Partagez | .
Malédiction d'Halloween...
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Malédiction d'Halloween...   Sam 19 Nov - 13:17



feat. Akemi-san ~
Malédiction d'Halloween...
Je m'étais réveillée plus tôt dans un bateau, sur un lit, seule. Nous étions partis, moi, Natsume l'androgyne à écharpe, et Mako, une jeune fille en tenue d'écolière faisant partie du groupe de jeunes filles à tank dont j'avais déjà entendu parlé auparavant aux terres neutres, près des villages marchands. Elle était amnésique, et j'avais rapidement songé à Zayro qui aurait très bien pu tous les séparer, en sachant qu'il aurait été méfiant à l'idée qu'une énorme machine de guerre traîne dans le coin. Enfin, après une courte discussion à ce sujet, je devais partir pour une quête. Je me devais de détruire un groupe de personnes adorant le cher Jinn cité supra. J'avais choisi d'utiliser mon cannibalisme pour le bien d'autrui, et alors choisir de tuer que les vils personnages. J'étais devenue une gentille mercenaire, d'une certaine manière, même si préférais entendre "tueur à gages". Je gagnais un peu d'argent, mais je savais très bien que je n'en gagnerais jamais assez  pour retrouver toute ma fortune d'autrefois en prenant cette voie. J'étais une personne intensément riche, du à mon côté bourgeoise. Je vivais dans un luxueux manoir à trois ou quatre étages avec sous-sol. Maintenant, je ne vivais plus pareil. Je dormais à la belle étoile, je mangeais les animaux qui gambadaient près de moi, comme les renards ou les lapins. Mais ça ne suffisait point pour calmer ma faim insatiable, je me devais de dévorer les cadavres sous les tombes... C'était écœurant, mais c'était pour mon bien. Pour leur bien. 

J'avais perçu Natsume, en sortant de ma chambre, se dirigeant vers celle de Mako. Je les avais laissés seuls, je les trouvais adorables ensemble. Un peu d'intimité entre eux, il le fallait bien, ils le méritaient bien.
J'étais alors dehors, dans un silence glacial, sous un vent agréable. Je voyais la mer... Auparavant, je n'avais jamais pu voir ça. Autant d'eau... On flottait... C'était fascinant. Je me sens si puérile en y songeant.
Je rêvassais, songeait à Viola, ma chère amie. Puis je pensais au Naegi à gyozas de tout à l'heure, mais aussi à Mako. Je songeais souvent à ma blonde préférée et à moi-même en les regardant. J'étais, tout comme Mako, une fille fatiguée, dont le cercle d'émotions était restreint, du moins autrefois j'étais ainsi. Et Natsume... Il avait le sourire de Viola. Il était courageux, empathique, toujours joyeux. Tout comme elle. Il y avait pourtant une différence : nous n'étions pas amoureuses. 
Oui, je voyais en eux un amour attendrissant. Je ne connaissais peut-être que très peu de choses sur ce sentiment... Mais je savais qu'ils ne ressentaient point de l'amitié l'un pour l'autre. Viola et moi... C'était différent. C'était étrange, complexe... Une grande amitié ? Non, autre chose... Mais pourtant, ce n'était pas de l'amour. Autre chose...

Et puis nous avons traversé le désert. Je ne supportais vraiment pas cette chaleur... Je n'en avais pas l'habitude. Dans mon monde, enfin, sur le territoire où je passais mes nuits, le température était plutôt froide mais pas trop. Minshu était vraiment un lieu où la chaleur était quelque peu ressemblante à celle de mon monde. Tiède, d'une certaine manière.

Arrivés à Chikai, nous, le trio d'aventuriers, nous nous séparèrent une nouvelle fois. Ils étaient partis voir une certaine Aki Nishii. Moi, qui ne voulait se mêler de ces histoires, pendant ce temps, je visitais cette capitale que je n'avais vue auparavant, entièrement. J'avais déjà fait un grand voyage le mois dernier. J'avais pu voir une grande partie de Kosaten, mais pas tout, il fallait le dire. Je voulais simplement étudier sur les temples. J'étais intéressée par leur religion, par leurs dieux. Désormais, je voulais les détruire, ces "dieux". Plus précisément Manshe, lui, qui m'avait volé tous mes pouvoirs. Maintenant j'en avais retrouvé quelques restes, il est vrai, mais ma haine ne dissipera jamais.

Puis il y avait cet événement étrange qui était arrivé le jour d'Halloween... J'avais été transportée ailleurs, je songeais aux "territoires inexplorés" qui, en y songeant, n'avaient été visités par moi-même auparavant. Il y avait une fantôme face à nous. J'étais enchaînée à Zoro, le sabreur vert que j'avais rencontré il y a quelques semaines. Il fallait avouer que je n'étais point heureuse de cela... Et puis il y avait ces ordres stupides... Et j'obéissais, parce que je voulais m'amuser. Et pourtant j'étais ressortie avec une honte, une gêne presque insurmontable. Mon honneur bafoué en une seule journée, même pas. 
J'avais été changée en enfant aux cheveux roses après être prise d'illusion. Zoro disparu pour laisser place à Viola... Grotesque. J'espérais oublier cela très vite. Et cette déclaration... N'en parlons même pas.

Je marchais, je me promenais en ce nouveau paysage. Je voyais les gens discuter, les enfants jouer — étrangement je ne ressentais aucune envie de les dévorer, peut-être n'avais-je pas faim à ce moment là... — et je souriais en les voyant. Le ciel était beau, clair, quelques nuages passaient. J'avais découvert, en faisant apparaître mon couteau favoris et maudit, que mes pouvoirs revenaient petit à petit. Cependant quelque chose n'allait pas. Lorsque je l'eus levé au dessus de ma tête pour faire briller sa lame, je le fis tomber... Et celui-ci me trancha la mâchoire. Celle-ci pendait désormais. Je souffrais. C'était horrible. Je m'en allai, m'éloignant de la foule. Je fis apparaître alors un long bandage après avoir "mis correctement" ma mâchoire en place. Pour la retenir, je mettais le bandage par dessus, par dessous, puis le fis passer un peu partout sur mon visage. Ça la soutenait. On voyait mes yeux, un peu de mon nez, et ça allait jusqu'à la limite du cou, vers le bas. Mes gémissements étaient étouffés par le bandage. Je me tenais à un arbre, la tête baissée, les yeux fermés.

