmes, dont elle même ne savait même pas l'existence... Des larmes qui n'avaient de sens toute la détresse et la perdition que la jeune fille pouvait avoir...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 20:39








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Sortez de chez moi à la fin !

Pas question ! On va te faire prendre l'air un peu, ça te fera du bien.

Lâche-moi ou je te pète le bras espèce d'enflure !

Allez Natsume, s'il te plaît, viens avec nous. Promis, je ne te manipulerai plus.

Te fous pas de moi ! Je vais te buter !

Arrête ça Natsume ! Qu'est-ce qui t'arrive à la fin ?!

J'ai eu tort de vous faire confiance bande d'enculés ! SORTEZ DE CHEZ MOI !

Putain ! Sortez les gars ! Il pète un câble ! Si ça continue il va tous nous but-


Natsume se réveilla en sursaut. Cela faisait longtemps maintenant qu'il n'avait plus fait ce cauchemar. Le dernier souvenir qu'il avait de son monde, la dernière chose dont il se souvienne d'Inferno-Terra. Lui, attaquant sauvagement ces traîtres qui se prétendaient ses amis. Deux mecs qui avaient demandé à la fille qu'il aimait à l'époque de l'attirer dans une ruelle pour le prendre en embuscade et lui arracher Erimaki de force.

Peut-être était-ce pour ça que le fait de devoir rester à Kosaten ne le dérangeait pas plus que ça. Il n'y avait plus rien pour lui dans son monde. Il tourna la tête vers la commode, Harall dormait dessus, à côté du bol de... bouillon ? Mais n'était-il pas dans la chambre inoccupée ? Il tourna, un peu angoissé la tête de l'autre côté. Il avait vu juste, il avait été déplacé dans la chambre de Mako. Il avait bien idée de qui avait fait ça mais en regardant le visage de la jeune fille qui le serrait contre elle, Natsume comprit qu'elle passait un aussi mauvais sommeil que lui.

Comme un réflexe, il enlaça lui aussi Mako, la serrant contre lui en lui caressant l'arrière de la tête.

Je te promets que tu retrouveras la mémoire... Ne pleure pas. On trouvera un moyen.

Murmura-t-il, espérant que ces mots atteignent l'esprit de la Reizei toujours assoupie et que cela apaise son sommeil.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 22:42



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Sur le lit



Réveil explosif

Que pouvait rêver une amnésique dont les seuls souvenirs n'étaient que de quelques minutes dans la même journée ? Quelles saveurs avait-elle, si ce n'était celle du gyoza et celle du sang ? Personne ne pouvait le savoir... Car plongée dans son monde intérieur, rien ne s'échappait d'elle, si ce n'était une infinie tristesse dont elle même ne se rendait pas compte. Pour qui étaient destinées ces larmes ? Pour elle même, avec tout ce malheur qu'elle endurait en n'ayant plus aucun souvenir ? Pour Natsume, qui était obligée de subir toute l'incompétence de la jeune fille, et pour qui elle ne pouvait avoir de réponse ? Pour ces différentes personnes qui étaient autrefois proche d'elle, et pour qui les noms et les visages ne seraient que ceux d'inconnus ? Peut être pour toutes ces raisons à la fois, et surement d'autres...

Mais ce fut une voix à son oreille qui commença à faire émerger Mako. Bien lentement à vrai dire, la jeune fille n'étant pas du tout une personne matinale, bien au contraire. Si les conditions n'étaient pas si particulières, il aurait été probable qu'elle ne se serait pas du tout réveillée... Et qu'elle aurait préférée dormir des heures durant... Mais vu tout ce qu'il s'abattait sur elle actuellement... Même si elle n'avait pas compris un traître mot de ce qui avait été murmuré à son oreille, elle ouvrit les yeux, pour essayer de comprendre... Pour voir directement le visage de Natsume, face à elle, leurs bras se serrant mutuellement l'un contre l'autre. Il lui fallut certes quelques secondes pour comprendre pleinement ce qui était en train de se dérouler, mais... Sa réaction ne se fit pas attendre, malgré le fait que le matin soit une phase difficile de sa journée...

Ses yeux, juste entrouverts, devinrent en à peine une seconde pleinement focalisés sur lui, sur son visage, alors que dans son esprit se succédait une myriade de question : Qu'avaient-ils faits ? Pourquoi était-il dans son lit ? S'était-il passé des choses ? S'étaient-ils embrassés ?! Tant de questions qui allaient la faire paniquer, si bien que son premier réflexe fut évidement de relâcher le jeune garçon en s'écartant, manquant de crier, mais prenant une grande inspiration pour si le besoin était, ce qui serait probablement le cas dans les quelques prochaines secondes ! En tout cas, c'était la panique qui était privilégiée !

Se plaquant contre un mur, se respiration était haletante, comme si la jeune fille venait d'avoir l'effet d'une douche glaciale, et qu'elle commençait à bafouiller des mots pour tenter de... De comprendre pourquoi le jeune garçon était avec elle !

Natsume, q-qu'est ce que t-tu fais ici ? A-avec moi !


Etait-elle en colère ? Etait-elle énervée ? Probablement, mais surtout et encore une fois, la jeune fille ne comprenait pas. C'était difficile pour elle de réfléchir quelques secondes seulement après son réveil, d'autant plus que ses capacités n'étaient pas du tout à leur maximum en ce moment... C'était la grande panique pour elle, si bien que dans l'incompréhension, elle en poussa l'androgyne, qui tomba du lit, au sol ! C'est lorsque le bruit de sa chute contre le plancher atteignit ses oreilles que ses craintes et ses peurs changèrent immédiatement, se dirigeant vers l'état de santé du jeune garçon...

Natsume ! Excuses-moi ! Ça va ?!


Voyant que son état était un peu près correct, la jeune fille poussa un long soupir, pour essayer de calmer ses nerfs à vif, et essayer de se canaliser... Il... Il avait certainement une réponse très logique à ça... Peut-être... Parce qu'il n'y avait qu'un seul lit chez lui, et que... Ayant sommeil... Et puis, elle aussi l'avait serrée contre elle, donc... Elle était au moins tout autant coupable !

