Partagez | .
Les reflets des étoiles
Invité Invité

-



MessageSujet: Les reflets des étoiles   Sam 5 Nov - 21:53



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur le bord du lit 



Visite nocturne


Le roulement des vagues et le cri des mouettes étaient les seules choses qui pouvaient sortir la jeune fille de sa torpeur matinale. Cela faisait maintenant deux semaines que la jeune fille, accompagnée de l'androgyne et de maintenant la sorcière nommée Ellen, s'étaient rencontrés au cours d'une terrible et rude journée au village de Fuki. Une terrible journée, qui semblait être si proche et si lointaine à la fois, les cris résonnant encore dans l'esprit de la lycéenne, qui était incapable d'en donner la moindre direction, alors que les images revenaient sans cesse, à la fois floutées et bien trop nette... Elle n'avait pas été très bavarde depuis ce jour, se limitant à quelques discussions sans grand intérêt, à des politesses et des remerciements... Car plus que tout, elle souhaitait éviter tout ce qui avait put être fait pendant cette rude journée, préférant se replier au maximum sur elle-même plutôt que de partager inutilement aux autres sa souffrance actuelle.

En tout cas, ce fut au bout d'une semaine de repos forcé que les deux adolescents purent prendre la mer, et donc accompagnée de la sorcière. Certes, l'être qui avait put faire preuve d'une grande violence devant les yeux de la jeune fille faisait toujours un peu peur à la Reizei, qui préférait toujours avoir l'androgyne non loin d'elle lorsqu'elles avaient une discussion, mais elle avait un petit peu appris sur elle... Mais sans plus, l'amnésique n'étant pas encore suffisamment remis de tous les chocs qu'elle avait subis.

Bref, une fois le bateau lancé à destination de Chikai, un beau bâtiment par ailleurs, disposant de nombreuses petites cabines individuelles et d'un cuisinier suffisamment courageux pour braver l'appétit d'une bonne vingtaine de marins et d'un nombre plus important encore de voyageurs (dont la majorité provenait de Kansei contrairement au petit groupe d'élu). Suffisamment spacieuse en tout cas, disposant d'un lit, d'un tout petit espace de stockage ainsi que d'une table de nuit avec une bougie, c'était largement suffisant pour les quelques affaires que la Reizei avait : Ses affaires de Fuki, son uniforme de lycéenne, quelques livres sur des contes locaux et autres essais littéraires, une petite bourse de tissu, obtenu en "récompense" du service rendu à la nation et avec quelques dons des habitants qui se montraient très charitables avec les élus de leurs dieux, mais aussi et presque inattendu... Une épée courte, de plutôt bonne facture, à la fois légère et résistante, que le forgeron du village avait spécialement faites pour elle... Et devant une telle attention, elle n'avait pas osé refuser...

Toutefois la simple vue de cette arme provoquait une réaction assez mitigée chez la jeune fille... Il y avait le souvenir de ce qu'il s'était passé, qui la hantait, mais aussi... Le fait qu'elle puisse se défendre, même un peu, lui faisait croire qu'elle n'était pas totalement inutile, tant bien même ce n'était pas du tout le cas, c'était ce qu'elle pensait d'elle même actuellement, se trouvant comme un poids ou un boulet qui était malheureusement contraint d'être toujours aidé par d'autres...

En tout cas, sur le bateau, la jeune fille n'était pas des plus actives. Se levant assez tardivement, mangeant sans grand appétit mais suffisamment pour éviter tout problème vis à vis de sa condition d'hypoglycémique (notamment grâce aux gyozas de l'androgyne, qui en avait préparé en quantité plus que raisonnable avant de partir, et qui avait réussi à convaincre le cuisinier de partager par moment son matériel afin qu'il puisse se mettre à la préparation de ces succulents mets), lisant dans son lit en évitant de trop bouger, afin de se remettre ultimement des blessures qui n'étaient maintenant plus que quelques fines coupures et traces noirâtres sur son corps, et se promenant de temps à autres, observant le large en se mettant à la proue du bâtiment.

Si la plupart des passagers semblaient souffrir d'un terrible mal nommé mal de mer, la jeune fille semblait s'en moquer totalement, comme si... Elle n'avait jamais eu ce problème, ou bien qu'elle avait toujours vécue sur un navire. Etais-ce le cas avant son amnésie ? Elle ne le savait pas, et n'avait pas vraiment posée la question. Elle se contentait simplement de regarder, essayant de savoir si cela lui était familier... L'odeur de la mer, le cri des mouettes... Mais rien de tout cela.

Bon, bien évidement, elle se forçait (ou était forcée, cela dépendait des jours) à aller voir ses camarades une bonne partie de la journée, pour ne pas devenir complètement asociale. Certes, il était dur pour elle parler longuement, n'ayant pas vraiment la volonté de le faire, mais... Elle essayait au maximum d'écouter, répondant bien souvent par de simple signe de tête... Et cela faisait office de soutien psychologique après tout, les deux autres ayant bien plus d'expérience qu'elle (après tout, la jeune fille n'arrivait pas encore à un mois de souvenir)...

Mais c'était un soir que tout changea. La mer était, comme toujours pour le moment, calme, et les marins avaient même signalés que le bateau arriverait avec un peu d'avance ! Il n'y avait que la lune et les étoiles qui se reflétaient sur la mer, ne donnant aucune image d'âme qui vive à des lieux autres part que sur le fier bâtiment. Mais la jeune fille... n'arrivait pas à trouver le sommeil. Est-ce qu'elle était lassée de lire encore et toujours les mêmes livres ? Est-ce que l'alimentation qu'elle avait eue jusqu'à maintenant avait des effets secondaires vis à vis de son hypoglycémie ? Non, son esprit était troublée, incapable de trouver le sommeil... Prenant son courage et sa chandelle à deux mains, la jeune fille s'engouffra non sans crainte dans l'obscurité du bateau, pour rejoindre à pas de souris la chambre, pas très éloignée, de l'androgyne. A vrai dire, elle ne prit même pas la peine de toquée, s'engouffrant directement, avant de poser la seule source de lumière sur la table de nuit, et de s'asseoir sur le coté du lit de l'androgyne, pour dire, à voix basse :

Natsume... Est-ce que tu dors ?


Il était clair que toute personne dans la pièce verrait que les joues de la jeune fille était rosée, assez gênée de pénétrer presque par effraction la mettait mal à l'aise... D'autant plus que cet endroit était la chambre d'un garçon, et qu'il faisait nuit... Bref, la notion d'intimité était on ne peut plus présente, et chaque petit geste, regard ou murmure allait avoir une importance des plus grande... D'autant qu'elle avait une raison de venir...