« Gnaarkblllarghheuughhglubl... »

Il fallait attendre que cela se régénère... Mais la douleur restera longtemps si il n'y avait personne pour me soigner... "correctement".
Certains passaient près de moi, des voyageurs. Ils ne me voyaient, du moins ils ne prenaient pas attention à moi. Ils se méfiaient de moi. Finalement, les humains pouvaient très bien être aussi cruels que moi-même...




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Sam 19 Nov - 22:44



Malédiction d'Halloween...
feat. Ellen et Akemi

Après que la foule se fut dispersée, Takeshi, Shinichi et moi-même quittions aussi la place. Malgré mes mots, je réfléchissais toujours aux implications de ma décision. Tout d’abord, je venais de faire une croix sur ma vie dépourvue de violence. Moi qui avait voulu arrêter les combats, voilà que j’avais complètement détruit cette décision en l’espace de quelques minutes.

Takeshi et Shinichi restaient aussi silencieux, comprenant la principale conséquence de ma participation à la guerre. Ils allaient tout deux moins me voir. Je sentis d’ailleurs la prise de Takeshi se resserrer sur ma main, signe de son émotion. Je tournai mes yeux sur lui et vit qu’il me regardait avec des yeux larmoyants. Affichant un petit sourire sur mon visage, je m’agenouillai à sa hauteur, ignorant tous les passants qui se trouvaient dans la rue. Je lui ébouriffai les cheveux, tout en lui parlant d’un ton rassurant.

- Hey, ne t’inquiètes pas. Je resterai avec vous le plus de temps possible.

- Vraiment ? me demanda-t-il avec des yeux de chiens battus.

- Vraiment. Le rassurai-je avec un sourire.

Le petit garçon sauta de joie et aurait couru dans n’importe quelle direction, si Shinichi et moi ne l’avions pas retenu par les mains. Nous continuâmes notre route, visitant un peu la capitale, même si j’en connaissais déjà une bonne partie, suite au temps que j’y avais passé avec ma sensei. Il faudrait d’ailleurs que je lui rende visite à un moment.

Alors que nous discutions justement de la possibilité de rendre visite à Sakura, un étrange comportement d’une personne dans la foule attira mon attention. Une jeune femme aux cheveux violets venait de se précipiter hors de la foule, se tenant la mâchoire. M’inquiétant, elle pouvait s’être blessée, je m’excusai auprès de mes deux compagnons, leur promettant de les rejoindre à l’auberge plus tard.

Puis, je me précipitai dans la direction qu’avait emprunté la jeune femme, mon instinct de médic me criant qu’elle avait besoin d’aide. Et en effet, quand je parvins finalement à la retrouver, elle s’était entourée la tête d’un bandage. Cependant, je pouvais voir le sang qui suintait du tissu, laissant une grosse tâche pourpre sur celui-ci.

Je m’approchai à pas lents, ne voulant pas la surprendre et provoquer une réaction agressive. Je savais d’expérience que certaines personnes pouvaient être paranoïaques lorsqu’elles se retrouvaient vulnérables. Alors, je finis par m’arrêter à quelques mètres de l’inconnue, lui offrant un sourire qui se voulait rassurant, tout en levant mes mains, pour lui prouver ma bonne volonté.

- Excuses-moi. Tu sembles bien amochée. Je suis médecin, je peux te soigner si tu m’autorises à voir les dégâts et à t’aider.

Franchement, j’aurai été à Konoha, je n’aurai même pas pris la peine de demander, et je l’aurai tout de suite ausculté et soigné. Mais ici, le monde fonctionnait différemment, tout comme les élus. D’ailleurs, vu ses habits, il devait sans doute s’agir d’une élue aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Dim 20 Nov - 12:41



feat. Akemi-san ~
Une bête...
Avant de m'être trouvée un endroit assez loin de la ville pour me considérer comme enfin "seule", j'avais perçu des bruits de pas réguliers et rapides, comme quelqu'un qui courait. À l'entente, le poursuivant possédait des sandales typiques japonaises, soit des geta. À force de voir ça à la télévision, j'avais l'habitude d'entre ce son. Et puis il y avait du monde qui en portait en Kosaten. 
Je m'étais donc trompée. Je n'étais pas seule. Je me touchai le bandage, là où se trouvait l'énorme tâche rouge sanglante. Mes mains en devinrent humides, le sang ruisselant entre mes doigts. Gémissant inlassablement, je me tus dès que j'entendis les pas devenir de plus en plus proches, pour finalement ne laisser plus aucun son s'en dégagé. L'être s'était arrêté, et je me tournai vers lui, sur la défensive, le dos courbé telle une bête. 

Surprenant, il fallait le dire. C'était une femme. La deuxième femme que je rencontre seule à seule d'ailleurs. La première état une femme araignée du nom de Rachnera dont j'avais eu... Une relation des plus... Intimes on va dire, auparavant. Celle-ci était totalement différente. Elle avait les cheveux châtains, plutôt clairs, attachés en une courte queue de cheval haute, et portait un haut un manche longues noir cachant le t-shirt rouge juste en dessous. Elle portait aussi un bas plutôt court, laissant voir une grande partie de ses jambes. Et comme j'avais pu soupçonné précédemment, elle portait bel et bien des geta. 
Ses yeux étaient bleus, doux. Elle voulait se montrer tendre, pour m'approcher, pour que je lui fasse confiance. Dans ce cas là, j'y étais bien obligée. Elle était médecin, il me fallait des soins au plus vite. Je ne voulais souffrir d'avantage... Mais j'avais bien peur de la réaction qu'elle aura dès qu'elle découvrira une mâchoire totalement cassée, arrachée même, qui pendouillait en ne tenant qu'à un fil à chaque joue. C'était horrible, et si quelqu'un venait à voir ça... Il finirait soit par courir comme un fou apeuré, soit en train de vomir indéfiniment. 

