Partagez | .
Perdu dans une nouvelle contrée
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Perdu dans une nouvelle contrée   Mer 23 Nov - 21:46


Perdu dans une nouvelle contrée

Au final, je ne pus même pas poser mes questions au chasseur. Car aussitôt qu’on eut atteint la première ville, il me laissa en plan avec seulement un petit mot d’encouragement. J’avais à peine eu le temps de le remercier qu’il était déjà reparti. Laissé seul, livré à moi-même, je pris le temps d’observer mon environnement, les mains dans les poches, et en avançant d’un pas délibérément lent.

Une chose était sûre, je devais avoir été téléporté, soit dans une contrée reculée de mon monde, soit dans le temps. Car, les bâtiments, bien qu’en pierre comme chez moi, étaient d’un niveau architectural assez bas. Et les personnes que je croisais, portaient toutes des vêtements dont on aurait dit qu’ils dataient de plusieurs siècles. D’ailleurs, ils me dévisageaient tous avec curiosité, voire respect. Bien que je ne comprenais pas pourquoi ils me regarderaient avec respect. Curiosité, oui, avec mon costume, je sortait un peu du lot, mais respect ?

Ignorant ces interrogations pour le moment, je souriais au personnes qui me regardaient, allant jusqu’à faire des mini courbettes. Je n’en perdais cependant pas mon objectif principal, soit trouver un lieu où l’on pourrait me renseigner. Souvent, c’était dans les auberges que l’on trouvait ce que l’on cherchait. C’est pour cela que je me mis en quête d’un tel établissement.

Je finis par en trouver un, et y entrait sans hésitation. L’ambiance m’assaillit aussitôt, et un grand sourire se fixa sur mes lèvres. Ça me rappelait tellement la guilde ! Les tables étaient pratiquement toutes prises, par toutes sortes de gens. Cela allait de ceux qui paraissaient être des mercenaires, aux simples citoyens lambdas. Les serveurs et serveuses, circulaient rapidement entre les tables, répondant le plus vite possible aux demandes des clients. Sans oublier l’odeur de nourriture et d’alcool qui régnait en ces lieux, mais aussi la bonne humeur. Oui, vraiment, ce lieu me rappelait beaucoup ma guilde.

Je finis pourtant par me rappeler dans quel but j’étais entré dans l’établissement, et cherchai du regard quelqu’un qui saurait me renseigner. Ce fut une chose compliquée. Tout le monde était préoccupé par ses propres activités, ne remarquant même pas mon arrivée. Je décidai finalement de me diriger vers le comptoir. Je ne commandai pourtant rien, n’ayant aucune monnaie sur moi.

Alors que je laissai mes yeux errer sur les personnes présentes derrière le bar, une jeune femme attira mon attention. Non, pas dans le sens qu’elle me plaisait, hein ! Enfin elle était belle et tout mais… Bref ! Ce qui avait retenu mon attention, c’était plus son style très différent des autres habitants de cette ville. Elle portait une sorte de combinaison sans manches, noire, très fluide, qui ne gênait pas les mouvements. J’aurai été prêt à parier que c’était une tenue de combat, et que, comme moi, cette demoiselle n’était pas originaire de cet endroit.

Alors, me parant de mon sourire le plus charmeur (je me devais de tenir un minimum la réputation de ma guilde), je me dirigeai vers le tabouret en face de sa position.  Puis, je lui adressai la parole, de la même façon dont je me serai adressé à un membre de la gente féminine, chez moi.

- Excusez-moi de vous importuner Mademoiselle. Auriez-vous quelques secondes de votre temps à m’accorder ? Vous semblez être dans le même cas de figure que moi, et j’aurai voulu savoir si vous pouviez me renseigner un peu.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Ven 25 Nov - 16:04





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



La journée était bien entamée, nous étions maintenant en milieu d’après-midi et il était temps pour moi de remplacer une des serveuses et commencer mon service. Sortant de ma chambre à l’étage de la taverne, je réajustai le brassard sur mon sceau à l’épaule gauche par réflexe. Puisque ma tenue sortait du lot et attirait les regards, le responsable de l’auberge avait jugé que je pouvais me passer de la tenue officielle des serveuses. J’allai dans le petit sas devant les cuisines pour me saisir d’un petit carnet et entrai enfin dans la salle, la balayant des yeux. Celle-ci était bien remplie, à cette heure de la journée, je soupirai en sachant le travail qui m’attendait. Je me devais cependant de garder le sourire aux yeux de la clientèle.

Au début, cela m’avait été difficile de me réhabituer aux remarques un peu taquines de celle-ci. Certes j’avais déjà été serveuse, mais c’était il y avait plus de deux ans. Lors de ma période de mercenaire, étant pratiquement toujours avec mon équipe dont Akira, j’avais plus l’habitude des regards craintifs à mon égard. J’avais donc au début été particulièrement distante, seulement, je compris vite que je devais adopter une attitude qui inciteraient les clients à me donner des pourboires.

Seulement, il était hors de question de minauder comme les autres filles travaillant ici, je n’étais pas désespérée à ce point. Je préférai plutôt répondre à leurs petites piques salaces d’un ton provocant ne les remettant à leur place, ça me ressemblait beaucoup plus. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, mon côté froid et inaccessible plaisait à la gente masculine.

Alors que je finissais de prendre la commande d’un homme venu déjeuner à cette heure tardive, un duo déjà bien éméchés m’interpella.

« Eh, Dahlia ! Bouge-toi et ramène-moi une bière ! Et vite ! » Lança l’un des hommes.

Je plissai des yeux, le regard braqué sur lui, ce que je détestais le plus était les clients commençant à sombrer dans l’ivresse. Je reconnus les deux hommes, ils passaient le clair de leur temps ici à se bourrer, vautrés sur leur chaise, toujours à la même table. Agacée, je passais rapidement en cuisine pour donner la commande du premier homme puis m’approcha du bar pour demander une chope de bière. Je ne pris pas la peine de la mettre sur mon plateau.

Je m’avançai à la table du duo d’ivrogne et lui déposai sa chope devant lui en la tapant légèrement sur la table. Je me penchai pour que lui et son compagnon soient les seuls à m’entendre et pris un ton particulièrement glacial.

« La prochaine fois que tu me parles comme ça, je te fais bouffer ta chope. »

Il me fixa de son regard vitreux avant de hocher la tête. Je le toisai et m’en allai plus loin où des clients m’appelaient. Je notai les boissons sur mon carnet et me dirigeai à nouveau vers le bar, je ne comptai plus le nombre d’aller-retour que je faisais. J’attendais patiemment que le barman me serve les cinq verres sur mon plateau, quand un jeune homme que je n’avais pas vu entrer s’adressa à moi.

Il avait employé un langage que l’on n’entendait pas du tout sur Kosaten, très poli. Non pas que les natifs ne l’étaient pas, mais ils ne s’exprimaient pas de cette façon. J’avais également noté le ton charmeur qu’il avait pris, il n’était pas un peu jeune pour adopter une telle attitude ? C’était un brun portant un costard bleu nuit. Seul un élu pouvait être habillé de cette façon, et il avait fait la même déduction en me voyant. Voilà que je me retrouvai à expliquer son arrivée à un nouveau, comme on l’avait fait pour moi deux mois auparavant.

« Un nouvel arrivant je présume, tu peux me tutoyer. Je vais faire simple pour le moment, je suis en plein service. Un des trois dieux dirigeant ce monde t’as téléporté en Kosaten. On nous appelle des élus et... »

Le barman revenait vers moi et posa les boissons sur mon plateau.

« Je reviens. » Lui dis-je en souriant légèrement.

