Partagez | .
La Voix de la Raison
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: La Voix de la Raison   Sam 19 Nov - 10:53


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Déjà deux jours que Rock était arrivé à Shiryoku et avait décidé de rester quelques jours en ville pour profiter de son amie. Avec la guerre, qui sait quand il pourrait la revoir à nouveau. Tous deux préféraient en profiter avant que les conflits n’éclatent en guerre ouverte. Ce matin-là, il était allé se promener en centre-ville afin de laisser la sirène travailler en paix à la taverne. Comme d’habitude, les lieux étaient particulièrement animés, et le pourfendeur constata avec plaisir que le poumon économique que représentait la capitale des territoires neutres n’était pas encore atteint par la guerre. Les rues commerçantes étaient toujours aussi vivantes et beaucoup de monde s’y pressait.

Jason flâna en regardant ce qui se vendait. Sa récente rentrée d’argent suite à la récompense obtenue pour Tanith lui permettait clairement de se faire plaisir. Il avait prévu de trouver un cadeau qui pourrait plaire à son amie Lilith afin de la remercier de l’héberger quelques jours, mais il n’avait pour le moment pas eu beaucoup de chance. Il poursuivit donc ses recherches, plutôt de bonne humeur en cette fin de matinée.

Plus par habitude qu’autre chose, l’assassin avait emporté son équipement de tueur de monstres lorsqu’il avait décidé d’aller faire un tour en ville. Il portait donc son armure en cuir ainsi que son glaive en argent, son katana et ses dagues. Un groupe de gamins visiblement attiré par l’accoutrement du nippon se pressa autour de lui en l’assaillant de questions.
- Et une wyverme ?! Vous en avez déjà tuée une, m’sieur ?! Demanda l’un d’entre eux.
L’assassin éclata de rire devant tant de questions, et il allait répondre lorsqu’il aperçut soudain une connaissance. Une personne qu’il n’avait pas vu depuis plus de cinq mois, et qui lui avait sauvé la vie après sa rencontre avec Zayro Jinn.
- Excusez-moi, les enfants, j’ai aperçu une connaissance que je voudrais saluer.

Il s’extirpa doucement du groupe d’enfants et courut pour rattraper la jeune Seikajin qui avançait d’un pas rapide. Il lui coupa la route et se retrouva devant elle, et la salua avec un léger sourire et un signe de main :
- Il me semblait bien que c’était toi, Sakura ! Lança-t-il en guise d’introduction. Qu’est ce qui t’amène à Shiryoku ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 20 Nov - 18:40



- Remballer -

Ma décision était prise. Cet être allait payé. Après avoir vu le massacre qu'il avait engendré et la souffrance qu'il avait fait subir à Akemi près de L'océan, après les destruction à répétition qu'il avait provoqué de sang froid et sans aucun scrupule, il devait mourir. Ce n'était pas dans mes habitudes de souhaiter la mort, même à mes pires ennemies, mais celui-ci dépassait de lien ce que j'avais pu voir. Il ne méritait aucun pitié de ma part, ni de personne. Il devait disparaître pour le bien-être et la sécurité de tous. C'est donc revêtue de ma rage et de la nouvelle confiance que j'avais pu me forger à Kosaten, que j'avais décidé de régler ça seule, quelques jours après notre retour à Chikaï avec mon élève. J'étais parti en pleine nuit, ne voulant en parler à personne, et avait marché jusqu'en plein jour.

Arrivé dans la capitale des territoires neutres, ma colère contre Zayro n'avait pas faiblie. Je marchais toujours, déterminée à le tuer, ne me rendant plus compte à ce moment-là du fossé colossale qu'il y avait entre nos deux puissances. Ce n'était pas ma raison qui dominait à cet instant dans mon esprit, mais mes émotions. Cette décision était irrationnelle et spontanée, et ça, je n'arrivais pas à le réaliser, ou plutôt, je ne cherchais pas à le faire. Mais bientôt, je fus stoppée par quelqu'un que j'avais rencontré il y a quelques temps de cela. Je le fixai d'un air plutôt mauvais alors qu'il me demandait ce qui m'amenait ici. Je n'avais aucune envie de lui expliquer la chose et de perdre du temps en bavardage. Je m'arrêtai, plantant mes yeux énervés dans les siens, puis déclarai d'un ton plutôt brusque.

C'est pas tes affaires, laisse-moi tranquille...

Je ne lui reprochais rien, mais il se trouvait juste au mauvais endroit au mauvais moment, subissant une colère qui ne lui était pas destinée. Je ne lui accordai pas une attention de plus et le contournai pour continuer ma route, en marchant dans les ruelles d'un pas rapide.


- Personne ne devait me déranger -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Lun 21 Nov - 11:56


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Rock ne connaissait pratiquement pas la jeune Seikajin. Il ne l’avait pas revue depuis bientôt cinq mois, et il ne s’attendait pas à la croiser à Shiryoku. Cela lui faisait plaisir de la voir, mais le plaisir n'était visiblement pas partagé. La jeune femme ignora complètement l'assassin qui prit un sérieux coup de bambou dans sa fierté. Mais il lui devait la vie. Et il l’appréciait. Il scruta son visage en voyant qu’elle avait l’air particulièrement contrariée, et lui lança un regard interrogatif, qui n’obtint aucune réponse.

Il ne fallut que très peu de temps à l’assassin pour se rendre compte que quelque chose clochait chez la guérisseuse. Le visage renfrogné, la démarche pressée, une lueur contrariée dans le regard, la jeune Haruno était en colère, c’était une évidence. Elle le remballa rapidement sans attendre et le contourna pour poursuivre sa route. Jason la suivit en tentant de comprendre ce qui pouvait bien se passer :
- Je ne sais pas ce qui se passe, mais ça doit être grave pour que tu sois dans un tel état. Racontes moi, je peux peut être t’aider !

Il n’obtint pas de réponse précise. Ou qu’elle se dirige, Sakura n’était pas d’humeur à discuter. Il aurait pu la laisser partir, laisser tomber, mais elle lui avait sauvé la vie, et quelque chose lui disait que c’était important. Il ne pouvait pas la laisser dans ses problèmes sans réagir. Il s’avança pour lui barrer la route, posa ses mains sur ses épaules pour la forcer à s’arrêter, et la fixa sans ciller avant d’ajouter :
- Bon, on arrête de jouer, maintenant ! Qu’est ce qui se passe, Sakura ?!
Cette fois, le timbre de sa voix avait perdu toute teinte polie. Il voulait des réponses, et il était très sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Jeu 24 Nov - 18:11



- Sommation-

Jason ne lâcha pas l'affaire. Il voulut comprendre pourquoi je me montrais si agressive envers lui, mais je n'avais aucune envie de le lui expliquer. Déjà énervée par cet enfoiré de première de Fuyu, j'avais perdue toute patience de discuter. Alors quand l'épéiste me fit remarquer ma mauvaise humeur plus qu'évidente, je sentis une dose d'agacement m'envahir, et je lui lâchai sur un ton agressif.

Fiche-moi la paix je t'ai dit !

Le ton était clair, et je voulais par là qu'il ne me suive pas plus longtemps pour ne pas le mettre en danger. Mais il n'en démordit pas du tout. Alors je j'accélérai encore le pas, il me stoppa net, ce qui agrandit encore ma colère. Son ton me surprit quelque peu, me renseignant quant au fait qu'il n'allait pas me laisser partir si facilement et que là, il ne rigolait plus. Il n'avait juste pas calculé que de mon côté, je ne rigolais pas depuis le début. Mes sommations de me foutre la paix étaient sincères. Il avait beau peut-être se dire qu'il m'en devait une depuis la dernière fois, mais son moment était mal choisi pour payer sa dette. Je n'étais de loin pas d'humeur. Mon regard s'assombrit avant que d'un coup sec du bras, je n'enlève sa main de mon épaule et que je recule de quelques pas.

