Partagez | .
Vision d'horreur [Akemi]
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Vision d'horreur [Akemi]    Ven 18 Nov - 15:58



-Scène de crime -

Décidément, les éléments s'acharnaient contre moi, m'empêchant de me concentrer sur mon antidote alors que je touchais gentiment au but. J'étais revenue la veille de ma mission à Kansei, et je savais qu'Akemi devait revenir le lendemain de son voyage. J'en avais donc profiter pour refaire le plein de matériel médical et pour m'absenter pour une mission diplomatique. En revenant, j'avais tout préparé dans mon laboratoire de fortune chez Yashima et me réjouissais de retrouver mon élève pour terminer mes recherches et enfin passer à autres choses.

Seulement voilà, les heures défilaient et personne à l'horizon. Assise sur la chaise de la terrasse, ne pouvant me concentrer sur mon travail je l'attendais, encore et encore, et plus le temps passait, plus je m'inquiétais. Quelque parts, j'aurais pu me dire qu'elle était une jounin, qu'elle avait de l'expérience et le caractère qu'il fallait, je l'avais vu à Hibana... oui mais ici c'était différent. À Kosaten, le rang de ninja ne valait rien. Tout le monde retombait au rang de guenin, et c'est bien cela qui m'inquiétais. Avec cette guerre qui se préparait, les tensions d'un début en Kosaten qu'elle pouvait ressentir, qui sait ce qui pouvais lui arriver...

Au bout de quelques bonnes heures à attendre, anxieuse, je ne pus résister plus longtemps, il fallait que j'aille à sa rencontre. Si vraiment ce n'était rien de grave, tout ce que je risquais, c'est un air bête devant elle, rien de grave en somme. Je prévins alors la mère et Ryô qui s'amusait dans le jardin, avant de sortir de la maison, puis de la capitale de Seika, une armada de matériel médecin dans un sac à dos. Je pris la direction qu'Akemi m'avait indiquée dans sa lettre.

Au fil des kilomètres parcourus, je ne vis aucun signe de sa part. Pas même une trace de pas, une affaire à elle qu'elle aurait oubliée, rien. Je commençai réellement à avoir un mauvais pressentiment. Serrant les poings, cette histoire me semblait s'assombrir. Il n'y avait qu'une seule chose à faire. Continuer son chemin jusqu'à l'Océan même. J'allais bien finir par la retrouver. J'accélérai le pas pour atteindre plus vite ma destination et enlevai cette peur qui grandissait en moi, tout en gardant toutefois un œil aux alentours. J'arrivai finalement, après de bonnes heures de recherche à un petit village où l'agitation était encore palpable. Je me stoppai à l'entrée, remarquant de suite l'atmosphère de malaise qui en ressortait.

Non, n'entrez pas !!! il...il...

Je me tournai à cette phrase et vit un homme pâle comme un linge. Il s'avançait péniblement vers moi, la mine horrifiée, et chancela soudainement. Je me précipitai pour le rattraper.  Le pauvre être n'avait plus aucune force, et je m'empressai de le couche pour le soigner. Il m'attrapa faiblement la main.

Fu..fuyez il...il a encore...f...frappé


Qui ça ?


Z...Zayro...

Mes yeux s'écarquillèrent alors tout mon corps trembla, parcouru de frissons. Mon mana s'arrêta de sortir de mes mains. Il me fallut de bonnes secondes pour que ce nom atteigne mon esprit.

Non... pas lui...


C'était vraiment le pire qui pouvait arriver, et maintenant, mon pressentiment se transforma en angoisse. Je relevai la tête et j'hurlai par réflexe.

AKEMI !!


Plus de temps à perdre, j'appuyai le vieil homme sur mon épaule et avançai. Il remarqua à cet instant mon sceau et s'exclama faiblement.

Une...une élue... vous êtes une élue...

Oui... me contentai-je, trop absorbée par le cruel sort que j0imaginais pour mon élève. Mais cela parut le rassurer et il se détendit légèrement. Plus un mot ne fut prononcé jusqu'à ce que je trouve une maison qui veuille bien accueillir l'homme. Je le confiai donc à une famille assez éloignée de la zone de conflit que j'allais découvrir et repris ma recherche. Arrivée sur place, ce fut l'horreur...



Je fus choquée et tétanisée un instant sur place. Des cadavres mutilés partout, du sang décorant le mur et les sols et surtout, une odeur nauséabonde flottant dans l'air... et surtout... au milieu de tous... Akemi... allongée... recouverte de sang... une épée plantée dans le torse. Avant que je puisse faire quoi que ce soit, je fus pris d'un vertige et vomit sur place avant de me rattraper à la chenaux d'une maison. Ma respiration était irrégulière. Il me fallut quelque secondes pour me remettre de ce massacre. Bien vite, je repris mes esprits et accourut vers mon élève. Je m'agenouillai vers elle, à deux doigts de paniquer.

Ne meurt pas... je t'en pris... murmurai-je au bord des larmes.  

Je retirai d'un coup sec l'épée et contrôlai immédiatement son corps, contenant comme je pouvais le flot d'émotion qui me parcourait. Fermant les yeux, en appuyant ma tête sur sa poitrine, je pus me concentrer l'espace d'un court instant. Mais ce que je constatai apporta un stress incalculable en plus.

Son cœur faiblissait à grande vitesse.

Ne sachant plus par où commencer, je finis par appliquer du chakra vert à l'endroit  touchée par l'arme. Mes mains tremblaient beaucoup et la boule que j'avais dans la gorge ne cessait d'augmenter. Quelques larmes s'échappèrent, témoignant la détresse dans laquelle j'étais.

Je t'interdis de mourir tu m'entends ?!!? ne meurs pas !!!

Il était hors de question que la scène des villages marchands ne se reproduise. Il fallait qu'elle vive, sinon, mon coeur n'allait pas tenir. Je répétais l'ordre de ne pas mourir incessamment, comme pour me rassurer et vider l'anxiété énorme qui m'habitait. Perdu dans mes opérations je m'arrêtai soudainement mes soins du torse alors qu'ils n'étaient pas terminés pour m'occuper des bouts de peau implantés qui parcouraient son corps. Je dus faire un énorme effort pour ne pas céder à la panique. Pendant une bonne heure, je luttai contre émotions, criant à mon élève de rester en vie, la suppliant alors que je savais que ça ne servait à rien, tout en effectuant mon travail.

Au bout de plus d'une heure, j'eus enfin terminé d'enlever les bouts de peau en trop, ayant utilisé tous les bandages que je possédais et je ne pus en supporter plus. Je dûs stopper mon travail. J'étais énormément fatiguée et Akemi ne se réveillaient toujours pas. Qu'avais-je fait pour mériter cela ? Pourquoi avait-elle dû se faire tuer par ce salopars ???? elle n'avait rien demandé... pourquoi tous les gens que j'appréciais mourraient où se faisait menacer ??? C'était trop injuste. Au comble du désespoir, croyant mon élève partit vers la destination finale, ne contrôlant même  plus son rythme cardiaque, submergée par mes émotions, j'hurlai.

ZAYRO, JE VAIS TE TUER !!!!!!!!!!!!! CREVE SALE ORDUUUUURE !!!

Puis je m'effondrai en larme à côté du corps de celle qui était ma protégée...


- Ma rage contre le messager des enfers était ici sans limite -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Ven 18 Nov - 22:28



Vision d'horreur
feat. Sakura et Akemi

Un cri lointain me tira lentement de ma léthargie. Qu’est-ce que c’était ? Je n’arrivais pas à distinguer un mot de qui avait été dit. Doucement, le contact avec l’extérieur revenait. Mais il s’accompagna d’atroces souffrances. Je gémis de douleur, tout en tentant d’ouvrir mes yeux, pour voir ce qu’il se passait. Mais impossible de le faire. Que s’était-il passé ?

Quelques vagues souvenir remontèrent à la surface, et des larmes se mirent à couler sur mon visage. J’avais condamné ce pauvre petit garçon, tout comme les villageois, et les gardes. Qu’est-ce que j’avais encore fait ?! C’était pourtant évident que je ne pouvais sauver personne ! Pourquoi avais-je tenter le diable avec Zayro ?

