Partagez | .
Départ à froid
Invité Invité

-



MessageSujet: Départ à froid   Mar 25 Oct - 10:42

Mist se releva de sa longue chute, constatant au passage qu'elle n'en avait pas été blessée pour autant... Elle regarda autour d'elle sans parvenir à identifier la zone. Clairement, la jeune fille ne se trouvait plus chez elle... De fait, son environnement actuel  était inondé de neige et de saturé de sapins à perte de vue : or, il n'y avait jamais eu ce type de météorologie ou d'arbres dans le coin où elle habitait en compagnie du reste de son groupe...

Par conséquent, la seule explication qui lui venait à l'esprit était celle d'un utilisateur du pouvoir de téléportation chargé de défendre la cible de Mist ce soir-là... Pourtant, l'Esper avait pris le soin d'étudier les lieux et était certaine qu'il n'y avait personne chez Erik quand elle avait tenté de l'assassiner. A moins que ce ne soit carrément Erik qui possédait ce pouvoir et ait fait semblant de dormir à poing fermé...

« Raaah !!! J'en ai marre !!! »


Effectivement, Mist détestait ne pas comprendre ce qu’il se passait autour d’elle. En outre, malgré le peu de connaissances qu’elle avait en géographie terrienne, elle était surprise par la topographie des lieux, qui n’évoquait aucun de ces magnifiques décors d’hiver dévoilés par la affiches datant d’avant Death Paradise. Concrètement, l’aérokinésiste ignorait totalement sa position actuelle et le moyen de s’en échapper, de rentrer au bercail…

Ce n’était pas tant que ses compagnons lui manquaient. Elle avait beaucoup de respect pour eux, qui l’avaient recueillie, mais Mist était parfaitement capable de se débrouiller seule, comme à la mort de ses parents. En revanche, le décor familier était quelque chose dont elle ne pouvait étrangement pas se séparer, comme si malgré tout une certaine pointe de nostalgie la rattachait au passé, en dépit de son attitude supérieure…

Cependant, il n’était guère temps d’y penser à cause des conditions climatiques actuelles : il faisait un froid de canard et Mist ne se trouvait pas vêtue pour ce genre de situation. Il fallait que la fille aux cheveux noirs déniche rapidement de quoi s’habiller plus chaudement ! Désireuse de conserver son énergie pour lutter contre la température très basse, elle n’utilisa pas son pouvoir pour s’élever dans les airs, privilégiant la marche à pied, qui d’ailleurs la réchaufferait un peu.

Alors qu’elle arpentait inlassablement la zone boisée dans laquelle elle avait « atterri », Mist aperçut au loin une sorte de ville fortifiée. La belle aux yeux d’azur pressa alors la cadence : cette cité était pour elle le moyen d’obtenir une tenue plus adaptée au vent mordant et glacial, tout en en sachant davantage sur sa localisation actuelle. Ainsi, après plusieurs dizaines de minutes de course effrénée, elle atteignit son but. Une fois qu’elle eut repris son souffle, la nouvelle arrivée observa les alentours, tâchant de repérer qui serait le malheureux qu’elle attaquerait pour obtenir ce qu’elle souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Mer 26 Oct - 23:56




feat.Mist

Volonté de fer
Depuis le ciel, un miracle se produisait continuellement sans même que quiconque pouvait s’en apercevoir. En effet, la vapeur d’eau, une fois qu’elle montait dans les cieux, se condensait rapidement sur les petites particules froides qui restaient dans les airs afin de former de petits cristaux d’eau, qui eux retombaient en grand nombre sur la terre noble qu’était Fuyu : La neige, remplissait les terres et les cieux jusqu’au fin fond des contrées sous la juridiction de Sul. Décidément, ce pays reflétant à lui seul autant de pouvoir, de puissance, de crainte, de sang, et surtout de grands élus, était le lieu qui abritait aussi les êtres les plus mécréants, crachant sur l’honneur et ne jurant que par la seule force qui résidait dans leurs muscles. Généralement, personne ne pouvait parler en bien de Fuyu, encore moins ses ennemis qui avaient déjà payé les frais de la  cruauté de ses rejetons, perdant pour certains des temples pour d’autre des villages. Un carnage dans le monde, avait été causé par un membre venant de cette contrée, faisant d’elle une contrée si redoutable que deux grands dieux furent contraints de s’allier pour sa destruction, sans succès jusqu’à présent.

Le vent soufflait, et il soufflait fort. Si fort que le souffle qui en ressortait de ma bouche était gelé. Il n’était pas pour moi aisé d’avoir aussi froid. Le plus souvent, c’était mon armure ou mon chakra qui s’occupait de me réchauffer continuellement. Cependant à une période pareille, je voulais affronter le froid avec a chair et essayer de voir à quel point j’y étais encore sensible.

-Je vois… Je dois encore travailler mon endurance…

Un pas après l’autre, je m’avançais dans une zone du Nord qui m’était encore inconnue. Cependant, le simple fait qu’il y’ait de la neige me rassurait en permanence car  je n’étais jamais ailleurs que dans le Nord. Durant mes moments libres, marcher pour découvrir la région était mon passe-temps favoris. Il me permettait généralement de pouvoir établir des futurs points stratégiques au cas où j’en aurais eu besoin un jour. Le regard vide, visage à l’expression froide, je respirais de la vapeur glaciale tout en étant monté sur mes bottes qui ne produisaient aucun bruit lors de mes déplacements. La tenue qui était pour moi la seule barrière contre le froid, maintenant que mon chakra avait été volontairement enlevé en tant que régulateur de température, ne me servait pratiquement à rien. Une bien pâle décoration, qui me faisait penser que je marchais nu dans la glace du Nord. Cela n’était biensur qu’une impression, mais toutefois elle était profondément désagréable. Ayant décidé de faire le trajet sans couverture de chakra, j’étais décidé à réaliser cela parce que sur ma parole, je ne revenais jamais, quoi qu’il pourrait arriver entre temps.

-Si cet accoutrement m’est inutile, il faudrait que je m’en débarrasse le plus rapidement possible. Où peut-on vendre des vêtements dans les parages ?

Dans mes marches, je vis au loin la silhouette d’une grande muraille. Derrière les vents déchaînés de glace qui ne me laissaient pas indifférents, je regardais sans me laisser submerger par la douleur au loin. N’accélérant pas, ne ralentissant pas non plus, je continuais de m’infliger ce dur supplice jusqu’à ce qui sembla être dans un premier temps une silhouette soit maintenant une ville pour moi. Sans même connaître son nom, j’y entrai cherchant rapidement un endroit où me réchauffer. La simple lecture d’une pancarte disant « Motel » fut suffisante pour me donner une destination finale, dans un endroit bien clos cette fois-ci.

« Bonjour monsieur, que puis-je faire pour vous ? »

-J’ai trois requêtes : Je voudrais premièrement savoir où je me trouve sur la carte, puis avoir l’emplacement d’un endroit où je pourrais me procurer des vêtements plus chauds. Et pour finir, j’aimerai avoir une chambre pour passer quelques temps ici.
« Ah !! Je vois monsieur. Premièrement, vous êtes dans la ville d’Hyouga  Et oui vous pouvez avoir une chambre. Elle se situe à l’étage et ça ne fera que cinq cent yens la nuit. Etant conscient que les temps sont assez froids et plus difficiles vue que nous sommes en fin d’année, nous avons pensés à tout le monde. Et concernant les vêtements, vous trouverez ce que vous cherchez dans l’établissement d’en face. »
-Bien. Donnez-moi la clé de ma chambre, et je vous paierai totalement lors de mon départ.
« Comme vous le voulez monsieur, attendez… tenez »


Le monsieur me remit la clé de la chambre numéro quatre vingt quatorze, après quoi je suis allé prendre un bain, me reposer une nuit, avant de me réveiller le lendemain. Comme convenu, il me fallait aller acheter un vêtement plus chaud, et pour ce faire, je devais me rendre à l’établissement d’en face. Sans trop attendre, je déposai mon katana, Jiro, dans un endroit bien dissimulé dans la chambre, avant de descendre au rez-de-chaussée.

-Malheureusement, je n’ai pas pour habitude de sélectionner mes vêtements… je vais devoir demander de l’assistance ? Non. Une tenue traditionnelle au tissu épais. Ca devrait tenir. Seulement ça me gênerai lors de mes combats…. Non. De la soie serait trop légère en même temps. Du coton ? La dose serait-elle suffisante ? Rhaa…. Quoi qu’il en soit, je verrai ça surplace.