Note :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Sam 5 Nov - 23:36








Les reflets des étoiles

feat Mako
Le bruit des vagues. Enfin, Natsume, Mako et Ellen avaient pu quitter Fuki pour reprendre leur voyage jusqu'à Chikai. Et enfin, la côté, celle où les attendait le bateau qui les mènerait au sud de Seika.

Et quel bateau ! Même pour Kosaten et son manque technologique, ce navire était incroyable. Et si Mako et Ellen se faisaient discrètes dessus, Natsume préférait mériter son droit à user des cuisines, en aidant partout où il pouvait : les repas, les voiles, la lecture des cartes. L'infirmière de l'équipage lui donna même quelques astuces pour son rôle de gardien de la plaine.

Au final, c'est comme si cette journée de kidnapping à Fuki n'avait jamais eu lieu. Les voyageurs du bateau avaient quelques problèmes digestifs à cause du fait d'être en mer, ce qui n'était pas le cas du garçon à l'écharpe. Pourquoi ? Aucune idée. Tout le monde n'était pas exposé à ce genre de problème de la même manière après tout.

Ce voyage en bateau était réellement plaisant. Voir les autres passagers sourire au goût des gyozas et des autres plats, aider au confort du navire, profiter du bruit des vagues et des mouettes, voir Mako vivre enfin comme elle le voulait. Natsume aurait voulu que ce périple en mer ne s'arrête jamais.

Les nuits étaient également douces et l'adolescent avait prit l'habitude de sortir sur le pont avant de se coucher pour observer le ciel étoilé. Mais ce soir-là, Natsume n'était pas sorti, il n'avait pas eu envie sans réellement savoir pourquoi. Peut-être avait-il simplement envie de regarder son plafond pour une fois. Dans tous les cas, il n'arrivait pas à trouver le sommeil et il se retournait sans arrêt avant de se caler sur une position allongée sur le côté face au mur de sa cabine.

Un long moment s'écoula dans le noir complet et le silence brisé par le bruit des vagues. Cette soirée et cette nuit s'annonçaient comme aussi calme que les autres donc. Du moins cette pensée fût brisée par le son de la porte de la cabine s'ouvrant, s'accompagnant d'une lumière chaleureuse. Peut-être était-ce un membre de l'équipage vérifiant si tout le monde dormait comme dans des dortoirs d'école. Mais non, la lumière envahissait toute la pièce. Quelqu'un était rentré. Natsume ne dit rien, peut-être que s'il feintait le sommeil, personne ne s'en rendrait compte. Il sentit un léger poids abaisser le matelas de son lit et il entendit une voix. Une voix qu'il n'aurait jamais pensé entendre en pleine nuit : Celle de Mako qui lui demandait s'il dormait. Et c'était sans doute le cas. Pourquoi viendrait-elle dans sa chambre en pleine nuit ?

Natsume se frotta les yeux avant de s'asseoir lentement sur son lit et de se pincer le bras. Il ne rêvait pas, Mako était là, assise sur son lit, les joues rosées. Cette maladie des joues roses était sûrement contagieuse vu que celles de Natsume virèrent au rouge écarlate.

N-Non ! Je-je dormais pas... Je... J'arrivais pas à dormir, ne t'inquiète pas...

Son coeur battait à 100 à l'heure. Pourquoi Mako venait-elle le voir en pleine nuit ? Il y avait un problème ? Elle se sentait mal ? Voulait-elle juste parler ?

Tu... vas bien ? Il y a un problème ? J-je veux dire... P-Pas que ça me dérange que-que tu viennes me voir mais... mais, c'est pas-c'est pas banal quoi ! Je m'y attendais pas...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 0:43



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur le bord du lit 



Accablante véritée

Qu'est-ce qui avait le plus d'effet sur la jeune fille actuellement ? Le long et sinueux roulis des vagues qui avaient comme une possibilité de déjà vu pour l'esprit de la jeune fille, ou bien les incessants et puissants battements de son coeur, qui n'arrêtaient pas de se faire ressentir depuis qu'elle avait quittée sa chambre avec la ferme intention de se diriger vers celle de l'androgyne ? La réponse était toute trouvée, alors que le concerné se réveillait, non sans surprise de voir la lycéenne dans sa chambre au milieu de la nuit. Ainsi, aucun des deux n'avait réussi à trouver le sommeil, et pourtant... Ce qui allait advenir de cette soirée était plus qu'incertain... Pourquoi celle-ci ? Pourquoi pas une autre ? La jeune fille n'en avait aucune idée malheureusement... C'était venu instinctivement, et à vrai dire, l'idée de repartir aussi vite qu'elle s'était amenée ici lui passait bien en tête, mais... Elle ne voulait pas reculer. Elle voulait et devait le dire.

Son regard croisa celui de l'adolescent alors qu'elle le relevait. Mais contrairement à toutes les autres fois, à toutes les autres situations dans le genre où la gêne avait pris le pas dès les premières secondes, elle le soutenu, même si les yeux toujours mi-clos du garçon laissaient toujours penser qu'ils étaient au moins en grande partie fermés... Mais peut-être que cela faisait une partie de son charme ? Là était une question dont la réponse attendrait surement encore...

Je... J'aimerais te parler... De quelque chose qui me tracasse... Me confier à toi...

Les deux êtres, tous deux gênés, éclairés par la seule lumière d'une chandelle vacillante. En un souffle, une respiration trop forte et elle s'éteindrait, laissant les deux jeunes individus dans une situation encore plus tendancieuse qu'elle ne pouvait l'être actuellement... Néanmoins, la jeune fille restait droite, bien que son regard soit encore un peu hésitant... Sa motivation était toujours intact... Mais qu'en était-il de tous les autres facteurs qu'elle n'avait pas pris en compte, notamment... Le fait de se retrouver dans une pièce relativement petite avec cette personne ? Un mélange de gêne et de timidité encore présent, même après des semaines de vie commune et des épreuves assez difficiles et horribles qu'ils avaient été forcés de traverser ensemble...

Je... A Fuki... Ellen a mentionnée un être... Nommé Zayro Jinn... Cette personne que ces gens... Déifiaient...

La jeune fille pris une longue inspiration, alors que son regard tombait à ses pieds. Se remémorer tout ces événements n'avaient pas été une chose facile pour la jeune fille... Et cela n'allait pas être des meilleurs instants pour son ami, mais... Il était nécessaire de situer le sujet... Pour qu'elle puisse amener le sujet de tous ses tracas... Qu'elle reprit à voix basse...
 