Désolée, j'ai paniquée... C'est que... C'est la première fois que... Qu'un garçon... Enfin, d-dans mes souvenirs ! Peut-être qu'avant... C'était habituel pour toi... Et si c'est le cas, je m'excuse encore de ma réaction...


Elle souffla, ne pouvant dissimuler toute la gêne qu'elle avait en elle, et qui lui faisait rougir les joues, pendant qu'elle se forçait à détourner le regard, préférant ne pas se risquer à confronter celui du jeune garçon qui... Semblait être très proche d'elle... A un point dont elle ne préférait pour le moment pas imaginer...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Jeu 20 Oct - 23:49








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Plusieurs minutes passèrent avant que Mako n'ouvre les yeux. Ce fût assez brusque car elle s'extirpa rapidement des bras de Natsume, laissé allongé et les yeux encore à moitié clos. Il observa ceux de la jeune fille, toujours aussi envoûtants, ses joues reprenant une teinte rosée et son coeur battant plus vite que d'habitude. D'ailleurs, Mako était si proche de lui qu'elle aurait pu entendre son pouls.

Ah, ça y est ? Tu es rév-

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que la jeune fille le poussa, le faisant tomber au sol, sur la nuque. Heureusement qu'il était résistant à cet endroit là, il aurait se casse une vertèbre s'il n'était pas protégé par Erimaki. Le bruit de la chute fit non seulement reprendre du poil de la bête à Natsume mais aussi se réveiller Harall qui éclata de rire.

Aaaaaaïe... Harall ! C'est toi qui m'a transporté dans la chambre de Mako quand je dormais ! J'en suis sûr !

Hahahaha ! Oui c'était moi mais en même temps, vous vous seriez vus ! Mako t'a câliné comme une petite fille qui serre son doudou et en plus tu t'es laissé prendre au jeu ! Vous êtes trop mignons sérieusement !

Natsume se redressa, se massant la nuque avant de se relever et d'attraper brusquement Harall pour la mettre sous le nez de Mako.

Celle qui nous a fait ce coup fourré, c'est elle ! Voici Harall ! Ma partenaire ! Crois-le ou pas mais elle est aussi amnésique et des blagues de mauvais goût comme ça elle nous en a déjà fait la dernière fois qu'on s'est vus !

Haaaan, je revois la scène, Natsume bloqué au-dessus de Mako dans le panzer sans espoir de sortir et son visage se rapprochant lentement de celui de Mako jusqu'à ce que j'aille chercher de l'aide...

Tu nous as regardé essayer de nous dégager pendant des minutes avant d'aller chercher Miho et Yukari !

Mais vous étiez trop mignons !

Le visage de Natsume vira au rouge écarlate avant qu'il lâche Harall sur le sol par réflexe. Celle-ci prit une taille humaine et rejoignit Mako sur le lit en lui caressant affectueusement le haut du crâne. Le garçon à l'écharpe, lui, voulait rapidement changer de sujet. Il prit donc le bol de bouillon qui avait malheureusement refroidi et se dirigea vers la cuisine.

Je-Je t'avais préparé un bou-un bouillon pour ta gorge mais il est froid main-maintenant. Je... je vais te le réchauffer.

Mako, promets-moi que tu t'occuperas bien de mon petit Nats. Une fille sage comme toi pourrait l'aider à être plus consciencieux.

Tu as taille humaine ! Je t'entends !

Envoya-t-il à Harall depuis les fourneaux. Il s'était dit que tant qu'à donner à manger à Mako, il pouvait faire plus qu'un bouillon. Pendant qu'il faisait réchauffer celui-ci, il coupait des légumes, carottes, navets et poireaux, il cuisinait également de la viande, du boeuf et faisait cuire des vermicelles. Après tout, tant qu'à faire un bouillon, autant y aller jusqu'au bout. Il faisait d'ailleurs tout en même temps, tirant parti des 4 membres qu'il avait à disposition grâce à son écharpe.

Pendant ce temps, Harall observait Mako, voyant l'état de ses blessures. Au final, elle attrapa la jeune fille comme un grand bébé pour sortir de la chambre.

Bon ! Je vais te faire visiter la maison ! En plus, tu pourras voir Natsume cuisiner, c'est assez bluffant. D'ailleurs, je suppose qu'il ne t'a toujours pas remontré son écharpe, ce sera l'occasion de voir ce qu'il peut faire.

Harall prit donc un peu du temps qui lui restait pour sa taille humaine, allant de pièce en pièce. Il n'y en avait pas beaucoup, le tour de l'endroit fût vite fini et elle emmena Mako dans la cuisine dans laquelle Natsume cuisinait consciencieusement. Il avait parfaitement conscience qu'Harall et Mako étaient là mais il devait réussir son bouillon.

Regarde un peu, les extrémités de son écharpe peuvent bouger et changer de forme, du coup, il peut faire plein de trucs en même temps.

J'ai presque terminé. Quand on a un problème à la gorge, il faut manger chaud...

Bon, j'ai presque plus de temps à passer sous cette taille et je sais pas si tu peux marcher. Je vais te ramener à la chambre.

Harall était en effet en train de lentement rapetisser. Elle fonça, Mako dans les bras pour la déposer dans son lit, suite à quoi, elle redevint la miniature qu'elle était, remontant difficilement sur le lit en poussant un grand soupir. Natsume rejoignit enfin les deux filles dans la chambre, son bol de bouillon dans une main et une grande cuillère dans l'autre. Il tendit le tout à Mako. Il y avait dans le bouillon de quoi faire tenir quelqu'un durant une semaine. Des féculents dans les vermicelles, des vitamines dans les légumes et des protéines dans la viande. De plus, pour une gorge en mauvais état, manger chaud était primordial.

Bon appétit !

Mais soudain, quelqu'un toqua à la porte, qui cela pouvait être ? Natsume alla voir. C'était un homme dans la vingtaine dont l'épaule était totalement ensanglantée.