Le visage dénué de toute émotion, je sortis du motel, avant de traverser la foule la ruelle qui semblait peu peuplée, certainement à cause de la température. Si ce n’était pas une fille étrange qui semblait perdue, il n’y avait pas beaucoup de personnes à l’entrée de la ville. Qu’importe. Pour le moment, ma tête devait se concentrer sur d’autres objectifs.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Jeu 27 Oct - 9:57

Il fallait dire qu’il n’y avait pas grand monde dehors… Tout plus quelques dizaines d’habitants, et encore… Pour certains, cela pouvait paraître beaucoup mais au vu de la taille de l’enceinte où ils vivaient, ce n’était réellement qu’une faible quantité. Cela était probablement dû aux mauvaises conditions du jour et à sa température vraiment très basse. Quoiqu’il en soit, Mist observa de long en large la rue où elle se trouvait. Les rares personnes à avoir pointé leur bout de leur nez à l’extérieur s’étaient réunies en petits groupes pour discuter, ce qui ne facilitait aucunement l’approche de Mist…

C’est là que l’Esper aperçut un jeune homme sortit d’un bâtiment. Il n’était pas très loin, c’est pourquoi, malgré la neige caduque, Mist put aisément distinguer les traits de son visage. Ce garçon avait les cheveux plutôt sombres, bleu foncé ou noir, bien qu’ils le soient moins que ceux de la jeune fille, et des yeux dont la teinte avoisinait une nouvelle fois celle des azurées. Le détail qui surprit la demoiselle aux cheveux de jais fut la présence d’un cache-œil sur l’une des pupilles de ce mâle.

Aurait-il été blessé ?


Enfin bon, après tout, Mist s’en fichait royalement. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était d’obtenir des vêtements plus chauds et bien plus adaptés à sa situation actuelle, et puis, bien entendu, en découvrir plus sur sa nouvelle position et ce qu’il s’était passé. Etant donné que ce jeune homme était l’un des rares à se trouver seul, l’aérokinésiste se décida à l’aborder. D’une part, il serait plus facile à attirer à l’écart, menacer et éventuellement tuer si les choses dégénéraient ; d’autre part, du fait de son sexe, elle pourrait sans doute le manipuler plus allègrement.

Arborant son plus beau sourire enjoliveur pour l’occasion, elle commença à s’approcher de sa cible, préparant dans sa tête la scène qui allait suivre. Ce n’était pas la première fois qu’elle décidait ainsi d’utiliser un garçon : c’était d’ailleurs l’une de ses spécialités en tant qu’ennemie de Power Up. Quand elle ne fut plus qu’à quelques pas, la belle aux yeux d’azur l’interpella d’un ton timide, détournant parfois le regard :

« Euh… Excusez-moi… Je viens d’arriver et je suis un peu perdue… Pourriez-vous m’aider à trouver des vêtements plus épais, s’il-vous-plaît ? J’ai si fr… »

Mist ne termina pas sa phrase puisqu’elle s’était discrètement laissé tomber à terre, mimant ainsi une glissade sur le sol plus que verglacé. Une technique de plus pour attirer le jeune homme dans les mailles de son filet. Ce que la nouvel arrivée ne savait pas en revanche, c’est que le dos de sa main gauche était désormais visible par sa cible, et par conséquent le sceau du Dragon, qu’elle n’avait pas remarqué, également.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Ven 28 Oct - 6:52




feat.Mist

Rencontre d'une élue pathétique

Le long de mon trajet qui fut étrangement court, la jeune fille que je vis au loin s’approcha de moi pour une raison qui m’était encore inconnue, mais toutefois armé d’un sourire que je reconnaissais bien. Celui d’Ellen, la tentatrice qui avait osé me défier dans la forêt alors qu’elle n’était pas de taille. Celle-ci, semblerait-il, essayait d’employer les mêmes stratagèmes. Mais dans quels réels objectifs ? Ce n’est qu’à quelques pas de moi, qu’elle parla d’une voie hésitante, disant qu’elle venait d’arriver et exposant sa nécessité d’un vêtement chaud. Elle ne termina pas ses propos qu’elle chuta droit sur le sol. Cela ne m’inquiéta pas le moins du monde, toutefois, je fus attiré par l’insigne de Long qui paraissait sur le dos de sa main. Fuyu. Elle était donc une élue de Fuyu. Mes doutes étaient donc à ce moment-là confirmés.

Les élus de Fuyu ne sont pas choisis au hasard. Ils ont naturellement un tempérament difficile, et savent chérir leur puissance. À l’exception de Zoro, qui semble moins enclin à la violence, le reste des élus du Dragon que j’avais rencontré, avait un amour profond pour le mal et la puissance. Moi-même, sans le savoir, ce mal m’habitait. Il fallut que cède quelque chose, pour m’éveiller à ce stade là.

N’étant pas généralement charitable, j’aurais bien évidemment laissé cette fille à même le sol, mourir de froid comme la fille inutile qu’elle était pour le moment. Toutefois, il s’agissait d’un élu du royaume, et en quelque sorte, un frère d’arme. Son talent bien que ridicule, aurait été utile à Long une fois que celui-ci aurait grandement évolué. Il était de mon devoir de m’occuper d’elle, jusqu’à ce qu’elle soit capable de marcher sur les pas des grands hommes qui l’ont précédés sur ces terres, et de rependre la puissance de Long sur les autres nations, si même, elle en voyait la nécessité.

-Ne savez-vous pas vous tenir sur vos deux jambes ? C’est réellement pitoyable. Si même dans un premier temps, votre innocence aurait pu me pousser à vous aider, votre incapacité quant à elle me pousse plutôt à vous abandonner. Levez-vous et tenez-vous droitement, comme la fière élue de Fuyu que vous êtes. Le sol n’est pas votre portion, mais le ciel. Rappelez-vous en durant tout votre séjour sur ces terres.

Peu mâte, cheveux longs et noirs, elle ressemblait davantage à un Uchiha que moi, seule exception de ses pupilles, qui comme les miennes différaient grandement de la couleur noirâtre de celles des Uchihas classiques. Ils s’étaient d’un bleu azuré, presque dépourvus d’iris accordant à la frêle femelle un œil sombre et intense. Vêtu de vêtements étranges, différents de tous les types d’habits classiques de Kosaten, elle était placée là à même le sol tandis que le « nouvel élu » puait en elle comme la faiblesse qu’elle était pour le moment.  Toutefois, il fallait que je l’aide.

Moi aussi, en quelques sortes il me fallait de l’aide. Ne sachant ce que j’allais devoir porter, ou bien même m’acheter de bien chaud, peut être aurait elle été capable de m’aider sur le sujet. Cela serait un donnant/ donnant équitable, et ainsi, tout le monde gagnera.

-Quel est votre nom ?

M’étant à présent arrêté, interrompu dans ma marche, j’attendais une preuve d’utilité de sa part, et même d’importance. Il était fréquent de croiser des élus dits « inutiles », tels que Natsume, le jeune garçon à l’écharpe. Si elle également faisait partie de cette catégorie là, j’allais me montrer sans pitié. Il fallait qu’elle me montre qu’elle valait beaucoup plus que ce qu’elle m’avait montré. Une fille frêle incapable de tenir sur ses jambes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Sam 29 Oct - 11:24

La réaction du jeune homme fut toute autre que celle à laquelle Mist s’attendait. De fait, au lieu de se précipiter à son secours, il ne fit que la toiser de prime abord. Après quoi, ce garçon, arborant un air plus que supérieur, se permit de lui faire une leçon de morale, reprochant à la fille aux cheveux noirs sa faiblesse. Egalement, plusieurs noms inconnus à l’esprit de l’Esper furent mentionnés, qu’elle nota dans un coin de sa tête. Il était ainsi fait mention d’élu, d’un certain Long et de faits qui en découlaient. Cependant, elle laissa ces détails au fond de son esprit, privilégiant uniquement l’instant présent.

Toujours un petit sourire aux lèvres, Mist ne daigna même pas relever les yeux vers son interlocuteur. Elle ne perdait presque jamais la face, et ce ne serait certainement pas le cas aujourd’hui ! L’autre avait cherché à l’humilier, il allait maintenant en subir les conséquences… Mobilisant toute la puissance dont elle disposait, l’aérokinésiste utilisa ses pouvoirs afin d’accumuler l’air des alentours au-dessus du garçon au cache-œil, de manière à ce qu’il se fasse écrasé par la pression, sans toutefois mourir sur le coup. Peu importe la présence d’autres habitants dans les rues, il fallait que le prétentieux comprenne à qui il avait affaire. D’ailleurs, la demoiselle n’aurait qu’à tuer les témoins, ce n’était pas la première fois qu’elle était confronté à un public lors de la démonstration de ses forces.

Malheureusement, il ne se passa rien… L’air ne se déchaîna pas comme prévu… Il y eut à peine un petit souffle de vent et encore Mist n’était pas sûr qu’il avait été de son fait… Elle releva la tête pour constater qu’effectivement, l’autre se portait toujours aussi bien…

Qu… Que se passe-t-il ??? Pourquoi ?! POURQUOI ?!

Mist avait toujours été très fière de son pouvoir. C’en était même devenu une partie de son identité, qu’on lui avait aujourd’hui arrachée… Elle avait ici perdue un fragment de son âme… Et le garçon continuait de la fixer avec son air supérieur, daignant tout de même lui demander de décliner son identité, même si cela crevait les yeux qu’il s’en contrefichait. A dire vrai, au vu de qu’il avait raconté, la belle aux yeux d’azur semblait ne l’intéresser qu’uniquement du fait de son soi-disant statut « d’élue de Long »…

Pourtant, jamais ce nom n’avait déjà été porté à ses oreilles… Pouvait-il s’agir du dirigeant local ? Dans ce cas, il fallait absolument que Mist le rencontre pour découvrir comment elle s’était retrouvée ici ou encore comment en repartir. D’autant plus que la voie des airs semblait lui être désormais interdite… Mais avant cela, il fallait que le jeune homme paye pour son attitude hautaine. Se relevant rapidement, la nouvelle dégaina aussitôt sa dague et la pointa vers la gorge de l’autre.