P... Pendant que vous étiez inconscient... Il y avait un bandit qui... Qui m'a menacé... Celui dont j'ai pris la vie... Mais il m'avait crié des phrases... Qui... Me tourmentent.

Ce visage, cette voix... tout lui revenait en tête, ces incessants cauchemars qui... N'arrêtaient pas de la torturer. Il arrivait, le matin, de se réveiller en pleurs. Cela arrivait déjà avant ces événements, mais... Cela devenait de plus en plus fréquemment... Il arrivait même qu'elle se réveille au milieu de la nuit, tremblotante et presque fiévreuse... Même dans le repos sacré de la nuit, elle ne se sentait plus en sécurité...

Ses mots... Mentionnaient l'autre monde... Celui où vont les défunts... Sur Kosaten, cela s'appelle le Royaume des Morts, tout du moins c'est ainsi que les gens d'ici le nomment... Mais... Il disait... Que j'en revenais... Et qu'il allait m'y renvoyer...


Ses yeux se fermèrent, devenant humide, alors que quelques larmes tombèrent sur ses joues, avant que ses mots ne trahissent ce qu'elle avait si longtemps réfléchie, cette vérité qui... la poignardait au corps, qui lui coupait le souffle... Une vérité... Qui semblait impossible, et pourtant...

Je... Je crois que... Je... J'ai été tuée...

C'était la phrase de trop, cette fois-ci, elle ne pouvait retenir des flots de larmes, qui arrivaient par dizaines, alors qu'elle grimaçait pour essayer de calmer, en passant essayant sans grand succès d'essuyer ces pleurs...

Je... Je voulais t'en parler... A toi... Spécialement à toi... P...Pour savoir ton avis... Pour savoir ce que tu en penses... J... J'en parlerai aussi à Ellen, mais... Pas tout de suite...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 1:59








Les reflets des étoiles

feat Mako

Musique
La cabine était redevenue calme et silencieuse. Uniquement illuminée par la bougie rapportée par Mako. Et vu son air grave, elle avait quelque chose de très important à dire, quelque chose qui la suivait nuit et jour. Tout cela, Natsume pouvait le deviner en observant simplement le regard de l'adolescente. Comme s'il connaissait ces yeux, comme si il les avait déjà vus... Des centaines... des milliers de fois au point que chaque fragment visible des pupilles de Mako s'étaient gravés dans l'esprit du garçon à l'écharpe... Et pourtant, à peine quelques mois s'étaient écoulés depuis leur première rencontre à Chikai.

La jeune fille commença, expliquant qu'elle avait à se confier. Elle commença à parler de Fuki... De Zayro... De sa secte... De ce que l'un des adeptes lui avait dit. Là, Natsume commençait à entrevoir ce qui se profilait, quel aveu Mako allait luit dire. Plus précisément, il savait parfaitement ce qu'elle allait dire. Il ne voulait pas entendre, il ne voulait pas affronter cette possibilité qui semblait si impossible et pourtant... si évidente.

Non...

Murmura-t-il tandis que Mako continuait son discours. Plus elle continuait, plus c'était dur, pour elle comme pour Natsume. Et finalement, elle conclut, les larmes aux yeux. Elle pensait avoir été tuée puis ressuscitée. Le garçon à l'écharpe en avait le souffle coupé. Depuis quand gardait-elle cette pensée ? Depuis quand se retenait-elle d'en parler ? Pourquoi était-elle là, devant lui ? Qu'étaient devenues les autres ? Pourquoi était-elle amnésique ? Et des dizaines d'autres questions bombardaient le crâne de Natsume.

Tout ce qui sortit de sa bouche était un "Ah" étranglé, comme s'il avait avalé quelque chose de travers. Que devait-il dire ? Que pouvait-il dire ? Que devait-il faire ? Que pouvait-il faire ? Tous ces doutes furent dissipés quand Mako laissa couler des torrents de larmes, essayant vainement de se reprendre. Natsume ne répondit pas aux questions, il ne pouvait rien dire, il n'en avait pas la capacité. Finalement, il s'extirpa de sa couette qui couvrait encore ses jambes et prit Mako dans ses bras. Il la serra fort contre lui. Tellement que sans s'en rendre compte, les extrémités d'Erimaki s'allongèrent, s'enroulant en trois bandes autour des deux adolescents.

Je ne sais pas ! Je ne sais plus... quoi penser... Je te fais confiance... Je sais que tu ne sors pas ça de nulle part mais... mais... J'y arrive pas ! J'arrive pas à l'accepter ! Mako... Mako... Mako... L'important, c'est que tu sois là ! Celle que je tiens dans mes bras, c'est Mako ! Et je te promets ! Je te jure que je ferai tout pour te protéger ! Je refuse de te laisser mourir ! Jamais ! Jamais...

Il avait tout fait pour les retenir mais il ne pouvait plus, sa gorge était nouée et des larmes commencèrent à couler des ses yeux. Pourquoi ? Pourquoi n'avait-il pas suivi l'équipage du panzer ? Ce n'était pas sa faute... Zayro les aurait tout de même attaqués s'il avait été là ? Mako serait tout de même morte ? Et lui aussi ? Il n'aurait pas pu la protéger ?

C'est mal de parler au conditionnel, il ne faut pas se demander comment les choses auraient pu mieux se dérouler mais Natsume se sentait coupable... si coupable et ce, même si sa présence n'avait rien changé. Mais peu importait désormais, il allait protéger Mako au péril de sa vie. Il voulait que plus jamais elle ne passe de mauvaise nuit, que plus jamais elle n'aie à se lever le soir pour lui raconter ces horreurs lui pesant sur le coeur. Plus jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 11:38



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur le lit



Réconfort

Musique

Des larmes, des pleurs, des cris... C'étaient les seuls résultats de ce qui s'annonçait pourtant comme une bien grande bénédiction. La jeune fille... Avait réussi à vaincre la mort, rêve de bien des êtres en ce monde. Qui ne rêvaient pas de vivre à nouveau, d'être immortel, d'être une journée de plus aux cotés des personnes qui nous étaient proches ? Et pourtant... La lycéenne n'en voulait pas. Jamais elle n'aurait voulut ce don. Jamais elle n'aurait voulut l'apprendre. Car apprendre qu'elle avait été tuée... Laissait sous-entendre qu'elle avait au moins un ennemi, qui essaierait de finir son œuvre à la moindre occasion... Et de toutes les théories qu'elle avait put énoncer, seule le soir dans sa chambre... C'était bel et bien celle du colosse nommé Jinn qui était la plus probable... Cet être avait parait-il un penchant pour la destruction... Et elle tenait la terrible révélation de quelqu'un qui le vénérait... Ce n'était pas une preuve, mais... Il en suffisait de bien peu actuellement...

