Partagez | .
Problèmes en chemin [Jason]
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Problèmes en chemin [Jason]   Sam 19 Nov - 14:11






Hésitation


Ce rp se passe 2-3 semaines après la rencontre avec Heiwa sur les routes commerciales. Haïko a un an et 2 mois

Il avait grandi vite mine de rien. Je me souvins encore qu'il y a peu il ne pouvait se déplacer que dans mes bras et ne s'exprimer que par des pleurs. Il était si petit dans le berceau de Mei, l'œil innocent, cherchant en permanence le contact d'un adulte qu'il connaissait. Aujourd'hui, il avait une année et quelques mois. Il tentait de tenir en équilibre sur ses deux pieds, et franchement, il se débrouillait vraiment bien. Il s'amusait sous mes yeux à courir dans la chambre de l'auberge que j'avais loué, allant de mes bras à l'armoire qui se trouvait en face, poussant des petits rires joyeux. Le sourire aux lèvres, je le réceptionnai à chacune de ses venues pour l'aider à se retourner et le laissai repartir. Plusieurs fois il tombait, signe qu'il devait encore s'entraîner, mais jamais il n'eut mal. J'adorais ces moments de complicités entre nous, mais intérieurement, je réfléchissais.

Cela faisait deux semaines qu'on était ici. Deux semaines que j'avais peur d'aller plus loin. C'était déjà un grand effort d'être venu jusqu'ici, et la rencontre avec le ninja de l'akatsuki m'avait un peu déstabilisée. Je ne pouvais toujours pas concevoir qu'il m'ait dit avec tant de détachement qu'il était responsable de l'attaque d'Handa. Qui était-il réellement ? Un fou ou un incompris ? Pouvais-je encore lui faire confiance ou devais-je l'éviter ? Je n'en savais rien, et douter de lui me donnait une grande inquiétude pour la suite. Si jamais je rencontrais cette Aki dont Kamatari m'avait parlée, comment allait-elle réagir ? Comme allait se passer notre première rencontre ? Et pour la suite, comment allait se dérouler mon voyage chez mon ennemi officiel ?

Car même si je ne voyais aucune frontière, les faits étaient là... j'appartenais au camps détesté de tous, et Seika ne me laissera pas aisément passé. Valait-ce la peine de tenter le diable ? Tous ces questionnements avaient retardé mon voyage. J'étais restée ici avec Haïko, tentant de me convaincre que je pouvais le faire. J'avais passé ce laps de temps à m'amuser avec mon fils, attendant probablement qu'un miracle ne se produise dans mon esprit et me donne le courage de continuer.

En attendant, il était l'heure de se restaurer pour le dernier repas du soir. Je m'occupai de nourrir l'enfant en premier, puis descendit avec lui au rez de chaussée, où se trouvaient entre autres les tables pour manger. L'aubergiste me souria en me voyant descendre, ce que je lui rendis aimablement. Puis je trouvai une table vide, posai Haïko sur mes genoux et commandai mon plat. Alors que je l'entamai, mon fils me fit comprendre qu'il voulait se promener, comme il en avait l'habitude depuis que j'étais arrivée ici. Seulement, il oubliait à chaque fois que préférais finir de manger avant de pouvoir le surveiller complètement. Du coup, je le maintins sur mes genoux en lui glissant.

Pas tout de suite petit aventurier, laisse maman finir de manger.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Dim 20 Nov - 10:11


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Alors que les sabots de sa monture martelaient le sol à vive allure, Rock était soulagé que le temps lui offre enfin une accalmie. Cela faisait environ deux heures qu’il avait quitté Tanith, et il était trempé. Heureusement, la pluie avait cessé environ dix minutes plus tôt. Il était également épuisé par son combat, bien qu’il s’en soit tiré indemne. Il ne rejoindrait pas Shiryoku directement cette nuit-là. Il décida de s’arrêter à la prochaine auberge qu’il rencontrerait afin de faire une pause, et de se reposer. Il remarqua alors un hameau, et ralentit l’allure en y entrant. Avec soulagement, il découvrit une auberge qui semblait plutôt agréable. Une trouvaille imprévue dans un hameau de cette taille.

Satisfait, il descendit de monture et attacha celle-ci dans un box de l’écurie située en face de l’auberge, afin qu’elle soit à l’abri en cas de nouvelle averse. Il rejoignit ensuite l’auberge et demanda une chambre pour la nuit. Il apprit également que les lieux disposaient d’une salle d’eau, et il demanda à prendre un bain pendant que ses affaires séchaient. Il monta donc ôter son armure, et rejoignit la salle d’eau en vêtements noirs. Il se déshabilla derrière un paravent et laissa ses vêtements bien en vue afin d’entrer dans l’eau chaude de son bain avec un plaisir non dissimulé. Une servante récupéra ses vêtements pour aller les faire sécher au coin du feu. Le pourfendeur demeura dans son bain un bon moment, et on lui amena finalement des vêtements de rechange le temps que les siens sèchent durant la nuit.

Jason ne fut pas ravi du choix des vêtements jaune décoloré qu’on lui amena, mais il décida de ne pas faire le difficile. De toute façon, il allait manger, puis dormir, alors peu importe les vêtements qu’il portait. Il sortit finalement du bain avant de s’habiller avec ces nouveaux vêtements qui déclenchèrent une grimance chez l’épéiste lorsqu’il se vit dans la glace. Il gagna ensuite la salle principale et s’assit comme à son habitude à l’une des tables les plus reculées de la salle. Il y commanda un fameux repas, où on le prévint qu’il avait de la chance car l’heure du dernier service approchait dangereusement. Il se faisait tard. L’assassin remercia alors la serveuse et attendit son repas tout en détaillant les gens présents dans la salle. Malgré l’heure tardive, il y avait pas mal de monde, mais personne qui alerta les sens du nippon. Son regard traîna un instant sur une maman et son bébé, puis sur un groupe d’hommes un peu bruyants au bar, avant qu’il ne se détende légèrement. Les lieux semblaient sécurisés.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Mar 22 Nov - 18:13






Maladresse


Lorsque je portai la dernière bouchée de mon repas à ma bouche, le petit gesticula de plus en plus, commençant à geindre, frustré de rester ainsi bloqué par mon bras.

ze...veux....veux...

Je l'attirai encore vers moi pour lui donner un bisou sur le front.

Très bien petite terreur, va te dégourdir les jambes, mais ne va pas trop loin, maman te regarde.

