Partagez | .
Retrouvailles sous un ciel de feu
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Sam 26 Nov - 17:02








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Miho "Minzu" Nishizumi & Alycea

Une fois qu'Aki fût informée, elle adressa un sourire à Natsume qui retourna à côté de Mako. La druidesse expliqua à Miho qu'il fallait attendre un peu avant de se décider et évidemment que tout cela n'allait pas être une partie de plaisir.

C'était tout ce qu'elle avait dit à la Reizei avant qu'elle-même ne récupère la mémoire et comme elle, la Nishizumi n'attendit pas le lendemain pour se décider et affirma qu'elle allait le faire. Après tout, si Mako avait pu le faire et se portait bien jusqu'ici, Miho devait pouvoir le faire, d'autant plus qu'Aki prendrait d'avantage de précautions au second essai.

Le courage de Miho fût confirmé par Alycea qui ressemblait de plus en plus à une grande soeur pour la Nishizumi qui n'était pas la chef du panzer pour rien. La Kitasu précisa également que s'il y avait quelque chose d'important à lui dire, il fallait le faire. Ce à quoi Natsume ne répondit rien. La dernière fois que cette révélation avait été faite, cela avait fini dans des torrents de larmes.

Heureusement, il fût sauvé par le gong : la serveuse passait prendre les commandes de tout le monde. Si Alycea s'était contentée d'un verre d'eau, Natsume prit un jus de fruit, précisément celui qu'il avait bu avec Aki lors de leur première rencontre, ça lui rappelait de bons souvenirs.

Mais bien sûr que serait une auberge-taverne (comme Natsume les appelle) sans ses gens alcoolisés ? Un homme, ayant visiblement bien bu arriva lançant une réplique pour le moins intrigante... Sûrement des effets de l'alcoolémie. Une queue ? Pas le temps de se poser la question, Alycea lui mit un grand coup à la gorge. Natsume se leva précipitamment pour aller aider le pauvre homme tombé au sol.

Vous allez bien ?

J'crois oui... Faut pas vous énerver comme ça m'dame !

Répondit-il d'une voix étouffée avant de se relever et de retourner boire. Natsume se releva, prêt à sermonner Alycea mais quelque chose n'allait pas. Ce qu'avait dit l'homme semblait fondé, la Kitasu avait une queue ! Une queue animale ! Quand le garçon à l'écharpe s'en rendit compte, il se leva, se mit devant Alycea avec un grand sourire et des yeux pleins de curiosité. Bercé dans la culture manga, pour lui, voir une queue sur un humain était un rêve devenu réalité.

T'as vraiment une queue ! Mais c'est... mais c'est... C'est trop la classe ! Tu l'as eue où ? Tu t'en sers comment ?

Oui, comme un enfant devant un super-héros, pour Natsume, c'était comme rencontrer Super-Man, en dix fois mieux ! Après tout, que valent des super pouvoirs de fou et une tenue moulante face à une queue enflammée ?!




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 27 Nov - 11:45




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



La décision semblait déjà prise pour l'ancienne Miho. C'était ce qu'elle voulait. C'était ce que Aki tenterait de lui offrir. Au même moment, Alycea s'exclamait d'un air sérieux qu'il valait mieux lui dire les choses, et son regard appuyé traduisait celui de quelqu'un qui en savait plus qu'il ne voulait vraiment le dire. La rouquine fronça les sourcils. Avait elle entendus leur conversation ? Malgré tout elle hocha la tête. Oui, peut être valait il mieux en effet dire ce genre de choses avant qu'elle ne le découvre en même temps que tous ces souvenirs affreux. Si elle savait, au moins un peu à quoi s'attendre, ce pouvait peut être, être moins difficile à encaisser. Elle lança un sourire à la serveuse, commandant elle même un verre de lait sucré avant d'attendre qu'elle soit repartie pour essayer de s'adresser à celle qui se faisait appeler Minzu.

Miho, ou Minzu, comme tu préfères, nous avons quelque chose de très important à t'avouer et …

Sa révélation fut coupée par un homme visiblement éméché qui aurait sans doute pus se permettre une remarque grivoise devant autant de jolies jeunes filles, mais qui, à la place, se contenta de relever quelque chose d'étrange. Ce qui ne plut pas à Alycea. Pas du tout. La femme aux cheveux rouges se leva d'un coup pour faire payer à l'homme son impertinence, s'attirant un regard étonné de la guérisseuse. Regard qui rejoint bientôt ce que cet inconnu avait remarqué. Une queue rousse et brûlante qui battait dans le dos de la jeune femme. Une … queue ? La soigneuse perçut la panique dans le yeux de la détentrice de cette particularité. Comment n'avait elle pas pus remarquer cela ? Qu'est ce qui lui faisait peur ? Qu'on la juges pour son pouvoir ? Pour ce qui était de Mako, de Natsume ou d'elle même, elle en doutait fortement. Elle ne connaissait pas les réactions de Miho vis à vis de la magie maintenant qu'elle avait perdus ses souvenirs, mais si c'était les natifs qu'elle craignait.

Tu es aussi une élue ? Intéressant ton pouvoir ! Mais évites de t'en prendre aux natifs, ils sont innocents de ton sort.

Elle savait pertinemment qu'il n'en était rien. Alycea était autant une élue que le pauvre homme qu'elle venait de renverser, mais l'explication suffit aux quelques badauds qui s'étaient retournés vers elle pour regarder d'un œil surpris et effrayé la queue brûlante qu'elle portait. Une élue amie de Aki Nishiie ? Ce n'était certainement pas un problème. L'archère se leva pour aider Natsume et le pauvre bougre et vérifier que celui ci n'avait pas été atteins plus que nécessaire, ce qui, fort heureusement n'était pas le cas. Elle n'oublia de s'excuser pour les désagréments et de lui conseiller avec un clin d'oeil d'éviter d'aborder les jeunes filles lorsqu'il avait trop bus.

Tu peux te rasseoir Alycea, ajouta t-elle d'une voix douce. Ici, personne ne se soucie que tu es une queue ou des oreilles. Ce que tu es ne m'intéresse pas, ce qui compte, c'est ce que tu fais de ta vie et de cet intriguant pouvoir.

Elle ne savait trop comment se comporter avec cette inconnue de plus en plus mystérieuse. Savoir qu'elle la prenait comme modèle la mettait mal à l'aise et la flattait également, bien entendus. Elle craignait de faire un faux pas qui dérangerait de trop cette jeune femme, et espérait qu'elle saurait la rassurer. Rassurer … Il fallait très certainement qu'elle s'améliore dans cet exercice où elle pataugeait encore, si elle voulait remplir son rôle de soigneuse à la perfection. Elle s'assit calmement alors que la serveuse revenait, n'accordant pas un seul regard à l'apparence atypique de la « baby-sitter », pour déposer des verres en face des chaises appropriés avant de repartir dans un silence complet.

Pensive, Aki regrettait au plus haut point son manque de maturité ou de prestance, qui aurait pus lui permettre de régler cette situation en un claquement de doigt. Elle aurait voulus avoir plus d'assurance et mériter, à vrai dire, ce titre de modèle qu'elle lui avait réservé. Mais vingt années dans cette vie n'avaient pas suffit à lui donner la confiance en soi qu'elle aurait dû avoir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 27 Nov - 19:27



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Assise à la table

Reizei Mako
Assise à la table
A coté de Natsume

Alycea Kitasu
Assisse à la table



Sous couvert d'une diversion

On pouvait maintenant dire qu'avec sa queue qui dépassait et son air paniqué alors que de nombreux regards se tournaient vers elle, et surtout vers cette particularité unique qui faisait d'elle un être indésirable... La plupart des poivrots de la taverne n'avaient pas compris ce que la jeune femme était réellement, ni même qu'elle possédait en elle une quantité relativement impressionnante de magie... Non, la seule et unique chose qu'ils voyaient, c'était cette anomalie, ce qu'ils voyaient et jugeaient comme une différence suffisamment notable... A partir d'une seule différence, l'esprit humain savait très bien en faire un ennemi, se focalisant sur ce seul et unique point...

Et si au début, la chose qui fut critiquée fut la violence avec laquelle la jeune femme avait réagit, il suffisait de voir les regards choqués des gens, les voix se turent rapidement, avant de devenir des messes basses, de nombreux chuchotements qui n'arrangeaient en rien l'affaire de l'être au chapeau... Et même l'admiration de l'androgyne, qui semblait pourtant en apparence si innocent au point d'ignorer toute discrimination ou le concept même du racisme, n'arrangeait pas son cas, donnant encore plus d'attention qu'elle ne le méritait...

Une fuite, une issue, qu'importe, même un pot sous lequel se caché, un trou où elle pourrait se terrer, un endroit, fermé, où elle pourrait s'isoler des journées, des mois ou peut-être même des années pour qu'ils oublient toute cette histoire... Mais fort heureusement, la druidesse prouva en juste quelques mots qu'elle méritait amplement toute l'admiration qu'elle pouvait avoir... Juste en mentionnant le fait (erroné, mais c'était un mensonge volontaire de sa part, elle n'en doutait pas à un seul instant) que la jeune femme était une élue. Cela justifiait toutes les étrangetés, et être avec la nommée Nishiie aidait grandement à disculper tout ce genre de doute... Après tout, quelques minutes auparavant, dans la rue, la Kitasu avait eu le même genre de raisonnement...

En tout cas, elle continua de serrer les dents, alors que l'homme repartait d'où il venait, n'osant même pas croiser le regard furieux d'Alycea, avant de se rasseoir, et de s'adonner de nouveau à la boisson. Pour celle dont l'humanité était maintenant discutable, ce ne fut que lorsqu'elle fut invitée à s'asseoir par la rousse aux cheveux bouclée qu'elle s'exécuta, gardant un instant les sourcils froncés, avant de se laisser aller à un soupir, et de veiller à se que cette queue reste dissimulée... Elle avait déjà échappée de peu à des problèmes, alors elle préférait éviter que cela ne recommence... Une simple précaution en somme. En tout cas, elle reprit lentement la parole, en même temps qu'elle essayait de reprendre son assurance.

Ouaaaaiiiiissss, désolé pour c'qu'il vient de se passer... C'est juste que... Ce qu'il a fait me fut extrêmement désagréable... Je ne pense pas avoir b'soin d'vous illustrer les détails...


Puis, elle tourna sa tête vers l'androgyne, affichant un air bien perdu qui ne lui était pas familier. Habituellement, en voyant ce détail, elle était bien souvent la cible des craintes et des peurs, et non pas de l'admiration d'autrui... Elle ne savait pas vraiment du coup s'il était sérieux avec ses questions, ou tout simplement trop immature... En tout cas, elle lui répondit avec un air mitigé...

De naissance, de naissance... Et je m'en sers comme tu te sers de ton bras, ou... Même mieux, de ton écharpe... On peut dire qu'il m'arrive d'en perdre un peu le contrôle en fait... J'n'ai pas été assez vigilante...


Elle posa sa main sur son front, pendant quelques secondes, avant de soupirer de nouveau, pour regarder rapidement les différentes réactions des individus autour de la table. Si la Reizei semblait être, comme un peu près tout le temps, inexpressive, ayant juste haussé un sourcil à la vision de la queue de la jeune femme (après tout, elle avait vu bien pire, comme une sorcière se transformer entièrement en une sorte de monstre), la Nishizumi, elle, était assez surprise, apprenant sur le tas la véritable identité de celle dont elle se penchait proche, apprenant que tout cela avait été camouflé jusqu'à maintenant... Mais pas de peur, pas de colère, pas d'énervement, juste de la surprise. La magie avait encore le don de la surprendre, mais Miho n'était pas quelqu'un qui haïssait les gens, même pour des choses grandes... Voyant cela, Alycea se laissa dessiner un léger sourire, avant de répondre aux questions d'Aki...

Par où commencer... Ce que j'fais de ma vie ? Pas grand chose pour tout dire... J'vagabondais, par-ci, par-là, sans vraiment m'presser... Et c'est bien ce que je compte faire après. C'est surtout ça en fait, un coup j'ai la grande inspiration qui m'viens, mais juste ensuite... Le calme plat... Enfin, c'était avant Handa...


Un nom caractéristique, qui... Ne devait probablement rien dire ni à la Nishizumi, ni à la Reizei, ni à l'androgyne... Non, c'était quelque chose que seul les rousses pouvaient comprendre...

J'en ai vu suffisamment pour me convaincre d'agir... Et vu la hargne dont vous avez fait preuve pour défendre l'patelin face à ces deux gus... Bah on peut être qu'admirative, non ? Fin' c'est mon ressenti, et du coup... J'avais vraiment envie de vous rencontrer, peut être pour... Faire quelque chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 27 Nov - 20:54








Retrouvaille sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Miho Nishizumi & Alycea Kitasu

Si la situation semblait avoir dégénéré de par les regards coupables et inquisiteurs braqués sur Alycea, Natsume ne pouvait que rester admiratif devant quelque chose d'aussi beau qu'une queue de renard sur une humaine.

Au final le petit groupe se rassit et la Kitasu répondit aux question de garçon à l'écharpe, comparant sa queue à Erimaki. Elle était donc aussi naturelle que cette écharpe changeant de forme. A ces mots, comme par réflexe, les deux extrémités se changèrent en main avant de flotter des deux côtés de Natsume.

Evidemment, déjà que voir une queue avait surpris les clients de l'auberge, voir deux immenses mains de tissu l'était encore plus. C'est ainsi que dans toute la salle on pouvait entendre des gens recracher leur boisson ou émettre des onomatopées de surprise définissant clairement la table du petit groupe comme la table des gens étranges. Au moins, Alycea n'était plus seule, sauf que Natsume se moquait totalement d'exhiber ses pouvoirs.