Qu'est-ce que tu comprends pas dans "fiche-moi la paix" ? Et puis, à quoi ça va te servir que je t'en parle ? tu ne pourras rien avec ton niveau...

Mon regard était noir de colère, et il n'allait pas falloir beaucoup plus pour que j'en vienne aux mains. Pourtant, il n'avait rien à payer dans cet histoire, il n'avait rien fait de mal... juste intervenir à un moment inopportun. Finalement j'agissais plus pour le laisser en dehors de tout ça. Il y avait déjà trop de victime, par ma faute ou non, pour qu'il vienne s'ajouter au tableau. Il y avait ça, et aussi le fait que j'étais très remontée contre Zayro et que perdre du temps ici ne me permettait pas de déverser cette haine qui s'accumulait en moi. Je voulais en finir au plus vite, et mettre un terme à son ignoble vie. Serrant les poings pour encore me retenir de le forcer à me laisser tranquille, je lui ordonnai les dents serrées.

Laisse-moi passer, et tout de suite...


- Je n'avais jamais ressentie autant de haine pour quelqu'un  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Jeu 24 Nov - 19:19


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Plus Jason insistait, plus il se heurtait à des rejets violents. Il ne connaissait que peu de choses de la jeune Haruno, mais il savait qu’elle n’avait pas un caractère facile. Il n’en fut pas plus étonné qu’il en fut atteint. De toute évidence, il était arrivé quelque chose de grave pour que la guérisseuse soit dans un tel état. Et plus elle dévoilait sa colère, plus l’assassin avait un mauvais pressentiment. Il ne savait pas bien pourquoi, mais son instinct lui murmurait de la stopper. Il demeura diplomate même lorsqu’elle balaya sa main d’un revers assez sec. Malheureusement, la jeune femme s’attaque à l’aide de mots à l’une des faiblesses du nippon : sa fierté !

Ce coup-ci, ce fut son regard à lui qui se durcit, et tout en l’empêchant d’avancer davantage, il répliqua d’un ton sensiblement plus dur, mais  malgré tout qui se voulait toujours concerné :
- Je pourrais te surprendre… Je ne suis plus celui que j’étais lorsque tu m’as sauvé la vie…
Sans reculer d’un seul pouce, il fixa la ninja les yeux dans les yeux. Il n’avait pas peur d’elle. Elle était certainement meilleure que lui, mais pour son bien à elle, il devait lui tenir tête et comprendre pourquoi elle était dans cet état. La laisser poursuivre sa route en étant aussi instable était une erreur qu’il n’était pas prêt à commettre. Il le lui devait ! Aujourd’hui, il paierait sa dette !

Le regard de Sakura était noir de colère. Elle avait presque perdu le contrôle. Qu’est ce qui pouvait bien l’avoir mise dans un tel état ?! D’un ton sans réplique, elle lui ordonna de la laisser passer. Un ordre qui sonna comme un premier coup de semonce, qui n’intimida pas Rock le moins du monde.
- Hors de question… Tu vas d’abord me raconter ce qui s’est passé, et après nous verrons si je te laisse partir ! Rétorqua-t-il sur le même ton que la jeune femme.
Se tenant face à elle, le nippon lui fit comprendre qu’il avait bien l’intention de faire barrage de son corps. Soit elle se mettait à table, soit elle n’irait pas plus loin. Elle n’avait plus le choix, à présent.
- Je veux t’aider, Sakura… Je fais ça pour ton bien, que tu sois en état de t’en rendre compte, ou pas… Dis-moi ce qui s’est passé, et nous chercherons une solution ensemble ! Parles moi ! Ajouta-t-il d’un ton redevenu inquiet.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 26 Nov - 11:25



- Diversion -

Du refus, encore du refus, toujours du refus. Chacun campait sur ses positions sans jamais broncher. Finalement, on avait chacun son caractère, et c'est ce qui rendait les choses particulièrement difficiles. Mais ma décision était prise et ce n'est pas lui qui allait me faire revenir dessus. Tous mes ordres rencontrèrent du vide, et je ne savais plus quoi faire pour qu'il reste en dehors de mes problèmes. Son obstination à savoir ce qui m'énervait autant était louable quelque part, mais je ne voulais pas le lui dire, car s'il savait, il allait soit me proposer son aide, soit tenter de m'en empêcher, et aucun des deux ne me convenaient. Je voulais battre Zayro, et cela seule, afin de mener ma vengeance pour Akemi et pour tous ceux qu'il avait persécuté jusqu'à maintenant.

Ecoute-moi bien Jason. Mes problèmes ne sont pas les tiens, et je ne veux pas que tu interfères dans ma vie privé. Reste en dehors de tout ça...

Mais l'épéiste ne bougea pas. Je n'avais plus le choix, je devais passer de force, et l'obligeai à abandonner. En soupirant, j'en conclus qu'il n'y avait plus de chemin possible. Je n'avais aucune envie de lui faire du mal, et préférais garder mes forces pour le combat qui m'attendait par la suite, où du moins celui que je pensais livrer ultérieurement, mais là, je n'avais pas d'autres options.

Très bien, continue de t'obstiner, j'atteindrai mon objectif malgré ça...  

J'amenai ma main à ma sacoche d'armes, et en sortis rapidement un kunaï que je lui envoyai. Je fis exprès de viser un peu à côté pour qu'il se sent menacé mais sans danger. Cette diversion effectuée, je m'approchai de lui à grande vitesse pour tenter un coup de poing au visage. Que l'attaque ait réussi ou non, je m'étais crée une ouverture, alors après mon coup de poing, je fis aller du chakra dans mes pieds pour faire un saut plus puissant que la moyenne qui m'envoya loin. Jason aurait du mal à me rattraper. Mais ce n'était pas impossible cela dit.

Espérons qu'il sache désormais lâcher l'affaire...


- Je DEVAIS passer -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 27 Nov - 14:09


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Obstinée, têtue, indépendante. Le nippon aussi était tout cela. Et bien qu’il comprenne parfaitement pourquoi la jeune Haruno ne souhaitait pas l’impliquer là dedans, il choisit de s’accrocher et de lui barrer la route. Plus le temps passait en Kosaten, et plus l’assassin abandonnait ses anciens principes. Il devenait plus ouvert, apprenait à se lier d’amitié, à faire confiance, et à s’impliquer dans les problèmes des autres, même quand il ne le devrait pas, souvent. Mais pour Sakura, c’était différent ! Il lui devait la vie ! Sans elle, il serait mort ! Il avait une dette envers elle qu’il comptait bien rembourser ! Elle tenta de passer en lui rappelant qu’il n’avait pas à se mêler de sa vie privée, et pourtant, il ne bougea toujours pas. Quelque chose de grave s’était passé, et son instinct lui murmurait de ne pas la laisser partir.
- Je suis navré, Sakura… Mais cette fois ci, je ne te laisserai pas passer tant que tu ne m’auras pas dit de quoi il s’agit !

Finalement, ce qui devait arriver arriva, vérifiant du même coup les doutes du bretteur : Sakura provoqua une diversion à l’aide d’un kunaï et durant le court laps de temps où Jason suivit le projectile des yeux, elle fondit sur lui et son poing s’abattit sur la joue de ce dernier qui s’effondra plusieurs mètres en arrière après avoir roulé au sol. Rapidement, il se redressa, et suivit la ninja des yeux alors qu’elle sautait pour prendre de l’avance. Il la poursuivit à grande vitesse, et à l’instant même où elle atterrit au sol, il exécuta un pas de l’ombre pour se téléporter juste en face d’elle et la stopper net dans son élan à l’aide de sa paume. Il frappa au ventre pour immobiliser la jeune femme et lui barrer à nouveau la route.