Aidez-aidez-moi ! Pitié ! J'ai mal ! Je me suis fait attaquer par une bestiole ! Aidez-moi !

Le garçon à l'écharpe le fit s'asseoir sur le lit de la chambre inoccupée avant de panser sa blessure, somme toute superficielle.

Voilà ! C'était pas bien méchant. C'était quoi comme bête qui vous a attaqué ?

Un-Un chien ! Monstrueux ! Il était dans un village et j'ai fui dans la plaine...

Natsume explosa de rire avant de tapoter le dos de cet homme encore sous le coup de la panique.

Vous avez eu de la chance de tomber chez le gardien de la plaine ! Prenez un gyoza, vous pourrez partir ensuite.

Merci ! Merci beaucoup jeune homme ! Vous m'avez sauvé !

L'homme s'en alla, gyoza à la main et satisfait de son bandage. Natsume rejoignit à nouveau Harall et Mako dans la chambre en se grattant le crâne.

Ce chien l'avait à peine mordu, c'était une plaie très peu profonde. D'ici une semaine, y aura même plus de marque !

Harall retourna s'installer sur l'épaule de Mako en s'étirant, elle avait à vanter les exploits de son protégé après tout.

C'est son boulot d'aider les gens comme toi blessés ou égarés sur la plaine !

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Dim 23 Oct - 15:10



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Sur le lit



Indécision et possibilités

Si le dernier point qu'avait soulevé la jeune fille resta en suspens, cela était à vrai dire peut-être pour le mieux. S'il avait répondu positivement... Se serait-elle forcée à faire comme avant ? Ou aurait-elle instaurée autour d'elle des barrières, pour essayer de s'habituer à sa nouvelle condition... Elle allait évidement être souvent confrontée à son passée, mais plus le temps passerai, moins cela la gênerai, puisqu'elle aurait l'expérience. Une remarque, quelques mots annoncés avec sérénité suffiraient, mais actuellement, c'était avec un grand sentiment de malaise et en ne pouvant croiser le regard du jeune garçon qu'elle devait répondre à chaque fois, au risque de décupler sa gêne. Pourquoi ? Elle l'ignorait, peut-être parce qu'actuellement, il était son seul soutien, et qu'elle n'avait pas trop envie d'être mal vue, surtout en position de faiblesse ?

Dans tous les cas, la raison de la présence du jeune garçon dans son lit s'expliquait donc par les intentions d'une... Fille ? Enfin, d'une humanoïde mesurant une quinzaine de centimètres. Bien évidement, entre les questions sur comment un être aussi petit pouvait avoir déplacé Natsume, il y avait la simple de question de comment cette chose, nommée donc Harall, pouvait exister. Si cela fit faire un recul de la tête et un mouvement de sourcil à la Reizei, elle haussa les épaules avant de faire un hochement de sa tête en direction de cette nouvelle personne, en continuant d'écouter ce que les deux racontaient...

Donc elle était elle aussi amnésique ? A croire que le jeune garçon les attirait, tandis qu'elle était plus de genre à amadouer les ennuis. Ce coup fourré était donc de son œuvre, et elle était responsable d'un autre accident de ce genre, qui avait secoué les deux avant que la jeune fille ne devienne amnésique... D'un coté, rien que sa présence et cette discussion donnait du crédit à l'histoire que Natsume racontait, ce qui poussait d'autant plus à lui faire confiance, même s'il en disposait déjà de beaucoup...

Puis l'élu pris un bouillon qui était posé sur un meuble, et annonça qu'il allait le réchauffer pour elle. Mais ce fut surtout les paroles de Harall, qui avait par ailleurs gagné au moins 1m50 sous les yeux un peu stupéfait de l'amnésique, qui la firent plonger dans une grande réflexion... Elle savait déjà que Natsume nourrissait en lui des sentiments pour elle, qu'il avait très clairement sous-entendus... Et elle... Avec ses différentes "farces", essayait de mettre les deux dans des situations tordues... Si initialement, la jeune fille pouvait imaginer que ces stratagèmes pouvait à la fois servir pour essayer de les mettre ensemble comme pour les séparer, les mots qu'elle disait semblait pencher d'un et d'un seul coté de la balance, ce qui ne manqua pas de faire rougir un peu plus encore la jeune fille, qui commençait presque à être contraint à devoir répondre à ceci au plus vite... Et que se passerait-il si elle refusait ? Allaient-ils l'abandonner en représailles ? Peu probable, mais elle préférait être vigilante, autant qu'elle pouvait...

Mais ses réflexions furent interrompues lorsque la possible entremetteuse pris dans ses bras la lycéenne, pour lui faire visiter la maison. C'était une bâtisse un peu rustique, mais qui avait été très récemment aménagé, même s'il y avait encore à quelques petits endroits des traces du temps. Mais cela ne dérangeait pas la Reizei, un peu trop préoccupée par le fait d'être presque forcée à visiter l'endroit, alors qu'elle était un peu sous la fatigue physique et mentale. Mais bon, c'était nécessaire pour ne pas être une gêne lorsqu'elle devrait aller quelque part dans la maison. Elle observa en tout cas silencieusement le jeune garçon, qui préparait avec concentration un bouillon chaud pour la jeune fille, et aussi les extremités de son écharpe, même si elle avait déjà eu ce spectacle à la colline... Mais elle restait un peu curieuse, se demandant pourquoi et comment, mais sans poser la question à voix haute, avant de tout simplement se faire raccompagnée dans la chambre, où Harall reprit sa forme miniature, qui semblait être la plus habituelle pour elle.

En tout cas, profitant de l'absence de Natsume, la Reizei put prendre la parole, pour discuter d'un point avec cette personne qui voulait les mettre ensemble, essayant d'y aller tout de même avec douceur pour ne pas être se montrer trop froide avec cette personne qui... Assistait le jeune garçon.