Je reprenais de plus en plus contact avec la réalité, et je pus finalement ouvrir les yeux. Je fus tout d’abord éblouie par les rayons du soleil. Je tentai de lever mon bras pour les bloquer. Au comble de mon désespoir, cela ne provoqua que douleur et je me mordis la lèvre pour ne pas crier. Comme l’avait si bien dit le colosse de Fuyu, c’était le poids de mon échec.

Cependant, bien qu’encore à demi-inconsciente, je pus remarquer le contact d’un tissu sur mon corps. Baissant les yeux, je vis que mon torse et mes bras étaient recouverts de bandages. Qui avait donc bien pu faire ça ? Je laissait mon regard voguer autour de moi, celui-ci ne tombant que sur les cadavres. Vision qui me serra le cœur, et je finis par détourner les yeux sur le côté, tombant ainsi que une personne que je reconnaîtrai entre mille, avec ses fameux cheveux roses.

- Haruno-san…

Je murmurai ces mots, alors que je me demandai ce qu’elle faisait là. N’était-elle pas en mission ? Pourquoi était-elle dans ce village dans ce cas ? Perturbée par sa présence, il me fallut un petit temps pour comprendre que c’était elle qui m’avait soigné. Mais aussi qu’elle avait vu le carnage que j’avais engendré. Tout ça à cause de mon incompétence. A cause de ma fierté. J’avais provoqué la perte de plusieurs dizaines de personnes, rien que par ma présence en ces lieux.

Je détournai le regard, honteuse. Si j’avais pu, j’aurai serré les poings. Et cette incapacité mobile me frustra encore plus. Je n’étais donc capable de rien ?! Mais était-ce si étonnant ? J’avais bien été incapable de sauver mes propres camarades, et maintenant, un village entier venait de périr par ma faute.

Les larmes continuaient de couler, alors que ma respiration se faisait de plus en plus rapide. J’étais vraiment une incapable. Je n’étais même pas fichue de passer dans un village sans en causer la perte de la quasi-totalité de sa population.

J’avais maintenant un peu de difficultés à respirer, alors que la douleur physique, et surtout mentale, dominait toutes mes pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Dim 20 Nov - 18:17



- Bonne nouvelle-

Je restai ainsi quelques minutes, à pleurer mon élève. J'en voulais sans limites à ce monstre de Fuyu. Je voulais sa mort, le voir souffrir, torturé, je le maudissais de tout mon être. Il ne rependait que souffrance, et le traîter de démon était encore bien trop léger à mon ^goût pour le qualifier. Je le détestait énormément. Mais bientôt, une lueur d'espoir scintilla. Alors qu'à travers mes larmes je regardais le corps que je croyais sans vie d'Akemi, je vis sa main bouger. Rien d'énorme, juste un petit spasm, mais qui me stoppa dans mes sanglots. Essuyant les gouttes qui perlaient tout le long de mon visage, je ne le crus d'abord pas, mais en voyant le geste se répéter, je compris que ce n'était pas fini.

Elle était encore en vie !

Reprenant aussitôt espoir, je m'empressai de terminer de soigner le torse et de le bander avec un dernier bandage que je trouvai fort heureusement dans une autre poche de mon sac. J'avais le cœur qui battait à tout rompre.

Allez akemi, réveille-toi, dis-moi quelque chose... soufflai-je la voix tremblante, en attendant un miracle.



Lentement, je vis la tête d'Akemi bouger, puis ses yeux s'ouvrir. Je ne pus décrire la joie qui m'envahit lorsqu'elle prononça mon nom. Un sourire soulagée et sincère s'inscrit sur mon visage. J'étais tellement heureuse qu'elle ait échappée à la mort. Je voulus l'enlacer brusquement dans mes bras, mais me retins pour simplement la soulever délicatement et l'entourer de mes bras.

Oh Akemi, tu es vivante, j'ai eu si peur !!

Mes larmes de joie se mêlèrent aux siennes. Je ne serrai pas fort vu l'état de mon élève, mais elle pouvait certainement ressentir toute l'affection que je lui portais à cet instant. Je restai ainsi de bonnes minutes, appréciant cette bonne nouvelle. Mon avis pour Zayro était encore figée dans ma tête, mais je la reléguai dans un soin de mon esprit, pour apprécier ce moment de soulagement intense. Puis, je relâchai doucement l'étreinte pour sourire timidement à mon élève, les yeux embués par l'émotion.

Qu'est-ce qui t'es arrivée ?


- Par miracle, j'étais parvenue à la sauver  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Lun 21 Nov - 21:08



Vision d'horreur
feat. Sakura et Akemi


La réaction d’Haruno-san fut presque immédiate en me voyant bouger un minimum et parler. Elle me prit aussitôt dans ses bras, en pleurant. C’était assez douloureux, même avec toutes les précautions qu’elle prenait, alors que je me contentai de la fixer d’un air hagard. Pourquoi montrait-elle de la reconnaissance, alors que j’avais causé la mort de plusieurs dizaines de personnes ?

Alors, pendant les quelques minutes qui suivirent, je restai immobile, ne sachant pas quoi faire. Enfin de toutes façons, je n’aurai rien pu faire, tout mon corps étant douloureux. Je ne pouvais pas bouger un seul doigt, sans que cela provoque un supplice. J’attendis donc patiemment qu’elle me relâche. Puis, elle me regarda avec un petit sourire et les yeux encore embués de larmes, avant de me poser LA question.

Je détournai les yeux, n’osant pas la regarder en face. Car même si j’étais coupable et que je n’avais rien envie de dire, je devais au moins ça à ma sensei. Seulement, les mots étaient trop difficiles à trouver. Et ils seraient encore plus difficiles à faire sortir, non seulement à cause de mon cou encore en cours de guérison, mais aussi d’un point de vue psychologique. Comment pouvais-je annoncer de vive voix que j’avais fait tuer plusieurs dizaines d’innocents ?

Détournant mes yeux dépourvus de vie, je les posai sur les cadavres qui jonchaient le sol. Une boule se serra dans ma gorge. Je n’avais vraiment pas envie de prendre la parole. Cependant, il faudrait bien le faire à un moment ou à un autre. Alors, prenant ce qu’il me restait de courage en mains, je pris la parole d’une voix éteinte, les yeux toujours détournés d’Haruno-san.

- Zayro Jinn… C’est … ce qu’il s’est passé… J’ai voulu… aider… une femme à s’enfuir, comme vous m’aviez dit…. De fuir en sa présence… Mais j’ai échoué…

Je pris une inspiration tremblotante, ma gorge brûlante à cause des efforts que je déployai.

- Il a massacré tout le monde…. A cause de ça…

Voilà, c’était sorti. Et je ne pouvais plus revenir en arrière. Au moins, elle saurait la vérité. Que j’avais tué des gens par ma témérité . Il était clair que si je la regardai maintenant, je ne verrai que dégoût et horreur. C’est pour cela que je restai silencieuse, mes yeux fixés sur l’horizon.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Ven 25 Nov - 19:00



- Tragédie -



J'écoutais ma pauvre élève avec grande compassion. C'était bien ce que je pensais. Cet immonde déchet avait encore frappé. Cette pauvre jeune fille l'avait rencontré alors qu'elle venait d'entrer dans Kosaten. Elle avait subi ses sévices alors qu'elle ne connaissait probablement pas tout de cet univers. Quelle tragique commencement. Je laissai un silence planer, alors que je vis ses yeux légèrement se déplacer. La soutenant avec tendresse, je compris en suivant son regard qu'en plus d'être en très grave état, elle s'en voulait.

Nous étions entourées de cadavre, de victimes de Zayro. Sa réputation aidant, j'imaginai aisément qu'il ait donné un ordre à la femme qu'Akemi voulait sauver, et qu'en essayant de lui échapper, ces deux pauvres femmes avaient dû faire face à sa colère. Quelque part, j'avais ma part de responsabilité là-dedans aussi. Si je ne lui avais pas dit de fuir devant lui, peut-être que les choses auraient pris une autre tournure... ou se serait empirées. Je n'en sais rien. Mais c'était un miracle que mon élève soit encore en vie. Je me demandai ce qui était passé par la tête de cet immense enfoiré pour ne pas l'achever. Ce n'est pas le statu d'élu qui le freine habituellement...

