Partagez | .
Beauté bestiale ~
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Beauté bestiale ~   Mar 1 Nov - 17:00



feat. Jolie Rachnée <3
Beauté bestiale...
Je me réveillai, où étais-je ? 
J'étais dehors visiblement, en pleine nuit. De nouveau sur cette plaine où j'eus rencontré ce fameux androgyne à écharpe. Je me souvenais de la chaleur qu'il produisait pas son son sourire rempli de tendresse... Ah, je n'arrivai à retrouver mes souvenirs que jusqu'au moment où je l'eus souhaité un bon voyage le lendemain de notre nuit à l'auberge. 
Je pouvais alors sentir les larmes des dieux sous forme de pluie partout sur mon corps. J'avais les bras en croix, mes yeux à moitié ouverts. Comment ai-je pu atterrir là ? 

Je me redressai vivement, perdue. Je tournai alors la tête de droite à gauche. Rien. Juste un horizon noir bleuté tacheté de blanc lumineux. La lune était bellement scintillante, elle restait la reine de cette nuit malgré la gêne des nuages. J'adorais ce calme. J'appréciai ce moment délicatement en me recouchant. Mes paupières se fermèrent, j'étais enfin en paix. Je me sentis replongée dans mes rêves...
Du moins, c'était ce que je pensais avant de sentir l'aura d'une autre personne en ces terres. Des bruits de tranchants, s'enfonçant dans le sol pour en sortir de façon régulière comme des pas. Anxieuse je bondis sur mes pieds, en alerte. Était-ce celui qui m'eut ramenée ici ? Je le pensais fermement.
Le mystérieux être s'approchait, j'étais en garde. Je n'avais pas tous mes pouvoirs de retrouvés, j'étais peut-être pas totalement sans défense mais je ne pouvais m'assurer la sécurité. Je n'étais pas horrifiée mais... Méfiante. Je ne me souhaitais aucun malheur, malgré la haine que j'avais envers moi-même. 

Ainsi je grognai discrètement, je n'avais nul part où me cacher. Pourtant on ne voyait aucun stress en mon regard. J'avais plus l'air stoïque, imperméable à ma grande habitude. La pluie m'apaisant, je vins enfin percevoir une silhouette devant moi. Elle était bien grande, aux alentours des deux mètres. Enfin, j'exagérai peut-être. Je m'avançai, fixant l'être face à moi. Des contours d'arachnéen... Je devins de moins en moins grave, repensant à un démon que je chérissais... Une araignée géante que j'adorais nourrir de papillons. En parlant de cela, j'en vis un se poser sur mon nez, effrayé par les gouttes de la pluie. Il était bleu, bleu minuit. Je le laissai se reposer sur mon index, le regardant en rêvassant. Cependant je vins rapidement revenir à la réalité, songeant à la bête sous mon champs de vision.

Ainsi je trouvai une jolie demoiselle hybridée araignée. Elle était somptueuse, aux cheveux gracieusement argentés, plusieurs yeux — un grand nombre — d'un rouge vif appréciable, et un visage tendre. Sa physiologie avait pour moi tout de plaisant : une taille svelte, des seins de belle taille, mais ce que j'adorais était la manière dont elle était liée à sa partie bestiale... Comme des jambes humanoïdes... 
Elle portait des vêtements moulants, un fin tissu pour cacher la dernière partie "humaine". J'avais pu remarqué une marque blanche sur son dos, une sorte de crâne... 

Ainsi je vins lui faire remarquer sa beauté d'une voix grave et sensuelle, même si elle avait très bien pu entendre beaucoup d'autres compliments dans le passé... 

« En voilà donc, une jolie et élégante demoiselle ...! »

Encore ce "hum hum" que j'appréciais prononcer. Il était aussi lascif que mon ton de voix. Une sorte de ricanement terriblement voluptueux. 
Le papillon toujours sur mon index, je m'avançai encore. Je relevai ma tête vers elle, mon regard sauvage mélangé au sien, toujours ce sourire provocateur à mes lèvres entourés de ce charmant rouge-à-lèvres rouge foncé. L'autre main était sur ma hanche, j'avais l'habitude d'être aguicheuse, mais c'était bel et bien la première fois que je commençais par une technique de séduction. Je l'avais jamais fait sur une femme... Ah, si, sur Viola, mais c'était juste burlesque... Ou le serait-ce aussi maintenant ? Je n'en savais rien, mais j'avais bien hâte de voir la suite...

L'orage embellissait sa silhouette, j'adorais la regarder.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Mer 23 Nov - 9:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 997
Yens : 822
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Jeu 10 Nov - 15:29


- Beauté Bestiale -
Ellen & Rachnée










La rencontre ne s’était pas éternisée, à ma grande joie, il ne me restait qu’à aller chercher l’objet des négociations. Je pris tout mon temps pour traverser les plaines qui me séparaient de Kansei. Au-dessus de moi, de sombres nuages progressaient aussi, je n’en tins pas rigueur et profitai simplement de la beauté des couleurs face à moi. Approchant de plus en plus des remparts de la capitale, je me doutai bien que ce moment de répit allait prendre fin sitôt la garde passée. Je pénétrai ainsi dans la ville du serpent, traversant sans mal les rues malgré la foule, cette dernière s’écartant toujours à mon passage, par peur probablement. C’était un des nombreux avantages que m’offraient ce corps. Je ne mis qu’une petite heure à traverser l’avenue principale, arrivant rapidement dans la rue marchande, je rencontrai ainsi mon ami commerçant.