Je m'approchai alors, me redressant avec difficulté, me tenant par réflexe la mâchoire, de peur que celle-ci tombe sans prévenir. Je ne pouvais parler correctement, c'était logique. Mais c'était terrible. Cela me rappelait l'horreur qu'avait pu subir ma Viola en mon corps. Elle marmonnait, elle essayait de parler, me disant, me suppliant de lui rendre son corps. Je ne lui avais redonné, je lui avais dit "une journée", elle avait accepté. Et pourtant je me sentais si coupable. Et j'avais raison. J'avais menti. Et puis j'avais été spectateur d'un meurtre d'un père sur sa propre fille. Elle avait survécu, mais celui-ci l'avait considérée comme morte. Je me sentais si responsable, encore maintenant, même si je m'étais excusée, et qu'elle m'avait pardonnée. 

« Graaaarghhhgnarrrkkglllbll... »

Traduction : « Je vous en pris, aidez-moi. ». Même moi je n'avais compris aucun mot de ce que je disais. Alors elle... Totalement du charabia ! Si elle arrivait à trouver la phrase cachée à travers ces paroles, elle réussirait à avoir mon respect !
Je gémissais, encore et encore, frôlant de tomber sur elle, me soutenant sur son bras droit. Je la fixai droit des les yeux, j'avais réellement l'air d'un monstre, d'un animal, d'un prédateur. C'était une humaine, je pouvais le sentir par son aura. J'étais affamée, mais je me retins, parce qu'elle voulait m'aider, du moins, elle le faisait croire. 

J'haletais, inlassablement. Je ne m'arrêtai pas de la dévisager, comme si je lui disais par le regard qu'elle allait le regretter. J'ôtai alors délicatement et doucement le bandage, et ainsi lassai de nouveau tomber la mâchoire. Elle n'était pas totalement tombée, il fallait le dire. C'était écœurant. Mais entant que médecin, elle devrait en avoir vu des horreurs, n'est-ce pas ?

Et puis il y avait mon sceau à l'œil droit qui était bien visible. Mais bon, on était à Seika, Minshu et ce peuple était alliés, alors pourquoi se cacher ?




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Dim 20 Nov - 21:19



Malédiction d'Halloween
feat. Ellen et Akemi


J’entendis bien que l’inconnue voulait me parler. Malheureusement, je ne pus comprendre un seul mot de ce qu’elle m’avait raconté. Elle s’approcha de moi d’un pas chancelant, et je la regardai d’un œil méfiant, ma paranoïa reprenant le dessus. Il pouvait très bien s’agir d’un piège. Quand elle m’atteint finalement, et s’appuya sur mon bras, je me crispai. Même si j’avais fait quelques progrès dans le domaine du social, le contact physique avec des étrangers, mais même des personnes que je connaissais, me rendait plus que nerveuse.

Je pris pourtant sur moi, conservant mon sourire rassurant, alors que je remarquai la lueur presque suppliante dans les yeux de la jeune femme. Celle-là me permis de comprendre que ce n’était vraiment pas un piège et que l’élue en face de moi ( j’avais pu voir son sceau du Serpent sur son œil droit)était vraiment en besoin d’aide.

Elle se mit ensuite à délier son bandage, sans attendre mon avis, et bientôt le spectacle macabre fut dévoilé. Je ne savais comment elle s’était débrouillée, mais sa mâchoire s’était pratiquement détachée du reste de son visage et ne se retenait que par je ne sais quel miracle. Je retins une grimace et adoptai un masque professionnel.

Les dégâts étaient sérieux. Il me faudrait toute ma concentration pour réussir à soigner au maximum cette vilaine blessure. Mais je me doutai qu’il resterait cependant une cicatrice. Mettant toutes ces pensées de côté, je déplaçai la main de ma patiente sur mon épaule, pour me permettre de pouvoir utiliser mon bras, tout en faisant en sorte qu’elle puisse continuer de se soutenir. J’ignorai son regard et dirigeai le mien sur sa blessure, pour le fixer là.

Puis, je me mis au travail, complètement absorbée par ma tâche. Cela ne faisait que quelques jours que j’avais pu regagner un peu de mes dons médicaux, et je comptai bien en faire profiter cette infortunée. Je plaçai ma main gauche sous son menton, de sorte à retenir sa mâchoire à son visage, alors que ma main droite vint se mettre au niveau de sa blessure. Je l’illuminai avec mon chakra médical, et aussitôt, la large plaie commença à se refermer, très lentement. Le travail demandait une concentration intense, et après plusieurs minutes, la sueur commença à perler sur mon front, alors que les muscles venaient enfin de se reconnecter. Il fallut encore trois quarts d’heure pour que je puisse refermer entièrement la plaie.

A l’issue de cette opération, je vacillai sur mes jambes, et reculai un peu avant de m’asseoir assez brutalement sur l’herbe. Je fermai les yeux, tout en tentant de calmer ma respiration. Ce travail m’avait éreintée, bien plus qu’il ne l’aurait fait, si j’avais été dans mon propre monde. Essuyant la sueur de mon front, je tournai mon regard vers ma patiente.

- Voilà qui est fait. Par contre, je suis désolée, mais il restera une cicatrice de cette mésaventure. Puis, intriguée, je ne pus m’empêcher de lui demander : Cela est peut-être indiscret, mais comment t’es-tu blessée de la sorte ? Quelqu’un t’a-t-il attaqué ? Si c’est le cas, nous devons prévenir les autorités, tu sais.

Je la regardai avec un air sérieux. Bien que je n’ai vu aucun signe d’agression dans la rue, cela aurait tout simplement pu échapper à mon regard. Je n’étais pas omnisciente non plus. Puis, un détail me revint. En tant qu’élue, je faisais aussi figure d’autorité. Cela voulait-il dire que si elle s’était faite agresser, c’était à moi de courir après le criminel ? Oh punaise, génial ! J’allais encore devoir jouer les enquêtrices. Yay !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Mer 23 Nov - 18:25



feat. Akemi-san ~
Coup de fusil...
Elle était perturbée. Horrifiée, répugnée. Je le sentais. Elle se cachait derrière un air de médecin aguerri, se voulant vue comme quelqu'un de professionnel, qui en avait connu des horreurs comme celle-là. Je ne pouvais rire, ni même sourire. Cependant mes yeux se plissèrent, et mes sourcils se foncèrent légèrement, montrant ainsi que je me moquais, d'une certaine manière. 

