Partagez | .
Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Jeu 20 Nov - 0:58


   
   

   


   
Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.


   


   

   
Jeong était patiemment dans les archives en plaçant les documents, feuilles et tout ce qui devaient se trouver là. C’était un de ses hobbits. Cela comblait aussi son obsession sur l’ordre et il était plus facile pour lui de retrouver un papier quand c’est lui qui l’avait placé. Il se dirigeait vers la sortie lorsque quelqu’un l’informait que certains élus avaient été localisés. Il demandait le rendu, les informations sur eux, puis lit le tout pendant qu’il avançait à son local. Il refermait la porte en la glissant, puis s’assit devant la table. Il demandait que l’on trouve les deux élus. Il restait en feuilletant le reste, signant des papiers ici et là.

Pendant ce temps, des gens bien normaux, cherchaient à travers la capitale, plutôt calme et à son affaire. Lorsqu’ils les trouvaient, ils s’approchaient de l’un d’eux.

-Bonjour, le président souhaite vous rencontrez, désirez-vous nous suivre? Demandait l’un.

Calmement, ils attendaient la réponse, ils étaient sûrs que les élus ne refuseraient pas, car toutes personnes nouvellement arrivées cherchent des réponses, et le président en avait beaucoup. Les deux correspondaient à la description, les gardes voyaient aussi par leurs vêtements qu’ils n’étaient pas originaires d’ici.

De son côté, le président se préparait déjà aux invités. Il prit même un thé, histoire de bien placé ses idées. Ils savaient que les personnes qu’il avait envoyé ramèneraient les deux élus trouvés.
   
   

   © Jawilsia sur Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Jeu 20 Nov - 13:27


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


Q ue dire pour décrire la capitale ? C'était un endroit très calme, sans bruit de fond... À croire qu'une loi interdisait de faire trop de vacarme. Les quelques statues de serpent qui se dresser, intriguer un peu l'enfant, qui s'était un peu approché d'une de ces statues pour mieux la voire de près. Il ne savait pas trop si cela déranger Mizoku, de s'arrêter regarder cet édifice.

Durant leur marche dans la capitale, Aladdin fut assez content, pas un pauvre ne se trouvait dans les environs. Ce qui fit croire au garçon que le dirigeant de Minshu devait être quelqu'un de bon, contrairement à ceux de son monde d'origine.

Au bout d'un moment,des personnes vinrent à leur rencontre et leur expliqua que le  président aimeraient les voires. C'était légèrement étrange, mais cela leur permettrait de voir un peu plus clair.

-Se serait génial si vous pouvez nous guider ! On est un peu nouveau ici.

Bon,il ne savait pas non plus si Mizoku était d'accord, mais si on leur proposer de les guider, il fallait se saisir de cette chance pour ne pas commencer à se perdre ici. Ils suivirent donc les personnes. Aladdin regardait autour de lui au fur et à mesure de la marche. Les drapeaux devenaient de plus en plus foncés. Le Magi semblait très émerveiller par l'étrangeté des lieux.

-Mizoku, vous avez déjà parlé à quelqu'un de haut gradé ?Dit-il tout en continuant de suivre les personnes.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Ven 21 Nov - 14:36



Le duo arriva à la cité libre de Kansei. Le vieux s’arrêta et se tourna vers Aladdin qui s’était rapproché des statuts pour les admirer de plus près. Le vieux ne dit rien et son visage ne mentionna aucune émotion particulière. Il ne pouvait quand même pas dire à Aladdin de le suivre à sa botte et l’empêcher de visiter la cité. Il n’était pas le maître d’Aladdin et il le considérait comme son égal et non pas comme un sous fifre qui lui devait obéissance absolue, cela reviendrait contre ses principes de libertés. Mizoku se massa le cou endolori par le sommeil peu réparateur qu’il avait eut la veille dans la forêt.