Je crois comprendre en tout cas que vous agissez de manière assez... Maternelle avec Natsume, et qu'il... Enfin... Je ne peux pas lui répondre... Pas tout de suite... Je ne le... Sais pas moi-même. Alors... S'il vous plaît, laissez moi juste... Du temps.


Ces mots n'avaient pas été simple à dire, étant donné que le sujet était à vrai dire assez sensible, que ce soit dans l'esprit du garçon, qui était à coup sur entiché de la lycéenne, Harall, dont le rôle de l'entremetteuse avait eu plus ou moins de succès mais qui veillait au bonheur de l'élu, et dans la jeune fille, qui ne savait pas du tout si elle possédait par le passé des sentiments envers lui, et si maintenant les choses étaient différentes ou non. Sa journée avait été déjà très remplie, mais l'arrivée de Natsume changea bien les choses, car avec le bouillon, la jeune fille avait quelque chose à se mettre sous la dent, quelque chose qui lui ferrait du bien, qui lui permettrait d'aller mieux... Et elle s'empressa sans attendre de gouter, affichant un bon sourire alors qu'elle disait après quelques gorgées peut être un peu trop brûlantes qui se firent sentir à travers toute sa gorge.

Merci beaucoup, c'est bon !


Mais il fut toutefois interrompu par l'arrivée d'un homme blessé, qui récupéra bien évidement toute l'attention du "gardien de la plaine". C'était normal, car après tout, la jeune fille était juste faible, et ses blessures étaient pansées. Autrement dit, son état était stable et sur la pente ascendante. De plus, elle restait sur la surveillance d'Harall, et cela lui laissa le temps de finir une bonne partie du bouillon bien chaud avant que l'androgyne ne revienne, ce qui lui permit de lancer un autre sujet, qui était à vrai dire très important, en s'adressant aux deux acolytes...

Je vois. Merci encore pour ça. Par contre, est-ce que vous sauriez où je devrais me rendre pour trouver cette nommée "Aki Nishiie" ? C'est que... vous avez des responsabilités ici, des personnes, à aider... Sauf s'il existe un moyen de la contacter, mais... Je ne souhaiterais pas... Abuser de cette hospitalité que vous m'offrez.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Dim 23 Oct - 16:26








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
L'absence de Natsume avait ouvert la porte à une discussion. L'approche d'Harall révéléit extrêmement bien ses intentions et il ne fallut pas longtemps pour que Mako ne s'en aperçoive, demandant à la miniature de lui laisser du temps, ce qui la fit sourire.

Héhé, oui, Natsume est un peu comme mon fils, même si des fois, il est moins irresponsable que moi. Je sais également que ce genre de relation se construit après une longue période. Je vais vous faire plaisir, je vais arrêter les coups fourrés. Par contre, admets que les câlins de Natsume sont super confortables ! J'ai du attendre un sacré bout de temps avant d'en avoir un seul. Quand mon petit Nats te serre dans ses bras, il y met tout son amour ! Surtout quand c'est toi !

En effet, recevoir un câlin de plus de 10 secondes de la part du garçon à l'écharpe n'était pas donné à tout le monde. Même Aki n'en avait pas eu un à leur rencontre. Natsume ne serrait dans ses bras que les personnes en qui il avait pleinement confiance et qu'il aimait du plus profond de son coeur.

Et puis, je vais te dire une chose, tu pleurais dans ton sommeil et Natsume a mal dormi aussi. A mon avis, tu serais d'assez mauvais poil si tu t'étais pas réveillé dans ses bras. Et dernier conseil, si t'as pas le moral, hésite pas à demander un câlin, ça fait toujours du bien.

Termina-t-elle quand Natsume ramena le bouillon dans la chambre. Il n'eut cependant pas le temps d'entendre le compliment de Mako, son patient était déjà arrivé. Il était rassuré que ce ne soit pas grave. Après tout, il avait déjà vu des personnes ayant failli perdre et perdu la vie sur le même lit sur lequel était assise Mako. Celle-ci commençait d'ailleurs à se poser des questions, questions légitimes car s'il y avait un moyen pour elle de retrouver la mémoire auprès d'Aki, il ne fallait pas hésiter une seule seconde. Cependant, ce ne serait pas si simple que ça. Natsume s'assit sur le lit et se mit à réfléchir ardemment.

C'est vrai qu'Aki pourrait nous aider. Par contre, j'ai aucune idée d'où elle est. Je l'ai rencontrée sur la plaine verdoyante elle aussi. C'est une élue de Seika, on a de fortes chances de la trouver à Chikai et peut-être même d'y retrouver le reste de l'équipage du panzer... Le problème comme tu dis, ce sont mes responsabilités... Je peux pas quitter la plaine comme ça et je peux pas te laisser partir toute seule, ce serait du suicide...

Natsume... Je pourrais te remplacer... Tu pars avec Mako pour Chikai et j'occupe le poste de gardienne de la plaine en attendant votre retour.

Le voyage aller-retour risque de durer deux mois minimum. Tu pense pouvoir tenir ?

Si je garde l'arme de Mako, ça sera facile !

Dans ce cas, ça devrait être jouable. Au fait, Mako, c'est pas comme si t'abusais de notre hospitalité, j'aurais fait ça pour n'importe qui... Et tu... tu es loin d'être n'importe qui.

Natsume se releva et se tourna vers Mako, les main sur les hanches et son grand sourire habituel sur le visage, pour lui, c'était décidé. Il avait confiance en Harall pour assurer le rôle de gardienne et il allait accompagner Mako jusqu'au nord de Seika.

Alors c'est décidé ? Une fois que tu seras entièrement rétablie, on se met en route pour Chikai ! Je te laisserai pas y aller toute seule ! Tu es hypoglycémique et t'as encore aucun moyen de défense !

Je vais me sentir un peu seule pendant deux mois... Mais je vous jure qu'à votre retour, je pourrai tenir une heure à taille humaine !