Il n'en avait clairement rien à faire de mes propos auxquels il ne devait pas comprendre grand chose de toute manière, mais j'aimais le lui dire tout de même, pour me rassurer. Puis, je le posai par terre, le laissai prendre le temps de trouver son équilibre, puis comme une fusée, il partit pour une nouvelle exploration de l'auberge. Heureusement, celle-ci était petite et je pus sans peine le suivre du regard. Il avait bien progressé depuis ses premiers pas à Yuki. Ce n'était pas encore une marche bien assurée et maîtrisée, mais il tombait de moins en moins souvent, et cela me réjouissait beaucoup.

Mais très vite, il alla cogner assez fort dans un monsieur qui arrivait un peu vite d'une direction opposé. L'adulte ne l'avait probablement pas remarqué. Haïko se retrouva sur les fesses, et se mit à pleurer car il s'était cogné le nez. Immédiatement, je me levai et courut vers mon fils pour le prendre dans les bras. Mais avant que je l'atteigne, l'homme s'était déjà retourné et le regardais d'un air mauvais. Il ne fallait pas être expert pour constater qu'il avait probablement trop bu.

Dégage, toi !

Il avança son pied pour repousser plus loin l'enfant, mais j'arrivai juste à temps pour que son entreprise ne touche que du vide. Je calai Haïko sur mes hanches, le berçant calmement, tout en m'adressant à l'homme.

Veuillez m'excuser...

Il leva ses yeux vers moi.

T'es qui toi ?

Je... je suis la maman de cet enfant... il... a été un peu maladroite, pardonnez-moi...


ça va pas suffire ça tu sais...

Quoi ?

Il ne répondit pas et tenta de me frapper de la main. Réflexe ninja oblige je l'esquivai sans problème, surprise tout de même de ce mouvement.

Calmez-vous monsieur, s'il-vous plaît...

L'alcool mauvais, l'homme ne me répondit pas verbalement. Il m'en voulait particulièrement, et les cris de l'enfant n'arrangeaient rien à sa patience qui semblait s'être effrité dès sa collision avec le petit. Appuyant mon petit contre moi pour le rassurer, je continuai d'éviter les poings qu'il tentait de m'administrer, le suppliant par la même occasion de cesser ces actes.

Ecoutez-moi, cessez vos agressions, je ne voudrais pas que ça se termine mal...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Mar 22 Nov - 18:41


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Tranquillement, Rock entama son repas en tentant d’ignorer les groupes bruyants qui parsemaient la taverne. Quelques minutes plus tard, il fut attiré par les cris d’un enfant, et leva les yeux pour observer la scène : apparemment un type de taille moyenne bedonnant et portant de petites lunettes avait bousculé l’enfant. Ou bien avait été bousculé par celui-ci. Le nippon ne sut le dire, mais ses sourcils se froncèrent lorsque l’homme, non content de refuser les excuses de la mère du petit, tenta de la frapper. A ce moment-là, Jason se leva et s’approcha de l’homme en le contournant pour arriver dans son dos. Il tenta plusieurs fois de frapper la jeune femme qui avait d’excellents réflexes qui n’échappèrent pas à l’œil entraîné de l’assassin.

C’est alors qu’il allait tenter de la cogner une nouvelle fois que le geste du poivrot s’immobilisa brusquement. Il sentit une pression extrêmement forte sur sa clavicule et son visage fut déformé par la douleur. Il parvint à tourner légèrement la tête, juste assez pour voir que quelqu’un avait posé sa main sur son épaule, et forçait dessus.
- Je crois que l’alcool te fait faire des bêtises, l’ami. La dame t’a présenté des excuses, et tu as répondu en tentant de lui faire du mal. Il me semble que tu lui dois des excuses à ton tour, de fait. Tu ne crois pas ? Demanda le Minshujin en resserrant à nouveau son étreinte autour de l’épaule de l’agresseur.

Les mâchoires serrées, ce dernier hésitait : il ne voulait pas présenter d’excuses à une jeune mère suffisamment irresponsable pour que sa progéniture se balade partout, mais il avait particulièrement mal à l’épaule.
- C’est son marmot qui…
Il ne termina pas sa phrase car Rock venait de resserrer à nouveau son étreinte sur sa clavicule.
- D’accord, d’accord ! Lâches moi l’épaule, maintenant !
- Hayashi ? Y a un problème ? Beugla un autre homme assez grand en s’approchant du petit groupe.
Jason dévisagea le nouveau venu d’un air glacial et répliqua avant que le dénommé Hayashi ne le fasse :
- Aucun problème ! Il prend simplement une leçon de bonne conduite envers les dames. Il vous rejoint dès que la leçon est terminée, ne t’en fais pas ! Je suis sûr que tout ça lui aura donné soif… Ajouta-t-il d’un air narquois.

L’homme aux lunettes hésita un instant, puis finit par exploser :
- Mais aidez-moi, bordel !! Vous voyez pas qu’il est en train de me broyer l’épaule ?!!
Aussitôt, trois autres hommes se levèrent, dont un particulièrement grand et costaud. Jason relacha son étreinte et se tourna vers le groupe qui approchait :
- Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de gâcher la soirée des autres. Une fois que votre ami se sera excusé, chacun retournera à ses occupations.
- Et moi, j’ai bien envie de te casser la tête simplement pour me distraire ! Rétorqua le grand costaud barbu.
Une lueur dangereuse flotta dans l’œil améthyste du pourfendeur lorsqu’il se posa sur celui qui venait de le menacer :
- Crois-moi, c’est la dernière chose que tu veux faire…

La situation escaladait très vite sous les yeux de Rumaki et du reste de la taverne. Sous peu, la situation dégénèrerait si personne ne faisait rien…


Dernière édition par Jason Rokuro le Jeu 5 Jan - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Ven 25 Nov - 22:10






Interventions



Alors que je m'apprêtais à esquiver un nouveau coup de l'homme, et que je cherchais un moyen de ne pas envenimer les choses, je vis mon agresseur s'immobiliser et regarder derrière lui. Je suivis son regard pour enfin repérer un homme derrière lui. L'air assuré, il parla d'un ton calme à l'alcoolisé qui s'énerva de se voir si facilement maîtrisé. Je restai silencieuse et observatrice, ne sachant pas vraiment quoi faire d'autre que de bercer encore mon enfant, qui était encore sous l'emprise de la peur qu'il avait ressenti. Je lui soufflai gentiment, tout en observant la scène qui se déroulait devant moi.

Calme-toi mon bébé, c'est rien, maman est là...