« Je pense que la prochaine fois je vais m’emmener un lit portatif. »

Les yeux gris du vieux se levèrent quand il entendit le bruit caractéristique des soldats qui approchaient. Ceux-ci demandèrent poliment aux deux nouveaux venus s’ils souhaitaient les suivre pour rencontrer le seigneur de Minshu. Aladdin s’était rapproché du vieux et il leur avait dit avec une joie immense qu’il les voulait pour guide, car ils étaient le mieux placés pour se diriger dans Minshu. Mizoku se retint pour ne pas se frapper le front. Cet enfant était un peu naïf sur les bords, mais il ne pouvait pas lui en vouloir. Il finirait pas prendre de la maturité et à se méfier… enfin il l’espérait.

- Nous vous suivrons jusqu’à votre chef. Dit-il d’une voix détendue.

Malgré leur politesse, Mizoku restait un peu méfiant à l’égard des gardes. Il restait méfiant de tout le monde dans ce nouveau, ne sachant pas qui était bon ou mauvais. Ils prirent le chemin du palais. Aladdin s’était retourné vers l’homme âgé pour lui poser une question qui le fit sourire.


- Oui … mais tu n’as pas à t’inquiéter. Tu le vouvoies et tu restes polis et tout devrait bien aller. Puis il lui chuchota pour que les gardes n’entendent pas. Mais s’il est déplaisant… tu peux le remettre à sa place. Un large sourire se dessina sur les lèvres de Mizoku.

Le duo arriva en quelques minutes dans le palais bien décoré du seigneur de Kansei. Le vieux jetait quelques regards au tableau et au statut de serpent, mais cela ne l’intéressait pas plus que cela. Ils arrivèrent devant le bureau du seigneur. Les gardes leurs demandèrent d’attendre pendant qu’ils prévenaient leur maître, puis ils firent signe au duo d’entrer. Mizoku regardait l’homme imposant à quelques mètres devant lui. Le vieux prit aussitôt un air neutre, sans émotion. Son sourire avait disparu et ses yeux rieurs s’étaient détendus.


- Je suis heureux que vous puissiez nous rencontrer dès notre arrivé à Kansei. Je m’appel Mizoku Sekai et j’aurai plusieurs questions à vous posez … Si cela ne vous importunes pas évidemment. Dit-il sagement.

« J’ai l’impression d’être un vulgaire pantin à sa botte… Je fais pâle figure, mais autant ne pas le mettre en colère ou l’insulté. »



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Ven 28 Nov - 18:57


 
 

 


 
Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.


 


 

 
Tout allait pour le mieux, puisque les deux élus décidaient de suivre les autres. Le président était assis sur sa chaise, en portant son regard sur la porte lorsque la poignée se fit tournée. Les bras croisés, son expression sans grande émotion, il écoutait les paroles d’un.

-Allez-y, je vais vous répondre du mieux que je puisse. Dit-il froidement.

Il observait tout de chacun, un enfant et un autre qui semblait beaucoup plus… Robuste. Il prit le temps de faire une analyse rapide, quoiqu’il ne se fît pas aux apparences, enfin, si envers cette enfant. Il se doutait déjà des questions des élus, cependant, il n’avait pas que cela à faire. Considérant qu’ils avaient une once d’importance, il était forcé en quelque sorte de les aider. Déjà, Jeong leur offrirait un toit près de sa demeure, non seulement pour garder un œil sur eux (quoique qu’il ne soit jamais à sa maison), mais aussi pour offrir un maximum de protection, puisque ce genre de quartiers étaient plus que protégé.

-Bienvenu à Minshu. Crut-il bon de dire, oubliant les formalités pour x raison. Je suis le président Jeong Tekina.

Peut-être n’était-il plus du tout habitué à se présenter, ou bien tout simplement de parler à d’autres choses que ses employées. Étant très réservé et de nature à couper les choses à l’essentiel, lui voilà un nouveau défi que de s’assoir et prendre le temps de… Et bien prendre le temps. Les bras toujours croisés, il croisait également ses jambes, peut-être en espérant refouler cette envie de tout simplement répondre et partir. Pour lui, les élus étaient comme, un défi. Certes, son charisme envoûtait bien des gens, mais en même temps, son tempérament refroidissait de beaucoup trop, ce qui l’empêchait de créer des liens de confiance solides avec ses alliés. Bref, cela montrait bien que chacun avait ses faiblesses.
 

  © Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Ven 28 Nov - 19:46


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


L e président était imposant,même s'il était assis,il dégager une très grande puissance et ça se sentez dès qu'on entrer dans la salle. L'enfant regardait un peu de les murs de la pièce, puis à nouveau, le président. Devait-il laisser le vieux poser les questions ? Il devait sans doute en avoir beaucoup plus que lui, car pendant le chemin, Aladdin avait fait le tri dans ces questions, et en avais choisi une seule, la plus importante pour lui.

Prenant les devants et s'avançant un peu, le Magi décida de commencer.Après Mizoku bombardera peut-être la personne de questions, et ça se comprenait. N'importe qui en aurait beaucoup à poser ! Jeong devait attendre encore d'autres élus après eux, certainement.

-Qu'attendez-vous de nous, président Jeong ?

C'était l'essentiel, si aucun moyen n'exister à ce jour pour retourner dans leur monde d'origine, autant savoir ce qu'ils devaient faire ! Du moins, tout cela n''était que la logique du jeune enfant, il pouvait toujours se tromper.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Mer 10 Déc - 23:43



L’atmosphère dans le bureau était plutôt déplaisante. Une froideur se dégageait du dirigeant de Minshu et sa voix sans émotion refroidissait encore plus le personnage. Mizoku avait cet impression que l’homme musclé devant lui se forçait pour entamer une discussion avec les élues, alors que s’était lui-même qui avait envoyer un peu plus tôt des soldats à leur rencontre. Voyant l’humeur désagréable du président, Mizoku se refroidit lui aussi autant dans son comportement un peu plus ferme sans pour autant être brusque envers le dirigeant. Ses yeux se plissèrent et creusa un peu plus des petites rides aux coins de ses yeux bleus. Sa mèche rebelle retombait pour toucher son nez, mais cela ne le dérangeait pas. Aladdin s’avança pour poser une question primordiale au président de Minshu. Le vieux avait tourné le regard vers l’enfant, pour ensuite se concentrer à nouveau sur le président.

- Quels sont vos ambitions Président Jeong? Quels sont vos plans pour le futur de ce monde? Qu’attendez-vous de nous comme vous a demandé Aladdin? Savez-vous comment nous pouvons retourner chez nous?

Mizoku étira ses bras derrière son dos et resta dans cette position, comme un soldat bien droit qui attendait des ordres. En faite, s’était plutôt une position que le vieux aimait prendre durant les discours importants avec les hauts dirigeants, il en avait garder cette habitude. Il essayait de déceler quelques choses chez le président. Un tic, un mouvement qui pourrait lui faire comprendre ses émotions et peut-être décelé une partie de son plan, mais il était impossible de voir ses yeux cachés derrière des lunettes noires. Sa méfiance reprenait le déçu et sa froideur commençait à se faire ressentir. La tension commençait à se dégagé du vieillard qui ferma les paupières quelques secondes.

« Je dois me calmer… la colère risquerait de me faire dire des choses que je vais regretter ensuite. Respirer par le nez… Je ne pense pas que ce président va nous causer du tord. De plus, c’est sans doute le seul qui puisse nous ramener chez nous. »

Ses muscles se détendirent un peu, puis le vieux ramena ses bras de chaque côté de son corps. Il massa sa barbe grise en fouillant dans sa poche distraitement pour en sortir sa pipe.

- Cela vous dérange-t-il que je fume dans votre bureau M. le président?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Jeu 11 Déc - 3:25


 
 

 


 
Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.


 


 

 
Il commençait par se gourmer la gorge avant de prendre la parole. Certes, il savait ce qu’il devait dire, mais le problème, c’était de bien le communiquer. Ses yeux cachés de ses lunettes, indiquaient qu’il farfouillait en choisissant les bons mots. Il remarquait aussi que le plus vieux ne semblait pas très enclin à la discussion, probablement par le froid qui s’en dégage. Il en était très conscient et même s’il tentait d’y remédier, il ne trouvait qu’un seul moyen.

-Désirez-vous du thé? Demandait-il tout simplement.

Il en demandait, puis prit un peu de temps pour tenter une réponse longue.

-Mes ambitions sont de rester juste et avoir une justice exemplaire. Dit-il.

Ce n’était pas le plus long possible… Il émit un petit soupir et décroisait ses bras afin de mettre ses coudes sur la table et de joindre ses mains.

