Partagez | .
Après la pluie
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Après la pluie   Ven 28 Oct - 15:00


Sauvetage Nocturne

Finalement, je suis obligée de faire un détour par Kansei. La faute à mes restes de provisions insuffisants. La nuit est tombée depuis plusieurs heures déjà. Le ciel couvert laisse échapper de fines gouttelettes, bien loin de l'orage auquel j'ai assisté juste avant.

J'arrive presque aux portes de la capitale quand Arya, pour une raison qui m'est inconnue, se met à courir en direction de la forêt avoisinante. Quelque chose a capté son attention. Est-ce simplement un petit animal ? Intriguée et n'ayant d'autre choix que de la suivre, je m'élance à mon tour.

Nous nous arrêtons un demi-kilomètre plus loin. Essoufflée, malgré mes capacités physiques de Cogiste, je reste un moment pliée en essayant de reprendre mon souffle. Mais qu'a-t-elle bien pu percevoir d'aussi loin ? C'est au moment où je lève les yeux que je me rends compte de l'horrible spectacle qui s'offre à moi.

La première chose qui me saute aux yeux est l'énorme véhicule planté en plein milieu. Je n'aurais jamais cru voir de char en vrai un jour, et encore moins dans un monde qui n'est pas le mien. Le véhicule est couvert de boue ainsi que de tâches rougeâtres.

Ce n'est... ? Si, il s'agit bien de sang. Aussitôt, mes yeux fouillent les environs, pour finalement trouver une petite silhouette étendue derrière un arbre. Je me précipite vers elle.

Je découvre une jeune fille aux cheveux châtains. Je place mes doigts sous sa carotide pour m'assurer qu'elle est belle et bien inconsciente. Fort heureusement, je détecte son pouls. Cela doit faire un petit moment qu'elle est dans cet état.

Bon... Procédons méthodiquement. Première étape repérer les blessures. Rapidement, j'évalue l'importance des marques de strangulation autour du cou de ma patiente, ainsi que ses blessures aux jambes. Cet examen m'apprend qu'elle est en insuffisance respiratoire et que son tibia de la jambe gauche est brisé.

Je commence à désespérer, car je ne pense pas être en mesure de la soigner. La seule fois où j'ai utilisé ma capacité de guérison remonte à plusieurs semaines déjà. Et encore, je n'ai pas fait de miracles. Alors que le problème est plus important, qu'est-ce qui me dit que je pourrais réussir cette fois-ci ?

Arya se plante devant moi, de l'autre côté du corps inerte, et me fixe de ses gros yeux. Je peux y lire un message comme "Vas-y essaye ! Sinon tu le regretteras plus tard."

Tu as raison, je n'ai pas le droit d'abandonner aussi facilement.

Je me concentre sur le plus important pour le moment, à savoir son insuffisance respiratoire. Quelque chose doit encombrer l'arrivée d'air dans ses poumons. Je superpose mes deux mains au-dessus du centre de sa poitrine. J'imagine qu'une onde part de mon corps pour rejoindre celui de l'inconsciente. Que cette onde bienfaisante répare les petites blessures superficielles, tel un désinfectant pour nettoyer une plaie avant l'opération.

Ensuite, je m'attaque à la trachée. Cette dernière semble légèrement déformée, ce qui sans doute est à l'origine des problèmes respiratoires. Une fois ce problème réglé, je dois encore m'assurer qu'aucun liquide ne remplit les poumons. Après avoir appuyé plusieurs fois de façon successive sur son diaphragme, je la mets en position latérale de secours. Cela a l'effet escompté puisque par réflexe la jeune fille recrache le sang qui l'empêchait de respirer.

Je sens que m'a tête commence à tourner. L'odeur omniprésente du sang en ces lieux et l'utilisation intensive de mes pouvoirs ne font pas bon ménage. Je devrais prendre une petite pause et attendre que cette jeune fille ce réveil pour m'expliquer ce qui lui est arrivé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Ven 28 Oct - 20:25



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Inconsciente

Akiyama Yukari
Rampe dans la boue


No Man's Land

Si l'orage avait laissé place à une fine pellicule d'eau qui tombait encore par moment sur l'ensemble de la forêt luxuriante, rien n'avait encore véritablement changé. Le sang, incrusté par endroit sur les vêtements des jeunes filles, ne s'enlèverait pas, même après des dizaines et des dizaines de lavages. Le blindé, recouvert par le sang de celles qui n'avaient pas vu la fin des éclairs, resterait ainsi maculé... Et peut être à jamais... Et il empestait toujours ce mélange de boue et de sang, donnant l'impression à n'importe qui que cet endroit avait été un véritable massacre... Et ce fut le cas, sauf qu'aucune trace ne restait, si ce n'était les éclaboussures macabres de sang sur les arbres et le sol. C'était un tel paysage que pouvait voir la jeune fille qui s'approchait...

Et dire qu'elle pouvait s'estimer chanceuse... Il ne restait presqu'aucune preuve du massacre... Quelques traces et deux témoins qui posséderaient toujours cette marque au fer rouge en leurs corps... En leurs cœurs... La boue et les déplacements de terres avaient fini d'engloutir il y a plusieurs dizaines de minutes le corps du dernier mercenaire, le seul corps qui avait subsisté après le passage du fuyujin... Et la jeune fille aux cheveux clairs n'aurait pas à voir un tel spectacle... Mais tout aussi loin qu'elle pourrait s'aventurer dans son esprit, dans son imagination, les trop nombreux indices sous entendaient ce qui était arrivé ici...

Et si elle imaginait la pire chose qu'elle pouvait concevoir, alors la vérité était à encore bien des pas en direction de l'horreur et de la mort. Mais pourtant, c'était bien par sa main qu'ici, la vie allait reprendre possession des deux corps inanimés des lycéennes, inconscientes après voir vu et subit un tel spectacle. Restait-il la moindre once d'innocence en elle ? La réponse était non, bien évidement. Et il n'était pas encore assez trop tôt pour penser à la vengeance... Mais ce jour viendrait... Marqué d'une pierre aussi rouge que le sang versé en ces lieux et tout aussi sombre que la nuit...