Comme prévu, Jeong lui avait bien remis les insignes demandés. Il me tendit donc une paire de boucle d’oreille de jade en forme de serpent, j’en attachai une de suite à l’oreille et conservai l’autre dans mes bagages pour Kumo. Surpris, le marchand me demanda

« Pourquoi ne pas mettre les deux dame Rachnéra ?

La tête encore penchée pour ajuster le bijou à mon oreille, je le regardai du coin des yeux en arquant un sourcil, intriguée par cette question.

-Mmh ? Jeong ne t’as pas prévenu pour Kumo ?..

Je sentis le malaise s’installer. Gêné, il bégaya en continuant

-C’était donc bien vrai, comment pouvez-vous être sûre que cette… A ce moment précis, je m’avançai un peu plus vers lui, le foudroyant du regard de manière menaçante. Il allait devoir faire attention à ce qu’il allait dire. Cette… Cette femme… est honnête ? »

Bien, il a su tenir sa langue ! Je me reculai dès lors de quelques pas pour détendre l’atmosphère et éviter les regards suspicieux des citoyens, il ne fallait pas croire que j’étais dangereuse au point de m’en prendre à un faible homme un peu bedonnant. Je repris finalement la parole sur un ton quelque peu chantant en plaçant le dos de ma main près de ma bouche comme pour retenir un rire

« Ara ara... Ne crois-tu pas en moi ?~

-Si, bien sûr que si Dame Rachnéra !..

-Parfait ! Alors fais lui confiance aussi veux-tu ? »

Terminai-je de manière assez autoritaire, ne le laissant ainsi que sur une question rhétorique qui n’attendait qu’une réponse positive de sa part. Je m’apprêtais à repartir de suite, ayant du temps à tuer en l’absence de Kumo et d’un quelconque ordre du président, mais une goutte d’eau attira mon attention. Louchant pour l’observer perler sur le bout de mon nez, je levai la tête pour mieux constater la situation. Encore une, puis deux, de plus en plus rapidement, les gouttes tombaient du ciel. Misant sur une courte averse passagère malgré la noirceur des nuages, j’espérai qu’ils poursuiveraient leur route loin de la capitale et des plaines aux alentours. Ainsi, retourner hors de la ville m’assurerait d’éviter le pire.

« Ce fut court, mais je suis contente de t’avoir revu. Je compte sur toi pour aider Kumo quand elle viendra à toi. »

Je l’entendis soupirer après cette requête, cela me fit sourire, ça avait le mérite d’être franc ! Je lui achetai quelques vivres et repartis silencieusement, me faufilant dans une ruelle en direction des remparts que j’escaladai sans mal. Je ne passai pas par l’entrée principale de la ville non pas par fainéantise, mais pour aller au plus court vers là où les nuages ne se trouvaient pas. Rester sous la pluie, très peu pour moi. Rester enfermée dans un bâtiment de Kansei en attendant que cela passe, encore moins. C’était pour moi l’occasion parfaite d’appliquer mon idée initiale : Me prélasser dans ces grandes plaines.

Du haut du mur, un détail attira mon attention. Dressée sur mes pattes, j’avais une vue imprenable, si bien que je vis aisément une étrange forme au milieu de l’étendue d’herbe, une tâche rouge qui se déplaçait lentement avant de s’immobiliser. Plissant les yeux, je vis un peu mieux ce dont il s’agissait, c’était une personne qui venait tout juste de s’effondrer au sol. Blessée ? Ou peut-être fatiguée ? Peu m’importait, cela avait piqué ma curiosité. Un vent glacial vint souffler à l’arrière de mon crâne, amenant mes cheveux face à mon visage et agitant le serpent attaché à mon oreille droite. Ma main vint se glisser derrière cette dernière pour maintenir ma chevelure hors de mon visage. Le vent venait de changer de direction, et ça ne présageait rien de bon, je n’avais pas de temps à perdre.

D’un bond, je descendis de la muraille, me réceptionnant en douceur en répartissant mon poids dans chacune de mes pattes qui s’arquaient à l’atterrissage comme des suspensions, une fois stabilisée, j’entamais ma course malgré les fortes bourrasques derrière moi qui annonçaient une violente tempête à venir. Et évidemment, les nuages noirs ont suivi, assombrissant les lieux si bien qu’on en perdrait la notion du temps, c’était d’ailleurs ce qu’il s’était passé, j’eus à peine traversé les plaines pour rejoindre l’inconnue que la nuit tombait déjà. Je découvris ainsi une jeune fille étendue au sol, vêtue d’une longue robe rouge, elle portait un nœud de la même teinte dans ses cheveux violets. Cet ensemble couplé à son visage d’ange lui donnaient une allure candide qui réveillait une autre part de ma personnalité; après la prédation : La protection.