-Hmm… Dit-il en se gourmant de nouveau la gorge. Je souhaite simplement ne pas avoir de guerre et de vivre ma république en paix. Pour ce qui est de mes attentes, vous êtes ici pour prêter main-forte dans la république. Surtout, plus le temps passe et plus l’odeur de la guerre ne s’installe pas. Hmm… Je m’attends simplement à ce que vous respectez les règles. Dit-il en voyant le thé arrivé.

Ah, c’était plus long! Il se laissait quasiment sr le thé, le fit infuser et prit immédiatement une gorgée. Il y avait plusieurs sortes et poches. Il ne voulait quasiment pas répondre à cette question, il serrait la mâchoire.

-Non. Je n’ai aucune idée et j’en suis navré, je sais pertinemment que c’est frustrant voire même un deuil… Dit-il en buvant une nouvelle gorgée. Bien sûr, allez-y. Dit-il en donnant l’autorisation.

Il prit un moment afin de les laisser digéré un peu de mijoter. Peut-être cela entrainerait-il d’autre question? Il restait plus mal à son aise, sans pour autant manquer d’assurance. On pouvait d’ailleurs sentir que ce n’était pas parce qu’il ne voulait pas, mais bien parce qu’il ne pouvait pas.
 

 © Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Jeu 11 Déc - 19:54


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


Le vieil homme avait eu un changement de caractère soudain,comme lorsqu'ils avaient étaient avec Feng,un peu plutôt. Son regarda allait du président à Mizoku,se sentant réellement si petit entre ces deux adultes pleins de vivacité. Finalement,l'homme politique commença à répondre à leurs questions de façon très claire. D'après les réponses de l'homme,Aladdin pensa que c'était une personne plutôt correcte. Effectivement,il faisait un bon roi...Enfin,président.

Mais ce qui piqua la curiosité du Magi fut les règles...Quel genre de règles avait-il instauré en ce pays? En fronçant légèrement les sourcils,en signe d'incompréhension,il put voir le thé arriver. N'osant pas en prendre,encore un peu intimidé par la situation,il se contenta d'observer le président. Quelque chose n'allait pas net chez lui,et ça,il n'arriver pas à savoir quoi. Peut-être que Mizoku l'a remarqué aussi...

Le grand homme avoua aussi qu'il n'exister aucun moyen de rentrer chez-eux. Bon,à ça au moins il s'y était préparé,malgré que le sentiment de vide suite à la perte de son meilleur ami blond ainsi que de la fanalis avais déjà pris place en lui.
- Des...règles?

Demanda-t-il en penchant légèrement la tête d'un côté. Il voulait savoir,histoire de ne pas commettre de betise une fois qu'ils seront parti.

- Je mettrais fin à la guerre si jamais elle arrive jusqu'ici! Je ne laisserais pas les innocents se fairent impliquer dedans!

Aladdin l'avait bien déjà fait dans son univers,du moins,il avait essayé de le faire et cela avait presque marché. La simple idée que tout recommence ici lui tira une grimace.
.
Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Ven 12 Déc - 21:17



Après la réponse affirmative du dirigeant, Mizoku sortit sa pipe, la remplie et l’alluma avant d’en prendre une bouffé revigorante. Il souffla la fumée vers le plafond, puis ramena son attention au dirigeant qui expliquait ne pas vouloir créer des problèmes et seulement garder la paix dans son pays. Le vieux trouvait que cela sonnait faux, quelques choses clochaient dans les paroles du dirigeant, mais Mizoku ne voulait pas le questionner là-dessus. Il trouverait lui-même les réponses. Surtout si on lui donnait une habitation tout près de la demeure du président, il lui serait peut-être plus possible de récupérer des informations.

« Par contre… je serais sans aucun doute sous surveillance. Je ne peux pas me permettre d’être observer et suivi constamment dans le village. Il faudra que je pense à un moyen pour régler ce futur problème. » Pensa-t-il en fumant silencieusement.

Mizoku n’avait pas d’autre question. Enfin, il en avait eut une en tête, mais Aladdin fut plus rapide que lui et avait posé la question indirectement au dirigeant de Minshu. Le vieillard se frotta la barbe en attendant l’éventuel réponse de Jeong.