Mais finalement la question n'était pas là, et il fallait apprécier le fait que mon élève soit encore parmi nous. Je pouvais sentir sa culpabilité à travers son regard, et je me devais de la consoler. Elle n'avait rien, mais alors absolument rien à se reprocher. S'il y avait un fautif ici, tout le monde savait qui c'était. Je commençai alors à parler doucement, ma voix se voulant bienveillante.

et tu te sens coupable de ce qui est arrivé ?

Je laissai ma question faire son effet avant d'enchaîner.

Pourtant tu n'as aucune raison de l'être. Ce n'est pas ta faute. Tu ne pouvais pas empêcher ce qui est arrivé. Cet homme n'est pas quelqu'un que l'on peut stopper. Tu étais juste au mauvais endroit au mauvais moment.

Je lui souris, mais si ce dernier était jaune.

Ne te reproche pas ce que tu n'as pas fait. Tu n'as tué personne ici, tu as juste voulu sauver le plus de monde. Tu as très bien réagi...


- Je devais la rassurer pour son bien-être -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Ven 25 Nov - 23:05



Vision d'horreur
feat.Akemi et Sakura

Alors que j’observai les environs, la voix de ma senseï me surpris. Elle était trop douce, trop empreinte de compassion. Tout le contraire de ce à quoi je m’attendais. Je tournai mes yeux vers elle, plus qu’étonnée par ce comportement. N’était-elle pas censée être en colère contre moi ? m’en vouloir pour ce que j’avais fait ? Pourquoi prenait-elle ce ton si c’était le cas ?

Un rire rauque et sans humour sorti de ma gorge, alors que Sakura me demandait si je me sentais coupable. Quelle question ! Je pensais que ça ne se voyait pas assez dis-donc ! Sarcasme mis de côté, je restai silencieuse. Je savais qu’elle connaissait la réponse, alors pourquoi se donner la peine de répondre ?

Ce fut un sombre éclat de rire qui m’échappa ensuite. Je n’avais aucune raison d’être coupable ?! Ce n’était pas de ma faute ?! Se rendait-elle compte des absurdités qu’elle sortait ? C’était tout le contraire ! Je fus prise d’une quinte de toux, qui me plia en deux de douleur, les vibrations se faisant violemment ressentir dans toutes mes blessures. Puis, je repris difficilement ma respiration, avant de diriger un regard brillant de fièvre vers ma senseï, un sourire sarcastique étirant faiblement mes lèvres.

- Ah… Tu as… Un drôle de sens… de l’humour. C’est bien … de ma faute… ce qui est arrivé. Si je n’étais pas intervenue… Sans doute n’y aurait-il pas eu de victimes… J’ai toujours le chic… pour ce genre… de situations…

Je me tus, détournant de nouveau le regard. J’en avais trop dit. Je n’avais pas envie de ressasser le passé. Pas alors que j’avais dit à Jason que j’essaierai de faire des efforts concernant l’acceptation de celui-ci. Cependant, tout ce qu’il s’était passé aujourd’hui ne faisait que faire remonter les souvenirs à la surface. Me rendant encore plus dégoûtée de moi-même. Je tentai d’attraper une pierre pour la serrer de frustration. Sauf, que celle-ci m’échappa de la main, ne provoquant que plus de douleur et de frustration. Ah ! Je révulsai même ce petit caillou ! Franchement, des fois, je me demandai vraiment ce que je faisais encore ici. Inutile et provoquant la mort comme je le faisais.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Sam 26 Nov - 20:09



- Déplacement -




Mon élève était inconsolable. Encore sous le choc de tant de violence, elle ne parvenait pas à se sortir de cette idée qu'elle était coupable de tout ce qui était arrivé. Finalement, elle réagissait comme moi dans les villages marchands. Je n'avais tué personne directement, et pourtant, je sentais un grand pincement au cœur quand je pensais à ce qui s'était passé. Je m'en voulais, et à cet instant, Akemi le vivait bien plus intensément que moi. Je compris qu'aucun mot n'allait avoir d'effets positifs sur elle dans le cas présent. Il fallait d'abord qu'elle se remette de ses émotions, et avec le temps, peut-être alors qu'elle allait réviser son jugement.

La pauvre jeune fille fut prise d'un quinte de toux, et j'eus le réflexe de poser ma main pour son torse pour faire sortir mon chakra vert et la soulager à cet endroit. Je savais que tousser pouvait considérablement accroître la douleur dûe aux secousses que provoquait l'action, et qu'elle pouvait empirer son état. Je laissai ma main poser un instant, réfléchissant encore aux d'Akemi silencieusement. Sa dernière déclaration m'intriguait. C'est comme si elle avait déjà eu affaire à une telle situation dans le passé. J'aurais bien voulu lui en demander plus mais bien évidemment, je me retins. Je ne voulais pas faire revenir de sombres souvenirs pour qu'ils viennent s'ajouter à la peine qu'elle éprouvait en ce moment. Calmement, comme pour l'encourager, je me contentai juste de lui dire.

Sache que pour moi, tu n'es pas du tout coupable, et je pense que je ne suis pas la seule à le penser.


Nous ne pouvions pas rester là plus longtemps. Le sol n'était déjà pas un endroit confortable pour une blessée et la vision des cadavres n'était pas bon pour son rétablissement. Elle devait s'éloigner de cette scène où tout s'était déroulée, quitter cette zone de trouble aux milles souvenirs tranchants. Le plus délicatement du monde, faisant attention à sa nuque, je soulevai Akemi à deux mains jusqu'à me mettre debout. Pendant la manœuvre, je lui expliquai.

On va aller dans une auberge, il faut que tu te reposes.  


Je marchai quelques minutes, pour m'éloigner de la scène de crime. Elle me fit mal aux ventres. Voir dans de victimes me retournait l'estomac, mais pour l'instant, je ne pouvais pas aider les civils à s'en occuper. C'était peut-être égoïste de ma part, mais à cet instant, seule Akemi comptait. Je ne voulais pas la perdre, et pour cela, je devais continuer de la soigner. Quand enfin j'entrai dans une auberge, le tenancier ne fut pas réellement surpris de me voir avec une blessée dans les bras. Il était bien sûr au courant de ce qui s'était passé et savait les dégâts que ça avait engendré. D'une voix attristée, je lui demandai.

Avez-vous une chambre de libre s'il-vous plaît ?

Un peu ému, il chercha dans son registre.

Je... j'en ai une mais il n'y a qu'un lit... mais... vous ne voulez pas un médecin plutôt ?

ça ira rassurez-vous... murmurai-je, une boule dans la gorge...

Il me regarda intrigué, avant de céder et de me précéder pour ouvrir la chambre. Je posai délicatement Akemi sur le lit et remerciai le gérant. Puis je pris un verre qui était posé sur un lavabo pour le remplir d'eau. Je le posai sur la table à côté du lit. Soupirant, je déclarai à mon élève.

Reprends des forces, tu en as besoin. Moi je reviens.

Je sortis par la fenêtre et allai aider les civils à s'occuper des malheureuse victimes. Cela me prit deux bonnes heures, passées dans la tristesse et le silence quasi totale... tout le monde était en deuil. Puis je revins à l'auberge alors que la nuit tombait, pour m'assurer que mon élève aille bien... Cette journée m'avait donné un objectif dont je ne parlai pas à la jeune fille, mais qui restait bien gravé dans mon esprit.

- Je devais tuer Zayro... -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mar 29 Nov - 16:38



Vision d'horreur
feat. Akemi et Sakura

Je n’écoutai que vaguement les propos de Sakura, qui se contentait de répéter la même rengaine, inlassablement. Que rien n’était de ma faute, et que tout le monde pensait comme elle. Comment pouvait-elle seulement le savoir ? Elle n’avait pas été présente lors du massacre, et elle n’avait sans doute pas encore eu le temps d’interroger plus de monde. Car si cela avait été le cas, ils lui auraient tous dit que c’était dû à mon impertinence et mon inutilité, que les cadavres s’étaient amoncelés dans cette rue.

Je ne dit cependant rien, et me contentai de garder le regard rivé sur les victimes de mes erreurs. A cela se superposait la vision de mes amis décédés. Je fermai brusquement les yeux, alors que Sakura m’annonçait que nous allions nous rendre dans une auberge. Je serrai les dents lorsqu’elle me souleva, le peu de mouvements me faisant souffrir.