Elle paraissait si jeune, si innocente, je me sentais dans l’obligation de la protéger jusqu’à son réveil au moins. Ainsi, j’effectuais des rondes aux alentours inlassablement comme une mère garderait son nid et sa progéniture. Lorsqu’elle se réveilla enfin, j’entendis le bruissement de l’herbe humide provoqué par ses mouvements, la nuit était déjà tombée et elle avait l’air égarée. Je me dirigeai alors en sa direction pour m’assurer de son état de santé, mon approche l’alerta si bien qu’elle se releva d’un bond. Droite, impassible, et sur ses gardes, elle m’observait de loin. Son visage s’adoucit immédiatement quand ses yeux lui permirent de mieux me voir dans la pénombre, nous restâmes toutes deux muettes, le son de la pluie régnait, et seul un papillon en panique vint interrompre ce moment figé dans le temps. La jeune fille vint alors elle aussi rompre le silence, laissant entendre une voix assez grave malgré la candeur de ses traits, son attitude aussi contrastait parfaitement avec cela, prenant une posture tout sauf adaptée à une enfant, ce qu’elle n’était clairement pas au final puisque ses fines courbes furent dévoilées par le tissu trempé qui collait à sa peau.

« En voilà donc, une jolie et élégante demoiselle ...! »

Surprise. C’était le mot, j’étais surprise, d’abord sa posture qui ne dénotait aucune once de peur, et maintenant ses propos qui changeait totalement de ce que j’avais l’habitude d’entendre. Un peu dubitative de prime abord, et cela se lisait sur mon visage, je sentis au bout du compte qu’elle avait tout pour plaire, une innocence apparente qui cachait très certainement bien son jeu derrière une voix suave et assez grave pour me faire frissonner à son écoute. Le papillon toujours posté sur son doigt finit par s’envoler de peur quand un éclair se manifesta, tranchant le ciel de sa lumière intense qui mettait en évidence nos corps trempés par le torrent se déversant sur nous. Son regard était étrangement charmant, plongé dans le mien, j’y découvris quelque chose d’intéressant sous les éclats blancs de l’orage : Il s’y trouvait une étrange forme verte dans son œil. Par expérience, je savais que les sceaux pouvaient se trouver n’importe où, comme sur la langue pour le cas de Nashar, alors pourquoi pas dans les yeux ?

Je finis par lui répondre, main gauche sur la hanche à l’emplacement de mon sceau visible sous la transparence de ma tenue, je me penchai vers elle, glissant mon index sous son menton et esquissant un sourire malin :

« En voilà une jeune fille bien élevée~ »

Je me redressai après une petit rire étouffé, caressant son doux visage dans le mouvement en prenant soin de ne pas la griffer accidentellement. Je fis quelques pas de côté en direction de l’orée de la forêt, là où j’avais rencontré Jeong plus tôt. Glacée jusqu’aux os à cause de la pluie torrentielle, je me courbai légèrement vers ma protégée, lui demandant sans plus attendre, sentant mon corps commencer à trembler de manière incontrôlée

« Allons nous abriter, nous ferons plus amples connaissances ensuite. Tu peux marcher où dois-je te porter princesse ? Fufufu~ »

Je ne pus m’empêcher de placer une pointe d’humour, elle en avait l’allure après tout l’eau qui nuisait à sa beauté. J’attendis sa réponse avant de nous guider vers les bois que j’ai pu explorer la veille à mon insu, nous y serions à l’abri au moins jusqu’à ce que la tempête se calme.






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Ven 11 Nov - 15:07



feat. Jolie Rachnée <3
Vers un abris proche...
Il pleuvait. C'était puissant, et pourtant j'y sentais une douceur cachée. L'eau ruisselait sur mon corps, ainsi rendant transparents mes vêtements comme les siens. Oui, cette femme araignée s'était rapprochée, à son tour. Une main reposée sur sa hanche, elle tentait d'occulter le sceau de Manshe qui s'y trouvait. Mes yeux voyaient loin, et arrivaient facilement à scruter les détails. Je souriais. Même si je l'avais déjà ressenti avant, je me sentais d'avantage en sécurité. Je n'étais pas effrayée par son côté animale, mais je me méfiais du camps auquel elle pourrait être assignée. Finalement, elle n'était pas une ennemie. Du moins, elle était une élue, tout comme moi, du serpent géant. Nous avons donc une personnalité légèrement similaire, la ruse étant notre plus grande qualité. 

Je la dévisageai. Mon regard de félin vint l'analyser plus intensément. Son corps à elle aussi était plutôt visible par l'orage au dessus de nous. Mon sourire devins plus... Sarcastique ? Non, quelque chose d'autre... De la perversion. Je l'avais déjà rencontré, ce sentiment, un jour, il y a très longtemps. Avec Viola, je suppose. Oui, j'étais en son corps. Ma première journée entant que blonde aux yeux émeraude. Je m'étais changée et... Ce corps que je possédais m'était terriblement charmant. Étant trop jeune, je n'avais pensé à des choses bien étranges que j'aurais pu faire... Bien heureusement. Je ne voudrais pas "salir" ce si joli corps qui était sien. Ma douce Viola ne méritait pas cela. Elle était trop pure, trop innocente...