« Mon nom ne t’apportera rien en enfer, mais enfin bon, je vais faire une exception pour toi… Je suis Mist, et avant que je ne te tue, tu vas gentiment m’expliquer qui est ce Long et m’indiquer une boutique de vêtements. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Sam 29 Oct - 16:41




feat.Mist

Suivez-moi

J’avais parlé, et la fille était encore à même le sol. C’était presque à croire qu’elle prenait son temps, savourant ses instants partagés avec sa honte et le sol froid de Fuyu. Déjà qu’il m’était compliqué de supporter la température extérieure car elle était bien trop basse, me permettre de perdre mon temps dehors avec une personne pareille pouvait aisément me faire perdre patience. Il m’était bien possible d’utiliser mon chakra pour stabiliser la température de mon corps, mais ça nécessitait beaucoup trop d’énergie, ce que je trouvais même à la longue totalement inutile. L’inconnue finit par se relever, s’armant d’une sorte de dague, finissant même par me la pointer en direction de mon cou. Son changement d’attitude avait été notable, et même presque louable. Quittant de la frêle fille qu’elle était à une guerrière incapable de mesurer le danger, je ne pouvais qu’en déduire qu’elle dévoilait son vrai visage. Cette pensée suffit à me dessiner un léger sourire, non pas amusé mais plutôt de satisfait. Fuyu se ressentait davantage en elle, et elle pouvait dans cet état là, se différencier des natifs environnants qui pour certains étaient incapables même de se déplacer avec autant de précision. Son geste était admirable, louable, toutefois elle demeurait l’œuvre d’une sotte, qui n’avait pas compris qu’elle ne pouvait pas faire n’importe quoi à n’importe qui. L’élue n’était pas en position de force, et malgré l’impression que la situation laissait présager auprès des natifs environnants, il n’y avait pas de quoi s’affoler. Une arme aussi ridicule que la sienne n’avait aucune chance de m’effrayer.

Mist était son nom, du moins c’est ce qu’elle m’affirma après m’avoir clairement fait comprendre qu’elle allait me tuer. Ce n’était pas une menace qu’elle venait de profaner mais plutôt une sorte de promesse. Dans son lot de propos, le nom « Long » a été entendu. En clair, elle voulait en plus d’informations sur Kosaten et la localisation d’une boutique de vêtements, ma vie. Mon visage se referma, ne laissant plus paraître que le néant qui régnait en moi. Lui donner des informations sur ce monde avait déjà été ma décision. Ca aurait été fait, qu’elle l‘aurait voulu ou pas, c’était ma volonté. Comme un tigre regardant un chiot essayant de se faire passer pour un chien, je regardai Mist se sentir plus puissante qu’elle ne l’était. J’avais déjà froid, très froid. Et il me fallait porter des vêtements chauds au plus vite.

-Mon nom est Uchiha RInkyu. Retenez ça pour le moment.

Je fis un pas en arrière, avant de lui tourner le dos, pour me diriger à présent vers le lieu où j’allais. Alors que la foule semblait ne pas nous lâcher du regard, mes pas s’éloignaient doucement de l’élue. Si elle aurait voulu m’attaquer encore dans le dos, j’allais cette fois-là réagir en conséquence. Son ignorance était encore le seul motif de son comportement. Si même après avoir appris la vérité, elle ne changeait pas, je l’aurai tué, sans hésiter. Sans même me retourner, je repris la parole.

-Si vous désirez tant que ça des réponses à vos questions, suivez moi. Et aussi, rangez au plus vite votre jouet. Je sais me montrer patient, mais ma patience a également ses limites.

J’ouvris la porte de l’établissement, jusqu’à disparaître du champ de vision de la jeune élue. J’étais maintenant dans un grand endroit, remplis de plusieurs petits comptoirs chacun disposant de toutes sortes de vêtements. Il y’avait une dizaine de personnes dans cet endroit, qui cherchait quelque chose à se prendre. C’était donc dans cette agglutination, que j’allais me procurer des vêtements chauds.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Dim 30 Oct - 10:05



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

Encore une fois, ni les paroles, ni les gestes de Mist n’eurent l’effet attendu. De fait, alors que le jeune homme était toujours sous la menace de la dague, il se contenta d’esquisser un léger sourire d’autosuffisance, ne daignant, au départ, même pas répondre à la jeune fille. Tout autour, les rares témoins à les avoir aperçus dans cette situation les pointaient brièvement du doigt, avant de s’éloigner, craignant de devenir des cibles à leur tour. Au moins, la demoiselle n’aurait pas à les assassiner un par un après qu’elle ait fini ses « affaires » avec le type au cache-œil.

Ce dernier se présenta finalement sous le nom d’Uchiha Rinkyu, demandant à Mist de ne pas l’oublier. Cette dernière ignora royalement cet avertissement : en effet, elle n’avait aucunement demandé à son interlocuteur de lui révéler son identité, car cela ne l’intéressait guère. De surcroît, jusqu’à preuve de contraire, c’était lui qui se trouvait actuellement en position de faiblesse, et non l’inverse, comme il l’avait mentionné dans ses premiers propos. Par conséquent, l’Esper ne se donna même pas la peine de répondre. Son silence en dirait beaucoup plus long.

Mais alors, la grosse surprise du moment provint du fait que Rinkyu recula d’un pas, avant de se tourner, ne montrant plus que son dos à la belle aux yeux d’azur. Mist mit un bref moment tout de même avant de réaliser le geste que venait de faire l’autre. Pour se mettre ainsi en danger, il devait être incroyablement idiot ou réellement fort. Toutefois, le jeune homme coupa court ses réflexions en se proposant à lui offrir les réponses qu’elle souhaitait, ainsi que l’aide demandée, si elle le suivait. Avant d’ajouter une injonction à ce qu’elle range sa dague, indiquant au passage qu’il ne sentait effectivement pas menacé par elle.

Cette fois-ci, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase ! Pour qui se prenait-il ? De dos, il croyait pouvoir s’en sortir si Mist décidait d’en faire sa cible ? C’était totalement absurde ! D’ailleurs, elle allait le lui prouver tout de suite ! Mais un doute s’était installé en elle… La fille aux cheveux noirs se rappelait parfaitement de son incapacité à maîtriser l’air un peu plus tôt. Et si la chose se reproduisait quand elle frapperait, et si l’autre était réellement plus forte ? La nouvelle arrivée n’était pas une trouillarde, mais elle n’aimait pas s’engager dans quelque chose dont elle ne soit pas sûre à cent pour cent de l’issue. En outre, il valait qu’elle n’attaque qu’après s’être fait aidée, après lui avoir arraché toutes les informations dont il disposait. Du coup, bien à contrecœur, elle obtempéra à la demande de l’Uchiha, dissimulant son arme dans les profondeurs de sa cape, avant de s’engager à ma suite de celui-ci dans le bâtiment dans lequel il était entré.

« … »  
   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Mar 1 Nov - 5:56




feat.Mist

Le marché
Les personnes me gênaient le passage et il n'y avait pas à dire, cela avait le don de m'énerver. En tant normal, j'aurai bien apprécié le fait qu'ils disparaissent ou encore qu'ils s'en aillent, toutefois les longues queues de personnes situées devant l'ensemble des comptoirs de vente étaient troublantes. Réellement pris au dépourvu, il me vint à l'esprit l'idée d'utiliser la jeune élue pour faire cette sale besogne que je ne voulais absolument pas faire. Me retournant à présent vers la jeune élue qui semblait remplie d'audace et aussi d'agacement, j'ignorai tout simplement ses états d'âmes, car mon bras me faisait déjà bien assez souffrir, de part son inactivité. S'il fallait encore m'occuper des caprices d'une nouvelle élue, je n'allais absolument pas m'en sortir.

- Mist, vous disiez avoir besoin de vêtements chauds ? Nous souffrons de la même nécessité j'en ai bien peur. Disons que cela rend la chose plus simple. Je pourrais vous procurer de l'argent nécessaire pour l'achat, toutefois, pour bénéficier de cela, il faudra que vous m'achetiez un vêtement également. Chaud, ample et de préférence qui dissimulant mon bras gauche. Il me semble que le marché soit équitable. Alors qu'est-ce que vous en dîtes ?  

Un autre groupe de trois personnes entra dans la pièce pour augmenter les rangs déjà présents et mon sourire pouvait bien exprimer à quel point je n'allais jamais aller dans cette foule pour me procurer quelque chose. Si elle refusait de le faire, j'allais trouver un autre moyen de me fournir les vêtements, sans pour autant lui procurer quoi que ce soit comme aide, à la fois informative que financière. Je n'avais pas pour habitude d'utiliser les autres pour arriver à mes fins, toutefois, je devais bien m'y habituer, car c'était ainsi que l'on fonctionnait sur les terres de Kosaten et aucun élu ayant vécu assez longtemps ne pouvait dire le contraire. Mon visage reprit sa sérénité éternelle, mur de glace vide d'émotions et dénués de toutes formes de sentiments.