Immobile, un petit filet de sang coulant de le long de sa bouche, il fixa la guérisseuse avec un regard dur. Ses iris étaient devenus écarlates, et une aura étrange commençait lentement à l’entourer. Rien de bien visible, mais la jeune Haruno put ressentir de l’électricité dans l’air et un drôle de vent se lever autour d’eux. Rapidement, la population dégageait la rue en voyant le duo face à face. Quelque chose se préparait. Sans bouger, l’assassin continua à fixer la jeune femme avant de lentement essuyer le filet de sang qui coulait sur son visage.
- Je te l’ai dit et je te le répète : tu n’iras nulle part dans cet état sans m’avoir expliqué ce qui se passe. Et si je dois utiliser la force pour t’y forcer, crois-moi, je le ferai ! Lança-t-il d’une voix déterminée.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 3 Déc - 17:22



- Violence -

Le fait que Jason tomba un peu violemment sous mon coup me fit l'espace de quelques secondes regretter mon geste, et j'espérai intérieurement que je n'y étais pas allé trop fort. Mais bien vite, je n'eus plus aucun souci à me faire de ce côté-là, car je le vis se relever bien facilement. C'était une bonne nouvelle, mais le fait qu'il me suive en était une bien moins réjouissante. N'avait-il pas compris que j'étais sûre de moi ? Avec l'excès dont je m'étais permis pour passer, il aurait dû réaliser que m'arrêter était risqué, mais au lieu de ça, il persistait. Je commençais sérieusement à me demander pourquoi il allait aussi loin pour quelqu'un qu'il n'avait vu qu'une seule fois, et qui l'avait mis en danger ?

La seule raison que je pus trouver est le fait que je l'avais soigner alors qu'il était vraiment dans un piteuse état. Il devait se sentir redevable. Ce qu'il n'avait probablement pas compris que ce n'était pas le bon moment pour le faire, et qu'en plus, je n'avais jamais rien demander en retour pour un soin. Il ne me devait rien... alors quand il s'obstina à me suivre, je cherchai tout de suite un moyen de le semer, mais il disparut soudainement de ma vue et je n'eus que le temps d'être surprise avant de le voir apparaître devant moi et me repousser au niveau du ventre. Je fis un demi-mètre en l'air et en arrière avant de me réceptionner sur le toit. Jason s'affirma encore en déclarant vouloir jouer le rôle de barrière. Il n'allait pas abandonner. Je serrai les poings. Pourquoi avait-il fallu que je croise sa route aujourd'hui ? Pourquoi y-avait-il tant d'obstacle pour se débarrasser de ce fumier de Fuyu ?

Je ne voulais faire aucun mal à l'épéiste devant moi, et soupirant, je me contentai de le défier du regard, en réfléchissant. Puis, soupirant, je me dis peut-être qu'en lui dévoilant une partie de mes projets de façon plutôt subtile, ça allait marcher. La colère n'aidant, je ne pus toutefois pas m'empêcher de le prendre par le col et de le soulever légèrement.

Si je te dis que je pars en mission pour éliminer les tars de Kosaten, ça te convient ou il te faut aussi la missive complète ? Parce-que crois-moi, je n'ai ni le temps, ni la patience de tout t'expliquer. Alors ne fais pas ta forte tête et laisse-moi accomplir mon travail, est-ce que c'est clair ?

Mon autre poing était serré et s'en alla de lui-même sur la joue de Jason. Je ne pouvais plus retenir le sentiment de colère et de lassitude qui m'oppressais depuis tout à l'heure, ce qui me fit faire des choses qu'en temps normal je ne faisais que très rarement, voire jamais. À ce moment-là, tout mon corps se disait "à bas mon envie de régler ça pacifiquement. Ce qu'Akemi avait subi valait tous les écarts du monde pour parvenir à tuer Zayro". Et s'il fallait combattre Jason pour aller lui régler son compte, alors je n'hésiterais plus, quitte à prendre quelques jours de repos suite au combat qui dans quelques minutes, allait probablement avoir lieu.

Je lâchai brusquement Jason, annonçant un ultimatum.

Fous-moi la paix où je n'écouterai plus mon envie de te laisser en dehors de tout ça pour te protéger.


mobilité :
 

- Je ne contenais plus mes émotions -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 4 Déc - 20:45


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



C’était le dernier avertissement de Jason. Et plus la jeune femme insistait, plus son instinct lui soufflait que la laisser partir serait une grave erreur. Sakura n’agissait pas normalement. Elle n’était pas dans son état normal. C’était l’unique raison pour laquelle l’assassin l’empêchait de passer sans s’expliquer. Ca, et le fait qu’il estime lui devoir la vie. Aussi, quand il lui barra une nouvelle fois la route et constata qu’elle ne lui dirait rien, il la défia du regard sans bouger. Cependant, la guérisseuse ne se laissa pas démonter, et fixa à son tour le nippon sans reculer. La tension grimpa encore d’un cran malgré la démonstration de force du pourfendeur. La discussion semblait vouée à l’échec, et la rue avait été désertée par les quelques passants en prévision de l’affrontement qui se préparait.

La guérisseuse finit par en dire un peu plus, mais cela restait beaucoup trop vague et peu concluant au goût de Jason. Cela le convint cependant que quelque chose de grave était arrivé, et ne fit que renforcer sa détermination à l'empêcher de partir dans un tel état :
- De quelles tares est ce que tu parles, exactement ? Il va falloir m'en dire plus que ça, je regrette !

C’est alors que la Seikajin perdit le contrôle : elle saisit brusquement le col de Rock et le tira vers elle. Au lieu de réagir, l’assassin se laissa faire et plissa les yeux en défiant à nouveau la jeune femme du regard.
- Parles, ou frappes ! Tu ne passeras qu’en faisant l’un ou l’autre ! Murmura-t-il sans ciller.
La jeune femme prit rapidement sa décision et son poing s’abattit sur la joue du nippon qui encaissa l’attaque sans bouger. Elle le relâcha et il recula d’un pas en titubant légèrement. Le reflet dans ses yeux écarlates renvoyait une expression insoumise très claire. Il n’obéirait pas !

Prenant soudainement un solide appui sur ses jambes, l’assassin arma son poing et visa à son tour le visage de la ninja en utilisant sa vitesse. Si elle ne comprenait que ça, il se servirait de la violence pour l’arrêter !
- Tu n’es pas quelqu’un de facile à protéger, Sakura ! Malheureusement pour toi, je suis au moins aussi têtu que toi ! Et tu ne me vaincras pas aussi facilement que tu le penses ! Tu me sous-estime grandement ! Pour la dernière fois, PARLES !! Lança-t-il sans la quitter des yeux.

A ces mots, il exécuta un pas de l’ombre et se téléporta dans le dos de la jeune femme avant de viser sa nuque pour tenter de la paralyser. A la suite de quoi, il tenta de saisir son bras pour exécuter une clé de bras et l’immobiliser. Le combat était lancé !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 11 Déc - 21:26



- Premiers échanges -


J'en avais assez qu'il se borne à me barrer la route. Ne voyait-il pas tout ce que je faisais pour le protéger de mon futur combat ? Et puis, pourquoi m'empêchait-il de continuer ? Qu'avait-il à craindre pour moi ? J'avais retrouvé toute mes forces, je n'étais plus la Sakura d'il y a bientôt 4 ans, privé de toutes ressources. De plus, depuis mon arrivée ici, j'avais gagné en confiance, et me sentais prête à protéger les liens que j'avais crée ici-bas.

C'était toujours cette histoire de dette dont je me fichais éperdument sans doute qui le poussait à s'interposer. Il commençait vraiment à rapper le fond de ma patience. Plus d'autres solutions, il allait falloir que je l'assomme ou du moins l'immobilise pour qu'il comprenne enfin que je devais passer. Je n'avais aucune intention de parler, ni au départ de lui faire le moindre mal, mais j'étais tellement en colère contre Zayro et contre lui désormais, que j'en oubliais presque tous raisonnement. Sa première attaque me surpris toutefois. Je ne pensais pas qu'il allait déclencher l'assaut lui-même. En était-il venu à la même conclusion que moi ? Quoi qu'il en soit, je me pris son attaque de plein, ce qui me fit reculer de quelques pas. Rebraquant immédiatement mon attention sur lui, je le vis disparaître et n'attendit pas pour sauter en l'air. Je savais qu'en disparaissant ainsi il comptait me perturber et réussir son coup. Mon expérience en attaque m'avait alors donné le réflexe de m'éloigner du danger.