Le gérant de l’auberge ne fut pas très long à nous offrir une chambre. Alors qu’elle me déposait sur le lit, Sakura me recommanda de me reposer, tandis qu’elle repartait, sans doute pour s’occuper des blessés. Je ne dis rien, la regardant partir. De toutes façons, qu’aurais-je bien pu dire ? Ma gorge étant sèche, une fois que la kunoichi fut partie, j’entrepris de tendre le bras pour attraper le verre d’eau. Je grimaçai sous l’effort mais parvins à achever mon action. Pour que le verre me glisse de la main et se brise en mille morceaux sur le sol.

J’observai les dégâts avec une sorte de détachement, ne pouvant m’empêcher de penser que je devais vraiment être inutile si je n’étais pas capable d’attraper un pauvre verre. Soupirant, je ramenai mon bras le long de mon corps et fermai les yeux, tentant de détendre mes muscles et d’au moins parvenir à la seule instruction qu’on m’avait donné, soit de me reposer.

J’y parvins pendant plusieurs heures, d’abord en état de somnolence, puis en dormant profondément. Si bien que je n’entendis pas Sakura rentrer de son travail. Mais je pus remarquer sa présence quand je me réveillai en sursaut, trempée de sueur, les images de mon cauchemar dansant encore sous mes yeux. Il avait réussi à inclure toutes les morts dont j’avais été responsable, chaque personne se rapprochant de moi avec une démarche de zombie, criant que tout était de ma faute. Que je ne méritais pas de vivre alors que j’étais la cause de leur décès.

Me redressant en position assise, je laissai mes yeux se porter sur la fenêtre. Les lueurs rougeâtres de l’aube commençaient à apparaître, me rappelant tout le sang qui avait été versé la veille. Je jetai un coup d’œil à ma senseï qui semblait endormie, avant de descendre du lit avec des mouvements précautionneux. Puis, je me dirigeai à pas lents vers la porte, le plus silencieusement possible. Je tentai de saisir la poignée, uniquement pour que ma main glisse dessus. Fronçant les sourcils, j’appuyai mon coude sur la poignée, ouvrant doucement la porte. Je l’ouvris un peu plus largement avec mon pied et me faufilai dans l’étroit espace.
Il me fallut près de quinze minutes pour atteindre mon but. Mes blessures continuant de me faire souffrir m’avaient obligée à avancer lentement, et en faisant plusieurs pauses. Sans oublier que je n’étais plus capable de saisir quoi que ce soit avec mes mains, me ralentissant considérablement dans ma progression pour sortir de l’auberge. Mais au final, j’avais finis par arriver au bord de la falaise.

Je m’y assis, les jambes pendantes au-dessus du vide, alors que je contemplai le lever du soleil. Cependant, les images de la veille, de mon passé, et surtout de mon cauchemar, ne cessaient de me revenir à l’esprit. Poussant ma culpabilité à un point extrême. Et je finis par me demander si les voix n’avaient pas raison. Pourquoi aurais-je le droit de continuer à vivre, alors que tant d’innocents étaient morts par ma faute ? Une grande question me hantait maintenant. Vivre ou ne pas vivre ? Je penchai plutôt du côté de la deuxième solution. Après tout, ça ne ferait pas une grande perte. A qui pourrais-je manquer ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Sam 3 Déc - 18:48



- Suicide !-

Quand je revins vers Akemi, elle dormait paisiblement, du moins, je le pensais. Je restai un moment à la surveiller, prise de pitié pour ce qu'elle venait de vivre... quelle entrée tragique dans Kosaten cela faisait. à ce titre, j'étais très chanceuse. Si j'avais aussi été choquée par le changement de monde, je n'ai pas eu autant de problème que mon élève actuellement. La transition à été bien plus douce, et c'était peut-être pour 4a que je m'étais finalement attachée à Seika. Cette nation m'avait certes arrachée à Konoha, mais elle a su me faire penser du bien d'elle. Pour Akemi, c'était différent. Elle devait détester ce monde à l'heure qu'il était. J'allais devoir être bienveillante à ses côtés pour qu'elle remonte la pente ces prochains temps.

Je finis par avoir les paupières lourdes, et après avoir contrôler une dernière fois qu'Akemi se portait bien, j'étendis une couverture sur le sol et je m'y allongeai. Ce n'était pas du tout confortable, mais je nuançai en me disant que je préférais ça à l'état dans lequel était Akemi. Avec un peu de peine, je finis par trouver le sommeil. Il ne fut pas de tout repos, mais il me soulagea tout de même. En me réveillant, j'eus un beau mal au dos, dû à l'inconfort de mon lit, mais m'étirai quand même. Puis je jetai un œil au lit de mon élève pour constater qu'il était vide. Levant gentiment un sourcil, j'allai sentir le matelas. Il était froid. Cela faisait un moment qu'Akemi était réveillée et qu'elle était partie. Où était-elle allé dans son état ? Etait-elle allé sur les lieux du crime d'hier ?

J'eus un mauvais pressentiment, et je fis mon sac avant de descendre demander à l'aubergiste s'il avait vu la fille que je portais la veille. Il m'indiqua que sa femme l'avait vu sortir, sans plus d'information. Je le remerciai, payai la chambre, et sortis. Il fallait que je la retrouve car se balader dans son état  n'était pas recommandé. Je commençai par retourner à l'endroit où tout avait commencé. Il n'y avait plus personne, mais je repérai bientôt des gouttes de sang sur le sol, qui semblaient former une ligne directrice. Levant les yeux pour voir ce qu'elles indiquaient, je remarquai que la seule chose qu'il y avait là-bas, c'était le bord de l'océan avec...

Oh non !

J'accélérai le pas, commençant à comprendre la raison qui l'avait poussé à partir avant mon réveil. Il fallait que je me dépêche pour éviter le pire. Tout ça à cause de Zayro, quel ordure... Cet homme ne méritait que la mort... Sur place je vis une personne assise sur le bord de la falaise et je reconnu bien vite mon élève. J'étais encore assez loin quand je la vis se pousser avec les bras pour se jeter dans le vide. À ce moment-là, mon cœur manqua un battement, et je m'entendis hurler.

AKEMI !!

Je mis tout le chakra que je pouvais dans mes pieds pour encore accélérer la course, et je sautai aussi dans le vide. Avec l'élan, je rattrapai Akemi et je fis un gros effort pour me tourner dans les airs, de façon à faire face à la paroi. J'y plaquai les pieds et ma main libre. J'y laissai échapper du chakra qui petit à petit freina ma chute en adhérant à la paroi. Plusieurs coupures ornèrent mes doigts et ma paume, me dessinant une jolie grimace sur le visage, mais j'endurai la douleur pour nous sauver les deux. Quand ma main atteint une roche ressortant de la paroi je m'y retins et profiter de l'élan de la chute pour m'y balancer et me lancer sur une grande pierre plate ressortant elle aussi de la roche.

Puis je pris quelques minutes pour reprendre mon souffle et me remettre de mes émotions. Akemi était plus terrorisée que je me l'étais imaginée. Comment allais-je pouvoir la consoler maintenant ? En tout cas, une chose était clair désormais, j'allais tuer Zayro pour me venger de ce qu'il avait subir à mon élève. Je l'avais décidé et qu'importe l'issue, j'allais le mener à terme.

Spoiler:
 


- Zayro l'avait détruite...  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Mer 7 Déc - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Dim 4 Déc - 18:19



Vision d'horreur
feat. Akemi et Sakura

Musique d'ambiance

Ma décision était prise. Puisque je n’attirai que malheur, mieux valait en finir. En réalité, cette décision ne me pesait absolument pas. C’était même un soulagement. Peut-être aurais-je dû le faire directement après cette fatale mission, au lieu de m’acharner par fierté. Je soufflai un grand coup, avant de pousser des deux mains sur la falaise. La sensation de chute fut immédiate, et je n’éprouvai pas la moindre peur à l’idée de savoir ce qui m’attendait dans quelques secondes.