-Hola… ça m’a l’air tendu par ici

Qui était cet énergumène qui semblait âgé, pour venir nous interrompre en pleine discussion. Sa barbe blanche mise à rat, ainsi que son kimono rose lui donnait une mine beaucoup moins  sérieuse. Seulement, même s'il arborait un grand sourire sur son visage, il avait un regard sanglant et poignant, comme ceux des assassins professionnels ou encore des personnes au service de l'état. En réalité, il était assez intriguant, mais cela n'était pas mon problème, du moins pas encore. Seule Mist m'intéressait, ainsi même que le choix qu'elle aurait opéré.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Mer 2 Nov - 16:44



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

L’endroit où l’emmena Rinkyu était sacrément bondé. De fait, à cause du mauvais temps, la plupart des gens n’osaient sortir le bout de leur nom et les passants, quant à eux, se réfugiaient dans la première boutique venue. D’où la forte affluence en intérieur, ce qui malheureusement n’arrangeait pas les affaires de Mist… En outre, si à l’extérieur il était possible de menacer quelqu’un de manière relativement discrète, dans cet endroit cela devenait impossible à cause de la foule…

Apparemment, c’était aussi le cas pour le jeune homme au cache-œil. En effet, il avoua être aussi à la recherche de vêtements plus adaptes à l’hiver rude de cette zone. D’ailleurs, sur le principe d’un chantage simple, il offrit à la fille aux cheveux noirs de lui octroyer les sous dont elle avait besoin à ce but, en échange du fait qu’elle se charge de lui récupérer des habits à lui-aussi. Mais si l’autre croyait pouvoir se servir ainsi de Mist, il se fourrait le doigt dans l’œil visible jusqu’à l’omoplate.

« Tu penses sérieusement que je vais aller gentiment t’acheter des fringues parce que tu me donnes un peu d’argent ? De toute façon, si je veux quelque chose, je n’ai qu’à me servir. Je pensais que tu pourrais m’aider à en apprendre un  peu plus sur cette ville, mais en fait tu n’as pas l’air beaucoup plus utile que tous ces péquenauds… »

Bien entendu, Mist savait qu’il était au courant de détails qu’elle ignorait. Cette provocation était uniquement dans le but de voir comment réagirait son interlocuteur. Mais tout à coup, une nouvelle voix vint s’immiscer dans la conversation. C’était un vieil homme qui venait de parler, s’intégrant dans la discussion comme bon lui semblait…

« De quoi je me mêle, papy ? Ça te regarde ce qu’on dit peut-être ? On t’a pas sonné alors retourne gentiment à la maison de retraite !!! »

En fait, pour ponctuer ses paroles, la jeune Esper voulut envoyer une grosse rafale de vent dans la tête du nouveau venu… Toutefois, elle avait oublié que son aérokinésie ne marchait plus et dut une nouvelle fois affronter l’humiliante réalité…

‘tain, ça commence à me gonfler ça !!!

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Jeu 3 Nov - 8:04




feat.Mist

Tu ne sers à rien

L’intrus à la conversation, bien étonné de l’accueil qui lui a été dédié, décida tout simplement de battre en retraite, laissant les esprits les plus solides et peut être même les plus bornés discuter entre eux. Ce dernier ne pouvait s’empêcher de penser que la mauvaise humeur qui était certainement due au froid, s’était gratuitement abattue sur lui.

-Décidément c’est chacun son jour par ici…

Revenant sur la situation entre nous, Mon visage toujours aussi impassible, était dirigé vers celui de la nouvelle élue, Mist. Il n’avait aucune once d’hésitation dans son regard, la preuve étrange d’une confiance totale, bien qu’elle soit réellement inutile. La rébellion coulait dans ses veines et dans ses gènes. C’est animé de cette part d’elle, qu’elle m’affirma clairement son désintérêt, et du fait qu’elle n’allait pas m’obéir. Il fallait s’y attendre. Un élu de Fuyu, se pliait difficilement aux règles, à moins qu’elles ne soient imposées par une force supérieure. Cela voudrait-il dire qu’elle ne me prenait toujours pas au sérieux ?

Où avais-je commis une erreur ? Comment avais-je réussi à laisser aller aussi loin ? Comment se faisais-t-il qu’elle ne sache tenir un tout petit peu sa langue en ma présence ? Si elle pensait que la foule aurait été pour elle une sorte police de sécurité, elle se trompait. Moi qui voulait la traiter comme une humaine, une digne élue du dragon, elle me forçait à employer des moyens différents pour me faire entendre. Cette option avait déjà été envisagée, mais toutefois j’avais pour habitude de me retenir et de ne pas aller jusqu’au fond de la chose.

- N’as-tu donc jamais appris à mesurer tes paroles, jeune et frêle individu ? Rends-toi utile au lieu de bavasser sans grand intérêt.

Je marquai un léger moment de pause, me rendant compte que je n’étais pas en train de résoudre le problème en agissant de cette façon là.

-Non… de toute évidence, avec une personne comme toi, des mots ne suffiraient certainement pas. Il faut dès à présent que tu saches où se situe ta place pour apprendre à y rester...  femme.

À peine mes propos achevés, que mon pied alla frapper violemment sa mâchoire. Le coup était assez puissant pour lui refaire le portrait et ce pour un bon bout de temps. Toutefois, il fut à la fin modéré, pour avoir davantage un effet propulseur qu’un puissant. C’est donc pour cela qu’elle valsa rapidement dans les airs, brisant la porte derrière jusqu’à s’effondrer en plein centre de la rue où nous fûmes préalablement. Mon pied était encore élevé, alors que mes yeux indifférents, regardaient Mist  qui venait de sortir d’une façon bien désastreuse.

-Finalement, je pourrais bien me passer de ton aide. Être inutile…

Baissant mon pied au sol, je me retournai pour regarder dans la direction du comptoir le plus proche de là. Les natifs qui s’y étaient agglutinés, se sont montrés bien dociles après ma démonstration de puissance, me cédant le passage vers le comptoir, où le vendeur qui malgré les allures, tremblait comme une feuille. Laissant le temps nécessaire à Mist de s’en remettre, Je m’avançai alors vers lui, doucement, avec toute la puissance que j’incarnai désormais ainsi que toute l’assurance dont je disposai. Traversant les regards effrayés, blasés ou même encore dédaigneux, j’arrivai finalement devant le marchant, avec une bonne somme d’argent en main.

-Une couverture assez ample pour me tenir au chaud et si possible, un qui dissimulerai assez bien mon bras gauche. À combien pouvez-vous me l’offrir ?

-E-Euh… je vais déjà aller voir ce qu’il y’a là dedans avant de vous dire ce qu’il en est.

Il rentra dans son magasin personnel, celui où il gardait sa dose de vêtements. Et quelques secondes après, le marchand refit surface avec le tissu que j’avais demandé, demandant deux cent Yens pour le prix du vêtement. Je lui en donnai milles, pour la réparation des dégâts de sa boutique. Si en effet des plaintes commençaient à se faire entendre sur mon nom, ça ternirai cette réputation que j’essayais d’entretenir.

Une fois cela fait, je me suis revêtu sans attendre pour ensuite de me diriger vers Mist qui. Mon regard toujours aussi froid et hautain, je voulais un peu vérifier si elle avait compris la situation à présent.  



Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Dim 6 Nov - 16:12



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

Au final, le vieil homme qui s'était incrusté sans plus de délicatesse déguerpit, ce qui arracha un sourire à Mist. Ainsi donc, même dans cet endroit mystérieux, il existait toujours des personnes soumises aux autres, n'agissant que lorsqu'on le leur demandait et ne s'opposant pas. Le genre de personnalité que la jeune fille détestait, notamment à cause de la lutte contre Power Up à laquelle elle avait été amenée à participer.

C'est ça, dégage papy !

Après cette fuite, ce fut le jeune homme au cache-œil qui reprit la parole, grondant Mist comme s'il avait été une autorité supérieure. Entre autre, il lui reprochait ses mots, et exigeait qu'elle se taise et se rende utile... Tout ceci avec un tel regard de supériorité que la demoiselle aux yeux d'azur ne put résister à la tentation de répliquer, fixant son interlocuteur droit dans les yeux et ce sans sourciller :

"Tu crois quoi ? Que tu peux me donner des ordres comme ça ?! Mais t'es fou, ma parole ! Ou peut-être es-tu bel et bien un idiot, comme je le pensais au départ..."

Finalement, dans un sursaut d'intelligence, Rinkyu comprit que ses paroles n'avaient aucun effet sur Mist. Enfin ! Ce n'était pas trop tôt... Mais tout en conservant des propos hautains, il poursuivit ses déblatérations inintéressantes. La belle détourna légèrement l'attention, ennuyée par ce qu'il disait...