J’allais m’acquitter de ma tâche, servant les commandes demandées, m’assurant qu’il n’y avait aucune erreur et que chacun était satisfait. Je revenais ensuite vers le jeune garçon et finissais ma phrase.

« Je disais, en arrivant ici, nous sommes divisés en trois royaumes. Ils sont représentés par le dragon pour celui de Fuyu, le serpent pour Minshu et le phénix pour Seika. Un sceau se trouve sur ton corps et t’indique ton appartenance. Les dieux se querellent et veulent que nous défendions leurs terres... » Je finissais ma tirade sur un ton amer, ne me faisant toujours pas à l’idée d’être utilisée.

Je le laissai digérer les informations et balayait la salle des yeux.

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Ven 25 Nov - 22:26


Perdu dans une nouvelle contrée

J’aurais du me douter que c’était un mauvais moment pour interrompre la jeune femme. En effet, celle-ci était encore en service, ce qui la rendait incapable de prendre le temps de m’expliquer ce qui se passait. Tout ce que j’avais appris, avant qu’elle ne doive me quitter pour apporter une commande, fut que j’avais été transporté dans un lieu appelé Kosaten. Et pas par n’importe qui ! Non, j’avais été transporté dans ce nouveau monde par un dieu ! Apparemment il en existait trois. Il semblait aussi courant que nous soyons appelés « élus ».

Je la suivis distraitement du regard, alors qu’elle allait déposer les commandes à une table quelconque. Je réfléchis à ma situation. Je me retrouvais dans un monde inconnu, je ne savais pas si je pouvais contacter le mien, ou comment y retourner. Et j’avais été amené ici par un dieu, dans je ne sais quel but !

L’inconnue finit par me rejoindre, et elle eut un petit temps pour m’en dire un peu plus. Trois royaumes pour trois dieux différents, et l’un d’eux m’avaient choisi pour l’aider dans son combat. Comment dire qu’il avait très mal choisi ? Car j’étais l’un des gars les plus pacifiques de ma guilde ! Interloqué, il me fallut quelques secondes pour digérer ces informations. Les questions me brûlaient les lèvres. Cependant, en reportant mon regard sur la salle, je vis le monde qu’y si trouvait, et donc la dose de travail de mon informatrice.

Travail… Oh mince ! Nouveau monde incluait que je n’avais pas un sou en poche ! Et la nuit qui approchai me rappelait le fait que je n’avais pas non plus de logement, ni de moyen de me sustenter ! Oh bon sang ! J’étais dans la mouise ! Que faire ?! Mon regard semi-paniqué balaya la salle dans tous les sens, et se posa sur mon interlocutrice, puis le barman. Mais bien sûr ! Peut-être que je pouvais troquer quelques heures de travail contre un repas et une nuit dans cette auberge ! Tournant un sourire dans la direction de la jeune femme, je pris la parole.

- Tu as l’air d’avoir beaucoup de travail qui t’attend ! Je ne peux pas te retenir plus longtemps. En plus, il me faut aussi trouver un moyen d’obtenir de la nourriture et un toit pour ce soir ! Du coup, je te propose qu’on se retrouve à la fin du service, autour d’un repas, pour discuter de tout ce qui a attrait à notre condition d’élu, comme tu dis ! En attendant, je vais demander à l’aubergiste s’il peut m’offrir un repas et une chambre en échange de quelques heures de travail ! Et au passage, je m’appelle Tenma !

Je lui laissai le temps de répondre, avant de me diriger vers celui qui semblait diriger cet établissement. J’arborai un sourire confiant, sachant que j’avais les qualités requises pour le job. Après tout, j’avais effectué ce type de travail durant mes années à Blue Pegasus, quand je n’avais pas de mission.

L’homme me vit arriver, et haussa un sourcil intrigué. Je ne pouvais pas lui en vouloir d’être sceptique. Après tout, tous les gamins de seize ans ne venaient pas se proposer pour travailler en tant que serveur ou barman. Je lui expliquai rapidement mon marché, et je dus faire preuve d’un peu de persuasion, pour qu’il accepte de me prendre pour la soirée. Il m’indiqua une porte où je pourrai trouver un calepin et un crayon pour prendre les commandes.

Je m’y rendis sur le champ, et profitai de l’occasion pour me déshabiller, à la recherche du fameux sceau dont m’avait parlé la jeune femme. En enlevant mon t-shirt, je découvris un tatouage vert, représentant un serpent, juste au-dessus de mon nombril. J’avais donc été choisi par le dieu de Minshu. Même si pour le moment, cela ne m’apportait aucune information précise. Une fois que je fus de nouveau vêtu convenablement, je pris un calepin et un crayon, avant de me rendre dans la salle.

Aussitôt, mon sourire s’épanouit sur mon visage, alors que je me mettais au travail. J’évoluai avec facilité dans cet environnement, reprenant mes réflexes. Au final, cela ne changeait pas beaucoup de ma guilde, la seule différence étant le changement de lieu. Une longue fin d’après-midi s’annonçait.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Mar 29 Nov - 16:28





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Il fallut quelques secondes au nouvel élu pour réaliser dans quelle situation il se trouvait. En temps normal je ne me serai pas attardé à discuter avec quelqu’un comme cela, surtout en plein boulot. Seulement je me souvenais de ma frustration lors de mes premiers jours en Kosaten et puisque nous étions dans le même bateau, je pouvais bien faire un effort pour lui expliquer le peu que je savais.

Alors que j’attendais son flot de nouvelles questions, son regard se balada entre l’aubergiste derrière son bar et moi à plusieurs reprises, je pouvais y lire une certaine panique. Son expression changea ensuite et un sourire apparut sur son visage alors qu’il m’expliquait ce qui lui avait traversé l’esprit.

« Tu fais bien, si tu es efficace il se pourrait qu’il accepte de t’embaucher. Et c’est ok, je loge ici alors on pourra discuter à la fin du service. Moi c’est Dahlia. » Lui répondis-je.

C’était une bonne chose qu’il sache se prendre en main tout seul malgré son jeune âge, il allait devoir faire preuve d’indépendance dans ce monde. Je ne m’attardai pas plus sur son cas, en effet il était temps de retourner en cuisine, afin de servir le client dont je m’étais occupé auparavant. Je m’attelais à ma tâche et remis les pieds dans la salle avec mon plateau rempli. Je fus étonnée de voir que Tenma était complètement à l’aise dans le rôle de serveur. En y réfléchissant bien, contrairement aux autres élus que j’avais croisé, il ne ressemblait pas à un combattant avec son costume. Manshe choisirait-il des personnes aux capacités autres qu’offensives ? Ou alors il avait juste un style particulier.

Finalement le service de cette fin d’après-midi serait moins difficile que prévu avec l’aide de Tenma. Il tombait bien car pour je ne sais qu’elle raison, il semblait y avoir plus de monde que d’habitude. Je me baladais à travers la salle pour vérifier que chacun ne manquait de rien. Je vis les deux bourrés de tout à l’heure à quelques pas de moi, qui se levaient avec difficulté pour s’en aller. Ils étaient tellement ivres qu’ils peinaient à tenir debout sans s’appuyer à la table, pathétique. Mon plateau vide sous un bras, je m’apprêtai à les dépasser sans même leur accorder un seul regard, quand celui que j’avais averti m’attrapa mon bras libre.

« Oh toi, rest’là ! Pas poli c’qu’ t’as dit taleur ! Ça m’rite une corr’ction ! » Cracha-t-il.

S’il ne me lâchait pas tout de suite, j’allais lui en donner une à coup de plateau. Je faisais discrètement glisser celui-ci dans ma main.

« Lâche mon bras ou tu vas le regretter. »
Rétorquais-je d’une voix froide et menaçante.

Personne ne verrait le mal de remettre un ivrogne dérangeant à sa place, mais j’espérais pour lui qu’il lui restait une once de lucidité.