Encore dans les aires, je le vis tenter de me prendre le bras, probablement pour m'amener à terre. Je penchais alors le haut de mon corps en arrière pour m'échapper de son emprise, puis exécutai un salto avant pour remettre debout sur le toit. Mon regard fusillait le sien. Il me faisait perdre mon temps, et ça m'était insupportable.

Arrête de te jouer les justiciers, tu ne me dois rien, je te dois rien !
fit en fonçant contre lui, le bras chargé de chakra.

Je tentai de lui frapper la joue en y mettant toute ma rage, puis concentrai du chakra tranchant dans ma main gauche que je frappai contre son épaule. Il fallait qu'il comprenne qu'il ne pouvait pas m'arrêter si facilement, et son envie de me protéger était futile, car si je n'accomplissais pas ce que j'avais en tête, c'est tous les élus que l'on mettait en danger. Il le fallait, pour le bien de Kosaten tout entier, dussé-je y laisser ma vie pour cela.

Ce qui s'est passé avec Akemi ne te regarde pas, fiche-le camps et laisse-moi vivre ma vie comme je l'entends !

Puis je frappai une dernière fois avec mon scalpel, visant les jambes.


- Je m'étais beaucoup attachée à mon élève. -







MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Mar 13 Déc - 10:32


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Inévitablement, les deux élus en vinrent à échanger un premier groupe de coups qui força la Seikajin à prendre Jason au sérieux : il ne faisait pas que parler, il était réellement decide à la stopper s’il n’obtenait pas d’explications plus concrètes ! La jeune femme évita grâce à ses capacités acrobatiques la tentative de clé de bras de l’assassin et arma son poing pour tenter de le frapper en retour. Malheureusement pour elle, Sakura n’était désormais plus assez rapide pour surprendre le nippon qui esquiva facilement son poing à l’aide d’un pas de côté. Il la laissa venir en la voyant armer son poing avec du chakra et stoppa son coup net en le bloquant au creux de sa paume gauche tendue vers elle.

Il soutint son regard furieux sans ciller, et ne répondit rien à sa première remarque. Il se contenta de rester debout en tenant son poing bloqué dans sa main gauche. La symbolique était suffisante : elle avait tenté de passer, et il était toujours là ! C’est alors qu’elle mentionna un nom que Rock n’aurait pas pu anticiper qu’il le veuille ou non. Un nom qu’il connaissait bien, et qui le déconcentra totalement durant un bref instant :
- Akemi ?! Répéta-t-il, complètement pris au dépourvu.
Il n’était pas utile pour l’épéiste de préciser qu’il s’agissait de la même Akemi qu’il connaissait. Il le savait, car c’était de toute évidence une histoire d’élus. Il en était convaincu au fond de lui ! Quelque chose était donc arrivé à la jeune ninja.

Le court laps de temps durant lequel il fut déconcentré suffit à la guérisseuse pour armer son poing et viser les jambes de Jason qui recula de quelques pas sous l’effet de l’impact. Il se redressa néanmoins rapidement, pour faire à nouveau barrage : si en plus, la jeune Namikaze était au cœur de cette histoire, il voulait en savoir plus ! Coûte que coûte !
- Qu’est-ce que Namikaze a à voir dans tout ça ?! Parles, Sakura ! On ne joue plus maintenant ! C’est une connaissance à moi et je veux savoir ce qui s’est passé !

Il n’attendit pas de réponse pour se téléporter dans le dos de la jeune femme et frapper à nouveau : si elle voulait qu’il la calme, il allait la calmer ! Mais il obtiendrait ces informations, qu’elle le veuille ou non !
Son poing fendit l’air en visant le ventre de la jeune Haruno à deux reprises, et il se téléporta à nouveau dans son dos pour tenter de la maîtriser en lui saisissant le poignet :
- Ca suffit, Sakura ! On arrête, maintenant ! Dis-moi ce que je veux savoir ! Tu ne me vaincras pas, et ça on le sait tous les deux ! Alors, PARLES, maintenant !!


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 17 Déc - 21:44



- Epuisement -

À force de supporter toutes cette rage qui bouillonnait en moi, je sentais de la fatigue arriver. Celle-ci était augmentée devant la tête de mule que jouait Jason. Il ne lâchait rien, et en plus, il était devenu bien plus fort que lors de notre dernière rencontre. C'était plutôt intriguant de voir la vitesse avec laquelle il avait évolué quand dans mes souvenirs, il avait eu de la peine à tenir face à moi alors que je n'utilisais que des techniques de base. Certes j'avais retenu les coups de celui qui m'avait manipulée, mais il n'en restait pas moins qu'à pleine énergie, à l'époque, l'épéiste ici n'aurait eu aucune chance.

Mais ici c'était différent. Je l'avais touchée qu'une seul fois, mais il semblait ne pas souffrir autant que je ne l'avais imaginé. Pire que ça, il répliqua en se téléportant dans mon dos. Pris au dépourvu alors que ma dernière technique fut bloquée sans problème, je ne pus que placer mes bras devant moi pour bloquer aussi son attaque. Je fus alors surpris de la puissance qu'elle dégageait, et sans que je ne puisse faire quoique ce soit, je fus projetée assez loin. Quelques blessures ornèrent mes membres supérieure, mais j'en fis abstraction, soulevée par une colère qui se changeait petit à petit en trop-plein d'émotion. Jason put voir quelques larmes perler sur mes joues, signe que je commençais à faiblir émotionnellement.

Mais alors qu'il revint à la charge, J'évitai son premier coup avant de me prendre le deuxième et d'à nouveau tomber. Je restai à terre, visiblement découragée par ce qui m'arrivait. Je laissai clairement mes larmes couler cette fois-ci. Mais je n'en avais pas terminé avec lui. Je me relevai péniblement, alors qu'il semblait désireux de savoir ce qui était arrivée à mon élève qu'apparemment il connaissait. Le simple fait qu'il pose la question fit remonter une foule de souvenirs sur les détails précis des événements. J'aurais tellement voulue les oublier... enlever de ma mémoire l'état du village, les blessures atroces d'Akemi, son regard perdue, les émotions sans pareil qu'ensemble nous avions éprouvées, passant de la peur au déspoir, et surtout ce tragique événement...

Je lui crachai une aiguille sur la main qui tentait de me prendre le bras, le regard haineux et débordant d'amertume avant de sortir par un grand cri tout le ressenti qui bouillonnait en moi.

Il se passe qu'Akemi a tenté de se donner la mort à cause d'un massacre perpétré par un élu, que je me suis décidée à abattre. Alors rester là à te battre ne m'avance pas. Moi non plus, je ne joue pas. Cette mission personnelle est tout à fait sérieuse ! ALORS POUSSE-TOI !!!


Au comble de la colère je mis toute ma force pour lui frapper à nouveau la tête.










MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 18 Déc - 11:23


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



La jeune ninja encaissait, mais contrairement à ce qu’avait espéré le Nippon, sa colère ne diminuait pas. En fait, elle s’accentuait encore et toujours. Pourtant, il sentait bien que s’il continuait à l’attaquer ainsi pour la forcer à s’arrêter, il finirait par mettre en danger sa vie. Et ce n’était pas du tout son objectif. Alors qu’il lui saisissait le poignet, elle tenta une attaque surprise en crachant un aiguillon qu’elle dissimulait dans sa bouche. Jason parvint d’extrême justesse à retirer sa main avant qu’elle ne soit atteinte tout en reculant d’un pas, et Sakura lui en dit enfin un peu plus sur ce qui s’était produit. Ses paroles eurent un impact des plus violents sur l’assassin. Il eut l’impression que son corps s’alourdissait et qu’il ne pouvait plus bouger. Immobile, le visage frappé de stupeur, il demeura bouche bée durant une poignée de secondes avant de serrer ses mâchoires et ses poings.