Toussant plusieurs fois un liquide trop répandu ici avec une grande difficulté. L'une des jeunes filles reprit peu à peu conscience... Epuisée, choquée, traumatisée, les mots étaient faibles pour décrire son état actuel, mais une chose était sûre, elle ne serait plus jamais la même... Elle ne pouvait plus. Elle ne l'était plus. Elle avait changée. La lycéenne, passionnée de blindé et enthousiaste, allait laisser place à une toute autre personne... Mais avant tout... Elle devait savoir... Ce qui était en train de se dérouler...

Sa gorge était déjà très douloureuse, et chaque respiration était une blessure de plus en son corps... Mais sa jambe, elle aussi, la lançait avec fracas, faisant gémir la jeune fille alors qu'une expression d'une douleur infernale se traduisait sur ses lèvres. Elle souffrait, que trop, mais elle... Elle devait savoir... Ce qui était arrivée... Aux autres... Et d'un coup, ce fut une grande douleur mentale qui amocha de plus belle la jeune fille alors que l'horreur se repassait de nouveau en boucle dans sa tête... La mort de ces gens... De ces mercenaires, du marchand et des filles qui l'accompagnaient... Puis la mort et les cris de Miho... Suivit de la fumée et de la colère, pour voir le corps de Saori meurtri... Elle n'avait put... Le supporter... Et même maintenant, son esprit recommençait à flancher... Mais elle devait avancer, quitte à ramper dans ce mélange de boue, de sang et de chair... Elle devait savoir si... Ce qui était arrivée aux autres... Si... Elles avaient... Survécus... Car seule elle ne pourrait survivre. Seule... Elle se donnerait immédiatement la mort... Son seul espoir et lien avec ce monde... Résidait dans s'il y avait une autre jeune fille... A l'intérieur... Du blindé...

Mais dès lors qu'elle essayait de bouger, sa jambe lui lançait des abominable, la forçant à crier... Si toutefois elle en avait la force... Ce ne fut qu'un gémissement des plus pitoyables qui sorti de la bouche de l'Akiyama, qui ne pouvait s'empêcher de fermer les yeux à cause de la douleur, avant de, après une dizaine de seconde, regarder avec hargne le blindé qui était inaccessible...

Mais il y avait quelque chose... Qu'elle vit juste à l'instant. Une autre personne... Aux cheveux bleu clair... Environ de son âge... Les autres détails étaient encore trop flou pour que la jeune fille puisse tenter la moindre chose, mais... Si... C'était sa seule chance... Elle n'hésiterait pas... Malgré le fait que... Sa confiance en l'espèce humaine... Avait été tout simplement brisée aujourd'hui à cause d'un être destructeur... Et malgré la douleur, ce fut quelques mots qui sortirent de la bouche de la jeune fille en larme :

Dans le... Panzer... Dîtes-moi... S'il y a... quel...qu'un...


C'était si faible que peut-être cette personne ne l'avait pas entendue... Mais elle ne pouvait pas faire mieux, essayant de montrer à l'aide de son bras la trappe ouverte du blindé, là où elle pourrait observer l'intérieur du panzer... Là où il devrait y avoir, l'espérait-elle, deux âmes en peine... Que serait son chagrin lorsqu'elle apprendrait que l'une des deux qu'elle espérait voir en vie n'était plus ? Et aurait-elle de la joie en voyant que l'autre était vivante, mais gravement blessée à la jambe et ayant perdue beaucoup de sang ? Personne ne pouvait le savoir... Mais les mots qu'avait dits Yukari... Risquait bien d'être les derniers qu'elle puisse... La pendaison ayant gravement endommagée ses cordes vocales, qu'elle venait d’abîmer encore plus malgré les soins pour une demande peut-être ultime...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Lun 31 Oct - 15:38


Seconde patiente ?

Je me suis adossée à un arbre non loin de la jeune fille, et attends patiemment qu'elle reprenne enfin conscience. Seulement une dizaine de minutes après, elle commence à s'éveiller. D'abord, elle essaye de bouger, puis sous l'effet de la douleur se tord dans un gémissement. Bien que je lui aie prodigué les soins nécessaires à sa survie, elle n'est pas totalement remise. Et je n'imagine même pas la souffrance qui doit parcourir son corps en ce moment même.

Elle tourne la tête dans ma direction, semblant enfin s'apercevoir de ma présence. De longues secondes s'écoulent avant qu'elle ne me demande s'il y a une autre personne dans le panzer. Je me maudis intérieurement pour cette négligence de ma part. Comment ai-je pu ne pas penser à ça ?

Je vais voir. En attendant essaye de ne pas trop bouger s'il te plaît, je n'ai pas encore pu soigner ta jambe.

D'un pas hésitant, et très irréguliers, je me dirige vers le char. La simple possibilité qu'une personne souffrante a besoin de moi à l'intérieur me pousse à accélérer le pas. Cependant, je suis aussi effrayée à l'idée de trouver un cadavre.

Je me glisse par l'ouverture du toit. Dans cet espace confiné, l'odeur est encore plus intense qu'à l'extérieur. Je fais rapidement le tour de l'habitacle jusqu'à ce que mes yeux se posent sur une autre jeune fille. Cette dernière, encore inconsciente, a la chevelure plus sombre que sa compagne.

Procédant de la même manière que précédemment, j'examine une blessure à sa jambe ainsi qu'une marque, dont la couleur se situe entre le bleu et le violet, qui recouvre une partie de son visage. Quant à l'origine de ses blessures tout de même assez importantes, j'ai quelques idées. Soit elles se sont fait attaquer par un animal imposant, soit un élu sadique s'est assuré qu'elles ne puissent plus se déplacer pour pouvoir mieux les frapper. Personnellement, je penche plus pour la deuxième hypothèse. Cependant, j'espère me tromper quant à l'identité de cet élu.

Jugeant l'ecchymose du visage plus important, je décide de m'occuper de ce point en premier. Cette fois, l'opération est beaucoup plus simple et rapide, il me reste donc assez de force pour soulager un peu sa jambe.

Je sors du véhicule pour aller voir ma première patiente. Lorsque j'arrive à sa hauteur, je m'accroupis pour lui parler.

Oui, il y a bien une personne à l'intérieur. Elle est gravement blessée à la tête et à la jambe, tout comme toi. Mais ne t'inquiète pas sa situation n'est pas désespérée, elle devrait bientôt reprendre conscience.

Je lui laisse quelques secondes pour assimiler ses informations.