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Jeu 1 Déc - 10:26


Perdu dans une nouvelle contrée

J’avais eu le temps de saisir le nom de mon interlocutrice avant d’aller voir le gérant, ce qui était toujours une bonne chose. Comme ça je pouvais mettre un nom sur sa tête au lieu de toujours la désigner par « inconnue » ou « femme ». Enfin bref ! L’aubergiste ayant accepté ma proposition, j’étais maintenant en train de circuler entre toutes les tables, prenant et amenant les commandes des différents clients.

L’après-midi passa tranquillement, même si pour chaque personne partie, une autre prenait sa place, ce qui ne ralentissait pas notre rythme, voire même l’accélérait. J’étais totalement concentré sur ma tâche, et j’avais presque l’impression d’être de retour dans ma guilde. Jusqu’à ce que des mots ou des vêtements me rappellent que je n’y étais pas du tout. Je ne me séparai pourtant pas de mon sourire et de ma bonne humeur, ce que les clients appréciaient. Je recevais même quelques petits pourboires !

Cependant, au bout de deux heures de travail non-stop, je pus m’apercevoir que ma puissance magique n’était pas la seule chose qui s’était affaiblie en arrivant ici. Mon endurance était aussi bien moindre que celle que je possédais normalement. Je commençai déjà à fatiguer, alors que j’aurai tenu ce rythme pendant plus de temps à la guilde ! Je ne laissai pourtant rien paraître, même si mon allure était beaucoup moins rapide.

Alors que je déposais un plat de riz pour une jeune femme, un éclat de voix me fit me redresser et en chercher la source. Deux tables plus loin, un homme, visiblement ivre s’était saisi de Dahlia. Je fronçai les sourcils, n’appréciant pas du tout ce genre de comportement. Une voix à mes côtés me fit sursauter. C’était la femme que je venais de servir.

- Oh non, voilà qu’il recommence !

- Vous voulez dire qu’il a pour habitude d’harasser les jeunes femmes de cette auberge ?

- Oui. Au bout d’un certain moment, quand il a trop d’alcool dans le sang, cet être abject se croit tout permis et harcèle les femmes qui se trouvent dans la pièce, que se soient des serveuses ou des clientes.

- Dans ce cas, il est grand temps qu’il apprenne les bonnes manières ! Déclarai-je avec un grand sourire.

Sans plus de précisions, je laissai ma cliente pour me rendre aux côtés de l’homme turbulent. Son visage rougeaud servait amplement à me confirmer qu’il était ivre. Je n’appréciai vraiment pas ce genre de personnes. Je vins me placer entre l’homme et Dahlia, posant une main sur le bras du fauteur de trouble, celui qui tenait ma collègue. Je lui offris un sourire poli, avant de prendre la parole.

- Monsieur, je vais vous demander de bien vouloir laisser ma collègue tranquille. Nous avons beaucoup de travail cet après-midi, j’apprécierai que vous ne nous gêniez pas.

- Qu’est’ce t’as dit minus ?! D’quoi j’me mêle d’bord ?! Me répondis l’ivrogne sur un ton belliqueux. Mon sourire se fit plus glacial, avant que je ne lui réplique :

- Vous m’avez très bien compris, laissez cette femme tranquille, où je me charge de vous jeter à la porte. Je suis sûr que personne n’y verra d’inconvénient, puisque vous troublez la tranquillité de tout le monde par votre comportement. Pour appuyer mes propos, je resserrai un peu ma prise sur son bras.

- T’vas voir toi ! J’vais pas m’laisser faire par un gosse !

Il se releva en chancelant, et je ne pus réprimer un sourire moqueur en voyant ça. Il croyait pouvoir me tenir tête avec cette instabilité ? Je me fixai sur mes pieds, me préparant au coup qu’il allait certainement tenter de m’envoyer. Cependant, il se passa quelque chose que je n’avais absolument pas prévu. Mais alors pas du tout ! Alors que je le regardai, je ne vis pas son poing libre se diriger vers mon visage, et je me le pris de plein fouet, me faisant reculer de quelques pas, cognant un peu dans Dahlia qui se trouvait derrière moi. Je restai interdit. Comment n’avais-je pas pus voir ce poing arriver, alors qu’il devait avoir été aussi lent que celui d’un bébé ?!

- On fait moins l’malin maint’nant, hein gamin ?! Se moqua l’ivrogne avec un rire gras.

Je m’avançai d’un pas, voulant en finir avec cet abruti.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Ven 2 Déc - 19:16





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Je serrai le plateau dans la main de mon bras libre et m’apprêtai à lui donner un coup sur la tête pour qu’il me lâche. Seulement je ne m’attendais pas du tout à voir Tenma intervenir et se placer entre l’ivrogne et moi. Il avertit ce dernier, toujours avec ce langage poli qu'il le caractérisait, qui dérangeait notre travail et ferait mieux d’arrêter. Le perturbateur ne prit pas longtemps pour riposter et son haleine infecte me chatouilla les narines. Le nouvel élu ne se laissa pas impressionner et afficha un sourire glacial, que je n’aurai jamais imaginé sur son visage au premier abord. Le problème était que dans son état actuel, il ne pourrait absolument rien faire contre l’homme.

« Tenma, laisse-moi gérer ç-. »

Je n’eus pas le temps d’écarter le brun, qui se prit un coup de poing au visage sans avoir pu faire quoi que ce soit. Sous l’impact, il me bouscula légèrement et recula de quelques pas. Avec tout l’alcool que le bourré avait ingéré, il avait pourtant été très lent. Mais ce que le jeune garçon ignorait, c’était que la marque de Manshe avait bridé toute ses capacités. Malgré cette attaque, il avait déjà repris ses esprits et s’avançait vers l’ivrogne, qui riait fasse à son impuissance. Je ne pouvais pas le laisser se battre contre lui en sachant qu’il n’avait aucune chance. Concentré maintenant sur le brun, l’homme avait lâché mon bras et se préparait à frapper de nouveau.

Un soupire traversa mes lèvres puis je fis passer mon plateau dans mon autre main. Je la levai au-dessus de la tête de l’agresseur et lui assenait un coup derrière le crâne. J’avais frappé juste assez fort pour le déboussolé, vu l’état d’ivresse dans lequel il se trouvait. Chancelant, il tenta de s’agripper tant bien que mal à une table, mais je ne lui laissais pas le temps de reprendre ses esprits. Je l’agrippai violemment par le col derrière sa nuque et le traînait vers la sortie. Il tentait de relever la tête mais je lui donnais un coup de poing derrière celle-ci qui le calma pour de bon.

« Tu vas voir sale garce ! » Réagit enfin son compère dans mon dos, silencieux jusqu’à maintenant.

Je tournai la tête vers lui et le voyais s’avancer vers moi, visiblement il tenait un peu mieux l’alcool que son ami.

« Oh non ! Je commence à en avoir assez, vous dérangez ma clientèle, je ne veux plus vous voir ici ! » Répliqua le barman et propriétaire des lieux.

Ce dernier sortit de derrière son bar et se posta devant le second membre du duo. J’en profitai pour emmener son acolyte devant la porte et une fois celle-ci ouverte, le poussait sans ménagement dehors. Perdant son équilibre, il s’étala de tout son long au sol. Je le regardai d’un air blasé avant de refermer la porte et retourner dans la salle. Son copain avait perdu de son assurance devant le patron. Il balbutia quelques mots incompréhensibles, puis fini par battre en retraite, manquant de me rentrer dedans par la même occasion. On pouvait désormais attendre le contentement et la satisfaction des clients de voir ces deux brutes enfin dehors.