Par ailleurs, si la Kitasu et Miho avaient au moins vu Erimaki bouger de façon anecdotique, elles ne l'avaient pas encore vue changer de forme et encore moins suivre les paroles de l'adolescent.

Ta queue est aussi naturelle que ça ? Tu peux t'en servir comme membre à part entière aussi ? Tu sais, perdre le contrôle, c'est pas grave, moi j'ai perdu le contrôle d'Erimaki deux fois aujourd'hui ! Ca prouve que tu peux encore t'améliorer !

Et puis Aki et Alycea se mirent à parler de quelques événements... Handa ? Qu'est-ce que c'était ? Par ailleurs, la Kitasu finit son explication en disant qu'il faudrait faire quelque chose...

Pendant ce temps, du côté d'Harall...

Je sens que je devrais faire un sous-entendu salace là mais je sais pas pourquoi...

MADAME ! Le bandage ! Ca pisse le sang vite !

Ah oui ! Pardon !

Retour du côté de l'auberge.

En tout cas, Natsume savait qu'Aki était héroïque et qu'elle aidait beaucoup de gens mais il ne savait pas qu'elle était célèbre. Il pensait que, comme lui, elle aidait les gens dans l'anonymat total mais il fallait croire que non.

C'est quoi Handa ? T'es célèbre Aki ? Je savais pas...

Cependant, l'androgyne se souvint d'un détail qui le préoccupait. Il était mort de chaud et ne voulait pas du tout exposer ni son pull ni son t-shirt. Aussi avait-il décidé de se rendre dans une boutique de vêtements ou chez un tailleurs pour se procurer une tenue un peu moins chaude.

Oh, euh, excusez-moi, est-ce que vous sauriez où je peux trouver quelqu'un qui vend ou même qui coud des vêtements ? L'anorak c'est cool mais à Seika, il fait chaud, je voudrais acheter une tenue plus légère.




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Lun 28 Nov - 11:13




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Fort heureusement, Alycea se calma assez vite, et finit par se rasseoir à la demande de la rouquine, visiblement troublé de ce qu’il s’était passé. Il y avait des humains possédant des pouvoirs en Kosaten, et Aki ne comprenait pas exactement en quoi cela la dérangeait d’en être une. Certes, ceux ci étaient souvent mal considérés, mais il y avait toujours moyen de lutter contre les préjugés qui nous étaient assignés, surtout dans un monde comme celui là où la mixité était présente à chaque coin de rue, et pas une mixité d’état, une mixité d’univers ! Elle répondit en premier à la question du Minshujin impressionné par ses pouvoirs, lui révélant que c’était de naissance. Cela rendait la chose encore plus intrigante. Si certains mages pouvaient se transformer, l’idée qu’une enfant naisse avec une queue de renard de la sorte paraissait improbable. C’était donc que ce n’était pas totalement une humaine. Fouillant dans ses souvenirs, la Nishiie se rappela de bon nombres de légendes, mais rien qui ne soit avéré, en tout cas à sa connaissance. Elle résista à la tentation de lui poser la question. Encore une fois, ce qu’elle était ne concernait qu’elle même.

Handa … En répondant à la question de la Druidesse, la femme renard avait évoqué ce village qui avait été ravagé par deux hommes. Enfin, deux hommes … Un faux dieu capable de se cloner et un monstre bestial. Les yeux de la soigneuse s'agrandirent devant cette révélation. Ainsi, ce qui ressortait de son discours était qu’en la voyant se battre contre les deux énergumènes qui à eux seuls avaient détruit un village entier, l’étrangère avait eu comme idée de suivre ses traces. Sans doute cela avait il été empêché par l’onde de choc qui avait suivis, projetant tout le monde à un endroit différent à proximité de la ville. Aki n’avait pas tardé à repartir en compagnie d’Orina et d’Emily, et cela avait dû être assurément compliqué de la suivre.

Tu étais là bas ? Je suis désolé de n’avoir pus mieux faire à l’époque … Ces deux là … Ils avaient tout prévus. C’était un massacre … La seule chose qu’ils n’avaient pas prévus c’est qu’il y ai quelqu’un sur place pour leur tenir tête. Je n’aime pas me battre, mais je ne pouvais pas laisser les gens là bas mourir. Si nous étions plus … plus puissants … Je t’avoue que j’ai peur pour la guerre à venir, et pour les autres habitants de Seika et de Minshu … Tu souhaites faire quelque chose tu dit ? Il y as des milliers de choses à faire. Des blessés à soigner, et si tu n’es pas adepte de guérison, tu peux sans doute t’entraîner et rejoindre les soldats. En temps normal je n’aurais jamais approuvé pareille chose, mais depuis cette attaque, nous connaissons la force de frappe des ennemis, il sera d’autant plus facile de nous préparer et nous serions stupide de ne pas saisir cet avantage.

Elle s’arrêta quelques secondes, il n’était pas temps de parler de la guerre.

Excusez moi. Ce n’est pas un sujet très agréable. Pour me faire pardonner, je vous invite ! Si tu es décidée Miho, nous ferons cela demain, retrouvons nous ici dans la matinée. Et Natsume, je peux te montrer le marché si tu veux, beaucoup de marchands produisent du textile, ce sera plus adapté à Seika, c’est certains.

Elle avait quitté son expression morne pour se composer un nouveau sourire, qui, bien qu’un peu forcé, avait pour but de détendre l’ambiance, ne serait ce qu’un petit peu.



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Lun 28 Nov - 20:26



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Assise à la table

Reizei Mako
Contre Natsume

Alycea Kitasu
Assisse à la table



Pour l'avenir

Si le ton était devenu, après cet incident, des plus sérieux, les mots se trouvant dans une importance presque inconfortable... Il fallait dire que bon, aucune des personnes qui se trouvaient autour de cette table n'était coutumière à de tels discours... La Reizei ? Naturellement renfermée, peu bavarde, sauf pour dire des choses importantes. La Nishizumi ? Amnésique et tout simplement dépassée par les événements. La Kitasu ? Certes, elle avait de nombreux points communs avec une personne trop sûre d'elle, mais il n'en était rien sous cette carapace... Elle hésitait souvent, tout comme elle était malheureusement trop régulièrement sur la défensive, comme ce fut le cas lorsqu'elle fit la rencontre de l'androgyne, qui pourtant n'avait rien d'une personne aux intentions néfastes...

En effet, la légèreté avec laquelle il prenait la situation ne semblait pas être feinte, ou alors il était un excellent menteur... Chose qui semblait être faux, après tout, la présence de la Nishiie aidait à donner un avis sur les gens, un complément de première impression qui pouvait renforcer la balance, ou bien la faire basculer... Il disait que ce n'était pas grave de perdre le contrôle, qu'elle pouvait s'améliorer... Mais il semblait encore bien jeune, bien trop naïf... Il ne savait pas vraiment ce que cela signifiait... Si elle se faisait découvrir, elle pouvait se faire frapper, chasser, battre... Et elle parlait de ça par expérience, ayant connu de tels traitements par le passé...

Elle se contenta en tout cas de hausser la tête, en affichant un petit sourire. Elle ne voulait pas le contredire, elle voudrait même croire en ce rêve, mais... On lui avait malheureusement montrée que non, que les choses n'étaient pas si simple... Toutefois, la druidesse, réagissant aux dires de la jeune femme au chapeau, parla de la fameuse bataille d'Handa... Un lieu où deux hommes avaient commis un massacre sans nom. Pour tout dire, elle n'avait été qu'observatrice, préférant ne pas s'aventurer trop près des villages (encore une fois, par expérience), mais ce que racontait la rousse était vrai... Même si sa camarade de chevelure réagit dès lors que le silence revint, et qu'Aki avait finie

A vrai dire, c'pas vraaaaaiiiiiment pour m'engager sous les drapeaux que je compte agir... Suffit de voir comment certains m'ont r'gardé juste avant pour comprendre pourquoi... Et puis, une queue, ça aide pas pour marcher au pas...


Prenant son verre d'eau, qui attendait patiemment depuis belle lurette maintenant, Alycea en pris plusieurs gorgées, avant de reprendre, expliquant son cas assez particulier...

Pour simplifier... J'ai quelques pouvoirs, que... Bon, j'maîtrise pas excellemment bien, j'ai les bases là dessus mais sans plus, mais c'est surtout que j'sais pas vraiment quoi en faire... Du coup, j'me disais que.... J'pourrais apprendre quelques petites choses aux cotés de vous.


C'était une situation assez inhabituelle que de voir la jeune femme aussi gênée, demandant une telle faveur, s'avouant faible, s'avouant vulnérable... Mais tout ce qui se passait aujourd'hui avait tôt fait de la rendre extrêmement nerveuse... En tout cas, elle fit un grand signe de tête pour répondre à l'invitation, chose à laquelle répondit aussi la Nishizumi, un peu moins enjouée et un peu plus renfermée, étant donné qu'elle était encore toute perdue... Bien évidement, la Reizei accepta aussi, mais s'excusa un temps, avant de prendre la main de l'Androgyne, pour se diriger vers un autre endroit de la taverne, pour finalement arriver bien à l'écart de tout le monde... Les deux se trouvaient maintenant seuls sur le toit du bâtiment, qui disposait d'un accès via un petit escalier.

La vue depuis cet endroit n'avait, certes, rien d'exceptionnelle en soit... Il restait les nombreux bruits de la ville, les odeurs parfois un peu étouffantes, comme la chaleur de Seika qui, comme il l'avait annoncé précédemment, faisait sentir tout de même relativement mal à l'aise l'androgyne, a tel point qu'il ne cherche à vouloir se procurer une tenue plus légère...

Mais une fois que les deux adolescents furent sur le toit (l'un étant presque tiré par l'autre), la Reizei souffla un peu, lâchant la main de son ami pour faire quelques pas lents, avant de se tourner vers lui, et de prendre la parole, d'une voix qui dans le fond tremblait un peu d'hésitation, mais qui essayait d'être assurée...

Désolée de t'avoir amenée ici, mais...Je voulais discuter avec toi de... Quelque chose, qui ne regardent que... Que nous deux...


Elle disait ces mots en s'avançant cette fois-ci vers lui, les yeux se plongeant dans son regard, pour s'arrêter juste devant lui, avant de le serrer dans ses bras en calant sa tête contre son torse en fermant les yeux... Elle se laissait le temps de profiter, elle se laissait cette intimité, presque rare, pour discuter avec lui... Pour lui souffler quelques mots...

Je... Maintenant que j'ai retrouvée la mémoire... Ou tout du moins qu'elle commence a revenir... Je... Je voulais te demander ce que... Qu'il allait se passer pour... Nous...


Un tremblement soudain... Elle voulait rester avec lui, elle le voulait, vraiment, mais l'arrivée inattendue de la Nishizumi était une grande surprise qui... Avait des chances de tout bouleverser, drastiquement...

Note :
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Lun 28 Nov - 23:00








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Miho Nishizumi & Alycea Kitasu

Natsume laissa Alycea parler. Elle avait donc des pouvoirs de naissance et elle comptait devenir la disciple d'Aki. Ce n'était pas dérangeant. L'adolescent voyait très bien Aki en professeur. Ce qui était rassurant cependant était que la Kitasu ne désirait pas partir en guerre, ce qui était le cas de la druidesse. Le garçon à l'écharpe la savait héroïque, ce n'était donc pas surprenant pour lui mais il n'en restait pas moins inquiet.

Fais attention à toi quand même ! Je sais bien que certaines personnes ressuscitent mais c'est pas une raison !

Natsume avait tendance à s'inquiéter pour tout le monde, souvent pour rien, mais là, ça restait justifié. On parlait pas d'une petite bagarre mais d'une guerre, une grande guerre entre trois nations. Les soldats seraient comme des fourmis au milieu d'un champ de bataille. Des fourmis s’entre-tuant. Et Aki pourrait en être une, c'était ça qui était inquiétant.

L'ambiance redevint enfin détendue quand la druidesse proposa d'inviter le petit groupe et de montrer le marché à Natsume pour qu'il trouve de quoi se changer. Mais avant de n'avoir pu dire ne serait-ce qu'un merci, Mako lui tira la main pour se rendre ailleurs. Le garçon à l'écharpe se laissa tirer mais il tourna la tête vers Aki tout de même.

Tu me montreras tout à l'heure ! On a des trucs donc on doit parler !

Lui dit-il avec le sourire. Mako continua de le tirer, lui laissant profiter du toucher de sa main, si douce. Ils montèrent des escaliers pour arriver sur un toit. Après avoir lâché prise, la Reizei fit quelque pas avant de se retourner et d'expliquer qu'elle devait parler de quelque chose d'important avec Natsume. Qui les concernaient tous deux. Le garçon à l'écharpe préssentait de quoi il s'agissait, mais il choisit de la laisser parler, plongeant son regard dans le sien.

La jeune fille se rapprochait de plus en plus, ses yeux noisettes brillant sous le Soleil de Chikai dont Natsume avait oublié la chaleur. Elle avait été remplacé par des battements de coeur intenses dont il n'avait toujours pas l'habitude. Et enfin Mako fit quelque chose qui manquait, quelque chose qui semblait avoir disparu depuis le voyage en bateau. Elle serra Natsume contre elle, qui répondit, en la serrant plus fort également. Son visage était écarlate, son coeur battait la chamade, ça lui avait tant manqué...