Excuse moi de te demander ça, mais est-ce que tu peux me raconter ce qu'il vous ai arrivé ? Vu l'état des lieux, j'imagine que c'était quelque chose de plutôt violent, mais j'aimerais avoir plus de détails si ça ne te dérange pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Lun 31 Oct - 22:30



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Dans le blindé

Akiyama Yukari
Adossée contre le tank


Sans force

Ce fut sans attendre que la demande implorée de l'Akiyama se fasse entendre par la jeune fille aux cheveux d'un bleu presque candide... Ce fut en tout cas pour elle un soulagement de s'être fait entendre, et elle s'abandonna quelques instants à poser sa tête contre la terre encore molle du terrain... Son corps, encore à moitié dans ce qui était majoritairement de la boue, semblait à jamais souillé, punie pour son existence, punie pour rien, comme le témoignait les horribles marques qui ternissait sa gorge... En tout cas, ce fut pour elle un effort difficile mais nécessaire de se retourner pour se mettre sur le dos, afin de respirer autre chose que la mort... Même si chaque inspiration était d'une grande douleur...

Il... Il fallait qu'elles... Qu'elles soient là... Que la lycéenne ne soit pas plongée seule dans ce monde horrible, qui n'avait été qu'un enchainement d'épreuves, entrecoupés de trop rares moment agréables... Elles avaient fait ce qu'elles pouvaient... Elles avaient de leur mieux, pour... Pour... Finalement croiser la route de cet homme... Qui... Avait amené l'horreur... Et la mort... Et c'est alors qu'elle vit quel châtiment elle avait eu droit... Une corde, à moitié coupée, à plusieurs mètres de haut, qui flottait, subissant les encore trop nombreuses rafales de vent... Juste au dessus de là où elle avait repris conscience. Des douleurs à la gorge... Une corde... Une telle hauteur... Une chute qui pouvait être responsable de sa blessure... Il... Il était maintenant clair dans son esprit que... Qu'une chose aussi horrible... Avait été faite par ce monstre... Elle supplierait... N'importe qui, n'importe qu'elle personne... De lui dire qu'elle n'était pas seule...

Et finalement, après plusieurs minutes où justes des larmes sortirent de la jeune fille, accompagnés au début de quelques sanglots et de cris, qui se firent de moins en moins fort, jusqu'à ne devenir que silence, elle revint, porteuse de nouvelles qui... N'avaient pas vraiment le don de rassurer la jeune fille... Car... Elle n'avait trouvée qu'une seule personne à l'intérieur... Une... Sur les deux qui auraient dût s'y trouver... Cela voulait dire que... Non... Elle devait avoir fuit ! Elle avait dût trouver un moyen ! Qu'importe lequel ! C'était uniquement à travers le désespoir que la jeune fille se transcrivait, lançant un regard désespéré, assimilant que trop bien que son amie était très blessée et que... Qu'une autre demeurait introuvable... Ses pleurs continuèrent, sans aucun son, juste avec ses larmes... Et... Elle angoissait de ne plus s'entendre parler... Elle essaya de crier, de hurler pour exprimer sa rage, sa colère, son désespoir, mais tout au plus... C'était un tout petit bruit qui sortait, trop aigu pour être perçu, alors que sa gorge s'incendiait avec une telle douleur... La chose était maintenant définitive... Ce qu'elle avait subit... Lui avait détruit ses cordes vocales...

Elle ne put rien faire. Lui raconter ? Sans pouvoir dire un seul mot ? Sans pouvoir être claire ? C'était au delà de ses forces, et... Son seul geste fut de pointer fébrilement la corde toujours suspendue et nouée à une branche, avant de ramener sa main à sa gorge, pour ensuite ramener tous ses membres contre elle, ne pouvant pas simplement agir plus longtemps... Et l'inconscience était simplement... Un beau cadeau...

Mais secouant la tête, manquant presque de se baffer, elle se remit sur le ventre, et continua à ramper jusqu'au blindé, dans un mélange de terre, de boue, de sang, de douleur et de larme, avant d'arriver jusqu'aux chenilles du blindé, et du s'y adosser, reprenant ses forces et son souffle pour... Pour essayer de savoir qui... Qui était là... Mais l'odeur du sang et du fer qui régnait depuis l'ouvert juste au dessus d'elle... Trahissait que les blessures de son amie étaient très sévères... Ou bien que... Qu'elles n'étaient plus... Plus que deux...

Mais c'est à ce moment que des bruits depuis l'intérieur du blindé... Indiquèrent que la blessée à l'intérieur du blindé... Commençait à reprendre conscience, et à l'entente de quelques gémissements de douleur, ce n'était pas une partie de plaisir... En effet, l'autre survivante peinait à comprendre ce qui était en train de se dérouler, pendant qu'une atroce douleur lui envahissait toujours la jambe... Son os... Etait toujours à l'extérieur... Et sa rotule était tout simplement brisée... Si elle pourrait déjà un jour remarcher correctement... Cela s'apparenterait à un miracle...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Mar 1 Nov - 16:28


Mauvaise estimation

Aucun son ne sort de sa bouche, mais la détresse se lit sur son visage. Pour toute réponse à ma question, la jeune fille lève faiblement le bras pour désigner quelque chose d'accrocher à une branche. Une corde. Je comprends mieux maintenant d'où viennent les marques de strangulations.

Elle se replie un moment sur elle-même avant de se remettre lentement à ramper vers le panzer. Des bruits émanant du blindé m'informent que l'autre fille est réveillée elle aussi. Je me rapproche de celle qui est allongée dans la boue.

Écoute-moi bien, je sais que tu as mal. Je sais que tu veux aller voir ton amie. Mais il ne faut pas que tu bouges, je n'ai pas pu soigner ta jambe.

Je m'assure qu'elle fait ce que je lui ai demandé avant de me diriger de nouveau vers le panzer. J'y trouve la seconde fille en train d'essayer de se lever. J'évalue les risques avant de décider si oui ou non, il est judicieux de la sortir de là.

Ton amie est dehors, mais pas en très bon état. Elle veut venir te voir, mais elle n'est pas dans la capacité de le faire. Vu que tu es en meilleure santé qu'elle, je vais te sortir d'ici. Tu n'y vois pas d'objection ?