Elle prit mon bras, m'offrant son épaule comme point d'appuie. J'obéis, la regardant avec un air intriguée, pour devenir vivement fascinée. Je me demandais, si je l'avais connue autrefois, peut-être m'aurait-elle guérie ? M'aurait ôtée de cette abominable maladie ? Elle usait de la magie elle aussi, mais bien différente de la mienne. Une magie pure, provenant de son corps. La mienne était une magie noire, s'intensifiant par ma haine, par ma douleur. Bien différente...

Des minutes passèrent sans que je m'en aperçoive. Sa concentration était pour moi profondément respectable. Je la fixai, elle ne me regardait pas, elle continuait son travail, déterminée à me soigner totalement. Finalement, elle recula après avoir fini, tombant sur ses fesses, transpirante comme une fontaine. Elle me fit remarquer la cicatrice qui restait... Hum hum, si elle savait ! Je posai alors mon index sur tout le long de la blessure cicatrisée, ainsi cela disparaissait, comme si rien n'était arrivé. Après tout mon corps se régénèrerait au fur et à mesure du temps qui passait. Elle m'avait facilité la tâche.

« Elle n'est restée bien longtemps... ~ »

J'agitai ma longue chevelure brillante, et puis j'enlevai tout le reste de bandage humide de mon visage, ainsi affichant mon grand charisme. Mes fines pupilles analysèrent ma sauveuse. Je posai alors une main sur une hanche et passai une main dans mes cheveux violets. 

« Merci darling... ~ »

Je ne ressentais plus aucune peur de dire qui j'étais. Une élue de Minshu, une sorcière... Peu importait désormais. J'étais une minshujin, et les seikajins étaient mes alliés, ce qui me poussa d'avantage à me dévoiler. 
Elle me regarda, et me questionna vivement sur le pourquoi de cette énorme catastrophe. Une mâchoire cassée... Il y avait sûrement une raison derrière. Cela n'arrivait pas comme par magie...
Je me sentis gênée, ne n'osai dire la vérité toute entière, les yeux plissés :

« Je... C'est... Je... Eh bien c'est volontaire. Je voulais faire peur... Hin hin... »

Raté. Bien joué, Ellen ! Vraiment ! Maintenant elle va se méfier de toi, elle va te considérer comme folle, comme bizarre, ... Vraiment, parfait ! 
Je veux être crainte, mais là, je n'y avais point songé ! Je voulais juste admirer la lame scintillante de mon couteau maudit, et puis... Et puis celui-ci s'était jeté sur moi... Sûrement à cause de la soirée d'Halloween. J'avais été assassinée par coup de fusil... Coup de fusil...

Image pour l'imagination ~ 

Je fermai les yeux doucement, réfléchissant à ce qui s'était passé... Et puis je plongeai en plein rêve, où j'y vis ma Viola, près de moi. J'étais sur le lit, redressée. Je la regardais, joyeuse, démon couchée à ma gauche. La blonde avait un adorable sourire aux lèvres, ses yeux plongés dans les miens. En fait je nous voyais tous les trois. J'étais comme remontée dans le temps. 
Nous étions si jeunes, vers les treize ans. Mes yeux étaient rouges, preuve que j'étais bien malade et point assez aguerrie en matière de magie noire. J'étais si candide à l'époque. J'étais vivante...

Et puis je fus transportée ailleurs. Je me trouvais désormais en pleine forêt. Il pleuvait, il faisait nuit... Ce lieu... M'était terriblement familier. Et j'avais raison.
Je voyais ma chère Viola courir comme elle pouvait, derrière elle... Moi, sous ma forme de ... Monstre. Je saignais de partout... Je ne possédais plus de jambes. Mes yeux étaient éclatés. Je ne voulais plus voir ça. 
Et puis horreur ! Le père arriva. Il tira plusieurs fois, sur sa propre fille. Il ne le savait pas, elle était dans mon corps. Moi, j'étais dans le sien. Je ricanais. Un mensonge... Le dégoût que j'éprouvais envers moi-même s'approfondit. 

Puis je revins à la réalité. L'homme qui m'avait tuée précédemment était doté de cheveux blancs. Il avait l'air d'être dans la trentaine d'années. Une prochaine victime sur la liste... Il le paiera. Tôt ou tard.

Je regardais la jeune fille d'un air très hypocrite. J'étais replongée dans ma profonde mélancolie. Je me sentais si responsable. Si coupable. Traître.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Jeu 24 Nov - 18:04



Malédiction d'Halloween...
feat.Akemi et Ellen

Je pensais vraiment qu’il allait rester une cicatrice de mon travail. Cependant, l’autre élue parvint à me surprendre en la faisant disparaître d’un geste du doigt. J’haussai un sourcil devant cette démonstration. Comment était-ce possible ? Possédait-elle une sorte de régénération rapide ? Un peu comme les Jinchuurikis de mon monde ? Leur pouvoir démoniaque leur permettait une guérison beaucoup plus rapide.  

Je ne compris pas trop ensuite ce qui se passait. J’aurai cru qu’elle tentait de se donner une certaine contenance, sauf que, je n’en étais absolument pas certaine. De plus, elle employa un mot qui m’était complètement inconnu. Que voulait dire « Darling » ? Je lui envoyai cependant un faible sourire.

- Ce n’est rien. Je n’ai fait que remplir mon devoir de médecin.

Puis, je me relevai en m’étirant. Cette opération m’avait vraiment siphonnée. J’attendais pourtant toujours la réponse à ma question, et je posai un regard intrigué sur la jeune femme, mettant les mains dans les poches. Quand l’explication vint, un coin de ma bouche se tourna en une ébauche de sourire amusé, et j’étais pratiquement sûre que l’on pouvait lire mon amusement dans mes yeux. Il était évident que c’était un mensonge. L’hésitation, ainsi que l’explication elle-même, le prouvaient.  Mais j’étais soulagée, je n’allais pas avoir à courir après quelqu’un.

Je m’apprêtai à lui envoyer une remarque concernant son excuse, quand elle ferma les yeux. Perplexe, je la regardai faire, ne sachant pas trop quoi faire. Cela dura quelques minutes, avant qu’elle ne rouvre les yeux, jetant sur moi un regard où se mélangeaient mélancolie, hypocrisie, et dégoût. Okay, avais-je en face de moi une bipolaire ? Elle passait d’un ton assez joueur à la déprime en l’espace de quelques secondes.  Ne sachant comment réagir, je finis cependant par reprendre la parole.