« Ça faisait un moment que j’en avais marre de les voir ces deux-là, mais jusqu’à maintenant ils ne m’avaient pas posé de problèmes. » Renchérit l’aubergiste.

« Disons qu’il n’a pas apprécié ma remarque de tout à l’heure. » Avouai-je en soupirant.

« Oh je sais bien qu’ils sont lourds, tu as eu raison de le remettre à sa place, Dahlia. »

Alors qu’il se plaça au centre de la salle pour s’excuser du dérangement occasionné, je me rapprochais de Tenma.

« Ce que je ne t’avais pas encore dit, c’est que le sceau bride totalement tes capacités. »

Je le laissai le temps de me répondre puis lui fit remarquer qu’il nous restait encore deux heures de services. Celui-ci passa assez vite et sans encombre cette fois. Une fois terminé, j’allais déposer mon plateau et mon carnet dans le sas. Je devenais alors une simple cliente lambda qui alla s’assoir à une table en attendant le jeune garçon. Je me doutais qu’un nombre incalculable de questions se bousculaient dans sa tête.

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Sam 3 Déc - 19:50


Perdu dans une nouvelle contrée

Alors que je m’apprêtai à réengager, ce fut au tour de Dahlia de s’interposer. Avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, elle s’était avancée pour frapper l’ivrogne derrière la tête avec son plateau. Elle ne lui laissa même pas le temps de se ressaisir avant de l’empoigner par son col et le traîner vers la sortie. Wow ! Ça c’était de l’efficacité ! En plus, elle en rajouta une couche pour l’empêcher de réagir. Bon là ça allait peut-être un peu loin, mais je ne dis rien. Je n’avais pas envie de me brouiller avec quelqu’un que je venais juste de rencontrer et qui acceptait de m’aider parce qu’elle n’avait pas les mêmes principes que moi.

Je vis du coin de l’œil l’ami de notre homme se lever pour intervenir et me plaçai entre lui et Dahlia, pour éviter qu’il s’en prenne à elle. Cependant, ce fut bien inutile, puisque le gérant lui-même intervint. Visiblement, il en avait eu marre du raffut que causaient ces deux énergumènes. Profitant de cette distraction, Dahlia jeta l’impudent dehors, et son compagnon le rejoignit quelques minutes plus tard, de son plein gré. Le barman rassura la jeune femme sur ce qui venait de se passer. Comme me l’avait précisé la cliente plus tôt, c’était une habitude pour ces deux là de créer des problèmes, et l’aubergiste se réjouissait de pouvoir s’en débarrasser.

Alors que notre patron s’excusait de la gêne occasionnée, l’autre élue en profita pour m’apporter une précision supplémentaire sur notre condition. J’avais remarqué que mon pouvoir magique s’était fortement abaissé. Mais je ne pensais pas que mes capacités physiques avaient aussi subit une quelconque altération. Cependant, le sceau du dieu qui m’avait enlevé avait bridé toutes mes capacités. Pourquoi ferait-il ça si nous étions censés l’aider ?! Je répondis avec mon sourire habituel.

- Ah, je me disais aussi. J’avais trouvé que ma magie s’était beaucoup trop affaiblie, haha…

Je rigolai un peu, alors que dans mes poches, mes poings se serraient de frustration. Ce sceau et cet enlèvement me rappelaient trop mon esclavage. J’avais réussi à me tirer de cette situation parce que nous avions achevé le travail de notre « maître » tandis que j’étais encore un enfant. Mais là, un sceau bridant nos capacités était de trop. Je maîtrisai cependant ma colère. Rien ne servait de m’énerver. Au moins je n’étais pas en plus de cela tombé dans une contrée dangereuse !

Nous reprîmes vite le service, qui me parut durer dix minutes au lieu du réel temps que nous avions mis. Il faut dire que j’y mettais toute mon énergie, refusant de céder à la colère qui m’habitait. Pour cela, je multipliai les sourires, et mon entrain ne faisait qu’augmenter. Si bien qu’à la fin de notre travail, j’étais de nouveau calme, et prêt à assommer Dahlia de questions. Je m’installais à une table en face d’elle, à une table.

- Doooonnnnc ! Première question ! Tu es là depuis longtemps ? Ensuite, est-ce que tu peux m’expliquer un peu plus en détails cette histoire de dieux ? Demandai-je avec un sourire.

©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Lun 5 Déc - 0:03





feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Une fois installé à une chaise devant moi, Tenma ne tarda pas à prendre la parole comme je m’y attendais.

« Depuis deux mois environ. Pour en revenir aux dieux, comme je te l’ai dit, ils choisissent leurs élus dans les autres mondes et les téléportent ici. Leur seul but est de nous faire protéger leurs royaumes respectifs, on est des pions quoi. Je sais aussi qu’on peut tomber sur des personnes de notre monde venant d’une époque complétement différente. »

Il aurait forcément du mal à digérer toutes ces informations. Moi-même j’avais encore du mal avec cette nouvelle condition qui me rendait complètement impuissante. Je ne comprenais toujours pas à quoi jouaient ces dieux. Ils ne se manifestaient pas, ne semblaient pas avoir un quelconque rôle mis à part celui de nous avoir arraché à notre monde d’origine.

Une des serveuses vint prendre notre commande, armée de son carnet et son crayon, le plateau coincé sous le bras. Je commandais du poulet et du riz et laissais Tenma en faire autant. Apparemment il avait réussi à convaincre l’aubergiste de le laisser manger gratuitement ce soir. J’étais presque sûre qu’il ne tarderait pas non plus à lui proposer un contrat, après tout il s’était montré efficace pendant le service, et puis, il avait vraiment la tête de l’emploi.

« Et pour la perte de tes capacités dû au sceau, en fait c’est surement la pire des choses. Ils ne reviendront qu’avec le temps et plus rapidement si tu les stimules en t’entraînant ou en allant directement sur le terrain. Il est important que tu saches à quel royaume tu es affecté. »

Je ne comptais pas lui révéler que Minshu et Seika étaient alliés et se dressaient contre Fuyu temps que je ne saurais pas dans quel camp il était. Même si Akemi m’avait dit que certains Fuyujins pouvaient être inoffensifs, je ne le connaissais pas assez pour savoir s’il ne cachait pas simplement son jeu. Bon, au fond cela m’étonnerait beaucoup mais on n’était jamais trop prudent.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Mar 6 Déc - 12:56


Perdu dans une nouvelle contrée

Bien heureusement, Dahlia fut très sympa, et m’expliqua ce qu’elle savait de ce monde. Et ce qu’elle m’apprit me glaça le sang. Cela ressemblait un peu trop aux moyens employés par la secte de Zereph quand elle enlevait des personnes pour en faire leurs esclaves et les faire travailler dans la Tour du Paradis. Prendre des gens sans leur laisser un quelconque choix et les forcer à travailler pour eux. Je trouvai ça aberrant. Je continuai pourtant d’écouter la jeune femme. Un peu d’informations en plus ne me ferait pas de mal.

Je souris avec amusement en pensant au fait qu’on pouvait rencontrer des personnes de notre monde en plus jeune, ou plus vieux. Cela pouvait être drôle ! Mais aussi, peut-être que j’aurai une chance de rencontrer ma mère si c’était le cas ? Je chassai bien vite cette idée de la tête. Même si c’était le cas, qu’est-ce que je lui dirai ? Oui, mieux valait ne pas y penser.

Quand une serveuse qui nous avait remplacé vint prendre notre commande, Dahlia ne perdit pas de temps pour commander son repas. Ne sachant pas ce qu’offrait l’auberge, je pris la même chose qu’elle, puisque ça ressemblait à ce que j’avais dans mon propre monde. Heureusement que le tenancier avait accepté de me nourrir et de me loger en échange de mon travail.