Cette question était une simple rhétorique de politesse, puisque sans me soucier de son accord je la prend dans mes bras. Ensuite, sans la lâcher, je me hisse comme je le peux jusqu'en-dehors du blindé. Heureusement qu'il me reste un peu de ma force hérité des Cogistes, sinon je ne sais pas comment j'aurais fait.

Je me laisse glisser par terre et la boue amortie la chute. Puis je repose la jeune fille et l'adosse au panzer, juste à côté de sa compagne. Cette dernière était venue entre-temps s'adosser au blindé elle aussi, alors que je lui avais bien dit de ne pas bouger.

Je fais quelques pas en arrière histoire de leur laisser un d'espace. Cette pause me permet de souffler un peu, de reprendre des forces. Il me reste encore du travail, j'ai sous-estimé la blessure à la jambe de ma seconde patiente.



Dernière édition par Amaya Kagami le Mer 2 Nov - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Mar 1 Nov - 18:15



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Adossée contre le tank

Akiyama Yukari
Adossée contre le tank


Les blessées

La prudence recommandait toujours suivre les recommandations de son medecin, particulièrement en cas de blessure grave. C'était tout à fait logique, car ces personnes savaient ce qu'elles faisaient, pouvant à l'aide de quelques analyses, conseils et traitement guérir une majeure partie des maladies, ou bien en atténuer les effets le cas échéants... Seulement, les maux qu'ils traitaient étaient ceux du corps, et non ceux de l'esprit, et dans l'état actuel de la jeune fille, même si elle souffrait le martyr un peu plus à chaque mouvement, cela faisait partie des choses qu'elle devait faire... Comment pouvait-elle rester tranquille alors qu'elle ne savait même pas si ses amies étaient vivante ou non ? C'était tout simplement impossible...

Mais fort heureusement, la jeune fille aux cheveux clairs compris qu'il était vital pour l'Akiyama d'apprendre cela, et se dirigea vers le blindé pour sortir l'Isuzu, qui commençait pourtant juste à s'éveiller dans la peine et la souffrance. A aucun moment elle ne put clairement comprendre que quelqu'un était en train de s'adresser à elle, et aucun des mots transmis ne fut compris. Enfin, si, lorsqu'elle fut prise et déplacée, il était évident qu'il y avait quelqu'un, mais au point où la jeune fille était, elle ne pouvait réagir directement, essayant avant tout de comprendre ce qui était en train de se produire. Etais-ce le colosse qui, après mure réflexion, avait décidé de revenir pour voir si elles avaient survécu et, dans ce cas, les achever définitivement ? Qu'il le fasse. Elles n'auraient pas eu la force de se débattre plus. La seule chose qu'elles redoutaient... Etait d'être seule dans ce monde...

La lueur des étoiles fut en tout cas la seule chose qui illuminait la forêt, et il était bien difficile de distinguer quelque chose à plus de trois mètres. Seulement, dès qu'elle fut amenée à l'extérieur et adossée à coté de son amie, n'importe qui aurait put voir que leurs jambes étaient dans un état des plus inquiétant. Si la brune aux cheveux bouclés avait des blessures internes, l'état de celle aux cheveux sombre était plus grave, puisque l'os rencontrait encore et toujours l'air ambiant, tandis que le sang continuait de tomber. Il fallait remettre en place l'os si une rémission pourrait exister un jour... Et cela ne se ferait pas sans douleur...

Néanmoins, malgré la souffrance, malgré la douleur, il y avait une lumière... Celle de voir qu'une autre avait survécue... Et immédiatement, Yukari fit tomber sa tête sur l'épaule de sa partenaire, tout en passant son bras autour d'elle, pendant que des larmes tombaient encore, partagées par Hana qui essayait encore de comprendre ce qui était en train de se dérouler... Mais ce qu'elle voyait aussi, c'était que... Cette personne en face d'elle, qui avait aidée les jeunes filles... Du moins, c'était ce qu'elle supposait, était perdue en voyant les restes de l'horreur... Et pourtant... Elle ne l'avait pas vécue... Elle n'avait pas été là durant ce cauchemar... Durant... Ce qui s'était passé... Mais elle devait parler. Elle devait... Lui expliquer... Etre sur que... Cela ne recommencerait pas...

Je... Je ne sais pas... Qui vous êtes... Mais merci... Du peu que... Nous pouvons, merci... Je... Nous... Avons perdue trop de proches aujourd'hui... Et si... Vous pouvez faire quelque pour elle... Je vous en pris... Faites-le... Yukari... Est la seule amie qu'il me reste...


Ces mots étaient accompagnés de quelques gestes, serrant contre elle malgré la douleur son amie, pour ne plus jamais la quitter. Elles... Elles étaient les seules survivantes... Parmi le massacre qui avait eu lieu ici... Un massacre qui n'avait eu aucun sens... Et même malgré le fait que sa blessure était beaucoup plus grave que celle de son amie, l'Isuzu demandait tout de même à ce qu'elle soit soignée... Preuve d'implication, de fidélité ? En tout cas, l'Akiyama faisait non de la tête, désignant du bout de son nez la blessure encore sanglante de celle qui avait pris la parole...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Mer 2 Nov - 20:47


Extrême fatigue

Trop de pertes. Trop de larmes. Trop de souffrance. Je ressens une profonde compassion à l'égard de ces deux filles qui sans nul doute viennent de subir une lourde épreuve. La fille aux cheveux sombres me remercie, mais elle me demande également de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour sauver Yukari, son amie.

Ne t'en fais pas, je peux vous guérir toutes les deux. Cependant, je dois procéder étape par étape, car vos blessures sont assez importantes. Les tiennes en particulier, dis-je en pointant la jambe de la fille aux cheveux sombres.

Je pose mes mains sur le sol et lentement une masse rectangulaire se créer sous les jambes de la jeune fille, de façon à les surélever un peu. Je nettoye rapidement la petite plateforme, ferme en comparaison à la boue environnante.

Bien maintenant, il reste à réparer tout ça. Plus facile à dire qu'à faire. L'os se trouve hors de son emplacement originel et le sang coule à flot.

Ça va faire mal, préviens-je.

Aussitôt, je saisis la partie inférieure de la jambe, d'un mouvement brusque mais précis je remets en place la rotule. Pour être honnête, je suis moi-même surprise. Alors que c'est la première fois que j'effectue cela, je me débrouille comme un médecin avec quinze ans d'expérience. J'ai dû voir cela quelque part une fois sans m'en rendre compte.