- Donc, tu t’es faite une telle blessure volontairement ? Et pour faire peur aux gens ?
L’ombre d’un sourire amusé jouant sur mes lèvres, je continuai. Tu sais que le maquillage ça existe ?

Voilà, j’avais fini par sortir ce que je voulais dire avant qu’elle ne soit plongée dans sa sorte de transe. Au moins, cela la ferait sans doute revenir dans la réalité. Ayant moi-même été très proche du point de non-retour, je savais qu’il valait mieux interrompre le genre de pensées qui devait traverser la tête de l’élue de Minshu. D’ailleurs, changeant encore une fois de sujet, je lui adressai de nouveau la parole.

- Au passage, je suis Akemi, et toi ? Et quel est ce pouvoir que tu as utilisé plus tôt ? Il m’intrigue beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Sam 26 Nov - 13:24



feat. Akemi-san ~
Maladroite...
Pour répondre à mes remerciements, elle me dit tout simplement qu'elle ne faisait que son travail. Cet être face à moi était bien quelqu'un de modeste, car un vulgaire médecin de base ne pourrait jamais soigner une aussi grosse blessure. Mes joues étaient déchirées, des bouts manquaient, c'était impossible. Et pourtant, cette demoiselle devant moi m'avait sauvée, d'une certaine manière. Et même sous ma mélancolie soudaine, je souris poliement.

« Ne sois pas si modeste. Je doute fort qu'un médecin basique arriverait à soigner cette blessure. »

Répondis-je de ma voix grave et sensuelle avec un ricanement étouffé.
Finalement, ma tristesse n'avait duré. Je regardais femme face à moi, tendrement, rassurée de ne plus souffrir de cet accident. J'avais bien peur que cette douleur reste encore longtemps, j'avais bien peur que personne ne vienne à ma rescousse, que tout le monde m'ignore. Après tout j'étais une sorcière, un être détestable. Tout le monde voulait ma mort parce que j'étais une cannibale, parce que je me nourrissais de leurs enfants. Ils me voulaient au bûcher, ils voulaient me voir brûler, hurler. 

Elle s'était levée, elle avait l'air intriguée par mon humeur si changeante. Je possédais un caractère inconstant après tout, ça se comprenait. J'étais lunatique... J'avais un vrai problème avec ma personnalité. J'apprenais à ressentir de nouveaux sentiments après tout. Viola ne m'avait pas tout donné. Il me manquait plein d'autres à découvrir. 
Parce que j'étais une psychopathe. Pas une folle amoureuse comme on peut voir souvent dans les mangas, non, j'étais quelqu'un qui ne possédait aucun sentiment. Je tuais de sang froid, je m'en fichais, j'étais totalement stoïque, comme un boucher au boulot, coupant la viande pour ses clients. Totalement neutre. 

Et puis je perçus un sourire à ses lèvres. Un sourire moqueur, mais point vexant. J'étais plutôt surprise, et puis je repensais à ce que j'ai pu dire comme excuse... Compréhensible. Mon mensonge était évident. Je soupirai, prenant à mon tour un sourire sarcastique. Je riais, profondément, de moi-même.

« Donc, tu t’es faite une telle blessure volontairement ? Et pour faire peur aux gens ? Tu sais que le maquillage ça existe ?

Le maquillage... Oui, c'est vrai, ... Ah, elle avait raison ! Encore une raison pour prouver que mes paroles n'avaient aucun sens ! Devrais-je lui dire la vérité ? ... Une sorte de force inconnue vit me pousser à le faire, avec cependant toujours cet air "joueur" et "provacateur". 

Je suis maladroite... J'ai voulu m'amuser avec un couteau, et voilà comment cela s'est terminé... Huhuhu... »

Pour confirmer mes propos, je vins faire apparaître le dit couteau, tout ensanglanté. Même si il l'était déjà de base, celui-ci était maintenant recouvert de mon liquide, plus ceux de mes parents. Un mélange écœurant. Le sang était si rouge, si envoûtant. Je léchai alors de manière terriblement aguicheuse pour finalement le ranger entre mes seins, après avoir ouvert le haut de ma chemise. 

Je m'approchai d'elle, la prenant par le menton, la regardant droit dans les yeux, mon sourire s'agrandissant brutalement, je lui soufflai, presque comme un murmure :

« Puis-je connaître le nom de ma sauveuse ? Ah ! J'en oublie la politesse ! Mon nom est Ellen. ~ »




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Dim 27 Nov - 19:37



Malédiction d'Halloween
feat. Akemi et Ellen

Cette jeune femme commençait à m’intriguer de plus en plus. Rien que ses changements d’humeur me perturbaient. J’avais déjà eu à faire à quelques lunatiques dans ma vie, mais je n’avais jamais su comment gérer leurs sauts d’humeur. Après tout, j’étais spécialisée dans la guérison des problèmes physiques, je n’étais pas psy !

Je tentai cependant de continuer la conversation. On m’avait dit de faire des efforts. Donc, c’est ce que je faisais ! Même si cette femme était très perturbante. J’écoutai sa véritable explication concernant sa blessure et ne pus retenir un haussement de sourcil. Comment quelqu’un pouvait-il être si maladroit au point de se couper ainsi ?

Puis, toute expression quitta mon visage. Là par contre, ça dépassait totalement mes capacités. On aurait dit une légère psychopathe à lécher ainsi son couteau. Surtout que j’avais déjà vu des séductrices à l’œuvre. Notre métier n’était pas que du combat, et certaines femmes et hommes s’étaient spécialisés dans le domaine de la séduction pour soutirer des informations. Et j’avais pu en voir certains au travail. C’était pour cela que je parvins facilement à déduire ce que faisait l’élue de Minshu. Sauf que, dommage pour elle, mais j’étais totalement insensible à ce genre de choses. Mon niveau en relations sociales n’était pas si élevé.

Je l’observai s’approcher, son sourire qui se voulait séducteur toujours accroché sur son visage. De mon côté, je croisai les bras, attendant de voir ce qu’elle comptait faire. Ce n’était pas parce qu’elle tentait quelque chose d’aussi insensé que j’allais la rejeter brutalement. Aussi quand elle me saisit par le menton, et qu’elle me demanda mon nom (que je lui avais déjà donné), je me tendis, avant de forcer mes muscles à se relâcher, et de décroiser les bras. Au moins, une chose que j’en avais tiré, c’était son nom.