Mais pourquoi ? Pourquoi avait-elle méritée cela ? Pourquoi avait-elle croisée sa route ? Qu'était-il advenu des autres filles qui étaient les camarades de la lycéenne ? Avaient-elles survécues, ou... Avaient-elles connues le même sort que l'amnésique présente dans cette pièce ? Il y avait bien trop de questions... Et elle n'avait pas la moindre réponse, perdue entre un rêve et un cauchemar, perdue comme si tout ce qu'elle vivait actuellement n'était que le fruit de son imagination alors qu'elle se rendait vers l'autre monde... Alors que toutes les sensations... Etaient bien réelles...

Mais alors que la jeune fille terminait son discours dans les larmes, l'androgyne eu le courage de prendre dans ses bras la Reizei, qui était dans un état très instable. La moindre chose, parole ou signe maladroit, pouvait lui briser ce qui lui restait de cœur et d'esprit... Et faire tout autre chose. A fleur de peau, la lycéenne n'était plus du tout protégée par cette carapace un peu nonchalante et distante qu'elle portait d'habitude...

Et le contact si proche, si intense, du garçon contre elle, alors que son écharpe s'enroulait autour des deux tourtereaux, les ligotant ensemble pour qu'ils ne puissent plus se séparer... Mais est-ce que cela aurait été l'objectif de la jeune fille ? Est-ce que, maintenant, fuir était une solution ? Est-ce qu'il n'était pas temps de se confronter à tous les problèmes et interrogations qui la tracassaient depuis tout ce temps ? Il était plus que temps... D'agir...

Cette fois-ci, la jeune fille répondit à cette étreinte, serrant contre elle le jeune garçon qui l'aidait depuis plusieurs semaines maintenant... Elle savait pourtant que... Qu'elle risquait de jouer avec ses sentiments, de peut-être lui donner de faux espoirs en demandant, à nouveau son soutien... Mais là... Elle en avait cruellement besoin...

Besoin d'une épaule pour pouvoir pleurer...

Besoin de quelqu'un qui puisse essuyer ses larmes...

Besoin d'une personne qui lui jurerait qu'elle était vivante...

Besoin de... Lui...

Elle n'avait pas besoin de regarder plus loin que l'horizon, alors que, sous ses yeux, il était là, contre elle, depuis le début... Depuis aussi longtemps où remontaient ses maigres souvenirs... Il avait toujours été là... Si bien que la jeune fille ne chercha plus à stopper ses larmes, posant sa tête sur l'épaule de cette personne qui était si proche d'elle, sans pouvoir annuler ce flots incessant de larmes qui chutaient et humidifiaient les vêtements du jeune garçon... Surement s'en voudrait-elle encore d'être une telle nuisance pour lui, une personne qui se mettait en danger, qui ne savait presque rien faire, si ce n'était être une gêne pour les autres... Mais pas maintenant... C'était égoïste de sa part... Mais elle voulait que ses problèmes disparaissent, même si ce n'était que l'histoire de quelques minutes, tout au plus...

Se laissant presque entièrement supporter par l'androgyne, ce qui devait arriver... Arriva, et les deux, autrefois assis, se retrouvèrent allongés sur le lit, toujours entremêlés dans l'écharpe si particulière de l'élu de Manshe... Les deux venaient pourtant de si loin l'un de l'autre, et pourtant... Tout semblait indiquer que... Le fil du destin s'était déjà entremêlé entre eux...

Ce fut finalement après plusieurs minutes de pleurs et de larmes que la jeune fille prit la parole, peinant encore à avoir une respiration calme et fluide... Mais pourtant... Elle allait déjà infiniment mieux... L'idée de retourner prestement dans sa chambre et de finir ce qui avait déjà été commencé n'était plus là... Et actuellement... Elle souhaitait juste rester ici... Aussi longtemps que possible... Si elle l'avait put, elle se serait probablement enroulée encore plus dans cette écharpe, et aurait sommeillée jusqu'aux aurores... Mais avant ça, elle devait... Remercier l'androgyne et lui dire qu'elle allait mieux...

Il... Il faudra que je remercie Harall... Elle avait raison... Etre contre toi... Fait vraiment du bien... Merci beaucoup, Natsume, merci...


Glissant extirpant sa tête de l'épaule du garçon, elle se remit face à lui, toujours "prisonnière" de l'écharpe, mais sans vouloir du tout tenter une évasion, la preuve était qu'elle conservait ses mains dans le dos de cette personne, tandis que ses joues, habituellement rosées lorsqu'ils n'étaient que tous les deux... Etaient totalement écarlates, consciente que la distance entre les deux n'avait jamais été aussi faible... Et ce n'était pas près de s'arranger...

Je ne sais pas si je peux te demander ça, mais... Est-ce que... Je peux rester pour la nuit ?


Une simple question, dite avec gêne et timidité, mais... Demandée avec sincérité. La jeune fille n'avait pas envie de dormir seule aujourd'hui... Elle avait besoin de soutien... Juste encore un peu...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 15:51








Les reflets des étoiles

feat Mako

Musique
Les minutes passèrent durant lesquelles Natsume ne pût entendre que les sanglots de Mako et sentir ses larmes mouiller son manteau. Tout aurait séché le lendemain mais le tissu garderait les restes de ces gouttes salées longtemps. Et enfin, l'équilibre lâcha et les deux adolescents tombèrent, allongés sur le lit.

Cette situation les aurait gênés de façon violente si cela avait été dans d'autres circonstances mais Natsume avait comme oublié sa gêne. La jeune fille remercia Natsume, le complimentant sur ses câlins au passage.

Ses larmes arrêtèrent de couler car même si Mako avait encore les yeux mouillés, il pouvait les admirer, profiter de ces petits yeux noisettes si envoûtants. Leurs visages étaient très proches comme c'était déjà arrivé, leurs joues étaient rouges, comme c'était déjà arrivé. Mais c'était apaisant, agréable, ce moment semblait durer une éternité et Natsume ne voulait pas qu'il se termine.

La Reizei finit par demander si elle pouvait rester pour la nuit. Qu'est-ce qui pouvait rendre Natsume plus heureux et apaisé ? A l'heure actuelle, rien. Il la serra plus fort contre lui.

Oui... Tu peux rester... tant que tu veux... Merci de me faire suffisamment confiance pour me parler de ce qui te tracasse. Merci Mako...