« Quelques choses cloches dans cette cité trop pacifiste… »

Il fuma à nouveau pour taire ses pensées et caché en même temps son interrogation trop prononcé sur cette cité qui le mettait un peu mal à l’aise. Le président ne semblait pas non plus très convaincu par ses propres paroles. Mizoku se donnait comme but de trouver des réponses et d’en savoir plus sur cette ville. Quitte à devoir transgresser ces fameuses règles qui lui étaient encore inconnues. Ses yeux bleus se baissèrent sur l’enfant qui mentionna du cœur au ventre vouloir protéger la cité et empêcher une guerre d’éclater à Kosaten. Un sourire s’afficha sur le visage de Mizoku qui aimait déjà encore plus Aladdin. Il avait un désir de protéger son monde comme lui et une détermination à toute épreuve.

«Ce gamin est surprenant, je pourrais sans doute lui apprendre certaine chose le moment venu.»


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Mar 16 Déc - 21:17






Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.






Le président observait les deux, visiblement, il ne savait pas si l’enfant demandait ce qu’était des règles ou quelle était les règles ici. Il se dit que dire les deux était la meilleure option.

-Oui, des règles qui visent à ne pas perdre le contrôle, établir une justice juste et égale. Les règles ici et bien… Dit-il en déposant un immense livre digne de décourager les plus grands lecteurs. Il y a une section qui résume bien les règles principales… Dit-il.

Il souriait en coin face à l’affirmation du plus jeune, cela le rassurait de voir que les élus qu’il avait ne semblaient pas être des êtres méchants rebelles.

-Je suis quelque peu soulagé d’entendre ce genre d’affirmation, c’est un peu mon mode de pensé aussi, après tout, ce peuple est tout ce que j’ai. Dit-il en baissant quelque seconde sa défense, montrant des traits plus adoucit.

Peut-être était-ce ses lunettes… Qui dressait un si grand mur entre tous. Il avait ses raisons de les garder et il ne croyait pas que cela ferait une grande différence chez les deux en face de lui. Il se contentait de changer de position en posant son dos sur le dossier de sa chaise, en croisant les bras. Il restait toujours aussi neutre, avec ses pupilles invisibles qui se promenaient d’Aladdin vers l’autre et vice-versa.

-Au fait, quels sont vos prénoms, élus? Avez-vous des attentes ici? Demandait-il alors qu’il prit la délicate tasse de thé en buvant une nouvelle gorgée.

Il retint une grimace, Jeong avait trop laissé le thé infusé dans la tasse, ce qui lui donnait un goût atroce. Il déposait celle-ci en la jugeant, c’était bien lui d’oublier une chose pour penser à une autre.

© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Mer 17 Déc - 14:48


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


La taille du livre ne le décourager pas des masses. Malgrès que ce qu'avait dévoiler le président avait suffit à le détendre sur les "règles".Après tout,n'avait-il pas passé des années à en lire pour s'instruire,sous la surveillance de son djinn?

L'enfant s'était attendus à pire,mais par précaution,il décida tout de même de prendre le livre. Il se dirigea donc vers le bureau et souleva tant bien que mal le gros manuscrit en grimaçant légèrement à cause du poids. Ensuite il retourna à côté du vieil homme qui fumer toujours. D'ailleurs le jeune enfant s'inquiéta un peu pour lui...

Jeong semblait considérez son "peuple" comme une sorte de seconde famille. Avait-il vécu seul, comme lui auparavant ? Certainement une autre question qui demeurera à jamais sans réponse..

- Je suis Aladdin!

Il préféra laisser Mizoku se présenter lui-même,n'étant pas des masses très à l'aise pour faire ça... L'enfant ne voulait pas trop parler à ça place.

- J'aimerais en apprendre un peu plus sur Kosaten ! C'est tout ce que je souhaite faire..