Je n’en perdis toutefois pas mon sang-froid et lui renvoyai un sourire glacial, posant la lame d’un kunai sur sa gorge. Puis, j’avançai mes lèvres au niveau de son oreille gauche. Je lui murmurai d’un ton réfrigérant :

- Akemi Namikaze. Mais ne retente pas ce petit tour sur moi. Ça ne sert à rien. J’y suis totalement insensible. J’ai beau t’avoir sauvée, ce n’est pas une raison pour ne pas garder tes mains pour toi. Compris ?

Je laissai quelques secondes passer, histoire que le message soit bien ancré dans sa tête, avant de retirer ma lame et de me reculer. Je rangeai mon arme, avant de lui adresser de nouveau la parole, changeant totalement de sujet.

- Donc, qu’est-ce qui t’amène à Chikai ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Sam 3 Déc - 11:13



feat. Akemi ~
Un ordre ? Vraiment ?...
Akemi Namikaze donc... N'avais-je point déjà entendu ce nom ? Oh, oh... Oh je viens de comprendre ! Alors, aurais-je fait une erreur ? La Malédiction de ce fantôme d'Halloween avait même touché mon mental ? Quelle honte ! Si on se voulait séducteur, et qu'on ne réussissait point à bien poser les questions — car tout dragueur se devait de poser les questions en premier, pour se donner l'air intéressé par la cible — alors cela ne servait à rien du tout ! Ou bien... Était-je tout simplement maladroite de base ? Viola m'aurait contaminée par son idiotie ? Argh, ça m'apprendra à rester autant de temps en son corps en prétendant être elle... 

C'était "le prix à payer"... Une nouvelle vengeance que je portais à mes épaules, ainsi devenant le pauvre du prêtre et du bourgeois. Viola était peut-être l'envoyée des dieux — un ange que je portais naguère, au contraire de mes parents, pervers démons étaient-ils — par son innocence toujours présente, s'étant obligée de châtier celui — ou celle dans mon cas — qui nuit; mes parents étaient bien logiquement les deux bourgeois dont je subissais le poids lourd depuis un moment... Seul l'un d'entre eux avait voulu descendre, mais retenu par mon père, ma mère resta à mes épaules, laissant la douleur ambiante revenir. Mon père était un véritable être cynique, malsain, violent, d'un véritable ascendant sévère envers moi depuis le jour où mère le trahit. Un être intensément possessif, que je haïrais perpétuellement. Honte à moi d'avoir hérité de son côté naturellement impérieux, grave, bref.

J'étais bien aguerrie par les malédictions, alors ce pauvre malice que m'avait lancé cette allégorie d'Halloween ne me vexait guère. 

Je m'étais laissée pousser par mon élan charmeur, mais il fallait pas trop rêver, ainsi la demoiselle que j'avais face à moi brandit une arme que je n'avais jamais perçue auparavant, la mettant à mon cou, approchant son visage du mien pour finalement poser un ton autoritaire près de mon oreille, à l'effigie d'une menace. Je me mis à rire un court moment avant de brutalement m'arrêter, ainsi lui répondant avec une éloquence habituelle, lui accaparant son arme vivement :

« Je n'écoute les ordres que des êtres que je pense dignes. Pourquoi donc devrais-je écouter une personne, même si celle-ci m'a sauvée d'une douleur profonde et longue, que je n'ai rencontrée qu'il y a peu de temps ? »

Question rhétorique. Je n'avais point besoin d'une réponse de sa part. Elle recula, je fis de même après lui avoir relancé son arme, après tout elle ne me servirait à grand chose, j'en possédais déjà énormément. Peut-être point comme celle-ci, mais à quoi bon ? 

« Donc, qu'est-ce qui t'amène à Chikai ? 
Longue histoire. J'allais quitter ce territoire désormais. Une histoire avec une amnésique qui veut retrouver la mémoire avec un androgyne. Nous avons voyagé sur un navire, suite à un sombre événement avec des hystériques adorateurs du "Grand Zayro"... »

Mentir ne servait à rien. Et puis, cette jeune femme, cette Akemi, elle n'avait bien l'air dangereuse, et elle venait de Seika, un camps allié. Mais savait-elle que j'étais une "minshujine" ? Bien, après m'être rapprochée autant d'elle tout-à-l'heure, elle avait du le remarquer...

Je restais droite, fière, hautaine, un sourire à mes lèvres, les yeux plissés sensuellement, une main sur une hanche, les cheveux bercés délicatement par le vent. Je la fixai, et après avoir brièvement lu en ses pensées, j'avais pu constaté qu'elle me trouvait étrange, et qu'elle savait que j'étais une élue... Tout simplement par mes vêtements. Hum, oui, il était bien pensable que j'en étais une en me regardant... Ah, peu importait, je garderais toujours cet habit sur moi, je l'appréciais trop pour le laisser partir pour quelconque raison.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Dim 4 Déc - 15:20



Malédiction d'Halloween
feat. Akemi et Ellen

La jeune femme n’avait pas du tout semblé être intimidée par ma menace, et plus par flemme qu’autre chose, je l’avais laissé prendre mon arme. Ce n’était pas comme si je n’avais pas d’autres moyens de l’immobiliser si elle se montrait un peu trop entreprenante. Donc, d’un côté j’étais indigne d’elle, mais de l’autre je l’avais soignée d’une longue et profonde douleur ? Oui, elle était vraiment lunatique.

Soupirant, je rattrapai mon arme au vol quand elle me la lança, et la rangeai dans mon étui. Elle repris bien vite son comportement de « séductrice », et pour ne pas être trop perturbée par cela, je me dis que cela devait être comme une seconde nature chez elle. Il me fallait juste ignorer ce comportement étrange, ce que je fis de suite.

Je me figeai quand elle parla de Zayro. La façon dont elle l’avait nommé, on aurait dit qu’elle l’adorait aussi, tout comme la secte du Fuyujin. Était-ce le cas ? Avais-je en face de moi une adoratrice de cet abject personnage ? Celui-là même qui m’avait jeté au fond du gouffre ? Celui à cause de qui, sans l’intervention de Sakura, j’aurai abandonné la vie ? Toute expression quitta mon visage face à cette révélation.