Et puis tout à coup, elle sentit une puissance phénoménale la frapper juste en dessous de la mâchoire. Mist se sentit voler et heurta la porte du magasin, l'emportant dans son élan. La neige amortit l'impact, bien que le dos de l'esper ait souffert de cette projection... Quant à la mâchoire... Elle n'était pas déplacée, mais l'impact avait provoqué un saignement au niveau de la bouche de la nouvelle arrivée. En plus du fait que son visage la faisait souffrir, et continuerait à enfler durant les prochains jours très certainement...

Mist se releva péniblement, essuyant d'un revers de la main le sang qui coulait sur le bas de son faciès, sans toutefois en arrêter l'écoulement. Il ne fallait pas être extrêmement intelligent pour comprendre que c'était le jeune homme qui l'avait cognée...

"Le con ! Il a osé me frapper !!! Je vais lui faire payer !!"

Peu importe la foule autour, Mist détestait qu'on l'humilie ainsi. Ni une ni deux, elle dégaina sa dague et rentra pour la seconde fois dans le magasin. Entre elle et sa cible, il y avait plusieurs personnes, qu'elle tua sans même leur accorder plus d'attention, ses yeux froids braqués sur Rinkyu. Elle s'approcha peu à peu, et se rua finalement sur lui, dans le but de le vider de son sang !

Crève !!!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Lun 7 Nov - 0:48




feat.Mist

La loi de la jungle

Les achats étaient maintenant terminés. Un manteau à la fois ample et chaleureux, couvrant également mon bras inactif si bien qu’on ne pouvait  savoir s’il allait bien ou pas avait été mon seul achat pour le moment. Le simple fait de toucher ce vêtement, me remplissait d’une certaine satisfaction qu’on ne pouvait retirer aisément de moi, du moins c’est ce que je croyais. Je n’avais plus qu’un seul désir, regagner ma chambre pour garder au chaud ce vêtement et au passage même, donner des informations à cette élue insolente qui venait de faire ses premiers pas dans ce monde. Dans l’espoir que mon coup de pied l’ait remis les idées en place, j’avais hâte de commencer les explications pour ensuite me débarrasser de cette effrontée. Seulement, le résultat fut tout autre, surtout quand j’entendis les pas de Mist qui l’avaient reconduis à l’intérieur de la boutique, ainsi que ses promesses sanglantes depuis mon dos. Je fis volte face pour me mettre face à elle alors qu’elle courait à vive allure vers moi, avec cette dague que je lui avais demandé de garder soigneusement au loin. Elle ne comprenait rien. Elle refusait de comprendre.  

- Finalement tu n’as rien compris. Tu ne comprends pas et tu ne comprendras certainement pas. Long fait bien des erreurs ces derniers temps envoyant des êtres qui n’étaient pas très prompt à la connaissance, juste à la violence et la sottise. Tes singeries sont arrivés au de ma patience…

À ces mots, mon visage se referma, perdant le léger sourire qui y était dessiné il y’avait encore quelques secondes. Une aura pesante, oppressante  s’installa dans ce petit endroit si bien que les oiseaux qui s’étaient arrêtés dans les environs prirent leur envol, obéissant à leur instinct de survie qui criait à la fuite. C’était une effusion de mon chakra le plus sombre, qui expulsait mes pensées les plus sanglantes. Certains dans la salle étaient comme pétrifiés de terreur, ne pouvant même pas articuler un mot. Oui, j’avais en moi une férocité et une bestialité qui se plaisait parfois à prendre le dessus quand ma colère était plus grande qu’elle ne le devait. Et devant le comportement de l’élue sotte, il y’avait lieu de perdre le contrôle. Elle brisait tous les préceptes et les ordonnances que je lui avais imposés au moment même de notre rencontre. Si elle comptait prouver quoi que ce soit, je voulais véritablement voir également de mes propres yeux son échec cuisante qu’elle était la seule à ne pas voir.

-Sul Hei n’a aucunement besoin d’individus qui ne savent pas où se situe leur place, quand bien même on essaie de le leur montrer avec toute  la simplicité possible.  Ton couteau n’est pour moi qu’un jouet qu’un enfant se plaît à agiter dans tous les sens pour essayer de montrer je ne sais quoi, défendre je ne sais qu’elle cause. Que c’est ridicule. Je n’ai qu’une seule envie en ce moment, c’est te réduire en miettes…

Sans même reculer, je fis face à sa dague, qui alla s’enfoncer en moi, sans toutefois me donner de dégâts considérables. La force de sa poussée était bien plus faible que la résistance de ma peau. C’était ainsi qu’on fonctionnait à Kosaten. Même si une personne possédait la plus puissante des armes, si elle-même n’était pas puissante, cela aurait été profondément inutile. Elle pouvait alors faire face pleinement à son impuissance écrasante en face de moi, qui au travers de mon regard rouge sang la dévisageait avec la pression que j’exerçais.

-Regardes bien ce que tu peux me faire, et utilises ta misérable cervelle pour comprendre qu’ici, il n’ya qu’un seul être dominant, moi -et un être très inférieur, toi. Je sais à quel point cela est déroutant, mais c’est comme ça, le plus faible obéit au plus fort, surtout s’il a besoin d’informations.  Cette loi est naturelle. Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici, si elle n’est pas respectée, ça pourrait inévitablement conduire à la mort. Reconsidères tes actions et réfléchis bien à ce qu’il adviendra de toi. Ceci est mon ULTIME avertissement.

Dans mon existence, il était une période où je faisais  preuve de compassion, de gentillesse, d’amour. Seulement, cette période était révolue. Zayro Jinn, Jason Rokuro, tous m’avaient permis de comprendre quelque chose de très cruciale. Ce n’était guerre avec des futiles sentiments, ou même encore des préceptes pacifiques que l’on pouvait survire sur les terres de Kosaten. Seule loi de la jungle dominait ce monde, et celui qui ne s’y pliait pas, mourrait, tout simplement. Cette fille avait eu en une journée beaucoup plus de chances qu’un individu normal aurait eu avec moi dans toute une vie. Elle était juste mon allié, ni plus ni moins. Si  son insolence venait encore à monter d’un cran, je ne lui laisserai même pas terminer sa prochaine phrase.
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Ven 11 Nov - 17:08



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

L’Uchiha n’avait pas l’air beaucoup plus terrifié que cela. En fait, la seule réaction qu’il eut en voyant l’attaque de Mist fut de l’agacement et de la colère. Il semblait las des menaces proférées à répétition par la jeune fille. Encore une fois, il mentionna un nom inconnu pour elle, lui annonçant sa faiblesse et sa stupidité. Cela devenait désespérant de voir à quel point il ne la prenait pas au sérieux… Mais bon, sa vie allait s’achever dans une poignée de secondes, ce genre de détails serait vite oublié !

La fille aux cheveux noirs frappa, visant le bas-ventre : ainsi, elle était sûre d’infliger une douleur conséquente à son ennemi, sans toutefois le tuer. Il méritait de mourir à petit feu, l’achever en un coup serait trop généreux de la part de Mist. La lame vint se planter à l’endroit prévu alors que celle qui la maniait levait déjà la tête vers le visage de Rinkyu, un sourire de triomphe en coin. Mais l’effusion de sang tant attendue ne vint pas… De même qu’aucune grimace de souffrance ne rida les traits de l’autre. En fait, l’arme avait à peine transpercé de quelques millimètres le corps du garçon au cache-œil, laissant couler un ridicule filet de sang. La belle aux yeux d’azur la retira aussitôt, renouvela l’opération plusieurs fois, ciblant à chaque fois une nouvelle zone mais rien n’y faisait…

Je suis devenue si faible…

Elle se laissa tomber sur les genoux, laissant choir la dague sur le sol, les larmes au bord des yeux. Que s’était-il donc passé pour qu’elle devienne si faible ? Alors qu’il y a encore quelques heures, elle était crainte pour sa maîtrise de l’air comme du couteau, elle n’était désormais plus capable de tuer un homme ne se défendant même pas…

Je suis devenue si faible…

La nouvelle arrivée leva les yeux, après les avoir rapidement séché, vers Rinkyu, observant la moindre faille dans sa posture. Il était confiant, sûr de triompher, n’avait pas pris la peine de la frapper plus que d’un seul coup de pied… Il continuait de l’avertir, assurant que c’était la dernière fois qu’il montrait de la pitié… Elle était vaincue, aucune de ses attaques ne fonctionnait… En fait, elle se sentait presque dévêtue  sans ses capacités…

Je suis devenue si faible…

Mist trouva néanmoins la force de se relever, ramassant au passage sa dague, sans toutefois la pointer vers Rinkyu. Elle passa à côté de lui, sans aucun regard à son égard, se dirigeant vers le vendeur d’habits le plus proche. Elle le menaça de le tuer, assurant que si elle n’était pas capable de blesser l’Uchiha, elle pouvait en revanche facilement assassiner de sang-froid un simple habitant, comme elle l’avait prouvé un peu plus tôt. Au final, elle obtint une longue cape rembourrée qui ferait largement l’affaire pour l’usage souhaité. Après quoi, elle revint se poster face au jeune homme.