Quand l'être à lunette cria que son épaule le faisait souffrir, j'étais prête à demander au nouvel intervenant d'arrêter son entreprise. C'était plus fort que moi. Je n'aimais pas voir souffrir le monde, ça me pinçait toujours le cœur. Je préférais me plier devant l'alcoolique et acceptai qu'il ne s'excuse pas, plutôt que ça aille trop loin. Mais avant que je décroche le moindre mot, trois hommes costauds s'approchèrent. Ils en voulaient à l'homme aux longs cheveux, et probablement à moi par extension. Quelques mots et la tension monta d'un cran. Je sentais une bataille arriver, et je ne la voulais pas. Tout cela arrivait à cause de moi, et je refusais toujours que l'on se batte pour moi. Si j'avais gardé Haïko sur les genoux, rien de tout cela ne se serait déclenché. Alors avant même que l'un des hommes présents ne se décident à passé plus à l'action, je me plaçai entre les copains d'Hayashi et leur ennemi commun pour déclarer.

Nan arrêtez ça suffit !

J'avalai difficilement, car je n'étais pas trop à l'aise face à toutes ces personnes qui étaient assez fortes pour en découdre si elles avaient envie. Je tournais le dos à l'épéiste car j'avais plus confiance en lui qu'en les trois devant moi. Pour apaiser les tensions et espérer éviter une bataille, j'informai.

Je ne veux pas d'excuses, je ne les mérite pas. C'est ma faute ce qui s'est passé. Restons-en là...

Je sentais dans le regard des trois hommes que mon discours n'étaient pas le moins du monde convaincant. L'épéiste tenait en respect un de leur proche, et ça, il ne pouvait le tolérer. Il n'était plus question d'excuse ici, il s'agissait de solidarité entre habitués de la taverne.

Pousse-toi la mégère, tu nous intéresse pas, c'est l'enfoiré derrière qu'on veut tabasser...

Je le vis levé son couteau et je reculai de quelques pas sur le côté, me rappelant à ce moment-là de ce que m'avait dit Mei.

Shul hei n'est pas au courant pour Haïko. Cache son existence le plus longtemps possible, et évite le plus possible de montrer que tu es une élue. Si tu utilise tes pouvoirs en public avec Haïko vers toi, il y a des chances que le secret soit découvert, et à ce moment-là. qui sait ce qui se passera.

En faisant ce geste, j'essayais de ne pas m'impliquer trop dans le combat. Il fallait que je reste discrète. De plus, je ne pouvais pas vraiment faire quelque chose avec un bébé dans les bras. Je laissai l'espace de quelques secondes l'homme agir et foncer sur l'épéiste, couteau en main. Mais je me repris vite. Je ne pouvais pas laisser quelqu'un se faire agresser sans réagir ! Réveille-toi Rumaki, quelqu'un est menacé par ta faute !

Répondant instinctivement à cette envie de protéger celui qui était intervenu pour moi, je me plaçai rapidement entre lui et le couteau, pour prendre le coups à sa place. C'est mon avant-bras qui se blessa en parant le couteau visant le jeune homme. J'émis une grimace à son contact, et mon membre saigna légèrement.

Dégage je te dis !!! beugla l'attaquant, avant d'être rejoint par ses deux potes qui revinrent à la charge.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Ven 25 Nov - 23:43


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



De plus en plus agacé par le comportement des ivrognes, Jason s’apprêtait à calmer tout ce beau monde lorsque la jeune maman s’interposa. Par respect pour elle, il demeura immobile, et écouta ce qu’elle avait à dire. Il plissa les yeux quand il l’entendit affirmer que tout était de sa faute. Lui ne voyait pas les choses comme ça, et il aurait volontiers réglé cela à l’aide de ses propres mains avec ces poivrots. Il demeura cependant silencieux, encore une fois par respect pour la jeune femme qu’il voulait défendre. Malheureusement, le plus excité de la bande de gorilles commit une erreur dramatique. Il s’avança et égratigna Rumaki.

Peu de choses parvenaient à mettre Jason en colère. Mais il n’aimait pas qu’on s’attaque aux êtres sans défense. C’était en un sens un peu faux cul considérant que lui-même utilisait sa force dans son métier pour parvenir à ses fins. Cependant, ici, il s’agissait d’une jeune mère et de son enfant. Lorsque l’homme la poignarda, Jason s’avança immédiatement sans réfléchir plus longtemps. Il saisit le poignet de l’homme et l’éclata sur un coin de table pour le désarmer avec une fulgurance et une expertise étonnantes. La lame tomba sur la table en question et Jason la saisit avant d’attraper l’ivrogne en clé de bras et de le menacer en appuyant la lame contre son cou.
- Donc, tu aimes t’en prendre aux jeunes femmes sans défense ? Je sens qu’on va s’amuser, toi et moi… lui murmura-t-il à l’oreille avant de le forcer à avancer vers la sortie. Suivez nous, messieurs, on va aller régler ça dehors, lança t’il soudain à l’attention des trois autres hommes.

Il sortit devant l’auberge, et relâcha brutalement l’homme qui s’effondra au sol après avoir été poussé. Rock jeta la lame au loin tandis qu’il était entouré des trois autres loubards, et que le quatrième se relevait.
- On va t’écraser, blanc bec ! beugla l’un d’entre eux en brisant la bouteille qu’il tenait pour en faire une arme.
Au centre de ce quatuor mortel, Jason demeura immobile, et son regard mauvais détailla les hommes qui l’entouraient :
- Vous êtes idiots… Je vous ai laissé la possibilité de vous en sortir sans casse, et vous avez choisi le chemin de la souffrance.
Il tourna son regard améthyste vers le blond qui avait attaqué Rumaki, et ajouta d’une voix mauvaise :
- Tu as commis une grave erreur !

Les quatre hommes constatèrent alors soudain que les iris de Jason étaient devenues écarlates. Aussitôt, l’homme au tesson attaqua dans le dos de l’assassin. Ce dernier se décala d’un pas et saisit le poignet de son assaillant avant de resserrer si fort son étreinte que son poignet se brisa. Sans lui donner le temps de respirer, Jason attrapa l’homme par le poignet pendant qu’il hurlait de douleur, et lui décocha une droite puissante qui envoya l’homme rouler au sol. Instantanément, le nippon leva sa garde et son poing fendit l’air pour cueillir la mâchoire d’un second type qui fut repoussé par l’impact. L’homme au couteau se jeta alors sur Rock en même temps que le quatrième homme du groupe, qui avait dégainé une lame.