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Jeu 18 Déc - 17:28



Aucune réaction, aucun sourire, aucun geste sauf le mouvement répétitif de sa pipe apporter à ses lèvres et le soufflement de la fumée devant lui. Ses yeux suivaient le rythme de la conversation en passant d’Aladdin et au chef de Minshu. Quelques choses l’empêchaient de complètement faire confiance à Jeong, sans doute parce qu’il n’arrivait pas à déceler la moindre émotion ni même les réels intentions. D’ailleurs, le dirigeant ne répondait pas complètement aux questions posées par Aladdin et il restait très vague sur différent sujet, comme ses buts certes très simple, voir trop simple pour Mizoku ainsi que les règles qui ne furent pas présenter, mais livrer dans un gros livre. Portant sa pipe pour une énième fois entre ses lèvres, le vieux aspira les matières biologiques qui vinrent envahir ses poumons et remplir son corps d’un sentiment de bien-être. En même temps, il suivait du regard Aladdin qui allait chercher le gros livre sur le bureau pour l’observer. Pendant qu’il revenait à côté du vieillard, Mizoku souffla la fumée devant lui et quand le brouillard gris se dissipa dans l’air, il prit la parole d’une voix posée et calme.

- J’ai connu trop de gouvernement qui ne suivait pas leur propre règle ou qui en modifiait le sens. Vous semblez être un homme d’honneur qui veut le bien pour son peuple … mais derrière toute cette bonté doit sans doute se cacher autre chose. Chaque cité à leur propre problème … je doute beaucoup que celui-ci n’en a pas. J’ai été moi aussi dirigeant de mon pays. Je désirais l’égalité pour tous, la paix pour mon peuple, mais il y avait toujours des hommes et des femmes mécontents qui derrières tout ça désirait renverser le pouvoir. Il y avait toujours de la corruption, provenant même de mon propre gouvernement… chose que je désirais arrêter… mais qui était impossible à contrer.

Mizoku ferma les paupières quelques secondes. Il prit une seconde bouffé de sa pipe pour rétablir ses pensées un peu trop bousculer. Il sentait déjà la colère montée et s’était flagrant que le vieillard ne faisait pas confiance à ce dirigeant. Pour tenter de calmer cette montée d’émotion et aussi pour faire comprendre au chef qu’il devrait gagner sa confiance s’il désirait réellement avoir Mizoku de son côté, le vieillard mit quelques conditions.

- Je ne vous connais pas … Je ne vous fais pas confiance. Vos ambitions sont trop pacifiques pour que je puisse vous croire sur parole. Il faudra gagné ma confiance si vous désirez que je sois des vôtres, sans quoi je partirais de ce pas de cette citée et ferais ma vie ailleurs. Déjà… je ne sais pas comment fonctionne votre gouvernement. Y a-t-il une séparation des pouvoirs où êtes-vous le seul dirigeant de ce pays? Y a-t-il un conseil sur qui vous pouvez vous appuyez pour prendre vos décisions? Si oui… je désirerais participer à ces réunions… je veux voir comment fonctionne votre gouvernement. Dit-il d’un ton toujours aussi calme. Je m’appel Mizoku Sekai.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Sam 27 Déc - 17:27






Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.






Bon. Le président pensait qu’en donnant le droit de fumée à cet homme, il se serait calmé. Il haussait un sourcil et préférait littéralement l’ignorer pour le moment. Il répondrait à Aladdin qui semblait… Beaucoup… Réceptif disons-le ainsi. Il ne réfléchit pas à ce qu’il dit et commençait l’explication.

-Kosaten regroupe trois gouverneurs, Karui Hanja empereur de Seika, Sul Hei Roi de Fuyu et moi-même, président de Minshu. Pour le moment, il ne semble pas y avoir de Grandes guerres, cependant, certains signes ne trompent pas. Dit-il. Il y a bien longtemps, Kosaten a aussi fait apparaître des élus, par contre, je suis encore en terrain neutre sur ce sujet, voyez-vous, je consacre mon temps maintenant à déchiffrer un livre qui dirait justement la raison. Finit-il en se reprenant du thé.

Il rajoutait entre une gorgée qu’il y avait une bibliothèque dans les lieux si jamais Aladdin souhaitait peaufiner ses connaissances.

-Sul Hei est reconnu pour être la pire calamité de son peuple, tandis que Karui Hanja est totalement l’opposé. Ajoutait-il en prenant un biscuit.