Je suis devenue si faible…

« Aide-moi à redevenir forte ! »


Dernière édition par Mist le Ven 11 Nov - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Ven 11 Nov - 19:30




feat.Mist

Sage décision

Mist, si cela était même véritablement son nom, était suite à son coup, suprise par la surprise de son impuissance. Après s’être figée quelques secondes, elle s’effondra à même le sol, comme une fourmi qui perdait tout espoir devant un titan. Son timing ne pouvait être plus exact à ce moment là car mon désir de l’envoyer directement dans les méandres des enfers s’était montré beaucoup plus imposant, générant même de la peur autour de nous. Son visage stupéfait ne le demeura pas longtemps car elle se releva pour me traverser et se diriger vers le comptoir du marchand. Usant de ses mêmes paramètres, la menace, elle réussit à s’obtenir quelque chose de bien chaud tel qu’elle le voulait initialement. L’élue revint en face de moi par la suite, me demandant maintenant de l’’aider à devenir plus forte.

Mon manteau acheté, l’objectif majeur avait été accompli. Et malgré le fait que je ne voulais plus rien avoir avec cette sotte, je me devais de lui expliquer comment est ce que ce monde fonctionnait, comment il était régit et comment Mist devait désormais l’appréhender. Cela était plus qu’un droit, ça devenait une sorte de devoir, d’obligation car en procédant ainsi, les hommes de Fuyu grandissaient en nombre, étayant davantage les chances à notre camp de gager la guerre. Le jour où Zayro m’avait sectionné le bras, je m’en rappelais encore bien, j’avais juré de servir Long jusqu’à ce que son royaume gagne en échange d’une chance de survie. M’ayant donné cette chance que j’ai su saisir, Long avait su tenir sa parole. Depuis lors l’intérêt du royaume était quelque chose d’important chez moi. Et à la vue de cette Mist, je savais que son chemin aurait été long, très long avant d’être véritablement utile à Sul.

- Je constate avec grande joie que tu t’es calmée. Maintenant tu peux venir apprendre ce que tu dois savoir sur ta présente situation. Lors de mes propos j’ai évoqué des termes que tu entends certainement pour la première fois. Cela est tout à fait normal. Ici, tu auras une nouvelle vie. Suis-moi. De l’autre côté de la ruelle, il y’a un établissement. C’est là bas que tu apprendras  tout

Suite à ces mots, je m’avançai sans même prêter attention à la Fuyujin qui était près de moi. Qui était-elle-même d’ailleurs ? Juste une sotte qui avait depuis bien longtemps maintenant perdu l’estime, le respect, la dévotion que je réservais à mes frères d’armes, si bien qu’à présent, m’opposant à mes nouvelles restrictions, je la tutoyais. Pour ne pas la laisser se détourner des idéaux principaux que sont la victoire de notre camp ainsi que le la recherche de la toute puissance, l’accompagner du mieux que je pouvais était la seule chose qui était en pouvoir.

Mes pas continuèrent jusqu’à l’auberge d’en face, auberge où je me sentais le plus à l’aise à cause de la faible activité qui permettait en quelques sortes de rencontrer les plus intéressants. Une fois dedans, je choisis une table pour deux avant de m’asseoir sur une des deux chaises, laissant la deuxième inoccupée. Sans toutefois l’inviter à s’asseoir, je comptais sur ses capacités intellectuelles afin qu’elle commence à penser d’elle-même.

-Pose tes questions, Mist.
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Ven 11 Nov - 23:51



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

Toujours cet air supérieur affiché par l’Uchiha… Un jour, Mist lui ferait ravaler sa fierté, en l’envoyant en enfer à petit feu : elle prendrait grand plaisir à torturer le jeune homme, lui causant mille et un tourments en représailles de ce qu’il avait osé faire… Un jour… Pour l’heure, le garçon au cache-œil avait réussi à gagner un semblant de respect de la part de la demoiselle, de par la résistance dont il avait fait montre. Il fallait absolument qu’elle en apprenne davantage sur ce nouvel environnement et ces nouvelles limites : concrètement, la jeune Esper avait pour l’heure besoin de Rinkyu.

Ce dernier se montra ravi que sa rage meurtrière retombe. Ce n’était évidemment qu’une façade que Mist se donnait… Intérieurement, elle bouillait d’envie de continuer à frapper l’autre sans relâche, encore et encore ! Mais la fille aux cheveux noirs connaissait désormais sa faiblesse. Elle n’était pour l’instant pas capable de le plier à sa volonté, de le briser tant sur le plan physique que sur le plan moral…

Son interlocuteur indiqua que, comme il l’avait dit plus tôt, il était prêt à révéler à Mist ce qu’elle cherchait à savoir, sans imposer de contrepartie cette fois-ci. Il lui fallait juste le suivre. Ce pouvait bien sûr être un piège, mais vu l’écart de puissance entre l’aérokinésiste et le mâle, ce dernier n’avait sûrement pas besoin d’user de telle fourberie pour sortir victorieux.

Comme il l’avait demandé, Mist suivit Rinkyu. Celui-ci l’amena à une auberge, où il s’installa rapidement à une table. N’étant pas une habituée aux règles de politesse, mais plutôt rompue à celles de l’impertinence, la belle aux yeux d’azur s’assit à son tour, sans attendre le consentement de l’autre, qui l’incita d’ailleurs à comment son interrogatoire. La nouvelle arrivée rassembla un moment les quelques souvenirs flous qu’elle avait, les quelques noms singuliers qui étaient parvenus à ses oreilles, plongeant son regard froid dans les yeux sans émotion du garçon :

« Fuyu… Qu’est-ce que c’est ? Et Sul Hei et Long, il semblerait qu’il s’agisse de personnes importantes. Qui sont-ils ?! Pourquoi suis-je ici ? »

Et pourquoi mes capacités sont-elles si limitées ???


Mais Mist se garda bien de poser cette dernière question, trop fière pour avouer sa faiblesse à l’autre, même si elle l’avait déjà fait implicitement.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Dim 13 Nov - 10:30




feat.Mist

Ton arrivé, ton affiliation

Dans un premier temps, l’élue aux cheveux sombre s’assit en face de moi, prête à me poser une salve de questions d’une complexité à présent minime chez moi. Dans son regard, on pouvait très bien voir le malaise que l’on avait quand on était incapable de négocier avec qui ce que ce soit, sans prendre le risque de perdre directement leur tête. La salle donc bondée de personnes consommant des boissons chaudes pour réchauffer le corps fragilisé par le froid, était censé être également un moyen qui aurait empêché qu’on s’entretue à nouveau, même si les chances que cela se reproduise à nouveau soient faibles.

Un moment par la suite, j’appelai le serveur, lui passant ma commande. Celui-ci demanda si mon compagnon de table ne consommait pas également, mais à cette question, je fis la sourde oreille. Si Mist avait faim, elle pouvait très bien passer sa commande, sinon, elle n’avait qu’à rester comme elle était. Je n’en n’avais rien à faire de toute façon. Le serveur parti, je pris donc la peine de répondre à la question de mon interlocuteur

-Allons-y pas à pas. Dans un premier temps, je t’expliquerai doucement et progressivement ce qu’il s’est passé depuis le moment où tu as quitté ton monde pour arriver dans celui-ci.

Je repris un moment de respiration, méditant sur mes prochains propos parce qu’en réalité, mes explications ne pouvaient aller au-delà de Kosaten car nous étions de deux mondes différents. Toutefois, je pouvais supposer son univers juste pour mieux faire assimiler la chose. Mon regard encré dans celui de la personne en face de moi, je repris parole.

-Avant d’être ici, tu étais dans ton monde, régit par ses lois et ses restrictions. Le pouvoir qui était en ta possession était très grand et tu pouvais faire de grandes prouesses, mais ça c’était dans ton monde, ton univers. Parce que soudainement, tu es arrivé ici sans même savoir comment cela s’est produit. À en juger par le fait que tu aies froid, je peux aisément prédire que tu es tombé sur un amas de neige de ce monde ci. Et lors de ton apparition, tu avais une marque, venue de nulle part qui ne peut d’ailleurs pas être enlevé. J’ignore quels sont tes pouvoirs mais je suis sur que si tu as reçu tous mes coups, c’est que c’est parce que tu ne peux plus les utiliser…. POUR LE MOMENT.

Le serveur revint déposer la commande qu’il avait reçue avant de disposer à nouveau. Sans même tenir compte de ce qu’il faisait, je regardais Mist. Laissant le temps à toutes les informations de s’encrer dans son crâne.

-Maintenant Kosaten, est le nom de ce monde. Et des dizaines de personnes se retrouvent également dans ton cas, avec une marque et dépourvu de leurs pouvoirs. Qui a déposé cette marque et quand l’a-t-il fait ? Aucune idée. Tout ce que je sais, c’est que ce monde est divisé en trois camps bien distincts, notamment celui du phœnix, du dragon mais aussi du serpent. Chacun de ces trois camps louent des dieux différents. Et ce sont ces dieux qui font appels à des guerriers d’univers bien distincts pour venir les servir en tant que soldat de leurs armées respectives. Le petit souci réside dans le fait que, les nouvelles personnes qui sont appelées par ces différents dieux, perdent l’usage de leurs pouvoirs et sont appelés des élus. Mist, tu es une élue du Dragon.