Une fois que notre commande fut prise et que la serveuse se fut éloignée, l’autre élue reprit ses explications, se concentrant cette fois sur le sceau. Elle me redit que c’était bien à cause de celui-ci que j’avais perdu toutes mes capacités. Mais, au bout de combien de temps les retrouverais-je ? Six mois ? Un an ? Heureusement que je n’utilisais ces pouvoirs qu’en des rares occasions !

Ragaillardi, je finis par penser qu’il serait peut-être temps que je dise à Dahlia ce que je savais de mon sceau. Je regardai autour de nous et constatai que nous étions seuls dans la salle. Alors, je me relevai de mon siège et soulevai mon t-shirt pour lui montrer mon tatouage vert sur mon ventre.

- D’après ce que tu m’as dit, c’est bien le signe du dieu de Minshu ? Ça veut dire que j’aurai l’immunité là bas, non ? Enfin, je veux dire, si tu es encore là, c’est qu’il n’y a pas de moyen de retourner chez nous, non ?

En effet, c’était la seule explication qui m’était venue. Car, mon premier réflexe serait de retourner dans mon monde, si je découvrais que j’étais dans un autre différent. En fait, c’était ma première intention. Mais en voyant Dahlia ici, quelque chose me disait que ce ne serait pas aussi simple. Demander l’asile à Minshu serait donc la chose la plus simple à faire en attendant que je puisse trouver un moyen de rentrer chez moi. De plus, me rendre à la capitale me permettrait de trouver un travail plus rapidement. Je me rassis rapidement, remettant mon t-shirt à sa place. Juste à temps, puisque la serveuse revint avec nos plats. Je m’empressai de commencer à manger, le travail m’ayant affamé. Une fois que j'eus mangé une bonne partie de mon assiette, je reportai mon attention sur Dahlia.


- Qu'est-ce que tu peux me dire sur les relations entre les royaumes ? Parce que ce serait bête que je me retrouves dans un pays en guerre avec le mien, haha... Et tu as une idée de ce que tu vas faire après ?

Quelques minutes seulement après que nous ayons terminé notre repas, alors que nous nous apprêtions à nous quitter pour aller dormir, nous fûmes retenus.

- A L'AIDE !

Mon sang ne fit qu'un tour, et aussitôt, je me précipitai vers la porte. Je ne savais si Dahlia me suivait, mais je m'en moquais un peu à ce moment-là. Une jeune femme venait de pousser un appel à l'aide, et il était hors de question que je laisse ça passer.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Jeu 15 Déc - 19:35





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



L’heure était passée particulièrement vide et il ne restait maintenant que quelques hommes assis sur les tabourets du bar derrière dans le dos de Tenma. Cette absence de clients était temporaire, des villageois viendraient dîner d’ici quelques temps, les serveuses du soir avaient encore un peu de répit.

L’attitude du jeune élu était assez surprenant, plutôt que d’être frustré par la situation, il afficha un sourire amusé pour je ne savais quelle raison. Lorsque la serveuse vint à notre table, il se contenta de prendre le même plat que moi, surement plus intéressé par ce que j’avais à lui dire qu’à son assiette. Une fois que la serveuse qui s’était chargée de notre commande fut assez éloignée, je continuai mes explications sur le monde de Kosaten.  

Une fois que j’eus terminé, le brun se leva, ce qui me fis arquer un sourcil. Il souleva ensuite son t-shirt pour en fait me montrer la marque qu’il avait sur le ventre, au-dessus du nombril. Un serpent vert se dessinait sur sa peau, aucun doute sur son appartenance.

« Oui c’est bien ça. En te rendant là-bas tu seras tranquille oui, mais à ta place je me méfierai quand même un minimum, même des élus portant la même marque que toi, on ne connait pas les motivations de chacun. Je porte aussi la marque de Manshe. »

Je préférai le prévenir car au premier abord, il m’avait l’air un peu trop candide et naïf, il serait bête qu’ils tombent sur n’importe qui. Je baissais légèrement le brassard entourant mon épaule gauche pour lui montrer, puis le remettait à sa place.

« Si un moyen existe pour retrouver nos mondes, je ne le connais pas. » Repris-je.

Nos plats arrivèrent alors que Tenma se rasseyait en face de moi. Ce dernier entama son assiette avec appétit alors que je me contentai de manger à une allure normale. Qu’il soit déjà affamé devait être lié au fait qu’il vienne d’arriver, ou alors il était juste gourmand, je n’en avais aucune idée. Après avoir ingurgité une bonne partie de son riz, il releva la tête vers moi. S’il y avait bien une chose capitale à savoir lorsqu’on arrivait dans un endroit inconnu, c’était la situation politique actuelle.

« Le royaume de Seika et de Minshu sont des alliés à ce qu’on m’a dit. Évite donc les Fuyujins au possible. Pour le moment je ne compte pas bouger d’ici. »


Je choisi de ne pas lui dire que je prévoyais surement de rejoindre Kansei, la capitale de Minshu, comme me l'avait conseillé Tenkeï, aussi membre de cette nation. La raison était simple, je n'avais pas envie qu'il décide d'attendre qu'on y aille ensemble et que je doive jouer les nounous. Pendant les quelques minutes qui suivirent, le repas se fit en silence et j’avais pratiquement terminé. Je payai ma part et après avoir salué le jeune garçon m’apprêtait à monter dans ma chambre quand un cri retentit. Ce dernier venait de l’extérieur et appartenait à une femme.

Sans réfléchir, le nouveau Minshujin courut vers la sortie. Il semblait déjà avoir oublié ce que je lui avais dit sur sa force. C’est d’un soupire las et après avoir levé les yeux au ciel, que je marchai d’un pas nonchalant vers la porte d’entrée. Arrivée dehors, je ne m’attendais pas à ce qui se dressait sous mes yeux. Une jeune femme complètement ivre ne cessait de gueuler des appels à l’aide pénibles, entrecoupés de rire débile. Elle marchait en rond dans la rue en titubant de droite à gauche, les pieds nues. Si on ne faisait rien elle continuerait son manège et par conséquent m’empêcherai de fermer l’œil avec ses conneries, je comptai bien la faire taire jusqu’à demain matin.

D’un pas décidé, je me rapprochai d’elle sans même faire attention à Tenma, dans le but de lui donner un coup derrière la nuque. Elle plongerait dans un long sommeil et aurait une belle gueule de bois au réveil, mais cela m’était complètement égal.

   


Dernière édition par Dahlia Gardilho le Mer 28 Déc - 23:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Ven 16 Déc - 19:21


Perdu dans une nouvelle contrée

Je m’étais précipité vers la porte, croyant que j’allais ensuite avoir une scène de femme en détresse sous mes yeux. Et pourtant, quand je sortis de l’auberge, je m’arrêtai au bout de quelques pas, clignant des yeux, éberlué. Devant moi se tenait une femme, visiblement ivre qui marchait en rond avec des appels à l’aide poussés au hasard, alors qu’elle ricanait un peu bêtement. Je fus pris de court par cette situation tout  fait inattendue, et il me fallut quelques instants pour comprendre ce qu’il se passait. Pendant ce temps, Dahlia avait eu le temps de se glisser derrière l’inconnue ,et vu son visage, elle n’allait pas s’y prendre gentiment avec la femme.

Pour interrompre tout acte de violence inutile, et en envoyant un regard d’avertissement à l’autre élue, je me rapprochai de la femme, dans l’intention de la faire revenir un minimum à la réalité. Je lui posai les mains sur les épaules, et avec un sourire, je pris la parole d’une voix tranquille.

- Bonsoir madame, je m’appelle Tenma, est-ce que je peux savoir votre nom ?