Un cri poussé par une voix familière me parvint, avant que quelque chose ne stoppe brutalement ma chute. Éberluée, je fixai les vagues se fracassant quelques mètres plus bas, apercevant par la même occasion mes pieds se balancer dans le vide. Puis vint la douleur, soudaine, alors qu’on m’avait saisie par le bras que quelques secondes plus tôt. Je relevai mes yeux vers le bras qui me saisissait et finit par comprendre ce qui, ou plutôt qui, avait mis un terme à ma tentative. C’était Sakura. Elle faisait de gros efforts pour rester accrochée à la paroi, nous retenant de tomber plus bas. Je l’observai d’abord sans réelle émotion, jusqu’à ce que la colère surgisse. D’où est-ce qu’elle m’empêchait de mettre un terme à cette malédiction ?!

Je ne pus exprimer mes sentiments tout de suite, la jeune femme nous ayant balancé assez maladroitement sur une plateforme dans la falaise. J’atterris brutalement sur le sol, réveillant toutes mes douleurs, et rouvrant certaines de mes plaies. Je grimaçai un peu, avant que la rage et le désespoir ne reprennent le dessus. Je me tournai avec des yeux furibonds, et pleins de larmes, vers Sakura.

- POURQUOI T’AS FAIT CA ?!

J’allais continuer sur ma lancée, mais cet éclat provoqua une vive douleur dans tous mes muscles, et je fus prise d’une quinte de toux. Je n’en perdis cependant pas mon mordant, et continuai, d’une voix un peu plus hachée.

- T’es complètement… tarée ! Risquer ta vie ainsi… pour un déchet ! Le monde se porterait bien mieux… Sans moi. Je n’attire que malheur…

Puis, je m’effondrai, littéralement. Je fondis en larmes, n’en pouvant plus de cette culpabilité et de ces remords qui me poursuivaient depuis cette horrible mission. Je ne supportai plus le poids de mes erreurs, de mon inutilité à sauver la vie des gens. Pourquoi alors, continuer de vivre, si je ne faisais que provoquer des morts en série ? En tout cas, je ne voyais pas l’intérêt qu’avait Sakura à me sauver. Je murmurai donc :

- Mieux vaut que je meurs, le monde s’en portera mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mer 7 Déc - 22:12



- Remontrances -




Alors que je reprenais mon souffle et que j'examinais rapidement ma main meurtri, j'entendis Akemi crier sa colère vers moi. Elle me reprochais clairement son geste. Elle se traitait de déchets, préférant mourir que de se battre. Au fond, je pouvais totalement la comprendre. Qui ne se serait pas senti coupable en voyant des personnes tomber autour de lui à cause de sa faiblesse. Touchée dans son ego, et choquée par la mort, cette jeune fille avait atteint le fond. Seul une funeste fin avait à ses yeux la possibilité de rédemption pour elle. Connaître le même sort que ceux qu'elle avait laissé partir, pour payer ses dettes, voilà ce que son esprit lui scandait.

Oui, mais moi, je ne voyais pas les choses de cette façon, et j'étais convaincue de son innocence. Il était hors de question que je l'abandonne, surtout quand le véritable responsable était celui que ce monde entier connaît pour ses méfaits. Aujourd'hui, je me battais pour que son aura destructrices ne fase pas une victime de plus. Aidée par l'adrénaline de la chute, je sentis une colère monter en moi. Elle était destinée indirectement à Zayro, et me servit à raisonner une fois de plus Akemi. Alors que celle-ci se lamentait, je la coupai d'une voix.

ça suffit Akemi !

Je tournai la tête vers elle, le regard durcit. Je n'aimais pas lui crier dessus alors qu'elle était déjà si démoralisée. Mais si la voix douce de toute à l'heure n'a pas suffit à enlever le lourd fardeau qu'elle portait, alors j'allais essayer autres choses, jusqu'à ce que je vois à nouveau un sourire orner son visage. Plantant mon regard dans le sien, je me fis violence pour la brusquer ne serait-ce qu'un petit peu.

Je ne veux plus t'entendre te blâmer !! C'est un ordre !!! S'il y a UN élu qui mérite la mort, ce n'est certainement pas toi, et loin de là !! Tu fais partie de ces ninja qui donnerait leur vie pour protéger les innocents. Tu as un cœur qui bat et qui te rend unique. Le seul fautif ici c'est Zayro et personne d'autres !!! Est-ce que c'est claire ?? hurlai-je


La fin de ma phrase fut dit d'une voix tremblottante. Je versai quelques larmes et sanglottant, je continuai, y mettant toute l'émotion que je ressentais, toujours d'une voix forte.

As-tu seulement pensé à ce que j'allais ressentir en te voyant morte au fond de ce précipice ?? Je tiens à toi, nous tenons tous à toi, malgré tes défauts !! Tu es loin d'être un déchets Akemi, je peux te l'assurer, je ne te connais pas depuis longtemps, mais j'ai déjà vu une étoile en toi, alors je t'en pris, enlève-toi de la tête que tu es responsable. Tu n'est PAS responsable, pas le moins du monde, tu n'as été qu'une victime dans cette histoire !  Si je t'ai sauvée, c'est parce-que j'estime que tu ne mérite pas la mort !! Seul ce connard de Zayro la mérite !!!


Je fis un énorme effort pour ne pas la secouer, mais Akemi pouvait sentir mes bras trembler. Comme un cri de supplication, je terminai par ces mots.

JE T'INTERDIS DE RECOMMENCER, EST-CE QUE TU M'AS BIEN COMPRIS ??


- La peur de la chute avait appuyé la dureté de mes mots -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Jeu 8 Déc - 20:55



Vision d'horreur
feat. Akemi et Sakura

Je sursautai au ton de Sakura, et levai mes yeux vers elle. Elle semblait bien remontée, même si je ne comprenais pas pourquoi. N’était-ce pas mieux si je disparaissais ? Pourquoi cela l’énervait-elle ? Pourquoi m’ordonnait-elle de continuer à vivre alors que clairement, j’étais responsable de tant de morts ? Oui j’avais tenté de protéger les innocents, mais à quel prix ? Au moins la moitié des villageois avait péri par ma faute. Oui Zayro en était largement responsable puisque c’était lui et son lion qui avaient porté les coups. Mais Sakura ne semblait voir que ce côté-là, et non la part que j’avais joué dans ce massacre.

- C’est toi qui ne comprends pas ! Si je n’avais pas décidé d’intervenir il y aurait eu moins de victimes ! Mon intervention a coûté la vie à plusieurs dizaines d’innocents ! Criai-je en retour, même si ma voix se cassa à la fin. Comment peux-tu dire que ce n’est pas de ma faute ? Finis-je dans un souffle.

Je pouvais sentir l’émotion dans sa voix. Mais dans ma tête, je ne méritais pas toute cette émotion. Et pourtant, Sakura continua sur sa lancée. Ce qu’elle dit ensuite me choqua, me rendit silencieuse et pensive. Non, je me sentais toujours responsable des ces morts, mais les sentiments de désespoir et de tristesse, mais aussi de colère que je pouvais sentir dans sa voix me rappelèrent quelque chose. C’étaient les mêmes sentiments que j’avais éprouvé à la mort de mes amis. Je pouvais sentir ses bras qui me tenaient trembler, preuve de sa grande émotion. Et le dernier cri acheva de me secouer, mais surtout, détruisit mes derniers remparts. Je m’effondrai dans ses bras, pleurant à chaudes larmes sur son épaule.

- Qu’est-ce que je suis censée faire alors ? Ils sont tous morts à cause de moi… Ces villageois… Mes amis…
Murmurai-je, accablée par la culpabilité et les remords.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mer 14 Déc - 22:15



- Tendresse -

Nous étions les deux fatigués et à bout. Les émotions vécue durant cette journée nous avaient beaucoup remuées toutes les deux et nous n'étions plus objectives du tout. Akemi s'enfermait dans sa culpabilité, et de mon côté, ma colère pour Zayro ne cessait de grandir. Tout cela m'épuisait, mais je devais garder la force de faire revenir Akemi des enfers dans lesquels elle vivait depuis quelques heures. Le spectre de la mort planait au dessus d'elle, attendant le moment où elle allait véritablement craquée et où je n'allais pas arriver à temps pour la stopper. Il allait devoir faire face à ma détermination. Car je n'allais pas la lâcher. C'est mon élève, mon ami, ma compatriote de Konoha, et il n'était pas autorisé de la livrée au bras de la faucheuse.