Je commençais alors à manger, laissant la jeune fille méditer sur les propos déjà annoncés. La nourriture était bonne comme à son habitude.
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Lun 14 Nov - 21:47



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

L’environnement des alentours ne captait guère l’attention de Mist. Pas plus que cette dernière n’accorda un seul regard au serveur qui se proposait d’apporter quelque chose pour se revigorer. La jeune fille l’ignora royalement, et d’ailleurs l’Uchiha ne prit même pas la peine de commander un plat pour elle, ce qui lui convenait parfaitement. Elle n’avait pas faim, ni soif ! Le seul but de la fille aux cheveux noirs était de découvrir les réponses aux questions qui fourmillaient dans son esprit, et dont la quantité s’était progressivement accrue, au fur et à mesure qu’elle découvrait cette nouvelle terre, et de surcroît sa nouvelle condition.

Rinkyu commença par rappeler qu’il apporterait effectivement les informations que son interlocutrice cherchait. Celle-ci ne daigna même pas répliquer : l’autre tournait clairement autour du pot… Quelqu’en soit la raison, il avait décidé de faire perdre un maximum de temps à Mist, qui ne pouvait rien faire…

Il m’énerve…

Après quoi, il sembla essayer de décrypter le passé de la demoiselle, imaginant un monde gouverné par la paix et la justice, assurant ainsi la bonne cohésion entre tous. C’était tellement à côté de la plaque que Mist dut se mordre les lèvres pour ne pas exploser de rire, ce qui lui aurait probablement valu de recevoir un nouveau coup. Pour le reste, Rinkyu était très proche de la vérité : la belle aux yeux d’azur avait effectivement subi un déplacement instantané dont elle ignorait tout, que ce soit la destination ou la cause ; elle était aussi apparue dans la neige, ce qui n’était en soit pas dur à deviner ; et le pire était la disparition de ses pouvoirs, dont l’autre, bien entendu, ne pourrait pas deviner la nature exacte.

Toutefois, un détail supplémentaire, mentionné par le jeune homme, fit tiquer Mist. Il mentionnait une certaine marque apparue juste après son transfert… Pourtant, elle n’avait rien remarqué de la sorte… Elle se permit donc d’interrompre le garçon au cache-œil :

« Une marque ? De quoi est-ce que tu parles ? »


Ensuite, elle assimila ce qu’il lui révélait à propos de la perte de son aérokinésie. Ce n’était que temporaire, elle recouvrerait sa force peu à peu… Un bon point, même si la durée restait incertaine. Rinkyu ajouta des informations sur le nouveau monde, censé se nommait Kosaten, et ses différentes parcelles. Même si Mist n’avait jamais été très studieuse en cours, elle était certaine que les noms mentionnés lui étaient inconnus… Quel crédit pouvait-elle alors donner aux propos de l’autre ? Pour l’heure, elle décida de jouer le jeu, afin d’extirper le plus de données possibles :

« Euh… Ouais si tu le dis… Mais si ce sont vraiment les dieux qui nous amenés ici pour nous battre, pourquoi limitent-ils nos pouvoirs ??? »


Car après tout, comme l’avait déjà dit l’Uchiha un peu plus tôt, dans son état actuel, Mist n’était pas capable de grand-chose, contrairement à avant ses premiers pas dans cette zone qu’elle préférait ne pas nommer Kosaten pour le moment. En même temps, cette histoire était trop bien ficelée pour que le mâle ait pu l’inventée de A à Z. Quelle était alors la part de vérité ?

« Tu n’as pas répondu à mes premières questions… Qui sont Sul Hei et Long ? Et c’est quoi cette histoire de conflit entre les dieux ? Ne sont-ils pas capables de s’affronter par eux-mêmes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Mer 16 Nov - 23:30




feat.Mist

Entre dieux et rois

La première partie de mon repas était achevé. Du moins, il venait de l’être. Cette Mist, devait tout connaître et éviter de brûler les étapes était important pour ne pas revenir sur des détails qu’elle aurait certainement comprise toute seule. Quoi qu’il en soit, elle me montra clairement que les détails des longs et interminables ne l’intéressaient pas, quand elle me demanda des informations sur la marque. Si ses questions étaient ciblées, alors j’aurais certainement pu d’une certaine façon expliquer tout en détail. Concernant les marques, j’allais encore commencer un long monologue :

-Je parle de marques, des sortes de tatouages qui sont posés sur tous les élus qui viennent à Kosaten. Généralement il n’y a que trois types de marques. Celle du dragon bleu, celle du serpent vert et celle du phœnix rouge. Ce sont les trois types de marques, qui différencient les élus en trois grandes catégories. Les élus de Fuyu, Minshu et Seika. Ces marques fonctionnent comme un frein aux pouvoirs. Si tu n’es pas capable d’utiliser tes pouvoirs, c’est à cause de cette marque. Je ne sais pas si tu as remarqué, mais elle est sur le dos de ta main gauche.

Par la suite, elle énonça un souci que bien des élus se posent lors de leur arrivé au sein même de Kosaten. Pourquoi ? Les méthodes des divinités des trois camps sont réellement incompréhensibles, au point où nul ne peut clairement expliquer ce qu’il se passait. Donner son point de vue restait donc la meilleure chose à faire.

-Je ne saurais le dire. Mais pour ma part, je pense que c’est un moyen d’avoir la main mise sur les capacités de ses soldats. Ils préfèrent contrôler la force de ses troupes plutôt que d’appeler des soldats incontrôlables. Ce n’est qu’une hypothèse biensur, mais je ne trouve pas meilleure explication que celle là. Avec le temps, tu comprendras que certaines choses sont plus complexes que d’autres.

Le roi Sul Hei, tête pensante du nord et représentant de la force et la volonté de Long sur terre, était celui qui gouvernait le Nord. Ne pas le connaître alors qu’on était de Fuyu était réellement une très grosse lacune qui ne demandait rien d’autre qu’à être comblé. Ce qui était tout à fait compréhensible. Elle ne connaissait pas encore toutes ces choses là.

-Je comptais y arriver, mais vu que la patience n’est pas ton fort… Sul Hei est le dirigeant des terres du Nord et Long, lui est le dieu qui règne sur les terres du Nord. Ces deux entités constituent les personnalités les plus importantes de Kosaten. Quant aux motifs pour lesquels les dieux ne se battent pas eux même, là non plus je ne sais pas quoi dire. Ce qui est certain c’est que s’ils font appel à des élus pour faire la guerre à leur place, c’est qu’il y’a certaines choses qu’ils ne peuvent tout simplement pas faire. Se battre directement entre eux  doit certainement en faire partie




Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Ven 25 Nov - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Sam 19 Nov - 17:37



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

Mist ne comprenait vraiment pas de quoi l’autre voulait parler, lorsqu’il divaguait à propos de marques, sceaux, tatouages et autres dessins dans le même genre. D’après ses dires que la jeune fille fit mine de ne pas écouter, il y en avait trois qui se distinguaient, et qui désignaient les élus, statut dont elle-même avait hérité, selon leur nation : un phénix pour Seika, un dragon pour Fuyu, un serpent pour Minshu. L’Esper put donc en conclure qu’elle avait atterri dans la nation du dragon, puisque l’autre avait évoqué Fuyu.

Il fut aussi révélé à la demoiselle que la cause de la perte de ses pouvoirs était ce sceau, qu’elle en possédait d’ailleurs un. Serrant les dents de rage, Mist mit quelques secondes à constater l’absurdité de ce que disait l’autre : elle n’avait jamais eu de tatouage. Il mentionnait sa main gauche ? L’aérokinésiste déchue allait la lui coller sous le nez, qu’il puisse contempler l’absence de cette marque.

« Qu’est-ce que tu racontes ?! Je n’ai pas de m… »

Mist s’interrompit d’elle-même dans ses propos. Jetant un rapide coup d’œil sur le dos de la main en question, elle découvrit l’existence d’un dessin de dragon coloré en bleu. Le symbole de Fuyu… Ainsi donc, Rinkyu Uchiha ne racontait pas des absurdités ? Ainsi donc elle faisait partie des élus supposés servir ce dieu incapable de se battre seul ? La trouvaille était tellement soudaine que la fille aux cheveux  noire s’en trouva coi…

Son interlocuteur poursuivit ses explications. Il partagea son ignorance quant à savoir pourquoi les facultés des « pions » étaient ainsi limitées. Formulant quelques hypothèses, il ne fit qu’accroitre la haine que Mist portait déjà à l’encontre de celui qui l’avait amené à Kosaten. Ce n’était pas tant qu’elle regrettait son ancien monde… Cependant, la perte de ses pouvoirs était quelque chose qu’elle ne pourrait jamais pardonner.