Mais ce qui s’en suit, forçait Jeong à serrer la mâchoire et tourner plusieurs fois sa langue. Venait-il d’accuser et d’attaquer ouvertement le président? En tout cas, il le prenait ainsi. Il expirait et déposait calmement la tasse de thé.

-Sachez bien que je suis le seul gouvernant ici, aucun conseil, aucune personne sur qui se pencher. De plus, sachez aussi que je ne vous fais pas confiance et que je crois que vous aussi, de votre côté, vous devez gagner ma confiance. Par contre, je ne peux me permettre de traiter de sujets délicats pour le moment, cela fait bien quelque heure que nous parlons et je ne reçois que de pure méfiance. Dit-il en reprenant sa tasse. Et puis, j’ignore comment gagner votre confiance autrement, mais pour le moment, trouver autre chose, ceci est trop précieux à confier à un inconnu. Les élus ici sont traités comme tous les autres, égaux et ce n’est pas parce que vous êtes élu que je vous fais confiance immédiatement. Avait-il ajouté avant de boire son thé d’un seul coup. Par contre, je retiendrais le fait que vous avez été gouverneur vous aussi, et peux vous dire que je prends les décisions seul. Dit-il.

Vraiment, à quoi s’attendait cet homme? Un ticket gratuit sur tout Minshu? Franchement, non seulement il voyait quelque chose que même Jeong ne voyait pas, mais en plus il devait gagner la confiance? Le président ne s’était donc pas gêné de dire que cela ira dans les deux sens. Et il n’avait pas peur que Mizoku aille voir les gens du peuple, car ils ont foi et confiance envers le dirigeant. Jeong a consacré sa vie à son peuple, si bien, que l’on pouvait remarquer qu’il n’avait pas d’alliance sur sa main gauche.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Dim 28 Déc - 22:38


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


Aladdin ne s'attendais pas à ce que le vieil adulte ,pourtant calme, sois si directe avec une personne tel que le président. Mais graçe aux explications qu'il donna,cela permis un peu au Magi d'en apprendre un peu plus sur Mizoku. Et d'après ce qu'il venait de comprendre, le vieil élu avait été un grand dirigeant dans son monde,avec un but bon.

Ensuite,il écouta tout ce que le président lui disait. Trois camps,trois gouverneurs ayant chacun leur mode de fonctionnements. Pourtant,si le soi-disant Karui était le total opposé de Sul Hei,Aladdin pouvait donc en déduire que Jeong est Karui sont les deux dirigeants "corrects" de Kosaten ? L'enfant pouvait très bien se tromper totalement,en plus de recevoir toutes ces informations d'un coup,il lui faudra un peu de temps pour comprendre. Le Magi ira sans doute dans la bibliothèque un peu plus tard...

Lorsque Jeong répondit à Mizoku ,ce fut tout autre chose.D'ailleurs,c'était une impression ou le président était..Nerveux? L'enfant posa le gros livre sur le sol, étant un peu lourd à porter très longtemps.

- Monsieur Jeong à raison. Vous devez gagner sa confiance ! Si vous aviez été un roi..Est-ce que vous laisseriez une personne que vous ne connaissiez pas,agir dans votre gouvernement,Mizoku ?

Pour Aladdin, ce qu'avait dit l'homme de la république de Minshu tenait la route. Il n'allait pas le contredire.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Mar 6 Jan - 20:19

Mizoku ne réagissait pas à la réponse vive de Jeong. Le vieux n’aimait pas qu’un seul dirigeant prenne toutes les décisions pour sa ville. Cela pouvait tourner en totalitarisme et vite devenir de l’abus de pouvoir. Pourtant, le dirigeant semblait sincère et ses propos étaient véridiques. Un affrontement verbal s’était déclenché entre les deux hommes et pourtant leur désir de paix et de prospérité pour leur pays respectif était semblable. Seulement la façon de diriger était différente.

- Le pouvoir peut rapidement monter à la tête… je ne sais pas depuis combien de temps vous êtes au pouvoir, mais sachez qu’un seul homme est beaucoup plus vulnérable si un coup d’état à lieu qu’un conseil.