Un mauvais pressentiment très puissant venait de naître en lui, car il ne connaissait qu’un élu capable d’avoir un tel impact sur un autre. Alors que l’angoisse grandissait en lui, le comportement du pourfendeur changea du tout au tout. L’affaire était plus sérieuse qu’il l’avait cru, et il ne l’avait pourtant pas sous estimée ! En tout cas, il le croyait !
- Quel élu ?! Demanda-t-il d’une voix soudainement plus dure.
Il saisit le poing de la jeune Haruno au vol alors qu’elle tentait de le frapper à nouveau et bloqua une fois encore totalement son attaque, en piégeant son poing au creux de ses doigts.
- QUEL ELU ?! Répéta soudain Rock en hurlant avec un regard qui ne ressemblait plus du tout à celui qu’il jetait à la guérisseuse jusqu’alors.
Il ne pouvait s’agir que de lui ! Celui qui l’avait marqué, celui qui adorait tester et torturer le genre humain ! Il n’avait pas d’autre objectif que celui de se distraire en détruisant la vie des autres !

Jason fixa la jeune Haruno et une réalité s’imposa à lui : il était trop gentil avec elle. S’il voulait couper court à sa colère, il lui fallait mettre les poings sur les i. Tout en tenant toujours le poing qu’il venait de bloquer au creux de sa main gauche, il arma son poing droit, et frappa en un endroit qu’il avait volontairement évité jusqu’alors : le visage de Sakura ! Il décocha un puissant crochet et fixa la Seikajin avec un air angoissé :
- C’est lui, n’est-ce pas ?! C’est Zayro Jinn qui lui a fait ça ?!
Pour bien lui rappeler les circonstances de leur rencontre, il fit une chose qu’il n’aurait fait en présence de personne d’autre : il ôta sa mitaine droite, et tendit la paume grande ouverte vers la jeune femme, dévoilant ainsi le Z qu’il avait gravé sur sa peau :
- Est-ce que c’est lui, Sakura ?!! Répéta-t-il d’un ton puissant et de plus en plus colérique.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Lun 26 Déc - 18:47



- Abandon -




C'était fini, je ne pouvais plus lutter. Mon poing arriva lamentablement dans la paume de mon adversaire et je ne voulus plus continuer de m'acharner, toute cette colère qui me meurtrissait et ce ressenti qui me tiraillait violemment la gorge, la frustration de ne pas pouvoir avancer plus, le sentiment d'être bloquée dans une idée qui ne me paraître être que justice, la respiration rapide et chargées en émotions, tout cela me fatiguait grandement, Je n'avais plus d'énergie, je me sentais si impuissante, et en avait marre de toute cette histoire qui me prenait tellement à cœur. Je m'effondrai à genoux après mon coup de poing raté alors que Jason tenta un dernier coup au visage. Ce geste las me permit d'éviter de nouvelles douleurs. Je ne fus même plus tant surpris du geste de l'élu de Minshu. Après tout pour lui le combat avait encore lieu, il était normal qu'il continue ce que j'avais commencé dans l'espoir qu'il se retire.

Il me martela la même question en même temps que mon bras fut lâché et retomba mollement par terre. Pas la peine de répondre, il savait très bien. Mon silence et la voracité des faits énoncés ne pouvaient venir que d'une personne.  La marque qu'il me montrait sur sa main et le ton qu'il employait suffisaient à me prouver qu'il avait compris. De toute manière, ma gorge fut tellement serrée que pendant quelques secondes, je ne pus décrocher un seul mot. Je ne fis que respirer et supporter ma tête qui commençait à tourner.

Puis, je ne pus me retenir plus longtemps et m'effondrai en larme lâchant de ce fait toute l'amertume et le désespoir qui m'habitaient. Je m'étais montrée forte face à Akemi il y a quelques jours pour la consoler et ne pas qu'elle sombre dans l'irréparable. Je devais être un appui solide pour elle, mais je n'avais pas pour autant tout digéré. Aujourd'hui c'était trop. Je ne pouvais plus supporter toutes ces émotions, et les relâcher dans un sanglot déchirant me soulagea autant qu'elle m'attrista. Après quelques secondes de pleurs, j'énonçai d'une voix tremblante.

Je le déteste, je le hais. Il a massacré ce village avec tant de détachement, il a poussé Akemi au suicidem il a tué tant de personnes pour son sale égoïsme et tout cela sans jamais payé pour sa cruauté. Je dois le tuer, je dois enfin mettre un terme à sa diablerie... je t'en pris...

Mes derniers mots furent prononcé dans un murmure fatigué...








MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Ven 6 Jan - 23:34


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Il fallut du temps, et ce fut compliqué pour le nippon, mais le masque de fierté de la jeune Haruno finit enfin par se fissure. Difficile de dire si c’était dû à ses propos à lui, à sa fatigue à elle, où à un cumul d’un peu tout, mais Sakura éclata finalement en sanglots sous les yeux de Jason dont la couleur redevint améthyste, signe qu’il n’avait pas l’intention de frapper à nouveau. Il avait obtenu ce qu’il voulait. Il avait obtenu que la Seikajin lui raconte ce qui était arrivé. Et il avait bien fait, car la ninja s’apprêtait à foncer sur Zayro Jinn dans le but de se venger. Et alors qu’elle recherchait la vengeance, elle n’y aurait trouvé que la mort. Elle n’était pas de taille pour affronter ce salopard. Le pourfendeur lui-même n’était pas de taille, et il avait pu l’arrêter sans problèmes. Une information essentielle qu’il ne tarda pas à lui renvoyer en plein visage.

De toute sa hauteur, il fixa la jeune femme qui s’était pris la tête dans ses paumes, et lui répliqua d’un ton cinglant :
- Et tu crois que ta haine envers lui va t’aider à le tuer ? Tu crois que ta soif de vengeance et ta volonté de l’éliminer va te permettre de venger Akemi ?
Il posa un genou à terre en face de la jeune femme pour situer son visage en face du sien, et poursuivit d’une voix à peine aussi audible qu’un murmure :
- Eh bien, laisses moi briser tes illusions : tu n’aurais rien trouvé d’autre que la mort ! Il t’aurait mise en pièces aussi facilement qu’une enfant !

Il attendit une réaction de la ninja avant de la fixer les yeux dans les yeux, et poursuivit :
- Quoi ? Tu crois que je mens ? Réveilles toi, Sakura ! Tu n’as même pas été capable de me vaincre, et je suis totalement incapable de faire fare à Zayro Jinn, aujourd’hui. Ca, c’est un fait ! Et pourtant, il fait partie de mes cibles, à moi aussi. Je compte bien l’éliminer pour ce qu’il a osé me faire lorsque je suis arrivé en Kosaten. Seulement, contrairement à toi, j’ai choisi de conserver la tête froide et d’attendre le moment opportun avant d’aller exiger vengeance.

Il se tut un instant avant de poser une main affectueuse sur les cheveux de la jeune femme, et contre toute attente, il lui sourit, avant d’ajouter :
- Pour l’instant, tu ne peux rien faire contre lui. Mais tu peux veiller sur Akemi. Elle va avoir besoin de toi dans les temps à venir, si j’ai bien compris. Aller chercher la mort dans les bras de Zayro Jinn n’aidera pas ta protégée à aller mieux. Alors tâches de garder la tête froide, et apprends à contrôler tes émotions. Si je ne t’avais pas croisée par hasard, aujourd’hui, tu serais peut-être en train de foncer vers ta propre mort, en ce moment. Que ça te serve de leçon, car je ne serai pas toujours là pour toi ! Conclut-il d’une voix plus amicale mais emprunte d’un ton de donneur de leçons.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 14 Jan - 22:08



- Souvenirs -



Alors que Jason commençait à parler, sa voix me parvint comme étouffée. Je ne l'entendais pas distinctement, mais saisit l'essentiel. Il me clâmait qu'en fonçant ainsi, je ne me faisais que me jeter dans les bras de la mort. Au fond de moi je le savais très bien. Ma raison bien que couverte par un voile solide et opaque de haine et d'émotion continuait d'exister et me scandait le même discours que l'épéiste. Mais je en pouvais plus me contrôler jusqu'à il y a quelques minutes. Le spectre de la vengeance planait sur moi, me poussant de son vent démoniaque à aller affronter la mort pour éviter qu'elle ne fasse d'autres victimes. Je n'avais que ça en tête. Je n'avais que l'objectif de stopper la tornade diabolique et mortelle qu'était Zayro.