De la perversion donc. J'étais donc ... Perverse ? Enfin, je ressentais ce sentiment en tout cas. Un ricanement étouffé, en chœur. Finalement, je riais plus longtemps, en songeant qu'on riait chacune pour un sujet différent. Du moins, c'était ce que je croyais. Elle me regardait d'une bien autre façon, d'une manière tendre, pure. Puis autre chose... Un frisson me parcourut lorsque je sentis ses mains si atypiques me caresser le visage. Encore personne n'avait pu faire cela aussi longtemps. Enfin, il y avait Viola, mais en Kosaten... Personne. Rinkyu, Jason avaient peut-être toucher mon visage, mais ce fut très court. Là, je me laissais faire, la fixant, ignorant ce que pouvaient faire ces mains avec d'aussi longues griffes... Qui avaient bien l'air aiguisées. 

« Hummm... ~ »

J'avais gémi, sensuellement. Qu'est-ce qui m'a pris ? Je me sentais profondément honteuse. Je gardais cependant ma gêne parfaitement cachée. Au fur et à mesure que le temps passait, je me mis à apprécier ce moment, qui pourtant, n'était pas aussi long qu'on pourrait croire.

Par sa grande taille elle s'était penchée vers moi, mais elle se redressa vivement pour me répondre, de la même manière, avec une voix pus aiguë, cette fois-ci. Sa voix était douce et apaisante, cela me réchauffait sous de froid glacial. Mon sourire "pervers" vint disparaître lorsque je la vis trembler. Un sentiment de pitié me parvint, ce sentiment que j'avais pu ressentir en compagnie de la Croft que j'avais rencontré à Hibana. Je me sentis obligée de la protéger. Quoi qu'il en coûte. 

Inquiète, je vins faire apparaître une sorte de bouclier ombreux au dessus de nous. C'était épuisant mais il le fallait. Un petit geste, au moins.
Elle reprit la parole après s'être courbée vers moi, me proposant de sa voix que j'appréciais tant entendre, de venir nous abriter. J'accepta en acquiesçant tout d'abord, avant de finalement lever la voix, une nouvelle fois.

« Allons-y vite alors. Je n'ai point envie de voir une femme aussi charismatique que vous prendre froid. ~ »

J'avais ris lorsqu'elle me qualifia de princesse. Ça me rappelait ma rencontre avec Zoro, lorsque j'ai songé à ma relation avec Viola. Une sorcière déguisée en princesse, et un prince pas si chevaleresque que ça. Et pas aussi riche et noble. 

Je me mis à marcher à ses côtés, ne cessant de la regarder. J'étais fascinée. Par sa beauté humanoïde et par son côté unique. Une semi-araignée... Ça me rappelait tant la mienne, qui avait la même taille. Quoique... Un peu plus grande. Une passion. J'adorais tant m'en occuper. 
Mais quelque chose était différent cette fois-ci. Je ne me comportais pas comme une mère, mais ... Je ne savais quoi.

« Mon nom est Ellen. Heureuse de faire votre connaissance. »

"Enchantée" m'était devenue désormais trop frappant. Enfin, c'était ridicule, vu que tout le monde le disait. Mais j'étais une sorcière, et ça me dérangeait un peu. 

Mais quelque chose vint me piquer... Qu'est-ce que j'avais pu faire pour arriver ici ? Ça ne pouvait être elle, cette jolie demoiselle qui avait l'air d'arriver. Alors... Serait-ce... Moi-même ? Je ne me souvenais de rien. Tout était d'un blanc mystérieux et intimidant.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Mar 15 Nov - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 997
Yens : 822
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Mar 15 Nov - 11:29


- Beauté Bestiale -
Jeu dangereux ~










Son gémissement causé par ma caresse m’arracha un sourire, je ne lui avais pourtant encore rien fait, et elle se montrait déjà très réceptive, j’espérai pour elle que ce ne soit pas causé par une fièvre quelconque qui mettrait tous ses sens à l’affut, comme une réaction naturelle d’auto-défense de son métabolisme. Etant donnée son attitude, cela ne semblait pas être le cas, c’était même moi qui paraissais malade à cause de ces spasmes qui agitaient mon corps pour le réchauffer.

La demoiselle accepta de suite ma proposition, l’une comme l’autre, mais je me demandai tout de même quelle était celle à laquelle elle tenait le plus, étant données toutes ses réactions limite sensuelles bien que retenues, faire connaissance pourrait se révéler être un doux euphémisme. Je ne m’en étais pas rendue compte, mais avant son approbation, je ne sentis plus aucune goutte d’eau s’écraser sur mon corps, comme si la pluie s’était arrêtée. Intriguée, mon regard se dirigea naturellement au-dessus de ma tête, mais je n’y vis rien d’autre qu’un noir absolu nous englobant, les étoiles n’étaient même plus visibles et la lune peinait à percer dans la bulle d’ombre. Ce fut quand la jeune fille prit la parole que je compris ce dont il s’agissait.