Répondit-il avec un doux sourire, ses yeux s'ouvrant complètement laissant apparaître son bien-être actuel. Son coeur battait si fort, si vite, tout le bateau aurait pu l'entendre. Il avait toujours les yeux plongés dans ceux de Mako, il sentait la chaleur de son souffle sur son visage, ses battements de coeur qui, entremêlés aux siens, formaient un son continu. Il ne s'en rendait pas compte mais son visage était au moins aussi rouge que celui de la Reizei. Peut-être ne pouvait-il simplement pas y faire attention.

Cette impression de tout ressentir à une puissance infinie, cette impression que les bras de Mako étaient eux-aussi en train de l'enlacer, cette impression qu'Erimaki lui donnait, semblant le lier à elle, cette impression de tenir dans ses bras l'être le plus sensible de l'univers, cette impression que n'importe quel geste brusque pourrait la briser.

Tout cela ressemblait à un rêve et pourtant, il ne rêvait pas, il le savait, il le ressentait du plus profond de son âme.

Mako... Merci de me faire me sentir vivant...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 20:33



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur le lit



Tes peurs...

Musique

Les minutes, les secondes, les instants passaient, défilaient entre les deux adolescents. Les pleurs, les larmes et le désespoir s'étaient apaisés, les laissant dans une intimité presque interdite, tant leurs corps, serrés l'un contre l'autre, n'étaient pas habitués à cela, à la proximité si grande, si intense de l'autre. Et pourtant, ce n'était pas la première fois qu'ils se retrouvaient ainsi... Il y avait eu cette fois, où la jeune fille s'était réveillée dans ses bras, suite à ce qui s'apparentait pourtant comme étant une blague d'Harall... Et puis... Celle dont elle ne se souvenait pas, qu'il lui avait déjà raconté... Où un petit accident les avait conduits dans une situation similaire... Mais contrairement à tout ce qui avait put se passer auparavant... Cette fois-ci... Les deux assumaient cette promiscuité, cette chaleur, ce contact, le fait de brasser le même air, ensemble... Tous ces signaux corporels qui avaient tôt fait d'agiter les sens de la jeune fille, pouvant presque la faire trembler...

Mais tout allait bien. Ses larmes étaient séchés, bien que ses yeux restaient encore humides... Et ce fit un petit sourire en coin, montrant qu'elle était clairement rassurée, alors qu'il lui autorisait... De rester. Aussi longtemps qu'elle le souhaitait... Plus qu'une nuit, plus qu'une semaine, plus que pendant le restant du voyage qui allait les mener à Chikai... Elle pouvait rester... Indéfiniment...

Et leurs regards se croisèrent. C'était peut être bien l'une des premières fois où elle put apercevoir entièrement les yeux du jeune garçon, ivre de bonheur. Etais-ce le fait qu'elle se soit confiée à lui ? Etais-ce la présence de la jeune fille, qui lui faisait confiance à un tel point ? Peu savait, et ce qui se passait dans cette pièce... N'aurait pas plus de témoins que les deux élus...

Et elle ressentait tant de chose... Son cœur s'agitant follement dans sa poitrine, son contact, son odeur, sa voix... Qui remerciait encore la jeune fille... D'être là... De faire battre son cœur avec plus de force et de rage. Elle sentait chaque battement, chaque respiration du corps qui était serré contre le siens. Mais à ce moment de béatitude, d'apaisement, vint d'autres questions... Méritait-elle vraiment toute cette affection ? D'être l'élue du cœur de cette personne ? Pouvait-elle se permettre de se comporter ainsi, au risque de jouer avec les sentiments du garçon contre elle ? Que se passerait-il si... Elle ne pouvait lui répondre autrement que négativement ?

Au final... Toutes ces histoires de mérite, de cœur... Etait bien complexe... Et la jeune fille pouvait encore ressentir par instant une once d'hésitation, le fait qu'elle puisse se dire que si elle retrouvait ses souvenirs, les choses seraient peut-être différentes... Qu'ils n'auraient plus ce lien si privilégié qu'ils avaient l'un à l'autre... Elle n'osait pas l'imaginer, car...

Elle ne voulait pas le perdre...

Posant sa tête contre l'oreiller de l'androgyne, la lycéenne ferma quelques instants les yeux, avant de timidement les ouvrir à nouveau, le rouge toujours bien présent sur ses joues, mais c'était un détail qui paraissait bien loin maintenant, comme toute la gêne qui devrait normalement la freiner dans chacune de ses actions. Elle se sentait bien, ici et maintenant, et... Ce qui avait été dit... N'avait que renforcer la confiance qu'elle avait envers l'androgyne... Mais... Etais-ce vraiment de la confiance ? C'était autre chose, de plus puissant, qui pouvait donner des ailes, qui pouvait rendre fou même le plus sain d'esprit... Et qui avait le pouvoir de donner ce qu'on appelait... Le bonheur...

Merci à toi... D'avoir toujours été là, d'aussi loin que puisse m'en souvenir... Je sais que t'ai attiré beaucoup de problème depuis que nous nous sommes rencontrés, mais merci... De ne pas m'avoir abandonnée...

La jeune fille avait prononcée ces quelques mots en même temps qu'elle se serait de contre lui. Un geste simple, encore une fois, mais qui comptait tant pour elle... Etre aussi proche de lui que possible... Comme s'ils ne formaient plus qu'un... Elle se bercerait ainsi, mais... Il était encore trop tôt pour se laisser porter par Morphée...

C'est peut-être une question idiote mais... De quoi as-tu peur ?

Encore et toujours, des questions. Sans importance, peut-être, mais... La jeune fille voulait en apprendre plus sur lui... Sur les choses qu'il ne voulait pas forcément dire... Pas à tout le monde... S'était un mélange de confidence et de sentiments qui donneraient le rythme à cette conversation, qui pourrait durer... Jusqu'au bout de la nuit.

Pour tout t'avouer... J'ai peur de ce que j'étais... J'ai peur d'être quelqu'un de différent par rapport à ce qui j'ai put être... Et peur qu'en retrouvant les souvenirs... Les choses changent... J'ai aussi peur de vous perdre... Harall, Ellen et toi... Et que par ma faute, vous soyez blessés... Ou pire...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Dim 6 Nov - 22:20








Les reflets des étoiles

feat Mako

Musique
Toute cette situation évoluait. Mako et Natsume se rapprochaient mutuellement l'un de l'autre. Ils se rapprochaient tellement que seuls leurs visages ne se touchaient pas. L'atmosphère était des plus douces, les regards des deux adolescents aussi, la lumière aussi, tout était si doux. La cabine était devenue un cocon de confort duquel personne n'aurait voulu sortir.