Retournant l’élan contre le blond qui lui fonçait dessus, le pourfendeur, saisit l’homme, et s’allongea sur le sol pour faire faire un soleil à son adversaire qui tomba sur l’homme au couteau. En un bond, le nippon fut à nouveau debout et il écrasa la main armée du couteau pour désarmer sa cible. Il attrapa la lame dès que ce fut fait et l’enfonça profondément dans l’épaule de l’homme qui était à terre, avant de se retourner pour faire face aux deux autres hommes qu’il avait neutralisés plus tôt. Il leur lança un regard qui les fit reculer d’un pas, et dès qu’il vit leur hésitation, il enfonça le clou :
- Tirez-vous ! Ou je vous garantis que tout ça ne sera qu’une introduction comparé à ce que je vous réserve ! Cracha t’il en les fixant de ses yeux carmin.

Il n’en fallut pas plus pour que le duo fasse demi-tour et parte en courant. Le blond, en revanche, se releva rapidement et saisit l’épaule de Jason qui se dégagea aussitôt à l’aide de son bras. Il frappa violemment le genou de son agresseur qui craqua, et alors qu’il tombait sur son seul genou valide en hurlant, Jason l’attrapa par les cheveux avant de lui lancer :
- Tu en veux encore, ou tu en as assez ?
- Ca va, lâches moi !!
Aussitôt, l’assassin rejeta l’homme qui s’écrasa face contre terre, et s’immobilisa un instant, le temps de souffler, et de calmer ses nerfs.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Dim 27 Nov - 21:41






Altruiste



Je m'étais jetée de mon plein face à ce couteau. L'homme n'avait pas fait exprès de me toucher, et j'était convaincue que ce n'était pas son intention à ce moment-là. La blessure que j'avais à l'avant-bras, je l'avais cherché. J'avais agi pour protéger celui qui était intervenu pour moi, et cela avait déclenché de nouvelles souffrances. Etait-ce la fatalité de Kosaten que de répandre les blessures de tous genres autour de lui. Je ne pus que sursauter, les yeux écarquillés quand l'épéiste cassa le poignet du blond. Mes connaissances de médecine n'eurent pas à réfléchir longtemps pour identifier le bruit de craquement qui avait émaner de son membre comme le signal d'un cassage.

J'avais honte de moi. Cet homme ne méritait pas ça, tout brusque qu'il soit. Quand tous les hommes présents s'en allèrent dehors, je savais très bien ce qui allait se passer. J'était un peu frustrée de ne pas pouvoir me servir de mes capacités pour limiter les dégâts mais je devais me retenir pour ne pas mettre Haïko et Mei en danger, en plus de moi-même. Je les aimais trop pour les trahir de la sorte. Du coup, je me tournai vers l'aubergiste qui m'avait rejoint pour s'assurer que j'allais bien.

Mais... vous êtes blessée ! Venez, j'ai de quoi vous soigner.

Je lui mis une main sur l'épaule délicatement, en lui souriant amicalement.

Ce ne sera pas la peine, je vais bien. Je reviens tout de suite.


Sur ces mots, je courus à l'étage, mon fils épuisé dans les bras. Il n'était pas encore endormi mais je sentais que tout cela le dépassait. Je devais l'éloigner pour ne pas plus le traumatiser. Arrivée dans ma chambre, je le posai délicatement dans le petit lit qui lui était destiné et prit un temps pour le calmer. Une fois qu'il fut endormi, je pris mon sac où était réuni tout mon nécessaire de médecine et redescendit en courant. Certains allaient certainement pensé que j'étais folle mais je m'en fichais. J'étais coupable de ce qui était arrivé, et je devais réparer les dégâts, avec ou sans pouvoir.

Arrivée sur place, je fus bien surpris. Deux hommes à terre. Où étaient passés les deux autres ? Dans quel état était ceux par terre ? Jusqu'où était allé l'homme aux cheveux longs, debout au milieu d'eux ? Je regardai la scène, très inquiète un instant, avant de lentement m'approcher de l'homme qui avait une épée dans le dos. J'avalai silencieusement et posai mon sac par terre avant de m'agenouiller.

Qu'Est-ce que tu veux toi...  

Je ne répondis rien, ça n'avait aucune utilité. Je ne fis qu'empoigner le couteau et la retirer d'un coup sec.  Cela fit pousser un cri de douleur au blessé qui se tortilla dans tous les sens pour me faire partir.

AAAAH tu m'as fait mal sale garce, attends que je t'attrape !!!


Bien vite, il râlà de douleur à cause du mouvement brusque qui aggravait son cas. Je gardai mon calme, restant immobile pendant toute cette période où il se débattait, puis demandai d'une voix douce.

Laissez-moi regarder s'il-vous plaît. Vous êtes blessé et j'aimerais vous soigner

L'homme me fusilla du regard, me faisant bien comprendre qu'il en avait rien à foutre de mes bonnes intentions, avant de lancer un rapide regard à l'épéiste. Par peur d'un nouveau coup, il grommela des insultes et se laissa faire. Je contrôllai l'état de sa blessure et heureusement, juste un peu de pommade allait faire l'affaire. Je commençai par nettoyer sa blessure, en faisant le plus doucement possible, mais ne pouvant empêcher les gémissements de l'homme, puis je bandai la plaie. Sans attendre le moindre remerciement, et sans vraiment me faire prier parce-que je me sentais mal à l'aise près de lui, je me levai et m'éloigner.

J'accordai un regard un peu attristé au combattant qui m'avait sauvée et lui et m'inclinai respecteusement devant lui.

Je vous remercie de votre intervention monsieur.

Puis, je m'agenouillai devant le vaincu au genou brisé, et commençai aussi à le soigner, toujours sans dévoiler un seul pouvoir. C'était ma façon de demander pardon...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Lun 28 Nov - 19:30


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Tandis que l’étrange jeune femme se penchait sur ses anciens agresseurs pour examiner leurs blessures, Rock, lui, calmait doucement ses nerfs. Son souffle redevint régulier et ses iris améthystes en l’espace de quelques dizaines de secondes. Il serra le poing pour se contrôler lorsque l’homme qui avait été poignardé la traita de garce. Mais le regard assassin du nippon suffit pour que l’homme se montre subitement plus docile. Lentement, il se dirigea vers le mur et s’y adossa pour surveiller que la jeune infirmière improvisée ne serait pas ennuyée par les deux hommes. C’était cependant peu probable, vu leur état.