« Allons-y vite alors. Je n'ai point envie de voir une femme aussi charismatique que vous prendre froid. ~   »

Sans dire mot, je nous emmenai immédiatement vers le campement établi la veille avec Kumo, au cœur de la forêt. Cette barrière sombre en guise de parapluie m’eut permis de me ressaisir assez vite, je lui souris simplement en coin pour la remercier, l’usage de magie ou autre énergie surnaturelle de ce genre semblait assez courante chez les élus et j’allais devoir m’y faire, je m’y étais d’ailleurs déjà bien accoutumée en réalité. Pendant tout le trajet, je sentais son regard peser sur moi en permanence, c’en était presque gênant, mais c’était aussi très flatteur étant donné ses compliments précédents ! Je m’étais faite silencieuse durant tout le trajet, l’orage incessant donnait l’impression d’avoir marché une éternité, mais nous arrivions enfin au campement, là où cet abri de magie noire ne serait plus nécessaire.

« Nous y sommes. Je suis toujours étonnée que tu n’aies pas eu peur de moi une seule seconde jeune fille…

-Mon nom est Ellen. Heureuse de faire votre connaissance.

-Ara ara… pas de ça avec moi ! Tutoies-moi je te prie. Et tout le plaisir est pour moi Ellen. »

Sa robe toujours gorgée d’eau et collée à sa peau, je vins m’approcher d’elle sans crainte, souhaitant d’entrée de jeu instaurer ma domination en me montrant absolument confiante et entreprenante. Déposant délicatement ma main gauche sur sa joue, cette dernière suivit les traits fin de son visage en passant par son cou du bout des griffes tandis que je contournais la demoiselle pour me retrouver dans son dos. D’humeur taquine après toutes ses bonnes manières à mon égard, et pour nous réchauffer de la meilleure des façons je l’avoue, je profitai de la pénombre pour laisser vagabonder ma seconde main le long de son bras droit, remontant jusqu’à son épaule pour lentement la dénuder cette dernière et mettre en contact ma chitine avec sa peau nue. Penchée vers elle pour pouvoir procéder, je lui demandai tout bas après qu’un éclair nous ait brièvement illuminées, ma bouche à quelques centimètres seulement de son oreille :

« Mais dis-moi ma chère Ellen, est-ce seulement ma part humaine qui te rassure ? Me penses-tu dangereuse, à raison, comme tous les autres ? Est-ce enfin la peur qui te paralyse malgré toi en cet instant ou est-ce un tout autre sentiment qui t’anime ? Fufufu ♥

Ma main gauche continua son chemin pour arriver à sa joue droite, l’entaillant très finement pour laisser s’en échapper un léger filet de sang. Mon rire sournois, résonnant en chœur avec le tonnerre, marquait le début de ce jeu auquel j’espérais qu’elle participe volontiers. Humectant mes lèvres au préalable, je déposai un doux baiser sur la griffure avec de lécher le liquide rouge qui s’en échappait. Mon sourire malin se devinait grâce à la forme adoptée par ma bouche quand elle entra en contact avec le visage encore frais et humide d'Ellen. Plongée dans les ténèbres de la nuit à ses côtés, je n’attendais maintenant plus qu’une quelconque réaction de sa part pour… « Faire connaissance » ~








Dernière édition par Rachnéra Arachnéra le Mar 22 Nov - 14:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Mer 16 Nov - 16:49



feat. Jolie Rachnée <3
Comme un papillon dans une toile d'araignée.
"Jeune fille"... Personne ne m'avait qualifiée ainsi auparavant. Je me sentais plus innocente sous cet adjectif. Ça me rappelait mon enfance... Enfin, il n'y avait que du mauvais là dedans. Mais je me souvenais des moments où je cueillais des roses de plusieurs couleurs en compagnie de ma chère et tendre Viola. Je lui offrais des rouges, je connaissais très bien leur signification, mais je n'en prenais compte. Je voulais que cela montre sa beauté intense... Le rouge lui allait si bien. Le sang lui allait si bien. J'adorais, je m'excitais de la voir, le sang dégoulinant sur sa peau douce et fragile. Plus fragile que la mienne. Cette peau qui n'avait rien subi. Cette peau si pure... La mienne avait en avait aussi l'apparence, mais cela occultait bien la vérité. Elle était victime de plusieurs mutilations après tout. Tout cela pour effrayer mes "invités". 