Alors quand elle s'effondra sur mon épaule, désespérée par la situation, je l'accueilli avec toute la tendresse dont je pouvais faire preuve. Mes bras vinrent l'entourer, symbolisant par ce geste tout le soutien et l'appui que je pouvais lui donner. Ses mots trahissaient encore son grand doute, mais celui-ci semblait s'effriter, et cela m'encouragea à persister dans cette voie de réconfort. Je la laissai pleurer un instant, espérant que cela lui viderait une partie de sa souffrance. Le silence plana une bonne minute, m'apaisant un brin, et c'est en lui soufflant dans l'oreille dans un murmure attendrissant que je m'exprimai à nouveau.

C'est là que tu te trompes ma chérie. Si tu n'étais pas intervenu, Zayro ne se serait pas contentée de tuer les personnes qui se trouvaient dans le périmètre de votre combat, il aurait rasé le village entier. Il s'est amusé avec toi et cela a suffi à combler son sadisme pour aujourd'hui. Ton sacrifice a au contraire permit à beaucoup de civil de vivre, d'échapper à son gourou. Pense à ça aussi.


Passant ma main dans ses cheveux pour tenter de l'apaiser, je conclus.

Je suis fière de toi tu sais... peu de personne aurait eu l'audace de se mettre en danger comme tu l'as fait. Tu as beaucoup de valeur Akemi...






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Jeu 15 Déc - 19:39



Vision d'horreur
feat. Sakura et Akemi

Ça y est. Mes dernières barrières avaient lâché, et j’étais maintenant en train de pleurer toutes les larmes de mon corps sur l’épaule de ma senseï. Toute la culpabilité, le désespoir, les remords, la tristesse, mais aussi la colère, se relâchaient par la même occasion. J’avais retenu mes émotions si longtemps que je n’avais pas remarqué à quel point leur poids était important sur ma conscience. Et voilà que tout se libérait après ces horribles heures.

La présence de Sakura, qui m’enveloppait de ses bras, était réconfortante. Et pour la première fois depuis longtemps, je fis totalement confiance à une autre personne. J’étais tellement épuisée mentalement, que je prenais pour argent comptant tout ce qu’elle me disait. Peut-être avais-je vraiment aidé ces gens en intervenant. En attirant la violence de Zayro Jinn, je l’avais ainsi empêché de s’en prendre à un plus grand nombre. Peu à peu, les propos de l’autre medic s’incrustaient dans mes pensées, me faisant aussi croire que je n’avais sans doute pas une responsabilité aussi considérable dans les événements qui s’étaient déroulés plus tôt. Cependant, je savais aussi que jamais je ne pourrai me faire de l’idée que j’étais tout de même en partie responsable de ce qui était arrivé.

Je fermai les yeux un moment, tentant de me calmer un peu, alors que Sakura continuait de murmurer des paroles rassurantes. Le fait qu’elle me dise qu’elle était fière de moi me rehaussait un peu le moral. Me faisant réaliser avec soulagement que je n’étais peut-être pas un cas aussi désespéré que je le pensais. Une fois que je fus sûre que j’avais repris un minimum le contrôle de mes émotions, je me dégageai doucement de l’étreinte, affichant un sourire gêné.

- Je suis désolée de te causer autant de soucis. Je… C’est juste que ces événements, ajoutés à d’autres qui se sont produit dans mon passé. C’était… C’était trop.

Bizarrement, j’étais passé au tutoiement en l’espace de quelques heures. Cela me surprenait. Mais après tout ce qui venait de se passer, cela me passait un peu au-dessus de la tête. Je tentai de me masser nerveusement la nuque, mais interrompis subitement mon geste, tout mon corps étant parcouru d’éclairs de douleur. Grimaçant, je jetai un regard à mes pansements, et constatai avec dépit que mes blessures s’étaient rouvertes. J’essayai de plaisanter :

- Ah. Je crois que sauter dans le vide n’était peut-être pas une si bonne idée, au final.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mer 21 Déc - 15:56



- Amélioration -

Notre étreinte dura peut-être quelques secondes, quelques minutes voire quelques heures, à vrai dire je n'en savais rien, et je m'en fichais, car c'était à Akemi de décider quand ce moment se tendresse aura assez duré. Moi j'étais là aussi longtemps qu'elle allait le désirer, dussé-je y passer une demi-journée. Cet instant était crucial dans le rétablissement de mon élève et je ne pouvais pas l'abréger sous prétexte que ça devenait lassant. Finalement, elle décida de repousser mes bras, et je ne résistai pas. J'accueilli ses excuses avec un sourire attendri.

Tu n'as pas à t'excuser Akemi, c'est normal.

Elle évoqua de manière indirect un moment antérieur de sa vie, qui apparemment s'apparentait beaucoup à celui qui s'était déroulé la veille et aujourd'hui. Cela me rappela un instant l'histoire de mon sensei Kakashi. Est-ce qu'Akemi avait vécu la même chose ? Je prix un ton douxm pour éviter de la forcer à quoique ce soit mais que tout de même, elle est la possibilité de le faire si elle désirait.

Tu veux m'en parler ?

Puis elle tenta une petit boutade qui me surpris mais qui me renseigna sur son état : elle allait mieux.

Non ce n'était pas une bonne idée, regarde l'état de ma main renchéris-je en lui montrant la main qui m'avait retenue sur la paroi.

Je me levai et sortis un fil de nylon très solide de on sac.

Bon, il faut qu'on remonte, je pourrai mieux te soigner là en haut.  Attention !

J'accrochai un kunaï au fil et le lançai en visant un arbre dont une grosse branche dépassait de la falaise. Une fois le fil bien placé je m'y attachai  et me tournai vers Akemi.

Accroche-toi sur mon dos.







MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mer 28 Déc - 20:26



Vision d'horreur
feat. Akemi et Sakura

Je me figeai un peu quand Sakura me demanda si je voulais lui parler de ce qui était déjà arrivé par le passé. Evoquer cet événement si tôt après ce qui venait de se passer, je ne savais pas si j’en étais capable. Il était sûr par contre que j’allais lui en parler. J’avais discuté de cet événement traumatique avec Jason, qui était alors pratiquement un inconnu, donc Sakura avait plus que le droit d’entendre cette histoire. D’autant plus que ça lui permettrait sans doute de mieux comprendre pourquoi ce qu’il s’était passé plus tôt dans la journée m’avait autant atteint.

- Peut-être quand nous serons remontées en haut. Sortons d’abord de cette situation.

J’esquissai un petit sourire gêné en voyant l’état de sa main, alors qu’à l’intérieur, un morceau de culpabilité s’ajoutait sur le tas déjà bien conséquent qui pesait sur mes épaules. Je cachai ce sentiment comme j’en avais pris l’habitude depuis des années, et suivis les mouvements de l’autre kunoichi avec mes yeux, mettant un petit moment à comprendre ce qu’il se passait. Son avertissement alors qu’elle lançait le kunai ne servit pas à grand-chose, puisque j’étais déjà au sol, et que, de toutes façons, je n’aurai pas pu faire de mouvement brusque si jamais elle s’était loupée. Heureusement pour nous deux, ce ne fut pas le cas, et le kunai se planta fermement dans une grosse branche presque au sommet de la falaise.

Une fois que ce fut fait, la Haruno s’accrocha au fil de Nylon, avant de se tourner vers moi et de me demander de s’accrocher à son dos. Ah. J’étais mal barrée. Je n’avais pratiquement plus aucune force après cette petite escapade, et l’adrénaline de la chute m’avait aussi bien siphonnée. J’acquiesçai cependant, et me relevai doucement, me mettant d’abord à genoux, puis poussant sur mes deux mains, à plat sur le sol. Bien que vacillante, je parvins à me mettre debout, et attendis que le vertige passe, avant de m’approcher d’un pas de la medic et de m’accrocher à son dos, comme elle me l’avait dit.

L’ascension fut laborieuse, Sakura devant en plus supporter mon poids mort. Pourtant, au bout de dix minutes, qui me parurent durer une éternité, nous atteignîmes finalement le sommet. Voulant aider l’autre femme, je me détachai rapidement, un peu trop rapidement même. Je posai tout d’abord les pieds sur le sol, avant de lâcher ma prise autour du coup de Sakura. Je reculai d’un pas, titubant un peu, avant de tomber une nouvelle fois sur le derrière, à bout de forces.