Mako semblait apaisée. La première fois, elle était apeurée, elle avait pleuré mais cette fois, elle semblait calme, elle avait l'air de se sentir bien. Elle voulait donc savoir ce qu'elle et Natsume allaient faire ensuite.

Je t'avais promis qu'on reprendrait là où on s'était arrêtés non ?

Répondit-il avec un sourire. C'était à la fois sarcastique et sérieux, il voulait réellement reprendre là où ils avaient laissée la situation mais ça ne répondait pas à la question.

Moi, je veux rentrer à la Plaine avec toi, je veux vivre avec toi. Je veux continuer de t'avoir à mes côtés, de te protéger. Mais... Si tu veux aller chercher les autres avec Miho... Je ne te retiendrai pas...  Je t'aime Mako...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mar 29 Nov - 12:02




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Il semblait que la rouquine avait mal interprété les propos d’Alycea, peut être était elle simplement trop troublée par toutes ces révélations pour comprendre clairement la façon dont fonctionnait cette jeune femme ? Celle ci ne souhaitait pas intégrer l’armée ou aider réellement durant la guerre, ce qui n’était pas quelque chose qui pouvait lui être reproché. On ne pouvait pas demander à tout le monde de prendre de tels risques pour les autres, et ceux qui ne souhaitaient pas le faire n’avaient aucun reproche à recevoir, même de ceux qui participaient. Aki voulait protéger les autres, bien évidemment, elle ne souhaitait pas être la seule à le faire, mais forcer tous les “autres” en question à se mettre en danger serait aller complètement dans un sens contradictoire à ses idéaux. Mais soudainement, alors qu’elle s’attendait à l’évocation de mercenariat ou quelque chose du genre de la part de son interlocutrice, l’archère se laissa une nouvelle fois prendre au dépourvus. Apprendre quelque chose à ses côtés ?

C’était une proposition surprenante, très surprenante. Elle qui avait déjà des projets pour une autre jeune fille de sa connaissance, elle s’étonnait que le hasard se répète à nouveau, comme si son statut avait suffisamment changé ces derniers jours pour que les gens puissent envisager d’apprendre à ses côtés. Pourtant elle ne s’en sentait absolument pas la capacité. Elle se souvenait encore de ses premiers pas en Kosaten, sa faiblesse absolue, ses longues séances d’entraînements solitaires et ses centaines d’échecs. Elle avait progressé en tâtonnant, en échouant, en frôlant la mort, mais jamais en suivant une méthode ou un programme particulier qu’elle pourrait être capable de transmettre. Elle n’avait pas l’impression de mériter cette attention ou cette confiance de la part des gens, mais elle n’avait pas non plus envie de la rejeter. Elle haussa doucement les épaules.

A l’heure actuelle, je ne sais pas ce que tu voudrais que je t'apprenne. J’ai quelques techniques pour maîtriser ses pouvoirs, mais mes connaissances se révèlent surtout dans les soins. Toutefois si tu souhaites malgré tout persister dans cette voix, je ne sais même pas encore si je serais capable de t’héberger. Nous accueillons déjà une amie à la maison, et mon compagnon ne sera peut être pas d’accord pour que d’autres personnes nous rejoignent. Comment voudrais tu te débrouiller ?

Natsume et Mako quittèrent ensuite la discussion, pour aller parler en privé, récoltant un sourire taquin de la Druidesse. Les regards que se portaient ces jeunes amoureux étaient attendrissants. Elle même connaissait à présent les sentiments qui les animait, même si la construction d’une relation avec le vampire n’avait pas été aussi facile que n’importe quel autre couple qu’elle connaissait. L’immortel était d’une froideur à toute épreuve, et détruire cette carapace pour trouver peu à peu l’homme doux et tendre qu’il était avait été dur, très dur. Mais elle n’aurait pus vivre cela avec personne d’autre et elle se doutait que les deux adolescents avaient ce sentiment aussi. Le sentiment qu’ensemble ils se complétaient à la perfection, le sentiment que lorsqu’ils étaient l’un contre l’autre, le puzzle qui formait leur vie était enfin assemblé. Elle reporta son attention sur les deux nouvelles venues.

Nous avons la journée à gaspiller, vous avez des projets particuliers ?

Elle même ne savait pas exactement quoi faire. Elle pouvait retourner à l’hôpital, et c’était sans doute ce qu’elle ferait s’ils ne manifestaient pas l’envie de visiter la ville. Autrement, elle se ferait un plaisir de prendre une demi-journée de repos, ce qu’elle n’avait pas fait depuis très longtemps en dehors de ses voyages qui n’étaient pas exactement ce qu’on pouvait appeler reposant, surtout si l’on parlait des deux derniers qu’elle avait entrepris.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mer 30 Nov - 21:52



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Assise à la table

Reizei Mako
Contre Natsume

Alycea Kitasu
Assisse à la table



Volonté cornélienne

La proposition de la Kitasu avait réussit à déstabiliser grandement la jeune femme qui se trouvait pourtant devant elle, et qui lui était en terme de puissance et d'importance infiniment supérieure... Et dire que derrière ce nom que tout Seika et Minshu connaissait, derrière cette puissante guerrière qui se dévouait corps et âmes aux autres et à la protection des honnêtes gens, il y avait une personne qui, malgré ses exploits, s'avouait faible, qui s'avouait faillible, qui énonçait clairement ne pas être parfaite...

Mais la surprise était partagée, lorsqu'elle prononça l'idée d'héberger la jeune femme ! Oh que non ! Jamais elle n'oserait ! Déjà que, selon elle, c'était beaucoup demandé que d'être entrainé par la rousse (et ça l'était après tout, ce n'était pas quelque chose d'anodin), alors dormir sous le même toit ? Tout simplement impossible ! Ca-té-go-ri-que ! Elle avait beau avoir le don de pouvoir se faire toute petite, de passer presque inaperçue, elle ne le pourrait, même sous une forme si particulière... Elle se contenta donc de répondre, en rigolant à moitié, un peu nerveusement :

Nan nan, je vais pas abuser de votre hospitalité, je pourrais me débrouiller sans problème, mais... j'dois bien avouer qu'obtenir les bases en soins, ça m'intéresse grandement... Après tout, je m'en sors déjà plutôt bien pour ce qui s'agit de tout envoyer sans retenue... Un peu de mal à faire dans la finesse on va dire...


Toutefois, elle se tût ensuite, prenant une grande gorgée d'eau, au point de finir son verre en le posant un peu bruyamment sur la table, pour ensuite regarder les deux adolescents dont elle avait fait la rencontre aujourd'hui partir, ne s'empêchant pas de faire un petit sifflement à leur égard, avant de se tourner vers la druidesse, et de continuer à parler, sur un sujet toutefois plus grave, plus sérieux, plus important...

Perso, ça m'tente bien de visiter Chikai, mais... y'a... Quoi déjà son nom à lui ? Bref, y'a celui à l'écharpe qu'avait mentionné précédemment qu'il avait fait la rencontre de Minzu et donc d'Mako, mais qu'il y avait aussi d'autres filles. Elles sont d'venues quoi ? Si elles ont été dispatchées sur Kosaten... Ça risque d'être bien tendu pour elles non ? J'sais pas si Minzu est plus faible qu'un autre ou pas, mais elle a pas grand chose d'son coté pour se débrouiller seule en pleine nature.


Toutefois, la fausse élue fut prise de court, alors que la Nishizumi se relevait, ayant fermée un instant les yeux, avant d'afficher un regard grave. Certes, elle était depuis le début assez silencieuse, mais il semblait qu'elle s'était décidée, malgré le fait que ses souvenirs étaient encore manquants... Elle regarda tour à tour les deux personnes qui étaient encore assises à la table avant d'annoncer non sans volonté :

Je vais les retrouver. Je... J'ai beau n'avoir pour le moment aucun souvenirs d'elles... Si elles étaient mes amies, je... Je dois le faire ! Je dois les retrouver ! Est-ce que... Vous avez une piste ? Une idée sur où elles pourraient être ?


Néanmoins, la réaction un peu héroïque de la jeune fille fit rire un peu Alycea, qui posant sa main sur l'épaule de sa cadette, continua tranquillement avec un sourire en coin, un peu malicieux

Eh bien, t'as regagné tout ton entrain dit donc ! Poses-toi un instant, veux-tu ? Déjà, t'va avoir la chance de r'trouver ta mémoire, ensuite... On profitera de c'point là pour trouver des pistes, pour qu'on puisse les retrouver, tes amies !


Toutefois, la Nishizumi se tourna vers celle qui portait un chapeau, la regardant avec de grands yeux hésitants :

On ?!


Suite à cela, juste un sourire, accompagné de quelques mots :

Bah ouais, tu pensais tout de même pas que j'allais te laisser gambader seule dans la nature alors que t'sais même pas allumer seule un feu de camp ?! Tout d'même, j'vais pas t'lâcher d'si tôt. J'aurais tout le temps après coup d'apprendre, et j'suis sûre qu'avec la guerre et les blessés... Bah y'a déjà trop de taf pour que je lui prenne du temps !


La Nishizumi semblait surprise, et n'eut comme réflexe que de se pencher en avant, pour remercier la Kitasu de ce qu'elle comptait faire, avant de s'asseoir, en ayant presque les larmes aux yeux...

Et c'était précisément dans cet état que se retrouvait actuellement la Reizei actuellement... Le fait de savoir qu'ils allaient pouvoir, tout deux, être réellement des amoureux... Etre plus que de simples amis comme ils l'avaient été jusqu'à maintenant, être les mêmes, aussi proches, aussi unis et soudés que lors de cette nuit où seule la lune avait put témoigner de qu'ils avaient fait... Le passé se mélangeait maintenant au présent, et cela... allait donner le futur... Leur futur... Celui où ils seraient ensemble, celui où ils seraient à deux...

Je... J'aimerais aussi d'un tel avenir... J'en rêverais... D'être à tes côtés, avec toi... Mais i... Il faut que je sois aux cotés de Miho... Je ne peux pas la laisser seule, il... Il faut que je puisse l'aider...


C'était une décision difficile, très difficile pour la jeune fille... Elle voulait, à vrai dire, ne pas quitter l'androgyne, rester avec lui aussi longtemps que possible, mais c'était son devoir que d'aller à la recherche de celles qui manquaient à l'appel... Elle le devait, même si elle était faible physiquement, qu'elle ne pouvait rien faire si ce n'était conduire un blindé, et qu'elle serait un poids... Et c'était à vrai dire sans compter sur son hypoglycémie, qui lui ferait courir des risques beaucoup trop grands !

Le mieux pour elle était encore qu'elle reste avec lui, mais il faudrait l'en convaincre...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 1 Déc - 0:22








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu

Natsume était si heureux que cette situation arrive à nouveau, sans peur, sans larmes, juste lui et Mako se serrant l'un contre l'autre, se demandant ce qui allait se passer ensuite, sentant les battements de leurs coeurs s'entremêler, fusionner, se compléter. La chaleur de ce contact privilégié, de sentiment de se compléter l'un l'autre.

Ils étaient pourtant si différents, ne serait-ce que par leurs tailles, leurs tempéraments, leur intelligence. Peut-être étaient-ce ces différences qui les rapprochaient justement. Peut-être qu'ils n'auraient pas ces rapports s'ils se ressemblaient. Peut-être même qu'ils ne pourraient pas se supporter. Mais peu importait, ils étaient amoureux et c'était tout ce qui comptait.

Serrée contre Natsume, Mako émettait ses doutes, elle voulait faire deux choses qui ne pouvaient pas aller ensemble : Rechercher les autres filles avec Miho ou alors retourner à la Plaine avec le garçon à l'écharpe. Ce dernier n'aurait pas hésité une seconde à accompagner les deux filles dans leur périple s'il n'avait pas une Plaine à protéger et une mère de substitution qui l'y attendait. Et aussi amoureux était-il, il ne pouvait échapper indéfiniment à son rôle de Gardien. Mais il ne pouvait pas non plus forcer Mako à venir avec lui bien que c'était la solution la moins risquée pour elle.

Natsume désirait tout de même lui laisser le choix, même s'il devait être séparé d'elle durant une durée indéterminée.

Finalement, il se baissa légèrement pour arriver à hauteur de tête de Mako. Il posa sa main sur sa joue avec un regard et un sourire rassurants.

Chaque chose en son temps... Déjà, attends que Miho aie récupéré la mémoire pour voir sa décision, ensuite, laisse tes souvenirs revenir petit à petit. Une fois que tu auras l'esprit posé, tu pourras prendre une décision.

Une fois qu'il eut terminé, il rapprocha son visage de celui de Mako, déposant ses lèvres sur les siennes. Il avait tenu sa promesse et repris là où il s'était arrêté. Pendant qu'il l'embrassait, il passa ses bras dans son dos, l'enlaçant et l'embrassant en même temps. Pour lui, c'était le paradis. Il était pourtant toujours aussi rouge. Quand il décolla finalement ses lèvres de celles de la jeune fille, il eut un petit rire nerveux.

Héhé... Je m'y ferai jamais, ça me fait toujours son effet...

Puis il se remit debout, recommençant à serre la Reizei dans ses bras et lui caressant la tête.