Elle me supplia de la tutoyer sous un charmant ricanement. Je la regardais, toujours aussi tendre. Mais lorsqu'elle posa de nouveau ses griffes sur mon visage, je perdis le sourire. Aucune crainte, je me sentais tout simplement envahie d'une envie d'être soumise. Serais-je masochiste ? Cela ne pouvait être possible... J'adorais faire souffrir, et abominais le fait de subir la douleur ! Cela serait terriblement illogique avec toutes ces paroles que j'eus prononcées dans le passé... Alors c'était autre chose... Mais quoi donc ? 
Elle se glissa derrière moi, les yeux dirigés vers la droite et tentant de la voir, je sentis un froid me parcourir l'épaule gauche. Je tressaillis, me frottant les bras vivement et discrètement. Mes yeux dorés brillant dans le noir le plus complet, je la voyais à ma gauche. Je serrai les dents. Je sentis de l'humidité aguicheuse sur ma joue du même côté, après y avoir sentis des chatouilles. Affreusement vulnérable j'étais. Puis un murmure à mon oreille, qui résonna dans ma tête. Frisson intensément agréable. 

« Mais dis-moi ma chère Ellen, est-ce seulement ma part humaine qui te rassure ? Me penses-tu dangereuse, à raison, comme tous les autres ? Est-ce enfin la peur qui te paralyse malgré toi en cet instant ou est-ce un tout autre sentiment qui t’anime ? Fufufu ♥

Je me sentais trop faible. Comme moyen de défense, j'avais pris "discrètement" l'apparence de Viola. D'une certaine manière, elle me protégeait. Je... Je n'avais pas peur d'elle. J'avais peur d'autre chose. J'avais trop l'habitude des araignées, de la mort et toutes ces "horreurs", comment pourrais-je être horrifiée par sa présence ? 
Haletant, je prononçai des paroles d'une voix totalement différente et traître. Une voix douce et chantonnante, quelque peu tremblante. 

Je n'ai pas peur de toi... 

Je continuai, stressée par le fait qu'elle découvre ma nouvelle forme, mon regard toujours posé sur elle, les yeux plissés, ces derniers d'une somptueuse couleur émeraude qui était totalement propre à ma Viola.

En effet, je ressens autre chose à ton égard... Mais j'ignore quoi. ~ »

Je riais. Je me moquais de mon ignorance. De ma naïveté, de mon innocence. Il y avait beaucoup de choses que je ne connaissais pas, il est vrai. 
Mon rire était toujours envoûtant. Moins grave, mais toujours excitant. 
Viola avait bien grandi depuis la dernière fois.
J'en profitais pour inspecter les environs : deux hamacs en toile, sûrement faits par cette jolie demoiselle aux cheveux d'argent. Je me demandais à qui appartenait le deuxième cependant. Y avait-il quelqu'un d'autre dans les environs ? J'avais l'air plus méfiante désormais. Mais je restais silencieuse.
Le feu nous illuminait que très brièvement. Pas assez pour dévoiler ma nouvelle forme. 
Étrangement ce n'était pas désagréable de se sentir aussi... Vulnérable.  

« Il fait bien sombre ici... C'est volontaire ? Hum hum ? ~ ♥ »

Elle mijotait quelque chose. Je me sentais comme un papillon piégé dans une toile d'araignée. Comme chez moi. Une vengeance de tous ses semblables à mon égard ? Parce que je les faisais nourriture favorite de mon araignée ? On dirait bien.

Il faisait froid, mais moins qu'avant. La pluie était présente, je pouvais l'entendre. Mais je ne sentais aucune goutte glisser sur "ma nouvelle" peau. Je frissonnai, encore, c'était relaxant, et... Excitant.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 997
Yens : 822
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Mar 22 Nov - 15:06


- Beauté Bestiale -
Tentation










Mon sourire s’agrandit suite à sa réponse, le changement de sa voix ne m’eut nullement perturbée, et je pus même remarquer que son apparence aussi était différente grâce à la lumière produite par un éclair qui m’eut permis de découvrir la nouvelle demoiselle que je tenais entre mes griffes. Une jeune et charmante blonde aux yeux d’émeraudes. Ce genre de métamorphose ne m’était pas spécialement inconnu, ayant de nombreuses fois eu affaire avec Dopple de la MON (Monster Ops : Neutralization), néanmoins, j’étais ravie de pouvoir me servir de mes griffes en toute impunité cette fois.

Du bout de celles-ci, j’incitai doucement Ellen à tourner son visage vers le mien. Son délicieux minois se trouvait désormais à quelques millimètres de moi, tandis que ma poitrine était légèrement pressée contre son corps et que mes yeux de rubis étaient plongés dans les siens. Je lui murmurai alors tout bas suite à sa question, laissant mon souffle caresser ses lèvres pendant que le reste de feu de camp de la vieille crépitait faiblement.

« Ara ara, laisse-moi la nuit pour t’apporter une réponse, mais accorde-moi au moins la satisfaction de le faire sous ta véritable apparence »

Je finis cette proposition d’un air amusée, étant donné son état lorsque je l’eus trouvée, je pouvais supposer que la jeune fille aux cheveux mauves et aux yeux de félin était sa véritable enveloppe charnelle. Je ne m’attardais pas à chercher à savoir ce qu’elle était pour user de tels pouvoirs, une doppleganger ne possède d’autres dons que la métamorphose, elle était donc forcément autre chose, mais cela m’importait peu. C’était d’ailleurs vraisemblablement réciproque puisqu’elle m’eut affirmé ne pas me craindre, elle n’était pas très regardante vis-à-vis des apparences apparemment, se contentant du charme qu’elle me trouvait pour se laisser céder à la tentation.