Harall commençait à comprendre que pour forger une relation entre Natsume et Mako, il fallait mieux qu'elle ne soit pas là. Ce genre de relation se forgeait avec le temps et au final il aurait été dommage de tout saboter juste pour quelques scènes mignonnes. Ce qu'elle n'avait pas dit d'autre était que même si elle annonçait que sa durée maximale à taille humaine était de cinq minutes, elle pouvait tenir trente bonnes minutes sous cette forme. Au final, elle préférait être miniature.

Dans tous les cas, vu l'état de Mako, le départ allait se faire sans doute d'ici une petite semaine.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Lun 24 Oct - 15:30



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Sur le lit



La gêne d'un voyage

Conformément aux théories que la jeune amnésique avait put énoncer envers la relation que sa comparse atteinte du même mal avait avec l'androgyne, elle s'avoua très clairement se comporter comme une mère avec lui, enfin... Une mère espiègle, n'ayant pas toujours les bonnes idées à faire et d'une taille... Habituellement limitée. Une drôle de relation en somme, d'autant qu'il était impossible de savoir à vrai dire l'âge d'Harall, autrement qu'en lui demandant. Mais son amnésie faisait que comme la Reizei, elle ne pouvait pas répondre à ce genre de questions, malgré que ce soit pourtant l'une des plus simples. Peut-être avait-elle des dizaines et des dizaines d'années ? Ou au contraire, elle pouvait avoir acquis une maturité en peu de temps... La question resta donc en suspens, s'enfouissant sous d'autres interrogations que la lycéenne avait envers cette personne.

Toutefois, elle indiquait au moins qu'elle comptait arrêter ses coups fourrés envers les deux autres, qui déjà n'avaient pas une relation des plus simples. Allaient-ils être des inconnus ? Des amis ? Ou plus fort encore ? Elle ne le savait pas. Personne ne le savait. Mais bien évidement, la question que la jeune fille se posait était... Pourquoi elle ? Qu'est-ce qui avait put faire que ce garçon déborde de sentiment et d'affection envers elle ? Et le demander directement serait... Bien de trop gênant... A la fois pour elle et pour lui... Mais bon, étaient-ils à ça près ? Probablement que non...

Et puis, sur le sujet des câlins, la jeune fille ne put s'empêcher de rougir timidement. Admettre cela était bien évidement trop embarrassant, et elle se contenta de détourner le regard, écoutant d'une oreille le fait qu'Harall ait dû attendre longtemps avant d'en avoir un... Probablement à cause de sa taille. Alors... Etait-elle une sorte de privilégiée ? C'était le cas, disposant malgré elle de l'affection de l'androgyne... Mais elle ne souhaitait pas se jouer de ses sentiments, elle ne voulait pas le blesser... Et ce n'était qu'avec une réponse honnête qu'elle pourrait, qu'importe ce que serait son choix, tant qu'il était cohérent avec ses sentiments.

Mais lorsqu'elle évoqua le sujet du sommeil de la jeune fille, cette dernière était encore plus gênée, ne pouvant cacher le fait que son sommeil n'avait pas été des plus simples... Et que même si le fait de se réveiller face à Natsume avait grandement surpris la lycéenne, le contact de l'androgyne l'avait peut être apaisée un peu... Mais pouvait-elle se l'avouer ? Bien évidement que non.

En tout cas, la jeune fille dût cacher sa gêne en se mordant les lèvres et en évitant de croiser son regard... Mais le bouillon aida à résoudre ce problème, et elle passa à autre chose, se concentrant ensuite sur le dernier point : ce qu'elle allait faire après. Essayer de trouver cette Aki n'allait pas être une chose aisée, mais elle devait le faire. C'était à vrai dire sa seule piste pour retrouver ne serait qu'un seul fragment de sa mémoire... En tout cas, elle soupira longuement, affichant un air un peu déprimée, avant d'entendre sa réponse et la discussion entre les deux, ce qui lui fit faire un mouvement de recul alors que les pièces de l'échiquier étaient en train de s'activer pour régler ce problème...

Sa présence... Le fait qu'elle était tombée sur Natsume, et pas un autre... Allait faire qu'elle... Qu'elle allait séparée le duo, et ce pendant des mois ! Elle ne pouvait s'y résoudre, elle voulait protester, mais pourtant... Elle n'en avait pas la force. Une autre solution ? Elle aimerait en avoir, mais elle n'en avait pas. Elle... Sa présence n'amenait rien de bon... Et cela lui fit bien évidement affiché un visage triste et résigné, alors qu'elle se mettait en boule dans un coin du lit...

Il n'y a... Pas d'autres moyens ? Je... Je ne voudrais pas que vous y soyez contraint...


Privilégiée au point que le garçon laisse de coté sa famille pour aider une personne qui ne pouvait même pas répondre à la simple question de si elle nourrissait des sentiments pour lui ou non. A quel point la jeune fille était importante à ses yeux ? A quel point était-elle privilégiée ? Cela commençait à vrai dire à l'angoisser au plus haut point, ne savant comment réagir face à des preuves pareilles de dévouement et d'affection. Que devait-elle faire ? Refuser en bloc au point de se mettre en danger en partant seule à Chikai ? C'était malheureusement une idée qui était impossible... Ne savant même pas où se trouvait cette ville... Et qui était la druidesse... Dépendante, une fois de trop...

Dans tout les cas, elle aurait encore plusieurs jours pour trouver une meilleure solution... Car actuellement incapable de se mouvoir, elle ne pourrait rien faire d'autre qu'attendre... Et même, cette situation entre eux allait être très gênante... D'autant qu'ils allaient après être seuls... Pendant des mois... De quoi faire naître le malaise entre eux... Ou autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Lun 24 Oct - 17:09








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Il était normal d'être troublé, perdu. Amnésique, qui ne le serait pas. Cependant, cette situation ne justifiait en rien le fait de devenir pessimiste. Natsume avait voyagé plusieurs mois avant de rencontrer Harall et c'était sans doutes réciproque. Sans compter le fait que Natsume se sentait déjà assez coupable d'avoir laissé l'équipage du panzer partir sans lui. Les extrémités d'Erimaki s'activèrent pour se changer en mains et tirer les joues de Mako tandis que le garçon à l'écharpe la regardait d'un air agacé.