Avec un visage inexpressif, Jason suivit chacun des gestes de Rumaki sans comprendre ce qui pouvait bien la pousser à aider des ratés pareils. De toute évidence, elle était de ces personnes dotées d’une empathie telle qu’elle finissait toujours par leur causer du tort. Le jeune assassin avait déjà croisé des personnes comme ça par le passé, mais il n’avait jamais compris ce qui pouvait pousser quelqu’un à se montrer bons avec ceux qui ne le méritaient pas. Il avait toujours été prompt à donner à ceux qu’il considérait comme des pourris ce qu’ils méritaient. Lorsqu’il n’était encore qu’un enfant, il avait été confronté aux dures réalités de son monde, et avait dû survivre seul après que ses parents aient été éliminés. Son passé avait aidé à supprimer une grande partie de l’empathie du nippon. Il en était conscient. C’est pourquoi il ne commenta pas. Il savait que sa vue du monde était grise, et sale, et il ne voulait pas juger les actes de la jeune femme.

Après tout, c’était à elle que du tort avait été causé. Si elle voulait pardonner, c’était elle que ça regardait. Finalement, cette dernière vint se présenter devant Jason et en vint à s’incliner devant lui. Il se redressa immédiatement et posa doucement une main sur son épaule en lui faisant comprendre qu’il n’était pas nécessaire de s’incliner devant lui. Trop de politesses ne faisait que le mettre mal à l’aise.

Il lui sourit et retira sa main, avant d’ajouter :
- Je t’en prie. Je m’appelle Rock, et tu peux me tutoyer si tu préfères. Je n’aime pas être vouvoyé mais, si cela te gêne, je peux aussi le concevoir. Maintenant, allons à l’intérieur. Je vais examiner ta blessure et te faire un bandage. Pas de « mais » ! Ajouta-t-il avec un léger sourire avant d’entrer dans l’auberge.
Aux yeux de la Fuyujin, le comportement du pourfendeur pouvait contraster de manière assez saisissante avec son comportement vis-à-vis des hommes qui s’étaient attaqués à elle. Il s’immobilisa une fois à l’intérieur, et se tourna vers Rumaki :
- Tu préfères qu’on s’occupe de ta blessure ici, à une table ? Ou tu as peut être une chambre, ajouta t’il en remarquant qu’elle n’avait plus son bébé avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Sam 3 Déc - 17:46






Fin des hostilités


L'homme qui m'avait sauvé se montra bien gentil face à moi. Me faisant comprendre qu'il n'attendait autant de reconnaissance de ma part, il me proposa le tutoyement, que j'acceptai d'un petit hochement de tête. Il devait faire partie de ce genre de personne qui pouvait changer d'humeur rapidement en fonction de la situation. Agressif envers ceux qu'il considérait comme dangereux, et plus calme envers les autres. Finalement, il me fit penser à ma tante Fuyu, qui savait aussi bien plaisanter avec moi et rire aux éclats, que devenir une vraie battante face aux ennemies. Elle s'était d'ailleurs forgé une grande réputation à Kumo. Dommage qu'elle porte un nom qui ici était entaché par un si démoniaque nation...

Le jeune homme me proposa de soigner ma blessure et avant que je ne puisse refuser quoique ce soit, il ajouta une phrase qui montrait clairement qu'il n'acceptais pas de contrordre. Je souris légèrement. Il avait dû anticiper ce que j'allais dire en me voyant œuvrer envers les deux hommes à terre, qui déjà repartaient. D'un côté, je me dis que c'était pas plus mal que lui s'occupe de mes blessures, car je devais finalement passer pour une civile ordinaire, et c'était une tentation en moins d'utiliser mes pouvoirs. Je le suivis donc après avoir rangé mes affaires dans mon sac. Pendant le court trajet, je jetai un œil à mon avant-bras. Il n'y avait rien de grave apparemment, pas de quoi s'inquiéter.

Une fois à l'intérieur, l'épéiste me demanda où je voulais aller pour la suite. Je n'avais pas trop envie de retourner dans ma chambre maintenant. Haïko avait besoin de repos, et je préférai le laisser tranquille pour l'instant. Du coup, je lui montrai la table où j'étais assise il y encore quelque minutes.

On peut s'asseoir ici, ce sera bien.

Je restai debout pour lui demander.

Vous m'avez bien aidé, j'aimerais vous payez une boisson pour vous remerciez, que voudriez-vous ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Dim 4 Déc - 16:50


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Rock se demanda où la jeune maman avait pu laisser son enfant, mais alors qu’elle lui indiquait que sa table serait très bien pour soigner sa blessure, il décida de ne rien demander. Cela ne le regardait pas après tout. Tranquillement, l’assassin détacha ses épées et les posa à côté de sa chaise, avant de s’assoir. Constatant que la jeune femme demeurait debout, il la fixa avec un regard interrogatif, et fut surpris par sa proposition. Il ne l’avait pas sauvée pour avoir une récompense, mais après tout, après ce temps pourri et sa soirée mouvementée, une bonne boisson chaude serait bonne à prendre. Il lui sourit avant de répondre :
- Eh bien… Je ne dirais pas non à un bon thé, merci.

Il ouvrit ensuite le matériel de soin de la jeune femme et prépara le nécessaire. Le nippon n’avait jamais suivi de formation, mais il avait cependant une solide expérience en la matière. Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait dû se recoudre lui-même et désinfecter ses plaies. Son métier d’assassin n’était pas de tout repos, et au fil des années, il était devenu un excellent faiseur de pansements. Quand Rumaki s’assit à son tour, il lui demanda de tendre le bras et de retrousser sa manche. Après quoi, il entama les soins, tout en engageant la conversation. Ce n’était pas son genre habituellement, mais il se sentait à l’aise en présence de la Fuyujin. Elle était jeune, et il avait le sentiment que c’était à lui de guider leur soirée. A l’image d’un aîné veillant sur sa petite sœur.
- Qu’est ce qui t’amène dans une taverne aussi tard avec un bébé ? Ca va piquer un peu, ajouta-t-il, concentré sur ses soins.