Aurais-je trouvé pire que moi ? Après tout, j’estimai bien plus pervers d’accepter les avances d’une personne inconnue que de faire ces mêmes avances, elle paraissait totalement ouverte à ce genre de pratique et ce n’était pas pour me déplaire. Je lui fis assez vite comprendre en continuant de caresser son épaule nue, je vins par ailleurs bien rapidement glisser ma main sous sa robe humide à force de caresses, explorant ainsi progressivement son corps sans la dévêtir plus que nécessaire. A la découverte des reliefs de sa féminité, je pris grand soin de ne pas l’abîmer, quand bien même je griffais sa douce peau plus ou moins intentionnellement, c’était toujours sans l’entailler comme je l’eus fait plus tôt sur sa joue.

Silencieuse et absorbée par ses traits, j’en oubliai la tempête, comme si nous étions seules au monde, et resserrai doucement la proximité entre nos deux visages. Mon corps se réchauffait peu à peu de lui-même à cause de l’excitation, offrant une certaine chaleur à mon souffle qui fut coupé par l’agréable rencontre de nos lèvres. Je ne lui laissai guère le choix, et je pris un malin plaisir à cela, n’attendant qu’une quelconque réponse de sa part. Qu’importait qu’elle soit consentante ou non, elle était désormais mienne pour ce soir. Je gardai encore un instant les yeux ouverts pour observer son attitude, avant de finalement les fermer et progressivement m’abandonner aux plaisirs de la chair, en oubliant même de me présenter à mon tour.






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Mer 23 Nov - 9:18



“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 


Dernière édition par Ellen le Sam 24 Juin - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 997
Yens : 822
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Lève les yeux ♪

Progression
Niveau: 21
Nombre de topic terminé: 8
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Rachnéra Arachnéra ♣ Bizarre ♣

-



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Mar 9 Mai - 6:41


- Beauté Bestiale -
Compassion










Je pus le lire dans ses yeux lorsque nos lèvres s'unirent: c'était de la surprise qu'ils exprimaient, couplée à l'excitation, il ne s'y trouvait pas une once de peur. Elle ne me rejeta pas, quand bien même j'allais aussi loin, plus loin que je n'étais jamais allée puisque j'avais pour habitude de toujours laisser ma proie sur sa faim, dans une attente insupportable qui m'amusait au plus haut point. Cette fois, c'était plus précipité, nous n'y allons pas par quatre chemins et elle laissa bien vite la luxure l'envahir. Et ce malgré sa résistance qu'elle exerçait tant bien que mal avant le baiser, entre son visage crispé et ses grognements qui étaient plus proche du gémissement qu'autre chose. Elle accorda finalement sa confiance absolue en quittant le contact visuel, créant une autre forme de contact qui usait d'un autre sens: Le toucher, sa main froide vint délicatement se poser sur ma joue encore humide. Je m'apprêtai à fermer les yeux à mon tour quand elle interrompit le baiser en reprenant difficilement son souffle.

« Tu es si pressée... Je ne connais même pas ton nom ! ~ »

Suite à cela, elle se replongea immédiatement dans le feu de l'action, engageant une danse sensuelle à l'abri des regards au cours de ce baiser langoureux. Je ne tins pas rigueur de sa remarque puisqu'elle ne semblait pas tant attachée au fait de connaître mon nom, ce fut plutôt un prétexte pour reprendre ses esprits et couper court à ma domination qui s'installait. J'entendis quelques gémissements, des vrais cette fois-ci, lui accordant au moins cette fois-ci le fait de mener la danse pendant quelques secondes. Sa main entama de caresser ma joue tandis qu'elle m'enlaça subitement. Elle reprenait le dessus et voulait l'imposer, je n'eus même pas le temps d'intensifier le baiser qu'elle y mit fin et repris vers mon cou, comme si elle avait fait cela toute sa vie alors qu'elle était la plus vulnérable du monde quelques instants plus tôt.

Je compris alors, elle préférait dominer aussi, elle n'aimait pas qu'on lui impose des choses et bien qu'elle eut accepté de son plein gré mes avances, c'était à son tour de me forcer la main comme j'avais su le faire. Elle ne se retint d'ailleurs pas, toujours plus proche de mon corps, la fraîcheur de sa robe trempée me fit frissonner de toute part. Elle profita de sa position ainsi que de la souplesse de ma tenue pour me l'ôter peu à peu, dénudant mon torse et exposant ma poitrine. Je rougis légèrement et un sourire pervers se dessina sur mon visage en la découvrant aussi entreprenante. Elle pensait peut-être m'exposer à ses vices en me déshabillant, c'était mal me connaître.