Mizoku prit une courte pause. Il ne quittait pas des yeux Jeong. Il porta calmement sa pipe à ses lèvres pour en aspirer la fumée qui lui intoxiquait les poumons. Il souffla la fumée dans les airs. Il se retenait pour ne pas qu’un sourire se dessine au coin de ses lèvres. Il pouvait clairement voir les traits de l’homme se durcir après les propos de l’homme âgé. Il perdait son calme visiblement, mais il arrivait à lui répondre sans élever le ton exagérément. Après quelques minutes, Mizoku reprit la parole.

- Merci d’avoir prit le temps de répondre à mes questions et d’avoir éclairci mon esprit sur ce monde. Si possible, je voudrais disposer de votre présence pour aller visiter mes quartiers et voir la ville.

En fait, Mizoku n’avait plus de question à poser à l’homme, mais il devait surtout sortir, car il pouvait déjà ressentir une vive douleur dans ses poumons et sentir le liquide pourpre lui monter dans la gorge. Son teint avait blêmit et ses cernes semblaient se dessiner sous ses yeux pour montrer une faiblesse de santé.

« Ça recommence… »







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 696
Date d'inscription : 14/10/2014
avatar
Jeong Tekina - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Mar 6 Jan - 21:28


 
 

 


 
Après l’arrivé viens le thé
La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant.


 


 

 

Le président écoutait Aladdin, qui semblait appuyer ses dires. Bien. Cet enfant avait l’air plus intelligent peut-être que ce que Jeong avait pensé, quoiqu’il ne se fiait pas aux apparences. Puis, le thé fit son effet tandis que Mizoku reprit la parole. Neutre, il crut bon d’en faire part.

-Malheureusement, dans le passé, il y avait bien un conseil. Vous pouvez d’ailleurs aller leur rendre visite, au cimetière. Également à mon ami d’enfance. J’ai subi le coup d’État à l’intérieur même de ce lieu. Ils ont été accusés de torture, cruauté, envers les citoyens. Dit-il calmement.

En effet, c’était un passage bien sombre que dévoilait le président. Il se dit peut-être que cela aiderait un peu plus Mizoku à se faire une tête sur Minshu. Ces gens avaient enlevé des personnes pour les torturés, afin de récupérer des informations, avaient implanté des taupes un peu partout, tout cela allait à l’encontre des principes mêmes du code. Jeong portait la blessure de la trahison une deuxième fois lorsque son ami d’enfance a tenté de le tuer, par la soif de pouvoir. Finalement, il se levait et présentait sa main à Mizoku.

-Vous pouvez disposer, il me ferait plaisir de recroiser votre route. Dit-il en dirigeant sa tête vers Aladdin.

Jeong supposait que l’enfant allait suivre l’autre.

   
 

  © Jawilsia sur Never Utopia

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 1625
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 20
Localisation : Dans une bibliothèque

Progression
Niveau: 62
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
1/6  (1/6)
avatar
Aladdin ☆ Magi de Minshu ☆

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   Ven 9 Jan - 18:46


Sois-toi même..

« La vraie grandeur consiste à être maître de soi-même.   » ~  


Les paroles du président sur l'ancien conseil étaient assez sinistres. Qui aurait cru que quelque chose de si terrible se soit passé au sein de cette « république » ? C'était difficile à croire, surtout pour Aladdin, lui qui croyait que Jeong avait un règne paisible, sans problème, sans noirceur dans le cœur dans personnes qui l'entouraient... Le mal était partout, et même ici !

Puis son regard se porta sur Mizoku. Quelque chose n'allait pas très bien chez cette personne, et ça, l'enfant venait de le remarqué. Il espérait juste que ce n'était rien de grave. Ce serait bien dommage si soudainement le vieil homme attrapait une maladie ou une chose du même genre...

-J'espère que vous ne rencontrerez plus de problème, monsieur Jeong. Merci pour ce que vous nous avez appris aujourd'hui !

Et effectivement le Magi allait suivre le vieil homme, surtout qu'il s'inquiétait toujours pour la santé de Mizoku, bien qu'il essayer de ne pas trop le montrer. Il ramassa aussi le gros livre qu'il avait posé juste avant, ce n'était pas le moment de laisser quelque chose de si utile ici.


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)   

Revenir en haut Aller en bas
Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Legolas?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Arrivée de Houille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.