Je pourrai rester comme ça des journées entières... Ca te dit de venir choisir des vêtements avec moi ? On pourra peut-être te trouver une tenue plus confortable aussi...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 1 Déc - 11:35




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Aki rigola doucement lorsque Alycea expliqua qu’elle était déjà plutôt doué pour envoyer tous ses pouvoirs sur ses adversaires. En effet, ce n’était pas les choses qui étaient fondamentalement les plus difficiles à apprendre. En revanche, l’art des soins avait des subtilités qui, enseignées par quelqu’un d’expérimenté, pouvait offrir de nombreuses possibilités, ce que la femme renard semblait vouloir apprendre. La Nishiie hocha la tête avec un sourire, plus il y aurait de gens capables de soigner dans le monde, mieux ce serait, assurément. D’autant plus que cette jeune femme, bien qu’assez inhabituelle, semblait réellement motivée. Visiblement, elle comptait se débrouiller toute seule pour se loger, ce qui arrangeait grandement la rouquine qui n’avait pas réellement la capacité de l’héberger quoi qu’il en soit.

C’est quelque chose que je pourrais t’enseigner dans ce cas. Je ne sais pas si tes pouvoirs sont également liés aux soins, mais de toute manière, il existe des tas de choses que n’importe quel civil peut faire et qui peuvent sauver des vies.

Elle acquiesça cependant beaucoup plus gravement à la remarque suivante, achevant également de boire son verre de lait. En effet. Il y avait trois personnes absentes à l’équipage du Panzer, et impossible pour l’instant de savoir lesquelles d’entre elles étaient … mortes. Celles qui avaient été assassinés étaient sans doute perdues, dans des états proches du désespoir, et comme l’avait relevé la future apprentie soigneuse, bien trop faible seules pour se défendre dans un monde pareil. Il fallait les chercher et les trouver et Miho était d’accord, même si son empressement était presque comique, ce que Alycea ne manqua pas de faire remarquer en s’esclaffant. La guérisseuse les laissa tranquillement discuter et opina encore une fois du bonnet en apprenant que la jeune femme aux cheveux rouges comptait accompagner la chef de l’équipe du Panzer en quête de ses camarades une fois que celle ci aurait retrouvé la mémoire.

En effet … Minzu, ne te presse pas. Dans deux ou trois jours, tu auras sans doute retrouvé tes souvenirs, tu auras peut être des idées plus précises de l’endroit où chercher. Je ne sais pas ce qu’a décidé Mako à ce propos, mais à mon avis, vous ne serez pas trop de trois, et rester l’une avec l’autre ne fera que ressortir vos souvenirs plus facilement. Je serais beaucoup plus rassurée que tu les accompagnes Alycea, et bien sûr, je pourrais commencer ton apprentissage quand tu seras de retour. Si nous faisons un tour dans la capitale, je te montrerais la boutique et l’hôpital où je travaille, à défaut de m’y trouver à coup sûr, il y aura toujours quelqu’un qui saura où je suis.

L’élue du phénix se leva ensuite, lissant tranquillement le nouveau hakama qu’elle avait acheté après l’accident à l’acide qui avait fait fondre le dernier. Elle ne se doutait pas, bien sûr, que celui ci ne ferait pas long feu (et c’était le cas de le dire, private joke, haha), et à vrai dire, c’en serait parfaitement contrefiché si cela avait été le cas. Elle jeta un coup d’oeil à Natsume et à la conductrice du Panzer, ou du moins à l’endroit où ils étaient censés être, et se refusa à les déranger plus que nécessaire. Pourtant elle ne tenait plus en place et bouillait de l’envie de bouger un peu, d’un signe de tête, elle désigna donc l’endroit où avait disparus les deux amoureux.

On les laisses éternellement se dire des mots doux, ou on les force à nous suivre ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Sam 3 Déc - 13:19



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Assise à la table

Reizei Mako
Contre Natsume

Alycea Kitasu
Assisse à la table



Sous le soleil de Chikai

Une simple brise, pourtant à la fois quelques grains de sables, mais aussi brassant la chaleur presque étouffante de Seika... Il fallait dire que les deux adolescents, bercés l'un contre l'autre, possédaient déjà en eux cette flamme ardente qui ne demandait qu'à jaillir d'une manière plus prononcée encore... Ils pourraient très bien se laisser consumer, s'embrasser à cette passion amoureuse qu'ils avaient dût retenir jusqu'à maintenant, et qui enfin pouvait voir le bout du tunnel... Il restait toutefois encore le difficile choix pour la jeune fille... Devait-elle choisir le devoir... Ou bien son amour ? Malheureusement, les deux ne pouvaient être conjugués... Et il serait difficile d'en favoriser sans une très bonne raison... Chose qu'elle n'avait pas...

Toutefois, l'androgyne modérait pour le moment les pensées de son amante... En effet... Tout cela allait déjà devoir attendre que Miho retrouve la mémoire... Et que la Reizei reprenne pleinement possession de ses souvenirs. Tout était encore un peu flou, et se mélangeait parfois involontairement, mais... Pour le moment elle approuvait, d'un léger mouvement de tête en respirant un peu fortement... Le choix n'était malheureusement que reporté, et elle allait devoir cogiter cela pendant de longues heures... Après tout...

S'inquiéter, c'est subir deux fois...

Toutefois, il n'y avait pas d'inquiétude à avoir sur le lien qu'ils avaient et souhaitaient entreprendre... Les deux s'aimaient, et même s'ils devraient attendre plus longtemps encore avant de pouvoir donner liberté à toute cette affection, leurs sentiments seraient toujours présents... Même si partir à l'aventure, que ce soit avec Alycéa ou Miho ou bien les deux... Serait malheureusement très risqué... Il suffisait après tout de se remémorer comment le premier voyage des jeunes filles s'était terminé brutalement, causant l'amnésie de plusieurs d'entres elles...

Et elle se détendit, relâchant ses muscles en ressentant un frisson parcourir l'intégralité de son corps alors que leurs lèvres se rencontraient, et qu'elle fermait les yeux pour ressentir pleinement cet instant magique... Il n'en fallait pas plus pour qu'elle passe à son tour ses deux bras dans le dos de celui qu'elle aimait déraisonnement... Y avait-il seulement plus pur, plus beau que ces deux êtres qui, malgré un nombre considérable de différence (que ce soit la taille, l'univers, l'énergie, etc.) s'aimaient pleinement ? La question était lancée, mais qu'importe la réponse, elle n'atteindrait jamais l'esprit de la jeune fille, complètement hypnotisée par cet instant.

Puis lorsque leurs lèvres se décollèrent, après de longs instants de passion, la jeune fille ne put s'empêcher de se rendre compte à quel point elle rougissait... Elle devait certes paraître extrêmement ridicule, mais... Il n'y avait aucun témoin, aucune personne pour se moquer d'eux... Et c'était l'une des choses qui leur faisait pleinement prendre possession de cet instant, qui n'était plus qu'à eux deux... Toutefois, elle répondit, d'une voix faible, ne voulant pas trop hausser le ton, par peur de briser la tranquillité dans laquelle ils étaient plongés.

Moi non plus... Et j'espère aussi que ce sera toujours aussi agréable que... L'on s'embrasse...


Dur dur en effet que de parler de ce genre d'instant alors qu'ils n'avaient toujours pas plus d'expérience l'un l'autre sur le sujet... C'était à vrai dire la seconde fois qu'il s'embrassait, et c'était toujours une sensation étrange mais pleinement enivrante... Une sensation presque interdite, presque imaginaire, mais qui devenait réalité avec lui... Et elle continuait de se serrer contre lui, posant sa tête contre son torse alors qu'il se remettait pleinement debout, montrant bien la différence de taille assez grande entre eux deux... En tout cas, elle acquiesça à la proposition de l'androgyne, pour ce qu'il s'agissait d'aller en ville

Oui... Ce qu'on a n'est pas vraiment adapté pour Seika... Il faudrait peut être rejoindre les autres par contre... Ils vont se douter de quelque chose... Et puis l'on ne sait pas où en acheter... On y va ?

Elle avait dit à en se surélevant sur la pointe des pieds, pour gagner quelques centimètres, en posant sa tête contre l'épaule de l'androgyne, comme si elle lui murmurait ça à l'oreille... Mais bon, il était bien évident qu'en bas, les gens se doutaient de quelque chose entre les deux, principalement la druidesse... Et en effet...

La Nishiie demandait à l'instant si le trio formé (bien original par ailleurs, entre deux élues et un être bien différent des normes) devait attendre le retour des deux amoureux, ou s'ils devraient aller les voir pour les forcer à faire autre chose que se bécoter gaiement pendant que eux étaient forcés d'attendre. Certes, ils pouvaient discuter en attendant, mais entre l'admiration sans borne d'Alycea, et le fait que Miho était plus renfermée... Cela n'allait pas de bon train...

En tout cas, la jeune femme avait réagit avec un grand sourire et un pouce levé quand à l'histoire d'accompagner Miho. C'était ce qu'elle souhaitait faire... Après tout, recevoir presque sans rien un entrainement de la druidesse... Cela paraitrait presque comme trop profitable... Elle devait faire quelque chose avant, et aider la Nishizumi, qui était après tout une amie de la rousse, était loin d'être la pire contrainte !

Ouaip', j'vais m'occuper de retrouver ses camarades, mais bon, il va me falloir des informations sur elles... Mais bon, je pense que Minzu, une fois qu'elle aura retrouvée la mémoire, pourra m'renseigner... Fin, dès lors qu'on les aura retrouver, on les amènera ici du coup... Et pour les tourtereaux...

Elle souffla un peu, avant de tourner son regard en direction de où ils étaient partis...

Encore quelques minutes, et on va les chercher ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Sam 3 Déc - 19:16








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu

Pour Natsume, la sensation d'embrasser Mako resterait toujours la même, toujours aussi intense, privilégiée, excitante, agréable. Il sentait que ça ne changerait pas et il espérait que ce soit réciproque pour la Reizei. Il la trouvait si mignonne, si attendrissante, il voulait la garder contre lui indéfiniment mais comme on dit, trop de plaisir tue le plaisir et ils avaient à faire, trouver des vêtements et se préparer psychologiquement pour la récupération de mémoire de Miho, épreuve aussi éprouvante à endurer que frustrante à observer.

Le garçon à l'écharpe embrassa sa bien-aimée une dernière fois avant d'enfin défaire son étreinte. Il se dégagea et prit la main de la jeune fille avant de retourner dans l'auberge où les autres les attendaient. Bien que près d'elles, il leur fit un grand signe de la main avec son sourire habituel encore plus flamboyant.

On a fini ! On peut y aller !

Il se rapprocha donc d'Aki, Miho et Alycea avec Mako en se grattant l'arrière du crâne, le visage encore légèrement rouge. Il espérait ne pas les avoir trop faites attendre, le climat pouvant être tendu avec une amnésique et une future disciple et ce, pour les deux côtés de la barrière. La pauvre Aki qui devait déjà être débordée à cause du climat de guerre, avait un travail d'avantage compliqué à gérer car elle ne l'avait jamais fait avant et elle devait le faire deux fois en deux jours. Il fallait espérer qu'une balade en ville la détendrait.

Désolé si on vous a fait attendre. Tu peux nous montrer une boutique de textile Aki s'il te plaît ? Tu viens hein ! Faut que t'évite de forcer sur les pouvoirs pour demain !

Natsume se doutait que la druidesse n'allait pas utiliser des pouvoirs en choisissant des vêtements, c'est pour cela qu'il lui demandait de venir. Il fit d'ailleurs un signe de tête à Alycea et Miho qui voulait dire qu'il leur proposait de venir également.

Le garçon à l'écharpe sortit donc sous le soleil de Chikai, toujours moins chaud que ce qu'il venait de vivre avec Mako. Ca ne l'empêchait pas d'avoir chaud et d'avoir besoin de vêtements d'avantage légers. Ce qui était également le cas de Mako qui portait le même uniforme depuis l'incident de Fuki

Note aux correcteurs:
 




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 4 Déc - 12:40




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Très peu de temps après la boutade de la rouquine concernant les deux jeunes adolescents qui avaient quittés la salle et la réponse d'Alycea qui semblait avoir tout aussi bien compris la teneur de leur conversation, Natsume et Mako revinrent, encore empourprés, se récoltant le regard taquin de la guérisseuse ainsi qu'un air faussement contrarié. Rigolant doucement, elle acheva de pousser sa chaise avant de se diriger vers le comptoir où elle régla leurs consommations pour une somme beaucoup trop modique. On lui avait clairement offert une réduction de manière discrète, parfaitement conscient que si on le lui disait de but en blanc, elle le refuserait.

Bien sûr que je viens avec vous, je vous l'ai proposé non ? Et puis de toute façon, je ne vais pas laisser Mako loin de ma surveillance, on ne sait jamais ce qui peux encore se produire après le choc qu'elle as subis.

Suite à cela, elle emmena les trois adolescents et la jeune femme aux cheveux de feu dans la ville, d'abord jusqu'au marché. Louvoyant entre les différents étals, elle finit par trouver un marchand plutôt appréciable qui essayait d'haranguer les passants, et dirigea Natsume vers lui, avec un sourire, attendant patiemment que celui ci fasse ses emplettes. Les articles de ce marchand étaient assez originaux, des tissus noirs et bancs, absolument pas dans la mode de Seika qui aimait les couleurs vives et criardes, au grand maximum les pastels pour les plus discrets. Malgré tout la coupe restait assez classique, et le grain de bonne qualité. Une fois les emplettes du jeune homme terminé, Aki reproposa sa visite de la ville et montra de nombreux endroits aux intéressés. Natsume la connaissait déjà bien, mais Mako qui venait de retrouver ses souvenirs pourrait peut être être aidé par l'évocation de lieux dont elle ne se souvenait encore que vaguement. Pour Miho et Alycea, c'était une nouvelle découverte, même si cela n'aurait pas dû l'être pour les deux.