Lors de mes années passées à Blue Pegasus, j’avais toujours vu les gars plus âgés se charger des clients ivres de cette manière. D’abord se présenter et demander le nom de l’autre personne, avant de tenter de les convaincre de les raccompagner chez eux. Pourtant, cette femme eut une réaction très bizarre, que je ne compris pas du tout. Elle s’écroula dans me bras, s’appuyant sur mon torse alors qu’elle relevait ses yeux embrumés par l’alcool sur les miens, posant un doigt sur sa lèvre et avec un sourire étrange.

- Oh mon beau garçon, ça te dirait de passer du bon temps ?

Ah ? Qu’est-ce qu’elle racontait ? Je ne perdis pas mon sourire éternellement présent sur mes lèvres, même si je ne comprenais pas du tout ce qu’il se passait. En plus, elle collait de plus en plus sa poitrine sur mon torse. C’était très gênant. Qu’est-ce qu’il lui prenait ? Je jetai un regard désespéré à Dahlia, espérant qu’elle puisse me sortir de cette situation embarrassante. Cependant, l’inconnue surprit mon regard, et fit une mine boudeuse, avant d’enrouler ses bras autour de mon cou et de me serrer encore plus contre elle. Je commençai à paniquer. Qu’est-ce qu’il se passait, bon sang ?!  En plus, je n’arrivai même pas à m’extraire de son emprise, elle avait une sacrée force sous cette frêle apparence. Puis, elle mit ses lèvres au niveau de mon oreille droite.

- Mon nom est Ariana, mon joli. Et lâche donc cette pouilleuse. Je peux te promettre que tu passera un bien meilleur moment en ma compagnie.

- Err… Vous êtes un peu trop près madame.

Gaaaahhh !!! Je ne comprenais vraiment pas ce qu’il se passait ici ! A quoi jouait cette femme ?! Je jetai un nouveau regard désespéré à Dahlia. Elle devait bien comprendre ce qu’il se passait, elle ! C’était aussi une femme ! Donc elle devait savoir ce qui n’allait pas chez cette femme qui m’enfermait dans ses bras !

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Dim 18 Déc - 21:53





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Le monde où je vivais avant mon arrivée n’était pas régit par l’amabilité ou la bienveillance. Bien sûr, cela existait partout me diriez-vous, seulement moi je baignais depuis maintenant assez longtemps dans un environnement ou la seule règle était celle du chacun pour soi. Profiter de la faiblesse d’un tiers à son propre avantage, neutraliser un perturbateur pour son propre bien être, la liste était longue et n’exagérai pas. Mon ancienne moi n’aurait pas penser ainsi, mais j’avais appris à mes dépends qu’en aidant une personne, on pouvait tout aussi bien se faire avoir par elle. Alors aujourd’hui, je ne perdais pas mon temps à faire la part des choses. Cette femme dérangeait la tranquillité de tout le monde et je ne voyais pas le souci d’y remédier. Malheureusement, Tenma ne semblait pas de cet avis.

Je haussai un sourcil alors qu’il m’envoyait un regard semblant vouloir dire qu’il prenait les choses en main. S’il voulait s’en charger, libre à lui, mais je doutai que sa méthode de « gentleman » fonctionne sur une femme ivre. Et je ne m’y trompai pas, il n’avait fait que réveiller l’intérêt de la jeune femme pour lui. Usant de ses charmes, elle voulait le convaincre de passer une nuit avec elle.

Est-ce qu’elle avait fait semblant d’être bourrée pour attirer un éventuel intéressé par ses services ? C’était une possibilité à ne pas mettre de côté. Le jeune Minshujin prit au dépourvu, me lançait des regards paniqués. Oh il voulait mon aide maintenant ? N’avait-il pas appris à gérer ce genre de situation ? Un sourire narquois naissait sur mes lèvres alors que la femme continuait ses minauderies. Pour être aussi gêné par une présence féminine, bien qu’elle fût très entreprenante, Tenma devait être bien plus jeune qu’il ne le paraissait dans son costume. Il ne devait pas avoir plus de 18 ans, et encore. Mon sourire laissa place à une expression clairement agacée lorsque mademoiselle Ariana me traita de pouilleuse. Cette dépravée s’était-elle regardée ?

« Tu sais ce qu’elle va te faire la pouilleuse ? » Rétorquais-je d’une voix dénuée d’émotion.

J’avais dans le même temps attrapé son bras pour l’écarter du jeune garçon sans aucune délicatesse.

« Eh tu m’fais mal ! Pas la peine d’être jalouse, t’peux nous rejoindre mais lâche-moi ! Répliqua Ariana d’une voix gamine et traînante sous l’effet de l’alcool. – Alleeeer, j’suis sûre que t’en a enviiiiie ! » Renchérit-elle.

La rousse tenta de se coller à moi comme elle l’avait fait avec Tenma, seulement je n’étais aussi candide que l’élu. Je la repoussai en plaquant la paume de ma main gauche au-dessus de ma poitrine.

« Écoute tu me semble encore être assez lucide, alors tu vas gentiment rentrer chez toi, ma patience a des limites. »

« Rooh madame est grognonne parce que je lui pique son chéri c’est ça ? Aller détend-toiiiii ! » Dit-elle en affichant un grand sourire.

Soudainement Ariana attrapa ma main qui l’avait repoussé auparavant, puis commença à tourner sur elle-même en m’entraînant avec elle. Elle se remettait à crier, ameutant toute la rue pour qu’on vienne danser avec elle. Je n’arrivai pas à croire qu’elle avait osé me faire faire une chose pareille, elle m’avait surprise et il me fallut quelques secondes pour que mon étonnement s’estompe.

J’avais déjà eu une journée fatigante, ce n’était pas pour qu’une tarée en rajoute. Je tenais toujours son bras gauche avec ma main droite, je stoppai brusquement son mouvement, elle failli perdre l’équilibre. Puisque Tenma refusait que je l’assomme tout simplement, il n’avait qu’à se débrouiller avec elle, j’avais mieux à faire. Les passants nous observaient, certains devaient être de mon avis car ils fixaient Ariana d’un œil désapprobateur. Je poussai la jeune femme dans les bras du brun.

« Je n’ai pas de temps à perdre avec elle, soit je l’assomme, soit tu la fait taire. Si je l’entends dans les dix prochaines minutes, je ne te demanderai pas ton avis. »
Mon attitude était redevenue froide, loin de celle sympathique qu’il avait pu voir plus tôt.

« Oooh, on a pas besoin d’elle, joli garçon, aller vient avec moi. »

Elle passa son doigt sur la joue du serveur de manière aguicheuse, tout en recommençant à coller sa poitrine contre son torse. Pour ma part, je me dirigeais déjà vers la porte d’entrée de l’auberge.

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Mer 21 Déc - 10:42


Perdu dans une nouvelle contrée

Je fus soulagé que Dahlia intervienne, même si c’était de manière assez brusque. Au moins, je ne me retrouvais plus dans cette situation plus que gênante. Cependant, en écoutant les propos échangés ensuite, je commençai à me faire une idée de ce qu’il se passait dans la tête d’Ariana. Et cela me fit un peu peur. La femme devait avoir la trentaine alors que j’étais encore bien jeune pour ce genre d’activités ! Je rougis d’un coup, et j’intervins timidement.

- Err… Dahlia n’est pas ma chérie, madame.

Ariana ne semblait pas m’avoir entendu, puisqu’elle entraîna ensuite l’autre élue dans une sorte de danse. Je me passai une main sur le visage, totalement embarrassé par le spectacle que nous donnions. Les passants regardaient la femme ivre d’un œil désapprobateur, et je sus qu’il allait vraiment falloir qu’on la calme.