Il ne connaissait pas son nom. Mais Rock n’était pas du genre à demander ce genre de chose. Bloqué entre fierté, timidité et discrétion, il n’aimait pas trop poser de questions personnelles aux inconnus. Elle le lui donnerait si elle le souhaitait.
- Tu devrais être plus prudente. Ce genre de problème pourrait t’arriver à nouveau à l’avenir. Surtout une jeune femme comme toi…
Tout en la sermonnant avec douceur, il s’attaqua au pansement, en l’enroulant autour de son avant-bras. Le thé fut servi à l’assassin qui remercia la serveuse tout en poursuivant son œuvre. Enfin, il coupa le bandage et constata avec satisfaction que son bandage tenait.
- Te voilà comme neuve, lança t’il en lâchant doucement son bras avant de reposer les outils et en buvant une gorgée de thé bien chaud.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Mer 7 Déc - 21:19






Paisible discussion



L'épéiste accepta mon offre, et j'en fus ravie. Le paiement pour son aide était bien maigre face aux risques qu'il avait pris pour moi, mais présentement, c'est tout ce que je pouvais lui offrir. Je lui souris et m'approchai du bar pour commander deux thés. L'aubergiste en prit note et me demanda si ça allait désormais. Je lui répondis que oui, avec un sourire amical. Puis il retourna à son travail et moi vers l'élu de Minshu. Il avait déjà déballer toute une panoplie de matériel médical, qui je devais l'avouer me surpris un peu. Allez savoir pourquoi, je ne pensais pas qu'il avait autant de chose pour soigner sur lui. Je n'en fis rien paraître, et m'assis vers lui alors qu'il me demanda de tendre le bras. Je le fis sans broncher, et l'observai à l'œuvre.

Je dûs reconnaître qu'il s'en sortait bien. J'étais contente d'être tombée sur lui. Il finit par me poser une question, qui pouvait être prévisible quelque part. Je pris quelques secondes pour réfléchir à ma réponse, prenant en compte le fait que je devais me mettre dans la peau d'une civile. Je me demandai alors qu'Est-ce qu'une civile pouvait avoir comme raison d'être dans une auberge avec un si petit bébé. Puis, je parlai enfin, d'une voix calme.

Je suis venue rendre visite à une amie, et elle habite plutôt loin, alors j'ai décidé de venir faire une pause ici avant de repartir.


Intérieurement, c'était quand même un gros effort que de mentir, mais si celui-ci n'avait pas grand impact sur le jeune homme. Je n'aimais pas faire ça, mais je me forçais, pour le bien de tous. J'espérais juste que ça suffirait à l'épéiste et qu'il n'allait pas vouloir en savoir plus. D'ailleurs, il enchaîna avec un conseil qui me rappela de suite la frayeur que j'ai eu pour Haïko lors de ma rencontre avec le ninja de Fuyu. Je ressentis l'espace d'un instant, le frisson qui m'avait parcouru quand je l'avais senti s'échapper de mes bras pour tomber dans ceux de l'homme. Je m'étais pourtant promis de ne plus jamais l'exposer au danger. J'avais été imprudente, et l'épéiste avait totalement raison. Je soupirai, la mine un peu attristée.

Je sais, je n'ai pas fait exprès. J'étais tellement contente de le voir marcher, que j'en ai oublié l'essentiel. Pardon si ça à déranger le programme de votre journée...

Le Minshujin arriva au terme de ses soins, et j'observai l'espace d'un instant mon bras. Il avait vraiment bien fait ça. Je reposai mon membre et regardai le jeune homme avec un sourire agréable.

Vous êtes vraiment très fort, vous avez suivi une formation de médecine ? Merci beaucoup en tout cas.


Je bus une gorgée de thé, en soufflant un peu avant pour le refroidir. Puis je lui posai une question anodine.

Et vous, que faisiez-vous ici avant de devoir intervenir dans cette malheureuse histoire ? Enfin... si ce n'est pas indiscret.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Ven 9 Déc - 21:46


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Tranquillement, la discussion s’engagea entre les deux élus pendant que Jason s’attelait au bandage de la jeune femme. Apparemment, elle était venue pour rendre visite à une amie.
- Je vois, répondit-il simplement avec un léger sourire sans quitter le bandage des yeux alors qu’il continuait à le poser.
Il fut surpris de constater que Rumaki considérait vraiment ce qui s’était produit comme étant sa faute. Il se contenta de répondre à sa dernière remarque avec un nouveau sourire :
- Ne t’inquiète pas pour ça. J’aime que mes journées soient remplies d’imprévus. Enfin… Pas toujours, je te l’accorde, ajouta t’il avec un peu d’humour. Mais là, ça m’a fait plaisir.

Le thé fut servi à ce moment-là et l’assassin posa ses paumes autour de la tasse pour les réchauffer. Il eut un sourire amusé à la remarque de la jeune maman, et répondit doucement :
- Non, absolument pas. Mais dans mon métier, on apprend vite, ou bien on meurt… répondit-il en la fixant avec un air amical. Je ne compte plus les fois où j’ai dû me recoudre ou soigner mes blessures moi-même. Avec le temps et la pratique, j’ai fini par acquérir les bases. Ici, ta blessure était une simple égratignure, j’ai l’habitude de ce genre de chose. Mais je n’ai aucune véritable connaissance médicale, non.

Il but une longue gorgée de thé qui le réchauffa aussitôt, et répondit à la question suivante de la Fuyujin :
- Je suis un pourfendeur. Je vais de village en village et je m’occupe des monstres qui menacent parfois la paix des villageois. J’étais dans le coin pour un contrat, et je suis en route vers Shiryoku afin de toucher ma prime, et rendre visite à une amie, conta t’il tranquillement. Et toi ? Tu fais quoi dans la vie ? Maman au foyer ?

Il balaya à nouveau la salle, à la recherche de l’enfant, qu'il n'aperçut nul part, puis ajouta par curiosité :
- Et ton enfant, il est avec son père ? J’ai remarqué que tu ne l’avais plus avec toi, depuis tout à l’heure, ajouta l’assassin avec un sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Jeu 15 Déc - 21:58






Diversion


L'homme en face de moi était vraiment très sympas. Souriant, serviable, aimable dans ses propos, je me sentais bien à ses côtés. L'espace d'un instant, je me sentis comme ces jours à Kumo où il faisait beau et que je me trouvai sur une terrasse avec une petite boisson rafraîchissante. En face de moi, il y avait Keifu, ma meilleur amie, en train de me parler calmement, et moi je souriais et j'étais heureuse. À part avec Mei, je n'avais jamais ressentie cette sensation depuis mon arrivée à Kosaten. C'était vraiment très agréable.

Je me dis finalement que ça avait du bon de se faire passer pour une civile. Je tiquai juste quand Jason m'avoua que ça lui "avait fait plaisir" d'avoir un tel imprévu. Aimait-il le changement ou était-ce parce-qu'il avait combattu ? Je me retins d'y poser la question pour ne pas créer de malaise que présentement, je ne désirais pour rien au monde. Quand vint une nouvelle question de la part du jeune homme, j'étais toujours entrain de l'observer avec un sourire presque niais, et je ne fis pas attendre pour y répondre.