Ainsi la bibliothèque, la fontaine favorite d'Orina, les alentours du palais, l'hôpital, tout y passa durant le reste de l'après midi jusqu'à ce qu'il soit assez tard pour que tout le monde puisse décider d'aller manger et se coucher. Tanith devait avoir fermé la boutique et attendre la Nishiie en se demandant où elle avait bien pus passer, celle ci raccompagna donc les jeunes gens jusqu'à l'auberge où elle leur obtint une réduction pour les chambres qu'elle paya en grande partie avant de rentrer chez elle, après avoir fixé un rendez vous aux alentours de 9h dans cette même auberge à Minzu et à ceux qui voudraient éventuellement rester avec elle. C'est un pas vif qu'elle se dirigea jusqu'au manoir, puis ouvrit la porte pour effectivement retrouver le vampire et sa fille.

La soirée se passa comme à l'accoutumée, bien qu'elle eut à raconter à quel point sa journée était différente, d'autant plus que l'alchimiste l'avait en effet vus passer la rouquine avec ses deux premiers patients. Une bonne nuit de sommeil compléta tout cela avant que le matin ne se lève de nouveau sur une nouvelle journée. Réveillée aux alentours de 6h du matin la jeune femme prit le temps de se préparer un café. Elle n'aimait pas particulièrement cette substance, mais elle adorait l'odeur des grains moulus et le raclement doux de la lame quand elle utilisait le petit moulin en bois destiné à cet effet. Au bout d'une dizaine de minutes, elle put enfin boire le liquide chaud qui lui redonna assez d'énergie pour affronter la journée. Elle passa ensuite son temps à lire un des bouquins qu'elle avait déniché dans leur bibliothèque portant sur les affection de l'esprit, s'attardant particulièrement sur celles liées à la mémoire.

Lorsque l'heure du rendez vous approcha, elle se vêtit de son armure, laissant les vêtements trempés de sueur d'hier tremper dans de l'eau chaude pour les laver le soir. En quelques minutes elle se retrouva de nouveau à l'auberge, très en avance contrairement à ce qu'elle aurait pensé, et s'assit donc à une table bien en vue pour attendre patiemment sa patiente du jour.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 4 Déc - 21:55



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Dans une chambre de l'auberge

Reizei Mako
Contre Natsume

Alycea Kitasu
Dans une chambre de l'auberge



Ballade civile

Il fallait avouer une chose, alors que les deux adolescents redescendaient d'eux même au rez-de-chaussée de l'auberge : C'était que les deux faisaient bien la paire... Ils allaient tellement bien ensemble, avec leurs visages carmins et leurs airs visiblement gênés par l'intention qu'ils recevaient de la part du reste du groupe... Après avoir eu la tête dans les cieux, après avoir décollés pendant un petit instant, après s'être évadé temporairement dans les nuages... Il fallait qu'ils reviennent, qu'ils remettent les pieds sur terre... Et qu'ils se soumettent malheureusement au regard presque accusateur des autres... Car oui, ils étaient grillés. Même Alycea, pourtant étrangère à ces coutumes locales que l'on pouvait appeler "l'amour", avait bel et bien découverte en eux une attirance de l'un envers l'autre...

Un rire, la fin d'un verre et quelques piécettes données plus tard, le groupe de cinq personnes à l'apparence féminine (Natsume compris, après tout, il ne ressemblait pas DU TOUT à un homme, il fallait l'avouer) se dirigeait en direction des quartiers marchands... Des très bruyants quartiers, ce qui n'avait pas le don de faire se sentir bien la Kitasu, qui souffla, en remettant correctement son chapeau, avant de prendre son mal en patience, et d'accompagner le groupe... Oui, avoir des sens sur-développés n'aidait pas vraiment dans toutes les situations...

En tout cas, le premier arrêt du groupe fut une boutique, tenue par un marchand tout à fait lambda, assez bruyant il fallait l'avouer, mais l'étal continuait un peu plus loin, profitant d'un endroit vide de vêtement, un endroit où beaucoup de tissus ou de vêtements étaient entreposés... Bref, un lieu de stockage pour l'étal, mais alors que Mako (et probablement Natsume, c'était lui qui cherchait en premier lieu des vêtements plus léger) s'avançait et commençait à regarder ce qui pourrait lui aller en étant d'un prix raisonnable, une femme sorti de l'arrière boutique, et pointa directement du doigt la Kitasu :

"Vous là !"

La Kitasu, ne comprenant pas sur le coup qu'on s'adressait à elle, se tourna, pour voir si cette femme a quelqu'un d'autre, derrière elle, avant de regarder, un peu prise au dépourvue, en se pointant du doigt !

"Vous me donnez l'inspiration, vous êtes ma nouvelle muse ! Je me dois de faire quelque chose pour vous ! Je ne peux rester insensible devant une "soublimité" pareille !"

La jeune femme haussa les sourcils, en faisant un petit mouvement de recul, presque comique, avant de regarder presque apeurée les autres personnes autour d'elle, en essayant de visualiser une solution de secours pacifique, qu'elle trouva en la personne de l'androgyne, qu'elle mit en opposition alors que la vendeuse s'approchait d'elle à pas rapide... Et étrangement, tel un oiseau, elle se laissa prendre au piège.

"Un corps svelte, un corps fort, des traits féminins ! Il serait honteux de vous laisser dans de telles guenilles ! Ce serait un crime aux divins ! Je suis obligée..."


A vrai dire, elle ne lui en demanda pas la permission, et la styliste pris directement la main du jeune garçon pour l’entraîner dans l'arrière boutique, ou elle commença à s'occuper de quelques vêtements pour lui... Les idées créatrices s'envolaient, et bientôt, le garçon n'était plus qu'une poupée entre les mains de la styliste, qui lui parlait en des termes bien complexes... Une sorte de chinois lexical de mode et d'adjectifs dont il n'avait probablement même pas conscience de l'existence... En tout cas, la Kitasu se mit dans une position un peu militaire, au salut, avant de déclarée, l'air grave :

Adieu, soldat dont-je-ne-connais-toujours-pas-le-nom... Ton sacrifice ne sera pas vain, je te le promets...


Au moins, elle avait évité ça, mais se prit en retour un regard un peu froid de la part de Mako et de Minzu... A juste titre en fait, vu comment elle avait utilisée la foule à son avantage... Et dès lors, elle argumenta sa défense, haussant les mains et les épaules :

Bah quoi ? Il voulait un vêtement spécial non ? Il l'aura sur mesure en plus !


Ce fut dans un soupir que la jeune Reizei continua de faire ses achats... Elle savait que l'androgyne ne risquait rien, hormis de se faire tailler un costard dans le dos, mais de manière littérale en fait, et elle se contenta de faire quelques achats, des tenues un peu plus légères qu'à l'accoutumée, un peu monotones (mais ce n'était pas pour déranger la jeune fille, dont les habitudes vestimentaires étaient loin de porter des couleurs aussi criardes que l'on pouvait voir couramment dans les rues de Chikai), avant de simplement s'asseoir contre un mur, observant de loin l'élu de son cœur de faire habiller, en affichant même un sourire sur son visage... Les choses après tout s'arrangeaient, même si elle ne savait toujours pas quoi choisir entre ses amies et son amour...

Mais bon, elle prendrait les choses comme elles viendraient...

En tout cas, pour ce qu'il s'apparentait au reste de la journée... Et bien le groupe arpenta les nombreuses rues de la capitale, sous couverts de quelques descriptions, qui aidait à mieux comprendre la ville... Toutefois, il fallait bien avouer que les gardes avaient bien souvent un regard assez étrange envers la Kitasu, mais quand ils voyaient la Nishiie, ils considéraient que c'était bon... Après tout, on l'avait déjà vu aux cotés d'une enfant aux couleurs criardes...

Pour le reste de la soirée, la Kitasu et Minzu se posèrent toutes deux dans une des deux chambres que la Nishiie avait réservée pour elles (même si la Kitasu paya le reste), et trouvèrent rapidement le sommeil... Il fallait dire que la journée avait été bruyante et fatigantes, surtout avec le soleil de Seika... Mais c'était surtout la Nishizumi qui était engourdie de question, quant à la Kitasu, quant à Natsume, quant à Mako, quant à la druidesse... Et surtout, quant à elle...

Pour l'autre duo, la Reizei se contenta d'être avec cette personne si chère à son cœur... Le fait de se retrouver, tout deux, dans un endroit clos et presque intime (l'on pouvait même retrouver un certains lien quant à ce qui s'était passé le navire les ayant transportés une semaine auparavant, puisqu'ils devaient partagés un lit simple pour deux, mais ce n'était pas un problème... Bien au contraire...) avait tôt fait de faire en sorte que Mako ne s'autorise quelques câlins et baisés passionnés, avant de tout simplement trouver le sommeil après cette éreintante journée riche en émotion, collée et fixée contre son homme...

Mais bon, au matin, elles étaient là, prêtes et motivées !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Dim 4 Déc - 22:57








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu

La relation entre Natsume et Mako était vraiment visible. Ce n'était pas comme s'ils le faisaient exprès, ils allaient simplement bien ensemble et le sourire d'Aki signifiait simplement que c'était vrai... Du moins, du point de vue du garçon à l'écharpe. Le petit groupe commença donc sa balade dans Chikai.

La chaleur était si étouffante que l'adolescent enleva son manteau pour le prendre sous le bras. Peut-être s'était-il trop habitué au climat plus humide de Minshu qui contrastait drastiquement avec celui de Seika. Après tout, il était resté plusieurs mois chez les verts, il était normal de s'y habituer. Ce qui serait pratique de plus était qu'une tenue légère ne ferait pas trop froid à Minshu, le climat y étant tout de même assez tropical.

La ville de Chikai, toujours aussi vivante regorgeait de boutiques, il n'était pas bien compliqué de trouver un magasin de textile et ce fût l'un des premiers arrêts. Une boutique bourrée à craquer de vêtements. Le petit groupe commença donc à se promener dans les rayons.

Natsume se contentait de regarder les vêtements dans lesquels il serait à l'aise quand une femme sortit de l'arrière-boutique. Elle paraissait hystérique et fonçait sur Alycea. Ca ne le concernait pas et pourtant, sans qu'il comprenne pourquoi ou comment, il se retrouva face à cette vendeuse timbrée.

Ah euh, quoi ? Att-

Sans qu'il aie le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il fût emmené dans l'arrière-boutique, légèrement paniqué. La femme l'assit, commençant toute une batterie de tests vestimentaires sur lui, usant de termes incompréhensibles avec un accent des plus insupportables.

Euh... J'aurais besoin de... d'un truc léger...

Sa remarque sembla naviguer dans un vide astronomique, la vendeuse continuant de débiter ses... recommandations forcées ? Le tout durant plusieurs minutes. Elle essayait des choses avec son tissu, des choses absurdes que Natsume n'aurait jamais imaginé porter. Et à force d'essayer des trucs, elle finit par créer ce qui ressemblait presque à un costard cravate bleu avec une chemise blanche très confortables et légers. C'était bon, c'était ça qu'il voulait, ça ressemblait à une tenue de lycéen Japonais, ça suffisait ! Il se leva de la chaise.

M-Merci madame, ça c'est très bien, je vais prendre ça... Au revoir !

Et il sortit de l'arrière-boutique entendant derrière lui, le prix de 150 yens, ce qui était relativement cher mais bon... C'était sur mesure. Il paya avant d'aller voir Mako et de lui montrer sa nouvelle tenue.

La suite de la journée s'apparentait à une visite touristique de Chikai, permettant au groupe de mieux la connaître et cette balade s'avérait bien plus agréable avec une tenue légère. Au final, ce fût une journée très agréable malgré le malaise de l'amnésie de Miho. Elle se termina dans une chambre d'auberge -encore- payée par Aki, décidément, Natsume n'avait jamais pu la rembourser, ayant besoin d'argent pour vivre correctement sur la Plaine.

Le garçon à l'écharpe avait enfin dormi avec Mako, reproduisant la nuit sur le navire mais finissant tout de même par s'endormir, le bonheur complet.

Le lendemain, Natsume se leva tôt, d'une part par habitude de se lever dans ces heures-ci sur la Plaine pour ses rondes mais aussi pour se préparer psychologiquement et des gyozas... Pour se préparer plus de gyozas. Il déposa un baiser sur les lèvres de Mako, toujours endormie puis, il descendit les escaliers qui séparaient les chambres du rez-de-chaussée, se vautrant dans les marches au passage et se relevant comme si de rien était avant d'emprunter la cuisine pour préparer ses raviolis.




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Lun 5 Déc - 14:09




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Aki avait bien évidemment prévus d'emporter son livre avec elle. Le volume épais et assez impressionnant était relié d'un cuir ouvragé et il avait été écrit par un certains Shinokazi Gonshiro, spécialiste des affections mentales, et portait le titre fort barbare de « Psycho traumatismes et affections neurologiques courantes et pathologiquement compréhensibles» . Il fallait dire que rien qu'en lisant les premières lettres, on avait envie de s'endormir, et on aurait sans doute eu raison de ne jamais l'ouvrir puisque l'intérieur était lui même encore plus affligeant de mots qui à eux seuls suffisaient à faire tourner la tête des plus endurants. Fort heureusement, quelques schémas complexes et alambiqués égayaient les pages parcheminés, autrement couvertes d'une écriture fine et serrée qui donnait des maux de crâne abominables à la guérisseuse. Elle poussa un grand soupir alors qu'elle relisait pour la troisième fois le même paragraphe.