Eh bien, laisses moi briser tes illusions : tu n’aurais rien trouvé d’autre que la mort ! Il t’aurait mise en pièces aussi facilement qu’une enfant !

Et qu'ëst-ce que j'aurais dû faire selon toi ? Pardonnez à cet immonde salaud et laisser la torture mentale qu'a subi Akemi passer comme si de rien n'était ?? trouvai-je la force de demander.

Je restai silencieuse au reste de son discours. Finalement, je n'avais rien à contester et après la haine et le coup de tête que Jason avait su stopper, vint les regrets mêlés à de l frustrations. Je me sentais si faible, si impuissante face à une telle menace. Jason parlait de veiller sur Akemi, et c'est ce que j'avais eu l'intention de faire en partant défier Zayro. Cette jeune élève que j'avais rencontré à Chikaï m'était très cher, et la voir souffrir au point de ne plus supporter ce fardeau et de tenter de s'en libérer en se tuant m'avait profondément choquée. Mon agissement d'aujourd'hui était dû à ce traumatisme que j'avais ressenti ce jour-là.

J'avais honte de moi, un ninja était censé faire preuve de discernement, et maîtriser ses émotions, et là, seul mes pulsions m'avait guidé. Je murmurai.

Si tu l'avais vu Jason... si tu avais vu Akemi effondrée mentalement face à tous ces cadavres dont elle se croyait responsable. Elle avait tenté de protéger des civils et s'était mise en tête que ses morts était de sa faute. Elle était blessée comme j'avais je n'avais vu un blessé, couverte de peau d'enfants...

Ma gorge se serra à ce souvenir répugnant. Je respirai quelques fois pour me calmer et pour pouvoir poursuivre.

Ce connard lui avait greffé des peaux de cadavres partout sur le corps. J'ai dû faire un effort surhumain pour les lui enlever sans perdre mon sang-froid. Je suis restée forte auprès d'elle toute la journée, pour la sortir de cette torpeur. J'était épuisée et elle aussi, mais je restai un pilier pour elle. Aujourd'hui, c'est moi qui ne supportait plus cette situation... j'ai craquée face à tant de cruauté...  je suis désolée...

Je me sentais grandement fatiguée. Et j'avais honte de moi... j'était pathétique...








MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 15 Jan - 3:54


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Peu à peu, la jeune médecin faisait tomber une à une les barriers qu’elle s’était force à ériger devant son élève pour ne pas craquer devant elle. Etait-ce parce qu’elle commençait à lui faire confiance ou parce qu’elle avait compris qu’il était inutile de jouer aux femmes fortes devant lui ? Jason n’aurait su le dire, mais elle s’apprêtait à fondre en larmes sous peu, il le sentait. Tout en caressant toujours ses cheveux avec douceur, il attendit la première réplique de la jeune femme avant d’y répondre à son tour :
- Attendre ! lui dit il simplement en la fixant d’un air incroyablement froid. Attendre ton heure, attendre le bon moment. Et frapper ! Le faire payer ! Si tu te précipites aveuglée par ta vengeance, non seulement tu ne l’obtiendras jamais, mais en plus, tu en mourras ! Attendre ne signifie pas pardonner quoi que ce soit. Ca signifie simplement que tu planifies ton coup avec soin avant de le réaliser…

Sakura lui raconta alors en détails les horreurs que Zayro avait fait vivre à la pauvre Namikaze. Cette fois ci, il s’était surpassé, il fallait bien l’admettre. En imaginant la jeune Haruno en train d’arracher des peaux d’enfants du corps meurtri d’Akemi, même l’assassin eut du mal à avaler sa salive deux ou trois fois. Rien d’étonnant à ce qu’elle ait perdu les pédales. Elle n’avait ni son expérience, ni son tempérament. Lentement, très lentement, il rapprocha son deuxième bras de la ninja. Il la fixait avec un regard grave, et elle pouvait y lire facilement qu’il avait pleinement compris la mesure de ce qui s’était produit. Il connaissait Zayro. Au moins un peu. Il savait de quoi il était capable…

Il encouragea la jeune femme à enfouir son visage contre son épaule si elle voulait relâcher les émotions qui la submergeaient depuis un moment. Peut être que pleurer au creux de l’épaule d’un ami l’aiderait elle au moins un peu. Il ne pouvait pas faire beaucoup plus pour elle…
- Calmes toi, Sakura… lui murmura t’il à l’oreille d’une voix soudain plus douce. Un jour, il aura ce qu’il mérite. Je te le garantis… ajouta t’il d’un ton passablement plus dur.
Si elle avait posé sa tête contre son épaule, elle ne le verrait pas. Mais en cet instant, une lueur de décision brilla dans l’œil du nippon. Il ne prononça pas ces mots, mais un jour, après avoir éliminé le Jigoku et Rinkyu Uchiha, c’est après Zayro Jinn qu’il en aurait. Un jour, ce taré connaîtrait la colère d’Eclair Noir…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Ven 10 Fév - 21:18



- métaphore -




Un décor noir, du vent poussant tristement une gerbe de paille à travers un désert silencieux et désolé. La terre craquelée, les arbres dévêtus. Et au milieu de cela, une jeune femme blessée. Une touche de couleur liquide ornait son corps. Son regard était vide, perdu. Ses traits étaient prononcés et ses membres faibles. Elle se questionnait, n'avait pour pensées que des interrogations nombreuse, s'enchevêtrant dans une douloureuse toile d'araignée qui encombrait son esprit. Toute joie semblait sortie de son corps. Qu'avait-elle fait pour en arriver là ? Par quelles épreuve sa vie était passé pour qu'aujourd'hui elle se retrouve au milieu de nulle part, seule, impuissante ?

En réalité ce n'est pas elle qui a le plus souffert. C'est plutôt la vue extérieur d'une torture mentale qui a agit sur son esprit. Ce qu'elle a aperçu, elle n'aurait préféré ne jamais en prendre connaissance. Voilà comment j'étais à cet instant. Dévastée, perdue et tellement fatiguée. La frustration de reconnaître mon impuissance face à une si grande menace me pesait énormément, à tel point que je réagissais tout autrement. Seule une petite lumière douce et accueillante me parvenait. Comme une pause, une touche doucerette qui vient caresser ma peau dans ce désert infini. Cette douce projection, s'était les paroles de Jason. J'avais rencontré cet homme il y a déjà pas mal de temps, et à l'époque, c'est moi qui avait endossé le rôle de la sauveuse, comme avec Akemi. Se retrouver dans l'envers du décor, à la place du réconforté était une expérience oubliée avec le temps et bien étrange quand on ne l'avait pas vécu depuis longtemps.

J'avais tellement besoin de réconfort que je me laissai aller contre l'épaule de l'épéiste. En temps normal, je l'aurais repoussé, avec la violence que Naruto et bien d'autres me connaissait. Je n'aimais pas qu'on me colle ainsi, ça m'énervait en principe. Mais aujourd'hui, mon esprit était malade, et il mit de côté tous mes principes, pour me rappeler qu'avant j'étais une humaine avec un cœur fragile. La barricade que je m'était crée pour mon élève avait cédé après avoir emporté avec quasiment toute mon énergie. Je n'entourai cependant pas mes bras autour de lui. Je l'ai laissé pendre, lasse, posant ma tête où la main de l'homme l'a guidait. En fait, malgré le réconfort que cela m'apportait, je me sentais mal à l'aise. Il ne m'avait vu qu'une seule fois, et pourtant, il était allé jusqu'à engager un combat pour me stopper, moi la ninja complétement inconnue il y a encore moins d'une année, qui ne venait d'autant plus pas du même monde.