Mako remercia à nouveau le garçon à l'écharpe. Elle le remercia de ne pas l'avoir abandonnée. Mais en même temps, pourquoi Natsume l'aurait abandonnée ? Pour tous les problèmes causés ? Ce n'était pourtant pas la faute de la jeune fille. Elle n'avait pas désiré être amnésique ni être capturée. Rien n'était de sa faute et, même si elle avait tous ses souvenirs, Natsume ne l'aurait pas quittée.

Jamais... Jamais je ne t'abandonnerai. Jamsi je ne te laisserai seule à nouveau...

Et Mako se serra encore contre lui. Ce sentiment de proximité croissante. C'était comme s'il ne pouvait plus grandir tant ils étaient proches, tant leurs corps étaient fixés l'un à l'autre. Natsume voulait entendre la voix de celle qu'il aimait et, comme si elle pouvait lire dans son esprit, elle raisonna.

Cette voix calme et douce qu'était celle de la Reizei demandait à Natsume de lui dire de quoi il avait peur. Mais au final, lui aussi se posait cette question à laquelle il n'avait jamais eu à répondre. Après tout, ses peurs primaires avaient disparues, elles s'étaient envolée dans son enfance. Mais il avait d'autres angoisses, des terreurs bien plus profondes. Mais il pouvait en parler, il avait confiance en Mako. Il conserva son sourire avant d'expliquer :

Je n'ai pas vraiment peur des mêmes choses que tout le monde... Tout ce dont j'étais effrayé quand j'étais petit a été supprimé de force par Erimaki. J'avais peur des piqûres alors il m'en a fait tous les jours. J'avais peur des chiens alors il m'a enfermé dans une pièce avec un molosse jusqu'à ce que j'arrête de hurler. J'avais peur du noir alors il m'a enfermé dans un labyrinthe rempli de pics et plongé dans l'obscurité... Toutes ces peurs n'existent plus mais il y en a que je ne peux pas effacer.
J'ai peur d'être manipulé, j'ai peur de perdre les gens que j'aime, j'ai peur de te perdre toi et pire que tout, j'ai peur de perdre mon identité. J'ai peur de perdre ce qui fait de moi Natsume Naegi, devenir méchant, sans émotion, sans bonne volonté, sans compassion c'est la chose qui me terrifie le plus.


Puis Mako expliqua à son tour ses peurs. Celle de ne pas être la même avant son amnésie, celle de perdre tout après avoir recouvré ses souvenirs et, comme Natsume, celle de perdre le peu de proches qu'elle avait depuis son réveil. Honnêtement, cela terrifiait également Natsume. Il ne voulait pas que tout ce qu'il avait vécu avec elle soit balayé d'un revers de la main pour la simple raison que c'était déjà arrivé avec elle. Il ne supporterait pas de voir ça une seconde fois avec Mako, ce serait trop dur.

Moi aussi, ça me fait peur... Je pourrais pas supporter que ce que j'ai vécu avec toi pendant ce dernier mois soit effacé.

Natsume se mit à penser, penser à pourquoi ça lui ferait si mal. Pourquoi il voulait tant protéger Mako. Peut-être trouverait-il la réponse dans les souvenirs qu'il avait d'Inferno-Terra. Il avait déjà vécu ces sensations, certes en beaucoup moins fort mais il connaissait tout ça... Car il était déjà tombé amoureux. Amoureux d'une personne qui lui avait fait du mal. Mais au fond de lui, il ne lui avait jamais fait confiance, jamais. Mako était différente, il sentait du plus profond de son être qu'il pouvait placer sa confiance en elle. Mais le mot "amoureux"... Etait-ce ça la solution ?

Quand ce mot résonna dans son crâne, il fût prit de frissons, son coeur se mit à battre encore plus vite, son visage devint plus rouge que jamais et ses mots arrêtèrent de suivre ses pensées et tout ce qu'il put dire comme bon nombre de fois fût :

Mako...

Les fois précédentes étaient inaudibles, sans réel sens. Cette fois-ci, ce simple nom, celui de la fille qu'il aimait, véhiculait tous ses sentiments et pouvait être clairement entendu dans toute la cabine... D'une voix tremblante prononçant simplement le nom de l'élue de son coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Lun 7 Nov - 21:15



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur Natsume



Trois mots...

Musique

Elle entendait... Elle écoutait... Les deux se répondaient, avec et sans mots. La manière dont leurs regards se croisaient, la manière dont leurs souffles et leurs respirations s'accordaient dans une douce mélopée, qui laisserait à croire entre un duo entre un soliste et son orchestre... Mais ils n'étaient que deux... Deux adolescents, ayant pour la première fois un contact aussi fort, aussi timide, illuminé à simple lueur d'une flamme, toujours aussi vacillante, semblant vouloir s'éteindre pour les laisser dans cette intimité si grande... Comme si la simple présence d'une petite lueur était de trop, comme si l'obscurité devait étouffer encore un peu plus les tabous et les gênes, laissant ces deux personnes dans cette pièce, coupée du monde et de la réalité...

Combien de temps s'étaient déroulée depuis que la lycéenne avait franchie le seuil de sa porte ? Quelques minutes... Une dizaine, tout au plus... Mais pourtant, la jeune fille avait bel et bien l'impression que cela faisait bien plusieurs heures qu'elle se trouvait dans ses bras, et elle comptait bien rester ici... Pour toujours si elle le pouvait...

Rester avec lui... Ne pas être abandonnée, ne pas être seule... C'était des choses qu'elle souhaitait, de ne pas être isolée dans ce monde parfois trop dur et cruel... Qui se moquait tant de ce qu'était et de ce que voulait les gens... Il n'y avait que la force et la violence qui permettait de régner... Et pourtant... Elle voulait être faible... Elle voulait être douce... Pour être avec lui... Pour qu'il puisse être là...

Et pourtant, le chevalier à l'écharpe de la jeune fille n'était pas sans peur... Il l'avouait lui même... Toutes les frayeurs irrationnelles qu'il avait put avoir... Avaient été radiées par des sévices douteux, qui ne manquèrent pas de faire en sorte que la Reizei se serre un peu plus contre lui, comme pour s'excuser de lui rappeler ce qui s'annonçait mille fois comme étant de mauvais souvenirs... Et puis... Il y avait les peurs qu'il avait encore... Peur de perdre le contrôle, peur d'être dupé... Et peur d'être seul, abandonné... C'était ce qu'elle lisait de lui... C'était ce qu'elle lisait dans les yeux grands ouverts et les paroles du garçon qu'elle avait contre elle... Qui avait réussi à apaiser les larmes de la jeune fille...