« … »

Mist apprit ensuite que Sul Hei était le nom du dirigeant humain des terres de Fuyu. Quant à Long, c’était lui le dieu Dragon contre lequel la jeune élue devait cracher sa haine. L’Uchiha semblait les respecter comme un chien soumis, ce qui dégoûtait la fille. Toutefois, elle ne se moqua pas ouvertement de l’autre : cela ne lui aurait valu que de recevoir des coups en plus, sans en tirer de bénéfice…

« Je vois. Y’a-t-il autre chose à savoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Sam 26 Nov - 8:06




feat.Mist

Le monde à zéro

Au fur et à mesure que je parlais, mes propos se confirmaient d’eux-mêmes sans même que je n’ai réellement besoin de faire quoi que ce soit. Son scepticisme que je voyais depuis le début très élevé, se rabaissa de plus en plus au fur et à mesure que nous évoluâmes dans l’échange d’informations. Que pouvait-elle bien faire d’autre de toute façon ? Tout le monde dans ses débuts était confronté à ces informations et la façon de les accepter variait selon les envies et les personnalités de tout un chacun. La personnalité de Mist étant déjà celle d’une sotte inconsciente, elle avait, selon moi, pris beaucoup moins de temps à comprendre que prévu. Je l’en aurais bien félicité mais étais-ce même encore mon problème ? Commencer dans ce nouveau monde, plein de dangers et de cruauté, pouvait lui être permise car les bases étaient assimilées. Jouer avec le feu ne reviendrait qu’à elle car pour ma part, le travail était terminé.

Elle me demanda après que j’ai terminé mon long monologue si il y’avait quelque d’autre qu’elle avait à savoir. À ma connaissance pas, parce que j’avais donné tout ce que je voulais lui donner lors de l’échange. Je ne pouvais pas faire plus, et je ne voulais même pas en faire plus. Pour l’instant, je terminai mon plat avant de le mettre de côté pour regarder maintenant la jeune élue avec insistance.

-Tout a été dit. Pour ma part en tout cas. Je te conseille de te procurer une carte, par les moyens que tu as l’habitude d’employer pour prendre ce que tu veux… Se repérer dans ce monde vaste est un facteur déterminant dans la survie de tout individu. Et toi, as-tu d’autres questions à mon égard ?

Je m’adossais ensuite sur ma chaise tout en utilisant le poing de ma main, comme support de ma tête. Le futur ne me demandait pas de quitter Hyouga, j’avais encore quelques affaires à régler dans la région. Donc, mon futur trajet ne m’intéressait que très peu, si ce n’est même qu’il ne m’intéressait pas. Celle de la nouvelle élue par contre, la situation en était tout autre. Chaque mouvement étant déterminant pour elle, Elle devait savoir où et comment déposer les pieds à Kosaten.

-Mist que comptes-tu faire maintenant ? Maintenant que tu sais que tu n’es plus chez toi et que tu as été destiné à une nouvelle vie, une nouvelle existence. Ce n’est pas juste une ablation de puissance, mais aussi d’existence. Tu n’es rien ni personne pour le moment, mais est ce que tu comptes changer cela ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Ven 2 Déc - 20:27



feat. Uchiha Rinkyu
Départ à froid

L’Uchiha prit son temps pour finir son repas avant de répondre à Mist. Elle détestait cela, car la patience n’avait jamais été son fort, mais se gardait bien de le montrer à l’autre. Cela aurait été comme s’avouer vaincue, ce qui, bien sûr, était hors de question pour la fille aux cheveux noirs. Du coup, elle se contenta de demeurer figer, son regard le plus glacial possible fixé sur son interlocuteur, de manière à ne rien laisser paraître.

Finalement, Rinkyu confirma qu’il avait révélé à la jeune Esper tout ce qu’il savait. Une grande nouvelle, car cela signifiait que Mist n’avait plus besoin de l’aide de l’homme, et pouvait à tout moment prendre congé. Elle l’écouta sans mot dire lui donner des conseils pour la suite. Se procurer une carte, que du blabla que la demoiselle fit semblant d’écouter. Après tout, elle avait appris à survivre seule, pourchassée par une organisation cruelle et acharnée, et s’était toujours débrouillée ainsi, même lorsqu’elle avait rejoint le groupe de résistance… Concrètement, la belle aux yeux d’azur était déjà rôdée à ce genre d’expérience. A ceci près qu’elle se trouvait désormais dénuée de toute capacité de manipulation de l’air…

Il lui demanda ensuite s’il lui restait des questions à poser, des détails qui auraient été mal compris ou autres babioles dans le genre. Mist secoua rapidement la tête de gauche à droite en guise de réponse : elle souhaitait mettre un terme à cette conversation au plus vite. Tandis que le borgne se mettait à l’aise sur sa chaise, et que la Fuyujin se retenait de donner un coup de pied dans l’un des supports du fauteuil dans un but purement sadique, il l’interrogea sur ses projets, usant d’expression terribles probablement pour la faire déprimer.

Mist ignora cette demande, se levant d’un coup et attrapant l’un des couteaux à portée de main, le plantant violemment dans la tête, à équidistance entre le garçon et elle. Ainsi, cela témoignait de toute la reconnaissance qu’elle éprouvait pour lui, c’est-à-dire rien, et des intentions qu’elle avait à son égard.

Je te tuerai…

Et puis elle s’en fut, toujours s’en avoir prononcé un seul mot, quittant la taverne, enfilant au préalable sa nouvelle cape rembourrée. Cette ville ne lui plaisait pas. Mist trouverait de quoi loger cette nuit, puis repartirait le lendemain, après avoir fait le plein en nourriture. Son long périple de vengeance pouvait commencer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1457
Yens : 1070
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Perdu au sein de Kosaten

Progression
Niveau: 174
Nombre de topic terminé: 87
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   Sam 3 Déc - 3:13




feat.Mist

Mon bras... il a bougé

Ambiance

La jeune femme aux cheveux sombres et au regard bleu claire, était assise devant moi, et avait une attitude des plus nonchalantes à mon égard, à croire qu’elle tenait à perdre une dent. Si ça ne tenait qu’à moi, je lui aurais arraché une dent, un doigt et un orteil. Mais je ne le pouvais pas encore, son aventure au sein même de Kosaten n’avait pas encore véritablement commencé et donc, aucun potentiel n’avait encore été révélé. Il aurait été dommage de diminuer ses chances d’obtention de pouvoir. Elle aurait été encore plus inutile. Je lui demandai ce qu’elle comptait faire la suite, quel trajet elle allait emprunter. Mais avais-je peut être un peu trop considéré le fait qu’elle soit du même camp que moi lorsque je posai cette question ? Certainement pas. Son orgueil démesuré et mal placé l’avait conduit à tenir un discours bien différent de celui auquel je m’attendais.

Au lieu d’avoir la réponse que j’attendais réellement, Mist se leva en prenant le couteau qui était à proximité d’elle. Voulait-elle réellement m’attaquer avec ce petit truc ? Je n’aurai plus répondu de rien si elle tentait encore d’essayer de jouer la suicidaire. À ma grande surprise, au lieu de m’attaquer avec, elle planta le couteau au milieu de nous avant de me dire qu’elle me tuera. Cette élue s’en alla par la suite, sans un seul remerciement, ni même une autre chose de pareille valeur. Toutefois, devant sa pensée aussi ridicule et futile de me battre, je ne pouvais que sourire. Son ambition était comme les flocons de neige qui tombaient du ciel de Fuyu, sans réelle valeur. Au moins, elle ne m’avait pas inutilement fait dépenser mes sous, ce qui m’arrangeait grandement. Je l’aurai regretté d’une certaine façon par la suite.

Confortablement installé sur mon siège, je tournai mon regard vers la fenêtre la plus proche, pour contempler la chute perpétuelle et lente de flocons de neige qui faisait la particularité de notre terre Fuyuenne. En y repensant même, l’auberge dans laquelle j’étais entrain de consommer ne m’avait encore présenté aucun défaut flagrant comme les auberges habituelles. La présence du gérant ne se faisait pas trop ressentir et les serveurs ainsi que les serveuses, n’étaient pas trop pressants non plus envers les clients. Un endroit bien calme qui ne se livrait pas aisément aux débordements de comportements violents. Dès qu’un souci se faisait ressentir, le gérant venait directement demander atténué la situation avant qu’elle ne prenne une ampleur incontrôlable. Je pouvais m’y installer quelques temps, le temps juste de reprendre du poil de la bête. Car il fallait l’avouer, ça faisait un bon moment que je n’avais pas vu de médecin, pourtant j’en avais cruellement besoin car la douleur que je ressentais au niveau de mon bras remontait petit à petit.

Par la suite, ma gorge étant un peu sèche, ma main gauche alla prendre le verre, mais au moment de me ramener le verre, celui-ci glissa et se renversa sur la table. Ce petit geste anodin attira mon attention, jusqu’à ce que je remarque que, c’était avec mon bras gauche, celui là même qui était sensé être complètement inactif que je venais de faire ce geste. Le bras par la suite tomba sur la table et y demeura, refusant à nouveau de m’obéir. Il y avait donc un progrès certain, et sous peu, j’allais enfin pouvoir recouvrir la pleine capacité de mes moyens.

-Mon bras… a bougée…

Note pour le correcteur:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Départ à froid   

Revenir en haut Aller en bas
Départ à froid
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monture sang-froid et homme lézard
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» J'ai jeté un froid !!!
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Royaume de Fuyu :: Ville d'Hyouga-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.