Mon tour de la perturber pour échanger le rapport de force vint alors, la manière dont elle se tenait face à moi fit remonter quelques souvenirs, une part de moi-même que je préfère ne pas dévoiler à n'importe qui. Mon sourire n'était plus pervers, tout devint logique dans mon esprit: Elle semblait si jeune, se cachant derrière ses apparences de dominatrice pour cacher sa fragilité, elle était probablement comme moi, seule. Je fermai doucement les yeux et enlaçai Ellen à mon tour, resserrant mon étreinte pour caler sa tête contre mes seins nus. Ma main droite remonta à sa tête, et caressa ses cheveux tandis que mes pédipalpes à l'allure de jambes humaines la maintenaient collée de mon corps.

J'agis de manière presque maternelle et cela se devinait à mon visage entre mon sourire doux et sincère et mes yeux fermés exprimant toute la douceur d'une mère. Je ne savais pas si ce que je faisais là était bon, ni comment elle allait réagir, mais je pensais simplement avoir compris en partie la raison de sa façon d'agir puisqu'elle était proche de la mienne. Je lui dis alors tout doucement en même temps que le déluge autour de nous semblait s'appaiser:

« Mon nom est Rachnéra, Rachnéra Arachnéra ~ »

J'accordai une certaine importance à lui donner mon nom maintenant, cela visait à écarter ce mal-être, cette crainte que je l'abandonne sans lui demander mon reste. Et je restai ainsi, l'enlaçant avec compassion et amour. Je m'étonnais moi-même à agir ainsi avec une inconnue que je venais tout juste de rencontrer. Mais je gardais en tête qu'elle était une élue, tout comme moi, elle n'était plus chez elle ici, et peut-être était-elle déjà seule avant même d'être arrachée à son monde. Chacun agit différemment pour affronter la solitude, surtout quand on est dangereux malgré soi, et je me reconnaissais en elle. Ce combat de domination n'avait plus de sens dans ces conditions, bien qu'il fut des plus intéressant et plaisant. Un nouveau grognement se fit entendre, celui de mon estomac qui gargouillait. Tout ceci m'eut creusé l'appétit mais je fis comme si de rien n'était~

« Ce n'est que partie remise ma chère, profitons quelques instants de ce moment de calme si tu le veux bien ♥ »






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1567
Yens : 67
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Forêt Luxuriante

Progression
Niveau: 111
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
5/12  (5/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   Sam 24 Juin - 21:24



Feat. Rachnée ~
...
Elle ne contre-attaquait plus. Elle se laissait faire. Elle se laissait dévorer par mes lèvres, par mon envie terriblement sexuelle. Mon côté bestial commençait petit à petit à envahir mon âme... Et pourtant... Et pourtant quelque chose d'inattendu arriva, faisant que, je retrouvai la raison, et nous arrêtâmes presque brusquement notre petit jeu de dominance. Ces caresses voluptueuses cessèrent, laissant place à un enlacement doux et maternel. La femme-araignée avait changé subitement de faciès, oubliant ces airs de dominatrice affamée, et prenant un air plus douce et protectrice...

Étais-je déçue ? Quelque part, oui. D'autre part, non. J'appréciais cette embrassade. Et je ne m'empêchai point d'entourer sa taille de mes bras, à mon tour. Mon corps si froid par ma malédiction se réchauffait miraculeusement par le biais de celui de cette inconnue qui m'a fascinée du premier regard. Même la pluie n'arrivait pas à nous refroidir... Je me sentais comme dans une maison chauffée, devant un feu de cheminée en hiver, enveloppée d'une chaleureuse couverture en laine...

Elle se nommait Rachnéra. Rachnéra Arachnéra. Arachnéra... Comme arachnide. Comme araignée. Était-ce une coïncidence ? Sûrement pas. Il semblerait que cela soit un surnom qu'elle s'était donné il y a très longtemps, tant qu'il en fit oublier son nom d'origine. Je souris, heureuse d'être aussi dorlotée, presque comme une enfant. Mes yeux d'animal vinrent croiser les siens, tendrement :

Enchantée, Rachnéra... Ton nom te va si bien...

Un petit rire amusé transforma rapidement l'ambiance en une plus attendrissante. Quand soudainement, j'entendis un gros bruit, provenant de cette sublime créature de rêve, qui me surprit d'un coup.

Mon regard se posa alors sur son ventre, puis, un sourcil haussé, l'air moqueuse, je relevai mes yeux vers elle, la tête penchée sur le côté :

Tu as faim... N'est-ce pas ?

Je fermai les yeux quelques secondes pour les rouvrir à moitié, gardant mon air sarcastique :

Aimes-tu la viande de lapin ?

Parce que je peux t'en chasser un, ma belle demoiselle...
J'avais un instinct de prédateur hors norme. Un talent de chasse incroyable, une facilité à tuer tout ce qui pouvait bouger. 
La bête sauvage que j'étais arrivait sans aucun problème à dénicher un lapin dans cette petite forêt, sous l'averse même, et à l'apporter à cette charmante hybride...





“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Beauté bestiale ~   

Revenir en haut Aller en bas
Beauté bestiale ~
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse
» La beauté n'attend pas... [2 filles recquises]
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Mission - Rang B]Beautés Fatales[Coop - PV : Seki Raiken]
» La beauté d'un Crépuscule en attire plus d'un... | PV Hivernou ♥ |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.