L'amnésie rétrograde se rapporte à la perte des informations qui précèdent un événement précis dans le temps ou l'apparition du dommage cérébral. La personne est donc dans l'impossibilité de récupérer ses souvenirs ou les événements passés. Ce type d'amnésie peut se manifester de façon aigüe ou progressive et affecter les souvenirs des événements s'étant déroulés quelques minutes, quelques jours, mois ou années avant l'apparition du dommage cérébral soudain ou progressif. L'amnésie post-traumatique se rapporte à l'amnésie de l'événement traumatique ou de l'accident et des événements suivants le traumatisme. Le patient est donc dans l'incapacité de récupérer le fait accidentel, il présente une amnésie antérograde de durée variable et parfois une amnésie rétrograde brève (quelques minutes à quelques heures).

Cela ne correspondait pas. Absolument pas. Certes on était clairement devant une amnésie post-traumatique couplé d'une amnésie rétrograde, mais suite à un choc, cette dernière ne durait visiblement que très peu de temps, alors que, dans ce cas précis, cela faisait bien longtemps que cela persistait. Pourtant, aucun signe d'amnésie antérograde (perte de souvenirs des évènements post-traumatiques) … C'était à s'en arracher les cheveux ! Les troubles neurologiques étaient sans doute les plus complexes qui lui soient donnés à gérer. Certes, le rituel avait fonctionné avec Mako, mais le choc avait été violent, la douleur intense, et elle voulait pouvoir traiter cela sans avoir à subir le même genre d'effets secondaires ! Portant la tasse d'un second café qu'elle avait commandé à ses lèvres, elle se massait ses tempes douloureuses en soupirant de désespoir, laissant son doigt courir entre les lignes et les tracés des dessins des zones du cerveau touchées par ce genre d'amnésie. Elle arriva enfin à un paragraphe parlant des traitements. Ce Gonshiro n'était pas un mage, c'était certains, et il n'avait sans doute pas les mêmes facilités que Aki en ce qui concernait les traitements, mais peut être qu'elle trouverait certaines pistes exploitables ?

Il est conseillé de mettre les patients face à des évènements qu'ils auraient pus vivre dans leur passé, afin d'évoquer chez eux des souvenirs qu'ils auraient pus oublier. La majeure partie du temps, c'est le repos qui est conseillé, mais certains chocs violents peuvent ramener la mémoire, en opposition au premier choc l'ayant emmené.

Génial … Ce n'était strictement d'aucune utilité … Mais heureusement pour la soigneuse qui commençait sérieusement à saturer de ces informations, ce fut à ce moment là qu'elle aperçut les adolescents qu'elle attendait depuis maintenant deux bonnes heures. Pourtant, l'heure venait juste de passer, il était même 8h59 pour être précis. Aki se releva et leur adressa un grand sourire en écartant une des chaises pour les inviter à s'asseoir.

Bonjour à vous ! Mieux vaut manger avant de commencer, ceci dit Miho, essaye de voir léger, peut être seulement du thé et un peu de riz, ou quelque chose du genre, rien de gras ou de sucré. Je voudrais éviter que tu subisse des nausées. Nous avons la possibilité de savoir un peu mieux à quoi nous attendre, et je ne procéderais pas exactement comme pour Mako, ça me semble plus prudent de le faire par étape, si ça te conviens. Nous essayerons de ramener uniquement une toute petite partie de tes souvenirs ce matin, et nous continuerons peut être cet après midi, selon comment tu te sens. Ce sera moins douloureux que pour ton amie, et il y aura moins de risque.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mar 6 Déc - 15:09



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
Mange à la table

Reizei Mako
Assise à la table

Alycea Kitasu
A coté d'Aki



Lendemain difficile

Ainsi, alors que l'heure avançait à grand pas vers le moment décidé comme étant le rendez-vous de la rousse aux pouvoirs surpuissants, qui avait le potentiel de rendre la mémoire, et sa patiente, l'amnésique Miho Nishizumi... Bon bien évidement, il n'y aurait pas qu'elles, bien au contraire. Tout le groupe devait se retrouver, pour aider la jeune fille, qui était après tout l'amie de tout le monde ici, sans même le savoir... Mais au moment où elle descendit les escaliers, juste avant l'heure fixée, elles n'étaient que deux...

Il y avait, bien évidement, la jeune amnésique, qui semblait comme à son habitude assez perdue par ce grand chamboulement qui agissait sur sa vie, mais aussi assez anxieuse... Car elle n'avait comme camarade à l'heure actuelle que la Reizei, qui semblait elle aussi perdue et troublée, et qui, de son regard fureteur, semblait chercher quelqu'un... Que l'on pouvait deviner aisément comme l'androgyne, qui lui aussi, était absent de la pièce principale... Où était-il ? Elle l'ignorait, ne se souvenant que d'avoir dormie en sa compagnie, en ayant précédé le sommeil de quelques câlineries encore candides... Après tout, ils devenaient peu à peu un couple, et dans le monde de Kosaten... Là où tout pouvait basculer en a peine quelques secondes, elle préférait, si possible, toujours se savoir près de lui...

Surtout qu'elle avait plus d'une nouvelle à annoncer, à la rousse, à l'androgyne, à tout le monde... Certes, sa mémoire était incomplète, mais... Elle se souvenait de bien plus de chose, de sa rencontre avec lui, des différentes amies qu'elle avait, de l'auberge du drequin ivre où elle avait logée, de son départ de la vile de Chikai... De sa rencontre avec la druidesse, dans le désert, de ce qu'il s'était déroulé dans l'auberge... Bref, elle avait maintenant en mémoire la globalité de son parcours, même si des détails lui étaient encore sombre... Mais bon, elle ne s'en faisait pas, ne s'inquiétant pour le moment du fait qu'il était introuvable...

Et puis... Il y avait une dernière personne qui manquait à l'appel... La Kitasu, étrangement absente... Minzu s'était réveillée elle aussi seule dans sa chambre ce matin... Cela arrivait bien souvent à la jeune femme de partir sans prévenir pour aller chasser ou récupérer de l'eau, mais ici, en ville ? Cela n'était pas vraiment nécessaire... Sauf si elle s'était levée tôt et qu'elle comptait revenir bientôt...

En tout cas, les deux jeunes filles saluèrent la druidesse, qui attendait depuis bien longtemps, avant d'écouter ses recommandations et consignes... Il fallait donc manger un peu avant de s'exercer à une telle activité ? C'était probable, car cela allait demander probablement beaucoup d'énergie, la Reizei pouvait en témoigner... Elle avait été assez sonnée pendant de longues heures après coups, et la douleur qu'elle avait ressentie n'avait pas vraiment de pareil... Même si elle avait souffert, que ce soit sur Kosaten ou chez elle...

Bref, demandant ce que lui avait conseillée la rousse, en se faisant servir rapidement un traditionnel bol de riz vapeur (une spécialité classique de Kosaten, même si dans la plupart des tavernes, on ajoutait un peu de saké pour arroser le repas), en se contentant d'un petit thé vert, avant de répondre, avant de commencer son repas du matin :

Je... Je ne sais pas comment vous remercier pour tout ce que vous faites... A vrai dire, je me sens même honteuse de ne pas vous reconnaître, vous tous... J'espère vraiment que... Que ça va fonctionner... Et si ça ne passe pas... Alors faites comme vous avez faite avec Mako. Je suis prête p-pour ça !


La voix de la jeune fille était toujours un peu hésitante, tremblotant même par instant... En tout cas, elle était déterminée à retrouver la mémoire, elle en avait la volonté, et c'était peut-être ce qui importait le plus... En tout cas, Mako, qui a vrai dire commençait à s'endormir sur la table, faute d'un réveil comme souvent difficile et du fait que son ventre était vide... Elle savait qu'elle devait faire en sorte que son hypoglycémie soit stable, mais... Sur Kosaten, elle avait beaucoup de mal à gérer ces choses là, ayant toujours eu quelqu'un qui, étrangement, y arrivait mieux... Que ce soit Saori, dont...  personne ne pouvait dire où elle se trouvait, ou bien l'androgyne, qui avec sa spectaculaire capacité à produire des Gyozas, réussissait à doser suffisamment et naturellement pour que cela convienne à la jeune fille... Mais bon, il y avait l'ingrédient secret, celui qui faisait apprécier même une soupe, l'amour...

Toutefois, ce fut dans un bruit presque trop grand que la Kitasu ouvrit la porte de l'auberge, semblant être en forme et dégourdie ! Elle assurait sur son visage un air de confiance, peut être un peu trop, avant de se diriger d'un pas décidé vers le groupe, en continuant de sourire, pour prendre la parole :

Désolé, je suis un p'tit peu en retard. Un marchand un peu trop abordeur qui voulait plus m'lâcher, et qui m'aurait vendu tout un kit de pêche si j'avais pas réussi m'faufiler un peu partout. C'est l'grand jour du coup ! Manque plus que machin et on pourra y aller !
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mar 6 Déc - 18:33








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu

Si Natsume entendait progressivement arriver les gens dans la salle principale, il ne s'y rendit pas dans l'immédiat, il était en train de battre son record de préparation de gyozas. Il y était presque, ses mains bougeaient si vite qu'on ne les voyait presque plus. Le cuisinier de l'auberge observait cela avec de grands yeux. Peut-être pensait-il que le garçon à l'écharpe était aussi à l'aise avec n'importe quelle cuisine... Pourtant, il ne savait cuisiner aussi bien que des gyozas.

Quand il eut enfin fini, il s'essuya le front, admirant la pile de raviolis réalisée avant de prendre un grand sac de toile pour tout mettre dedans. Il le prit et se rendit enfin dans la salle principale avec un air victorieux et fier avant de déposer le sac devant lui.

Record battu ! 110 gyozas en 10 minutes ! J'ai de quoi tenir plusieurs mois avec ça !

Il mit son chef-d'oeuvre en bas des escaliers menant aux chambres avant de rejoindre tout le monde à table, arborant son costard dont la veste était totalement déboutonnée. Natsume s'assit bien évidemment à côté de Mako, se préparant à réquisitionner sa tête, en train de dangereusement pencher en avant à cause de la fatigue et de son hypoglycémie.

Au fait j'ai oublié de demander ! Vous avez bien dormi ? Moi comme un chaton ! Je pète la forme !

Sans les quelques stress que le garçon à l'écharpe avait sur les épaules depuis plusieurs mois, l'amnésie de Mako, l'emplacement de Miho, sa nuit avait été des plus agréables. De plus, il avait dormi avec la Reizei, créant l'une des meilleures nuits qu'il aie vécu de toute sa vie. Il avait bien entendu déjà mangé quelques gyozas avant de sortir de la cuisine, il décida de s'arrêter là pour éviter d'attiser l'appétit de Miho qui ne devait visiblement pas trop manger ce matin-là.

Dans tous les cas, tout le monde était là et Natsume ne tenait plus en place. L'expérience du jour précédent s'était bien terminée et Aki allait pouvoir prendre plus de précautions pour Miho. Tout ne pouvait qu'encore mieux se passer ! En attendant le départ, l'adolescent tentait d'effectuer des formes précises avec Erimaki, et pour ce coup-ci, il y arrivait plutôt bien. Il savait reproduire à la perfection la clé de sa maison mais aussi des animaux et véhicules assez précis comme une voiture et même un panzer assez fidèle à l'original par rapport à ce qu'il avait réussi à faire à son premier passage à Chikai.

Héhé, si je continue comme ça, je pourrai en faire un grandeur nature... Ou un chat en écharpe que je ferai bouger...

Tout cela n'était que rêve et il faudrait attendre un bon moment ne serait-ce pour qu'il puisse faire de puissantes attaques de base mais ses possibilités de modelage en Erimaki pouvaient s'étendre très loin s'il y mettait du sien.

Il continua de s'amuser avec Erimaki jusqu'à ce que les filles décident de se mettre en route.




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mer 7 Déc - 15:51




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Petit à petit tout le monde était arrivé, les uns et les autres commençaient à manger, l'appelée Minzu se réservant tout de même un bol de riz traditionnel, tout comme la rouquine qui lorgnait sur les gyozas que Natsume avait confectionné avec envie. Mais elle suivrait les mêmes consignes que sa patiente, se souvenant d'une certaine sensation de nausée après le rituel autour de Mako, la veille. Elle replia doucement l'énorme volume pour le glisser avec difficulté dans sa besace qui commençait à mériter un remplacement à force d'être torturée depuis des années par la rouquine. Alycea arriva bien après les autres, Aki attendit donc patiemment qu'elle mange (ou alors refuse de le faire), avant d'estimer que le moment était venus. Elle demanda à la serveuse de mettre le petit déjeuner sur une note à son nom, n'ayant plus sa bourse sur elle. Celle ci ne rechigna pas et sortit un bout de papier sur lequel elle griffonna quelques mots d'une écriture délicate avant de débarrasser la table.

Si vous êtes d'accord nous allons pouvoir y aller. Tu te sens prête Miho ?

Elle lança un sourire à sa patiente avant de se mettre de nouveau en route vers la boutique. Encore une fois, le vampire accepta en grognant d'un air détaché et les laissa passer jusqu'à la trappe qui donnait sur la cave. L'archère ouvrit celle ci et laissa passer en premier la petite équipe qui l'avait suivis jusqu'ici, puis les deux animaux qui bien sûr n'avaient pas décidés de rester au manoir avant de descendre elle même à l'échelle en bois. Le cercle était toujours tracé au sol, c'était cela de moins à faire. La jeune femme soupira lentement puis fit doucement tinter les deux fioles, exactement identique à celles que la conductrice connaissait déjà. Elle tendit celle au liquide bleu océan à la brune avant de récupérer le liquide doré comme précédemment. De nouveau elle expliqua l'utilité de ces breuvages.