D'autres moyens ? On va faire la liste, soit tu pars toute seule et il en est hors de question ! La dernière fois que je vous ai laissées partir seules j'ai fini par te retrouver amnésique et seule au milieu d'une plaine ! Soit tu reste vivre ici. D'une part, ça ne fera pas avancer ta situation et d'autre part ton objectif avec tes amies était de rentrer chez toi ! Il est hors de question de te mettre en danger en partant seule et il est hors de question de laisser ta situation traîner !

T'as deux personnes qui se creusent la tête pour t'aider, fais au moins un effort, souris un peu ! Et puis si c'est le fait de me laisser ici qui te dérange, je peux bien venir ! L'ancien gardien de la plaine a arrêté son travail pendant 50 ans, pour deux pauvres mois, on pourra pas nous en vouloir.

Natsume aimait Mako, il l'aimait profondément, il était prêt à tout pour la protéger et l'aider. Cependant, voir la personne qu'on aime mettre de la mauvaise volonté quand on essaye de l'aider est simplement frustrant. L'adolescent lâcha les joues de la jeune fille et il soupira avant de tenter de formuler d'une voix tremblante :

Si tu veux retrouver la mémoire, va falloir y mettre un peu du tien. Je vais répéter quelque chose et ça va être difficile... Je ti-je tiens à t- je tiens à toi ! B-Beaucoup ! Je sais que tu es perdue, je sais que tu n'es sûre de rien, je sais que pour toi, je suis un parfait inconnu mais par pitié, ne m'empêche pas de t'aider !

Rien à rajouter...

Natsume aidait toutes les personnes qu'il pouvait sur la plaine, il les aidait jusqu'au bout. Si ces personnes devaient mourir, le garçon à l'écharpe ferait tout pour empêcher cela, comme il avait déjà tenté de le faire maintes fois. Une vieille femme était morte devant lui sans qu'il puisse rien y faire, un petit garçon d'à peine 8 ans avait perdu la vie dans l'une des chambres de la maisonnette. Les exemples se comptaient sur les doigts d'une main mais c'était une charge de responsabilité en plus sur les épaules de l'adolescent.

Harall avait vu Natsume pleurer autant de fois que des personnes mourraient dans la maison, elle l'avait vu pleurer de culpabilité lorsque l'équipage du panzer était parti de Chikai, elle l'avait vu pleurer maintes fois et elle savait que si Mako partait seule, il pleurerait encore. Elle savait que si elle devait habiter ici, Natsume pleurerait encore de ne pas pouvoir lui rendre la mémoire. Chaque pleurs de l'adolescents étaient une charge de responsabilité sur les épaules de la miniature.

Pour Natsume, pour Harall et pour Mako, il fallait essayer de trouver Aki, peu importe comment, peu importe combien de temps cela prendrait, peu importe les compromis, peu importe qu'Harall doive rester derrière, il fallait essayer, au moins essayer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Lun 24 Oct - 20:16



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Sur le lit



Acceptation

C'était en se morfondant sur elle même que la jeune fille attendait si possible l'espoir d'une solution miracle, qui saurait sauver toute la situation en réussissant à faire en sorte que tous les différents points gênants soient présents. Autrement dit, il faudrait que la jeune fille puisse réunir le fait qu'elle ait besoin d'être accompagnée, qu'elle ne souhaitait pas que les deux compères soient séparés et qu'ils devaient en même temps assurer leurs fonctions en ces lieux, sans quoi c'étaient des personnes blessés, comme l'homme ayant interrompu l'androgyne précédemment, qui en pâtiraient... Mais malheureusement, ces trois points étaient tout simplement impossibles à réunir... Tout au plus, il y en aurait deux, et elle n'avait d'autre choix que d'en sacrifier un... Quitte à devoir partir seule pour laisser ces gens entre eux, comme si elle n'avait jamais existée...

Mais cette pensée presque suicidaire fut rapidement interrompue par les actions de Natsume qui, s'étant rapproché de la jeune fille, lui avait tiré copieusement les joues avec son écharpe dont les extrémités obéissaient aux moindres pensées du jeune garçon. Et désorientée comme elle était, la Reizei était une cible facile, et eu le droit à son lot de remontrance par la miniature et l'androgyne, qui lui expliquèrent bien rapidement qu'elle était dans le tort ! Il était en tout cas hors de question qu'elle parte seule ou qu'elle reste ici, sinon elle risquait de voir sa situation stagner ou... Qu'elle n'en pâtisse gravement. Les terres de Kosaten étaient dangereuses, et Mako ignorait encore jusqu'à quel point... Elle était forcée d'admettre qu'elle était dépendante d'eux.

Puis finalement, après qu'Harall ait expliqué qu'elle pouvait venir en délaissant les fonctions que le duo avait prit ici, les joues de la lycéenne furent relâchés, mais restant douloureuses tout de même, ce qui la fit grimacer un peu, mais continuant d'écouter les paroles de son interlocuteur, qui, une fois de plus, avouait avec une certaine difficulté son affection pour la jeune amnésique, qui restait encore et toujours mal à l'aise face à tout ça... Mais ce fut en détournant un peu le regard quelques instants avant de le porter dans la direction du duo qu'elle répondit :

Ce n'est pas que je refuse votre aide, bien au contraire, je vous suis vraiment reconnaissante pour tout ce que vous faîtes pour moi, et c'est que... Ça me gêne un peu d'être autant... Chouchoutée ?


Elle avait terminée sa phrase en étant un peu plus pensive, comme si elle cherchait le terme parfait pour expliquer sa situation actuelle, mais celui qu'elle avait choisi correspondait bien, notamment avec tout ce que faisait l'androgyne pour elle. Et ce fut sans attendre qu'elle continua :

Et... Je ne sais pas à vrai dire ce qui serait le mieux, à la fois pour vous comme pour moi... Donc je me plierai à vos décisions sur la marche à suivre.