- Tu ne voulais pas me soigner ici ? Je te raconterai mon histoire pendant que tu travailleras,a si tu veux.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mar 3 Jan - 15:41



- Efforts-

Akemi accepta de me parler de son passé une fois qu'on serait remontées en haut de la falaise. Cela fit s'afficher un tendre sourire sur mon visage. Elle me faisait assez confiance pour faire de moi sa confidente en ce jour, et j'en fus extrêmement ravie. Le lien que l'on a tissé depuis notre rencontre semblait encore se renforcer. Finalement j'avais devant moi la première véritable amie élue de Kosaten. J'aimais d'autres connaissances pour qui j'avais de l'affection bien entendue, en 4 ans de vie à Kosaten, j'avais eu le temps de construire mon réseau de relation, mais avec Akemi c'était différent, en plus d'être une allié de taille en cas de problème, je me sentais vraiment proche d'elle. Alors le fait qu'elle s'ouvre à moi était un réel bonheur à entendre.

Mon élève se plaça sur mon dos, et après l'avoir bien calée, je commençai l'ascension. Elle fut terriblement difficile, car la pente de la falaise était déjà bien hardue. La main qui avait servie à retenir ma chute n'avait pas encore été soignée et chaque fois que je m'appuyais un peu dessus, cela réveillait de grandes douleurs qui me firent plusieurs fois grimacer. Enfin, nos deux poids réunis représentaient une charge très conséquente pour mes muscles. Déjà épuisée par l'émotion que je venais de vivre, ce gigantesque effort tait très lourd à supporter. Mais je m'accrochai pour qu'on puisse enfin atteindre le sommet. J'étais la seule en état de pouvoir le faire, alors j'allais m'acquitter de ma mission jusqu'au bout, qu'importe les douleurs à traverser.

Quand enfin ma main toucha l'herbe de la côte, je vis Akemi se détacher un peu rapidement à mon goût, probablement pour ne pas prolonger inutilement mes efforts. Je me hissai en haut et me laissai tomber sur le solm sur le dos, un instant, harassée par la tâche. J'étais essoufflée et tous les muscles de mon corps me firent ressentir les conséquences d'une telle sollicitation, mais je m'en fichais. Cette douleur valait bien la peine pour avoir Akemi en vie.  

- Tu ne voulais pas me soigner ici ? Je te raconterai mon histoire pendant que tu travailleras si tu veux.

Je tournai la tête vers elle, avec un sourire.

Entendu, j'arrive.

Je me forçai à me lever et à gentiment m'approcher de mon élève. Avec les quelques forces qu'il me restait, je commençai par refermer les plaies qui s'étaient rouvertes pendant la tentatives de suicide. Je n'avais pas eu l'occasion d'être délicate pendant le sauvetage, ce qui avait eu comme conséquence d'un peu aggraver son état, mais qu'importe, j'étais là, et je préférais soigner plus que la voir inerte.






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Jeu 5 Jan - 23:52



Vision d'horreur
feat. Akemi et Sakura

Un flash de culpabilité me traversa quand je la vis peiner à se relever, tandis qu’elle ne s’occupait même pas de sa main bien amochée par notre « aventure ». Ce n’était que maintenant que me venait l’idée que, peut-être, j’aurai dû lui suggérer de soigner son membre blessé avant de s’occuper de moi. Et pourtant, je restai silencieuse, mon regard se portant par-dessus son épaule alors qu’elle commençait à refermer les plaies qui s’étaient rouvertes lors de ma chute.

Je réfléchis à comment j’allais bien pouvoir aborder ce sujet douloureux, encore plus après ce qu’il venait de se passer. Je serrai un peu les poings, tremblant face aux images qui repassaient devant mes yeux. Le cri m’ordonnant de fuir, la course pour mettre les clients à l’abri. Puis le sang, tout le sang se répandant sur la terre poussiéreuse. Les derniers mots, le dernier regard, suppliant. La lame dans le cœur. Le sang sur les mains. Je fermai mes yeux violemment, un frisson me traversant le corps. Et j’étais censée traduire ça en paroles, alors que les autres victimes de mon incompétence étaient encore si fraîches dans mon esprit ? Oui les propos rassurants de Sakura m’avaient fait voir la situation sous un nouveau jour. Mais cela n’empêchait pas qu’une part de culpabilité subsistait en moi. Pourtant, je finis par prendre une inspiration, me décidant finalement à parler.

- Cela remonte un peu. Je devais avoir quatorze ans quand c’est arrivé. C’était lors de notre première mission en tant que Chûnin avec mon équipe. Une simple mission d’escorte.

Je m’interrompis, un dilemme se posant immédiatement. Lors de notre rencontre j’avais opté contre le fait de lui parler de l’émergence d’un nouveau groupe terroriste durant mon époque. Cependant, là, je n’avais d’autre choix que de l’évoquer, puisqu’il occupait une place centrale dans les événements qui s’étaient produits. Je repris alors, d’une voix toujours aussi dénuée d’émotion.

- Seulement, un groupe de terroristes se disant être l’héritier de l’Akatsuki avait fait son apparition quelques temps auparavant, s’attaquant à toutes les Nations. Et ce jour là, il se trouve que nous ayons été les cibles de ces ordures. Ma voix trembla, et je m’arrêtai une nouvelle fois pour reprendre mon calme. Au début, nous avons cru que les clients étaient la cible. Etant le médecin, donc devant rester en vie pour aider mes camarades, ceux-ci m’ont ordonné de mettre la famille en sûreté avant de revenir.

Une fois encore, je fermai les yeux alors que les souvenirs refaisaient surface, tenant de les bloquer un maximum. Ma respiration s’accéléra un peu sous l’émotion, mais au bout de quelques secondes, je parvins à retrouver un semblant de contrôle. Je repris d’une voix encore plus lointaine.

- Quand j’eus accompli mon objectif, je revins sur les lieux du combat pour ne découvrir que les corps sans vie de mes camarades, nos ennemis s’étant enfuis après avoir accompli leur sale besogne. Seulement, un de mes amis n’était pas mort, il agonisait. Et… Et je dus commettre un acte dont je ne parviendrai jamais à me remettre. Il…Il m’a… Il m’a supplié de… D’abréger ses souffrances.

Je redirigeai mes yeux étincelants de larmes, et perdus sur Sakura.

- Je… Je… Je n’ai pas eu le choix… Je l’ai fait…
terminai-je dans un souffle, éclatant une fois de plus en sanglots sur l’épaule de la médic.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Sam 7 Jan - 23:06



- Confidente -




Un silence plana autour de nous alors que je m'appliquais à apaiser ses souffrances physiques. Sans un mot je la laissai sentir quand elle sera prête pour dévoiler son histoire. Elle devait être en train de ressasser de mauvais souvenir, et je ne voulais pas la forcer à se dépêcher. La démarche devait être déjà assez ardue. Lorsqu'enfin ses premiers mots se firent entendre, j'y prêtai une oreille attentive et bienveillante. Automatiquement, cela me remémora ma propre première mission... avec sasuke... au pays des vagues. ça remontait à très très longtemps  maintenant.

À l'époque je n'étais qu'une vulgaire guenin bonne à ressortir les théories apprise chez Iruka sensei et rester en arrière pendant que les autres se battaient. La mission avait eu aussi son lot de complication, dont Zabusa et son acolyte puissant : Haku. Il avait failli tuer Sasuke et sans l'aide de Naruto, j'aurais vécu une situation semblable à celle d'Akemi. Une situation proche, mais loin d'égaler celle qu'elle me racontait. L'horreur, elle avait vécu l'horreur. En une mission, elle avait tout perdu. Même son sensei n'avait pas survécu. Je n'arrivais pas à imaginer la terreur qu'elle a dû ressentir. Pire encore, elle a dû elle-même finir le travail, alors qu'elle était médecin. Tuer à défaut de pouvoir sauver, le comble pour un maître en iroujutsu.