Zayro Jinn m’avait profondément atteinte lors de notre rencontre, il m’avait détruite aussi bien mentalement que physiquement. Je serrai inconsciemment mon bras où il avait fusionné le tout premier visage, celui de l’enfant dont il avait arraché la peau sous mes yeux, alors qu’il était encore vivant. Grâce au travail de ma senseï, les visages avaient disparus de mon corps, mais j’en gardai tout de même des cicatrices qui me couvraient le torse, le cou, les bras et les épaules, et ce, pour la vie.

Je lui jetai un regard glacial, tout sourire ou expression sereine ayant quitté mon visage. Même si je me jugeai très tolérante et que je voulais faire des efforts pour m’ouvrir aux autres, il y avait des limites à ne pas dépasser. Adorer Zayro Jinn en était la principale. Je ne pourrai jamais apprécier quelqu’un qui tenait ce monstre en haute estime. C’était tout bonnement impossible.

- Le Grand Zayro Jinn ? J’espère que c’est juste une formulation ironique et que tu n’apprécies pas réellement ce fumier. Déclarai-je d’un ton réfrigérant.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Ven 16 Déc - 18:41



feat. Akemi Namikaze.
Moquerie... ~
Son visage déjà bien vide d'émotion se refroidit d'avantage, le rendant plus agressif, les sourcils légèrement froncés. Était-ce par mon comportement séducteur exaspérant ou... Pour le nom que j'ai prononcé ? "Zayro Jinn" ? Je pensais fermement à la deuxième idée, après tout ce dernier n'avait point une bonne réputation, il était détesté, craint, tout comme moi autrefois. C'était un monstre, une machine à tuer totalement robotique : aucun sentiment, il ôtait la vie de sang froid. Du moins, d'après les informations dont j'ai tirées de lui.  

Mon sourire s'agrandit, me moquant évidement de ce que la ninja disait. Moi ? Adorer un autre être ? Qu'importe s'il était puissant, dieu, roi, c'était totalement inenvisageable ! Ridicule ! Je ricanai sans gêne, les bras croisés sous ma poitrine, les yeux fermés. Mon rire était plutôt machiavélique, intimidant, grave. En fait, c'était habituel pour moi de rire ainsi. Enfin, peut-être que l'autre demoiselle face à moi n'avait pas l'habitude d'entendre ce genre de ricanement...

Je me calmai alors doucement, remettant une mèche à sa place, agitant ma chevelure gracieusement, et ainsi, le dos de ma main sous mon menton, je levai la voix, celle-ci bien charmante, sensuelle :

« Moi, adorer Zayro ? Vraiment ?

Encore un petit rire. Je remis ma main sur ma hanche, l'autre tombant délicatement tout le long de ma taille. Le vent soufflait, dégageant d'avantage mes jambes démunies d'imperfection; ma robe étant moulante — affichant mes somptueuses courbes terriblement féminines au passage —, il ne montrait rien d'autre que mes jambes. Bien heureusement.

Tu te trompes darling. ~ Je suis faite pour être admirée, pas l'inverse. 

Je continuai, après avoir soupiré, le sourire toujours sur mes lèvres rouges, sous le même ton :

Je ne l'ai encore jamais vu de mes propres yeux. Mérite-il sa sale réputation d'abominable monstre ? » 

J'avais brièvement imité la voix de certains villageois que j'avais entendu parler, un ton niais, grotesque, faiblard. Du moins, c'était tenté. J'avais du mal, après tout j'étais loin d'être ce genre d'être. J'étais pratiquement leur contraire parfait. J'étais charismatique, unique, bourgeoise, distinguée. Eux, vulgaires pèquenots soient-ils, n'étaient que des porcs sales, répugnants et incorrigibles. 

En vu de comment elle traitait ce "Jinn" si adoré de cette secte citée précédemment, sa réponse était évidente. Mais je voulais savoir, au passage, si elle avait quelque chose en plus à donner de lui. Peut-être l'avait-elle rencontré ? Après tout, elle avait l'air bien plus énervée, agacée de lui que les autres villageois que j'avais rencontrés.




“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Sam 17 Déc - 18:14



Malédiction d'Halloween...
feat.  Akemi et Ellen

Contrairement à ce à quoi  je m’attendais, la jeune femme devant moi ne partit pas dans une sublime éloge de Zayro Jinn comme avait pu le faire son adorateur que j’avais capturé lors de ma mission avec Sakura. Non, elle eut même une réaction  totalement inattendue et surprenante. Ellen partit dans un éclat de rire moqueur. Selon ses dires, l’élue n’était pas faite pour admirer les autres, mais seule elle pouvait être admirée des autres.

Je haussai un sourcil. Elle avait de nouveau retrouvé son comportement « séducteur », mais ce qui me vint surtout à l’esprit était la certitude que j’avais que si elle se retrouvait face à Zayro, elle ne lui sortirait très certainement pas ces paroles. De plus, pourquoi l’appeler le « Grand Zayro Jinn », si elle n’éprouvait aucune sorte de respect pour lui ?

- Donc c’est pour le fun que tu l’appelles le « Grand Zayro Jinn » ?
Ma voix trahissait mon amusement, mais aussi mon incrédulité. Décidément, cette femme était surprenante.

Mon visage se referma quand Ellen me demanda si le Fuyujin méritait sa réputation. Ce sujet resterait à jamais sensible chez moi, même si j’étais maintenant capable d’en parler un peu plus librement. Cependant, la Minshujin restait une inconnue à mes yeux, et je me voyais mal lui parler de ce traumatisme alors que je ne la connaissais pas. D’ailleurs, ma main se referma encore plus sur mon bras droit, alors que je lui répondais.

- Je te le confirme, Zayro Jinn mérite sa réputation.

Je ne développai pas, jugeant inutile que l’autre élue sache ce qu’il s’était passé lors de cette rencontre. Qui sait la réaction déplacée ou étrange qu’elle pourrait avoir en entendant mon histoire. Je savais que je ne le supporterai pas, et que je pourrai m’énerver contre Ellen si celle-ci avait un comportement inapproprié. Or, j’avais décidé d’être plus sociable, et frapper toutes les personnes qui m’énervaient n’était très certainement pas la marche à suivre.  