Je fus sorti de mes pensées assez brutalement en recevant un poids sur ma poitrine, et je trébuchai, tombant à la renverse, sur le dos. Je grimaçai sous le choc, avant d’entendre la voix trainante d’Ariana et de sentir son doigt sur ma joue. J’ouvris un œil pour me rendre compte que, eh bien, elle se trouvait sur moi, se collant totalement à mon corps. J’entendis vaguement Dahlia me prévenir qu’elle finirait par assommer la femme, si je n’étais pas capable de la calmer. Et quelque chose me disait, au son de sa voix, qu’elle ne plaisantait pas. Démoralisé, je reposai ma tête par terre, ne sachant pas comment me sortir de cette position, alors qu’une fois de plus, le feu me montait aux joues.

- Ahhh, n’es-tu pas entreprenant mon joli. Je sens qu’on va bien s’amuser !

- Désolé madame, mais vous vous faites des idées toute seule. Et maintenant, vous allez vous calmer, avant que moi aussi je ne perde patience.

Je poussai la femme sur le côté, avant de me relever en m’époussetant. Je fixai ensuite mon regard sur Ariana, avec un grand sourire. Mais vu la froideur qui régnait dans mes yeux, il était évident pour tout spectateur attentif, que mon sourire était complètement faux.Cependant, à mon grand désarroi, cela ne fit pas du tout d'effet sur la femme, si ce n'était que j'avais réussi à encore plus l'égayer. En effet, elle se jeta de nouveau sur moi, avec encore plus d'ardeur si c'était possible.

- Oh ! Mais c'est que tu veux la jouer intouchable mon joli. Ça ne fait que te rendre encore plus sexy.

Je me passai une main sur le visage, complètement abasourdi par la capacité de raisonnement de cette femme. Je commençai réellement à perdre patience, et si je n'avais pas été moi, il y aurait longtemps que j'aurai envoyé bouler cette femme. Mais mes principes étaient solides, et je me refusai à employer toute violence sur une femme. D'où mon actuel dilemme. Dilemme qui s'intensifia encore plus, quand elle commença à me tirer vers une ruelle sombre, murmurant des choses dans une voix trop basse pour que je puisse comprendre ce qu'elle me disait.

- Allez, viens, on va passer un bon moment.

- Ça suffit madame ! Je n'ai aucune intention de vous suivre ! Rentrez chez vous bien sagement, et tâchez de vous dessaouler !

Je bloquai fermement mes pieds sur le sol, mais manquait de tomber sous la force qu'exerçait Ariana. Stupide sceau qui me rendait aussi faible qu'un bébé ! Je serrai les poings de frustration, tâchant au mieux de garder mon calme, ce qui se révélait de plus en plus difficile, alors que l'autre folle criait presque des minauderies, tout en m'entraînant vers sa ruelle louche. Les regards scandalisés des passants me firent encore rougir, mais pourtant, aucun d'eux n'esquissait un geste pour m'aider. Leo-san et les membres de ma guilde étaient-ils les seuls qui aidaient sans rien demander en contrepartie ?
©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Jeu 29 Déc - 22:46





   
feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Sans même porter plus d’attention au duo, qui devait continuer de se ridiculiser dans la rue, j’ouvrai la porte de l’auberge et me dirigeai vers le bar. Le service du soir battait son plein et je voyais les serveuses s’atteler à la tâche aussi vite que possible, on aurait dit qu’elles sautillaient en marchant. Je m’assis sur un des tabourets placés sur le côté donnant une vue totale sur la salle et commandai un thé. J’estimais que le temps qu’il infuse et que je le boive serait le temps que je laissai à Tenma pour faire taire cette pimbêche.

« Eh bien, qu’est-ce qu'il se passe dehors Dahlia ? Où est passé le jeune garçon ? » Me demandait l’aubergiste également barman.

« Tenma ? Il joue les chevaliers servants. Si son petit sourire charmeur ne fait pas effet, je me ferais un plaisir de charmer miss Ariana à ma façon. »


« Oh ça je n’en doute pas ! » Lâcha l’homme en riant.

Même si j’étais encore relativement faible, je parvenais à remettre à leur place les perturbateurs qui prenaient parfois un peu trop leur aise dans la taverne. J’arrivai surtout à les prendre par surprise puisqu’ils étaient en général bien bourrés et peinaient à tenir debout, comme les deux énergumènes de tout à l’heure. Sinon dans la plupart des cas, le simple fait que je sois une élue suffisait à calmer les esprits, d’autant plus que mon employeur n’était pas un tendre non plus. Tapotant le comptoir des doigts de ma main droite, la tête posée sur la gauche, j’observai la salle d’un regard morne et sans intérêt.

Quelques minutes d’attente plus tard, mon thé arrivait sur une petite assiette et alors que j’allais la porter à ma bouche, j’entendis la voix stridente de la femme ivre retentir. Je fermai mes yeux d’agacement, la mine renfrognée et mes doigts se resserrèrent sur l’anse de la tasse. Certains clients tournaient la tête vers l’extérieur, cherchant l’origine de leur dérangement.

En fait il se pourrait bien que des clients interviennent bien avant moi à en voir la tête de certains. Après tout, cela faisait en tout bientôt une dizaine de minutes que cette femme c’était mise à ameuter toute la rue. Respectant l’avertissement que j’avais donné au brun, je sirotais mon thé tout en essayant de faire abstraction de ses minauderies. Les minutes défilèrent et Tenma devait avoir compris que ses bonnes manières ne servait à rien avec une personne alcoolisée. Puisque j’entendais toujours la voix d’Ariana, bien qu’elle me parût un peu plus lointaine, je posais ma tasse d’un mouvement un peu brusque et me levait pour me rendre vers la sortie.

Une fois dehors, je me dirigeais vers la source des cris désagréables, qui venaient apparemment d’une ruelle non loin de l’établissement. Je roulai des yeux avant de m’y rendre à grande enjambée. Je ne fus pas surprise de retrouver les deux « tourtereaux » en pleine séance de flirt, Ariana avec son air provocateur, et Tenma complètement désespéré. Trop occupée à séduire son petit brun, la saoule ne m’entendis même pas m’approcher. Une fois juste derrière elle, je lui assenais un coup derrière la nuque, et son corps s’affala dans les bras du Minshujin.

« Alors, satisfait de ta première expérience avec une femme ? » Lui lançai-je d’un ton partagé entre la raillerie et l’agacement.

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Lun 2 Jan - 18:58


Perdu dans une nouvelle contrée

Alors que je croyais que cette situation embarrassante ne se terminerait jamais, je pus apercevoir Dahlia revenir vers nous, le visage n’exprimant aucune émotion. Uh, oh… Ca ne présageais rien de bon. Puis, mon visage se décomposa encore plus, me rappelant de l’avertissement de l’élue avant qu’elle ne nous plante. Mais une petite part de moi était soulagée, car cela voulait dire que la femme allait enfin me laisser tranquille, même si c’était de façon assez radicale.

Je rattrapai Ariana quand elle s’effondra dans mes bras, croisant son regard vitreux et incompréhensif. En même temps, l’attaque de Dahlia l’avait prise par surprise, pas étonnant qu’elle ne comprenne pas ce qu’il s’était passé. Je pris un de ses bras et le passai par-dessus mon épaule, la haussant un peu, afin de pouvoir la transporter. Je poussai un gros soupir de soulagement, étant enfin dépêtré de cette fâcheuse situation.

Je lançai un regard à la fois gêné et amusé à l’élue de Minshu. Gêné parce que les événements de la soirée avaient été plus que traumatisants. Me faire attaquer ainsi par une femme… Brrrr… En plus, nous avions embêté un grand nombre de personnes. Et franchement, je ne sais pas ce que j’aurai fait sans Dahlia.Et amusé, bah, parce que sa remarque désinvolte m’amusait. Oui, il me fallait vraiment un rien pour m’amuser. D’ailleurs, maintenant tiré de cette situation, j’en plaisantai.