Bon, à présent l'hémorragie. Je visualise la plaie qui cicatrise à une vitesse accélérée et c'est ce qu'il se produit. La peau est sale, mais la plaie est refermée donc il n'y a pas de risques d'infections. Lentement, je sens mes forces partir.

Ça devrait aller à présent, vos prognostiques vitaux ne sont pas engagés. Quant à moi, je dois juste récupérer un peu avant de continuer mes soins.

Un état d'extrême faiblesse, c'est la seule chose qui me vient à l'esprit pour me décrire. Juste avant que je ne sombre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Sam 5 Nov - 12:51



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Adossée contre le tank

Akiyama Yukari
Adossée contre le tank, endormie


Une promesse

Ce fut comme une fatalité qui sonna plusieurs fois dans les oreilles de l'Isuzu concernant ce qu'allait fait la jeune fille. Certes, elle allait s'occuper de soigner les deux jeunes filles ayant survécue à l'enfer, mais... Elle allait d'abord s'occuper de la blessure ouverte de celle aux cheveux sombres. Bon, il était tout à fait normal de s'occuper dans un premier temps de celle-ci, car la jeune fille avait perdu un niveau déjà considérable de sang... Et il était probable que sans traitement, la blessure qu'elle avait lui soit fatale, contrairement à son amie qui, même souffrante et immobilisée, n'avait pas ses jours en danger.

Toutefois, bien évidement qu'elle voulut protester, argumenté comme quoi il fallait que ce soit l'Akiyama qui bénéficie des soins dans les plus brefs délais... Mais elle ne savait pas que son amie avait déjà eu ce qu'il fallait pour ses blessures les plus graves. Même avec des pouvoirs, elles ne pouvaient pas faire de miracle, et le mutisme inquiétant de Yukari s'apparentait bien à être définitif... Mais il y avait encore de l'espoir sur le fait que les deux puissent marcher. Bon, pour l'Isuzu, ce serait probablement en boitant pendant très longtemps, si ce n'était toute sa vie, mais c'était toujours mieux que d'être immobilisée éternellement... Ce fut en tout cas grâce à la lucidité de la lycéenne aux cheveux frisés qui réussit à faire comprendre par l'intermédiaire de quelques gestes qu'il valait mieux que les choses soient ainsi, même si... Hana restait opposée à cette idée...

Néanmoins, elle n'eu pas vraiment le temps de se plaindre, car les deux se firent légèrement surélever pour servir de table d'opération, avant que, précédé de seulement quelques mots... Vienne une immense douleur. Un mouvement, brusque et violent, qui coupa le souffle de la jeune fille, déformant tellement son torse sous l'agonie que ses cotes pouvaient se voir à travers ses guenilles ensanglantées... Aucun cri, aucune larme pendant des secondes, simplement suivi par une vision trouble et un petit cri aïgu, mais les mimiques et les grimaces de la jeune fille trahissait son immense agonie. Ses yeux se révulsaient, ses bras, ses mains serrées contre son amie et contre les chenilles du blindé, se couvraient de veines et de sang, alors qu'elle convulsait presque. Si elle avait put s'évanouir, alors elle l'aurait fait, mais... Elle ne pouvait pas... Le contact de son amie l'en empêchait. Elle ne pouvait pas... L'abandonner ici... Ainsi...

Et ce fut après d'autres soins magiques et plusieurs grands gémissements que finallement, tout s'estompa. Les soins étaient finis, sa jambe était en place, mais pourtant, elle avait mal, des douleurs qui s'en iraient avec le repos... Mais c'était son cœur et son esprit qui eux, étaient meurtris à jamais... La mort de ses amies, de ces gens... Avait détruit toute une partie de son âme, de son innocence, remplaçant sa gentillesse par une part sombre... Une part de vengeance, de haine et de colère, qu'elle allait montrer au monde... Qu'elle allait montrer à cet homme qu'elle allait faire souffrir... Car c'était devenu son seul objectif... Le faire payer... Rentrer dans leur monde n'était plus qu'une lointaine utopie... Qu'elle ne pouvait plus voir. Pourrait-elle rentrée avec juste l'Akiyama ? Pourrait-elle dire que leurs amies de toujours avaient été tuées dans un autre monde, et qu'il échappait à toute notion de justice ? Non, c'était impossible. Même si elle détestait ce monde, même si elle haïssait le dieu qui était responsable de l'arrivée des jeunes filles ici... Elle resterait en ce monde, jusqu'à la fin... La sienne, ou celle de cet homme, qu'elle tuerait de ses propres mains... Le malheur... était devenu une affaire personnelle.

Mais alors que leur soignante tombait dans l'inconscience après avoir utilisée en trop grande quantité ses pouvoirs, l'Isuzu serra contre elle l'Akiyama, qui n'était à vrai dire pas dans la meilleure forme non plus, vacillant entre le sommeil et la conscience... Elle passa sa main dans les cheveux de son amie, comme l'aurait fait une grande soeur ou bien une mère. C'était clair pour elle maintenant... Elle protégerait son amie, la seule personne qui lui restait... La vengeance et la protection... Voilà les deux choses qui allaient gouverner sa vie à partir de maintenant... Mais... Elle devait avant tout s'excuser, alors que la plus passionnée tombait de fatigue sur l'épaule de la plus grande...

Je suis désolée, Yukari... Désolée de tout... Mais je te promets que je veillerais sur toi... Que je ferais tout pour que rien ne t'arrives... Et que nous aurons notre vengeance...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Ven 11 Nov - 11:01


Cordes sensibles

Je m'éveille lentement. Les muscles endoloris. Sans doute à cause d'une longue inactivité. Un coup d'œil rapide à côté de moi m'apprit que les jeunes filles n'avaient pas bougé, pendant... Mon moment d'absence.

En position assise, j'examine l'évolution de l'état des blessées. Avec une certaine joie, je constate que rien n'a changé. Accédant enfin à la demande de la fille aux cheveux sombres, je me place aux côtés de Yukari pour la soigner en priorité.

Sa jambe va bien et finira par guérir avec le temps, je n'ai donc pas besoin d'y revenir tout de suite. En revanche, ses cordes vocales, que j'avais pourtant déjà soignées, semblent être abîmées. De la même manière que précédemment, je me concentre pour envoyer des ondes positives vers la gorge de Yukari, sans effets apparents.