Je sais que tu ne deviendras pas quelqu'un comme ça, Natsume, je le sais... Et je serrais là pour m'en assurer... Pour être sûre que soit toujours cette personne si fantastique...


Prenant non sans difficulté une grande inspiration, la jeune fille osa... Elle fit basculer d'un quart de tour le cocon dans lequel les deux adolescents se trouvaient, pour finir au dessus de l'androgyne, duquel elle se souleva un peu, alors que leurs deux visages n'étaient qu'à quelques centimètres l'un de l'autre...

Musique

J'ai... J'ai peur aussi d'une chose... C'est... Qu'en retrouvant la mémoire... Ce que je j'ai put vivre prenne le pas sur ce que... Je ressens...


La jeune amnésique semblait très nerveuse, anxieuse... Son regard se dérobait par moment à celui de l'androgyne, avant de prendre une nouvelle inspiration, avant de faire... Une confession presque ultime... Quelque chose qui la hantait depuis longtemps, où elle n'avait pas de réponse à donner... Mais c'était avant ce moment, si intense, si particulier, qui lui avait donné des ailes, qui avait donné un excès de confiance à la jeune fille qui... Enfin... S'osait à donner une réponse qui n'avait que trop tardée...

A vrai dire... Je ne sais pas ce que je pouvais ressentir par le passé... Mais maintenant... Les choses sont claires... Je... Je veux rester... Avec toi... Aussi longtemps que je le peux... Je veux rire et pleurer, avec toi... Etre à tes cotés... P...Parce que... Je...


Les trois mots les plus dur à prononcer, alors que la jeune fille n'était alors qu'à quelques centimètres de l'adolescent, leurs regards se mélangeant, marqués d'une profondeur inégalée... Les cheveux de la jeune fille tombant sur le coté de sa nuque, qui possédait encore une minuscule cicatrice à peine visible... Son corps, en proie à une certaine inquiétude. Peur de sa réaction, peur de ne pas pouvoir le dire, peur que ce ne soit pas le bon moment... Peur de... D'elle même... Mais finalement, ils vinrent, du fond de sa gorge, du fond de son coeur, de tout son corps, murmurée d'une faible voix, alors qu'elle descendait son visage contre celui qui avait été là depuis tout ce temps, et qui avait réussit à prendre le coeur de la jeune, afin que leurs lèvres se rencontrent...

Je t'aime...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Mar 8 Nov - 12:44








Les reflets des étoiles

feat Mako

Musique
Deux coeurs qui écoutaient leurs battements, deux coeurs parlant ouvertement, deux coeurs partageant les mêmes sensations au même moment, deux coeurs qui avaient l'impression de ne faire qu'un, deux coeurs qui, à l'unisson criaient leurs sentiments l'un envers l'autre. C'était ce qui se passait dans cette cabine. Plus le temps passait, plus la flamme de la bougie illuminant la pièce s'atténuait. A cause d'un courant d'air ? Non. A cause des mouvements dans la pièce ? Non plus. Cette bougie voulait s'éteindre, c'est tout.

Natsume était pour le moment trop... amoureux pour dire quoique ce soit. Le silence régnait encore et toujours jusqu'à ce que Mako vienne à nouveau le briser partager encore une fois l'une de ses peurs. Mais cette peur semblait différente, comme si elle venait de toucher les sentiments du garçon à l'écharpe en la prononçant. La jeune fille finit en se mettant dans une position des plus familières. Mais rien ne les repoussait. Cette fois-ci, tout semblait les attirer.

Le regard fuyant, Mako recommença à parler. Tout ce qu'elle disait, chaque mot était un puissant battement de coeur de Natsume et soudain, alors que leurs visages semblaient se rapprocher de plus en plus, un timide "Je t'aime" fût prononcé. A ce moment-là, tout sembla s'arrêter. Le regard, l'odeur, le corps, les paroles de Mako avaient comme libéré Natsume de son mutisme. Il profita des quelques centimètres qui séparaient leurs deux bouches.

Moi aussi... Je t'aime... Je t'aime si fort... Je t'aime plus que tout au monde. Je veux continuer de te protéger, je veux continuer d'être avec toi, de sentir mon coeur battre quand je croise ton regard... Mako... Je t'aime.

Et c'est à ce moment précis que la bougie s'éteignit, laissant la cabine plongée dans la lueur presque bleutée de la lune dont les rayons traversaient le hublot. Natsume ne voyait plus rien et pourtant c'était comme s'il pouvait tout voir. Il suréleva sa tête, ses lèvres touchant enfin celles de Mako. Si douces, ces lèvres étaient si douces. L'adolescent se sentait brûler de l'intérieur, comme s'il allait s'envoler. Son coeur battait tellement vite qu'il donnait l'impression de ne plus battre. Lui qui se demandait plus tôt s'il pouvait être plus proche encore de Mako, il avait sa réponse.

Natsume pouvait rester avec elle, il pouvait continuer de l'aimer, sans avoir à se le cacher, il pouvait l'enlacer sans crainte et il pouvait l'embrasser. Ce geste si particulier qui voulait dire tant. Il pouvait lui offrir tout son amour car c'était elle qui avait réussi à prendre son coeur. Elle se l'était accaparé et l'avait enfermé dans une cage de bien-être et d'amour de laquelle il ne voudrait jamais sortir.

Natsume laissa retomber sa tête sur le lit, entraînant sa bien-aimée avec lui, continuant de l'embrasser, lui caressant l'arrière de la tête d'une main et la serrant contre lui de l'autre.

Et pourtant, il ne voyait rien...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Mar 8 Nov - 17:57



Les reflets des étoiles
feat. Natsume Naegi



Reizei Mako
Sur  le lit



TUn choix difficile

Musique

Cet instant... Où tout le monde, où tout l'espace et les gens avaient disparus. Un moment, si court et si long... Avait-il duré une seconde ? Une minute ? Une heure ? Le temps s'était tout simplement arrêté, l'univers avait cédé d'exister. Les deux adolescents vivaient dans un autre monde, dont les limitations étaient encore plus étroites que les murs ceinturant la cabine. Voyageant et flottant aux grés de leurs envies, il n'y avait simplement plus rien entre eux, alors que leurs lèvres s'étaient rencontrées...