- C’était bien traumatisant, je suis pas prêt de recommencer. Mais tu aurais pu nous rejoindre Dahlia. Terminai-je avec un haussement de sourcils suggestif.

Sur ces mots, je repris le chemin de l’auberge, offrant mes excuses aux personnes que je croisais. Nous avions causé un tel rafus que beaucoup de personnes étaient descendu dans la rue pour voir ce qu’il se passait. Nous parvînmes enfin à l’auberge, et après un rapide sourire au tenancier, je montai les escaliers en direction de la chambre dont il m’avait donné la clé. Regardant patiemment les numéros, la femme que je traînai, toujours endormie, je finis par arriver devant la chambre qui m’était attribuée. J’y entrai et déposai rapidement Ariana sur le lit, avant de bien fermer la fenêtre et de sortir en verrouillant la porte. On s’en occuperait au matin.

Puis, une fois que j’eus rejoins Dahlia, je lui demandai avec un sourire suppliant.

- Dis, j’ai laissé ma chambre à Ariana, et je ne veux pas vraiment dormir dans la même pièce qu’elle. Donc, est-ce que tu veux bien m’accueillir dans la tienne ? Je dormirai sur le sol, y a pas de problèmes !

Ce qui était la totale vérité. Bien que cela remonte à quelques années, j’avais été habitué dès mon plus jeune âge à dormir à même le sol, alors pour une nuit, cela n’allait pas poser le moindre problème.
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Ven 6 Jan - 21:36





feat. Dahlia & Tenma
Perdu dans une nouvelle contrée



Au moment où la jeune femme ivre perdit pied, Tenma la rattrapa dans ses bras et passa l’un de ceux d’Ariana autour de ses épaules pour la soutenir. Le jeune élu semblait particulièrement soulagé que je sois intervenu. J’étais sûre qu’à l’instant où je l’avais laissé tomber, il avait regretté de se retrouver seul avec cette femme uniquement dans le but de rester gentleman. Reprenant enfin contenance après ce grand moment de « panique atroce », le brun se permit une plaisanterie. Que je les rejoigne, vraiment ?

« Tu feras mieux la prochaine fois... Je vois bien que je vous ai dérangé, sans rancune hein... »
Lui lançai-je d’un air narquois.

Ne souhaitant pas rester dans cette ruelle sombre plus longtemps, j’attrapai l’autre bras de l’inconsciente et le passait par-dessus mes épaules. Venant d’arriver, le minshujin aurait même du mal à soutenir le poids de la jeune femme tout seul, et moi aussi d’ailleurs, j’avais surement juste un tout petit peu plus de force que lui. Si Tenma faisait des excuses aux passants, moi je me contentais d’avancer sans même leur jeter un regard. Je ne me jugeais pas responsable de quoi que ce soit, c’était cette femme qui avait troubler la tranquillité des villageois et personne d’autre. Après quelques pas, nous arrivions enfin à l’intérieur de l’auberge. J’aurai bien laissé cette femme sur un banc mais cela allait encore lancer un débat avec le brun et je n’avais qu’une envie, me reposer.

L’aubergiste me lança un regard interrogateur en nous voyant avec Ariana dans les bras, mais je me contentais de hausser les épaules. De toute façon elle irait dans la chambre assignée à Tenma alors ce n’était pas mon problème. Une fois à l’étage, je lâchai la jeune femme et elle fit emmenée dans une chambre par le serveur. Il referma ensuite à clé derrière lui, il ne comptait surement pas y aller maintenant. C’était que je pensais avant qu’il me demande une faveur. Quand je vous disais que je ne voulais pas babysitter...

« Et tu veux que je te borde aussi peut-être ? » Lui lançai-je sèchement en le fixant dans les yeux.

Je restai pendant quelques secondes à le regarder sans rien prononcer d’autres. Il devait vraiment apprendre à être moins gentil avec les autres où il finirait par en pâtir. Je finis par pousser un profond soupir.

« Il faut que tu arrêtes d’être trop aimable avec tout le monde où ça se retournera contre toi un jour, Tenma. »

Je me tournai et partais en direction de ma chambre. J’entrai ensuite dans ma chambre tout en laissant la porte ouverte.

« Prend pas ça comme une habitude, la prochaine fois tu dors dehors. »

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 281
Yens : 1111
Date d'inscription : 17/11/2016

Progression
Niveau: 35
Nombre de topic terminé: 9
Exp:
0/6  (0/6)
avatar
Tenma ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   Sam 7 Jan - 23:23


Perdu dans une nouvelle contrée

Je m’attendais à ce que Dahlia me laisse me débrouiller pour ramener Ariana. Pourtant, elle fit le contraire, me surprenant grandement. Cela me surprenait, parce que son comportement de plus tôt aurait suggéré qu’elle parte et me laisse me débrouiller. Mais je ne dis rien et continuai de marcher, soulagé qu’elle ait décidé de m’aider.

Une fois que j’eus finalement laissé la femme ivre dans ma chambre, et que j’eus posé ma question, je fus un peu blessé par la réaction de Dahlia. Pourquoi avait-elle répliqué ainsi. Je ne pensais pourtant pas avoir fait quoi que soit d’offensant. Alors qu’est-ce qui avait pu produire une telle réaction chez elle. Je restai silencieux, l’observant avec des yeux de chien battus.

Il se passa un petit moment avant que l’élue de Minshu finisse par pousser un soupir et ne prenne la parole. J’ouvrai la bouche, complètement abasourdie par son explication. Mais… Punaise ! C’était pas possible ! C’était quoi ce raisonnement à deux balles ?! Alors selon elle, le mieux était de juste tout le temps employer la violence ? Depuis que j’avais quitté justement le monde de violence, j’avais appris que celle-ci ne faisait qu’empirer les choses ! J’avais bien mieux vécu en utilisant la politesse que dans le monde où la loi du plus fort régnait.

Cependant, je parvins à tenir ma langue. J’étais bien trop fatigué pour me lancer dans un tel débat. Et chacun avait vécu ses aventures, celles-ci forgeant la personne que nous étions aujourd’hui. Sans doute Dahlia avait-elle vécu des choses qui l’avaient rendus dénigrante envers la politesse et gentillesse.  Mais, moi, c’était cette même gentillesse de la part de Leo-san qui m’avait sauvé. Alors, bien sûr que je croyais qu’elle était plus importante que la violence !

M’enfin, il était bien trop tard pour s’engager dans un tel débat, et j’étais épuisé par la journée que nous venions de finir. Ce sceau était vraiment une plaie. Normalement, une journée de travail ne m’épuisait pas autant. Mais peut-être était-ce aussi la fatigue mentale. Arriver dans un tout nouveau monde, apprendre qu’il n’y avait pour le moment aucun moyen d’y retourner ou de le contacter, mais qu’en plus mes capacités étaient bridées par un tatouage, cela était tout de même beaucoup à digérer. Sans compter la presque agression d’Ariana.

Sans soulever la dernière remarque de Dahlia, j’entrai dans sa chambre et allais m’allonger sur le sol, ayant posé ma veste avant pour limiter mon contact avec le sol froid. Cependant, à croire que mon corps n’avait pas tellement perdu l’habitude de dormir à même le sol, je plongeai dans les bras de Morphée lorsque ma tête touche le sol. Je me demandai comment allait être cette nouvelle vie.

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Perdu dans une nouvelle contrée   

Revenir en haut Aller en bas
Perdu dans une nouvelle contrée
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» perdu dans la forêt !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Un départ dans une nouvelle région
» Perdu dans le désert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands :: Shiryoku-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.