- Si j’ai un conseil à te donner, c’est de l’éviter à tout prix.
J’ajoutai d’un ton moqueur, histoire de détendre l’atmosphère. Et je doute que tu provoques une grande admiration chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1460
Yens : 919
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Au manoir, Forêt de la Mort (Zones Inexplorées)

Progression
Niveau: 101
Nombre de topic terminé: 40
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Ellen ♀ La grande dévoreuse ♀

- En ligne



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Sam 24 Déc - 11:00



feat. Akemi Namikaze ~
Une ambiance plus joyeuse...
Une main devant ma bouche, je me mis à rire moqueuse. Ne savait-elle donc point ce que je voulais dire, réellement ? 

« Ne sais-tu point ce qu'est "l'ironie" ? ~

Je continuai, tournant doucement la tête de droite à gauche après avoir longuement soupiré :

Aimer, adorer ce genre de personne... Non, vraiment, qui pourrait faire ça, mis à part les désespérés ? »

Ici, en ces lieux, la chaleur était terriblement intense, je commençais à haleter, n'ayant l'habitude de cela. Je portais pourtant des vêtements qui laissaient dégager l'air, je n'étais pas en train d'étouffer sous une montagne de vêtements... Alors pourquoi ? De plus, j'avais subi le désert avec Natsume et Mako... 
Je ne savais pas ce qui m'arrivait. Je me sentais... Fatiguée. Épuisée. 
Alors, petit à petit, je fis apparaître une barrière de ténèbres au dessus de moi pour me faire de l'ombre. Cette barrière se changea vite en parapluie, tombant ainsi dans mes bras. Je le fis tourner sur lui-même, un sourire aux lèvres, presque puérilement, mais pourtant, ça laissait s'émaner un air élégant.
Je soufflai un long moment, regardant la belle demoiselle aux cheveux presque roux devant moi. Elle avait l'air... Perturbée... Plongée dans ses pensées. Intriguée, je la dévisageais, cherchant à savoir ce qui se trottait dans sa tête, sans forcément utiliser ma magie pour passer faire une brève lecture de ses pensées.

Mais soudainement, elle leva la voix de nouveau avec un ton différent, un air plus joyeux. J'écarquillai les yeux, surprise, avant de rire de nouveau.

« Hum... Je vois. Mais n'a-t-on dit un jour, "rien n'est impossible" ? »

Je fis disparaître le parapluie un court moment pour m'attacher les cheveux en un chignon élégant, orné de mon nœud rouge si fétiche, laissant cependant deux mèches ondulées entourer mon visage d'ivoire. Je repris mon parapluie, le faisant tournoyer de nouveau, un sourire aux lèvres, toujours les yeux plongés en ceux, bleus, de la jeune Namikaze.

Cette nouvelle coiffure me donnait un air plus noble, plus stricte, c'était différent, mais j'avais chaud, alors il fallait bien mettre mon cou à l'air libre. J'avais des cheveux si longs...



HS:
 


“A girl who was hated...”
Ellen's voice ~ Battle theme
Viola ~:
 


L'Impératrice des enfers... (+ dessin):
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1044
Yens : 944
Date d'inscription : 31/07/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 22
Exp:
5/6  (5/6)
avatar
Akemi Namikaze ⱡ Altruiste ⱡ

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   Ven 30 Déc - 23:28



Malédiction d'Halloween...
feat. Akemi et Ellen

Un coin de ma bouche se haussa en une ébauche de sourire amusé alors que la jeune femme en face de moi se justifiait pour ses propos tenus plus tôt. Vraiment Ellen était étrange. Elle passait d’une émotion à une autre et semblait rire pour un rien. Bien que troublant, cela n’était pas non plus désagréable, sauf quand elle adoptait son attitude « séductrice ».

Mais ce qui me fis hausser un sourcil, fut l’apparence d’un parapluie qui paraissait être constitué d’ombre. Ayant déjà vu des Naras à l’œuvres, ceux-ci appartenant à un clan pouvant manipuler les ombres, ce n’était pas le fait de voir des ombres se plier au contrôle de quelqu’un qui m’étonnait. Non, c’était plus le fait que cette femme d’un autre monde en soit capable, en plus d’avoir des pouvoirs de régénération, qui m’avait pris par surprise. Mais je me repris en me rappelant que tous les mondes contenaient des personnes possédant des pouvoirs qui pouvaient soit être différents des miens, soit très semblables à ceux présents dans mon monde. Ce qui semblait être le cas ici.

- En effet, ce dicton existe. Mais je ne prendrai pas ce risque si j’étais toi.
J’ajoutai, me sentant d’humeur moqueuse. Darling~.

Sur ces mots, je finis par me rendre compte que les rues non loin commençaient à se vider. Etait-il déjà si tard ? Il était temps pour moi de retourner voir ma nouvelle famille. Ils devaient avoir atteint l’auberge depuis le temps. En réalité, je n’avais même pas remarqué le temps filer. Sans doute l’effet d’enfin tenter de maintenir des conversations avec d’autres personnes, de me montrer sociable. Même si les circonstances avaient été particulières, et qu’Ellen était assez, comment dire, originale, j’avais effectué les premiers pas de mon retour parmi les vivants. Et cela n’avait pas été si difficile que cela. En réalité, c’était plus le fait de m’attacher à quelqu’un qui m’effrayait.

Je reportai mon attention sur l’élue de Minshu, celle-ci ayant attaché ses cheveux entre-temps. Il était maintenant temps de se séparer, et je lui offris un petit sourire.

- Il faut que je rejoigne ma famille. Je leur ai promis que je ne les laisserai pas seuls longtemps. Je te dis donc au revoir Ellen. Peut –être qu’on se reverra un jour. Puis, après un petit moment, je laissai un sourire amusé paraître sur mes lèvres.En espérant que tu me sautes pas dessus à ce moment-là.

Sur ces mots, je tournai les talons, avant de me diriger d’un pas rapide vers l’auberge où j’étais censée rejoindre Shinichi et Takeshi.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Malédiction d'Halloween...   

Revenir en haut Aller en bas
Malédiction d'Halloween...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.