Le tien permettra d'ouvrir un peu ton esprit, afin qu'il soit plus réceptif à la libération, tandis que le mien donnera plus de force à mon propre esprit et me permettra de rendre l'opération plus courte. J'aimerais te dire que cela sera sans douleur, mais je sais que tu risque d'avoir mal malgré toutes mes précautions, alors sois prête. Ce ne sera pas long et cela restera supportable cependant. Si tu te sens mal à n'importe quel moment, cligne deux fois des yeux assez vite. Tu es prête ? Mets toi au centre du cercle, nous allons commencer.

Comme précédemment, elle posa une main sur l'épaule de Miho, puis l'autre sur son front, avant de pénétrer son esprit. Cette fois ci elle prit de plus amples précautions pour éviter le maximum de douleurs, bien que celles ci ne désertent pas totalement son esprit. Elle s'attela à la déconstruction du traumatisme avec douceur, cherchant avant tout à calmer la frayeur et la peur de sa patiente. Au bout de longues minutes de ce traitement, elle le cessa, ne posant pas de questions à la jeune femme sur la quantité de souvenirs qu'elle avait retrouvé, lui précisant toutefois qu'elle ne devait pas être déçue s'il n'y en avait que trop peu.

Elle reprit le même rituel dans l'après midi, puis le lendemain, encore deux fois, et le jour suivant, encore une fois, avant d'estimer que le travail avait été suffisant. A l'issue du dernier essai, la guérisseuse exténuée d'avoir donné plus d'énergie que toutes les fois précédentes alla s'asseoir sur une des chaises de la cave en se saisissant le front à deux mains pour faire passer la migraine avant de se relever en posant ses paumes à plat sur ses genoux.

Tu te sens bien ? Comment ça c'est passé cette fois ? Repose toi un peu, je pense qu'on en as finis.

Avec un dernier soupir elle lui tendit un gobelet de l'infusion qu'elle faisait désormais chauffer après chaque séance.

Alors … Penses tu avoir retrouvé tes souvenirs ? Je me suis refusée à te poser la question jusqu'ici, mais maintenant, je ne crois pas pouvoir t'aider plus avec cette méthode. Cela as t-il marché ?

Elle porta à ses lèvres le breuvage brûlant et souffla lentement dessus en attendant la réponse de la jeune fille.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Mer 7 Déc - 23:34



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
A coté d'Aki

Reizei Mako
Au centre de la pièce

Alycea Kitasu
Dans la pièce



Rituel quotidien

L'arrivée de Natsume a la table avec un grand sac de gyozas avait eu l'effet d'une véritable libération pour la jeune fille ayant recouvrée récemment l'usage de sa mémoire. Il y avait déjà un soulagement, celui de savoir qu'elle s'était inquiétée pour rien, qu'il allait bien et qu'il s'était adonné à l'une de ses plus grandes passions, à savoir la confection de son plat favori. Il fallait avouer en tout cas qu'il excellait là-dedans, et qu'en plus d'avoir réussi à en faire une quantité absolument faramineuse, le goût était toujours un délice, comme pouvait témoigner Mako, qui s'en régalait, étant assez affamée, et un peu plus discrètement Alycea, qui complémentait son repas...

Mais bon, tout cela avec modération. Il ne fallait si possible pas trop affamer la Nishizumi ou la Nishiie, qui s'infligeaient le même tourment l'une à l'autre : ne pas devoir trop manger. En même temps, vu ce qui se présageait à l'horizon, les épreuves pour rendre la mémoire à la jeune fille... Bref, il ne fallait mieux pas trop y penser par avance, et prendre les choses comme elles venaient. Cela devait arriver, et s'inquiéter n'arrangerai en rien les choses...

Et ce fut ainsi, alors que Miho s'empressait de finir son repas, que Mako continuait de comater sur l'épaule de l'androgyne, qu'Alycea faisait les 100 pas et quelques étirements que, finalement, la druidesse demanda la confirmation au reste du groupe pour que les épreuves qui attendaient la jeune fille puisse se lancer dans une longue série d'épreuve... Elle ne répondit pas, tout du moins elle ne parla pas, se contentant simplement de terminer son thé, en gardant les yeux fermés, avant de le poser, en attendant quelques secondes, pour regarder ensuite la rousse dans les yeux, et de hocher la tête, l'air visiblement très déterminée. Elle se leva la première, rapportant ses couverts au bar, avant de suivre la jeune femme jusqu'à la salle de rituel...

Cet endroit, qui était à vrai dire non loin de là où les deux groupes s'étaient rencontrés, puis unis, était donc la boutique d'un vampire démoniaque suceur de sang ventriloque et probablement coureur de jupon... Tout du moins, ce fut ce que souffla la Kitasu après être entrée dans la pièce. Il fallait l'avouer qu'elle préférait ne pas se confronter à lui, ayant déjà réagit de manière excessivement prudente lors de sa rencontre avec l'androgyne... Bref, un sujet qu'elle laissait disparaître, une nouvelle fois, comme tant d'autres...

Ce fut en tout cas à cet instant que les choses devinrent plus sérieuses. Après s'être placée au centre du cercle en prenant une grande inspiration, précédée toutefois de la potion que lui avait demandée de boire Aki, la Nishizumi garda cet air déterminé qui lui était propre, cet air qu'elle affichait lors des plus sérieuses situations, qui contrastait grandement avec sa maladresse et sa timidité pourtant quotidienne... Mais elle n'était pas la stratège d'Oarai pour rien, tout comme elle n'avait pas été la vice-capitaine de Kuromorimine par hasard... Lorsque concentrée, la Nishizumi était probablement la plus redoutable des adversaires...

Mais il n'était nul question d'affrontement ou de combat, fort heureusement, il s'agissait d'un rituel, qui débuta dès l'instant où la rousse entra en contact avec la jeune fille... Un rituel profond, qui se déroulait à l'intérieur de l'esprit de la Nishizumi... Une mémoire fragmentée, partie en morceau en même temps qu'elle avait été tuée par un homme... Mais ça, elle ne le découvrirait que plus tard, ne réussissant à mettre les points sur les 'i' qu'à partir de nombreuses heures de ce même rituel, qui même sans une immense douleur, restait particulièrement éprouvant pour les deux êtres communiants spirituellement...

Mais plus le temps passait, plus la mémoire de la jeune fille se ravivait. Certes, au début, tout était flou, ne parvenant qu'à ne voir que des sons, que des images floutées, des brides incompréhensibles de souvenirs, peu à peu, tout commençait à s'éclaircir, et au bout de la dernière séance, la jeune fille avait retrouvée au moins 90% de ses capacités mémorielles, le reste étant comme pour la Reizei, susceptible d'évoluer au fur et à mesure du temps... Après tout, elle avait retrouvée ses pleines possessions, n'ayant juste besoin que de réfléchir à un événement pour le raviver.

Pour ce qui s'apparantait en tout cas aux lycéennes, les deux passaient un certains temps ensemble, généralement lors des pauses et des soirées, s'entraidant pour leurs souvenirs, à se raconter des histoires sur ce qu'elles avaient vécues etc. L'androgyne, la Kitasu et la druidesse pouvaient être, s'ils le souhaitaient, spectateurs de cette discussion... Ou même acteur, vis à vis de leurs expériences communes... En tout cas, le jour J était arrivé, et la jeune fille répondit en hochant la tête, souriante, avant de dire, tout en tenant le gobelet bien chaud que lui avait donné la jeune femme :

Oui, ça a fonctionné. Les effets n'ont pas été immédiats, mais... Avec ces séances et tout ce qui s'est passé les derniers jours... C'est bon. J'ai retrouvée la mémoire. Merci infiniment pour votre aide !


Puis elle prit une gorgée de la boisson, certes brûlante, mais affichant sur son visage un air très mélancolique... Oui, elle avait récupérée, le bon, comme le mauvais... Elle savait après tout pourquoi elle avait perdue la mémoire... Ce qu'il s'était déroulée... Elle avait appris de la bouche de Mako les tragiques événements, et si le fait que Saori était morte était une fatalité à laquelle il faudrait combler, en la retrouvant dans les terres de Kosaten, il restait une immense incertitude quand au destin des deux dernières... Mais elle était déterminer à les retrouver...

Toutefois, alors qu'elle était très fatiguée à cause d'une nuit entière passée à observer les étoiles pour un mystérieux projet, la Reizei, ou plutôt une zombie Mako, s'avança vers les autres, tenant dans ses mains un grand parchemin enroulé.

J'ai une piste... Pour retrouver Saori... Et où pourraient être Yukari et Hana...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 8 Déc - 1:21








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu

Ce qui s'annonçait, la reprise de mémoire de Miho, Natsume pensait que, comme pour Mako, ce serait l'affaire d'une journée. Cependant, les explications d'Aki avaient montré le contraire. La récupération de mémoire de la Nishizumi allait durer plus longtemps que celle de la Reizei. Le chemin jusqu'au magasin de l'homme d'Aki ne fût pas bien mouvementé mais le garçon à l'écharpe avait toujours cette admiration pour le charisme de l'homme à la peau grise et bien que ce dernier bougonnait, il le regardait des étoiles plein les yeux, l'imaginant combattre des créatures sortant des entrailles des enfers... Natsume jouait beaucoup trop aux jeux vidéo, c'était clair maintenant...

Ce qui était fou, une fois entré dans la cave était que l'atmosphère pesante restant de la fois précédente était toujours présente et la chaleur qui allait avec également. A croire que ce qui se passait dans cette pièce y restait coincé à tout jamais. En tout cas, ce fût suffisant pour remettre une boule à la gorge de l'adolescent qui alla s'asseoir au même endroit que la dernière fois, observant le processus, moins éprouvant et long.

Le traitement dura sur plusieurs jours et Natsume ne parvenait toujours pas à s'accoutumer de voir les gens qu'il aimait se faire du mal, bien que ce soit nécessaire et il ressortait de chaque séance, en sueur, nauséeux et tenant difficilement debout. Il devait systématiquement aller s'asseoir à la fontaine afin de récupérer. Il aurait été certes plus simple qu'il n'assiste simplement pas aux séances mais il se le refusait, c'était trop important pour lui. Miho était d'une part une amie mais en plus l'une des meilleures amies de sa bien-aimée. Il se devait d'être là.

Le soir, le petit groupe pouvait assister à une discussion entre lycéennes permettant la récupération de souvenirs de façon plus simple. Natsume restait, il écoutait, non seulement pour en savoir plus sur le passé de Mako mais aussi pour être présent au cas où de sales souvenirs referaient surface et nécessiteraient du soutien.

C'est quand tout fût enfin terminé que Miho pût le dire avec un grand sourire, elle avait retrouvé la mémoire, ce qui fit pousser un grand soupir de soulagement au garçon à l'écharpe. Ce dernier avait remarqué que Mako était très fatiguée depuis son réveil. Aussi lui avait-il préconisé de se reposer une fois le rituel terminé. Mais au lieu de le faire, la Reizei s'avança, un parchemin sous le bras et visiblement morte de fatigue, annonçant qu'elle avait une piste pour retrouver les trois membres manquants de l'équipage du panzer.

Elle tanguait tellement que Natsume se leva pour marcher à côté d'elle de façon à s'assurer qu'elle ne tombe pas. C'était très important comme information mais pas au point d'en négliger sa propre santé.

Tu nous explique et tu vas te reposer ! Je commence à me demander si t'as vraiment dormi cette nuit...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2351
Yens : 1098
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
15/24  (15/24)
avatar
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 8 Déc - 14:41




Retrouvailles sous un ciel de feu



feat.Natsume et Mako :3



Aki poussa un soupir de soulagement à la réponse de Miho. Certes, dans les discussions qu'elle avait avec Mako, et dans pleins de détails, elle savait que son traitement avait une certaine efficacité, mais à présent, les mots avaient été dit. Cela avait marché, et quasiment sans douleur, sans les affreux effets secondaires qu'avait dû subir la conductrice du Panzer suite à une libération trop rapide. Bien sûr, ce que la stratège avait pus découvrir n'était pas spécialement joyeux, il y avait sa mort, aux mains de Zayro Jinn, et sans doute la mort de ses autres camarades, rien qui ne puisse la faire bondir de bonheur, mais au moins les deux jeunes femmes s'étaient retrouvé, et c'est ce qui était le plus important là dedans. Alors que la Nishiie allait conseiller à la jeune fille d'aller se reposer, ce fut la Reizei qui prit part à la conversation. Comme à son habitude, la narcoleptique semblait être sur le point de tomber sur le sol pour s'endormir aussitôt, et Natsume la surveillait de son œil attentif et inquiet. Ce petit couple allait réellement bien ensemble, et c'était agréable de voir encore deux élus partager les liens d'un amour fort.

D'après ses dires, la jeune fille épuisée avait une piste, ce qui était hautement intéressant, comme le fit remarquer le garçon à l'écharpe, non sans lui rappeler d'aller dormir après ses explications. La guérisseuse se contenta de lui porter un regard interrogatif. A présent qu'elle en avait finis avec ces soins, elle allait pouvoir reprendre un cours normal de sa vie, dès qu'ils seraient tous partis, la seule chose qui restait incertaine, c'était qui allait partir où ? Plus le temps passait, plus Mako semblait décidée à rechercher ses amies, et sans doute qu'à présent que celle qui s'était appelée Minzu avait retrouvé ses souvenirs, elle souhaiterait la même chose. Alycea avait bien parler de partir avec elles, ce qui était une bonne nouvelle, quant à Natsume, il restait à savoir s'il allait accompagner celle qu'il aimait dans ses recherches ou s'il allait reprendre son travail de gardien de la plaine.