Mais il l'avait dit... Il... Il l'aimait... Elle le savait depuis longtemps, mais... Elle avait besoin de l'entendre, ici et maintenant. Plus que tout... Il voulait être à ses cotés... Il voulait être avec elle... Aujourd'hui... Et pour toujours... Parce qu'ils s'aimaient...

Tout semblait se mettre d'accord sur ça... Depuis qu'ils s'étaient rencontrés... Y avait-il un destin ? Y avait-il une bonne conscience qui dirigeait les deux adolescents pour que leurs chemins s'entremêlent ? Le fait que la jeune fille se soit réveillée sur cette colline, proche de l'endroit où l'androgyne avait élu domicile était-il un coup du hasard ? Probablement que non, mais tout cela l'importait peu à vrai dire... Car aujourd'hui, même si sa mémoire était incomplète, même si son corps lui faisait souvent défauts, même si elle avait vécue des choses horribles à Fuki, qui lui avait fait prendre conscience de la triste vérité concernant son cas... Du fait que la jeune fille... Ait-été tuée... Tous cela lui était bien égal, car... Elle avait trouvée ce qui la rendait heureuse. Et n'était-ce pas ce qui y avait de plus important ?

En tout cas, ce simple contact entre leurs lèvres envoya la jeune fille en apesanteur, pendant quelle fermait ses yeux et qu'une douce chaleur l'envahissait de partout... La faisant trembloter légèrement. C'était, après tout, la première fois qu'elle embrassait quelqu'un d'une manière aussi passionnée... La première fois qu'elle embrassait tout court à vrai dire, n'en ayant pas souvenir... Mais elle était heureuse que ce soit avec lui... Heureuse que de partager cette expérience unique avec lui...

Son cœur s'accélérait, et de fines gouttelettes sortaient de son corps tant la tension, la gêne et les tabous se mélangeaient dans un sentiment unique... Un sentiment fort et puissant... Qu'elle n'arrivait pas à maitriser... Ni même à contenir. Elle pourrait bien rester là toute sa vie, mais seulement... Même si elle venait d'ouvrir son coeur à celui qui en avait la clé, elle devait lui dire une chose importante... Une chose qui pourrait bien malheureusement mettre fin à ce cocon dans lequel les deux s'étaient enfermés...

Je... Je t'aime... Mais... Pour le moment... Je ne sais si... Je peux l'assumer... J'aimerai que... Pour le moment, les choses restent comme elles sont... Au moins jusqu'à ce qu'on soit arrivée à Chikai...

La jeune fille baissa alors son regard, honteuse de faire une telle demande... Après ce qu'il venait de se produire, après  ce qui venait de se passer, avec ce qu'elle espérait ne jamais avoir à regretter, après ce qui avait été la preuve de ce qu'elle ressentait, qui la confortait dans son idée... Mais pourtant, elle était encore freinée, anxieuse à cause du grave problème qu'elle avait, son amnésie... Elle voulait que ces sentiments restent, qu'ils perdurent, jusqu'à l'infini, mais... Elle devrait y faire face... Un jour... Au risque de malheureusement tout perdre... Elle l'aimait, à en mourir... Mais elle ne pourrait être pleinement heureuse à ses cotés qu'en étant complète...

Je suis désolée... Mais... Je dois faire ainsi... Pour avoir le moins de regret possible... Laisse-moi juste... Etre avec toi... Maintenant...

S'il était suffisamment attentif, l'adolescent pouvait entendre et voir que la jeune fille versait quelques larmes... Elle était triste que... De lui imposer une telle décision, alors qu'elle venait à l'instant de vivre l'un des instants les plus fantastiques de sa vie... Mais elle n'avait pas le choix... Elle le devait... Mais dès lors qu'elle aurait été voir la druidesse nommée Aki, qu'importe le résultat... Elle serait aux cotés de Natsume... Elle savait qu'il ne l'abandonnerait pas... Même si ses choix pouvaient être durs à entendre... Il serait là... Et elle reposait à nouveau ses lèvres sur celles de l'androgyne, avec un goût peut-être un peu plus amer... Mais elle voulait être contre lui, ressentir sa respiration, son souffle...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1476
Yens : 545
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 17
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 159
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   Mer 9 Nov - 20:34








Les reflets des étoiles

feat Mako

Musique
Cette nuit gratifiait les deux adolescents d'une atmosphère des plus plaisantes, sentant les lèvres de l'autre sur les siennes. Tout cela aurait pu durer des heures, toute la nuit, une éternité. Cependant une angoisse persistait dans le coeur des deux amoureux, celle que, en récupérant sa mémoire, Mako en oublie ses sentiments pour Natsume. Cette pensée s'était évaporée de l'esprit du garçon à l'écharpe mais elle était importante, trop pour la laisser de côté. Et c'est la jeune fille qui, arrêtant le baiser, remit le sujet sur le tapis, désirant continuer comme c'était avant cette nuit jusqu'à Chikai au moins.

Natsume comprenait parfaitement. C'était normal, elle ne voulait pas se blesser ni le blesser lui et rien que pour ça, ça le touchait. Mais Mako voulait qu'au moins cette nuit, elle puisse rester proche de lui. Il lui caressa la joue en collant son front contre le sien, sentant des larmes couler sur ses joues.

D'accord Mako... Au moins, je pourrai avoir les idées claires devant toi maintenant... Mais une fois que toute cette histoire, tout ce voyage sera terminé, on reprendra là où on s'était arrêtés. Je te le promets. En attendant, juste pour cette nuit, on en profite. Je t'aime Mako...

Ce qu'il venait de dire s'adressait aussi bien à Mako qu'à lui-même. Il avait besoin de remettre de l'ordre dans son esprit, de faire un récapitulatif de ce qui allait suivre cette nuit. Il avait besoin de se répéter qu'il aimait Mako.

Il savait pertinemment que tenter de récupérer la mémoire de Mako n'allait peut-être pas marcher. Mais il fallait au moins essayer et si cela voulait dire abandonner des sentiments purs le temps d'avoir une réponse, il n'hésiterait en aucun cas. Et alors que la jeune fille déposait à nouveau ses lèvres sur celle du garçon à l'écharpe, il se demanda combien de temps s'était écoulé.

Ce qui lui donna la réponse était le Soleil commençant doucement son ascension et dont les rayons transperçaient déjà le hublot. Au final, les deux adolescents, qui avaient conscience de n'avoir été ensemble durant une heure tout au plus, n'avaient pas dormi de la nuit. Ils avaient passé le temps à être amoureux...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les reflets des étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
Les reflets des étoiles
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-
» Au clair des étoiles~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Village de Fuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.