Restera-t-elle muette pour le reste de sa vie si je n'arrive pas à la guérir ? Possible, mais je refuse que ça se passe comme ça. Ces jeunes filles ont déjà assez souffert, pas besoin qu'elles gardent des traces physiques, en plus des traces psychologiques, de cette malheureuse expérience.

Je réessaye, le cœur chargé en émotions. Une faible lumière verdoyante jaillit de mes mains. Tels des milliers de filaments me reliant à la jeune fille. Est-ce lié à mes émotions ? Je n'en sais rien. Mais je me sens bien, je me sens heureuse.

Ne parle pas encore pour le moment, dis-je à Yukari, tu risques de détruire mon travail. Contentes-toi de répondre par un signe de tête à ma question s'il te plaît. Est-ce que tu as encore mal à la gorge ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Ven 11 Nov - 12:15



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Adossée contre le tank

Akiyama Yukari
Adossée contre le tank, endormie


Partir

C'est après quelques minutes que la jeune soignante émergea de son sommeil forcé. Les capacités qu'elle utilisait pour essayer d'atténuer la douleur et la peine des jeunes filles étaient couteuses en énergie, et il était tout à fait normal qu'elle puisse avoir une pause, même si elle était forcée et contrainte par sa fatigue... En tout cas, elles n'avaient aucune raison de lui en vouloir de prendre son temps, puisqu'elle se dévouait déjà et avait en plus sauvée la vie des deux lycéennes qui avaient connues l'un des pires châtiments possibles... Au point où elles en étaient, une minute ou deux n'allait pas changer ce qui allait advenir de leurs existences, même si le futur était très incertain...

Comment allaient-elles vivre maintenant ? Comment avancer, chercher un moyen de s'enfuir de cet endroit si elles ne pouvaient pas toutes en faire partie ? Impossible, c'était tout simplement impossible... Il n'y avait plus que deux choses qu'elles pouvaient faire maintenant... Se venger, aussi ardu et dangereux serait ce chemin... Et veiller l'une sur l'autre... Elles allaient embrassées la voie de la destruction, du chaos et de la mort... Elles allaient s'aventurer sur un chemin qui n'aurait pas dût être le leur... Mais dans un cauchemar sans issue, il semblait ne pas y avoir d'autre moyen que de le détruire...

Toutefois, la jeune fille s'avançait pour cette fois-ci soigner l'Akiyama, qui restait silencieuse. Après tout, elle dormait, donc elle ne put répondre à cette mystérieuse inconnue aux pouvoirs bien pratique et variés... Mais son amie, sa seule et unique camarade maintenant, pris la parole pour préciser ce détail que la fatigue de la jeune fille avait masqué...

Elle s'est endormie... Et je pense que le repos est nécessaire pour qu'elle aille mieux... Est-ce... Qu'elle va bien ? Est-ce qu'elle risque... Des séquelles ?


L'Isuzu s'inquiétait, beaucoup. Mais malheureusement... Elle ne pouvait rien faire, si ce n'était veiller. Longtemps et durement. Des heures, des journées, elle serait là, aux cotés de Yukari, au coté de son amie, à être sure et certaine qu'elle aille bien, et même si c'était la chose qu'elle devrait faire jusqu'à la fin de sa vie en ce monde sans pitié... Toutefois, elle devait avant tout se renseigner, sur un point... Sur où serait sa prochaine destination. Cet endroit n'était pas sûr, et elle le savait... Elle devait donc, absolument, rejoindre un endroit où elles pourraient être protégées, où elles seraient à l'abri...

Est-ce que vous savez... Quelle direction faut-il prendre pour parvenir jusqu'à Kansei ? C'est là-bas que nous voulions aller et... je ne veux pas rester plus que nécessaire en ces lieux... Il... Il y a eu trop de chose ici...


La jeune fille se tût quelques instants, réfléchissant à une méthode, alors qu'elle commençait à angoisser en restant vulnérable en ces lieux... Il... Il fallait qu'elle quitte cet endroit... Mais il fallait que l'infirmière aux cheveux bleus puisse avoir l'occasion de terminer les soins qu'elle effectuait... Elle aussi était vulnérable ici... Tout le monde l'était... Et la solution se trouvait juste dans le dos de la lycéenne aux cheveux sombres...

Nous pourrions nous mettre à l'abri à l'intérieur du blindé... Je le conduirais, et il y a suffisamment de place pour poursuivre les soins si nécessaire. Ce... Ce serait plus prudent, au cas où quelque chose arrive... Ou quelqu'un... Et ces lieux... Sont trop... Dur à supporter...


Il restait juste à avoir l'avis de la jeune fille. Il était probable que l'envie de monter dans une telle machine ne soit pas présente, surtout avec l'odeur et les traces de sang qui régnaient dans ces lieux, mais... Dans tous les cas, les lycéennes ne pouvaient abandonner le panzer... Même si maintenant, la bête de fer et d'acier était aussi un tombeau... Triste destin d'une arme de guerre...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Ven 11 Nov - 17:41


En lieux sûrs

La jeune fille aux cheveux sombre m'apprend que son amie est en train de dormir. Ce détail m'a sans doute échappé parce que j'étais focalisée sur les blessures de celle-ci.

Est-ce... Qu'elle va bien ? Est-ce qu'elle risque... Des séquelles ?

Oui, ne t'inquiète pas elle sera bientôt rétablie.

Quelle direction faut-il prendre pour parvenir jusqu'à Kansei ?

Je me retourne pour lui indiquer le chemin qui mène à la capitale. La voix de la jeune fille semble de plus en plus étouffée à mesure qu'elle continue de parler. Cette dernière me fait part de ses angoisses.

Trop de mauvais souvenirs occupent ces lieux à ses yeux. Ainsi, elle préfère partir d'ici au plus vite, décision tout à fait compréhensible. Elle me suggère de nous mettre à l'abri à l'intérieur du blindé, avant que le mal qui est venu les frapper ne ressurgisse.

Bien, je vais porter ton amie. Si tu ne te sens pas capable de grimper, je reviendrais te chercher.