Puis, la jeune fille laissa son corps retomber sur l'oreiller qu'elle avait, avant de fermer les yeux quelques instants, comme si elle allait se rendormir, directement, se laissant encore une fois vulnérable à ces personnes qui avaient gagnés sa confiance, avant de rouvrir lentement les yeux, pour demander quelques petites choses au duo, qui saurait l'aiguillé... Tout du moins, elle l'espérait...

Est-ce que vous pourriez me décrire qui sont les personnes dont j'ai fait la rencontre. Je n'en ai plus aucun souvenir à vrai dire, et... J'aimerai avoir une piste sur qui elles sont, si jamais je les recroise... Par exemple... Qui est Aki Nishiie ? Comment pourrais-je la reconnaître, et surtout... Qui sont ces autres personnes qui étaient mes amies ? Est-ce que vous pourriez me les décrire ?


Une très vaste question que la jeune fille posait là, qui ne serait pas simple du tout à répondre, mais qui serait surtout très longue, puisque c'était des descriptions pour au moins 5 personnes que la jeune fille demandait là, une pour chacune de ses amies, dont la moindre information avait été perdue...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1263
Yens : 221
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 25 Oct - 0:19








Un nouveau cycle

feat Mako Reizei
Mako comprenait enfin qu'une aide comme celle-là n'avait pas de prix. Mais elle était gênée d'être trop chouchoutée ? Et pourtant, s'il avait pu, Natsume l'aurait encore plus protégé. Cette remarque le fit sourire, puis rire avant de se calmer.

Chouchoutée ? Haha ! Pas de ça ici ! Mon objectif, c'est que t'ailles mieux ! Comme n'importe qui ! Je t'ai ramenée chez moi, je t'ai fait un bandage et je t'ai préparé un bouillon, c'est tout !

Et tu lui as fait un gros câlin aussi !

Evidemment, Natsume rougit et détourna les yeux en croisant les bras, tel une tsundere avant que Mako annonce qu'elle se plierait au plan de Natsume et Harall.

Eh ben parfait ! Ce qui nous arrange, c'est que je puisse t'accompagner et qu'Harall puisse assurer le rôle de gardienne pendant notre absence.

Un marchand m'avait donné une carte de Kosaten, je pense que le mieux serait de passer par Fuki jusqu'à la côte et la longer jusqu'au sud de Seika. Ensuite, vous remontez et vous êtes directement à Chikai. Ca diminuera le trajet de quelques jours !

Woah ! Merci Harall ! Ca va nous éviter de passer par le désert !

Et enfin Mako retomba sur le lit. Natsume pensait qu'elle allait se rendormir mais, après avoir fermé les yeux, elle posa une question des plus vastes, elle demanda une description d'Aki et de ses quatre amies. L'adolescent s'assit sur le rebord du lit, à côté de Mako tandis qu'Harall s'installait sur ses genoux avant de commencer avec un sourire doux et une voix apaisante :

Aki est une rousse aux yeux verts qui se balade avec un renard et un loup. Elle est très gentille et elle sait guérir presque tout mais disons qu'elle est un peu trop brutale au niveau des démonstrations, je vais pas trop t'en parler. Pour tes amies, on va commencer par Miho, elle a des cheveux bruns courts et des yeux marrons. C'est la chef du panzer, elle donne toutes les instructions mais elle est aussi un peu maladroite avec les gens, elle a du mal à répondre quand on lui pose des questions. Elle est très gentille et assez émotive aussi. Ensuite il y a Saori, elle est-

Ma rivale ! Je suis la seule à avoir le droit de traiter Natsume comme un enfant !

Elle me traite pas comme un enfant ! Enfin... Je crois... Bref ! Elle a de longs cheveux roux et des yeux marrons. C'est celle qui s'occupe de la radio dans le panzer mais à Kosaten, y en a pas vraiment. Elle est très gentille et attentionnée. Elle m'avait dit que tu es son amie d'enfance. Après il y a Hana, elle est très grande, elle a de longs cheveux noirs et des yeux noirs aussi. Elle est très douce, calme et polie. Dans le panzer, c'est la tireuse mais elle aime faire de la composition florale aussi. Et en dernier, il y a Yukari. Disons que... Elle des cheveux frisés, bruns clairs et des yeux marrons et c'est celle qui charge les obus du panzer mais... On va dire qu'elle aime beaucoup les panzer, en fait, c'est une vraie passion pour elle. Elle en parle tout le temps.

Il avait fini par un petit rire, puis il descendit du lit pour se mettre à genoux devant Mako avec un grand sourire et des joues rosées.

Et toi Mako, tu as de longs cheveux noirs, un serre-tête blanc, des yeux noisettes, tu es la plus petite du groupe et la conductrice du panzer. D'habitude, tu as l'air assez froide et distante mais tu as un coeur gigantesque. Et si tu me le permets, je continuerai de te chouchouter. Repose-toi bien.

Termina-t-l avant de sortir de la pièce pour aller s'affaler dans le lit de la chambre d'à côté. Son coeur battait à 100 à l'heure, il avait le visage rouge et était en sueur, la main sur le front. Il venait de dire à Mako le fond de sa pensée sur elle. S'il n'était pas sorti, il aurait sans doute encore une fois serré la jeune fille dans ses bras mais pour lui, c'était trop d'émotions d'un coup. Agir comme cela l'aurait clairement fait s'évanouir. Il avait la tête qui tournait, il ne pouvait plus bouger. Il n'était pas malade, sauf si l'on considère que l'affection est une maladie, il était gravement atteint. Il avait déjà été amoureux sur Inferno-Terra mais jamais cet amour n'avait déclenché de réaction aussi violente sur lui. Pourtant, il connaissait à peine Mako, il ne l'avait que connue quelques jours, et ce court laps de temps fût suffisant pour qu'il développe quelque chose d'aussi puissant. C'était totalement absurde, même lui le savait.