On peut dire ça oui. Depuis que mon fils est né, j'ai cessé toute activité pour me donner entièrement à lui.

Je bus une nouvelle gorgée de l'excellent thé de l'auberge quand la question du père d'Haïko. J'avalai de travers et fit un énorme effort pour ne pas tout recracher sur lui, puis je fus prise d'une petite toux. L'image de mon violeur me revint en tête et m'embrouilla l'esprit quelques secondes avant que je ne me remette de mes émotions et laisse planer un silence. Je finis par murmurai-je.

En fait il... il n'a plus de père, il est décédé il y a quelques mois...

Je croyais réellement l'élu de Minshu mort, mais il n'en était rien en vérité. Par contre, Jason ignorait encore tout des circonstances de la conception d'Haïko, et je n'allais pas l'embêter pour ça. Je devais changer de sujet pour ne pas briser ce moment de détente qui s'était installé avant la question noire.

Mais on n'est pas là pour parler de mes problèmes, il est bon votre thé ?

Oui, je l'aimais bien cet épéiste... vraiment bien.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Sam 17 Déc - 10:08


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



A mesure que les minutes défilaient, le Nippon sentait que la jeune femme appréciait leur entrevue. Un peu trop à son goût à lui, peut-être. Rumaki faisait partie de ces femmes qui avaient une chance de vivre une vie normale et heureuse en famille. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Et il n’était pas du genre à pouvoir offrir ce genre de vie à la femme qui partagerait sa vie. Il fit donc bien attention à ses gestes pour ne pas donner de faux espoirs à la Fuyujin, mais profita malgré tout de leur entretien qui était fort agréable. Le pourfendeur était bien conscient que sa vie était dangereuse, et que n’importe quel jour pouvait aussi être le dernier. C’est pourquoi, il profitait toujours du peu de temps qu’il pouvait passer avec de jolies femmes. Pas de la même manière que Tenkeï, certes, mais à sa façon tout de même.

La jeune Oshigato était une maman qui avait tout quitté pour se dévouer à son fils. Ce n’était pas quelque chose que Rock pouvait comprendre, lui qui avait vécu quasiment toute sa vie sans se soucier de personne d’autre que lui. Toutefois, il sentit que cela la rendait heureuse, et au fond, c’était tout ce qui comptait. Il aborda ensuite un sujet qu’il sentit immédiatement comme étant délicat. Et pour cause : le père de l’enfant était mort récemment.
- Oh… Je suis désolé, Rumaki. Je ne voulais pas mettre les pieds dans le plat…

La mère d’Haïko se chargea rapidement de changer de conversation d’une façon particulièrement maladroite, mais Jason joua le jeu puisque le mauvais sujet avait été abordé par sa faute :
- Pas mauvais. Il n’était pas aussi bon que celui que me fait Hotaku à Kansei, mais… C’est le propriétaire de l’auberge où je vis, expliqua-t-il à Rumaki. Il fait un thé particulièrement bon. Et il paraît que lorsque je n’en bois pas en me levant, je suis de mauvaise humeur ! Ajouta-t-il avec un sourire amusé en regardant la Fuyujin.

Il but une nouvelle gorgée de son thé en regrettant en silence celui de son ami de Kansei, avant de retourner la question à Rumaki :
- Et toi ? Où est ce que tu vis ? Enfin… Où est ce que vous vivez, ton fils et toi ?
Il laissa la jeune femme répondre avant d’ajouter :
- Et comment tu parviens à survivre financièrement si tu es seule et mère au foyer ?
Il y avait bien longtemps que l’épéiste n’avait pas eu de conversation de ce genre avec une inconnue. En fait, il se demanda si une telle chose lui était déjà arrivée, lui qui était si méfiant et paranoïaque. Il en vint à conclure que Kosaten l’avait certainement changé aussi sur cet aspect-là. En une poignée de mois, le nippon avait énormément changé, cela ne faisait aucun doute…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Jeu 22 Déc - 21:06






Bien-être



Il répondit à ma question avec une dose d'humour qui me plut. Je lui offris un sourire encore plus grand avec un petit rire étouffé. Il s'excusa aussi pour son intrusion un peu trop grande dans ma vie privée, mais comme je l'avais réalisé devant le ninja de l'Akatsuki, la mort de mon violeur ne me pesait pas autant que ça ne l'aurait été à mes débuts sur Kosaten. J'avais changé, et je sentais que ça allait continuer à l'avenir. Du coup, je me permis de rassurer le dénommé Rock.

Ne vous inquiétez pas pour ça, vous ne pouviez pas savoir.

J'avais ma tête posée dans ma mainmet mon cœur était grandement apaisé. C'était une drôle de sensation pour dire que je discutais avec cet homme depuis seulement quelques minutes et que je ne le connaissais pour ainsi dire pas. Il me faisait un drôle d'effet que je ne rejetai pas. C'était si agréable après tout qu'il aurait été bien futile de ne pas en profiter. Il était unique et j'appréciai dès les premières minutes être en sa compagnie. C'était étrange et plaisant à la fois.

Lorsqu'il me posa des questions je pris tout de même le temps d'y réfléchir, ne serait-ce que quelques secondes. Mon état de béatitude ne devait pas m'empêcher de rester lucide et de garder en tête que j'étais une élue de Fuyu se faisant passer pour une civile de ce monde. Je ne cachai cependant pas mon habitat.

J'habite près de la frontière entre Fuyu et les territoires neutres, dans un très petit village de la nation de Sul hei, inconnu sur la carte. Je gagne ma vie en travaillant comme vendeuse à Rin, ça rapporte pas beaucoup, mais bon, pour deux ça suffit plutôt bien. Et puis, je ne suis pas une très grande consommatrice, je sais me priver au besoin.

Je bus une nouvelle gorgée de mon thé.