L'amie des animaux réfléchissait à la quantité de patients qui devaient attendre son retour et se demandait si elle devrait encore aider le petit groupe quant à la recherche sur cette piste ou si celle ci était suffisante pour partir bientôt. Non pas qu'elle n'appréciait pas leur présence, mais ces derniers temps, ses pensées avaient été occupées par les souvenirs les plus marquants des deux jeunes filles qu'elle ne pouvait pas oublier après les avoir entraperçus sans vraiment le vouloir au travers de rituels qu'elle avait mené. Sans arrêt, elle se souvenait d'un sourd désespoir, de cette caravane qui disparaissait sous la pluie, et de la peur, et du visage de Zayro Jinn. Jamais il n'arrêterait. A chaque fois qu'elle rencontrait des gens, elle avait l'impression qu'il y avait quatre vingts pour cents de chances qu'ils aient déjà subis la colère du colosse. Ou plutôt son absence de colère, sa froideur destructrice qui n'en avait tout simplement rien à faire. Il était monstrueux. Mais plus le temps avançait, plus elle se rapprochait de lui. La dernière fois qu'elle l'avait croisé, son sceau l'accablait encore, désormais elle faisait bien plus que le surpasser, elle se savait prête à l'égaler. Un jour, un jour elle le tuerait. Cet espoir se teintait des couleurs d'une réalité.

Raconte nous. J'espère qu'elles vont bien toutes les trois, et que vous les retrouverez rapidement. Une fois la petite équipe réunie, tout ne pourra que s'arranger.

Elle sourit doucement à la jeune femme aux cheveux noirs, n'attendant plus que la suite, se laissant aller un peu plus contre le dossier de la chaise tout en se massant de nouveau les tempes et en sirotant sa boisson. Quelle heure était il ? Depuis combien de jours travaillaient-elles ensemble ? Difficile de le déterminer alors que son cerveau était encore embrumé par tous les efforts qu'il avait dû faire. Quant à la renarde et au loup, ils étaient tout simplement allongés dans un coin de la pièce, qui pour les adolescents ne devait rien vouloir dire mais pour eux avait un sens tout à fait particulier. C'était l'endroit où ils avaient longtemps dormis avec l'élue du phénix et sa fille dans les premiers temps où ils avaient choisis la cohabitation avec le vampire. C'était le début d'une nouvelle vie, un nouveau départ qui se jouait beaucoup moins sur les routes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 8 Déc - 18:01



Retrouvailles sous un ciel de feu
feat. Natsume Naegi et Aki Nishiie



Miho "Minzu" Nishizumi
A coté d'Aki

Reizei Mako
Au centre de la pièce

Alycea Kitasu
Dans la pièce



On ne s'invente pas génie

Ce fut avec un petit instant de silence que de la part de Miho et d'Alycea, négligemment adossée contre un mur, non loin des deux familiers endormies de la druidesse, que fut accueillit la fameuse déclaration de la Reizei... En effet, tout cela semblait être si simple... Si beau... Qu'évidement, il aurait fallut être un peu crédule pour s'en réjouir tout de suite... Ou plutôt... Il fallait du temps pour comprendre ce que signifiait tout ce message. Certes, la jeune fille aux cheveux sombres n'avait dit qu'elle n'avait qu'une piste, et pas une certitude quand à la position de leurs amies, mais... Il suffisait de connaître la jeune fille pour savoir qu'elle ne mentait que très très rarement, si ce n'était jamais. Si elle annonçait avoir quelque chose, alors elle avait quelque chose, et à la vue de l'empressement inhabituel conjugué aux efforts qu'elle avait fait dessus (en ne dormant pas de la nuit, tout de même).

Néanmoins, son auditoire était suffisamment intrigué, tant le sujet était sérieux et important. Toutefois, le premier à prendre la parole fut l'androgyne, qui était impatient de savoir, mais aussi... Impatient que la jeune fille ne se repose. En effet, elle était totalement épuisée, et comatait sérieusement... A vrai dire, il semblait qu'elle ne faisait qu'attendre d'exposer ses nouvelles pour trouver le repos... Et probablement dans les bras de son amoureux...

J'ai veillée... Toute la nuit... Je devais vérifier quelque chose...


Ce fut au tour de la Nishiie de s'exprimer concernant cette nouvelle, exprimant elle aussi sa curiosité, et ses espoirs concernant le groupe anciennement formé... Maintenant quelles avaient retrouvées la mémoire, il était probable qu'elles puissent se mettre à la recherche de leurs amies... Mais bien avant cela, il fallait d'abord avoir un plan... Et c'était justement ce qu'elle avait !

Posant le parchemin sur une table, avant de le déplier entièrement, en invitant les autres à observer... Il s'agissait d'une carte de Kosaten, assez précise, détaillant tout de même les axes importants... Autant dire, aux abords de Shiryoku, une grande ville des territoires neutres ayant une importance grande dans le commerce, mais surtout une position centrale très intéressante... Toutefois, la jeune fille avait disposée à quelques endroits des petits points, au nombre de trois, sur les territoires neutre et dans le pays de Minshu...

Néanmoins, la Reizei sortit de sa poche un fil blanc, de coton, et le tendis entre deux des points. Un se trouvait être au milieu d'un petit sentier, que la jeune fille avait reproduit à l'identique à l'aide d'une carte plus détaillée, mais moins grande, pour le tendre jusqu'à un deuxième, qui se situait à l'est de Minshu, dans un endroit que l'on pouvait facilement reconnaître comme étant les plaines verdoyantes de Minshu, un endroit cher dans le coeur de l'androgyne... Et ce fut toujours d'une voix monotone que la jeune fille reprit, pour expliquer ce qu'elle avait découverte...

J'ai essayée de représenter au mieux les informations que j'ai put obtenir... Ici, c'est là où je suis réapparu, tandis qu'ici... C'est là où Miho est revenue... Si l'on trace une droite entre les deux... On retrouve, étrangement... Là où nous avons été... Tuées...


Elle désignait en même temps de les différents points sur la carte... Pour finir sur un qui se trouvait dans la forêt luxuriante, aux portes de Kensai, la ville phare de Minshu... La ville qu'elles n'avaient malheureusement jamais atteinte... Néanmoins, elle ne chercha pas à vouloir exprimer toute sa tristesse quand à ce qui s'était déroulé... Et elle reprit donc son explication :

Pour expliquer rapidement... J'ai cherchée à savoir s'il y avait un lien entre notre disparition de cette terre... Et notre réapparition... D'après mes souvenirs et ce que m'a informé Alycea... Nous sommes revenues toutes deux à l'aube, et la même journée. Seulement, il y avait le fait que nous ne sommes pas décédée en même temps...


Elle s'arrêta un instant, avant de reprendre :

J'ai... Considérée que nous revenions au même endroit que nous sommes parties, seulement, comme le monde tourne sur lui-même, l'endroit change... Et c'est pour ça que j'ai veillée toute la nuit... En utilisant les satellites naturels de ce monde et l'ombres qu'ils projetaient... J'ai calculée plusieurs informations sur ce monde... Et en conjuguant cela avec mes souvenirs de ce qu'il s'est déroulé...


Elle prit une grande inspiration, une nouvelle, avant d'annoncer, en sortant un petit poinçons, et de le poser sur une zone bien spécifique de MInshu, avant une grande précision :

Si ma théorie et mes calculs sont bons... Je peux vous assurer que Saori a reprit conscience ici.


La jeune fille désigna donc la zone... les grands lacs, juste à coté de Kensai... C'était une bonne nouvelle dans un sens, mais retrouver la jeune fille, amnésique qui plus est, ne promettait en rien d'être une partie de plaisir... Mais en entendant ça, Miho avait les yeux totalement écarquillées, très surprise de son amie qui... Avait bien montrée qu'elle n'était pas une génie pour rien... Cela ne s'inventait pas, ne s'improvisait pas, et il suffisait de voir les nombreuses ratures et calculs de l'autre coté du parchemin pour s'en rendre compte... Néanmoins, la jeune fille reprit, annonçant toutefois ses limites :

Toutefois... Je ne sais rien quand à son état... Ni où sont Yukari et Hana... Je ne sais même pas si elles ont connues le même sort... Désolé, ce sont mes limites...


C'était ses derniers mots, avant que l'immense fatigue qui la possédait ne la domine, la faisant tomber dans les bras de l'androgyne, seulement à moitiée consciente...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1000
Yens : 1018
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 16
Localisation : Plaine Verdoyante

Progression
Niveau: 113
Nombre de topic terminé: 48
Exp:
7/12  (7/12)
avatar
Natsume Naegi ¦ Justicier ¦

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   Jeu 8 Déc - 19:54








Retrouvailles sous un ciel de feu

feat Aki Nishiie, Mako Reizei, Nishizumi Miho & Alycea Kitasu


Suivie de près et très prudemment par Natsume, Mako installa une carte de Kosaten  sur la table, commençant ses explications. Elle avait donc veillé toute la nuit. L'adolescent eut un souffle au coeur quand elle lui apprit ça mais il voulait attendre ses explications avant toute chose. Bien qu'il tentait de tout comprendre, le garçon à l'écharpe était un peu bête et les informations se changeaient en "Blbllbblblbllllbblb" jusqu'à ce que la Reizei annonce que Saori se trouvait sans doute aux grands lacs mais qu'elle ne savait pas où se trouvaient Hana et Yukari.

Et finalement, la jeune fille tomba de fatigue, dans les bras de Natsume. Ce dernier s'assit sur une chaise, plaçant Mako sur ses genoux et la serrant dans ses bras, espérant qu'elle finisse par s'endormir ce qui n'allait pas tarder vu que ses yeux se fermaient tous seuls.

T'es complètement folle d'avoir veillé toute la nuit... Me refais jamais ça ou préviens-moi la prochaine fois.

Et finalement, il poussa un soupir. Ce qui était rassurant dans tout cela était que les Grands Lacs de Minshu étaient juste à côté de la Plaine Verdoyante et de Kansei. Il se demandait comment tout allait s'organiser. Il devait reprendre son rôle de Gardien, c'était clair, il ne pouvait pas se permettre d'aider à la recherche des membres de l'équipage restantes. Cela voulait donc dire qu'il serait séparé de Mako durant un moment. Il observa toutes les personnes dans la pièce d'un air réfléchi.

J'aimerais beaucoup vous accompagner et je veux rester avec Mako mais... J'ai des obligations de Gardien de la Plaine et Harall m'a assez remplacé. Ca me tue de le dire mais même si la période sera courte vu que mes Grands lacs sont juste à côté de la Plaine, je pourrai pas vous aider à retrouver Saori. Après, tout dépend de comment vous vous organisez. Si j'ai tout bien compris, Mako, Miho et Alycea partent la retrouver c'est ça ?

Il lui fallait une confirmation, il devait être sûr de tout avoir bien compris. Car si Mako y allait, comment allait-elle gérer son hypoglycémie ? Natsume devait-il cuisiner des quantités astronomiques de gyozas pour le trajet ? Combien de temps les recherches allaient durer ? Penseraient-elles à repasser le voir une fois la rousse retrouvée ? Allaient-elles refaire tout le trajet jusqu'à Chikai si Saori avait perdu la mémoire ? Allaient-elles chercher le tank ?

En réalité, il ne savait même pas si Mako comptait y aller, si Miho la laisserait faire vis-à-vis de ses problèmes de fatigue ou même si Alycea comptait venir ou rester pour devenir l'apprentie d'Aki. Il ne savait plus quoi dire, quoi faire, son cerveau surchauffait, il accumulait trop de questions sans réponses et d'informations. Pourtant il ne s'agissait que d'un trajet comme il en avait déjà fait. Peut-être était-ce l'atmosphère de la cave toujours aussi pesante qui le stressait.

Cela devait être ça. Il prit Mako dans ses bras et l'assit sur la chaise avant de se lever en s'essuyant le front.

Excusez-moi. Je dois prendre un peu l'air. Mon cerveau a du mal à tout encaisser je crois. Je reviens dans 5 minutes même pas.

Puis il monta l'échelle pour aller s'asseoir, comme le premier jour sur la fontaine autour de laquelle l'air était plus frais. Il poussa un grand soupir en regardant le ciel et en se grattant l'arrière de la tête.

Cette histoire est super compliquée... Je sais plus quoi faire...

"Laisse couler, tout va bien se passer..."

Qu-? Harall ?!

"Nan, le pape, espèce de jambon."

Mais, t'es pas à la Plaine ?

"Si si ! T'as vu, je peux te parler par la pensée ! Attends, la connexzzzzzzzzzzt-"

Harall ? Harall ? j'ai dû rêver...




守 Gardien de la Plaine 原
Thèmes Musicaux :
Thème Principal - Joie/Quotidien - Tristesse - Ennemi - Demi-Boss - Boss Final
Harall:
 

Kakkun:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Retrouvailles sous un ciel de feu   

Revenir en haut Aller en bas
Retrouvailles sous un ciel de feu
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sous un ciel de guerre, le métal chante toujours juste. [Aurah-Fini]
» ô nuit belle nuiiit sous un ciel, d'Italiiie ♥
» Sous un ciel lourd comme une meringue [sp Xerxes]
» Retrouvailles sous le soleil (priape)
» Sous le beau ciel d'été (Pv Nuage de Fée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.