Aussitôt dit... Presque aussitôt fait. La montée est encore plus dure que la descente. Je manque plusieurs fois de glisser à cause des barreaux encore couverts de sang. Finalement, je dépose Yukari à l'intérieur et je sors de nouveau ma tête pour m'inquiéter de la situation de la fille aux cheveux sombres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Sam 12 Nov - 15:33



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Conduit le tank

Akiyama Yukari
Dans le tank, endormie


Voyage en blindé

Musique

La réponse de la jeune soignante eu comme effet de rassurer juste un peu l'Isuzu... Ainsi, normalement, l'Akiyama ne devrait pas garder de graves séquelles de cet incident. Peut-être qu'elle aurait l'occasion se parler à nouveau ? Ou peut-être que... Les blessures qu'elle avait subies étaient trop graves, et qu'aucune ici n'en avait encore conscience. Peut-être qu'elle ne pourrait plus jamais parler, ou à l'inverse, les soins qu'elle avait reçu seraient peut-être suffisant... Personne ne le savait, si ce n'était les trois divins, et particulièrement le serpent qui se jouait des jeunes filles...

Car depuis le début, c'était de sa faute... Pourquoi avait-il invoqué des lycéennes dans un monde aussi dangereux que Kosaten ? Pourquoi s'était il prit de faire de 5 jeunes filles innocentes des guerrières ? La guerre sans fondements avec les autres dieux et leurs nations était-elle si folle qu'elle était obligée de prendre des civils comme chair à canon ? N'y avait-il pas d'autre moyen de régler un conflit, uniquement que par le sang ? Ne pouvaient-ils pas conclure à un arrangement, à la place de détruire des vies, à la place d'avoir les mains couvertes de sang...

Une folie sans nom. La guerre l'avait toujours été... Les hommes, s'entredéchirant par milliers, par millions, pour des affaires qu'ils ne comprenaient même pas. Il n'y avait d'unité et de patriotisme uniquement par ce qu'ils n'avaient rien d'autre où se raccrocher... Parce qu'ils cherchaient à ne plus être seul... Et la guerre les isolait encore plus, apportant le malheur, apportant la mort, apportant... La fin...

Elles le savaient... Le blindé qu'elle conduisait aurait servit à d'obscures fin s'il n'avait pas été récupéré par les forces alliées à la fin de la guerre... Il aurait put finir dans un musée, en pièce détaché ou en féraille... Mais il avait survécu, jusqu'à aujourd'hui, symbole d'héritage et de puissance... Qui pouvait-être atteint en son sein ? Qui pouvait être défait dans une telle arme ? Tous... Cette journée en était malheureusement la preuve, la si cruelle preuve... Que la folie n'épargnait personne, pas même les plus protégés, pas même ceux qui avaient un objectif, qui se sentaient unis et en sécurité...

Aujourd'hui, combien de pas avaient été franchis par delà la ligne ? Jusqu'où la réalité avait sombrée dans le chaos ? Jusqu'à quel point ce sentiment de revanche, ces envies de mort et ces pulsions meurtrières allaient mener l'humanité ? La folie, le chaos, allaient régnés en maître... Et la mort n'en serait que ravie...

Ce fut en tout cas avec difficulté que l'Isuzu réussit à se hisser à l'avant du panzer. Sa jambe, encore douloureuse et anesthésiée, n'était qu'un poids mort pour son déplacement... Mais... Elle ne voulait pas faiblir, pas ralentir... Elle devait être exemplaire, se surpasser à chaque instant... Pour que son amie puisse se reposer sur elle... Pour qu'elle ne se sente pas seule... Pour que, elle non plus, n'abandonne pas... Elle décidait de tout endosser pour elle, quitte à subir 100 fois plus, mais... Elle acceptait... Elle acceptait ce fardeau, cette tâche... Car quelqu'un devait le faire... Et ce devait être elle...

En tout cas, la jeune fille rampa jusqu'à la trappe du pilote pour s'y glisser, non sans difficulté. Mais dès lors qu'elle fut installée dessus... Ce fut le mal-être absolu... L'odeur du sang, de la mort... Etait omniprésente ici... Elle se trouvait là où la Reizei se trouvait encore il y a quelques heures... A devoir faire les mêmes gestes qu'elle, à devoir... La remplacer... Parce qu'elle n'était plus... Et c'était un coup dur... Très dur pour le coeur de la jeune fille, qui se mit à verser plusieurs larmes, en affichant pleinement son malheur... Mais en faisant tout de même le nécessaire... Elle alluma le moteur, qui toussa de longues secondes avant de redémarrer dans la difficulté, et qu'elle ne commence à prendre la route, évitant tout de même la boue où elle avait faillit finir précédement... La zone était un peu moins humide, et le risque de finir coincé diminuait... Mais n'avait pas entièrement disparu... Elle devait donc faire attention, pendant qu'à l'arrière, sa camarade inconsciente était allongée, encore faible... Mais tout était dur... Chaque mouvement, chaque action... Connaissait son lot de larme, jusqu'à temps, après un voyage de près d'une heure, qu'elle prenne la parole, alors qu'au loin se dressait les murailles de Kansei...

Merci... Merci beaucoup... Nous n'aurions jamais put... Espérer s-survivre sans vous... Merci infiniment... Co... Comment vous appelez-vous ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Dim 13 Nov - 11:28


Nouvelle vocation

Après un énième remerciement, la jeune fille aux cheveux sombres me demande mon nom. C'est vrai que nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous présenter. Mais au moment où j'allais lui répondre, un bruit sourd se fait entendre sur le toit du blindé. Comme si quelqu'un avait sauté dessus en cours de marche. Alors que je m'interroge sur l'origine de ce bruit, Arya passe sa tête par l'ouverture. Impressionnée par son agilité, je m'adresse à la tigresse.

Désolée ma belle, mais je crains qu'il n'y ait pas assez de place pour toi à l'intérieur. Tu vas devoir nous suivre en marchant à côté.

Une caresse affective sous le menton et elle saute de nouveau du blindé. Je me retourne vers la conductrice.

Je m'appelle Amaya Kagami, mais tu peux m'appeler Amaya. Et celle qui vient de partir, dis-je en montrant l'ouverture dans le toit, c'est Arya. Et toi, comment t'appelles-tu ?

Nous nous approchons de plus en plus de la capitale. Je suis contente que notre destination soit la même, car cela me permet de passer encore un peu de temps avec ces filles. Même si les conditions de notre rencontre n'ont pas été idéales.