Vous êtes depuis longtemps ici ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Ven 6 Jan - 23:00


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



Le Nippon n’était pas du genre à faire des manières. Il n’aimait ni vouvoyer, ni être vouvoyé. Il aurait préféré que la jeune Rumaki l’écoute et le tutoie. Malheureusement, elle n’en fit rien et campa sur ses positions. Il décida malgré tout de ne pas insister. Et puis, d’un côté, cela lui rappelait qu’il devait surveiller ses gestes afin de ne pas donner de faux espoirs à la jeune femme. Les sourires de plus en plus ravis qu’elle lui servait étaient également là pour le lui rappeler. Il apprit que la jeune femme était une marchande vivant entre Fuyu et les territoires neutres. L’assassin n’avait pas vraiment entendu parler de Rin, enfin, pas plus que ça, disons. Il n’aimait pas Fuyu, et ne s’était jamais approché davantage de la nation du nord que lors de son passage dans la forêt de givre, qui se situation relativement près de Rin, en fin de compte. Il décida d’ailleurs de rebondir là-dessus, et raconta sa chasse aux loups à la jeune Rumaki.

Tout en buvant son thé, il prit à son tour la parole, puis :
- Je me suis déjà rendu non loin de Rin, une fois, je me souviens… Je m’étais rendu avec un mercenaire dans la forêt de givre pour un travail, et nous y avons été traqués par un loup désireux de nous éliminer. Le pauvre animal s’est attaqué à trop fort pour lui ce jour-là, cependant… conclut-il d’un regard signifiant clairement qu’il n’avait pas survécu à sa rencontre avec le pourfendeur.

Soudain, l’assassin bloqua durant un instant suite à la question suivante de la jeune femme, et leva les yeux vers elle. Il hésita un instant, n’étant pas certain de comprendre la nature de sa question. Venait elle de lui demander clairement s’il était un élu, ou bien parlait elle simplement de cette zone ? Il posa lentement sa tasse, avant de fixer à nouveau la jeune femme :
- Tu veux dire…  Ici, en territoire neutre ? Je voyage beaucoup, tu sais. Principalement entre Minshu, les territoires neutres et Seika. Je m’approche relativement peu de Fuyu, en définitive. Mais ca fait quelques jours que je suis dans le coin, pas loin de Shiryoku, annonça t’il sans en révéler davantage.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1764
Yens : 125
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 92
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Sam 14 Jan - 21:42






Remerciement et séparation


Quand j'évoquai le village de Rin, cela rappela au jeune homme une mission qu'il n'avait pas mené seul, mais qu'il avait cependant accompli avec succès. Si dis comme ça ça me posait aucun problème, je ne pus tout de même m'empêcher de ressentir un peu de pitié pour cette pauvre bête. Je compris clairement en interprétant les propos de l'épéiste que le pauvre loup n'avait pas survécu. C'était réellement triste de penser que dès qu'une menace touchait les hommes, même si ce n'était qu'une bête de la forêt animé par son seul instinct de survie, elle se faisait descendre sans ménagement et que ses assassins n'en gardait aucun remords. Mais je ne fis aucune remarque. Kosaten était ainsi, je n'allais pas pouvoir changer cette mentalité à moi seule. Je me consolai en me disant que finalement, cela permettait tout de même à de nombreuses personnes de rester en vie.

Je ne formulai pas très bien ma question pour Jason, qui hésita un peu avant de répondre. Je voulus reformuler, mais me retint quand il choisit une autre approche, me disant que finalement la véritable interrogation allait peut-être lui mettre la puce à l'oreille quant à mon statut d'élue de Fuyu, et ça, je ne le voulais pas. Je me contentai donc de sourire et de dire.

Oui, c'était bien ça ma question. C'est vrai que Fuyu est très peu attirant, notamment par son climat plutôt désagréable quand on y pénètre pour la première fois. Au final, en y habitant toute l'année, on finit par s'y habituer.

J'entendis des pleurs de bébé venir des étages en dessus, et devinai qu'Haïko devait être réveillé. Je finis alors mon thé et me levai pour m'incliner à nouveau face à Jason.

Je suis navrée, mon fils s'est réveillé, il faut que j'aille voir comment il va. Ce fut un très grand plaisir de parler avec vous, vous êtes très gentil. Encore merci milles fois pour votre aide et j'espère qu'on se reverra une fois.

Je farfouillai dans ma poche et laissai 10 yens sur la table.

Le thé n'était vraiment pas suffisant pour vous remercier. Acceptez encore ceci. Bonne suite.

Sur ce, je pris congé de lui, et montai rejoindre mon ange, qui m'appelai par ses cris de nourrisson.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1679
Yens : 948
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 27

Progression
Niveau: 144
Nombre de topic terminé: 59
Exp:
6/12  (6/12)
avatar
Jason Rokuro ☠ Tueur de monstres ☠

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   Dim 15 Jan - 3:38


PROBLÈMES EN CHEMIN

feat.Jason & Rumaki



L’agréable discussion se poursuivit paisiblement entre les deux élus, qui prenaient un certain plaisir en la compagnie de l’autre en cette soirée. Cependant, des pleurs provenant d’une chambre un peu plus loin sonnèrent finalement la fin de leur entrevue, aussi agréable soit elle. Jason sourit à la jeune femme alors qu’elle le remerciait une nouvelle fois, mais il n’aima pas que la jeune Oshigato dépose 10 yens sur la table pour lui. Il n’avait pas fait ce qu’il avait fait pour avoir de l’argent de sa part. Il hésita un instant, puis ramassa soudainement les sous dans sa paume droite avant de rattraper la maman d’Haïko.
- Rumaki, lui murmura t’il pour qu’elle s’immobilise.

Il saisit doucement sa main avec un certain savoir-faire et posa sa paume droite au-dessus de celle de la jeune mère. Conscient qu’il avait eu un certain succès auprès d’elle durant le peu de temps où ils avaient parlé, il plongea son regard améthyste dans celui de Rumaki, et ajouta d’une voix étrangement douce :
Je n’ai pas besoin de ça. Ta compagnie a été un remerciement suffisant, et j’espère que nous aurons à nouveau une telle occasion, lui dit-il avant de déposer un baiser sur sa main, et de la relâcher délicatement.
Lorsqu’il le fit, la belle élue put constater qu’il avait glissé les yens qu’elle avait laissé sur la table dans sa main pour les lui rendre.

Il lui lança un dernier sourire particulièrement amical, avant d’ajouter :
Tu ferais mieux d’y aller, maintenant. Ton fils s’impatiente, souffla t’il avec un léger signe de tête en direction de la chambre de l’élue.
Là-dessus, il la regarda s’éloigner avant de se diriger vers le bar pour régler leurs consommations. Après quoi, il monta à son tour dans sa chambre dormir quelques heures. Demain, il reprendrait la route en direction de Shiryoku pour rendre visite à Lilith…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Problèmes en chemin [Jason]   

Revenir en haut Aller en bas
Problèmes en chemin [Jason]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Créations de Jason
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Route commerciale-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.