Merci Jason...glissé-je dans un souffle.

Je laissai quelques secondes de silence se dérouler, avant d'enfin poser la question qui me brûlait la langue.

Pourquoi tu fais tout ça pour moi ? Qui suis-je en toi pour que tu te sois donner autant de mal ? On ne se connaît presque pas pourtant, et on vient ni du même monde, ni de la même nation... Est-ce seulement parce-que tu penses me devoir quelque chose pour mes soins ?






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 11 Fév - 18:55


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Rassurer, réconforter, apaiser… Des mots que l’assassin n’avait jamais côtoyé avant son arrivée en Kosaten. Il n’avait été proche que d’un seul être humain après la mort de ses parents, et cette personne avait payé de sa vie sa volonté de partager l’univers du Londonien. Depuis, il avait vécu seul dans une prison de solitude qu’il s’était lui-même bâti. A quoi bon se rapprocher des autres si c’est pour devenir responsable de leurs morts ? Une question que Rock s’était posé encore et encore, avant de décider qu’il était mieux pour tout le monde qu’il demeure seul à jamais.

Mais tout cela, c’était avant. Avant Kosaten, avant son sceau. A présent, il se retrouvait à utiliser sa puissance non pas pour tuer mais pour protéger quelqu’un qu’il appréciait beaucoup. Quelqu’un qu’il tenait dans ses bras pour qu’elle puisse se laisser aller et relâcher un peu ses nerfs. Avant Kosaten, il n’aurait jamais imaginé une telle scène possible. Mais il n’était pas au bout de ses surprises, car après l’avoir remercié dans un souffle, Sakura parvint à mettre le nippon au pied du mur en lui posant une question que lui-même ne s’était jamais véritablement posé.

Complètement pris au dépourvu, Jason eut un mouvement de recul sans même s’en rendre compte et observa la jeune Haruno les yeux dans les yeux. Lui qui était du genre à dire la vérité sans détours et qui appréciait cette qualité chez les autres se sentait un peu pris à son propre piège, car il n’avait pas vraiment de réponse claire à lui donner. Pris par surprise par sa propre incapacité à formuler une réponse rapide, le brun ne parvint qu’à présenter un sourire amusé à la soigneuse, avant de se relever et de faire quelques pas. Il réfléchit un instant et la fixa à nouveau tout en repensant à leur première rencontre. Son regard dévia vers sa paume droite dont le gant était toujours enlevé, et son sourire s’élargit légèrement : il avait trouvé sa réponse.
- Je te le devais… répondit-il dans un souffle. Sans toi, ma vie se serait arrêtée quelques jours après mon arrivée dans ce monde. Je n’aurais jamais rencontré toutes ces personnes que je connais aujourd’hui, et je ne serais jamais redevenu celui que j’étais avant que le sceau n’enferme ma puissance…

Il se tourna vers la Seikajin pour lui faire pleinement face, et ajouta :
- Tu veux savoir pourquoi je refuse de te regarder aller te suicider face à Zayro Jinn ? Je pourrais te dire que je t’apprécie. Je pourrais aussi te dire que j’apprécie Akemi et qu’elle aura besoin de son maître plus que jamais dans les temps à venir. Mais la vérité, la principale raison qui a fait que je t’ai barré la route pour t’empêcher de commettre l’irréparable, c’est que j’avais une dette envers toi, et que je suis quelqu’un qui paie ses dettes !
Il se tut sur ces mots, et lui présenta un sourire beaucoup plus chaleureux et sincère que le précédent.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Dim 12 Fév - 22:42



- Apaisement  -

Ma question parut le surprendre. Avait-il agi sans vraiment de raison ? S'était-il simplement dit que personne ne méritait d'être tué par ce salop, et encore moins un élu ? Je n'en savais rien, et quand il recula, je pus voir un regard plutôt troublé. L'espace d'un instant, je détectai une hésitation. Il se leva et fit quelque pas pour s'éloigner alors que je restai à genou en le fixant. Il semblait méditer et je le laissai faire. De mon côté je continuai à faire redescendre l'adrénaline et le malaise qui m'avait envahie.

Puis enfin, il prononça ses premiers mots. Ils furent remplie de compliments indirectes qui me firent du bien. Il n'avait de loin pas oublier mes soins lors de notre première rencontre et allait jusqu'à en être reconnaissant. Cela afficha un sourire sur mon visage. Une fois de plus, les connaissances de Tsunade sensei avaient portée leurs fruits. J'avais à nouveau répandu le bonheur autour de moi grâce à mes atoûts et c'est ce que j'avais recherché toute mon enfance. Quelle joie de constater qu'ici c'était pareil, je m'étais à nouveau forgé une réputation, et cette fois-ci sans l'aide de personne. J'avais beaucoup évolué, et cela me fit plaisir. Dommage cependant que je n'aie pu l'apprécier davatantage tellement mon esprit était brumeux à cet instant.

Quand il parla de dette, il me déçut un peu, mais je ne le pris pas vraiment mal. Je pensais qu'il avait agi pour autre chose qu'une simple histoire de devoir.  J'avais espoir qu'il y ait une raison un peu plus profonde pour qu'il soit allé aussi loin, mais de toute évidence, non. ça pouvait être compréhensible quand on pense que c'était la deuxième fois uniquement que nos routes se croisaient. Nous n'avions pas eu le temps de créer de réels liens. Je fis le souhait intérieurement qu'une fois on puisse se revoir, et que cela se passe mieux que les deux premières fois.

Je me levai lentement avec un expression mi-fatiguée mi- amusée. Je soupirai puis regardait l'épéiste.

Il faudra quand même une fois que tu te sorte de la tête un jour, que tu avais une dette envers moi. Si tous ceux que j'avais soignés me devaient une dette, je serais riche à l'heure qu'il est. Soigner, c'est normal. déclarai-je doucement sur un ton légèrement provocateur.

Je m'avançai vers lui.

Et puis, après ce que tu viens de faire pour moi, ce serait plutôt à moi de payer une dette. Quelque part, tu m'as aussi sauvée la vie. Je suis désolée d'avoir agi de façon si immature, c'était plus fort que moi. Je ne perds pas les pédales si facilement d'habitude...






MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Yens : 848
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Jeu 16 Fév - 10:27


LA VOIX DE LA RAISON

feat.Jason & Sakura



Durant quelques secondes, la ninja put se vanter d’être parvenue à déstabiliser l’homme qu’on surnommait Rock pour de bonnes raisons dans le métier. Toutefois, il parvint rapidement à se reprendre, et lui répondit avec cette même franchise qui le caractérisait tant. La jeune Haruno le fixa d’un œil étrange, qu’il lui rendit sans la fuir du regard. Elle sembla étonnée, mais après un court silence, finit par s’adresser à nouveau à lui. Il lui sourit à son tour en entendant sa réponse, sans la quitter des yeux alors qu’elle s’avançait vers lui.
- Ne t’excuse pas. Je crois que je comprends ce que tu as pu ressentir. Quant à ta dette, je considère simplement que nous sommes quittes. Tu ne me dois rien. Pour toi, il est peut être normal de soigner et sauver les gens. Mais pas pour moi… conclut il en la regardant toujours avec un léger sourire.

Pour lui, ce n’était pas rendre, mais bien prendre des vies qui était normal. Il était et avait toujours été un tueur depuis qu’il était un gamin. Il n’avait jamais fait qu’accepter des contrats pour assassiner des gens sans vraiment se poser la question de savoir s’ils l’avaient mérité ou non. En grandissant, son esprit critique s’était développé en même temps que sa réputation, et il avait commencé à sélectionner ses contrats en fonction  de ce qu’il pensait, mais aussi et surtout de ce qui lui serait le plus profitable. Tout était toujours une question de survie pour lui. Il tuait parce qu’il le devait. Il avait fait taire ses sentiments de culpabilité en les scellant au fond de lui, et avait toujours vécu ainsi.