Il est toujours agréable de sentir le sentiment du devoir accomplit. De sentir que les gens qui ont vécu un moment difficile trouve enfin un peu de réconfort, aussi faible soit-il. Je pense avoir trouvé ma nouvelle vocation.

Non seulement, je vais faire de la peine des autres mon quotidien, mais en plus, je vais les aider à s'en débarrasser.

Ce monde remplit de tristesse, autant dû à la cruauté de l'espèce humaine qu'aux jeux des dieux, à bien besoin de personnes sensées. De personnes qui ne répandent pas le mal autour d'eux. Des personnes comme Natsu, Aki, ou encore ces deux jeunes filles. Et moi, je serais là pour leur venir en aide.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Dim 13 Nov - 18:18



Après la pluie
feat. Amaya Kagami


Isuzu Hana
Conduit le tank

Akiyama Yukari
Dans le tank, endormie


Arrivée à destination

Ce fut dans un grand bruit de métal qui couvrit l'espace d'un temps qu'une grande inquiétude naquit dans l'esprit de la conductrice. Qu'est-ce qui en était la cause ? Une branche ? Un fruit ? Un animal ? Un humain ?! Peut être qu'il était de retour ! Peut-être qu'il était revenu pour elles, ce qui paralysa la jeune fille. La simple idée de... De le revoir, de savoir qu'il pouvait être là... Tout proche... Et qu'il allait finir son odieux et macabre travail... Rien que ça suffisait pour la rendre incapable de bouger. C'était trop tôt, et avait un véritable traumatisme...

Un jour... Elle relèverait la tête... Un jour, c'est lui qui aurait à craindre de ce qu'il avait commis ici... C'est lui qui serait terrifié à l'idée de revoir les jeunes filles... Et ce seront ses larmes qui couleraient alors qu'elle le tuerait... Peut-être pas de sang froid, mais... C'était son objectif... Et qu'importe si cela devrait prendre une semaine, un mois ou dix ans... Elle y parviendrait... En une seule nuit... Le groupe soudé de jeunes filles innocentes aimant la vie n'étaient devenu qu'un sombre duo, fragile et incertain, qui avancerait vers un seul objectif... Vers... La vengeance...

Mais il se révéla que ce qui avait été l'origine de ce bruit avait été en fait un animal... Un tigre blanc, qui d'ordinaire aurait put être qualifié de majestueux... Seulement... Dans la situation actuelle, il était surtout terrifiant... Mais la jeune fille savait ce qu'elle faisait, connaissant la bête, et capable de dompter ce qui apparaissait pourtant comme un animal sauvage... Bon l'idée de venir vérifier cela ne rassura pas du tout la jeune fille, qui se contenta de soupirer et de se concentrer sur la conduite. Il faisait après tout encore assez sombre, et même si Kansei se trouvait au loin...

Et donc... Cette jeune fille s'appelait Amaya... Cela ne lui disait rien, probablement qu'elle ne connaissait pas les personnes que les jeunes filles avaient put rencontrer... Avant... Et elle pouvait s'estimer chanceuse de ne pas avoir fait la rencontre de l'homme en armure sombre qui... N'avait été qu'un véritable monstre... Si l'humanité avait ses maux... Il en était l'incarnation... L'incarnation du mal... De tous les maux du monde... Du monde qu'il allait falloir purger.... Mais en tout cas, même si elle venait d'apprendre que le tigre était domestiqué par la jeune fille, tout du moins suffisamment pour avoir un nom, l'Isuzu ne tourna pas son regard, alors qu'elle répondit d'une voix neutre :

Je m'appelle Hana Isuzu, et... Elle s'appelle Yukari. Akiyama Yukari...

Mais malheureusement, plus le temps passait, plus les jeunes filles se muraient dans le silence, ressassant sans cesse ce qui avait été pire épreuve qu'elles aient jamais dût passer... Et le sentiment qu'elles avaient, celui de ne pas avoir réussi, d'avoir échoué à ce point... Les laissaient très amères... Ce qui fit qu'elles ne relancèrent pas la conversation... Juste à un moment, alors que le panzer n'était plus qu'à quelques centaines de mètres de la capitale...

Je pense que... Que c'est ici que nos chemins se séparent... Nous devons avertir les... les gardes de ce qu'il s'est passé, et... Essayer de voir les autorités qui pourront se charger de... Ce monstre...




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 199
Yens : 2926
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Localisation : En lune de miel :3

Progression
Niveau: 41
Nombre de topic terminé: 14
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Amaya Dragnir ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   Dim 13 Nov - 20:33


Fin de voyage


Ambiance


Le voyage arrive à son terme quand Hana m'annonce qu'il est temps de nous séparer. Elle me fait part de la suite de ses plans, à savoir avertir les gardes de la cité du danger qu'elles ont affronté.

Bien, dans ce cas, j'espère que ça se passera bien pour vous à l'avenir.

J'hésite un instant à lui faire part de mon soutien, avant de céder.

Je... Pour être honnête, je ne sais pas ce que vous avez vécu. Je n'arrive même pas à me l'imaginer. Mais le si peu que j'ai vus, l'état des lieux... Si ça me choque, ça doit être encore pire pour vous.

Mes larmes veulent sortir. Elles veulent exprimer tous mes sentiments. Mais je lutte pour ne rien montrer.

Je suis désolée pour tes amis. Lorsque j'ai annoncé à Yukari qu'il ne restait qu'une personne à l'intérieur du blindé, sa déception ne m'a pas échappée. C'est là que j'ai compris que vous n'étiez pas seule.

Si je peux te donner un conseil... Ne cherche pas la vengeance. Je sais de mes ancêtres, mais aussi de mes propres expériences, qu'il y a de bonnes et de mauvaises personnes. Tu es une bonne personne, alors ne laisse pas ce monde changer ça.


Sur ces derniers mots, je me glisse en dehors du blindé. Arya m'attend dehors près d'un arbre. Sans un mot, nous reprenons notre route silencieuse vers le centre de la capitale.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Après la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
Après la pluie
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Après la pluie, le beau temps? Et si en fait, c'était plutôt un ouragan? {PV Amelian et Eliwyr} [terminé]
» Après la pluie ... [ Flocon de Cendres ]
» Après la pluie, le beau temps.
» après la pluie le beau temps • Indiana Miller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.