Harall, elle, était restée dans la chambre, médusée par l'initiative de Natsume, elle n'aurait jamais pensé qu'il oserait dire tout ça d'un coup. Elle venait de comprendre comment fonctionnaient les sentiments de Natsume. Ils fonctionnaient comme les siens. Après tout, elle avait commencé à agir de façon maternelle dès sa première rencontre avec lui, comme un instinct. Elle s'assit à côté du ventre de Mako et elle commença à parler à quelqu'un. Ce n'était pas la Reizei, ce n'était pas Natsume, elle parlait à quelqu'un qu'elle-même ne connaissait pas.

Tu sais... Le plus profond de mon âme le sait, mon objectif, mon but dans la vie est de protéger et de veiller sur Natsume... Eh bien, je crois qu'il ressent la même chose pour Mako. Du plus profond de lui, il veut la protéger, il le sait comme si ça faisait partie de lui.

Puis elle s'endormit, roulée en boule contre Mako.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   Mar 25 Oct - 14:44



Un nouveau cycle
feat. Natsume Naegi



Mako Reizei
Dort



Trinité de Morphée

Peut-être que le terme qu'avait employé la jeune fille n'était pas le plus exact. Pourtant, c'était réellement ce qu'elle avait l'impression. Elle avait eu le droit à des soins, à un bouillon, à une chambre avec un lit pour qu'elle puisse se reposer, mais surtout, elle avait de l'attention, beaucoup d'attention... Peut être même trop. Les renseignements dont elle disposait actuellement n'avaient pas été inventés, et c'était à travers ce que lui racontait le duo qu'elle voyait se dessiner devant elle un grand paysage parsemé de zone d'ombre plus ou moins grande, mais elle apprenait peu à peu qui elle était... Et ce n'était pas du tout chose facile...

Et c'était sans parler du dévouement de ces deux personnes, qui étaient prêt à faire des mois de voyage juste pour elle, en se séparant sans aucune hésitation. Une preuve de bonté naturelle ? C'était aussi parce que la jeune fille était une privilégiée, et elle le savait, mais ne pouvait rien faire contre cela... Ou plutôt, le voudrait-elle ? Certes, il y avait bien cette gêne présente, mais... Sans tous ces efforts qui lui étaient offerts, elle serait dans un état beaucoup plus grave, à la fois physique et mental... Et puis il y avait pire chirurgie que celle-ci, même si elle n'avouerait jamais ceci, spécifiquement concernant le câlin que lui avait donné l'androgyne...

En tout cas, il fut finalement décidé qu'Harall resterai ici pour assurer les fonctions de gardiens qui incombaient à Natsume, pendant que ce dernier accompagnerai l'amnésique jusqu'à Chikai, en longeant tout le bord de mer. Y'avait-il une raison de passer par là ? Allaient-ils partir par bateau ? La jeune fille n'en savait à vrai dire rien, ne connaissant pas ce monde, nommé Kosaten... Et pourtant, elle en savait déjà plus que sur son monde... C'était assez triste...

Puis, il expliqua en détail qui était chacune des filles sur lesquelles la Reizei avait demandée des renseignements... Mais malheureusement, hormis n'avoir que l'ébauche d'un portrait, ce n'était que les descriptions d'inconnues, qui ne disaient rien du tout à l'amnésique, alors que pourtant elle les avait côtoyés, des jours entiers ! Mais pourtant, ce n'était rien d'autre que des spectres, et cela avait tôt fait de faire grandement soupirer la jeune fille, qui ne savait comment réagir, mais gardant en mémoire ces précieuses informations, qui pourrait peut être l'aider à différencier ces personnes.

Mais surtout, l'élu de Manshe ajouta à ces descriptions celle de la jeune fille, qui... était un peu sous le choc d'une telle déclaration, ne savant si elle devait fixer son interlocuteur ou bien écarter le visage à cause du malaise qui s'emparai d'elle. Il était clair que l'androgyne était on ne peut plus amoureux d'elle... Et de son coté, les choses paraissaient si simple, si claires, si évidentes, qu'elle ne pouvait qu'être un peu jalouse... Jalouse de ne pas avoir autant d'affection à revendre... De ne pas être aussi dévouée envers les autres... Et comme à son habitude, frustrée de ne pas savoir quoi lui répondre... Et cela la tenaillait, forçant la jeune fille à se poser tant de question qu'elle ne savait pas du tout comment se placer dans cette histoire...

Epuisée, elle laissa dans tous les cas sa tête retomber sur l'oreiller, pendant qu'elle devenait lourde, et qu'elle tournait. Etait-ce un symptôme de la fatigue ? Etait-ce dût à son hypoglycémie ? Ou bien était-ce le même phénomène que ce qui faisait battre fort le cœur de la jeune fille dans sa poitrine... Elle ne le savait toujours pas... Mais elle savait qu'elle allait devoir essayer de comprendre. Tenter d'apprendre les émotions et les sentiments de qui elle était avant. Tenter de redevenir cet être qui avait gagné toute cette affection...

Toutefois, lorsque la miniature commença à parler, la jeune fille était étrangement plus choquée, ne savant quoi penser... Pensant initialement qu'elle s'adressait à elle, il semblait qu'elle... Parlait toute seule... Mais d'une chose qui changeai drastiquement l'équilibre de la balance... Car elle parlait d'un lien... D'un but, qu'elle avait envers le porteur d'Erimaki... Et Natsume... Avait le même lien avec la jeune lycéenne... Est-ce que ce lien... Etait de... L'amour ?! Est-ce que la miniature possédait des sentiments envers Natsume ? Cela eu le don d'inquiéter Mako, qui... avait l'impression d'arriver de nul part... Et que sa présence... Risquait de mettre à mal Harall... Mais épuisée, la jeune fille n'eu d'autre choix que de laisser ses inquiétudes de cotés, en se laissant gagnée par le sommeil... Mais soucieuse de ce qu'allait être sa vie et son quotidien...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un nouveau cycle   

Revenir en haut Aller en bas
Un nouveau cycle
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau cycle ~ Sujet libre au FBI (pré-Soprasatta)
» Le séisme à Haïti pourrait marquer le début d'un nouveau cycle sismique
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.