Une grande vague de pitié mêlée à de la nostalgie du temps passé m'envahit alors que je terminai de soigner la dernière blessure. Akemi avait de la peine à raconter son histoire, et je la comprenais parfaitement. Elle avait même du courage d'en parler, se torturant probablement bien l'esprit d'image atroces et sanglantes. Jamais je n'avais vécue une aussi dramatique scène, et quand au sommet de la soffrance, elle chercha refuge sur mon épaule, je l'entourai de mes bras. Elle n'avait vraiment pas eu la vie facile.

Ma pauvre, c'est une bien triste histoire. Je comprends maintenant pourquoi ça te touchait autant... Merci de ta confiance. Mais ne t'inquiète pas, désormais je suis là. Je te promets de tout faire pour que tu n'aies plus un si terrible choix à faire. Je serai là pour te protéger quoi qu'il arrive. Tu peux compter sur moi, Akemi.

Je la laissai dans mes bras un instant pour bien témoigner silencieusement toute mon affection à son égard avant qu'elle ne se retire pour que je termine les premiers soins. Dans mon état, je ne pouvais faire plus, mais au moins, mais au moins j'avais arrêté ses douleurs. Je me relevai et lui tendis la main avec un sourire.

Rentrons à l'auberge, nous avons les deux besoins de repos.

Akemi accepta et vint s'appuyer sur mon épaule pour rentrer. Je passai exprès par une autre rue que la scène du massacre pour ne pas en rajouter une couche. Puis, au rythme de mon élève, sans la forcer à marcher plus vite, nous atteignîmes enfin l'auberge.


Spoiler:
 





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1068
Yens : 437
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 66
Nombre de topic terminé: 23
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Mer 11 Jan - 20:20



Vision d'horreur
feat.Machin et bidule

Je sentis vaguement un poids supplémentaire sur mon corps et compris que Sakure m’avait une fois de plus entouré de ses bras. Je l’écoutai, tentant de calmer le flot de larmes, ainsi que ma respiration. Cependant, j’esquissai un sourire amer, dissimulé par son t-shirt, quand j’entendis la fin des ses propos. Bien qu’ils se voulaient rassurant, je savais d’expérience qu’elle ne pourrait pas se tenir à cette promesse. Après tout, même si j’étais maintenant son élève, il était certain que nous allions nous retrouver séparées plus souvent que pas du tout, et dans ce cas, sa promesse serait irréalisable. Mais j’appréciais tout de même ses efforts.

Au bout d’un moment, je fus suffisamment calmée pour qu’on puisse continuer les soins, et je me dégageai doucement de l’étreinte, avec un petit sourire reconnaissant. Ce fut rapide, Sakura était déjà dans un mauvais état, donc elle soigna du mieux qu’elle put. Je tiquai toujours au fait qu’elle n’ait pas soigné sa main, mais ne dit rien.

Nous reprenions ensuite le chemin de l’auberge, un peu lentement. J’étais tellement faible que je devais m’appuyer sur l’autre medic pour avancer sans tomber, et elle était aussi fatiguée. Ces dernières heures avaient été plus qu’éprouvantes pour nous deux, et il était vrai que nous avions besoin de repos. Mais il y avait un détail que je n’allai pas laisser passer cette fois-ci.

C’est pourquoi, une fois que nous eûmes atteint l’auberge, et la chambre où ma senseï m’avait soigné, je farfouillai dans l’armoire, sans m’approcher une seule fois du lit. Car justement, je n’aillai pas dormir dessus. C’était hors de question. J’avais déjà bien embêté Sakura, ce n’était pas pour la priver d’un bon sommeil alors que j’avais dormi comme une souche quelques heures plus tôt, dans le bon lit douillet, tandis qu’elle avait du se contenter du sol. Cette fois c’était son tour de profiter du lit.

Je finis par trouver ce que je cherchais, soit deux couettes supplémentaires. J’en étalai une première au sol, tenant toujours l’autre dans ma main. Puis je me retournai vers Sakura, avec un regard qui ne laissait entendre aucune protestation, malgré la douleur et la fatigue qu’on pouvait y voir.

- Cette fois tu dors dans le lit. Et tu n’as pas le choix. Je me sens déjà assez mal que tu ais dormi à même le sol plus tôt.

Je retournai vers mon propre lit improvisé et m’y allongeai doucement, histoire de pas trop perturber mes blessures fraîchement refermées et encore un peu douloureuses. Je rabattis la seconde couverture sur moi, lançant un dernier regard à la konohajin.

- Oh et demain, tu t’occuperas d’abord de ta main.

J’aurais pu terminer sur ça, j’aurai gardé une image assez froide, mais j’étais tellement reconnaissante de ce qu’elle avait fait, qu’alors que je lui tournai le dos pour m’endormir, je ne pus m’empêcher de laisser échapper un « Merci  pour tout » dans un murmure à peine audible.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3585
Yens : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 139
Nombre de topic terminé: 60
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    Ven 20 Jan - 21:40



- Altruiste  -

Arrivée à l'auberge, j'était enthousiaste à l'idée d'enfin retrouver un duvet et un coussin et pouvoir laisser ses soucis de côté pour se plonger dans la douceur des rêves. Ma main me lançait encore un peu mais je ne m'en occupai pas ce soir. Je n'avais plus la force. Toutes ces émotions et ces soins m'avait totalement vidée. Et puis, cette douleur n'était rien face à celle de mon élève, alors je la supportai sans rechigner. Je commençai à me rechanger pour aller dormir, ayant en tête d'à nouveau m'allonger sur le sol et subir sa dureté, afin d'offrir à la Jounin, un lit douillet et confortable pour ses blessures en voie de guérison. Mais à ma grande surprise, celle-ci en décida autrement. Elle prépara des couvertures supplémentaire et m'ordonna d'un ton légèrement autoritaire de profiter du vrai lit cette nuit, argumentant que j'avais assez fait pour elle, que je le méritais. Je rigolai doucement et déclarai simplement.

Très bien, comme tu voudras.


Je mentais. Je n'en faisais rien paraître, mais je désirai le mieux pour elle, et cela passait par une nuit réparatrice dans un lit adéquat. Je fis mine de rien et entendit ses remerciements murmurés. Mon sourire s'agrandit et je lui répondit tout aussi doucement.

De rien...

Puis, je m'assis sur le lit, terminant de me préparer jusqu'à ce qu'elle s'endorme. Je me mis alors à l'observer silencieusement pendant de longues minutes, repensant à tout ce qu'elle m'a confiée. Je n'arrivais pas à imaginer que si jeune, les ninja pouvaient vivre de telles atrocités. J'étais d'ailleurs étonnée qu'elle continue dans cette voie après ce drame. Elle faisait preuve d'un sacré courage, et encore aujourd'hui, un nouveau drame, une nouvelle victoire. Une nouvelle fois, la pauvre Jounin avait été frappé par les ténèbres et semblaient s'en relever. Elle était durement mise à l'épreuve incessamment et je me sentais quelque part tellement inexpérimentée à côté... Akemi avait vraiment beaucoup de valeur, j'étais heureuse de l'avoir rencontrée.

Je m'agenouillai calmement vers elle pour lui caresser les cheveux. Un soupir sortit de mes poumons avant que je ne susurre.

Idiote, c'est à toi que reviens le confort, après tout ce que tu as vécu, il te le faut...

Délicatement je la soulevai et la portai dans le lit, dans le vrai lit. Elle allait probablement me le reprocher, mais je m'en fichais. J'agissais selon ce qui me semblait le plus juste. Ensuite, je m'enfilai dans le lit au sol et m'endormit. Au petit matin, je me réveillai avant elle, mais plutôt bien reposée. Je me préparai gentiment et soignai ma main en l'attendant. Une fois celle-ci revenu du monde des rêves, je l'invitai à prendre un repas à l'étage et nous pûment enfin repartir chez nous, à Chikaï. Ce voyage m'avait offert plein de choses, et un objectif s'était gravée dans mon esprit: faire payer à Zayro de sa vie, dussé-je y passer aussi. C'est pourquoi quelques jours plus tard, j'allais tenter ma chance pour remplir cette mission...






Spoiler:
 



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Vision d'horreur [Akemi]    

Revenir en haut Aller en bas
Vision d'horreur [Akemi]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» FB : Le Bal de l'horreur [Pv. Bear D. Seiko]
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» [THEME] En prévision du bal [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.