Mais en arrivant en Kosaten, de profonds changements s’étaient opérés en lui. Il avait tout perdu du jour au lendemain. Pas seulement ses pouvoirs. Mais aussi et surtout sa réputation. Dans son monde, il était Rock, Eclair Noir. Le meilleur tueur de sa profession que les plus riches payaient des fortunes pour s’assurer de ses services. Mais ici, il n’était plus rien ni personne. Son identité devenue anonyme, ses pouvoirs scellés au cœur de son sceau, il avait dû complètement changer sa manière de vivre. Il avait donc opté pour les primes qu’offraient les gens afin de se faire un peu d’argent, et en peu de temps, il avait trouvé chez les pourfendeurs une manière de vivre qui lui convenait assez. Il en était rapidement devenu un à son tour, et désormais, même si c’était un peu indirect et pas réellement recherché, il sauvait plus de vies qu’il n’en prenait. Il était devenu un tueur de monstres, et cela ne lui posait aucun problème de conscience.

Car sa conscience, depuis qu’il était arrivé en Kosaten, elle s’était éveillée. Tous les sentiments de culpabilité auxquels il demeurait sourd dans son monde natal s’étaient mis à lui murmurer en Kosaten, et alors qu’il ouvrait son cœur aux autres élus en sympathisant avec eux, il avait également dû faire face à ses premiers cas de conscience. Jason l’invincible avait désormais disparu. En effet, la facette intouchable de son cœur n’avait d’autre prix que celui de s’ouvrir aux autres. Tant qu’il demeurait seul au monde, il pouvait accepter et gérer n’importe quel contrat sans vraiment culpabiliser. Mais depuis qu’il avait des partenaires, des amis, il devait vivre en écoutant sa conscience. Il ne pouvait plus faire semblant d’y être sourd.

C’est pourquoi, à ses yeux, le fait que Sakura lui ait sauvé la vie n’avait rien de normal, et il lui devait une dette qu’il avait désormais payé. Il ne se voyait pas lui expliquer tout cela, mais contre toute attente, il ouvrit une poche de sa ceinture et en tira un petit feuillet plié en quatre qu’il tendit à la jeune femme avec un sourire discret.
- Tiens. Je vais devoir te laisser, à présent. Mais si tu me cherches un jour, tu sauras où me trouver, au moins.
Il laissa Sakura prendre le papier et le déplier. C’était un simple prospectus de l’auberge d’Hotaku, à Kansei. Là où il dormait. Là où on pouvait le trouver ou lui laisser un message quand il n’était pas là. Son quartier général…

Il détailla Sakura pour s’assurer qu’elle avait bel et bien regagné son calme, et poursuivit :
- C’est là que je vis la plupart du temps. Et si je ne suis pas là, on peut laisser un message à l’aubergiste, pour moi. C’est un homme de confiance.
Il tendit à nouveau sa main vers la ninja, dans le but de lui serrer la sienne, cette fois :
- J’espère qu’on se reverra bientôt, Sakura. A présent que nous sommes quittes, je ne vois aucune raison de ne pas faire plus ample connaissance, dit-il d’une voix amicale. En attendant, tâches de ne pas faire de bêtises, et souviens toi de ce que je t’ai dit… ajouta t’il en recouvrant soudain son sérieux. Ce n’est qu’une question de temps avant que Zayro Jinn ne paye pour ce qu’il fait subir à Kosaten. Il me faudra du temps avant de récupérer mes pleins pouvoirs, mais lorsque je serai prêt, je m’occuperai de lui. Et si ce n’est pas moi, ce sera quelqu’un d’autre qui l’abattra. Alors, restes loin de lui et tâches de faire en sorte qu’Akemi aussi reste loin de lui. Elle ne survivrait sûrement pas à un second face à face…

Il recula d’un pas et leva la main pour lui faire un signe d’au revoir avant d’ajouter :
- A bientôt, Sakura. Prends soin de toi !
Là-dessus, il lui sourit une dernière fois avant de faire demi tour et de reprendre sa route en direction de la maison de son amie Lilith.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2975
Yens : 299
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   Sam 11 Mar - 21:53



- Promesse-




ça y est, l'adrénaline était redescendue. Le voile de la colère s'était déchiré, laissant enfin la voix de la raison se faire entendre. Elle avait fait taire ses slogan subjectifs qui avaient commandé mon corps ces dernières heures. Enfin, elle put reprendre les rennes et me permettent de réfléchir correctement. J'avais certes l'esprit  embrumé par la fatigue, mais je sentais que je pouvais enfin faire preuve de discernement, comme me le demandait si souvent Kakashi sensei. Le vent faisait voyager mes cheveux alors que Jason s'exprima une nouvelle fois. Il prit un ton très compréhensif qui intensifia mon lien avec lui. C'était vraiment un combattant de confiance qui allait désormais figurer dans la liste des personnes que j'appréciais ici-bas. Une grande partie des personnes que j'avais connu ces cinq dernières années avaient disparu, mais j'eus la preuve aujourd'hui qu'elles allaient être remplacé par d'autres.

Je tiquai toutefois lorsqu'il ne finit pas sa phrase. Qu'avait-il à cacher en s'interrompant de la sorte ? N'était-il pas naturel pour lui de se préoccuper d'autrui, même si peut-être il ne savais pas soigner ? Pourtant, il m'a sauvée moi, sans que je ne lui demande quoi que ce soit... Je voyais en lui un drôle de paradoxe, que je n'eus le courage de percer à jour. J'étais d'une part trop lasse pour entrer dans une discussion philosophique et d'autres part, il aurait été bien égoïste de ma part de le forcer à en dévoiler plus après ce qu'il avait fait pour moi. Finalement, ce silence que je lui accordai sur la question était une façon discrète de lui témoigner ma reconnaissance. Je me contentai juste de clore le sujet.

Merci beaucoup.

Puis il me tendit un papier, m'indiquant que ce dernier me permettrait de le retrouver au besoin. Je le pris, intriguée, avant de le déplier et d'y lire le contenu. Si je ne reconnus pas la maison qui y figurait, je pus lire l'endroit où elle se trouvait : Kansei, la capitale de Minshu. Je réalisai à ce moment que je n'y était allé qu'une seule fois en cinq années de vie à Kosaten. L'épéiste me donna oralement encore quelques information et j'eus envie de lui retourner le geste. C'est donc d'une voix calme que je m'exprimai.

Je m'en souviendrai. Quant à moi, je vis à Chikaï dans une famille de trois personnes. La maison se situe dans la rue principal, au milieu de la ville. Sache que comme toi, ma porte te sera toujours ouverte.

Quand le sujet de Zayro revint sur le devant de la scène, je fronçai les sourcils et pris un air sérieux.

Il est hors de question que je ne prenne pas part au combat contre ce salop. Il périra de mes mains, que je sois seule à lutter ou non. Je veux participer à son envoi en enfer, et cette fois...

Je plaquai amicalement mon point contre sa clavicule, avec un sourire un brin provocateur sur le visage.

... tu ne m'en empêcheras pas, par contre, ton aide pour le battre sera la bienvenu.

Je retirai mon poing.

Et pour Akemi, compte sur moi. Je lui ai promis de lui éviter un nouveau traumatisme, et à Konoha, d'où je viens, on a qu'une parole.

Il fit ses adieux, purement et simplement, sans chi chi. ça m'allait très bien. Je répondis à son signe et conclut cet entrevue.

Aurevoir Jason, et tâche de survivre jusqu'à notre affrontement face à Zayro.








MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La Voix de la Raison   

Revenir en haut Aller en bas
La Voix de la Raison
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Voix de la Raison ♦♦ Kerta
» Débat: Et si Marx avait raison?
» Vraie Raison du Départ de Batista
» l'âge de raison
» Les hormones ont leurs raisons que la raison ignore ... {Sovahnn}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Shiryoku-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.